And all of the time you thought I was sad I was trying to remember your name...♪♫♪♫ (PV Jayze Newburry)



 



And all of the time you thought I was sad I was trying to remember your name...♪♫♪♫ (PV Jayze Newburry)
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 8 Juin 2011 - 9:43


And all of the time you thought I was sad,
I was trying to remember your name...

Il faisait nuageux. Le temps était maussade, mais Miranda, elle, ne l'était pas. Elle marchait en direction de Pré-au-lard pour attendre Jayze. Elle ne savait pas trop sur quoi tout cela allait déboucher... Mais elle appréciait beaucoup le jeune homme, "alors c'est sûr que j'aurais un bon moment!" se dit-elle. Il y avait de gros nuages dans le ciel et un vent soufflait calmement. Mais ce n'était pas le genre de truc qui dérangeait Miranda, "le temps, il fait ce qu'il veut..."

Elle avait revêtu pour l'occasion, une jupe bleue assez courte et une camisole rouge assez simple. Enfin, elle pouvait porter autre chose que ces lourdes robes de sorcier qui faisaient office d'uniforme de l'école. Ce qui l'agaçait le plus, c'est la manière qu'elles avaient de coller à la peau lorsqu'il faisait très chaud, cela l'insupportait royalement. Et puis, des vêtements normaux, c'est tellement plus beau et proche de ce que l'on est...

Elle arriva enfin à l'entrée du village, elle était là la première. Elle s’était assurée que personne ne la suive ou bien ne la voie partir : elle n'avait pas nécessairement envie que ses fréquentations se sachent. Elle savait bien trop la réaction de sa famille à l'écoute de la nouvelle qu'elle aurait vu un garçon "seule avec lui"... Elle ne put s'empêcher de rouler ses yeux dans ses orbites à cette pensée. "Bon, pensons à autre chose sinon j'aurais un air désagréable..." Elle se remémora les derniers moments passés avec le jeune serdaigle et ne put s'empêcher, cette fois-ci, de sourire. Elle avait très vite su qu'elle pouvait lui faire confiance, par ce qu'il dégageait. Elle s'était sentie simplement elle-même avec, sans mascarade ou d'histoire de sang-pur à la noix, qui pouvait parfois finirent par complètement la saouler... Non, cet après-midi serait agréable, et Miranda avait décidé d'en profiter au maximum, sans penser à ses problèmes familiaux.


Dernière édition par Miranda Carrow le Jeu 9 Juin 2011 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 8 Juin 2011 - 18:03

    Miranda. Elle ne cessait pas de lui hanter ses souvenirs. Quelques jours déjà qu'ils l'avaient rencontrés, et il pensait à elle comme si cela faisait des années qu'ils se connaissaient. A vrai dire, il connaissait tellement de chose sur elle et Jayze voulait encore en savoir plus bien qu'il n'avait pas réellement dit grand chose sur lui. Enfin, il y a deux jours, le Newburry avait réussi une lettre de la part de Miranda, demandant s'ils pouvaient se revoir. Bien entendu, le jeune homme avait répondit que oui. Et aujourd'hui, il s'agissait de leur rendez-vous, donné dans le plus grand des secrets. Pré-au-Lard, il y avait beaucoup de monde dans ce coin là, mais justement, c'était encore mieux pour se cacher pensait Jayze. Enfin, lui, il s'en fichait d'être vu avec elle ou pas, mais c'était pour elle qu'il faisait cela. Jason savait très bien qu'elle ne voulait pas s'afficher avec le serdaigle, mais bon.

    Le rendez vous avait été donné dans le milieu d'après midi, car Jayze avait eu un entrainement de quidditch avant. Et, il fallait le temps qu'il se change et vienne jusqu'ici. Il avait opté pour une chemise à carreau, un jean et des vans. Simple, à Pré-au-Lard, la portée de la robe de sorcier n'était pas obligatoire. Le jeune homme, habillé tel un moldu, était légèrement en retard et il ne souhaitait pas faire attendre Miranda. Alors, il s'était dépêché d'arriver. Alors, rentrer dans la célèbre rue de Pré-au-Lard, Jason avait très vite remarqué Miranda. Il s'approcha alors d'elle, et se posta devant elle. « Désolé du retard ! Tu veux un chocogrenouille ? Ou une surprise de Bertie Crochue, p'tete ? », lui demanda-t-il, en lui tendant la main. Jayze voulait se faire pardonner, mais peut-être n'était ce pas le meilleur moyen pour se faire pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 8 Juin 2011 - 21:49



Cela faisait un petit moment qu'elle attendait, mais il faut dire qu'elle était arrivée en avance. Elle avait un certain plaisir à observer la populace qui se trouvait aux alentours d'elle. Elle ne jugeait personne, c'était par pure curiosité. Les gens en général intéressaient Miranda, mais elle s'empêchait de parler aux gens qu'elle désirait... Tout le monde sait pourquoi. Son esprit vagabondait puis elle eut une pensée pour Eliott. Ce serptentard était certainement un parti beaucoup plus avantageux pour ce qui était de l'opinion familiale, et cela faisait un moment qu'elle le fréquentait. Elle l'aimait bien, elle avait bien du plaisir avec... Mais c'était ce genre de relation mal saine qui finit toujours mal. Elle fronça les sourcils et sa bouche se tendit devant cette pensée... Le problème, c'est que les deux jeunes hommes représentaient deux parties d'elle, de manière très distincte. Miranda avait aussi un côté rebelle, hautain, qui aime faire le mal pour le mal et blesser les autres. Jason en avait d'ailleurs eu un extrait avant qu'elle ne perde connaissance. Mais elle possédait aussi cette utopie de pouvoir faire ce qu'elle voulait, être libre et douce, gentille et simple. L'idéal aurait été que les deux garçons soient un seul... Mais cela n'existe pas, ils sont trop différents. Elle savait qu'elle aurait bientôt à faire un " choix". Soit d'arrêté de voir Elliot, et de décevoir sa famille, soit de mettre la pédale douce avec Jayze et de cesser de nourrir les espoirs qu'elle pourrait éventuellement créer chez lui. Mais elle se dit que pour le moment, ce n'était pas trop grave, peut-être que leur première rencontre à bien viré parce qu'elle n’allait pas bien, et que cet après-midi allait être catastrophique. Ou simplement se rendre compte qu'elle n'éprouve pas les bons sentiments. Miranda se trouva trop compliquée à ce moment-là, et cessa de penser à toutes ces questions étourdissantes...


Elle le vit arrivé de loin, ce dernier avait l'air un peu pressé. Il avait à peine 5 minutes de retard, rien de bien grave. Elle pencha la tête sur le côté et souris. Il arriva enfin en avant d'elle, un peu essoufflé, les cheveux ébouriffés par le vent. Il lui tendit la main... Miranda rit de bon coeur devant le dévouement du jeune homme :

- Désolé du retard ! Tu veux un chocogrenouille ? Ou une surprise de Bertie Crochue, p'tete ?

- Hum... en retard de 5 minutes jeune homme, ceci est très grave, vous savez? On va aller s'asseoir que tu reprennes ton souffle.

Elle lui referma la main doucement pour ensuite la prendre, et l'amener sur le banc le plus proche. Elle avait dit la phrase précédente en riant. Elle était bien contente de le voir, et contente que lui semble heureux de la voir. Ils arrivèrent au banc le plus proche et Miranda s'assit. Elle traîna Jayze avec elle. Elle s'assit en indien, pour faire face au jeune serdaigle avec elle. Il eut une bourrasque de vent qui ébouriffa de plus belle la tignasse du jeune homme.

- Bon, premièrement, sache que tes friandises n'achèteront pas ma clémence. Mais si tu tiens à ce que je t'accorde mon pardon... il faudra faire preuve d'imagination!

Elle finit sa réplique sur un clin d'oeil, suivi d'un sourire. Elle n'avait rien en tête en particulier, mais elle avait bien hâte de voir ce que Jayze allait lui sortir. Miranda, se trouvant bien drôle, se passa une main dans les cheveux pour tenter de replacer ses derniers, le vent les ayant complètement décoiffés. Mais ce n'était pas une grande préoccupation dans son cas, simple réflexe de jeune fille. Elle ajouta à la blague :

- Alors comme ça, le quidditch c'est plus important qu'un après-midi avec moi? Hein?


Dernière édition par Miranda Carrow le Ven 10 Juin 2011 - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 10 Juin 2011 - 7:05

    Arrivé en retard à un rendez-vous avec une fille, ce n'était jamais bien, et Jayze venait de le faire tout juste. Enfin bon, pour cinq minutes, ce n'était pas trop grave. Mais, Jayze n'aimait pas du tout être une personne retardataire, et il s'était demandé ce qu'il pouvait lui donner pour se faire pardonner. Les friandises, c'était le top, d'après lui. Alors, sur la route, il avait pris quelques surpris de Bertie Crochue et Chocogrenouilles. D'ailleurs, il s'était mangé une surprise de BC. Dégueu'. C'était gout crotte de nez. Pourtant, il aimait tellement cela, c'était trop bon quoi ! Même s'il tombait sur des goûts immondes parfois. Enfin bref ! Arrivé, il avait tendu sa main à la serpentard avec à l'intérieur ses bonbons, mais elle n'en voulait pas. Puis, il lui prit la main et ils s'assirent alors sur un banc. Jayze souriait, il était naturellement content de la voir.

    Elle lui demandait de faire preuve d'imagination s'il souhaitait se faire pardonner, pourtant il n'en avait aucune idée. L'imagination, c'était pas un truc sorti de sa tête. Enfin bon, il allait bien trouver quelque chose. Le jeune homme se mit à réfléchir, mais il sortit très rapidement de sa réflexion lorsque Miranda lui demandait si le quidditch était plus important qu'un après-midi avec elle. Jayze laissa un échapper un petit rire gêné. Le quidditch, c'était toute sa vie. Jason la fixait du regard, et il finit par lui dire : « Je.. Euh. En fait, le quidditch représente tout pour moi, et p'tete j'en ferai mon métier plus tard, enfin si j'y arrive... Mais, toi aussi, t'es importante, j'dis pas le contraire ! ». Valait mieux qu'il se taise. Et surtout qu'il cherche une idée pour se faire pardonner de tout à l'heure. Il avait un peu l'air con, surtout il se sentait idiot à cet instant-même, car le jeune sorcier ne trouvait pas de chose pour se faire pardonner, il regarda Miranda, désolé : « Bah euh... Je ne sais pas. Viens, on reste là et on discute, non ? J'aimerai bien en savoir plus sur toi, moi.»., lui demanda-t-il. La lycanthropie de la jeune fille l'intriguait, et pour lui, il semblait normal d'en savoir un peu plus. Enfin, Jayze n'allait tout de même pas l'obligé à en parler.

    « Après, si tu veux, je te parlerai de moi...»., ajouta-t-il. Jayze savait que Miranda voulait en savoir plus sur lui et aujourd'hui, il s'agissait d'une bonne occasion pour en apprendre un peu plus sur l'autre, même si Jason n'allait pas dire réellement tout sur lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 10 Juin 2011 - 8:58



- Je.. Euh. En fait, le quidditch représente tout pour moi, et p'tete j'en ferai mon métier plus tard, enfin si j'y arrive... Mais, toi aussi, t'es importante, j'dis pas le contraire !

Elle trouva mignon la manière qu'il essayait de se sortir de cette impasse. Elle plissa un peu le nez en l'écoutant répondre à sa question à 100$. Mais Miranda blaguait, voyons, il n'avait même pas à réellement répondre à la question! Elle ne put s'empêcher de rire un peu en lui mettant la main sur l'épaule :

- Je comprends parfaitement Jayze! Faut pas s'excuser, je rigole... Et puis, cette chemise te va à ravir!

Elle dit cela en pinçant un peu le tissu se trouvait sur son épaule. Elle retira sa main pour se gratter un peu le nez. Elle écouta ensuite le jeune homme, qui prit une voix un peu penaude en lui disant qu'il ne savait pas trop quoi faire. Ce n'était pas grave! De simplement passer l'après-midi avec lui était génial, alors pas de panique... Mais il lui proposa de rester simplement assis ici et de discuter. C'est bon pour le moment! Plus tard, ils pourraient marcher un peu et se promener. De toute façon, le vent semblait se calmer de plus en plus alors pourquoi pas. Il lui dit ensuite vouloir en savoir plus sur elle. Elle se demandait bien ce qu'il avait derrière la tête. Elle ne pourrait pas tout lui révéler, c'était certain... Mais bon, un peu de discussion serait agréable. D'autant plus que ce dernier lui dit qu'elle pourra en savoir par la suite sur lui... Pas de problème, tant que c'est équitable! Elle de son côté, elle avait bien quelques interrogations auxquelles elle voudrait bien avoir des réponses... Elle voulait en savoir un peu sur sa vie, pourquoi le transfère ici, si sa famille lui manquait... s'ils les aimaient, s'ils étaient chaleureux... Pour Miranda, dès que ce n'était pas question de sang-pur, c'était automatiquement pleins d'amour et d'allégresse. Bien sûr, elle se trompait, mais elle ne connaissait rien d'autre que sa dure et récalcitrante famille... Et puis d'où vient cet intérêt pour le quidditch... Qu'elle ne comprenait pas, parce qu'elle n’aimait pas vraiment, mais simplement pour le connaître, voilà...

- Bon, alors... Y'a des trucs en particulier que tu veux savoir, donc?

Elle dit cela avec un petit air malin... Hum... Elle se demandait bien ce que Jason allait lui poser comme question. Elle espérait simplement que ce ne soit pas trop lourd du genre "Est-ce bien dur dans ta famille?". Sa famille en ce moment, elle s'en balançait, mais ÉPERDUMENT. Sinon, elle ne serait pas ici avec Jayze... Elle finit par pencher la tête un peu sur le côté, en attendant la question du jeune homme en avant d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 10 Juin 2011 - 20:57

    Elle rigolait, Jayze ne l'aurait pas cru. Il était un peu idiot sur les bords, mais bon c'était comme ça, sinon il ne serait pas Jayze. Bref, il voulait en savoir plus sur la blondinette, et il le lui avait dit. Bien sur, en la regardant, il pensait immédiatement à sa famille. Elle, elle voulait tout faire pour plaire à sa famille et tout. Lui, Jayze, allait surement déplaire sa famille de part ses idées, mais il n'y pouvait rien. Dans sa tête, c'était un total foutoir. Le jeune homme voulait seulement que ses parents ne le renient pas, déjà qu'ils l'aimaient beaucoup, s'ils savaient cela... Enfin non, il tourna sa tête légèrement de gauche à droite en essayant de ne pas penser à cela, c'était trop bête et cela ne lui était pas utile. Il devait suivre ses idées, et non suivre sa famille.

    Jason posa à nouveau son regard sur la serpentard, et il lui fit un sourire. Elle lui demandait s'il voulait savoir des trucs en particulier. C'était surtout sur sa lycanthropie qu'il voulait en savoir. Comment on devenait un loup-garou (dans son cas, une louve) ? Comment ça se passait la nuit où elle devenait comme ça ? Elle avait régime particulier ? La plupart des questions qui fusaient dans sa tête étaient réellement bêtes, mais d'autres pouvaient paraître intéressante. Le jeune homme réfléchissait à comment poser ces questions sans pour autant offenser sa récente amie, il ne voulait pas la blesser et gâcher la journée qu'il passait avec elle. Le serdaigle lâcha un soupire, et finit alors par prendre la parole : « Par rapport ... à ta lycanthropie ... Je voulais savoir comment t'es devenue ... une louve ? ». Il allait utiliser le mot 'ça', mais c'était très péjoratif, et cela allait surement encore plus blesser Miranda, c'était comme s'il disait que c'était un monstre. Or, Jayze ne pensait absolument pas cela. « Enfin... Si tu veux pas parler de ça, je comprends ... Tu sais ... », lui avoua-t-il. Certes, il voulait parler de ça, mais il savait taire sa curiosité.

    Jayze baissa son regard, il ne voulait pas la regarder en face à face. Le serdaigle se demandait si elle allait répondre à ces questions, elles étaient essentiellement basées sur une chose que la fille tentait de cacher aux yeux des gens.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 10 Juin 2011 - 21:28



Le jeune homme fut assez direct. Miranda vit bien qu'il était un peu gêné, mais elle ne put s'empêcher de se raidir à l'écoute de sa question. Des pensées lui traversèrent l'esprit : et s'il n'avait accepté de me voir uniquement pour cela? Et si je n'étais qu'une bête de cirque? Et si elle n'était qu'un autre sujet d’expérience pour le serdaigle?... Son visage avait changé, bien sûr, ce genre de pensé se cache mal. Elle tourna le regard vers l'extérieur, les sourcils un peu froncés. Elle ne savait pas trop quoi répondre. Elle essayait de se convaincre que Jayze avait été simplement maladroit, ou qu'il avait un véritable intérêt pour la jeune fille. Et il est clair qu'on ne rencontre pas des loups-garous tous les jours... Il eut un bref silence dans leur conversation. Mais toutefois, bien qu'elle ait peur, Miranda répondit ceci d'une voix blanche :

- J'avais 14 ans. J'étais chez un gars qui me plaisait... En fin, le premier... Puis on est allé dans la forêt la nuit... On était jeune et le coin était réputé pour être sûr... Il est sorti de nulle part, et on a couru. En voulant me sauver, je suis tombée et il m'a mordue directement dans le mollet. J'ai été très chanceuse de m'en sortir.

Elle revoyait la scène dans sa tête. Elle plissa les yeux comme pour se concentrer sur chaque image qui lui traversait l'esprit. La forêt, la nuit, la pleine lune blanche, la course à travers les branches. Henri qui décide de tourner à droit et elle à gauche... Sa chute. Les dents, la douleur, le sang... Elle eut un frisson et se retourna rapidement vers Jayze. Elle ne savait pas quoi ajouter. Son regard n'avait rien d'un reproche. On pouvait simplement y lire la souffrance du souvenir évoqué. Elle ne se sentit plus très à l'aise. Elle savait que sa réaction avait refroidi l'atmosphère et elle s’en voulait. Mais Miranda ne pouvait faire autrement, elle était beaucoup trop sensible à ce moment de sa vie...

- Je... J'en parle pas d'habitude... En faite, je n'en avais jamais vraiment parlé.

C'était vrai. La seule autre personne à qui elle l'avait dit de manière consciente (et encore...) c'était Jon Warrington, et c'était sous l'effet d'alcool. Jehan l'avait découvert par lui-même, mais ils ne s'en parlaient jamais. Et bien sûr, c'était un sujet tabou chez ses grands-parents. C'était un sujet maudit, car en plus d'être de sang-mêlé, la petite était lycanthrope. Doublement souillée. Un sang-pur loup-garou, ça n'existe pas. Ils sont traités comme de la vermine, isolés de la société et mie en cage. Voilà pourquoi elle n'en parlait jamais, voilà le pourquoi de sa réaction. Elle finit par lancer un regard au jeune homme :

- Pourquoi tu veux savoir ça?

Elle voulait savoir si ses craintes étaient fondées, par rapport au jeune homme. Elle espérait que non, elle n'est pas uniquement un loup-garou... Mais après tout, peut-être que c'était uniquement cela qui était intéressant chez elle...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 10 Juin 2011 - 23:11

    Pourquoi avait-il posé cette question ? Il n'aurait certainement pas du. Elle avait détourné du regard, elle semblait mal à l'aise de la question qu'il avait posé, Jayze comprenait également. Il avait lui aussi détourné son regard, sa question l'avait gêné et il regrettait de lui avoir posé cette question. Peut-être aurait-il dû fermé son clapet et lui poser une question en dehors de sa lycanthropie ? Il comprenait maintenant que c'était un sujet interdit aux conversations. Finalement, elle lui avait répondu alors à sa question. Jayze ne s'y attendait pas. L'histoire était courte, mais très compréhensible. Le jeune homme avait encore de nouvelles questions après cette réponse, mais il avait vu le regard fuyant et triste de Miranda. Il n'allait pas en poser d'autres, surtout pas.

    L’atmosphère était devenu assez tendu, Jayze n'arrivait pas à regarder Miranda dans les yeux. C'était dur, et pour lui, c'était à cause de lui que l'atmosphère était devenu comme tel. La serpentard avoua qu'elle n'en parlait jamais, et il comprenait très bien. Ce n'était pas quelque chose de facile à dire, ou de très compréhensible selon les personnes. Lui, il faisait parti de ces personnes qui comprenaient le mal que cela pouvait lui procurer. Ils devaient bien être rares, ces personnes-là. Enfin bref, le sujet allait être clos entre ces deux personnes là. Si elle voulait en parler, Jayze pensait qu'elle le ferait d'elle-même.

    Finalement, elle lui demanda pourquoi il tentait de savoir ces choses là. Jayze leva ses yeux en direction de la belle serpentard, et il posa sa main derrière ses cheveux bruns. Il finit par lui dire alors calmement : « En fait.. Euh .. Excuse moi d'être curieux.. . Je.. Je voulais en savoir un peu plus, mais finalement je veux plus. Excuse moi encore, je suis vraiment un idiot.. ». Il était totalement sérieux, Jason s'en voulait terriblement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 11 Juin 2011 - 0:20



Elle avait posé la question, ce n'était pas une attaque. C'est que le souvenir était douloureux, elle faisait confiance à Jason. Elle le vit mal à l'aise à cause de sa question... La situation était délicate, elle ne voulait pas paraître fâchée ou offusquée par la question... Non. Ce dernier s'excusa de sa question et il se traita d'idiot. Il n'avait pas à faire cela... Jayze était loin d'être un idiot, et Miranda le savait Elle savait qu'il n'avait voulu être méchant ou inadéquat, c'est des choses qui arrivent. La question de pardon ne se posait même pas. Elle avait dû paraître très sévère, elle se sentit mal. Elle s'efforça de sourire pour lui montrer qu'il n'y avait pas de problème...


- J'ai réagi fortement, faut m'en excuser, c'est juste un sujet sensible. Faut pas te traiter d'idiot, j'ten pris... Écoute, ça va me faire plaisir de t'en parler... faut juste... me laisser le temps.

Elle voulait changer de sujet pour ne pas faire durer le malaise. Elle regarda autour d'elle rapidement pour trouver un prétexte rapidement. Le vent n'était plus puissant du tout, ce qui laissa place à une légère brise agréable et chaude. Toutefois, il y avait de plus en plus de nuage... Miranda inspira profondément, puis elle vit un vendeur ambulant. Son chariot semblait rempli de babioles plus inusitées les unes que les autres. Elle vit qu'il vendait des vire-vents. Choses qu'elle appréciait particulièrement. Elle trouvait ces objets magnifiques avec leurs couleurs... C'était l'une des rares gâteries que sa grand-mère pouvait lui acheter une fois de temps en temps... Elle revient à elle, en espérant ne pas avoir été prise en flagrant délie de rêvasserie. Elle sourie un peu gênée.

- Et si on marchait un peu?

Elle se leva assez énergiquement pour changer l'atmosphère lourde. Elle regarda Jayze avec un sourire, pour lui dire de le suivre. De toute façon, ils n'allaient pas rester assis sur le banc toute la journée! Se dégourdir les jambes ferait du bien aussi! Elle ajouta, avec un ton plus joyeux que tout à l'heure...

- Et en marchant tu répondras à ma question suivante : si tu étais un animal, lequel serait-tu et pourquoi? Tant qu'à parler de bestialité...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 11 Juin 2011 - 21:09

    Jason s'en voulait, jamais il n'aurait du abordé ce sujet. La lycanthropie ? La question désormais que se posait le jeune sorcier était s'il avait côtoyé d'autre loup-garou sans le savoir ? S'il y en avait d'autres dans l'école ? Peut-être, qui sait. Enfin, le sujet 'lycanthrope' pouvait être fermé, Jayze n'en saurait pas plus à moins qu'il fasse des recherche à la bibliothèque pour asservir sa curiosité. Et, elle lui disait qu'elle finirait par en parler d'elle-même, le serdaigle acquiesçait de la tête, il semblait être d'accord. De toute façon, on lui avait déjà dit qu'il était beaucoup trop curieux, et qu'il aimait savoir les choses qui ne le regardait pas.

    Enfin bref, il fallait détendre l'atmosphère et Jayze n'était pas trop doué pour les changements. Il regardait la belle sorcière, et elle proposa alors de marcher. C'était surement une bonne idée, alors ils se levèrent tous deux et commencèrent alors à marcher dans la rue marchande. Elle lui demanda quel était son animal préféré. C'était plutôt une question assez bizarre. Quel animal pourrait-il être ? Le lion, pour son élégance ? Ou bien, le coyote, pour son côté espiègle ? Jason regardait Miranda, tout en marchant, puis lui répondit : « Je ne sais pas trop.. Le lion, ou le coyote, mais je n'ai pas de raison.. En fait, je ne me suis jamais posé la question, donc je peux pas vraiment y répondre comme ça », il souriait.

    Jason répondait franchement aux questions, il aimait bien être interrogé, c'était d'ailleurs rare qu'on l'interroge. Plutôt, on lui menait la vie dure parce qu'il était un étranger ici. Jayze avait pris l'accent bulgare, et il ressemblait plus à un bulgare, qu'à un anglais. Bref, le jeune serdaigle continuait de marcher en regardant les marchands ambulant qu'il y avait. En même temps, peut-être allait-il trouver quelque chose de rare et d’intéressant ici ? Fouillant ses poches, il prit une surprise de bertie crochue. Par chance, il tomba sur goût chocolat.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 12 Juin 2011 - 8:51



Jayze s'était levé et les deux jeunes étudiants avaient commencé à marcher dans les rues de Pré-au-lard. Jayze lui répondait que le coyote et le lion seraient bien pour lui. Miranda trouva cela particulier comme réponse, mais elle appréciait. Elle trouvait qu'il y avait quelque chose de contradictoire dans cette réponse, car si le coyote était espiègle, il n'était absolument pas élégant, et le lion vice versa... Ils passèrent près du vendeur de tout à l'heure et Miranda lança à nouveau un regard vers les vivre-vents... Elle s'en serait bien procuré un, mais elle était trop gênée de passer autant pour une petite fille devant Jayze, alors elle se reteint. Le souvenir qu'elle associait à ces objets était trop précieux pour qu'on lui fasse une remarque désobligeante... Alors elle ne prit pas de chance et se fit rien.

- Hum... intéressant comme réponse Jayze. Mais je sais pas si tu vas me permettre une question un eu plus personnelle...

Elle se retourna sur elle-même et fit quelques pas par en arrière, pour faire face à Jayze. Elle ne serait naturellement pas offusquée s'il refusait de répondre... Mais elle était curieuse d'en savoir plus sur lui, comme lui-même l'était à son égard plus tôt.

- Je me demandais si tu aurais pu me parler un peu du lien que tu as avec tes parents. Tu t'entends bien avec eux? Ils ne sont pas trop tristes que tu sois en pensionnat ici à Poudlard?

Bien sûr, comme dit plus tôt, pour elle, la famille de Jayze devait être unie, et elle aurait voulu savoir comment il vit avec cela. Cette dernière ayant eu une vie familiale plutôt difficile, elle était curieuse de savoir si c'était comme ça avec tout le monde, ou si sa famille était plutôt du type à prendre des mesures draconiennes. Elle se retourna pour retourner au même niveau que Jayze, donc plus près pour bien entendre sa réponse et y être attentive. Elle le regarda et attendit ce qu'il avait à dire à propos de cela.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 12 Juin 2011 - 9:55

    Jayze avait répondu à sa question plus que bizarre, et il n'avait pas trop compris quel avait été le but de cette question. Enfin bof, ce n'était pas grave. Alors, ils s'étaient mis à marcher tranquillement dans la rue marchande qu'était Pré-au-Lard. Jayze adorait réellement cet endroit, il y trouvait tout ce qu'il voulait et il appréciait pleins de choses ici. Enfin bref, Jayze regarda Miranda qui s'était mise face à lui et reculait tandis que lui avançait. Jason se demandait ce qu'elle voulait, et très rapidement il sut la réponse à ses pensées. Sa famille, elle souhaitait qu'il parle de sa famille. C'était pas vraiment compliqué, mais Jayze allait lui raconter toute son histoire, alors.

    Il prit Miranda par la main, et de nouveau, ils s’assirent alors sur un banc un peu plus loin que le précédent. Alors, le jeune sorcier prit une inspiration, prêt à lui raconter sa vie : « Je suis né en Angleterre, j'ai vécu quelques années en Angleterre avant le drame, comme l'appelle les personnes de ma famille Je me suis fait enlevé par des sorciers, et je n'ai jamais su la réponse à mon enlèvement. Mais, on m'a retrouvé. Mon père, inquiet, a décidé de m'envoyer à Durmstrang jusqu'à cette année. Enfin, cette année, j'ai décidé de venir à Poudlard, je ne pouvais pas supporter plus longtemps Durmstrang. », il prit son souffle alors avant de reprendre plus sérieusement : « Ma famille m'aime, je pense.. Peut-être pas mon petit frère, mais mes parents m'apprécient. Pourtant, je pense que je fais n'importe quoi à cause de mes... », il se stoppa net. Jayze devait se taire. Le serdaigle ne devait avouer la vérité sur ses idées, il se leva et regarda alors la serpentard dans les yeux. Jason fit un sourire gêné, et déposa un baiser sur la joue de la belle demoiselle avant de lui dire : « Je dois y aller », à peine avait-il dit cela qu'il avait disparu aux yeux de la serpentard.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 12 Juin 2011 - 10:27


Ce dernier lui prit la main pour la ramener sur un banc. C'était donc si sérieux? Elle n'aurait peut-être pas dû poser la question... Elle ne voulait pas que l'atmosphère dégringole comme tout à l'heure, mais elle se laissa faire et se laissa guider jusqu'au banc le plus proche, mais plus loin que le premier. Les deux jeunes s'assirent et elle vit Jayze prendre une grande inspiration. Miranda ne put faire autrement que d'être nerveuse face à ce qu'il allait dire, tout cela semblait si intense... Il finit par lui dire pour son enlèvement et son départ pour Drumstang, pour finalement atterrir ici. Plein de questions germèrent alors dans l'esprit de Miranda, mais elle n'eut pas trop le temps d'y penser, ce dernier enchaînant directement sur autre chose. Elle avait les sourcils froncés et tentait de suivre tant bien que mal le serdaigle qui avait complètement changé d'attitude. Elle l'écoutait, mais il était si tendu. Il finit par dire qu'il croyait que ses parents l'aimaient bien, mais peut-être moins sont frère. Puis il s'arrêta en plein milieu de sa phrase et regarda Miranda. Elle avait un air inquiet pour lui et elle était un peu abasourdie pour tout ce qu'elle venait d'entendre. Elle aurait voulu dire quelque chose, mais le jeune homme se leva et ne lui laissa qu'un baiser sur la joue, comme elle l'avait fait aux pars avant. Puis il disparut trop rapidement pour que Miranda puisse le rattraper.

Miranda ne comprenait pas trop ce qui venait de se passer. Il avait quelque chose à cacher celui-là, c'était certain. Elle le regardait partir au loin en se demandant pourquoi avait-il stoppé sa phrase ainsi. Qu'est-ce qu'il a bien voulu cacher ? Et puis c'était quoi cette histoire d'enlèvement ? Elle espérait aussi ne pas avoir été trop rude avec sa question...

Elle finit par se lever du banc, toujours aussi intrigué. Le marchand n'était pas trop loin, en repartant, elle décida d'y arrêter. C'était bien sûr pour s'acheter un vire-vent de couleur bleue royale, parce que c'était le plus brillant. Elle repartit donc tranquillement, la tête pleine de question vers le château, accompagnée de son vire-vent et de son souvenir chaleureux.


FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

And all of the time you thought I was sad I was trying to remember your name...♪♫♪♫ (PV Jayze Newburry)
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs