[flashback] Meet cute in the dark



 



Graham Vaisey
Graham Vaisey
Messages : 184 Crédits : Lili / avatar © Eire
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Douanier à la Brigade Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Faucon pèlerin
Epouvantard :
Baguette magique:
[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté Mar 29 Avr 2014 - 9:46

[flashback] Meet cute in the dark Esmee10 [flashback] Meet cute in the dark Square12

avril 2019

Une info était une info, n’est-ce pas ? La soirée n’avait pas exactement tourné comme il l’avait espéré et il se retrouvait le bec dans l’eau. Ou presque. A l’abri des regards du reste de l’équipe, il avait fait un pari un peu fou en acceptant de suivre les jumeaux Selwyn au Chimeria.

Le Chimeria… Quel Sang Pur n’y avait jamais mis les pieds pour assister au spectacle renommé orchestré par la famille Selwyn ? Et quel Sang Pur n’avait pas critiqué, dédaigné, ouvertement ou non, cette famille de saltimbanques qui vivait loin du glamour de l’élite ? Certainement pas George Vaisey en tout cas. Le père de Graham était certes beaucoup moins vindicatif que pouvaient l’être d’autres familles - les O’Broin par exemple, Graham l’aurait parié, avec leur cerveau de petit pois - mais la famille Vaisey ne les considérait pas vraiment comme des gens fréquentables. Distrayants oui, fréquentables … pas vraiment !
Ca n’avait pourtant pas empêché George et Sheena d’y emmener leur progéniture : si les Selwyn n’étaient pas des sorciers de salon, ils savaient néanmoins faire un show digne de ce nom. Graham avait 10 ans quand ses parents l’avaient emmené voir le spectacle du Cirque. Il avait ensuite croisé les jumeaux - et leur soeur - à Poudlard, mais sans jamais vraiment s’intéresser à eux : ils étaient à Gryffondor, lui à Serpentard. Même si Graham n’était pas un acharné de la guerre des Maisons, il n’avait pas non plus cherché le contact. Et puis pour ce qui concernait les jumeaux, la différence d’âge faisaient qu’ils étaient déjà bien impressionnants pour un petit garçon de 11 ans. Le temps n’avait rien arrangé à leur carrure, et bien que Graham ne puisse pas être considéré comme un nabot, il se sentait tout petit à côté d’eux.

Bref, c’était donc un Graham pas très rassuré qui avait emboité le pas aux jumeaux. Il les avait suivi jusqu’à l’entrée du Cirque où les deux Selwyn avaient échangé quelques mots avec le vigile à l’entrée, qui avait jeté un regard en biais au Vaisey. Pendant l’échange entre les forains, Graham avait contemplé le Chimeria. Comme le reste des Sorciers, il connaissait le Cirque à la lumière des illuminations qui l’enluminaient à l’heure des représentations, la cohue des différentes files d’attentes - inexistantes pour les Sang-Pur comme lui - et l’effervescence qui entourait l’endroit alors que le spectacle se préparait. Mais à cette heure ci, bien après la dernière représentation, l’endroit paraissait plus inquiétant, dans les bruits feutrés des animaux au repos, les pas lointains des soigneurs, les voix sans apprêt des artistes qui s’interpelaient…
Il revint au trio qui finissait ses pourparlers en se faisant la réflexion que pour eux, le Cirque ressemblait peut être plus à leur foyer comme cela qu’envahit de Sorciers profanes.

« On va aller discuter tranquillement dans notre roulotte… » déclara l’un des jumeaux - celui qui avait le sourire le plus facile - en revenant vers Graham.
« Qui se trouve… ? » demanda Graham. Jumeau #1 désigna vaguement le fond du terrain, qui paraissait bien obscur au Brigadier solitaire. « Ok y’a pas plus près ? »
« Quoi t’as pas confiance ? » Le ton de Jumeau #2 était pour le moins agressif, dénué du moindre sarcasme. Apparemment, il le prenait - non sans raison - comme une insulte personnelle. L’alcool n’aidait en rien à son calme, sans doute.
« Ca va Hypnos… On peut toujours utiliser le bureau de notre père… C’est juste à côté. » ajouta-t-il pour Graham pendant que le dénommé Hypnos grogna et tourna aussitôt le dos au Vaisey pour le guider vers une vaste roulotte - plus vaste que les autres en tout cas… Chez les Vaisey, elle devait représenter la plus petite pièce du Manoir. Il parcouru l’endroit du regard avant de conclure avec une grimace indéfinie.

« On s’y met ? Tu voulais savoir quoi sur ton gars ? » Graham alla d’un Jumeau à l’autre.
« Tout ce que vous pourriez savoir sur lui. Où il traine. Qui il voit. Des trucs qui me permettront de le coincer. » Les Jumeaux échangèrent un regard et commencèrent de raconter ce qu’ils pouvaient savoir de la cible de la Brigade.
Revenir en haut Aller en bas

Esmé Selwyn
Esmé Selwyn
Le Diable au Corps
Messages : 741 Crédits : Myrlu & Grey Wind
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Funambule-acrobate & Dresseuse de Fauves
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Auparavant un Cygne Noir, désormais une Hyène.
Epouvantard : Un Lapin. Blanc, le lapin.
Baguette magique:
[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté Jeu 15 Mai 2014 - 10:43

Esmé s'agitait. Ses pieds nus foulaient le sol terreux à coups de petits pas pressés, faisant faire à son corps des allers-retours à travers la tente. Elle passa une main légèrement agacée dans sa tignasse brune retenue en une queue de cheval approximative.

Non loin d'elle, le foyer incandescent d'une cigarette magique apparut alors que son propriétaire aspirait une bouffée de la précieuse drogue. Aussitôt accompagné par le grondement sourd d'un Fauve dans sa cage. Sourd et souffreteux.


" Il se fait vieux, Swanny. " reprit l'homme, brisant le silence qui s'étirait en longueur. " J'ai utilisé mes dernières potions les plus efficaces sur lui. Maintenant, tout ce qu'on peut faire, c'est attendre. "

" Essaie encore. "


L'ordre avait claqué, impératif. Presque hargneux. Son Bébé était malade. Grio, son beau cerbère, hybride à deux têtes, un cadeau fait par Salomon voilà plusieurs années, se mourrait. La Dresseuse ne le tolérait pas. Elle l'aimait. L'adorait même. A l'image de toutes les Créatures dont elle s'occupait. Sauf que lui, c'était différent. Lui, elle l'avait depuis si longtemps ... Il n'y avait qu'à voir la réaction du gigantesque chien. Il sentait sa souffrance. Partageait la peur qu'elle refoulait avec tant de peine.


" Je ne peux pas faire mieux, ma belle. " répliqua calmement son Interlocuteur, habitué à ses caprices. " Je repasserai demain pour voir comment ça évolue. "


Elle cessa son ballet et se figea pour l'observer lui tourner le dos, avant qu'il ne disparaisse par l'ouverture des tentures. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres carmines. Morritz était le meilleur soigneur qu'elle connaisse. Elle regrettait qu'il refusa de quitter le Zoo pour les rejoindre mais avait bel espoir de finir par le faire changer d'avis ... Tous les moyens seraient bons pour arriver à cette fin.

Néanmoins, en l'état des choses, c'était bien là la dernière de ses préoccupations. Elle se laissa tomber à genoux, ses doigts s'enroulant autour des barreaux de métal. L'un des museaux de Grio vint délicatement caresser sa joue tandis qu'elle fermait les yeux, une moue boudeuse aux coins des lèvres.


" Ça va aller, mon joli trésor. Tout va bien se passer. "


Son murmure s'insinua jusqu'aux oreilles couchées de la Bête. Une onde apaisante s'insinua jusqu'à Grio alors que sa respiration se faisait moins difficile. Plus calme. Esmé aurait aimé qu'il en fut autant pour elle ... Sa main glissa jusqu'au pelage rugueux du Cerbère au moment où des bruits de voix masculines retentissaient à l'extérieur.


" Il semblerait que nos deux gorilles se soient enfin décidés à rentrer. " railla-t-elle d'un ton mielleux, avant que sa mine ne se fasse soudain sérieuse. " Et ils sont accompagnés. "


D'ordinaire, la Belle se fichait pas mal de ce que ses aînés trafiquaient pendant leurs virées nocturnes. Néanmoins, à en juger par les quelques bribes qu'elle saisit, non seulement leur invité lui était inconnu, mais l'échange avait une consonance quelque peu ... Formelle.

Elle délaissa la Créature pour s'approcher de l'ouverture où filtrait un fin rayon de lune. Elle souleva légèrement le pan afin d'apercevoir la scène sans être surprise. Le visage éclairé d'Hypnos était déformé par une grimace colérique, pendant que Than, comme à son habitude, semblait tenter d'apaiser les choses. L'homme qui les accompagnait lui tournait le dos, cependant, tout dans sa posture transpirait à la fois la confiance en soi et une réticence qu'elle ne pouvait définir.

Si elle ne savait pas ce qu'il se tramait entre eux, son instinct lui soufflait que tout ceci fleurait bon les ennuis. A savoir dans quel guêpier ils s'étaient encore fourrés.

Elle les aurait d'ailleurs laissé leurs affaires, pour peu qu'ils ne soient pas entrés dans la roulotte du bureau de leur père. N'importe qui n'était pas autorisé à pénétrer l'antre sacré du Directeur Artistique. Parmi les privilégiés, on pouvait compter les grandes pontes de la bonne société, les généreux mécènes, les employés du Chimeria et ... Les forces de l'ordre. L'odeur de la bouse se faisait de plus en plus prégnante. Et cela n'avait rien à voir avec ce cher Grio.

Ni une ni deux, après avoir adressé une dernière parole à ce dernier, Esmé quitta les lieux et traversa la nuit pour rejoindre la maison de bois aux couleurs patinées par le temps. Ses frères avaient beau être plus âgés et avoir été élevés dans le même souci de préservation de leurs secrets, elle craignait que leurs jugements soient quelque peu altérés par leur soirée de débauche. Jamais ils n'avaient ramené un inconnu en y mettant autant de formes et de précautions.

Sans prendre la peine de frapper, elle poussa la porte.

Trois têtes se tournèrent aussitôt vers elle. Vêtue d'un simple pantalon noir et d'une large chemise blanche, pieds nus, à peine maquillée - ou disons, bien moins que durant ses spectacles - et quelques boucles tombant de sa coiffure, elle dut apparaître à Graham comme assez appropriée au Chimeria, mais décalée en comparaison de son image public.


" Tu n'as rien à faire ici. " Son regard s'attarda un instant sur Than qui venait de l'invectiver gentiment mais fermement, avant de glisser vers Hypnos. " Retourne te coucher. " ajouta ce dernier, contrastant d'une rudesse à laquelle elle s'attendait.


Ses lèvres s'ourlèrent légèrement d'un sourire indéchiffrable. Puis, elle s'approcha de l'inconnu de son habituelle démarche féline, visiblement beaucoup plus intéressée par ce dernier que par les paroles des Selwyn.


" Vous vous êtes faits un nouvel ami ? "


Elle le dévisageait sans vergogne, de haut en bas, la poignet de son fouet dépassant de sa ceinture alors qu'elle s'était mise à lui tourner lentement autour.


" Swanny ... " gronda Hypnos, le fils du feu dont le contrôle semblait être une qualité dont on l'avait spolié à la naissance. " ... Mr Vaisey ici présent est brigadier. " embraya aussitôt son Jumeau, espérant, grâce à cette information, lui faire cesser sa petite mascarade.


Comme si cela pouvait suffire.

A nouveau, elle leur accorda à peine une œillade, pour mieux les ignorer l'instant d'après. La révalation de Than eut pour effet de faire accélérer les battements de son coeur, bien qu'elle n'en laissa rien paraître. Au contraire, le sourire qu'elle renvoya à Vaisey avait quelque chose de mutin, amusé sans être moqueur. Complice, en quelque sorte.


" Et qu'est-ce qui vous amène à une heure si tardive, Mr ... Vaisey ? "


Vaisey ... Comme Graham Vaisey ? Le Serpentard qu'elle avait vaguement connu à Poudlard ? Eh bien ... Cette soirée promettait d'être plus intéressante que prévue.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ways of dreams & shadows
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres. V pour Vendetta
Revenir en haut Aller en bas

Graham Vaisey
Graham Vaisey
Messages : 184 Crédits : Lili / avatar © Eire
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Douanier à la Brigade Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Faucon pèlerin
Epouvantard :
Baguette magique:
[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté Jeu 3 Juil 2014 - 15:29


Finalement, une fois la discussion engagée, Graham n’eut aucun mal mal à faire abstraction de l’endroit où il était, des personnes à qui il s’adressait. Il faisait son travail : il avait une piste et l’exploitait jusqu’au bout. Les jumeaux avaient fait échouer un plan pourtant bien huilé de la Brigade Magique pour mettre la main sur un sorcier bien peu recommandable. Etre contraint de les arrêter avait heurté la sensibilité de Graham : c’était peut être des Selwyn, mais ils étaient des Sang-Pur ! Ce petit arrangement - des informations contre un oubli opportun de leur présence sur les lieux - lui convenait parfaitement. Et même si Hypnos semblait pour le moins réticent, il savait qu’ils appréciaient tout autant que lui les avantages de leur marché. Graham ne regrettait qu’une seule chose : ce n’était qu’une seule occasion, ils avaient été très clairs là dessus. Les jumeaux ne moucharderaient sur rien d’autre. Une fois qu’il aurait quitté l’enceinte du Cirque, cette soirée n’aura jamais existé, autrement que par les informations qu’il aurait glanées. Dommage, car il était prêt à parier que les deux Selwyn auraient été des informateurs de premier ordre.
Conscient donc de la préciosité de cet instant, il était décidé à tirer le maximum des deux saltimbanques.

Il venait d’ouvrir la bouche pour poser une nouvelle question quand la porte de la roulotte s’ouvrit sur une créature comme il n’en avait jamais vu. Il n’avait aucun moyen de rapprocher celle qu’il avait devant lui de la dresseuse de fauves qui évoluait sur la piste chaque soir - sans compter qu’il n’avait pas remis les pieds dans les tribunes depuis qu’il avait 11 ans - et encore moins de la petite fille qui était à Poudlard en même temps que lui - notamment parce que, on l’a dit, ils ne s’étaient pas vraiment fréquentés.
Néanmoins, l’apparition avait fait son petit effet. La jeune femme qui venait d’entrer appartenait sans nul doute au Chimeria et dégageait un je ne sais quoi de magnétique pour le moins fascinant. Indubitablement différent de ce qu’il connaissait.
Il la détailla autant qu’elle l’inspectait, avec une sensation curieuse, mélange de gène et de décontraction à la fois, incapable de démêler si la jeune femme le considérait comme un bout de viande suspect ou comme une nouvelle créature à dompter - et sans réussir à définir ce qui serait le mieux.

Ce qui était évident par contre, c’était que les jumeaux n’étaient pas ravis de la voir là, voire franchement hostile pour ce qui concernait Hypnos. Mais qui était-elle ? Les jumeaux avaient mentionné qu’il s’agissait du bureau de leur père, et si le maitre des lieux étaient un tant soit peu comme George Vaisey - ce dont il était à peu prêt certain - n’importe qui ne pouvait pas entrer dans son bureau. Graham se souvint alors que les jumeaux avaient une soeur. Il plissa vaguement le frond en tentant de replacer le visage de l’adolescente qu’il avait vaguement croisée à Poudlard et de le comparer à celle qui se tenait face à lui et soutenait son regard sans ciller. Oui, ça pouvait bien être elle… nouvel effort de mémoire… Audrey ? Aimée ? Esmée ! Ca devait être ça !

Lorsqu’elle lui demanda ce qu’il venait faire ici, il leva légèrement le menton avec un demi sourire.

« Vos frères avaient besoin d’être raccompagnés. » Il ignora de grognement de protestation qui émana d’un des deux jumeaux - il ignorait lequel des deux, et s’en fichait. Il n’allait quand même pas raconter à la foraine les détails des affaires de la Brigade sous prétexte d’épargner leur fierté.
Il haussa les épaules sans se départir de son sourire en coin. « Vous savez ce que c’est… Une chose en entrainant une autre… Nous étions plongés dans une discussion passionnante qu’il aurait été dommage d’interrompre en si bon chemin. » Nouveau grognement, cette fois plutôt amusé, de la part d’un des jumeaux.
Graham leva un sourcil interrogateur en direction d’Esmée. « J’espere qu’on ne vous a pas réveillée en arrivant. » conclut-il avec un brin d’insolence dans la voix. Ils avaient été plutôt discrets, aucun risque de réveiller qui que ce soit, mais après tout, il ne faisait que se montrer poli - même si ça avait de franches allures de taquinerie.
Revenir en haut Aller en bas

Esmé Selwyn
Esmé Selwyn
Le Diable au Corps
Messages : 741 Crédits : Myrlu & Grey Wind
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Funambule-acrobate & Dresseuse de Fauves
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Auparavant un Cygne Noir, désormais une Hyène.
Epouvantard : Un Lapin. Blanc, le lapin.
Baguette magique:
[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté Jeu 14 Aoû 2014 - 18:09

Ses frères ? Besoin d'être raccompagnés ? Si elle n'avait pas été si bien entraînée à conserver une mine impassible dans toutes les circonstances qui l'exigeaient, nul doute que la jeune femme aurait froncé les sourcils de scepticisme. Vraiment, plus les minutes s'égrainaient, plus l'impression que les jumeaux avaient mis le nez au mauvais endroit se faisait évidente. Et le sourire qu'affichait son nouvel interlocuteur n'aidait en rien à la rassurer. Les choses étaient déjà assez compliquées pour le Cirque, avec tous ces agitateurs qui se pressaient contre leurs grilles dès qu'ils avaient besoin d'un bouc émissaire, inutile de leur ajouter du grain à moudre.

Elle croisa les prunelles incandescentes d'Hypnos et surprit la moue légèrement contrariée de Thanatos tandis qu'elle cessait son ballet de chasseuse. Non seulement ils avaient visiblement quelque chose à se reprocher, mais en outre, davantage que leurs positions précaires, il semblait qu'il craignait la réaction de leur soeur. La confiance qu'ils avaient entre eux et en ceux qui œuvraient pour eux était une distinction dont les Selwyn se targuaient volontiers. Néanmoins, une certaine réticence subsistait dans la fratrie subsistait. Justement parce qu'ils se connaissaient bien.


« Vous savez ce que c’est… Une chose en entrainant une autre… Nous étions plongés dans une discussion passionnante qu’il aurait été dommage d’interrompre en si bon chemin. »


Son sourire s'agrandit. Quel que fut le sujet de leur réunion tardive, il ne pouvait être grave au point que ses aînés aient impliqué le Cirque. Dans le cas contraire, ils auraient déjà vu débarquer tout un corps de Brigadier et c'est au poste qu'il aurait fallu aller les récupérer. Pour autant, Esmé préférait rester sur ses gardes. Les rumeurs la qualifiaient d'oisive, louant davantage ses formes que son intelligence. Autant dire qu'au final, les gens n'en savaient que ce qui l'arrangeait.


" Naturellement. " rétorqua-t-elle sobrement avant qu'il n'enchaîne sur son potentiel dérangement. " Au contraire, vous arrivez à cette heure bénie où les rêves gouvernent nos tentures. Au meilleur moment qui soit, donc. "


Elle appréciait autant la stature qu'elle devinait sous ses vêtements que sa nonchalance sympathique un brin irrévérencieuse. Il lui rappelait vaguement son amant préféré, ce cher Hunter. Du moins, si on s'arrêtait au type de réaction. Disons que cette dernière changeait Esmé de celles, habituelles, des sorciers qui croisaient sa route. Entre moqueries, curiosité mal placée et parfois, un soupçon de crainte méprisantes, le tout le plus souvent mal dissimulé tant ils étaient peu doués dans l'art de l'intérêt ... La rencontre avec ce Mr Vaisey était pour le moins rafraichissante.


" A ce sujet ... " reprit-elle, coupant la parole à Hypnos par la même occasion. " ... Si une fois que vous en aurez fini avec mes frères, vous désirez venir transformer votre visite formelle en divertissement, je me ferai un plaisir de vous guider. "


Sa proposition était aussi nébuleuse que le reste de son discours. Connaissant l'animal, il était possible qu'elle soit lubrique, tout comme elle pouvait être l'innocence incarnée. A part elle, nul ne pouvait en être certain. Et, bien sûr, elle n'allait pas se donner la peine d'être plus claire. Elle crut que Thanatos allait se liquéfier sur place, complétant son jumeau sur le point d'exploser. Malheureusement pour eux, ils n'étaient pas en position ni en présence pour rétorquer. Fait exprès, à n'en pas douter.


" Je vous souhaite une ... Agréable discussion ? "


Sur ces interrogation purement rhétorique, elle se détourna de l'inconnu pour reprendre le chemin de la porte. Un lueur d'avertissement passa dans son regard alors qu'elle en accordait un dernier à ses frères, teintée d'une pointe de mesquinerie. Peu importe l'objet de la présence du Brigadier, si ses frères s'avéraient incapables d'enrayer ce qu'ils avaient provoqué, alors peut-être pourrait-elle intervenir. Et pour ce faire, tous les moyens seraient bons. Elle quitta l'office, leur laissant un nuage parfumé pour seule trace de son passage.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Ways of dreams & shadows
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres. V pour Vendetta
Revenir en haut Aller en bas

Graham Vaisey
Graham Vaisey
Messages : 184 Crédits : Lili / avatar © Eire
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Douanier à la Brigade Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Faucon pèlerin
Epouvantard :
Baguette magique:
[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté Jeu 28 Aoû 2014 - 19:07


Elle n’était pas dupe, bien évidemment, le Brigadier en aurait juré.Son échange de regards avec ceux qui s’avéraient finalement être ses frères était assez équivoque au gout de Graham pour tenter de deviner ce qui se passait entre eux, même s’il y avait fort à parier qu’il n’arriverait jamais à percer les profondeurs des liens qui les unissaient. D’abord parce qu’une fratrie avait ses propres codes. Ensuite parce qu’ils appartenaient au Cirque et ne vivaient donc pas sur les mêmes bases qu’eux autres, commun des sorciers. Cela dit, le Vaisey se perdit peu en conjectures - ça en n’a pas l’air, mais si - plutôt fasciné par l’apparition qu’elle représentait.

Eussent-ils été à la lumière du jour ou avec un entourage plus conventionnel, il ne lui aurait peut être pas prêté la même attention. Il aurait sans doute écouté la voix de son père qui résonnait dans son crâne et l’enjoignait à considérer les Selwyn comme des êtres à part. Mais en l’occurrence, la nuit semblait seoir à la jeune femme, et altérer quelque peu les repères du Vaisey. Finalement, Esmé revêtait les atours tentateurs du fruit défendu, auquel il n’avait guère envie de se refuser. Même, il s’autorisa un coup de pied aux fesses de son père mental pour l’enjoindre à se taire et le laisser mieux profiter de la vue.

Il répondit à ses dénégations quant au dérangement par un sourire gracieux et une légère inclination de la tête, très noblesse oblige, un poil insolent. Malgré tout le charme d’Esmé, la conviction que les Selwyn n’étaient pas des sorciers normaux était bien ancrée, et il avait du mal à les prendre entièrement au sérieux et à les considérer comme des égaux. Cela dit… Ils étaient toujours plus égaux que les basiques, n’est-ce pas ?

La jeune femme n’en avait d’ailleurs pas fini et se fendit d’une invitation à … à quoi ? Le regard de Graham s’étrécit et son sourire se fit intrigué. Il ignorait le sens exact de ce que venait de proposer la Selwyn, mais ce n’en était que plus attirant… Il se nota à part lui de profiter de cette invitation, quelle qu’elle fut. Le Gryffondor refoulé qu’il était ne résisterait pas à ce qui s’annonçait comme une aventure inédite - sans connotation libidineuse, qu’allez vous chercher là ?

Finalement, et avant que ses frères ne perdent définitivement leur sang froid, Esmé s’éclipsa hors de la roulotte. Jumeau #1 se fendit d’une excuse pour l’interruption, pendant que Jumeau #2 semblait bouillir intérieurement et demanda à Graham ce qu’il voulait, visiblement pressé d’en finir. Pendant une bonne heure, le trio conspira, protégé par l’inviolabilité presque totale du bureau du maître des lieux.
Graham resta sur ses gardes tout le temps que dura l’entrevue : les Jumeaux n’étaient pas à jeun et leur réserve était teintée d’inimité. Pour l’un d’entre eux en tout cas. S’il arrivait parfois que les Brigadiers et leurs indics développent une sorte de camaraderie, Graham comprenait qu’il n’en serait absolument pas question avec les Selwyn.

Ayant obtenu ce pour quoi il était venu, les Jumeaux raccompagnèrent Graham jusqu’à l’entrée - enfin la sortie - du Cirque, où, vue l’heure tardive, le gardien avait réintégré sa guérite.

« Pas la peine de revenir nous réclamer des infos, on est clairs ? »
« C’est ce sur quoi on s’était mis d’accord, de toute facon. »
« Absolument. » répondit Graham en inclinant la tête. Hypnos grogna et tourna les talons sans plus de cérémonie.
« Bon retour chez vous. Et... » Thanatos inclina légèrement la tête en guise de remerciement. Les Jumeaux étaient bien conscients que Graham leur avait un peu sauvé les miches, mais le reconnaitre était une autre affaire.
A son tour, Thanatos disparut dans la nuit.

Planté à l’entrée - ou la sortie, question de point de vue - du Cirque, Graham contempla un instant la silhouette sombre du chapiteau, songeur. La sagesse l’enjoignait à regagner ses pénates londoniennes. Mais le Gryffondor en lui… Il finit par laisser tomber avec un petit soupir amusé et partit à la suite des Jumeaux. Il circula entre les tentes et les roulottes pendant quelques minutes avant de se poser la question qui tue : comment comptait-il retrouver Esmé ? Elle était bien mignonne à lui proposer une « visite guidée » mais où était la jeune femme ? En plus si ça se trouvait, la Selwyn est en fait allée se coucher. Après tout, il était tard, il s’était écoulé plus d’une heure entre son passage et la fin de son entrevue avec les Jumeaux, largement de quoi s’endormir… Et puis…

Il regarda autours de lui. Tout était noir. Impossible de distinguée une roulotte d’une autre, une tente d’une autre.

Bon sang, il était où ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[flashback] Meet cute in the dark Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

[flashback] Meet cute in the dark
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Commerces et zones de loisirs sorciers :: Chimera Horror Show