ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV - Page 5



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 22:52

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Faust Waltz
Trash à temps plein
Messages : 993 Crédits : Daemon
Age du personnage : Trente-quatre ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Barman au Magyar d'Argent
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lamproie. Il est incapable de produire un patronus corporel depuis une dizaine d'années au moins, donc il ne sait pas si son patronus a changé.
Epouvantard : Avant, c'était son frère Fabian. Maintenant, il ne sait plus.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Jan 2013 - 5:20

Ils allaient gagner.
Enfin, gagner. Garder Poudlard.
C'était tout ce que Faust pouvait penser. Malgré ses doigts brûlés, la Macnair qu'il aidait à se relever de la neige, la dragon qui volait au-dessus de leurs têtes. Ils allaient garder Poudlard et les Phénix allaient voir qu'ils n'étaient que de vulgaires animaux, pantins, terroristes ridicules, sous leurs doigts, leurs pieds, leurs bottes. Juste un signe de tête pour remercier Brooke et le même geste qu'elle pour chercher Elisabeth dans la pagaille. Il allait aussi partir quand un cri le fit sursauter. Réagir. Lisa. Un cri qui le fit bien plus réagir que le discours fanatique de Selena. Faust était un militant à la petite semaine, ce n'était pas un secret, et sa présence ici était plus anecdotique que réellement motivée par le désir de se battre et de garder les acquis (même perdre lesdits acquis serait bien chiant). Il se redressa pour la chercher dans la fumée et les flammes. Lisa. Une seconde d'inquiétude pour elle. Ils avaient survécu au Triathlon, ensemble, ils s'étaient battus, ils survivaient à cela aussi... et même, ils gagneraient.

Il se rapprocha d'elle, mais fut interrompu par les sorts qui fusaient autour de lui. Il devait également agir. Il se rapprocha encore plus de Lisa, qui souffrait et semblait encore plus perdue que précédemment si c'était possible, et lui adressa un regard. Presque un sourire. Il avait perdu sa cigarette, en enlevant son manteau en pagaille. Il avait oublié qu'il fumait, en fait. « Je vais essayer de faire quelque chose pour ta brûlure. » Pas de risque qu'elle l'entende, avec tout ce vacarme.
Mais avant, s'occuper des Phénix. Et du dragon.
Les idées de sort qui venaient dans son esprit le faisaient hésiter. Certains étaient forts, trop forts... trop risqué de les rater et de se tuer au passage. Ce serait bien son genre. Et d'un autre côté... si ce dragon restait trop près d'eux, ça n'allait pas être mieux. Le sorcier pointa sa baguette sur la majestueuse créature. Un Calculus, tiens.

Dé:
 
De rochers de bonne taille réussirent à apparaître pour distraire le dragon, qui dû se livrer à un petit exercice de slalom pour les éviter. Si ça pouvait lui laisser une seconde pour se tourner vers Lisa vraiment... et oui ! Faust pointa sa baguette sur sa brûlure, un « Episkey » assuré passant ses lèvres. Un sort réussi, même. Réussi pour ce qu'il pouvait faire, soit réduire la brûlure sans la faire disparaître.

Episkey:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Il n'irait pas le chercher, d'abord parce que c'était Waltz, et qu'il était fou, et qu'il ne fallait pas le suivre, jamais [...] » ▬ Ian Blackburn



poison i want to love you but I better not touch. i want to hold you, but my senses tell me to stop. i want to kiss you, but i want it too much. i want to taste you, but your lips are venomous poison. you're poison, running through my veins.


Dernière édition par Faust Waltz le Ven 18 Jan 2013 - 5:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Jan 2013 - 5:20

Le membre 'Faust Waltz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Jan 2013 - 10:00

La douleur faisait partie de lui. Depuis de longues minutes, il ne pouvait plus se concentrer une seconde sans redouter le prochain éclair qui traverserait ses chairs, brûlerait sa peau. Et chaque fois qu'il serrait les dents pour ne pas à nouveau crier, le feu en lui augmentait encore. Et il n'avait qu'une cible, une seule, même s'il ne le voyait plus derrière les arbres, il savait une chose, Faust Waltz n'allait pas rentrer chez lui ce soir avec son habituel sourire suffisant. Il n'allait sans doute pas rentrer chez lui ce soir avec toutes ses dents, pour tout dire.

Les arbres qui leur avaient barré la route l'avaient déjà passablement énervé en lui barrant la vue, et en l'empêchant de cramer le joli petit popotin du tatoué d'en face. Et maintenant voilà qu'un dragon s'y mettait pour le détourner de son but premier, faire regretter à cette saloperie le jour où il avait croisé son chemin. Clark avait tenté de les libérer de l'affreux sort de magie noire qui les entravait, mais à part leur faire à nouveau un mal de chien, et sûrement s'infliger la même chose à lui-même, il n'avait pas réussi à grand-chose. Bruce était à nouveau tombé sur les genoux, foudroyé par la douleur des éclairs qui engourdissait tous ses muscles. Il se força à ouvrir les yeux, chercher Clark qui avait percuté les arbres derrière eux… il attrapa la main de son frère pour se redresser tous les deux, une seconde avant qu'un déluge de flammes ne les frappe à nouveau.

Les arbres qui les poussaient vers pré-au-lard s'embrasèrent comme des torches et s'écroulèrent sur le chemin comme un immense château de cartes. Il tira Clark juste à temps pour éviter l'arbre qui passa à quelques centimètres de lui. Il avait dû prendre quelques branches embrasées sur les bras et le dos mais au moins, il n'était pas en dessous. Le blond détourna les yeux du corps d'un de leurs camarades qui n'avait pas été aussi chanceux. Mais ça ne faisait que renforcer sa haine. Et maintenant que les arbres étaient tombés, l'objet de sa colère était à nouveau en vue, de l'autre côté des flammes qui faiblissaient dans la neige.

Mais il y avait encore un problème à régler… Le dragon revenait à la charge et semblait toujours aussi prêt à les transformer en barbecue. Le chasseur ne pouvait pas faire grand-chose tant qu'il était en vol à part se protéger. Enfin, si il pouvait, il aurait pu le repousser de l'autre côté, attacher sa gueule, faire quelque chose pour le ralentir. Mais c'était se détourner de son but principal. Et même si le désagrément mineur impliquait un dragon et toute la végétation autour d'eux qui flambait, il voulait faire mal à Waltz, rien de plus.

Dé #1 : Souffle du Dragon

  • OUI et OUI : Un protego bien lancé et le reste de sa cape le protègent des flammes, ça chauffe pas mal mais rien de bien grave, au moins ça sèchera la cape.
  • OUI et NON : La chaleur des flammes passe le sort de protection et lui brûle un peu l'épaule, à travers les vêtements. Aie, mais pas grave
  • NON et OUI : Le sort n'est pas lancé assez vite, les flammes le touchent au côté.
  • NON et NON : Il ne peut que se jeter sur le côté, mais son dos est brûlé, et la cape est maintenant quasi totalement hors d'usage. Argh


Il se foutait de la brûlure, du feu, il avait l'habitude, et ce n'était rien comparé à ce qui le rongeait encore et toujours en voyant Lisa devant lui, se faire soigner par cette saloperie. Rien que le voir la toucher lui retournait l'estomac. Un nouveau rugissement passa ses lèvres, au-delà du crépitement des flammes, du bruit du cuir de la bête

"WAAAAAAAAAALTZ!"

Il voulait qu'il le regarde, qu'il sache d'où c'était venu. Il ne pouvait pas encore bouger sans risquer de faire souffrir Zakary, il ne pouvait pas allez lui faire gouter ses poings, comme il en crevait d'envie, mais un sort serait suffisant, pour le moment.

Dé #2 : Distrahet

  • OUI : Les bras de Faust sont violemment tirés vers le haut, pendant plusieurs longues secondes… il voudrait le faire durer assez pour lui faire perdre l'usage d'un bras mais l'action autour l'en empêche. Ça fait déjà salement mal.
  • NON : Le feu, le dragon, le bordel et les arbres qui se rebellent l'empèche de faire tenir son sort plus d'une seconde… ça a tiraillé un peu mais pas beaucoup plus
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Jan 2013 - 10:00

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 11:07

Ses larmes l'empêchaient de voir clairement la scène, la douleur rendait les choses bien pires encore. Elle posa un instant ses yeux sur la brûlure et les tissus fondus maintenant mêlés à sa chair et sa deglutition se fit encore plus difficile. Elle était épuisée, voulait se laisser tomber dans la neige fondue et attendre que les choses aillent mieux, du moins que la douleur cesse.

Puis Faust fut sur elle et la douleur se calma un peu. La sang pure leva ses yeux bleus sur ce visage qu'elle connaissait si bien et agrippa son avant bras de sa main gauche, tentant d'afficher un sourire reconnaissant. Mais l'accalmie douloureuse ne fut pas longue la petite brune serra les dents, agrippant sa baguette aussi fort que possible. Lisa allait ouvrir la bouche pour le remercier tout en lui disant d'aller se faire voir mais un sort les frôla de justesse, suivit d'un cri d'une voix qu'elle connaissait très bien.

Son visage se tourna automatiquement pour fixer Bruce d'un air paniqué. Il semblait toujours aussi hargneux et était apparemment toujors relié à l'autre. Alors rien n'avait pu briser ce sort lancé par Faust.

“BRUCE !"

Elle fit un pas vers lui malgré la fumée ambiante, la douleur, le dragon qui risquait de revenir et malgré Faust. Elle avanca en hurlant son nom une nouvelle fois jusqu'à ce qu'il la fixe et seulement à cet instant, elle se tourna vers l'ancien journalite.

“Brise le sort, s'il te plait ! Faust !”

Lever sa baguette lui arracha un gémissement douloureux alors que son regard cherchait de nouveau celui de son petit ami. Mais il allait falloir qu'ils bougent, elle entendant déjà (ou s'imaginait) le bruit des ailes du reptile géant. Et le feu, encore du feu qui en tuerait quelques uns et qui blesserait le reste. Elle était prête à tout pour partir d'ici en emportant ses proches sous le bras peu importe la faction, peu importe leurs histoires respectives et s'ils voulaient s'entretuer ou non. Cela n'avait pas d'importance tout comme la chute du gouvernement ou non. Du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Vivienne Lestrange
Messages : 639 Crédits : myself
Age du personnage : 23 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Mangemort
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : aucun
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 16:52

Cicéron se cramponnait à sa baguette de toutes ses forces pour tenter de faire passer la douleur autrement qu’en laissant échapper des petits jappements de chien battu. Son bras n’était pas si amoché que ça, il avait une belle brûlure au premier degré s’étalant du haut de l’épaule au milieu du radius, ce qui n’était vraiment rien comparé à d’autres, mais la seule vue de sa peau rougie suffisait à l’angoisser. Ça plus le reste, le dragon, la fournaise ardente des arbres brûlant tout autour d’eux, il se demandait encore comment il avait fait pour ne pas défaillir plus tôt. À croire qu’il était plus résistant que ce qu’il se bornait à penser… Toujours est-il qu’il était à deux doigts de s’engloutir la potion de Philtre de Paix qui était toujours miraculeusement intacte, glissée dans une poche de son veston. Tout ce qui le retint fut de se dire qu’il en aurait certainement besoin dans un futur proche, quand la situation se serait encore dégradée un peu plus. Parce qu’il faisait confiance à ce que son pessimisme naturel lui soufflait au creux de l’oreille, la situation se détériorerait ! Et en attendant, il ne pouvait qu’essayer de retrouver un peu de courage dans les paroles que scandait Lewis par-dessus le tumulte de la bataille, même s’il avait du mal à adhérer à la Cause avec autant de ferveur aveugle.

Ce n’était pas par conviction que Cicéron avait adhéré à la faction de Wilhelmina Salamander quand le Lord était tombé. À l’époque, le château de Poudlard dans lequel il travaillait depuis près de treize ans était déjà aux mains de Selena Lewis, et pour ne pas s’attirer son courroux ou sa méfiance il avait jugé plus sûr de prêter allégeance au même parti qu’elle. De toute manière il n’aurait jamais eu le courage de rejoindre l’Ordre du Phénix, et l’esprit conquérant de Mervyn Kark le terrifiait. La société dans laquelle les sorciers vivaient n’était certes pas idéale, mais ceux qu’on appelait alors les Modérés étaient les seuls à ne pas prétendre saccager son quotidien bien rangé, celui qu’il avait mis tant de temps à construire en fermant les yeux et en se persuadant que tout cela était pour le mieux. Aujourd’hui Cicéron n’était pas moins lâche ou égoïste que par le passé. Il se trouvait au milieu de ce carnage parce qu’il n’avait pas eu le choix, se battait pour sa vie parce qu’il n’avait pas eu le choix non plus.

Sous le regard d’un dragon qui n’avait toujours pas fini de leur attirer des ennuis, la bataille repris donc de plus belle. Le jeune Sethlyn avait réussi à ouvrir un passage au milieu du chemin, qui permettrait aux autres Héritiers de revenir au corps-à-corps avec leurs adversaires. Fort de cette réussite qui signifiait qu’il ne serait pas seul à faire face aux terroristes, le professeur Livingstone sortit du couvert des arbres et s’apprêtait à lancer un maléfice au premier gredin qui l’apercevrait. C’est à ce moment-là qu’un grand gaillard bâti comme une armoire à glace hurla le nom de Waltz avant de le menacer de sa baguette. Cicéron ne réfléchit alors même pas. Il n’avait jamais porté le journaliste dans son cœur, c’était un fait avéré, mais il réagit par instinct et pris aussitôt pour cible le Phénix remonté qui venait pourtant d’échouer dans sa tentative.

_ Everte Statum !


    Que se passe-t-il mon cher dé ?
    Oui :
    et paf, prend-ça l’armoire à glace ! Bruce est frappé de plein fouet et est violement projeté plusieurs mètres en arrière. Le lien qui le maintenait à Zakary est coupé net, provoquant un dernier éclair de douleur.
    Non : et pif, mal visé, c’est un Phénix anonyme qui prend le sort mais il n’est sonné qu’un moment.


Dernière édition par Cicéron C. Livingstone le Sam 19 Jan 2013 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 16:52

Le membre 'Cicéron C. Livingstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 17:47

Des Phénix encerclés et menacés par les flammes : c’était là une situation plutôt… Inattendue. Zakary avait déjà été confronté à l’incendie du Poudlard Express, aux flammes de la dragonne lors de sa mission dans les Carpates mais à vrai dire, il n’avait pas pour autant appris à réellement se maîtriser face à cet élément. Le seul avec lequel il faisait vraiment corps, c’était l’air. Si la fumée n’était pas encore suffisamment dense pour l’empêcher de distinguer où se situaient ses ennemis, elle commençait à lui brûler sévèrement la gorge. Au moins les flammes avaient-elle l’avantage de ne plus lui faire ressentir le froid mordant de cette nuit d’hiver.

Le temps d’un instant, il vit un éclair se perdre vers lui et finalement percuter de plein fouet Bruce, tout proche. Le Serdaigle ne prêta pas attention à son frère du jour qui était projeté quelques mètres plus loin car déjà, il se retrouvait plié en deux en hurlant une dernière fois de douleur. Le lien abominable qui l’unissait à l’autre Phénix l’empêchait depuis plusieurs minutes maintenant de se concentrer, menaçait à tout instant d’épuiser définitivement ses forces, faisait monter en lui de plus en plus violemment l’angoisse de le sentir à nouveau. Mais là… Ce fut pire que tout. Ultime déchirure, elle sembla durer des heures et des heures, à un tel point que Zakary avait oublié les flammes qui dansaient à côté, le dragon, son torse salement noirci et mutilé.

Il tremblait, malgré la chaleur qui devenait étouffante. Il était incapable de localiser les éclats de voix environnantes – et comme toujours dans ce genre de situation, il maudissait plus que jamais son handicap. Des ombres s’approchaient : était-ce celle du dragon, dans le ciel ? Pas assez imposantes. Des Phénix ? Clark et Bruce venaient d’être touchés. Il s’efforça, une énième fois, de se ressaisir, priant pour que les autres, enfin, agissent un peu plus, car il était hors de question de laisser Poudlard aux mains de Lewis ou plus généralement des Héritiers – le sacrifice de ce soir-là ne serait pas vain.

Il s’ordonna de se redresser et de passer à l’action. Lancer un sort ? Il n’était pas certain de viser correctement, pas tout de suite, mais il n’avait pas le temps de s’asseoir sagement le temps de reprendre des forces. Il se souvint cependant des potions qu’ils avaient préparé… Beaucoup plus judicieux. Pourquoi n’y avait-il pas pensé plus tôt, bon sang ? Il ne fallut que deux secondes à Zakary pour sortir le fluide explosif de sa poche – Dieu merci, il n’avait pas commis l’erreur de les ranger dans sa cape – et la jeter suffisamment loin pour qu’elle atterrisse en plein sur les pieds des Héritiers visés :

Oui : Il se trouve que les plus proches, ce sont Faust et Lisa. Ils sont touchés tous les deux.
Non : Cicéron est visé. Il parvient à se protéger. Il est tout de même touché, mais pas suffisamment pour réellement l’handicaper. Tant pis.



Dernière édition par Zakary Cooper le Sam 19 Jan 2013 - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 17:47

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 21:12

Selene se sentait revigorée par la réussite de son sortilège et de ses propres paroles. Le dragon décrivait toujours de larges cercles dans le ciel mais il semblait plus intéressé à mettre le feu à ce qui ne l’était pas déjà plutôt que de revenir sur ses pas. Cela n’arrangeait rien aux arbres incandescents qui continuaient à tomber de temps à autres sur leur chemin, ni à l’air de plus en plus vicié qu’ils respiraient, mais ils avaient moins à se soucier de sa silhouette menaçante. Ce qui était toujours ça de pris. De plus, Sethlyn eut une bonne initiative, la première de la soirée si l’on demandait son avis à la directrice. Grâce à lui, les Héritiers avaient dorénavant un passage plus ou moins sûr pour rejoindre leurs adversaires, et Selena se précipita aussitôt derrière lui quand le jeune élève s’engouffra dans la brèche. Elle s’arrêta pourtant bien vite quand un sifflement strident se superposa au son d’une explosion. C’était un son affreux, qui l’obligea à plaquer ses mains contre ses oreilles et qui sembla durer un trop long moment avant de s’arrêter tout aussi brusquement qu’il était apparu. La directrice de Poudlard releva alors la tête et c’est avec stupeur qu’elle aperçut les dragons fuirent à tire d’aile vers le lointain.

*****
« Par les couilles de Merlin ! Bordel de goule ! » Éructait Caïus sans discontinuer, balançant des coups de pieds rageurs dans la moindre caisse de bois ayant eu le malheur de se trouver sur son chemin. Le chasseur de dragons était en fureur, mais plus terrifiant encore que son regard plissé qui jetait des éclairs assassins à la ronde, le sang qui maculait ses vêtements et son visage lui donnait l’apparence d’un rescapé échappé de justesse à un massacre sans nom. Et c’était bien d’un massacre dont il s’agissait. Les américains avaient débarqué de nul part, comme une vague déferlante détruisant tout sur son passage. Lui et une misérable poignée de sorciers, dont la loyale Grognard, voilà tout ce qu’il restait du fier QG des Héritiers à cette heure. Ils avaient réussi à se replier dans la dernière pièce qui n’était pas encore tombé aux mains de l’envahisseur, mais les coups sourds retentissant contre les portes de métal ne trompaient pas. L’entrepôt était perdu. Il aurait fallu un miracle pour se persuader du contraire et Caïus n’était pas homme à croire aux contes de fée. Écrasé sous le poids de l’évidence, il se tourna alors vers ceux qui essayaient encore de jeter des sortilèges de protection. « C’est fini, arrêtez ! Nous nous replions vers Poudlard ! Le château ne peut pas tomber, nous allons prêter main forte à nos camarades ! » Le temps de se répartir en quatre groupes distincts et ils partaient sans un regard en arrière.

*****
Malgré le sifflement qui persistait à résonner dans son crâne, Selena prit la fuite des dragons pour un présage salvateur. Dorénavant il n’y avait plus que la vermine à éliminer, et rien ne les empêchait plus de déverser sur eux la colère foudroyante de la volonté du Lord. Elle se voyait déjà en libératrice du joug américain quand plusieurs cracs sonores retentirent dans leur dos. Faisant volte-face, la directrice manqua d’échapper sa baguette en voyant Caïus fendre les quelques mètres qui les séparait. « Caïus, mais qu’est-ce que… » « Plus tard ! » La coupa aussitôt le chasseur de dragons qui n’était pas d’humeur à faire de grand discours pour expliquer sa présence ici ou l’état lamentable dans lequel il se trouvait. « Le QG est tombé, ces raclures vont me le payer ! » Rugit-il plutôt en levant déjà sa baguette vers une des silhouettes, mais il fut interrompu dans son geste par un éclair de lumière verte qu’il évita de justesse. Malheureusement, il n’en fut pas de même pour la dame de fer qui avait régné sur Poudlard pendant plus de vingt ans. Caïus vit la surprise marquer encore ses traits quand elle tomba en avant, pantin désarticulé qu’il eut juste le temps de rattraper entre ses bras avant qu’elle ne s’écrase par terre. Non. Ce n’était pas possible. Les américains les avaient suivis. Plusieurs silhouettes apparaissaient entre les arbres et faisaient pleuvoir les sortilèges de tous côtés. « TRAÎÎÎÎÎTRES !!!! » Le cri du Salamander recouvrit aisément les déflagrations et le ronflement des flammes tandis qu’il se redressait de tout sa hauteur et qu’un sortilège mortel s’échappait de sa baguette pour frapper le premier homme qu’il avait dans sa visée.

Selena était tombée. Selena Lewis, figure emblématique du règne de Voldemort mais aussi de cette chère faction qui lui tenait tant à cœur. Selena Lewis venait de périr sous le joug des Phénix.


Informations Rp

ϟ Les dragons ont fui. Wilhelmina Salamander ait parvenu à récupérer un artefact dans le musée de la Sorcellerie qui les a mis en déroute, le son strident qui s’en échappe pouvant être mortel pour eux. Tous les groupes de Pré-au-Lard ont entendu ce bruit, mais les sorciers n’en ressortent qu’avec un mal de crâne.

ϟ Le QG des Héritiers est tombé. La milice américaine s’en est emparée. Caïus et quelques hommes arrivent donc en renfort, mais ils sont aussitôt rattrapés par ceux qu’ils venaient de fuir.

ϟ Une dizaine d'américains vous font face. Seuls quatre Héritiers sont revenus du QG dans votre groupe en plus de Caïus

ϟ Pour réussir une attaque contre un américain, il ne vous faut qu'un seul dé. Pour tuer un américain cependant, un double oui est nécessaire. N'oubliez pas que les américains aussi lancent des sorts.

ϟ Selena Lewis est tuée par un milicien.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 9:48

“NON !”

Lisa avait vu l'everte statum frapper le chasseur de dragons de plein fouet et son premier reflexe avait été de courir vers lui. Elle évita un éclair orange de justesse, oublia Faust qui n'avait même pas répondu à sa question et se contenta de traverser la ligne invisible des hostilités. Bruce était toujours dos dans la neige quand elle arriva sur lui et laissa tomber à genoux à son coté, occultant un instant que les Phénix étaient plus que susceptibles de lui tirer dessus dans les secondes qui suivaient.

“Bruce ? Tu vas bien ?”

Elle se mordit la lèvre inférieure alors que son épaule la lancait de nouveau et qu'elle posait un main sur son visage bien trop pâle à son gout. Puis le bruit étrange lui fit pousser un nouveau cri bref tout en posant sa main sur ses oreilles. Le mal de crâne fut instantané et si elle n'tait pas folle alors les dragons venaient de fuir. Pour de bon. Cela signifiait obligatoirement que les choses allaient mieux.

Jusqu'aux nouveau transplanages un peu partout autour d'eux. C'était un cauchemar, une véritable horreur. Tout arrivait des deux côtés, tout allait si vite. Même Bruce se redressait déjà malgré tout ce qu'il avait prit. Les sorts reprirent de plus belle et la sang pure se demanda soudainement qui elle était censée attaquer pour se protéger.

“Je suis désolée, je suis vraiment désolée...”

Et l'eclair d'everte statum arriva droit sur eux....


Oui oui : Lisa se prend le sort de plein fouet.
Oui non : Bruce est l'heureux élu.
Non oui : Il ricoche un peu sur les deux mais les dommages sont moindres.
Non non : Ils évitent le sort.


Lisa avait fermé les yeux comme si cela allait atténuer le sort mais la chance était avec eux et ni l'un ni l'autre ne se prirent le moindre sort. La journaliste était toujours à genoux dans la neige et accepta sa généreuse main pour se redresser. Ce n'était pas le moment de faire de l'humour mais cela l'aurait aidé à se détendre sans l'ombre d'un doute. La tension entre eux etait palpable et Lisa ne reussissait pas à trouver des mots pour dire quoi que ce soit. Il allait falloir qu'ils bougent car les rangs des deux cotés venaient de se remplir de nouveau.


Dernière édition par Elisabeth Macnair le Dim 20 Jan 2013 - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 9:48

Le membre 'Elisabeth Macnair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 12:41

Lorsque le sifflement strident se fit entendre, Brooke elle aussi se baissa pour se protéger les oreilles en grimaçant. Le bruit était infernal et lui vrillait les neurones - oui, elle en a, pour ceux qui en doutaient. Mais en levant les yeux machinalement pour déterminer la source de ce bruit, elle vit les dragons s'éloigner. Miracle. Cette menace au moins s'éloignait. Elle allait pouvoir au moins se concentrer sur les traitres qui avaient cru pouvoir s'en prendre à eux. Ils étaient déjà en déroute, pourquoi les Heritiers ne gagneraient-ils pas ? Brooke après tout avait vu un de ses sortilèges faire mouche, et personne ne semblait avoir prêté attention au malheureux Clark tout tordu de douleurs.

Brooke s’avançait encore de quelques pas lorsqu'elle distingua une silhouette traverser en courant la ligne de front. Une silhouette bien trop familière.

" LISA, NON !! "

Impuissante, elle regarda sa cousine adorée se précipiter sur son amant, ce traitre de Bruce, s'inquiétant visiblement de sa santé. Que faisait-elle ? Était-elle, elle aussi, une traitresse ? Avait-elle renié son sang avant ou après avoir été baisée par le chasseur de dragons ? Pourquoi les siens l'abandonnaient-elle de la sorte ? D'abord Tom qui était devenu un paria, et maintenant Lisa, qui se verrai forcément montrée du doigt pour avoir trahi les siens. Brooke se sentait soudain bien seule et vulnérable, et refusait cette situation de toutes ses forces.

" Lisa, tu ne peux pas rester là ! Il n'est pas ton sang, il ne te donnera RIEN ! Tu ne peux pas renier ton sang ! Tu ne seras rien de mieux que sa catin, tu le sais ?! " cria-t-elle pour dominer le brouhaha ambiant. Et puis elle leva sa baguette en direction du traitre qui se tenait aux côtés de Lisa, comme s'il la connaissait, alors qu'il n'était rien. C'était lui qui avait retourné sa cousine contre son sang, sa famille, ceux en qui elle devait avoir confiance. Il était l'incarnation de tout ce que les Phénix avaient de mauvais : la traitrise, le mensonge, l'anarchie. Il devait disparaitre. Dans la souffrance.

" ENDOLORIS !! "

Bruce va-t-il retourner se rouler dans la neige en hurlant ?
    oui - oui : Le sort de Brooke fait mouche, et Bruce est touché, et Brooke le regarde souffrir de longues secondes avant de relacher la pression. Plus ca durera, plus ca sera drôle.
    oui - non : Le sort de Brooke fait mouche, et Bruce est touché, mais pas plus de quelques secondes car Brooke réalise que d'autres ennemis les prennent à revers.
    non - oui : Le sort de Brooke échoue car elle est distraite par les sortilèges lancés par les américains derrières elle.
    non - non : Brooke échoue, et pour cause : elle encaisse un Stupéfix de la part d'un des américains. A trop se concentrer sur sa cousine et son amant, elle en a oublié ce qui l'entoure.


Pourtant Brooke ne réussit pas à se concentrer suffisamment, et son sortilège partit en eau de boudin, et pour cause : elle réalisa alors que des sortilèges d'attaque venaient de son dos, mais trop court pour viser les Phénix. Le regard fou, Brooke se retourner pour réaliser en un seul coup d'oeil qu'ils avaient été pris à revers par des combattants non identifiés, que Caius les avait rejoint avec d'autres, et que Selena gisait au sol. Enfer.
La Macnair revint à sa cousine et son amant, incapable de décider sur ce qu'elle devait faire.


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Dim 20 Jan 2013 - 12:45, édité 1 fois (Raison : rédaction de la réaction après lancé de dés)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 12:41

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 13:49

Un grognement s'échappa de ses lèvres quand le feu, les sorts et les pierres qui leur tombaient dessus lui firent louper son sort. Il n'eut pas le plaisir de voir Waltz se faire tirer comme une souris épinglée sur une table de dissection. Pas grave, il tenterait plus tard, il n'abandonnerait pas avant qu'il ait suffisamment souffert. Et la notion de "suffisamment" n'était pas encore bien définie pour le moment…

Le blond était concentré sur ce qu'il allait faire, sur ses sorts, quand une certaine voix qui hurlait son nom le fit baisser sa baguette. Il croisa d'immenses yeux bleus terrifiés. Une lance de douleur traversa son ventre, au moins aussi réelle que tout ce qu'il avait subi depuis le début de cette attaque. Il voulait la prendre dans ses bras, lui dire que tout irait bien, l'emmener loin de tout ça… mais il ne pouvait pas. Il devait rester là, reprendre Poudlard. Détourner les yeux lui déchira le cœur, mais il devait se concentrer sur les autres, gagner cette victoire. Et en évitant de blesser Lisa. Tout en faisant un maximum de mal à Waltz.

Il se reconcentra assez tôt pour voir le sort lui arriver droit dessus, mais pas assez vite pour y faire quelque chose. Il avait levé sa baguette pour lancer un protego, mais le sort le cueillit en plein ventre, l'envoyant s'écrouler dans la neige quelques mètres plus loin. Il s'en était déjà pris, des sorts de ce genre. Le plus douloureux était surtout l'atterrissage, le sort en lui-même était à peine plus douloureux qu'un gros coup de poing dans le ventre… et aujourd'hui, la neige était là pour amortir sa chute, plus ou moins. Mais ce soir, rien à voir. Il avait très distinctement senti le lien qui l'unissait à Zak craquer sous la puissance du coup. La douleur avait été intense, comme si dix éclairs l'avaient traversé en même temps. Chaque fibre de son corps hurlait de douleur et il retomba lourdement dans la neige, incapable de bouger, les oreilles bourdonnantes, la tête tournante.

Il resta plusieurs secondes hors du temps, à ne pas savoir ce qui lui arrivait, et fut presque doucement tiré de son sommeil par la voix de Lisa, terrifiée. Il rouvrit les yeux en grand, tout lui était revenu d'un coup… et Lisa était de leur côté de la ligne invisible. En proie aux coups des Phénix, et sans doute de ses alliés qui ne verraient pas d'un bon œil qu'elle vienne s'occuper de lui. Il fallait qu'il se lève, maintenant. Mais le son strident lui fit à nouveau fermer les yeux, luttant contre une nouvelle douleur. Allez Papa ours, on se bouge! Son corps protestait et ses muscles tremblaient encore mais il se redressa en grognant.

"Ça va, ça va…"

Murmura-t-il par-dessus les sifflements qui bourdonnaient encore à ses oreilles. Et bientôt, ce qui était déjà un beau bastringue se compliqua encore un peu plus. En face, illuminé par le feu, il reconnaissait parfaitement la douce voix de Caïus qui avait rejoint ses ouailles, ensanglanté et apparemment bien secoué. Une seconde à peine plus tard, une dizaines de craquement résonnèrent à leurs côtés, et leurs alliés américains rejoignirent la bataille. Instinctivement, Bruce tira Lisa derrière lui, message on ne pouvait plus clair pour ses alliés, et peut-être aussi un peu pour l'empécher de retourner vers sa cousine et l'autre connard. Un nouvel everte statum était lancé d'il ne savait où, qu'il para ce coup-ci, retrouvant peu à peu ses réflexes et sa motivation. Il était libéré du lien magique avec Zak, les renforts étaient là, Lisa ne risquait plus de se prendre un sort perdu… ils allaient morfler.

Comme pour répondre à son regain de vigueur, un éclair vert frappa Lewis en plein cœur, et la directrice tomba. Il n'était pas enclin à utiliser les impardonnables, lui-même, mais il n'allait pas tenir rigueur à l'américain qui venait d'éliminer une de leurs menaces principales. C'était la guerre. Un rugissement victorieux répondit au cri de Salamander, et Bruce était à nouveau dans le combat. En face de lui, Brooke invectivait sa cousine, mais elle n'en avait donc jamais fini cette morue? Le sort qu'elle lui lança fut facilement paré et l'ours blond, toujours parcouru par le venin de la magie noire, rugit à son tour, par-dessus le ronronnement des flammes, les cris et les sorts

"Mais qu'est ce tu en sais toi de ce que j'ai à lui donner, si ce n'est pas plus que l'amour hypocrite de sa soi-disant famille?! Pour une fois dans ta vie Brooke Macnair, FERME TA GRANDE GUEULE!! Expulso!"

Dé #1

  • OUI et OUI : Brooke fait un superbe vol plané et est out pour ce tour. Le sort lui a légèrement brulé la poitrine
  • OUI et NON : Elle réussit à éviter le gros du sort mais vole quand même pour retomber le cul dans la neige
  • NON et OUI : Le sort est amorti par un Héritier inconnu, elle ne se prend qu'un résidu et recule de quelques pas
  • NON et NON : Le sort est paré (de la façon que tu veux)

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 13:49

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Vivienne Lestrange
Messages : 639 Crédits : myself
Age du personnage : 23 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Mangemort
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : aucun
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 19:04

Cicéron était perdu. Profondément perdu. Alors que son sortilège avait fait mouche, une femme qu’il avait pourtant identifiée comme étant de ses alliés venait de se précipiter aux côtés de l’armoire à glace, se laissant tomber à genoux près de lui comme si sa vie et son bien-être lui importait d’une quelconque manière. N’aurait-elle pas plutôt dû répliquer de plus belle afin d’écarter définitivement la menace qu’il représentait ? Tout éberlué qu’il était par ce spectacle inattendu, le pauvre professeur ne vit pas que son ancien collègue le prenait en joue avec une potion explosive. Il n’aperçut la petite fiole qu’au dernier moment, alors qu’elle s’apprêtait à se briser à ses pieds, et il se bénit d’avoir eu le réflexe heureux de formuler un protego quand elle lui péta à la figure. Malgré ça, il fut soufflé par la déflagration et atterrit lourdement sur le dos trois ou quatre mètres plus loin. Il en eut le souffle coupé sur le coup, mais pas le temps de s’en préoccuper qu’un sifflement strident venu de nulle part l’obligeait déjà à plaquer ses mains sur ses deux oreilles. C’était horrible, il avait l’impression que de fines aiguilles se plantaient dans ses tympans, mais de sa position couchée il vit le dragon se mettre à battre furieusement des ailes et secouer son affreuse tête dans tous les sens. Il fuyait. C’était à peine croyable !

Quand l’étrange bruit s’arrêta, Livingstone se redressa piteusement sur les coudes. Une douleur aigue le lançait dans le bas des reins et l’adrénaline courant ses veines suffisait à peine à lui faire oublier la vilaine brûlure de son bras gauche. Nom d’un scroutt à pétard s’entendit-il alors juré dans sa barbe. Mais il l’avait bien pressenti, non ? Que la situation n’avait pas fini de se détériorer… D’où il se tenait, il ne remarqua pas immédiatement que Caïus Salamander avait fait son entrée avec une poignée d’autres sorciers dont l’état était aussi lamentable que le sien. C’est seulement quand une dizaine d’autres cracs de transplanage, dont un tout proche de sa position, s’élevèrent un peu partout d’entre les arbres qu’il comprit que quelque-chose venait de changer. Le directeur des Poufsouffle se remit alors debout d’un seul bond, au même moment où quelqu’un apparaissait de derrière un résineux, à trois mètres de lui tout au plus. Pendant une seconde, les deux hommes se dévisagèrent avec une expression interdite, leur baguette tendue devant eux et la même question dans le regard : ami ou ennemi ? Puis sans crier gare, ils ouvrirent tous les deux la bouche pour scander chacun le nom de leur sortilège.

_ Incarcerem !

Pour une fois dans sa vie, Cicéron devait avoir une bonne étoile qui veillait au-dessus de sa tête. Il devait avoir formulé son sort une fraction de seconde avant son adversaire car des chaînes s’enroulèrent aussitôt autour de lui et lui firent perdre l’équilibre, déviant son attaque de quelques centimètres à peine. Il l’entendit siffler à son oreille mais c’est le cœur battant à toute pompe contre ses côtés qu’il sortit indemne de cette confrontation. Il osait à peine y croire, pourtant l’intrus était bel et bien solidement saucissonné par terre. Il aurait beau se débattre, il n’était pas prêt de se relever si personne ne venait à son secours et Cicéron comptait sur la confusion ambiante pour que ce ne soit pas le cas. Partout autour de lui, ce n’était plus que crépitations furieuses et pagaille générale. Pourtant, au milieu de tout ce remue-ménage, le directeur des Poufsouffle sentit ses entrailles se glacer quand son regard tomba sur la silhouette inanimée de Selena Lewis gisant dans la neige. Que faisait-elle ainsi étendue ? Pourquoi ne se relevait-elle pas alors que la bataille faisait rage ? Se pouvait-il que… Qu’elle soit tombée ? Non, ce n’était pas possible, pas un monument pareil ! Pas elle ! Pas la dame de fer si intransigeante et si fière qu’il avait connu toutes ces années durant !


    Qui prend le dessus ?
    Oui :
    Cicéron a lancé son sortilège un court instant avant son adversaire. De lourdes chaînes saucissonnent l’américain de la tête aux pieds tandis que son attaque est déviée.
    Non : Cicéron se prend l’everte statum de son adversaire de plein fouet et est rejeté plusieurs mètres plus loin, sur le chemin, à une dizaine de mètres de Caïus.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Cicéron C. Livingstone le Dim 20 Jan 2013 - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 19:04

Le membre 'Cicéron C. Livingstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 19:22

Les cris, les éclats de voix, les chocs, tous ces bruits semblèrent brutalement s’estomper lorsqu’un sifflement suraigu vint lui transpercer l’oreille droite – car c’était là le seul tympan plus ou moins valide qui lui permettait de ne pas être totalement handicapé. S’il entendait bien évidemment deux fois moins que le reste du commun des mortels, le Serdaigle était également beaucoup plus sujet à la douleur lorsque les sons qui lui parvenaient étaient trop forts. Au moins, le ciel se retrouva débarrassé de toute créature.

La suite se déroula plus rapidement encore que le reste des événements. Il laissa une injure s’évanouir dans les airs lorsqu’il constata que Livingstone se retrouva à moitié seulement touché par la potion. Enfin, il aurait pu s’en douter : il connaissait celui qui avait été pendant plusieurs années durant son collègue, il était bien loin d’être un débutant… D’où son poste, d’ailleurs. Ensuite, il ne fallut pas longtemps à Zakary pour reconnaître Caïus Salamander, visiblement couvert de sang – il ne pouvait pas l’affirmer à cette distance mais c’était l’hypothèse la plus probable. Il lui sembla même entendre le chasseur de dragons s’époumoner : « Le QG est tombé, ces raclures vont me le payer ! » Plus fort encore que la douleur qui prenait le corps tout entier du Phénix, un sourire en coin éclaira brièvement son visage.

L’instant d’après, un éclair vert aussi connu que redouté jaillit de nulle part. Le temps sembla se suspendre, et Selena Lewis s’écroula définitivement. Zakary resta là, figé, tout d’abord incapable de faire quoi que ce soit. Aussi vrai qu’il ne l’avait jamais portée dans son cœur, elle avait tout de même été sa directrice depuis septembre 2017.

L’éclat de la voix de Blackburn réveilla le Serdaigle, qui ne s’attarda pas à savoir qui était lié à lui et de quelle façon. Histoires de cœur ? Outch. C’était moche. Sa rupture avec Lyra avait au moins eu le bénéfice de lui offrir la possibilité de se battre sans avoir à se soucier des conséquences vis-à-vis de sa fiancé - ex-fiancée - et de leur fille. Ni une ni deux, il passa à nouveau immédiatement à l'action. Les américains étaient là, à en croire Caïus les Héritiers n'avaient plus de QG, Lewis n'était plus de ce monde... Poudlard était à eux, plus qu'un petit effort. « Defenestro ! »

Defenestro sur Faust:
Oui – En plein dans le mille. Faust fait un beau vol plané, atterrit assez loin derrière, mais la neige amortit sa chute.
Non – Faust pare ou contre-attaque avant.


Dernière édition par Zakary Cooper le Dim 20 Jan 2013 - 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 19:22

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Faust Waltz
Trash à temps plein
Messages : 993 Crédits : Daemon
Age du personnage : Trente-quatre ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Barman au Magyar d'Argent
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lamproie. Il est incapable de produire un patronus corporel depuis une dizaine d'années au moins, donc il ne sait pas si son patronus a changé.
Epouvantard : Avant, c'était son frère Fabian. Maintenant, il ne sait plus.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 21:32

Libérer Blackburn? Pourquoi? La bouche de l'ancien journaliste allait former ces mots quand il entendit son nom être hurlé, suivit d'un sort qui lui arracha une grimace, juste une seconde de douleur, avant que Bruce soit expédié plus loin avec force par Prof. Une force suffisante pour rompre le lien qui l'unissait à l'autre homme, sans doute avait-il encore plus souffert. Il remercierait Prof plus tard, s'il y pensait. S'il réussissait à le faire, aussi. Là, seulement, il y avait Lisa qui criait le nom de son infâme Blackburn, Lisa qui partait. Qui les abandonnait pour rejoindre l'autre.

Un battement.

Elle était avec eux.

Il ne voyait plus rien. Il voyait noir. Le bruit affreux qui avait résonné dans son crâne était disparu – même l'atroce mal de tête qui y faisait suite semblait n'être rien du tout, la douleur de sa brûlure également, la morsure du froid qui revenait sur sa peau, Lewis qui tombe, qui meurt, Salamander qui arrive. Tout avait disparu. Il ne voyait que Lisa qui avait couru pour rejoindre Bruce, que Lisa qui les trahissait. Qui le trahissait. Il l'avait soignée, aimée. Mal aimée, mais aimée tout de même. Il allait la tuer, il voulait la voir souffrir, puis mourir, il voulait qu'elle meure, qu'elle – il leva sa baguette sur Lisa, sans réfléchir une seconde de plus, sans même porter attention aux Américains qu'il aurait pu attaquer, aux autres personnes. Il n'y avait que Lisa la traîtresse, la salope, la garce, LISA L'IMMONDE TRAÎTRE QU'IL ALLAIT DEVOIR TUER PARCE QU'ELLE LES LAISSAIT SEULS. Elle méritait seulement de souffrir.

Maléfice de la Souffraaaaance:
 

« Souffre, salope. »

C'était un râle rauque de rage qui avait passé ses lèvres sans qu'il sache comment, alors qu'il parait d'un geste automatique un sort envoyé par l'homme qu'il avait précédemment fait souffrir. Il tourna vers lui des yeux noirs de rage, noirs de folie. Qu'il essaie encore une fois, et c'est lui qui allait mourir.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Il n'irait pas le chercher, d'abord parce que c'était Waltz, et qu'il était fou, et qu'il ne fallait pas le suivre, jamais [...] » ▬ Ian Blackburn



poison i want to love you but I better not touch. i want to hold you, but my senses tell me to stop. i want to kiss you, but i want it too much. i want to taste you, but your lips are venomous poison. you're poison, running through my veins.


Dernière édition par Faust Waltz le Dim 20 Jan 2013 - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 21:32

Le membre 'Faust Waltz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Solaan E. Sethlyn
Papuche Peluche Bleue
Messages : 320 Crédits : © LONDON JUKEBOX. + tumblr
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire au Service des Renseignements
Faction : L’Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Un ocelot
Epouvantard : Le vide
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 14:59


Pour la première fois ce soir, j’avais retrouvé des sensations oubliées. Ce sursaut d’euphorie qui m’emplissait chaque fois que je réussissais un sort, j’en avais perdu le souvenir depuis que ma précieuse baguette m’avait été retirée. Faire exploser ce tas d’arbres en feu m’avait redonné confiance. Certes, j’avais échappé de justesse aux mandibules venimeuses d’une acromentule, j’aurais pu mourir suite au sort lancé par le professeur Livingstone pour me sauver ou bien finir carbonisé par les flammes du dragon. Mais non… J’étais toujours là et cette fois ci, j’avais sûrement été utile à quelque chose puisque de nombreux camarades ainsi que Lewis s’engouffrèrent après moi dans le passage que je venais de créer. Prenant garde de ne pas me prendre les pieds dans les quelques morceaux de bois encore fumant qui jonchaient le sol, je progressai de quelques mètres. Je fus cependant stoppé malgré moi par un crissement horrible. Le son qui parvenait à oreilles était tout simplement atroce. Je posai genoux à terre tout en me recroquevillant, tentant désespérément de réduire l’effet de ce bruit en mettant mes mains sur mes oreilles. Il n’y avait rien à faire, c’était insoutenable. Au bout d’un moment, le supplice s’arrêta mais cela m’avait bien sonné. Ma tête était à la limite d’exploser. Apparemment cela avait fait fuir le dragon. Ce fut alors que plusieurs craquements retentirent derrière moi, plusieurs personnes venaient de transplaner… J’observais la scène, toujours agenouillé par terre… Un homme couvert de sang vint à la rencontre de Lewis, visiblement excédé. Etant à proximité, je pus comprendre que le QG des Héritiers avaient été en proie à une attaque similaire à celle-ci… Concentrés sur eux, je n’entendis pas les nombreux cracs qui avaient retentis un peu plus loin en contre-bas. Il fallut un éclair vert pour me ramener à moi. Il frappa Selena Lewis sans qu’elle n’ait le temps de réagir. Quelques secondes après, elle gisait là devant moi, inerte sur le sol… La reine de ces lieux venait de tomber. Déconcerté, j’eus du mal à le croire. Mais elle était bien morte.

Je me remis très vite sur pied. Face à moi venaient d’apparaître une dizaine d’hommes pour prêter main forte à ceux qui tentaient de prendre Poudlard. Le fait que je ne sois qu’un élève n’y changerait rien, ils ne feraient pas de différence… D’ailleurs l’un deux leva sa baguette vers moi. Je criais alors :

« Stupéfix ! »

Qui est le plus rapide ?
Oui – Solaan touche le premier. L’américain se fige.
Non – L’américain lance sort bien plus rapidement « Expulso ». Une explosion projette Solaan à plusieurs mètres en arrière.

Je n’eus pas le temps de faire quoi que ce soit. Je fus projeté avec force en arrière avant même de pouvoir jeter mon sort. Me sentant voler dans tous les sens, le choc fut violent lorsque j’atterris sur le sol, face contre terre. Même s’il y avait un peu de neige, ce n’était pas ça qui allait amortir mon vol plané. Tout mon corps était engourdi. J’avais mal partout mais apparemment je n’avais rien de casser. Quelques contusions. Je sentais également quelque chose de chaud couler le long de mon visage. Plusieurs gouttelettes pourpres vinrent colorer le sol blanc qui se trouvait face à moi. Pas étonnant après m’être cogné aussi violemment la tête…



Dernière édition par Solaan E. Sethlyn le Lun 21 Jan 2013 - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 14:59

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs