ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I - Page 4



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 1:33

Le membre 'Summer F. Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 15:55

Calme. Rester calme. Une moue contrariée renfrogna mon visage alors que mon sortilège allait se perdre dans les eaux troubles. C’était lamentable, je laissais ma contrariété me distraire et guider mes actions droit dans le mur plutôt que de garder la tête froide. Mes yeux sombres foudroyèrent ma baguette du regard comme si je l’en tenais responsable et lui reprochais mon inconstance. Je savais bien pourtant que je ne devais ces résultats aléatoires qu’à la masse d’eau écrasante qui ralentissait mes mouvements. J’étais loin d’avoir ma précision habituelle façonnée par des années de métier. Quant à mes sortilèges, ils n’avaient qu’une fois sur deux l’intensité que j’avais souhaité leur donner. Je fulminais à l’intérieur, distribuant des noms d’oiseaux à tout-va et à tous ceux que je jugeais un tant soit peu responsables de ma présence dans ce merdier. Autant dire que j’aurais écopé d’un joli allé simple pour Azkaban pour outrage au ministre si mes pensées avaient atteint les oreilles de mes petits camarades. La seule en laquelle je pouvais avoir confiance était Hayley. Mine de rien cette jolie fleur avait fini par se creuser une petite place douillette dans ma vie, alors quand je l’entendis vociférer contre la meute de strangulots, j’abandonnais les gamins à leur besogne sans tergiverser et flanquais un coup de pied rageur dans l’une des créatures qui s’agrippait à sa robe. Ces bestioles n’avaient aucun respect de la hiérarchie décidemment ! Grâce à Elena cependant, notre combat acharné prit fin rapidement.

Le tunnel s’élargissait peu à peu à mesure que nous avancions prudemment et bientôt, nous passions à travers la bouche béante qui nous recracha dans les eaux du lac. Je n’étais pas fâché de quitter les boyaux étroits des galeries. Je n’étais pas claustrophobe mais je préférais voir venir mes adversaires de loin que de me les prendre sur le bout du nez. Mais que convenait-il de faire maintenant ? Attendre au fond du lac la venue potentielle d’une bande de gamins dont on ne savait même pas s’ils avaient pu échapper aux griffes de leurs ravisseurs ? Je n’appréciais guère cette idée. Après qu’Elena nous ait divisés, nous n’étions plus que trois à arpenter un large périmètre sombre se tenant à plusieurs dizaines de mètres en-dessous du niveau de la terre ferme. Que se passerait-il si les mioches avaient parlés et qu’une armada d’adversaires nous tombait dessus ? Ouais, non, tout ça ne me plaisait vraiment pas, c’est pourquoi mes doigts se resserrèrent sur ma baguette jusqu’à ce que je sente les nervures du bois s’imprimer dans le creux de ma main. À travers les hautes algues tapissant le fond du lac, j’aperçu du mouvement, loin au-dessus de nos têtes. Quatre… Non, six silhouettes se dirigeaient droit sur nous. Je n’eus pas le temps de me demander s’il s’agissait d’amis ou d’ennemis que la lueur de plusieurs sortilèges déchirant les ténèbres sous-marines me fit dire qu’il devait s’agir des deux. J’échangeais un regard entendu avec mes deux compères et nous changions alors de cap pour aller à la rencontre des étudiants.

La situation ressemblait à un immense sac de nœuds. Lorsque nous eûmes finalement atteint les jeunes je restais une seconde stupéfixé en n’en comptant que deux. C’était seulement pour ça qu’on avait manqué de se faire flageller, étrangler, noyer, griffer, mordre, déchiqueter, bâillonner, manger, digérer, et j’en passe ?! Comment Mervyn Kark avait-il pu faire confiance à des gamins ? Ce sauvetage à la sauvage ne changerait rien à la donne dans ces conditions. Si nous ne ramenions qu’une poignée d’otages avec nous c’était un fiasco. J’étouffais un grondement furieux au fond de ma gorge tandis que je jetais un œil vers le reste de la troupe. Trois poursuivants se rapprochaient dangereusement et entre eux et nous se tenait une gamine qui donnait l’impression de nager à reculons. Quelle prise de tête cette histoire, décidemment. Le plus prompt à réagir fut Brights, le médicomage, suivit de près par Hayley qui toucha une latino d’un sortilège d’asphyxie. Pour ma part je n’étais pas très intéressé à l’idée de me battre avec des enfants. Me tournant vers les deux qui nous avaient rejoints, je leur fis simplement un signe de tête pour leur indiquer la direction de la galerie. « Suivez-moi, la sortie c’est par ici. » J’avais à peine fait volte-face que quelque-chose de gros et de rapide me fonça dessus. Je ne compris vraiment ce qui m’arrivait que lorsque les dents acérées du requin m’entaillèrent profondément le flanc.

Mon cœur cognait douloureusement contre mes côtes, comme s’il avait voulu s’arracher de ma cage thoracique, et le sang me battait les tempes à tout rompre. Je n’entendais plus que ça, la pulsation folle de ma pression artérielle décollant avec l’afflux soudain d’adrénaline se déversant dans mes veines. Putain, c’était la deuxième fois en moins de 20 minutes qu’une pourriture de poiscaille me prenait pour son déjeuner ! Mais merde quoi ! Ma main gauche se plaqua contre la blessure de laquelle se déversait un maigre filet de sang. Cette fois-ci la morsure était moins grave, le requin ne m’avait pas choppé entre ses mâchoires, mais ça ne voulait pas dire que ce n’était pas douloureux. Alléché par l’odeur du sang le squale blanc qui s’était éloigné faisait déjà demi-tour. « Continuez à avancer, bordel ! » m’écriais-je à l’encontre de deux adolescents pétrifiés qui se tenaient près de moi et en repoussant brusquement le petit médicomage qui s’était mis en tête de me porter secours. C’était gentil de sa part mais, sincèrement, là, j’avais autre chose à foutre. Ramener une tête de requin à la maison en guise de trophée par exemple. « Avada Kedavra ! »


Oui & oui : en voilà un qui croquera plus dans la chaire de sang-pur !
Oui & non : le requin est parcouru d’un choc violent, du sang apparaît aux coins de sa bouche, mais il est toujours vivant et pas content du tout de ce que tu viens de lui faire !
Non & non : ça daille de perdre autant de sang mon vieux…
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 15:55

Le membre 'Lawrence Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Elie Brights
Elie Brights
Schtroumpf Grognon
Messages : 1100 Crédits : Me
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Medicomage à la clinique de Pré-au-Lard
Faction : L'Ombre de La Rose Noire
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Alligator
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 17:03



    Elie ne savait pas que penser de cette Ombre qui partait vers leurs ennemis. Elle faisait ce qu’elle voulait, préférait retourner à Poudlard, très bien pour elle. Mais de la à les aider… peut-être pensait-elle qu’ils seraient plus cléments avec elle une fois de retour au château. Foutaise. Il pouvait émettre tous les commentaires qu’il voulait, ce n’était pas à lui de la juger ni même à la forcer de revenir sous la forme d’un Impero bien placé. Il n’était pas son père. Et encore heureux, songea t-il lorsqu’elle partait rejoindre celui qu’il avait saucissonné vers le fond du lac. Après tout chacun son choix. Mieux valait changer de faction à cet âge que bien plus tard. La blondinette ne semblait pas mesurer les conséquences d’une trahison et là elle trahissait l’Ombre de la Rose Noire de vive voix. Travers par contre, était prête à la ramener par la peau des fesses. Elie haussa les épaules, clairement peu intéressé par le cas « blondinette en proie à des doutes ». Eux, ce dont ils devaient s’occuper, c’était de ramener les Ombres au bercail, du moins ceux qui se considéraient encore comme Ombre en tant que tel. La blonde voulait rester, soit qu’elle reste… elle en assumerait les conséquences une fois en dehors des murs protecteurs de Poudlard.

    Marion, du moins s’il ne se trompait pas, ne perdit pas son temps à se soucier du sort de leur ex-camarade et se dirigea vers les tunnels que lui indiqua Lawrence Rookwood. Ils ne firent pas cinq mètres dans les eaux sombres qu’ils furent bloqués par des Squalus Fluminus. Le tireur d’Elite se fit joliment mordre dans le bassin… quant aux autres requins … ils s’occupèrent de leurs ennemis. Elie laissa la seule femme de leur groupe s’occuper des jeunes et resta auprès du brun pour le soigner. Brun qui le repoussa sèchement. C’était bien gentil de proposer de les retarder mais avec une blessure pareille, pas sur qu’il serve à grand-chose. Elie claqua la langue, agacé lorsque ce dernier tua l’un des trois requins. D’accord, il servait peut-être à quelque chose mais il se demandait parfois si ces Sang Purs avaient un cerveau digne de ce nom. La lumière verte, Elie s’en contreficha. Les requins s’étaient stoppé un instant, semblant comprendre ce qu’il venait de se passer… du moins s’ils n’avaient pas de cerveau comme les leurs, quelque chose leur disait qu’ils n’étaient plus que deux, que l’un d’entre eux avait perdu la vie de l’endroit ou ils étaient venu. Elie lança un Aegio autour d’eux pour se protéger de l’attaque des requins qui n’allait (peut-être) pas tarder. Le Medicomage s’approcha de Lawrence, le scrutant du regard.

    Un …

    Deux …

    Trois …

    Le bras tremble légèrement.

    Quatre…

    Cinq…

    Qu’est-ce qu’il se passe, votre tête tournerait-elle ? Quand on avait un cerveau digne d’un homme des cavernes, évidemment, l’on ne pouvait réfléchir correctement aux conséquences d’un acte comme celui-ci. Son sang se vidait, la tête lui tournait. Conclusion : l’effort magique avait été trop grand face à une blessure telle que celle-ci. Elle n’était pas béante mais l’effort joint au reste, cela n’avait fait qu’empirer la perte de sang qui s’effilait tel une jolie fontaine décorative du bassin du tireur d’Elite.

    Six…

    Oui, arrêtons le comptage, il était peut-être temps à présent de le soigner. Deux Vulnera Samento l’aidèrent à refermer (plus ou moins correctement) la plaie du vieillard et un Curatum Volubis fut, du moins l’espéra t-il, suffisants pour lui permettre de rentrer avec eux sans les traîner. Lawrence n’était peut-être pas très futé mais ce n’était pas une raison pour le laisser derrière. Pour plus de sûreté, il lui lança un deuxième Curatum Volubis. Il avait perdu beaucoup de sang, un sortilège de ce type n’était pas forcément assez. Mais cela suffirait. Cela devait suffire. Abuser des sorts ainsi n’était jamais conseillé. Même un stagiaire de première année à Sainte Mangouste pourrait vous le dire.

    Rookwood s’avança vers le tunnel et Elie se retourna pour voir l’ensemble de la situation. Même indirectement, il n’avait pas envie d’être responsable de la mort de ces étudiants. Les adultes avaient fait leur choix, une fois sortis Poudlard chacun était assez grand pour prendre les décisions les plus justes … encore que… Mais eux n’étaient que des gosses entraînés dans une guerre qui les dépassait.

    Visant le requin non stupefixié, Elie s’écria : « Cracbadabum ! »

    Dé1 :
    Oui : Law est protégé par la prochaine attaque mais pas longtemps.
    Non : C’est Elie
    Dé2 :
    Oui –oui : Une grande entaille ce loge au niveau du bassin du requin qui se vide peu à peu de son sang.
    Oui-non : Blessé au niveau d’une nageoire mais blessure légère. Le requin se déplacera plus difficilement mais reste une menace.
    Non-non : Tu es beaucoup trop loin, ton sort part beaucoup trop loin, dans les rochers.



Dernière édition par Elie Brights le Mar 28 Fév 2012 - 17:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mar 28 Fév 2012 - 17:03

Le membre 'Elie Brights' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Hayley Travers
Hayley Travers
Bouledogue des Kark
Messages : 716 Crédits : K
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadière à Pré-au-Lard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Loup
Epouvantard : Son reflet moldu
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 16:19

C'était à n'y rien y comprendre. Pendant qu'un commando Ombre essayait de délivrer deux jeunes sorciers des griffes de Poudlard, l'élève emprisonné dans un filet et la chevelure blonde semblait se disputer. Ils avaient conscience que c'était la guerre et que ce n'était pas vraiment le moment de faire une crise adolescente pré-pubère? Ah les jeunes. L'étudiante touchée par Travers elle avait compris qu'il fallait se battre pour survivre. La tireuse sentit un Everte Statum la frôler. Non? Sérieusement? Cette garce voulait vraiment combattre Hayley Travers? Etait-elle totalement inconsciente ou simplement stupide? Hayley avait une furieuse envie de voir de ses propres yeux si cette sorcière avait du sang pur rouge, mais le temps pressait.

" Ne joues pas à ce jeu là avec moi petite insolente. Tu as perdu d'avance"

Rookwood accéléra le mouvement, pendant que Marion Vaisey indiquait que la Carrow en pleine crise, il fallait mieux la laisser se noyer. Elle ne voulait pas rentrer. Hayley resta quelque peu dubitative. Elle se demandait parfois si quand elle était élève elle avait aussi peu de jugeote. Concrètement Carrow par son sang et par ses choix était dans l'Ombre de la Rose Noire, et même si on était jeune on ne reniait pas un tel engagement. Se rendait-elle compte qu'elle n'avait plus choix, qu'elle ne pouvait plus revenir en arrière, que si elle restait là elle ne serait pas parmi la nouvelle ère qui se dessinait? La chevelure blonde ne daignait même pas répondre à Hayley. Quelle sotte. Elle ne méritait pas que la protectrice des Kark la force à revenir, si c'était pour ramener une traître à son sang ce n'était pas la peine. Qu'elle crève.

La mort? Elle était présente partout dans les eaux du lac. Lawrence en fit la connaissance. Trois énormes squales à la machoire acéré venaient s'inviter à la danse et le premier des requins saisit mister Rookwood pour un slow mortel. Hayley se demandait si son mentor méritait vraiment ce titre, voilà plusieurs fois qu'il se faisait surprendre. Alors certes les bebêtes du lac étaient dangereuses mais quand même, Lawrence décevait quelque peu Travers. Les premiers sorts fusèrent en directions des prédateurs, l'assaut venait d'être lancer par les élèves. Une autre chevelure blonde stupefixia un poisson pendant que Summer essayait de protéger son mignon. Pathétique. Ces petits sorts ne valaient rien à côté de l'éclair vert rageur du mentor d'Hayley. Lawrence venait purement et simplement de tuer un squale orné d'une gemme rouge. Désorientés, le dernier requin semblait vouloir déchirer toute la chair humaine qui se trouvait autour de lui. Allons bon, il tenait tellement que cela à vivre éternellement dans les profondeurs du lac. Peut-être revaît-il d'un autre monde, un monde où il pourrait se transformer en quelque chose de comestible, de gouteux pour le palet. Mister Brights semblait penser les même choses que la tireuse d'élite. Désireux de réaliser le rêve du dernier des squales, Elie s'attela à découper le poisson. Le sang coulait, le requin n'en était que plus énervé.

" Joli coup Mister Brights."

Hayley lui envoya un léger sourire avant d'en finir avec le requin.

" Diffindo"


Oui&Oui: Le squale voit la peau de son ventre totalement déchirée. Le poisson se vide de son sang et de ses boyaux. Vite, vite, mister Okoyotoma, il faut faire des sushis.
Oui&Non Hayley fait une belle entaille au ventre du requin. Il est clairement mal en point, mais on est jamais à l'abri d'une attaque kamikaze.
Non&Non Le sort ne touche pas le requin, il touche Summer au niveau de l'épaule. La petite va croire qu'Hayley lui en veut.


Travers venait de cloturer le bal des requins de la plus belle des manières. Le requin avait une énorme ouvertue au niveau du ventre. Oh il n'était pas mort mais il ne résisterait pas longtemps à la douleur. L'eau devenait de plus en plus rouge et il était très rare de rester en vie avec les intestins à l'air. Enfin à l'eau en l'occurence. Satisfaite d'elle, elle se dirigea vers l'escouade pour remonter le tunnel, tout en assurant les arrières de son groupe. Avant de partir, elle cria un dernière fois à Summer. La petite sotte était jeune, elle pouvait encore fait des grosses erreurs.

" Carrow, Poudlard ne dure qu'un temps. C'est ta dernière chance. Si tu ne viens pas avec nous, un jour tu mourras de notre main. Il n'y a pas de place pour les indécis dans nos rangs. Les phénix ne t'accepteront jamais, tu seras toujours une paria et une otage entre leurs mains. Choisis!"

La tireuse d'élite ne préfera pas dire le mot traître, de peur de trop "choquer" la chevelure blonde. La jeune Carrow était certes idiote dans l'esprit d'Hayley mais vu le sort qu'elle avait lancé au requin, il semblait y avoir du potentiel dans cette jeune fille. Et puis gacher du sang pur était toujours une énorme perte. La sorcière devait simplement être amoureuse du garçon play boy, peu entreprenant durant l'attaque des squales. Hayley n'avait jamais connu ce genre de situation, mais elle savait ce qu'était l'amour, ou du moins croyait savoir. Si Summer Carrow n'écoutait que son coeur, elle gâcherait sa vie à jamais. Et dans cette guerre c'était la raison et l'intransigeance qui allaient gagner, et non pas les sentiments.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Hayley Travers le Mer 29 Fév 2012 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 16:19

Le membre 'Hayley Travers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:03

Zéphyr ne comprenait rien. Pourquoi Summer dirait-elle ça ? Pourquoi lui demanderait-elle de la ramener au château alors que tout ce qui l'y attendait était une prison froide, loin de sa famille et de ses amis ? Pourquoi maintenant, après avoir suivi les autres et s'être donné du mal à arriver jusque là ? Si elle était vraiment contre les Ombres, elle les aurait dénoncés dès le début. Mais elle les avait suivis.

Il y avait deux possibilités : soit elle mentait, soit elle disait la vérité. Si elle disait la vérité, cela signifiait qu'en gros, elle voulait l'utiliser comme un moyen de s'éloigner de sa faction sans en subir les conséquences, le laissant lui comme seul responsable de l'échec de sa tentative de fuite. Elle l'utilisait comme couverture en gros. Et donc c'était juste inacceptable. Mais si elle mentait, cela voulait dire qu'ELLE SAVAIT qu'il réagirait comme ça, qu'il refuserait de la ramener si elle le demandait, pour pouvoir s'enfuir tranquillement sans qu'il la poursuive. Et donc il serait le dindon de la farce qu'on manipule parle bout du nez. Et c'était tout aussi inacceptable. Ou bien, troisième possibilité : ça faisait partie de leur masterplan de laisser certains élèves à Poudlard pour assouvir d'obscurs desseins Karkesques que seul un esprit aussi dérangé que celui des Ombres pourrait comprendre.

Franchement, la première possibilité lui semblait assez improbable. Summer était sang-pur, pourquoi voudrait-elle s'éloigner de l'Ombre de la Rose Noire alors que cette faction de représentait que des avantages ? Quant à la troisième... Franchement, du fond de leurs cachots pourris, les Ombres n'auraient pas vraiment l'occasion de faire des vagues. Restait donc la deuxième, autrement dit, elle se foutait de sa gueule. Mais dès qu'il atteint cette conclusion, il fut interrompu par l'arrivée d'un... truc ? C'était quoi ? Un requin ? Ils n'étaient pas dans un lac ? Mais qu'est-ce que ce machin foutait ici ? Et pourquoi était-il en train de se demander ce qu'il foutait ici alors que c'était UN PUTAIN DE REQUIN QUI LUI FONÇAIT DESSUS ?!

Lancer de dé :
 

Il était ralenti et blessé mais toujours assez rapide pour attraper l'épaule d'un Zéphyr qui ne vit rien venir entre ses puissantes mâchoires. Son petit cri de surprise se mua rapidement en un hurlement de douleur alors que les crocs acérés du poisson pénétraient sa chair. En quelques secondes, la bête le secoua une dizaine de fois dans tous les sens avant de le lâcher. Il était totalement désorienté, il ne savait même plus où il était, il avait l'impression que son bras allait tomber. Le préfet atterrit sur un rocher, la présence de l'eau ayant grandement ralentit sa chute. Il se releva lentement en gémissant, massant son épaule endolorie. Il ne semblait pas avoir endommagé de nerfs, c'était déjà ça... Le préfet pointa sa baguette vers le requin mais avant qu'il n'ait eu le temps de le saigner, quelqu'un s'en chargea à sa place. Le requin avait été éventré comme un... comme un poisson en fait.

Une voix s'éleva, une voix de femme qu'il avait du mal à distinguer à travers le nuage de sang et d'entrailles de poisson très ragoutant qui flottait dans l'eau. Mais ses paroles le frappèrent. Et c'est là qu'il compris. Summer n'était pas une manipulatrice machiavélique, c'était juste une abrutie qui jouait un double-jeu beaucoup trop dangereux pour elle. Il ne voulait pas se mêler de ça mais les mots de Grognard revenaient lentement dans son esprit. Qu'elle veuille rester ou pas, c'était son problème. En tout cas, il ne la laisserait pas partir. Le discours de la femme Mangemort l'avait peut-être effrayée, peut-être qu'elle allait tenter de les rejoindre maintenant. C'était hors de question. Le Serdaigle s'approcha de la sang-pure et agrippa fermement son avant-bras de sa main valide. Elle n'irait nulle part.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.





Dernière édition par Zéphyr J. Wendle le Mer 29 Fév 2012 - 18:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:03

Le membre 'Zéphyr J. Wendle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Ashley M. Lakefield
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:55

    Une caresse, un moment de tendresse qu'elle ne méritait pas, qui n'avait pas sa place au milieu du chaos qui les entourait. Quelques secondes de paix et de silence pour remplacer le tourbillon de pensées dans son esprit agité. Le calme avant la tempête. La menace de Bellatrix l'effrayait, mais elle avait compris. Tant qu'elle n'agissait plus contre elle, Ashley serait en sécurité. La sécurité. Il n'y avait aucune sécurité dans ce lac. Les strangulots pouvaient revenir à tout moment, les Ombres adultes pouvaient les tuer d'un coup de baguette et des putains de requins venaient de débarquer. Son coeur battait à tout rompre à présent. Elle ne sentait plus que lui, contre sa poitrine. La bestiole n'était peut-être pas géante, mais elle était bouffeuse d'homme et ça ... c'était encore plus effrayant que d'être entouré d'ennemis humains.

    Ils étaient trois. Trois squales dont le front était orné d'une gemme rouge étrange, aucunement naturelle et qui rendait l'animal encore plus effrayant. Ashley ne fut pas surprise de voir son courage la lâchée encore une fois. Ce n'était que la troisième fois après tout, mais elle avait l'impression d'être dans la peau de Wendle et cela ne lui plaisait pas. Un peu plus et elle se mettrait à pleurer comme lui l'avait fait avec les araignées. C'était fatiguant, épuisant, de ne pouvoir retrouver sa rage de vaincre d'autrefois. C'était à elle de la retrouver, à elle d'agir en conséquences, à elle d'arrêter de se lamenter, à elle d'arrêter d'avoir peur et par les couilles de Merlin, c'était à elle de se battre pour vivre et non survivre. Ce foutu requin, elle était prête à l'exploser, en faire de la pâté pour hypogriffe, mais Johanna fut plus rapide. Un stupéfix et on en parle plus. La bêbête était immobilisée, avant même qu'elle ne les ait attaqués. Un sourire éclaira son visage quelques secondes, le temps qu'elle croise le regard de sa petite-amie, avant de retomber en voyant un éclair vert frappé un autre squale. Le dernier ne tarda pas à subir le même sort, lorsqu'il fut éventré comme un poisson, après qu'il ai blessé Wendle.

    Le chaos s'organisait. Tous les Ombres, moins Summer à présent prisonnière de Zéphyr, étaient réunis près de l'entrée du tunnel et si Ashley avait bien envie de boucher leur seule issue de sortie, elle avait surtout envie d'annoncer sa présence au médicomage, qui semblait ne pas l'avoir reconnue. Elle pointa sa baguette sur le corps du requin flottant devant elle « Everte Statum ».

    Lancer de dé : Que se passe-t-il ?
    Oui : Le squale frappe Elie de plein fouet. Ça fait mal n'est-ce pas ?
    Non : Le squale frôle le petit troupeau puis disparaît dans les profondeurs du lac.
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 18:55

Le membre 'Ashley M. Lakefield' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 23:09

« On y est Donald, on y est ! » La Vaisey se parlait plus à elle-même qu’à son petit-ami. Dire la chose à haute voix la rendait réelle. Ils étaient presque arrivés, ils avaient réussi ! Ils allaient s’enfuir ! L’excitation lui faisait perdre toute sa retenue habituelle. Elle jubilait. Elle se fichait des requins qui avait été rapidement maîtrisés, elle se fichait de la trahison de Summer, elle se fichait des blessures des renforts. Ils allaient sortir, et c’était tout ce qui importait. La Serdaigle ne s’était pas fait prier pour suivre l’ordre de Rookwood. Elle ne prit même pas la peine de voir la réaction de Carrow à l’injonction de Travers. Ils étaient arrivés, ils étaient arrivés… Leur escorte dissuadait grandement leurs poursuivants d’essayer de les rattraper. Le plan fonctionnait à merveille, son plan. Tout ça c’était grâce à elle. Elle et ses recherches, elle et ses nuits blanches à visualiser tous les scenarii possibles et imaginables… Et puis, un peu grâce à Donald aussi. Un peu…

Arrivée devant l’entrée du tunnel, suivie de près par Donald. Ils reçurent l’ordre d’attendre ici l’arrivée du second groupe. C’est avec un sourire radieux que la Vaisey accueillit Elena Mulciber. Elle avait envie de lui sauter dessus et de la prendre dans ses bras mais l’heure n’était pas aux effusions de joie, pas encore. Ils traversèrent assez lentement le lugubre couloir, passant à côté de cadavres de choses diverses et variées qui piquèrent sa curiosité d’aiglonne, questionnant la Mulciber à propos de tout ce qu’ils croisaient. Le petit groupe remonta rapidement à la surface après avoir passé un enchevêtrement de plantes inconnues qu’elle se jura d’étudier quand elle aurait le temps. Ils étaient sortis, ils étaient dehors ! Tous les Ombres furent mis par pair pour le transplannage. Direction : le QG !

Informations rp


ϟ C'est la fin du groupe I les enfants !

ϟ Pour les Ombres ayant réussi à s'enfuir, l'event continue ici !

ϟ Les héritiers, comme les membres de l’ordre du phénix ont été repoussé sur les berges par le Calamar Géant, ça vaut aussi pour le cas particulier qu’est Summer. Pour tout cela la suite de l’event se passe par là !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I  - Page 4 Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs