ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe V - Page 3



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe V
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 1:12

Le membre 'Leo Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 1:44

Le nombre des prisonniers diminuait à vue d'oeil, pour n'en rester qu'à nous. Nous, pauvres sorciers en mission pour délivrer des personnes politiques, et cetera. J'avais eu, contrairement aux autres, beaucoup de mal à réussir mes sorts et je m'étais mis de nombreuses fois en danger depuis que nous étions arrivés ici. Bordel, ma baguette me faisait faux bons lors des grandes missions ! Je ne réussissais pas mes sorts, je me mettais en danger et je mettais également en danger mes camarades. Alors que l'on s'était tous enfin rejoints, des groupes se firent et je me retrouvais alors avec Zakary, l'attrapeur. Nous aurions pu parler ensemble de Quidditch, et d'autres choses de ce sport, mais l'heure n'en était pas à là. Nous marchions, lorsque la température chuta. Ma baguette en main, nous aperçûmes alors les Détraqueurs arrivés. Je ne les aimais pas, et je doutais que quelqu'un les aime. Personne ne les aimait. Le détraqueur s'attaqua à nous. Des souvenirs refirent surface en moi, des souvenirs douloureux : ceux de mon enlèvement mélangés cela à des cris, des pleurs... Finalement, je faillis m'évanouir, mais les Détraqueurs s'en allaient. Ils nous laissaient tranquille. J'avais quelques sueurs froides, et j'eus du mal à me lever. Je pris un morceau de chocolat pour reprendre des idées assez claires, et sous l'instruction de Lucy qui nous l'avait conseillé.

On allait désormais fouiller un peu la prison et ses cellules à la recherche d'hommes politiques. Mais, on tomba sur autre chose. Un homme, ayant la soixante d'années. Il était d'une carrure assez imposante, grand et gros. Il avait attrapé Lucy et avait pris sa baguette assez facilement. Je n'eus pas le temps de voir ce qui se passait que je reçus sur moi le poids de Zakary, qui s'était écrasé sur moi. La chute n'avait pas été très grave, et je m'étais seulement foulé le poignet gauche. La riposte, c'était cela qu'il fallait faire. Zak tenta un 'incarcerem' pour l'emprisonner. Inutile, ce fut Noah qui réussit à l'arrêter grâce à un magnifique petrificus totalus. Ma baguette tendit vers lui, j'allais lancer à mon tour un incarcerem, mais Leo m'avait devancé. Son sort n'avait pas marché correctement, il était encore déstabilisé. Moi, j'espérais que la douleur à mon poignet et le fait que j'étais encore fragile à cause des Detraqueurs n'allaient pas me perturber. « Incarcerem. » , disais-je, ma baguette tendu en direction de l'homme pétrifié.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 1:44

Le membre 'Jayze Newburry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 11:51

    Daphné n'en revenait toujours pas. Alors que les détraqueurs prenaient la fuite, elle posa une main sur son ventre et soupira, éreintée et soulagée. Elle se sentait vidée. Bien plus mentalement que physiquement. Troublée, la nouvelle qu'elle venait d'apprendre avait fait l'effet d'une bombe. Elle en était au stade ou le calme était retombé, et où le silence se faisait pesant. Sean n'était pas parti pour de bon. Il lui avait laissé quelque chose. Si d'un côté elle était aussi bouleversée qu'heureuse, elle était tout autant inquiète. Si elle l'avait su plus tôt, elle n'aurait pas accepté cette mission, ou pas sans se munir de sorts protecteurs. Pour l'heure, elle se contenta de rejoindre le reste du groupe, après s'être assurée d'un coup d'oeil que Bexie allait bien et était en état de la suivre. Bien entendu elle n'était pas au mieux de sa forme et, pleine de compassion, Daphné lui tendit un morceau de chocolat sans un mot. Une fois à hauteur de leur groupe, elle aperçu deux d'entre eux s'enlacer amoureusement. Surprise et émue, elle détourna les yeux cependant. La jalousie ne devait pas ternir une si belle image, de si beaux sentiments. Comme elle aurait tant aimé enlacer Sean de cette façon..

    Avalant une bouchée de chocolat noisette qui lui redonnait la force nécessaire, elle n'eut cependant pas le temps de dire ouf. En effet, une ombre se dessinait déjà au loin. L'oeil malin, le sourire abjecte de l'homme lui donnait froid dans le dos. Elle qui croyait que seuls les détraqueurs avaient ce pouvoir... Cet être immonde avançait toujours avec cet air perfide. Sournoiserie et ignominie n'étaient pas des mots assez forts pour décrire l'aura qui l'entourait. Il avait l'air vieux, brisé, usé. Mais à Azkaban, le temps vous vole les années deux fois plus vite qu'en dehors de ses murs, et votre corps est privé de sa vigueur bien plus rapidement qu'en temps normal. Ce vieil homme cependant, semblait avoir retrouvé la vigueur de sa folle jeunesse, rien que par l'état de semi-liberté dans lequel il se trouvait soudainement.

    Vive et méfiante, Daphné sortit à nouveau sa baguette et la serra. Elle sentait le bois de rose sous ses doigts, lisse et doux, mais bosselé à l'endroit où se trouvaient autrefois les épines. Daphné était comme se bois. Elle pouvait se montrer belle, douce, rassurante, aimante. Mais elle pouvait vous piquer à la moindre tentative visant à lui nuire. Et cet homme affichait clairement ses intentions pour s'en prendre à elle et à toute autre femme présente.

    Alors qu'il se jetait sur Lucy pour lui dérober sa baguette, Daphné eut un mouvement à l'encontre de Bexie qui la surprit elle même : elle se déplaça rapidement de quelques pas sur le côté afin de se trouver pile entre la jolie rousse et l'ignoble vieillard. Elle la protégeait. Pourquoi ? Peut être que cette nouvelle condition de mère faisait ressortir en elle un instinct protecteur sur-développé. Quelque part, elle aimait agir ainsi, selon les principes de son père. Entre temps, le vieil homme avait frappé d'un sort le solide Zakary, qui était venu s'écraser contre le bien frêle Jayze. Bien qu'ils tentèrent de riposter, ils étaient encore sonnés par le choc et leurs tentatives furent inefficaces. Seul Noah parvint à pétrifier leur ennemi. Concentrée et déterminée, Daphné espérait être assez remise de ce flot incessant d'émotions pour être efficaces. Elle leva sa baguette et vida son esprit pour se focaliser uniquement par son sortilège :

    ▬ Incarcerem !

    Spoiler:
     

    Daphné avait réussi. Un sourire satisfait passa l'espace d'un instant sur son visage. L'ennemi semblait tenu au calme pour un moment. Prudente cependant, elle fit attention à ne pas lui tourner le dos. Elle s'approcha de Lucy pour l'aider à se relever et être sûre qu'elle avait bien récupéré sa baguette. L'approchant du groupe afin de la mettre à couvert, elle garda une certaine distance avec l'ennemi.

    ▬ Ça va Lucy ? Tout le monde va bien ? Je sais que l'épreuve des détraqueurs n'a pas été évidente, ni pour moi ni pour tous. Et je sais que je ne suis à vos yeux "qu'une de ses héritiers". Mais nous avons promis de rester unis pour cette mission. Tâchons de reprendre nos forces et de rester concentrés, afin de ne pas perdre des éléments.

    Daphné continuait à se surprendre. Elle voyait les choses de façon tellement différentes à présent. Elle ne comptait pas quitter les Héritiers pour l'heure, son orientation politique n'avait pas encore changé. Mais elle refusait de donner à son enfant l'exemple d'une mère butée et odieuse envers des personnes qui ne voulaient que le bien. Elle aussi aspirait à quelque chose de meilleur mais elle avait encore trop peur de bouleverser les choses et de briser une équilibre fragile. Cependant, elle refusait de tomber dans une gue-guerre des factions. D'autant plus qu'un ennemi commun les unissait : l'Ombre de la Rose Noire. Ils étaient désormais ses uniques ennemis.


Dernière édition par Daphné I. Wallas le Lun 20 Fév 2012 - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 11:51

Le membre 'Daphné I. Wallas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 17:13

    La froideur de la pièce s’en était allée, du moins l’atmosphère s’était faite moins angoissante, ainsi que les longues capes noires qui avaient mis Bexie et les autres dans des états de demi-conscience. Lorsqu’elle reprit ses esprits après l’échec de son patronus, la jeune femme observa autour d’elle et se rendit compte qu’elle n’avait pas été la seule faiblir devant la force des Détraqueurs. Des chocolats se passaient ici et là, et elle accepta avec plaisir celui que Daphné lui tendit. Les effets du cacao calma ses nerfs, et remit ses idées en place. Elle se souvenait de flashs de ce qui venait de lui apparaître dans la tête, et particulièrement de la voix qui lui avait parlé. Elle en était encore chamboulée. La présence du Détraqueur avait révélé en elle un sentiment lointain qu’elle avait rejeté, une peur dont elle ignorait l’existence. Elle redoutait que l’amour pour un homme influence le camp pour lequel elle se battrait. Comment pouvait-elle avoir cette peur-ci ? Après réflexion hâtive, elle décida d’y réfléchir plus tard, sans la pression de cette mission qui tournait peu à peu au désastre.

    Et encore, elle ne savait pas encore qu’elle pouvait aller plus mal. Alors qu’elle était toujours en train de regarder dans la direction de Daphné, elle entendit un bruit sourd vers l’avant du groupe. Elle aperçut une jeune femme au sol, elle ne la connaissait pas personnellement mais savait qu’elle faisait partie de cette mission, puis relevant la tête, elle vit la chose qui avait mis la femme au sol. Un homme, immense. Un homme, une chose, Bexie ne savait pas trop ce qu’il était, mais il s’imposait devant eux. Quelque peu en retrait, Bexie regardait les tentatives de ses camarades pour attaquer l’ogre. Après la pétrification de Noah, c’est finalement Daphné qui avait réussi à le ligoter par magie. Que fallait-il faire à présent ? Combien de temps faudrait-il à ce monstre pour se défaire de cette magie ? Bexie ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire de plus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 21:13

« Merci… » Murmura Lucy alors que la jeune Wallas l’aidait à se relever. Le souvenir de son ami lui demandant de faire bien attention à sa fille refaisait surface dans son esprit. La veuve retint un rire amer, au final c’était la jolie Daphné qui la protégeait, pas l’inverse. Sa baguette bien en main, elle se posta au-dessus de son attaquant saucissonné et pétrifié et lui assena un petit coup de pied dans les côtes « pour la forme ». Le discours de la seule Héritière du groupe n’était pas dénué de sens mais la Metelli ne l’écoutait que d’une oreille distraite. Un homme s’approchait d’eux.

Diiing... Sa porte venait de s’ouvrir. Diiing… Un son cristallin. Un son pur… Il rit légèrement. Un son pur. Le son est pur, mais lui, il ne l’est pas. Il aurait voulu être pur. C’est bien d’être pur. C’est ce qu’ils disent tous, c’est bien d’être pur. Un joli Diiing tout ce qu’il y a de plus pur. Le Ding s’est évanoui. Il frappe le barreau de sa cellule à nouveau, juste pour l’entendre. Il est joli ce son. Mais il est rapidement noyé par le chaos. Tout le monde crie et court, mais pas lui. Il veut l’entendre encore une fois, le ding. Alors il attend pendant que tout le monde cède à la panique. Lui ne panique jamais. Même quand les policiers étaient venus le chercher, il n’avait pas paniqué. Il était seulement frustré. Il n’avait pas pu finir. Il n’avait pas eu le temps de finir. Il n’avait pas pu devenir pur, comme ce joli son. Une fois tout le monde parti, il frappa à nouveau le barreau. Oui, c’était joli. C’est à ce moment-là qu’il remarqua qu’il pouvait partir. Oh, chouette ! Il sortit de sa cellule. Il allait leur montrer. Il allait devenir pur. Il lui suffisait juste de sortir d’ici et de trouver des personnes pour l’aider à y arriver. Il lui fallait une baguette aussi. Il aperçut un gardien enfermé en dehors de la grande tour centrale qui essayait de forcer la porte. Il s’approcha de lui silencieusement et l’immobilisa d’une simple pression entre les omoplates. Il avait étudié la médicomagie, il connaissait le corps humain par cœur. Il l’avait étudiée mais jamais pratiquée en hopital. On n’allait pas laisser un sang-de-bourbe soigner les sang-purs voyons ! Une fois sa baguette en sa possession, il balança le gardien par-dessus la rambarde. Il était impur, donc d’aucune utilité. Il aperçut un petit groupe et un homme pas loin d’eux, à terre. Il était de sang-pur, il le savait. Il le voyait, il le sentait même. Et une des femmes du groupe aussi, une jeune blonde. « Excusez-moi mais j’ai besoin de lui. Et d’elle aussi. » Avant que quiconque ne puisse agir, il pointa sa baguette vers le groupe et déclama « Expulso ! » Trois personnes du groupe furent violemment éjectées, rapidement, il enchaina avec un « Incarcerem ! » Emprisonnant la sang-pure de ses lourdes chaines. Il était désolé, mais c’était pour la bonne cause. Elle allait l’aider à devenir un homme meilleur. Avec un dernier coup de baguette, il prononça clairement « Mobilicorpus ! » alors que les deux corps enchainés cheminaient vers lui.

Lancers de dés :
 

Informations rp

ϟ Vous rencontrez un nouveau psychopathe d'Azkaban, le tricheur de classe sociale.
Le tricheur de classe sociale / le transfuseur : (35 ans) Tout ce qu'il voulait c'était être médicomage. Il avait étudié dur. Très dur. Et il était doué. Mais il n'était qu'un sang-de-bourbe. Alors il n'a jamais eu de poste titulaire à Sainte-Mangouste, obligé de se cantonner à un poste de réceptionniste qui lui fut rapidement enlevé pour être offert à un basique. C'était injuste. Il voulait être pur. Alors il a piégé deux vieux sang-purs dans leur maison londonnienne et les a saignés, puis s'est transfusé leur sang en une sorte de dialyse tordue. Mais il n'était pas assez pur. Alors il a recommencé, encore et encore. Il a finalement été attrapé par les autorités alors qu'il était, selon lui, sur le point de réussir. Maintenant, il doit tout recommencer.
ϟ Vous ne pouvez pas le tuer, même pas avec deux lancés de dés, seulement les attaquer. Vous ne pourrez les éliminer que quand on vous l'aura dit.
ϟ Il vous faut deux lancers de dés positifs à présent pour réussir vos sortilèges.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 21:13

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Elie Brights
Schtroumpf Grognon
Messages : 1100 Crédits : Me
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Medicomage à la clinique de Pré-au-Lard
Faction : L'Ombre de La Rose Noire
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Alligator
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 22:38



    Spoiler:
     

    Tout se passa très vite. A peine s’étaient-ils débarrassé d’un prisonnier qu’un autre tout aussi taré que le précédent débarqua en envoyant valser Noah, Lucy et Zak de l’autre côté de la pièce. Daphnée fut ligotée et dieu sait ce qu’il avait l’intention de lui faire. Des têtes de déments, Leo n’en voyait pas si souvent que cela. Les journaux, il ne lisait que la première page parce que, comme d’habitude, rien de bon n’en émanait. Chaque jour avait son lot de mauvaise nouvelle et l’irlandais les évitait le plus possible pour ne pas se miner la tête dès le matin. Les gens parlaient suffisamment à la Taverne familiale pour qu’il ne s’informe d’avantage. Il l’avait reconnu… plus ou moins. Les gens en avaient beaucoup parlé. Il avait semé la terreur chez les sangs-purs et quelque part … il le comprenait. A vouloir les décimer parce qu’ils n’avaient pas le sang « pur », il n’était pas étonnant que la folie s’immisce dans les esprits faibles et déjà bien tourmentés. Rendre sang pur par transplantation sanguine, vraiment ? C’était gerbant et bien que compréhensif, ce n’était pas pour autant qu’il allait laisser une telle chose se produire.

    L’irlandais devait agir vite et … bien de préférence autrement cette cellule allait se transformer en boucherie et assez rapidement. « Lashlabask ! », lança t-il en direction de l’homme qui, s’il avait été en parfaite santé mentale, aurait pu être d’une agréable compagnie. Les traits de la folie déformaient son visage et les yeux injectés de sang n’arrangeaient rien au portrait.

    Spoiler:
     

    Leo grogna en dirigeant sa baguette vers les chaînes qui empêchaient tout mouvement de Daphnée. Il avait réussi, certes mais ce n'était pas ce qu'il avait en tête. Les yeux n'avaient pas été touchés mais le psychopathe était blessé, c'était déjà cela. La douleur des brûlures ne semblaient pas perturber l'homme qui ne criait pas pourtant, Leo était certain de l'avoir touché. Si les blessures n'étaient pas très dangereuses, une brulure cela restait une brulure.

    « Brakium emendo », lança t-il rapidement sur les chaînes qui tenaient Daphné prisonnière. Le plus important était qu’elle se libère.

    Spoiler:
     




Dernière édition par Elie Brights le Lun 20 Fév 2012 - 22:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 22:38

Le membre 'Elie Brights' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 21 Fév 2012 - 17:08

    A peine avait elle fini de prononcer ses sages paroles qu'un son attira l'oreille de Daphné. Un son étrange. Puis bientôt des bruits de pas. Soudain elle le vit. Ses yeux s'écarquillèrent sans qu'elle eut le temps d'effectuer aucun geste. Leur adversaire lança un expulso. Daphné détourna le visage, comme par peur d'être touchée, mais le sort siffla à ses oreilles alors qu'il envoyait voler Lucy, Noah et Zakary au loin. Alors qu'elle fit de nouveau face à l'ennemi, elle sentit soudainement des chaînes l'entourer, pour l'étreindre, trop fort à son goût. Un cri de surprise et de peur mêlées s'échappa de ses lèvres, tendit qu'elle était au sol, inexorablement traînée en direction de leur ennemi.

    Quand elle était un peu plus jeune, elle avait vaguement entendu parlé de cette affaire, l'affaire du Transfuseur. Son frère lui avait conté cette histoire qu'elle ne prenait que pour une mauvaise blague. A l'époque elle était loin de tout ça, elle était jeune et insouciante, loin de ce genre de dangereux énergumène. Jamais elle n'aurait cru se retrouver face à lui et manquer d'être l'une de ses victimes. Tout en cet homme la répugnait, et elle trouvait tragique que des sangs considérés "impurs" en soit poussé à un tel niveau de violence et d'horreur. Elle même, bien que partisane des Héritiers, n'avait jamais eu d'apriori sur la pureté des sangs, on n'était pas élevé comme ça chez les Wallas. Et puis son père était de sang basique, ce qui ne l'avait jamais empêché d'être un grand homme. Pourtant quelque part, Daphné ne pouvait s'empêcher de ressentir le poids de la culpabilité des sangs purs. Pour la première fois, elle avait honte d'être de ce sang, qui prônait pour la plupart des valeurs qui n'étaient pas les siennes.

    Mais ses pensées, par dessus tout, se concentrèrent sur son enfant. Elle priait désormais pour qu'on ne lui fasse pas de mal. Elle se contorsionnait de toutes ses forces, effritant ses poignets contre le fer solide des chaînes. Elle priait aussi pour que les membres de l'Ordre, s'il tentait de la libérer, ne jette pas un sort susceptible de blesser son bébé. Tout se passa très vite. Le transfuseur poussa un cri de douleur et, quelques secondes plus tard, ses chaînes se ramollirent et Daphné put s'en extraire. Elle se releva, tremblante mais soulagée. Elle recula sans tourner le dos à leur ennemi et se rapprocha de son petit groupe. Essoufflée, elle lâcha à l'égard de Léo :

    ▬ Merci... Merci infiniment.

    Elle n'en dit pas plus pour l'heure. Les yeux soudain emplit de rage, elle leva sa baguette sur leur ennemi. Il était hors de question qu'il s'en sorte ainsi. Déjà, pour être tranquille, il fallait lui enlever sa baguette. Hors de question d'être à nouveau la prisonnière d'un tel monstre !

    ▬ Expelliarmus !

    Spoiler:
     

    Daphné laissa aux autres le soins de s'occuper des blesser, elle ne voulait pas quitter leur adversaire des yeux. Elle lui en voulait terriblement et se refusait à jouer une seconde fois les victimes. Elle se sentait cependant à bout de forces. Elle n'en revenait pas que son sort ait échoué. Elle aurait voulu lancer un sortilège de défense, mais son esprit était soudain déconnecté. Elle retenait son souffle.


Dernière édition par Daphné I. Wallas le Mar 21 Fév 2012 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 21 Fév 2012 - 17:08

Le membre 'Daphné I. Wallas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Misha V. Moskovski
Nanouchka Machinski à son Caïus
Messages : 533 Crédits : Shiya
Age du personnage : 26 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Spécialiste de la sécurité magique à Pré-Au-Lard
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Tigre de Sibérie
Epouvantard : Billy emporté par la démence.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 21 Fév 2012 - 21:15


Spoiler:
 


    Leo tente de ligoter leur assaillant, sans succès. Newburry derrière également, mais il n’y parvient pas non plus. Le sang pulse aux tempes de Zahid, l’adrénaline et l’angoisse l’étouffent presque, il craint que le prisonnier ne reprenne subitement conscience et se jette de nouveau sur l’un d’eux. Ne le quittant pas des yeux, la baguette brandie vers lui, il est extrêmement soulagé lorsque enfin, l’héritière parvient à l’emprisonner. Abaissant légèrement sa baguette, il observe sa coéquipière s’approcher de Metelli et l’aider à se relever. Oui, parce qu’il la considère réellement comme une coéquipière, à cet instant précis. C’est certain, au fond, elle reste une ennemie, de façon générale. Mais pour le moment, et tant que Mervyn Kark est au pouvoir, il ne voit pas du tout d’inconvénient à s’allier aux héritiers. Ils n’ont pas les mêmes idéaux mais leur but premier actuel est le même : prendre le pouvoir des mains des Ombres.

    Et elle a l’air de penser la même chose, puisqu’elle leur fait un léger monologue. Elle a raison, et Zahid hoche la tête sans un mot. Cette femme ne semble pas hautaine, ni égocentrique. Il y a quelque chose chez elle qui lui inspire une certaine confiance : Elle les aide durant cette mission, soutient Lucy Metelli, tient un discours unificateur : il l’aidera s’il le faut. Mais, il s’en fait la promesse, dès que leur chemin se croiseront de nouveau, ils redeviendront des adversaires ; sauf bien sûr en cas de nouvelle alliance par leur chef. Le plus important, déchoir Kark.

    Profitant de cette accalmie, il regarde tous ses associés de mission, un par un : Lucy et l’héritière, ça va. Leo, aussi. Zak semble en bon état. Et les deux adolescents aussi : tant mieux. Ce ne sont que des enfants, au fond, tout juste sortis de Poudlard, non ?… Ils doivent avoir un sacré cran pour se battre ainsi. Croisant le regard de la rouquine, il lui adresse un léger sourire et reporte son attention sur le détenu.

    Et puis soudain, tout s’accélère. Un homme débarque, et Zahid n’a pas le temps de comprendre quoique ce soit qu’il se sent violemment projeté en arrière. Le choc est douloureux. Sonné, il met plusieurs longues secondes à reprendre ses esprits. Portant une main à son front, il se masse les temps pendant quelques instants avant de rouvrir les yeux qu’il avait fermé, et de se redresser le plus vite dont il est capable. Quelques mètres devant lui, Leo a réagi avec rapidité, et après avoir lancé un sort qui a plus ou moins bien marché sur le psychopathe, il a ensuite libéré l’héritière avec succès, qui lance un sort contre leur assaillant, sort qui échoue.

    Aussi vite, Zahid brandit sa baguette en direction du détenu, lançant le premier sort qui lui passe par la tête avant qu’il ne les attaque de nouveau :

    « Cunjunctiva ! »

    Il le connait, il l'a déjà vu quelques parts dans la Gazette, mais il ne se souvient plus trop de son cas.
    Dans la foulée, sans constater le bon fonctionnement de son sort, il s'approche de Lucy et Zak qui sont en train de se relever à leurs tours, donnant une tape amicale dans le dos de son ami, pour s'assurer du fait qu'ils ne sont pas trop mal atterris au sol. Apparemment, il y a eu plus de peur que de mal. Même s'ils sont tous les trois un peu déboussolés, c'aurait pu être pire. Le prisonnier doit sûrement être un peu détruit de part son séjour à Azkaban. Mais il préfère s'en méfier, l'espoir d'une liberté retrouvée peut faire des massacres...



Cunjunctiva :

OUI-OUI : Bingo, le méchant garçon a très bobo aux n'oeils !!!
OUI-NON: Il a très bobo qu'à un seul oeil, ça l'handicape quand même un peu!
NON-OUI : Il est un peu gêné au niveau des yeux mais ce n'est pas grand chose, il peut encore nous poutrer!
NON - NON: ça le pique vraiment à peine, ça ne fait que le déconcentrer deux secondes et il est reparti!


Dernière édition par Misha V. Moskovski le Mar 21 Fév 2012 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 21 Fév 2012 - 21:15

Le membre 'Misha V. Moskovski' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 13:42

L’Incarcerem lancé précédemment par Zakary avait échoué lamentablement. Bon… C’était carrément ridicule, puisque le prisonnier n’avait même pas eu à s’inquiéter de se protéger. L’attrapeur pesta, mais les autres parvinrent à l’arrêter, heureusement. Lucy fut donc finalement libérée de l’étreinte de son attaquant.

Zakary eut à peine le temps de reprendre totalement ses esprits après le vol plané qu’il avait effectué, que déjà, un autre homme apparut. Il fronça les sourcils, prêt à réagir et… « Expulso ! » Pas si opérationnel, en fin de compte. Il se retrouva expulsé quelques mètres plus loin en compagnie de Noah et de Lucy. Cette fois-ci, étant donné qu’il ne s’était pris aucun de ses coéquipiers, la rencontre avec le sol fut plus douloureuse. L’enfoiré ! Il serra les dents, insultant au passage, dans sa tête, le nouveau venu de tous les noms possibles et imaginables et tenta de se relever. Hum, doucement. Noah s’était redressé avant lui, lui donnant au passage une légère tape amicale dans le dos. Allez Cooper, on se bouge ! Encore un peu sonné, il lui fallut quelques secondes d’adaptation pour récupérer le contrôle total de ses jambes.

Il observa une demi-seconde leur assaillant : beaucoup moins imposant physiquement que le premier, cet homme-là avait néanmoins le même regard fou. Il était plus jeune, en revanche ; Zakary lui donnait une quarantaine d’années, maximum. Leo réagit le premier, en brûlant au niveau des jambes le prisonnier, et libéra au passage la jeune Wallas, alors enchaînée. Elle tenta un Experlliarmus, qui fit toutefois bouger la baguette de leur adversaire, mais sans pour autant la lui arracher des mains. Dommage.

Noah enchaîna à son tour par un Cunjunctiva, qui n’obtint pas l’effet certainement désiré. Ils étaient sept contre un malheureux petit psychopathe et ils ne parvenaient même pas à en venir à bout ? Lui, avec une baguette qui n’était certainement même pas la sienne, avait réussi à en expulser trois d’entre eux du premier coup. Cela représentait quasiment la moitié de leur groupe. Bon sang ! Alors, à son tour, Zakary leva sa baguette et lança un Taedio informulé.

Spoiler:
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Mer 22 Fév 2012 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 13:42

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 16:42


    Un nouveau prisonnier sortait de la cellule et ne tarda pas à s'en prendre à eux. Un expulso envoya Noah, Zakary et Lucy à terre et les déboussola. Elle se retourna d'un coup, et marcha vers les trois victimes. Ça n'avait pas l'air trop grave, fort heureusement, et elle s'en assura avant de reporter son regard sur les prédateurs. Elle avait si peur qu'ils tuent l'un d'entre eux qu'elle ne savait plus où donner de la tête.

    Daphnée attachée. Libérée. Elle paraissait folle de rage après s'être relevée. Leur nouvel ennemi avait reçu des brûlures aux jambes, sa baguette lui avait quelque peu glissé des mains mais il n'eut pas grand mal pour la rattraper immédiatement. Un cunjunctiva n'eut pas l'effet escompté mais il semblait ressentir un certain gène tout de même. Tout cela se passait devant elle. Elle ne servait pas à grand chose. Elle doutait de ses talents en sorcellerie. Elle avait pourtant réussi ses années à Poudlard. Elle avait pourtant les mêmes notions que la plupart des gens ici. Il lui manquait le reflexe du duel. Elle avait la haine. La peur. Les sentiments forts qui pourraient l'aider à aller au-delà de ses besoins d'utiliser la magie d'ordinaire. Mais non. Blocage complet. Comme si on venait de lui déposer une feuille de parchemin, là devant elle, et qu'elle sêchait complètement, qu'elle était incapable d'écrire quoi que ce soit. Sauf que là, c'était la vraie vie, l'application de ce qu'elle avait appris précédemment. Ce genre de blocage lui était déjà arrivé. Au manoir. Il fallait que ça cesse, elle en était capable. Oui. Oui. Oui C'était comme si elle le criait intérieurement. C'était le chaos dans sa tête, et la présence du Détraqueur peu de temps avant en était probablement pour quelque chose. L'homme en face d'eux n'était pas très imposant. Zakary ne disait rien, mais son regard semblait très actif. Elle n'eut à attendre que très peu de temps avant de comprendre ce qu'il avait derrière la tête. Leur ennemi manqua de trébucher et ses mouvements semblaient au ralenti. Il était peut-être temps pour elle de mettre son grain de sel. Cherche, cherche, tu vas bien trouver quelque chose à lui mettre sous la dent tout de même ! «  Tarantallegra !» Elle avait pensé que les effets du sort précédant, ralentissant les défenses du psychopathe mêlé à celui puisse rendre quelque chose de... chamboulant ? Elle n'était pas très sûre d'elle, mais c'était mieux que rien.

    Spoiler:
     

    Échec complet.


Dernière édition par Bexie B. Bletchley le Mer 22 Fév 2012 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 16:42

Le membre 'Bexie B. Bletchley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 20:29

Lucy eut à peine le temps de réagir que déjà, elle volait quelques mètres plus loin. Elle serra les dents au moment de sa rencontre précipitée avec le sol. Légèrement déboussolée, il lui fallut quelques secondes avant qu'elle ne se redresse, puis elle lança un regard rapide autour d'elle et constata qu'aucun de ses coéquipiers n'avait été blessé. Tant mieux. Les autres attaquèrent leur assaillant presque immédiatement, sans qu'aucun d'entre eux ne parvienne à le mettre hors d'état de nuire. La Metelli se promit qu'il allait regretter de s'en être pris à eux, et leva sa baguette : « Everte Stanum ! »

**
Sa sang-pur ! Ils libéraient sa sang-pur ! Il avait vraiment besoin d'elle et les voilà qu'ils défaisaient ses chaînes : ils ne comprenaient décidément vraiment rien. Alors, il sentit un élan de colère monter en lui contre celui qui avait osé venir en aide à la précieuse jeune fille. C'était bien simple, les impurs devaient être éradiqués. Ils étaient inutiles, de toute façon et incapables de rester à la place qui était la leur. Il leva sa baguette et poussa un cri en réalisant que ses jambes étaient brûlées. Impur, impur ! Il osait s'en prendre à lui ! Ses yeux eux-aussi se mirent à brûler, à coller, sa vision était moins nette. Il grogna à nouveau : ils allaient payer ! Et après, enfin, il pourrait s'occuper de ses jolis sangs-purs, qui lui seraient bien utiles. Il leva à nouveau sa baguette, mais se sentit soudainement très fatigué : non ! Il avait du travail, ce n'était pas le moment de dormir. Il secoua rapidement la tête et décida d'ignorer ses jambes agitées. Sa sang-pur, il lui fallait sa sang-pur ! Mais ces sangsues autour ne le laisserait pas approcher, il lui fallait un soutien pour les occuper. Profitant d'une seconde de répit, il pointa sa baguette vers l'autre prisonnier à terre, incapable de bouger car enchaîné et pétrifié, puis enchaîna : « Finite Incantatem ! Brakium emendo ! » La seconde d'après, il lâcha sa baguette sous le coup du sort qu'il reçut.

**
Il grogna. Il n'aimait vraiment pas la façon dont on l'avait traité. Il se libéra et se redressa tout d'abord en titubant. Une baguette était sur le sol, il se précipita vers elle, la saisit et bondit derrière la jeune fille aux cheveux roux. Il l'attrapa par la gorge : « Tout doux ma jolie ! » Les garçons allaient rappliquer. Forcément. Ils étaient agaçants. Mais ce n'était pas un problème, il avait quelques surprises pour eux. Il visa un mur proche des premiers : « Confringo ! »

Qui est touché par les éclats de l'explosion ?
Oui-oui : Leo et Jayze.
Oui-non : Leo et Noah.
Non-non : Jayze et Noah.

Quant au dernier... « Endoloris ! »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 20:29

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Leo Elensar
Petit Serpent
Messages : 4454 Crédits : Avatar: lemontart, Signa: Tumblr, Lumos Maxima, Daft Punk: instant crush
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Serveur dans le Londres sorcier
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Le Renard Roux
Epouvantard : La mort de Noah
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 23:23

    Tout se passa très vite. Daphnée était libérée mais cela ne voulait pas dire pour autant que le prisonnier n’était pas dangereux. Il n'avait plus sa baguette mais le premier prisonnier qu'ils avaient croisé s'était libéré. Le Transfuseur était sonné mais pas l'Ogre

    C’est alors qu’il attrapa Bexie. Une main sur la gorge de la rousse, l’autre fermement agrippée à sa baguette, l’air déterminé dans la suite de ses idées. Il n’allait pas les lâcher. Sa vision se teinta de rouge en imaginant la scène qui pourrait se produire à n’importe quel moment. Le corps de la jeune femme gisant sur le sol, se vidant de son sang. Cette vision l’écœura et Leo se tendit, près à… à quoi ? Pourrait-il lui lancer un sort impardonnable ? Irait-il jusqu’à tuer si c’était la seule option possible ? Leo se mordit la lèvre en observant l’endroit dans lequel il se trouvait. Ils étaient encore supérieurs en nombre et il y avait d’autres moyens que la mort pour le mettre hors d’état de nuire. La place de cette ordure était de rester enfermée à Azkaban pour le restant de ces jours et d’être poursuivit par les Détraqueurs jusqu’en Enfer si c’était possible.

    Il pensait trop, furent les pensées qui l’envahirent lorsqu’il fut projeté à terre par le souffle de l'explosion du mur par l'Ogre. Il plongea de côté pour éviter la grande partie du mur qui voltigeait vers lui mais ne fit pas attention à la barre de fer toute pointue sur laquelle il se jeta. Eviter la pierre et croiser les bouts bien tranchant et pointus … Leo ne savait pas ce qu’il préférait. Il se leva rapidement pour ne pas s’enfoncer d’avantage dans les quatre dagues que composait cette barre. Ce n’était pas bien grave, ce bras était déjà foutu de toute façon, un peu plus ou un peu moins cela ne changeait pas grand-chose. Une fois debout il aperçut Noah à terre et s’accroupi auprès du photographe pour s’assurer qu’il n’avait rien. Leo poussa un soupir de soulagement quand un cri le fit sursauter et se retourner prestement. Zak. Zak gisait sur le sol à se tordre de douleur. Il lui fallut quelques secondes pour détacher son regard de cette vision et prendre sa baguette de son bras valide pour la pointer vers la barre de fer sur laquelle se trouvait un peu de son sang. Il voulait du sang … il allait en avoir.

    « Waddiwasi ! », s’écria t-il.

    Spoiler:
     




Dernière édition par Leo Elensar le Dim 26 Fév 2012 - 11:54, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 22 Fév 2012 - 23:23

Le membre 'Leo Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 23 Fév 2012 - 18:41

Lucy était visiblement plus efficaces qu'eux : d'un simple coup de baguette, elle envoya le prisonnier voler un peu plus loin. Seul petit hic, celui-ci, avant d'aller s'écraser contre le sol à quelques mètres, avait eu la bonne idée de libérer son petit camarade. Nooonnn, ils venaient juste de le pétrifier, puis saucissonner ! Celui qui ressemblait à un troll ou un ogre plutôt qu'à un homme se libéra de ses chaînes devenues aussi molles que du caoutchouc, et plus vif qu'eux, il attrapa la baguette au sol. Zakary leva à son tour la sienne lorsqu'il vit Bexie se faire attraper sans aucune douceur. Il la tenait, la serrait entre ses bras dégoûtants : ce type tout entier était affreux, en fait. Alors qu'il allait tenter un sort pour aider la jeune sorcière, il fut dépassé par leur assaillant : « Endoloris ! »

Ses premiers hurlements se perdirent au beau milieu de l'explosion du mur derrière lui. Au moment où le sortilège le percuta de plein fouet, il se retrouva courbé sous le coup de cette force invisible, puis plié en deux, à terre. Ses jambes étaient désormais tout simplement incapables de le porter : à vrai dire, son corps tout entier l'avait abandonné. La douleur se répandit des pieds à la tête en une fraction de seconde. Il brûlait, glaçait, se retrouvait paralysé, électrifié, déchiré, déchiqueté, explosait, implosait et le supplice ne cessait pas, non, non. Il continuait à s'intensifier crescendo, donnant alors tout son sens au mot « insupportable ».

Si le Phoenix avait déjà été victime de ce sortilège dans le Poudlard Express, là, ça n'avait rien à voir. Plus fort. Plus intense. Plus long. D'ailleurs, depuis combien de temps hurlait-il à la mort ? Deux minutes ? Plus, moins ? Une heure ? Il avait plutôt l'impression que tout cela s'éternisait, et la seule chose qu'il était capable de faire, hormis crier, c'était supplier mentalement son bourreau de bien vouloir cesser.

Dé : Leo déséquilibre le prisonnier, mais le Doloris continue-t-il ?
Oui ou non.

Et puis à un moment, la voix de Leo sembla raisonner, loin. Et la douleur cessa. Son corps ne répondait plus, mais au moins, la force invisible ne s'acharnait plus, il s'autorisa à essayer de respirer à nouveau. En vain, car le Doloris reprit de plus belle, au même titre que ses hurlements. Par pitié, faites que tout ça cesse...


Dernière édition par Zakary Cooper le Jeu 23 Fév 2012 - 21:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 23 Fév 2012 - 18:41

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noah Zahid Maxwell
Mervyn y en a marre, on veut William au pouvoir! ♫
Messages : 1196 Crédits : (c) ptikiwi
Age du personnage : 23 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Photographe / Photojournaliste
Faction : Ordre du Phoenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Goéland
Epouvantard : Le cadavre de Léo.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 24 Fév 2012 - 17:59

    Et voilà que le prisonnier libère l’autre détenu, qui est enchaîné depuis quelques minutes. Et sans que ni Zahid ni ses coéquipiers ait eu le temps de faire quelque chose, l’homme venait de prendre Bletchley en otage. Le poufsouffle serre les dents, brandit sa baguette, s’apprête à lancer un sort pour pouvoir libérer sa camarade, mais le psychopathe lance un sort, et avant d’avoir pu réagir ou l’éviter, un pan de mur explose, et Zahid se sent violemment projeté en arrière avec le souffle de l’explosion. Instinctivement, il place ses bras devant lui, cherchant à se protéger de quelconques projectiles. Retombant au sol avec un bruit mat, il grimace de douleur quand quelques bouts de murs le touche, ouvrant sa chemise au niveau de son épaule, le blessant ; et au niveau de son arcade sourcilière également. Le sang ne coule pas abondamment, mais il est quand même bien là. Rien de grave, mais ça le fait quand même souffrir légèrement. Mais ça aurait pu être pire. Bien pire. Il sait très bien ce qu’une mauvaise chute peut provoquer. Un flash le traverse : ce bruit sourd, ces yeux d’adolescents vides de toute lueur, ce corps inerte, et cette flaque de sang qui grossit, grossit, grossit….. La bile lui remonte à la gorge, il manque de vomir. Il est un peu dans les vapes, perdu dans ses souvenirs, il hoche vaguement la tête quand Leo s’enquiert de son état, sans vraiment comprendre qui il est et ce qu’il veut, l’esprit complètement embrouillé par le choc.

    Et tout à coup, tout lui parait plus clair, la violence et le chaos de la situation le frappe de plein fouet, ces hurlements qui retentissaient à ses oreilles faiblement, deviennent tellement atroces qui le sortent de sa torpeur. Ce sont des hurlements qui lui donnent des frissons glacés dans le dos. Des hurlements face à une douleur sans nom. Des hurlements poussés par Zak. Zak qui est sous l’emprise d’un doloris.

    Zahid se secoue mentalement avec force, se relevant péniblement. Le désespoir et l’envie de vomir sa culpabilité pour s’en débarrasser à laisser place à une haine sans nom et une envie de cracher aux visages de tous ces gens à cause desquels c’est la guerre, à cause desquels Zak est en train de souffrir.

    « DIFFINDO ! » hurle-t-il en direction de leur assaillant.

    Son sort est sans succès. Et les hurlements de Zak ne font qu’ accroître sa folie, son envie de vengeance, ce brasier ardent de douleur, de culpabilité et de rage qui lui brûle le coeur, et l'âme.
    Dans un cri, il s'élance vers le prisonnier, et avec toute la force dont il est capable, il se jette sur lui pour le faire lâcher prise, coupant ainsi le contact magique sur son ami.





DIFFINDO :
OUI OUI : Le sort fonctionne, une grosse entaille sur la main du vilain monsieur, le sort s'arrête et le détenu en perd sa baguette.
OUI NON: Le sort fonctionne pas réellement, le détenu ne perd sa baguette, mais une petite coupure sur sa main le déconcentre et stop son doloris quelques secondes - il faut vite l'attaquer.
NON NON: Absolument rien, Noah est emporté par sa rage.


Dernière édition par Noah Zahid Maxwell le Ven 24 Fév 2012 - 18:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe V
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban