Le Prince et l'arnaqueur



 



Le Prince et l'arnaqueur
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
avatar
Matt Felker
Master trickster
Messages : 128 Crédits : rang
Age du personnage : Quarante-trois ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Prestidigitateur au chômage forcé, criminel en fuite (mais un petit criminel, qu'il dit), main d'oeuvre sur les spectacles du Chimeria Horror Show
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Il n'en a pas.
Epouvantard : Il ne l'a jamais vu.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Aoû 2014 - 12:44


27 juillet 2022

Plus d'un an pour enfin arriver à ce moment.

Plus d'un an à être surveillé, soupçonné, pisté, à être vu comme un traître, un voleur, un moins que rien. Plus d'un an de non-dits, de méfiance, d'attente, de commentaires ravalés, d'amertume dissimulée, de colère froide transformée en sourires fielleux.

Plus d'un an. C'était le moment.

Chloe avait confiance en lui – c'était ce qu'elle lui avait répété pendant qu'il s'habillait. Cela faisait une année révolue qu'il avait été accepté au sein du Chimeria Horror Show et qu'il donnait de sa personne et de sa baguette aux spectacles. Sa fidélité, de toute façon assurée par un Serment Inviolable, avait été totale, et il avait eu une attitude exemplaire pendant tout ce temps. Il avait été habitué à agir par lui-même, à prendre ses propres décisions, et il s'était pourtant plié sans rechigner à être un employé. À ce qu'on le sous-estime, également, à ne pas être la vedette, à être une ombre moqueuse. Tout ce temps avait payé, apparemment, parce que Matt avait rendez-vous ce soir pour que ce temps sois du passé désormais, un simple souvenir. Et Chloe avait confiance que tout allait bien aller.
« Back for more. » L'accent rude et la voix d'Arnold Schwarzenegger, un clin d’œil à son reflet, qui le lui rendit, avant qu'il quitte la roulotte qu'il partageait avec la Roemer pour aller rejoindre Thanatos Selwyn. L'homme qui devait valider sa période de probation, pour qu'enfin il devienne un circassien à part entière et que l'humiliation d'être un sous-employé se termine. Il attendait cela depuis 2021 et les Selwyn avaient fini par statuer qu'on pouvait lui faire confiance – un peu, à tout le moins, et c'était déjà beaucoup vu le personnage.

Un sifflement joyeux accompagna sa marche jusqu'à la roulotte de Thanatos, où il devait normalement être seul à l'attendre. C'était un rendez-vous important, officiel, et il espérait bien que le fils du propriétaire du Cirque n'ait pas invité le monde entier à cette rencontre. Ce n'était pas le mariage de Charmelle et Hard Touth non plus ! Un costume d'un bleu clair surprenant, agrémenté d'une cravate ornée d'as de pique. Le symbole du Cirque. Ses couleurs. Son uniforme. Une recommandation de la part de son assistante, qui avait choisi ses vêtements avec précision pour être certaine que ce spectacle, cette nouvelle et décisive prestation, allait être parfaite. Comme dans le temps. Comme avant Azkaban. Que ce temps lui manquait... Matt chassa cette pensée d'un geste agacé de la main et prit quelques minutes avant d'entrer la roulotte, bourrant, allumant et fumant sa pipe pour se détendre un peu plus. Il n'était pas particulièrement nerveux, mais... tout de même un peu, soyons honnêtes. Le goût du tabac le calma, l'assura, et il put enfin frapper à la porte de la roulotte et se retrouver face au fils Selwyn. Un sourire poli de salutation, un signe de tête, le tout d'une sobriété et d'une politesse qui semblaient toujours fausses sur le Felker. « Thanatos. » Content de te voir, petit merdeux. Tu me laisses entrer et on règle ça rapidement, tu veux ? J'ai mieux à faire qu'attendre encore et encore que vous décidiez que je mérite un peu de confiance. Après tout, vous avez relativement confiance en Emerson, vous n'êtes pas à un criminel près dans vos pattes.
Vous comprenez qu'il avait gardé la suite de sa pensée pour lui-même, même s'il était sans aucun doute facile de lire dans ses yeux froids ce qu'il pensait de Thanatos Selwyn. Ce qu'il pensait d'être surveillé et qu'il ne valait même pas la peine que ce soit Salomon qui approuve sa présence au Chimeria.
« Superbe nuit. » Chaude, étoilée, point lourde, parfaite pour la suite des choses. Matt n'avait pas osé penser à la possibilité qu'il doive encore faire ses preuves, que ses accomplissements ne prouvent pas suffisamment sa bonne foi. Il n'osait pas y penser, parce qu'il n'osait pas non plus penser à sa potentielle réaction face à ce genre d'annonce. Parce que de toute façon, Chloe avait confiance en lui.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



monsters we are the shaken, we are the monsters underneath your bed. we are mistaken, we are the voices inside your head. believe what you see.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Thanatos Selwyn
Messages : 36 Crédits : Lili
Age du personnage : 32 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Equilibriste, Elementariste
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Orque
Epouvantard : Depuis que son frère est mort, c'est la disparition de sa soeur qu'il craint le plus
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Aoû 2014 - 10:07


Peut être que si le Chimeria avait été encore ce qu’il était, Matt Felker n’aurait jamais mis les pieds sur le sable de la piste. Dans un monde où Kark était encore Ministre, et Hypnos encore en vie, ils n’auraient pas eu besoin de personnel et d’un sorcier de bas étage comme lui. Seulement le Ministère était aux mains d’une Americaine et de ses piafs, le Chimeria était parti en fumé et le personnel du cirque éparpillé aux quatre coins du pays. Et Salomon avait fini par se dire qu’il pourrait être utile. Le Basique avait bien joué son coup, si vous demandiez son avis à Thanatos.

Seulement voila. Ca faisait un an qu’il faisait ce qu’on lui demandait avec son petit sourire faux qui exaspérait l’hydromancien, mais sans discuter. Cela faisait un an qu’il avait prouvé qu’il était déterminé à faire partie du Cirque. Salomon avait décidé qu’il était temps d’en faire un membre du Chimeria, et de lui laisser plus de marge, et monter un numéro. La discussion avait été âpre, car Than avait avancé tous les arguments qu’il pouvait, justifiés ou fallacieux, pour que Salomon renonce à cette idée, et son père les avait tous battus en brèche.
Matt avait été incarcéré à Azkaban. Mais parce qu’il mettait en danger le secret magique, à l’époque. Hors, n’était-ce pas l’objectif de l’Ombre, in fine ?
Matt était un basique. Mais depuis quand cela posait un problème ? Ce ne serait pas la première fois qu’ils auraient des résidents basiques… Le Cirque était celui des Selwyn, et c’était tout ce qui comptait.
Matt avait passé sa vie à frayer avec les Moldus. Et alors ? Il les avait roulés dans la farine. Et puis ce qui arrivait aux Moldus ne les concernait pas.
Matt avait une gueule qui ne lui revenait pas. Argument irrecevable. Ca suffisait comme ça, il avait une responsabilité envers sa famille et le Cirque, qu’il s’exécute.

Et Esmé ne l’avait pas vraiment aidé. Thanatos avait finit par claquer la porte de la roulotte de son père, furieux. Il ne s’était pas posé la question de savoir pourquoi il ne s’était pas pris le retour de manivelle, de toute façon il avait d’autres chats à fouetter. Il avait demandé - ordonné ? - à Matt de le retrouver à sa roulotte. Il avait calmé ses nerfs avec une clope et le plan de son prochain numéro d’Elémentaire. Réfléchir aux meilleurs enchainements, ça, c’était reposant.
Chloe était passée en fin d’après-midi. Elle s’était perchée sur son bureau et avait jacassé comme à son habitude. Le sujet du jour était qu’il fallait aaaaabsolument être cool avec Matt parce qu’il était sympa, qu’il s’était toujours occupé d’elle et qu’ils en avaient chié ensemble à Azkaban et que franchement, ils avaient bien mérité de trouver un foyer, non ? Le tout ponctué d’anecdotes plus ou moins amusantes sur comment ils avaient roulé certains Moldus - leur crédulité était fascinante. Sacré Chloe…

Elle avait fini par repartir comme elle était venue. Than avait terminé son plan, il ne restait plus qu’à accueillir Matt et … faire son devoir…

Le Basique entra dans sa roulotte avec son sourire d’enfoiré, et rien que ça, Than avait l’impression qu’on avait souillé, violé son domaine. Et aussi l’envie de lui faire ravaler son sourire… Oui, bon, ce n’était pas le moment de se laisser aller. Le devoir avant tout.
Cependant, quand Matt attaqua sur une banalité à crever, Than ravala tout juste un soupir exaspéré et une grimace écoeurée.

« Ouais superbe. Si tu veux compter les étoiles, la tour d’Astronomie doit être libre… » et tu pourras tenter de voler par tes propres moyens, ajouta-t-il in petto. Mais comme Matt, le regard de Thanatos disait silencieusement ce qu’il n’avait pas formulé à haute voix.

« Vas-y assied-toi... » dit-il à Matt en désignant la seule autre chaise occupant l’espace restreint. Il vivait seul dans sa roulotte, il était logique qu’elle soit plus étroite que celle qu’il avait partagée avec son frère. Néanmoins, il projetait de se ménager un peu plus d’espace, histoire de pouvoir recevoir plus facilement, surtout si son père continuait à lui déléguer des taches de gestion...
Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Le Prince et l'arnaqueur
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs