ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:39

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Violetkm
ϟ Liberate me ex inferis ϟ

« Sauvez-moi de l'enfer. »

GROUPE I

Ashley M. Lakefield, Donald Rowle, Johanna C. Springstone, Marion Vaisey, Summer F. Carrow, Zephyr J. Wendle.

Informations Hors Rp

ϟ Pour cet event nous changeons un peu notre façon de procéder pour certains groupes. Afin de varier un peu nous laissons un peu de côté la dynamique de duels exploitée lors des deux derniers event. On ne l’abandonne pas complètement, on change juste un peu. Cette fois-ci vos ennemis sont des PNJ, des PNJ qui prendront différentes formes selon votre avancée dans le lieu qui vous a été attribuée.
ϟ L’event dure trois semaines IRL.
ϟ Un tour ne dure que 48h . A partir du moment où le PNJ a posté vous avez 48h pour répondre, sans quoi votre tour sera passé.
ϟ Au bout de 3 tours manqués vous êtes exclus de l’event. Votre personnage sera alors blessé au point d’en être inconscient pendant toute la durée des combats. Etre exclu entraine également une perte de points pour votre faction. Chaque abandon fait perdre 3 points à votre faction.
ϟ Vous serez prévenus par mp à chaque fois que ça sera à votre tour de RP.
ϟ Des sujets de flood ont été créés pour vos groupes, afin que vous puissiez discuter des scenarii, tactiques ou autre que vous souhaitez développer durant cet event.
ϟ Si vous avez des questions, il faut les poser dans ce sujet Pas dans le Flood, ni sur la CB, ni par MP ! Uniquement dans le SAV !
Réglementation des combats
ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 sort offensif et un 1 sort défensif par rp.
ϟ Pour chaque sort offensif ou défensif lancé, vous devez vous servir du dé. Mais pas forcément pour dire si le sort fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble dans la mesure où ça ne vire pas au grosbillisme. Le dé ne doit pas être une excuse pour l’anti-rp.
ϟ Pour ce qui est des PNJ qui vont être placé sur votre chemin, le nombre de lancers de dé va varier selon leurs forces et leurs talents. Le nombre de lancers nécessaires vous sera indiqué à chaque arrivée de nouveaux PNJ.
ϟ En ce qui concerne les sorts de soin le lancer de dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires tels que Hudson Higgs, Nathaniel Hansen, ou Elie Bright.
ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, et sans avoir à lancer le dé.
ϟ Attention, toute tentative de grosbillisme même cachée via un lancer de dé heureux, sera sanctionnée in rp et hors rp.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:40

        Poudlard, 15 février 2020 , 9h30


«Elle est partie. » Donald lâchait une bombe avec le calme olympien qui caractérise les idiots face au danger. « Partie-partie ? » n’avait pu s’empêcher de questionner Marion dont les sourcils dansaient la polka. « Oui, c’est ce que Lexy m’a dit en tout cas. Plusieurs professeurs étaient avec elle, il parait… » Cette nuit c’était au tour de la jeune Kark de suivre à la trace la directrice. Depuis leur réunion de décembre les ombres se relayaient pour toujours savoir ce que faisait la directrice. « Qui ? » Comme toujours avec Marion, il fallait venir vite au but. « Lestrange la Harpie, l’autre tâche de Cooper, et puis l’autre amoureuse des bêtes O’Broin. Ah et puis il y avait l’autre genre d’infirmière aussi… »
« Pourquoi la directrice s’absenterait si tôt dans la matinée et avec autant de professeurs ? » avait lâchée Marion plus bas alors que le professeur O’Ryan passait près d’eux dans le couloir. « Ils partent peut-être tous en weekend. Ils sont peut-être tous invités au même mariage. » La riposte ne se fit pas attendre, Marion asséna à son stupide petit-ami un coup de livre dans la tête qui firent voir aux gryffondors des étoiles. « Tu veux bien éviter de réfléchir comme un Scroutt à pétard attardé. C’est pas normal. »
« Tu as déjà dit ça les trois derniers jours… »
« Oui et je continue de penser que c’est pas normal que tout d’un coup Lewis s’absentent aussi souvent. On n’abaisse pas les barrières magiques de Poudlard pour rien, cervelle d’éruptif ! Et là maintenant, elle emmène une partie des professeurs. Moi je te dis qu’il y a quelque chose… »
« Ce que je vois surtout c’est qu’on a la voie libre… »
« Comment ça ? »
« Lewis est partie, au mieux elle reviendra ce soir… il n’y a donc personne dans son bureau. Et moins de profs pour surveiller nos allés et venus… » Marion le regardait interloquée peu sur de comprendre ce qu’avançait son benêt de copain, sans doute parce qu’elle n’était pas habituée à ses éclairs de génie, aussi fulgurant que rares. Mais surtout parce que ça lui faisait un peu peur de comprendre où Donald voulait en venir. La Serdaigle sentit son estomac se contracter, tandis qu’un pique d’adrénaline se formait et secouait tout son être. « Ça va faire un mois que tu bassines tout le monde avec tes plans, et que tu nous fait des discours de trois kilomètres sur la chance, et sur les occasions qu’il faudra saisir rapidement. Et ça ma chérie, c’est une occasion. Une occasion qu’on aurait tort de ne pas saisir. » Ses deux doigts délicats se posèrent sur ses tempes, et Marion ferma les yeux, alors qu’un plan se dessinait dans son esprit. Et après un léger silence, elle trancha « Ne m’appelles pas ma chérie. Fais passer le mot aux autres, réunion dans quinze minute tu-sais-où. »
        Poudlard, devant le bureau de la directrice, 15 février 2020 , 12h30

« Mais qu’est-ce qu’ils font ? Ils devraient être là depuis vingt minutes, Carrow arrivera jamais à retenir l’attention de Grognard aussi longtemps. » avait pesté la jeune Vaisey en s’enfonçant un peu plus dans l’alcôve qui lui servait de cachette à Donald et elle. «Zen. Marion. Ils vont arriver tôt ou tard. » La jeune Serdaigle se contenta de soupirer, et d’étouffer par la même occasion quelques plaintes, et menace à l’encontre de la Kark et du Lannister, si ils ne débarquaient dans la minute qui suit. Trois silhouettes se dessinèrent alors progressivement dans le couloir, ce qui fit espérer un instant à Marion, que tout ceci ne serait pas qu’un vaste échec cuisant, qui les conduirait au mieux dans une geôle humide, ou dans le plus probable des cas à la potence. « Vous avez le mot de passe ? »
«Ouais, c’est …… » avait commencé le jeune Lannister avant d’être interrompu aussitôt par Marion. « Et Logan ? »
« Il est pied et poings liés, et gentiment rangés dans le placard de la salle d’histoire de la magie. On a pris une salle de cours où on était certain que personne ne mettrait les pieds. En tout cas Clio, s’est montrée très chaleureuse avec son cousin. Sa tête de connard était en sang. »
« Personne ne vous a vu ? Vous auriez pu utiliser un sortilège de désillusion ? »
«On l’a fait. »
« Et pour vous rendre jusqu’ici c’était trop dur de recommencer ? »

« Tout doux, on n’a pas le temps de se disputer. » avait coupé immédiatement Donald alors qu’il sentait le ton monté, et surtout qu’ils étaient tous visibles dans le couloir désert. Il restait des professeurs pouvant passer à tout moment, sans parler de Rusard…« De toute façon personne ne s’intéresse à ce qu’on fait. Ils sont tous dans le parc, Petterson a remis ça. Il dit qu’il pourra tenir plus de dix minutes accrochés à une branche du Saule Cogneur. » Marion fit rouler ses beaux yeux, signe d’exaspération, avant d’emboiter le pas à ses camarades d’infortune après avoir exigée que tout le monde lance un sortilège de désillusion. «Bon maintenant qu’on est dans le bureau on fait quoi ? »
« On utilise la cheminée ! »
« Tu veux dire qu’il suffit de passer par là ? »
« Bien sûr que non, en plus tu vois de la poudre de cheminette ici toi ? »
« On pourrait peut-être en fabriquer ? »
« Bah voyons, il ne suffit pas juste de prendre une poignée de terre dans le parc et de dire Abracadabra. Et puis de toute façon Lewis a dû faire sceller la cheminée, sinon elles ne seraient pas sorties par le parc ce matin. Ça me semble logique. » Après quelques Ah de ses incapables de camarades qui comprenaient enfin son raisonnement, Marion poursuivit : « On va s’en servir pour contacter le Q.G ou monsieur le ministre, et là ils pourront nous envoyer l’aide dont on a besoin pour sortir. » Tous affichaient une moue sceptique, sauf Donald, non le Gryffondor comme à chaque fois croyait tout ce que voulait bien lui dire sa dulcinée.
« Mais par s’enfuir tu veux dire qu’on va vraiment passer par les….. ? » avait hasardée la jeune Kark. « Oui, on va passer par les galeries du Lac. » C’était ça leur plan miraculeux exploiter les failles du système de sécurités. Les passages secrets avait été scellé, les dragons et les frontières magiques les empêchaient de d’envisager une sortie par les airs, tenter de traverser la frontière interdite relevait du suicide. Mais le lac, personne ne n’y avait pensé. Et Marion ne l’aurait sans doute jamais fait, si deux mois auparavant elle n’avait pas commencé à décrypter un livre à son sujet et sur la colonie des êtres des eaux dans la bibliothèque de Rowena. Un ouvrage a la valeur inestimable car rédigé par Rowena même, pour l’essentiel il traitait des relations diplomatiques entre ces êtres aqueux et les fondateurs ayant récemment installé leur académie ici. En plus de leurs donner des informations capitales sur la faune et la flore, Rowena avait fourni plusieurs schéma et cartes, représentant des villages types et des galeries. Tunnels qui souvent partaient du lac pour ressortir à des kilomètres. Le seul hic aurait pu être le sortilège de protection de l’académie bloquant les passages, mais le lac est le territoire des êtres des eaux, les barrières sorcières n’y sont plus tolérés depuis que le sombre Lord a tenté d’asservir les fiers êtres des eaux. « Mais on n’a pas terminé de décrypter les cartes. » avait protesté la jeune Clio. « On s’en passera. Maintenant approche. Il faut contacter ton père maintenant. »
        Ministère de la magie, 15 février 2020 , 14h40

Il gardait les lèvres pincées comme une gravure. Elena moins statique croisait, et décroisait ses jambes. L’attente n’avait jamais été son fort. Un instant elle songea même à sonder l’esprit du ministre avec son don. Mais se ravisa, Mervyn risquait de bouder. De vraiment bouder. Un énième croisement plus tard, la journaliste finit par lâcher avec un nouveau soupir : « Est-ce que monsieur le ministre s’est enfin décidé ? » Tiré de sa réflexion le Kark accorda un regard agacé à la jolie blonde. « Ce n’est pas une décision qu’on prend à la légère » avait-il finit par trancher en se replongeant dans la lecture des parchemins qui trônait sur son bureau en même temps que le délicat fessier de la Mulciber. « Tic tac tic tac. Le temps continue d’avancer Kark. Il faut se décider. » Son doigt fin reproduisait le battement régulier de l’horloge devant le regard acier du tyran. Mervyn chassa doucement cette main inopportune. « Allez, c’est une question facile. Il faut juste répondre par oui par non. Attaquer ou ne pas attaquer Poudlard. » Le silence pour seule réponse, Elena continua son numéro qui consistait à faire sortir de ses gonds le ministre. « Je ne te savais pas si pleutre, Kark. La destruction de ton manoir t’aurait-elle ramollie ? Ça expliquerait pourquoi Carmella semble si frustrée ces derniers temps… »

« Tu sais parfaitement que ça n’a rien à voir. Et tu sais très bien quel est le problème. »

« Oh ! Je me sens insultée ! » Avait-elle ajoutée d’un air faussement courroucée, alors qu’elle s’était rapprochée pour laisser son index se balader sur le visage du ministre de la magie, tandis que son souffle balayait les lèvres de Mervyn. « Voyons, tout ceci est purement innocent. » Après lui avoir fait miroiter la perspective d’un baiser, Elena avait fini par reculer et apposé son index sur la bouche du Kark, comme pour sceller l’interdit. Mervyn lui se battait contre la fervente et silencieuse envie de plaquer la Mulciber contre un mur et de la faire taire avec de furieux baisers. « N’y pense même pas. Je suis une femme tout à fait respectable. » Avait-elle fini par dire en s’éloignant amusée par le visage frustré du ministre. « Mais tout ça ne nous dit pas ce que tu vas faire, Kark. »

« Le départ de Lewis et de ses sbires ça sent mauvais. Bien trop mauvais, ils vont tenter quelque chose. » Elena opina du chef, avant de l’inviter à poursuivre sa réflexion d’un signe de la main. « Si je déploie mes troupes pour reprendre Poudlard, je rends vulnérable tous mes autres points stratégiques. Q.G et ministère. Si Selena et l’autre crétin décident d’attaquer un des deux on sera mal si le gros des troupes est à Poudlard. » Le sorcier marqua une pause afin de construire silencieusement sa réflexion. « Et donc ? »

«Et donc on ne lance pas un assaut sur Poudlard. On déploie des troupes au Q.G et au ministère pour se prémunir en cas d’attaque, et deux escouades pour sécuriser les deux tunnels dont la petite Vaisey nous a parlé. Comme ça plus d’otage, et on pourra lancer un vrai assaut quand ils n’auront plus rien pour nous faire chanter. » Si le Kark se souciait assez peu du sort des gosses se trouvant captif à Poudlard, il savait que la chose était tout autre pour la flopée de parents inquiets qu’il comptait dans ses rangs. « Ding ding ding ! C’est une bonne réponse. »
Mervyn malgré lui esquissa un sourire, avant d’ajouter prestement : « Va me chercher Evan, plutôt au lieu de faire l’idiote. »
        Poudlard, devant la grande salle, 15 février 2020 , 19h25

Deirdre jouait distraitement avec sa pomme de terre du bout de sa fourchette en observant d’un air suspicieux les élèves qui dinaient en bavardant. Selena l’avait laissée seule pour superviser les gnomes pendant qu’elle était partie préparer sa super opération top-secrète pour sauver Wilhelmina. Grognard pesta, avoir ces bons-à-riens de fauteurs de troubles et salisseurs de couloirs sur le dos l’empêchait d’être présente aux côtés de Lewis. Enfin, il fallait bien que quelqu’un le fasse. Et qui devait se coltiner le sale boulot encore une fois ? C’est Grogro ! La douce (ou pas) concierge vit un élève se lever de table du haut de l’estrade des professeurs qui semblait étonnamment vide, même pour un week-end. L’élève sortit rapidement de la salle, l’air crispé. Elle fronça les sourcils. Après tant d’années à surveiller ces morveux, elle avait acquis presque un sixième sens pour détecter les comportements suspects. Et un deuxième qui quittait la salle ! Ça commençait à devenir vraiment louche…

Donald montait nerveusement la garde alors que sa chère et tendre traçait des runes à une distance respectable de la porte fermée de la Grande Salle. Certains de leurs camarades étaient déjà sortis de la Grande Salle mais plusieurs manquaient encore à l’appel. « Il reste qui ? » « Eum… Higgs, Pritchard, Kark, l’autre Kark… » Enuméra distraitement Marion Vaisey en appliquant la touche finale à son cercle de runes. Il ne manquait plus que le dernier caractère qu’elle n’ajouterait qu’une fois toute la bande réunie. La porte s’ouvrit en grinçant, faisant sursauter tous les otages ombres présents et pointer leur baguette sur le nouvel arrivant. Un soupir de soulagement s’échappa de leur poitrine quand ils reconnurent Lexy Kark, suivie de près par sa cousine Clio. « Par les couilles de Merlin, j’ai le cœur qui va exploser… » Confessa le gryffondor. « La ferme, Donald. » Invectiva Marion entre ses dents serrées. « Sérieux, à chaque fois que la porte s’ouvre j’ai l’impression que c’est la mère Grognard qui va pointer son gros nez. » « La ferme, Donald. » Répéta la Serdaigle, de plus en plus agacée. « Si on se faisait choper maintenant on serait vraiment dans une merde pas possible. Je me suis tapé un Doloris pour avoir bousculé un Salamander alors je veux même pas imaginer ce que ce serait pour avoir essayé de s’échapper… » « S’échapper ? » « Ben oui, comme on avait dit. Pourquoi on ferait tout ça sin… » Donald tourna la tête vers la droite pour regarder son interlocuteur dans les yeux et se trouva nez à nez avec… Peeves.

« ILS S’ECHAPPENT ! ILS S’ECHAPPENT ! LES OMBRES S’ECHAPPENT ! » Elle le savait ! Elle avait senti le coup fourré ! Deirdre descendit rapidement l’estrade et fonça à travers la Grande Salle telle une furie. Elle ouvrit l’immense porte d’un coup de baguette magique et tomba nez à nez avec une Marion Vaisey qui lançait tous les sortilèges possibles et imaginables sur Peeves pour le faire taire. « PETITS MERDEUX ! » Vociféra la Grognard avant de se prendre un Everte Statum en pleine face de la part de Donald Rowle. « On s’en va ! » « Mais il manque encore Liam et Gedeon et… » « On n’a pas le temps ! » Marion apposa la dernière rune sur le cercle magique et scella par la même occasion presque tout Poudlard dans la Grande Salle. Rapide comme l’éclair, le groupe des Ombres s’enfuit dans les couloirs en tentant d’éviter les casques des armures que Peeves leur lançait en criant « ILS S’ECHAPPENT ! ILS S’ECHAPPENT ! »

Rien à faire, ils ne pouvaient pas sortir. Où ces petits cons avaient-ils appris une magie pareille ?! Bon, elle devait faire quelque chose. « Sonorus ! » Sa voix magiquement amplifiée résonna alors dans toute la Grande Salle et même dans tout Poudlard, faisant trembler les fondations mêmes du château. « Les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. Je répète, les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. Tous ceux présents dans le château qui ne sont pas bloqués dans la Grande Salle doivent les en empêcher. Vous serez tous interrogés individuellement après l’incident. Tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Je répète : tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Ce message s’adresse autant aux élèves qu’aux employés. » Elle rompit le sortilège, un sourire mauvais sur le visage. Embrassant la Grande Salle en effervescence du regard, elle remarqua que quelques Ombres n’avaient pas pu s’echapper, le jeune Higgs par exemple. La concierge caressa sa baguette. Elle avait des questions à poser et du temps à tuer, c’était parfait.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:40

Informations rp

Informations sur les lieux
ϟ Pour vous l’action va se dérouler dans trois lieux différents : Poudlard, les barques puis le lac.
ϟ Votre mission sera différente selon vos factions. Les élèves de l'Ombre de la Rose Noire ont pour objectif d'atteindre le lac, où ils rejoindront un groupe d'adultes, venus les récupérés. Pour les Héritiers et les membres de l'Ordre, votre but est de les poursuivre et de les empêcher de partir.
ϟ En février, l'eau du lac est gelée. Une fois sur les barques et près du lac, vous ne serez pas immunisés contre l'hypothermie en cas de chute dans l'eau.


Déroulement de l’event
ϟ L'action commence au château à l'heure du dîner. Les élèves Ombres scellent la porte de la Grande Salle pour empêcher tous ceux qui s'y trouvent de sortir. Les élèves Héritiers et de l'Ordre auront besoin d'une excuse pour ne pas s'y trouver et pouvoir prendre les Ombres en chasse.
ϟ Nous sommes un samedi de février, et bien qu’il ne soit que 19h30, la nuit est déjà tombée depuis longtemps.
ϟ Contrairement aux premiers tours des autres groupes, l'action commencera dès le début. Une fois le discours de Grognard entendu, les membres de l'Ordre et les Héritiers qui n'étaient pas dans la Grande Salle devront partir à la poursuite des fuyards.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 20:42


    Par le slip de Merlin mais où avait-elle bien pu poser son t-shirt ? La blonde fouillait tous les recoins de la chambre, soulevant absolument tout car elle voulait être un minimum habillée avant que ses camarades de chambre ne débarquent. Qui était l’écervelée qui lui avait volé son t-shirt, par le hibou hirsute de la mère Grognard ! Soulevant son coussin, elle fit valser un collier qu’elle rattrapa au vol avant de soulever son matelas pour enfin ! mettre la main sur le t-shirt tant recherché. Pourquoi diable se trouvait-il là ? La blonde ne le saurait probablement jamais. Envoyant valser la serviette qui la recouvrait, elle passa le t-shirt, sauta dans un jean et chercha rapidement ses Convers dans son placard. Que pouvait bien faire un basket de biscuits dans l’une d’entre elles ?... Certaines fois, Johanna se demandait si elle ne partageait pas son corps avec une autre personne car elle ne comprenait pas toujours tout… Et non, ce n’était pas à cause de ses cheveux blonds, merci quand même d’y avoir pensé.

    Attachant ses cheveux en une queue de cheval haute, elle attrapa son sweat avant de dévaler les escaliers jusque dans la Salle Commune. Là, elle prit le temps de demander à Ashley de lui attacher son collier et, après un rapide bisou au coin des lèvres, lui lança un On se voit en bas ! sans même penser à attendre sa peti… fiancée. Cette pensée la fit sourire et elle poussa le portrait de la Grosse Dame de bonne humeur. Joe vérifia que sa baguette se trouvait bien dans sa poche et passa sa robe de sorcière sans même l’attacher. Les pans volaient autour de sa jambe en une danse libérée et elle entra dans la Grande Salle d’un pas guilleret. Elle ignora le regard qu’elle sentait dans son dos et s’assit aux côtés de Robin, lui volant au passage un morceau de viande. Le roi des poulpes seul savait pourquoi elle avait faim mais là, elle aurait bien mangé des œufs avec du bacon. Comment ça c’est le petit-déjeuner habituel ? Non, du tout ! Repérant un plat pleins des divins ingrédients, elle tendit la main, se servit et mangea rapidement. Quelque chose la perturbait et elle n’en trouvait pas l’origine.

    Joe, y a la peste en chef qui te zieute…

    Joe leva un sourcil et se retourna franchement pour dévisager Callista. En levant les yeux au ciel, elle passa ses longues jambes de l’autre côté du banc et marcha droit sur la table des Serpents-venimeux. Avec un grand sourire, elle s’assit en face de la blonde qu’elle ne portait pas dans son cœur et croisa ses bras devant elle, rapprochant son visage de celui, pointu mais si mignon, de sa cadette.

    Puis-je savoir pourquoi tu me fait l’honneur de m’observer ? Tu as quelque chose à me demander, peut-être ?

    Johanna savait parfaitement que ce n’était pas le cas mais les rumeurs qui courraient au sujet de sa fiancée et de l’autre blonde lui montaient rapidement au haricot. Alors autant utiliser ce prétexte pour mettre les choses au clair. Seulement, Callista n’était pas vraiment du genre à se laisser marcher dessus et sa réponse fut aussi cinglante que l’entrée en matière. Furieuse, Johanna se leva et, après un regard noir en direction de la Serpentarde, elle fila dans le Hall afin de trouver la latino. Était-elle obligée de répeter que Callista était irritante ? A peine la blonde était-elle sortie de la Grande Salle qu’elle voyait une chevelure foncée et caractéristique voler un peu plus loin dans le couloir.

    Ashley Lakefield !

    La blonde dévora les quelques mètres qui la séparaient encore de sa fiancée et se planta en face d’elle, les poings sur les hanches.

    Je viens de discuter avec Callista à propos de certaines rumeurs que j’ai entendues. Tu vois de quoi je parle ou… ? Bref, bizarrement, elle s’est amusé à me les confirmer et à ajouter des détails. J’aimerais ta version car tu sais comment je fonctionne : pas d’idées fixes et préfabriquées, toujours demander toutes les versions possibles. Alors ?

    Johanna adoucit un peu sa position car elle se rendit compte, un peu trop tard, que le ton qu’elle avait employé était mordant voir méchant. Mais un sourire tira les lèvres de la blonde, se voulant rassurant. Elle ne voulait pas agresser Ashley, juste qu’elle lui infirme la véracité de ces foutus rumeurs de Chocogrenouilles pourries. Ecoutant attentivement la réponse de la latino, les deux filles furent interrompues en pleine discussion par une annonce qui résonna dans toute l’école. Intriguée, Johanna tendit l’oreille en reconnaissant la voix si douce et si pure de leur concierge adorée.

    Les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. Je répète, les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. Tous ceux présents dans le château qui ne sont pas bloqués dans la Grande Salle doivent les en empêcher. Vous serez tous interrogés individuellement après l’incident. Tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Je répète : tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Ce message s’adresse autant aux élèves qu’aux employés.

    Joe sortit sa baguette de sa poche et, après un dernier regard à Ashley, entama une course dans les couloirs afin de mettre la main sur un ou une de ses crétins décervelés qui ne trouvaient rien de mieux à faire un samedi soir que de bloquer la Grande Salle et de tenter une évasion. Bande de crétins…

    Ils ont rien d’autre à faire, sérieusement ?

    La jeune fille fut un peu surprise d’entendre la voix d’Ashley dans son dos, lui répondre une idiotie, et la blonde retint un éclat de rire avant de se stopper net.

    Bon, deux secondes de réflexion. Où peuvent-ils être ?

    Joe tourna son regard vers sa fiancée et haussa un sourcil.

    Une idée ?

Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 21:32

« Les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. Je répète, les élèves Ombres de la Rose Noire tentent de s’échapper. »

What the... ? Le sol tremblait par l'intensité seule du son qui se répandait dans tout Poudlard. Les rayons emplis de livres de la Bibliothèque en tremblaient presque. Cette voix, il la connaissait. Tout le monde la connaissait, la redoutait. L'entendre était toujours synonyme de "problèmes". Grognard, l'acariâtre concierge de l'école de Magie. Les élèves Ombres s'échappaient ? Et alors ? Qu'ils se barrent, ça ferait moins de cons à Poudlard. Il repris sa lecture de l'ouvrage sur l'arithmancie qu'il était censé étudier pour le prochain cours, devoir si important qu'il avait passé toute l'après-midi à bosser dessus, oubliant carrément de diner.

« Tous ceux présents dans le château qui ne sont pas bloqués dans la Grande Salle doivent les en empêcher. Vous serez tous interrogés individuellement après l’incident. Tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Je répète : tous ceux qui n’auront pas fait tout leur possible pour les arrêter seront considérés comme complices et jugés en tant que tels. Ce message s’adresse autant aux élèves qu’aux employés. »

... Merde.

Zéphyr ferma violemment la livre et rangea rapidement ses affaires dans son sac. Urgence ou pas urgence, il n'allait pas laisser ses précieuses notes n'importe où. Il attrapa son sac et se rua en dehors de la Bibliothèque. Direction : la tour Serdaigle. Techniquement il ne faisait aucun détour puisqu'il ne savait même pas où aller. C'est vrai ça, ils étaient où ces Ombres ? Ils essayaient de s'enfuir, d'accord, mais par où ? C'était censé être impossible... Le préfet courait à en perdre haleine dans les couloirs de l'école, les voix tout autour de lui lui donnant le tournis. Les tableaux étaient tout bonnement hystériques, leurs voix mêlées en une cacophonie incompréhensible de part et d'autre des longs couloirs lui donnaient l'impression d'être dans une scène de film. Quelque peu nauséeux, il arriva finalement à la tour Serdaigle, répondit rapidement à l'énigme du heurtoir-aigle puis lança son sac sur le premier canapé qu'il vit. Bon, ils étaient où ces idiots ? Les tableaux parlaient, ils devaient sans doute savoir...

«Excusez-moi... » Tenta le Serdaigle. Les personnages du tableau à qui il s'était adressés ne semblaient pas l'avoir entendu. «S'il vous plait... »... Toujours rien. «Hey ! Je vous parle là ! » «Non mais vous vous rendez compte ? Sceller la Grande Salle, c'est consternant ! Ils ne respectent rien ces jeunes ! » Confessa un gros bonhomme moustachu à son voisin de gauche. Bon, aux grands maux les grands remèdes, Zéphyr sortit sa baguette de sa manche gauche et d'un sortilège informulé, fit retentir une détonation assourdissante dans le couloir. «EST-CE QUE QUELQU'UN PEUT ME DIRE OU SONT LES OMBRES ?! » «Mais enfin, calmez-vous jeune homme ! Il suffisait de demander ! J'ai entendu le Moine Gras dire qu'ils se dirigeaient vers le grand Lac Noir... » «Le Lac ? D'accord, merci beaucoup ! » Zéphyr reprit sa course.

Il était enfin au rez-de-chaussé. Bizarrement, il n'avait croisé personne. Il fallait croire qu'ils étaient tous coincés dans la Grande Salle. Mis à part Peeves, bien sûr, qui l'avait bombardé de bombes à eau en hurlant «ILS S’ÉCHAPPENT ! ILS S’ÉCHAPPENT ! » Le chaos qui régnait à Poudlard était un environnement rêvé pour cet abruti d'esprit frappeur. A quelques mètres de la Grande Salle il croisa Johanna et, comme toujours, Ashley. Elles ne semblaient pas savoir où aller. «Dépêchez-vous, ils parait qu'ils se dirigent vers le Lac ! » Sans même les attendre, il continua son sprint jusqu'à l'extérieur. Après quelques secondes, il était finalement dans le Grand Parc. Il les voyait, au loin, ils longeaient le Lac pour aller vers... Mais, ce chemin... C'est celui qu'ils avaient emprunté lors de leur premier jour d'école. Le chemin vers les barques... Ils avaient déjà environ 5 minutes d'avance sur eux. Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.



Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Sam 11 Fév 2012 - 5:53


Summer était là, comme elle se le devait. Elle était là, et elle angoissait. Si tout cela ne tenait qu'à elle, elle serait bien restée à Poudlard, tranquille, loin de tous ces problèmes. Elle était fatiguée de tout cela, elle n'en pouvait plus. Alors elle regardait Marion écrire les runes sur la porte, à moitié présente, à moitié ailleurs. Summer tentait d'endormir ses angoisses, sa peur et ses appréhensions avant qu'elles ne fassent surface. Elle s'engourdissait, afin de ne pas ressortir trop blessée de ce s'en venait. Elle déconnectait... mais probablement qu'elle ne réussira pas, Summer étant Summer, l'émotive Summer qui ne contrôle rien de ce qui sort d'elle...

Summer fut sortie de son absence par un cri strident qui la fit sursauter.

— ILS S’ÉCHAPPENT ! ILS S’ÉCHAPPENT !

Elle regarda les autres autour d'elle. Marion commença à envoyer des sorts à Peeves, qui venait de toute faire foirer, alors que rien n'était commencé. Les portes s'ouvrirent dans un élan violent, puis la serdaigle jeta un autre sort, mais vers Grognard. Le souffle de Summer s'accéléra à son maximum, simplement à cause du niveau d'anxiété qui atteignait des records. Elle entendit une voix crier « ON Y VA », et faut dire que Summer ne se fit pas prier. Elle sortit de sa léthargie pour prendre les jambes à son cou. Direction : le lac.

Peeves ne les lâchait pas, il ne cessait de crier, et Summer ne supportait pas de l'entendre. Elle avait honte d'être dans cette bande de lâches qui se sauvait, elle avait honte d'être de ce mouvement. Elle aurait voulu rester là, et ne rien faire, mais elle ne pouvait pas... Dans sa course, elle vit un casque de chevalier passer proche de sa tête, ce qui la fit sursauter, et presque tomber. Elle jeta alors un coup d'oeil à l'arrière : le foutu esprit frappeur lançait des morceaux d'armure aux Ombres. Summer n'hésita pas, elle ne pouvait plus l'entendre, elle arrêta et se retourna afin de faire face à son adversaire.

— FUMOS !

DÉ : Le sort de Summer fonctionne à l'avantage des Ombres?
OUI : Le jet de fumé est assez bien dirigé afin de brouiller majoritaire l'arrière des Ombres.
NON : En plus de bloquer Peeves dans ses lancées, le brouillard pose des problèmes de vision aux Ombres.


De la fumée sortit alors de la baguette de la jeune blonde, et elle se dirigea directement vers Peeves. Il en sortit suffisamment afin que ce dernier ne pouvait plus vraiment les déranger. Summer baissa la baguette et se retourna dans la même direction que le reste du groupe d'Ombre. Il ne fallait pas les ralentir. Elle laissa donc un nuage de brouillard derrière elle, qui allait éventuellement s'estomper, laissant juste assez de temps aux Ombres de faire un bon bout de chemin.


Dernière édition par Summer F. Carrow le Sam 11 Fév 2012 - 6:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Sam 11 Fév 2012 - 5:53

Le membre 'Summer F. Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Ashley M. Lakefield
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Sam 11 Fév 2012 - 13:52

    Un simple regard dans le miroir. C'était tout ce qu'il fallait pour que son sourire s'envole comme un oiseau effrayé. Un simple regard dans le miroir pour que ses yeux noirs n'imposent un jugement sans appel sur ce qui reposait depuis plusieurs mois dans son dos. La cicatrice avait perdue de sa rougeur, n'était plus aussi boursoufflée, ne se dessinait plus avec autant de précision, n'était plus aussi sensible, mais elle restait un rappel de cette journée d'enfer. Gryffondor, la maison des courageux. S'en était risible. Où était passé son courage ? Sa bravoure ? Ses exploits accomplis pour l'Ordre ? Une larme coula sur sa joue tandis qu'elle se remémorait le jour de sa trahison. Le jour où elle avait rejoint les Héritiers, suivis sa meilleure amie et sa meilleure ennemie, renié sa famille et menti à celle qu'elle aimait. L'Ordre du Phénix n'était pas encore au courant. Écrire une lettre à ses parents, expliquant son choix, sa décision, avait été dur. L'envoyé lui était impossible. Quelle preuve de courage, murmurait-elle tout bas, la déception marquée sur son visage et ressentie dans les moindre recoins de son être. Il était temps d'accepter, d'assumer, mais elle ne pouvait oublier le fait qu'elle venait de tourner le dos à tous ses idéaux, tous ses rêves.

    La porte s'ouvrit violemment derrière elle. Son visage reflétant son regret était voilé d'un masque de détermination et sa main supprima toute trace de larmes de ses joues. D'un mouvement de ses épaules et de ses bras, son t-shirt était remis en place, sa veste aussi. Silencieusement, elle priait le ciel pour avoir interrompu ses pensées et arrêter la séance d'introspection. L'heure du dîner approchait et il fallait qu'elle parle à Cléia-Nora. En sortant, la préfète croisa le regard de la nouvelle-venue qui la salua d'un sourire. Main sur la poignée de la porte, Ashley inspira un grand coup afin de se préparer au peuple et au brouhaha qui l'accueillerait une fois le pied passé. Escaliers descendus, elle prit le temps de parler à l'une de ses camarades de dortoir. Cinq mois que l'attaque du train s'était passée. Sur ces cinq mois, elle en avait passé trois à fuir la compagnie de ses amis. Il était à présent temps de se reprendre en main et quoi de mieux pour cela, que de renouer les liens avec celles qui partageaient sa chambre ? Sa conversation fut interrompue quelques instants par Johanna, qui disparut bien rapidement derrière le tableau de la Grosse Dame. Sourcils levés sous la surprise, Ashley échangea un regard avec sa camarade qui haussa les épaules en réponse avant de reprendre là où elles s'étaient arrêtés.

    Ce n'est que lorsque le dernier étudiant fut enfin sorti de la salle commune que la préfète se décida à aller dîner elle aussi. Elle n'avait aucune obligation à rester jusqu'à ce que tous les membres de sa maison soient dans la Grande Salle, elle n'avait tout simplement pas envie de descendre plus tôt. A peine avait-elle dévalée la première moitié des derniers escaliers menant à la Grande Salle, que Johanna - qui semblait s'être décidée à devenir une fusée - en sortait en trombe, visage déterminé. Son nom résonna dans le couloir et la préfète se redressa, surprise et quelque peu appréhensive. Quand quelqu'un vous appelle d'une telle manière et sur un tel ton ... c'est pas pour dire bonsoir. Elle descendit les dernières marches et grimaça aux paroles qu'elle entendit. Elle aurait du savoir que ces rumeurs arriveraient aux oreilles de Johanna et que Callista mettrait son grain de sel. Quand la Serpentard avait l'occasion de s'immiscer dans sa vie elle ne la laissait pas passer. Agacée, elle s'apprêtait à répondre lorsque la voix de Grognard résonna dans le château. Même lui semblait trembler de peur lorsqu'elle parlait.

    C'était un cauchemar. Un vrai cauchemar. Cette lettre qui croupissait sous son lit lui pesait à présent sur le coeur. L'omission de son 'transfert' chez les héritiers à Johanna lui serrait la gorge. Les Ombres avaient décidé le pire des moments pour tenter de s'enfuir. Sa lâcheté l'énervait. Baguette en main, elle suivi Johanna, déjà en train de courir, alors qu'elle ne savait même pas où ils étaient. « Ils ont rien d'autre à faire, sérieusement ? »

    « La preuve que non. » répondit Ashley inutilement. « Bon, deux secondes de réflexion. Où peuvent-ils être ? Une idée ? » « Logiquement quand on essaye de s'enfuir, on va dehors. » Et alors qu'elle prenait la main de Johanna pour l'entraîner à l'extérieur, Saint Zephyr apparaissait avec sa sainte connaissance. Pourquoi ne s'était-il pas fait enfermer dans la Grande Salle avec les autres ? Ça lui aurait fait des vacances. Son agacement prit un peu plus d'ampleur lorsqu'il ne les attendit pas. Parce qu'il pensait pouvoir les arrêter tout seul ? Quel crétin, être intelligent ne voulait pas dire être agile des mains et vu son célibat, il ne l'était pas. La poursuiveuse serra la main de sa fiancée et courut avec elle jusqu'à l'extérieur, où Zephyr s'était immobilisé, comme l'analyste qu'il était. Quand est-ce que les gens comprendraient-ils que dans les moments d'urgence il en faut pas réfléchir, mais agir ? Quitte à regretter ses décisions plus tard, comme elle avait pu le faire.

    Peeves continuait de gueuler comme un possédé et si en règle général Ashley pouvait le supporter un minimum, ce n'était vraiment pas le bon soir. De la fumée commençait à apparaître pour devenir un véritable brouillard, empêchant même l'esprit frappeur de voir. En extérieur, la fumée disparaitrait rapidement, mais laisserait aussi trop de temps aux Ombres de disparaître. « Ventus. » hurla-t-elle. Pas question de les laisser s'enfuir.

Lancer de dé : Le sort fonctionne-t-il correctement ?

Oui - la fumée disparaît et le léger avantage des Ombres disparaît.
Non - la fumée ne disparaît que légèrement. Ils ont à peine assez de visibilité pour embarquer eux-même. Pagayons gaiment à l'aveuglette !
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Sam 11 Fév 2012 - 13:52

Le membre 'Ashley M. Lakefield' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 18:45

La nuit ne dérangeait pas Marion. Elle connaissait le chemin par cœur pour l’avoir étudié encore et encore. Elle ne pouvait pas se tromper, mais se ramasser un sortilège dans la tronche, ça, c’était possible. Et Donald en avait bien conscience. C’est pourquoi il surveillait ses arrières avec assiduité. Mais Donald reste Donald qu’importe la situation. Ma chérie, tu es sûre qu’on se dirige bien vers le lac ? Parce que, bon, ce n’est pas que tomber dans le Forêt Interdite me dérange, mais… Si un peu quand même. Marion continua sa course, sa baguette à la main, repérant les éléments du chemin qu’elle avait noté dans un coin de son esprit. Rowle. Ça fait deux fois en moins d’une journée que tu m’appelles « ma chérie ». Encore une fois et qu’importe nos poursuivants, je te le fais regretter. Compris ? Elle avait continué sa course et son repérage comme si de rien n’était, mais son petit-ami sentait bien que derrière son attitude, elle était complètement stressée. Compris. Ils virent une fumée qui se propageait alors derrière eux, tandis que Summer Carrow arrivait à leur côté. Marion l’observa rapidement, avant de jeter un œil en arrière. Donald, Stupéfix. Ça les obligera à ralentir pour aider celui qui aura été touché. Tente Lakefield ou Wendle. Springstone ne laissera jamais Lakefield seule et les deux filles sont trop intègres pour laisser Wendle en arrière. Donald se contenta de sourire, avant de se retourner soudainement et de hurler son sort. Un jet de lumière rouge fusait de sa baguette, alors qu’il faisait volte-face et continuait à courir de plus belle.

Dé #1 : Qui est touché ?
OUI
: Ashley.
NON : Zéphyr.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 18:45

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 19:20


    En moins de deux minutes, la petite soirée discussion avec Ashley s’était transformé en course-poursuite après des Ombres quelques peu idiots. Pourquoi avaient-ils décidés de s’enfuir ce soir ? Tsss, Joe n’aimait pas ces gens. Et puis d’abord, combien étaient-ils ? Vu les hurlements de Peeves et de la mère Grognard, une dizaine, voire moins. Zéphyr était passé en coup de vent aux côtés des deux filles et leur avait crié que, selon toutes vraisemblances, les fugitifs allaient sur le lac. Un petit tour en barque par température négative, ça tente quelqu’un ? Et bien pas Johanna, de toute évidence, mais elle n’allait pas laisser ces élèves se faire la malle aussi facilement.

    En deux temps trois mouvements, les deux Gryffondors et le Serdaigle se retrouvaient en train de courir en direction du lac. Une brume apparue soudain devant eux, se faisant de plus en plus épaisse, et Ashley tenta tant bien que mal de la faire disparaitre avec un Ventus. Malheureusement, ce ne fût pas très efficace et les trois jeunes durent continuer leur chemin vers les barques avec une visibilité réduite. Le vent sifflait aux oreilles de la blonde et elle sentait son corps se refroidir de plus en plus. Elle sortit un bonnet de sa poche et l'enfonça sur sa tête sans ralentir. Pourquoi diable faisait-il aussi froid ?!

    Et merde ! Me dites pas qu'ils veulent aller SUR l'eau...

    Soudain, un sortilège atteignit Ashley en pleine poitrine et Johanna mit une seconde à s'arrêter et à courir en sens inverse, vers le corps inerte de sa petite amie. Stupide Stupéfix ! Johanna sortit sa baguette de son étui, où elle l’avait rangée pour mieux courir, et lança un Finite Incantatem sur sa petite amie.
    Spoiler:
     
    Joe aida Ashley à se relever et lui laissa une seconde pour se remettre les idées en place avant de continuer sa course folle en direction du lac. Elles arrivèrent bientôt à la hauteur de Zépyhr et Joe sourit à son ami avant de se reconcentrer sur Marion, Donald et Summer qui filaient à toute vitesse sur le petit chemin. Le sol, gelé par endroit, rendait la progression dangereuse et la brume que Summer laissait derrière elle était plus qu'énervante. Mais les yeux des trois jeunes s'habituaient progressivement à ne voir qu'à moitié et à distinguer les formes qui courraient devant eux.

    Laissez-moi deviner : on va se retrouver face à face avec des Ombres venus à la rescousse des petits crétins ? Ca va être une partie de plaisir, dites-moi !

    L'exaspération filtrait dans la voix de la blonde mais sa détermination était intacte, quoique frigorifiée. Quelques sorts fusèrent dans leur direction mais, heureusement, aucun ne les toucha même s'ils passèrent très près d'eux. Joe se décida enfin à riposter, même pour la forme, sans réel but ou sans prendre la peine de viser. Si son Stupéfix touchait quelqu'un, tant mieux. Sinon, tant pis. L'éclair rouge déchira la brume et se perdit au loin, sans que la lionne ne puisse voir s'il faisait mouche ou pas.



Dernière édition par Johanna C. Springstone le Dim 12 Fév 2012 - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 19:20

Le membre 'Johanna C. Springstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 1:10

S'il y avait un prix pour l'élection du boulet de l'année, Zéphyr aurait bien nominé Ashley Lakefield. Un Ventus quoi, comment on peut foirer un Ventus ? C'est comme foirer un Lumos, faut vraiment le faire exprès ! Surtout pour une élève qui se prétend la meilleure en sortilèges. M'enfin, il fallait voir le bon côté des choses. Bien que le Fumos soit particulièrement chiant, c'était une piste facile à suivre. Il fallait dire que Summer n'avait jamais vraiment été une lumière donc bon, ça ne devait sans doute pas lui être venu à l'esprit que laisser une trainée de fumée derrière elle ce n'était pas très discret .

" Et merde ! Me dites pas qu'ils veulent aller SUR l'eau... "

" Aucune idée. " Confessa Zéphyr entre deux expirations "du petit chien". " Peut-être qu'ils vont à la gare de Pré-au-Lard ? Elle est par là après tout. Tu crois qu'ils auraient pu trouver une brèche dans la protection du chateau et détourner un train ? " En fait, il se posait surtout la question à lui-même mais la prononcer à haute voix lui permettait de mieux y réfléchir. Les Ombres avaient beaucoup de ressources, ils pourraient très bien avoir un train à leur disposition. Par contre c'était fortement improbable qu'ils aient trouvé une quelconque faille dans la protection. Le Château était une forteresse imprenable à la base et les sortilèges avaient été renforcés après le détachement du ministère. Donc c'était non pour la gare. Donc, les barques ? WTF ?

FIOUSH ! Le stupéfix passa à quelques centimètres de Zéphyr pour se planter... En plein dans Lakefield ! Boulet un jour, boulet toujours. Le Serdaigle continuait sa course comme si de rien n'était pendant que la jolie Gryffondor venait au secours du bras-cassé qui lui servait de petite-amie. On garde son rythme ! Deux petites inspirations par le nez, deux petites expirations par la bouche (ponctuées par quelques toux dues à la fumée). Serieusement, ce Fumos commençait à lui taper sur le système. Après quelques secondes, les deux gryffondor l'avaient rattrapé. Une fois de plus, Johanna émit une hypothèse mais le Serdaigle ne répondit pas cette fois, il était trop occupé à tenter d'observer son environnement à la recherche de quelque chose qui pourrait lui être utile pour réfléchir à la question de la blonde.

Heureusement, il commençait à y voir plus clair à travers le brouillard qui commençait à s'estomper peu à peu. Il avisa des pierres de petite taille sur le sol. Tilt ! Le préfet pointa sa baguette sur l'une d'entre elles et déclama " Waddiwasi ! "

Lancer de dé :
 

Tibia touché : plus 20 points ! La pauvre Summer allait avoir un gros bleu tout pas beau. Le Serdaigle était ravi de pouvoir gêner les plans de Carrow et de sa bande de copains. Il fallait dire que ses relations avec la naine blonde étaient... tendues. Enfin, la plupart du temps. Mettant les évènements de la soirée d'Halloween dans un coin de sa tête, il s'adressa à ses deux compagnes d'infortune. " Je sais vraiment pas ce qu'ils ont prévu mais il faut vraiment les arrêter avant qu'ils ne le fassent si on veut éviter de passer le reste de notre vie à masser les pieds de la mère Grognard ! " Sinon, il y avait toujours l'option Doloris, mais il ne savait pas vraiment laquelle était la pire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.





Dernière édition par Zéphyr J. Wendle le Lun 13 Fév 2012 - 1:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 1:10

Le membre 'Zéphyr J. Wendle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Ashley M. Lakefield
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 18:09

    C'était une blague. Une mauvaise blague à laquelle elle rirait, si elle n'en avait pas été la victime. Raté un sortilège aussi basique que le Ventus la blessait dans son ego. Elle ne l'aurait certainement pas aussi mal pris si Wendle n'avait pas été présent, mais il avait fallu qu'elle se coltine. Il avait fallu qu'il les croise dans sa chasse aux Ombres. Elle haïssait ce garçon aussi sûrement qu'elle haïssait Callista, mais elle ne pouvait nier qu'il serait un possible atout et cela l'estomaquait encore plus que son sortilège raté. Elle était obligée de serrer les dents. Obligée de mettre son dégoût pour ce lâche de côté, si elle voulait réussir la mission que Grognard leur avait confié. Sa vraie première mission en tant qu'Héritière. Elle avait tout à perdre et peu à gagner. Un sortilège de quatrième année raté était plus une épine dans le pied qu'un cauchemar.

    Ils recommençaient à courir, la mauvaise visibilité les forçant tout de même à rester prudent et à ne pas aller trop vite. Son Ventus n'avait peut-être pas été très efficace, mais il avait permis de dégager quelque peu la vue et c'était déjà un avantage. La main qui tenait sa baguette était gelée, le froid devenait déjà un problème, mais elle ne pouvait qu'espérer que courir les réchaufferait. Tendant le bras pour lancer un deuxième sortilège de ventus, qui marcherait ce coup-ci, elle en était certaine, elle fut frappée de plein fouet par un éclair rouge et s'effondra au sol, telle une statue. Désorientée, immobile, elle était comme dans un rêve. Elle entendait le monde extérieur, la respiration saccadée de Johanna, les bruits de pieds de Wendle tandis qu'il continuait de courir, que s'était-il passé ? Il faisait sombre. Trop sombre pour que cela puisse compter comme étant la nuit. La panique commençait à s'installer, lentement mais sûrement lorsque le monde reprit son cours, qu'elle put reprendre le contrôle de son corps. Le soulagement qu'elle ressentit lui fit fermer les yeux quelques secondes avant de se relever avec l'aide de Johanna. Pas le temps d'encaisser le choc. Elle devait continuer. Elle devait les arrêter. Tout à prouver, tout à perdre. Échouer lui était interdit.

    La fumée commençait à irriter ses yeux qui ne trouvaient d'autres moyens que de larmoyer pour tenter de calmer la sensation de brûlure. Ce qu'elle pouvait détester le corps humain des fois. Ironique pour une futur médicomage. La visibilité s'améliorait cependant. Preuve qu'un Fumos en extérieur n'était pas la meilleure des idées. Le sortilège de stupéfixion de Joe disparut dans la brume restante, le waddiwasi de Wendle fit mouche et Ashley soufflait comme un boeuf. Elle était peut-être guérie de l'attaque de septembre, mais cela ne voulait pas dire qu'elle avait retrouvé toutes ses capacités physiques.

    " Je sais vraiment pas ce qu'ils ont prévu mais il faut vraiment les arrêter avant qu'ils ne le fassent si on veut éviter de passer le reste de notre vie à masser les pieds de la mère Grognard ! " La peur s'installa encore une fois au creux de l'estomac de la Gryffondor. Masser les pieds de Grognard n'était certainement pas ce qui les attendait s'ils échouaient. Un waddiwasi n'était pas suffisant. Lancé des cailloux sur des ennemis n'était pas ce qui allait les faire abdiquer. Elle avait appris cela de la manière forte à cause de tous les échecs de l'Ordre. Il fallait frapper et frapper fort. Elle s'élança alors de nouveau, afin de se rapprocher toujours plus des fuyards. Summer, ralentie par son bobo quelque peu ridicule – franchement, Wendle ne pouvait pas faire mieux que ça ? - était la plus proche. La cible parfaite, un peu trop parfaite. De plus, Ashley était quasiment certaine que les deux autres ne l'attendraient pas si Carrow venait à se faire prendre. Il fallait les occuper eux aussi et tant pis si elle devait se faire stupéfixier à nouveau. « Avis Fulgator ».

    Lancer de dé : Le geste est imprécis, qui les oiseaux atteignent-ils ?
    Oui – Donald, mais Ashley a lancé son sort en continuant de courir : les oiseaux sont petits, si le Gryffondor est agile, il peut en éviter quelques uns.
    Non – C'est Marion qui est touchée, mais elle aussi peut en éviter.
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 18:09

Le membre 'Ashley M. Lakefield' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 20:16

Marion vit avec un plaisir non dissimulé Lakefield se recevoir le Stupefix et s’écrouler. Même si elle aurait nettement préféré que ce soit Wendle. Il était doué, intelligent et il l’énervait plus que la nature ne le permettait. C’était à ses yeux le plus dangereux du groupe, mais après tout elle ne connaissait pas les autres. Seulement, il valait mieux se débarrasser de lui en premier, elle l’avait déjà vu à l’œuvre et savait qu’il risquait de leur poser problème. Elle entendit un gémissement sourd à ses côtés et vit Summer tenter de se masser le tibia, tout en continuant de courir ce qui la faisait sautiller bizarrement. Sérieusement Wendle, un Waddiwasi ? Elle leva les yeux au ciel, mais évita une remarque cinglante quand elle vit la position dans laquelle se traouvait Donald, entouré de quelques oiseaux venant d’un Avis Fulgurator. Ca l’amusait beaucoup moins soudainement. Elle ne se retourna pas pour lancer un sort, elle n’était pas sûre de pouvoir repartir après, mais le fit par-dessus son épaule, en tournant la tête. Turba Aranei ! Elle ne fit pas attention au résultat, mais savait qu’elle avait visé Wendle. Elle espérait juste réussir son sort, car elle avait bien conscience qu’elle s’en sortait moins facilement en temps d’adrénaline. Il suffisait qu’elle se souvienne de l’épisode du train pour cela… Elle évita de frissonner de manière marquée, mais Donald le remarqua. Quelques pas en arrière des deux jeunes femmes, il tentait de se débarrasser des oiseaux que cette satanée Lakefield lui avait balancé. C’était tenace ces machins-là ! Electrifiés en plus, il douillait en serrant les dents. Mais Marion avant tout. Il leva sa baguette et lui jeta un Protego. Il aurait la conscience plus tranquille. Il retourna alors à ses petits oiseux qu’il envoya valser d’un coup de baguette. Mais tout ça lui avait fait perdre un ou deux mètres, conséquents quand on fuyait. Il se retint de jurer et tenta de reprendre une course plus rapide.

Dé #1 : Quel est l’effet du Turba Aranei ?
OUI :
Zéphyr se retrouve avec moins d’une dizaine d’araignées noires sur le corps.
NON : Les araignées atterrissent seulement à quelque pas de Zéphyr et des filles, elles sont une dizaine.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 20:16

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 0:34

Des araignées. Tout plein d'araignées. A bloc d'araignées. Tout partout sur lui. Des araignées énormes, dégueu, poilues, toutes pleines de pattes et d'yeux. Zéphyr ne les aime pas. Il les déteste, il les a toujours détestées et il les détestera toujours. S'il y a bien UN truc qu'il ne supporte pas c'est les machins qui grimpent sur les gens. Que ce soit les araignées, les botrucs, les limaces ou quoi que ce soit, ça le répugne. Et pour tout ça, on dit merci qui ? Merci Mariooooon !

... Pétasse.

Il voulait hurler de dégout (et un peu de peur, quand même) mais il avait l'horrible pressentiment que s'il ouvrait la bouche, un de ces immondes arachnides viendrait s'y loger. Alors il hurlait, mais la bouche fermée, ce qui donnait une sorte de gémissement suraigu saccadé. Zéphyr sautillait sur place en agitant les mains pour essayer de se débarrasser des ces ignobles créatures, mais rien à faire, elles continuaient rapidement leur progression le long de son corps. Beurk beurk beurk ! Il commença se frotter tout le corps du dos de la main gauche pour les faire tomber une à une. Une fois toutes les araignées à terre, il s'éloigna en sautillant puis les embrasa d'un coup de baguette magique sans autre forme de procès. Pouah !

Il avait pris un retard considérable sur les autres. Le jeune Serdaigle entama un sprint pour rattraper ses coéquipières et celle qu'il fallait punir. Marion Vaisey... C'était dans ces moments-là que Zéphyr apprenait vraiment à se connaitre, là par exemple, il réalisa pour la première fois à quel point il était rancunier. Lors de l'attaque du Poudlard Express, il avait puni d'un doloris Cléia-Nora O'Ryan de lui avoir brisé sa baguette. Et à cet instant, il comptait punir Marion Vaisey d'avoir utilisé un sort aussi ignoble sur lui. Il ne savait pas encore comment mais il le ferait.

Le préfet rattrapa finalement son retard, certes quelque peu essouflé. Ils étaient là, les trois Ombres, devant eux. Toujours à lancer des sorts à tout va. Que faire ? Il voulait attaquer Marion, mais pour cela il fallait la surprendre. Une idée peut-être ? Oui ! Idée ! La charmante Vaisey s'attendrait à voir venir une attaque de la part de ses ennemis, mais qu'en était-il de ses alliés ? Zéphyr pointa sa baguette vers Donald et susurra pour la première fois de sa vie " Impero. "

Lancer de dé :
 

Zéphyr regardait Donald Rowle ligoter Marion Vaisey d'un Flagellum, puis l'envoyer valser contre le mur de gauche. Le Serdaigle sentit le contact mental se rompre alors que le gryffondor reprenait ses esprits et aidait sa dulcinée à se relever. Un sourire satisfait fleurit sur son visage, ils étaient quittes. Encore une fois, Zéphyr avait utilisé un sortilège impardonnable. Encore une fois, il n'en éprouvait aucune culpabilité. Mais cette fois-ci, c'était différent. La dernière fois, avec le sortilège doloris, il s'était légèrement effrayé lui-même mais là, il n'avait pas peur. Il était fier. Il avait fait ployer un esprit. Certes, c'était l'esprit faible d'un idiot de Gryffondor mais ce n'était qu'une première fois. Avec de l'entrainement, il pourrait certainement s'améliorer. Son petit sourire satisfait se changea rapidement en un grand sourire éclatant. Oui, il était capable de grandes choses.

Pourquoi tous les cobayes de ses expériences ayant un rapport avec ses limites étaient-ils des idiots sang-pur de Gryffondor ? Peut-être leur côté altruiste ? Ou bien le fait qu'ils étaient tellement insupportable qu'il était sûr de ne pas éprouver de remords... En tout cas, son petit sortilège avait fait son effet ! Entre Summer-la-boiteuse et le temps qu'avait perdu le couple d'Ombres à tenter de relever la Vaisey, les fuyards avaient perdu une bonne partie de leur avance !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.





Dernière édition par Zéphyr J. Wendle le Mer 15 Fév 2012 - 1:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 0:34

Le membre 'Zéphyr J. Wendle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 4:40



— AAAwww ! Merde !

Summer ne comprit pas trop ce qui venait de se passer, mais une douleur vive naquit dans son genou. Elle se mordit la lèvre de douleur, et se dit qu'il ne fallait pas ralentir, il ne fallait pas y penser. Toutefois, elle ralentit un peu, elle ne pouvait faire autrement, mais elle combattait comme elle pouvait. Elle voyait le couple en avant d'elle prendre de l'avance, et cela plaisait presque à Summer. Si elle tombait et qu'elle restait à Poudlard, personne ne pourrait dire que c'était de sa faute si elle ne s'en était pas sortie... Mais elle changea rapidement ses esprits lorsqu'elle vit un sort filer proche de son visage, mais tomba plutôt sur Rowle. Un Avis Fulgator, qui fut enchaîné par un impero probablement. Ce dernier cessa et jeta un sort à sa propre copine. Summer eut juste le temps de se rendre à leur niveau qu'il la jeta sur le côté. Elle arrêta de courir pour essayer de leur venir en aide.

Summer vit toutefois que des élèves étaient à leur trousse. Elle se doutait bien que c'était le cas, mais depuis le fumos qu'elle avait jeté, elle n'avait pas pris le temps de regarder qui était là. Le couple de gryffy qu'elle avait déjà rencontré dans quelques cours et... Zéphyr. Elle avala sa salive. Elle n'avait pas envie de se retrouver dans cette situation encore. Bien qu'il y avait un certain malaise depuis l'Halloween, Summer voulait éviter des situations conflictuelles avec lui, surtout celles semblables à celle du Poudlard express. Elle ne voulait pas faire de mal TOUT COURT, mais spécialement Zéphyr. Bien qu'elle refusait de l'admettre complètement, une certaine affection à son égard s'était un peu plus développée depuis... BREF CE N'ÉTAIT PAS LE MOMENT DE PENSER À CELA. IL FALLAIT AGIR, ET VITE. Elle pensa au premier sort qui lui passa par l'esprit.

— JAMBENCOTON

Spoiler:
 

Le sort atteint alors Johanna, mais Summer ne porta pas trop attention à l'effet. Elle ne voulait que les ralentir. Elle jeta ensuite un protégo, qui fut, sans doute, le plus faible que l'histoire n'avait jamais connu. Summer était bien trop sur les nerfs, de voir Zéphyr à ses trousses, d'avoir à combattre pour une cause qui n'est pas la sienne, d'avoir à blesser et courir pour se sauver de l'endroit où elle est si bien. Elle se retourna et alla vers Marion qui n'allait bien, et Rowle qui ne semblait plus être maître de ce qu'il faisait.


Dernière édition par Summer F. Carrow le Mer 15 Fév 2012 - 4:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 4:40

Le membre 'Summer F. Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 19:37


    Johanna regarda les araignées apparaitre sur le corps de Zéphyr mais ne ralentit pas pour autant car, au bout de quelques secondes, le jeune homme s’était débarrassé des bestioles. Mais surtout, la blonde se trouva confrontée à un autre problème. Un sort, lancé par Summer, la toucha et elle sentit ses jambes lâcher sous son poids. La lionne se retrouva donc le nez dans la poussière mais, grâce à sa baguette, elle lança un Levicorpus sur la blonde qui lui avait fait perdre ses moyens.

    Spoiler:
     

    Merde ! Connasse !!

    L'insulte sortie toute seule et la blonde frappa par-terre de rage. Toujours au sol, Johanna eu au moins la satisfaction de voir qu'Ashley était intacte et n'avait rien. Mais elle regardait Zéphyr qui lançait un Impero sur Donald, sort qui réussi. La surprise envahi Johanna et elle leva un sourcil. Depuis quand Zézé, son petit Zézé, lançait-il des Impardonnables ? Elle ne savait pas qu'il ne se gênait pas pour en lancer si besoin était. La blonde ne fit pas vraiment attention à ce qui se passa après ça, cherchant une solution à son problème de jambes. C'était vraiment une sensation bizarre que de ne plus être portée par son propre corps. Si elle abandonnait maintenant, elle s'en voudrait pour un bon moment. Elle tenta de plier les genoux, de bouger ses orteils, n'importe quoi, tout en réfléchissant à une solution. Comme elle détestait cette sensation ! Ne pas pouvoir se ruer sur la Serdaigle qui l'avait privé de ses jambes. Et si elle n'arrivait pas à se remettre debout, à annuler le sort ? Elle serait obligée d'abandonner les deux autres...

    -Finite Incantatem !!

    Spoiler:
     

    Johanna se releva et reprit sa course, à la poursuite de Summer, Marion et Donald, en compagnie d'Ashley et Zéphyr.


Dernière édition par Johanna C. Springstone le Mer 15 Fév 2012 - 20:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 19:37

Le membre 'Johanna C. Springstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs