[mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]



 



[mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Commerces
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 15:58

Mais que fabrique donc Hélie, toute seule à pré-au-lard ? avec Icare, on ne se pauserait pas trop de question, mais là sans son frenchie... C'est louche. D'ailleurs elle même se le demande parce que bon. Partir à la chasse aux bonbons, ya vraiment beaucoup plus glorieux. Mais bon, c'pas comme si elle avait vraiment le choix là, vus le ton de la lettre. Elle se retrouve donc à Pré-au-lard, un des derniers samedi de cours qu'il lui reste. C'est pas comme si ça l'a dérangé vraiment, vus que de toute façon, elle n'a pas d'examen. Mais traîner et rien faire dans la salle commune restait un plan tentant, comparé à traîner dans les ruines d'une vieille folle aigris qui ne sait pas faire convenablement de confisserie. C'est donc sans réel entrain que miss Keating s'était réveillé ce matin, luttant un instant (voir deux ou trois) contre l'envie de retourner dans ses doux songes. Mais finalement elle du capituler et reconnaître qu'il s'était envolus le beau français. Mbref. Ses cheveux ressemblé encore à un nid d'oiseaux, comme presque tout les matins quoi. Même si le mot 'routine' n'est pas inscrit dans la liste de voccabulaire d'Hélène, dont la vie est une improvisation totale, en temp réel.

Après une loongue hésitation face à son armoir, puisque le samedi, ya pas besoin de porter l'uniforme alors du coup ça prend beaucoup plus de temps, elle remarqua que ow mince elle est grave à la bourre, elle attrapa finalement à l'aveuglette un jean, dont le bas est roulotté, ça fais plus été -ow ça rime *___*- et un débardeur. Elle sorti rapidement de sa chambre, chopa au passage son sac de la mort qui tue des harpies de Holyheads, parce que Hélie sans son sac de la mort qui tue, c'est pas vraiment Hélie. C'est un clone, une illusion, un substitut, des extra-terrestres, n'importe quoi mais pas la Brune internationale des rouges. Elle éspera croiser SON Icare dans la salle commune. Epic fail, tant pis, elle le verra plus tard. Ou elle le verra pas, c'est pas comme si ça la derangeait de pas le voir de la journée... Genre, on va dire ça, pas très crédible du tout. Mais bon. Bref. Hélène attrapa la dernière calèche pour Pré-au-lard. Haan elleva être en retard, la honte o___o Ca fait pas très bonne pub pour les rouges mais bon. Elle s'en fiche.

Elle accélera un peu le pas pour arriver au lieu de rendez-vous pas trop, trop à la bourre quand même, elle a des principes. L'autre fille était déjà là, elle esquissa un sourire - d'excuse - dans sa direction et un rapide "Salut ", avant de s'arrêter devant la devanture de la boutique, maintenant déserté. Plutôt lugubre, pas très avenant du tout même, on comprend pourquoi personne y allait. Bon, c'est pas tout, mais ya des bonbec à trouver... Elle s'avanca vers la porte avant d'attraper la poignée. Evidement, c'est pas comme si la porte allée s'ouvrir si facilement, avec des flèches lumineuses qui indique les cachettes. Pourquoi elle a acceptée cette mission. Elle sorti sa baguette de la poche de son jean, avant de la pointer vers la serrure.

" Alohomora."

TA MERE. D'où tu t'ouvre pas, normalement c'est ZE truc basique qui fonctionne trop bien. Elle fixa la serrure, l'air de la défier du regard. Tu t'ouvre tout de suite où je te défonce... Elle leva l'index en direction de la serpentarde, l'air de dire "attend deux secondes, je gère grave là". Huhu, c'est surtout que c'est trop la honte de pas réussir à ouvrir une serrure. Juste que là, le sortilège utilisé n'est pas un sortilège bateau qu'on apprend en sixième année.

" REDUCTO "

La porte volat tout simplement en éclata. Hélie 1. Porte 0. Par réflex elle se protégea avec son bras des éclats de bois pour finalement jeter un coup d'oeil au cadavre de porte, un mince sourire collé

" Voillà, c'est ouvert ..."

Qu'elle délicatesse ma chérie. Vraiment. Bon d'un côté elle est pas batteuse dans son équipe de quidditch pour rien hein. Elle jeta un coup d'oeil à l'intérieur. Ouais. Il fait sombre, ça sent le renfermé, trop génial comme week end.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 17:29



Une autre mission. Une autre occasion d'impressionner sa faction. Elle devait faire de son mieux, et discrètement. Voilà à quoi pensait notre jeune blondinette. Elle était à Pré-au-lard depuis un moment. Miranda aime toujours arriver à l'avance, ainsi elle peut inspecter un peu les lieux, et tenter d'élaborer un plan. Bien sûr qu'on ne peut pas tout prévoir, l'improvisation fait partie de l'aventure, mais avoir une ligne directrice ne nuit jamais. Elle regarda le commerce qui était dans un état précaire (pour ne pas dire délabré). On se demande pourquoi ses friandises ne donnaient pas envie. « Vraiment... c'est dégoûtant comme endroit ! » se dit notre jeune loup(louve?)-garou des prairies.

Elle s’était bien préparée : pantalons pas trop serrés pour être à l'aise dans ses mouvements et un chandail vert foncé, parce que ça lui allait bien au teint... Sa dose de Tue-Loup dans le corps, elle n'était pas partie avec une dose de surcroît, pour ne pas que la fiole se casse par accident et qu'elle soit prise sur le fait. Ses examens étant passés, elle n'avait plus d'autres de préoccupation pour le moment que de réussir cette mission. Enfin, elle en avait une autre : sa partenaire. Elle savait seulement qu'elle était de Gryffondor... Lourd. Une autre qui va foncer tête baissée sans réfléchir, parce qu'elle est « courageuse »... Elle espérait se tromper sur le compte de la jeune Hélène Keating.

« Hum... cette fille ne soigne pas trop son apparence » fut la première pensée qui traversa l'esprit de Miranda lorsqu'elle vit sa partenaire arrivée. « Et un flagrant manque de politesse » lors de sa salutation. Miranda n'eut pas le temps de répondre qu'elle jeta un Alohomora à la porte. « MAIS ATTENDS ! Il y a peut-être quelqu'un à l'intérieur... Mervyn a pris le temps de nous dire que son fils passe parfois, CE N'EST PAS POUR RIEN ! » ... Miranda allait dire quelque chose, mais la bouffondor trop prévisible leva le doigt pour lui dire qu'elle avait la situation bien en main... Mais qu'allait-elle faire encore ? Miranda n'osa pas s'interposer... Mais elle savait qu'Hélène allait faire un truc, encore une fois, pas trop stratégique... BIEN SÛR ! FAISON EXPLOSER LA PORTE ! C'en était trop pour Miranda. Vraiment, mais c'est quoi cette jeune fille ?


- CESSE ! cria Miranda en allant devant la jeune fille, MAIS C'EST QUOI QUI VA PAS CHEZ TOI !? T'as pensé qu'on aurait pu se faire prendre ? Imagine que le fils de la vieille avait été là, ON SERAIT DANS DE SALES DRAPS ? Elle prit un moment pour respirer. Il faut être prudent ! Et puis là, tu laisses des traces ! On va savoir que la boutique a été forcée au premier coup d'oeil ! OKAY, ON SE FAIT UN SEMBLANT DE PLAN ?

Miranda baissa les bras. Elle s'était emportée... Il fallait reprendre son calme... Mais qu'est-ce que c'est que cette fille, vraiment. Elle se passa la main dans le visage et attacha ses cheveux en une queue de cheval esquissée. Elle regarda directement la jeune fille dans les yeux et ajouta :

- Il faut fouiller les deux étages, sans laisser de traces, et surtout discrètement. Il ne faut pas oublier non plus que son fils peut arriver n'importe quand. Là... on sait qu'il n'est pas là, avec le vacarme que t'as fait... Je propose qu'on fouille tout à bord la boutique, tout en étant prudent. Faut faire attention où l'on met les pieds et prendre le temps de juger les trucs que l'on trouve... Et on ne mange pas de bonbons, évidemment...

Elle n'attendit pas la réponse de la jeune fille en face d'elle et se retourna pour entrer dans la vieille cabane décrépite. L'odeur était infecte et il faisait sombre. Miranda lança un Lumos pour éclairer un peu les lieux... Il y avait des trucs moisis un peu partout, et des rats devaient assurément avoir élu domicile ici... Sur une table au milieu de la salle, il y avait un chandelier glauque avec des petites chandelles noires... « Ce serait peut-être pratique de les allumer... »

Elle regarda un peu les alentours et se dit qu'elle commencerait par la partie droite de la boutique... Ce qui laisserait la gauche à sa bouffondor de partenaire...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 19:10

» Smart may have the brain. But Stupid have the balls. Be Stupid. «

Nan mais si elle avait sue, elle ne serait pas venus, sérieux. Elle serait rester dans son lit douillet, enfouis sous sa couette. Ou avec Icare *___*. Ou sous la couette avc Icare Naon pas Icare ET la couette >_<. Mbref tout ça pour dire que si c'est pour se faire crier dessus, merci bien mais elle rend son tablier. Sérieu c'est quoi son problème à elle è0é. Si il y avait quelqu'un dans la maison, c'est plutôt ses hrulements qui l'aurait halerté parce que là. Ya de quoi exiger une minute de silence pour feu ses tympans. Elle la laissa parler dans le vide, essayant d'imaginer dans sa tête le chant de petits oiseeaux, symbole suprême de la zennitude pour ne pas lui balancer son sac dans la face et voir si sa tête elle respecte un 'semblant de plan' quand on l'éclate sur le mur. Pense aux petits oiseaux ou autre truc. Elle calla son poing sur sa taille ne inclinant légèrement la tête. Mayday, là elle commence sérieusement à perdre patience. C'pas ses dents à elle qu'elle va perdre, mais ce serait dommage pour le minois de Carrow.

Elle la fixa quelque secondes, un sourcil haussé, l'air de dire "c'est bon, t'a fini de t'égosiller - dans mes oreilles - on peut communiquer " parce que un plan, elle veux bien. mais il faut pouvoir parler. Et ça marchais super bien, parce que en plus de permettre d'accéder à la boutique, elle vérifiait qu'il n'y avait personne dedans. Ingénueuuux n'est-ce pas, mais peut être un peu trop pour un serpent rampant de la trempe de Carrow. Après on s'la joue j'suis un serpentard trop manipulateur qui calcul tout trop bien, test pas. Mais la bonne blague quoi.

" Moi je trouve ça super astucieux, la boutique est ouverte, et en plus on sait qu'il y a personne dedans "

Ca s'appel aussi gros coup de bol. Mais cassez pas son délire. Oui elle savait que son fils passé. DE TEMPS EN TEMPS. Pas aujourd'hui donc (a), c'est son p'tit doigt qui lui a dis. Et s'il l'a dit, c'est qu'c'est vrai. Elle écouta sagement la vert et argent énoncé sa vision des choses, avec l'impression de se retrouver à l'école primaire. Sauf que Hélie n'est resté que deux jours, elle a fais explosé un gros caillou dans la tronche de ses camarades, et puis elle a étudié à domicile avec sa grand mère. Et puis elle a étouffé sans grand mère sans le vouloir (a). Pas sûr que Carrow survive aujourd'hui si elle continu à se prendre pour sa mère. Elle leva les yeux aux ciels quand l'autre jeune fille stipula qu'il ne fallait pas manger de bonbons. Non, juuuure, elle l'avait pas deviné, elle l'a prenait vraiment pour une débile, alors qu'elle venait d'éclater magnifiquement une porte. C'est pas à la portée de tout le monde l'éclatage de porte en plus. Hélie eus à nouveau recourt à quelques seconde d'auto coaching pour se rappeler qu'aujourd'hui, le promblème c'est pas la serpentarde, c'est des bonbons. Rien que des petits bonbon à trouver et à ramener. Et tout le monde est content.

" Dooonc, il paraît qu'on doit faire un plan, je propose que je commence par la partie droite de la boutique, et toi la gauche "

Comment ça elle avait prévue à peu près exactement l'inverse ? Comme quoi elles sont vraiment pas faite pour bosser ensemble x) Elle peux pas le savoir Hélie, elle peux pas lire dans ses pensées. Imitant la serpentarde, elle ilumina la pièce grâce à un lumos et se dirigea donc vers la droite, sans vraiment attendre son approbation. En plus elle avait même - presque - chuchotais, pour respectais la discretion que l'autre cherchait à imposer. Elle se pencha sur les étagères... On est pas sorti de l'auberge. Histoire d'avoir les mains libres pour fouiller, elle calla sa baguette, toujours illuminé parce que c'est une baguette de compétition 8D, entre ses dents. Pas pratique pour parler, mais elle veux pas parler à l'autre greluche alors c'est parfait. Elle retourna les boîtes sur l'étagère.

" su'veille la po'te, que pe'onne ne 'ent'e "

Elle attrapa sa baguette, comprenant que la serpentarde n'avait pas de décodeur inséré, décidement elle sert à rien, pour ensuite reprendre, en articulant de façon exagérée, comme si elle s'adressait à une demeurée (chacune son tour hein XD ) :

" Surveille la porte, que personne ne rentre "

Enfin, le reste de porte, qu'elle indiqua du menton à la brunette. Pour retourner à sa fouille. Ow une boîte fermé, c'est suspect ça hein ?

dés :
    Oui :: Quelqu'un passe devant la porte. (encore faut-il qu'il regarde dedans \o/)
    Non :: Rien à déclarer mon capitaine
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 19:10

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 19:51



- Moi je trouve ça super astucieux, la boutique est ouverte, et en plus on sait qu'il y a personne dedans.

- Tu trouves vraiment astucieux que maintenant, n'importe qui puisse entrer sans faire de bruit ? Parce que la porte aurait sûrement craqué... Et tu trouves aussi astucieux que, si le fils arrive, il sache tout de suite qu’il a du monde chez eux ? Vraiment très bien pensée, j'te l'assure... -__-'

Sarcasme. Mais pour qui se prenait cette jeune fille ? Elle a quel âge ? 15 ans peut-être ? Et elle n'avait vraiment pas beaucoup d'expérience apparemment... Elle ferait mieux d'écouter Miranda, qui a 3 ans de plus et plus d'expérience... Et surtout, une tête sur les épaules. Miranda avait commencé à scruter les étagères de droite quand l'autre jeune fille lança qu'elle voulait faire elle aussi la partie droite... "Comme tu veux cher... Plus vite la mission est finit, moins j'ai a te supporter !" se dit la jeune serpentarde. Elle changea de côté rapidement : pas de temps à perdre. Ce serait beau que le fils débarque et commence à les attaquer...

Chercher avec la baguette dans la bouche n'était pas une mauvaise idée, mais pas très propre... Elle retourna au chandelier et alluma deux chandelles... Une pour elle, et l'autre pour sa compagne. Petite flammèche au bout de la baguette, elle les alluma délicatement. Elle n'eut pas le temps de les sortir du chandelier que l'autre jeune fille lui lança :


- su'veille la po'te, que pe'onne ne 'ent'e.

Hein ?

- Surveille la porte, que personne ne rentre.

- Bien sûr que non. Toi, vas-y, ce n'est pas moi qui la fais exploser...

En disant cela, elle regardait par l'entrée de la boutique. Miranda vit une ombre passer en avant. Merde ! Cette porte manquante était décidément un handicap assez dur à gérer... N'importe qui d'assez vif d'esprit le remarquerait et soit il viendrait voir, soit il appellerait les autorités... Nous sommes dans la mouise. Le seul réflexe de Miranda fut de se foutre à toute vitesse derrière la table aux chandelles et d'observer qui était là. Elle éteignit sa baguette... En espérant qu'Hélène aurait le même genre de réflexe. "Elle n'est pas si lourde... du moins, on l'espère." se dit notre louve accroupie derrière la table. En regardant dans la direction de sa compagne, elle ne put s'empêcher de commenter avec son regard un "je te l'avais dit...".

Miranda se mit à penser aux situations possibles. Soit c'est le fils et on est dans la merde. Soit c'est un curieux... Nous n'aurions qu'à l'immobiliser et lui jeter un sort Oubliette... Miranda, ayant un talent en sortilège, pourrait facilement s'en occuper. Si c'est le fils, on pourra aussi lui jeter un sort qui embrouille la vue et se faufiler derrière pour l'assommer... Il fait noir, il ne verrait rien. Elle espérait aussi qu'Hélène ne fasse pas n'importe quoi... comme faire exploser la personne... comme une porte...




DÉ #1 : Le gars qui entre, est-ce le fils de la vieille ?
OUI: oui...
NON: non... (perspicacité, bonjour...)

DÉ #2 : Les chandelles sont-elles empoisonnées ?
OUI : Elles le sont et risquent de leur faire voir des hallucinations...
NON : Sources de lumière qui risquent de les trahir si le gars qui entre, c'est le fils...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 29 Juin 2011 - 19:51

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 30 Juin 2011 - 12:28

Tu parle d'une équipe de choc. Pour l'instant elles ne faisaient que se bouffer le bec et se crêper plus ou moins gentiment le chignon. Du genre mais non c'est moi qui ais raison. Mais non moi. Mais non c'est moi, enfin bref, vous voyez le tableau. C'est pas avec deux cassoc' comme ça que la mission va bien se dérouler. Mais ce qui préoccupé le plus Hélie, c'était de remarquer qu'il y a bien des gens opposé à toute ouverture d’esprit sur terre - oui c'est elle qui pense ça. Bon okay, elle aurait pus éviter de faire exploser la porte. Mais c'est elle - la porte - qui a commencé en ne s'ouvrant pas du premier coup avec l'alohomora é____è Mais si elle veux continuer à se la jouer "je suis la voix de la raison et j'ai toujours raison" à ses risques et périls, parce qu'Hélie n'est pas vraiment une tendre qui se laisse marcher sur les pieds. Elle ne s'en rend peu être pas compte mais elle fait des efforts considérables pour ne pas - trop - envoyer boulet sa coéquipière.

Mais l'une comme l'autre espéré que cette fouille touche à sa fin le plus vite possible. Alors elles s’engouffrèrent sans trop tergiverser plus que ça dans la boutique. C'est pas tout mais y a des bonbons à trouver. Ow mais c'est grand quand même, trop géniaaaal... Cela est bien évidement ironique. Elle aurait préféré une toute petite boutique déjà vide avec genre un gros paquet de fausses dragets. Et un petit post-it jaune indiquant la recette de façon claire et précise. Mais non. Une grande boutique avec des étagères, un comptoââârs toussa toussa. Hélène, ultra-réactive et totalement au taquet malgré sa mauvaise humeurs, commença la fouille méthodique de l'aile droite de la confiserie. Oh mais enjoy. Des Araignées rabougries. Une sucette à je ne veux pas savoir que je suis trop jeune pour ça o____o Enfin tout sauf des fausses dragets. Juste trop génial à fouiller, en plus c'est poussiéreux, ce qui ne manqua pas de faire éternuer la brunette à deux reprises. Ca chatouille le nez tout ça. Enfin bref. Alors que Hélie, la bouche occupée par sa baguette en équilibre précaire entre ses dents, eus la fantastique idée de surveiller la porte. Alors, c'qui le cerveau dans l'histoire hein. Bon, petit problème de communication, on reprend.

Nan mais nan. Tu surveille parce que c'est elle qui à eus l'idée. Sérieusement si à chaque fois qu'elle dis un truc, tu l'a contredis, et que après Hélie te contredis parce que c'est une bestiole bourrée de mauvaise foi... Elle soupira en jetant un regard sombre à la lycanthrope - même si elle le sait pas, c'est juste une tournure de phrase 8D. Nan c'est toi è_____é de toute façon elle a trouvé une boîte. Trop génial. Et y a un bocal plein de poussière à côté. Et puis... OW PUTAIN JE T'AI DIS DE REGARDER !!! Elle vis passer une ombre à la place de la porte. Comme quoi c'est très bien, sinon elles n'auraient pas vue arriver la personne (a).

Mais comme Hélie à des réflexe au top niveau elle n'engueula pas Miranda. Ça c'est pour après. Elle se plaqua le long du présentoir, accroupis espérant ne pas se faire voir et priant à peu près toute les divinités qu'elle connaît - et y en a un paquet - pour que ce ne soit qu'un gamin perdu, pour qu'il n'entre pas dans le magasin. Jetant un regard à sa coéquipière, pour vérifier qu'elle ne reste pas planté comme une idiote au milieu de la pièce, elle remarqua son regard accusateur. WTF ?! D'où c'est sa faute, nan mais pfeuh. Celle là, elle tiens vraiment pas à la vie. Se mordant la lèvre inférieur elle jeta un regard circulaire au reste de la pièce, cherchant une échappatoire. Ouais vus qu'il fait tout noir maintenant c'est pas vraiment super pratique. Et en plus. La personne entra dans la pièce faisant craquer le parquet. Elle ferma les yeux quelques instants, comme si ça pouvait effacer sa présence. Mais quand elle les ouvris elle que ça ne marchais pas. Bon, là il va vite la griller, vus qu'elle est pas loin de la porte. Elle se décala à la manière d'un chat, tout doucement sur le côté pour se foutre derrière le comptoirs.

- Il y a quelqu'un ?! Qui est là, je sais que vous êtes là !!..

Ow mais c'est qu'il est très perspicace lui. Ya sa porte défoncé et donc il y a quelqu'un, non, non vraiment elle est impressionné là. Bon okay l'éclatage de porte c'était peut être pas le top mais il serait rentré de toute façon alors. Le fils de la vieille Messaline Karaboce éclaira la pièce avec sa baguette. La brunette se ratatina encore plus, cherchant des yeux Carrow... Elle essaya de communiquer à distance en articulant seulement les mots. Ajoutez à ça des mimiques, elle devrait la comprendre.

On fait quoi

Elle exactement de l'autre côté de la pièce, derrière une table. Y en a genre une qui l'attire d'un côté et l'autre qui PAF l'éclate 8D. Hélie elle est opé pour l'éclatage mais le temps que l'autre comprenne qu'elle devait l'attirer de son côté... Hélie la montra du doigt, puis désigna sa baguette l'air de dire que elle, elle s'occupe du sort. Bon, maintenant c'est la mission suicide. Elle jeta un discret coup d'oeil par dessus le comptoir. Oyeah il s'était juste placé devant la porte, l'air de dire je vous aurez, vaut-rien. Allez ma belle, inspire, expire. Elle renversa délibérément un bocal qui se trouvait au bout du comptoir. Pitié Miranda loupe toi pas é___è

    Oui : Elle réussi à la perfection son sort, le fils de la vieille neutralisé <3
    Non : sous l'effet des lampes hallucinogènes, elle se loupe, ou alors juste parce qu'elle est pas douée 8D
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 30 Juin 2011 - 12:28

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 30 Juin 2011 - 20:13



Au moins, la Gryffondor avait eu le bon réflexe de sa cacher... Miranda avait eu peur qu'Hélène se lance à l'attaque sans même que l'on a pu tenter de voir à qui on avait à faire... Mince, c'est assurément le fils de la vieille... Il reste là à regarder s'il y a quelqu'un... Il s'en foutrait si c'était quelqu'un qui passait par hasard... Le mec avait l'air assez mince, mais grand... Avec de la chance, il ne serait pas trop athlétique et on pourrait le prendre par surprise. Miranda jeta un coup d'oeil à sa partenaire de mission. Cette dernière lui faisait des signes étranges... Mais Miranda crut comprendre ou elle voulait en venir. Hélène ferait diversion pendant que Miranda lui jetterait un sort pour le neutraliser. Plan qui tient la route... Mais de toute façon, ce n'était pas le temps de discuter, mais plutôt le temps d'agir. Mais surtout, Hélène agit sans vraiment attendre une réponse de la part de Miranda... Elle brisa un bocal contenant des trucs louches et dégoûtants. C'était le moment ou jamais. Elle se prépara à se lever et subitement elle cria :

- Petrificus Totalus !

Le sort partit, mais ne toucha pas la cible... (pas par manque de talent, j'ai eu O en Sortilège et SDCM GNA XD) Miranda se prit d'un étourdissement en ce levant... Ça ne pouvait pas être un manque de potion Tue-Loup, elle en avait pris il y a à peine une heure... Elle baissa la tête et se plaqua la main contre la tête... Mais qu'est-ce qui se passe ? Miranda ne comprenait rien. Elle releva la tête pour tenter de se trouver un point de repère... La boutique semblait plus noire que tout à l'heure, elle ne voyait pas bien ce qui se passait... Elle cherchait Hélène du regard... Puis elle regarda le fils et ses traits étaient déformés et le tout prenait des allures de cauchemars... Miranda ne comprenait pas ce qui se passait et elle avait extrêmement peur... Le gars avait l'air d'un monstre ! À la vu de ce dernier, elle tomba par terre et tenta de se faufiler le plus loin possible.

Elle était rendue au milieu de la pièce et elle vit Hélène... qui elle, semblait toujours normale. Elle se demandait si elle était la seule à voir tout ça ou si Hélène aussi captait le phénomène. Miranda ne se dirigea pas vers elle, mais se contenta de dire assez fort, comme s'il y avait un bourdonnement dans ses propres oreilles :


- TOI EST-CE QUE TU VOIS COMME MOI ?

Miranda leva sa baguette vers le monstre devant elle (alias, le fils). Elle ne pouvait pas faire grand-chose, elle tremblait de tout son corps. Le bourdonnement dans ses oreilles continuait de plus belle, elle tremblait de tout son être, et si elle se levait, probablement qu'elle aurait encore de la difficulté avec son équilibre. Elle vit e fils se pencher sur elle et lui prendre le poignet. Le mec avait des aires terribles de mauvais rêves engouffrant, et Miranda ne put s'empêcher de verser une larme de peur... Elle voulait se défendre, et elle tenta de donner un coup de pied dans le ventre du fils de la vieille.



DÉ #1 : Le fils, en empoignant Miranda, fait-il lâcher la baguette de cette dernière ?
OUI : Elle la lâche et tombe pas trop loin d'Hélène...
NON : Miranda tient bon

DÉ #2 : Le coup de pied de Miranda frappe-t-il le fils ?
OUI : Elle lui frappe le ventre et se dernière recule.
NON : Elle frappe dans le vide et celui-ci garde le poignet de Miranda dans sa main, et probablement va tenter quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 30 Juin 2011 - 20:13

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 13:31

Elle regarda le bocal rouler lentement pour ensuite s'écraser au sol en mille morceaux. Ah beurk c'est dégeulasse, mais ce qui l'occupait pour l'instant, c'était de voir si la serpentarde allait réussir à neutraliser le fils de la propriétaire de la boutique. Parce qu'il n'avait vraiment pas l'air commode du tout. Encore moins à l'idée que des gens se trouvent là, des choses à cacher peut être ? Bon c'pas le moment de blaguer là Hélie u_u. Se redressant légèrement voyant l'homme venir dans sa direction, elle regarda avec stupefaction Miranda se rater. Nan mais c'est quoi ça ?!!! Sérieu, elle a pas signé pour se retrouver avec une empoté pas capable de lancer un sort, niveau première année !! Elle se leva rapidement, cherchant à comprendre ce qui se passait là... He ho Carrow, ici la terre on atteri. Parce que c'te cruche, elle viens parader au milieu de la pièce en hurlant, après elle se permet de lui crier dessus parce qu'elle éclate une petite porte de rien du tout quoi...

Elle secoua la tête à la négative, les sourcils froncés. De une parce que non elle ne voyait pas comme elle, étant trop éloigné des lampes hallucinogènes, et oui, elle la lui a jamais donné puisque l'homme est arrivé à temps. Et de deux parce que le fils venait d'attraper Miranda. Ow là, ça se corse vraiment, ça sent le roussi même. Bon, elle jeta un regard circulair à la pièce, cherchant un moyen de s'éloigner rapidement du mec. Et une issue de secours au cas où ça tourne mal. Pour elle, parce qu'elle est égoïste dans le fond Hélie, et elle va pas mettre sa vie en péril pour Miranda quoi, elle la connaît pas, elle lu crie dessus, elle la prend de haut, et puis elle est pas capable d'atteindre sa cible !! Elle chiale en plus. Bon issu de secours, la porte éclatée si il s'en éloigne. Ou une fenêtre. Bon ça c'est fait. Maintenant essayons de sauver Miranda XD

La verte se débattait dans le vide, mais elle réussi tout de même à balancer son pied dans le ventre de son adversair, lequel recula. Hu c'était probablement plus bas que le ventre (a) bien joué. Bon c'est l'moment. Hélie attrapa Miranda par le poignet, et avant que le propriétaire ne comprenne ce qu'il se passe, elle entraîna miss Carrow à sa suite dans les escaliers, manquant à deux reprises de s'éclater la face contre des marches dans sa précipitations. Il n'avait probablement pas prévu tomber sur deux jeunes et jolies demoiselles. Hélène entra dans la première pièce qu'elle trouva, priant pour qu'il ne les rattrape pas si vite. Un sort s'écrasa pas loin derrières les demoiselles, merci petite étoile qui ne l'abandonne pas. Hum une chambre. Ca ira. Elle referma à la volet la porte, espérant gagner quelques secondes. Elle se retourna furieuse vers la serpentarde, qui était en pleurt.

- QU'EST-CE QUI TOURNE PAS ROND CHEZ TOI ?!!!

Putain c'est pas vrai quoi. Elle passa sa main dans ses cheveux en soupirant. Bon il fallait faire quoi là ? Elle tournait en rond dans la pièce cherchant une solution, un truc, mais trop vite à son goût elle entendit l'escalier grincé. Ca faisait très mauvais film d'horreur en plein jour, et sans hémoglobine. Hélène ouvris le premier placard qu'elle trouva et poussa Amanda dedans, s'y engouffrant avec elle. Elle regarda par l'interstice ce qui se passait, la porte venait de s'ouvrir.


Dé :
  • Oui : Le fils fouille métodiquement la pièce.
  • Non : Le fils regarde rapidement et fini par sortir.


[hj : désolé c'est pas fameu du tout XD]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 13:31

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 18:14



Le gars au visage monstrueux recula suite à son coup de pied. Elle ne comprenait toujours pas ce qui se passait, mais il semblait revenir à la charge. Le bourdonnement semblait toutefois s'apaiser un peu, mais était toujours présent. Ce qu'elle ne comprit pas sur le coup, c'est Hélène qui lui prit le poignet. Elle eut de la difficulté à se lever, mais réussit, et lorsqu'elle leva les yeux elle vit la jeune Gryffondor courir en avant d'elle. Elle comprit enfin de qui se passait... Mais elle était toujours dépassée par les événements. C'est que c'est intense ces chandelles ! Elle vit un éclaire de lumière passer proche d'elle « WO, ça y était presque ! » se dit la jeune droguée des chandelles. Les deux filles montèrent les escaliers et Hélène et elle se cachèrent dans une armoire. La seule chose que Miranda fut c'est de se ramasser en petite boule dans le coin et mettre sa tête entre ses mains en fermant les yeux. « Mais c'était quoi ce truc qui les poursuivait ? Le gars, le fils de la vieille, il n'est pas normal, c'est sur ! Et c'est quoi ce bourdonnement qui n'arrête pas ?! » pensait à toute allure la jeune fille en position foetale.

- QU'EST-CE QUI TOURNE PAS ROND CHEZ TOI ?!!!

- LE GARS IL N'EST PAS NORMAL !

Miranda parla encore une fois trop fort à cause du bourdonnement dans sa tête. Hélène lui plaqua la main contre la bouche et Miranda cessa de bouger. Elle essaya de respirer profondément pour se calmer, car c'était la panique dans sa tête. Hélène la lâcha et passa une main dans ses cheveux. On pouvait voir un peu par la craque de la porte... Miranda vit l'homme qui les poursuivait, mais ses traits n'étaient plus déformés. Toutefois par réflexe, lorsqu'elle le vit, tout son corps se crispa : elle avait peur d'être trouvée. Qui sait ce que ce malade leur ferait ? Miranda avait l'impression d'être dans un film d'horreur, malgré qu'elle ne sache pas trop c'est quoi, n'ayant jamais vraiment été en contact avec les moldus.

Le mec finit par sortir... HOURRA. Miranda se détendit un peu, MAIS PAS TROP. Les effets des chandelles se dissipaient, elle était presque plus étourdie et elle ne voyait plus de trucs étranges. Seul le bourdonnement continuait encore. Elle n'osa pas bouger tout de suite, parce que le gars devait être encore dans les parages... Quoi que là, on est où ? Dans la chambre de la vieille ? Les bonbons s'y trouveraient peut-être.

Cinq minutes passèrent... S'il avait eu à retourner dans la chambre, il l'aurait fait. Miranda proposa à Hélène de sortir... Pour jeter un coup d'oeil. En sortant du garde-robe, Miranda eut une idée... Un plutôt eut honte. Pourquoi est-ce qu'elles n'avaient pas pensé à lancer un Accio ? C'était simple, oui, mais tellement bête que cela pouvait fonctionner... Elle se leva dans la pièce, et commença à parler à voix basse à Hélène :


- Je... je m'excuse pour en bas, je ne comprends pas ce qui m'est arrivé.

Marcher sur son orgueil fait mal, très, très mal. Mais là, elle devait le reconnaître, si Hélène n'avait pas fait quelque chose, qui sait ce que le malade aurait fait d'elle... Bref.

- Et nous sommes stupides... Accio bonbons empoisonnés !

Elle avait dit cela en riant, parce qu'elle se moquait de leur oublie. Ce n'était pas bien méchant. Elle leva la baguette dans un geste élégant et dit la formule, en attendant de voir si les bonbons se manifesteraient... Peut-être qu'il y avait une autre protection, on ne sait pas, mais pourquoi pas ne pas essayer...



DÉ : Est-ce que les bonbons se manifestent ?
OUI : Les bonbons sont dans la pièce et font un petit bruit, étant pris sous un objet assez lourd (genre une patte de lit).
NON : Il ne se passe rien, tant pis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 18:14

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 21:54

Alors que la serpentarde se remettait à brailler - elle sait faire que ça ou quoi ? - Hélie plaqua par reflex sa main sur sa bouche. LA FERME POUR VOIR. Nan mais après ça se la joue j'suis l'cerveau de la bande et gnagnagnaaa. Elle la sonda du regard furieuse. Si elle refait ça une fois, elle l'étouffe. Et puis elle part en laissant le corps, c'est vraiment pas son problème. Elle dormira pas plus mal la nuit. Une fois que Miranda sembla un peu plus calme, elle laissa retomber son bras le long de son corps et entraîner miss Carrow dans une armoire. De façon à ce qu'elles ne se fassent pas illico griller par le fils de la vieille. Sa main se crispa autour de sa baguette en voyant l'homme entrer dans la pièce, retenant momentanément sa respiration. Son coeur essayé de battre le record du monde de vitesse, en raisonant dans sa cage thoracique à cause de ce trop pleins d'émotion. D'adrénaline. par miracle la vert et argent avait arrêté de geindre. Hélène scrutait comme elle pouvait le moindre des mouvements de l'homme, qui semblait attendre une marque de leur présence, une indication quelconque qui trahirait les jeunes filles. Mais il n'y en eus pas, puisqu'il tourna les tallons vers d'autres horyzons, probablement un autre endroit à l'étage. Hélène ne sorti pas tout de suite. Elle attendit, aux aguets, que quelques secondes se soient passées pour ouvrir doucement la porte de leur cachette.

Elle inspira doucement, faisant retomber par la même occasion le stress qui était quand même monté. Elle passa sa main dans ses cheveux, repoussant une mèche qui génaît légèrement sa visibilité, elle écouta la serpentarde s'excusait, avec tout de même un mince sourire aux lèvres. Elle s'excuse *____* Chose que jamais Hélie n'aurait faite, mais Hélie étant Hélie, tout s'explique. Elle a pas souvent des réactions ou un comportement mature, chacun ses défauts hein - si y avait que ça du côté de la rouge et or ~. Mbref. Oui, elle non plus elle sait pas ce qui c'est passé dans ta caboche de serpent, mais bon rien à faire. Il est parti \o/ Elle fis simplement un signe de tête l'air de dire que c'est bon quoi. Elles sont pas là pour se la jouer je suis un psy, racontez moi vos rêves @__@ Elles ont une mission, qui avance pas trop, trop là.

Elle regarda la sorcière ceptique, un sourcil en l'air. Moui pas bête l'accio. Mais je te rappel que tu t'es planté sur un expeliarmus niveau première année, alors soit c'est pas ton jour. Soit t'es pas douée, et Hélie qui ignore tout de ses résultats pencherait plutôt pour la deuxième solution 8D.

- Euh oui, c'est pas que j'ai pas confiance, mais on va jeter un petit coup d'oeil quand même.

Qu'elle est gentilleeeee, parce que au fond elle a complètement pas confiance du tout. Bref. Le placard, c'est fait, ya rien. Le regard de la brunette se posa sur le lit, meuble vers lequel elle s'avanca rapidement. Après avoir enfoyé valdingué les oreillers plus loin, ainsi que le drap. Hélie entrepri de soulever le matelas. OW c'est lourd

- Tu peux m'aider s'teuplaît é___è.

Et l'union fait la force - ou pas hein à toi de voir si elle l'aide ou pas XD - et à force de persévérance le matelas daigna se bouger un peu. Victoire. Hélie 1. Matelas 0. Elle est en pleine forme aujourd'hui notre petite gryfonne.

Dé :
  • Oui : Oh miracle des bonbons, encore faut il que ce soit les bons !
  • Non : Oh miracle rien du tout, c'est parti pour fouiller une autre pièce \o/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juil 2011 - 21:54

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 1:35



Bon, Accio ne fit rien. Il devait y avoir une protection (et surtout pas un manque de talent), car ils seraient venus à elle peu importe leurs emplacements dans la vieille cabane de la vieille folle. Hélène propose alors de chercher... « Ouais ben, tu veux qu'on fasse quoi d'autre de toute façon ? On pourrait jouer du banjo, tient ! »... Bref, la gryffondor leva le matelas et demanda son aide. Miranda accourut et poussa avec elle, mais rien. Triste, elle avait bien hâte que cette mission finisse, parce que tout était désagréable : sa partenaire, l'odeur de moisie, le fils qui rôde, les bonbons nulle part, l'insipidité de la mission... Mais il ferait quoi Mervyn de c'est foutu bonbec à la noix, hein ?

Miranda ouvrit les tiroirs de la commode, juste à côté du lit... rien... AH OUACH ! UN NID DE PUNAISE ! Miranda ne put s'empêcher de lâcher un petit crie, qu'elle étouffa aussitôt. Elle referma assez rapidement le tiroir infesté... Dégoûtant. Rien sous le lit, et un autre regard dans le garde-robe où elles se trouvaient plus tôt. Rien sous le tapis. Niet. Nada. Pas dans la chambre donc. Le bourdonnement de Miranda cessa enfin, elle avait l'impression qu'elle n'avait jamais aussi bien entendu de toute sa vie. Mais bon... Il faudrait sortir d'ici pour aller ailleurs, hein ? Et là, le fils... il est où ? Comprendra que Miranda avait une espèce de choc postromantique du fils avec le visage du monstre... Fallait bien que Miranda passe par-dessus... Mais laissons la bouffondor y aller avant, hein !


- Vas-y. Je te suis.

Elles avaient leur baguette dans leurs mains, parées. Miranda, au moindre bruit, lancerait un sort, vous pouvez en être sûr. Il fallait se rendre à la cuisine, qui était malheureusement ouverte. N'importe qui qui monterait les marches les verrait sans problèmes... En faite, elles allaient être complètement à vu. Miranda avait quand même peur, elle ne voulait surtout pas que le fils arrive. Hélène mie la main sur la poignée de la porte qui poussa cette dernière. Elle craqua, MERDE, CHUT PAS DE BRUIT ! Miranda arrêta de bouger, pour voir si le jeune homme s'en venait vers elles, puisqu'il aurait entendu le bruit...


Spoiler:
 

DÉ : Est-ce que le bruit est assez fort pour alerter le fils ?
OUI : Il arrive, on se cache les filles !
NON : Tout va bien, direction cuisine !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 1:35

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 16:26

Oyeah mais c'est vraiment trop l'éclate cette mission. Une fois que les demoiselles aient terminé de retourner la chambre de l'ancienne propriétaire, maintenant internée à Azkaban, mais on comprend pourquoi vus son goût déplorable en matière de déco. Verdict : rien. Nada, du tout nul par, même pas derrières les tableaux. Enjoy quoi. Enfin bon. Elle doit pas être si grandes que ça la maison. Si ça tombe, vus que il y a des gens qui rôdent dedans, le fils à tout récupéré. Même que ça veux dire que c'est sur lui. Oui, c'est beau de rêver, mais l'espoir fait vivre comme on dit si bien. Et donc la serpentarde délégua la première place à Hélie, dans le sens ou elle la laissa passer devant. hu merci, fallait pas vraiment. Mais comme c'est une fière et vaillante gryfone -pour tant courageuse, mais pas téméraire - la brunette passa devant, en retenant son souffle. Et en fermant les yeux, comme ci elle allait faire moins de bruit en ouvrant la porte.

Loupé, cette dernière grinca de façon absolument pas discrète. Même les objets sont contre elles é___è. Et voilà. Catastrophe, apocalypse, c'est la fin du monde. Elle vis le fils se tourner lentement dans les escaliers et planter son regard dans celui de la brunette. Ooohw my god. C'est la fin des haricots magiques là. Mais la demoiselle vus plus réactive que lui.

-" STUPEFIX !!!

Le sort fusa dans la direction de l'homme alors que celui s'appretait déjà à répliquer.

Spoiler:
 

Et ya des jours, où ta vie c'est vraiment de la merde quoi. Lucy écarquilla les yeux en le voyant contrer, pour la deuxième fois, un des sortilèges des demoiselles. Eukay, c'est pas un petit rigolo du tout lui, comparait à l'équipe de bras cassés qu'elle formait. Avant qu'elle n'ait le temps de réagir, il riposta

:: DIFFINDO !!

Le sort projeta Hélie en arrière, sur Miranda qui servira donc momentanément de matelas, parsement son corps de petites coupures. Putain, qu'il aille se faire en**ler par des Détraqueurs transgéniques. Ca fait mal en plus. Elle sera les dents, en se mordant la langue au passage, pour ne pas crier. D'un côté quand on grandit sous les doloris on commence peut être à comprendre ce que veut dire souffrir. Enfin, on s'approche de la définition, même si là, ya de quoi serrer les dents. Un peu désorienter, la brunette se leva, avec un goût de sang dans la bouche. Bon, là ça va chier des pendules carrées, moi j'vous le dit. Oh sa baguette ? Elle chercha à tâton le bout de bois qui avait du lui échapper dans sa chute.


Dernière édition par Hélène A. Keating le Lun 4 Juil 2011 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 16:26

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 6:28



La porte grinça. « Bougre, nous sommes dans la merde. » Miranda cessa instantanément de bouger, un peu à la manière des dinosaures. Les dinosaures, comme moyen de « défense », cessaient de bouger pour ne pas être vus, car leurs prédateurs ne voyaient que le mouvement. Bref, pour revenir au sujet, Miranda, toujours immobile, regarda autour d'elle. Le fils s’était dans les marches et les regardait, elle et Hélène. Dans la tête de Miranda, tout se passa aux ralenties. Hélène jeta un sort et le rata d'aplomb (bienvenue dans le club XD), et avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, Miranda se retrouvait projetée contre le mur, façon sandwich, avec Hélène sur elle. De plus, des dizaines de petites coupures recouvrirent le corps de la fille, étalée contre le sol. Hélène se releva assez rapidement et commença à chercher à tâtons, sa baguette.

« MERDE, MERDE, MERDE, MERDE... » c'était le discours de notre jeune Miranda, dans sa tête. Toujours sur le sol, elle releva la tête et tendit le bras pour lancer un sort. « Faites que ça marche, mon dieu seigneur... »

- Expelliarmus !

Spoiler:
 

Lorsque la baguette du fils s'envola, Miranda se promit de faire une prière pour remercier le Bon Dieu. Le fils fut quand même surpris et Miranda profita de ce moment pour lancer un Petrificus Totalus. Le sort fonctionna à merveille ! Le fils tomba raide dans les escaliers, et on l'entendit débouler... Hum, douloureux. Miranda se laissa tomber de tout son long par terre, soulagée de ce qui venait de sa passer... Elle soupira longuement... « C'EST INTENSE TOUT ÇA ! » Après sa sieste de 15 secondes, elle regarda Hélène, un air triomphant :

- Alors, est-ce qu'on me fait un peu plus confiance ?

Elle recoucha sa tête par terre, en souriant. Elles devraient maintenant aller fouiller la cuisine, en toute sécurité ! Mais avant, Miranda voulait aller voir le gars qui devait être couché dans la marche, pour rire de lui... et en profiter un peu. Elle se releva, tout en se foutant sérieusement d'Hélène, et regarda à partir d'en haut des escaliers. « Hum... pauvre enfant. » Elle avait envie de se venger, surtout après l'épisode cauchemardesque qu'elle venait de vivre. Elle descendit les marches et regarda le fils de la vieille... Quel sort allait-elle lui jeter ?


Dernière édition par Miranda Carrow le Mar 5 Juil 2011 - 7:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 6:28

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 19:09

Hélie serra les dents, sous l'impact du sort. C'est vraiment pas sa journée du tout. Un peu débousselée, elle regarda la serpentarde s'occuper du sorcier. Ah bah elle reprend du poil de la bête, parce que là, je sais pas comment elles auraient fait si en plus Miranda s'était loupée. Elles auraient vraiment été dans la merde là ~. Mais ya pas besoin d'y penser vus qu'il vient de se faire stupéfixier. Hélie s'étira en grimacant. Ca fais mal, va falloir faire un détour par l'infirmerie en rentrant là. Et puis la serpentarde se laisser aller par terre. Eh oh, c'est Hélie la grande blesser, pas toi >__<. Genre, tu lance deux sortilèges, et PAF tu deviens un super-héros à bout de force. C'est surtout que ta chialer comme pas possible y a deux secondes ma chéries, et que la seule chose que tu voulait faire, c'est retourner dans les jupes de ta mère. Ya pas de quoi avoir un air si triomphant. Hélie leva les yeux aux ciels, un sourcil arqué. Qu'est-ce qu'il faut pas attendre. Lui faire confiance alors qu'elle la laissé si gentiment passer devant. Pochtronne. Peureuse. Et après sa se la joue salvatrice de l'humanité hein. Hélie, remercier quelqu'un ? La reconnaissance ne fait pas partie de sa liste de voccabulaire. Et puis elle a sauvé Miranda tout à l'heure dans le salon, c'est normal quoi. Donc non, elle te fait toujours pas confiance, t'a crus quoi è____é.

La demoiselle regarda Carrow se diriger vers l'homme. Ouais bonne idée. la sieste on la reporte pour une fois rentrée au château. Mais vus le regard de la vert et argent, ce n'était pas vraiment l'idée de trouver des bonbons louches qui l'enchantait. Tous des futurs psychopathes les serpents, ils sont vraiment flippant des fois. Bref. Hélie-jolie ♪ leva ses fesses du sol, tangua légèrement à gauche et à droite parce qu'elle s'était levée trop vite. Bon. Elle défroissa par réflex son pantallon et descendis à son tour les marches en bois, une main sur la rambarde. Ma chérie, on est pas là pour torturer les gens. Elle s'accroupit à côté du sorcier, glissant une main sur son manteau. Ouais elle lui fait les poches.

Spoiler:
 

La brunette voya méthodiquement chacune des poches de l'homme, qui la regardait impuissant. Eh oui mon coco, si tu bouche, ya l'autre serpent qui t'achève. Et tu va souffrir vus comment elle a trop l'air d'une psychopate, alors continu ta sieste.

« Tadaaaam. Après avoir prendit le paquet en l'air, à peu près sûr à 99,9% que c'était des bonbons transgéniques, Hélie glissa le dit paquet dans son super sac de la mort qui tue des Harpies de Holyheads. Faudrait voir s'il en reste. Et trouver la recette. »

Elle se releva et regarda le sorcier. Bon ba on en fait quoi ? Oubliet ? Il sert à que dalle à par de paillasson là, et puis si le sort prend fin, il risque d'être d'une humeur massacrante. Pire que tout à l'heure. A moins qu'il soit choupinou et leur dise où se trouve la recette 8D. Nan elle va quand même pas torturer quelqu'un, c'est abusé ça.


Dernière édition par Hélène A. Keating le Mar 5 Juil 2011 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juil 2011 - 19:09

Le membre 'Hélène A. Keating' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 7 Juil 2011 - 23:42



Miranda s'approcha du fils de la vielle en se demandant quel sort elle lui lancerait pour lui faire regretter ce qu'elle avait vécu plus tôt... Mais son élan fut interrompu par la gryffondor qui commença à fouiller dans ses poches de pantalon... Ouin. Miranda la laissa faire, elle n'avait pas envie de se salir les mains. D'ailleurs, elle ne voyait pas bien ou la brunette voulant en venir... Elle trouverait peut-être des kleenex usés, et ce serait bien drôle. Hélène finit enfin sa fouille et en ressorte avec... Des bonbons ! Super ! Ouais ! Miranda n'y avait pas pensé... bien sûr qu'il avait eu le temps d'aller chercher les bonbons dans la maison pour ne pas que l'on tombe dessus !

- Génial ! Mais pour la recette... On ne sait même pas si elle est là. Je veux dire, dans la requête de Mervyn, il laissait sous-entendre qu'on ne le trouverait peut-être pas... Bref, elle l'a peut-être détruite...

Elle regarda les alentours... Où aurait-elle pu cacher ce bout de parchemins ? Parce que ce qui est le plus intelligent, c'est vraiment de l'avoir détruit pour ne pas que la recette se répande... À moins que ce n'ait été son but ? Bref, on ne saura jamais les vraies intentions de la vieille folle, mais il fallait voir où elle aurait pu le cacher logiquement...

- Mais avant tout, Oubliette !

Elle lança le sort et il sembla bien marcher... Mais puisqu'elle avait appris ce sort récemment, il y avait des chances que la victime se souvienne de certains trucs. Bref, on ne pouvait faire autrement. Miranda remonta les marches pour aller dans la cuisine. S'il y avait des chances de trouver la recette, ce serait dans un bouquin, un genre de livre de recettes, dans la cuisine, se dit notre Miranda. Elle fouilla quelques étagères, la baguette en bouche avec le sort Lumos qui éclairait le coin où elle cherchait. Hum... Le tout commençait à être long, mais au moins ce n'était plus tôt stressant, maintenant que l'autre fou était enfin neutralisé. Miranda ouvrit un placard et... OUAH ! UN AUTRE NID DE PUNAISE ! Décidément, ce n'était pas son jour à a petite blondinette.


DÉ #1 : Est-ce que le sort Oubliette à bien fonctionné?
OUI : Il oubli tout.
NON : Il se souvient de certains éléments.

DÉ #2 : Est-ce que la recette est dans la cuisine?
OUI : Elle est bien dans la pièce, il ne reste plus qu'à la trouver...
NON : Dans une autre pièce.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : 1, 2  Suivant

[mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Commerces