ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I - Page 3



 



ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:11

Le membre 'Arutha L. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:45

Sa baguette. Il fallait absolument que Jane retrouve sa baguette. Ah ! Elle pouvait faire sa maligne après ses deux attaques balancées sur le Kark ! Sauf que là, elle avait l’air beaucoup moins redoutable, à quatre pattes sur les pavés, tâtonnant à la recherche de sa précieuse arme !
Elle jura, repoussa une paire de jambes qui avait manqué lui écraser la main. Cette dernière se referma enfin sur le bout de bois qui reposait … Sur une surface beaucoup plus molle. De la chair.

Ses lèvres expulsèrent un hoquet écœuré tandis qu’elle identifiait son porte-baguette comme un être humain. Les yeux clos et le visage tuméfié, du sang s’écoulait d’une large plaie à la tempe. Impossible de dire si elle avait affaire à son premier cadavre de la journée ou s’il était simplement évanoui. Malheureusement pour Jane – et pour la plupart des Phénix présents, elle avait déjà eu affaire à la mort en combat. Et elle espérait ne jamais s’habituer à cette vision.

Quoi qu’il en fut, elle n’eut pas l’occasion de vérifier si elle pouvait lui porter secours. La silhouette d’Arutha se dessina devant elle, l’air aussi furieux que meurtrier.

Visiblement, la Callaghan s’était fait un nouveau meilleur ami.

Elle se remit sur ses jambes juste à temps pour lancer un protego, parant ainsi l’attaque avec laquelle il espérait sans aucun doute la mettre définitivement à terre.


« Essaie encore, face de bouse ! »


Ils auraient pu continuer leur petit duel comme ça un bon moment si Heylen ne l’avait pas rappelé à l’ordre. Elle recula du plusieurs pas et la foule lui masqua son adversaire l’espace de quelques secondes. Suffisamment pour qu’elle puisse lui tourner le dos et filer en direction de la voix de Metelli.

« Faire quelque chose », oui, ils ne demandaient que ça ! Mais quoi ? Entre la foule en furie et ces saletés de Mangemorts, comment pouvaient-ils décemment intervenir ? La situation leur avait échappé avant même qu’ils se pointent à Lakeshire.

Et le pire restait à venir.

Alors qu’elle rejoignait l’imposant Blackburn, des cris retentirent. Des hurlements bien différents de ceux qui retentissaient à leurs oreilles depuis le début de l’altercation. Inhumains. Bestiaux.

Des martèlements des sabots. De grandes ailes ornées de plumes. Des becs acérés.


« Par toutes les catins de Viviane … » lâcha-t-elle, sa mâchoire inférieure pendant un instant dans le vide.


Des hippogriffes. Quelle expression française avait-elle appris lors d’un de ses récents voyages ? Ah oui. « C’est le pompon sur la Garonne ». Tout à fait approprié en les circonstances !

Son regard croisa celui de Bruce, puis celui de Heylen. Avant que chacun ne comprenne que les bestioles, apeurées et toute masse courante, représentaient le plus grand danger immédiat.

Elle eut juste le temps de voir Smith, Cooper et Wheeler réapparaître non loin de là. Un hippogriffe fut ligoté avec succès par Bruce, néanmoins, l’un d’entre eux allait s’en prendre à Elinor.


« HEY TOI ! » La créature tourna la tête vers elle. « OUI TOI ! AMENE-TOI SALE BÊTE ! »


Insulter un hippogriffe, c’était vraiment la dernière chose à faire et Jane en avait parfaitement conscience, quand bien même elle s’était lamentablement ramassée à sa BUSE de Soins aux Créatures Magiques ! Il n’en fallut pas plus à l’animal pour changer de cible et foncer droit sur elle.


« Aridae cuti ! »


Le sortilège toucha bien sa cible mais n'eut absolument pas l'effet escompté. Loin de ralentir, la bestiole paraissait toujours aussi furieuse et Jane ne dut qu'à un prodigieux réflexe  - entendons par là, se jeter au sol avec toute la grâce d'une panthère bourrée - de ne pas se manger sa patte en plein visage.

Au lieu de ça, elle sentit la morsure dans son dos. Non, pas une morsure. Une griffure ! Son hurlement de douleur déchira les environs une demie-seconde après que la lacération ait eu raison de sa veste, de son tee-shirt et, par la même occasion, de sa peau.

Des larmes de souffrance et de rage commencèrent à couler le long ses joues, ajoutant au liquide vermeil qui s'échappait de son omoplate.

Quelle façon de mourir débile, pensa-t-elle fugacement tandis que son instinct de survie la poussait à ramper sur le sol.


Vilains petits dés !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...




Dernière édition par Jane E. Callaghan le Ven 18 Avr 2014 - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:45

Le membre 'Jane E. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marion J. Vaisey
Messages : 2504 Crédits : moi-même (avatar), broadsword (code) & tumblr (gifs)
Age du personnage : 21 ans.
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Assistante au Magenmagot Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Panda roux
Epouvantard : Coincée dans un miroir et voir les murs se rapprocher sans réussir à s'en sortir. (Assapor style)
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 12:56


Mon idée de revenir sur la Grande Place aurait pu être un succès si l’attroupement de sorciers n’était pas devenu presque ingérable. Entre les pro-Mangemorts, les pro-Phénix et les sorciers qui n’étaient là que pour faire tapisserie ou pour crier, avancer relevait du miracle. Et que fallait-il faire déjà ? Faire en sorte que tous les habitants de Lakeshire se retournent contre les Phénix ici présents pour leur faire une tête au carré ? Bon courage. J’étais coincée entre tous ces gens et ne savais que faire. Alors oui j’avais réussi à mettre une bonne dérouillée à cette saleté de phénix avec mon Tempestas mais il était encore debout. Et allait devenir visiblement le cadet de mes soucis.

Un cri plus fort que le brouhaha environnant se fit entendre et ce n’était certainement pas un cri humain. Je tournais la tête autour de moi pour localiser le bruit et pour localiser en même temps mes deux acolytes de mission. Robin s’était personnellement chargé de Cooper et la Lannister s’occupait de Smith tandis que Wheeler se remettait difficilement sur ses jambes. Bien fait. Mais aucune trace de… Ah si, la source du cri venait de faire son apparition. Et ça n’allait pas arranger nos affaires.

« Par Rowena, des hippogriffes. »

Comme bonne miss « je-sais-tout » et sang-pure qui se respecte, je savais ce qu’était un hippogriffe ainsi que leur hypersensibilité et leur violence. Seulement en cet instant, apprivoiser l’un des quatre animaux n’était pas dans les possibilités. Et n’ayant pas pris l’option Soin aux Créatures Magiques à Poudlard, je n’étais pas assez folle d’esprit pour balancer un sort sur eux. Pour le coup, Donald aurait pu m’être utile dans cette situation.

Pour la première fois depuis longtemps, je pris la décision de courir avec le reste de la foule dans le même sens : retour sur la Grande Place. Au moins, j’étais arrivée à destination. Seulement la situation était pire ici. Bousculades, piétinements, sorts en tout genre. Bref, une bonne tranche de rigolade. Et aucune tête familière. Pourquoi avais-je accepté de partir faire cette mission déjà ? Un Carbo Supplicium m’atteignit, mettant en feu la robe de Mangemort que je portais et me propulsant au sol. J’étais de toute façon à visage découvert alors m’en débarrasser pour ne pas finir carbonisée n’était plus vraiment un souci.

A nouveau sur mes jambes, j’entendis une voix lancer un Blixten non loin de moi mais aucun éclair arriver. Et évidemment personne derrière moi en train d’en lancer un. Avais-je eu de la chance ? Aucune idée. Mais elle s’en alla aussi rapidement qu’elle était venue alors qu’un hippogriffe encore debout décidait de s’en prendre à la foule et se rapprochait un peu trop de ma position.

« Incarcerem ! »


Incarcerem:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

i don't believe in no-win scenarios
« we've all got a past that can hurt us, don't let yours hurt you. »
code broadsword.


Dernière édition par Marion J. Vaisey le Ven 18 Avr 2014 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 12:56

Le membre 'Marion J. Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 17:35

Bon sang mais comment pouvait-on être aussi brillante en société et nulle en situation de combat ? Survivre aux commérages était quand même nettement plus ardu que ca ! Un Stupefix lui passa au dessus de la tête. Et alors qu'elle se débarassait enfin de son poids mort, elle évita de justesse un Carbo Suplicium. Par Merlin mais que c'était dangereux ! Dire qu'il ne s'agissait que d'agiter quelques villageois ! Pour le coup, ils étaient bien agités, et Salazar savait qu'elle était une experte dans le domaine...

Alors qu'elle se relevait, les muscles de son bras touché par le Blixten se rappelèrent à elle, ramenant son attention, si besoin était, sur le responsable de sa misère, cette bouse de Blackburn ! Une bonne émasculation lui ferait sans doute le plus grand bien et lui rabattrait sans doute ses prétentions d'ami des Moldus Gallois - l'Hippogrippe soit de ce pays de dégénérés !

Tiens en parlant d'hippogrippe... Y'aurait pas quelques malades dans le coin ? Les sifflements asthmatiques qu'elle entendait lui faisait franchement penser à un malade atteint, qui fait des bruits d... Elle fit un quart de tour et repéra aussitôt la masse bondissante d'une charge d'hippogriffes en furie !

Elle resta plantée un moment avant de souffler :" Par les vergetures de Viviane... Ils sont au moins 200... " Non Brooke, 6. Enfin... 10 si on ajoute ceux qui arrivaient par une autre ruelle aux trousses d'une troupe désordonnée de Phénix. Elle fut alors violemment bousculée par un habitant qui tentait de s'enfuir, ce qui la ramena à la réalité. Elle tenta une fuite stratégique en se frayant un passage dans la foule paniquée, mais le flot des habitants, déjà bien échaudés par la bagarre et maintenant apeurés par les hippogriffes l'empêchèrent de faire ce qu'elle voulait - à savoir se planquer derrière un baril posé le long de la maison la plus proche. Elle se retrouva sur le chemin d'un des hippogriffes fous, lancé à pleine vitesse et qui dégageait de son chemin et sans ménagement tout ceux qui le génaient. Brooke n'allait pas tarder à subir le même sort. Heureusement, si elle avait de l'instinct en dehors de la mode, c'était bien lorsqu'il s'agissait de sauver ses miches. Elle leva donc sa baguette sans réfléchir en voyant le danger approcher et balança le premier sort qui lui passa par la tête.

Et que passe-t-il dans la tête de Brooke ?:
 


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Ven 18 Avr 2014 - 17:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 17:35

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 17:58

Bien entendu. Des hippogriffes. Pourquoi pas hein? On n'était plus à ça près dans le joyeux petit monde sorcier où tout partait décidément dans tous les sens. Le souvenir d'une bataille acharnée pour défendre Poudlard lui revint. Des phénix, des américains, quelques sorts bien vicieux, ça allait encore.  Puis des araignées géantes et des dragons. Un voyage sur une île exotique, une bonne petite baston entre factions, puis une foutu fin du monde apocalyptique. Même les forces de l'ordre moldues étaient venues s'incruster à leur sympathique fête d'halloween. Comme s'il était logique qu'à chaque bataille rangée entre leurs forces opposées quelque chose de plus énormes encore et complètement hors de propos leur arrivait sur le coin de la figure.

Et là, alors qu'elle avait parfaitement réussit son sort sur leur ennemi, la concentration de la sorcière c'était brisée d'un seul coup, en entendant bien trop proche un cri caractéristique. Suivit de plusieurs autres, couvrant ceux de panique de la foule autour d'eux.

Heather n'était pas une spécialiste des créatures magiques. Elle avait été assez douée à l'école dans ce domaine, sans y exceller. Et avait même réussit à décrocher son Aspic. C'est surtout l'habitude de voir son fiancé, à Poudlard, s'occuper des bestioles en tout genre qui l'avait fait reconnaitre les fiers animaux, bien avant de les voir. Heather recula au plus vite, vers la place qu'elle tentait déjà d'atteindre. Ses cours lui revenaient en tête dans le désordre le plus total, avec les conseils de Ian en prime, les rares fois où elle avait accepté de l'accompagner près de ses chers enclos. Son cerveau tournait à toute allure. Visiblement, les bêtes étaient dressées, mais assez énervées par le chaos pour attaquer les personnes qui les approchaient de trop près. C'était une bonne chose, parce qu'autant d'hippogriffes sauvages au milieu de la foule aurait été un véritable massacre.

Elle essayait de garder son sang froid, de retrouver ses ennemis et alliés dans le chaos ambiant. Et de compter. Une énorme bête à la couleur fauve. Elle avait entraperçu une grande aile grise plus loin, et une tête munie d'un bec menaçant, d'un beau brun foncé, derrière elle. Au moins trois, peut-être plus, qui leur arrivait dessus. Et la place n'était pas un lieu plus sûr. Plus d'hippogriffes encore, pas le temps de compter ici, avec les sorciers qui couraient, les sorts qui partaient, et les bêtes qui s'excitaient encore plus. ça allait être très difficile de les calmer, là. Allez saluer un poney géant à la cervelle de piaf dans ces conditions!

Un fois de plus, la sorcière se recula contre un mur, évalua de plus loin la situation. 2viter de se faire percuter pas les idiots qui l'entouraient était un premier bon point. Tirer sur un hippogriffe sans qu'il puisse voir que c'est elle qui l'attaquait en était un second. Elle visa la créature  à la robe fauve qui sortit de la ruelle en grattant furieusement le sol.

-Rete!


Son but n'était pas de tuer les hippogriffes. Pas encore, en tous cas.

hippogriffes on vous dit!:
 

-Allez, reste sage toi.



Mais le danger ne venait pas seulement des hippogriffes, et un sort dont elle ne vit pas l'origine fusa vers elle.

petit sort perdu cherche cible:
 


Elle dévia le sort d'un geste agacé. Il fallait qu'ils se regroupent, avec les autres mangemorts. Leurs cibles étaient les Phénix, et de monter le village contre eux, et ils étaient en train de perdre sérieusement le contrôle des événements. Toujours sur ses gardes, elle tenta de repérer et rejoindre Lyanna Salamander. Ce serait déjà un bon début...


Dernière édition par Heather Lannister le Ven 18 Avr 2014 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 17:58

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 20:05

Quelques hippogriffes commençaient à être maîtrisés mais ça ne serait pas suffisamment, Rufus était satisfait. S'il avait un peu de peine à voir ses bêtes se faire malmener, il pouvait au moins se satisfaire de l'effet de panique qu'il avait généré. « C'est bien mes petits, continuez, faites fuir l'envahisseur... » répétait-il en regardant le spectacle. Le point positif était que personne n'avait eu l'idée de tuer ses bêtes. Ils essayaient seulement de les neutraliser : et après on osait dire que tuer des sang-mêlés était noble ! Ah ah ah, qui aurait cru que les créateurs de la guerre qui secouait le pays et décimait des familles n'oseraient même pas tuer un animal ? Une main agrippant son épaule le sortit de ses pensées. « Dégage-moi ces bestioles le cul-terreux ou j'en fais une soupe de plumes et de boyaux. » Une Salamander, Rufus aurait pu le jurer ! Et ce n'était pas uniquement parce qu'elle portait une cape et une besace en peau de dragon qu'il l'aurait fait ! Son doux langage et son regard de tarée suffisait à l'identifier. Il fit mine de coopérer en tentant de calmer l'hippogriffe le plus proche de lui.

Cesare était posté entre les deux Kark. D'un côté, Arutha avait réussi à occuper une bestiole avec une... boule de poils ? De l'autre, Calliope semblait en mauvaise posture, une des créatures se ruaient sur elle à toute allure. L'Italien n'avait pas choisi de vivre comme un paria sur le territoire britannique pour voir sa famille décimée, cette famille qu'il brûlait de connaître. Il envoya valser la bête qui s'écrasa alors sur une blonde qu'il identifia comme Elinor Wallas et se précipita vers Calliope pour lui tendre la main. « Madamé Rosillé. » Il l'aida à se relever et l'entraina sans lui demander son avis vers Arutha. « Jé né vé pas qué l'on sé séparé. A trrrrowa, on séra plou forts. Jé déjà perdou notrrré péré et c'est souffissant... » Trop tard. Il avait passé tant de mois à se taire, à attendre le bon moment et, dans le feu de l'action, il avait oublié toute précaution. Comprenant son erreur, il se tourna immédiatement dans une autre direction pour masquer son trouble et lancer un everte statum sur Heylen Metelli. « Jé... non. » Il ne pouvait rien dire de plus.

Zacharias Smith pouvait encore sentir les effets du sortilège d'écartèlement. Une horreur ce truc, c'était son premier. Cooper et Wheeler avaient été emportés par la foule, les gamines de Metelli et Wallas aussi. Il vit une Callaghan et l'armoire à glace Blackburn. La pauvre Jane semblait être mal en point. Il l'aida à se relever. « Bouge pas Callaghan. Episkey. » C'était peu efficace mais ça aidait à limiter le saignement. C'est à cet instant qu'il reçut un coup d'aile fort désagréable. « Bordel de ... » Il l'aurait bien achevée à coup de balai cette bestiole ! Au lieu de cela, ce fut Robin Salamander qui la découpa en rondelles. Comme ça. D'un coup. C'était coriace un chasseur de dragons. « C'est un aperçu de ce qui vous attend ! » Cracha le mioche. Avant de se faire plaquer au sol tel un vulgaire moldu par celui qui semblait être l'éleveur de cette cargaison encombrante : « TU L'AS TUE ! » Et voilà comment le bébé Salamander se retrouva rué de coups en quelques secondes. « AVADA KEDAVRA ! » L'éleveur tomba raide. « Tuez-moi ces saloperies ! » Lyanna aida son neveu à se relever.

Tout le monde n'avait pas assisté à la scène mais, étrangement, en quelques secondes, chacun savait que Rufus Hornac venait d'être tué par une Salamander. Un type d'une quarantaine d'année chargea avec plus de rage encore que les hippogriffes en direction de Lyanna. « ENDOLORIS ! » Et pendant qu'elle se tordait de douleur, un second type se rapprocha d'elle pour la frapper à coups de pied. Robin se jeta dans le tas sans même chercher à se préoccuper des Phénix.


Informations Rp  

ϟ Il reste encore quelques hippogriffes à neutraliser, ne les oubliez pas !

ϟ La mise à mort de Rufus a provoqué une rage sourde chez les habitants de Lakeshire. Ils ne cherchent plus à se défendre ou comprendre ce qu'ils se passent : ils sont conscients qu'un combat à mort pourrait être nécessaire. Leur violence est à prendre en compte. Ils ne sont clairement plus un obstacle mais bien un ennemi pour le tour à venir.

ϟ Les mangemorts sont invités à porter secours à Lyanna et Robin. Les Phénix sont invités à se regrouper aussi.

ϟ Calliope Rosier a raté un tour.

ϟ Vous avez jusqu’à samedi 22 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 21:30

La menace la plus proche avait été éliminée, sans effusion de sang, et sans transpirer. Ils avaient au moins le temps de se remettre sur pieds et d'organiser un semblant de tactique. Gueuler sur la foule ne servait apparemment à rien et ils continuaient à exciter les hippogriffes autour d'eux. Ils allaient se faire déchiqueter, ces abrutis. Et avec ça, il ne voyait toujours pas Elinor ni Heylen, quelle idée de se balader avec des modèles réduits dans un tel bordel aussi… Pour le reste, Jane était avec Smith, à quelques pas, Alden toujours à côté de lui et Zakary était revenu tout près. Parfait, ils pourraient au moins faire front à plusieurs. S'ils pouvaient retrouver leurs figures publiques et éviter de se faire tuer, tout irait comme sur un balai. Ou plus ou moins.

Instinctivement, il se remit à chercher Macnair des yeux, s'était-elle fait arracher la tête par un hippogriffe en colère? Ou subit un sort de villageois? Ce serait trop beau. Il ne vit pas la représentante de son ex belle famille, par contre il était aux premières loges pour voir une ex collègue tuer celui semblait être l'éleveur des bestioles en colère, à côté d'un tas de chair et de plumes qui avait autrefois été un hippogriffe. La rumeur qui traversa la foule fit dresser ses cheveux sur sa nuque. Il connaissait cet état d'esprit de petite ville, et savait exactement comment ça allait finir. Moi contre mon frère, mon frère et moi contre le voisin, le voisin et nous contre l'étranger…

Et les étrangers, c'était eux. Peu importait qu'ils soient mangemorts ou Phénix, représentants du ministère ou agitateurs de la pseudo rebellion, ils étaient venus chez eux, ils avaient déclenché ça, et ils s'étaient attirés le courroux de Lakeshire comme celui d'une seule personne. Pour simplifier, ils étaient grave dans la merde. Surtout que quelques hippogriffes étaient toujours là, toujours en forme et toujours aussi courroucés. Et les sorts fusaient déjà vers eux. Un protego para un sort qui lui arriva en pleine poire et il se mit encore à crier. Bon, il criait des insultes en gallois et n'essayait même plus d'appeler au calme. De toute façon tout le monde était sur les dents, et lui aussi.

Dé #1
le problème d'être le plus grand du lot, c'est qu'on fait bien cible:
 

Dé #2 si Dé #1 = NON
AH MAMMUTH TU M'AS FAIT BOBO!:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 21:30

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alden D. Wheeler
Messages : 1333 Crédits : Avatar, signa : Moi | GIF : tumblr | Texte : Paul Eluard
Age du personnage : 30 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Joaillier - Lapidaire - Sertisseur | Il a repris la bijouterie désertée de ses parents après le coup d'état de décembre 2021.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un caméléon.
Epouvantard : Une main purulente qui s'extirpe d'un tas de braises rougeoyantes et lui attrape la cheville d'une poigne de fer pour l'entraîner avec elle.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 4:39

Et une main écrasée, une ! Je tirai pour la récupérer, écorchant en même temps le dessus. Ça faisait un mal de chien. Je serrai les dents, mon autre main crispée autour de mon poignet. Je cherchai ma baguette mais ne la vis pas. La panique me gagna, puis je la vis. Je l'attrapai de justesse avant qu'elle soit piétinée. J'aurais arraché un tendon aux dents si elle avait été détruite...
D'un coup, une poigne puissante m'attrapa par le col. Je me relevai laborieusement en suivant le mouvement et m'apprêtai à agresser la personne... mais me rendis compte qu'il s'agissait de Brucie. Le soulagement m'envahit. Je le remerciai rapidement.

Je cherchai Zakary mais ne le trouvai pas. Je me forçai à mettre de côté mes appréhensions. Je devais me concentrer, nom d'une goule. La voix de Bruce me remit dans le droit chemin lorsqu'il s'adressa aux habitants – qui semblèrent s'en foutre totalement. Impossible de les raisonner. Un sort fusa non loin, je lançai un « Protego » avec ma main non abîmée et le parai par je ne sais quel miracle. Puis un hippogriffe vint nous taper la causette. Heureusement, Bruce le maîtrisa. Jane, quant à elle eut moins de chance, je tentai de lancer un sort sur la bête qui la chargeai mais échouai lamentablement : ma main trembla et seul un peu de fumée s'en échappa... Zacharias intervint et limita la blessure. J'allai vers elle également, pour l'écarter un minimum de la bête. « Accroche-toi à moi, Jane. » Je passai son bras par-dessus mon épaule tout en la relevant du mieux que je pus. Nous devions nous rapprocher de Bruce.

Et là, tout s'enchaîna. Je ne suivis pas tout mais un  « Avada Kedavra » fusa, faisant s'écrouler un habitant. Les gens autour en furent choqués, moi également. Ce fut le signal. Celui qui annonçait « Vous êtes dans la merde jusqu'au cou. Fuyez. ». Des murmures, des cris, des exclamations, de plus en plus de colère. Celle qui avait tué l'habitant se retrouva à terre. Je remarquai à présent les regards qui se tournaient vers nous, noirs : nous étions mis dans le même sac que les mangemorts. J'accélérai le pas, forçant Jane à en faire de même, et, enfin, nous rejoignîmes notre groupe. Et je vis Zak et louai intérieurement Morgane et Merlin. Mais il manquait toujours Ellinor et Heylen.

Soudain, une onde de choc me percuta dans le dos. Je lâchai Jane, m'étalai à terre en jurant. Je secouai la tête, un peu groggy, et allai me relever quand, à travers la marée de jambes, je vis Elinor, aux prises avec un hippogriffe. Je me relevai – faisant fi de ma main qui tirait atrocement –, et criai à Jane : « Je vais chercher Elinor ! ». Je fonçai ensuite dans le tas. J'évitai maladroitement un sort qui m'entailla la cuisse. Je sautillai à moitié en cloche-pied sur deux mètres sous la douleur, manquai de trébucher et dut repousser un habitant qui s'étala sur les gens derrière lui. J'atteignis la fille de Wallas et vis que son mollet était coincé sous la bête. L'hippogriffe avait du mal à se relever et donner des coups de bec et de griffes dans le vide. « Donne-moi ton bras ! » Je l'attrapai, tirai dessus alors que mon pied effectuait un mouvement de levier avec les bords de l'animal. La main abîmée trembla, mais au bout de quelques instants, Elinor délogea son pied. Je l'aidai à se relever.

Être dans le giron de l'hippogriffe nous avait évité les habitants, certes. Mais à présent, les coups de becs et de griffes ?

# Dé :
 

Après ça, il faudrait rejoindre les autres Phénix, et ça, ça n'allait pas être de la tarte vu mon état et la foule en colère. Oh non.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom
Je suis né pour te connaître
Je suis né pour te nommer.


Dernière édition par Alden D. Wheeler le Sam 19 Avr 2014 - 9:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 4:39

Le membre 'Alden D. Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 9:42

Trouver Lyanna fut bien plus facile que prévu. Et du même coup, elle avait découvert où étaient Robin Salamander, et même Smith, qu'elle aurait bien fini de mettre à terre. Fantastique non?
Ce qui était bien moins fantastique, en revanche, c'est la situation dans laquelle ce petit monde se trouvait. Elle se foutait entièrement de Smith, mais le meurtre d'un des villageois avait fait basculer toute la situation en guerre ouverte et totale. Lyanna avait versé le premier sang. Heather aurait de loin préféré qu'elle abatte un Phénix qu'un de ses imbéciles de paysans attardés. Les mangemorts étaient en sous nombre, et il n'était plus temps de raisonner ou de convaincre les villageois. Ceux ci allaient tirer sur tout ce qui n'était pas des leurs. Comme si les hippogriffes ne suffisaient pas à semer assez de chaos.

Heather jura entre ses dents. Elle ne pouvait pas se permettre de rester à l'abri et de réfléchir à un plan plus précis. Foncer dans le tas n'était pas son genre, elle détestait ça. Mais quitte à le faire, elle devait être au moins efficace.

Robin, qui lui avait semblé si efficace et plein de sang froid jusque là, avait perdu tout son calme pour défendre sa tante. Les deux Kark étaient plus loin, et elle ne savait pas vraiment ce qu'ils valaient, et si elle pouvait leur faire confiance pour défendre des Salamander... Marion était plus proche, et elle lançait ses sorts avec brio. Mais c'était une Ombre de la Rose Noire... Et Macnair n'était nulle part en vue. Parfait. Vraiment parfait.
Elle ne pouvait décidément compter que sur elle même. Et sur la motivation des villageois de tirer sur les étrangers. Et pas sur les leurs. Ses yeux fouillèrent la foule rapidement.

_ Toi ma jolie, tu vas bosser un peu de notre côté... Que tu le veuille ou non. Impero!

Elle avait ciblé une jeune femme qui semblait hésiter encore à se jeter au cœur de la bagarre. Dommage, Heather avait d'autres plans pour elle. Concentrant son pouvoir, elle ploya la volonté de la villageoise, qui fonça attaquer ceux qui osaient s'en prendre aux Salamander.

est ce que la nouvelle petite combattante est efficace?:
 


Le gros défaut de devoir se concentrer sur un impero, c'est qu'on a du mal à suivre ce qu'il se passe à côté. Heather ne vit pas immédiatement le diffindo qui lui était lancé, et n'eut que le temps de se jeter de côté avant que la magie ne la frappe. De toute façon sa marionnette venait de se faire abattre.

esquiver ou ne pas esquiver, là est la question:
 


Dernière édition par Heather Lannister le Sam 19 Avr 2014 - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 9:42

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 12:48


Elle titubait quelque peu après la charge de l’hippogriffe, mais au moins l’animal avait-il continué sa course sans revenir vers elle. Elle eut donc tout le loisir de se reculer à l’abri pour reprendre ses esprits et décider de ce qu’il convenait de faire. S’enfuir serait surement mal vu alors que Lyanna, son neveu et Heather étaient encore en difficulté quelque part au milieu de ce bordel. Et puis Blackburn était là aussi quelque part…
Alors qu’elle scrutait la foule, elle fut éblouie par une lumière verte caractéristique suivie d’un silence inquiétant qui précéda une explosion de la foule. Qui donc avait osé commettre un meurtre, et pour quelle raison ? Brooke eut un sombre pressentiment, mais elle ne pouvait pas rester où elle était : seule, elle risquait gros vu comment la situation tournait. Sans parler des bestiaux encore libres… Rassemblant son courage à deux mains, elle plongea dans la foule en tentant de retrouver un visage familier.

Heureusement, une voix mélodieuse s’éleva, proférant de douces paroles dans sa langue natale - ou plutôt, Bruce Blackburn beuglait des conneries comme un ours en rut dans sa langue de paysan. Si ce n’était pas ce qu’elle cherchait en priorité, c’était aussi un de ses objectifs. Et qui sait ? Ses camarades de faction n’étaient peut être pas loin. Elle redoubla donc d’efforts pour rejoindre la source des imprécations, mais heurta en chemin un villageois, assez violemment - à moins que ce ne soit lui qui l’avait percutée.

Le villageois reconnait Brooke:
 

Heureusement, trop pris dans sa dispute avec Merlin savait qui, le villageois ne réalisa pas qu’il venait de heurter une des fautrices de trouble. Toujours ça de gagné, et Brooke arriva sans plus d’encombre au coeur de la mêlée - et non au coeur de la maison, la cuisine, même si c’est une Schmidt.
Juste à temps pour voir Heather se prendre un Diffindo dans la tronche. Enfin sur le bras. Lyanna et Robin se débrouillant très bien tout seuls, Brooke brandit sa baguette et tira dans la direction approximative d’où était venu l’attaque - même si ce n’était pas le responsable qui morflait, vu que tout le monde était hostile, ce serait de toute façon contre un ennemi.

Chaud devant, Tempestas dans ta face !:
 

« Il ne faut pas rester là ! » lança-t-elle à sa nièce - comme si cette dernière avait besoin qu’on le lui explique. En fait, Heather avait surtout besoin qu’on l’empêche de se vider de son sang, même si les Lannister n’était pas la branche de la famille qu’elle préférait, mais Brooke était tout sauf douée en soins. Et puis elle n’avait rien pour faire un bandage… Elle considéra à nouveau le bras blessé et la manche déchirée… Bah… Sa tenue était fichue, de toute façon, non ? Elle finit donc d’arracher la manche et fit un bandage sommaire autours de la plaie. « Il parait que ça fait mal... » lacha-t-elle avant de faire un noeud qu’elle serra comme une malade pour arrêter le saignement.

Un peu rassurée par l’état de la jeune femme, le regard de Brooke se perdit sur la foule, cherchant une solution pour s’échapper. Et il tomba sur Bruce, lui arrachant une grimace de dégoût.


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Sam 19 Avr 2014 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 12:48

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 13:56

Un expulso l'avait séparé d'Alden : lui avait eu un réflexe permettant de l'éviter de justesse mais le Serpentard s'était fait toucher de plein fouet. Le temps de réaliser que son « camarade » et quelques villageois étaient à terre, la foule l'empêchait déjà de retourner à ses côtés. Il laissa échapper un juron, para d'un nouveau protego un éclair qui fusait dans sa direction, se retourna... Mais rien à faire, impossible d'apercevoir Alden dans tout ce chaos – et c'était d'autant plus difficile que la plupart des habitants, exception faite des enfants, étaient plus grands que lui. Le temps d'effectuer un nouveau demi-tour pour chercher à rejoindre les autres Phénix, il eut l'occasion de voir de très très très près une épaule, ou un coude, il ne savait pas trop); mais dans tous les cas ça arriva très très vite en direction de son visage, dans son nez plus particulièrement. Il étouffa un aïe avant d'insulter en beuglant celui qui venait de l'attaquer ô combien terrible de « bordel de fils de scroutt » en essuyant du revers de la main le filet de sang qui commençait déjà à couler. Fait chier, songea-t-il.

Résumons la situation. Il venait de perdre Alden après avoir été tout à fait ridicule face à un Robin Salamander qu'il venait seulement de réussir à atteindre, juste après que plusieurs Hippogriffes en colère aient fait leur apparition, le tour au beau milieu d'une foule déchaînée, alors que Zak n'avait clairement pas la carrure pour se retrouver au corps à corps.

Il aperçut quelques secondes plus tard la silhouette de Bruce se détacher au-dessus de toutes les autres – Bruce qui était à peu près aussi imposant que lui ne l'était pas (Merlin bénisse celui qui l'avait fait aussi grand, aussi fort). Alden (ça, c'était déjà plus rassurant) et Zacharias étaient déjà regroupés à ses côtés. Tout le monde était là à vrai dire, y compris la miss Callaghan (plutôt mal en point) ; seules Metelli et Wallas Jr. Manquaient à l'appel. Il les rejoignit le temps de se faufiler avec plus ou moins de mal parmi la foule agitée au rythme des cris et martèlement des sabots des créatures.

Puis la nouvelle se propagea comme une traînée de poudre. Déjà qu' « on » dérangeait les habitants de Lakeshire, voilà maintenant qu' « on » passait pour de bon à l'attaque – en tuant ce foutu Hippogriffe, le Mangemort venait définitivement d'enterrer tout espoir de calmer les choses. Inutile de continuer à se hurler les uns sur les autres de rester tranquille, donc (autant essayer d'apprendre à un troll la délicatesse, ça aurait été plus évident).

Alden fut sans doute le premier à apercevoir Elinor, coincée sous une des bestioles rendue furieuse – avec le chaos et les hurlements tout autour, Zak avait été bien incapable de l'entendre les prévenir qu'il partait jouer les héros. Il le quitta des yeux le temps d'esquiver un nouveau sort (au moins, faute d'avoir la carrure de guerrier, son expérience d'attrapeur lui avait au moins donné d'excellents réflexes...). Mais il ne manqua pas la bête qui déchira le bas du dos du Serpentard d'un seul mouvement. Le « Merde ! » paniqué sortit spontanément en même temps que son cœur rata un battement, sans vraiment qu'il ne le réalise. Une demie-seconde plus tard, il informait les autres Phénix d'un « J'y vais » avant de filer sans hésitation.

Dé 1: Passe-partout parmi la foule" :
 

« Poussez-vous, poussez-v... MAIS POUSSEZ-VOUS BON SANG » Voilà. Ca, ça sortait du fond du cœur. Zak se demanda rapidement si quelqu'un comme Bruce éprouvait autant de difficultés à traverser la foule, ou bien s'il avait la possibilité d'en prendre un pour taper sur les autres et ainsi libérer le passage. Quoiqu'il en soit, lui galérait. Il évita un premier éclair en se baissant juste à temps, para un second à l'aide d'un protecto lancé juste à temps, mais eut la mauvaise idée de laisser traîner son bras gauche au passage d'un diffindo. Sa veste se déchira horizontalement, juste au niveau de la saignée... Et Zak n'eut pas besoin d'aller vérifier pour deviner que sa peau en avait fait de même. Oh. Bordel. Bordel, ça piquait sérieusement. La coupure n'était que superficielle, il se viderait pas de son sang, mais pas besoin d'être Médicomage pour deviner qu'à cet endroit du corps, il se mettrait très vite à couler généreusement.

Pas le temps toutefois de s'arrêter pour se plaindre ou chercher qui lui avait envoyé ce putain de diffindo. Il n'était plus très loin à présent, et, « étrangement » la voie se dégageait au fur et à mesure qu'il approchait de l'Hyppogriffe. Il se plaça aux côtés d'Elinor Wallas et d'Alden qui, coupé, brûlé, griffé, commençait sérieusement à être mal en point.

Face à la bête furieuse (elle s'était à moitié relevée mais à priori, devait bien avoir au moins une patte cassée), il faisait moins son malin. Clairement. Mais il avait vu son père et certains oncles s'y prendre à de plusieurs reprises contre d'autres créatures dangereuses, l'avait même aidé parfois... Et il tâcha de se rassurer en se répétant qu'un Hyppogriffe, c'était moins terrible que les dragons contre lesquels Elie et lui s'étaient retrouvés. Il leva sa baguette pour en se concentrant pour réussir ce sort que son père, justement, maîtrisait tant : « Taedio ! »

Dé 2 :
 

Au final, il avait juste réussi à énerver d'avantage la bête. Merveilleux, vraiment. Zak se traita intérieurement de tous les noms, avant d'avoir le réflexe de bondir en arrière lorsque l'Hyppogriffe commença à s'en prendre à lui. S'il n'avait pas fini éviscéré par un coup de griffe, il se retrouva déséquilibré et ne parvint pas à éviter le coup de bec. En plein dans l'épaule. La droite, celle qu'un cognard lui avait déjà fracassé, celle qui se déboîtait suite à cela dès qu'il recevait un choc dessus. En volant en arrière (il se retrouva propulsé à même le sol), il eut le réflexe de serrer sa baguette entre ses doigts. Au moins pour éviter de la perdre.

Le choc le sonna un moment, d'autant que son épaule le lançait à présent bien comme il fallait. Il refusa de vérifier la position dans laquelle elle se trouvait à présent, ou si le bec lui avait transpercé la peau ou non. Ce n'était pas le moment de tourner de l'oeil.
Il se releva en titubant (parce que l'Hyppogriffe n'était toujours pas très loin), avec pour seul objectif de se mettre hors de portée de la créature, histoire de ne pas se prendre de nouveau coup.
Il faisait un bien piètre sauveteur, c'était évident. Mais... Au moins Alden et Elinor n'étaient plus le centre de l'attention de l'Hyppogriffe... C'était déjà ça, non.. ?


Dernière édition par Zakary Cooper le Sam 19 Avr 2014 - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 13:57

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 16:08

Le membre 'Esmé Selwyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 16:13

Ouuuuups !:
 

Putain que ça faisait mal. Un mal de croup.

Le genre qui vous déchire non seulement la zone touchée, mais aussi le reste du corps. Comme si la douleur cherchait à se fondre en vous jusqu’à la moindre de vos cellules.

Pourtant, Jane continuait de ramper. Son menton raclait presque les pavés tandis qu’elle s’aidait de ses coudes pour échapper à la prochaine salve que ne manquerait pas de lui asséner l’hippogriffe.

Certainement pour l’achever.

Sauf que le braillement qu’elle entendit derrière elle n’avait rien d’un cri d’attaque. Un habitant inconséquent avait raté son sortilège et, au lieu de couper en deux aller savoir qui, il avait entaillé l’aile de la bestiole.

Bon. Avec un peu de chance, elle n’allait pas crever tout de suite.

Espoir qui se confirma alors que Zacharias Smith surgissait à ses côtés, bientôt rejoint par Wheeler. Les deux l’aidèrent à se remettre sur ses jambes tandis que Smith lui administrait un espikey bienvenu. Aussi temporaire que fut cette solution, elle eut au moins le mérite de la soulager. Elle lui aurait bien sauté dans les bras de gratitude, voire fait une demande en mariage – se pouvait-il qu’elle ait perdu plus de sang qu’elle ne l’avait cru ? – mais l’endroit n’était pas vraiment approprié pour ce genre d’élan. Sans compter que la souffrance n’avait pas encore totalement reflué. Et qu’ils n’étaient pas au bout de leur peine. Au lieu de quoi, elle se contenta de le remercier sobrement.

Elle ne fit pas sa difficile non plus quand Alden lui proposa son soutien. Elle aurait été bien en peine de faire sa fière et de refuser l’épaule solide – quoi que passablement abîmée – de l’un de ses alliés. Elle lui adressa un sourire chaleureux. Un bon gars, ce Wheeler. Si elle survivait à cette bataille, elle se promit de lui payer une bonne bouffe.

Ce qui était plutôt mal engagé, avouons-le. L’enchantement mortel qui résonna dans l’assemblée, accompagné de son traditionnel et terrible éclair vert donna le ton d’un nouveau rebondissement. Elle aurait bien hurlé une insulte quelconque en réponse au dépit et à la colère intense qu’elle ressentit aussitôt, mais des petits poussins jaunes commençaient tout juste à se dissiper devant ses yeux et elle n’en eut pas la force.
Peut-être aurait-elle du prendre sur elle, cependant. A voir les regards haineux qui se tournèrent vers tous les étrangers présents, à l’évidence, les villageois se carraient comme de leur première robe de sorcier que ce soit l’autre poufiasse de Salamander qui ait pu lancer ce sortilège. Mangemorts, Phénix, Ministère … Tous des menaces. Dans le même panier.

De plus en plus agacée, elle fut ravie de suivre Alden pour se frayer un chemin parmi la foule. Grimaçant au début à chaque pas, elle finit par réaliser que la douleur était devenue supportable et que le dernier événement lui avait conféré un regain d’adrénaline. Elle allait d’ailleurs signaler au jeune homme qu’elle pouvait se débrouiller lorsqu’il fut envoyé à terre, elle-même atterrissant sur les genoux sous l’impact.


« Wheeler ! Ca va ? Rien de cassé ? » s’inquiéta-t-elle immédiatement alors que les bords de sa propre plaie lui tirait dangereusement.


Fort heureusement, il se remit rapidement debout et l’informa qu’il partait à la recherche de la fille Wallas. Elle acquiesca, sur le point de le suivre, lorsqu’une imprécation à quelques mètres d’elle attira son attention.

Une Mangemort venait de balancer un impero et se servait d’une femme pour attaquer ses voisins.

La goutte d’eau.


« MAIS QUELLE ESPECE DE GARCE ! »


Cette fois, elle ne s’était pas retenue. Au comble de l’indignation, elle partit à grandes enjambées en direction de la félonne. Tellement énervée, d’ailleurs, qu’elle ne vit pas l’expulso venir. Un habitant l’avait choisi pour cible, avant de s’écrouler, victime d’un coup de bec dévastateur. Sauf qu’un autre badaud la bouscula à ce moment précis et ce fut lui qui se retrouva projeté plus loin.

En attendant, Jane s’était tout de même pris un coup de coude dans l’œil et était quitte pour un bel œil au beurre noir. Elle porta sa main à son visage, chancelante sur ses appuis. Butée sur son objectif, elle continua néanmoins de se frayer un chemin parmi la foule, bousculée de toute part alors qu’elle accusait le retour des volatiles devant son œil ouvert.

Le temps qu’elle accède enfin à l’endroit où se trouvait la salope à l’imperium – blessée au bras -, elle avait été rejointe par l’autre tarte périmée au doloris – qui semblait être venue à sa rescousse, justement.

Génial. Deux pour le prix d’une. La Callaghan aurait-elle était un peu Gryffondor dans l’âme ? Possible. Ou alors, le fait qu’elle soit hors d’elle la rendait réellement inconséquente.

Elle se planta devant les deux femmes, échevelée, ses prunelles lançant des éclairs.


« Alors on n’est pas capable de se débrouiller toute seule ? T’as oublié ton elfe à la maison ? » railla-t-elle avant de lever sa baguette. « Lashlabask ! »


Dé 1 :
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 16:56

La sang-mêlée s’était mise à ramper au sol, et comble du délice d’autres bonnes âmes s’était fait un devoir de la punir. Avec délice Calliope observait chacun des spasmes douloureux qui parcouraient son visage. Un spectacle captivant, trop vite interrompu par l’arrivée impromptu d’une nouvelle masse de sorciers, dont son cousin, la fille qui avait aidé sa sœur à s’évader, et la tornade Lyanna Salamander. La raison de leur déroute se fit vite connaitre, massifs et terribles les hippogriffes se frayaient un chemin dans le sang.

Si céder à la panique était tentant, la Kark tint tout de même. Survivre à une attaque nucléaire rendait des hippogriffes moins intimidant, mais moins dangereux. Après Assapor, elle n’était plus à ça près. La poufsouffle tenta de mobiliser ses connaissances théoriques sur ces bêtes, mais dans le feu de l’action ne lui revenait que par flash l’image de son interrogation de quatrième année. Le schéma encré sur le parchemin nécessitait qu’on nomme chacune des parties du corps de la bête. Ainsi, la Rosier saurait avec délice les termes scientifiques des parties du corps de l’hippogriffe qui la truciderait. Ses restes de théories se limitaient à cela, quant à la pratique… Il n’y avait eu qu’un cinglé dans l’histoire de Poudlard qui s’était empressé d’imposer à des élèves de vraies créatures aussi imprévisibles et dangereuses que des hippogriffes. Dans un mouvement de baguette maladroit, elle s’évertua à en capturer un.  Mais le sortilège se heurta à un mur, contrainte de reculer, elle trébucha dans sa fuite sur un corps gisant au sol. Affalée sur le mort, elle put savourer l’ironie de la situation. Elle allait mourir lacérer par une créature se trouvant sur le blason de son camp.

Et puis l’Italien rappliqua, lui tendant une main secourable pour se relever, avant de l’attirer vers Arutha. D’abord inquiète que la couverture d’Arutha est été percée à jour, son inquiètude fut vite balayée par un autre problème. « Madamé Rosillé.  Jé né vé pas qué l'on sé séparé. A trrrrowa, on séra plou forts. Jé déjà perdou notrrré péré et c'est souffissant... » Elle avait dû mal comprendre, cet étranger parlait mal leur langue, et en tant que Zabini devait être un peu limité. Il n’y avait qu’à voir Naïma, gentille, mais greluche. Ça devait être une tare familiale, ce pauvre type ne savait pas ce qu’il disait. C’était certain. Elle chercha le regard d’Arutha pour y lire quelque chose, mais impossible dans ce chaos. Calliope opta pour la solution la plus indiquée pour ce genre de problèmes en plein bataille : le déni.

Elle vit Robin et Lyanna s’attirer l’ire de la foule de villageois, avant de se détourner d’eux, il restait de la bête à tuer. « Diffindo » Le maléfice heurta la patte de l'hippogriffe, sans la trancher, la plaie était profonde faisant ployer le temps d'un instant la créature. Son cri de douleur attira l'attention des villageois hostiles qui bien vite se tournèrent vers la responsable. Une salve de sort s'envola dans direction, elle en para deux, avant de voler dans les airs et de perforer une vitrine. Encore. Si la défenestration devenait une habitude, la douleur demeurait la même.

On croise les doigts !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope Rosier le Sam 19 Avr 2014 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 16:56

Le membre 'Calliope Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 20:23

« Espè...ce de... verm...ines... » Lyanna Salamander se débattait comme une lionne. Elle avait encore sa baguette en main et n'attendait qu'un moment de grâce pour s'en servir à bon escient, soit en faisant sortir les tripes de ces mécréants pour redécorer la place qui manquait de splendeur. « AMITTERE MEMBRUM ! CARO LACERATA ! » Robin envoyait des sorts en tous sens, se moquant parfaitement de ses cibles. Sa tante était la seule chose qu'il avait en tête. Il ne voyait pas Lannister et Macnair s'évertuer à libérer le passage. Il ne voyait plus les hippogriffes mettre à mal les sorciers. Et encore moins ces saloperies de Phénix tout autant acculés qu'eux. « DEPRIMO MAXIMA ! » Lyanna avait réussi à viser derrière ses assaillants. Le sol s'effrita à trois mètre d'eux et un cratère engloutit les personnes et bestioles présentes dans le rayon. Alertés par les cris redoublant, les deux sorciers qui la malmenaient eurent un moment d'inattention. Un moment fatal : les deux Salamander leur arrachèrent sans hésitation un dernier souffle. « Maintenant, on se débrouille pour mettre ça sur le dos des Phénix en les poussant à la faute. » soit à tuer du campagnard. Chose aisée quand on savait que le Ministère avait emmerdé des Phénix pour avoir tué des moldus.

« Merci Whee... ler ? Mais vous êtes blessé ! Et et... vous aussi Cooper ! Saletés de bestioles... » Elinor regretta de ne pas avoir suivi les traces de son père en embrassant la voie de la médicomagie. Elle aurait sûrement été plus utile ainsi. Sa cheville gauche la lançait atrocement, elle avait dû se la tordre en tombant sous le poids de la bête. « Ils ont commencé à tuer... » Heylen avait réussi à les rejoindre, elle semblait mal en point elle aussi. Les deux jeunes femmes étaient en position de défense, protégeant les deux Phénix bien plus amochés qu'elles. « Il faut qu'on se regroupe. » Et le bruit sourd du sortilège de Lyanna attira leur attention.

Zacharias, lui, était du côté de Bruce, non loin des Héritiers, ces fils de goules. Et Yaxley fit son apparition. Il avait disparu bien tôt, juste avant que la bagarre n'éclate, pour se transformer en combat. « Il faut arrêter le massacre. Il faut les faire partir. » Zacharias se demandait de qui il parlait. Dans le doute, il leva sa baguette. « NON SMITH ! » Heylen s'interposa en boitant mais sans perdre de sa superbe. Elle avait dans le regard la même étincelle que sa mère, ce même feu ardent qui imposait une sorte de respect sans qu'on ne s'y attende. « Je... Mon fils ne mérite pas sa condition mais jamais... jamais il ne voudrait que cela se passe comme ça et... SONORUS ! » Zacharias était tendu, Heylen aussi. Mais elle espérait. « L'ENNEMI N'EST NI LE MINISTERE, NI L'ORDRE. SI VOUS VOULEZ SAUVER LA VILLE, BATTEZ-VOUS CONTRE LES MANGEMORTS ! » C'était inespéré... Mais sûrement utile. Heylen eut juste le temps de lancer un protego pour contre l'attaque de Lyanna Salamander. Des tas d'étincelles vertes vinrent danser tout autour de la zone protégée. « Merci... - Elinor, Smith, mettez-le à l'abri. » Elle n'était pas encore Auror mais ça viendrait et pour cela, il fallait qu'elle se lance pour de bon. « DISTRAHET ! » Le sort percuta de plein fouet Lyanna Salamander qui se mit à hurler. « BLIXTEN ! » La victoire d'Heylen fut écrasée par le sort que lui envoya un habitant. N'avait-il donc pas entendu Yaxley ? « Prenez-moi avec vous Miss Salamander. Jeremiah. » Le jeune homme devait avoir à peine vingt ans. Il l'aida à se relever. « Fais tes preuves et on verra Jeremiah. » Un signe de tête plus tard, le jeune Jeremiah se battait aux côtés des mangemorts. Et il n'était pas le seul. Une poignée d'habitants semblait être dans le même cas : l'envie de changer de vie et de s'investir auprès des mangemorts pour de bon. Un protego sauva Marion d'un sort peu ragoutant. « Sauve plutôt les Héritiers Jeremiah, tu marqueras plus de points. »

Le silence des enfants Kark mit Cesare mal à l'aise mais il n'eut pas le temps de s'en soucier bien longtemps : le chef du village avait visiblement décidé de s'allier aux Phénix. « Sou-per-bé. Il n'est manqué plou qué ça. Il faut qu'on sé régroupé. Nous dévons... » Un habitant lui sauta dessus et le fit rouler dans le gouffre avant qu'il n'ait pu terminer sa phrase. Les deux enfants Kark subirent le même sort.

Informations Rp  

ϟ Il reste encore quelques hippogriffes mais ils commencent à prendre la fuite.

ϟ Quelques habitants décident de ne pas écouter Yaxley et de se battre aux côtés des mangemorts.

ϟ Le deprimo n'a pas "englouti" vos personnages mais les a déstabilisés. Des habitants tentent d'ailleurs de les pousser dans le trou (comme Cesare, Arutha et Calliope)... Où deux hippogriffes sont tombés. Ils n'ont pas assez de place pour prendre leur envol malheureusement. Ils sont affaiblis mais stressés. Heureusement, une poignée d'habitant sert déjà de punchingball aux bestioles.

ϟ Calliope Rosier, Arutha Kark et Marion Vaisey ont raté un tour.

ϟ Vous avez jusqu’à dimanche 22 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers