L'illusionniste [Mission]



 



L'illusionniste [Mission]
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs
Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Lun 26 Aoû 2013 - 8:22

Ulrich le Magnifique. En voilà un qui ne se prend pas une bouse, songea Zakary une énième fois alors que sa partenaire de mission du jour et lui faisaient leurs premiers pas dans le quartier Moldu. Il ne connaissait alors la dénommée Delesia Sawyer ni de Morgane ni de Merlin, même si l’avait-il probablement déjà croisée une fois ou deux au QG des Phénix – allez savoir.  La demoiselle devait plus ou moins avoir son âge, mais… Qu’importe. Ce soir, ils avaient une petite visite à l’improviste à rendre à leur nouvel « ami », ce fameux Ulrich. Ils ne connaissaient rien de lui si ce n’est les quelques informations livrées dans le dossier avec l’ordre de mission : moldu, deux photographies le laissant apparaître le crane rasé, la quarantaine ou cinquantaine bien passée, et son adresse. Ce serait amplement suffisant, ils n’auraient qu’à trouver son domicile.

Et c’est ainsi que tous deux se retrouvèrent dans un quartier du Londres moldu ô combien étrange. Camden Town, ou Camden-tout-court, qu’ils l’appelaient. Zakary avait jugé bon de s’habiller de leur manière histoire de se fondre dans la masse aisément ; à savoir un jean foncé, un haut noir et une veste en cuir pour pouvoir garder sa baguette dans la poche intérieure à l’abri des regards indiscrets tout en ayant la possibilité de la sortir en moins d’une seconde… juste au cas où. Mais là, il y avait ce groupe de deux ou trois moldus avec des crêtes multicolores, ces autres avec des bottes aux plateformes de dix centimètres (au moins !) qui leur donnaient des tailles de géant face à lui qui n’avait jamais été très haut et avec des pics à empaler quelqu’un en cas de coup de pied, et cette affreuse musique où les chanteurs ne tenaient visiblement pas beaucoup à leurs cordes vocales tant ils hurlaient fort. Par-ci par-là, il y avait quelques moldus pour ainsi dire « normaux » - ceux auxquels le Serdaigle était habitué, en d’autres termes – mais en règle générale c’était un beau mélange des genres et des couleurs qui s’offraient à eux deux. Et lui de se sentir plus ou moins comme un Merrow hors de l’eau.

Les rues étaient à l’image de ses étranges habitants : de petites maisons toutes collées les unes aux autres mais qui arboraient chacune une couleur différente. En guise d’enseigne pour les magasins, il y avait souvent d’énormes objets représentés sur les façades. Là, par exemple, un talon qui devait bien faire… Dix mètres ! Ici, un dragon totalement irréaliste. Dans un premier temps, Zakary s’était attendu à les observer se mouvoir avant de se souvenir que les Moldus n’avaient de toute façon pas la possibilité de les animer de façon magique, contrairement à eux. Tant pis.

Mains dans les poches de son jean, il fit observer en désignant une des maisons (bleue, avec des espèces d’ailes immenses sur la façade, dont il ne comprenait guère la signification, mais soit) du menton : « Normalement, c'est ici». L’adresse indiquée. Voilà, ils y étaient. A présent, l’idéal aurait été qu’il sorte, pour l’aborder ou mieux encore, le suivre discrètement jusqu’au lieu où il donnait ses spectacles, à supposer qu’il y ait bel et bien une représentation ce soir-là.

Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Dim 29 Sep 2013 - 20:00

Les rues étaient sales. Les gens étaient sales. Delesia ne se sentait pas à sa place. Elle faisait de constants efforts pour retenir une moue désapprobatrice. Il lui semblait que tout empestait. Ils étaient dans in quartier moldu, ce qui d’ordinaire ne la dérangeait en rien. Mais, peut-être était-ce un mauvais pressentiment, elle n’aimait pas se trouver là, au milieu de tous ces gens bizarres. Le paradoxe pour une sorcière, je sais.
Elle marchait à côté de Zakary Cooper. Tous les deux de noir vêtus, Delesia arborait sa tenue de travail fétiche. C’est-à-dire un pantalon en cuir noir, des bottes hautes, un pull noir caché par un manteau –noir, évidemment. Sa baguette toujours quelque part pas loin de sa main.
Ils se connaissaient pour s’être croisés au sein de l’Ordre de Phoenix, mais c’était la première fois qu’ils se parlaient et devaient collaborer.

Ils étaient dans ce quartier pour une bonne raison.
Ils arrivèrent bien vite devant un immeuble miteux. L’objet de leur recherche devait être là. S’ils avaient de la chance. Et, en général, Delesia était plutôt chanceuse.
Elle n’avait aucune envie de rentrer dans l’établissement mais ils pouvaient passer des heures à patienter dans cette rue remplie de ces gens bizarres. Qui savait ce qui pouvait leur arriver ?

    « Je serais plutôt d’avis d’attendre qu’il sorte et de le filer jusqu’à son lieu de spectacle. Après tout, le but de notre enquête est de déterminer s’il fait un mauvais usage de la magie. »


Elle tourna brusquement la tête vers un homme éméché qui venait d’apparaitre à l’angle de la rue. En quelques secondes, elle le détailla. Angles du visage, signes particuliers, éventuels signes de faiblesse (elle remarqua qu’il boitait de la jambe gauche) et son attitude générale. Il parlait tout seul et ne semblait pas les avoir remarqué. Il faut toujours se méfier de l’eau qui dort.
Elle continua, à l’adresse de Zakary mais d’un ton plus bas, un œil continuant de surveiller l’homme à l’angle de la rue.

    « Pour éviter une longue attente qui nous ferait remarquer à coup sûr (elle pointa l’homme du menton), je suggère d’entrer au moins dans le hall de l’immeuble, il y aura certainement un petit coin où se cacher. »


Ils pouvaient même avoir l’audace de coller l’oreille à la porte de leur suspect. Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Mar 29 Oct 2013 - 21:58


    Dé : Notre ami Ulrich est-il présent à son domicile ?
    Oui, il sort et les Phénix tombent nez-à-nez avec lui.
    Non, la voie est libre.


Il se sentait comme un boullu hors de l’eau. Comme un touriste sur le front duquel on aurait écrit en lettres capitales : hé les moldus, regardez-nous, on a une baguette magique planquée à l’intérieur de notre veste ! Le hall de l’immeuble (celui avec les ailes immobiles sur la façade bleue) était donc plus approprié.  L’intérieur était étroit, les murs autrefois blancs étaient salis par de longues traces brunâtres d’humidité, un escalier en bois montait en spirale sur plusieurs étages, plus rassurant que le vieil ascenseur moldu qui n’inspirait absolument rien à Zakary avec ses grilles rouillées. Ils croisèrent une vieille dame avec un caniche plutôt ridicule, court sur pattes, et puis plus rien pendant quelques minutes. Ce après quoi ils décidèrent donc de monter.

Le fameux Ulrich habitait au quatrième étage. Les marches grinçaient, mais après tout, personne n’était censé savoir pourquoi ils étaient là. Aucun risque à courir actuellement, donc. Ils s’arrêtèrent sur le dit pallier, le Serdaigle devant plisser des yeux pour déchiffrer l’écriture manuscrite sur la sonnette. U. Wnekowicz . Il n’essaya même pas de le prononcer, laissa sa partenaire tendre l’oreille puisque lui, à moitié sourd, n’était guère apte à deviner la présence éventuelle de quelqu’un de l’autre côté de la porte. Silencieusement, il lui demanda par un simple geste si elle entendait quelque chose. Non. Une seconde d’hésitation, coup d’œil derrière, toujours personne. Il sortit donc sa baguette et c’est un hominum revelio qui leur apprit finalement que l’appartement était tout simplement… Vide. Dommage, pas de visite surprise, pas de conversation à surprendre. Ils feraient sans.

Cette fois-ci, toujours sans parler, Zakary interrogea Delesia quant à sa volonté de rentrer à l’intérieur des lieux pour ensuite, une fois la réponse (positive) obtenue, déverrouiller la serrure à l’aide d’un alohomora informulé. Ils prirent soin de délicatement refermer la porte derrière-eux et, avant toute chose, il lança un silencio, pratiquement certain que l’isolation était particulièrement mauvaise au vu de la faible épaisseur des murs. Voilà, à présent, ils pouvaient fouiner comme bon leur semblait.

Zakary s’arrêta un instant, une main toujours autour de sa baguette, l’autre passant machinalement dans ses cheveux bruns. Il soupira plus pour lui-même qu’autre chose. « Et moi qui pensait être désordonné… ». L’appartement ne devait pas être bien grand. Ils se trouvaient dans la pièce principale, qui devait servir de salon et de cuisine à la fois. A leur droite, deux portes, dont l’une qui laissait apercevoir tout au fond, un lit défait. Face à eux, quelques meubles de cuisine sur lesquels jonchaient des cadavres d’emballages ou de nourriture. Sans parler des odeurs diverses et variées dont il ne voulait même pas connaître la source et qui le firent brièvement grimacer. Il fit quelques pas, sans se risquer à toucher quoique ce soit pour le moment. Tiens, un journal. C’était toujours aussi étrange, ces photos inanimées.. ! Si seulement ils savaient ce qu’ils cherchaient. Avait-il laissé un grimoire ici ? Un accio n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire, sans savoir ce que le livre de magie noire était exactement. Une adresse ? Des indices quelconques ?

Il se retourna vers la demoiselle Phénix : « Tu vois quelque chose ? »


Dernière édition par Zakary Cooper le Mer 30 Oct 2013 - 9:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Mar 29 Oct 2013 - 21:58

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
L'illusionniste [Mission] Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Mer 6 Nov 2013 - 16:50

L'appartement de ce cher Ulrich était un savant mélange de porcherie, squat et fond de ruelle. Autant dire que même un SDF toxico n'aurait jamais accepté de passer le seuil. Je vous passe les détails sur les odeurs que dégageait l'endroit, mais, pour vous faire une idée, Delesia se demandait s'ils allaient trouver un cadavre en décomposition.
Elle n'osait toucher à rien, ne sachant déjà pas où elle pouvait bien poser les pieds. Une chance qu'il fasse froid dehors, elle aurait les mains protégées par des gants. Qu'elle brûlerait plus tard, cela va de soi.
Son regard n'arrivait à se poser nulle part, mais scrutait quand même le sol et le plafond, des fois que l'un des deux ne s'effondre. Ou ne laisse apparaître un piège. Après tout, quand on veut se préserver des vols, une pièce en désordre est toujours une bonne solution. Difficile de trouver ce que l'on cherche. Et difficile de tout remettre à sa place. Un oeil averti sait tout-de-suite si quelque chose aura été déplacé.
Quoique, dans ce cas précis, elle n'était pas sûre que cette théorie puisse se vérifier.

Elle fit un rapide tour sur elle-même. Rien ne semblait prédisposer un endroit ou un objetayant une certaine valeur, tout étant traité avec le même dédain. Elle soupîra. Erreur, elle avait l'impression que ses poumons se remplissaient de poussière et pas d'air. Elle chassa ces idées de sa tête, se concentrant sur son travail. Elle avait toujours eu une étonnante facilité à tout compartimenter. Ainsi, ses opinions et pensées personnelles n'intervenaient pas dans son travail. Elle aurait peut-être pu travailler pour le Lord, finalement.
Non, n'y pensez même pas.

Elle dégaina sa baguette et lança quelques sorts mineurs de détection, ce qui pouvait révéler des sorts servant à protéger les objets précieux.

Rien.

Ce qui était étrange.Elle remarqua que les fenêtres n'étaient pas enchantées, ce qu'un sorcier même bas de gamme n'aurait oublié pour rien au monde. Surtout vivant dans un quartier Moldu. Elle fit la remarque à son collègue du jour.

    " Absence de sortilèges aux fenêtres pour garantir la pratique de la Magie sans alerter les voisins Moldus. Absence de faux plafond, pas de cachette dans le sol ou les murs. Soupir Pas de coffre magique."


finit-elle après avoir lancé un dernier sort.
Elle croisa le regard de son collègue, haussa les épaules et lança un " Accio, grimoire ! "
Rien.
Fallait quand même pas pousser.

Elle entreprit alors de fouiller le salon. Elle espérait dénicher un tract, une affiche de spectacle, n'importe quoi mais qui les aide à avancer dans leur enquête. Ils pourraient tout aussi bien attendre qu'Ulrich ne rentre chez lui et l'interroger mais elle avait insisté pour voir un de ces spectacles. Peut-être une intuition mais elle pensait qu'il s'agissait là d'une étape importante.

Un bruit de clé dans la serrure. Elle stoppa net sa fouille minutieuse d'une chaise à trois pieds et se tint prête, baguette levée. Un bruit de porte qui s'ouvre, mais pas celle qu'ils surveillaient. Elle interrogea Zackary du regard. Quelqu'un rentrait chez lui mais pas dans cet appartement.
Les cloisons étaient vraiement fines.
Ils reprirent leurs investigations. Delesia allait abandonner quand soudain :

    " TADAAAM !"


Elle se retourna, victorieuse, vers Zackary.
Elle tenait une pochette d'allumettes. Le genre de pochettes qu'on trouve dans les bars.

"Le Lapin Blanc - Club - Dancing - Spectacles"

Serait-ce si facile ?
Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Sam 14 Déc 2013 - 15:36

D'un seul coup d'un seul, Zakary entendit un craquement sous ses semelles de chaussures. Krrrrr. Surpris, il releva le pied pour... Découvrir des dizaines de miettes jaunâtres. Il y avait un cadavre de paquet qui devait contenir des aliments à ses côtés, des « ronds » ridiculement fins. Chips de pomme de terre parfum... barbecue ? Il arqua un sourcil. Décidément, ces Moldus avaient des habitudes alimentaires bien étranges ! C'était sans compter toutes ces choses parfaitement inconnues au bataillon qui étaient exposées partout dans la cuisine, mais cela relevait bien plus du domaine de la porcherie que de la gastronomie. Et puis l'odeur. Oh. L'odeur, par Merlin, n'arrêtait pas de lui arracher des grimaces diverses et variées. Ils devaient être tombés sur un sacré spécimen.

Zakary s'était aventuré dans la chambre du fameux Ulrich, après avoir vérifié qu'il ne trainait pas d'autres miettes derrière lui, à cause de ses chaussures. Le lit était défait, mais il refusa de prendre le risque de soulever la couette, par crainte d'y découvrir d'autres horreurs. Son imagination n'était que trop sollicitée après ce qu'ils avaient d'ores et déjà pu voir. Il y avait bien quelques papiers ici ou là, des vêtements qu'il supposait sales en boule dans un coin de la pièce, mais rien à signaler particulièrement. Il n'avait pas encore osé ouvrir les placards ou se mettre à fouiner plus en profondeur quand une exclamation de la part de sa partenaire du jour l'appela à retourner dans la pièce principale. Elle brandissait une boîte d'allumettes.

Il s'approcha, se plaça à côté d'elle. « Tu permets ? » Il lui prit délicatement la dite-boîte (à l'intérieur, il n'en restait que deux). La première image laissait apparaître les jambes démesurément longues d'une femme supposément nue, avec inscrit en blanc le nom d'un club de dancing : « le lapin blanc ». Il la retourna. « Regarde, il y a une adresse. Et un... numéro de... téléphone. Ils communiquent avec des numéros ?!  » Il avait entendu parler de ces objets Moldus, comme quoi ils s'en servaient régulièrement. Il ne savait que brièvement à quoi cela ressemblait, et autant dire qu'il aurait probablement eu plus de facilités à entretenir une conversation avec un Chinois qu'en utilisant une telle chose. « On pourrait aller y faire un tour. Les gens dans la rue connaissent probablement, et puis c'est la seule piste qu'on ait pour l'instant. On sera peut-être chanceux. »

Il attendit l'approbation de sa partenaire... Et c'est ainsi qu'ils quittèrent enfin le domicile de cet Ulrich.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Ven 3 Jan 2014 - 17:03

    « On pourrait aller y faire un tour. Les gens dans la rue connaissent probablement, et puis c'est la seule piste qu'on ait pour l'instant. On sera peut-être chanceux. »



Etrangement calme, elle se retenait de froncer le nez. Promis, elle brûlera ses vêtements, promis juré ! Tout empestait, tout était tellement loin de son monde.
Zachary et elle avaient trouvé sans aucune difficulté le "Lapin Blanc", club miteux pour âmes perdues. C'est un slogan qui aurait pu convenir. Assis côte à côte dans ce qu'on osera appeler une salle de spectacle, elle attendait impatiemment qu'Ulrich commence sa représentation.
Mais d'apparence tellement calme. Elle avait l'impression de dénoter dans le paysage pourtant, personne n'avait prêté attention aux deux sorciers. Ils avaient payé leur entrée avec de l'argent Moldu comme tout le monde présent dans la pièce, s'étaient sagement assis et surtout n'avait rien dit.
Elle sentait qu'elle ne retiendrait aucune remarque acerbe si elle ouvrait la bouche.

Enfin, les lumières se tamisèrent. Enfin, la vieille lampe près de l'entrée s'éteignit. Deux spots éclairèrent la scène. Vide. Delesia avait vraiment hâte d'en finir avec cette mission. Elle fronça les sourcils en entendant quelqu'un siffler.

Et Ulrich apparut sur scène. Oui, apparut. Oserais-je dire "comme par Magie" ? Elle échangea un regard avec Zachary. Ca promettait.
Ulrich était un petit homme avec une calvitie bien entamée, un bedon plus que débutant et des manières grossières. Par Merlin, qu'ils en finissent. Il portait une cape noire et un chapeau ridicule. Le stéréotype de la supercherie.
Muni d'un bâton noir avec une extrémité blanche (quoi, ça, une baguette?), il commença un tour avec une sphère en verre, mais qui possédait une ouverture sur le dessus. Non, Delesia n'avait jamais vu d'aquarium "bulle". L'homme commença à remuer sa baguette (non, vraiment c'est ridicule, je vais trouver un autre nom pour ce truc) au-dessus de la sphère. De fins volutes se dessinèrent doucement. Des volutes qui s'épaississaient, jusqu'à rendre la sphère totalement opaque. Et là, d'un coup ferme du poignet, tout disparut pour laisser place à un petit poisson rouge nageant tranquillement dans son eau limpide.

Delesia échangea un regard avec son partenaire. Sourire.

Finalement, c'était intéressant, ce spectacle.
Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Dim 5 Jan 2014 - 14:52

« Excusez-moi, Monsieur.. ? » C'est ainsi que Zakary avait interpellé un homme d'une cinquantaine d'années, le crâne rasé, une barbe roussie, une bonne tête de plus que le Phénix et le double de sa largeur, au moins. Celui-ci, vêtu d'un t-shirt délavé avec imprimé dessus ce qu'il devinait être un groupe de musique, se tenait derrière un comptoir en bois, à l'intérieur d'une espèce de marché. Il vendait dans sa minuscule boutique ouverte sur la rue d'autres t-shirts, tous aussi affreux que le sien, alors qu'en fond musical rugissaient les voix de plusieurs hommes en train de s'arracher les cordes vocales. Bref, le genre d'endroit qui poussait Zakary à se demander ce que, bon sang, il faisait par ici (mais c'était ce vendeur-ci, ou le mec en face, une cigarette moldue à la main, un mohawk vert en guise de coupe de cheveux). Il continua néanmoins, poliment, l'air de rien : « Nous cherchons cette salle – il lui montra la boîte avec l'adresse et la combinaison de numéros, présentant Le Lapin blanc vous connaissez peut-être ? S'il-vous-plaît ? » Le bonhomme eut un sourire étonnement chaleureux et lui tapa l'épaule (arrachant une grimace à la crevette qu'était l'ancien Attrapeur) en s'emparant de la dite-boîte. « Vous avez de la chance mes p'tits gars, c'est pas bien loin. Vous pouvez pas le manquer. Alors... »

**

Effectivement, ils ne l'avaient pas manqué. Ils avaient failli, seulement – au moment où Zakary affirmait qu'il fallait prendre telle ruelle à droite, alors que Delesia prétendait qu'il s'agissait de la suivante. Il s'était finalement avéré qu'elle avait bel et bien raison et la salle du Lapin Blanc s'était imposée face à eux, un néon rose grésillant pour présenter le nom du club. Incrusté entre deux immeubles vieillissant plutôt mal, il ne semblait pas tout neuf non plus. Les murs étaient noircis, sans toute sous l'effet des affreuses fumées que dégageaient ce que les Moldus utilisaient tant, leurs voitures (il avait manqué de faire un bond de trois mètres en entendant une émettre un « TUT » strident, tout à l'heure). Une pancarte à l'entrée indiquait que le spectacle ne commencerait qu'à 19heures30... Donné par « Le grand, le talentueux, Ulrich le Magnifique ».
Il était à peine 18heures.
Parfait. Ils étaient, semblaient-ils, sous une bonne étoile.

**

Ils étaient sur des tables, elles-mêmes sur des estrades, à vrai dire plutôt miteuses. Le plafond tombait en lambeaux. Les affiches sur les murs étaient décolorées. Et Zakary avait préféré ne rien commander, ni à boire, ni à manger – il tenait à son estomac, merci bien. Enfin, il ne se plaignait pas : il ne connaissait guère le monde Moldu et, une fois sa curiosité éveillée, cela l'intéressait d'être ici. Comme l'heure qu'ils avaient précédemment passée à flâner, après avoir décidé qu'ils commenceraient par assister à une représentation avant de rendre une visite surprise au prestidigitateur – et puis mine de rien, cela changeait de leur atmosphère, chez eux, et de tous ces Américains qui pullulaient au Ministère.

Les lumières se baissèrent pour qu'un projecteur s'allume scène, coupant net les pensées de Zakary. Et enfin, enfin ! Leur ami Ulrich apparut. Bedonnant, la voix grasse, et si son costume rouge feu pouvait sembler impressionnant, après avoir visité la porcherie qu'était son appartement, le Phénix avait du mal à trouver un autre adjectif le concernant que « répugnant ». Mais soit. Il préféra oublier tout cela et se concentrer sur le spectacle.

Il commença par ce que le Serdaigle devina être de simples tours Moldus. Apparition, disparition d'objets, tours avec des cartes, avec une colombe... Il s'amusait même parfois à tapoter des boîtes avec une... Baguette ? Si la partenaire de Zakary peinait à cacher son mépris ou son manque d'entrain, lui trouvait (comme un gentil touriste, au final) tout cela plutôt amusant. Pour une fois qu'ils ne risquaient pas l'Avada en pleine mission, il n'allait pas râler ! D'ailleurs, le coup avec le poisson rouge dans la boîte en verre, une sphère en fait, il le trouvait chouette.

… Mais toujours aucune trace de magie noire. Oui, ne pas oublier la mission. Ce serait idiot. Aucune trace du grimoire. Enfin, ça, c'était jusqu'à ce qu'Ulrich s'exclame d'une voix grave, les yeux exorbités : « Messieurs dames, voici à présent un tour unique au monde ! Je vous demande de bien vouloir rester à vos places, cela peut être dangereux ! Le vrai spectacle commence réellement maintenant, ouvrez bien vos yeux ! » Il enchaîna avec de grands gestes, de ses doigts gantés. Un latin plutôt pitoyable. Et enfin, il sortit un livre épais. A priori, ancien, de loin. Le grimoire. Le fameux grimoire. Zakary en aurait mis sa main à couper.

Accident y aura-t-il, y aura-t-il pas ?
OUI - Se forme comme un gigantesque dragon de flammes. Le feu n'est pas contrôlable. Incendie déclaré !
NON - Se forme un gigantesque dragon de flamme. L'une des tapisseries accrochée au mur prend doucement feu, l'alarme incendie se déclenche. Fin du spectacle, mais tout le monde est sain et sauf. (quoique trempé.)

Il avait porté une main à sa poche intérieure, là où il avait dissimulé sa baguette. Question de pur réflexe. Avant de se raviser. Avec les Moldus tout autour, c'était une bien mauvaise idée. Mais en voyant les flammes s'élever, brusquement, il trouva le show bien moins amusant. Le feu et lui n'étaient pas bien amis, depuis l'attaque du Poudlard Express (il avait eu une belle frayeur) et depuis l'espèce d'énorme champignon de flammes qui s'était formé à Assapor (une bombe, avait dit Lauren).

Un dragon s'était formé. Gigantesque. Époustouflant. Il avait rugi, lui vrillant son seul tympan valide. Et des cris de terreur s'étaient élevés dans la foule alors que l'une des ailes du monstre léchait le mur et une tapisserie. Zakary eut un bref mouvement de recul (bien que toujours assis). Il y eut une alarme. Stridente. Insupportable. Et puis il se mit à pleuvoir à l'intérieur de la salle, au moment même où le tissu s'embrasait. Dans le feu de l'action, il lui sembla voir le regard paniqué d'Ulrich, alors que celui-ci avait brutalement retrouvé le silence. Les gens s'enfuyaient à toute jambe, et ce sont ces mêmes personnes qui l'empêchèrent de le voir récupérer le grimoire. Pourtant, la seconde d'après, la table où le livre était posée était parfaitement vide, et derrière les rideaux pourpre, il distingua une silhouette s'enfuir.

Les deux Phénix s'étaient levés. Et sans hésiter, Zakary souffla à toute vitesse à la partenaire, suffisamment fort pour que sa voix couvre l'agitation soudaine, et l'alarme. « Les coulisses. On va l'attraper là-bas. » Il ne lui laissa pas le loisir de répondre quoi que ce soit, et déjà, se lança à la suite du piètre magicien.


Dernière édition par Zakary Cooper le Dim 5 Jan 2014 - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Dim 5 Jan 2014 - 14:52

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
L'illusionniste [Mission] Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Mar 7 Jan 2014 - 14:38

Lancer de Dé :
Zakary et Delesia poursuivent Ulrich dans les couloirs de l'établissement où il produit ses spectacles.
OUI : ils rattrapent Ulrich et peuvent l'interroger
NON : il leur échappe (fouille de sa loge pour trouver un autre indice)




Le grimoire.
Là, sur la table, à quelques mètres d'eux. Elle n'en revenait pas. Ils étaient si près du but.
Et puis, tout qui dégénère.
Le dragon, le feu, la panique.
Et l'eau. Beaucoup d'eau. Les cheveux plaqués sur la tête, les vêtements qui lui collaient littéralement à la peau, elle avait l'air parfaitement ridicule.
Sa colère grandissait.

Elle vit Zakary partir en trombe et percuta quelques secondes plus tard qu'il lui avait parlé. Satané Ulrich. Elle avait très envie de passer sa colère sur lui, tiens. Elle s'élança alors à la suite de son partenaire. Tâche difficile puisqu'il lui fallu aller à contre sens des gens venus pour assister au spectacle qui n'avaient qu'une envie : sortir. Et elle qui s'enfonçait à l'intérieur du bâtiment. Elle finit par atteindre la scène et se retourna un court instant. Ce qui se déroulait sous ses yeux n'était pas beau à voir. Les gens s'enfuyaient en se bousculant, plusieurs personnes étaient tombées et les autres les piétinaient. Elle serait volontiers restée les aider, mais une mission l'attendait.

Elle retrouva aisément Zakary quelques couloirs plus loin. Le bruit de ses pas l'avait beaucoup aidée. Ils arrivèrent à un embranchement et décidèrent d'un regard que chacun partirait d'un côté. Delesia arriva vite à une impasse, en fait un local poubelles mais c'est pareil. Elle rebroussa alors chemin pour prêter main forte à Zakary. Mais elle s'arrêta rapidement, ayant repéré un nom sur une porte. "Ulrich le Magnifique".
Sa loge.

Un bruit devant elle lui fit abandonner la porte et se précipiter auprès de son partenaire. Elle se retrouva vite dehors, dans une ruelle sombre et nauséabonde. Il lui fallu quelques secondes pour se repérer et, après avoir percuté un chat, se lança à la suite des deux hommes. La ruelle déboucha sur une rue plus grande, envahie de monde. A quelques mètres, l'entrée du "Lapin Blanc" et une horde de Moldus affolés.
La foule reste le meilleur moyen de semer des poursuivants. Elle était trempée, elle avait froid et surtout, elle commençait à en avoir marre de cet Ulrich et de son fichu grimoire.

Elle patienta quelques menus instants avant de voir Zakary qui revenait vers elle.


    " Je ne pense pas qu'il retourne chez lui tout-de-suite, il est loin d'être bête. C'était plutôt malin de se perdre dans la foule.Elle lui fit signe de la suivre.J'ai trouvé sa loge, allons jeter un œil, on trouvera peut-être quelque chose. "


Elle ne le disait pas mais elle était dépitée.
De retour dans le bâtiment, elle retrouva facilement la loge du Magnifique. LA porte n'était pas fermée à clé.

    "
    A toi l'honneur, tu as couru plus longtemps que moi. "


Dernière édition par Delesia Sawyer le Mar 7 Jan 2014 - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Mar 7 Jan 2014 - 14:38

Le membre 'Delesia Sawyer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
L'illusionniste [Mission] Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Jeu 9 Jan 2014 - 17:56

La sirène lui vrillait toujours les tympans, l'eau n'en finissait pas de couler, il était trempé jusqu'aux os. Comme si cela ne suffisait pas. Car, par-dessus le marché, il réalisa qu'il passait par ce couloir étroit pour la troisième fois consécutive,  et fut forcé de se rendre à l'évidence : il avait perdu le magicien. Il cligna des yeux, balaya rageusement en arrière les quelques mèches brunes qui se retrouvaient collées à son front, ferma l'autre poing, fort, et se contenta de conserver la mâchoire on ne peut plus crispée. Ulrich n'était pas sorcier, juste un Moldu qui maitrisait plus ou moins l'art de l'illusion... Et quand il tentait de s'enfuir, il ne disparaissait pas dans un nuage de fumée, il transplanait encore moins. Par Merlin ! Il était juste là, avec ce grimoire ! Il leur aurait suffit de le coincer, l'interroger aimablement, lui soutirer quelques informations quant à la façon dont il avait pu acquérir un tel ouvrage, récupérer le dit-manoir, et s'en aller comme si de rien était... Dans le meilleur des cas. Il l'avait vu s'enfuir derrière les rideaux, s'était immédiatement lancé à sa poursuite malgré les ralentissements évidents provoqués par tous les Moldus paniqués, il l'avait aperçu traverser les coulisses obscures, puis prendre un couloir étroit à droite, avait entendu une porte claquer (mais il avait été bien incapable de dire laquelle) et depuis... Plus rien. Ulrich n'avait pas pu se volatiliser. Il avait décidé le temps d'une demie-seconde que Delesia prendrait un côté, lui l'autre...

Et finalement, force était de constater que Zakary n'était bon que pour attraper les Vifs d'Or. Le Moldu lui avait filé entre les doigts plus rapidement qu'un courant d'air, probablement effrayé à l'idée que ses congénères chargés de la sécurité (il devait bien y en avoir, comme des gardes, mais il ignorait comment ce type de poste s'appelait, ici ) ne lui tombent dessus suite à l'incendie auquel il avait échappé d'un cheveu. Ce n'était pas le premier incident qu'il provoquait, il devait avoir l'habitude de se cacher suite à cela...
Non ?

C'est donc d'humeur exécrable que Zakary rejoignit sa camarade Phénix. La loge. Il ne leur restait que la loge. Ô détestable impression de revenir à la case départ.. ! Il la suivit toutefois, la bouche close, non sans réfléchir à un moyen de coincer une bonne fois pour toutes cet Ulrich de malheur. « Je doute que nous trouvions quoi que ce soit. D'après son dossier, il s'est déjà produit dans une bonne dizaine de salles différentes au moins. Il n'aura sans doute pas laissé grand chose d'intéressant » observa-t-il, agacé. Mais dans la précipitation, il était vrai également que le Magicien n'avait pas eu le temps de récupérer ses affaires, alors... Pourquoi pas ?

Ils parvinrent jusqu'à une petite pièce, aucune fenêtre, murs orangés. Il y avait un large miroir posé sur un bureau, une chaise en désordre, des palettes de ce que Zakary devina être du maquillage, des vêtements en désordre dans un coin, ainsi qu'un costume parfaitement blanc. « Il a emporté le grimoire avec lui. On peut fouiller, mais on prend le risque de le voir s'éloigner d'avantage. »  Le grimoire. Il leur fallait le grimoire, et son possesseur Moldu. Le reste importait peu. Zakary était suffisamment patient pour jouer à la chasse aux indices s'il le fallait, mais il doutait fort d'être réellement aidés par-ci. Et s'il quittait la ville pour se produire ailleurs, la mission serait tout simplement un lamentable échec : Ulrich avait commencé à Leeds, avait continué à Manchester avant d’atterrir ici, il était donc tout à fait probable qu'il mette à nouveau les voiles. Perdre du temps ici signifiait prendre le risque que cela se produise. Mais soit.

Après avoir tout retourné sans délicatesse aucune, la sirène rugissait toujours de la façon la plus stridente qu'il soit, ils se rendirent compte qu'ils n'avaient en effet rien à se mettre sous la dent par-ici. Et Zakary laissa échapper un juron, s'arrêta quelques secondes pour réfléchir.
« On retourne chez lui ? » … Puisqu'ils n'avaient aucune autre alternative. Il posa une main sur le bras de sa partenaire...

L'instant d'après, ils se retrouvaient dans un « PLOP » sonore dans une ruelle étroite, qu'ils avaient repérés en venant. Parfait pour transplaner. Aucun Moldu n'était d'ailleurs dans les parages. Ils sortirent rapidement pour se diriger vers l'immeuble miteux, sous une Londres déjà recouverte du manteau de la nuit.

Ulrich sera-t-il encore chez lui ?
OUI : Ils n'ont qu'à entrer, la porte n'est pas verrouillée. Ulrich sera forcé de leur répondre. (Du moins, il ne pourra pas les ignorer). Mission plutôt réussie.
NON : Ils se croisent dans le hall désert, impossible de tenter d'établir un quelconque dialogue, il va falloir utiliser la force.

A peine étaient-ils entrés, que le quadragénaire déboulait devant eux, empruntait l'escalier sur leur gauche, celui qui menait probablement à un sous-sol. « Monsieur W... » Comment, déjà ? Non, c'était imprononçable. On oublie son nom. Ulrich se détourna, accéléra de plus belle à travers les escaliers. Les reconnaissait-il ? A travers le capharnaüm humain de tout à l'heure, sans doute pas. Mais il avait quelque chose à se reprocher (comme avoir manqué de transformer en poulet rôti une centaine de spectacteurs) et avait tout intérêt à ne pas s'attarder. « Hé ! Attendez ! »
Bien-sûr. Comme s'il allait s'arrêter.
Ils n'engageraient pas la conversation. Ulrich, malgré le sac qu'il portait, restait plus rapide qu'eux (plus grand, sans doute plus fort aussi, puis il connaissait les lieux). Au détour du second escalier, sur le pallier du sous-sol, les Phénix se jetèrent un coup d’œil. Et Zakary sortit sa baguette pour lancer un Taedio informulé, maladroitement sans doute – le sortilège du somnifère, et il remercia silencieusement tous les membres de la famille qui l'utilisaient dans le cadre de l'élevage de créatures diverses. Ulrich n'était certes pas une créature à proprement parler, mais au moins s'écroula-t-il... En ronflant. Lancer un sort sur un Moldu, c'était probablement une mauvaise idée. Mais c'était ça où ils le laissaient filer une fois de plus, avec le grimoire de magie noire. Puis il ne les avait pas vus avec leur baguette, et... maintenant que c'était fait, il était trop tard pour revenir en arrière, et...
Bref. Ils avaient intérêt à se dépêcher avant qu'il ne se réveille.
Prendre le grimoire. Et déguerpir. Ils n'apprendraient pas comment un Moldu avait pu mettre la main sur un tel ouvrage, et c'est fort dommage. Au moins empêchaient-ils ainsi d'autres incidents de se produire lors de shows « magiques »...


Dernière édition par Zakary Cooper le Jeu 9 Jan 2014 - 19:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Jeu 9 Jan 2014 - 17:56

Le membre 'Zakary Cooper' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
L'illusionniste [Mission] Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zakary Cooper
Zakary Cooper
Fécondator
Messages : 3502 Crédits : tumblr + the xx : intro
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Août 2011 à Juin 2017 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Flaquemare ; Décembre 2011 à Juin 2017 - Septembre 2019 à Décembre 2020 : Attrapeur de l'équipe de Quidditch d'Angleterre ; De septembre 2017 à décembre 2020 : Professeur de vol à Poudlard. Depuis mars 2021 : Employé dans le Département des jeux et sports magiques, spécialisé dans la corruption.
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Pygargue à tête blanche.
Epouvantard : Coincé entre quatre murs, il est soudainement incapable de se transformer/de s'envoler tandis que la pièce se remplit peu à peu d'eau ; le tout dans le silence le plus total.
Baguette magique:
L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté Dim 12 Jan 2014 - 11:01

Mission terminée
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

L'illusionniste [Mission] Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

L'illusionniste [Mission]
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs