ϟ SALUS POPULI SUPREMA LEX ESTO ϟ Event express II - Page 5



 



ϟ SALUS POPULI SUPREMA LEX ESTO ϟ Event express II
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Commerces et zones de loisirs sorciers :: Chemin de Traverse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar
Esmé Selwyn
Le Diable au Corps
Messages : 741 Crédits : Myrlu & Grey Wind
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Funambule-acrobate & Dresseuse de Fauves
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Auparavant un Cygne Noir, désormais une Hyène.
Epouvantard : Un Lapin. Blanc, le lapin.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 27 Mai 2014 - 22:11

La Dresseuse s'y connaissait en souffrance physique. Elle l'expérimentait tous les jours. En tant qu'artiste, adepte des sensations fortes et de l'adrénaline, repousser les limites de son corps était une sorte de passion que d'un aurait qualifié de morbide, d'autres de fascinante.

Seulement, en pleine bataille, les sensations étaient bien différentes. Pour la bonne raison que, merde, un os déboité, ça faisait un mal de croup ! Etouffant un hurlement, elle parvint à peine à se redresser, mue par un instinct de survie quasi bestial. Hors de question qu'elle crève ici, stupidement, juste parce qu'elle n'avait pas assez assuré ses arrières. S'il le fallait, elle retournerait en rampant à Pré-au-Lard. Quoi que, vu l'état de son bras gauche, la tâche risquer de s'avérer plutôt ardue.

Des centaines de petites étoiles dansaient devant ses yeux mi-clos et pourtant, elle réitéra sa tentative. Même à couvert, même diminuée, le Cygne Noir ne renonçait jamais. Alors, elle serra les dents et ... Elle sentit une paire de mains venir à son secours. Puis, la voix moqueuse d'O'Ryan. Décidément, plus ça allait, plus cet homme se faisait une place de choix dans son estime princière.


" Que voulez-vous, les everte ne font pas cas des silhouettes gracieuses lorsqu'ils frappent. " grommela-t-elle en retour une fois qu'elle fut debout, esquissant un sourire. " Trésor ! Tu tombes à point, comme toujours. "


Son attention avait été attirée par l'arrivée fracassante de Corvus. Elle réprima un soupir de soulagement. Il allait bien. Il était entier. Bien qu'il avait l'air particulièrement contrarié. Et ... Etait-ce de la peur qu'elle lisait sur son visage ? Avait-il craint pour sa vie ? Un sentiment tout à fait humain et respectable mais qu'elle ne s'attendait pas vraiment à lire sur ses jolis traits. Ils s'étaient retrouvés à Assapor ensemble, trois jours durant et elle ne se rappelait pas avoir surpris ce genre d'expression. Quelque chose devait lui échapper. Surtout lorsqu'il affirma qu'il allait s'occuper d'elle. C'était ... Déconcertant.


" Ça ...  Ça va aller. " répliqua-t-elle, le fait qu'elle soit diminuée l'empêchant de dissimuler sa surprise. " Merci. "


Le contra dolorem eut l'effet escompté. Maintenant que le mal avait partiellement reflué, elle avait retrouvé pleine possession de ses esprits. Elle cessa de fixer le Magistrat pour se concentrer sur la situation qui semblait s'aggraver de minute en minute. En théorie, elle aurait du en retirer une certaine satisfaction, étant donné qu'ils avaient été envoyés pour ce faire. En pratique, ils n'étaient pas sensés se retrouver coincés au milieu des hostilités. On applaudit tous bien fort l'anticipation magnifique de leur tête de groupe !

Suivant les indications de Murphy, ils reprirent le chemin qui devait les mener vers le reste des Mangemorts cités par ce dernier. Sauf qu'il se ramassa un sortilège apparemment plutôt douloureux, les ralentissant dans leur ascension. Esmé attrapa son bras, lui enjoignant de continuer malgré tout. Pas question de le laisser en arrière. Elle ne l'avait pas fait pour la petite Vaisey au Manoir, pas même pour la Zabini sur cette île de malheur, alors un type qui l'avait aidé par deux fois, autant dire que ce n'était même pas envisageable.


" Mr O'Ryan, j'apprécierais que vous retiriez cette cible sur votre front. " railla-t-elle plus ou moins gentiment tout en le tirant de sa main valide - celle qui tenait sa baguette, évidemment.


Elle le lâcha finalement et, d'un mouvement du poignet, elle para l'éclair doré qui se dirigeait vers eux à toute allure, le faisant siffler à quelques centimètres du visage de Corvus. Elle lui adressa une grimace officiant comme excuse. Quand bien même la douleur était moins handicapante, il n'en restait pas moins qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. L'enchantement ne devait pas être puissant, ceci expliquant qu'elle ait pu le repousser mais elle ne garantissait rien pour un lacarnam ou autres joyeusetés. Ne parlons même pas d'envoyer un enchantement de son cru, il aurait été foutu de se retourner contre elle. Il n'y avait plus qu'à compter sur la chance.

Laquelle semblait leur faire défaut. Ils avaient retrouvé Blackburn, ce qui était un bon début, mais la suite elle, fut beaucoup moins agréable.

Victime d'un très reconnaissable sortilège de mort, elle vit Storm s'effondrer non loin d'eux, juste avant qu'un énième sortilège ne la frôle.

Ses yeux se plissèrent alors qu'une bouffée de rage l'envahissait. Elle ne connaissait pas l'Héritier. Il n'était rien pour elle. Ce n'était pas non plus le premier meurtre auquel elle assistait. Et justement, là se trouvait le problème. Plus d'un an plus tard, elle revoyait toujours l'éclair vert dans ses cauchemars.


" ASSASSIN ! ÉCOUTEZ CE MENTEUR ! REGARDEZ COMME IL EST PRÊT A TOUT ! REGARDEZ COMME TOUS ILS SE MOQUENT DE NOS VIES ! MEURTRIER ! "


Elle reprit le premier mot plusieurs fois, le scandant avec force, à travers le tumulte de la foule qui les cachait aux yeux de celui qu'elle avait cru identifier comme une des figures du procès Emerson-Lewis. Thor, Thorme ou un truc dans le genre. Peu importait son nom. Son geste était inqualifiable. En plus, sa gueule ne lui revenait pas.

O'Ryan se joignit à ses braillements furieux, faisant tourner des têtes non seulement vers eux - riche idée - mais aussi vers l'homme accusé. Peut-être cela allait-il détourner l'attention de la plèbe et par la même, permettre de donner une bonne leçon à l'autre fils de goule.

Cette fois, Esmé apprécia le spectacle. Ceux qui les entouraient avaient dû rater le coup du " y a des Mangemorts dans le coin " ou cette affirmation avait dû être supplantée par l'avada kedavra, car Thorne était dans une mauvaise posture. Malheureusement, ils risquaient toujours de perdre leur faible avantage, aussi cessa-t-elle ses imprécations pour interroger les hommes qui l'accompagnaient du regard. Il était temps de se tirer de cette bouse.





Pouvoir du sceptre lunaiiiiire ...:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ways of dreams & shadows
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres. V pour Vendetta


Dernière édition par Esmé Selwyn le Mar 27 Mai 2014 - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 27 Mai 2014 - 22:11

Le membre 'Esmé Selwyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Faust Waltz
Trash à temps plein
Messages : 993 Crédits : Daemon
Age du personnage : Trente-quatre ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Barman au Magyar d'Argent
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lamproie. Il est incapable de produire un patronus corporel depuis une dizaine d'années au moins, donc il ne sait pas si son patronus a changé.
Epouvantard : Avant, c'était son frère Fabian. Maintenant, il ne sait plus.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 1:17

L'explosion de fumée lui avait bien indiqué la manœuvre de McKay et il en jubilait. Ils allaient réussir. Ils allaient ramener le corps de Nora Torvald à sa fille, en plus des informations pour Wilhelmina, et tout serait parfait. Faust s'éclipsa de l'endroit où il avait lancé le sort, et où des manifestants avaient applaudi sa performance parfaite, tentant de retrouver son compère. Ou d'autres de ses partenaires de troubles, tiens. Il y avait longtemps qu'il avait perdu Archer et la Kark, mais les autres ne devaient pas être trop loin... non ? Il ne vit pas le reste du groupe de Mangemorts, pas même Ian qui était pourtant grand, mais il repéra bien Deke Storm au sol. Mort, les yeux vitreux, entouré par des manifestants dont les hurlements couvraient tout. Peut-être faudrait-il aussi le ramener... bah, il n'était pas non plus Monsieur Compassion, il n'avait qu'à mieux se défendre. Si les autres avaient la présence d'esprit de prendre le corps du Storm pour le ramener à son amie et chef de faction Wilhelmina Salamander, ils le feraient.
Et sinon, tant pis. Ils mentiraient et diraient à la Salamander qu'ils avaient décidé de se servir de cette mort pour leurs objectifs malsains. Et ce serait même crédible.

Il repéra la casquette des Montrose Magpies et réussit à s'en rapprocher. Un petit signe de tête. McKay était salement amoché, plus que lui en tous cas, mais il ne semblait pas s'en formaliser outre mesure. L'adrénaline. L'action. Des Gryffondors dans toute leur stupide splendeur. « Continue à droite, je te couvre. » La droite, donc l'extrémité la plus clairsemée du Chemin de Traverse, où il n'y avait pas de miliciens, ou de brigadiers. La plupart d'entre eux étaient au milieu de la foule, en train de tenter de maîtriser les manifestants. Ils bifurqueraient par une ruelle, jusqu'à trouver un endroit où ils allaient pouvoir transplaner sans se désartibuler comme le péquenaud à côté d'eux, qui hurlait désormais à la mort. Pour marquer le coup, Faust lui donna un coup de pied en pleine mâchoire pour qu'il cesse de gueuler, avant de pousser McKay et de garder sa baguette en main. Prêt à attaquer quiconque allait tenter de s'en prendre à leur petite équipée. Il se mangea un sort de brûlure sur le bras, assez pour brûler sa chemise avant qu'il éteigne le mini incendie, et un poing dans la gueule, mais réussit à intercepter un sort qui visait McKay et à Stupéfixier une fille qui s'intéressait trop au corps qu'il transportait. Pas de questions, please. Une voix connue lui parvint dans son dos, scandant un « MEURTRIER ! » repris par la foule qui le fit sourire. Oui, ils allaient s'en sortir. Tous.

Sauf Deke, évidemment.

Leur progression prudente allait plutôt bien, mais un doux cri parvint à son oreille : « WALTZ ! » Ha ? C'était bien lui, ça. Faust eut à peine le temps de lever sa baguette pour parer un sort qui leur fonçait dessus, enfin, LUI fonçait dessus. Il faillit frapper un homme au visage avec son coude et l'éclair bleu rebondit sur son Protego, avant qu'un homme se place devant lui directement pour confronter le brigadier en hurlant des insultes. Bon, d'accord... il prenait bien cette défense, mais ce n'était pas le temps de se reposer. Encore moins maintenant qu'on l'avait bien identifié dans la foule et que son nom y avait été crié avec force discrétion. « Plus vite. » Plus vite ils sortiraient de la foule, plus vite ils pourraient quitter l'endroit. Ses yeux repérèrent une silhouette qui semblait peut-être s'avancer vers eux, mais il la perdit rapidement de vue. Peu importe. Si cette personne tentait de s'en prendre à eux, il allait lui refaire son portrait avec joie.

***

Reconnaît-on le Waltz ? a écrit:
OUI : Furtif et discret, toujours, personne ne le reconnaît. C'est quand même bien louche, mais c'est ainsi, que voulez-vous.
NON : Il va à visage découvert, on se le rappelle, et un brigadier le reconnaît comme Mangemort. Et attaque.

Si NON a écrit:
OUI OUI : Sort paré et contre-attaque efficace du Waltz.
OUI NON : Sort paré, mais maladroitement et fuite plus ou moins efficace, un civil vient à sa rescousse.
NON OUI : Sort encaissé, aouch bobo, et fuite peu discrète avec brigadiers derrière eux.
NON NON : Sort encaissé et un autre brigadier vient se joindre à la cohue et réussit à l'immobiliser. ON VOUS A RIEN DEMANDÉ, HEIN.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Il n'irait pas le chercher, d'abord parce que c'était Waltz, et qu'il était fou, et qu'il ne fallait pas le suivre, jamais [...] » ▬ Ian Blackburn



poison i want to love you but I better not touch. i want to hold you, but my senses tell me to stop. i want to kiss you, but i want it too much. i want to taste you, but your lips are venomous poison. you're poison, running through my veins.


Dernière édition par Faust Waltz le Mer 28 Mai 2014 - 1:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 1:17

Le membre 'Faust Waltz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 9:36

Tout ce qui se passait autour d’elle n’était plus qu’un brouhaha de cris, de sorts et de coups. Elle était avalée par la masse protestante, qui partie en croisade contre l’autorité, se fichait bien des mouvements qu’elle pouvait avoir. Ca aidait en partie, à ne jamais rester à la vue de quelqu’un trop longtemps, même si en ce moment même, elle se sentait bien seule. Sa main la lançait, sa jambe refusait de se mouvoir, sans compter qu’elle avait du mal à garder un de ses yeux ouverts. C’est Maman Kark qui allait adorer … A moins qu’elle ne trouve le moyen de rameuter Sevastian à son chevet, comme une certaine fois. Après ce fut elle qui alla chercher de ses nouvelles, comme une gentille fiancée se devait de faire. Sauf que cette fois là ce n’étaient pas les conventions sociales qui l’avaient poussées, mais bien son inquiétude, la même qui avait quasiment déshabillé le médicomage en public. Elle aurait presque envie de le voir débarquer de nulle part, avec son regard hautain et son sourire absent, même si c’était pour qu’il soit cruel avec elle, du moment qu’il la sortait de là.

Et quelqu’un arriva bien, s’agenouillant pour être à son niveau.

« Joli chapeau. »

Dit-elle d’une voix monotone. Billy était là, débarquant comme un preux chevalier, le seul qui se fichait un tant soit peu de son existence. Que voulez-vous, elle se fichait bien de celle des autres sinon de celle de Billy.

« Mais tu m’as trouvée. »

Ajouta-t-elle avec un sourire fatigué. Le finite incantatem n’eut pas à franchir ses lèvres, délivrant sa jambe encore un peu flageolante. Il l’aida à se relever, elle s’agrippa à sa main le temps de voir si sa jambe était belle et bien capable de se remettre en mouvement.

« ASSASSIN ! »

Elle jeta un œil interrogateur à Billy. Que c’était-il passé ? Assise dans la cohue, il lui avait été impossible de voir la fin de Storm. Elle ne connaissait de lui que son fils d’ailleurs, avec qui elle avait vécu la folle aventure indienne. La foule s'insurgeait, la jeune Kark observait tout ce qui se passait telle une enfant... une enfant qui capte alors le regard de son ancien professeur. Comment avait-il pu arriver jusqu'à eux sans qu'elle ne le repère avant ? Instinctivement, sa baguette se dirigea vers lui, à son expression, il l'avait bel et bien reconnue.

« Incarcerem ! »

Pris de court, il réussit cependant à se défendre, mais Lexy avait déjà attrapé la main de Billy pour le noyer dans la foule avec elle. Vite, il fallait fuir. A voir le nombre de désartibulés, le transplannage n'était toujours pas une option. Elle agrippait fort cette main alliée, il était venu la chercher, pas question qu'elle le laisse. Et encore moins avec ce cinglé de Cooper... elle s'était déjà retrouvée contre lui à plusieurs reprises. C'était la première fois qu'elle tenait une main d'homme autre que celle de son père. Sevastian lui tirait plus le poignet qu'autre chose... Une main d'homme c'était ... grand, chaud, un peu rugueux, et plus puissant, comme si elle pouvait écraser sa petite main blanche avec facilité. Moment émotion dans cet event de brutes.

Spoiler:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?



Dernière édition par Lexy Kark le Mer 28 Mai 2014 - 9:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 9:36

Le membre 'Lexy Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Murphy O'Ryan
Messages : 599 Crédits : deadpool
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Professeur de potion
Faction : Héritier infiltré Ombre
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 12:58

Murphy savait bien qu'au cours de leur petite escapade, il finirait par regretter à un moment ou à un autre sa venue ici. Il semblait bien que ce moment était arrivé. Il faut dire que la douleur qui lui vrillait le dos, le bras et tout le reste du corps désormais commençait à sérieusement l'handicaper. Rappelez-lui, déjà, ce qui venait de lui prendre de se jeter entre ce sort et ses cibles ? Lui-même ne savait pas vraiment ce qui avait motivé son geste... Tout ce qu'il savait, c'est qu'il s'était arrêté sous l'action de la douleur, incapable pendant quelques instants de bouger, et de courir encore moins. Jusqu'à sentir qu'on le saisissait par le bras, miss Selwyn visiblement préoccupée de ne pas le laisser en arrière. "Je vous suis obligée, miss, mais il m'étais impossible de vous voir subir encore quelque mésaventure si douloureuse. Mais j'avoue qu'un peu de répit ne serait pas de refus." La voix est peut-être cette fois un peu plus rauque, le ton un peu plus rude que pendant leurs précédents échanges ; nulle rudesse envers elle, pourtant, mais il semblerait que Murphy commence à avoir du mal à supporter correctement la douleur. Que n'avait-il penser à emporter dans une sacoche quelques potions de soin ? Ou même simplement de quoi anesthésié un rien les souffrances causées par les blessures qui lui couvraient désormais le corps.

Ils avaient rejoint Ian et Storm, reformant la base d'un petit groupe disparate et amputé de près de la moitié de ses membres. Et qui visiblement venait de se faire repérer. Une grimace, toujours camouflée, alors que Murphy s'apprêtait à défendre chèrement sa vie. Jusqu'à l'éclair vert. Oh, pas dirigé vers lui, non. Mais qui venait de frapper de plein fouet leur chef de groupe de fortune. Un cadavre de plus, donc, mais cette fois dans leurs rangs. Pas de quoi choquer Murphy O'Ryan, pas après près de deux ans de participation active à la guerre. Mais assez pour se voir offrir là une splendide opportunité. "Assassin ! Assassin ! Ils nous oppriment et maintenant ils nous tuent sans état d'âme ! Meurtrier ! Assassin !" Il avait scandé de sa plus forte voix, reprenant les imprécations d'Esmé. Et ça marchait. Ca marchait même mieux que bien. Ce n'était pas eux, que l'on visait, mais bel et bien celui qui les attaquait, Thorne, visiblement, de ce qu'en avait dit Storm. Et, une fois leur tout nouveau mouvement de révolte lancé contre lui, ils pouvaient en profiter pour, effectivement et comme l'avait si bien suggérer Ian tenter de se planquer en attendant de pouvoir trouver une solution pour s'éclipser.

"On ne peut pas le laisser ici, on ne sait jamais." Alors, oui, il n'était peut être pas le plus costaud des trois bien qu'il se défende tout de même très honorablement, et puis il était blessé, mais il n'allait pas laisser le cadavre de Storm ici. Pour le moment, personne n'avait aucune preuve de présence de Mangemorts dans les parages. Et il ne laisserait pas ces foutus Phénix et Amerloques profaner le corps de l'un des leur aussi facilement. Puis s'il avait des informations sur Pré-au-Lard sur lui, elles ne devaient surtout pas tomber entre de mauvaises moins. En bref, autant de raison de ne pas abandonner son corps derrière eux, aussi se baissait-il déjà pour passer un bras de celui qui avait été Deke Storm autour de ses épaules. "On y va. Hunter, Ian, ouvrez la route, on vous couvre." C'était, à coup sûr, la plus sûre des choses à faire. Lui et Esmé étaient visiblement trop mal en point pour se permettre d'ouvrir carrément les hostilités et par là-même la route. Et quelque chose lui disait qu'ils devaient faire vite, avant que quelqu'un d'autre ne les regarde de nouveau de trop près.

Sauf que forcément, c'est toujours dans ces moments là que...:
 

Il sentait le poids mort de Storm peser contre lui. Il sentait ses chairs brûlés dans le dos ravivés encore et encore la douleur des cicatrices. Il sentait son foulard qui glissait alors que le bras du cadavre était de plus en plus difficile à maintenir en place. Mais il tenait bon. Il ne savait pas comment, mais il tenait bon. Un peu lent, peut-être, alors qu'ils auraient dû être bien plus rapide. Mais il arrivait encore à parer des sortilèges quand ceux-ci leurs arrivaient. Et il fallait croire que la brigade et la milice avaient parfaitement tenus leurs rôles : on les protégeait. On les protégeait, parce qu'on avait pas encore comprit qui ils étaient. Parce qu'on avait pas encore réalisés que, si la situation s'était présenté, c'est eux qui tireraient à vu sur tous ces traîtres à leur sang, à leur société Sorcière si puissante. Parce qu'ils pensaient protéger les leurs. Et qu'ils aidaient, purement et simplement, des Mangemorts à s'enfuir. Un nouveau sort qu'il n'avait pas eu le temps de parer vint s'écraser sur le cadavre de Storm, le faisant trébucher. Mais il ne s'arrêterait certainement pas. Et ils allaient s'en sortir. Et sans doute, avec un peu de chance, retrouver les quatre autres plus tard.[/color]

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 


Dernière édition par Murphy O'Ryan le Mer 28 Mai 2014 - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 12:58

Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gael Fetherstonhaugh
Névropathe compulsif
Messages : 509 Crédits : None
Age du personnage : 29
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Chef de la salle de la mort
Faction : Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Lapin
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:28

Gael avait eu le temps de voir sa vie défiler devant ses yeux, avant que Thorne ne se fasse de nouveau rappeler à l'ordre. Décidément, il avait un grain ce type-là. Et on le gardait ? C'était peut-être pour faire peur aux enfants, histoire d'entretenir un mythe vivant pour le ressortir en cas de besoin. On avait toujours besoin d'un croque-mitaine à proximité, Thorne pouvait bien faire l'affaire. L'intervention de Zacharias fit se rehausser la lèvre de Gael en un discret sourcil satisfait. Finalement, il y avait du bon à se tromper parfois. Double humiliation pour Thorne. Ce n'était certes ni le lieu, ni le moment, mais tout petit plaisir de la vie devait pouvoir se déguster lentement, au moment où il arrivait. Il s'en fallait de peu, à cet instant précis, pour que  Gael ne devint épicurien.
Son amusement fut de courte durée, lorsque Heylen l'attrapa au bras et lui désigna l'homme à la casquette des Montrose Magpie. Gael eut le temps de jeter un œil pour avoir un haut-le-cœur en apercevant le corps que l'homme tenait en ses bras. Nora Torvald. Merde, c'était donc elle qui s'était faite allumer ?

"Holy fuck..." laissa-t-il s'échapper avant de se reprendre. "Got it!"

Il prit une profonde inspiration en commençant à se déplacer dans la direction de l'homme. L'excitation qu'il avait ressentie précédemment en visant Thorne revint au galop. Notre jeune northlander sentit son appendice cardiaque se mettre à jouer des timbales comme aucun galérien ne l'aurait pu. Nom d'un petit Merlin en mousse, il allait taper du Mangemort. Du mangemort voleur de cadavre, de surcroît, certainement pour faire des trucs que même le plus dépravé de Londres - non, nous parlons pas de gens du Ministère - aurait eu honte d'avouer. Gael sentait ses jambes l'entraîner, fixant son regard sur la casquette. Quelle chance que l'homme soit suffisamment grand. Imaginait-on avoir à courser un gringalet comme lui ? Il accéléra la cadence, la baguette serrée entre ses doigts, évitant la cohue en se glissant du mieux qu'il pouvait.
A dire vrai, Gael ignorait tout de ce qui se passait, lui conférant un certain sentiment d'impunité. Ne pas réfléchir au bazar ambiant, ne pas se laisser distraire. Il avait été bon, dans le passé, pour suivre les gens. Et les agresser. Puis les...
Là n'était pas le sujet. Il pouvait arriver au niveau de l'homme, il pouvait le mettre à terre, il pouvait en finir une fois pour toute en le mettant hors de nuire. Il pourrait ainsi montrer qu'il était Phénix, oiseau fier et beau, les ailes écartées dans des flammes dansantes, rouges et or, brûlant de mille feux, crépitant comme un orage mauvais. Il pouvait le faire, et il le ferait.
Gael sentait que Heylen n'était pas loin. Si elle ne le suivait pas, elle avait dû prendre un chemin différent. Qu'importait. Ce serait lui qui couperait les têtes et ramènerait le corps de Torvald sur un coucher de soleil tragique. Sa peau était moite, Gael sentait la transpiration s'accumuler dans son dos et les gouttes glisser le long de sa colonne vertébrale alors qu'il bouscula un vieil homme trop bruyant pour ne pas être sénile. Il ne faisait pourtant pas chaud. Non, notre malheureux personnage redoutait l'instant de la confrontation. Il était mauvais en cela. Il ne savait jamais choisir et les rares fois où il avait évité un sort, cela avait été dû à une chance que même le plus trompé des cocus n'avait le luxe de s'offrir.
Gael se mordit la lèvre en accélérant encore un peu, sentant le souffle lui manquer. Nom d'un batracien purulent, il fumait trop, ce n'était pas bon, ça. Il devrait se dépêcher avant de laisser le porteur de cadavre le distancer, ce qui n'allait pas manquer d'arriver s'il perdait son souffle aussi vite.
Un autre homme sembla rejoindre le premier. Il sembla lui dire quelque chose qui poussa l'homme à incliner sa direction plus vers la droite, vers... saperlipopette, la sortie de la rue. Gael trottina à côté, poussant homme et femmes sur son passage. Si sa force n'aurait en temps normal pas été suffisante pour lui permettre de se mouvoir sans encombre, son inertie que lui offrait son début de course claudicante était suffisante pour permettre d'ouvrir les corps et de se faufiler entre eux. Un éclair passa non loin de son oreille et vint frapper un mur, un peu en retrait. Un regard rapide assura à Gael que Heylen n'était définitivement pas hors course, et il se dépêcha encore plus au moment où...
L'homme brun de tout à l'heure, la sorte d'âme damnée du mange-croque-mort le fixa, une fraction de seconde. Gael profita de ce qu'un couple manqua de lui rentrer dedans pour glisser à leurs côtés et se ruer devant eux, se cachant ainsi à la vue du mangemort.
Ses poumons brûlaient, son teint était écarlate, le gros ruisseaux coulaient le long de son visage, lavant salement la strie sanguinolente qui avait commencé de sécher. Le goût du fer dans sa bouche lui donna un peu d' pour énergie, juste suffisamment pour dépasser le couple précédent. Encore quelques pas et déboulerait directement face aux deux mangemorts...


Alea jacta est:
 


La suite se passa très vite. Entièrement pivoine, manquant d'expectorer ses poumons, Gael se rua entre deux badauds, évitant un splendide Everte qui passait par là et lui aurait remué la couenne s'il n'avait rencontré victime plus tôt. Gael trébucha sur les pavés et retrouva rapidement son équilibre en mettant directement en joue les mangemorts qui s'approchaient.

"DROP HER!" hurla-t-il en désignant du regard Nora.

Vraiment, Fetherstonhaugh ? Vraiment ? Tu vas juste leur demander de laisser leur proie là et leur demander gentiment de remuer leurs popotiins respectifs jusque chez eux sans faire d'esclandre, comme de bons petits boy-scouts ? Sérieusement, Fetherstonhaugh, t'es bête ou t'es con ?
Gael haussa un sourcil suite à ce bref mais fort instructif discours intérieur. Finalement ,oui, à quoi bon ?

Une grimace étouffée lui déchirant le visage pourpre, barré d'une strie carmine, Gael envoya le premier sort qui lui passa par la tête, exténué mais puissant.
Blixten dans ta face, le mangemort voleur de cadavres ! Gael manquait de s'étouffer, la respiration courte et couvert de sueur, trempé jusqu'aux os, alors que le sang dans son nez avait commencé à coaguler, lui obturant les voies nasales. Tremblant, mais tout de même décidé, il resta ainsi, les jambes flageollantes mais encore passablement stables, baguette dressée devant les deux mangemorts, dont le premier laissa retomber Nora alors qu'un éclair le foudroya dans un craquement puissant. Jouissif pour Gael, certainement moins pour l'homme électrisé.[1]
Avalant sa salive en même temps que sa sueur, Gael reprit son souffle et se voulut menaçant à l'égard du mangemort encore debout, l'espèce de yakuza bellâtre.

"Bouge pas, ducon, ou je te... te fume aussi..."

Fumer. Oui, voilà ce qui serait bien. Une grosse clope pour une journée bien remplie.


[1] Cf ci-après
Spoiler:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Curriculum vitae !:
 


Dernière édition par Gael Fetherstonhaugh le Mer 28 Mai 2014 - 13:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:28

Le membre 'Gael Fetherstonhaugh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:34

Il avait manqué de trébucher sur un morceau de jambe, apparu juste là, à quelques mètres de leurs pieds à eux. … Et retrouva bien vite le propriétaire de ce membre – un homme rondouillard, affalé par terre (puisqu’il avait en fait perdu les deux jambes), visiblement victime d’un transplanage raté. Au moins ces foutus mangemorts – et tous ceux qui lui donnaient présentement des envies de meurtre – ne pourraient-ils par fuir lâchement comme ils savaient pourtant siii bien le faire. Ou finiraient sans doute désartibulés, à voir tous les membres de ceux qui avaient tenté qui trainaient ici ou là. Enfin, quoiqu’il en soit, c’était déjà une faible compensation.

Quand il releva la tête (après avoir essuyé une nouvelle bousculade et manqué de se ramasser sur la jambe qui gisait au sol) ce fut pour tomber face à une Lexy Kark, baguette levée, à quelques mètres de lui à peine. Quand son regard croisa le sien, spontanément, il lui sembla qu’elle avait le même air qu’une gamine qui aurait été surprise par un adulte après avoir mangé trop de chocogrenouilles, alors que cela lui aurait pourtant été interdit. Oserait-elle, oserait-elle pas.. ?

Zak eut un premier juron en parant facilement l’Incarcerem, le protego lancé par Billus aidant même s’il s’atténuait grandement (il s’était fait avoir une fois par ces cordes, c’était largement suffisant). Passez des heures à vouloir vous occuper de vos élèves ; et voilà comment ils vous remerciaient – alors qu’elle n’avait, quoi… C’était encore une gamine, ni plus ni moins !

Et il poussa un deuxième juron, plus fort que le précédant, en constant que la mini-Kark et son ami (le brun de tout à l’heure) venaient de s’évaporer dans la marée humaine. Zak contint difficilement un flot d’insultes, parce que, bordel… Soit tu te bats, soit tu te bats pas, mais tu lances pas un sort à la volée avant de disparaître le plus vite possible la queue entre les jambes.

Il fulminait purement et simplement.
Il resta une, deux, trois secondes, à chercher son ancienne élève du regard. Elle réapparut rapidement, là, juste sur la gauche, main dans la main avec son acolyte. Dans le temps, Zakary avait énormément de respect pour son entraîneur, aussi Kark pouvait-il être. Il s’entendait bien avec ses enfants, ses élèves à lui, contre qui il n’aurait assurément jamais osé tenter quoi que ce soit. Mais depuis, le monde avait eu le temps de devenir fou une bonne centaines de fois, alors… Il n’hésita pas plus longtemps avant de lancer un diffindo


OUI OUI - Zak retrouve Lexy et Billy parmi la foule. Un diffindo et, oooh la jolie coupure sur toute la cuisse de Lexy !
OUI NON - Zak retrouve Lexy et Billy parmi la foule. Sauf que, mal visé, c'est Billy qui prend (bras gauche, blessure pas trop grave)
NON OUI - Il les manque pour la deuxième fois. FRUSTRATION TOTALE.
NON NON - Impossible de les apercevoir


Dernière édition par Zakary Cooper le Mer 28 Mai 2014 - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:34

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Corvus O. Hunter
Générateur de Chaos
Messages : 861 Crédits : Lord Ena
Age du personnage : 31
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Emissaire Ombre ¤ Ancien Avocat en Droit international
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Rouge-Gorge
Epouvantard : Se voir lui-même, enchainé, vidé de toute énergie et sans volonté. Avec le corps de son frère sur le sol.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:47

Quelques pas, une bousculade, un sort de plus paré juste à temps, un autre dévié par Swanny qui avait manqué de me griller l'épiderme. Mais rien de bien grave, tout allait presque pour le mieux pour la situation et si ce n'était le visage tiré de ma belle à côté. Si ce n'était cette sinistre impression d'être emprisonné comme des rats avec cette fichue zone d'anti-transplanage et la possibilité que n'importe quel Brigadier ou pire les reconnaisse. Le chaos ambiant et le plaisir de voir tous ces imbéciles naïfs envenimer eux-même les choses, se mettre à dos populace et Ministère suivant le cas, c'était fort plaisant. Il aurait peut-être fallut acheter des places pour la représentation, cela valait le détour. Du moins si nous finissions entiers. Je n'avais guère envie de donner ma vie, ou même un bout de ma chemise pour l'effort de guerre.

Avancions-nous dans le bon sens? Surement, il fallait espérer. les mouvements de foules étaient bien trop imprévisibles. Je lançais un rapide stupéfix alors qu'un regard s'attardait un peu trop longtemps sur mon visage. Il me semblait avoir déja aperçu ce sorcier bidonnant quelque part.. Tant pis, il finirait passablement piétiné, nul ne reconnaitrait plus sa tête désormais.

Mais pas le temps de s'apesentir là -dessus, la dernière attraction en date venait d'avoir lieu quelques mètres plus loin. De la lumière, verte, reconnaissable entre toutes. Un cri, un nom. Le silence et d'autres cris.

Je ne pu empêcher un rictus satisfait et hautement amusé de parcourir mes lèvres. Au moins, comme quoi, il y avait vraiment une justice dans ce bas monde...même s'il était presque dommage que cet imbécile de Storm ne puisse répondre réellement de ses foutues erreurs devant Kark et Salamander. Posant le regard sur ce fameux Thorne, je plissais vaguement les lèvres avant de m’apprêter à faire reprendre le pas à notre petit groupe. Mieux valait rapidement disparaître et mettre de la distance entre ce taré à l'avada trop facile et nous. Il ne nous avait pas encore reconnu mais ça ne risquait de tarder..

"Laissons les fous entr.."

Lorsque les belles lèvres voluptueuses de ma Swanny s'ourlèrent, non pas en un sourire, mais en une moue à la fois horrifiée et emportée, juste avant qu'elle ne se mette à parler. Fort. A hurler presque. Rapidement soutenue par O'Ryan. Ce gentil chien-chien commençait presque à m'agacer s'il ne m'indifférait pas autant.

Roulant des yeux, je soupirais, comprenant rapidement l'idée générale, me contentant de murmurer quelques sarcasmes comploteurs avec les inconnus les plus proches, scandant plus bas ce qu'ils hurlaient tout haut. Il suffisait de peu pour ainsi rendre en plus poignant les paroles de mes comparses. Un fin sourire satisfait sur le coin des lèvres, je jetais un bref regard à ce fameux Thorne qui sembalit fort mal prendre la situation.

"Et maintenant, si nous débarrassions vraiment les lieux?"

Le cadavre de Strom? Je reniflais légèrement en observant O'Ryan faire. Levant les yeux au ciel. Avant de ricaner à sa remarquer.

"Voici un fidèle cabot qui se prend pour chef de meute? Amusant...." Grondais-je doucement, souriant mauvaisement.

Que Blackburn se complaise à l'obéissance, grand bien lui fasse. Mais ce ne serait pas mon cas. Surtout pas pour l'époux d'Alexianne. Et puis, avec deux bras cassés comme poids morts, qui pourrait se charger de protéger leurs arrières? Hum? Je ne faisais guère confiance à ce paillasson, vu son état, pour sauver les miches de ma Swanny. Hors de question.

"Je me charge de protéger vos arrières."

Clair net et sans appel, tout en arquant un sourcil qui ne permettrait nulle contradiction de toute manière. Et ce n'était pas comme s'ils avaient le temps de négocier. Il fallait se tirer, clairement. Ou alors encore répéter cela à haute voix une nouvelle fois? Pas comme si je l'avais déja signifié sans ambages il y a plusieurs minutes, avant que chacun trouve pertinent de jouer l'écho en se croyant incroyablement futé...

Fermant ainsi la marche - tangante - du petit groupe, je gardais ma baguette prête à l'emploi, observant clairement les yeux de Thorne posé sur nous. Je n'ai pas besoin d'attendre de le voir jeter n'importe quelle gerbe colorée pour agir. J'ai toujours apprécié ce petit sortilège.. surtout après l'avoir expérimenté moi-même, j'étais bien placé pour en connaitre les effets...Dévastateur.

Un fin sourire ourla mes lèvres alors que je voyais cet imbécile ciller des yeux, son regard rendu vide et sa bouche balbutiant déja les premiers affres de la folie..

Spoiler:
 


Dernière édition par Corvus O. Hunter le Mer 28 Mai 2014 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 13:47

Le membre 'Corvus O. Hunter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amadeus L. McKay
Prince Charmant
Messages : 153 Crédits : WildFox
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadier
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Un Faucon pélerin
Epouvantard : Le corps sans vie de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 15:55


Il avait réussi. En fait, non… Ils avaient réussi. Ils avaient travaillé en équipe, qui aurait pu le croire… Faust Waltz et Amadeus McKay, main dans la main lors d’une mission – d’accord cette image était un peu exagérée, beaucoup trop même – mais cette coopération avait payé. A présent il fallait se mettre à l’abri. Amadeus tentait de se frayer un chemin, il devait s’éloigner au plus vite pour ne pas être repérer. Mais vouloir passer inaperçu avec une morte dans les bras était difficile. Ils étaient nombreux, autour de lui, à poser leurs yeux sur le corps sans vie de Nora. C’était plus qu’urgent de filer d’ici.

Heureusement il retrouva rapidement Faust. Enfin, c’était plutôt ce dernier qui l’avait rejoint. Avec Nora dans les bras il n’était pas simple pour le McKay de se défendre si jamais ça tournait mal. Ne se posant pas de questions, il suivit la direction indiquée par l’autre Gryffondor. Waltz facilita leur avancée, usant de ses poings et pieds et parant un sort qui était apparemment destiné au Brigadier. Il fallait continuer ainsi, ils y étaient presque ! La voix de celui qui le suivait lui ordonna d’accélérer. Mauvais signe ?

Plus que quelques mètres. Mais évidemment, il fallut qu’un type débarque et qu’il vienne se poster face à eux, leur barrant la route. Cette face de goule n’avait rien d’impressionnant. D’une, il n’était pas tellement costaud, et de deux, il était apparemment à deux doigt de  claquer – Bah alors mon vieux ? Quand on est pas sportif faut pas courir comme ça, quand même, c’est mauvais, très mauvais ! – Complétement rouge, s’étouffant après une course sûrement éprouvante. Rien de très menaçant pour Amadeus qui ne bougea pas, Nora toujours dans ses bras. Et l’autre qui lui sommait de la lui donner. Genre ils allaient lui filer Torvald comme ça, juste parce qu’il le voulait ? – et même pas un « s’il vous plaît » ? Quelle impolitesse ! – Et BIM, et voilà qu’il venait de lancer un Blixten sur Amadeus.

Le brigadier venait de voler sur quelques mètres. Le sort l’avait touché à l’épaule gauche et sur le haut de la poitrine… Là, c’était sûr, sa chaire devait sentir le cramé. Déjà que le Lashlabask d’avant l’avait déjà bien brûlé…

Amadeus est dans un sale état mais il a connu pire ?
Oui – Il a bien cramé. Ça fait mal mais il ne laissera personne s’emparer de Nora. Il arrive à se relever.
Non – Sa peau, ou du moins ce qui lui en reste, semble être toujours fumante. Aïe, il n’y est pas allé doucement l’autre. Va falloir un peu plus de temps pour se relever.

Sur le dos, à terre, le McKay ouvrit les yeux et crut voir quelques vifs d’or voleter au-dessus de lui. Sa tête avait dû cogner un peu trop violemment le sol. Mais c’était les brûlures qui étaient très douloureuses. Il ne pouvait dire depuis combien de temps il était allongé là. Il tenta de se relever. Sans très grande réussite, il fut obligé de rester les fesses sur le sol, grimaçant toujours. Faust faisait toujours barrage entre Nora et son agresseur. Pas de quoi le rassurer pour autant. « Waltz ! Dégage de là ! Prends Nora avec toi ! Ramène là ! » Pour ALICE ! Encore un effort McKay ! Il fallait que Waltz réussisse à l’emmener… Il était plus en forme que lui. A son tour de le couvrir. Il réussit à se remettre sur pied, bien que ses jambes chancelaient, avançant tant bien que mal vers son adversaire. Puis il pointa sa baguette vers Mr l’essoufflé.

Vengeance ! Carbo Diphteria
Oui – Oui : Touché et très efficace ! Le Gaël déjà bien essoufflé risque réellement de cracher ses poumons.  
Oui – Non : Touché ! Il va tousser encore un peu plus. Juste de quoi aggraver un peu son cas et de filer.  
Non – Oui : Touché ! Mais juste un peu de fumée qui s’échappe de sa bouche… Lui qui avait envie de s’en griller une… BAH VOILA ! On dit merci qui ?!

Non – Non : Loupé ! T’es tout cassé McKay, mais bon t’auras essayé…

Mais bordel McKay, v’la la gueule de la couverture – Pas possible que ce crétin s’en sorte aussi facilement. Tant pis, il allait employer la manière forte. Il était trop amoché et déconcentré par la douleur pour lancer des sorts, bien. Ce n’était pas un ancien duelliste pour rien, tant qu’il pouvait tenir debout, tout n’était pas perdu. Amadeus parcourut les derniers mètres qui les séparaient avant d’attraper l’autre par le col et de lui coller son poing sur la joue. « Je te laisserais pas la toucher avec tes mains dégueulasses, faudra d’abord me passer sur le corps ! »


Dernière édition par Amadeus L. McKay le Mer 28 Mai 2014 - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 15:55

Le membre 'Amadeus L. McKay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 17:18

Dylan avait à peine réussi à articuler un oui discret face à la question de celui qui se présentait comme un médicomage. Quelle honte. Des gens se retrouvaient réellement mal en point et c’était à lui, bêtement tombé sur les fesses, qu’on demandait si tout allait bien. A lui qui, en provoquant la femme hystérique, avait incité un autre à la brûler. La culpabilité lui nouait la gorge, autant que son incompétence flagrante. Et tout, absolument tout, allait de travers. Des gens se retrouvaient réellement blessés, la manifestation avait fait ressortir toute la haine que chacun nourrissait dans son coin. Une véritable horreur. A nouveau debout, Dylan se contenta d’imiter Billius, à savoir penser défense plutôt qu’attaque. Après tout, il n’était pas bon en duel, autant aller au plus simple.

Et encore une fois, la mort était au bout de toutes les lèvres. La mort violente. Dylan n’avait jamais voulu grandir aussi vite. Jamais. Son innocence, sa naïveté, tout ça, ça lui convenait parfaitement. Mais après tout ça, ce serait terminé. Il n’en avait pas encore pleinement conscience mais il vivait le début de sa vie d’adulte. Il devrait prendre ses responsabilités, assumer sa présence ici et le fait d’avoir sûrement déconcentré son oncle. Son oncle qui avait une mission à remplir, qui essayait d’aider les autres et qui, évidemment, était plus doué que lui. Adieu les rêves de vie en rose, de petites habitudes tranquilles. Bonjour Réalité. Et la Réalité était une petite garce qui faisait mal.

Toujours aux côtés de Billius et du médicomage, Dylan vit le professeur Cooper être à nouveau la cible d’une attaque. Et cette fois, c’était encore autre chose. Pas un simple civil mais une Kark. Une Kark que Dylan avait déjà vue à Poudlard, il s’en souvenait. Il n’aurait pas su dire son prénom mais il savait qui elle était, parce que les Kark avaient très vite été remarqués grâce à Mervyn Kark. Les mangemorts étaient là, tout près, et Dylan ne savait pas quoi faire. « Ils sont là Billius. Ils sont là ! » dit-elle en la montrant du doigt. Mais son copain avait sûrement repéré la fille avant lui. Ils avaient côtoyé les mêmes cercles ou presque. Tandis que le professeur Cooper touchait celui qui semblait être l’acolyte de la fille Kark, Dylan se dit que c’était maintenant ou jamais. Tremblant comme une feuille mais bien décidé à agir pour de bon et à attaquer une personne qui le méritait contrairement à la pauvre femme rôtie, Dylan leva sa baguette. « OBSCURO ! » Sortilège mignon mignon mais que Dylan était capable de lancer au moins.


Oui - Le sortilège fonctionne et handicape Lexy pour une trentaine de secondes.
Non - Echec, le sort se perd au sol parce que Dylan bouge trop.

Dylan avait réussi. Sans trop comprendre comment, il avait réussi à bloquer suffisamment son bras pour viser correctement. Est-ce que quelqu'un aurait la bonne idée d'en profiter pour complètement acculer les deux mangemorts mal en point ? Il ne le saurait pas tout de suite parce qu'un coup dans l'épaule lui fit à nouveau poser les fesses au sol. Il faudrait qu'il songe à investir dans un pantalon rembourré pour la prochaine fois...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Dylan Smith le Mer 28 Mai 2014 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 17:18

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Micah E. Flint
Mikado Mouse
Messages : 392 Crédits : moi-même (avatar) & silver lungs (sign) & tumblr (gif)
Age du personnage : 25 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Médicomage titulaire au service de l'enfance
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 17:45



L’autre gamin, inquiet pour son ami, hurlait dans les oreilles de Micah pour savoir si Dylan, donc, allait bien. Micah fut soulagé d’entendre le petit mal en point lui marmonner quelque chose et se tourna vers l’autre blond, pour le calmer.

« Il va s’en sortir, ne t’inquiète pas. »

Micah n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que Dylan se leva et son camarade lança un Protego autour d’eux. Plus de peur que de mal en somme. Le médicomage remercia le blond pour son Protego et se releva à son tour. Si les deux gamins pensaient défense, Micah pensait pour la première fois attaque réellement. Ne lâchant pas d’une semelle les deux petits, le médicomage suivit le doigt de Dylan lorsqu’il parla. Ils ? Micah fut rassuré une poignée de secondes en voyant Cooper debout avant de sentir son cœur rater un battement. Le sort que Cooper venait de lancer atterrit non pas sur la jeune fille (la Kark, peut-être ?) mais sur celui qui venait de l’aider : Billy.

« Archer… », murmura-t-il plus pour lui-même qu’autre chose. Il n’avait donc pas rêvé et avait bien aperçu Billy quelques temps auparavant. Alors c’était ça ? A chaque combat, Micah serait obligé de revoir les fantômes de son passé ? A une époque désormais lointaine, Micah et Billy étaient amis, en quelque sorte. Désormais, ils se retrouvaient dans des camps opposés. Si revoir des personnes de son passé l’handicapait, encore une fois, quelques secondes, le médicomage n’osait pas imaginer le moment où il se retrouverait réellement face à quelqu’un qui comptait. Après tout, il n’avait pas eu l’occasion de combattre à proprement parlé Cecilia à Trent Park mais il avait été inutile pendant quelques instants, le temps de se remettre du choc et de se souvenir que ce n’était pas le moment de rester planté comme un piquet en plein milieu d’un combat.

Un peu comme maintenant, en fait.

Micah chassa toute pensée liée à un probable face à face et combat avec Emmett ou Cecilia, retrouvant la réalité. Il vit Dylan toucher la jeune fille aux côtés de Billy d’un Obscuro. Il lui fit un hochement de tête accompagné d’un « Bien joué » et se décida à lancer un sort. Billy restait malgré tout l’ennemi et la fille qu’il aidait aussi. Et si Micah ne comptait pas balancer un sortilège trop violent, il ne pouvait pas les laisser s’échapper malgré tout. Le médicomage se plaça devant les deux gamins et lança son sort.

« Rete Fulgurator ! »

Rete Fulgurator:
 

Le filet tomba sur Billy mais Micah sentait que son sort n’était pas des plus parfaits ; le filet n’allait pas tenir bien longtemps. Peut-être, cependant, que cela suffirait pour que quelqu’un stoppe les deux mangemorts ? Une chose était certaine, Billy ne pouvait désormais plus le rater. Et si Micah ne souhaitait pas que son ancien « pote de Poudlard » le voit, il n’allait pas bouger pour autant de sa position. Après tout, il s’était désigné volontaire pour s’occuper des deux blonds derrière lui de façon temporaire. Et c’était plus important que de se cacher d’un ami qu’il avait de toute manière perdu depuis longtemps.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

all of the stars
so open your eyes and see the way our horizons meet. and all of the lights will lead into the night with me. and I know these scars will bleed but both of our hearts believe all of these stars will guide us home.


Dernière édition par Micah E. Flint le Mer 28 Mai 2014 - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 17:45

Le membre 'Micah E. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Billius MacAllister
Messages : 152 Crédits : Freckles
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut Potter
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Encore flou
Epouvantard : Un T sur son bulletin ?
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 17:53


Il était devenu totalement impossible de rester groupé dans cette foule où les sorciers disparaissaient petit à petit, pour être remplacés par d'autres, plus agressifs. Un instant, le professeur Cooper était venu à leurs côtés, puis il avait de nouveau disparu. Comme les autres. Billius se cramponnait donc à Dylan, son seul repère stable dans le chaos. Levant la tête pour chercher des visages connu, il tomba de nouveau sur la massive silhouette de Zackarias Smith, et détourna aussitôt les yeux. S'ils survivaient tous à cette manifestation, le MacAllister n'était pas certain, par contre, de sortir vivant de l'entretien qu'ils auraient surement avec l'adulte. Il devrait sans doute se préparer à déménager, de nouveau - heureusement qu'il avait trouvé un petit boulot, qui suffirait juste à peine à lui financer un loyer.
Enfin, le présent le rappela à l'ordre, avec le nouveaux hurlements de détresse, d'agonie, de rage. Franchement, l'adolescent aurait bien été incapable de se situer, dans cette masse en colère : il ne se sentait proche de personne, si ce n'était de son camarade, qui avait opté comme lui pour une défense prudente, plutôt que de prendre un parti dangereux.

Il fut bien soulagé de voir son ami sortir de sa torpeur, et reprendre ses esprits. Rien de grave, donc. Ils n'avaient plus qu'à s'enfuir ensemble. L'ancien Serdaigle lui adressa un sourire timide, Il faudrait qu'ils parlent... Mais ce n'était pas le meilleur moment de discuter, entre deux sorts lumineux qui fendaient l'air, frisant leurs têtes - ou presque.
Brusquement, alors qu'il se remettait à peine sur pied, le poufsouffle indiqua à son camarade une troupe de fuyards, avec excitation. Suivant son regard, le jeune homme reconnut aisément la jeune fille que Cooper venait d'attaquer. Que faisait-elle là ? Le temps de réaction du garçon fut plus long qu'à la normale, pour remettre les idées en place dans son esprit, et trouver une explication logique à tout cela. Qui de mieux que ces gens, pour semer la pagaille ? Tout devenait logique, après tout.
Suivant l'exemple de son ami, Billius leva sa baguette dans la direction de la Kark. Il commençait presque à ressentir cet énervement qui transparait de l'atmosphère ambiante se faufiler dans ses sens, et y remplacer sournoisement la panique.


    - Il faut les arrêter ! Lança l'adolescent, d'une voix un peu maladroite. Il avait du mal à le vouloir vraiment, du mal à être efficace alors qu'il n'était pas directement en danger - mais tous les autres. Il essayait de se convaincre qu'il devait faire quelque chose, puisque les adultes ne pouvaient visiblement pas. Sauter ce pas, prendre ses responsabilités, c'était assez difficile pour qu'il ne le fasse pas d'un ton très assuré. INCARCEREM !


Spoiler:
 

Pas le temps de voir si son sort fonctionne, la voix grave de l'aîné des Smith présents résonne non loin de là, et les rappelle à l'ordre - ou du moins c'est ce que le Serdaigle croît entendre, avant que ses prunelles ne se posent sur les restes d'un corps désarticulé. Cette vision d'horreur le garde un instant comme paralysé, avant qu'il ne secoue la tête. Hésitant, il jette un dernier coup d'œil vers l'endroit où les mangemorts se trouvaient quelques instants plus tôt, mais avaient disparu. Soupirant, il attrapa Dylan sans douceur pour l'entrainer vers le regroupement des phénix, avec qui ils seraient surement plus en sécurité.
Il lança un regard de remerciement au médicomage qui les soutenait, lui indiquant d'un regard de rester avec eux.


Dernière édition par Billius MacAllister le Mer 28 Mai 2014 - 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 18:08

Le membre 'François Loiseau' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 28 Mai 2014 - 20:13

« Enfin ! » Cela avait pris trop de temps au goût de Faith mais, au moins, elle était venue à bout de ces maudites runes. Il fallait maintenant prévenir les civils, les faire partir rapidement pour pouvoir se concentrer sur les mangemorts et les empêcher de leur filer une nouvelle fois entre les doigts. Ouvrant son passage à coups de baguette, elle repoussait avec plus ou moins de douceur ceux qui lui barraient la route afin de rejoindre la jeune Metelli et le reste des forces armées.

Zacharias Smith ne savait pas s'il devait arrêter Thorne ou le laisser continuer pour se concentrer sur l'aide à la population. Mettre Thorne de côté, c'était prendre le risque de voir la liste des cadavres s'allonger. Et pas seulement des cadavres de mangemorts, ça, il en était certain. Mais concentrer ses forces ailleurs sera plus efficace aussi... « Par Merlin, ce fils de goule m'emmerde... THORNE ! » Thorne était tout aussi dangereux que ces connards de mangemorts. En gueulant aux mangemorts, il avait généré un vent de panique mais, surtout, un effet complètement inverse : les gens se foutaient de savoir si des mangemorts étaient là ou non, leur ennemi était clairement le Ministère aujourd'hui. Le corps de Storm avait disparu, sûrement piétiné quelque part, et Thorne était la cible des civils qu'il repoussait avec hargne malgré quelques accrocs. Il attrapa le bras de Thorne. « Arrêtez vos conneries bordel ! - Je fais mon job ! Je les débusquerai jusqu'au dernier ! - T'es qu'un putain de gratte-papier, t'as pas à faire la justice seul ! » Thorne balança alors son coude dans le visage de Zacharias qui sentit son nez craquer et le sang commencer à couler. « AAARGH ! - Si tu veux pas stopper les gens, laisse-moi au moins le faire tranquille ! » Si Zacharias avait su qu'un sortilège était en cause, il se serait contenté d'offrir un sommeil forcé à ce connard, évidemment...

Flanquée de quelques milices, Heylen Metelli talonnait les mangemorts qui avaient embarqué le corps de Nora Torvald. « Ils sont là ! » Elle pouvait voir le corps sans vie dans les bras d'un type et aussi un pauvre gars tenter d'arrêter les deux mangemorts tout seul. Les miliciens repoussèrent Heylen en arrière et prirent le contrôle. Elle allait protester quand Faith arriva. « Les runes sont désactivées. Il faut qu'on prévienne discrètement la population pour que les mangemorts ne le sachent pas. » Cette fois, la Metelli ne peut retenir ses remarques et, surtout, son regard qui en disait long sur le jugement qu'elle portait sur la connerie de son supérieur. « Parce qu'on a le temps ? Je ne crois pas, non. Que les mangemorts aillent se faire foutre, c'est pas en arrêtant une poignée de ces rats qu'on sauvera le pays. » Et elle laissa Faith là, consciente qu'elle paierait son insolence plus tard. Elle attrapa le Phénix qui venait d'être "sauvé" par la milice. « Lancez un sonorus et indiquez clairement aux gens qu'ils peuvent transplaner. MAINTENANT ! » D'autres mangemorts arrivèrent, les sorts fusèrent...

Puis la voix de Fetherstonhaugh résonna à travers la grande rue sorcière. Peu assurée mais clairement audible, elle entraina des dizaines de plops caractéristiques. Zacharias, le nez en sang, trouva un à un les Phénix pour leur ordonner de transplaner. Il embarqua Thorne avec lui après lui avoir offert son plus beau crochet du droit.

Informations RP  

ϟ Tous les mangemorts sont pris au coeur de l'attaque de la milice. Ils se font bien écraser avant d'entendre le signal donné par Gael. Ainsi, vos personnes doivent sentir passer l'intervention de la milice avant de transplaner et ce, plus ou moins de leur propre chef sachant que Storm ne peut plus leur donner d'ordre.

ϟ Les corps de Storm et Torvald sont emportés par les mangemorts.

ϟ Les Phénix doivent partir pour ne pas être arrêtés par la brigade qui commence à empêcher les gens de transplaner. La milice se joint à la brigade une fois les mangemorts partis. Heylen et Faith restent sur place.

ϟ La suite se fait désormais ici pour les mangemorts et pour les Phénix.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

ϟ SALUS POPULI SUPREMA LEX ESTO ϟ Event express II
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Commerces et zones de loisirs sorciers :: Chemin de Traverse