ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3



 



ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Ven 8 Nov 2013 - 16:45


ϟ Abyssus Abyssum Invocat ϟ

L'abîme appelle l'abîme

GROUPE 3


Lena Steevens, Lexy Kark, Loïs Lang, Sevastian A. Dolohov, Vesperion Quinn, Zakary Cooper



Quartier Général des Héritiers, 23 Octobre 2021

Encore. Encore tout une série d’articles sur la tragédie indienne, plus optimiste, rendant compte des politiques d’intervention mises en place pour aider les populations, et sur comment les Pakistanais s’efforçaient de contribuer à ces actions. Le regard anthracite de la Salamander balaya les pages, s’attardant parfois plus longuement, sur un titre accrocheur ou sur une image figée, avant de reposer le journal moldu. Quatre mois s’étaient écoulés, et le massacre de Mumbai était encore partout dans la presse moldue. Oh Wilhelmina comprenait, elle non plus n’oubliait pas. Assapor et l’horreur moldue s’étaient ancrées en elle, et le souvenir loin de s’affadir la hantait de jour en jour.  Plus qu’un traumatisme, l’attaque moldue avait exhumé en la Salamander un fantôme du passé : le doute. Droite et intelligente, Wilhelmina n’était pas accoutumée à l’erreur, sa dernière en plus d’avoir ébranlé son égo s’était suivie de près d’un an d’enfermement. Mais là, s’était insinuée en elle l'odieuse sensation de s’être peut-être trompée sur une question cruciale.  
Dès l’entrée en course pour le ministère de son frère, Wilhelmina avait vu dans son programme politique la suave démagogie du tyran. Mervyn aspirait au pouvoir par égo, et ainsi satisfaire sa mégalomanie, une façon pour lui de montrer au monde entier son propre égocentrisme. Pour l’ancienne Kark, il n’y avait jamais eu de doutes là-dessus. Les moldus étaient un leurre, la levée du secret magique une douce utopie. Mervyn vendait l’irréaliste par dépit, pas par conviction. Elle, elle s’était cramponnée à son programme pas parce qu’il était particulièrement vendeur, mais parce que fidèle aux idées du Seigneur des Ténèbres et surtout réaliste. Wilhelmina n’avait pas cherché à flatter les sang-de-bourbe en ajoutant une échelle à la hiérarchie, pas plus qu’elle n’avait cherché à obtenir l’attention des assoiffés de sang qu’une guerre séduirait. Les moldus étaient méprisables, vermines du monde, ils n’avaient pas leur place dans celui des sorciers. Les deux sphères pouvaient continuer à s’ignorer, et les sorciers ne s’en porteraient que mieux. Seulement ce que Wilhelmina n’avait pas prévu c’était que les moldus s’invitent de façon aussi brutale chez les sorciers. La démonstration de force qu’avait été Assapor et la bombe nucléaire lui avait enseigné une nouvelle chose sur la racaille moldue : la vermine pouvait se montrer nuisible. Le doute s’était ancré en elle, silencieux d’abord, car il y a des vérités si mordantes qu’on préfère les taire. Mais bientôt quatre mois après la catastrophe, se formalisait clairement dans son esprit cette insidieuse question : Et si son frère avait eu en parti raison ? Son égo meurtri lui hurlait que non, mais l’analyse objective de la situation l’empêchait de se montrer aussi butée et égoïste que feu son frère. Non. Les moldus étaient un problème qu’il ne fallait plus ignorer.

Bureau de la directrice, Poudlard, 23 Octobre 2021

« Mes hommes ont confirmé vos informations. Il semblerait qu'il soit bien présent le 31. » Sourire entendu d'Elena Kark. Si elle n'a pas le charisme qu'a pu avoir Mervyn, elle a su jusqu'à maintenant mener ses troupes avec une certaine habileté. Elle savait d'ors et déjà que les précautions prises par sa belle-sœur seraient inutiles, mais si vraiment celle-ci y tenait... Le sourire de la Kark resta charmeur alors qu'elle acquiesça d'un signe de tête, la posture droite. Elle se savait en position de force et les enfantillages de Wilhelmina avaient quelque chose d'amusant à ses yeux. Bien qu'elle n'oublie pas la prudence. Mais ici, dans son bureau, elle dominait la situation. Aussi se permit-elle de relancer, toujours aussi affable, contraste parfait avec la rigidité de sa vis-à-vis : « Bien, nous sommes donc d'accord sur notre... objectif ? » Haussement de sourcil sceptique de la chef des Héritiers. Elle se méfiait comme de la dragoncelle de chaque mot que pouvait prononcer la femme de son défunt frère, comme elle avait appris à se méfier de chaque mot de ce dernier. Comme elle se méfiait de ce sourire qu'elle lui ferait volontiers ravaler.

« Nous attaquerons le jour de Halloween. Ils réapprendront à avoir peur de nous. » Elle restait fière, la Salamander, malgré les épreuves traversées. Et elle comptait bien leur montrer, à tous, ce que pouvait être l'héritage du Lord. Ce 31 octobre en serait la parfaite occasion. « Nous devons frapper un grand coup. Et nous le ferons ensembles. Pas de distinctions, n'est-ce pas ? » Wilhelmina ne répondit pas à la provocation. Elle savait que cette arriviste tentait de l'amadouer, mais force était de reconnaître qu'elle avait raison. Si le doute que chacune d'entre elles tenterait de tirer parti de cet événement ne subsistait pour aucune des deux protagonistes, elles savaient que pour arriver à marquer les esprits et le gouvernement Phénix - en profondeur, si possible -, elles devaient agir ensemble. « Ils porteront les masques de Mort. Que tout le monde sache que les Mangemorts ne faiblissent en rien. »

Un plan à mettre au point pendant plusieurs heures. Une telle entente entre elles était rare, quasi unique. Mais elles avaient toutes deux consciences de la parfaite symbolique de ce qui se préparait en ces lieux. Rien ne serait laissé au hasard. But commun, action commune. Revenir aux racines même de leurs idéologies, avant que leurs routes ne prennent des chemins différends. Pas de distinction dans cet acte de vengeance. Et pour une nuit d'horreur, tous les Mangemorts de nouveau unis sous le signe du Lord.

QG de l’Ordre du Phénix, 31 Octobre 2021, 21h42

William marchait à pas précipités, remontant le Chemin de Traverse en courant quasiment. Il n’était plus très loin du but. Plus qu’une trentaine de mètres maintenant. Ses mains étaient serrées en deux poings compacts au bout de ses bras. Il n’arrivait pas à croire ce qu’il venait d’entendre. Il ne voulait le croire, et une question, une seule, tournait en boucle dans sa tête depuis qu’il avait appris la nouvelle : Combien de morts encore, combien d’innocents devraient donner leur vie avant que les mangemorts ne soient satisfaits de tout le sang qu’ils avaient versé ? N’en avaient-ils pas déjà assez pour remplir des océans ?! La lassitude que le médicomage ressentait en temps normal face à cet interminable conflit était mise à rude épreuve ce soir. Il se sentait bouillir de rage. Il aurait dû se douter pourtant qu’après quatre mois de silence, les chiens enragés de Voldemort ne tarderaient pas à frapper un grand coup. Il avait eu un mauvais pressentiment d’ailleurs, quand vingt minutes plus tôt un membre de la faction employé au Ministère avait déboulé précipitamment dans son bureau en lui disant que Lucy le faisait quérir sur-le-champ. William n’avait pas tergiversé. Il avait abandonné la paperasse qu’il était en train de remplir et avait sommé son camarade de se rendre au QG pour y regrouper le plus de monde possible durant le laps de temps où il serait absent. Une mesure préventive peut-être un peu précipitée, mais il avait eu raison de faire confiance à son instinct.

La porte du QG s’ouvrit à la volée et claqua avec force contre le mur quand le leader des Phénix fit irruption dans le hall. Quelques visages interloqués se trouvant là se tournèrent alors vers lui. Une bouche s’ouvrit, sûrement pour poser une question, mais William la fit taire en levant sèchement la main. « Pas ici. Dans la salle de réunion, avec tout le monde. » Il ne s’arrêta même pas et fonça dans la direction indiquée. Quand il pénétra dans la pièce, le silence se fit presque aussitôt, et malgré les sombres pensées qui préoccupaient son esprit, William ne put s’empêcher de ressentir un pincement de fierté en voyant que beaucoup avaient répondu à l’appel. Ce ne serait peut-être pas assez mais pour lui cela signifiait tout de même quelque-chose.

« Mes amis, commença-t-il après avoir pris un peu de hauteur en grimpant sur une table, je ne vais pas y aller par quatre chemins car nous n’avons pas le temps pour de longs discours. Je viens d’apprendre que les Mangemorts ont lancé une attaque sur le monde moldu. Ils auraient encerclé le site d’exposition d’un festival de musique folk américain se tenant à Trent Park, à proximité d’une petite ville résidentielle au nord de Londres. Je n’ai pas besoin de vous rappeler quelles répercussions désastreuses cela pourrait avoir sur notre communauté mais, surtout, nous avons un devoir envers nos compatriotes dépourvus de magie : celui de les protéger ! Nous ignorons encore la force de frappe ennemie qui a été déployée, c’est pour cela que notre Ministre a fait appel à nous pour prêter main forte à la brigade d’intervention ministérielle. Nous n’avons pas une minute à perdre, ceux qui sont volontaires pour cette mission doivent me suivre sur-le-champ. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦




Dernière édition par Filet du Diable le Sam 9 Nov 2013 - 11:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Ven 8 Nov 2013 - 18:05

Informations Hors Rp

ϟ L’event dure trois semaines IRL.

ϟ Un tour ne dure que 48h . A partir du moment où le PNJ a posté vous avez 48h pour répondre, sans quoi votre tour sera passé.

ϟ Au bout de 3 tours manqués vous êtes exclus de l’event. Votre personnage sera alors blessé au point d’en être inconscient pendant toute la durée des combats. Etre exclu entraine également une perte de points pour votre faction. Chaque abandon fait perdre 3 points à votre faction si vous avez commencé l’event, 5 points si vous n’avez même pas fait acte de présence.

ϟ Il vous est formellement interdit de prêter un de vos comptes à un de vos camarades. C’est de la triche ! Si vous devez rater des tours, vous les ratez, vous ne cherchez pas à fausser le système. Ce genre de pratique entrainera un retrait de points, une exclusion de l’event en cours, l’interdiction de participer à l’event à venir, et selon le cas le bannissement des joueurs en faute. Nous n’avons pas de temps à perdre avec les gens ne se donnant pas la peine de respecter le système qui est la base de Filet du Diable.

ϟ Vous serez prévenus par mp à chaque fois que ça sera à votre tour de RP. Une date et une heure précise vous seront communiquées, il s’agit de la fin du tour. Vous devez nécessairement poster avant !

ϟ Des sujets de flood ont été créés pour vos groupes, afin que vous puissiez discuter des scenarii, tactiques ou autre que vous souhaitez développer durant cet event. N'hésitez pas à les utiliser, ils sont là pour ça !

ϟ Si vous avez des questions, il faut les poser dans ce sujet ! Pas dans le Flood, ni sur la CB, ni par MP ! Uniquement dans le SAV ! Pourquoi ? Parce que la CB doit rester une zone de détente pour le staff, pas l’endroit où se faire harceler. D’un point de vue purement pratique, ça évite également que nous répétions quinze fois la même chose. Les réponses dans le SAV sont visibles par tous et à toute heure, pas celles données sur la cb.

ϟ Dernière information mais pas des moindres : lisez attentivement les réponses de vos partenaires RP ! Ordonnez vos réponses, faites clairement apparaître la chronologie de vos actions en fonction de celles des autres et ne perdez pas de temps à tout répéter pour rien ! Le mot d'ordre d'un event est action. Répéter les réponses précédentes ne permet pas de rendre les choses plus claires mais peut surtout vous amener à faire des erreurs chronologiques ! Evitez d'intercaler inutilement des actes ou paroles entre ceux d'une réponse précédentes : favorisez vraiment l'avancée. Si nous voyons que les erreurs du genre se multiplient, nous finirons par trouver un moyen direct d'y couper court. Soyez également les plus clairs possible que vos camarades de jeu puissent bien comprendre la localisation de votre personnage et ses actions.

Réglementation des combats
A lire obligatoirement. Tout manquement au règlement sera sévèrement puni.
ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefact pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée. Créer un éboulement pour bloquer un passage, c’est une attaque.

ϟ L’usage des sorts défensifs est désormais interdit. Pourquoi ? Trop d’abus. Trop de gens les utilisant à chaque tour rendant inintéressant le jeu pour les malheureux faisant preuve de bon sens. Ça n’apporte rien, sa pratique est donc supprimée. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant et ce, à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de bon sens. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, et sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire en aucun cas ne doit être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour le bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire peut servir à lancer une action offensive, il y contribue, mais ça ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin le lancer de dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore le bon sens est de rigueur, ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires . Les potions de soin peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel, vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien c’est aussi bien lui prendre sa baguette et lui briser en mille morceaux, alors certes ça rend prospère les affaires d’Ollivander, mais ça paralyse complètement le joueur, qui n’a alors plus sa place dans l’event. Acculer, c’est aussi laisser pour mort dans une mare de sang son adversaire. Comment voulez-vous qu’un personnage complètement agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ?
Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp.
Attention, on ne vous dit pas de vous faire des bisous, et qu’il faut qu’à la fin le plus gros bobo soit une entorse, et un gros bleu à la fesse droite. Non on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement, pour terminer en beauté ! Wink

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ça ne s’utilise pas comme un petrificus totalus, c’est difficilement contrôlable, ça peut se retourner contre son lanceur et surtout ça laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est encore une fois interdit.

ϟ Attention, toute tentative de grosbillisme même cachée via un lancer de dé heureux, sera sanctionnée in rp et hors rp et ce de façon immédiate. Selon l’infraction aux règles et selon le passé du joueur les sanctions peuvent varier du simple avertissement au retrait de point, en passant à l’exclusion de l’event, l’interdiction de participer aux events, voir au bannissement du forum. Quand c’est la Xe fois qu’on fait remarquer à la personne qu’elle triche, abuse ou autre nous estimons que la personne n’a plus sa place sur FDD. Que les petits nouveaux se rassurent, l’application de ces sanctions sont rares, et l’erreur est admise à partir du moment où elle est réparée et n’est pas la preuve d’un pur et dur foutage de gueule.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Sam 9 Nov 2013 - 12:59


Festival de musique Folk, Trent Park, 31 Octobre 2021, 21h05

« Mâte les déguisements ! Hé, les gars, vous vous êtes pris pour le Ku Klux Klan ou quoi ? Braiiiiin ! » L’adolescent, qui s’était déguisé en zombie pour l’occasion, tendit ses bras vers l’avant et s’approcha d’un pas lourd et titubant du petit groupe en train de se frayer un passage parmi la foule. « Dégage de mon chemin. Moldu. » Sa voix avait claqué dans la nuit comme un coup de fouet, ne cachant rien du dégoût qu’elle éprouvait pour cet étrange garçon s’étant mis en travers de sa route. Un peu surpris par l’animosité dont il était la cible, ce dernier n’insista pas. Il eut une moue contrariée mais fit un pas de côté, ignorant totalement que son geste venait probablement de lui sauver la vie. Du moins pour l’instant… Isis Lestrange n’avait de toute manière pas de temps à perdre avec des enfantillages de ce genre. Elle devait dresser une barrière magique autour du site d’exposition du festival. Les moldus ne devaient pas pouvoir fuir, ni se servir de leurs stupides appareils éléktrik pour mettre en péril le Secret Magique. Pour cette mission, elle était accompagnée de sa cousine, mais aussi d’une autre Héritière et de deux Ombres. Leur groupe était en marche pour la forêt environnante. Il serait plus aisé là-bas de dissimuler les runes nécessaires au processus, et cela leur permettrait également d’éliminer les rats tentant de quitter le navire une fois que l’attaque aurait été lancée. Ce soir, les héritiers du Lord feraient savoir au monde entier qu’ils étaient toujours bien vivants. Et tout aussi mortels que par le passé. Leurs ennemis seraient forcés de le reconnaître quand ils sentiraient le souffle glacial de la mort dans leur nuque. « Ne traînez pas. Tant que nous ne serons pas prêts les autres ne pourront pas commencer, » souffla-t-elle tandis qu’ils quittaient enfin la foule massée à l’entrée du festival pour se diriger vers l’ombre des arbres.

Festival de musique Folk, Trent Park, 31 Octobre 2021, 22h00

Aloysus se figea d’effroi face au spectacle qui s’étalait sous ses yeux. Partout il ne voyait que désolation et destruction. La terreur planant au-dessus d’eux était si dense, si épaisse, qu’il aurait juré pouvoir la saisir à main nue s’il avait refermé ses doigts sur l’air. Il eut du mal à se défaire de ce sentiment. Il était d’autant plus prégnant quand l’on levait le visage vers la Marque des Ténèbres répandant sa lumière verdâtre et malsaine sur tous ceux qui se trouvaient sous elle. Les vivants comme les morts. Aloysus dut se faire violence pour détacher son regard de celui complètement vide d’un adolescent qui avait dû trouver drôle de se zombifier pour célébrer Halloween. La barbarie des mangemorts n’avait-elle donc aucune limite ? Le visage blême, le sorcier se tourna vers les trois jeunes gens qui l’accompagnaient. « Nous devons arrêter ce carnage. Défendez les moldus, c’est notre priorité, mais n’hésitez pas une seconde si vous avez l’occasion de renvoyer ces chiens dans l’enfer duquel ils sont nés. » Les quatre Phénix se trouvaient à l’entrée nord du festival, mais alors qu’Aloysus s’apprêtaient à les guider à l’intérieur, des jets de lumière provenant des arbres, de l’autre côté, attira son attention. Des moldus fuyaient dans cette direction, croyant sûrement trouver refuge derrière le couvert de la forêt, mais les mangemorts devaient les attendre au tournant. Pas question de les laisser faire. « Par ici ! » s’exclama alors le bouclé en pointant sa baguette vers le nord.

Informations Rp  
ϟ Vous l'aurez compris, vous entrez directement dans le feu de l'action. La zone est entourée d'une barrière magique qui permet à tous d’y pénétrer mais empêche les moldus d’en ressortir. Elle a été mise en place par Isis Lestrange, permettant le véritable début de l'attaque vers 21h20.

ϟ Le but des mangemorts est de tuer un maximum de moldus tout en s'assurant de ne pas laisser de preuves. La barrière magique permet effectivement de brouiller les appareils électriques et les transmissions, mais les objets comme les appareils photos argentique sont tout à fait opérationnels, sans parler des photos ou des enregistrements ayant pu être faits avant que la barrière soit entièrement refermée. N’oubliez pas que la mode du téléphone portable dégainé à la seconde peut être dangereuse pour le Secret Magique, tout comme un sorcier aura du mal à savoir quoi détruire. Les Phénix ont pour ordre de protéger les moldus et de repousser voire tuer les mangemorts.

ϟ Vos PNJs sont : Isis et Vivienne Lestrange, ainsi que Aloysus Penikett. Les deux premières sont cousines, âgées respectivement de 24 et 23 ans. Membres de la famille Lestrange, leur pureté ne fait aucun doute. Elles le savent très bien et se comportent rarement différemment qu'avec toute l'arrogance de leur caste. Au contraire de son aînée extrêmement froide et rigoureuse, Vivienne est un véritable électron-libre capricieux dont l'apparente douceur ne suffit qu'un temps à masquer la folie douce qui l'habite. Aloysus, lui, est un sorcier basique de 40 ans, employé au Comité des inventions d’excuses à l’usage des moldus. Véritable humaniste, il rejoignit l'Ordre du Phénix au tout début de sa renaissance et aida beaucoup William dans l'ombre. N'ayant jamais cherché à attirer l'attention sur lui, peu de personnes savent quel militant il est en vérité. Il a toute la confiance de ses supérieurs malgré ça.

ϟ La position où vous vous rejoignez est indiquée par une croix rouge sur ce plan.

ϟ Les mangemorts sont masqués, ils ont l’honneur de porter l’accoutrement des serviteurs de Voldemort. Vos personnages sont libres de garder ou retirer ces masques.

ϟ Les Moldus n'ont pas de magie, mais cela ne les empêche pas, sous la terreur, de tenter de se défendre. Il vous faut un simple dé pour les mettre hors d'état de nuire, mais pensez bien qu'ils ne vont pas juste se laisser faire.

ϟ Vous avez jusqu’à lundi 20 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Loïs Lang
Loïs Lang
Messages : 1695 Crédits : Aoden
Age du personnage : 38 ans
Ascendance : Sang-de-bourbe
Emploi/Etude : Chef de la Tour des Médias
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Hippopotame
Epouvantard : Cadavre d'Harry Potter
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 7:04

Ils étaient cinq, lorsqu'elle avait reçu l'appel au rassemblent de l'Ordre. François, sur lequel Clara s'était endormie comme une bienheureuse. Bruce, aux fourneaux, qui s'occupait de son gâteau d'anniversaire qu'on avait interdit à Loïs de faire, aidé d'un Chris plein de bonne volonté. Tous tentant de reconstruire une vie de famille absolument dysfonctionnelle après deux deuils consécutifs. Et c'était tombé. Urgence, rassemblement, action. Douche glacée. Et Loïs avait tout juste eu le temps de jeter un regard à sa famille de cœur ou de sang, le coeur au bord des lèvres. Tout juste une seconde pour prendre une décision. Celle de les protéger, coûte que coûte. Abandonner ce qui recommençait à ressembler à un moment heureux pour se jeter à corps perdu dans la vengeance. Aussi s'était-elle approchée de Bruce, une main sur son épaule, rapide, légère. "Une urgence, j'y vais. Prends soin d'eux." Et la seconde d'après, elle sortait du loft transformé pour un temps indéfini en résidence communautaire pour transplaner au QG. Sans un regard en arrière. Avec dans le coeur cette volonté de faire mal. Elle sait que Bruce ne la suivre pas, pas ce soir. Pas après une telle requête. Et elle n'aurait laissé à aucun d'entre eux le temps de l'arrêter. A personne.

Elle n'a pas hésité non plus quand elle a vu ses doutes confirmés, quand elle a su qu'il s'agissait d'une attaque en bonne et due forme. William a demandé des volontaires ? Elle l'a été aussitôt. Malgré les regards en coin de ceux qui savent qu'elle laisse un nourrisson derrière elle. Elle s'est fondue dans la masse de ceux qui partent. De ceux qui, ce soir, sont prêt à se battre pour défendre ce qu'ils ont réussit à reconstruire, pierre par pierre. Le regard est froid, implacable. Elle part avec eux. Elle ne dit pas un mot lorsque les groupes se forment, se contente de suivre les ordres sans protester. Elle se fiche bien de qui sera avec elle : s'ils interviennent ce soir, c'est qu'ils n'ont rien d'incapables. Et elle sait qu'elle doit se faire discrète pour ne pas que Wallas ne la renvoie directement chez elle. Elle se battra, ce soir. Pour protéger et pour tuer.

C'est avec Cooper, Lena et sous les ordres d'un certain Pekinett qu'elle rejoint le... Champs de bataille. Il n'y a pas d'autres mots face au massacre qui s'est déroulé ici. Les cris, les corps... Un instant, ses sens sont trop agressés pour que Loïs puisse comprendre quoi que ce soit. Jusqu'à ce que la bile lui remonte à la gorge sous l'odeur de sang frais. La baguette est serrée dans son poing. Et la remarque de Pekinett ne fait qu'augmenter sa rage d'en découdre. "Ce sera avec plaisir." Ils ne laisseront personne d'autre se faire tuer sans se battre. Ils ne laisseront pas une seconde de répit aux agresseurs. Et ils empêcheront qui que ce soit de mourir encore ce soir. Aussi le sang de Lois ne fait-il qu'un tour lorsqu'elle aperçoit les sortilèges fuser entre les arbres. Ils sont là-bas, ils sont si proches, elle va les... Elle aurait pu s'élancer si Pekinett n'avait pas repéré les Moldus qui se précipitaient droit sur leurs bourreaux. Pas le temps de réfléchir, pas le temps de tenter de les convaincre. Ils sont là pour leur sauver la vie, non ?! "Confringo !" Pauvre arbre qui n'avait rien demander à personne.

Loïs arrive-t-elle à leur faire peur ?:
 

Et elle jure aussitôt. Ils n'ont donc pas comprit ! Le danger, c'est ce vers quoi ils se précipitent ! Mais il semblerait qu'ils ne soient pas au courant, non... Et que l'arbre qui explose n'a rien fait pour arranger les choses. Non seulement les Moldus n'ont pas changé de route et courent toujours vers leur mort, mais a-t-elle en plus révéler leur position. Bien joué, Lang. Et bien... Tant mieux. Parce qu'une partie de son esprit est déjà concentrée sur la suite. Et ce sera ici une occasion rêvée d'en venir au combat. Ils vont aller les chercher, ces foutus Mangemort. Les faire sortir de cette forêt dans laquelle ils se terrent, bien à l’abri en attendant leurs victimes.. Pour les détruire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Loïs Lang le Dim 10 Nov 2013 - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 7:04

Le membre 'Loïs Lang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 9:20

Il est de cet instant où l’on paye le prix de la réalisation de ses rêves. Où tout nous parait plus souhaitable soudain que d’être confronté à la mise en place de ce qu’on appellera plus tard : une mauvaise décision. Les yeux levés sur la marque des mangemorts dans le ciel, Vesper vivait pourtant son moment de gloire. Ce pour quoi elle était née, ce pour quoi elle s’était battue avec tant d’ardeur. Car ce n’était pas simplement son nom que Wilhelmina avait prononcé. Elle avait été choisie. Parmi tous les héritiers, elle, la sang-basique 4, avait été sélectionnée avec d'autres pour rejoindre cette mission. C’était le cœur bouffi d’orgueil et ivre de vengeance que Vesper avait présenté sa baguette. Et avait reçu en retour le masque de mort qu’elle portait actuellement.

Vesperion Quinn, mangemort. Un sourire imbécile avait orné son faciès désagréable. Elle avait enfilé sa tenue avec la sensation de retrouver enfin son véritable corps. Elle s’était trouvée digne, et fière. Et même belle oui, sous ce costume. Elle avait nettoyé sa baguette pour la préparer à ce charnier. Elle s’était réjoui de pouvoir mettre en pièces ces foutus moldus, en oubliant tout ce en quoi elle avait cru jusqu’alors. Elle ne s’était pas méfiée de la décision de Wilhelmina Salamander tout simplement parce que la leader des héritiers avait plus qu’une bonne raison à leur soumettre : elle était sa chef, elle devait suivre les ordres. Même si pour cela il fallait entrer au cœur de la cage d’un tigre féroce, affamé, et stupide.

Bien sur les moldus étaient dépourvus de magie. Bien sûr cela sonnerait comme ces anciennes heures de gloire du temps vivant de Lord Voldemort. Bien sûr cela ne serait qu’une partie de plaisir de pouvoir venger les morts d’Assapor. Bien sûr...

Mais le tigre était sur son territoire. Le tigre avait prouvé à tous qu’il possédait des choses qui dépassaient l’entendement et menaçaient la magie même. C’était aculé, et blessé mortellement, que le tigre se révélait plus fin stratège que ses chasseurs. Et surtout plus cruellement déterminé à les emporter avec lui dans la tombe…

Pourtant Vesper était là. Sans avoir eut ne serait-ce que l’idée de déserter, ou même de refuser. Elle était là.

Et elle regrettait.

Non pas pour les moldus (cela faisait déjà le cinquième qu’elle tuait) mais parce que Wilhelmina Salamander avait eut la mauvaise plaisanterie de la placer dans le groupe de Lestrange. Vesper avait croisé le regard de Vivienne qui s’était tournée vers elle, presque surprise. Et les lèvres de la sang-pure avait prononcé dans un sourire grotesque

« Hey-Tête-De-Sangsue »


Fin du rêve.

Ce n’était pas simplement de se demander si Maddox et Aquila allaient lui prêter main forte. Ce n’était pas simplement se méfier d’un sortilège perdu (parce que Vivienne était cinglée, et ça Vesper l’avait toujours su ; la fidélité de l’Héritière à leur faction ne changerait jamais ce fait là : elle pouvait parfaitement s’amuser à l’impériser juste pour passer le temps).

Ce n’était pas juste de la colère, de la rage même (et peut-être tiens que le sortilège perdu viendrait d’elle-même, dans le chaos alentour qui remarquerait que Vivienne Lestrange se faisait trancher sa sale petite gueule de poupée).

C’était de la terreur.

Tout ce qu’elle avait cru pouvoir laisser derrière elle, lui revenait soudain en pleine gueule (DE SANGSUE). Les deux cousines étaient maintenant main dans la main et Vesper se trainait derrière, les mains moites, en compagnie de deux Ombres à qui elle n’aurait même pas confié une bouteille de Whisky en espérant la retrouver pleine à la fin du service.

Elle était tellement perturbée et sur ses gardes qu’elle avait dû attendre de pouvoir se calmer avant de relancer l’Avada correctement après l’élaboration de la barrière. Le premier moldu (qui gisait à même pas dix mètres d’elle) avait manqué de survivre, par chance. Car le Kedavra n’avait rien donné.

Et elle était restée là, bête, à le fixer, et lui de même à la fixer. Puis il avait levé les mains, après de trop longues minutes d’hésitation, pour reculer, et faire un signe négatif de la tête (Non ne me tuez pas je n’ai rien fais j’étais juste là et je m’en vais et laissez moi vivre). Et Vesper, consciente (follement) du regard de Vivienne sur elle avait grogné derrière son masque et l’avait découpé comme on découpe un porc.

Il y avait eut l’odeur du sang tout autour d’elle. Et la vision un peu troublée d’Andréas à la place du moldu. Puis Vesper avait senti ses mains se raffermir autour de sa baguette. Son souffle se calmer. Elle avait reprit le contrôle sur elle-même, en évacuant panique et doute. Elle contrôlait de nouveau la situation, et excellerait désormais dans sa mission.

On lui avait demandé de tuer des moldus non ?
Alors elle tuerait des moldus.




Et elle en avait tué plein en même pas une heure d’attaque. Elle avait même soupesé l’idée de foutre le feu à quelques bâtiments (parce que les flammes avaient toujours tendance à la rasséréner). Mais cela aurait été menaçant pour leur position, avec tout ces arbres alentours.

Elle levait la baguette pour en exécuter un autre, un sourire sans joie plaquée sur son visage derrière son masque éclaboussé de sang, quand l’arbre explosa en lisière de forêt. Le garçon sursauta, trébucha sur une racine, l'éclair de lumière illuminant un court instant son visage terrifié.

Vesper tourna la tête, les yeux plissés, abandonnant sa cible pour fixer le lointain. Ne discernant rien dans l’obscurité qui vaille la peine. C’était forcément un sortilège. Elle n’en était pas à se demander s’il était ami ou ennemi. Cela n’avait abouti qu’à la destruction d’un arbre et une flopée de moldus était entrain de courir, paniqués, dans leur direction, sans même regarder où ils mettaient les pieds.

Vesper haussa mentalement une épaule. Son regard revint au moldu qui rampait au sol en tentant d'extraire de sa veste quelque chose qu'elle ne reconnu pas.

Vesper s'avança. Marcha sur une kamaira moldue bien plus moderne que ce que ses livres et croquis avaient pu lui apprendre à Poudlard. Leva sa baguette.

Spoiler:
 

Le garçon leva quelque chose (long cylindrique). Et appuya.

Une giclée de gaz lui fut envoyé directement sur le masque. Et la sorcière recula vivement, alors que le produit dégoulinait sur le métal. Il ne l'avait pas suffisamment protégé pour empêcher le spray lacrymogène de faire effet, à moindre frais. Vesper arracha son masque, tentant d'endiguer le flot de larmes qui jaillissaient de ses yeux brûlants, l'aveuglant bien plus que la faisant souffrir. Le garçonne laissa pas passer sa chance, en profitant pour filer sans demander son reste.

Vesper referma le poing sur sa baguette, les yeux en feu, jurant et crachant sa bile.
Le tigre avait réussit à mordre.


Dernière édition par Vesperion Quinn le Dim 10 Nov 2013 - 9:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 9:20

Le membre 'Vesperion Quinn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 18:48

La nouvelle était tombée dans la soirée comme un électrochoc. Le sang glacé, à l'appel lancé par Wallas, Zakary n'avait pu que répondre présent. Sa peau brûlée aux avants-bras et sur le torse ne cicatriserait jamais pleinement, Assapor avait marqué au fer rouge son esprit, Assapor où il avait bel et bien cru qu'il perdrait la vie dans la gigantesque étendue d'eau salée en se vidant de son sang. Et pourtant, il était là. Il était toujours là. Sans hésiter. Les tripes nouées, car il n'avait pas le courage – ou la stupidité – d'un Gryffondor, certes. Mais bel et bien présent, peu importe les risques encourus, peu importe le sinistre spectacle auquel ils auraient droit dans quelques instants.

Seulement aurait-il aimé qu'il en fut autrement pour Summer. Il aurait préféré la savoir chez lui – chez eux, à présent – à attendre sagement. Parce qu'il était incapable de la voir autrement que comme une « gamine » du même âge que feu, sa sœur, donc bien trop jeune pour réellement se battre, parce qu'il ne supportait pas de l'imaginer blessée. Il avait ouvert la bouche pour protester avant de la refermer aussitôt, s'efforçant d'écouter cette voix qui lui soufflait de lui faire confiance. Alors il était resté coi. Simplement. Il lui avait lancé un regard qui lui intimait d'être infiniment prudente, et c'était tout.

Il inspira profondément. Summer n'était pas avec lui, se faire un sang d'encre ne l'aiderait sur place en rien sinon à le déconcentrer.
La scène lui coupa le souffle d'un seul coup. L'odeur du sang lui souleva le cœur, lui arracha une grimace de dégoût. Moldus ou pas, ce qui s'offrait à ses yeux était... C'était le chaos. Et les cris. Les cris, il était incapable de les localiser, à cause de son seul tympan valide. Il n'aurait su dire s'ils venaient de droite, de gauche, s'ils étaient proches ou lointains : il les devinait partout. Et ces hurlements désespérés, déchaînés, lui arrachèrent un frisson. Il effectua quelques pas maladroits avant de s'arrêter figé face à un cadavre déchiqueté de la façon dont Travers avait lacéré celui de Lou, sa sœur, sous ses yeux impuissants. Le souvenir du petit corps de l'adolescente, inerte, dans ses bras, était encore trop cuisant. La plaie trop brûlante.

La voix d'Aloysus le rappela à l'ordre. Blême, il secoua la tête rapidement, essayant de s'insulfer au passage un semblant de courage. Il suivit le sorcier, accompagné de Loïs et de Lena. La Steevens, il l'avait connue au temps de Poudlard, puisqu'ils étaient de la même promotion, et puis perdue de vue. Il détestait revoir d'anciennes connaissances dans ce genre de contexte. Exactement comme avec Lauren à Assapor. Il arrêta de réfléchir. Les hurlements, eux, allaient crescendo. Et puis l'ennemi qui se présentait lâchement masqué. Le feu vert fut donné au moment où Loïs fit exploser un arbre... Poussant les Moldus toujours plus prêt de la gueule du loup.
Dans sa gorge, il y avait comme un arrière-goût amer.


Dé 1. Qui est visé ?
OUI OUI : Isis
OUI NON : Sevastian
NON OUI : Vivienne
NON NON : Vesperion

Dé 2. Lancer d'un Jambencoton, qui...
OUI OUI : Touche la personne visée.
OUI NON : La personne visée esquive.
NON OUI : Est lancé de trop loin, il atterrit dans un arbre (redoutable).
NON NON : Touche un moldu. HOLY SHIT.

Loin, trop loin pour tenter un sortilège réellement dangereux, il distinguait l'ennemi, tout de noir vêtu, malgré la pénombre - faute d'entendre convenablement, il avait une bonne vue. Il avait donc levé sa baguette pour lancer un Jambencoton, espérant ainsi handicaper quelques instants celui ou celle qu'il visait, qui qu'il soit sous son masque.
C'était sans compter le Moldu paniqué qui venait de débouler de nulle part - ou en l'occurrence, de derrière un arbre. Et Zakary de se retrouver comme un parfait idiot à le voir s'effondrer.

En plein dans le mille.

Félicitations Cooper, si t'avais voulu le toucher, tu n'aurais pas fait mieux.


Dernière édition par Zakary Cooper le Dim 10 Nov 2013 - 18:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 18:48

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Lexy Kark
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 22:24


    Une jeune femme revenue en miette d’Assapor était en train de se parer de la tenue Mangemort. Comme si rien ne l’atteignait, elle laissait glisser le tissu noir sur elle, se coiffait du chapeau haut. Son père posa alors le masque Mangemort sur son visage de poupée. Elle avait été choisie par Elena pour gonfler les rangs de sa faction dans l’évènement meurtrier à venir. Victor observait dans l’encadrement de la porte. Il y avait de la fierté dans l’air, mais beaucoup d’inquiétude. Des 4 membres de leur famille, c’était la plus jeune qui avait été désignée.

    Elle avait quitté le domicile familial après de courtes embrassades. Fini le temps de la légèreté, Lexy avait failli y passer la dernière fois, tout comme Victor peu avant. La réalité avait frappé la branche secondaire Kark, un départ pouvait ne plus rimer avec un retour.

    Lexy avait été placée dans un groupe où les Héritiers étaient majoritaires, chose qui lui déplaisait fortement. 2 contre 3, elle et Sevastian face à trois sorcières, deux de la même famille et une autre avec une drôle de bouche.  La trêve avait beau être appliquée, en cas de retournement d’ordre, ils seraient en danger. Bien que la perspective de fuir le mariage par la mort ou celle de son fiancé fut une option séduisante il y a quelques mois, elle devait avouer qu’elle y était plus réticente aujourd’hui.

    C’était à peine si elle avait prononcé un mot. Elle avait salué le Dolohov avant de donner un signe de tête poli à ses camarades d’un soir. La pression était grande, sa main fermée autour de sa baguette. L’action avait débuté, il était temps qu’elle relâche son stress sur quelques êtres inférieurs.
    Lexy n’avait pas tué depuis la bataille devant le Musée d’Histoire de la magie. Les prendre par surprise avait été facile au début, les premiers morts n’avaient pas eu le temps de se rendre compte de ce qui était en train de leur arriver. Une fausse sorcière venait de tomber à ses pieds. Ainsi ces êtres inutiles osaient se parer de la sorte et les imiter. Ils s’enlaidissaient, dressaient un portrait des plus indéliquat de leur noble statut. C’était impardonnable.

    Le spectacle était impressionnant, cris, flammes, panique et sorts… le tout sous le regard de la marque des Ténèbres qui s’étendait au milieu des étoiles. La marque sur sa hanche se manifestait, lui rappelant que tout ceci n’était pas le récit d’un des combats de son père, mais le sien.
    Au bout d’un moment bien trop court, les nuisibles commencèrent à développer leur instinct de survie. Misérables créatures.

    « Ils ne savent même pas mourir correctement. »

    Siffla-t-elle. Une explosion plus tard, un groupe de moldus se rua vers la forêt où ils étaient situés.

    « Avada Kedavra »

    Spoiler:
     

    Lexy eut à peine le temps de formuer son sort qu’elle sentit un poids la pousser, déviant le sortilège. Lexy tituba sous la force de ce qu’elle identifia comme un homme, maculé de sang avec un couteau en travers du crâne. Il hurla avant de frapper la sorcière au visage. Lexy, surprise du coup, perdit son chapeau. Un gout de sang dans la bouche, elle se mit à reculer, mais la peur semble rendre les cloportes agressifs.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?



Dernière édition par Lexy Kark le Dim 10 Nov 2013 - 22:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Dim 10 Nov 2013 - 22:24

Le membre 'Lexy Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 0:19

Au final, il n'aurait pas fallu aux mangemorts plus de quelques mois pour se remettre d'Assapor. Suffisamment pour qu'ils soient aptes à donner une attaque de plus, ce soir du trente-et-un Octobre. Les phénix pouvaient-ils en dire autant ? Dans mon cas, quoi qu'il en soit, c'était relatif. Et mon métier ne m'aidait bien entendu pas à être en parfaite santé de façon durable ; surtout quand la dernière pleine lune datait d'une petite semaine. Il en aurait néanmoins fallu davantage pour m'empêcher de répondre à l'appel de Wallas. Ma loyauté avait longtemps été remise en cause. Mon intégrité ne souffrirait plus de ce genre de doutes et, quoi qu'il en soit, les idées pour lesquelles je me battais -nous nous battions tous, phénix- méritaient d'être défendues. Les moldus aussi, d'ailleurs, le méritaient ; et même si en quittant rapidement mon appartement pour rejoindre le QG, je ne le savais pas. Qu'il allait falloir défendre les moldus, j'entends. Bref, l'information avait été transmise pendant le discours concis du chef de l'Ordre. Tant mieux : il n'y avait pas de temps à perdre.

J'avais retrouvé Loïs et Zak sous les ordres d'un certain Aloysus. Loïs, par rapport à qui je ne m'étais autorisé qu'un commentaire intérieur des plus objectifs et professionnels : sa présence et ses compétences seraient un atout indéniable, et les mangemorts n'auraient qu'à bien se tenir. Les autres pensées et ressentis par rapport à un certain autre journaliste sont priés de rester en dehors de ma tête pour les prochaines heures, merci. Autre journaliste que je n'avais pu qu'apercevoir au QG, qui n'était pas avec moi ici et qui avait plutôt intérêt à revenir d'ici en vie s'il ne voulait pas que je m'occupe moi-même de son cas. Après ce qui s'était passé dans le sein même de Londres, il trouvait le moyen de venir se mettre en danger de lui-même et ... bref, j'ai dit, en DEHORS de ma tête.
Zak était un ancien camarade, perdu de vue depuis Poudlard. J'avais bien réentendu parler de lui, au travers de quelques articles quant à certains de ses exploits ... Exploits sur lesquels je m'étais gardée d'avoir un avis. Grand bien nous en fasse, à tous les deux ! Néanmoins, savoir qu'une personne que j'avais connue il y a longtemps, que je retrouvais aujourd'hui, était autant que moi en danger et potentielle victime de nos ennemis n'était pas une information qui me ravissait outre mesure.

« Nous devons arrêter ce carnage. Défendez les moldus, c’est notre priorité, mais n’hésitez pas une seconde si vous avez l’occasion de renvoyer ces chiens dans l’enfer duquel ils sont nés. » « Ce sera avec plaisir. » « On va s'gêner. »

J'avais lâché mon commentaire juste après Loïs, trouvant dans l'écho de nos pensées le moyen de former une ébauche de sourire au coin de mes lèvres malgré la gravité de la situation et la peur qui cognait à mes tempes à chacun des battements de mon coeur. C'était bon signe ; il battait. Pour combien de temps encore ? Combien de pauvres moldus qui n'avaient rien demandé ne faisaient à présent plus partie des vivants ? ... Bande d'ordures. Qu'ils crèvent tous. Et s'il fallait y rester pour entrainer d'autres de ces immondices avec moi, c'était un prix que j'étais prête à payer. Pour des vies ; et pour la Cause.

Aloysus indiqua un groupe de moldus qui fuyaient en direction des éclairs lumineux révélateurs de la présence sorcière. Ils courraient vers leur perte, et Loïs le comprit bien en mettant le feu à un arbre pour les empêcher de continuer. Sauf que leur peur n'en fut que plus grande et c'est en hurlant comme des forcenés qu'ils se ruèrent un peu plus vers les mangemorts. Zak lançait directement un sortilège en direction de l'ennemi ... et toucha un moldu. Bordel, la panique était générale et es conséquences de  la moindre attaque pouvait se révéler désastreuses !

Ne restait qu'à rejoindre les mangemorts terrés dans la forêt pour leur régler leur compte avant qu'ils ne massacrent les moldus ! Commençant à avancer vers eux, je pointai ma baguette.

« Deprimo. »

un bon début ? :
 
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 0:19

Le membre 'Lena Steevens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 14:42

Sevastian était prêt à en découdre. Oui, pour une fois dans sa vie, le médicomage savait qu’il pouvait faire en sorte de briller, aussi bien intellectuellement que stratégiquement. Alors certes il n’avait rien du combattant suprême, mais lui au moins avait de la cervelle et encore mieux : il savait s’en servir. Et puis contrairement aux événements de l’année dernière, Sevastian avait eu le temps de se préparer, de voir le coup venir. C’est donc dans cette optique qu’il avait rassemblé les quelques potions offensives et médicales qui lui restaient. Soigneusement rangée dans un sac en bandoulière en cuir simple, elles étaient là pour combler ses lacunes en matière de sortilèges offensifs. Enfin, ça c’était en théorie. Parce que peu importe le niveau de préparation, on ne sait jamais sur quoi on va tomber avant de … mince c’est quoi la suite déjà ? Enfin peu importe. Il était prêt (en théorie) et il allait faire de son mieux (une fois encore : en théorie) Au pire des cas, il finira six pieds sous terre. Un moyen comme un autre d’échapper aux griffes de la vieillissime Elena Kark. Quand on insulte les gens, vaut mieux taper là où ça fait mal comme on dit…  Et puis faut dire qu’il avait la classe dans les fringues qu’Elena lui avait données. Ce n’est pas tous les jours qu’on vous offre la panoplie du parfait petit mangemort. Natalya en était même verte de rage… Oui, c’est une fois proche de la mort qu’on apprécie les petits plaisirs de la vie.  

Une fois sur place, Sevastian avait rejoint Lexy et d’autres femelles de son espèce. Beaucoup trop de femmes à protéger, ça ne va pas le faire! Sans parler du fait que Lexy et lui étaient les seuls ombres. Oui, même après plusieurs mois à vivre côte à côte, on ne s’imagine toujours pas se faire des bisous et autres câlins. A la guerre comme à la guerre ; un armistice n’est pas un traité de paix, qu’on se le dise ! C’est donc méfiant que Sevastian rejoint le lieu de rendez-vous. La mission était simple en soi : tuer du moldu et tuer du moldu. Rien de plus simple, un deuxième année serait le faire ! Sérieusement, lui, faisait ça tous les jours ! Quelques fois volontairement, d’autres fois… chut, on va s’arrêter là.

Peu à peu les festivités commencèrent, les premiers cris, les premières larmes et les premiers morts. Sevastian était aux anges derrière son masque. Quelques fois, il se surprit même à admirer la beauté de la chose, tous ces cadavres, tous ces organes… il avait l’impression d’être au marché ! Si seulement il pouvait en ramener à la maison ! Promis, je m’en occuperai bien ! Mais Sevastian était fort, après tout, il avait juré d’être un meilleur lui, plus confiant, plus solide… bla bla bla… Excusez le narrateur il commence à fatiguer…  Oui donc, Sevastian se remit les idées en place et finit par laisser tomber cette stupide idée qu’était l’adoption d’organes humains. Il aurait suffisamment de bébé Lexy à malmener, inutile donc d’ajouter à cela des organes en bouteille.

Mais après un temps, les choses tournèrent au vinaigre. Pas facile d’affronter une horde de moldu alors qu’on est qu’une poignée de sorciers ! Sérieusement, un moldu ne se mettrait pas en travers un troupeau de moutons effrayés, et ce même armé ! Bon, on respire, on vise et on parle distinctement, ce sont des moldus… qu’est-ce qu’il pourrait bien arriver. BADABOUM. A peine avait-il finit de lever les yeux vers la source de l’explosion qu’un arbre s’effondra devant un groupe de moldu qui se mit à hurler de plus belle. Amis ou ennemis ? Un deuxième sortilège fut tiré dans leur direction mais touche un moldu… Bon bah… amis ? Enfin, peu importe, Sevastian avait d’autres fléreurs à fouetter. Devant lui, ses camarades se faisaient malmener. La bouche de merle : aveugle ; la fiancée : agressée, Sevastian ne savait pas où donner de la tête. Bon bah, la fiancée avant tout… c’est ce qu’on dit non ? Enfin je crois…

Ni une, ni deux, le chevalier blanc surgit du plus profond de son âme (très poétique). Fort et brave, le médicomage du nom de Sevastian leva sa baguette et dit d’une voix claire et déterminée. (J’en fais peut-être trop…)

« Incarcerem ! »

Petit papa sorcier part en guerre:
 


Dernière édition par Sevastian A. Dolohov le Lun 11 Nov 2013 - 21:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 14:42

Le membre 'Sevastian A. Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 22:05

La barrière s’était refermée. Le signal avait été donné. Puis les cris, lointains, avaient remplacés les sons saturés et grésillants que ces stupides moldus osaient appeler de la musique. Tapis dans l’ombre des arbres, ils n’avaient plus eu qu’à attendre que le gibier affolé finisse par se précipiter entre leurs griffes. Et le massacre avait enfin pu commencer pour eux aussi. Isis s’en était donné à cœur joie. Pendant près de trente minutes cela avait été aussi divertissant que de voir des quilles tomber les unes après les autres, sans beaucoup d’autres résistances que des supplications inutiles évincées d’un simple revers par un Avada Kedavra. Aussi simple que cela. Du moins jusqu’à ce qu’un arbre volant en éclats n’attire son attention vers la lisière de la forêt. « Ils arrivent. » murmura l’héritière pour elle-même tandis que sa cousine laissait échapper un rire clair et tintinnabulant pour se moquer de son ancienne camarade en train d’arracher son masque. « Hé, Gueule-de-Sangsue, y a un truc qui te gratte ? » Le trait lumineux qui passa à trois centimètres de son visage lui fit pourtant rapidement ravaler ses sarcasmes même s’il continuât sa route et alla frapper de plein fouet le pauvre moldu venant de gazer Vesperion Quinn. Ce dernier s’affala alors au milieu des feuilles mortes mais il avait de la chance dans son malheur : les cousines Lestrange étaient bien plus intéressées par les silhouettes crapahutant dans leur direction plutôt que par lui.

Aloysus sentait son cœur battre contre ses tempes mais il essayait de ne pas y prêter trop attention. Entouré de ses acolytes, il courrait vers les bois aussi vite qu’il le pouvait. La tentative de Lang pour détourner les moldus d’une mort certaine n’avait pas fonctionné et il ne restait plus qu’eux pour faire rempart. Si tant est qu’ils n’aggravaient pas les choses… « Bon sang Cooper, faites attention ! De quel côté êtes-vous ? » Vociféra le sorcier sous le coup de la colère et du stress alors qu’un moldu s’étalait de tout son long aux pieds de ses bourreaux à cause d’un sortilège perdu. « Cooper ? » Aloysus tourna les yeux vers la silhouette masquée venant de formuler cette interrogation. « Comme c’est amusant, » puirsuivit-elle encore tandis qu’elle portait la main à son masque. Quand elle l’eut ôté, elle dévoila un visage qui fit se raidir l’employé du ministère. Cette chevelure folle, ces grands yeux sombres emprunts d’arrogance : Lestrange, à n’en pas douter. Un adversaire qu’il ne fallait jamais prendre à la légère. « Expulso ! » « Flumen Ignite ! » Aloysus avait réagi à temps. Son sortilège vint s’écraser contre celui de la mangemorte et les deux sorciers commencèrent un duel sans merci. Les autres n’eurent pas l’occasion de se reposer sur leurs lauriers pour autant car Vivienne s’empressa de se lancer dans la bataille. « Furunculus ! »

Qui va avoir la chance de se retrouver avec le visage couvert de cloques purulentes ?
Oui oui : Zakary
Oui non : Lena
Non oui : Loïs
Non non : Le sort se perd entre les arbres

Informations Rp  

ϟ Vous avez jusqu’à mercredi 20 heures pour poster.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Lun 11 Nov 2013 - 22:05

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 4:40

La pique de Vivienne arracha un grognement étouffé à Vesperion. Ca par exemple elle ne pouvait pas le manquer hein ? Plutôt que de se concentrer sur les moldus non il fallait que Vivienne Lestrange se permette une jolie petite remarque bien humiliante, et ça même en plein combat. C’était exactement pour cette raison que Vesperion détestait la jeune femme. Non pire, la haïssait. Parce qu’en plus de mettre sa vie en jeu (pas que la blonde ne s’inquiète oh la non, qu’elle se prenne un coup de pshitkipik la remettrait à sa place une bonne fois pour toute) elle arrivait à la déstabiliser juste assez pour l’empêcher d’être efficace. C’était en tout cas ce que Vesper essayait de se dire, tout en s’aspergeant rapidement le visage d’eau, ce qui calma la brulure persistante de ses yeux.

Merlin du entendre ses prières car un sortilège fusa en direction de Vivienne (sans l’attraper évidemment, il ne fallait pas trop en demander mais, quand même ! Un sort !). Un sortilège définitivement ennemi d’ailleurs.  Très certainement une escouade de défense pour ces pauvres moldus. Les phénix devaient d’ors et déjà pleurnichaient sur leur cadavre. Cela rendait la situation plus piquante encore.  Vesper se redressa, remit son masque sur son visage humide. Maintenant les choses sérieuses commençaient.

La lacrymo lui laissa les yeux piquants et un arrière-goût amer de défaite. Mais elle était de nouveau apte à combattre. De toute façon, la situation l’exigeait. Si elle se laissait avoir par un vulgaire tour de passe-passe par un moldu que ferait-elle face à un phénix ? Et qu’importe que ceux qui s’amènent ne soit pas plus doués qu’une licorne sur un balais. Justement, se faire attraper par l’un de leur sortilège serait une humiliation plus cuisante encore.

La voix d’Aloysius retentit entre les arbres, réprimandant le dénommé Cooper comme un prof de Poudlard enguirlanderait un élève.

Vesper eut un sourire carnassier. Elle allait en faire de la chair à pâtée.

Cooper donc, semblait être connu de l’ainée Lestrange. Vesper laissa cette dernière s’occuper du meneur sans se mêler de leur duel (un coup à se prendre un doloris bien sentit de la cousine de la folle-dingue en chef pour avoir interrompu les festivités) et se tourna vers le reste de la bande. Il y avait trois autres silhouettes (Cooper donc et deux femmes). L’une d’elle fut rapidement éliminée de l’équation par un sortilège de furoncle (des furoncles, il n’y avait que Vivienne Lestrange pour penser que cela serait efficace dans un combat).

Il était donc temps de montrer aux autres ses capacités. Vesper leva sa baguette, clignant des yeux sous la lacrymo, consciente du poids sur ses épaules. Isis occupée et Vivienne balançant ses sortilèges comme en les tirant au sort d'un manuel de sortilèges pour sorciers facétieux, elle devait défendre son masque. Un avada dans de telles circonstances serait aussi inutile qu’un pet dans le vent. Elle le leur réservait pour plus tard. En attendant.

Plouf. Plouf.

Elle attrapa au vol la silhouette de l'homme qui avait manqué de leur rendre service. Et choisit pour elle de le remercier à sa manière.

Autant faire durer le plaisir.

« Endoloris ! »

Spoiler:
 


Dernière édition par Vesperion Quinn le Mar 12 Nov 2013 - 5:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 4:40

Le membre 'Vesperion Quinn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 11:15

La vision de la chevelure folle de la Mangemort qui retirait son masque coupa net les pensées de Zakary et tous les noms d’oiseaux qu’il se jetait depuis qu’il avait vu le Moldu s’effondrer aux pieds de l’ennemi, incapable de se porter sur ses deux jambes. Son visage n’était même pas encore visible qu’il l’avait déjà reconnue. Oh. Par Merlin. Pas elle ! Isis Lestrange était depuis le temps de Poudlard celle qui, par-dessus tout, savait comment lui faire ravaler son égo – et Dieu sait qu’il en avait. Forcément, il n’appréciait pas. N’avait jamais apprécié. N’avait jamais pu la supporter elle, elle qu’il avait pourtant retrouvée hélas ! en tant que collègue il n’y a pas si longtemps.  A la pique qu’il lança, il revint sur sa pensée première : finalement, ce n’était pas si mal qu’elle soit là, peut-être. La perspective de voir une Lestrange s’envoler pour s’écraser plus loin ou de finir avec un sort entre les deux yeux n’était en effet pas pour lui déplaire. « Ca faisait longtemps », cracha-t-il simplement avec tout le mépris qu’elle pouvait bien lui inspirer, un sourcil arqué.
Quoiqu’il en soit, il valait mieux ne pas intervenir entre Aloysius et elle.

Aussi préféra-t-il se concentrer sur la Mangemort (à l’étrange faciès) qui venait tout juste de remettre son masque, qui levait sa baguette dans sa direction. Il réagit aussitôt, ouvrit la bouche, mais aucun son n’eut le temps d’en sortir.
Trop tard.

Endoloris !

Endoloris ! résonnait encore et encore la voix de la sorcière alors qu’il s’effondrait sous le poids de son corps devenu insupportable pour ses deux jambes. Endoloris ! Ce n’était pourtant pas la première fois à laquelle il y goûtait, loin de là, Rien à faire. C’était comme si son corps se faisait écarteler à son paroxysme, mais aucun membre ne craquait. C’était comme s’il se vidait petit à petit de tout son sang, mais aucune goutte écarlate ne dégoulinait. Il avait trop froid, trop chaud, trop peu d’air qui rentrait encore dans ses poumons. Incapable de faire quoi que ce soit, sinon d’hurler, hurler et puis hurler de plus belle, si bien que ses cordes vocales finiraient assurément par lâcher prise à un moment donné.

Le supplice ne dura que quelques instants et il se retrouva, là, à genoux à même le sol, sans savoir comment il était arrivé dans cette position, le souffle court, les mains tremblantes, la droite resserrée autour de sa baguette à un tel point que ses phalanges en étaient blanchies. Il avait la gorge sèche, l’impression que toutes ses forces s’étaient évaporées plus rapidement encore que ces Moldus couraient dans la mauvaise direction. Et dans sa tête, une question, une seule :

Pourquoi ?
Pourquoi était-il venu, déjà ? Pourquoi n’avait-il de cesse de foncer tête baissée, encore et toujours ?
Difficilement, il déglutit, s’efforçant de chasser le temps d’un battement de paupières ces idées noires.

Il s’ordonna de se relever. D’abord parce qu’il refusait de donner d’avantage de satisfaction à cette vipère d’Isis Lestrange. Ensuite et surtout parce que face aux Mangemorts, à rester dans une telle position de faiblesse, il serait tout bonnement incapable de se défendre aux attaques à venir.
D’autant que la partie venait tout juste de commencer.
« Salope », cracha le Phénix faiblement.« Salope », répéta-t-il alors que son corps refusait bêtement de lui obéir.
Il chancela un instant.

Est-il possible de se relever totalement pour lancer un sort à Vesp ?
OUI : Lancer d'un lashlabask...
OUI : En plein dans la poitrine.
NON : Elle esquive presque, elle est touchée légèrement à la main.
NON : Impossible...
OUI : Il n'a simplement pas assez de forces pour le moment
NON : Un Moldu lui jette une bouteille dessus, BOOM.


Chancela mais tint finalement bon. Il se mordit la lèvre inférieure pour réprimer l’envie de vomir ses tripes. « Lashlabask !» répliqua-t-il enfin. Et cette fois-ci, il ne s’était pas trompé quant à la cible.
Seulement aurait-il préféré l’atteindre au niveau de la gorge. Ou au moins avoir la force de lancer immédiatement une attaque de ce nom.


Dernière édition par Zakary Cooper le Mar 12 Nov 2013 - 12:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 11:15

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 20:48

Merde. Loupé, et on ne gagnait rien qu'un joli trou dans le sol. Merveilleux. Ne restait qu'à se dépêcher de rejoindre les moldus et tenter de les défendre contre ces fous-furieux qui nous servaient d'ennemis. J'emboitai la course à Alyosus et aux autres, crapahutant aisément entre les arbres et au dessus des branches mortes. C'était un peu un automatisme. La course en forêt, quand on court après (ou avant) des loups-garous tous les mois, on commence à connaître. Sauf qu'un loup garou, même si c'est difficile, on peut le distancer. Difficile en revanche de courir plus vite qu'un sortilège. Mais il n'était pas ici question de fuite et mon intention était bien de protéger ces moldus qui n'avaient rien demandé. Et qui allaient être massacrés sans sommation si nous n'intervenions pas.

Les silhouettes ennemies furent rapidement rejointes et les hostilités n'attendirent pas que nous soyons prêts pour redémarrer. C'est sans doute la raison pour laquelle j'eus juste le temps d'apercevoir diverses attaques partir d'un sens et de l'autre sans savoir exactement où me placer. Il me sembla apercevoir du coin de l'oeil Loïs se prendre le sortilège de l'une de nos ennemis et c'est en me mettant en garde que je reculai de quelques pas supplémentaires, arquant mon poignet en direction du premier individu masqué à proximité.

« Defenestro ! »

Qui se prend le sortilège ? :
 

Individu masqué qui, me semble-t-il, était la femme qui venait d'attaquer Loïs. Et qui se prit le sortilège en pleine poitrine. Incapable -et non désireuse- de retenir la pointe de satisfaction que je ressentis en voyant la mangemorte touchée, je laissai un sourire presque carnassier étirer les lèvres et me remis en garde presque aussitôt, menaçant les autres attaquants de ma baguette pointée tour à tour vers chacun d'entre eux. « Tout va bien Loïs ? » fis-je sans oser quitter nos adversaires des yeux, d'une voix un peu rude, concentrée. La réponse de la journaliste me parvint vaguement et je lançai un nouveau sortilège entre moi et le mangemort d'en face. Sortilège qui s'écrasa un ou deux bons mètres devant les pieds du mangemort en question. En guise de menace. « Disparaissez, bande de charognes ! »

La voix rauque qui franchit la barrière de mes lèvres n'avait pas grand chose à voir avec celle qu'on pouvait connaître à la Lena habituelle. Sauf que la Lena habituelle n'est pas perpétuellement en situation de danger imminent et mortel, avec un sacré paquet d'innocents à protéger. N'est pas non plus perpétuellement face à ceux qui ont peut-être tué sa mère il y a des années, ou envoyé son père dans un état critique à Sainte-Mangouste, dont il ne semblait pas près de sortir. Ces individus là, que ce soient eux-mêmes ou pas, représentaient la même idée ; le même ennemi. Ils n'avaient aucune pitié à attendre de moi.


Dernière édition par Lena Steevens le Mar 12 Nov 2013 - 21:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mar 12 Nov 2013 - 20:48

Le membre 'Lena Steevens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Loïs Lang
Loïs Lang
Messages : 1695 Crédits : Aoden
Age du personnage : 38 ans
Ascendance : Sang-de-bourbe
Emploi/Etude : Chef de la Tour des Médias
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Hippopotame
Epouvantard : Cadavre d'Harry Potter
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mer 13 Nov 2013 - 12:46

Elle devait se contenir. Contenir la colère, la rage. Contenir toutes ses émotions trop fortes qui pouvaient prendre à tout moment le dessus. Se retenir de hurler sur Cooper alors même qu'elle n'avait pas forcément fait mieux. Se contenir de hurler sur ces raclures qui se croyaient juste supérieur aux autres. Ça ne changerait rien, ça n'apporterait rien que la faire s'épuiser alors qu'elle avait besoin de toutes ses forces. Trébucher, se retenir à l'écorce rugueuse d'un arbre pour ne surtout pas se laisser distancer par le reste de son groupe. Il n'était pas dit qu'elle ne participerait pas au premier rang à ce combat. Surtout après le hurlement d'horreur qui résonnent à leurs oreilles lorsqu'un corps s'effondre.

Sauf qu'arriver au premier rang, c'est un sortilège qui la cueille de plein fouet avant même qu'elle n'ait le temps d'esquisser le moindre geste pour s'en protéger. Perfide et vicieuse, Loïs a presque l'impression d'entendre rire la Mangemort alors qu'un cri de douleur lui échappe malgré elle. Elle n'a pas même eu le temps de serrer les dents pour se retenir alors qu'elle sent déjà sur son corps pulluler les chaires mises à mal qui se nécrosent à une vitesse hallucinante. Et la douleur sur l'intégralité de sa peau, ses mains qui viennent frotter presque instantanément dans une tentative totalement vaine de stopper les effets du sortilège, de ralentir la prolifération de ces pustules Les sorts continuent à fuser autour d'elle et elle sait bien qu'elle doit elle aussi se défendre de nouveau. Mais quand même le simple fait de tenir sa baguette est rendu difficile par la sensation de brûlure qui tiraille la peau de ses mains. Elle aurait peut-être dû prendre le temps de se reculer de quelques pas derrière leurs lignes le temps de reprendre son souffle, le temps de s'habituer à la douleur et de pouvoir de nouveau être un peu plus en possession de ses facultés. Sauf que c'est mal connaître la Gryffondor qui est en elle. C'est oublié la rage viscéral qui dort en elle depuis tant de mois et qui vient d'être violemment réveillée, à tel point qu'elle bouillonne presque littéralement. Parce que Lena se bat, envoie valser son agresseuse, parce que Cooper hurle soudain de douleur, parce qu'Aloysus se battait contre ce qui aurait dû rester un fantôme du passé. Parce que les Moldus sont là et prêt à se faire massacrer et qu'ils doivent à tout prix empêcher cela ! "Ça va, Lena. On va leur faire mordre la poussière. Si la voix de Lena n'est pas forcément reconnaissable, la sienne n'est pas mieux. Juste de la haine à l'état pure et tant pis pour la faiblesse de son corps, pour le mal qui la ronge. L'esprit est toujours on ne peut plus d'aplomb, alors le reste ne peut que suivre. Parce qu'ils devaient leur sauver la vie.

"Ne jouez pas les héros, cassez-vous, cachez-vous !" Mais c'est peine perdue, n'est-ce pas Moldus et humains avant tout, foutu cocktail qui ne peut que donner un esprit de contradiction à toute épreuve. Et les voilà qui grouillent toujours autour d'eux, tentent de faire... Quoi ? Se défendre, peut-être, mais ils ne peuvent absolument rien pour sauver leur propre vie à part gêner ceux qui ont le pouvoir de le faire. Et pourtant, qui pourrait les en brimer ? Honnêtement, en cet instant, Loïs serait volontiers volontaire pour le faire, juste pour évacuer un peu plus la tension qui est présente dans tout son corps. Mais ça ne changera rien, de toute manière, et elle sait d'avance qu'ils ne l'écouteront pas. Et que le seul moyen de les aider est d'exterminer ces suppôts du Lord Noir. "Blixten !" Hommage à Bruce qui n'est pas avec elle ce soir, parce qu'elle se bat aussi pour lui. Et tenter d'évacuer par un sortilège toute la rage qu'elle a à leur encontre.

Le sort de Loïs frappe ?...:
 

L'afflux de magie faillit lui faire lâcher sa baguette alors que les furoncles qui la recouvraient semblaient y réagir d'une manière totalement déplaisante. Mais elle ne lâcherait rien. Pas une seconde. Même si elle ne put retenir une grimace face à la faiblesse de son sort. Elle les détruirait tous...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Loïs Lang le Mer 13 Nov 2013 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté Mer 13 Nov 2013 - 12:46

Le membre 'Loïs Lang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1 ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3 Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin