ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe VI - Page 4



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe VI
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 27 Fév 2012 - 14:23

Le membre 'Cleona A. Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 27 Fév 2012 - 16:46

Jane était hors de danger, il s’était envolé loin loin. Alors j’ai longtemps hésité entre, monter sur le balais et nous ramener toutes les deux vers le groupe, ou la trainer jusqu’au groupe. Finalement la décision a été assez rapide et la deuxième solution c’est imposée à moi comme une évidence. La saisissant autour de la taille et passant son bras par-dessus ma nuque, je l’ai trainée tant bien que mal jusqu’à Selena et Naïma. Certes, la méthode était un peu bourrine et moldue, mais vu que je réussissais mes sorts une fois tous les quinze du mois, j’avais nettement préféré me débrouiller comme je pouvais. Finalement c’est plus la lâchant que la posant qu’elle finit sur le sol. Et en revanche, je posais précautionneusement le balai à ses côté, il fallait prendre soin de ce qui nous permettra de sortir d’ici. Me relevant je regardais la petite Zabini. Elle c’était peut être un peu calmée…son expédition avec le grand méchant loup lui avait finalement pas que fait du mal.

Il se relevait, il était coriace le bonhomme. Mais il était désarmé. Tentons notre chance non ?

    Dé : Deprimo
    Oui & Oui : Mangifique ! Le sol tombe et lui aussi.
    Oui & Non : Elles le rate, trop loin cocote. Mais un joli trou les sépare.
    Non & Non : Pchit. Pchit ? Comment ça pchit ? Bah ouai…le sort échoue lamentablement.

Il y eut un bruit énorme, presque un tremblement de terre. Le sol s’écroula sur les étages inférieurs. Il tombait aussi, Je le vit disparaitre, mais il n’était pas le seul, les cellules se défaisaient, les portes de métal se détachaient des montants et un bout de la passerelle sur laquelle ils étaient arrivés s’écroulait à son tour. C’était l’anarchie. J’ouvrais des yeux énormes. Je pouvais presque écrire un livre. « Comment j’ai détruit le quart d’Azkaban avec un deprimo. » ça pouvais le faire non ? Il faudrait que je pense à me reconvertir vers l’écriture, qui sais, je ferais peut être un jour fortune.

Finalement, je me suis tournée, avec un grand sourire vers mes deux équipières. Le visage de Selena me fit bien rapidement ravaler mon sourire. Naïma en revanche…elle était assez pâle. Je me suis donc accroupie à côté d’elle et j’ai posé de façon purement innocente ma main sur sa cheville lui arrachant un cri. « Oups. » En effet, celle-ci semblait assez enflée. Il fallait faire quelque chose, sans quoi il lui faudrait du temps avant de pouvoir chausser des talons de dix ou douze centimètres – moi-même j’en mettais bien dix quand je travaillais, mais je n’avais que cinq centimètres aujourd’hui…je ne sais pas pourquoi – Bref. Dirigeant ma baguette vers sa cheville, je lançais mon sort.

    Dé : Ferula
    Oui : Attelle parfaite sur la jambe presque parfaite de Zabini
    Non : Attelle mais...on s demande comment elle tiens.

Le résultat était pitoyable pour une médicomage mais…il faudrait s’en contenter. Soigner seulement de petites blessures superficielles à Poudlard était entrain de me faire perdre toutes mes connaissances et toute mon habilité à jeter des sorts divins de soin. Pitoyable ! « Bon bah…force pas trop hein…je sais pas si ça tiendra. » Suivit d’un petit sourire contrit.


Dernière édition par Evoline M. Newton le Lun 27 Fév 2012 - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 27 Fév 2012 - 16:46

Le membre 'Evoline M. Newton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 27 Fév 2012 - 21:54

Tout s’était enchainé rapidement pour Selena. Elle avait balancé ses ordres, les groupes s’étaient séparés et le combat avait reprit, parce que oui, ce n’était qu’un combat tout cela. Son infirmière avait mis du temps à revenir, ce qui avait passablement irrité la directrice qui commençait à être à bout de patience. Elle lui aurait bien dit sa façon de penser en voyant comment elle traitait son équipière, mais le fait qu’elle les débarrasse rapidement et efficacement du prisonnier lui enleva les mots de la bouche. Devant tous les sortilèges ratés, elle n’aurait jamais cru que l’effet soir aussi puissant. Cependant en voyant son air réjouit, elle la fusilla du regard. Elle avait tout de même détruit une partie de la prison, elle devait presque inutilisable ! Puis elle la vit poser une attelle pitoyable, elle leva les yeux au ciel et se dirigea vers le trou en prenant soin de poser les pieds là où le sol était encore solide. Il était là, sur le flanc. Il n’y avait pas de sang il n’était pas désarticulés, mais il ne bougeait pas. Il semblait mort. Elle voulait le croire. Revenant vers le groupe elle était énervée que de l’autre côté les choses n’aient pas avancé autant. « Zabini, debout ! » Elle avançait, martelant le sol de ses bottes en cuir de dragon. « Macnair, hors de mon chemin ! » Il était sur son balais mais proche d’elle et du sol. « On se reprend ! ». La fumée avait disparut, elle voyait donc très clair. La prisonnière c’était reculée, sans doute sous l’emprise d’un sortilège. Elle pointa sa baguette sur Macnair. « Difindo ! » Les liens se défirent, elle était libre. Toujours très proche, mais libre.

Il était tombé. On l’avait fait tomber. Il avait mal. Il avait très mal au bras. Il ne pouvait pas bouger. Il ne le voulait pas. Ils allaient l’attaquer. Il devait fuir. Il entendit du bruit au dessus. Des pas qui s’approchaient. Qui s’éloignaient. Il tourna la tête. Personne. Mais une passerelle un peu plus loin. Il fallait attendre. Oui. Attendre qu’ils soient partis. Et fuir. Être libre. Et la trouver. Elle. La dixième. Pour que le compte soit rond. Oui. Enfin rond.

De plein fouet elle s’était prit le doloris. Elle avait eut mal. Mais moins, bien moins que ce qu’elle avait connu avec les détraqueurs. C’était différent, mais plus doux. Elle recula tout de même, sous la surprise et la douleur – quand même –. Mais elle allait y retourner, elle avait aimé son sang, il était bon, frais. Une autre femme. Un fort caractère apparemment. Elle l’avait libéré de son sort. Elle n’aurait pas pu le pouvoir, non. Mais elle était trop faible et ce n’était pas sa baguette. Elle voulait la récupéré, mais elle avait vu le protego, elle avait vu et entendu, elle ne pouvait pas la prendre elle comme cible. Qui était disponible ? La femme au fort caractère ? La petite blessée ? La petite teigne ? Le grand gaillard ? Tous semblaient protégés, c’était mal, c’était mauvais…pour elle. Il lui fallait une proie et un bouclier. Elle jeta un incarcerem à la belle blonde aux cheveux courts et tout comme l’autre l’attira à elle. Mais elle lui enleva sa baguette qu’elle jeta loin. Son balai alla rouler à terre contre les cellules. Elle ne s’embarrassa pas de propos et jeta un petit difindo pour goûte. Elle posa ses lèvres. « Aussi bon que l’autre » Rarement deux proies avaient eut ce goût presque semblable. « Même famille ? » Question rhétorique, elle n’attendait pas de réponse.

Il y avait eut un tremblement de terre. Et énormément de poussière. Ils étaient sorti et avaient vu l’étage du dessus dévasté. Au pas de course ils sont montés à l’étage supérieur, trois gardiens, trois hommes bien protégés, armé de leur baguette et déterminé à chasser tout intrus et punir le fauteur de trouble. Quel ne fut pas leur surprise de voir des femmes, beaucoup de femmes. Toutes leur tournaient le dos. Point positif. Un homme sur son balais Ce devait être lui, une femme n’aurait jamais put faire sauter presque tout un étage, plusieurs cellules et un bout de passerelle. D’un geste ils se divisèrent, afin de mieux couvrir l’arrière. Un Everte Statum vint cueillir l’homme, le projetant au sol. Il glissa contre les cellules et s’y cogna. Son balai roula à l’opposé, tombant de l’étage. Un second garde n’ayant pas pour habitude de blesser des femmes jeta un pétrificus totalus sur celle qui avait la baguette levée. Une jolie rousse aux bottes qui avaient l’air de couter bien cher. Il la vit s’effondrer. Le dernier lança un Everte Statum contre un joli brin de fille brune un peu en arrière, avec à ses pieds un corps. Le sort ne fit pas effet, mais brisa son bouclier.

Informations rp

ϟ Le pervers - Prisonier N°1 - n'est plus en jeu.

ϟ Trois gardiens arrivent - Vous avez pas cru vous en sortir comme ça tout de même ! - Il vous faut un dé pour les blessés et deux pour les tuer.

ϟ Il vous faut toujours deux dés pour blessé la demoiselle buveuse de sang.

ϟ Pour situer les personnages. Cleona est entre les mains de la prisonnière, désarmée, son balai vers les cellules. Thomas est à terre et son balai s'est écrasé au fond de la prison, il est armé. Naïma et Ailionora vont "bien" pour le moment. Jane est inconsciente, un balai à ses pieds, sa baguette dans la poche d'Evoline. Cette dernière est prise pour cible. Selena est pétrifiée et à terre, baguette à la main.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ailionora Ó'Broin
Messages : 1043 Crédits : Billie
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Directrice des Serpentards - Professeur de soins aux créatures magiques
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Chauve souris
Epouvantard : Les Détraqueurs
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 18:26

    C'était inespéré, son doloris avait fonctionné et elle avait eu la paix un instant jusqu'à ce qu'on la libère et que tout se passe encore une fois mal. C'était sans fin et cela ne semblait pas vouloir cesser. S'en était presque trop gros tant ils n'avaient pas une seule minute de répit. Nora voulait partie de cet endroit, attraper son mari et sa soeur par le bras avant de transplaner et ne plus jamais penser à cet endroit monstrueux.

    Et il y avait eu l'exlposion, une partie de l'étage s'était effondrée et quand tout fut un peu plus calme, le constat fut consternant. La folle tenait maintenant Cleona et Thomas avait chuté quelques mètres plus loin. Son inquiétude et son premier regard furent pour lui puis pour sa soeur et les trois nouveaux arrivants. Comment était-il possible de faire quoi que ce soit ? Surtout qu'elle était encore exposée aux yeux de tous, pas contre un mur ou quoi que ce soit. Mais tant pis, c'était sa soeur qu'il fallait sauver en premier lieu.

    Thomas la couvrirait surement en attaquant les autres et peut-etre en s'occupant de Selena maintenant pétrifiée. Cette femme avait beau être sa supérieure, la voir ainsi et se taire un peu lui redonna un peu de forces. Mis à part donner des ordres, être désagréable et leur sauver la face (il fallait bien l'avouer), c'était des plus agréables de ne plus l'entendre

    Qu'elle ne compte pas sur elle pour se détourner de sa soeur rien qu'un instant, elle était sous sa responsabilité et ne pouvait pas la laisser ainsi. Elle était venue l'aider quand elle était encore attachée et la sang pure se sentait fortement coupable de tout ce qui se passait avec sa cadette.

      « Everte statum »

    Avant que les gardes ne lui jette des sorts démentiels, elle répliqua bien vite tout en se dépaçant au plus près de son mari. A deux, ce serait mieux.

      « Protego »



Everte statum :
oui oui : la folle s'envole, relâche Cleo et tombe sur un garde
oui non/non oui : elles reculent toutes les deux
non non : raté

Protego :
Oui : protégée jusqu'au prochain tour
Non : rien mais au moins elle a retrouvé son mari. C'est bon pour le moral


Dernière édition par Ailionora Macnair Ó'Broin le Mar 28 Fév 2012 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 18:26

Le membre 'Ailionora Macnair Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 22:43

    La chute avait été rude, brutale. De toute ses forces, il avait désespérément tenté de freiner et avait réussit tant bien que mal à minimiser les dégâts, pourtant l’impacte l’avait sacrément secoué tout de même et il avait sentit son corps se tordre dans des positions qui n’avaient rien de naturelles. Quant à son balai, la chute lui avait été malheureusement fatale.

    Rien de cassé en tout cas, c’était la seule chose sur la quelle il pouvait encore se réjouir. Avant de se remettre debout il s’en était dûment assuré. Il avait bougé la nuque, les doigts et les orteils, puis les coudes et les genoux, dans un concert de gémissements étouffés et quelques ébauches de mouvements raides et précautionneux. Cela fait, il avait rapidement mit la main sur sa baguette pour éclairer le recoin sombre et humide où il avait atterrit d’un halo rassurant. Juste assez pour qu’il trouve la force de se remettre sur ses pieds du moins, et parcourir les quelques mètres qui le séparait de sa femme.

    Celle-ci s’était entre temps libérée de l’étreinte sanglante de la folle qui les avait mit à mal. La gorge de Thomas se noua pourtant toujours un peu plus douloureusement lorsque son regard clair et un peu troublé par ses multiples chutes fit le point sur la baguette qui menaçait la plus jeune des O'Broin.
    L’espace de quelques instants il fut prit de quelques doutes. Si jamais il lançait un sort sur cette vieille araignée effrayante, qu’allait-il arriver à l’adolescente ? Non, plutôt, la jeune femme. C’était ainsi qu’il devait l’appeler maintenant. Une jeune femme à peine sortie de l’enfance qui déjà arpentait les prisons pour confronter la pire noirceur du monde sorcier. Quel genre de père était le leur ? Certainement pas meilleur que le sien en fin de compte. Il leur avait donné de la tendresse et de l’amour, ça oui, mais les envoyaient tout de même au casse-pipe.
    Et pour quoi en fin de compte ? Thomas ne sait même plus vraiment ce qu’ils font ici tant son idée fixe est de se garder en vie et garder en vie les deux irlandaises qui l’accompagne. Le reste n’avait clairement plus de substance.

    Dés lors, une fois le sort de Nora lancé, les hostilités étaient ouvertes et mieux valait qu’ils règlent le problème de cette folle au plus vite car déjà l’éclat de multiples voix se faisaient entendre, certainement des gardiens. D’une main qu’il espérait sûr, le sorcier lança donc un premier sort vers leur attaquante à la suite de son épouse, avant de se parer d’un protego.

    Petrificus :

    Oui oui : la sorcière est pétrifiée
    Oui non ou non oui : le sort ne touche que son bras
    Non non : raté

    Protego :

    Oui : Thomas est protégé
    Non : raté




Dernière édition par Thomas A. Macnair le Jeu 1 Mar 2012 - 12:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 22:43

Le membre 'Thomas A. Macnair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cleona A. Ó'Broin
Lutin sautillant
Messages : 413 Crédits : Honeybones ; tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Etudiante en deuxiéme année de Médicomagie, Service de virulogie et bactériologie magique
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Demiguise : singe gracieux avec de grands yeux noirs mélancoliques cachés derrière de longs poils.
Epouvantard : Le spectre de la mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:51

J’entendis un bruit monstre de l’autre côté et je me retournai instinctivement pour voir ce qu’il se passait. Une partie de l’étage venait de s’effondrer. Nana… Où était Nana. A travers la poussière et les décombres, je distinguai sa silhouette et les battements de mon cœur s’apaisèrent. Quelque chose m’enserra les bras. Des cordes. Je levai ma baguette quand les liens scotchèrent mes bras le long de mon corps et dans leur danse finirent par me ligoter entièrement. La vieille folle me tira vers elle et m’ôta mon dernier espoir de survie. Ma baguette. J’avais beau me tortiller comme une anguille, sa prise sur moi était bien trop ferme et le sang coula le long de mon cou. Elle n’avait pas encore posé ses lèvres sur ma peau que je frémissais déjà de peur. Franchement, qui rêverait de se faire déguster par une aliénée mentale ? Toutes les parcelles de mon corps appréhendaient l’impact inéluctable de sa chair sur la mienne et de tout ce que j’avais eu le temps d’imaginer en l’espace de cinq secondes, ses lèvres sur ma peau fut un bien pire supplice. Elle suçait mon sang comme un vampire, la douleur en moins probablement, mais l’horreur et l’épouvante aussi vives. Mon corps se raidit, mon souffle se coupa et le dégoût monta à ma bouche. Je réprimais néanmoins mon petit cri d’oiseau étranglé et fermais mes yeux collés à sa charmante touffe qui n’avait pas vu le shampoing depuis… un long moment au vu de leur odeur et leur crasse. Génial… Mon sang de jeune vierge était dé-li-cieux… Je me serais bien abstenue d’un tel commentaire. Elle était folle. Pire ! Cinglée ! Complètement siphonnée !

Les sorts fusaient autour de moi sans jamais atteindre ma très charmante tortionnaire. Je profitais néanmoins de leurs attaques pour me tortiller un peu plus dans ses bras dans l’espoir dingue que peut-être elle en oublierait les autres. Bon, je suis pas une anguille que l'on sert au dîner et ses lèvres... qu'elles ne me touchent plu ou..ou... ou... J'hyperventilais ! Quoi, on s'en fout si je me fais un petite crise, là, tout de suite, maintenant ? OK. Coup de boule ! Ma mère aurait probablement crié si elle avait été là, mais elle n'était pas là, du coup je criais pour deux ! Par la barbe de Merlin ! Les moldus sont fous ! Ça fait un mal de chien ! Petit point positif, la comtesse m'avait laissé tomber par terre comme une vulgaire chaussette, loin de sa bouche rouge vermeille. Mes neurones complètement détraqués et un peu étourdis, je rampais comme un vers de terre pour m'éloigner de la folle en espérant que quelqu'un finirait par me sauver... à moins que de me voire me tortiller de la sorte amusait tellement la galerie qu'ils feraient bien durer un peu plus le plaisir ?

Quand Cleo se la joue à la Moldu ça donne...
Oui.Oui : Coup de boule ! Mais c’est qu’elle a la tête dur la petite Cleo ! La folle la relâche sous le choc, mais cela n’empêche pas le petit lutin d’avoir elle aussi très mal à la tête…
Oui.Non : Coup de boule… dans l’épaule ! Pour peu que ça fasse quelque chose à la comtesse, Cleo, elle est tombé sur un sacré os et ça fait une sacrée bosse !
Non.Non : c’est ce que t’appelles un coup de boule Cleo ? Eh bah c’est pas gagné….


Dernière édition par Cleona A. Ó'Broin le Mer 29 Fév 2012 - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:51

Le membre 'Cleona A. Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:59

Tout fonctionnait parfaitement bien, quoi que très rapidement tout dégénéra. Thomas fut expédié contre les cellules, Cleona attirée vers la prisonnière, Selena pétrifiée et elle-même qui perdait son protego. Une histoire à s’arracher les cheveux, surtout en voyant que de nouveaux « méchants » avaient débarqués. Priorité, libéré Selena, ils ne pouvaient perdre une nouvelle baguette. Ensuite se protégé et détruire ces messieurs. Il fallait réfléchir et s’activer dans le bon ordre. Elle se lança un protego.
    Dé : Protego
    Oui : Bien protégée pour le tour
    Non : Pour un sors et encore pas trop puissant.

Le sort avait fonctionné, elle espérait simplement que ça tiendrait le choc face à un sort qu’elle risquait de se manger bien correctement. Elle choisit ensuite une cible, une cible dont elle était presque certaine qu’il lui avait jeté un sort. Elle ne voulait pas blesser, du moins pas intentionnellement, juste se débarrasser des autres quitte à les assommer. « Stupéfix ! » Une cible ne pouvant bouger était un problème en moins.

    Dé : Stupéfix
    Oui : Il est pétrifier, trois moins un reste deux !
    Non : Perdu padamta ! Essaie encore !


Le sort loupa, encore. ENCORE ? Mais c’était quoi ce bordel ?? Ils loupaient souvent les sorts d’Evoline, c’était affolant. Quoi qu’il en soit hé bien le sort avait purement et simplement échoué elle était lamentable et surtout elle avait montré qu’elle ne se laisserait pas tuer facilement.


Dernière édition par Evoline M. Newton le Mer 29 Fév 2012 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:59

Le membre 'Evoline M. Newton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Naïma Zabini
Bitchslap Barbie
Messages : 367 Crédits : © puzzles.
Age du personnage : 21 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Glandeuse professionnelle
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a, pour l'instant, jamais réussi à matérialiser un patronus corporel. Juste une brume argentée.
Epouvantard : Elmo de 1, rue Sésame. On leur a montré un épisode de la série pour enfant en cours d'étude des moldus pour leur montrer quelles horreurs regardaient les enfants moldus. Depuis, la petite chose rouge hante ses cauchemars...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 20:04

Honnêtement, ça me dérangeait de me séparer de Cleona mais franchement, j'avais vraiment pas envie de discuter les ordres. J'ai hoché la tête après qu'elle m'ait conseillé de me protéger puis j'ai suivi la Directrice sans l'ouvrir, assez machinalement en fait. On allait retourner voir le type de tout à l'heure. Franchement, j'étais pas ravie mais au moins j'étais avec Lewis-la-malice ! SuperLewis derrière laquelle je comptais bien me jeter si l'autre pouilleux s'approchait d'un peu trop près de moi. Je boitais un peu (beaucoup) et me défonçait les pieds à chaque pas en marchant sur un petit caillou. Pis je gémissais un peu (beaucoup) aussi. Ouais, en fait je faisais chier tout le monde quoi, mais je commençais à avoir l'habitude. Faut dire que depuis le début, j'ai pas vraiment brillé par mon utilité. On peut même carrément dire que j'ai rien foutu.

Mais elle est complètement barge ou quoi ?! Elle a tout fait péter ! Je me suis jetée au sol en hurlant comme une greluche alors que le quart de l'étage foutait le camp. C'est bon pour ma cheville ça... Je me suis levée en toussant après l'ordre sec de la charmante Lewis. Décidément, cette femme était vraiment un amour. La fumée se dissipait peu à peu, laissant apparaitre plus nettement l'état de l'étage. C'était juste le gros bordel en fait. L'infirmière m'a fait une attelle (un peu bancale, faut dire, mais bon, je vais pas me plaindre) et je me suis approchée du trou béant. L'homme était tout en bas. " Il est mort ? " En fait je me posais surtout la question à moi même. J'ai pris un petit caillou et je l'ai laissé tomber sur lui. Pas de réaction. Je n'étais pas vraiment contente qu'il soit mort, mais pas triste non plus. Un petit peu soulagée en fait... C'était bizarre.

Trois gardes sont arrivés et ont commencé à balancer des sorts un peu partout. Dans le genre bourrin... (enfin, la palme d'Or revient quand même à notre super infirmière mais j'veux dire, on pouvait pas genre discuter ?). Lewis, s'est pris un Petrificus Totalus, Newton un Everte Statum... Je me suis approchée à petits pas de la Directrice, comme une fleur, et je me suis accroupie à côté d'elle. Baguette en main, j'ai lancé un " Finite Incantatem. " Mais avant de vérifier si le sort avait bien fonctionné, quelque chose d'autre attira mon attention.

Cleona... Cleona et une folle. UNE FOLLE QUI SUCE LE SANG DE CLEONA ! Putain putain putain, je vais la buter, je vais la buter. J'ai sauté par dessus la Directrice et j'ai commencé à courir à en perdre haleine. Je n'avais plus mal à la cheville, il n'y avait plus de gardes, plus de sorts qu'on balançait à droite à gauche, juste cette cinglée et Cleona. SuperCleo a réussi à se libérer avec un coup de boule de la mort qui tue mais déjà la tarée s'était accroupie pour reprendre ma Cleo qui rampait comme un ver de terre. " NE LA TOUCHE PAS ESPÈCE DE VIEILLE GOULE MAL BAISÉE ! " Oui, c'est pas joli-joli sortant de ma bouche mais là c'est un cas de force majeure. Avec un cri de warrior, je lui saute dessus.

Lancers de dés :
 

Mon genou a violemment heurté sa laide figure et l'a envoyée valser à deux mètres en lui pétant le nez. J'ai rapidement relevé Cleona et l'ai éloignée de là sans même prendre le temps de la libérer de ses chaines. Une fois à une bonne distance de l'autre tarée, j'ai dégagé ses cheveux de son joli visage et l'ai regardée droit dans les yeux. " Ça va ? Elle ne t'a pas blessée ? "

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Behind her starry-eyed love of herself there is a mind struggling to work. She does think about things. When her mind is really working, she could, if led, think on you - even, I suspect, somewhat fondly. I suspect. I don't know. But when she slides back into herself, I mean into the girl who spends two hours a day curling that beautiful hair, it's as if the thinking Galinda walks into some internal closet and shuts the door. Or as if she's in hysterical retreat from things that are too big for her. »


Gregory Maguire - Wicked


Dernière édition par Naïma Zabini le Mer 29 Fév 2012 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 20:04

Le membre 'Naïma Zabini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 23:22

Le goût du sang inondant sa langue était exquis, divin, tout simplement divin. Un roucoulement de plaisir roula dans sa gorge tandis que ses lèvres se détachaient lentement de la plaie pour se fendre d’un sourire. Son regard anthracite se pencha alors à la recherche de celui de sa délicieuse proie, mais la pauvre petite chose avait les yeux crispés par la peur. La comtesse éclata d’un grand rire méprisant devant ce spectacle pitoyable. Personne ne pouvait la sauver ! Pas même la brune qu’elle avait déjà goûté, pas même ce grand dadais qui loupaient leur sortilège les uns après les autres. La petite vierge était à elle. À elle ! À elle ! À… Le choc lui fendit le crâne comme si l’on venait de lui abattre une massue sur le coin de la tête. Mal. Elle avait mal. Des étoiles dansaient devant ses yeux embués. Elle n’y voyait plus rien mais ses mains se mirent à labourer frénétiquement l’air devant elle lorsqu’elle se rendit compte qu’elle avait échappé sa proie. Elle ne la laisserait pas filer. Son sang était trop bon. Elle ne voulait pas. Elle lui interdisait ! D’autres bruits fusaient dans tous les sens, des cris, des sortilèges. Elle ne comprenait pas ce qui se passait à travers l’écran humide de ses larmes de douleur mais elle s’en fichait. Jusqu’au moment où une silhouette se précipita sur elle et lui brisa le nez. La comtesse hoqueta à la fois de douleur et de panique lorsqu’elle sentit son propre sang couler sur son visage. Qu’avaient-ils fait ?! Qu’avaient-ils fait ?!! « Non ! Non ! Non ! » se mit-elle à hurler en plaquant ses mains contre son nez pour essayer de stopper le saignement. Ils ne pouvaient pas faire ça ! Tout sauf ça ! Son visage ! Son si beau visage ! Elle releva la tête et croisa le regard d’un gardien qui tenta de l’emprisonner d’un Incarcerem. Non, elle ne retournerait pas dans sa cellule, jamais ! Jamais !

La petite Zabini s’était enfin décidée à servir à quelque-chose finalement. Mieux valait tard que jamais songea Selena en se remettant debout, les sourcils froncés par la contrariété. Du coin de l’œil, elle aperçut la démente esquiver le sortilège d’un gardien puis se carapater à toute jambe en bousculant le couple Macnair. Oh que non, elle ne la laisserait pas filer. Cette folle leur avait occasionnée bien des soucis et il était inconcevable qu’elle n’en récolte pas le prix. « Tuez-la ! » Il n’y avait aucun besoin de s’étendre. Leur mission était de retrouver Wilhelmina et de libérer le maximum de prisonniers qui étaient des leurs, pas de relâcher des fous furieux dans la nature. Ne perdant pas une seconde, Selena se retourna vers l’un des gardiens qu’elle expédia par-dessus une rambarde de sécurité à l’aide d’un Everte Statum parfaitement maîtrisé. Un de moins dans la balance. « O’Broin reprenez-vous ! Et Zabini par Merlin continuez d’être efficace, pour une fois que ça vous arrive ! »

Lancers de dés :
 

Informations rp


ϟ Vous avez le droit (non, l'ordre !) de tuer la méchante !

ϟ C'est toujours 2 lancers de dé heureux pour l'atteindre.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 23:22

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 0:43

    La balance continuait de pencher d’un côté puis de l’autre, une minute il semblait à Thomas que tout était perdu et la suivante il avait presque l’impression que lui et ses coéquipières menaient la danse !
    Ils allaient de déconfitures corsées en coups de géni – ou de chance peut-être, et au final, leur constance était l’inconstance elle-même, entre éclats et coups bas. Difficile de suivre, difficile de rebondir sur chaque évènement et de suivre toutes les scènes à la fois. Il agissait au mieux mais les coups et sa dernière chute ne l’aidaient pas à y voir clair dans ce marasme.

    Pour l’heure son attention entière était encore fixée sur cette immonde suceuse de sang dont la simple vue réussissait à le répugner plus encore que les quelques croutes purulentes et affreuses qu’il avait vu briller de loin sur les doigts bouffis et putrides des Détraqueurs. En un sens il préférait encore subir une attaque de Détraqueur que de devoir confronter ce genre d’être vicié par leur existence pathétique. Vicié par la folie…

    Après tout, les Détraqueurs avaient été créés tels qu’ils étaient. Ils appartenaient au monde des créatures magiques dont les frontières se définissaient différemment de celle des Hommes. La monstruosité faisait partie de leur nature profonde, tout simplement. Chez cette femme par contre, ça n’était pas de l’inné, c’était de l’acquis… et il ne pouvait s’empêcher encore et encore de se demander ce qui l’avait conduit là dans la vie. Il ignorait pourquoi cette question l’obsédait autant mais elle l’avait hanté dès qu’il avait croisé les premiers regards démens des prisonniers.
    Pas le temps de s’y attarder pourtant, déjà cette pauvre folle foncait droit sur eux pour fuir, le museau en sang et l’œil tout arrondis d’un mélange de douleur et de rage.

    Thomas perçu alors la voix de Lewis en échos qui intimait à l’équipe de la tuer.
    C’est vrai qu’un être aussi chaotique ne pouvait plus vraiment vivre, … cela leur donnait-il le droit de la tuer ? Un débat moral sur la question aurait pu prendre une nuit entière sans trouver de réponse. Il n’y avait pas de réponse, tout simplement, pas plus qu’il n’y avait de vraie vérité. Des points de vue, rien de plus, et le sien n’était pas en faveur de la mort.

    C’est donc le stupefix qu’il préféra à l’avada, comme Potter l’avait fait en son temps…. Oui enfin, encore fallait-il le réussir, et avec tous les chocs qu’il avait encaissés jusque maintenant, rien n’était moins sûr.

    Stupefix

    Oui oui : Une bloody widow de neutralisée, une !
    Oui non & non oui : le sort la fait chuter, et elle s’écroule sur le sol
    Non non : elle l’évite d’un entrechat délicat la p’tite maligne et continue de fuir ! Bon vent la taré et de rien pour le casse-croute.

    Et le Protego systématique :

    Oui
    : Protégé
    Non : Non protégé
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 0:43

Le membre 'Thomas A. Macnair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ailionora Ó'Broin
Messages : 1043 Crédits : Billie
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Directrice des Serpentards - Professeur de soins aux créatures magiques
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Chauve souris
Epouvantard : Les Détraqueurs
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 11:29

    On ne s'attaquait pas à elle ni à sa famille sans en payer le prix. Dans son état normal, la sang pure aurait lancé un avada puissant et parfait qui aurait tué la folle qui avait gouté à trop de sang irlandais pour toute sa vie. La douleur désagréable dans son cou lui rappelait cet état de fait.

    Les plaies superficielles étaient parfois bien plus cuisantes que les belles grosses plaies qu'on pouvait se faire dans la forêt par exemple. Lorsqu'elle avait été attaqué par un loup garou et qu'il lui avait imprimé sa marque dans son dos, elle n'était pas certaine d'avoir eu mal les premières minutes. Nora avait été sous le choc et s'était contentée d'étreindre son mari jusqu'à ce qu'il la force à le lâcher. C'était l'expression imprimée sur son visage qui avait déclenché la douleur vrillant son dos, pas avant. Son regard lui avait indiqué qu'il ne l'avait pas raté et quelques années après, quand on voyait la taille des cicatrices restantes... il était clair qu'il ne l'avait pas épargnée.

    Le fait est que son cou l'élançait fortement et elle pouvait sentir le sang qui continuait de dégouliner jusqu'au col de sa robe. Très désagréable.

    Et pour elle, il allait être l'heure de s'en aller, ils n'avaient pas trouvé Wilhemina, s'étaient fait attaquer de trop nombreuses fois et il restait l'évidence toute simple : partir avant que cela empire. Elle rattrapa son balai de sa main gauche après un accio lancé à mi-voix et elle se tourna vers son mari qui venait de rater son sort.

      « Il faut qu'on s'en aille. Si Lewis ne se décide pas bientôt, on part. »

    L'irlandaise tremblait encore comme une feuille et allait surement s'effondrer en rentrant chez elle... ou au QG des Héritiers... Rentrer au QG, cela venait tout juste de lui traverser l'esprit. La brune ne voulait pas aller ailleurs que chez eux, elle ne voulait pas entendre de discours vide de sens de Caïus ou Lewis. Elle voulait sa douche, son lit, son mari et savoir que sa soeur irait bien.

    La directrice leva sa baguette d'un geste sobre avant de la pointer sur leur attaquante. Thomas avait tenté un sort mineur pour l'immobiliser, pas la tuer et maintenant, l'avada la démangeait fortement.

      « Endoloris. »

    Et un protego pour se protéger des sorts des gardes qui eux, n'avaient pas disparu et avaient tenté de la bruler vive.



Endoloris :
oui oui : immobilisée au sol, se tordant de douleur, à qui veut pour l'achever... ou non
oui non/non oui : elle ne se relève pas tout de suite de sa chute
non non : il faut rentrer là...

Protego :
oui : jusqu'au prochain tour
non : cache toi Nora
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 11:29

Le membre 'Ailionora Macnair Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 13:42

La directrice était de nouveau sur pied. Elle vit avec de grands yeux, la Zabini toute abimée donner un grand coup de genou à la comtesse. Elle la vit à terre. Elle était bien contente que tout le monde soit sain et sauf. Elle semblait confuse, tant mieux. Et puis l’ordre fusa, tuer. Elle ouvrit la bouche. Elle ne tuerait pas, elle ne pouvait pas, elle n’était pas une meurtrière, elle ne le serait jamais, même si sa vie en dépendait, du moins s’était la théorie. Il ne restait que deux gardes et la prisonnières. Elle entendit un sifflement et vit un serpent arriver vers elle en montrant les crocs. Elle poussa un cri, un seul et sentit des crocs dans sa jambe. Elle cria de nouveau Et pointa la baguette sur lui. « Difindo »
    Dé : Effet du sors
    Oui : Le serpent subit de plein fouet et tombe raide mort.
    Non : Le serpent est légèrement touché et viens attaquer de plus belle.


Pfiou sauvée !! Le serpent s’écroula. Elle porta son poids sur sa jambe non blessée. En revanche lorsqu’elle fit cela, elle sentit son genou, qu’elle avait blessé lors de l’attaque des détraqueurs. Elle se sentit faiblir alors elle répartit son poids sur ses deux jambes. Elle sentait qu’elle ne tiendrait pas encore longtemps. Elle n’avait qu’une envie, rentrer et se soigner. Il restait deux gardes, deux dont il fallait se débarrasser. Elle ne savait pas quoi faire, logiquement son protego tenait toujours, tant que le sors n’était pas trop puissant. Elle espérait qu’ils ne tenteraient pas un avada, autrement il y aurait peu de chances que son protego tienne. Elle tenta un everte statum sur le lanceur du serpent, il fallait bien faire quelque chose.
    Dé : Everte Statum
    Oui : Il est projeté et ne bouge plus
    Non : Il recule simplement un petit peu.


Elle le vit s’envoler et finit un peu plus loin. C’était beau, ce sort permettait aux personnes visées de voler un petit peu. Une très belle invention. Il ne bougeait plus pour le moment. En étaient-ils débarrassés ? Ça serait une très bonne chose en tout cas.


Dernière édition par Evoline M. Newton le Ven 2 Mar 2012 - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 13:42

Le membre 'Evoline M. Newton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cleona A. Ó'Broin
Lutin sautillant
Messages : 413 Crédits : Honeybones ; tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Etudiante en deuxiéme année de Médicomagie, Service de virulogie et bactériologie magique
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Demiguise : singe gracieux avec de grands yeux noirs mélancoliques cachés derrière de longs poils.
Epouvantard : Le spectre de la mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 19:06

Nana ! Ma sauveuse ! C’est trop une warrior ! Elle lui a défoncé la figure comme une ninja ! Les ninjas, ils donnent pas de coup pied dans la figure comme ça ? M’enfin… c’est du détail ça ! Je me laissais portée par Nana à l’écart de cette dingue, bien heureuse d’avoir été secourue parce que, moi, en train de faire l’anguille par terre, je crois que ça devait être juste beau à voir… Elle n’aurait pas mis beaucoup de temps à me rattraper. « Je vais bien, » répondis-je à sa question en lui adressant un sourire. D’une main dégoûtée, j’essuyais le sang sur mon cou tandis que Naïma me rendait ma baguette. Oui, Nana, c’est vraiment la meilleure ! Mon regard s’ancra dans le sien et je lui laissais découvrir mes desseins. Cette fois-ci, rien ne m’empêcherait de les mener à bien. Je voulais qu’elle le sache… Me retournant vers ma tortionnaire agréablement défigurée, je ressassai le moment où elle avait osé poser ses lèvres sur mon cou. C’était atroce ! Rien qu’en y repensant, mon corps était parcouru de frissons irrépressibles. Les veines gonflées par l’adrénaline, je fixais mon regard sur la détraquée et tout en pointant ma baguette sur elle, je m’avançais lentement. Elle me défia, comme tous les autres. Ils croyaient tous que je n’étais qu’un petit bout de lutin sans grand pouvoir. Mon visage perdit toute forme d’expression. Ils avaient tort. « Avada Kedavra ! » Le sort fusa dans un éclair vert et ses yeux perdirent tout à coup leur lueur. Elle était morte. Je l'avais tuée. Mon corps tremblait comme une feuille morte. Quelque chose s'écoula en moi... quelque chose d'étrange. Un mélange de peur et de satisfaction, d'étonnement peut-être aussi. Je voulais qu'elle meure de tous les membres de mon corps et bien que ma boussole morale ne m'indique pas toujours le nord, je sentis au plus profond de moi que je venais de briser un interdit. Je sentis au fond de mes entrailles quelque chose de froid comme un serpent faire son chemin et siffler. Tu le referas. Après quelque seconde d’hébétude, j' acquiesçai d'un mouvement de tête et rejoignais d'un pas posé le reste du groupe.

    Avada Kedavra :
    Oui.Oui : Morte la folle !
    Oui.Non : Youhoooou faut apprendre à viser chouchou !
    Non.Non :... Rien


Dernière édition par Cleona A. Ó'Broin le Ven 2 Mar 2012 - 20:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 19:06

Le membre 'Cleona A. Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Naïma Zabini
Bitchslap Barbie
Messages : 367 Crédits : © puzzles.
Age du personnage : 21 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Glandeuse professionnelle
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a, pour l'instant, jamais réussi à matérialiser un patronus corporel. Juste une brume argentée.
Epouvantard : Elmo de 1, rue Sésame. On leur a montré un épisode de la série pour enfant en cours d'étude des moldus pour leur montrer quelles horreurs regardaient les enfants moldus. Depuis, la petite chose rouge hante ses cauchemars...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 19:28

" Tuez-la ! "

La sentence était tombée comme un coup de marteau mais je m'en fichais complètement. Pour l'instant ma priorité était Cleona. Cleona qui n'avait plus de baguette... " Accio baguette de Cleona. " Le morceau d'acajou s'envola du sol pour atterrir pile dans ma main ouverte. Après l'avoir libérée de ses chaines, je tendis sa baguette à Cleo.

Thomas mit la folle à terre, Nora la dolorisa, mais elle était toujours en vie. Merde... Lewis avait demandé qu'on la tue, elle l'avait ordonné... Ça ne me plaisait pas, vraiment pas. Mais s'il fallait le faire, je le ferai. Et apparemment les vieux semblaient décidés à laisser le sale boulot aux autres... Donc j'allais me la farcir, youpi...

Au ministère c'était différent, les choses étaient confuses. Si j'ai tué des gens là-bas, je ne m'en souviens là. Mais là on me demandait de tuer quelqu'un de sang froid. Je n'avais jamais fait ça mais étrangement, l'idée ne me dérangeait pas plus que ça. Cette femme ne recevait que ce qu'elle méritait, elle avait fait du mal à Cleona et à Nora. Ce n'était pas vraiment la vengeance qui me motivait, plutôt la Justice. Elle avait mal agi, elle devait être punie, c'est aussi simple que ça. Mais elle était déjà à Azkaban, la seule punition restante était la mort. Et puis, c'était humain comme punition en un sens... Si on ne l'achevait pas, c'était les Détraqueurs qui se chargeraient d'elle... La mort était plus douce en fait.

Les sorts continuaient de fuser de toute part et moi, tout ce à quoi je pensais c'était "Comment j'allais faire ça ?". C'était juste même pas la peine d'essayer un Avada Kedavra, j'ai jamais réussi à sortir un Impardonnable de ma vie. Trop compliqué pour moi... Un sort me vient à l'esprit. Celui que mon cousin avait lancé sur notre elfe de maison pendant les vacances de Noël quand j'étais en cinquième année. Lui était en sixième et voulait me montrer ce qu'il avait appris en cours de Magie noire. Il avait saigné le pauvre Tafékoua d'un coup de baguette magique, il y serait resté si je ne l'avais pas soigné...

J'ai pointé ma baguette vers la folle. " Sectumsemp... " WOUSH ! Un éclair vert a jailli de la baguette de Cleona pour heurter la vieille sangsue de plein fouet. Elle était morte. J'étais un peu soulagée de ne pas avoir à le faire. C'est Selena qui allait être contente...

Vampirella était hors d'état de nuire mais il restait toujours les gardes. L'un d'eux avait été balancé par dessus bord par notre Directrice préférée, le deuxième était sonné par l'infirmière bourrin, restait le troisième. Baguette tournée dans sa direction, j'ai gueulé comme une sauvage " Stupéfiiiiix ! "

Lancer de dés :
 

Folle mourrutée, garde stupéfixé. Ça c'est de l'efficacité ! SuperCleo et SuperNana, le duo de choc ! Mais c'était pas le moment de lui sauter dessus pour exprimer mon contentement face à notre degré de poutritude. Mesdames et messieurs, une minute de silence pour cette pauvre Comtesse qui a pris son tiquet pour le tchou-tchou de la mort...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Behind her starry-eyed love of herself there is a mind struggling to work. She does think about things. When her mind is really working, she could, if led, think on you - even, I suspect, somewhat fondly. I suspect. I don't know. But when she slides back into herself, I mean into the girl who spends two hours a day curling that beautiful hair, it's as if the thinking Galinda walks into some internal closet and shuts the door. Or as if she's in hysterical retreat from things that are too big for her. »


Gregory Maguire - Wicked


Dernière édition par Naïma Zabini le Ven 2 Mar 2012 - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe VI
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban