ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V - Page 4



 



ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 10 Juin 2012 - 13:21

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 10 Juin 2012 - 19:52

Fuir ou se battre. En temps normal, Hector ne se serait probablement jamais posé la question. « Après moi le déluge », telle était sa philosophie. Qu’importaient les autres et ce qui pourraient bien leur arriver alors que sa propre vie était en jeu ? Il était Hector Fuller, sang-pur, et par définition, sa vie valait plus que toutes celles de ses coéquipiers réunis. C’était les jambes tremblantes qu’il les regardait tous tomber face aux serpents, les yeux larmoyants. Ils allaient mourir, il devait fuir, ils allaient mourir, il devait fuir. C’était la seule chose logique à faire. Mais pourquoi ne pouvait-il pas s’y résoudre alors ? Etait-ce la peur qui le paralysait de la sorte ou autre chose, quelque chose de nouveau qu’il n’avait jamais ressenti avant ? Il n’en avait aucune idée, mais ce qui était sûr c’était que ce n’était véritablement pas le moment de penser à ça. Il se refusait de fuir, très bien, mais que faire dans ce cas ? Rester planté comme un piquet était probablement la meilleure chose à faire pour finir comme ses coéquipiers. Oh sainte mère de Merlin, la brune était en train de se vider de son sang, du sang partout. Cette vision d’horreur eu au moins le mérite de secouer le sang-pur qui fit quelques pas discrets sur le côté. Une fois plus ou moins certain de s’être éloigné des horreurs rampantes, Hector laissa s’échapper une litanie de « Oh Merlin oh Merlin Merlin Merlin Merlin… » Il devait trouver quelque chose, un gros bidule pointu pour poutrer du Runespoor. Une statuette étrange attira son regard, une sorte de fine astérisque en métal d’un mètre de haut pour seulement une vingtaine de centimètres de large. C’était censé être… de l’art ? Ces moldus étaient encore plus détraqués que ce qu’il pensait. Mais leur étrangeté semblait être une bonne chose aujourd’hui puisque cette statuette était la seule arme qu’il pouvait trouver dans cette foutue machintèque. Hector la soupesa puis la prit des deux mains. Bon bah, quand faut y aller…

Il revint rapidement sur ses pas, là où ses coéquipiers se faisaient poutrer allègrement. L’un des Runespoor gisait au sol, se vidant de son sang alors que deux de ses têtes avaient été sectionnées. Il avait entendu que les têtes du Runespoor avaient chacune une personnalité propre et qu’il n’était pas rare qu’elles se battent entre elles, c’était probablement ce qui s’était passé ici. Hector s’approcha du serpent qui s’était attaqué à la blonde puis à la brune, puis au vieux beau gosse et souleva la statuette au dessus de sa tête. L’une des têtes du Runespoor se tourna vers lui et planta ses crocs acérés dans le mollet du Fuller. Hurlant de douleur, Hector abattit la statue de métal à la base des trois têtes, sectionnant tous les cous de la bête. Haletant, il tenta un pas vers Rookwood et son serpent pour finalement s’effondrer au sol en grimaçant de douleur. Son mollet…

Informations rp


ϟ Il ne reste plus qu'un Runespoor. On baisse à deux dés positifs pour le tuer !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 12 Juin 2012 - 12:12


Armelle Rookwood


Ils se faisaient tous descendre, les uns après les autres. La blondinette, la brune meneuse se vidait de son sang. Blackburn également. Bouse Blackburn ! Il avait fait son fier depuis le début. Et là, il était quasiment hors compétition. Comment j’allais faire si on se retrouvait face à toute une autre tripotée de créatures ? J’avais beau faire la fière, me vanter de savoir tout gérer toute seule. Je n’étais absolument pas capable de protéger tout un groupe de sorciers face à des créatures dangereuses. Quand je faisais la chasse aux vampires c’était chacun pour sa gueule et chacun avait les qualifications requises pour combattre les morts vivants. Mais là … là j’étais la seule, avec éventuellement Blackburn. Et Fuller, mais lui c’était du coup de poker. J’étais une sang pure, égoïste, froide et impitoyable avec les autres sorciers n’étant pas de ma classe sociale, mais dans le fond ils restaient des sorciers.

J’étais toujours face à mon Runespoor, douce petite créature. Elle essayait de me mordre, assez vexée que j’ai écrasé leur copain. Le coup trainait par terre. La créature se prit les pieds dedans, trébucha, se vautra lamentablement sur le sol. En se relevant les têtes sifflaient encore plus. « Elles s’énervent, il va falloir que j’en finisse. » Mais je ne voulais pas. Les Runespoors faisaient parties de mes créatures préférées. Mais là c’était la vie ou l’admiration, donc la mort.

Fuller dans un élan de folie, de bravoure et de courage se rua sur les deux autres serpents à trois têtes, les tua. Il était doué ce gamin. Plus les minutes passaient plus il m’épatait. Mais il était également blessé. « Et bouse … » J’étais toute seule. Je regardais dans les yeux, tour à tour, les deux têtes restantes du runespoor. « C’est toi ou moi mon joli. » Mais c’était déjà tout vu sur le choix.

Dés:
 


J’y ai mis toute ma force, réenclenchant mon mal de dos au plus au point, mais peut importe. J’étais envahit de deux sentiments d’ordinaires aux antipodes. L’immense satisfaction et la peine. Satisfaite d’avoir tué ce runespoor, à moi seule, flattant ainsi mon orgueil, et la peine d’avoir tué ces créatures. Le corps du serpent à trois têtes gisait au sol, du sang coulant des têtes. Je soufflais, observant le cadavre. Puis relevant la tête observant le désastre. « Bon, on déguerpit d’ici. » Je ne connaissais pas les lieux, et j’étais la moins amochée, le destin se foutait de notre gueule. Ou Jugson… au choix. Je devais prendre les choses en main. « Cooper, tu peux aider Blackburn à marcher ? Fuller, et blondinette, aidez-vous mutuellement, l’autre brune aussi, vous être pas trop amochés comparés aux deux autres. Fuller tu prendras sur toi, c’est crève ou marche là ! Moi je vais aider la brune, elle connait les lieux. » J’en revenais pas d’avoir pris la décision d’aider une impur … Je grimaçais avant de me diriger vers la brune. Je l’attrapais sous l’épaule. « Avant de crever il faut que vous nous aidiez à trouver le portoloin. » Je la hissais sur mon épaule, me relançant de plus en plus mon mal de dos, et l’appui sur ma jambe blessé picotait, mais je devais passer outre. « Bon, le portoloin doit dénoter de ce lieu moldu. Sauf si Jugson est un connard et a choisi un objet moldu. »


Dernière édition par Maël J. Rookwood le Mar 12 Juin 2012 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 12 Juin 2012 - 12:12

Le membre 'Maël J. Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 12 Juin 2012 - 13:41

Le temps s’étirait comme prisonnier d’une machine à malaxer la guimauve. Lauren sentait vaguement sa respiration ralentir et l’humidité presque brûlante de son sang découler le long de son bras jusqu’à former une flaque épaisse sous son corps. Elle devait avoir perdu 1 ou 2 litres de sang mais n’avait pas la force de se faire un garrot, encore moins celle de combattre un Runespoor. Les cris des autres, les sifflements impérieux de la dernière créature, puis enfin la victoire d’Armelle, lui passa loin, loin au-dessus de la tête. Les yeux secs, vides, et la bouche entrouverte, Lauren se concentrait uniquement sur sa conscience. Si elle s’évanouissait, c’était fini. Elle reconnaissait vaguement les symptômes d’un coma à venir : la lourdeur du corps, la soudaine fatigue froide, les mouches devant les yeux qui se transformaient en rideaux épais. Le choc avait été trop violent, et ses blessures beaucoup trop importantes. Affalée en un tas de chiffons sur le sol, Lauren n’eut qu’un simple gémissement endormit quand Armelle se précipita sur elle et la souleva de force. L’écho de ses paroles produisit des flashs de lumière dans son cerveau et Lauren grimaça mais rouvrit les yeux, secouée par sa propre douleur tandis que sa position debout, et donc la sollicitation de l’ensemble de ses muscles, accélérait le débit de sang versé au sol. Mais avait-il vraiment le choix ? Ils pouvaient très bien ne pas s’encombrer d’elle et la laisser dans un coin. Malheureusement, le temps que les secours la retrouve, il y avait de forte chance que Lauren soit passée de l’autre côté du voile.

Avec un ahanement, Lauren s’aggripa aux épaules d’Armelle. Pas le temps pour un merci. Elle venait de parler de portoloin. Il y avait l’odeur du sang partout sur elle et autour d’elle, et son pied écrasa quelque chose de mou qui ressemblait à un cadavre. Humain ? Non, c’était reptilien. Ils étaient donc tous morts. Et eux ? Y avait-il des cadavres ? La petite blonde allait-elle bien ?

Elle cru entendre sa voix sur sa gauche, puis sentit l’odeur de Clark. C’était fou tiens, la manière dont ses sens s’exacerbaient pour la rassurer. Clark ne sentait pas l’eau de cologne. Il avait une odeur de vernis pour bois et de peinture fraiche, de sueur et un truc plus lourd, comme du sel iodé.

C’est un délire
, songea-t-elle, formant les mots dans son esprit avec lenteur. Je suis entrain de me payer un délire comme un drogué sous sa dose journalière. Je ne dois pas y prêter d’importance.

Mais les cheveux de la petite blonde étincelaient comme des perles, et Armelle lui sembla grande, bien plus grande qu’elle.

« Porte. »
Marmonna Lauren, sauf que sa langue ne voulait pas bouger.« Porte au loin. »

Elle voulait juste prouver à la sorcière qu’elle avait compris ses paroles.

Ses jambes flanchèrent et elle manqua de les envoyer toutes deux au sol, mais Lauren se reprit, releva la tête. Dans son dos, elle sentait le harnais et la dureté familière de sa baguette. Son portable était-il encore présent ? Elle l’ignorait. Elle pouvait même l’avoir écrasé pendant le combat. Lauren refusa de penser aux souvenirs enfermés dans le téléphone. Vivre avait plus d’importance qu’une pensine.

« Je. Besoin d’un arot. »


Presque.

« Garot. »


Mieux. Puis tournant la tête, elle plissa les yeux pour tenter de chercher quelque chose d’incongru. Il faisait exagérément sombre dans cet établissement, mais Lauren ne voulait pas gaspiller ses forces pour supplier quelqu’un d’appuyer sur l’interrupteur. Pas sûr que ses compagnons de galère savent ce qu’était un interrupteur de toute façon, ou qu’à cause de la magie environnante, l’électricité ne soit pas parasitée et donc inutile.


Dernière édition par Lauren Hudson le Ven 15 Juin 2012 - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 12 Juin 2012 - 15:20

Au final, nous avions tous traversés le piège. Ca, c'était fait. J'avais toutefois le mauvais pressentiment que nous n'étions pas au bout de nos surprises, loin de là. Un troll, un petit jeu où nous nous retrouvions coincés entre les flammes si nous échouions... Sans parler de la sortie on ne peut plus précipitée du stade. Qu'est-ce qui nous attendais encore ? Et les autres - car nous n'étions pas les seuls à être sortis vivants de ce Triathlon, du moins jusque-là, c'était forcé ! -, sur quoi avaient-ils bien pu tomber ?

Je passai une main sur mon épaule douloureuse, grimaçant. J'étais bon pour rendre une petite visite surprise à Elie dans les jours qui allaient suivre... Bientôt, nous arrivâmes à... « C’est ça la Machinthèque ? ». Ouais, voilà, la médiathèque. Le bâtiment pouvait avoir un aspect plutôt sympathique, mais l'ambiance générale, la tension quasiment palpable dans l'atmosphère et la nuit tombée bien trop tôt le rendaient particulièrement glauque. A l'intérieur, au moins, nous pourrions être à l'abri... Du moins je l'espérais.

Maintenant, il n'avait plus qu'à trouver ce foutu Portoloin ! Sauf que... Comment on faisait, en fait ? Il pouvait être dissimulé dans absolument n'importe quel objet. Une vieille casserole, une vieille encyclopédie moldue, ou je ne sais encore trop quoi. Réfléchissant, j'écoutai la jeune femme réciter tout ce qu'elle savait sur les lieux. Cela pourrait être utile. Elle souleva ensuite la même question qui trottait dans mon esprit... Le problème, c'est que personne n'y apporta de réponse. A vrai dire, nous n'avons pas tellement eu de temps pour nous consacrer directement à ce Portoloin. Un sifflement. Et puis trois têtes apparurent. Choueeeette, un nouvel ami...

Gasp. Runespoor. Je n'étais pas certain d'en avoir déjà vu, et à vrai dire, cela ne m'avait pas tellement manqué jusque là. Help, y avait-il un fourchelangue dans la salle ? Ca marchait aussi avec ces bestioles ? ... Non. J'étais bête: plus de magie. Rookwood fut attaquée en premier, mais répliqua rapidement. Une des têtes était à présent écrasée, les autres étaient furieuses. Et si... Et si nous courions pour sauver nos vies ? Non ? Tant pis.. La jeune blonde/velane tenta à son tour d'attaquer, armée d'une chaise (on faisait avec les moyens du bord): bim, morsure au mollet. Une troisième de nos camarades tenta, se retrouva d'avantage blessée qu'elle ne l'était déjà. Je retins deux ou trois mots pas très beaux à entendre: réfléchiiiis Zak, réfléchiiis !

J’ai parcouru les environs du regard, rapidement. Et alors que je continuais à envisager telle ou telle arme à partir d’objets de la vie courante des moldus, Rookwood a finalement eu raison du Runespoor. Le groupe y avait laissé quelques molets, bras, côtes… Et au final, c’en était fini de cette créature. Combien de temps de répit avions-nous ? De toute évidence, très peu.


[HRP: Pas le temps de terminer. Si j'ai pas édité avant 20h, Zak va aider Clark à marcher.]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 12 Juin 2012 - 15:59

Une douleur cuisante; ça, Clark ne pouvait pas le nier. Bien que non-venimeuse, la ((ou "les" pour être précis) mesures de Runespoor étaient à vif, chaudes; il pouvait sentir sous ses doigts, à moins que ce ne soit son sang qui coulait petit à petit. Il avait du mal à se concentrer sur ce qu'il se passait autour de lui. Tout ce qu'il comprit, ce fut qu'un autre des leurs avait été touché et qu'unités bestioles - la dernière? Avait été tué si l'one croyait l'écoeurant bruit d'os qui se brisaient. Même son bras droit n'avait pas faire un bruit aussi écoeurant. Le gallois se force à rouvrir les yeux pour regarder Lauren, tentant d'évaluer les dégâts. La pauvre palissait à mesure que le temps s'écoulait; il leur fallait trouver ce portoloin et au plus vite, avant que l'un d'aux ne meurt des suites de ses blessures. Même si numériquement parlant il détenait le record de blessures du groupe, la plus mal en point etaitvLauren qui se vidait. de son sang.

Au moins Rookwood était toujours debout et en état de marche. Ça avait beau lui arracher la gueule de le reconnaître, sans elle ils auraient été perdus sur ce coup-là. Elle reprit les commandes du groupe et bientôt Clark vit l'autre homme (hormis Fuller) qui tentait déjà de l'aider. Dans un gémissement de douleur le gallois lui tendit son seul bras valide, le gauche donc, et s'appuya lourdement sur celui que la nouvelle chef de groupe avait appelé "Cooper".

Il se doutait que la brise encore debout devant jubiler de la voir ainsi: affaibli et incompétent. Quoi qu'il puisse dire ou penser ouvertement (consciemment du moins), le restaurateur ne voulait pas perdre la face devant femme. Épouse d'un homme qu'il détestait et, surtout, craignait. Elle le savait; elle devait le savoir, Lawrence n'aurait pas pu garder cette victoire personnelle pour lui. Avoir le pouvoir de faire ce qu'il voulait d'un autre sang-pur, quand bien même un traître à son sang, devant être des plus jouissif pour ce couple de psychopathes. Il y allait peut-être fort, mais c'est ainsi qu'il le ressentait en tout cas. Deux psychopathes (ou sadique...Ouais, plus sadiques) qui prenait plaisir à le voir sous tension H24, effrayé d'être découvert. Mais ce n'était pas le moment de s'attraper là-dessus; il devait se concentrer sur la tâche d'avancer sans se vautrer au sol, sinon il entraînerait Cooper avec lui. Chose plus que contre productive vu la situation dans laquelle ils se trouvaient. Clark secoua la tête au commentaire de Rookwood et prit la parole, la voix faible mais ferme.

"Il ne faut pas sous-estimer le sadisme de Jugson; il serait tout à fait capable d'utiliser un objet purement moldu comme portoloin, uniquement pour nous compliquer la tâche. N'oublie pas que nous sommes dans un jeu; un jeu qui se termine trop vite n'est pas viable..."

Il se faisait un peu l'avocat du diable pour le coup, mais c'était vrai après tout...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 13 Juin 2012 - 20:06

En temps normal, Hector se serait probablement offusqué de l’ordre de Rookwood (après tout, il n’était pas un elfe de maison pour qu’on le commande de la sorte), mais l’urgence de la situation le poussa à fermer sa jolie petite bouche et faire ce qu’on lui avait dit de faire, à savoir se regrouper avec la blonde et la jolie brune. Le sang-pur s’approcha d’elles et leur adressa un petit sourire aimable. Bon bah, il n’y avait plus qu’à partir à la recherche du portoloin.

Le groupe erra une bonne dizaine de minutes dans la médiathèque à la recherche de leur porte de sortie providentielle. Hector dû s’appuyer sur la brunette – Jane apparemment – son mollet le faisant trop souffrir pour qu’il puisse marcher seul sans boiter. C’était vraiment comme chercher une aiguille dans une botte de foin, le portoloin pouvait être absolument n’importe quoi, comment le reconnaitre ? Jugson semblait les avoir pris en pitié puisque sa voix résonna dans la médiathèque. « Allez, vous vous êtes bien entraidés jusque-là, c’est ce que je voulais, je vais vous aider un peu… » Hector leva la tête et la tourna dans tous les sens à la recherche de la provenance de la voix. Une caméra flottait à plusieurs mètres au-dessus d’eux, accrochée à un haut-parleur. Etaient-ils retransmis en direct sur TVM ? Ses amis étaient-ils en train de le regarder risquer sa vie ? Et sa famille ? Le sang-pur se libéra violemment de l’étreinte de Jane et se redressa fièrement. Il préférait souffrir que de subir l’humiliation d’apparaitre faible devant tout le pays. Il était un Fuller, et les Fuller n’avaient besoin de personne pour marcher, qu’ils soient vieux ou blessés. « Le portoloin se trouve au rayon audio. Cherchez quelque chose qui n’a rien à faire ici, quelque chose qui vous apprendra l’entraide et la persévérance… » Hector ferma les yeux et expira par le nez de soulagement. C’était bientôt fini, il allait rentrer. Ils allaient rentrer. « Le rayon audio c’est au premier étage d’après ce bidule. » Dit-il en pointant un panneau du doigt.

Une fois au premier étage, ils traversèrent les rayons à la recherche de quelque chose qui n’avait rien à faire là. Pour l’instant, il n’y avait que des choses qui avaient parfaitement leur place ici, à savoir : des petits carrés en plastique avec des photos de moldus dessus. Le sang-pur en attrapa un au hasard et examina la photo. Déjà, elle ne bougeait pas, et puis la photo était franchement bizarre. Un certain K. Maro qui voulait une femme like quelque chose. Peut-être avait-ce un sens pour les moldus mais pour lui, c’était du charabia pur et dur. Il tourna la tête et soudain, il le vit. « Regardez ! » s’exclama-t-il en pointant vers une affiche. « La version audio de La Fontaine de la Bonne Fortune ! C’est forcément le portoloin ! Ça n’a rien à faire ici et ça parle d’entraide et de persévérance ! » L’affiche était au-dessus d’un bac rempli des mêmes carrés bizarres avec des photos qu’il n’arrivait pas à distinguer à cette distance. Le portoloin était-il l’affiche ou le bac ? Ou même l’un des carrés ? Il n’en savait rien mais il était sûr que le portoloin était là. Jane s’engagea dans l’allée mais à peine avait-elle fait un pas qu’un disque volant la frappa en plein dans la tempe. Le choc la fit tomber puis rouler au sol. Ça aurait été trop facile…


Informations rp


ϟ Vous arrivez au bout du tunnel, les poulpes ! Dernière ligne droite jusqu'à votre portoloin !

ϟ Jane ayant raté trois tours, elle est exclue de l'event et mise KO.

ϟ Il vous faut deux dés positifs pour traverser l'allée jusqu'au portoloin, trois dés si vous voulez en plus tenter d'aider Jane. Une fois passés de l'autre côté, évitez de toucher le portoloin, votre personnage laisserait en plan tous ses petits camarades !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 14 Juin 2012 - 20:18

Le dénommé Blackburn était dans un piteux état, à l'instar de bien des membres de notre groupe. Il était temps que ce foutu « jeu » se termine, avant que quelqu'un finisse par définitivement craquer. Il était tout simplement hors de question de perdre quelqu'un : les victimes étaient déjà bien trop nombreuses. Leur nombre devait être vertigineux, et pour être honnête, je préférais ne pas savoir, ne pas imaginer. Combien de groupes de survivants s'étaient formés dans le simple but d'amuser Jugson ? Et comment se portaient-ils ? Mieux que nous, je l'espérais.

La voix de Jugson résonna à nouveau, tandis que je soutenais Blackburn du mieux que je pouvais, à l'aide de mon seul bras valide (rapellons que l'épaule droite avait sérieusement reçu). Je levai la tête, repérant la caméra qui volant dans les airs, retenant les mots pas franchement très jolis-jolis qui ne demandaient qu'à sortir, exprimant toute la sympathie que j'avais à son égard.

Le rayon audio, le rayon audio... Au moins, il nous donnait des indices. Trop aimable ! Bon, premier étage. Il fallait monter. La morsure au niveau de mes côtes brûlait, se faisait sentir à chacun de mes pas, et même si j'essayais de l'ignorer, je peinais à retenir quelques grimaces de douleur. Arrivés en haut, avant d'attaquer notre traversée des rayons, je m'adressai à Blackburn : « Ca va aller ? » De toute façon... On n'avait pas tellement le choix.

Fuller fut le premier à trouver ce qui clochait. «  La version audio de La Fontaine de la Bonne Fortune ! C’est forcément le portoloin ! Ça n’a rien à faire ici et ça parle d’entraide et de persévérance ! » « Il est pas aussi bête qu'il en a l'air... » Woups. Sorti tout seul, mais tout bas, seul Blackburn avait pu l'entendre. Et peut-être une des filles juste à côté, mais pas le type en question. Au bout de l'allée, il y avait certainement le Portoloin... Une des demoiselles s'avança en première, avant de recevoir un disque de plein fouet et de se retrouver au sol, visiblement assommée. Merde !

Je pris un instant de réflexion, mais visiblement, on n'avait pas d'autre choix que d'avancer. Et rien ne pouvait servir de bouclier... A moins de prendre un bouclier humain, mais je doutais que la personne en question apprécie. « Prêt ? » Demandais-je à Blackburn. Il fallait à tout prix traverser, rejoindre ce foutu Portoloin, et soigner nos blessés le plus rapidement possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 14 Juin 2012 - 20:18

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 11:07

Lauren fut très heureuse que le destin donne tort à Clark (Et non pas donne Thor à Clark parce que sinon son hétérosexualité allait vite être remise en question et de toute façon c’était son frère et de toute façon ça n’avait pas sa place dans l’event).

La soudaine complicité de Jugson dans leurs actions n’éveilla pas sa méfiance, parce que de toute façon elle était beaucoup à la ramasse pour comprendre la moitié du dialogue et qu’être trainée par la sang-pur l’empêchait de s’attarder trop longtemps sur ses réflexions pour mieux suivre le rythme énergique de la femme. Néanmoins, quelques indices percèrent le brouillard de sa conscience. Tout d’abord, ils avançaient. Secondo, le petit Fuller tout mignon avait l’air content d’avancer. Cela ne pouvait signifier qu’une chose : le portoloin n’était effectivement pas loin, et ils n’avaient pas besoin d’elle pour dénoter quelque chose sortant de l’ordinaire dans cette médiathèque. Par-fait.

Fermant les yeux, plus par fatigue que par abandon, Lauren fut surprise par l’arrêt soudain de leur groupe. Profitant de ce court instant de répit pour reprendre son souffle après la montée des escaliers, elle releva les yeux à l’exclamation soudaine de Fuller, et au boum discret qui suivit. Le regard flou, elle chercha l’origine de ce son incongru. Et sa gorge se serra quand elle reconnu le corps de la brune. A terre.

Clark et Zak n’hésitèrent pas à avancer et Armelle, avec cette volonté sauvage de toujours dépasser le Blackburn, leur emboita aussitôt le pas. Lauren se rebiffa à grande peine. Non pas pour les empêcher de s’approcher de la source de magie violente qui s’acharnait à leur envoyer des CDs en pleine poire, mais pour passer au plus près de la jeune femme évanouie (et elle espérait sincèrement que ce n’était que de l’évanouissement, et non pas autre chose, de plus morbide). Elle avait mal partout, c’était une décision stupide et dangereuse pour elle ainsi que pour Armelle, mais la brune lui avait dit « A la vie à la mort ». C’était important pour Lauren.

Spoiler:
 

Elle y avait crue. Du début jusqu'à la fin, dès que ses doigts avaient pu se refermer sur le bras de Jane elle y avait crue. Parce qu'elle était plus têtue qu'un centaure et Armelle plus forte qu'un hypogriffe. C'était sans doute faux, et sa décision les avait mise en danger toutes les deux. Mais cela n'importait plus. Car elles étaient déjà près du portoloin, qu'Armelle avait réussit à les trainer en soufflant et éructant comme un boeuf pour trainer ces deux poids, et que Lauren avait gardé les yeux rivés sur le visage inconscient de Jane pendant toute la traversée. Elle y avait crue et le croirait encore, même dans ses rêves. Elle l'avait sauvé.

A la vie à la mort. C'était ça une décision importante. C'était ça la volonté qui vous poussait à vous dépasser. Alors dans un murmure victorieux, Lauren cracha, s'affalant au sol.

"Ministre de la magie !"


Dernière édition par Lauren Hudson le Ven 15 Juin 2012 - 12:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 11:07

Le membre 'Lauren Hudson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 12:27

Elle avait mal. Elle avait l’impression que tout son corps ne chariait que douleur et souffrance. Affalée dans un coin, Claire n’osait même pas regarder ses jambes, mais elle sentait le liquide chaud du sang se répendre sur sa peau, son odeur cuivré lui chatouiller les narines. Ne pas sombrer ! Ne pas sombrer ! Ne pas se pendre une pomme sur la tête ! Même si on voit des étoiles pleins partout. Cependant, entre deux étoiles, elle eut le temps de voir les serpents se faire défoncer les langues fourchues, ce qui était très bien et si elle l’avait pu, elle aurait poussé un cri de victoire. Sauf que là, elle pouvait pas, alors elle se contenta de lever le pouce…un peu faiblement ceci dit.

Un peu amorphe, elle regarda le sang pur s’approcher d’elle et de Jane. Sur le coup, elle se servit de lui pour tenir un peu débout le seul truc, c’était que le sang pur était aussi touché qu’elle. Bon, lui, il avait qu’un mollet de prit, Claire en avait deux. Enjoy ! Pour une fois qu’elle surpassait un sang pur ! un pauvre sourire éclaira ses lèvres avant qu’elle ne les pince subitement en sentant la douleur courir de nouveau le long de ses jambes a chaque pas. Mais elle tenait bon, bien décidée a sortir de ce gastéropode de bourbier puant !

« Hey ! Abruti débile de scrout ! »

Jura-t-elle lorsque le sang pur la repoussa sur le coté à la vue d’une caméra. Bon sang de Merlin ! Il ne pensait quand même pas à sa foutue fierté dans un moment pareil si ? Résultat, Claire réceptionna Jane et réussit a les stabiliser en grimaçant de douleur. Et enfin…ENFIN ! le Saint Graal ! Le portoloin ! Dès qu’elle sortirait de là, elle casserait le nez de Fudge en millier de morceaux ! néanmoins, elle se tut, se contentant de suivre en fulminant en silence, irradiant littéralement de colère contenue, s’agrippant à Jane comme elle le pouvait. Ou alors c’était Jane qui la cramponnait, difficile a dire…

BREF ! ENFIN ! Le mot magique ! Portoloin ! Bon sang, si elle l’avait pu, la jeune française aurait fait la danse de la joie maltaise ! mais, disons le franchement, l’état de ses gambettes l’en privait un peu. Gambettes qu’elle ne regardait toujours pas d’ailleurs…Qui disait que la vue de son sang lui ferait automatiquement tourner de l’œil ? QUI ?...Bon, ce qui aurait raison… Elle aurait adoré s’avancer aussitôt mais une certaine Diam’s lui passa sous le nez avec un sifflement. Diam’s qu’elle évita par reflexe mais se faisant, elle lacha un instant Jane qui eut moins de chance qu’elle.

« Merde ! »

En français dans le texte, notons le alors que Jane s’écroulait sous la force de l’impact et que Claire restait incapable de la retenir. Zachary tenta sa chance accompagné de Clark et ils faillirent presque réussir ! Quand à Lauren….Claire retint son souffle tout le long de sa traversé et poussa même un petit cri de joie lorsqu’elle récupéra Jane…Bon, autant le dire, Claire avait devant elle une walkyrie !

Bref, a son tour ! Elle fut un signe de croix rapide, si le dieu des moldus pouvait lui filer un coup de main hein !

Spoiler:
 

Bon, Matt Pokora à gagné par KO. Une champ de luciole explosa devant les yeux de la jeune française et, après un soupir de douleur, on peut presque dire qu'elle accueillit avec un certain soulagement son envoi direct dans les bras de Morphée. Morphée est un beau gosse parait. Seul inconvénient...Va falloir la récupérer voyez vous.


Dernière édition par Claire Brisson le Ven 15 Juin 2012 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 12:27

Le membre 'Claire Brisson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 16:59

Clark n’en pouvait plus de cette voix. La voix d’un homme qui croyait avoir le droit de jouer avec leurs vies et leur donner des leçons comme celle-ci. Ne savait-il pas que tout redeviendrait comme avant une fois tout cela terminé ? Etait-il aussi naïf à en croire que quelques heures de séquestration avec des créatures mortelles allaient effacer des années de haine farouche et de rejet de l’autre pour des raisons plus ou moins bidons ? Si oui, eh bien tant pis pour lui. Jugson ne récolterait de cette histoire qu’une dose modérée d’amusement, une grosse perte d’argent et des ennemis à la pelle. Même le ministre devait se compter dans ces ennemis potentiels. Oui, ils s’étaient entraidés, parce que c’était ça ou crève. Même Rookwood avait compris que seule elle n’irait pas bien loin. Clark avait, pour le meilleur et pour le pire, cet instinct de père qui le poussait à vouloir protéger les plus jeunes que lui (probablement la raison pour laquelle ce qu’il arrivait à Rookwood lui était relativement égale), ce qui équivalait à la presque totalité du groupe…Dur dur d’être un vieux crouton.

Enfin, pour le moment il se concentrait surtout sur le fait de rester éveillé et surtout, de continuer à avancer ; malgré sa blessure à la cuisse qui le lançait prodigieusement et son bras droit qui n’était plus qu’un poids mort à ses côtés. Zak était une béquille du feu de merlin en tout cas. Non parce que pour soutenir Clark tout en continuant à avancer, il fallait pouvoir le faire. Il avait l’air tout mince comme ça, mais il cachait bien son jeu. Alors qu’ils avançaient dans les rayons de la médiathèque au hasard, cherchant quoi que ce soit qui pourrait être leur portoloin, le gallois hocha la tête à la question de sa béquille humaine, ouais, ça allait, pour le moment. Quand la voix de Jugson retentit de nouveau, il se retint de grogner d’animosité pure envers cet homme et écouta. Ah, tiens, il avait mal jugé ce type, il était juste dérangé, par vraiment sadique. Enfin, ça ne l’es avançait que peu tout de même…Arrivant au rayon audio, il observa les alentours avant que Fuller ne trouve leur portoloin, en face d’eux, à quelques mètres. Même si le commentaire que fit Zak aurait pu le faire rire, ce qui amena le sourire fatigué qu’il affichait présentement était l’idée qu’il allait bientôt pouvoir faire un rapide tour par Ste Mangouste avant de pouvoir enfin retrouver son chez lui et s’étaler lamentablement sur son lit pour dormir au moins deux jours, rien que pour se remettre (on vous le dis, dur dur a vieillesse).

Sauf que son sourire s’effaça très vite quand il vit une des filles s’avancer pour se faire assommer par un CD volant. Non…N’en n’aurait-il donc jamais fini de les torturer ? Suivant le jeune homme qui le supportait, il lui répondit un « prêt » avant recommencer à avancer. Pendant quelques secondes il crut pouvoir passer sans trop de soucis, mais un CD volant les obligea à s’agenouiller et un cri s’échappa de sa gorge alors que la douleur dans sa cuisse semblant tripler. Sincèrement, il aurait été tenté de rester là et attendre que quelqu’un le traine. Il fatiguait, se lassait, il voulait juste que tout ça se termine. Pourtant, la chute de la petite blonde qu’il avait aidé un peu plus tôt lui redonna du courage. Il devait traverser s’il voulait avoir une chance de l’aider. Dans son état actuel, il ne pourrait rien faire. La trainer était impossible, il n’avait qu’un seul bras valide et il lui servait à s’accrocher à l’autre homme à ses côtés.

"Prêt à retenter ?" Clark avec le regard acier, montrant toute la détermination dont il était capable et, après la réponse de Zak, se releva avec lui et reprit leur avancée, plus prudemment qu’avant cependant.

Spoiler:
 

Il l'a vu venir pourtant ce CD à la noix, mais il a été trop lent pour l'éviter, se le recevant directement dans la cuisse blessée. Il ne tentait même lus de cacher sa douleur, c'était si futile à un moment pareil. Clark retomba à genoux, incapable de rester debout.


Dernière édition par Clark Blackburn le Ven 15 Juin 2012 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 16:59

Le membre 'Clark Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 15 Juin 2012 - 21:15

C’était dingue quand même. Ils avaient buté un troll, ils étaient sortis d’un piège de feu, ils avaient poutré des serpents à trois têtes et pourtant ils étaient mis en déroute par des disques volants. Plus ridicule, tu meurs. Enfin, il y avait plus ridicule, et Hector s’apprêtait à le faire là maintenant tout de suite, en direct sur TVM devant tout le Royaume-Uni. Il soupira. Il n’avait pas vraiment le choix après tout, son mollet lui faisait trop mal pour qu’il puisse s’en sortir en faisant des acrobaties de singe. Il aurait pensé qu’il serait prêt à mourir pour protéger son honneur mais la vérité c’était que sa liberté se trouvait là, à quelques mètres de lui, et qu’il ne comptait pas laisser passer sa chance de rentrer chez lui. « Bon, quand faut y aller… » Lentement, Hector s’accroupit et commença à ramper comme un ver de terre.

Il devait avoir l’air parfaitement idiot comme ça, au sol, avec les fesses en l’air, mais il en tentait de ne pas y penser. « Mettez-vous à terre ! » Aboya-t-il à l’attention de ceux qui n’avaient pas pu passer. Ses bras protégeaient sa tête de l’attaque des disques alors qu’il rampait. Les disques le frappaient dans le dos, et dans les jambes mais ne l’empêchaient pas de passer. Après avoir galéré près d’une minute, Hector s’extirpa finalement de l’allée de la moooort et se releva péniblement. Son regard se posa sur l’affiche. Le portoloin était là, à quelques centimètres de lui. Il pourrait le prendre. Il pourrait, mais il ne le ferait pas. Après tout, qu’est-ce que cela lui coutait de partir avec les autres ? Il était sauf et pas pressé, pourquoi les abandonner ? Quelques minutes plus tard et ils étaient tous passés. « Bon bah… On la touche à 3 ? » Il approcha une main tremblante de l’affiche et commença le décompte. A 3, ils posèrent leur main sur l’affiche. Une sensation bizarre s’empara du corps d’Hector, comme s’il était tiré par le nombril. En une fraction de seconde, ils avaient disparu.



Informations rp



ϟ Et voila, c'est la fin du groupe V, bande de poulpes des prés verdoyants ! Dites adieu à Hector parce qu'il ne reviendra plus. En revanche, vous rejoignez le sujet commun ici !


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs