ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV - Page 2



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 8:19

Le combat ne faisait que commencer, et déjà les cris montaient de toute part. Une douce musique qui résonnerait joyeusement à ses oreilles si elle n'avait pas été au cœur de la mêlée. Son bras encore engourdi par le Blixten le lui rappelait sans pitié. Pauvre petite chose... Mais plus encore, elle aurait aimé avoir prêté plus d'attention en Magie Noire lorsqu'elle avait été étudiante derrière ces murs, elle aurait eu plus de choses à offrir aux Phénix pour calmer leurs ardeurs. Pour le coup, elle se sentait bien faible. D'un autre côté, qui aurait cru, lorsqu'elle avait 16 ans, qu'elle puisse avoir un jour à prendre part à une attaque rangée ? Et puis même lorsqu'elle avait décidé de prendre part à la triple confrontation entre les différentes factions, elle s'était toujours arrangée pour éviter d'être en première ligne. Mais là, elle ne pouvait plus reculer.
Cela dit, le combat avec quelque chose de grisant, et elle sentait monter en elle une joie féroce, une envie de briser des os et de faire couler le sang de ces petits arrogants qui pensaient pouvoir renverser l'ordre établi. Le fait d'avoir en plus essuyé une attaque juste au moment où elle avait posé le pied devant Poudlard en rajoutait une couche.
Plus encore, voir Selena, droite, froide, battante... C'était inspirant, pour le moins ! Son entrée en matière n'était peut être pas des meilleures, mais Brooke avait bien l'intention de ne pas être en reste dans ce qu'il se jouait aujourd'hui.

Aussi, après avoir pu ramasser sa baguette, elle s'était vivement redressé. Elle esquivait les sortilèges qui fusaient autours d'elle, fébrile et pestant contre son manque de pratique. En voyant que les siens étaient en difficulté, elle prit son orgueil à deux mains - à défaut de son courage - et lança un sourire mauvais au premier venu - Faust en l’occurrence.

" Ils vont se souvenir de ce jour comme de leur plus cuisant échec, qu'en dis tu ? "

Et aussitôt, elle lanca un sortilège Manus dans la foule.

    Qui va enchainer les trempes ?
    oui - oui : Bruce, qui va très vite se retrouver dans une situation ridicule (de ton choix ^^ ) avant de se débarrasser du sortilège
    oui - non : Clark qui arrive assez bien à esquiver les coups le temps de se sortir de ce mauvais pas
    non - oui : un OdP qui passait par là et qui se retrouve rapidement assommé avant qu'une bonne âme ne stoppe le sortilège (soit un de vous, soit un autre illustre inconnu)
    non - non : nan mais en fait, c'était que de la frime, le sortilège se perd derrière les lignes ennemies


Une part d'elle s'inquiétait de qui elle toucherait ou qui serait touché par un de ses alliés : et si les rumeurs étaient vraies, que Tom avait trahi et rejoint les Phénix ? Et s'il était là, face à elle ? Pourrait-elle lui faire le moindre mal ?
Pourtant l'heure n'était pas à ce genre de pensée... Il fallait serrer les dents. Et encaisser.


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Mar 8 Jan 2013 - 8:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 8:19

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Solaan E. Sethlyn
Papuche Peluche Bleue
Messages : 320 Crédits : © LONDON JUKEBOX. + tumblr
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire au Service des Renseignements
Faction : L’Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Un ocelot
Epouvantard : Le vide
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 14:41


L’affront que nous devions mener par obligation n’était pas sans risque. A vrai dire j’avais plus de chance de finir blessé ou mort que d’en sortir indemne. Ce sentiment d’être vulnérable, de devoir tout faire pour survivre, impliquant donc la possibilité de faire du mal à d’autres personnes, n’était aucunement réjouissant. Malgré mes réticences, je n’avais pas le choix… Il fallait que je me ressaisisse. Mon premier sort avait pitoyablement terminé sa course dans le vide. J’avais pesté intérieurement, foirer un Levicorpus… J’allais devoir faire preuve de plus de réussite, ou du moins me concentrer un peu plus si je ne voulais pas finir amoché, à peine le combat commencé.

Autour de moi c’était effervescence, les silhouettes sombres s’étaient rapprochées et je pouvais à présent distinguer les visages de ceux qui progressaient. Ils ne paraissaient pas exprimer la moindre peur contrairement à nous, pauvres petits élèves forcés de leur tenir tête. Ils s’agissaient, sans nul doute, de sorciers expérimentés. Ils étaient préparés, mais apparemment leurs plans ne s’étaient pas déroulés comme ils l’auraient souhaité. La barrière magique était toujours présente par endroit et nombre d’entre eux s’efforçaient d’agrandir les nombreuses brèches, d’autres tentaient de se rapprocher de ces percées. Alors que je tentais de ne pas trop m’éloigner de mon groupe, j’aperçus une poignée de sorciers prendre part à la bataille, se postant au niveau de certaines ouvertures afin de ralentir les assauts « ennemis ».

La voix de Selena Lewis fulmina non loin de moi. La directrice de Poudlard donnait sèchement ses ordres, interpellant le professeur Livingston et le pressant de faire quelque chose pour refermer les passages dans la barrière. Un autre sorcier, qui avait apparemment loupé son coup était également visé par ses mots. Tout comme Summer, une élève de Serdaigle, qui comme moi n’avait pas l’air très rassurée d’être là. Une fois ses intentions clairement donné, la maîtresse des lieux lança un nouveau sort avec assurance et sans aucune hésitation. Une réussite, une fois de plus. Un cri de douleur retentit. Je détournai rapidement mon regard restant déconcerté par l’identité de celui qui venait de se faire taillader atrocement la peau. Le professeur Cooper semblait gravement touché et je ne pus m’empêcher de rester bêtement à le regarder sans bouger. Que faire ? Il s’agissait d’un professeur de Poudlard… Mais apparemment il faisait partie de ceux qui attaquaient l’école. Très vite, un type immense vint lui prêter main forte.

Ce n’était pas le moment d’éprouver de l’empathie, malheureusement voir une personne souffrir me tourmentait énormément et c’était difficile de ne pas ressentir la moindre émotion. J’expirais fortement pour vider mon esprit de tous ces sentiments parasites. Il fallait que je me recentre sur les dangers potentiels qui me faisaient face. Tentant d’être plus précis que la première fois je pointais avec plus d’assurance des individus qui progressaient devant moi « Flumen Ignite »


Oui-Oui : plusieurs jets de flamme imposants s’échappent de la baguette, stoppant notamment la progression de Clark.
Oui-Non : un jet de flamme jaillit bien de la baguette touchant partiellement un phénix, rien de bien méchant.
Non-Oui : un jet de flamme s’abat à droite des assaillants, va falloir viser mieux que ça
Non-Non : une flamme ou deux apparaissent, la tentative est encore un échec


Dernière édition par Solaan E. Sethlyn le Mar 8 Jan 2013 - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 14:41

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Vivienne Lestrange
Messages : 639 Crédits : myself
Age du personnage : 23 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Mangemort
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : aucun
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 17:41

Par Merlin… Cette voix écorchée vive et sarcastique, il aurait pu la reconnaître entre mille tant elle lui avait causé de malheurs par le passé. Faust Waltz. Rien qu’à l’entendre, le professeur sentit ses épaules se crisper alors qu’il se visualisait déjà l’expression insolente qui devait colorer son visage. C’était comme voir un accident sur le point de se produire sans pouvoir faire quoi que ce soit pour l’empêcher. Angoissant. Il ne regarda même pas son sortilège de Jambencoton se faire parer. Puisqu’il semblait écrit que leurs retrouvailles devaient se faire ce soir, mieux valait s’en débarrasser maintenant et ne plus en parler, de la même manière qu’on se retirait une épine du pied : vite fait bien fait, sans y penser. La mâchoire crispée, Cicéron se retourna alors, prêt à faire face au monstre, mais un jet de lumière frappa le journaliste à ce moment précis, et au lieu d’avoir affaire à un visage triomphant d’arrogance il eut le plaisir d’admirer le jeune homme grimacer méchamment. Au nom du Lord ! Si la situation n’avait pas été aussi désespérée il aurait pu rire de ce retour de bâton providentiel, surtout en attendant Lewis le rabrouer, mais Livingstone avait un autre agenda. Maintenant que les Héritiers étaient arrivés pour prêter main forte et formaient un cordon entre les Phénix et la barrière magique, il avait la voie libre pour essayer de réparer les défenses du château. Il avait même commencé à rebrousser chemin vers la brèche quand un hurlement fendit le tumulte de la bataille. Cette voix. Il connaissait cette voix. Blanc comme un linge, le directeur de Poufsouffle se tourna à nouveau, et pour la première fois il reconnut un visage parmi ceux de ses ennemis.

_ Monsieur… Cooper ?

Non, ce n’était pas possible. Il se méprenait. On lui jouait un tour, une mauvaise blague. Pourtant il devait bien se rendre à l’évidence. L’homme en train de gémir entre ses dents en se roulant au sol était bien celui avec lequel il avait cohabité pendant près de trois ans au sein du château millénaire. Zakary Cooper, son curieux collègue à l’optimisme légendaire et dont la bonne humeur l’avait toujours fasciné. Zakary Cooper, ce même Zakary Cooper, était un traître, en vérité, un terroriste, une âme en perdition qui s’était laissé débaucher par les idées dangereuses de l’Ordre du Phénix. Livingstone avait du mal à y croire mais il ne pouvait feindre d’ignorer ce qu’il avait sous les yeux. La guerre était ainsi : cruelle. Cicéron n’avait jamais été particulièrement proche du jeune homme mais il s’était habitué à sa présence, à croiser sa silhouette tous les jours dans les couloirs, à partager ses repas avec lui, etc. Depuis quand ces souvenirs étaient-ils devenus des mensonges ? Depuis quand ce garçon avait-il vendu son âme ? Autant de questions qui devaient rester sans réponse. Cicéron ne fixait son ancien collègue que depuis une dizaine de secondes quand Waltz se manifesta à ses côtés. La barrière. Oui. Il devait s’occuper de la barrière. Rebroussant chemin une fois pour toute, le professeur combla les quelques mètres qui le séparait de la brèche et commença ses incantations en décrivant des arabesques complexes de sa baguette magique.


    Les incantations suffisent-elles ?
    Oui & oui : La brèche dans cette partie de la barrière se referme complètement, lisse et imperméable à nouveau !
    Oui & non : Elle commence à se refermer mais le procédé utilisé par les Phénix continue de résister et elle ne recouvre que millimètre après millimètre.
    Non & oui : La brèche se stabilise. Elle ne s’agrandit pas mais n’amoindrit pas non plus.
    Non & non : Les efforts de Cicéron n’ont aucun effet.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 17:41

Le membre 'Cicéron C. Livingstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 18:47

Elle avait échappé à la derniere bataille à cause de son week-end prolongé avec son garcon et ne s'en plaignait pas le monde. Cette fois elle ne pouvait pas faire semblant d'être absente et ignorer l'appel comme elle aurait tant souhaité le faire même si Colin jouait calmement avec le chien sur le tapis face à elle.

Cela ne sentait pas bon, les appels n'étaient pas fréquent et la petite brune se forca à y répondre rapidement. Elle prit quelques minutes à peine pour demander à ses parents via la cheminée de venir chercher leur petit fils en vitesse. Et ce fut le départ la mort dans l'âme après un simple baiser pour son petit blond qui ne voulait pas laisser son chien à la maison alors que lui dormirait ailleurs. Prend ca dans la tête SuperMaman.

L'arrivée au QG et le discours de Wilhemina n'aida pas la journaliste à se détendre et son esprit ne se focalisa plus que sur Bruce. Bruce membre de l'ordre, Bruce qui devait savoir ce qui se tramait et cette histoire d'américains... Ils étaient fous, ils allaient lancer une guerre sorcière mondiale avec ces attaques.

La sang pure suivit son groupe sans ajouter de mots. Elle ne pipa mot à sa cousine et meilleure amie et osa à peine regarder Faust avec qui tout était plus complexe que jamais. La tension lui serrait la gorge et tout fut bien pire quand ils furent réellement sur place. Ils allaient tous y passer.

Lisa resta en arrière un instant et leva sa baguette dans un souffle pour se donner du courage et figea immédiatement quand elle entendit SA voix. Cette voix qu'elle entendait toujours, cette voix qui partageait sa vie.

Bruce était face à eux et ils comptaient s'entretuer. Hurler son nom l'aurait affichée tout de suite et attaquer était hors de question. Il fallait qu'il s'en aille, il fallait qu'elle lui dise de partir. Il fallait que l'Ordre du Phénix recule et prenne la fuite.

“Everte Statum !”

Lancé au hasard loin de la voix de son amant. S'ils n'attaquaient pas la barrière alors ils ne pourraient pas entrer et tout se terminerait bien, tout irait bien car ils n'auraient pas de raison de rester ici.

Dur de s'en persuader mais il fallait rester sur leurs positions.


Oui oui : Clark se fait frapper de plein fouet.
Oui non : Cela fonctionne... à moitié, pas assez de conviction mais Clark recule fortement.
Non oui : Cela ne semble pas géner Blackburn qui recula de quelques pas avant de continuer son avancee.
Non non : Try again.


Dernière édition par Elisabeth Macnair le Mar 8 Jan 2013 - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 18:47

Le membre 'Elisabeth Macnair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Faust Waltz
Trash à temps plein
Messages : 993 Crédits : Daemon
Age du personnage : Trente-quatre ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Barman au Magyar d'Argent
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lamproie. Il est incapable de produire un patronus corporel depuis une dizaine d'années au moins, donc il ne sait pas si son patronus a changé.
Epouvantard : Avant, c'était son frère Fabian. Maintenant, il ne sait plus.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 20:14

Évidemment, il ne s'était pas transformé en excellent viseur – quoiqu'il était pas mal du tout pour faire des tours avec des bouteilles et des verres désormais – et avait explosé un arbre plutôt qu'un Phénix. À peine si un grand mince aux cheveux blonds avait sursauté. La voix sèche et autoritaire de Selena Lewis le rappela à l'ordre et lui demanda de couvrir Livingstone. Prof. C'était courir un risque... mais il ne refusa pas. Il était ici pour être utile, donc il allait faire de son mieux pour ça.
Il répondit au sourire de Brooke, passant à ses côtés rapidement, ainsi qu'à sa phrase, dans une approbation qui n'allait sûrement pas être entendue : « Oh oui. » Ils allaient mordre la poussière et voir, ces crétins de Phénix, que les Héritiers étaient là et que Poudlard resterait entre leurs mains, Américains à leurs côtés ou pas. Faust accorda un petit clin d'oeil au professeur de sortilèges et se plaça près de lui, guettant leurs ennemis. Il fallait se demander si, en couvrant l'homme, il ne risquait pas d'aggraver les choses. Cicéron l'avait eu comme étudiant et il savait tout aussi bien que lui qu'avec une baguette entre les mains, Faust était tout à fait... inconstant est le mot. Ses flux magiques n'en faisaient qu'à leur tête, surtout depuis une douzaine d'années, il visait comme un pied et il avait tendance à faire n'importe quoi. Pour le moment, par contre, les terroristes n'étaient pas très... efficaces, ou actifs, ou enfin, ils laissaient l'homme relativement tranquille. Le but était donc surtout de s'arranger pour qu'ils ne s'approchent pas trop de lui et qu'il puisse s'occuper de la brèche sans être dérangé.

Se concentrer.
Il devait se concentrer.

Ses yeux coururent sur les gens qui s'agitaient et comme par réflexe, il s'alluma une cigarette. Rapidement, un geste de quelques secondes. Une bouffée. Se concentrer. Vider son esprit. Il savait ce qu'il voulait. Pas quelque chose pour les envoyer loin, quelque chose pour les handicaper là. Maintenant. Les contrôler. Qu'ils ne sachent pas ce qu'il se passe, qu'ils souffrent, qu'ils meurent. Ne plus entendre ce qui se passe. La magie. Sa magie. Un chuchotement cassé, sa baguette qui fait le chemin entre les silhouettes ennemies. « Electra Nectunt. »

Spoiler:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Il n'irait pas le chercher, d'abord parce que c'était Waltz, et qu'il était fou, et qu'il ne fallait pas le suivre, jamais [...] » ▬ Ian Blackburn



poison i want to love you but I better not touch. i want to hold you, but my senses tell me to stop. i want to kiss you, but i want it too much. i want to taste you, but your lips are venomous poison. you're poison, running through my veins.


Dernière édition par Faust Waltz le Mar 8 Jan 2013 - 20:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 8 Jan 2013 - 20:14

Le membre 'Faust Waltz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 3:45


Summer doubla sa vitesse de croisière lorsque Lewis lui cria des menaces. Ce n'était tout de même pas de sa faute si son sort n'avait pas fonctionner! Elle regarda les autres échanges de sort, et elle vit... non c'est pas vrai, elle vit Zakary! Elle ne put s'empêcher d'être contente sur le coup, parce que de voir enfin quelqu'un qu'elle appréciait, ça lui faisait du bien. Elle ne put s'empêcher d'avoir en tête aussi l'espoir de fuir peut-être, et de rejoindre l'Ordre, ou peu importe. Elle vit une lueur d'espoir vers une liberté. Dans l'état que se retrouvait notre Summer, il ne lui en prenait pas beaucoup pour voir le bon côté des choses. Toutefois, ses heureuses pensées furent interrompu par un éclair de lumière qui frappa Zak de plein fouet, pour le blesser. Summer ne put s'empêcher de crier, mais s'étouffa rapidement avec ses mains, et s'efforça de continuer à courir. Il ne fallait rien laisser paraître, rien.

Summer aperçu Livingstone solidifier la barrière qui fallait défendre... Pour sa part, Summer n'avait qu'une seule envie : qu'elle cède. Si c'est la pagaille, elle aurait plus de chance de simplement foutre le camp... Elle pensait de plus en plus à le faire. C'était tellement le bordel... mais en même temps, c'était risqué, très risqué. Si elle rate son coup, elle n'en reviendra pas, elle va finir ses jours sur le champ de bataille. Elle n'aurait pas deux fois de la chance comme lors de l'évasion des Ombres. Déjà qu'elle ait une deuxième occasion de déguerpir, c'était assez extraordinaire. Il ne fallait pas la laisser passer. Puis en plus de cela, il fallait qu'elle tente d'aider Zak, il le fallait. C'était la moindre des choses, après tout. Et puis, elle l'appréciait tant, elle voulait l'aider, d'une manière ou d'une autre. Une raison de plus pour courir plus vite.

Elle courrait, oui, mais il faudrait qu'elle agisse bientôt, sinon ça pourrait être louche. Toutefois, elle ne voulait pas causer de problème au Phénix. Complexe. Elle réfléchit a des sorts pas trop dérangeants... mais elle avait peur de se faire découvrir. Elle se dit qu'elle pourrait lancer un sort plutôt blessant, mais vraiment mal viser. Ainsi, elle leva la voix, et visa... un arbre, mais un tout de même près de la direction des Phénix.

- Aridae Cuti!

Spoiler:
 

Summer visa en plein dans le mile, l'arbre avait l'air d'avoir mal à sa vie, il se ratatina en un clin d'oeil. Oops... Summer à mal visé...


Dernière édition par Summer F. Carrow le Mer 9 Jan 2013 - 3:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 3:45

Le membre 'Summer F. Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 8:48

C'etait le bordel. Comme quoi, même avec un plan et de la préparation, tout pouvait encore partir en sucette. Les sorts fusaient autour de Clark, aucun ne le touchant, mais certains passant vraiment très près. Il devait faire attention, laisser ses instinct de tireur dicter ses actions. Quel sorts pour faire le plus de dégât à cette barrière? De quel côté se pencher pour éviter un sort malencontreux? Qui viser pour affaiblir le plus leurs opposants? A cette question, la réponse fut facile: Selena Lewis. Pour avoir fait partie des Héritiers pendant un temps, il savait très bien que la directrice de Poudlard en était un élément fort. Sans compter qu'elle était là; elle ne laisserait jamais son école tomber aux mains des terroristes sans se battre comme une furie. La preuve en était le sort dévastateur qu'elle venait de lancer et qui toucha Zak. Bouse! Tout mais pas ça.

Déjà Bruce montrait son mécontentement (restons soft) et ne l'âne une offensive digne de lui envers la Selena en question. Clark quant à lui stoppa le sort qui mettait des baffes à un autre Phénix. Bien, il fallait que cette barrière s'ouvre, pour qu'enfin ils puissent entrer...

Un sort, prononcé d'une voix qu'il connaissait.
Bruce et Zak dans un cercle d'électricité.
Un autre Phénix qui tente de passer et que se prend un choc électrique en remerciement.

Bordel! Les yeux de Clark parcourut les Héritiers en face et le vit. La baguette encore fumante (si l'on peut dire) et la clope au bec: Faust Waltz. Il ne l'aimait déjà pas mais là...Il venait de signer pour souffrir personnellement. Mais pas avant que Bruce soit relâché et que la barrière se soit agrandie, qu'il puisse aller le prendre par le collet et lui mettre deux baffes bien senties.

"Finite Incantatem!"

Dé 1:
 

Et merde! Il espérait, pourtant que ça suffirait. Il n'a cependant pas le temps de tout tester. Il y a aussi la barrière à prendre en compte. Au final, son esprit est aussi bordélique que la situation ambiante. Clark se tourne vers la barrière, et lance un Bombarda Maxima, dans l'espoir, au moins, de l'affaiblir.

Dé 2:
 

Bon sang, il ne servait à rien en ayant un esprit aussi désordonné. On se concentre Clark, tu sais que Bruce est loin d'être idiot et qu'il pourra s'en sortir s'il le souhaite vraiment. Mais en attendant l'ancien tireur devait se concentrer sur une tâche à la foi.


Dernière édition par Clark Blackburn le Mer 9 Jan 2013 - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 8:48

Le membre 'Clark Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 21:31

Selena avait lancé son sortilège en visant la première personne qui passait. Elle n’avait pas fait attention à son visage, ou chercher à discerner une figure familière parmi ses adversaires d’ailleurs. Alors quand elle entendit la voix pâle de Livingstone souffler le nom de son professeur de vol, la directrice de Poudlard fit brusquement demi-tour pour y regarder de plus près. Et par la barbe de Merlin, le blaireau avait raison. La première pensée cohérente de Selena fut de s’imaginer l’éviscérer sur place. Terminer le travail. Elle n’entendit même pas l’armoire à glace la traiter de salope tant le poison qui s’insinuait dans ses veines la rendait aveugle à toute autre chose que ce misérable rat. Il avait osé la trahir ? Elle ?! Le regard flamboyant, la Lewis leva sa baguette une seconde fois, mais alors qu’elle s’apprêtait à lancer un sortilège de mort, un autre trait de lumière passa à quelques centimètres de son visage en l’obligeant à une brusque embardée sur le côté. Quand elle se redressa, elle avait perdu sa cible de vue entre l’obscurité et la cohue de la bataille. En fait ce n’était pas plus mal ainsi, se fit-elle la réflexion. Elle s’était laissé aveugler par un instant de fureur mais, en vérité, une mort rapide n’aurait jamais pu la satisfaire. Ceux qui se détournaient de la voie du Lord, les traîtres, méritaient un sort bien plus lent et atroce que cela. Ils méritaient de souffrir et de hurler jusqu’à ce que la mort elle-même leur paraisse une délivrance. Zakary Cooper ne perdait rien pour attendre. Oh non, elle le retrouverait.

Ce furent des cris s’élevant du côté de la forêt interdite qui remmenèrent Selena sur terre très rapidement. Elle tourna la tête juste à temps pour voir un des Phénix (un anonyme) se faire renverser par une masse encore plus sombre que le manteau de la nuit. Une masse qui courrait, et qui courait vite, au ras du sol, sur plusieurs pattes manifestement. Les acromentules. Quatre d’entre elles venaient de surgir d’entre les arbres. En temps normal elles ne s’approchaient jamais aussi près du château, mais la tourmente des combats qui s’élevait de toute part depuis Pré-au-Lard jusqu’ici avait dû les exciter et les déloger de leur retraite profonde…

    Sur qui les accromentules se précipitent-elles ?
    Oui : 2 sur les Phénix, 2 sur les Héritiers.
    Non : 1 sur les Phénix, 3 sur les Héritiers.


Informations Rp

ϟ En plus de la faction ennemie qui vous fait face, 4 acromentules particulièrement excitées et agressives viennent de rejoindre la bataille ! Grosses araignées noires, elles se nourrissent habituellement d’animaux mais sont ravies de goûter à la chair fraîche lorsqu’elles en ont l’occasion. Leurs crochets sont venimeux, leur morsure provoquant une paralysie progressive du corps humain. Pour les toucher grièvement il vous faudra deux dés positifs. Se sont de grosses bestioles qui sont de plus dotées d’une certaine intelligence.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 9 Jan 2013 - 21:31

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 13:23

Les sorts fusaient de toute part, alors que Bruce restait devant Zakary, de toute sa hauteur, alors que le jeune homme se relevait difficilement, les mains sur la poitrine. Le sort de Bruce avait été esquivé par la connasse, et il était prêt à en relancer un, voire plus, jusqu'à ce qu'elle souffre enfin, mais la lumière des sorts l'arrêta net. Il pouvait enfin discerner autre chose que des silhouettes et des fois. Il y avait Lewis, évidemment, qui vociférait, des gosses, un type qui tentait de refermer les brèches de la barrière… et puis Lisa. Là, juste devant lui, la baguette à la main, l'air aussi perdue que dans un magasin de déstockage de vêtements de la saison dernière.

"Lisa…"

Son murmure s'était perdu dans le tumulte de la bataille. Mais elle avait croisé son regard, ils s'étaient vus. Sa baguette était retombée à son côté. Il devait se bouger, faire quelque chose, mais il avait une boule dans la gorge, il était choqué. Bien évidemment qu'il savait que Lisa ne partageait pas ses idées, comme elle savait que lui était un terroriste. Mais il avait cru, il avait espéré qu'elle ne s'implique pas, qu'elle se laisse porter, heureuse de son statut de sang-pure et qu'elle esquive la guerre. Il ne se serait jamais imaginé la voir, dans cette situation.

Il cherchait à faire quelque chose, n'importe quoi, mais le sort le prit par surprise. Un choc électrique qui le fit tomber à genoux, dans un hurlement qui fit écho à celui de Zak, juste derrière lui. Il avait eu l'impression de s'être pris un éclair, que tous ses nerfs avaient été mis à vif. Et puis plus rien, juste un tiraillement dans son dos. En jetant un œil, il vit un arc électrique bleuté, fin mais bien présent, qui partait du bas de son dos pour rejoindre le ventre de Zak. Le temps de se demander ce qui s'était passé, un débris de bois traversa l'arc en question et un nouveau choc les parcouru. Quelque chose de ténu, mais bien présent. Par contre, le choc ressentit quand Clark tenta de les libérer était autrement plus puissant, lui tirant un nouveau cri. Saloperie de putain de sort de merde. Bruce se releva difficilement, et fit face aux araignées. Au bout d'un moment ça devenait saoulant, ces accumulations de problèmes.

Leur chance, c'était qu'une seule de ces bêtes semblait s'intéresser à leur petit groupe. Malchance, dans le groupe vers lequel les trois autres se dirigeaient, il y avait Lisa. Et ce petit enculé de Waltz, qui ne perdait rien pour attendre. Un nouveau rugissement de frustration pure et Bruce lança un nouveau Blixten sur la bête qui se précipitait sur eux.

Dé #1

  • OUI et OUI : Araignée grillée pour le diner, qui veut?
  • OUI et NON : Bruce est encore trop choqué, ou a trop mal, l'éclair touche la bête mais n'est pas assez puissant, il la cloue sur place une seconde, mais visiblement ce n'est pas suffisant
  • NON et OUI : L'araignée s'est arrêtée juste avant que l'éclair ne frappe, mais sa lumière l'a un peu déboussolée, elle semble éblouie
  • NON et NON : Un camarade qui passe à côté le fait bouger au dernier moment, il tape à côté de l'araignée.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 13:23

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Faust Waltz
Trash à temps plein
Messages : 993 Crédits : Daemon
Age du personnage : Trente-quatre ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Barman au Magyar d'Argent
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lamproie. Il est incapable de produire un patronus corporel depuis une dizaine d'années au moins, donc il ne sait pas si son patronus a changé.
Epouvantard : Avant, c'était son frère Fabian. Maintenant, il ne sait plus.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 15:06

À peine le temps de profiter de sa réussite et d'admirer le tableau fait par ce con de Blackburn relié à un homme à terre, d'admirer son frère le blesser en tentant de le libérer (comme c'était touchant et comme il s'aimait de connaître de la magie noire, franchement, s'il était pas aussi connard, il s'épouserait), qu'un mouvement attira son attention.

Des araignées.
Des putains de grosses araignées.

L'homme les fixa une seconde avec une expression authentiquement interdite, avant de réagir – BIEN OUI HEIN. Ce n'est pas comme si ces charmantes bestioles semblaient s'intéresser à eux plutôt qu'aux Phénix. Il ne savait pas du tout comment blesser une de ces choses, mais il fallait tout de même essayer, non? Faust pointa sa baguette sur des Acromentules, qui venait de se tourner vers Prof et lui et se dirigeait sur eux avec enthousiasme. Il devait couvrir Prof, n'oubliez pas, et ça comprenait certainement l'empêcher de se faire grignoter par une araignée grosse comme les seins de Carmella. Le barman se déplaça un peu, se rapprochant de Cicéron, histoire de diriger son sort vers les deux hommes reliés par le Ecletra Nectunt. On ne sait jamais, avec un peu de chance, il pourra faire souffrir ces idiots en même temps. Defenestro.

Spoiler:
 
Échec sur l'araignée, qui avait évité le sort avec une grâce surprenante pour sa taille, et avait seulement tourné un de ses yeux pour observer le Defenestro frapper avec vigueur le lien tangible reliant Bruce et l'homme couché au sort. Avec un sort de cette puissance... ça avait sûrement envoyé une bonne décharge. Un sourire étira tout de même les lèvres de Faust. Il n'avait pas tout perdu. Fallait quand même garder la baguette levée. Un commentaire sérieux à Livingstone, alors que l'araignée recommençait à s'approcher d'eux : « Prof... je te conseille soit de te grouiller avec cette barrière, soit d'aider à ce que ces salopes ne nous atteignent pas. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Il n'irait pas le chercher, d'abord parce que c'était Waltz, et qu'il était fou, et qu'il ne fallait pas le suivre, jamais [...] » ▬ Ian Blackburn



poison i want to love you but I better not touch. i want to hold you, but my senses tell me to stop. i want to kiss you, but i want it too much. i want to taste you, but your lips are venomous poison. you're poison, running through my veins.


Dernière édition par Faust Waltz le Jeu 10 Jan 2013 - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 15:06

Le membre 'Faust Waltz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Solaan E. Sethlyn
Papuche Peluche Bleue
Messages : 320 Crédits : © LONDON JUKEBOX. + tumblr
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire au Service des Renseignements
Faction : L’Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Un ocelot
Epouvantard : Le vide
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 17:10


Encore loupé ! Mon sort n’avait stoppé personne. Les misérables flammes qui avaient embrasés le sol n’étaient plus que fumée à présent, la bataille quant à elle gagnait en intensité. Je me sentais un peu plus serein, malgré cette boule qui compressait mon estomac. Entre montée d’adrénaline et sueur froide, mon corps tentait de ne pas céder à la panique. Le professeur Livingston ne semblait pas très rassuré non plus lorsque mon regard se posa sur lui alors qu’il essayait désespérément de refermer la barrière, à une vingtaine de mètre de moi. Les sortilèges qu’il lançait ne firent pas grand-chose, la protection magique ne sembla pas bouger d’un millimètre… Les ouvertures étaient toujours là et je me demandais ce qu’il se passerait si cette venait à céder.

Des jets lumineux fusaient régulièrement près de moi, par chance je n’avais pas encore été touché. Je devais rester vigilant et me tenir prêt à les esquiver s’ils venaient sur moi. Je n’avais pas envie de finir comme le professeur Cooper ou comme certains de mes camarades déjà touchés. En tant qu’élève j’étais plutôt vulnérable, se croire invincible était la pire erreur à faire… Enfin, du moins, pour moi.

Une vive clameur dirigea soudainement mon regard vers la forêt interdite. Quelque chose se rapprochait, les hurlements qu’elle produisait se faisant de plus en plus forts. Mon corps se pétrifia lorsque des silhouettes gigantesques apparurent. De repoussantes acromentules venaient de faire leur apparition. Je sentais mes jambes commencer à trembler. Ces affreuses bestioles étaient dangereuses et j’espérais ne pas me faire mordre par l’une d’entre elles. Je les savais extrêmement venimeuses et me retrouver paralysé ici serait bien embêtant… Agressives et surtout très gourmandes, ce fut tout naturellement qu’elles commencèrent à se précipiter vers les personnes qui se trouvaient à proximité. L’une d’entre elle se dirigeait vers l’endroit où j’avais vu le professeur Livingston pour la dernière fois. Ce dernier était toujours à son poste. Un gars tenta de l’arrêter… Raté ! Le monstre continuait sa course.

Il fallait que je fasse quelque chose. En se mettant à plusieurs contre ces saletés à huit pattes il serait peut-être plus simple de nous en débarrasser. Je me mis donc à courir en direction des deux hommes. Je levai ma baguette et la pointai vers l’araignée, et je criai une fois à bonne distance « Incarcerem »


Oui – Oui : des chaînes relativement solides s’enroulent autour de la bestiole. La malheureuse est stoppée nette au sol.
Oui – Non : des cordes emprisonnent la bestiole mais elle ne sera pas immobile bien longtemps.
Non – Oui : l’araignée est partiellement ligotée ce qui a le don de l’énerver encore plus… Y’a plus qu’à déguerpir vite fait…
Non – Non : rien ne se passe. Solaan s’est lamentablement éclaté contre le sol, trébuchant sur une pierre. Et le monstre se rapproche.


Dernière édition par Solaan E. Sethlyn le Jeu 10 Jan 2013 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 17:10

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 19:04

Un autre hurlement fit écho au sien : Summer. Il regretta aussitôt de ne pas avoir pu s’empêcher d’ouvrir la bouche et pria pour que le cri de la Serdaigle passe inaperçu chez les autres – ou du moins que personne ne devine en celui-ci un quelconque signe de trahison.

« Ça va crevette? Dis-moi que ça va »

Sa blessure lui faisait un mal de chien, mais au moins le surnom employé par Bruce lui arracha-t-il un très léger sourire. Les dents trop serrées pour articuler quoique ce soit, il se contenta de répondre d’un signe de tête. Oui, ça allait. Ca irait. Il s’efforça de penser qu’après tout, il avait déjà connu pire, et surtout qu’il risquait de ne pas être au bout de ses surprises s’il ne se décidait pas à bouger et se défendre un minimum.

Sans entendre Cicéron Livingstone prononcer son nom – surdité et distance oblige – il avait aisément deviné que quelques instants plus tôt, il avait définitivement grillé sa couverture. Ce n’était guère une surprise : s’il avait tenu à la conserver plus longtemps, jamais il n’aurait accepté d’attaquer Poudlard, ce soir-là. Pris par cette fâcheuse impression qu’il venait à coup sûr de faire naître en cette chère Selena Lewis l’envie de le massacrer de toutes les manières imaginables, pourvu que cela soit aussi long que douloureux, Zakary sembla brusquement se réveiller…

Mais trop tard. D’un coup, il sentit un éclair le foudroyer de part en part mais cette fois-ci, le visage tordu de douleur, il ne cria pas. En fait, aucun son ne sortit. Le temps de reprendre conscience de la réalité, il constata que Bruce était lié avec lui par cet étrange éclair à la lueur bleue. Il allait… Il allait massacrer Selena Lewis. Et tous ses petits copains du soir avec elle. Puis faire en sorte que Summer soit enfin libérée, et en sécurité.

Nouvel électrochoc alors que les autres poussaient un cri général de stupeur face aux araignées géantes qui faisaient leur apparition. La douleur était intense, il pliait, pliait, serrait les poings, ne tombait pas, mais il sentait ses forces lui filer entre les doigts plus rapidement encore qu’un vulgaire courant d’air. Ce n’était pas le moment.

Et puis il fallait s’occuper de ces monstres à huit pattes. Aussi vrai qu’il n’avait jamais eu peur des insectes, il sentit son sang se glacer. Saletés d’acromentules. Au moins eurent-elles l’intelligence de préférer pour trois d’entre elles (sur quatre) fondre sur leurs ennemis plutôt que sur le groupe de Phénix… Et avec eux, Summer. Merde. C’est fou comme leur vision eut, là encore, un effet revigorant. Première étape : butter leur nouvelle amie monstrueuse. « Inniti Graviter ! »

Spoiler:
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Jeu 10 Jan 2013 - 19:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 19:04

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 10 Jan 2013 - 19:29

Le combat gagnait en intensité, ce qui n'était de moins en moins pour lui déplaire. L'adrénaline coulait à vive allure dans ses veines, et si elle craignait encore pour son brushing, elle n'en avait pas moins la furieuse envie de se jeter dans la mêlée et de punir tout ces arrogants qui avaient cru qu'ils pouvaient s'introduire de la sorte dans Poudlard et en prendre le contrôle aussi facilement. Au lieu de ca, ils subiraient la plus cuisante des humiliations et souffriraient pour leur audace. Les cris venus d'en face en témoignaient.

Elle regarda Clark Blackburn stopper le sort qu'elle avait lancé. Trop timoré, sans doute ... mais elle ne savait que trop qu'elle ne maitrisait de loin pas toutes les subtilités de la Magie Noire, et craignait un peu que ses sorts ne se retournent contre sa faction. Ou pire, elle-même. Oh bien sur, elle aurait pu aller prêter main-forte au professeur Livingstone pour tenter de restaurer la barrière protectrice - non qu'elle y aurait été plus douée, mais c'aurait sans doute été moins dangereux - et elle fit d'ailleurs un mouvement pour se rendre à ses côtés, suivant machinalement du regard le sort lancé par Faust. Elle eut un sourire mauvais en constatant que l'Electrica Nectunt entrava deux Phénix. L'un d'eux était le pauvre type qui avait subit les foudres de Selena Lewis et qui devait souffrir le martyr - bien fait - et un autre type. De haute stature. Blond. Mal rasé. Qui réveilla aussitôt en elle une hostilité d'un genre différent que celle qu'elle éprouvait à l'encontre des autres Phénix.
Brooke marqua un temps d'arrêt, le temps que son cerveau admette ce qu'elle avait sous les yeux. Bruce. Blackburn. Ce petit - si l'on peut dire - parasite était un fichu traitre ?! Un traitre à son sang, et pire encore, envers sa cousine ! Il s'était servi d'elle pour ses intérêts, ce qui expliquait sans doute pourquoi Brooke n'avait jamais pu le sentir ! C'était une sale fouine, un cafard, ou même pire ! Un excrément de cafard !! Tout juste digne de cirer les pompes - inexistantes - d'un Elfe de Maison ! - ce qui, venant de Brooke, est une sacrée insulte.
Et parce qu'elle savait que Lisa serait sans aucun doute dévastée de le savoir là, la haine de Brooke atteint un niveau ultime. Elle voulait l'écorcher vif, pour le moins.

Brooke coula un regard en direction de sa chère cousine, mais revint très vite sur sa cible désignée. Elle leva sa baguette.

" Blackburn !! " hurla-t-elle. Elle voulait qu'il la regarde, qu'il sache qui allait faire de sa vie un enfer pour avoir trahit les siens. Et pas là, elle entendait sa famille. On ne s'en prenait pas aux Macnair sans le regretter un jour. Mais elle n'eut pas le temps de formuler le sortilège instrument de sa colère que des cris l'interrompirent : des accromentulas venaient de sortir de la Forêt Interdite. Maudit soit l'abruti qui en avait fait l'élevage ! En prime, trois d'entre elles semblaient avoir pris les Héritiers pour cibles.
Brooke hésita. Son sang criait vengeance, mais un accromentula était une menace directe et autrement plus urgente qu'un bellâtre déjà entravé par le sort lancé par Faust - elle eut une pensée plus que chaleureuse pour le barman. Elle leva sa baguette en direction de Bruce dans un geste de défi, lui signifiant par la même qu'il ne perdait rien pour attendre, puis fit face aux monstres venus des bois.

Elle leva à nouveau sa baguette, prête à lancer un Petrificus Totalus contre une des créatures, mais elle eut une autre idée, qui fit jaillir un nouveau sourire mauvais sur ses lèvres.

    Brooke lève sa baguette et lance un Impero d'une voix tonitruante
    oui - oui le sort touche l'acromentula, Brooke tient l'acromentula en son pouvoir. Elle éclate d'un rire démoniaque et lance un regard fou sur les Phénix : ils vont morfler...
    oui - non le sort touche un Phénix. Pas vraiment le but, et en prime, conserver le contrôle de ce traitre l'empêchera de se défendre le cas échéant. Elle l'envoie donc courir en sens inverse et attend qu'il ait dépassé tous les Phénix avant de rompre son sortilège. Dommage, c'aurait été utile...
    non - oui : le sort touche un arbre qui reste parfaitement stoïque devant cette attaque déloyale. Brooke peste et lache un juron peu élégant, ce qui n'empêche pas les acromentulas de continuer leur chemin.
    non - non le sort se perd dans la nature.


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Ven 11 Jan 2013 - 6:51, édité 2 fois (Raison : changement de mise en page)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe IV
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs