ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I - Page 5



 



ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar
Jane E. Callaghan
Calamity
Messages : 274 Crédits : Myrlu & Bangerz
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Employée du département de la coopération magique internationale
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Elan de Mandchourie
Epouvantard : Le corps d'Eireann en flammes
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:01

Elle s’écrasa à plat ventre, l’air quittant ses poumons tandis que le liquide vermeil s’écoulait de son nez disloqué jusqu’à sa bouche, son menton, tachant le haut de ses vêtements déjà mal en point. L’Irlandaise toussa, cracha, échappa un cri. A mi-chemin entre la douleur et la rage pure, celle de l’animal acculé.

Elle leva la tête au moment où son assaillant était fauché par un éclair vert. Se releva difficilement. Trébucha à plusieurs reprises alors qu’elle retournait vers ses comparses Phénix, le menton en l’air. Elle avait tout juste eu la présence d’esprit d’arracher un large bout de son tee shirt pour en faire un mouchoir improvisé.

La foule lui barrait le passage. Elle n’aurait su compter le nombre de sortilèges qu’elle dut esquiver – en se baissant ou en sautant de côté, formuler un sortilège vu l’état de ses narines n’étant peut-être pas une grande idée, là tout de suite -, les personnes qui s’écrasaient autour d’elle, à ses pieds, toutes ces épaules qui la ballotaient d’un côté à l’autre.

Et puis, la voix de l’autre salope de Salamander retentit par-dessus le tumulte. Néanmoins sonnée, Jane ne fut pas immédiatement certaine de ce qu’elle avait entendu.

Jusqu’à ce que les flammes apparaissent.

Alors que le brasier s’étendait autour d’elle, un vent glacial balaya son corps meurtrit, lui glaçant les veines.

Un feudeymon. UN PUTAIN DE BORDEL DE PINE DE STRANGULOT DE FEUDEYMON !

Elle resta tétanisée un instant, comme envoutée par les armatures léchées par le feu. Son cœur tambourinait dans sa poitrine. Encore plus que ses blessures apparentes – celle dans son dos avait commencé à se rouvrir à force d’être malmenée -, elle avait l’impression que sa vieille cicatrice datait de la veille.

Durant une fraction de seconde, les images de Gringotts et du sortilège lancé par Keenan défilèrent devant ses yeux. Un cri de détresse derrière lui permit de sortir de sa torpeur. Son nez avait cessé de saigner même s’il la faisait souffrir. Elle laissa tomber le tissu ensanglanté et secoua la tête, dissipant les dernières traces de souvenir.

Réalisant soudain que cette petite crise aurait pu lui coûter la vie, elle se remit à courir en direction du hurlement qui retentissait toujours à intervalles réguliers. A quelques mètres de là, un homme avait la jambe prisonnière sous un arbre dont l’extrémité commençait à se consumer.


« Mobiliarbus ! » lança-t-elle sans hésiter d’une voix nasillarde.


Pour un sortilège accessoire de ce type, ce n’était pas handicapant, mais si elle devait attaquer … Ou même se défendre. Elle préféra ne pas y penser. Tout ce qui l’intéressait était que le tronc consente à se déloger le temps que le villageois se relève. Elle le poussa un peu plus rudement  qu’elle ne l’aurait voulu vers la sortie du village en lui recommandant de se dépêcher – comme s’il avait besoin de ses conseils avisés.

Elle se remit aussitôt en route. Il fallait qu’elle retrouve les autres. Sauf qu’à travers la fumée, ainsi diminuée et crachotant à cause de la fumée, sa vision n’était pas ce que l’on pourrait qualifiée d’optimale.

Néanmoins, lorsqu’elle se retrouva face à la vieille Héritière boursoufflée, elle n’eut aucune peine à la reconnaître. Une grimace ourla ses lèvres craquelées.


« DEGAGE DE MON CHEMIN PETASSE ! » Classe. Raffiné. La Callaghan était d’une éloquence sans nom quand elle était à bout de nerfs. « EXPULSO ! »


Dé 1 : BIM BAM BOUM !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Dogs days are not over ...




Dernière édition par Jane E. Callaghan le Lun 21 Avr 2014 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:01

Le membre 'Jane E. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brooke Macnair-Schmidt
Messages : 859 Crédits : Lili / avatar Eire
Age du personnage : 41 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Organise des événements
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Hermine
Epouvantard : Découvrir qu'elle est une Sang De Bourbe
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:24

La douleur. C’était tout ce qu’elle pouvait ressentir en cet instant. Elle allait sans doute se vider de son sang sur place et il ne faudrait pas compter sur Bruce pour la tirer de d’affaire. Ni d’ailleurs sur la planche à pain fadasse qui venait de le rejoindre, pour repartir aussitôt, victime d’un autre sortilège. Bien fait pour sa gueule. Enfin si elle avait eu le temps d’y penser. Mais là, elle savait juste qu’elle avait mal, qu’elle pleurait. Que Bruce se tenait devant elle et l’abreuvait de ses conneries. Elle n’eut pas le temps de lui répondre, si tant est qu’elle ait pu avoir l’esprit à répondre. A la place, c’est Heather qui se matérialisa à côté d’elle, faisant disparaitre la douleur et renvoyant Bruce à son expéditeur. Un prêté pour un rendu ? Non pas seulement. Finalement, la famille, ce n’était pas qu’un vain mot.
D’ailleurs, c’était Heather qui la remit sur pied et la traina vers Lyanna, loin de l’autre gallois. Le temps de se trainer jusque là, et une partie de ce que Bruce avait dit résonna à ses oreilles, mais elle n’arrivait pas à l’analyser… Il lui faudrait peut être du temps pour comprendre ses implications, mais Merlin, que voulait-il dire ? A la merci du chien qui… Juste à ce moment là, Heather se pris un Tempestas dans le dos et s’effondra. Brooke ne vit pas d’où était parti le sortilège mais aida Heahter à se relever quand l’ordre fusa.

Tous les tuer. Raser le village.

Si elle n’avait plus mal, elle sentait encore le sang s’écouler de ses plaies. Aurait-elle seulement la force d’exécuter l’ordre ? Et pourquoi ?
Elle jeta un coup d’oeil en arrière mais ne parvint pas à distinguer le gallois. Elle revint vers Heather pour lui demander de l’aider à sortir de là, mais sa nièce avait disparu. Brooke la chercha du regard et la vit juste au moment où elle entrait dans une maison. Dans laquelle une lueur verte si connue d’un Avada bien ajusté. Mince alors, elle était capable de faire ça, sa nièce ?

Dans le chaos, saignant abondamment, et tellement incompétente en soins qu’elle n’avait meme pas le début d’une idée sur ce qu’elle pouvait faire pour se soigner. Autours d’elle, comme dans un rêve, le village brulait. Les gens hurlaient, lui couraient autours. Et puis soudain, une voix mélodieuse lui demanda avec délicatesse de se sortir de son chemin. Le temps de réaliser qu’il s’agissait de la planche à pain irlandaise avec le nez pété, et elle se retrouva sur les fesses.
Ca eut le mérite de la faire revenir à elle. Elle se sentait toujours aussi faible, elle allait sans doute tourner de l’oeil dans quelques temps. En attendant, elle n’allait pas laisser passer ce manque de respect envers sa personne.
Elle se remit péniblement sur pieds et leva sa baguette.

« F… F… Fluida Humus ! » lacha-t-elle difficilement.

Tu mouves ou tu mouves pas, le sol ?:
 

Brooke s'effondra à nouveau au sol, des mouches devant les yeux. Ou alors elle va bientôt tourner de l'oeil ?


Dernière édition par Brooke Macnair-Schmidt le Lun 21 Avr 2014 - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:24

Le membre 'Brooke Macnair-Schmidt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:52

Je n'ai même pas le courage d'en vouloir à cet abrutit de Salamander. Encore un peu mal à point malgré le sort de soin de Calliope, je regarde mon cousin sauver celui que j'aurais volontiers laisser pourrir dans ce trou sans broncher. Le goût de l'échec est extrêmement amer mais il n'est plus temps de tenter quoique ce soit. Pas avec autant de témoins... et le risque de me foirer une nouvelle fois. Par Voldemort... j'aurais dû l'achever d'un avada au lieu de m'embêter à simuler un accident auquel personne n'aurait prêté la moindre attention ! Ma parole et celle de Callie auraient suffit... et Zabini aurait été oublié aussitôt son nom tracé sur la liste des malheureux disparus.

Au lieu de ça il continue de se pavaner devant nous, comme l'indestructible sorcier qu'il pense être. Tsss.... je t'en donnerai de l'indestructibilité ! Je me tourne vers Callie avec un rictus mauvais, ouvre la bouche et... me ravise. Pas maintenant. Elle a déjà pris un risque énorme en me soignant aux yeux de tous ; pas la peine d'en rajouter une couche.... enfin pas une grosse. Sans me la jouer super-grand-frère-trop-complice-avec-sa-soeurette-d'amour-chérie, j'ai bien l'intention de remplir le rôle qui ME revient de droit et que le bâtard essaie sournoisement de me piquer depuis le début de la mission. S'il arrive la moindre broutille à Princesse Calliope et qu'aucun ombre n'est à proximité pour la secourir, c'est à moi et à moi seul de lui venir en aide. Point barre. Manquerait plus qu'il s'imagine qu'un ou deux sauvetages font de lui un membre inhérent de la famille !

Décidé à veiller sur elle comme sur le dernier souvenir de mon père - et à faire comprendre à ce bellâtre qu'il n'a absolument aucune raison ou légitimité de se mêler de nos affaires - je me rapproche de ma soeur et la suit de près. Et tant pis pour les spectateurs. Je peux trouver une et mille raisons de rester à proximité de madame Rosier.... Si qui que ce soit me demande des comptes. Pour l'instant, les mangemorts sont beaucoup trop occupés à tout détruire. Je sors ma baguette pour me joindre aux festivités ; pointant mon arme sur les deux civils qui essaient désespérément d'arrêter les notres, je lance un rete fulgurator... qui a au moins le bon goût de les ralentir. Hum... on va dire que ce n'est pas mon jour. Ou que j'ai la tête ailleurs... Putain de bâtard.

Dé 1:
 

Dé 2, si non-non au dé 1:
 


Dernière édition par Arutha L. Kark le Lun 21 Avr 2014 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 18:52

Le membre 'Arutha L. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 19:16

nb : Désolée, désolée, désolée, j’ai bu c’est mal !

Sortir du trou ou mourir dedans question existentielle que chaque nouveau-né se pose. Lumière, ténèbres tout ça tout ça. Big bang voili voilou. Comprend, toi lecteur, mon désespoir à l’idée d’expliciter le trouble intérieur d’une Kark qui n’avait en l’instant que peu de réflexion intelligente ou de sentiment digne d’être conté. Faute à un narrateur alcoolisé, m’ayant invoquée, moi Scarlett Fuller est pour ce tour chargé de décrire les piètres sentiments pathétiques et actions peu glorieuses qui animèrent l’engeance Kark deux. Enfin, engeance trois si on compte le batârd bg qu’on préfère nu plutôt que la bouche ouverte. Si si.

Bébé Kark comme la première fois qu’elle fut confrontée à ce cruel dilemme choisie de laminer la gueule d’autrui plutôt que de crever la gueule ouverte dans un trou. CF la mère qui meurt en couche, alinéa 1 des traumatismes de sa vie. Pauvrette.

Calliope s’élança dans les airs, avant d’atterrir avec grâce à la surface. Ouais, ouais avec grâce, elle ne nous a pas fait un petit pas de deux, mais tout juste. C’est l’une des grandes injustices de la vie ça, la morveuse sang-pure incapable de manquer de classe mais quand c’est la loose. Quoique, gerber à côté d’une licorne morte ça ébranle votre réputation et votre capital classitude. Mais là n’est pas la question. Evidemment, toujours dans le déni elle trouva Ritalo Mentalo bien collant, tout appréciant sa prévenance. +1 pour Panzani ! M’enfin de là à l’aider, il ne fallait pas pousser. L’entraide c’était bon que pour le triathlon. Mais sans JuJu Jugson shooté au sucre de lune, difficile de se sentir pousser des ailes de pipounet altruiste, surtout quand il s’agit de ritales pique-assiette.

D’un enfer à l’autre, d’une tombe à un brasier, Karkinette expérimentait toutes les formes de sépulture. Et au vue de la température et de ses brûlures déjà présente sur les bras, elle pouvait affirmer sans détour que la crémation ce n’était pas son genre. Enfin là j'extrapole, c'est juste qu'avec sa tronche de dix kilomètres de long, le feu ça avait pas l'air de la brancher la Calliope. (Rime ! Rien que pour toi lecteur, cœur, cœur, cœur amour !) C’est sans doute l’effet Phénix, ou l’effet « Hey on a cramé ton père l’année dernière et puis on a répandu ses cendres sur le parking de Sephora, là où Rico lui a tiré dessus. » Ça c’est fait et à faire. Vaillante même dans l’adversité comme un bon poussin dopé à la haine bien dressé elle accepta l’ordre de tout détruire sans sourciller. Elle n’était plus une pauvre tendre, un peu quiche avec des états d’âmes. Pas de civils, juste des gens trop lâches pour suivre l’ordre juste, l’ordre mangemort. PROPAGANDA ! Le fait est qu’elle accepta l’ordre de Lyanna, et songea un instant à se servir d’Heylen Metelli comme allumette. Genre gratter sa tête contre un mur, et voir si ça prend feu. M’enfin là aussi j’extrapole, c’est dur de mettre des mots rigolos sur une œillade assassine.

Elle brandit donc sa baguette pour lancer un très pas gentil « Bombarda Maxima » avant de se manger un sort pas franchement gentil non plus qui la fit se tordre de douleur, et pleurer sa mère et puis son père, et puis son meilleur ami, et puis son autre meilleur ami, et puis aussi son manoir qu’elle a perdu deux fois quand même, et ses elfes de maison. C’est dire la douleur quoi. Faut dire qu’un Diffindo dans le dos, là où on s’est déjà pris un petit sectumsempra c’est jamais agréable.

Oui : Un bâtiment tout cassé, et un débris qui tombe sur Metelli.
Non : Le toit s’effondre, mais c’est tout.



♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 19:16

Le membre 'Calliope Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Marion J. Vaisey
Messages : 2504 Crédits : moi-même (avatar), broadsword (code) & tumblr (gifs)
Age du personnage : 21 ans.
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Assistante au Magenmagot Mangemort
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Panda roux
Epouvantard : Coincée dans un miroir et voir les murs se rapprocher sans réussir à s'en sortir. (Assapor style)
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 19:36


Je me sentais bien stupide par terre, à cause d’un sort pas si perdu que ça mais perdu quand même. C’était encore plus la foire et je ne pouvais décemment pas restée comme une conne par terre à attendre, encore une fois. Cette mission semblait être un enchaînement de « mais ça n’aurait jamais dû se passer comme ça ». J’avais le chic pour me mettre dans des situations pas possibles, même si la palme des situations compliquées continuait de revenir à Assapor. Un frisson parcourut mon échine à la pensée des événements sur feu l’île indienne. Ce n’était pas le moment de repenser au passé, vraiment pas.

Sur mes deux jambes à nouveau et agacée d’avoir raté mon sort pour faire taire la Tante Salamander, j’étais prête à être en mode « attaque ». Mais Lyanna Salamander en avait décidé autrement. Détruire Lakeshire ? Balancer un feudeymon ? Si la première option ne me dérangeait outre-mesure, la seconde ne me plaisait que très peu. C’était bien une lubie des anciens Gryffondors ça, se dire qu’un feudeymon était la réponse à tout. C’était surtout la réponse à tout pour faire du mal à tout le monde, y compris les gens de « son propre camp » si on voulait. Les Salamander avaient donc des soucis parfois, et Lyanna en avait un gros visiblement.

Déconcentrée par cette attaque stupide, je ne pus éviter l’everte statum de Wheeler et je me le reçus de plein fouet. Je m’attendais à voler mais le sort se contenta de me déstabiliser. Rien de bien méchant en somme. Raté saleté de phénix, raté ! Seulement, encore une fois, l’heure n’était pas à la jubilation ni même à la confirmation que ces Phénix étaient aussi inutiles qu’un Botruc dans le désert.

D’un mouvement de tête, j’entendis la cadette Kark lancer un Bombarda Maxima réussi avant de s’effondrer sur le sol. Je ne l’avais pas vu depuis le début de cette mission tendue et même si elle et moi n’étions pas vraiment les meilleures amies du monde, elle était la première personne de « mon camp » que je voyais depuis ce qui me semblait des lustres.

« Bombarda Maxima ! »

Sans vraiment réfléchir, j’avais imité son sort au moment où elle s’effondrait et décidait d’aller l’aider à se relever. Car ce n’était pas une super idée que de laisser l’une des deux filles de feu l’ancien leader des Ombres à l’agonie dans un village voué à connaître le même sort qu’Assapor. Encore cette comparaison, par Rowena je devais arrêter ça !
Je n’avais pas vu les effets de mon sort mais j’aidais Calliope à se remettre debout et à la tenir pour ne pas qu’elle s’effondre de nouveau. Et c’était tout ce que je pouvais faire après tout, je n’étais pas médicomage mais au moins je m’assurais qu’elle rentrerait à Pré-au-Lard vivante. C’était ce dont j’essayais de me convaincre en tout cas.

Bombarda Maxima:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

i don't believe in no-win scenarios
« we've all got a past that can hurt us, don't let yours hurt you. »
code broadsword.


Dernière édition par Marion J. Vaisey le Lun 21 Avr 2014 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Avr 2014 - 19:36

Le membre 'Marion J. Vaisey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Avr 2014 - 9:49

Le feudeymon léchait les murs de ses flammes destructrices. Tout n'était que chaos et la nuit prenait une teinte rouge orangé mêlée à une fumée étouffante. Essuyant le filet de sang qui coulait de sa tempe, Heylen Metelli chercha Elinor du regard. Elle la trouva sous quelques débris et se précipita vers elle. « Il va falloir faire ça maintenant. Ils vont tous se tirer ensuite ! - Je te suis. » Les deux jeunes femmes étaient prêtes.

Lyanna était animée d'une folie telle que c'était à peine si elle se rendait compte de l'énergie qu'elle déployait pour écraser Lakeshire. Certains sorciers n'osaient même pas l'attaquer, elle faisait peur. Mais Zacharias Smith, lui, osait. Certes, il n'était pas un modèle de courage, bien au contraire, mais il se soignait. Plus à coup de sarcasmes en général mais pour l'heure, il fallait frapper. « FLAGELLUS IGNIS ! » Lyanna se prit le sort de plein fouet. Zacharias en profita pour retrouver les autres.

Robin allait faire la peau à se connard de Cooper. Il avait voulu la jouer fairplay en n'oubliant pas que grâce à lui il s'était débarrassé de la greluche O'Ryan mais le professeur de pacotille n'avait pas su apprécier l'offrande. Dommage pour lui, il se ferait un joli bracelet en cuir de lopette Phénix. Il voyait le piaf chercher à retrouver ses petits copains. Il leva sa baguette : « AVADA KE... - TEMPESTAS ! » Robin s'écrasa au sol, tremblant à cause des décharges électriques. Saloperie de Wallas ! Il se releva, prêt à rendre la monnaie de sa pièce à cette garce. « CATENAE FERRUM ! » Des chaînes s'enroulèrent autour de ses poignets, sa baguette lui échappa des mains. « LYANNA ! » Heylen s'approcha de Robin et transplana. Elinor en profitant pour retrouver les autres Phénix qui étaient enfin parvenus à se regrouper.

« ROBIN ! » Lyanna avait vu la connasse Metelli transplaner avec son neveu, impuissante. Sa rage fut décuplée. Elle fit s'effondrer un nouveau bâtiment, jouant un peu trop près des flammes. « VOUS ALLEZ TOUS CREVER ! » Les brûlures commençaient à s'accumuler sur ses mains, ses bras, mais elle s'en moquait. Pour qui valser avec les dragons au quotidien, ça n'était rien. Cesare ne lâchait pas sa "fratrie" d'une semelle mais n'avait rien perdu de la disparition de Robin. C'était le moment de filer, il le savait. « Miss Salamandairrr, il faut partir. Mainténant. -  TA GUEULE TOI ! DOLORIS ! » Le colosse Blackburn se bouffa le sort sans rien comprendre. Les avada allaient pleuvoir sous peu, jusqu'à ce qu'on lui ramène son neveu. Elinor comprit que la Salamander ne reculerait devant rien mais les Phénix ne pouvaient partir et laisser la population aux prises de ces monstres. Cesare ordonna aux autres mangemorts de se replier d'un sonorus. Lyanna, elle, s'en foutait. Elle se prit un sort de la part de Zacharias Smith, encore. Cesare en profita pour attraper la jeune femme et transplaner avec elle, alors qu'elle se débattait comme un animal en cage.

« ON RESTE JUSQU'A CE QUE LA RELEVE ARRIVE ! » Heylen ferait envoyer des renforts pour aider les habitants. Ils devaient rester sur place en attendant.

Informations Rp  

ϟ Et ceci est la fin de l'event express les agneaux
Un sujet a été placé dans le Qg des Phénix et un autre sur la place de Pré-au-Lard pour la conclusion. Y poster n'est pas obligatoire mais plutôt utile pour bien conclure tout de même.

ϟ Vous avez bien lu, Robin Salamander a été enlevé par les Phénix ! Les représailles seront sûrement douloureuses !

ϟ Merci pour cette petite aventure, vous avez été chouettes et très réactifs ! C'était fort agréable pour nous ♥️

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

ϟ DAT VENIAM CORVIS, VEXAT CENSURA COLUMBAS ϟ Event express I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers