ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I - Page 3



 



ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:11

Le membre 'Arutha L. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:45

Sa baguette. Il fallait absolument que Jane retrouve sa baguette. Ah ! Elle pouvait faire sa maligne après ses deux attaques balancées sur le Kark ! Sauf que là, elle avait l’air beaucoup moins redoutable, à quatre pattes sur les pavés, tâtonnant à la recherche de sa précieuse arme !
Elle jura, repoussa une paire de jambes qui avait manqué lui écraser la main. Cette dernière se referma enfin sur le bout de bois qui reposait … Sur une surface beaucoup plus molle. De la chair.

Ses lèvres expulsèrent un hoquet écœuré tandis qu’elle identifiait son porte-baguette comme un être humain. Les yeux clos et le visage tuméfié, du sang s’écoulait d’une large plaie à la tempe. Impossible de dire si elle avait affaire à son premier cadavre de la journée ou s’il était simplement évanoui. Malheureusement pour Jane – et pour la plupart des Phénix présents, elle avait déjà eu affaire à la mort en combat. Et elle espérait ne jamais s’habituer à cette vision.

Quoi qu’il en fut, elle n’eut pas l’occasion de vérifier si elle pouvait lui porter secours. La silhouette d’Arutha se dessina devant elle, l’air aussi furieux que meurtrier.

Visiblement, la Callaghan s’était fait un nouveau meilleur ami.

Elle se remit sur ses jambes juste à temps pour lancer un protego, parant ainsi l’attaque avec laquelle il espérait sans aucun doute la mettre définitivement à terre.


« Essaie encore, face de bouse ! »


Ils auraient pu continuer leur petit duel comme ça un bon moment si Heylen ne l’avait pas rappelé à l’ordre. Elle recula du plusieurs pas et la foule lui masqua son adversaire l’espace de quelques secondes. Suffisamment pour qu’elle puisse lui tourner le dos et filer en direction de la voix de Metelli.

« Faire quelque chose », oui, ils ne demandaient que ça ! Mais quoi ? Entre la foule en furie et ces saletés de Mangemorts, comment pouvaient-ils décemment intervenir ? La situation leur avait échappé avant même qu’ils se pointent à Lakeshire.

Et le pire restait à venir.

Alors qu’elle rejoignait l’imposant Blackburn, des cris retentirent. Des hurlements bien différents de ceux qui retentissaient à leurs oreilles depuis le début de l’altercation. Inhumains. Bestiaux.

Des martèlements des sabots. De grandes ailes ornées de plumes. Des becs acérés.


« Par toutes les catins de Viviane … » lâcha-t-elle, sa mâchoire inférieure pendant un instant dans le vide.


Des hippogriffes. Quelle expression française avait-elle appris lors d’un de ses récents voyages ? Ah oui. « C’est le pompon sur la Garonne ». Tout à fait approprié en les circonstances !

Son regard croisa celui de Bruce, puis celui de Heylen. Avant que chacun ne comprenne que les bestioles, apeurées et toute masse courante, représentaient le plus grand danger immédiat.

Elle eut juste le temps de voir Smith, Cooper et Wheeler réapparaître non loin de là. Un hippogriffe fut ligoté avec succès par Bruce, néanmoins, l’un d’entre eux allait s’en prendre à Elinor.


« HEY TOI ! » La créature tourna la tête vers elle. « OUI TOI ! AMENE-TOI SALE BÊTE ! »


Insulter un hippogriffe, c’était vraiment la dernière chose à faire et Jane en avait parfaitement conscience, quand bien même elle s’était lamentablement ramassée à sa BUSE de Soins aux Créatures Magiques ! Il n’en fallut pas plus à l’animal pour changer de cible et foncer droit sur elle.


« Aridae cuti ! »


Le sortilège toucha bien sa cible mais n'eut absolument pas l'effet escompté. Loin de ralentir, la bestiole paraissait toujours aussi furieuse et Jane ne dut qu'à un prodigieux réflexe  - entendons par là, se jeter au sol avec toute la grâce d'une panthère bourrée - de ne pas se manger sa patte en plein visage.

Au lieu de ça, elle sentit la morsure dans son dos. Non, pas une morsure. Une griffure ! Son hurlement de douleur déchira les environs une demie-seconde après que la lacération ait eu raison de sa veste, de son tee-shirt et, par la même occasion, de sa peau.

Des larmes de souffrance et de rage commencèrent à couler le long ses joues, ajoutant au liquide vermeil qui s'échappait de son omoplate.

Quelle façon de mourir débile, pensa-t-elle fugacement tandis que son instinct de survie la poussait à ramper sur le sol.


Vilains petits dés !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...


Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope Rosier le Sam 19 Avr 2014 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 16:56

Le membre 'Calliope Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Avr 2014 - 20:23

« Espè...ce de... verm...ines... » Lyanna Salamander se débattait comme une lionne. Elle avait encore sa baguette en main et n'attendait qu'un moment de grâce pour s'en servir à bon escient, soit en faisant sortir les tripes de ces mécréants pour redécorer la place qui manquait de splendeur. « AMITTERE MEMBRUM ! CARO LACERATA ! » Robin envoyait des sorts en tous sens, se moquant parfaitement de ses cibles. Sa tante était la seule chose qu'il avait en tête. Il ne voyait pas Lannister et Macnair s'évertuer à libérer le passage. Il ne voyait plus les hippogriffes mettre à mal les sorciers. Et encore moins ces saloperies de Phénix tout autant acculés qu'eux. « DEPRIMO MAXIMA ! » Lyanna avait réussi à viser derrière ses assaillants. Le sol s'effrita à trois mètre d'eux et un cratère engloutit les personnes et bestioles présentes dans le rayon. Alertés par les cris redoublant, les deux sorciers qui la malmenaient eurent un moment d'inattention. Un moment fatal : les deux Salamander leur arrachèrent sans hésitation un dernier souffle. « Maintenant, on se débrouille pour mettre ça sur le dos des Phénix en les poussant à la faute. » soit à tuer du campagnard. Chose aisée quand on savait que le Ministère avait emmerdé des Phénix pour avoir tué des moldus.

« Merci Whee... ler ? Mais vous êtes blessé ! Et et... vous aussi Cooper ! Saletés de bestioles... » Elinor regretta de ne pas avoir suivi les traces de son père en embrassant la voie de la médicomagie. Elle aurait sûrement été plus utile ainsi. Sa cheville gauche la lançait atrocement, elle avait dû se la tordre en tombant sous le poids de la bête. « Ils ont commencé à tuer... » Heylen avait réussi à les rejoindre, elle semblait mal en point elle aussi. Les deux jeunes femmes étaient en position de défense, protégeant les deux Phénix bien plus amochés qu'elles. « Il faut qu'on se regroupe. » Et le bruit sourd du sortilège de Lyanna attira leur attention.

Zacharias, lui, était du côté de Bruce, non loin des Héritiers, ces fils de goules. Et Yaxley fit son apparition. Il avait disparu bien tôt, juste avant que la bagarre n'éclate, pour se transformer en combat. « Il faut arrêter le massacre. Il faut les faire partir. » Zacharias se demandait de qui il parlait. Dans le doute, il leva sa baguette. « NON SMITH ! » Heylen s'interposa en boitant mais sans perdre de sa superbe. Elle avait dans le regard la même étincelle que sa mère, ce même feu ardent qui imposait une sorte de respect sans qu'on ne s'y attende. « Je... Mon fils ne mérite pas sa condition mais jamais... jamais il ne voudrait que cela se passe comme ça et... SONORUS ! » Zacharias était tendu, Heylen aussi. Mais elle espérait. « L'ENNEMI N'EST NI LE MINISTERE, NI L'ORDRE. SI VOUS VOULEZ SAUVER LA VILLE, BATTEZ-VOUS CONTRE LES MANGEMORTS ! » C'était inespéré... Mais sûrement utile. Heylen eut juste le temps de lancer un protego pour contre l'attaque de Lyanna Salamander. Des tas d'étincelles vertes vinrent danser tout autour de la zone protégée. « Merci... - Elinor, Smith, mettez-le à l'abri. » Elle n'était pas encore Auror mais ça viendrait et pour cela, il fallait qu'elle se lance pour de bon. « DISTRAHET ! » Le sort percuta de plein fouet Lyanna Salamander qui se mit à hurler. « BLIXTEN ! » La victoire d'Heylen fut écrasée par le sort que lui envoya un habitant. N'avait-il donc pas entendu Yaxley ? « Prenez-moi avec vous Miss Salamander. Jeremiah. » Le jeune homme devait avoir à peine vingt ans. Il l'aida à se relever. « Fais tes preuves et on verra Jeremiah. » Un signe de tête plus tard, le jeune Jeremiah se battait aux côtés des mangemorts. Et il n'était pas le seul. Une poignée d'habitants semblait être dans le même cas : l'envie de changer de vie et de s'investir auprès des mangemorts pour de bon. Un protego sauva Marion d'un sort peu ragoutant. « Sauve plutôt les Héritiers Jeremiah, tu marqueras plus de points. »

Le silence des enfants Kark mit Cesare mal à l'aise mais il n'eut pas le temps de s'en soucier bien longtemps : le chef du village avait visiblement décidé de s'allier aux Phénix. « Sou-per-bé. Il n'est manqué plou qué ça. Il faut qu'on sé régroupé. Nous dévons... » Un habitant lui sauta dessus et le fit rouler dans le gouffre avant qu'il n'ait pu terminer sa phrase. Les deux enfants Kark subirent le même sort.

Informations Rp  

ϟ Il reste encore quelques hippogriffes mais ils commencent à prendre la fuite.

ϟ Quelques habitants décident de ne pas écouter Yaxley et de se battre aux côtés des mangemorts.

ϟ Le deprimo n'a pas "englouti" vos personnages mais les a déstabilisés. Des habitants tentent d'ailleurs de les pousser dans le trou (comme Cesare, Arutha et Calliope)... Où deux hippogriffes sont tombés. Ils n'ont pas assez de place pour prendre leur envol malheureusement. Ils sont affaiblis mais stressés. Heureusement, une poignée d'habitant sert déjà de punchingball aux bestioles.

ϟ Calliope Rosier, Arutha Kark et Marion Vaisey ont raté un tour.

ϟ Vous avez jusqu’à dimanche 22 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers