ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I - Page 4



 



ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 22:00

"Ca va" articula simplement Zakary, même si la grimace sur son visage le trahissait clairement. Oh, il avait vécu largement pire durant ces derniers mois, mais la coupure sanguinolente sur son bras gauche et son épaule démise à droite lui faisaient un mal de chien. Ce qui le dérangeait bien plus, c'était Alden, à ses côtés, la plaie béante en bas de son dos, les entailles ici ou là sur son corps. Clairement, il avait du mal à se déplacer, et lui n'était plus en capacité de l'aider à avancer et de le soutenir, ne pouvait pas montrer plus d'inquiétude que "la normale" pour lui (après tout, officiellement, ils ne se supportaient que très peu... c'était plutôt difficile à croire présentement, tant ils étaient mauvais comédiens) et puis il n'était pas médicomage non plus - bref, il lui était bien inutile. Au moins avaient-ils récupéré les filles Wallas et Metelli, et dans un meilleur état qu'eux...
Le temps de lancer un regard à Alden qui lui intimait (non, lui ordonnait) de faire attention à ne pas s'amocher d'avantage, Wallas Jr. récupéra son attention : se regrouper. Ils devaient à tout prix se regrouper, retrouver Bruce, Jane, Zacharias.

C'était sans compter le bruit sourd, pas si loin d'eux. Zakary se retourna pour découvrir un cratère géant qui finissait de se former, là, juste sous leurs yeux grand ouverts, engloutissant au passage tout ceux qui se trouvaient juste avant au même emplacement, ainsi que quelqes Hippogriffes. Les autres créatures semblaient prêtes à déguerpir - c'était déjà ça...

L'instant d'après, c'était la voix de Yaxley qui se faisait entendre d'un bout à l'autre de la grande place. Malgré le chaos qui régnait, le Serdaigle sentit un court instant durant un soulagement l'envahir: voilà qui ne résoudrait pas tout, c'était sûr et certain, mais cela leur serait sans doute d'une précieuse aide... Puisqu'eux étaient bien incapables de convaincre les habitants de Lakeshire de ne chercher à les massacrer les uns après les autres.

Il y eut une demie-seconde de calme, d'hésitation. Pas plus. Les éclairs recommencèrent aussitôt à fuser et Zak para de justesse l'un d'eux, fusant dans sa direction à Alden et lui. Il aurait été bien en peine pour lancer un sort et viser correctement (bien que l'envie de calmer le jumeau Salamander pour de bon le titillait on ne peut plus), et si son bras droit le lançait à présent sérieusement depuis l'épaule jusqu'au bout des doigts, il n'avait pas d'autre choix que de continuer à les défendre, tous les deux. C'était ça ou finir déchiqueté pour de bon - et cette perspective ne l'enchantait guère. Ils s'étaient retrouvés très légèrement éloignés du groupe de Phénix, sans que Zak ne s'en rende compte tout de suite (trop occupé à s'en sortir parmi les bousculades et le chaos ambiant). Mauvaise idée. Un deprimo les déstabilisa, Alden et lui, bien trop près du cratère... Et Zak eut tout juste le temps de voir quelqu'un pousser le Serpentard en arrière avant de crier son nom, par pur réflexe.

Dé :
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Sam 19 Avr 2014 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 22:00

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alden D. Wheeler
Messages : 1333 Crédits : Avatar, signa : Moi | GIF : tumblr | Texte : Paul Eluard
Age du personnage : 30 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Joaillier - Lapidaire - Sertisseur | Il a repris la bijouterie désertée de ses parents après le coup d'état de décembre 2021.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un caméléon.
Epouvantard : Une main purulente qui s'extirpe d'un tas de braises rougeoyantes et lui attrape la cheville d'une poigne de fer pour l'entraîner avec elle.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 1:41

Je ne fus pas assez rapide : les griffes de la bête s'enfoncèrent dans ma peau, m'arrachant un hurlement. Je tombai à genoux, la douleur embrasant mon dos puis mon corps. L'espace d'un instant, je n'eus plus conscience de tout ce qui m'entourait. Je manquai de tourner de l’œil mais luttai pour que ça n'arrive pas. J'eus finalement la présence d'esprit d'avancer pour ne plus être dans le giron de l'hippogriffe. Un sort fusa et je reconnus la voix : je relevai les yeux vers Zak mais fus incapable de faire quoique ce soit d'autre. Puis il atterrit au sol dans mon champ de vision. Son épaule droite – putain pas la droite – pleine de sang tout comme... son bras ? Le soulagement de l'avoir vu arriver laissa la place à une inquiétude dévorante – concurrencée par la douleur qui se répandaient par blocs. Je murmurai son prénom inutilement. J'essayai de me relever, doucement – quel tableau pitoyable je devais offrir. J'eus besoin de plusieurs secondes, soufflant à chaque pic de douleur, les traits crispés par la souffrance.

Elinor s'enquit de notre santé – je remarquai avec soulagement que Zak s'était relevé. Lui dire que tout allait bien aurait été grotesque, je me contentai donc d'un hochement de tête. Je contrôlai ma respiration pour m'accoutumer à la douleur. Tenir debout était déjà un miracle. Je jetai un œil à Zak et ressentis l'envie urgente de me coller à lui. Il n'était pas en bon état mais il pouvait encore tenir debout. Heylen nous rejoignit, nous informant de la situation. Les deux jeunes femmes brandissaient leur baguette, nous protégeant des habitants. Je captai le regard du serdaigle qui fronça les sourcils et me fit comprendre que je devais faire gaffe. Je hochai discrètement la tête, quand un grand fatras se fit entendre.

Non loin, le sol s'effondra emportant bêtes et hommes sans distinction. Un discours de Yaxley père encourageant les habitants à combattre les mangemorts – Merlin merci –, un affrontement et les sorts fusèrent, faisant se battre les deux camps. Un sort nous visa. Je levai la baguette pour un « Protego » qui n'apparut jamais. Celui de Zakary, par contre, oui. Je lui soufflai un « merci » rapide. Nous reculâmes pour éviter d'autres sorts ou des gens qui fonçaient dans le tas. Ma démarche était bancale, mes muscles tendus de douleur mais je pouvais encore marcher. Soudain, j'eus l'impression que le sol tremblait. Je tombai à terre avant qu'un habitant ne me pousse d'un coup de pied dans l'épaule... Par Salazar... vers le cratère où ça devait se la jouer Rome antique. Zak cria mon nom mais mon corps ne me fut d'aucune aide. Je tentai de me raccrocher aux pavés, à la terre quand je sentis un bras agripper le mien. Le contrecoup fut rude : j'eus l'impression qu'on m'écartelait le dos, l'épaule, le bras droit. Chaque terminaison nerveuse s'enflammant joyeusement. Un hurlement m'échappa avant que je réalise que le serdaigle m'avait rattrapé. Avec son bras droit. Merde. Du sang coulait sur son poignet. Mes pieds patinèrent un instant avant de prendre appui dans la terre. Je calai ma baguette entre mes dents. Mon autre main agrippa la terre puis des pavés encore accrochés. Grâce à Zakary je commençai à bien remonter, quand l'enfoiré qui m'avait poussé asséna un coup dans son visage. J'écarquillai les yeux, la rage m'envahissant instantanément. Un autre coup. L'adrénaline se décupla, m'aidant à trouver la force de parcourir la distance manquante. Encore un autre, que le serdaigle ne put minimiser et qui lui explosa la pommette. Et je vis rouge. Sang. J'allais massacrer cet homme, littéralement.

Je me redressai plus vite que je ne l'aurais cru possible et me jetai sur lui – ou m'effondrait dessus selon le point de vue. Les entraînements au corps-à-corps avec Bruce allaient pouvoir me servir. Nous roulâmes sur le sol. Il se retrouva au-dessus. J'eus tout juste le temps d'attraper ma baguette que son poing s'écrasa sur ma bouche, faisant exploser une de mes lèvres. Je grognai sous la douleur mais ne m'arrêtai pas dessus, c'était le cadet de mes soucis et j'étais totalement aveuglé par la haine. Mon poing fermé alla cogner sa tempe. Il roula sur le sol, je me replaçai au plus vite sur lui, lui assénant un coup de poing dans la mâchoire – le crac qu'on entendit provenait tout autant de lui que des os de ma main. Une de ses mains vint enserrer ma gorge, m'empêchant de respirer. Lancer un sort dans cette situation, avec ma main foireuse, hors de question. Mes choix étaient limités. J'enfonçai donc ma baguette dans son œil avec hargne, appuyant une deuxième fois pour lui faire lâcher ma gorge. J'inspirai brusquement, des étoiles me brouillant la vue. Je toussai plusieurs fois tout en me dégageant de lui. Je ne savais pas s'il était mort, je ne pensais pas. Sûrement bien évanoui. Dommage.

Je revins vers lui et attrapai ma baguette de la main gauche, la droite m'élançant beaucoup trop. Je tirai d'un cou sec. Du sang gicla mais je ne m'en préoccupai pas : je me redressai tant bien que mal et retournai auprès de Zakary. « Tu tiendras le coup ? » Je luttai de toutes mes forces pour ne pas avoir de gestes tendres envers lui. Vraiment. « On doit rejoindre les autres, vite. » Ma main passa sous son bras pour l'aider à se mettre en route.
Oui, j'avais enfoncé ma baguette dans l’œil de quelqu'un. Oui, il l'avait mérité en cognant sur Zakary. Non, je ne me pencherai sur ça que plus tard, la situation n'étant pas vraiment propice. Là, nous n'étions pas vraiment en bon état. Nous devions nous regrouper.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom
Je suis né pour te connaître
Je suis né pour te nommer.


Dernière édition par Alden D. Wheeler le Dim 20 Avr 2014 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 11:48

Notre père. Notre. A nous. Elle, moi et... lui. Lui. Finalement, c'est bien Zabini. Pas le neveu de Montaigue que mon père invitait parfois pour discuter affaires. Pas non plus le fils adoptif de cette vieille famille ou cet autre sang-pur rentré dans ses grâces par je ne sais quel exploit. Non ; lui. Ce serpent qui s'invitait à notre table sous des prétextes plus nébuleux les uns que les autres. J'aurais du le comprendre beaucoup plus tôt, au lieu de perdre mon temps en investigations filandreuses sur le passé, le présent et les connexions proches ou lointaines des trois autres. J'aurais du le deviner. Et agir en conséquence. Le problème pourrait être réglé depuis plusieurs mois si j'avais prêté un tout petit plus attention aux signes. Si j'avais su lire entre les lignes. Au lieu de ça.... mais non. Ce n'est pas grave. Bien au contraire. C'est parfait. Parfaitement parfait. Parce que c'est le moment idéal pour se débarrasser de l'intrus. Oui, c'est ce que je vais faire. Je ne vois vraiment pas d'autres solutions.

Pourtant ce n'est pas faute d'y avoir réfléchis. Chaque matin, chaque heure et chaque minute passé à le chercher. Je ne compte plus les fois où je me suis demandé ce que je ferais de lui une fois que je l'aurais trouvé. S'il valait mieux l'éliminer sans lui laisser le temps de l'ouvrir ou le laisser en vie en espérant qu'il me soit utile un jour ou l'autre. J'ai même réussis à me convaincre que je pourrais le maintenir sous mon emprise et le manipuler comme bon me semblerait, une fois ou deux. Mais maintenant qu'on y est, maintenant qu'il est là, face à moi, si envahissant et si sûr de lui.... non. Aucune autre alternative que l'élimination ne me semble envisageable.

Complètement absorbé par ces réflexions, je reste bêtement muet les trois minutes suivant sa déclaration. Si je continue d'éviter, de parer et de répondre aux maléfices qu'on me lance, c'est plus par automatisme que par conviction. Jusqu'à ce que le destin intervienne. Jusqu'à ce que quelqu'un - aucune idée de qui cela peut être - creuse un gouffre à nos pieds. En temps normal, j'aurais juré et essayé de me sortir de là le plus rapidement possible. Cette fois-ci, je me relève doucement en écoutant mon coeur battre.

« C'est un signe. » je murmure en resserrant mes doigts autour de l'arme que j'ai réussis à ne pas lâcher. Que je ne lâcherais plus. Mais d'abord... j'aide rapidement Calliope à se relever avant de promener mon regard sur la scène qui se joue dans le cratère. Sans lui lâcher le bras. J'ai besoin de savoir qu'elle est là. Derrière moi. Avec moi. Qu'elle me soutiendra quoiqu'il puisse arriver. Pour autant, je ne lui demanderai pas d'agir. Juste de suivre le mouvement. Celui que je fais sur la droite pour me retrouver derrière mon... l'italien.

« Les hippogriffes ! », je préviens en pointant ma baguette dans leur direction. « Ils vont venir par ici après avoir piétiné les premiers. »

Et sans plus attendre, je prononce la formule censée nous sauver de cet affreux sort.... et dévie légèrement ma baguette au dernier moment.

Dé 1:
 

Mais c'était sans compter sur le civil qui choisit ce moment précis pour en balancer un autre dans la fosse. Juste à côté de moi. Son pied heurte le mien, je tremble, mon bras dévie et avant que je n'ai le temps de rectifier le tir ou de ravaler mes mots, trois lames apparaissent de nulle part. Elles butent contre le mur de terre et reviennent vers nous à toute vitesse. Les vrais enfants Kark. Les seuls enfants Kark. Sans réfléchir, je tire Calliope hors du chemin avant de m'écarter moi-même.... pas assez vite. Les lames découpent la peau de mon torse et de mon bras droit avant de poursuivre leur chemin plus loin. Incapable de retenir mes cris de douleurs, je jure en plaquant ma seule main encore valide sur la plaie ouverte et rougeoyante. PUTAIN DE ZABINI ! Putain de foutu bâtard de scroutt ! S'il fait seulement mine d'apporter son assistance ou de nous sortir d'ici.... Merlin, je le hais.

Dé 2, si non-non au premier dé:
 


Dé 3 (sauf si non au dé 2):
 


Dernière édition par Arutha L. Kark le Dim 20 Avr 2014 - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 11:48

Le membre 'Arutha L. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 12:55

Ils n'allaient pas s'en sortir, ils allaient se faire piétiner par cette poignée de villageois en colère et déchiquetés par les hippogriffes qui restaient encore. Bruce n'était pas du genre à perdre espoir, et aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle, par contre, il pouvait avoir peur pour ses compagnons. Il jeta un œil autour de lui, au moins désormais il pouvait voir tout le monde. Les sorts fusaient en tous sens et le jeune Salamander commençait à péter un câble, en compagnie de sa tante qui elle de toute façon était déjà fondue à la base. Au milieu du bordel, le gamin creusa un cratère sous les pieds de la foule, en faisant trembler la place.

"Smith, on se rassemble!"

Le gallois fit signe à son compagnon et tenta de se rapprocher de Wallas et Mettelli, elles-mêmes à côté de Jane, Alden et Zak. La sécurité était dans le nombre, ou du moins le peu de sécurité qu'ils pouvaient obtenir. Il était à trois pas des jeunes quand une voix le fit à nouveau se retourner vers Zacharias. Yaxley, Yaxley qui tentait d'apaiser la population, qui enjoignait les villageois à se mettre de leur côté, à repousser les mangemorts. Bruce croisait les doigts en son for intérieur pour que les habitants l'écoutent. Ça pourrait peut-être faire un minimum tourner les choses en leur faveur.

Un nouveau deprimo l'empêcha de réfléchir plus longtemps, et il manqua de tomber par terre alors que, tout près, Alden se lançait dans un combat de chiffonniers avec un type qui avait tenté de le pousser dans le cratère. Un mince sourire en coin éclaira son visage en voyant son protégé étaler le mec inconscient au sol. Il était sur le point de se jeter pour l'aider, et puis finalement… ses leçons portaient leurs fruits, et c'était une très bonne chose. Un moment de flottement dans la foule avait été suivi d'un revirement. Quelques uns étaient toujours du côté des mangemorts, notamment le type qui était laissé pour mort au sol, mais la plupart étaient avec eux, maintenant. Les cartes avaient changé de main. Restaient toujours les hippogriffes, mais ils avaient de quoi faire avec quelques villageois, apparemment. Ses camarades autour de lui, il repéra enfin la tignasse blonde de macnair à proximité. Il n'avait plus autre chose à s'inquiéter… le Diffindo était sur ses lèvres sans plus y penser.

Dé #1
Bon, elle mange la grognasse ou pas?:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 12:55

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 15:33

Quelque part dans un coin de son esprit, elle entendit Lyanna faire disparaitre une partie du sol quelques mètres plus bas, et suggérer de tout mettre sur le dos des Phénix. Bonne idée. Oui, vraiment. En temps normal, Brooke aurait pu se pencher sur cette idée. Parce qu’après tout, il ne s’agissait que de séduire et manipuler. Elle faisait ça bien, à la base. Sauf qu’en l’instant présent, c’était plutôt survivre et se venger qui l’attiraient. A peu prêt dans cet ordre, surtout quand elle sentit la poussée d’un habitant idiot - ou peut-être deux, ou dix, qu’en savait-elle - derrière elle et Heather par la meme occasion. Apparemment, ils avaient envie de les balancer dans la fosse que Lyanna avait creusée. Brooke se retourna, furieuse et commença à se débattre.

« Vous vous en prenez aux mauvaises personnes ! Nous sommes venus empêcher que le Ministère vous manipulent comme des chèvres ! Celui qui est mort, c’est un des leurs, nous l’avons démasqué ! » Elle se retint d’ajouter un « pauvres abrutis » qui n’aurait pas été propre à attirer la bienveillances des villageois.

Brooke est éloquente:
 

L'un des villageois devait être Phénix dans une autre vie... Il brailla aux autres que des Mangemorts comme les deux femmes n'étaient pas dignes de confiance et qu'il fallait les faire taire de la façon la plus directe possible : il décocha un direct dans la machoire de Brooke qui lui fit voir des étoiles, un second coup la fit se plier en deux. Ce furent deux autres villageois qui préféraient suivre les conseils de Jeremiah et se battre pour les Mangemorts qui les tirèrent d'affaire. Mais Brooke était échevelée, et un hématome commencait à bleuir le long de l'os de sa machoire.
Elle se redressa difficilement et eut juste le temps de voir Bruce la viser avant qu’il ne prenne un vol. Bien fait pour sa tronche tiens ! Mais elle ne pouvait pas se contenter de cela. Elle posa une main sur le bras d’Heather en lui lâchant un « Sois prudente... » distrait et rauque, et se planta à quelques pas de Bruce. Levant sa baguette et tentant de rester debout malgré la cohue et la douleur, repoussant d’une main ferme quiconque essayait de la tenir, la pousser ou se mettre en travers de son chemin - c’est dire si elle était en colère. Les larmes aux yeux, elle hurla pour se faire entendre dans la foule :

« ELLE EST MORTE A CAUSE DE TOI ! Si elle ne t’avait pas suivi, elle serait auprès de sa famille ! EN SECURITE ! »

Brooke pas conteeeeente:
 

Elle ne l'avait pas vu venir, mais elle sentit la morsure du sortilège lui déchirer le bras et le ventre. Avec un cri de douleur, elle se recroquevilla à terre, sa main valide sur la plaie de son bras, l'autre protégeant son ventre. Les cicatrices d'Assapor commencaient juste à être moins rouge, mais elle avait l'impression qu'on venait à nouveau de les rouvrir. Saleté de villageois...


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Dim 20 Avr 2014 - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 15:33

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 17:57

La garce avait des réflexes. Jane fronça les sourcils. Echevelée, narines dilatées, dos ensanglanté … L’Irlandaise avait plutôt des airs de Highlander passé sous plusieurs paires de sabots. La classe du héros en moins. Les mauvaises langues trouveraient bien un rapport avec le manque de volume de son décolleté.

Naturellement, tout ceci était bien loin de ses préoccupations. Le soulèvement de Lakeshire et cette nouvelle confrontation avec les Mangemorts avaient réveillé en elle de vieilles blessures qu’elle croyait digérées et cicatrisées depuis longtemps.

A ce moment précis, à l’instant même où le sol trembla sous leurs pieds, la déséquilibrant avant qu’elle ne soit envoyée rouler plus loin par un villageois tout aussi maladroit, Jane réalisa que la guerre n’était pas terminée. Depuis la reprise du pouvoir par les Phénix – ou plutôt, par ses comparses Outre-Atlantique, enfermée dans un cocon de liberté, occultant les remous, elle s’était presque persuadée qu’ils arrivaient au crépuscule de leur lutte.

Quelle erreur.

Elle prenait son utopie en pleine poire.

Tout comme la botte qui vint heurter son abdomen, lui coupant le souffle. Il lui fallut plusieurs minutes pour arriver à se remettre sur ses jambes et boitiller jusqu’au groupe de Phénix rassemblé non loin de là. Tous étaient dans un sale état, au bord de la crise de nerfs ou de désespoir, elle ne savait pas bien.

L’intervention de Yaxley père fut aussi étonnante que bienvenue. Pour eux, en tout cas. Peut-être cela allait-il enfin calmer la population. Peut-être pourraient-ils enfin s’unir pour bouter les Mangemorts hors de leur territoire.

A croire que tout ce prélude ne lui avait pas servi de leçon.

Si la plupart d’entre eux semblèrent enfin se réveiller, d’autres n’eurent pas cette lucidité. Les yeux de la Callaghan s’écarquillèrent de stupeur. Comment pouvaient-ils rejoindre les rangs de ces meurtriers ? De ces terroristes ?


« Non ! Arrêtez ! Ne faites pas ça ! » hurla-t-elle aussi stupidement qu’inutilement alors que la salve de sorts reprenait. « WALLAS ! METELLI ! SMITH ! Merde ! Qu’est-ce qu’on est censé faire ?! »


Voilà que c’était au tour de Jane de s’angoisser, de réclamer une solution. N’importe quoi qui puisse les faire sortir de cette impasse. Certes, elle dramatisait un peu – beaucoup -, mais à sa décharge, sa charge émotionnelle était à son comble.

Le protego qu’elle dû utiliser pour dévier un éclair doré eut le mérite de la calmer. Elle prit une profonde inspiration et réalisa qu’ils avaient perdu Zakary et Alden dans le tumulte. Juste quand Blackburn fut propulsé par un everte statum.

Ni une ni deux, ainsi qu’elle l’avait fait pour Heylen et Elinor, elle se précipita dans la direction du géant, déjà debout et aux prises avec l’autre gourde d’Héritière. Gourde qui l’aurait bien fait passer de vie à trépas en beuglant comme une morue si un villageois ne l’en avait pas empêché. Au lieu de ça, donc, elle était en train de se tordre de douleur sur le sol.


« Tu veux laisser les hippogriffes l’achever ou tu t’en charges ? » demanda-t-elle à Bruce, une grimace de dégoût ourlant ses lèvres.


Apparemment, les deux avaient une histoire commune et la jeune femme aurait été bien en peine de s’en mêler. Pour peu que ce fut sa Némésis, elle craignait qu’il lui veuille jusqu’à la fin des temps si elle lui retirait sa vengeance.

Quoi qu’il en soit, elle n’eut pas le loisir d’entendre sa réponse. Aussitôt eut-elle achevé sa phrase qu’elle fut éjectée dans les airs.

Le gouffre béant créé par la Salamander pour aller simple.


Dé 1 :
 


L'air quitta ses poumons juste un instant. Persuadée qu'elle allait se péter les dents - ou plus - au fond du gouffre, Jane mit quelques instants à réaliser qu'elle avait atterri non loin de ce dernier mais sur quelque chose de mou. Un cadavre.

Elle s'en éloigna aussitôt à quatre pattes, le cœur au bord des lèvres, néanmoins sonnée par cette vision et par la force de son vol plané. Quelqu'un profita d'ailleurs de son trouble pour lui asséner un coup de pied en plein visage.

Son nez émit un craquement écoeurant avant de se mettre à pisser le sang.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...


Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope Rosier le Dim 20 Avr 2014 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 19:18

Le membre 'Calliope Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :


--------------------------------

#4 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 19:50

Brook. Macnair. Sa cousine, enfin sa tante, vu la différence d'âge. ça revenait au même. Elles étaient de la même faction, mais n'avaient jamais été si proche que ça. Heather avait halluciné en la voyant se porter à son secours. La douleur à son bras l'avait aveuglée un moment, elle n'avait même pas vu l'autre femme arriver, et arrêter le saignement d'une façon pour le moins... Barbare. Douloureuse. Mais foutrement efficace.

Heather avait retenu son cri en serrant les dents, hochant la tête en signe de remerciement.

_Je confirme. Mais on ne va pas s'arrêter à ça, hein?

Se redresser. Renvoyer le sort d'une phénix qui.... Jane. Jane Callaghan, la cousine d'Eireann. Merlin, que Heather détestait se rappeler qu'elle avait croisé à l'école certaines personnes qu'elle affrontait maintenant. Qui leur avaient prit leur vies, renversé leur monde. Le regard qu'elle envoya à son assaillante, prête à se venger au centuple, aurait pu geler le souffle d'un dragon. Enfin, essayer, au moins.

Mais le tremblement du sol lui ravit sa proie, et au milieu des cris du chef du village, de ceux qui choisissaient leurs camps, elle et Brook furent de nouveau bousculées, entrainées vers le cratère qui s'était ouvert. Ils y allaient au poing. Comme de vulgaires moldus. Et c'est au poing qu'Heather répondit. Elle avait excellé à ces cours à Poudlard, apprit des techniques pour désarmer ses adversaires. Apprit à parer des coups. Et depuis des mois, elle s'était perfectionnée à près au lard, utilisant sa rage et sa frustration pour améliorer cours après cours son niveau. ça ne faisait pas tout, et malgré ses efforts, un coquart vint enfler son œil, ses côtes furent bientôt douloureuses. C'est au doloris qu'elle cueillit le prochain villageois à l'approcher, et ses cris ralentirent un temps les moins valeureux. Assez longtemps pour que d'autres viennent les sortir d'affaire, elle et Brook.

Elle n'aurait pas pensé voir sa cousine s'éloigner si vite, lui intimant simplement d'être prudente. Prudente, ici? Quelle blague. Tout ce que la prudence leur intimait, c'était de transplaner et de quitter ce fiasco. Mais pas avant d'avoir retrouvé leur groupe et... Et ce n'était certainement pas la direction que prenait Macnair.

_Attend, nous devons les retrouver et...

La main qu'elle posa sur son épaule fut balayée, ce qui n'empêcha pas Heather de suivre l'autre femme, déviant un sortilège qui la frôlait. Elle entendait toujours les cris des hippogriffes, vit du coin de l'œil l'une des bêtes frapper encore avant de s'envoler, laissant une trainée de sang derrière elle. C'était surréaliste. C'était dangereux. ça devenait bien trop récurrent dans la vie de l'ex star de pop rock sorcier...

Tout comme le sentiment de rage face aux phénix que sa cousine invectivait. Un grand type qu'elle ne connaissait pas, et Jane Callaghan. Elle la retrouvait, tiens. Enfin pas pour bien longtemps. C'est fou comme ça vole bien, les Phénix. Heather sourit d'un air cruel en se baissant de justesse pour éviter un autre sortilège. Et n'eut pas le temps de parer celui qui frappa Brook, la laissant presque au sol, se vidant à son tour de son sang.

_Non!! Brook ne bouge pas.

Ses cours de soins. Elle aurait dû mieux les suivre. Elle aurait dû apprendre plus de choses. Elle ne pouvait pas rester sans rien faire alors que sa tante l'avait aidée quelques minutes plus tôt. C'est fou comme en combat les liens se tissent avec une force intense à partir de presque rien.

_Contra dolorem!

ça marche ou pas?:
 

Elle ne pouvait pas la laisser là. Pas face à y type qui avait l'air taillé comme une montagne et les regardait avec une haine toute particulière, et qui semblait si personnelle. Pas au milieu des villageois sans savoir lequel allait les aider, et lequel allait les abattre sans sourciller.
Heather leva sa baguette, et cibla le Phénix. Lui, elle était certaine de quel côté il était.

_Expulso!!

boum bébé! Littéralement.:
 


Elle n'en revenait pas elle même. Ce type avait décollé, l'explosion résonnant encore aux oreilles de la chanteuse. L'édrénaline, l'urgence, avaient décuplé ses forces. Son regard revint aussitôt à Brook, et elle la tira par le bras pour l'aider à se lever. Plus de temps pour des vengeances personnelles. C'est leurs vies qu'elles devaient sauver.

_On file! On doit rejoindre le groupe, maintenant!

Elle la tirait en arrière, vers les Héritiers, vers, elle l'espérait, un départ prochain. Elle aurait mieux fait de regarder autour d'elle un peu mieux.




et vlan, on n'est à l'abri de rien:
 


L'électricité parcouru son corps, la faisant immédiatement lâcher Brook alors que son corps se cambrait, avant de basculer vers l'avant. Un tempestas. Quelle ironie, elle qui adorait ce genre d'attaque... Elle n'avait reçu qu'un éclair, mais c'était largement assez pour la faire trébucher, manquant de lâcher sa baguette quand ses genoux percutèrent le sol. A part elle, elle pensa avec une sombre satisfaction que le sorcier qui l'avait attaqué n'avait pas sa puissance à elle. Pas que ça l'aide pour le moment.


Dernière édition par Heather Lannister le Dim 20 Avr 2014 - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 19:50

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Avr 2014 - 20:32

« Blixten ! » Elle voulait ramener la garce Metelli avec elle finalement, à Pré-au-Lard, pour la tuer sur la place publique, sous la superbe statue du Lord. Pendant que la Metelli était tombée au sol, Lyanna avait parcouru la distance les séparant et avait placé sa botte droite sur la gorge de la gamine. « Je vais me faire un plaisir de vous détruire ma petite. - Comptes-y. Et surtout, n’oublie pas de remercier les Ombres qui trouveront encore le moyen de vous mettre à terre après s’être servis de vous, comme à la mort de mon père. » Lyanna appuya un peu plus pour la faire terre quand… « DEFENESTRO ! » La Salamander passa à travers le mur d’une habitation. Elinor aida Heylen à se relever. « Vite ! »

Calliope avait eu une bonne idée pour sortir du trou seulement, son sort avait foiré pile au moment où elle avait dû s’extraire de leur prison. Arutha avait réussi à sortir seul. Cesare attrapa le bras de Calliope. « Jé vais vous féré sortir dé là. » Un sort de lévitation et Calliope était hors du trou. Cesare attendait bêtement qu’on en fasse de même pour lui maintenant… Si seulement ! Il ne voyait pas au-dessus de lui et attendait, persuadé qu’on l’aiderait. Soudain, un sort de lévitation le toucha, juste à temps : une fraction de seconde plus tard, l’hippogriffe près de lui l’aurait éventré. « Mérci beaucoup… Méssieu Salamandaairr. » il eut du mal à cacher sa déception. Robin hocha simplement de la tête et invita Cesare à le suivre.

Lyanna sortit de son trou, pleine de poussière, le visage en sang. « ON RASE CE PUTAIN DE BLED ! CE SONT LES ORDRES ! ON DETRUIT TOUT ! » Un ordre de dernier recours. Celui qui n’avait pas été communiqué à tous les membres de cette mission mais qui devait être respecté. « FEUDEYMON ! » Très, très mauvaise idée…

« Faut les arrêter. Les mettre réellement hors d’état de nuire et… » Heylen murmura quelque chose à l’oreille d’Elinor. La fille de Wallas ouvrit grand ses yeux mais acquiesça.

Informations Rp

ϟ Un Feudeymon, ça pique. Lyanna le maitrise heureusement et il n'est que moyennement puissant : le sortilège brûle une vingtaine d'habitants sur le coup et enflamme les bâtiments proches avant de s'estomper. Seulement, l'incendie déclenché se propage plus vite qu'un incendie normal. Les autres mangemorts sont invités eux aussi à détruire la ville.

ϟ Arutha Kark, Calliope Rosier et Marion Vaisey ont raté un tour.

ϟ Vous avez jusqu’à lundi 23 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 14:20

Son deuxième réfléxe avait été de se jeter sur Alden pour l'attraper avant qu'il ne finisse dans le cratère, où il finirait à coup-sûr dans un état pire encore que celui dans lequel il se trouvait déjà. Il l'avait tiré vers lui d'un coup sec - sans se préoccuper de leurs blessures respectives. Et il l'avait senti passer, bien comme il fallait ; il y avait eu comme un craquement désagréable, mais sur le coup, Zak n'aurait su dire s'il provenait de son épaule ou d'une quelconque partie du corps du Serpentard. La douleur lui incendiait tout le bras... et il se retrouva bien incapable de faire quoi que ce soit lorsqu'un poing vola en direction de son visage, sinon de s'étaler misérablement à même le sol. L'impact lui coupa le souffle, et l'enfoiré (celui sur lequel il s'était à moitié jeté pour rattraper Alden) enchaîna les coups. Jusqu'à ce que sa pommette émette un craquement sinistre, faute de pouvoir répliquer quoi que ce soit - Zak pouvait se faire discret, habile, mais... Au corps-à-corps, ses compétences étaient nulles. Et puis le type eut comme un cri étouffé en basculant sur le coté - qu'il remarqua à peine, trop sonné pour cela. Il lui fallut une, deux secondes d'adaptation pour réaliser qu'Alden lui avait bondit dessus, commençait à se faire étrangler. Alors Zak eut le réflexe de se redresser (maladroitement) pour agir, mais s'avéra une fois de plus trop lent : l'autre Phénix s'était déjà défendu.

L'instant d'après, Alden récupérait sa baguette dans un bruit immonde, provoquant au passage une effusion de sang considérable. Simplement. Pas plus gêné que ça - alors que la moitié du visage du type ressemblait plus à un steak qu'autre chose, à présent. Le tout sous le regard d'un Zakary qui retint difficilement un haut-le-coeur et perdait le peu de couleurs qu'il lui restait jusqu'alors ; pétrifié. Les combats, il avait tristement appris à les mener ces dernières années, mais le sang et toute cette boucherie, il ne s'y habituerait probablement jamais.

« Tu tiendras le coup ? » Il tourna un visage pâle et qui commençait déjà à marquer sous l'effet des coups qu'il venait de recevoir vers lui, comme si ces derniers mots venaient de le réveiller. Fébrile, il hocha la tête en guise de toute réponse et se contenta de serrer plus encore sa baguette dans sa main droite, avant de cracher sur le côté un filet de sang peu ragoûtant. Bien-sûr qu'il tiendrait le coup - comme toujours. Après tout, il n'avait pas d'autre choix, et puis il n'était pas le plus acculé du lot...

Il leur fallait donc à tout prix rejoindre les autres (Zak avait à nouveau hoché la tête à la dernière réplique de son amant). Il repéra Bruce au vol plané qu'il effectua à quelques mètres de cela. Les autres étaient tous proches.
Et puis il y eut un cri plus hargneux que les autres (Mangemort). La seconde d'après, le Feudeymon explosait le temps d'un claquement de doigts.

Zak se stoppa net, Alden avec lui. Le temps de comprendre ce qu'ils venaient de voir, de sentir la chaleur du feu si proches, d'entendre les derniers hurlements de la dizaine (vingtaine? trentaine?) de malheureux saisis nets par les flammes. Les flammes, dévastatrices, comme à Assapor, comme dans le Poudlard Express, comme à Assapor, omniprésentes et toujours aussi redoutables. Impossible de crier, protester, ou faire quoi que ce soit : sa mâchoire était douloureuse. Il sentit ses tripes se serrer au plus haut point alors que déjà, le feu léchait les bâtiments les plus proches - et ce n'était sans doute que le début. Ils ne tarderaient sans doute pas à s'écrouler (des misérables Aguamenti n'y feraient rien) et, Merlin, pour rien au monde Zak n'aurait souhaité revivre la douleur cuisante qui s'était produite lorsque sa peau s'était embrasée sur tout le bras, à Halloween dernier.
Il eut étonnement la présence d'esprit d’entraîner Alden en direction du centre de la place - mais toutefois à distance raisonnable du cratère -, tâchant tant bien que mal d'éviter les sortilèges qui continuaient de fuser. Ils étaient dans un état trop piteux pour espérer pouvoir continuer de se défendre longtemps. Un regard au Serpentard. "On s'arrête pas là" ... avant d'être pris par une première quinte de toux à cause de la fumée.
De une, ils devaient donc enfin rejoindre les autres. C'était primordial. Et de deux, ils n'avaient tout bonnement pas le droit de laisser les mangemorts tout raser sans lever le petit doigt. Il tenta alors malgré la douleur cuisante de son épaule un lashlabask qui s'avéra finalement bien maladroit (quitte à ce que tout brûle, autant rester dans le thème..)

Dé 1: CA SENT LE MANGEMORT CRAMÉ ?::
 

Dé 2:LAISSEZ-NOUS REJOINDRE NOS COPAIIINS::
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Lun 21 Avr 2014 - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 14:20

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alden D. Wheeler
Messages : 1333 Crédits : Avatar, signa : Moi | GIF : tumblr | Texte : Paul Eluard
Age du personnage : 30 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Joaillier - Lapidaire - Sertisseur | Il a repris la bijouterie désertée de ses parents après le coup d'état de décembre 2021.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un caméléon.
Epouvantard : Une main purulente qui s'extirpe d'un tas de braises rougeoyantes et lui attrape la cheville d'une poigne de fer pour l'entraîner avec elle.
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 15:50

Zakary hocha la tête malgré sa pâleur et nous nous mîmes en route. Les autres n'étaient au final pas si loin. Je vis Bruce partir en arrière en même temps que de grandes flammes apparaissaient non loin. Oh bordel. Un feudeymon. Une boule d'angoisse se forma dans mon ventre, alors que des hurlements atroces résonnèrent dans l'air. Les bâtiments autour prirent feu instantanément, semant une panique innommable. Putain de mangemorts. Et ça voulait rétablir « l'ordre » hein ? Conneries. Ils n'étaient bons qu'à semer désespoir et horreur sur leur passage... Quitter les ombres avait été la meilleur décision de ma vie.

J'étais encore en train d'observer, horrifié, le désastre quand je sentis Zakary me tirer vers lui. Je repris mes esprits et le suivis, un peu sonné. Heureusement, lui avait réussi à garder la tête froide, pour nous faire contourner le cratère et nous écarter du feu qui brûlait dangereusement sur les bords de la place. Il bloqua quelques sortilèges tandis que de minables « Protego » sortaient de ma baguette, m'épargnant in extremis. Nous dûmes nous éloigner de notre groupe, mais c'était bien plus sage – d'autant que la majorité des habitants étaient de notre côté. Pourtant, il nous faudrait les rejoindre vite vu notre état. A la phrase du serdaigle, j'acquiesçai vivement alors qu'il se mettait à tousser. Ma main se posa sur son bras sans que je ne me rende compte. J'observai avec prudence autour de nous, fébrilement, pour être sûr que personne ne nous surprenne le temps que sa toux passe. Ma main – celle endommagée – quitta son dos et couvrit ma bouche. La fumée envahissait peu à peu la place, ce qui rendrait vite les respirations difficiles.

Les mangemorts semblaient déchaînés, décidés à tout foutre en l'air à Lakeshire. Je toussai à mon tour lorsque Zakary sembla atteindre l'un des mangemorts, je ne vis pas lequel dans tout ce bordel, par contre, j'aperçus la magemort du début, avec ses éclairs. Je n'étais pas vraiment en forme et la main qui lançait habituellement les sorts était en piteux état, mais je tentai avec la gauche. J'avais trop de rancune pour ne pas tenter le Diable...

# Dé « Everte Statum » :
 

Comme prévu, la magie déconna légèrement. L'effet fut clairement moindre. Je maudissais les inconnus qui m'avaient écrasé la main – et cet enfoiré qui avait cru bon de s'en prendre à Zak. Mais pas le temps de ressasser mon échec. Nous nous remîmes en route. Pas très aisément, bloquant sort ou attaque physique. Je fis même un croche-pied à un enfoiré qui poursuivait une mère et son enfant.
Enfin, nous rejoignîmes notre groupe.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom
Je suis né pour te connaître
Je suis né pour te nommer.


Dernière édition par Alden D. Wheeler le Lun 21 Avr 2014 - 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 15:50

Le membre 'Alden D. Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 16:35

Non. Non.... NON!!
Détruire la ville?! Incendier ces bâtiments, faire rugir le feu, tuer toutes ces personnes?! NON!
Ce n'était pas pour ça qu'Heather était venue, ce n'était pas les ordres!
Relevant à peine la tête du sort qui l'avait mise au sol, elle ne pouvait que regarder les flammes monter vers le ciel. La chaleur qui arrivait vers eux en bouffées étouffantes marquait sa peau d'un souvenir qu'elle avait tout fait pour oublier. Le feu invisible d'Assapor. Les milliers de cris, de vies perdues. Non...

Ils étaient venus pour monter ces sorciers contre le pouvoir en place. Pour attiser leur colère, et saper les forces du ministère phénix. Pas pour assassiner des civils.

Elle ne pouvait pas arracher ses yeux des maisons incendiées. Elle avait vu au début de la bataille des sorcières paniquées y entrainer leurs enfants. Ce n'étaient pas des combattants pro Phénix qu'ils tuaient. Qu'ils entendaient hurler dans le feu. C'étaient des familles. Des enfants sorciers. Quels que soient leurs sangs à cet instant, est-ce que ça comptait? Même s'il n'y en avait pas un seul qui venait d'une grande famille sang-pur, qu'est ce qui pouvait justifier ça?!

Heather se mit en mouvement comme dans un rêve. En état de choc peut-être. Elle n'en savait rien, c'est comme si son corps bougeait malgré elle.

Ses bras, ses jambes tremblaient quand elle se releva. D'une main, elle attrapa le bras de Brook derrière elle, sans la regarder, pour la trainer de nouveau vers les héritiers. Les hippogriffes décollaient en piaffant de fureur, ou de terreur. Les villageois se déchiraient, entre ceux qui attaquaient encore, et ceux qui fuyaient, ou encore tentaient vainement de sauver les leurs. Elle ne tirerai pas sur eux. Elle ne détruirait pas ces maisons.

Quelque chose la frappa au bras, mais dans son état second elle s'en rendit à peine compte. Elle ne relâcha Brook qu'en arrivant assez près des autres héritiers pour être certaine qu'elle pourrait les rejoindre. De toute façon elles s'en étaient déjà pas mal rapprochées. Lyanna semblait déchainée. Prête à exterminer tout ceux qui s'opposeraient à elle. Heather était choquée, furieuse. Mais pas folle au point de s'en prendre à elle ou de tenter de la faire revenir à la maison. Son regard était de pierre quand elle s'adressa à la chasseuse de dragon. Cette femme qu'elle avait suivit dans Gringotts. Avec qui elle avait discuté plus d'une fois, jusque tard dans la nuit, après ses sessions de chant au Magyar d'Argent.

_ Lyanna. Je m'occupe des maisons au sud de la place!  

Elle avait dû lever la voix pour se faire entendre par dessus les cris et les rugissements des flammes, et n'attendit pas la réponse pour foncer vers sa cible. Elle n'avait aucune intention qu'on l'accompagne sur ce coup là. Et puis elle donnait l'air assez sur d'elle et en forme par rapport aux autres. Si elle faisait illusion assez longtemps....

Suivre les ordres. Détruire le village. Tuer tous ces gens. Hors de question, mais elle n'était pas obligées désobéir sous le regard même des Salamander, et des Kark, même si eux, elle se contrefichait de leur avis. Elle parvint à stupéfixer un villageois qui voulait l'empêcher de passer avant d'exploser la porte d'une maison et se ruer dedans. Juste pour être accueillie par une femme à peine plus âgée qu'elle, baguette levée dans sa direction, protégeant deux gosses qui se recroquevillaient derrière elle en pleurnichant.
Heather leva sa main gauche en signe de paix, grimaçant sous la douleur. Ah oui, elle était blessée. Le sang avait recommencé à couler. Il faudrait qu'elle s'en occupe, tôt ou tard.

_je ne veux pas vous attaquer! Fuyez, passer par derrière, vite, le village est en feu. Dépêchez vous bon sang! Les... Des sorciers sont devenus fou et veulent tuer tout le monde!  

Elle vit l'hésitation dans les yeux de la femme. Et évita soigneusement de pointer sa baguette vers elle, avec tout le danger que ça comportait.

convaincante Heather?:
 


Elle ne sut pas très bien si la jeune sorcière avait choisit de la croire, ou de fuir le plus possible d'elle. Mais elle ne lui avait pas tirer dessus, et avait peut-être une chance de sortir vivante de cet enfer. Heather la regarda filer, puis lança un puissant Avada sur le mur d'en face. La lumière verte avait dû se voir de l'extérieur de la maison, au besoin ça couvrirait ses actions... Elle ne voulait pas y penser comme une trahison.


Si oui au jet de dés:

et pour la suite:
 

Elle ouvrit la porte avec prudence, et se glissa au dehors. Le feu gagnait du terrain. Le chaos et la mort aussi. A se demander ce qu'il resterait du pays, et du monde sorcier, quand cette guerre finirai enfin...



Si non au premier:

dés:
 


Dernière édition par Heather Lannister le Lun 21 Avr 2014 - 16:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 16:35

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 16:57

Scrout. Tu te fais vieux Blackburn, plus les yeux en face des trous. L'everte statum l'avait pris complètement par surprise, dans le dos, il ne savait même pas qui l'avait lancé, juste que ça l'avait empêché de faire sa fête à Brooke. Le choc avait soufflé l'air hors de ses poumons et il mit quelques secondes à retrouver son souffle, à terre. Il fallait qu'il se relève, vite. Il était affreusement conscient de sa vulnérabilité, par terre.

Il releva la tête au moment où il entendit à nouveau la voix qui lui hérissait tant le poil. Il batailla pour se remettre sur ses pieds alors que les mots qu'elle prononçait faisaient sans doute aussi mal que le sort. Brooke avait levé sa baguette, lui avait un protego sur les lèvres, mais elle n'eut pas le temps de lancer le sort, une grimace et un cri de douleur étaient sur ses traits. Un sourire mauvais éclaira le visage de Bruce, quelque chose de dur qu'il ne se connaissait sans doute pas. Dans le bas de son dos, la cicatrice laissée par la magie noire brûlait d'une sourde douleur. La haine coulait dans ses veines et les derniers mots de Brooke ne faisaient que l'attiser. Après un hochement de tête vers Jane à côté de lui, il se releva de toute sa hauteur et prit le temps de s'approcher pour pouvoir lui parler sans crier, et mieux voir les trainées de sang qui coulaient sur son bras et son ventre.

"En sécurité? En sécurité comme toi tu l'es maintenant peut-être? En sécurité et disponible pour aller tuer comme un bon petit mangemort?! En sécurité et à la merci du chien qui a pris tant de risques pour venir la tuer?! En sécurité et enfermée comme une bête avec vous autres?!!! MIEUX VAUT MOURIR DEBOUT QUE VIVRE A GENOUX, CONNASSE!!!"

Sa voix était montée à force de sa tirade. Il n'avait pas besoin de ça pour se sentir coupable de la mort de Lisa, mais elle n'avait pas besoin de le savoir ça. Le gallois leva sa baguette, un grondement au fond de la gorge, mais fut à nouveau interrompu par un sort. Un beaucoup plus douloureux ce coup ci. Il sentit la brûlure avant de sentir le choc du sol sous son dos, ENCORE. La cape en cuir de dragon l'avait empêché de prendre feu, mais il sentait la morsure du feu sur sa poitrine, et quelque chose lui lança terriblement le côté quand il tenta de se relever. Cassé. Ses jambes tremblaient, sa tête était dans du coton, et à ses oreilles résonnait un affreux sifflement. Et il sentait le feu tout autour de lui. Il lui fallut un moment pour réaliser que le feu n'était pas dans sa tête, et il entendit comme dans un rêve Lyanna Salamander hurler ses ordres à ses ouailles.

Il ne put cependant qu'hurler à son tour un "NON!" bien inutile, et tenter de rejoindre les autres membres de l'ordre, une main au côté, l'autre agrippée à sa baguette. Il se battrait jusqu'à la fin, aussi sûr qu'il s'appelait Bruce.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers