Ravage (Mission William & Miranda)



 



avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juil 2011 - 20:13



Ravage



Miranda avait bien reçu la mission... avec son cousin ?! Mais c'est quoi cette idée ? Tout le monde sait qu'ils ont de la difficulté à bien s’entendre... Quoique les deux ne s'étaient jamais retrouvés dans une telle situation, peut-être que l'état d'urgence fera en sorte que les deux compagnons mettront leurs différends de côté pour réussir la tâche confiée... Bref. Les deux cousins s'étaient écrits dans le but de fixer un rendez-vous, et un semblant de plan. Le but : saccager la salle des trophées, mais plus précisément les trophées de sang-de-bourbes et laisser un message qui fait peur... Pas trop complexe. Le seul problème vraiment dérangeant, c'est les tableaux et les fantômes... Mais les deux aventuriers s'étaient concertés et avaient mis au point un plan qui devrait faire en sorte que la mission réussisse...

Premièrement : la nuit. Moins de monde, juste les gardiens. Beaucoup moins de risque qu'un élève arrive en plein milieu de l'opération. Le rendez-vous était fixé pour 2 heures du matin. Les gardiens devraient être plus fatigués, donc moins attentifs et plus lents dans leurs rondes. Deuxièmement : vêtement de civils. Ainsi, si on se fait prendre et que l'on réussit à se sauver, on ne pourra pas nous identifier à nos maisons respectives. Pour l'occasion, Miranda avait un pantalon un peu trop grand, pour être à l'aise pour bouger, et un t-shirt rouge. Simple. Elle avait aussi une tuque noire pour ramasser ses cheveux blonds qui lui étaient beaucoup trop caractéristiques. Il n'y a pas de millions de jeunes filles blondes en 7e année. Elle savait toutefois que s'ils se faisaient prendre, il serait facile d'identifier qu'il y en avait au moins un des deux en 7e année, à cause du sort dont ils se serviront. Mais bon, on ne peut pas être infaillible non plus... Elle lancerait à son cousin de 5e année un sort de désillusion, ainsi que sur elle-même. Ainsi, ils seraient beaucoup moins visibles. Mais une fois le saccage commencé, il faudra faire extrêmement vite : le bruit alerterait assurément des gardiens, les tableaux vont voir des formes humaines détruire des trophées et écrire des trucs pas nets... C'est clair que les personnages des tableaux vont se faufiler de peinture en peinture pour alerter des gens... La vitesse était de mise.

Pour sa part, elle était prête. Elle était au point de rendez-vous, en avance, comme à son habitude, en civil, et s'était déjà jeté le sort pour se pas être vu circulant dans le château. Elle aimait bien arriver en avance, pour pouvoir analyser un peu la situation et se préparer. Elle était appuyée contre un mur du couloir juste en avant de la salle des trophées, en attendant que son cousin arrive... Ce dernier arriva enfin, elle n'attendit pas les salutations pour lui jeter le sors.


- Désillusion.

Elle le chuchota et celui-ci atteignit la cible sans problème. Elle n'avait pas eu un O dans son A.S.P.I.C. en sortilège pour rien ! Bien sûr, elle n'était pas de ces adultes trop bons comme Dumbledore... Lorsque le sort était employé, on voyait quand même la forme de la personne bouger, comme si nous pouvions voir le 3D de la personne, mais transparent. Cela évitait quand même que l'on se fasse reconnaître, et c'était beaucoup plus discret. Si l'on veut éviter de se faire repérer, suffit d'aller se plaquer contre un mur et s'asseoir par terre... Devrait être dur de nous voir ainsi.

- Alors, t'es prêt ?


Dernière édition par Miranda Carrow le Lun 11 Juil 2011 - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 5:05

William était en retard. Il s'était endormi le nez dans son livre dans la salle commune des Serdaigles, comme plusieurs élèves en cette fin d'année de B.U.S.E. Même Summer était endormi dans son livre de potion, filet de bave inclus. Il grimpa rapidement les marches du dortoir pour aller se changer. Conformément au plan établi, vêtement de civil, rien ne pouvant les rattacher à leur maison. Pour l'occasion, il s'était fait parvenir des vêtement tout noir, qu'il détruirait par la suite. Pantalon noir et gilet à capuchon noir. Il retourna dans la salle commune et sorti, dérangeant le sommeil de leur cadre.

Il avait reçu une mission, soit de saccager les trophées des sang-de-bourbes qui y étaient. Rien de bien complexe. Le problème, il avait été mis en équipe avec sa cousine, Miranda Carrow. Il l'a savait très hypocrite et lui ne l'aimait pas beaucoup, car il trouvait qu'elle gaspillait ses véritables talents...

Il était pratiquement arrivé à destination, juste avant de tourner le coin, il cru bon de faire un sort de Cave Inimicum, sortilège qu'il avait appris durant l'année. À peine eut-il tourné le coin avant le lieu de rendez-vous qu'il entendit un chuchotement, suivi d'un sort qui le frappait en pleine poitrine. Une drôle de sensation envahi son corps. Au moment même où il allait réagir en lançant un sort, il entendit une voix familière:


«Alors, t'es prêt?»

C'était Miranda, il était soulagé. Elle était, comme à son habitude, arrivé à l'heure. Il avait de la difficulté à la voir. Il dû se fier à sa voix pour la remarqué. Elle était translucide, comme les fantôme, et avec le noir qui régnait, pratiquement invisible. William lui chuchota gravement:

«Mais tu es folle!? J'ai failli te balancer un sort par la tête! Tes grands-parents ne t'ont jamais montrer les bonnes manières! Et oui, je suis prêt. J'ai même laissé un Cave Inimicum plus haut, ça nous laissera assez de temps pour filer si quelqu'un approche. Et c'est quoi au juste que tu m'as balancé? Ça m'a fait tout bizarre...»

Il regarda encore sa cousine. Elle avait l'air grotesque dans ses vêtements. Comme toujours, elle avait l'air malade.

«Alors on entre, on saccage à la manière pirate, mais sans viole et pillage? Tu as décidé de ce que tu allais écrire? Tente de ne pas faire de fautes, ça ne serait pas crédible sinon et Mervyn va te le dire!»

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 5:33


- Mais tu es folle !? J'ai failli te balancer un sort par la tête ! Tes grands-parents ne t'ont jamais montré les bonnes manières ! Eh oui, je suis prêt. J'ai même laissé un Cave Inimicum plus haut, ça nous laissera assez de temps pour filer si quelqu'un approche. Et c'est quoi au juste que tu m'as balancé? Ça m'a fait tout bizarre...

- En retard, puis elle lui lança un regard qui en disait long, Désillusion... T'es comme moi. Transparent. Et dire que tu es dans serdaigle...

Bon... le revoilà qui chiale. Toujours à se plaindre le cousin, jamais content. Ce qu'il peut être immature... Va falloir faire avec le môme. Au moins il avait eu l'idée de jeter un sort de surveillance... C'est déjà ça. Il avait aussi bien respecté ce qu'ils s'étaient préalablement dit dans leurs échanges de hibou. Il semblait prêt et motivé, bien. Faut dire que la mission était excitante : saccager la salle des trophées, GÉNIAL ! Miranda en profiterait pour se défouler et s'amuser... Et peut-être connecter avec son cousin qui apprécierait assurément la tâche, vu sa maturité "débordante"...

- Alors on entre, on saccage à la manière pirate, mais sans viole et pillage? Tu as décidé de ce que tu allais écrire ? Tente de ne pas faire de fautes, ça ne serait pas crédible sinon et Marvyn va te le dire !

- Je ne fais pas de faute, sache-le. Puis je pensais y aller avec quelque chose de simple et direct du genre : À mort les sang-de-bourbes. C'est clair, net et précis, et rapide, puisque nous devrons faire vite avec le bruit que nous ferons. Je ne vais pas commencer à écrire un poème sur mon dégoût des sangs souillés... Bien que j'apprécierais.

Elle fit un clin d'oeil à son cousin, mais celui-ci ne put sûrement pas le voir, puisqu'elle était transparente. Et puis, comme les pirates... Ce qu'il pouvait être jeune ! Elle ne put s'empêcher de sourire à cette pensée, parce qu'effectivement, c'était un peu cela. Mais avec plus de classe et de discrétion ! Bref. Elle regarda une dernière fois aux alentours pour être sûre qu'ils soient bien seuls dans le couloir. Elle invita par la suite son cousin à la suivre jusqu'à la porte d'entrée. Elle était devant, et lui derrière. C'était logique qu'elle mène un peu plus l'opération : elle avait plus d'expérience, plus de sorts sous la main et elle était plus vieille. Pas qu'elle ne doute des capacités de son jeune cousin, malgré les remarques qu'elle peut bien lui faire, mais il était effectivement moins expérimenté. Et cela la soulageait un peu d'avoir le contrôle de la situation. "On a tous un petit côté "control freak"" pensa la jeune blondinette.

Arrivés en avant de la porte, elle lui fit signe d'arrêter, mais étant transparents, les deux se rentrèrent dedans sans le vouloir...

- Hé ! Ho ! Fais attention où tu mets les pieds... Bon. On récapitule. J'écris le message rapidement, tu commences à défoutre les trophées. Je vais me joindre à toi lorsque j’aurais terminé le message, à moins que tu n'ais terminé. J'avoue que j'en serai bien triste, j'ai bien envie de cassé des trophées moi aussi... dit-elle avec une voix basse.


Dernière édition par Miranda Carrow le Sam 16 Juil 2011 - 3:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 6:10

Déjà, elle le narguait. Il savait très bien ce qu'était le sort qu'elle lui avait lancé, mais sur le coup, il n'y avait juste pas pensée tout de suite. Elle était chiante, il espérait qu'elle ne le serait pas toujours, après tout, il avait pensée au sort de détection, mais pas elle!

«Parfait, simple et efficace. N'oublie pas le symbole du clan...»

Il remarqua un petit air joyeux sur son visage, mais sans plus. C'était la première fois qu'elle lui montrait se visage. Il l'a suivi jusqu'à l'entré. Il détestait le fait qu'elle soit plus vieille et qu'elle est donc plus d'expérience sur le terrain que lui, car le poste de chef de mission lui revenait par le fait même.

Devant la porte, William ne remarqua pas que Miranda c'était arrêté et la percuta, assez pour la faire tomber, mais sans la blesser...


«Hé ! Ho ! Fais attention où tu mets les pieds... Bon. On récapitule. J'écris le message rapidement, tu commences à défoutre les trophées. Je vais me joindre à toi lorsque j’aurais terminé le message, à moins que tu n'ais terminé. J'avoue que j'en serai bien triste, j'ai bien envie de cassé des trophées moi aussi...»

Déjà elle voulait se mettre à la tâche, sans plus de précaution... William la trouvait un peu insouciante par moment. Dire qu'elle était censé être plus expérimenté...

«Désolé, mais attend un seconde... Tu ne devrais pas lancé le sort qui permet de dire si il y a quelqu'un à l'intérieur? Hominum Revelio? C'est bien ça? Pour une personne qui à eu un O en sortilège, tu aurais dû y penser...»

Miranda lui fit une petite grimace d'agacement. Elle leva sa baguette en direction de la salle et l'agita en disant la formule.


Dé: Est-ce qu'il y a quelqu'un dans la salle
Oui: Il y quelqu'un dans la salle
Non: Il n'y a personne



Dernière édition par William Nott le Sam 2 Juil 2011 - 6:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 6:10

Le membre 'William Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 18:48



Suite à la remarque désobligeante, mais tellement prévisible de son cousin, elle lança le sort qu'il lui suggérait. Cela prit quelques secondes... puis elle sut qu'il y avait bien quelqu'un dans la salle. Bougre ! Ils allaient faire quoi ?! « Cela aurait pu être si simple, MAIS NON ! FAUT TOUJOURS QU'IL Y AILLE UN PÉPIN, BIEN SÛR ! La vie ne sera jamais clémente avec moi ! » chiala la jeune fille dans sa tête... Elle réfléchit à toute allure... Bon, dans la salle, qu'est-ce qu'i y a qui peut nous aider... Il y a des trophées... Des rideaux... Des étagères en plein milieu de la salle pour soutenir les trophées et les rideaux... Des tableaux... Des étagères... Des étagères... OUI ! Il y aurait de bonnes chances de neutraliser la personne en poussant les étagères, en créant un effet domino. La personne tomberait assurément inconsciente, au sinon un Petrificus Totalus ferait l'affaire. Elle expliqua le plan à son cousin derrière lui, et il approuva.

- Donc, on entre à 1... 2... 3 !

Elle ouvrit la porte très rapidement. Elle et son cousin coururent jusqu'à l'étagère la plus proche, la première, et ils poussèrent de toute leur force. Elles n'étaient pas si grosses que cela, mais avec les trophées et tout le tralala, elles étaient vraiment plus lourdes. Cela fit un bruit d'enfer, et on entendit un cri sourd à travers le vacarme. Lorsque toutes les étagères furent tombées, Miranda dit d'une voix assez forte, à cause de l'adrénaline :

- Commence à défoutre les trophées ! Je vais voir le gars...

Elle avança assez rapidement, baguette dans la main. Elle arriva au niveau de la personne... C'était un élève assez vieux, un préfet sûrement, puisque les seuls élèves autorisés à sortir la nuit c'était eux. Pour le moment, il ne bougeait pas trop, assurément sonné à cause du poids des étagères. Elle l'observa rapidement, il n'était pas blessé... au moins. Toujours la baguette pointée vers le gars, elle attendait de voir s'il avait perdu connaissance ou s'il allait bientôt réagir...



DÉ #1 : Est-ce que le bruit des étagères a alerté un gardien ?
OUI : William le sait parce qu'il passe la limite de son sort.
NON : Rien à l'horizon...

DÉ#2 : Est-ce que le préfet a perdu connaissance ?
OUI : Il ne bougera plus pour un bon moment...
NON : Il tente de sortir de dessous des étagères.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 18:49

DOUBLE POST POUR LES DÉS QUE J'AI OUBLIÉS!

-___-'


Dernière édition par Miranda Carrow le Sam 2 Juil 2011 - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juil 2011 - 18:49

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 19:45

Le sortillège leurs annonça qu'il y avait une personne à l'intérieur. Un obstacle de plus. Mais qui rôdait à l'intérieur de la salle des trophées à deux heure du matin? Il sentit que cet obstacle fâchait aussi Miranda. Elle avait l'air de refaire un plan à toute vitesse. Lui aussi d'ailleurs pensait, mais Miranda arriva avec un plan très simple, et tout aussi efficace, avant lui. Il adorait l'idée. Un effet domino, la personne n'aurait pas le temps de réagir si elle est dans les rangées, et si elle n'est pas enseveli, elle sera très facilement remarquable, le champ de vision de la pièce n'étant plus obstrué. Il approuva donc son plan.

«Donc, on entre à 1... 2... 3 !»

Miranda ouvrit la porte rapidement. Les deux se lancèrent sur la première étagère et la poussèrent de toute leur force. Malgré l'apparence de l'étagère, elle était très lourde, les trophées étant faits très lourds pour leur donner le plus de prestige possible. Malgré tout, l'étagère se renversa, entraînant les autres étagère en chemin. Le bruit était d'enfer, William eu comme réflexe de pointer sa baguette en direction de la porte pour la fermé à moitié, laissant moins de bruit s'échapper à l'extérieur. Une fois toute les étagères tombé, William pensa à la personne qui était en dessous des décombres... Il n'aurait pas voulu être à sa place...

Commence à défoutre les trophées ! Je vais voir le gars...

Il ne se le fit pas dire deux fois, baguette à la main, il l'a pointa sur le premier trophée et prononça :

«WADDIWASI!»

Son sort frappa un trophée de bonne taille, qui disparu en un clignement de yeux, projeté à la vitesse grand V contre le mur, accrochant plusieurs petits trophées sur sont passage, eux aussi furent grandement endommagés, mais moins que le premier, qui laissa une marque pratiquement parfaite de sa silhouette dans le mur qui avait freiné sa course.

Il remarqua que Miranda avait retrouvé la victime. Selon ce qu'il discernait d'elle, la personne était encore consciente... Pauvre misérable, tombé sous les griffes de Miranda... Elle allait surement s'amuser grandement sur lui, le laissant à la limite de la vie... William espéra qu'elle soit clémente pour une fois.

Il repointa sa baguette sur un autre gros trophée, celui remis à l'élève le plus performant de l'année au niveau académique. Il savait que c'était une pièce de choix, car le nom d'Hermione Granger figurait trop fréquemment sur le trophée.


«Confrigo!»

Le sort prit quelque seconde avant de réagir sur la cible. Le trophée se mit à trembler. Puis, dans un son atroce, il explosa, ne laissant rien d'autre qu'un grande marque de brûlé où il trônait. Même que les autres trophées autour étaient carbonisé, certain ayant même changé de forme. Le problème, William était à la limite de la zone d'explosion...


DÉ: Est-ce que William se blesse légèrement?
OUI: William se fait brûlé un main
NON: William est sauf
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 19:45

Le membre 'William Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 20:26

Miranda regardait le « peut-être préfet » couché... Il commençait sérieusement à bouger. Il ne fallait traîner... Si elle avait été sur de qu'il était, peut-être l'aurait-elle fait souffrir un peu pour le plaisir... Mais puisque c'est peut-être quelqu'un de leur côté, elle lui décida de simplement lui lancé un Petrificus Totalus... Mais durant qu'elle pensait à tout cela, il avait eu bien le temps de se défaire des étagères... Elle eut peur et recula rapidement. Elle finit par sortir de sa bulle et lui lança le sort. « Ce n’est pas le moment de vagabonder », se dit notre Miranda nationale.

Elle vit que Will se faisait un plaisir fou à détruire des trophées. « Tant mieux, continu comme ça. » Elle regarda rapidement les quatre murs autour d'elle et prit le moins garni en tableau. Elle jeta un sort pour enlever les rideaux de velours suspendus pour faire beaux, et les déposa juste à côté d'elle. Elle entendit son cousin crier, elle se retourna et vit qu'il se tenait la main. « Il est encore debout, rien de bien grave alors ». Elle ne s'y attarda pas plus longtemps et commença sa tâche.

- Flambios

Elle dirigea les petites flammes vers le mur vide. Elle s'appliqua, afin que le message soit bien écrit et clair, pour pas qu'il y ait place à l'interprétation. « À mort les sang-de-bourbes » était donc de mise. Pas trop long et clair. Cela lui prit un certain moment, le mur étant haut et elle basse. Pour le moment, le message brûlait, mais dans quelques heures, les flammes s'éteindront et laisseront de belles lettres noires sur le mur beige... Elle regarda le chef-d'oeuvre... Parfait ! Elle se retourna pour voir son cousin, et constata que la salle des trophées était un vrai ravage. Les étagères à terre, des trophées noircis ou pris dans le mur à cause de la force d'envoi du Waddiwasi... Un carnage quoi. Elle s'approcha du gars, celui pris entre les étagères qui, malgré qu'il ne bougeait pas, pouvait tout voir et comprendre. Miranda le dévisagea un peu... Il fallait qu'il oublie. Elle lui jetterait un sort et effacerait sa mémoire... il ne fallait pas prendre de risque.

- Oubliette.




DÉ #1 : Le bruit alerte-t-il un gardien finalement ? (Les explosions... c'est du bardas.)
OUI : William le sait parce que son sort est traversé plus tôt.
NON : La vie est décidément clémente...

DÉ #2 : Est-ce que le sort qui les rendait transparents devient de plus en plus faible ?
OUI : On commence à les voir beaucoup plus clairement.
NON : Toujours aussi transparent (et non invisible, on s'entend...)

DÉ #3 : Est-ce que le sort Oubliette fonctionne à son plein ?
OUI : Il oublie tout ce qui vient de se produire.
NON : Il se rappelle de certains éléments, mais pas de tout.


Dernière édition par Miranda Carrow le Sam 16 Juil 2011 - 3:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 20:26

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 7:18

La poisse. William c'était blessé lui même, comme un débutant. Rien de bien grave, mais il devrait trouver une raison. Une chance, ce n'était pas sa main de tout les jours. Il attrapa un bout de son gilet et le déchira. Il utilisa le morceau de tissu comme un bandage pour éviter de salir la blessure qui pourrait aggraver la blessure.

Les trophées des sang-de-bourbes étaient détruits ou dans un état lamentable pour d'autre. William regardait son travaille avec grande fierté. À chaque fois qu'il regardait l'estampe du trophée dans le mur, il avait un grand sourire. Et que dire de Miranda, qui avait réussi à neutraliser le malheureux qui était au mauvais endroit au mauvais moment. Elle avait réussi à écrire, dans une splendide calligraphie, son message pour les impures. C'est à ce moment qu'il remarqua qu'il discernait de mieux en mieux sa cousine...


«Mimi... Ton sort... Il ne fait plus effet, je te vois parfaitement... Et...»

William regarda ses mains. Lui aussi devenait de plus en plus visible.

«Moi aussi, aller, faut le refaire avant que ...»

William fut interrompu par une étrange sensation qu'il connaissait. L'impensable survenait au pire moment. Une personne venait de passer dans son sortilège qu'il avait placé avant d'arrivé. Cette même personne avait été alerté par le bruit et se dirigeait directement à leur rencontre. Ils devaient se sauver sans demander leur reste. William sentit son rythme cardiaque augmenté.

«Faut se tirer! Quelqu'un arrive!»

William s'approcha de la porte pour écouter la distance qui les séparaient du nouvel arrivant. Il était facile d'entendre résonner ses pas dans le couloir de pierre. Il était encore loin, mais avançait d'un pas rapide. William étant proche de la porte réussi à sortir et à se cacher derrière la première statut la plus proche, le laissant hors du champ de vision et aussi dans un noir quasi total, agrippant sa baguette fortement, mais Miranda étant plus loin dans la pièce est-elle capable de sortir...


DÉ1 : Miranda réussit-elle à sortir de la pièce
OUI : Elle réussit à sortir de la pièce
NON : Elle ne réussit pas à sortir de la pièce

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 7:18

Le membre 'William Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 15:36


- Mimi... Ton sort... Il ne fait plus effet, je te vois parfaitement... Et...

Quoi ? Elle se regarda rapidement les mains et les jambes... Hey merde, les tableaux restants pourraient facilement l'identifier. Pour Will, ce n'était pas encore complètement parti, mais il était quand même assez visible. Il fallait faire vite. Miranda s'apprêtait à jeter de nouveau son sort pour qu'il fasse à nouveau effet, mais William la regarda en lui disant qu'il fallait se barrer, parce qu'un gardien s'en venait. Être pris sur le fait, ici, serait une catastrophe. Il faut s'en aller, au plus vite. William sortit rapidement de la salle, mais lorsque Miranda tenta de faire la même chose, mais lorsqu'elle s'approcha de la porte, elle entendit les bruits de pas qui étaient maintenant trop proches. Merde, elle ne pourrait pas sortir sans se faire prendre, le couloir étant tout droit, si elle sortait, elle se ramasserait directement en avant du gardien...

Elle retourna dans la pièce. On se cache où ? Elle regarda la pièce très rapidement : le tas de rideaux. Elle le prit et l'amena avec elle dans un coin de la pièce. Elle se cacha dedans. Comme ça, contre le mur, avec le bordel qu'il y avait dans la pièce, et le gars dans les étagères, il y avait suffisamment de trucs pour distraire le gardien, s'il venait à entrer dans la pièce. Du moins, on l'espère pour notre Miranda. Installée sous les lourds bouts de tissus, elle ne bougeait pas, dans l'espoir de ne pas être prise.

Elle entendit le gardien entrer dans la pièce. Miranda ferma les yeux et se dit que si elle s'en sortait sans problème, peut-être qu'elle deviendrait superstitieuse. Elle entendit le gardien jeter un Hominum Revelio. Il fonctionna et l'avertis de la présence de quelqu'un, mais le gars couché dans les étagères ferait office de présence, et l'aiderait à oublier celle de Miranda. Elle ne le voyait pas, mais elle put imaginer sa réaction lorsqu'il vit le saccage de la salle... La tronche qu'il a dû faire ! Mais Miranda espérait seulement qu'il ait le réflexe d'aller voir le gars sous les étagères, et ensuite de partir pour l'emmener à l'infirmerie. Il ne fallait pas qu'il commence à tout vérifier dans la salle, parce que là, Miranda ne s'en sortira pas.




DÉ : Est-ce que le gardien commence à vérifier la salle minutieusement ?
OUI : Il examine tout... Bougre !
NON : Il prend le gars des étagères, l'aide à se relever et l'emmène à l'infirmerie directement, mais passe par la direction de William.


Dernière édition par Miranda Carrow le Lun 11 Juil 2011 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 15:36

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 11 Juil 2011 - 5:47

L'homme venait d'entrer dans la salle des trophées. William entendit sa réaction de sa cachette. La surprise était grande. Mais William s’inquiétait beaucoup plus pour sa cousine, Miranda, qui était resté prise à l'intérieur de la salle. Il regarda sa main, blessée par la morsure du feu, et se dit qu'il était mieux de rester sagement dans son coin sombre, à l'abri des regards. Ses vêtements noirs lui donnant un avantage. D'un geste rapide, il cacha sa tête avec la cagoule du gilet, le rendant quasiment invisible pour l'oeil nu.

Il entendait l'homme bouger à l'intérieur, mais rien ne lui laissait croire qu'il avait repéré Miranda. Seulement quelques minutes après son entrée, l'homme ressortait avec la victime inconsciente. Les quelques minutes avaient semblées être éternelles pour William qui avait l'adrénaline au maximum. Il sentait le sang battre dans ses tempes. Tout lui semblait au ralenti, comme la première fois qu'il avait fait du balai et avait atteint une vitesse folle en effectuant une descente en piqué (mais il avait fini à l'infirmerie pour un bras cassé...).

L'homme se dirigeait directement dans sa direction.


PENSÉE : **Hey merde! Hey MERDE! HEY MERDE! Je me suis foutu comme un con dans le chemin le plus direct pour l'infirmerie... Ce que je ne vois pas ne peut pas me faire de mal.... Comme les trolls!**

William ferma les yeux et reteint sa respiration. Aucun son, sauf celui des pas, très lourd, de l'homme portant sa charge avec difficulté. Il entendit l'homme s'approcher lentement de lui. Il avançait lentement, très lentement... William s'accota encore plus durement au mur derrière lui. Il sentit les sueurs froides courir dans tout son corps. L'homme avançait.

PENSÉE : **Faites qu'il ne regarde pas par ici, faite qu'il ne me voit pas...**

Le gardien était rendu à sa hauteur, juste devant sa cachette. Il venait d'arrêter de marcher. William resserra sa prise sur sa baguette, se risquant à ouvrir légèrement l'oeil. C'était un préfet. Il ne le connaissait pas. Il venait de déposer au sol la victime de sa cousine. William constata que Miranda n'avait pas fait souffrir sa victime, il avait eu de la chance. Le préfet sorti sa baguette. Voilà, William était foutu, déjà il voyait sa vie passer devant ses yeux. Le préfet ouvrit la bouche.

«Mobilicorpus!», dit-il en pointant sa baguette sur son poids mort à transporter. Il vit le corps s'élever lentement dans les airs. Le préfet controlait le mouvement du corps du bout de sa baguette. Il reprit son chemin, mais d'un pas beaucoup plus rapide. William entendit les pas passer le coin et se diriger au loin. Il ne prit aucune chance et attendit que l'écho soit très faible pour sortir de sa cachette. Il alla directement dans la salle des trophées.

«Mimi, tu es là? J'espère que tu n'as pas fait une crise de coeur... Ils sont partis, mais il faut décamper au plus vite. C'était seulement un préfet, mais il va surement avertir quelqu'un de plus brillant que lui!»

Il ne voyait pas sa cousine, mais elle devait être encore à l'intérieur, il ne l'avait pas vu sortir de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 11 Juil 2011 - 6:10



Elle tendit le gardien sortir de la pièce... L'écho des pas se dissiper. Elle était toujours dans son tas de rideaux, dans le coin de la pièce. Elle ne savait pas ce qui était advenu de Will, mais elle espérait qu'il n'ait pas pris la poudre d'escampette. Elle resta encore un moment sans bouger, simplement pour être sûre que tout allait bien, du moins, pour le moment. Soudain, elle entendit la voix de Will raisonner dans la salle. Ce dernier lui disait qu'il fallait partir au plus vite avant que quelqu'un d'autre n'arrive pour voir l'état de la salle. Miranda approuva l'idée. Elle sortit de son tas de rideaux, et ajusta sa tuque pour être sûre qu'elle ne tombe pas et ne révèle la blondeur de ses cheveux. Elle vit que William était complètement visible, alors elle devait l'être aussi. Cela laisserait un indice, car les tableaux vont les avoir vus, mais seulement ceux de la pièce. Elle rejeta le sort pour les rendre transparents à nouveau, question d'effectuer leur déplacement dans leurs salles communes respectives de manière prudente. Il n’y avait plus grand-chose à faire dans cette pièce : tout est complètement saccagé. Elle espérait que Mervyn soit satisfait, malgré qu'il y ait des trophées de sang-purs sur le sol. Ils n'étaient pas détruits comme ceux des sang-de-bourbe (c'est à dire explosés, brûlés, pris dans le mur...). Bref, ils avaient fait ce qu'ils avaient pu de toute façon, et ils ne s'étaient pas fait prendre sur le coup, ce qui est déjà bien.

Elle regarda une dernière fois son cousin, dans le couloir, avant de lui dire la phrase suivante :


- Tu sais, tu me tapes souvent sur les nerfs. Mais j'ai bien aimé notre mission. À la prochaine, peut-être.

En se dirigeant vers sa salle commune verte et argentée, elle se dit qu'elle trouvait qu'ils avaient formé une bonne équipe, pour deux personnes qui ne s'entendaient pas trop bien. À croire qu'ils étaient assez matures pour mettre leurs différends de côté lorsque le moment le demandait, ce qui était une très bonne chose, surtout lorsque l'on est de la même famille. Elle arriva enfin devant le tableau de sa salle, dit le mot de passe et entra, pour aller se coucher et cacher les vêtements qu'elle portait.


FIN DE LA MISSION : RAVAGE

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Ravage (Mission William & Miranda)
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Troisième et Quatrième étages :: Salle des trophées