ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I - Page 2



 



ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 17:51

La lèvre supérieure de Jane s’ourla d’un sourire satisfait tandis que son sortilège faisait mouche. Elle avait parfois la rancune tenace et voir le Kark à quatre pattes, jurant entre ses dents après avoir convulsé comme un moldu épileptique, lui renvoyait un délicieux goût de vengeance.

Pas le cœur à pavoiser, cependant. Autour d’eux, on courrait en tous sens, des filets colorés continuaient de fuser et encore une fois, elle ne dut qu’à un réflexe d’esquiver l’un d’entre eux. Ce fut certainement ce qui la perdit. A peine eut-elle fait un pas de côté qu’une vive douleur prit racine à son épaule pour aller vriller jusque dans tous ses nerfs. Un cri lui échappa alors que les effets de ce qu’elle identifia comme un doloris s’atténuaient.

Juste à temps pour entendre l’autre pizza la traiter de « garcé ». Okay. Il voulait jouer à ça. Très bien. Il voulait faire son malin avec son accent pourri. Pas de problème. La colère qui montait de plus en plus en elle avait un effet plutôt positif sur sa mémoire et si elle était très loin de maîtriser la langue maternelle de son adversaire, elle en possédait quelques bases suffisantes pour s’avancer sur son terrain.  


« Va fa enculo !* » hurla-t-elle avec beaucoup de classe tout en frottant son membre encore sensible. « Moi aussi je peux t’insulter dans ta langue mat… »


Elle l’avait vu lever son arme, elle tenait la sienne prête. Quelqu’un dans son dos la bouscula. Une seconde d’inattention et BIM ! Elle hoqueta tandis que sa peau se déchirait, l’empêchant de finir sa petite phrase. Il lui fallut serrer les dents et secouer la tête à plusieurs reprises en respirant très fort pour que la souffrance reflue enfin et qu’elle puisse retrouver une pensée cohérente.


« … Bordel de scrout ! » Cohérente, oui. Polie, c’était trop lui demander. Elle prononça l’incantation au moment où le sortilège de l’autre greluche de Salamander balayait Elinor. « Defenestro ! »


Dé#1 : Ô solemiooooo! :
 


Décidément, il fallait vraiment que les gens se calment par ici ! A peine Jane eut-elle terminé l'incantation qu'un autre badaud la percuta. Elle se ramassa sur les fesses et eut juste le temps d'apercevoir qu'elle avait manqué sa cible. Cela dit, c'était le Kark qui avait pris, donc on ne pouvait pas qualifier sa tentative d'échec cuisant.

Si on exceptait le fait que sa propre baguette venait de lui échapper.


Traduzione !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...




Dernière édition par Jane E. Callaghan le Mer 16 Avr 2014 - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 17:51

Le membre 'Jane E. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 20:10

Smith semblait déjà avoir repris du poil de la bête : baguette levée, il s’en prit à la dernière venue… Pour simplement l’handicaper avec un peu de fumée. Cela devait être désagréable, mais en soi, rien de bien terrible. Alden était occupé à retirer ses bouts de charbon. Quant aux capacités de Zakary… N’en parlons pas. En bref ? Ils étaient formidables tous les droits. Et pour le coup, Wallas avait vraiment bien fait de les convoquer.

Et en face, mis à part la demoiselle occupée à vomir un peu de fumée, les Mangemorts étaient encore tout ce qu’il avait de plus frais. Salamander y compris, forcément – sinon ça n’aurait pas été drôle, n’est-ce pas ?

« Monsieur Cooper. Je mentirais si je disais être content de vous revoir. »
Plaisir partagé, songea-t-il, bien qu’il n’afficha rien qu’un sourire (un rictus, plutôt) pincé en guise de réponse. Après tout, si le jumeau Salamander en avait après lui, il était le seul, l’unique responsable (félicitations Fécondator, fier de toi ?). Et puis… Bah. Ce n’était jamais rien de plus qu’un Mangemort parmi d’autres qui en voulait à sa peau, qui plus est un…

Non. Rectification : plus un débutant.
Il n’avait pas eu le temps de placer un protego avant que le filet couleur de bronze, brusquement sorti de la baguette de Robin, ne l’atteigne. En plein dans le mille. C’était un sort informulé, mais qu’à priori, le Phénix ne connaissait absolument pas.
Merde, qu’est-ce que…
Il n’était pas blessé. C’était déjà cela. Mais l’instant d’après, Zak réalisa qu’on lui avait injecté du plomb dans chacun des membres. Impossible de courir si le besoin s’en faisait ressentir. Impossible de lever sa baguette en une fraction de seconde – et le Serdaigle n’avait clairement pas besoin de cela : il n’était pas foncièrement maladroit une baguette entre les mains, mais n’était toutefois pas de taille à concurrencer un tireur d’élite (ou… un sang-pur mangemort jusqu’au bout des ongles qu’on aurait entrainé dur des jours et des jours d’affilée ; juste un exemple pris par le plus grand des hasards). Impossible aussi de s’envoler dans l’immédiat. Et ça, ça le contrariait beaucoup. Sans être aussi stupide qu’un Gryffondor dans le feu de l’action, il n’était pas lâche et n’avait pas prévu de s’enfuir, mais… Quand même. La perspective de pouvoir se transformer n’importe quand le rassurait toujours un minimum. Sans parler du fait qu’il n’avait aucune idée de comment il pourrait faire passer le sortilège, ni combien de temps durerait cette foutue merde. « Putain de Salamander » cracha-t-il finalement.
Contrarié, vous dites?
Baguette toujours en main, il la leva aussi rapidement que possible (ce qui s’avéra plus ou moins raté) et jugea bon d’enchainer sur un sort informulé : au moins aurait-il le bénéfice de la « surprise », faute d’être rapide et d’être tout à fait certain que cela puisse fonctionner. Bref. Une seconde de totale concentration plus tard, l’everte statum était lancé.

Spoiler:
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Mer 16 Avr 2014 - 20:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 20:10

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alden D. Wheeler
Messages : 1333 Crédits : Avatar, signa : Moi | GIF : tumblr | Texte : Paul Eluard
Age du personnage : 30 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Joaillier - Lapidaire - Sertisseur | Il a repris la bijouterie désertée de ses parents après le coup d'état de décembre 2021.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un caméléon.
Epouvantard : Une main purulente qui s'extirpe d'un tas de braises rougeoyantes et lui attrape la cheville d'une poigne de fer pour l'entraîner avec elle.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 23:33

Nom d'un goule. Le blond eut le temps de lancer un « Protego », faisant ricocher les charbons ardents. Plusieurs rebondirent sur le mur donc sur moi : un dans la nuque, un ricocha sur mon ventre, un troisième glissa sur mes cheveux puis tomba sur mon épaule et le dernier à côté... Je serrai les dents, étouffant la plainte de douleur qui m'échappa. J'inspirai rapidement puis virai d'un revers de main celui sur mon épaule qui avait entamé le tissu et ma peau. J'expirai et mes doigts tâtonnèrent deux-trois secondes avant de récupérer celui coincé entre mon col et ma nuque, dans un grognement douloureux. L'odeur de chair brûlée envahit mes narines. Miam.
Je n'eus pas conscience du sortilège lancé par la jeune femme brune et qui échoua.

Je me concentrai à nouveau sur ce qu'il se passait. Une troisième mangemort était apparue. Elle lança un sortilège qui... je ne le sus jamais car des habitants déboulèrent à cet instant précis dans la ruelle. Des sorts fusèrent. Je me baissai à temps pour en éviter un qui me grilla plusieurs mèches de cheveux. Le sort fit exploser un poubelle non loin... Okay. Les gens avaient la rage ici, et bien. Ils ne faisaient aucune distinction de faction... L'un d'entre eux me tomba dessus, lui-même bousculé par l'un de ses sympathiques camarades.
Du coin de l’œil, je vis que Zacharias s'était relevé, mais là où j'étais, je ne pouvais voir Zak. Je ne pus empêcher l'inquiétude de me vriller les tripes, même si je savais ce pour quoi nous étions là. Nous avions notre devoir à accomplir – même si présentement, les habitants étaient plus dans l'optique de se fracasser joyeusement le crâne qu'autre chose. Je me concentrai donc sur l'homme qui venait de nous étaler par terre.

A lors que je le repoussais, je sentis l'arrière mon crâne vibrer de douleur. Je m'accroupis ensuite près de lui. « Rien de cassé ? » Je ne savais pas s'il m'était hostile mais je m'inquiétai de son sort malgré tout. Il hocha la tête en signe de dénégation, méfiant. Du sang coulait de son cuir chevelu. J'ajoutai donc à la hâte : « Retrouvez votre famille, vos proches et allez vous mettre à l'abri ! Des mangemorts sont là, ça va mal tourner, croyez-moi... »

# Dé 1 :
 

Je portai la main à ma blessure après un bon gros juron. L'homme n'était plus en vue, j'en profitai pour me relever aussi rapidement que possible. De suite, je vis Zakary se prendre un sortilège, le laissant à la merci des mangemorts. Un nœud se forma dans mon ventre et, sans réfléchir, je me frayai un chemin vers lui. J'évitai d'abord un sort de justesse puis tentai d'avoir le mangemort blond en ligne de mire. Les habitants s'activant dans tous les sens, ce fut impossible. Merde. Nous devions absolument sortir de cette ruelle sous peine de nous retrouver acculés voire de blesser un habitant. Je continuai d'avancer et arrivai enfin près du Cooper qui semblait sous l'emprise d'un genre de maléfice d'entrave. J'attrapai son bras avec force, tirai et me retournai pour nous diriger vers l'autre côté. En relevant la tête, je vis une ouverture vers Salamander, qui ne manquerait pas de nous défoncer la gueule s'il le pouvait.
Je brandis ma baguette vers lui et lançai un « Inniti Graviter ».

# Dé 2 :
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom
Je suis né pour te connaître
Je suis né pour te nommer.


Dernière édition par Alden D. Wheeler le Jeu 17 Avr 2014 - 0:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Avr 2014 - 23:33

Le membre 'Alden D. Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 7:09

Plus mordante que ces lanières enflammées, les paroles de la Metelli avaient avivé un brasero qui n’avait pas besoin de l’être. La comparaison fut plus cuisante que l’attaque en elle-même. Elle n’avait rien à voir avec cette odieuse sang-mêlée, si ce monstre issue de la lie de la société sorcière pouvait l’atteindre ça ne prouvait en rien une potentielle supériorité. Les sang-mêlés étaient dangereux, pas puissant mais nuisible, ce qui justifiait leur extermination totale.

D’instinct la Kark avait ôté sa cape enflammé, ne laissant derrière elle qu’une forte odeur de roussi et deux brûlures sur chaque bras. Elle serra les dents, refusant de crier d’ajouter de l’huile sur le feu de son opprobre. Et puis elle avait connu pire, plus douloureux dans des situations plus désespérée. Les deux brûlures ne la handicaperaient, que si elle se focalisait dessus. Pour le moment l’adrénaline et le feu de la vengeance, l’empêchait d’y penser. Et puis elle avait prévu des baumes et des potions… le petit bruit d’explosion qui s’échappa de sa cape lui rappela que la série de petites fioles se trouvaient dans la poche interne de cette dernière.

Au même moment l’Italien s’était mis à brayer, acculant une des phénix. Après plus d’un an en Angleterre, n’aurait-il pas dû commencer à perdre son stupide accent ? Le bellâtre perdait radicalement de sa superbe et de sa crédibilité à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. Mais quelle importance, les Zabini n’étaient qu’une famille de criards superficiels, tout juste bon à parader des vêtements ridiculement chers de leur composition. Famille de tailleurs avec un ascendant gobelin, des gens méprisables et plein de mépris. Les sorts fusèrent, la Macnair  s’échoua lamentablement à ses pieds, contraignant la Kark à la contourner avec une pointe de dédain. Un sort siffla à son oreille,  lui faisant comprendre qu’elle ne l’avait esquivé que de justesse. Incapable d’identifier sa source, elle n’apercevait que le villageois responsable que lorsqu’elle passa à nouveau à l’attaque. Elle stoppa le maléfice d’un protego habile, et s’efforça de contrattaquer, mais son sortilège s’échoua dans le vide. Un autre villageois pro-mangemort avait déjà cloué au sol son asseyant. Parfait. Elle pouvait ainsi recentrer son attention sur la garce Metelli. « Defenestro »

L'onde de choc percuta la Metelli, qui vola un instant dans les airs sans obstacle pour l'arrêter, elle retomba lourdement sur le sol. « Il serait temps que tu apprennes où est ta place, Metelli. Dans la boue avec la lie de ton espèce.Il serait temps également, que les gens se rappellent la façon doivent être traité les sang-mêlés. » Elle cracha le dernier mot, comme un venin injurieux. Le qualificatif était une insulte à lui seul. Dans le même temps Arutha venait d'être percuté par le même sort. Passablement inquiète de le voir écopé de deux sortilèges successifs, elle dut se retenir d'aller l'aider à se relever.
On croise les doigts !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope Rosier le Jeu 17 Avr 2014 - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 7:09

Le membre 'Calliope Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 10:53

Elle avait manqué Bruce, mais une garce Phénix avait morflé à sa place… C’était déjà ça. Avec un sourire mauvais, elle regarda l’échalas insipide se tordre de douleur - pas assez au goût de la Macnair, mais c’était le poireau gallois qu’elle avait voulu voir souffrir, pas la planche à repasser irlandaise, ça ne pouvait pas être aussi fort que prévu…
Elle remarqua sans vraiment y prêter attention que la fille Kark se planquait derrière elle lorsqu’un sort fusa de son dos pour échouer lamentablement sur un Protego. Mais quel intérêt ? Les Kark étaient une famille de lâches et de traitres, on ne pouvait rien en attendre de plus…
De même écrasa-t-elle Cesare de son mépris lorsqu’il lui offrit un compliment sur la réussite de son attaque, avec son accent de bellâtre sans saveur. Non bon d’accord, il était plus que consommable et elle n’aurait pas hésité à le mettre dans son lit - d’accord ou non - en d’autres circonstances, mais c’était un Ombre, et un traitre lui aussi : les Zabini soutenaient les Héritiers, non ? Rejoindre l’Ombre tout seul comme un grand était une hérésie des plus étranges… Bref.

Les sorts continuaient de fuser autours d’eux, mais surtout, elle reconcentra son attention sur le Blackburn qui continuait de l’invectiver. Minable en plus. Il l’avait habituée à mieux, dans le genre insultant.

« T’as pas fini de m’entendre, balourd décérébré ! Sauf si tu veux t’arracher les oreilles pour être tranquille ? Je peux me charger de l’opération avec grand plaisir, enfoiré ! » Elle ouvrit la bouche pour poursuivre mais il avait lancé un Expulso pendant qu’elle terminait sa tirade, tant et si bien qu’elle en avait omis de penser à se protéger. Heureusement pour elle, le sort n’avait sans doute pas la puissance attendue - voila ce qui arrivait quand on était un traitre sans cervelle. Enfin elle se retrouva quand même sur les fesses - ce qui lui arracha un hii de pucelle - et sur le chemin d’un villageois qui s’étala sur elle. Elle eut le souffle momentanément coupé mais elle reprit vite ses esprits.

« Degage de là pauvre abruti ! » marmonna-t-elle en repoussant l’homme qui se trémoussait lui-même pour se relever. Libérée du poids incommodant, elle se mit à genoux / quatre pattes et n’attendit pas d’être sur ses pieds pour pointer sa baguette vers Bruce.

« FLUMEN IGNITEEEEE » brailla-t-elle sans retenue.

Phénix grillé droit devant !:
 


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Jeu 17 Avr 2014 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 10:53

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marion J. Vaisey
Messages : 2504 Crédits : moi-même (avatar), broadsword (code) & tumblr (gifs)
Age du personnage : 21 ans.
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Assistante au Magenmagot Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Panda roux
Epouvantard : Coincée dans un miroir et voir les murs se rapprocher sans réussir à s'en sortir. (Assapor style)
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 11:27


Les habitants et leurs actions:
 

On avait vu franchement mieux comme entrée en matière, des deux côtés d’ailleurs. Entre moi et la Lannister qui avions joliment raté nos sorts respectifs et les Phénix en face qui n’étaient pas mieux (mention spéciale à « Wheeler » et son sort qui se retourna contre lui à cause du Protego de Salamander numéro deux), ce début de bataille ne commençait vraiment pas fort. Et n’allait pas en s’arrangeant.

Les habitants arrivèrent en trombe, s’agitant dans tous les sens et balancent des sorts à tout va. Génial. Ma capuche tomba alors que j’essayais d’éviter de me faire happer par la foule. Cette cape était décidément plus handicapante qu’autre chose, surtout dans une situation pareille avec autant de sorciers déboussolés. A cause de cette foule, j’avais réussi à perdre les deux Héritiers qui m’accompagnaient. Et en les cherchant du regard, je ne pus éviter un sort d’un des habitants m’atteindre de plein fouet, me déséquilibrant et me faisant tomber. Mon bras gauche me fait souffrir pendant quelques instants mais je peux toujours le bouger, donc rien de bien grave. Saleté d’habitants de Lakeshire. Saleté de Phénix. Saleté de tout le monde.

Je me repris rapidement ne pouvant décemment pas rester là. Je n’étais pas encore d’humeur suicidaire, même si cette mission commençait déjà à dévier de la théorie. Si simple sur le parchemin mais un vrai casse-tête en réalité. Le casse-tête débarquait lentement mais sûrement et je le voyais.

Sortie de cette foule, je regardai autour de moi. Je vis les têtes familières des deux Héritiers et des trois Phénix, particulièrement le Wheeler, dans ma ligne de mire, qui venait de lancer un Inniti Graviter plus ou moins réussi sur le Salamander. Il jubilait probablement de sa réussite, c’était le moment de le faire déchanter.

« Tempestas ! »

Tempestas:
 

Je n’avais pas osé tenter l’informulé, ne voulant pas rater ma chance de réussir. Je me devais réussir ce sort à 100% alors l'incertitude de l'informulé ne devait pas être pris en compte dans l'équation. Et un sourire satisfait apparu sur mon visage lorsque je vis mon sort réussir à la perfection et toucher le Phénix. Enfin.

Je ne pus cependant pas me satisfaire de mon sort avec cette foule qui devenait de plus en plus oppressante. Il fallait revenir sur la Grande Place, avec les autres. Ce que j’allais essayer de faire. Si les deux autres me voyaient, tant mieux. Sinon tant pis.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

i don't believe in no-win scenarios
« we've all got a past that can hurt us, don't let yours hurt you. »
code broadsword.


Dernière édition par Marion J. Vaisey le Jeu 17 Avr 2014 - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 11:27

Le membre 'Marion J. Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 13:44

Je brûle. J'ai la gorge en feu et les larmes au bord des yeux. Pas à cause de la douleur ; non, le tempestas c'est à peine si je m'en souviens encore. De frustration. De rage. De cette retenue  physiquement éprouvante. Je suis à nouveau contraint de serrer les dents, serrer les poings et fermer les yeux pour garder mon humeur prisonnière de mes entrailles. Pour ne pas lui sauter au visage et lui montrer que je suis effectivement un très bon donneur de leçon. Aux phénix comme aux étrangers qui se prennent un peu trop au sérieux....  et qui en plus piquent les adversaires des autres ! Non mais sans rire ! S'il veut torturer de la volaille, il a qu'à se trouver la sienne ! La planche à pain est à moi, réservée, propriété privée ! Pas toucher !
Relevant le bras je m'apprête à lui envoyer un second maléfice beaucoup mieux exécuté, beaucoup plus classe et beaucoup plus efficace que celui du rital-m'as-tu-vu lorsqu'un éclat détourne mon attention. J'aperçois Calliope se débarrasser d'une cape en feu et me retient difficilement d'aller vers elle pour m'assurer qu'elle a eu moins chaud que son vêtement. Si les Metelli me prive d'un autre membre de ma famille... je déglutis en m'efforçant de recentrer mon attention sur planche-à-pain. Ne pas y penser. Ne pas envisager cette possibilité. Jamais.

Je prends une longue inspiration mais trop tard : me revoilà le cul par terre. Aux pieds du méditerranéen. Plus lamentable que jamais. Aurait-on réussis à me faire avaler des sécrétions de malagrif tâcheté à mon insu ? Ou lancé une malédiction ? Versé quelques gouttes d'une potion de malchance dans mon whisky ? Il y a forcément une explication ! Je ne peux pas être aussi... aussi.... enfin, aussi poisseux quoi ! Bondissant sur mes jambes, je repointe mon arme sur la pile électrique qui me sert d'adversaire – oui toujours elle parce que je vais l'avoir à la fin bordel de gnome crasseux ! - et l'interpelle :

« On manque de réparties en anglais ? Laisse moi t'aider à en trouver d'autres plus lumineuses et percutantes. Flagellus Ignis ! »

Moi j'aime les gros fouets :
 

Raté ! Bon, d'accord, j'éviterai peut être de la prévenir avant de frapper la prochaine fois. Mais je l'aurai un jour, je l'aurai ! Et tant qu'à faire, autant que ce soit aujourd'hui. Genre maintenant.

« Stupé.... »

« Yoloris ! »

Je fléchis brusquement les genoux pour éviter le sortilège impardonnable que je soupçonne venir dans ma direction. Mais.... pause ! Il était prononcé avec un accent italien ce maléfice ou je rêve ? Qu'est-ce que .... ?

« Yoloriiiis ! J'ai perdue ma Yoloris ! Ma fiiiille ! »

Ah d'accord.... Bon eh bien le moins qu'on puisse dire, c'est que cette gamine a une chance inespérée ! C'est l'occasion rêvée pour prendre la poudre d'escampette, s'installer sur un autre continent et changer de prénom. Non mais sérieusement, quel parent indigne appelle son gosse comme ça ? A tous les coups, c'est encore une sang-de-bourbe ou une sang-mêlée aux idées loufoques, sans aucun sens des convenances. Pas une pro-mangemort donc.

« Pitié ! J'ai toujours soutenu le Lord ! Vous allez m'aider à retrouver Yoloris hein ? »

Ou pas....

« On va la retrouver », je grogne en essayant discrètement de lui reprendre mon bras. Nom d'un scroutt ! C'est qu'elle a de la poigne en plus ! « Vous feriez mieux de vous mettre à l'abri et de nous laisser faire. », je récite comme toutes les fois où on se trouve dans ce genre de situations embarrassantes en mission pour la Brigade. Mais autant s'adresser à un sourd. La bonne femme surexcitée continue de beugler le nom de sa fille en s'agripant à mon bras. Aie mes oreilles. Aie mon bicep. Bon allez, à trois je la stupéfixie !


Yoloris in the place !:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Arutha L. Kark le Jeu 17 Avr 2014 - 14:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 13:44

Le membre 'Arutha L. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 15:47

Ces imbéciles de villageois… Ils ne cherchaient pas vraiment à comprendre qui était qui, certains fuyaient juste la zone de combat (ce qui semblait pour eux la meilleure chose à faire, à la limite) et d’autres tiraient dans le tas, sans faire de discernement. C’était la confusion la plus totale. Ils n’étaient pas si nombreux, mais dans leur panique il lui sembla que des dizaines d’entre eux avaient déboulé dans la petite ruelle, cachant aux yeux des Mangemorts leur cible un moment. Elle ne vit pas d’où vint le sort qui la frappa, coupant sa respiration quelques secondes. La magie emplit ses poumons d’une fumée noire, acre qu’elle recracha en reculant le plus possible. Pas le moment de tomber, de se faire marcher dessus en prime. Le dos contre le mur, elle reprit son souffle. Le sort n’était pas bien puissant. Suffisant pour lui donner l’envie de se venger, par contre. Mais elle n’était pas une simple Griffondor, elle n’allait pas se jeter bêtement dans la bataille.

D’un revers de main, elle essuya sa bouche, rêvant de chasser le gout détestable qui s’installait au fond de sa gorge. Elle repéra rapidement Robin Salamander. Jeune peut-être, mais qui envoyait  et parait sort sur sort avec une certaine classe. Marion était bien plus discrète. Mais pas moins efficace, face aux Phénix qui n’en menaient pas si large. Très bien. Elle n’avait plus qu’à s’occuper du… Nouvel élément du terrain de jeu.

__ Jusqu’ici… ! Jusqu’ici, le ministère vient persécuter les sorciers !

Quand on a quelques années de scène derrière soi, l’avantage c’est de savoir placer sa voix. Malgré le sort qu’elle venait de prendre, celle de Heather monta, basse tout d’abord, puis claire et forte, dans la ruelle, par-dessus les cris et le chaos ambiant. Quelques regards se tournèrent vers elle, et elle prit directement à partit les villageois, de plus en plus nombreux à chaque mot à la fixer, hébétés ou au contraire agressifs.

__Personne n’est plus à l’abri, ils viennent attaquer même si loin de leur précieux Ministère gangréné de ces traitres américains. Vous croyez qu’ils s’arrêteront aux sangs purs ? Jamais. Je les ai vu faire, nous les avons tous vu ! Osez les défier, osez remettre en question leur politique, et vous disparaissez !  

Des mois qu’elle préparait des discours pour la télévision sorcière pirate de Près au Lard. Certains des habitants de Lakeshire avaient peut-être même vu l’émission qu’elle présentait. Elle attirait l’attention, en tous cas. C’était dangereux, mais l’hésitation se lisait déjà dans quelques regards.

__C’est le moment de leur montrer ! Ils ne peuvent pas prendre comme cela votre ville d’assauts, en prônant leur fausse propagande de liberté ! Ils ne prendront plus notre liberté !

C’était du quitte ou double. La surprise laissée par ses paroles lui laissa le temps de placer un sort, vers le visage stupéfait et furieux de celui qui avait osé l’attaquer.

__ Distrahet !

et vlan!:
 


C’est comme le coup de pistolet au début d’une course. Comme si l’ouverture des festivités était donnée de nouveau.

propaganda!:
 



Son sourire satisfait face à son adversaire ne dura pas bien longtemps. Ces imbéciles de villageois ignares n'entendaient pas tous aussi vite la voix de la raison. L'un d'eux la cibla, l'obligeant à se protéger, reculer pour ne pas subir plus de chocs. Heureusement pour elle, le sort n'était ni très puissant, ni très bien lancé. Elle pouvait maintenant reculer dans la ruelle. En ciblant plus facilement les personnes qui leur étaient ouvertement hostiles, des idiots à la solde des Phénix. Et qui avait une chance de revenir avec eux....


Dernière édition par Heather Lannister le Jeu 17 Avr 2014 - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 15:47

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 20:03

Grande place


Heylen n'avait pas vraiment eu le temps de se rendre compte de ce qui arrivait autour d'elle. Elle avait tout juste eu le temps d'envoyer sa main en arrière alors que la Kark ripostait à son sortilège. Et le craquement que fit entendre son poignet alors qu'elle se réceptionnait tant bien que mal n'augurait vraiment rien de bon. Et, cette fois, elle ne put retenir un cri de douleur et de rage mêlée. Mais ce n'était certainement pas cela qui allait l'arrêter... Pas cela, non. Mais peut-être, par contre, le coup de genou qui vint percuter sa tempe. Et la chaussure taille 11 qui vint lui écraser les doigts. Elle n'avait pas le temps de se relever. Il y avait du monde, du monde tout autour, qui la bousculait, qui se battaient tout autour d'elle. Et le monde semblait tourner de plus en plus vite... La Kark en deviendrait presque le cadet de ses soucis. « Elinor ! Blackburn ! Callaghan ! Il faut que l'on fasse quelque chose ! » Elle savait qu'ils n'étaient pas très loin d'elle. Et elle savait aussi qu'elle devait les retrouver au plus vite. Ca commençait à vraiment sérieusement dégénérer.

Cesare ne s'était jamais beaucoup éloigné d'Arutha. Et grand bien lui en avait prit, visiblement. Même si son demi-frère avait pour vocation visiblement de servir de cible vivante à l'une de ces maudites phénix, il n'était pas dit qu'il les laisserait faire aussi facilement. Sauf qu'Arutha se retrouvait actuellement avec un problème plus urgent à traiter. Pas vraiment plus dangereux, mais oh combien handicapant. « Il a raison, rentrez chez vous, madame, mettez vous à l'abri. Nous vous la ramènerons saine et sauve. » Une promesse qu'il n'était pas vraiment certain de pouvoir tenir. Mais au moins avait-il réussi à décrocher cette femme du bras de Kark, à la repousser dans le recoin d'une porte cochère. Non, vraiment, elle croyait qu'ils avaient le temps de se préoccuper d'une seule gamine, actuellement ? Surtout quand la panique semblait soudain redoubler tout autour de lui, sans qu'il n'arrive tout d'abord à saisir pourquoi...

Elinor s'était redressé juste à temps pour se mettre à couvert. Cependant, le sortilège qu'elle venait de lancer sur la Salamander avait été paré avec une facilité proprement déconcertante. Elle savait qu'elle n'était pas une spécialiste du combat, elle n'avait jamais eu cette vocation et peut-être aujourd'hui moins que d'habitude. Mais se voir ainsi refouler comme une vulgaire poupée de chiffon avait quelque chose d'extrêmement frustrant. Aussi avait-elle prit le parti de se mettre momentanément à l'abri, le temps de mettre de l'ordre dans ses pensées, d'organiser leurs futurs actions. Il y avait des gens qui fuyaient, il y avait des gens qui criaient. Il y en avait qui jetaient des sorts, contre les Mangemorts ou contre eux. Ou qui se jetaient des sorts entre eux, d'ailleurs. Bref, un joyeux bazar qui, elle en était certaine, désespérerait son père au plus haut point.
... Et puis il y en avait qui commençaient à fuir quelque chose. Quelque chose qu'elle ne pouvait pas encore voir mais dont elle commençait à distinguer les cris. Quelque chose qui avait détourné cette dingue de Salamander de sa petite personne. Et, avant même qu'elle ne puisse apercevoir ce qui mettait soudain la population dans un tel état - en plus de leur présence, bien sûr -, elle put distinguer le cri d'un homme. « Mes bébés ! Mes pauvres petits, ce n'est pas leur faute ! Ne leur faites pas de mal ! »


Ruelle


C'était le chaos, ou tout du moins cela s'en rapprochait de plus en plus. Et ce n'était pas vraiment pour déplaire à Robin. S'il venait pourtant de se prendre un sortilège qui, sans être réellement handicapant, avait tout de même été assez puissant pour lui faire mal, le jeune Salamander voyait pour le moment leur mission comme une victoire. Pas encore totale, certes, mais les cris des villageois et les sortilèges qui fusaient été plus qu'encourageants. Bon, certes, ils n'avaient pas encore réussi à retourner totalement la population contre ces Phénix de malheur, mais il comptait bien y arriver avant de quitter les lieux. Leur journée ne faisait après tout que commencer. « Et bien, Cooper, on a quelques difficultés à se déplacer ? » Le rire pourrait être celui de son père. Autant que le sort qui part aussi tôt. « Endoloris ! Et Robin aurait sans doute prit énormément de plaisir à voir son ancien professeur se tordre de douleur, comme il aurait aimé voir le faire tous ces déchets de la société sorcière, s'il n'y avait eu ce cri, soudain, pour briser sa concentration. Un cri qui se distinguait parfaitement du brouhaha ambiant. Un cri qui n'avait rien d'humain et qu'il pourrait reconnaître entre milles.

Smith avait vu le sort partir sur son acolyte et avait aussitôt levé sa baguette pour contre-attaquer. Il n'avait pas d'affection particulière pour Cooper, pas plus que pour Wheeler, mais il était hors de question de les laisser se faire massacrer comme ça. « Defenestro ! » Mais ça, c'était sans compter sur le civil qui, dans un élan de stupidité profonde, venait de se jeter sur son bras, protégeant le Mangemort visé... Et envoyant par là-même un de ses compatriotes s'écraser dans un mur. Autour de Zacharias, les cris s'étaient amplifiés, mais un détail clochait. Pas de hurlements de douleur de Cooper. Pourquoi Salamander avait-il si vite mit fin à ses tortures ?

La réponse ne se fit pas attendre très longtemps. Il mit peut être plus longtemps à entendre les cris. Mais ils finirent bien sûr par arriver à ses oreilles. Tout comme, quelques secondes après, les bruits typiques de martellement de sabots sur les pavés de la ruelle. Et ça ne sentait pas bon du tout. « On se replie ! Wheeler, tu aide Cooper, on retourne sur la place ! » Et espérer courir plus vite que l'arrivée des créatures, quelles qu'elles soient. A un endroit où ils auraient peut être plus d'espace pour se défendre.

Dé : Qui va aller faire ami-ami en premier avec les hippogriffes ?

Oui Oui - Brooke, Bruce et Jane
Oui Non - Elinor, Arutha et Calliope
Non Oui - Zacharias, Zakary et Alden
Non Non - Robin, Heather et Marion

Informations Rp

ϟ Et oui les poulpes, vous voilà au prise avec des Hippogriffes ! Quatre dans la ruelle qui vous oblige à vous replier vers la Grande Place, six qui arrivent par d'autres directions tout autour de vous.

ϟ Les habitants sont paniqués, toujours, mais en plus pris au piège. Nous rappelons que les Hippogriffes peuvent être des créatures très agressives ! L'éleveur les a lâché exprès, mais ça, aucun de vos personnage ne le sait puisque celui-ci fait très bien semblant. A vous de voir si vous voulez vous en prendre directement à l'un des élevage les plus prolifique de la ville !

ϟ Vous avez jusqu’à vendredi 22 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 20:03

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 21:28

La ferme Salamander cracha-t-il en guise de réponse au rire du jeune homme. Le tout accompagné bien entendu d'un regard parfaitement noir qui en disait loin sur tout l'amour qu'il pouvait bien lui porter et sur le fait qu'il détestait être ainsi bloqué sur terre. Il s'était mangé un sort, avait été trop lent pour réagir à temps - et ça, c'était suffisamment enrageant pour faire passer le Salamander du stade de "ex petit-ami de celle pour qui il aurait, à cause de ses conneries, pu risquer Azkaban" au stade de "individu à butter joyeusement".

Bien-sûr le gravita maxima l'empêcha de tenter quoi que ce soit pour éviter l'endoloris. Il le sentit, là, d'un seul coup, lui oppresser la poitrine comme si on venait de lui retirer tout l'air des poumons. Et aussi surprenant cela pouvait-il paraître, il trouva suffisamment de force pour s'ordonner de garder la mâchoire serrée, les poings crispés, de tenir debout (même si on lisait clairement sur son visage qu'il ne vivait présentement rien d'agréable), de ne pas hurler - de ne pas faire un tel plaisir à blondie.

Force fut finalement de constater que la concentration manquait au Salamander, ou... Peu importe à vrai dire : l'étreinte du sortilège impardonnable venait de le relâcher. Ca piquait. Clairement. Des pieds à la tête, partout, à l'intérieur et nulle part à la fois. Mais rien à voir à ce qu'il avait pu goûter à Trent Park face à Vesperion Quinn - leur première rencontre avait été marquée de deux endoloris... tout bonnement atroces.

Il lui fallut quelques secondes pour recouvrir pleinement ses esprits - et réaliser au passage qu'Alden venait de lui agripper le bras. Alden, qui n'était guère dans un meilleur état que lui : il l'avait perdu de vue, mais inutile de lui demander quoi que ce soit pour constater qu'il ne venait pas de passer un très bon moment. Mais ils n'avaient clairement pas le temps de s'attarder sur les traces de brûlures sur le côté du visage, sur le torse, sur le bras, ni de se demander comment ils allaient, ou... Bref. Non. Ils n'avaient pas le temps de faire autre chose que de courir hors de cette foutue ruelle en évitant de se faire piétiner.

C'est à peu près au moment où un cri général s'éleva de la foule que Zak réalisa qu'enfin, il retrouvait la totalité de sa liberté de mouvement. C'était déjà ça, même si... Ils avaient à présent un - non, quatre, cinq, combien exactement ? - hippogriffes aux trousses. Ces créatures pouvaient avoir quelque chose de tout à fait majestueux, mais Zak s'en souvenait régulièrement comme celle qui avait failli coûter un oeil à son père - lui qui, dans le cadre de son travail, pouvait avoir la prétention de les connaître par coeur. Mais il ne jugea pas utile de prévenir Alden que des hippogriffes effrayés pouvaient s'avérer dangereux, il s'en était déjà rendu compte par lui-même.

Et quand ils furent sur le point de pénétrer dans la Grande Place, Zak réalisa combien c'était... Le chaos. Difficile de trouver d'autre terme. Tout s'était embrasé en quelques instants seulement - mais une fois de plus, et c'était toujours la même chose, les gens étaient terrorisés et... Difficile de pouvoir les calmer ou de leur en vouloir dans ce genre de situation. Ils hurlaient, se piétinaient, les sorts volaient en parfait capharnaüm.  Il ne s'arrêta pas pour demander à Alden ce qu'il pensait judicieux de faire, là, maintenant (il doutait fort que quiconque ait une méthode miracle), ni se concentrer plus longtemps sur la foule autour d'eux, ni sur les créatures magiques avec qui certains étaient déjà aux prises : Salamander venait de passer par très loin en quittant lui aussi la ruelle, et... Par Merlin, Zak avait la rancune sacrément tenace. Sa voix s'éleva enfin : "DISTRAHET ! "

Dés:
 


Dernière édition par Zakary Cooper le Jeu 17 Avr 2014 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Avr 2014 - 21:28

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alden D. Wheeler
Messages : 1333 Crédits : Avatar, signa : Moi | GIF : tumblr | Texte : Paul Eluard
Age du personnage : 30 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Joaillier - Lapidaire - Sertisseur | Il a repris la bijouterie désertée de ses parents après le coup d'état de décembre 2021.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un caméléon.
Epouvantard : Une main purulente qui s'extirpe d'un tas de braises rougeoyantes et lui attrape la cheville d'une poigne de fer pour l'entraîner avec elle.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 2:03

Pas le temps de me réjouir de l'impact de mon sort sur Blondie que... je me bouffais déjà des éclairs dans la gueule : un sur le bras – sur l'entaille, youhou –, un autre sur l'épaule et le dernier sur le ventre. Je lâchai un cri de douleur et me retrouvai accroupi. Ma peau crépita aux endroits touchés. Je fermai les yeux, lâchant le poignet de Zak. Je soufflai un grand coup. Un coup d’œil et je compris que les éclairs venaient de la jeune femme brune... Putain de mangemort. J'eus besoin de quelques secondes pour mettre la douleur de côté. Zacharias lança un « Defenestro », il y eut encore plus de cris, un « Endoloris » claqua dans l'air et je vis l'éclair lumineux atteindre Zak.
Je trouvai la force de me relever à ce moment-là, ressentant l'envie d'écorcher littéralement le Salamander. Puis des cris non humains retentirent, des bruits de sabots, audibles par-dessus le brouhaha ambiant. Par Merlin, qu'est-ce qu'il nous arrivait encore sur la face ? Heureusement, cela sembla perturber le mangemort autant que nous, car le « Doloris » cessa à ce moment-là. Juste après, Zacharias nous cria de nous replier et d'aider Cooper. Je hurlai un « Entendu ! ».

Encore plus de gens se mirent à beugler, moins de sorts fusèrent, pourtant le chaos redoubla. Ça sentait le roussi. Je me tournai vers Zak et agrippai son bras : « On déguerpit, Zak. » Le surnom m'échappa, mais c'était le dernier de mes soucis – et celui des autres. Puis nous avançâmes à travers la foule. Plus loin, sur la droite, ce fut là que je le vis. « Nom d'une goule borgne... » Un hippogriffe, énorme, l'air furieux qui fonçait dans la foule. Puis un autre... J'accélérai le pas, me frayant au mieux un chemin parmi les habitants. Zacharias était devant, sa grande stature fendant la foule. Je sentis que Zak accélérait l'allure, les effets des précédents sorts s'étant sûrement allégé. Parfait, j'en fis de même, sans pour autant lâcher son bras.

Enfin, nous atteignîmes la grande place. La vision qui apparut m'arracha un hoquet de surprise : c'était trois fois plus le bordel ici. Ça criait, ça jetait des sorts, ça se piétinait, ça se battait, ça évitait les bestiaux. Par Salazar. Je lâchai le bras de Zak à ce moment-là, me demandant comment il était possible d'arrêter un tel chaos... La mission était clairement mal engagée – euphémisme, huh. En plus, j'y connaissais que dalle en bestiaux : je n'avais même pas pris SCM à Poudlard. Les hippogriffes ? Je savais simplement qu'il fallait être courtois avec eux. Or ils n'avaient pas l'air prêt à écouter grand-chose, là, en train de foncer dans le tas. Comment on neutralisait ces trucs, sérieux ?! J'essayais de trouver les autres Phénix mais ils n'étaient pas en vue. Zak lança un sort et juste après, un sortilège fusa entre nous. Nous nous écartâmes et Zakary eut la présence d'esprit de lancer un « Protego ». Je hochai la tête à son intention, l'adrénaline fusant dans mes veines.

Simultanément, une mère, ses enfants, un homme et moi nous prîmes un « Expulso » – décidément, j'étais abonné aux brûlures. J'étais le plus près donc l'odeur de roussi vint des mes vêtements et cheveux. J'atterris sur le sol durement, dans un grognement teinté de douleur. Je secouai la tête, portai la main à mon visage et clignai plusieurs fois des yeux avant de me reprendre. Un coup d’œil sur la gauche et je vis un hippogriffe piétiner très près du petit garçon. Je me relevai à la hâte, vacillant légèrement, attrapai le petit garçon en pleurs alors qu'un sabot s'écrasait là où il se trouvait l'instant d'avant. La bête partit dans l'autre sens. Je tendis l'enfant à sa mère, en pleurs aussi, qui le serra fort dans ses bras. « Restez groupés et essayer de vous faufiler entre les hippogriffes à la moindre occasion, d'accord ?! » Elle acquiesça avant de se relever, cachant comme elle pouvait sa terreur.

Je me relevai à mon tour et cherchai Zak du regard, en vain. Bordel. Aucun des autres Phénix non plus. Double bordel. La brune qui m'avait lancé ses éclairs tout à l'heure, par contre... Une bouffée de rage m'envahit. Je n'allais pas la louper, foi de Wheeler. Je brandis ma baguette et lançai un «  Blixten » en sa direction avec toute la fureur qui m'habitait.


# Dé :
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom
Je suis né pour te connaître
Je suis né pour te nommer.


Dernière édition par Alden D. Wheeler le Ven 18 Avr 2014 - 2:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 2:03

Le membre 'Alden D. Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Blackburn
Bourrinours
Messages : 606 Crédits : Leto
Age du personnage : 44 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chasseur de Dragons
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Grizzly
Epouvantard : Sa famille morte. Désormais la "famille" est composée de Clark et Chris, Lois, François, Lisa.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 9:22

Ça gueulait de partout autour de lui, les sorts fusaient en tout sens, et il était encore tout à fait concentré sur son engueulade avec Brooke. S'ils avaient pu, il aurait sans doute lâché sa baguette pour aller lui mettre sa main dans la gueule. Même si c'était une femme et qu'elle faisait sans doute la moitié de sa taille (et qu'elle n'était plus de la première fraîcheur), ça lui aurait sans doute fait un bien fou de la faire taire une bonne fois pour toutes à coup de poings dans la tronche.

Cela étant, ils étaient au milieu d'une foule de passants soit en colère soit terrifiés, à plusieurs mètres l'un de l'autre et avec des ennemis et des alliés autour. Il ne lâcherait pas sa baguette. Juste le temps de sourire à voir Macnair par terre se débattre avec un autre type, même s'il aurait préféré que le sort soit un rien plus efficace, et il chercha ses camarades des yeux. Jane était toujours près de lui, toujours debout malgré les coups qu'elle s'était pris, mais il ne voyait plus Elinor ni Heylen. Et la foule qui arrivait vers eux venait de s'intensifier.

Le bruit lui fit lever la tête avant toute chose. Un cri aigu, comme un rapace, mais en plus… puissant. Pour un homme qui a passé une grande partie de sa vie à gagner son pain en chassant des dragons, un hippogriffe n'est pas vraiment terrifiant. Rien qu'une grosse bébète potentiellement mortelle avec qui il faut prendre un minimum de précautions. Un troupeau d'hippogriffes au milieu d'une foule apeurée cependant, il pouvait commencer à flipper légèrement. Le premier des animaux était assez loin de lui pour ne pas être menacé, mais il était toujours assez près pour le voir mettre un gigantesque coup de patte à quelqu'un qui passait trop près.

Il fit un tour sur lui même pour évaluer la situation. Situation évaluée : ils étaient bien dans la merde. A quelques mètres de lui, Smith et les autres revenaient vers la place, apparemment chassés par d'autres hippogriffes. Le temps de voir Alden disparaître au sol il avait remonté le courant de la marée humaine à coups de coude et attrapait le jeune homme par le col pour le remettre sur pieds. Il avait toujours sa baguette, bien, il en aurait besoin. Il s'assura que les trois autres phenix étaient toujours en un seul morceau et tenta de calmer la foule.

"Mesdames et messieurs, calmez-vous, les cris et les bousculades ne font que les agiter, essayer de rester calmes!!"

Autant pisser dans un violon, les gens étaient toujours morts de peur et chacun tentait de s'enfuir sans s'occuper du reste. Un juron en gallois s'échappa de ses lèvres avant de lâcher un incarcerem sur l'hippogriffe le plus proche.

Dé #1
Fait honneur à ton ex job Brucie:
 


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 9:22

Le membre 'Bruce Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 18 Avr 2014 - 10:11

Mais il va s'occuper de SON CUL LUI ?! Je crois que si j'avais demandé un babysitter je m'en souviendrais ! A moins que ce ne soit encore un coup d'Elena ? Bien que je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle elle aurait pu me le foutre dans les pattes, ce n'est pas impossible. Avec elle, je dirai même que tout est envisageable. Grognasse ! Eh bien qu'elle soit impliquée ou pas, ils peuvent tous les deux aller se faire mettre par un hippogriffe.

« Je m'y engage personnellement. », j'ajoute à l'intention de Maman-Yoloris, non sans un coup d'oeil narquois au rital. « Je vous la retrouverez. » Sans l'aide de cet abrutit ou de quiconque d'autre. Il le faut. Sans quoi le nom des Karks risque d'en prendre un coup. Oui, oui, je sais, ce serait de entièrement de ma faute ! Cétait complètement débile de donner sa parole comme ça, sans réfléchir, sans la moindre certitude de réussir à remettre la main sur la gamine. Mais j'ai pas pu m'en empêcher, c'est sortit tout seul. Tout ça c'est à cause de ce crétin ! Voilà ! Alors il a pas intérêt à en remettre une couche ! Dans le doute, je décide quand même de le devancer et de lui clouer le bec : « Après tout, entre brigade et ministère, j'ai déjà fais bien pire. », je conclus en lui adressant mon plus beau sourire hypocrite. Dans tes dents le bellâtre ! Maintenant si tu voulais bien me foutre la paix....

Sans lui laisser le temps de répondre, je le plante là et trace jusqu'à l'autre bout de la place.... pour me retrouver nez-à-nez avec un troupeau d'hippogriffes. Oui, juste comme ça. Ironie, quand tu nous tiens... Je cherche une porte de sortie et aperçois Callie sur ma droite. Merlin, si je tenais le responsable de l'heureuse malchance des Karks.... au moins elle a prit des cours de soins aux créatures magiques ! Enfin, je crois. Si mes souvenirs sont bons. Je me décale subrepticement vers elle en espérant qu'elle sache quoi faire. Et en essayant moi-même de me rappeler de ce que j'ai pu lire ou entendre sur ces créatures là. Mais honnêtement, ces bestioles ont toujours été le cadet de mes soucis. Et même maintenant que l'un des leurs s'approche en produisant des sons franchement bizarres, je n'arrive pas à regretter de ne pas m'y être intéressé plus. Il y a tellement mieux à faire que potasser des bouquins sur des animaux aussi moches qui en plus sont réputés dangereux parce que... oui ! C'est ça ! Fier comme un hippogriffe ! Et je suis censé faire quoi alors ? Lui lancer des compliments ? Lui lécher les... pattes ? Eurk ! Je suis presque sûr que c'est un truc de ce genre là mais impossible de m'en souvenir précisément ! Et comme je déteste les confrontations à armes inégales, j'opte pour l'option " Détourner son attention. " Pointant ma baguette sur le premier objet à portée de sort, je le métamorphose en fouine... un peu difforme et sans beaucoup de poils, certes, mais si ça suffit à l'éloigner, ça me va très bien !

Dé 1:
 

Et apparemment, ça lui va aussi. Tournant la tête vers le rongeur, l'hippogriffe décide qu'il est beaucoup plus digne d'attention que nous et s'élance derrière lui. Hop ! Et un de moins, un ! Un seul. Ce qui ne fait pas beaucoup au final. Surtout qu'il risque de revenir lorsque mon pauvre sortilège prendra fin. La métamorphose n'a jamais été mon fort... mais ça laisse au moins quelques secondes à Calliope pour me montrer, comme ça l'air de rien, comme se débarrasser de ces gros trucs.

Dé 2, si non au premier dé:
 


Dernière édition par Arutha L. Kark le Ven 18 Avr 2014 - 10:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers