ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V - Page 2



 



ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 14:49


Armelle Rookwood


J’ai quitté le stade, suivant le groupe de participant, laissant mon époux derrière moi, ignorant où il était. Bien évidement qu’il était capable de s’en sortir, c’était un homme, un Rookwood, un tireur d’élite. Mais étant lié à lui, vivant avec lui je ne pouvais m’imaginer le perdre, et le lien qui nous unissait faisait que je m’inquiétais pour lui. Mais plus le temps de penser à Lawrence, je devais penser à moi, sauver mon cul. Lawrence savait ce qu’il faisait, moi aussi : je quittais ce putain de stade ! Je suivais la brune qui avait prit les devants. Je ne connaissais pas le coin. Même si je pestais intérieurement de ne pas être au commandes de cette bande de basique, je n’avais pas réellement le choix. Je me serais perdue. Mais hors de question de la laisser prendre les choses en mains, hors de question que je reçoive des ordres d’un impur. Quelle horreur, ne serait-ce que d’y penser. Un frisson parcourait mon échine, jusqu’à me faire faire une rotation des épaules. Une mauvaise odeur se dandinait sous mes narines. Les moldus pouvaient vivre dans cette puanteur ?! Infecte … Sauf que même si c’était une mauvaise odeur, elle ne m’était pas inconnue. « Oh putain de sa mère la goule en string léopard qui fait le tapin sur l’Allée des Embrumes… » Je tournais mon regard vers cette voix, inconnue au bataillon, mais pas tant que ça. Un gamin, un peu plus vieux que mon fils ainé, mais guère plus. En un regard j’ai cerné le personnage : infect, chochotte, trouillard, il se pissera certainement dessus d’ici une heure, pourri gâté. Un Fuller en somme ! Hector Fuller. Déjà aperçu, mais pas trop approché, ce gosse n’était vraiment pas courageux ! Bonjour le boulet qu’on devait se taper.

Le ciel s’assombrissait, et un hurlement s’en suivit. Quittant du regard Hector qui se trouvait non loin de moi je levais les yeux au ciel. Je souriais. « Un troll des montagnes, amusant. » Ça faisait longtemps que j’en avais pas vu. Une poussée d’adrénaline monta en moi. Même si je n’avais plus l’utilité de ma baguette magique, j’étais certainement la plus qualifié du groupe pour nous sortir de ce piège. La brune allait devoir me laisser faire. J’observais la créature avancer, lourdement, son gourdin trainant derrière. Fuller ordonna de s’occuper du troll, ordre auquel je lui ai répondu d’un regard noir. Il était infecte ce gosse ! Je l’aurais bien poussé sur le troll mais pousser un sang pur sur un troll c’était mal. Non, Blackburn par contre … La brune tenta d’attaquer le troll, puis la blondinette, Cooper, et Blackburn, le plus remarquable de tous. Ils n’avaient pas tous eu le résultat qu’ils espéraient. Sauf Blackburn ! Sensationnel ! Un point pour le troll, zéro pour Blackburn !

Je soupirais. « Amateurs. » Je m’avançais, prenant le cul d’une bouteille cassée dans la main. « Les trolls sont idiots. Soit on fait diversion en attirant son attention pour que les autres passent. Mais il nous suivra toujours comme un toutou à sa mémère. J’opterais plutôt pour le blesser, et le tuer. Ici. Il faut viser la tête ou le buste pour le tuer. On le blesse aux jambes, il tombe, on peut buter sa tête. Simple non ? » Oui enfin j’avais surtout envie d’en faire ma propre affaire ce troll. Ils voulaient tous fuir. Pas moi. Moi je voulais me faire la peau de ce troll. Lui endommager les pieds, les jambes, puis lui faire sauter la tête. « Poussez-vous, laissez les spécialistes faire. » Enfin … LA spécialiste. Je courais vers le troll, sachant pertinemment que c’était quitte ou double.

Spoiler:
 


J’ai appuyé de toutes mes forces sur la bouteille de verre cassée. Jusqu’à sentir le verre pénétrer la peau du troll et avec un peu de chance voir du sang sortir. Le troll ne sentit rien, loupé. Ça ne lui faisait pas mal, absolument pas. Mon bout de verre avait été tel une plume sur le bout des pieds. Réaction commune avec les sorciers : il n’aimait pas les chatouilles, et commençait à lever son pied pour taper le sol. Merde. COURS !


Dernière édition par Maël J. Rookwood le Ven 1 Juin 2012 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 14:49

Le membre 'Maël J. Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 20:09

Pourquoi ils s’énervaient tous comme ça là ? Ce n’était pas lui qui avait fait magiquement apparaitre le troll en tapant des mains, et s’il ne l’avait pas fait, ces feignasses seraient toujours en train de s’observer en chiens de faïence. Relax les gens, sérieusement !

Hector regardait tous ses coéquipiers tenter successivement de blesser le troll, en vain. En fait, tout ce qu’ils faisaient c’était l’énerver plus qu’autre chose. Le troll semblait totalement furieux, tapait des pieds, envoyait son gourdin çà et là, faisant trembler le sol. Le Fuller recula de quelques pas vers le grillage, machinalement, alors que la charmante brunette qui l’avait gentiment envoyé bouler tout à l’heure lui hurlait dessus comme une femelle éruptif en pleines menstruations. Hector lui lança un regard écœuré. Comment osait-elle lui parler de la sorte ? Cette espèce d’immondice ambulante qui osait se qualifier de sorcière pensait véritablement être son égale. Pire, elle pensait lui être supérieure. Mais la goutte d’eau qui fit déborder le vase fut l’intervention de Mr Univers 1927. Déjà, son plan était pourri mais en plus il le comparait à un genre de gros boulet (ou sac à patates, c’est au choix) qu’on trimballait sur son dos. Il s'adressa à la brune hystérique et au papy beau gosse. « Bon, Scroutille et Scratouille là, vous êtes bien mignons mais le premier qui pose sa main sur moi, il la perd. J’ai vraiment autre chose à faire qu’écouter une bande d’impurs incapables fomenter des plans foireux. Je sais pas si vous avez remarqué mais la ruelle est DERRIERE le troll, je sais, choquant ! Donc à moins que vous ayez une technique miracle pour vous envoler, on ne pourra pas tous lui passer derrière ni vu ni connu. Et même si on y arrivait, il nous pourchasserait, même s’il devait détruire tous les bâtiments pour le faire. » Galvanisé par son coup d’éclat, Hector déchira un pan de sa chemise d’un coup sec en grommelant des « Bons-à-rien, pas foutus de faire quoi que ce soit correctement… » et des « Faut tout faire soi-même ici. » Heureusement, Rookwood était là pour sauver l’honneur. Enfin quelqu’un d’intelligent avec un plan qui pouvait fonctionner. Mais ils ne pouvaient pas compter sur ces abrutis pour le mettre à bien… Hector se pencha et attrapa un morceau de verre triangulaire provenant probablement d’une vitre, puis enroula la base avec le tissu de sa chemise. Son arme en main il se tourna vers le troll. D’un coup, il sentit tout son courage s’échapper de sa poitrine, lui faisant perdre deux bons centimètres de taille. Mais il ne pouvait pas se dégonfler maintenant. Il prit une profonde inspiration alors que Rookwood fuyait le pied de la créature qui risquait de l’écraser à tout moment. C’était maintenant ou jamais. « HAYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! » Le sang-pur bondit et se faufila entre les jambes du monstre, une fraction de seconde avant que le pied massif ne s’abatte sur le sol, le faisant trembler. Rapidement, Hector planta sa lame improvisée derrière le genou du troll, espérant toucher un tendon. « Ouch ! Ça doit faire mal ! » Le Fuller leva la tête, tentant de voir d’où provenait le son. La voix claire comme du cristal d'Harvey Jugson, sortant du haut-parleur accroché à la caméra qui volait quelques mètres au-dessus de lui, fut la dernière chose qu’il entendit avant de se prendre un coup de talon qui le propulsa contre le grillage du terrain vague plusieurs mètres plus loin.

Lancers de dé :
 

Scroutille et Scratouille : les équivalents sorciers de Tweedledee et Tweedledum.


Informations rp

ϟ Vous pouvez désormais vous débarrasser du troll ! C'est deux dés positifs pour le tuer ou le mettre KO !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 20:09

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 20:43

Des fourmis sous les pieds d’un géant, pensa Lauren alors que son coup échouait lamentablement. Les distractions offertes par Claire et Zak, même pleines de volonté, ne suffirent qu’à énerver le Troll qui tourna sur lui-même comme on essaierait de chasser des abeilles particulièrement butées et suicidaires. Butés et suicidaires, voilà exactement ce qu’ils étaient mais il était hors de question de simplement tourner les talons pour tenter de semer cette créature. Le Troll n’aurait qu’à enjamber quelques maisons (ou de foncer dans le tas) pour pouvoir les rattraper et il suffirait qu’il lance son gourdin dans le tuyau étroit formé par les rues pour faire un strike. Non, le seul moyen était de le combattre mais pour cela il fallait se coordonner. De la réflexion Lauren. De la réflexion. Tu es quelqu’un qui agit en suivant tes idées et cela fonctionne très bien dans les situations délicates. Tu n’as peut-être jamais affrontée un Troll des Montagnes mais tu as sauté du deuxième étage simplement recouverte d’un peignoir de chambre pour éviter l’arrivée des flics et l’époux de ta conquête du moment. Tu sais prendre des risques, et tu sais te montrer fiable. Que faut-il faire, où est le point faible de cette créature ?

La tête est bien trop petite et beaucoup, beaucoup trop lointaine, Claire et Zak l’ont prouvé chacun leur tour. Il est quasiment impossible d’assommer une bête pareille à coups de canettes. Néanmoins, tu l’as frappé avec une barre de fer, et tu as commis là une erreur. Quelle erreur Lauren. Réfléchis.

Tu as visé le mollet. Tu as visé le mollet mais sa peau est comme du cuir.

« Lauren »


La jeune femme sursauta, inconsciente de son immobilité des dernières secondes, et tourna la tête vers Clark.

« Tu as une - »

« Emmènes les autres vers la médiathèque en empruntant les petites rues, le troll ne pourra pas vous suivre, je vais distraire le Troll le temps que vous vous échappiez."

Le temps de comprendre ce que sa proposition signifiait et pour elle, et pour lui, son regard prit une teinte orageuse que Clark fendit d’une réplique qui se voulait décisive.

"Et pas de discussion. Si Fuller parles trop, bâillonnes-le ou assommes-le, je m’en fiche pas mal"

Mais Lauren n’avait pas envie de s’occuper du sang-pur. Clark se proposait en sacrifice à cette mission et il n’avait même pas attendu son départ pour se ruer sur la bête, tenter d’attirer son intention. Sans savoir si elle devait protester ou obéir, Lauren recula de quelques pas, entrainant de nouveau Claire. Elle avait vaguement comprit son juron en français (même si sa mère ne l’avait pas habitué à des insultes aussi colorées) et lia ses doigts aux siens, tout en rejoignant Jane, et l’empêchant ainsi d’agir à son tour d'un bras plaqué contre sa poitrine.


« On doit y aller. On doit se protéger, on n'a pas le choix » Mais elle n'avait pas l'air elle-même convaincue.


Ils faisaient enfin demi tour quand un grognement plus vindicatif que les autres lui fit tourner la tête.

Avec effroi, elle regarda Clark se prendre une volée et s’écraser contre le mur. Oubliant aussitôt l’ordre qu’il lui avait donné, elle se rua sur lui.

« NOM DE DIEU ! »


Plus de magie, plus de Merlin. Autant sans remettre aux divinités quasiment inexistantes, de toute façons ils étaient seuls à pouvoir s’aider.

« IMBECILE ! Tu n’es qu’un – tu as mal ? Tu as quelque chose de ca
/BOUM/ ssé ? »

Le troll était déjà sur eux et il n’était plus temps de trainer Clark loin de la portée de ses coups. De toute façon, il était bien trop lourd pour elle. Lauren se contenta de servir de carapace, ses yeux bleus terrifiés plantés sur la silhouette qui arma déjà sa massue pour les transformer en purée.

« Amateurs. »

La diatribe d’Armelle fit sans doute son petit effet mais les oreilles de Lauren bourdonnaient beaucoup trop – ton erreur où est donc ton erreur ? la peau du mollet le cuir de son être et la manière dont ses tendons et ses os apparaissent, saillent à chaque pas qu’il fait il enfonce le béton oh mon dieu cette puanteur – pour qu’elle puisse seulement acquiescer. Elle l’observa les sauver, se relève enfin avec espoir quand le tesson de verre – le tesson de verre merveilleuse idée cette femme est un atout – s’enfonça dans l’orteil. Mais à l’échelle d’un Troll des Montagnes, c’est l’équivalent d’une piqure de rappel pendant tes derniers vaccins.

Il rumina et protesta mais ne vacilla pas. Ce fut le sang-pur qu’elle avait engueulé qui vint apposer la première pierre pour amener le Troll à chuter.

Son discours de sang-pur, elle n’en eut cure. Tout comme ses menaces, et ses insultes.

Il trancha les tendons du mollet et voilà déjà le troll avec un genou à terre, rugissant. Elle eut envie de l’embrasser – Fuller, pas le troll, faut pas déconner.

Et c’est là. Là à cet instant qu’elle comprit.

Le vol plané du sang-pur ne l'alarma pas, malgré son âge et les félicitations qu'elle ne manquerait pas de lui accorder plus tard - et ce n'est pas Clark il l'a insulté tiens apprends à être toi aussi une mouche parmi les mouches - et elle offrit son plus beau doigt d'honneur à la caméra qui voletait tout autour d'eux, avec ses commentaires stupides et son regard divin, loin de toute cette merde.

Prends en de la graine Jugson, voilà ce que les impurs font à tes *censuré* de petits jeux.

Ramassant sa barre de fer, elle se précipita une nouvelle fois, banda ses muscles en décrivant un tour complet pour prendre son élan, et heurta avec l’énergie du désespoir la jambe intacte sur laquelle s’appuyait cette créature infernale.

Spoiler:
 

Il chancelle mais ne tombe pas, tu n'as pas le temps de le remarquer. Comme n'importe quel coup porté à un os saillant, tu sens la barre épouser un mouvement de boomerang dans ta direction. Le choc est si violent que tu en trembles, que tes dents claquent. Mais surtout, c'est l'épaule sur laquelle tu as appuyé ton lancer qui proteste vigoureusement, dans un mauvais craquement. Tu espères, dans le brouillard de ta douleur, que quelqu'un va profiter de la brèche, pour continuer à cogner, et enfin le mettre à terre. Qu'Armelle va lui exploser sa fichue tronche avec l'aide de Claire, et que Clark va bien, l'autre sang-pur aussi, que personne ne va mourir. Pas encore.

Tu espères, et ne t'entends pas hurler.


Dernière édition par Lauren Hudson le Ven 1 Juin 2012 - 21:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 20:43

Le membre 'Lauren Hudson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 12:31

Jane en avait assez.
Rien ne se passait comme il aurait dû & elle avait horreur de ça, horreur de cette infime probabilité due au hasard. D'un coup d'oeil, elle toisa le nouveau venu. Un sang-pur, il n'y avait aucun doute là-dessus. C'était comme si l'ambiance était devenue nauséabonde tout d'un coup. Où alors, cela avait un triste rapport avec le troll des montagnes qui leur faisait actuellement face.
Grand, gigantesque même & grisâtre. & puant. Tout ce que Jane aimait chez un homme.
Le reste se passa vite. Chacun leur tour, ses acolytes attaquèrent le troll, qui répondit plus ou moins violemment à ses assaillants. Jane frémit lorsque la créature s'en prit à Clark. Il venait de la sauver d'une mort certaine, & pourtant, elle se retrouvait encore une fois tétanisée. Ce fut Fuller, qui malgré ses airs supérieurs, parvint à toucher la bête. Puis, la jeune femme brune essaya à son tour.

La caméra volait autour d'eux, s'amusant du sang qui coulait & des blessures des sorciers. Si seulement elle pouvait mettre la main sur cette face de goule de Jugson pour lui faire avaler sa baguette par un orifice qui ne devrait habituellement pas connaitre un tel sort...

Le troll grognait de toutes ses forces, sa jambe blessée handicapant fortement. Jane ramassa une lourde barre en fer qui était plantée à quelques mètres d'elle & attendit le moment propice. Pourquoi Eireann n'était-elle pas là quand on avait besoin d'elle ? Après tout, c'était elle l'experte en créatures magiques. Jane, elle pouvait lui faire des grands sourires et lui offrir un verre d'hydromel dans le meilleur des cas. D'habitude, elle se serait occupée des blessés, aurait rassuré cette cervelle de bombamousse qu'était Fuller, mais leur meilleur moyen pour s'en sortir était d'éliminer le troll & de foncer vers la médiathèque où ils seraient en sécurité. Tout ce qu'il lui fallait, c'était un peu de chance. Une occasion. Occasion qui lui fut donnée lorsque le troll baissa la tête pour regarder les dégâts qui avaient été causés à sa jambe. Ni une, ni deux, Jane s'avança vers le troll & à la façon des batteurs au Quidditch, elle frappa de toutes ses forces sur la tempe du monstre. Là où ça faisait mal.

Spoiler:
 

Tout le reste ne se passa qu'en un éclair. Le troll qui attrape la barre, qui souleve Jane telle une poupée désarticulée & l'envoie dans le mur avant une facilité déconcertante. Bénie soit Merlin, la tête de l'Irlandaise ne heurte pas le mur, mais elle se ses côtés frémir sous le choc & sa colonne vertébrale entrer violemment en collision.

« Loupé... »


Dernière édition par Jane E. Callaghan le Sam 2 Juin 2012 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 12:31

Le membre 'Jane E. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 13:52

« Roh, boucle-la. » Je crois que Fuller ne m’a pas entendu. Il s’était déjà élancé avec un morceau de verre en main, poussant un cri digne de Calamity Jane, prenant d’assaut un des genoux du troll. Les petits discours typiques du « je suis un sang-pur, je vous écrase tous », j’appréciais moyennement. Cependant, il avait évoqué un point important : le troll et sa masse on ne peut plus imposante bloquait tout accès à la ruelle… La méthode miracle pour m’envoler, je l’avais bien ! Mais sans magie, c’était juste impossible, c’était trop triste. En plus… Merde. Le premier homme avec nous avait valsé dans le décor, une des femmes était passé à deux doigts – ou plutôt deux orteils – de se faire écraser : on était foutuuuuus !

Au final, c’est Fuller qui a réussi à atteindre la jambe du troll en lui plantant son arme improvisée dans l’arrière du genou. La créature ignoble émit un « grouuuph » puissant qui signifiait qu’il n’était pas vraiment content, une jambe à terre. Bieeeeennn ! Au moins, ça prouvait que le nouveau venu n’était pas totalement inutile. Si le troll ne pouvait plus marcher, nous avions une difficulté en moins pour l’abattre, ou au moins, qu’il nous laisse tranquille. Enfin… Comment on tuait un troll, déjà ? Ca ne figurait pas vraiment dans mes hobbies préférés. « Ouch ! Ça doit faire mal ! » Je tournai la tête rapidement en direction de la voix : une caméra était dans les airs, non loin de notre groupe. Parce que ce taré s’amusait à nous filmer, maintenant ? L’enfoiré ! Je retins deux ou trois insultes pas vraiment belles à entendre, essayant de réfléchir rapidement. Une autre jeune femme s’était élancée, armée d’une barre en fer, mais aussitôt eut-elle atteint la jambe du troll qu’elle poussa un long hurlement. Elle ne s’était pris aucun coup, mais c’était certainement l’épaule qui n’avait pas supporté l’impact. Humpf. J’étais bien placé pour savoir la douleur que cela procurait ; depuis une dizaine d’années maintenant, la mienne était aussi fragile qu’une biscotte. Le Quidditch, c’était pas bon pour les articulations ! Une deuxième de nos camarades s’est élancée, elle aussi armée d’une barre en fer, en direction de la jambe du colosse… Et vlan, elle finit dans le mur. Je serrai les dents : la situation devenait plus qu’alarmante, et si une pause soins aurait été utile, il était plus que nécessaire de se débarrasser du troll en premier lieu. Pendant que ce dernier était occupé à projeter sa nouvelle victime contre les briques, j’en profitai pour attraper une des barres en fer qui avait déjà été utilisée contre lui et me faufiler en courant entre son genou à terre et l’autre jambe à moitié tendue.

Spoiler:
 

J’ai rapidement pu atteindre l’arrière de la jambe valide du troll. Sans perdre de temps, j’ai soulevé mon arme improvisée pour la planter de toutes mes forces dans sa cuisse. Il a poussé un nouveau grognement, a agité très rapidement ses bras vers ma direction, reportant son attention sur ce nouveau gêne plutôt que sur mes camarades. Pour éviter de me prendre une baffe monumentale ou de finir écrasé, j’ai du me sauver en courant, me baissant très, très brusquement. Il m’aurait fallu quelques secondes de plus, j’aurais pu enfoncer d’avantage la barre : là, elle n’avait pas eu l’effet voulu. Le troll l’a retiré comme si de rien était, faisant gicler quelques gouttes de sang – du sang de troll, immooooooonde ! Au moins, il était blessé, et pourrait encore plus difficilement se mouvoir. Allez, on y était presque…


Dernière édition par Zakary Cooper le Jeu 7 Juin 2012 - 6:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 13:52

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 11:15

Bon, ça se passait mal, ça se passait très mal ! Enfin du point de vue de la jeune française. Deux en moins, salement amoché, un qui avait visé juste, connard de sang pur utile dirons nous et maintenant ?! Le troll semblait indémontable à défaut d’être indécrottable. Fébrile, Claire cherchait des yeux quelque chose…Quoi, elle savait pas mais un truc utile, se serait bien ! Se sauver ? Oh que oui, elle adorerait sauf qu’un aimable sorcier avait justement souligné que la sortie…ben le troll était en plein devant !

Il boitillait, pas sérieusement amoché et une pensée totalement folle lui traversa l’esprit. La magie ne fonctionnait pas en tant que telle, mais le sang de Vélane dans ses veines avait sa propre façon de fonctionner. C’était une idée débile, une putain d’idée débile ! Mais si elle pouvait « l’envouter » ne serait qu’une seconde, une minute même ! Qu’il ne voit qu’elle, même si il était furax, peut être que les autres…

Des deux mains, elle repoussa les mèches éparses de ses cheveux et dit au mec le plus proche d’elle, celui qui venait de planter la barre dans la cuisse du mastodonte un truc du genre :

« Aux grands mots, les grands moyens…Y a un moldus qu’a dit ça un jour. »

Elle était sale et crotté de partout, pas franchement à son avantage physique, mais le charme vélane s’en moquait bien. Si seulement le troll pouvait y être sensible ! Mais ça, elle n’en savait rien, enfin pas avant d’avoir essayé. Subtilement, elle se plaça dans la trajectoire du regard du troll, secouant légèrement la tête pour ébouriffé ses cheveux tandis qu’une étincelle presque langoureuse s’allumait dans ses iris. Par Merlin ! Faire du charme à un troll ! Tu es descendue bien bas ma pauvre Claire ! Mais tant pis, assaut charme droit devant ! Et prions tous ensemble la Sainte Barbe de Merlin !

Spoiler:
 


Oh génial ! Ca marche ! Si, si, si...Claire fit une petite moue adorable et un gentil :

"Petit, petit, petit...Viens voir maman..."

Tout en s'assurant que son aura ne fléchissait pas. De ses mains, elle faisait des gestes rapides, histoire que l'on comprenne que c'était le moment de...de...de...MAIS FAITES QUELQUE CHOSE !

"Bougez ! Je vous jure que ma mère ne me pardonnera jamais de lui ramener un troll à la maison !"

jura-t-elle entre ses dents serrées.


Dernière édition par Claire Brisson le Dim 3 Juin 2012 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 11:15

Le membre 'Claire Brisson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 15:36

L’une des premières choses qui atteignit ses oreilles lorsque les étoiles arrêtèrent de tourner devant ses yeux fut la voix de Lauren, qu’il avait souvent entendue si calme et mesurée, ici proche de l’hystérique et…Serait-ce de l’inquiétude sincère qu’il sentait dans sa voix ? Il se releva sur ses coudes, dans l’intention de se relever complètement. Ses jambes allaient bien dans l’absolu, il aurait très certainement de beaux bleus le lendemain (si lendemain il y avait mais il préféra ne pas y penser) mais rien de cassé là. Ses côtes en revanche…Une ou deux étaient fêlées, voire cassées, il ne saurait dire. Ça lui faisait un mal de chien et il devrait faire gaffe, mais sinon…Ça devrait aller. Il pouvait encore tenir debout et avancer de manière normale. Son bras droit le lançait, mais à priori, rien de casser, juste le choc qui a produit une douleur. Il verrait bien ce que ça donnerait….

"Non, ça va. Juste des gros bleus"

Ouais, pas tout à fait honnête avec elle, mais s’il lui disait pour ses côtes, il n’en finirait plus de l’entendre lui rabâcher qu’il était un idiot, un abruti, un il-ne-savait-trop-quoi qui exprimerait sa folie passagère et son imprudence maximum sur cette action. Déjà Lauren se lançait à l’attaque du Troll, visant sa jambe alors que Fuller lui avait déjà bien entaillé un mollet. Ah bah voilà, s’il pouvait en plus se la fermer ça serait parfait. Il ne fallait pas trop en demander non plus ; l’attaque de Lauren n’eut que très peu d’effet et un crac significatif lui indiqua qu’elle n’était pas ressortie indemne de cette tentative. Jolie tentative cependant. S’approchant d’elle il fut certes plus calme qu’elle ne l’avait été avec lui mais la question resta la même.

"Rien de cassé ?"

Puis ce fut l’autre homme présent du groupe qui blessa la jambe du troll. Jolie réussite. Au moins s’ils voulaient ils pourraient fuir sans risquer de se faire suive trop vite par le troll. Pourtant lui aussi savait pertinemment que si ils ne le mettaient pas hors d’état de nuire rapidement, il resterait une menace. C’est alors que Claire réussit à capter l’attention du Troll sans que ce dernier ne tente de l’écrabouiller. Il haussa un sourcil impressionné à cette prouesse mais sut qu’ils n’avaient que peu de temps pour agir avant que le troll ne sorte de sa transe (quelle qu’en soit la nature). Il n’était peut-être pas en meilleur forme pour faire ça, mais s’il devait atteindre que sa majesté Rookwood ne se réveille pour agir, ils pouvaient perdre le peu d’avantage qu’ils avaient en cet instant.

"Passes-moi ton arme Lauren"

Il prit l’arme de fortune, cette barre de fer, et se lança. Pas de cri de guerre, pas de bruit, rien, il serrait les dents pour taire la douleur qu’il ressentait dans les côtes et éviter de briser la transe dans laquelle semblait être entrer le Troll et visa la gorge de la créature.
Spoiler:
 

Il réussi à enfoncer cette foutue barre de fer en travers de la gorge du troll qui, sous la surprise et la douleur probablement, lâcha un grognement qui se noyait peu à peu dans un gargouillis écœurant à cause du sang envahissant la gorge de la créature. Clark se recula vivement, son bras droit le lança un peu plus, lui donnant des vertiges sous la douleur. Il prit appui sur Lauren un instant, inspirant et expirant profondément, tentant de dissiper à la fois la douleur et les vertiges. Il avait peut-être un peu abusé là. C'est sûr, s'il entendait parler de ça,François allait encore faire son inquiet. Et Bruce...Il préférait ne même pas y penser...


Dernière édition par Clark Blackburn le Dim 3 Juin 2012 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 15:36

Le membre 'Clark Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 17:57


Armelle Rookwood


Malgré l’étiquette que je lui avais collé sur le front, ce gamin n’était pas si con que ses pieds. J’avais échoué dans ma tentative pour blesser le troll, et lui, mine de rien avait réussi à sectionner un tendon au genou de la créature. Il remontait dans mon estime ce gosse, et peut-être serait-il un allier au final. Ça valait mieux pour lui, parce qu’il se la jouait boulet jusqu’à ce qu’on sorte de ce merdier, il allait sévèrement trinquer avec les impurs qui ne semblaient pas l’apprécier. Le troll tomba, à genoux contre le sol. Dans un bruit assourdissant, accompagné d’une vague de puanteur. La puanteur ne me gênait pas. Quand on avait eu l’habitude de bosser avec des créatures dangereuses, la mauvaise odeur était souvent synonyme de « dangereux ».

Suite à l’exploit de Fuller, les autres se sont jetés, les uns après les autres sur le troll. Je les observais tout en réfléchissant au moyen de donner le coup de grâce à ce troll. La brune tenta d’attaquer sa jambe, celle valide. Un échec. Evident. Je souriais en la voyant souffrir, certainement à cause de son épaule. La deuxième, le sac à patate pas assez rapide. Oui un troll était idiot, mais s’il se baladait avec un gourdin ça ne faisait pas de lui un mou du scrout. Elle fut envoyée contre le mur. Une en moins. Ça allait finir que seuls Fuller et moi allions rester intacts. Les impurs n’étaient pas vraiment solide. Voilà pourquoi il ne fallait pas mélanger les sangs purs avec n’importe quoi !

Cooper se lança. Dans la cuisse. Toujours occupée à élaborer un plan, je ne pus m’empêcher de protester. « Nan mais ce n’est pas en lui mutilant les jambes qu’il va crever ! Vous réfléchissez avec votre tête oui ou bouse ?! » Je soupirais. Il ne fallait pas laisser les sorciers du bas peuple s’occuper de choses sérieuses.

Bon j’avais mon plan en tête, il ne me rester plus qu’à l’appliquer. La petite blonde tenta alors un truc surprenant. Une vélane ? Intéressant. Elle réussit à capter l’attention du troll, qui commençait à la suivre, mettant un genou devant l’autre. Parfait ! J’allais pouvoir m’occuper du troll pendant qu’il était captivé à autre chose. Je glissais dans ma boots une barre d’acier que j’avais aiguisé, rapidement, peut-être trop. Elle était tranchante, mais peut-être pas assez. Je la glissais donc dans ma chaussure pour me libérer les mains. Je me suis déplacée derrière le troll où m’apprêtais à bondir sur lui jusqu’à ce que Blackburn lui saute dessus pour lui enfoncer une barre dans la gorge. Nan mais qu’est ce qu’il faisait ?! C’était à moi de tuer ce troll. Quel enfoiré ! Je n’aimais pas que l’on me double, encore moi quand il s’agissait de Blackburn. Je soufflais, énervée. Vexée. Mais remontée à bloc pour lui montrer que j’étais la meilleure. C’était à moi de tuer le troll. Plus que l’envie de m’en sortir je voulais tuer de mes mains cette créature. C’était à moi de le tuer, pas à lui. Pas à un impur, mais à moi ! J’inspirais fortement. Le troll essayait d’assommer qui se trouvait devant lui. Sauf que j’étais derrière. Fléchissant mes jambes, je les tendis pour sauter sur le dos de la créature. Je m’agrippais à ses épaules pour me hisser jusqu’en haut. J’ai retiré la barre d’acier coincée dans ma boots pour porter le dernier coup. Le tuer de mes propres mains.


Spoiler:
 


Il n’aimait pas que je sois sur son dos, visiblement ce troll. Je m’étais agrippée à son oreille en même temps, donc normal qu’il essaye de se débatte. Le souvenir de sa maman lui tirant les oreilles encore présent. J’ai réussi à planter ma barre d’acier dans les voies respiratoires. Achevant la vie de ce troll. Satisfaite, mais pas totalement. J’aurais aimé lui arracher la tête.
Dans un dernier geste, le troll m’a éjectée au sol, tombant en même temps que lui. Je suis tombée sur le dos, une main du troll venant m’écraser les entrailles et étouffant un cri de douleur. Mais il était mort. Je regardais le ciel, essoufflée, il toujours aussi noir, puis la caméra de Jugson. « T’as pas mieux comme bestiole ? » Ok il avait été difficile à battre ce troll, mais ce n’était rien comparé aux vampires


Dernière édition par Maël J. Rookwood le Dim 3 Juin 2012 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 17:57

Le membre 'Maël J. Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 20:44

« Non… Non non non non non… » Dans sa régie, Harvey Jugson tentait de comprendre pourquoi les runes s’affolaient. Il ne s’était absenté que quelques minutes pour une magi-conférence avec un négociateur du ministère, jusqu’à ce qu’il lui raccroche au nez après lui avoir fait savoir qu’il n’avait aucune réclamations et qu’il souhaitait simplement continuer son jeu. Les yeux du sang-pur parcouraient son écran alors qu’il pianotait sur son clavier à la recherche d’une erreur. Ses dents grincèrent. Ses runes étaient instables, elles ne tiendraient pas. C’était trop de pression, trop de pression, il avait besoin d’une dose, trop de pression. Il secoua la tête et se donna une claque. Il devait trouver un moyen de tourner la situation à son avantage. « Sonorus. » murmura-t-il.

***

Hector se releva en gémissant. Le coup qu’il avait reçu dans le ventre l’avait propulsé sur plusieurs mètres en plein dans le grillage. Une fois debout, il remarqua que le troll lui tournait le dos. Pendant une fraction de seconde, il envisagea la possibilité de s’enfuir et de continuer seul mais voir ses coéquipiers mener la créature à mal le fit rester. Ils semblaient moins incapables que ce qu’il avait pensé… Quelques secondes plus tard et la montagne ambulante n’était plus qu’un cadavre fumant et sanglant, presque décapité. C’était vraiment du travail de sagouin mais au moins c’était efficace. Hector força un sourire assez convaincant et s’approcha des autres. « Beau boulot les gars ! » Honnêtement, il n’avait pas particulièrement envie de leur donner une petite tape sur le dos pour avoir fait ce qu’ils étaient censés faire, mais il n’avait pas besoin d’être un voyant extralucide pour comprendre que ces gens ne l’aimaient pas. Il avait besoin d’alliés infaillibles et on n’attrapait pas des mouches avec du vinaigre. Après avoir tenté de soigner les bobos occasionnels avec les moyens du bord, ils se remirent en route.

La voix d’Harvey Jugson le sortit de sa rêverie. « C’est l’heure de lancer les dés de la chance ! Oh, double six ! Certains d’entre vous retrouvent la magie pour une durée indéterminée, profitez-en parce que ça ne durera pas longtemps ! » La… Magie ? Hector sortit sa baguette, aussi impatient qu’un gosse le matin de Noël. Il tenta un Lumos, en vain. « Putain de dés de la chance de mes deux… » Le sang-pur rangea le bout de bois en ronchonnant. Il n’aimait pas les faux espoirs alors il ronchonnait, et il continua à ronchonner jusqu’à ce que le petit groupe arrive devant une sorte d’arche en pierre, donnant sur une rue pavée de dalles de toutes les couleurs. « Je le sens pas cet endroit, on fait demi-tour… » Mais personne ne l’écouta. Ils préférèrent s’approcher pour lire les inscriptions sur la tablette qui trônait sur un piédestal à côté de l’arche.

Informations rp



ϟ Vous l'aurez compris, vous ne faites pas partie de ceux qui retrouvent la magie.

ϟ Vous vous trouvez devant un piège... Particulier. Sur la tablette d'ardoise sont gravées les règles ainsi qu'un code couleur. Pour passer de l'autre côté, vous devrez marcher sur les dalles colorées dans l'ordre qui apparait sur la tablette. A la moindre erreur, vous vous retrouverez enfermé dans un cercle de feu, incapable de quitter la dalle. Et bien sûr, parce que sinon ce serait vraiment trop facile, le code couleur est différent pour tout le monde. Alors que vous voyez jaune-bleu-vert-vert-jaune, votre voisin verra rouge-bleu-bleu-jaune, donc pas d'entraide possible. Cela demande de la mémoire mais également de l'agilité, car si la case de couleur dont vous avez besoin est occupée, il faudra en chercher une autre plus loin. Une fois passés de l'autre côté, vous pouvez libérer vos prisonniers. Attention chaque personnage ne peut libérer qu'une personne. Vous devrez donc faire des choix.

ϟ Il vous faut deux oui pour passer à travers le piège.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 10:08

Ca faisait mal. Plus mal que la fois où elle avait manqué de se casser le petit orteil contre la table de la cuisine. Plus mal que la gifle qu’Amy lui avait donné lorsqu’elle avait décidé de rompre. Plus mal que la fois où elle s’était cassée le poignet en suivant Joe qui l’enjoignait à grimper dans ce foutu chêne. Son hurlement finit par s’éteindre pour laisser place à de petits gémissements haletants alors que Lauren tournait la tête pour contempler les dégâts. Sous son haut noir, son épaule formait une bosse désarticulée et elle sut, à sa grande horreur, que l’os de son bras avait été déboité. Il n’y avait qu’une seule solution, le remettre en place, et elle avait vu L’Arme Fatale, elle savait que c’était très, très douloureux, presque plus que de se la démettre.

Elle ne sortit de ses pensées, appuyée contre un mur, que lorsque Clark la rejoignit. Et Lauren s’en voulu de lui avoir hurlé dessus. Sa voix était calme, ses gestes sûrs, alors qu’elle était certaine qu’il devait être tout aussi blessé qu’elle. Lauren aurait voulu se blottir dans ses bras, relâcher la tension qui la faisait trembler. A la place, elle se contenta d’un petit rire grinçant qui n’était que de l’autodérision, et répondit.


« Je, eh bien, ça picote un peu. Mais ça va aller. »


Lauren essuya mollement son visage de sa main indemne, s’empêchant de lui demander de l’aide pour son épaule – ils verraient ça plus tard, à la médiathèque, même si courir avec cette douleur qui lui donnait la nausée n’allait pas non plus être une partie de plaisir. Pâle, les yeux brouillés par les larmes, elle recula pour laisser la place aux autres, pour qu’ils aient au moins plus de chance qu’elle. Ca l’empêcha de s’inquiéter pour Jane un premier temps, alors que son corps avait été envoyé non loin d’eux comme l’avait été Clark, ça l’empêcha de saluer la semi victoire de Zak, et surtout ça l’empêcha de tomber amoureuse sous le charme Vélane de Claire. Mais Clark profita de la soudaine faiblesse du troll pour lui demander son arme, que Lauren lui tendit avec plaisir. Elle n’eut qu’un simple chuchotement éteint avant qu’il ne s’éloigne :


« Finis ça Clark. »


Et Clark répondit favorablement à sa demande. Il n’y eut que les râles d’agonie du Troll, le bruit écoeurant du métal qui s’enfonce dans la peau, pour tuer. Il n’y eut que l’odeur du sang dans la ruelle, une odeur lourde, plus écœurante que la puanteur de la créature. Cette odeur s’infiltra dans son nez comme de la mélasse et envahit ses poumons pour les étouffer. Lauren eut un gargouillis mais se refusa à vomir. Elle avait encore sa dignité et se trouvait assez merdique pour ne pas en rajouter avec ce genre de petites faiblesses. A pas lents, elle s’approcha de Claire, sans regarder le cadavre échoué au sol. Lauren n’avait pas vraiment de rancœur, mais ils venaient de tuer, et cela lui pesait sur l’estomac.

C’était soit lui soit nous, essaya-t-elle de se convaincre.


« Tu vas bien ? »
demanda-t-elle à la jeune fille.
« Est-ce que tout le monde peut marcher ? »

Il fallait avancer. Le troll mort, il ne fallait pas laisser le temps à Jugson de comprendre cette victoire. Sinon il allait leur envoyer quelque chose de pire et de…

« T’as pas mieux comme bestiole ? »


La bravade de la sang-pur la hérissa au plus haut point.


« C’est rassurant de voir que l’on peut compter sur votre présence pour combattre ces foutus pièges pendant qu’on tente de sauver nos fesses. »


Mais Lauren était trop fatiguée pour être véritablement enragée et cela sonna comme un simple constat plus qu’une insulte. Cela valait mieux. Des sangs-purs comme cette femme pouvait vous garder dans votre ligne de mire pendant des années pour simplement venger une critique comme celle-ci. Mais Lauren vivait déjà dangereusement et ce fut l’habitude qui l’empêcha de se sentir menacée par une quelconque revanche.

« Continuons… La médiathèque n’est qu’à deux pâtés de maison d’ici. »
Murmura Lauren en pointant une ruelle plus étroite, surplombée par une arche de pierre.

Tous obéirent à cet ordre implicite mais ils n’avancèrent que de quelques pas avant que la voix de ce taré de Jugson retentisse à nouveau. Par réflexe, Lauren rentra la tête dans les épaules. Merde.

« C’est l’heure de lancer les dés de la chance ! Oh, double six ! Certains d’entre vous retrouvent la magie pour une durée indéterminée, profitez-en parce que ça ne durera pas longtemps ! »


…. La Magie ?

Lauren sentit un début de fou rire hystérique poindre le bout de son nez. Ce fut le jeune sang-pur qui apporta sa réponse aux dés de la chance avec un sort basique qui ne fonctionna pas. Et il ronchonna. Oui effectivement il ronchonna. Lauren laissa quelqu’un d’autre s’occuper de calmer cet énergumène – oui d’accord il leur avait sauvé la vie mais son attitude était tellement agaçante…

Comme si dans les circonstances actuelles la magie pouvait leur être utile. Quoi ? Pour lancer un accio portoloin ? Et si les portoloin aussi étaient piégés ? Et si ce petit retour à la magie n’était qu’une vague farce pour plomber leur optimisme de survie ?


« Hey Jugson, j’espère que le Ministère et ce bon vieux Mervyn Kark aura la joyeuse idée de t’enfermer avec un centaure en rut quand ils t’attraperont. »

Lauren fut l’une des premières à atteindre l’arche, et ce fut elle qui s’approcha de la tablette. Fuller marmonna sa trouille et elle se tourna vers lui avec un pauvre sourire.


« Personne ne peut sentir cet endroit Hector. Mais c’est le seul chemin. Et il se peut que quelque chose de pire nous attende autre part. »


Ses yeux retournèrent aux ordres inscrit sur la tablette.

« Il faut franchir des dalles colorées selon un code. »


Cela ne semblait pas bien compliqué.

Lauren s’écarta, laissa les autres déchiffrer les inscriptions à leur tour.

« Bleu, blanc, rouge. Vert, jaune, rose. »


Se léchant les lèvres, elle se tourna instinctivement vers Claire et demanda.

« C’est la même chose pour toi ? »


Mais la réponse fut négative, comme elle s’en doutait. Lauren eut un petit rire sans joie, passa prudemment sa main sur son épaule et traversa l’arche. Les règles disaient qu’on pouvait se retrouver piégé si on faisait la moindre erreur et qu’un passeur victorieux ne pouvait délivrer qu’une seule personne.


« Alors j’espère que la majorité emportera la victoire…. »
Chuchota Lauren avant de se tourner vers Clark.
« J’y vais. Je veux m’assurer que même les dalles colorées ne comportent pas de pièges. Mais si je me fais coincer, et que tu dois faire un choix, choisis l’autre. Une nana avec l’épaule démise et un manque de bol évident vous servira à rien. Suis la rue, remonte vers la médiathèque, trouve le portoloin, fait cesser cette merde et on se retrouvera à la sortie. …. On doit diner ensemble. »

Avec un petit sourire craquant totalement français, Lauren prit une inspiration. Et s’élança.

Spoiler:
 

Hey. Elle y avait presque crue. Mais cette maudite épaule - et bordel elle aurait du demander à l'un d'entre eux de la lui remettre en place avant de commencer à sautiller partout - l'avait finalement empêché de continuer le jeu plus loin. Affalée sur la dalle noire sur laquelle elle venait de tomber, sur son épaule valide évidemment, elle n'eut que le temps de se recroqueviller avant que les flammes du piège ne l'entourent et empêchent quelqu'un de venir la sauver. Morte de trouille, des sanglots rageurs l'empêchant d'avertir Clark ou les autres du fait qu'elle allait bien, Lauren prit sur elle pour se relever, et lever la main gauche pour qu'elle soit visible au dessus des flammes. Tout va bien, je suis là.

Ouais. Je suis là....


Spoiler:
 


Dernière édition par Lauren Hudson le Lun 4 Juin 2012 - 11:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 10:08

Le membre 'Lauren Hudson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 12:19

Claire en tremblait presque. Déjà et d’une parce que un troll qui vous regarde avec un air énamouré n’était pas la chose la plus belle au monde, mais surtout parce que, profitant de ce petit moment, l’un des sorcier venait de lui planter un cure dent dans la gorge, aussitôt suivit pas une brune à l’air pugnace qui enfonça le clou. Le sol trembla lorsque le troll s’effondra et Claire émit un petit rire nerveux.

« Désolée, tu es pas mon type… »

Certes, c’était destiné a faire rire mais sur le coup, la voix qui tremblait manquait clairement de confiance en soi. Oui, elle avait eu peur, même carrément la trouille de sa vie. Elle avait joué quitte ou double avec son charme vélane et…heureusement..ou pas, c’était le double qui avait gagné. Mais en attendant, elle se rendait compte de l’étendue des dégâts. La brune qu’elle avait suivit semblait mal en point, sans compter l’autre sorcier qui avait volé…Elle ? Physiquement, ça allait mais mentalement, elle était encore secouée, comme si elle avait frôlé la mort et la mort là….elle puait de la bouche ! Pour un peu, la française en serait tombé a genoux de soulagement, mais elle s’obligea à rester debout, frémissant des pieds à la tête, l’estomac décidant de jouer des montagnes russes. Vomit, ; vomit pas. Vomit. Vomit pas…Son estomac décida pour elle et Claire eut tout juste le temps de se planquer derrière une poubelle. Autant pour le sexe à pile…Le front luisant de sueur, elle se redressa, repoussant fébrilement ses cheveux et fouilla sa poche arrière pour en sortir un bon vieux chewing gum moldus…A la cerise. Elle était en train de le machouiller frénétiquement lorsque la Brune à l’épaule démise lui demanda si elle allait bien…Claire hocha un peu trop vigoureusement la tête.

« Je vais bien, je vais bien, je vais bien…Tout va bien, y à pas de morts…Sauf mon…euh…fiancé. »

Humour tremblant, si, si, si, elle se sentait au bord de la crise d’hystérie aussi s’efforça-t-elle d’inspirer profondément. Par la bouche de préférence avant de fusiller le sang pur du regard.

« Mais il va la fermer le m’as-tu-vu ?! »

Grommela-t-elle, trouvant salutaire de gueuler contre un type ce qui la détournait de son chaos émotionnel. Sauf que c’est ce moment que choisit ce cher Ministre pour en rajouter une couche…Claire leva les yeux au ciel et gémit :

« Pitié… »

Et bien non, pas de pitié pour les sorciers. Pas de magie, que dalle, le néant, le trou du cul d’Pas de magie, que dalle, le néant, le trou du cul d’un dragon. Elle retint un juron et shoota dans un caillou. Lentement, elle se mit en marche, s’attendant à une nouvelle catastrophe à chaque pas. Sauf que ce ne fut pas à proprement parlé une catastrophe qui s’ouvrait devant eux. Juste une espèce…

« Copieur,l’Arc de Triomphe ! »

Ouais, ça y ressemblait, quel égo c’était pas possible ça ! Elle écouta la Brune parler et s’approcha à son tour de la tablette, levant les yeux ensuite par devant eux.

« Non, moi c’est Rouge, jaune, jaune, bleu, vert, rose et rose… »

Soupira-t-elle en comprenant soudainement que personne ne verrait la même chose qu’elle. Absolument personne. La poisse ! De chez poisse !

« Ouais, prions le caleçon de Merlin parce que là, je ne suis pas d’humeur à jouer à saute mouton… »

Lauren s’élança la première et Claire sentit son cœur battre à tout rompre. Et si ils grimpaient sur le dos de…Ah non, mauvaise idée…Elle poussa un petit cri lorsqu’un cercle de feu entoura subitement Lauren, lui cachant la silhouette fine. Elle mit ses mains en porte voix :

« HEY ! CA VA ? »

A moins qu’elle n’ai brulée vive ! Ce tte idée donnait des sueurs froide à la jeune blonde. Mais Ted n’avait de cesse de lui répéter qu’elle était frondeuse, courageuse…Elle déglutit…C’était le moment de vérifier. Elle jeta un coup d’œil au dénommé Clark.

« J’y vais en seconde, je ne suis pas blessée mais je ne connais pas la ville donc je risquerais de ralentir ou de me perdre donc si je passe pas, vous serez plus rapide. »

Elle s’humecta les lèvres.

Spoiler:
 

Trois dalles niquel, de justesse mais ça passe. La quatrième, un peu trop loin, la força à mettre plus de puissance dans son saut, résultat, elle atterit sur la pointe des pieds, les bras décrivant des moulinets, gardant un équilibre précaire donc à deux doigts de se faire capturer a son tour. Sa seule chance ? Un compagnon de dallage qui puisse la stabiliser mais là...Claire se mordit la lèvre, oscillant un coup en arrière, un coup en avant...La poisse je vous dis !


Dernière édition par Claire Brisson le Lun 4 Juin 2012 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 12:19

Le membre 'Claire Brisson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 8:07

Fierté de sang-pur de bombabouse ! Comme si une barre de fer dans la gorge, ce qui allait le tuer mais douloureusement il le savait, n’était pas suffisant. Il fallait que Rookwood en rajoute ; il le savait, c’est parce que c’était lui qui avait placé le coup fatal à ce Troll. Fut-ce quelqu’un d’autre ça n’aurait probablement pas eut le même impact. Cependant, à l’instant présent, Clark était loin, très loin de se préoccuper d’une histoire de fierté bafouée. Ca allait lui retomber dessus à un moment ou à un autre, mais en attendant son seul et unique objectif était de survivre et si possible avec tous les autres membres de son groupe. Même Rookwood. Il avait beau la détester et mépriser son mari, il ne lui souhaitait pas pour autant de perdre sa femme. Il savait ce que ça faisait. Même à son pire ennemi il ne le souhaitait pas.

Hochant la tête pour dire à Lauren que ça allait, il reprit la route en direction de la médiathèque, ignorant superbement Rookwood et ses commentaires qui lui donnaient envie de lui mettre des baffes. Sérieusement, elle pensait faire quoi ? C’était quoi son but ? Enerver Jugson un peu plus pour qu’il leur mette il ne savait quelle bestiole encore plus mortelle et dangereuse que le Troll ? Tiens quand on parlait du loup, on en entendait la voix (oui, on change un peu le proverbe et alors ?). Il parlait de dés de la chance (ahah ! la bonne blague) et de retrouver la magie. Il releva la tête. S’ils pouvaient récupérer la magie, même pour une courte période de temps, ils pourraient faire en sorte d’aller plus vite dans les rues de Londres. Il a espéré de tout son cœur de Poufsouffle pour qu’ils aient de la chance, mais le Fuller le rassura : ils n’en n’avaient pas. Poussant un soupir il reprit sa marche sans un mot. De toute façon, qu’est-ce qu’il y avait à dire. Cependant l’insulte que Lauren lança à Jugson par caméra interposée le fit sourire. Ouais, ça lui disait bien qu’il finisse comme ça ce fou, ou bien dans leur situation, juste pour rire.

Le nouveau piège qu’il leur soumettait n’avait, dans l’absolu, rien de bien sorcier (jeu de mot volontaire), mais il s’en méfiait comme de la peste. Lauren décida d’y aller en premier, lui donnant comme consigne de libérer la plus jeune du groupe si elle se faisait coincer. Clark acquiesça et observa, anxieux, la jeune femme faire son code couleur jusqu’à se tromper et se retrouver dans un cercle de feu. Il fut à deux doigts de traverser le terrain juste pour vérifier si elle allait bien, mais la main qui sortit d’au-dessus du cercle de feu le rassura. Elle était vivante ; Claire y alla ensuite, faisant un sans faute. Ou presque. Elle était actuellement en équilibre précaire. Il fallait faire quelque chose vite. Clark regarda la suite de couleur qu’il devait effectuer. Bleu-bleu-rouge-vert-jaune. Il observa les dalles et chercha un chemin qui pourrait lui permettre de passer ET de remettre Claire en équilibre normal. Il se lança, il verrait bien ce que ça donnerait.

Spoiler:
 

Il l'avait fait, il était passé. Il se permit un soupire de soulagement en regardant ce qu'il venait de traverser. Il n'avait rein put faire pour aider Claire, il n'avait pas pu passer assez près pour l'aider. Mais il savait qu'il pourrait la libérer quand le moment serait venu. Ca ne lui plaisait pas de devoir laisser Lauren là et il espérait que quelqu'un d'autre passe pour la libérer...


Dernière édition par Clark Blackburn le Mar 5 Juin 2012 - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 8:07

Le membre 'Clark Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 11:42


Armelle Rookwood


La chance, j’en n’avais pas vu ne serait-ce que l’ombre depuis le début de ce cauchemar. Même si ce cauchemar ne me mettait absolument pas dans des états de panique, d’angoisse ou autre. La seule chose qui me faisait peur était que Lawrence ne s’en sorte pas. Si nous étions tombés sur un troll, je ne sais sur quoi lui était tombé. Je savais que j’allais m’en sortir, c’était une évidence. Je ne savais pas comment et dans quel état par contre. Mais je survivrai jusqu’au bout de ces épreuves. Je dégageais la main du troll du mon ventre. J’avais quelques douleurs dans le dos, mais rien de bien méchant. J’étais entrainée pour chasser les vampires, j’étais endurante et solide. Pas vraiment des qualificatifs féminins. Mais il fallait que je m’éloigne de mon côté femme pour traquer les vampires, c’en était la condition. Non par contre le ventre, c’était un peu plus douloureux. Après avoir donné naissance à mes deux enfants c’était peut-être la partie de mon corps qui était la plus sensible. Et puis le fait d’être une femme et une mère, mon ventre était la partie de mon corps que je protégeais le plus. Sauf là. Je me suis néanmoins remise debout, m’étirant le dos pour tout remettre en ordre. J’étais couverte de sang, et je dégageais une odeur infecte, celle du troll. Une raison de plus pour que les autres sorciers ne se dérangent pas pour me faire des remarques. La brune me fit une remarque, je j’ignorais.
La voix de Jugson retentissait autour de nous. Le retour de la magie ? Fuller tenta un sortilège, en vain … La chance n’était pas avec nous. Je soupirais, mais j’avais réussi… nous avions réussi à nous en sortir sans la magie jusqu’à présent. Nous nous dirigions vers une autre ruelle, la brune en tête. Même si je ne portais aucun égard envers elle, elle connaissait le coin. Seul avantage. Une arche. Génial. Hector voulait se barrer. « Fuller, tu restes ! » Il risquerait de se blesser en tombant sur une autre créature, même s’il avait réussi à montrer un peu de bravoure. Mais je ne pouvais pas laisser un sang pur seul dans ce merdier. Un impur pourquoi pas.
Il y avait une tablette, avec une ligne de couleurs. On devait mettre un pied sur une couleur puis l’autre, suivant notre ligne. Enfantin. Enfin… pas tant que ça. Car si décapiter un troll ne me posait aucun problème, faire la danseuse sur des dalles de couleurs ne me réjouissait pas vraiment. Je n’étais pas la plus gracieuse des femmes. Et l’idée de me retrouver dans un cercle de feu, comme la brune, ne m’enchantait guère plus. Surtout qu’ayant été imbuvable avec les autres, pas sûre qu’ils veuillent me délivrer. En même temps pas sûre que moi-même j’accepte d’en délivrer.

Bon, j’avançais vers cette tablette, avec beaucoup moins d’enthousiasme que vers le troll. J’aurais préféré un petit vampire à la place de cette tablette en y réfléchissant bien. Vert – Rose – Vert – Jaune – Bleu – Bleu. Mouais. J’ai observé les dalles de couleurs, bien sur le bleu était loin du dernier bleu. Magnifique. « Bon, j’ai pas trop le choix de toutes façons. » La blondinette était en train de perdre l’équilibre, et Blackburn avait réussi les doigts dans le nez. Je passais juste après lui. J’ai respiré, longuement. Si Blackburn y arrivait, je pouvais y arriver. C’était un homme, j’étais une femme. Allez Armelle ! Fait ressortir ton côté femme. Allez, premier pied …

Dés pour les dalles:
 
Dé pour Claire:
 

Je ne me sentais absolument pas dans mon élément. Faire la girouette sur des dalles de couleurs … ce n’était tellement pas moi. Je respirais lentement, espérant que ça m’aiderait. Les premières dalles étaient passées. Je devais passer sur une dalle jaune. Mon pied glissa, et je commençais à pencher sur le côté. J’allais entrer en collision avec la blondinette. C’est bon j’allais être entourée d’un cercle. Génial … Mais non ! Le contact avec la demoiselle nous aida toute les deux. Prenant appui l’une sur l’autre nous avons pu reprendre notre équilibre. Parfait ! Je l’appréciais cette petite vélane finalement. Après un souffle de soulagement je repris les bonds sur les dalles. Allez, plus qu’une ! Une toute petite dalle bleue … et non ! Mon dos s’était bloqué, suite à la chute avec le troll. Le bas du dos bloqué. Et bouse ! Incapable de faire un grand pas. A moins que … mais non hors de question ! Mais je n’avais pas vraiment le choix. Je grimaçais … « Quelqu’un peut me pousser au passage ? J’ai le dos bloqué… » Humiliée … honteuse. Allez-y, faites-vous plaisir, pousser Madame Rookwood !


Dernière édition par Maël J. Rookwood le Mar 5 Juin 2012 - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 11:42

Le membre 'Maël J. Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe V
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs