ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII



 



ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Portoloin :: A l'étranger
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 11:16

















FINIS CORONAT OPUS

« La fin couronne l'œuvre. »




Groupe 8

Darrin A. Hansen / Isobel Warburton / Pandore I. McGann / Solaan E. Sethlyn / Zéphyr J. Wendle


Sénat d’Assapor, 23 juin 2021, 10h.

« Le Sénat d'Assapor,  en ce 23 juin 2021, a l'immense privilège d'accueillir en son sein des débats d'un genre unique. Chaque État s'engage, par la présence d'une délégation officielle, à respecter les lois qui régissent notre magnifique cité. Chacun se devra de respecter la neutralité des lieux. Il n'est pas question ici de mener une guerre. Il est ici question, Sorciers, Sorcières, éminents invités, de discuter des difficultés d'ordre politique qui viennent aujourd'hui troubler l'Ordre International, et qui ont des répercussions désastreuses sur l’économie mondiale. Car aujourd'hui, il est temps de mettre fin... »

La voix du Président du Sénat résonnait entre les murs sans que son discours ne soit troublé par les chuchotements discrets des différentes délégations. Et un instant, le regard de la Ministre de la Magie anglaise dériva sur le décor qui lui était permis d’apercevoir par les hautes fenêtres de l'amphithéâtre. Et un instant, elle se souvint.

Assapor. Ce n'était pas la première fois qu'elle y venait. Il y avait eu ce reportage, en 2015. Une ville qu'elle avait su apprécier malgré les inégalités qui y régnaient et qui lui avaient quelque peu fait grincer des dents. Mais sa diversité, ces cultures qui se croisent, se mélangent presque avaient su la charmer. Et elle s'était prise à penser à des vacances ici-même, avec sa fille et son époux.

Le rêve avait pris fin trop brutalement, brisé par les Mangemorts Et si elle était de retour aujourd'hui, ça n'avait rien de vacances. C'était pour une fois de plus les affronter. Si cette réunion de la communauté sorcière internationale était présentée comme un ultime recours pour éviter une guerre mondiale, Lucy  n'était pas dupe.  Non, elle savait que s’y présenter même avec une belle escorte c’était se lancer dans un nid de dragons,  mais au-delà de l’aspect politique, en tant que ministre elle avait également à discuter d’aspect économique. Certains pays refusaient d’exporter ou d’importer des produits magiques anglais en mesure de protestation contre sa prise de pouvoir. Eviter la ruine de l’économie anglaise n’était pas qu’une mesure purement altruiste pour éviter la misère aux sorciers anglais, c’était également éviter que les plus fragiles n’en viennent à regretter les mangemorts et ne se rangent de leur côté.  C’était également l’occasion rêvée pour former de nouvelles alliances, et la Metelli là non plus n’était pas dupe, elle n’était pas la seule à avoir eu cette idée.

La tension presque palpable qui règnait dans cette immense pièce était principalement dirigée contre elle et sa délégation. La plupart des États ayant appartenu à l'empire du tyrannique Mage Noir refusaient de reconnaître la légitimité de son gouvernement, et avait imposé la présence de Wilhelmina Salamander et d’Elena Kark. Une nouvelle injure.  Elle avait cependant la satisfaction de savoir que leur action de décembre avait fragilisé un peu plus leur si bel équilibre comme un coup de pied dans un nid de Scrouts à Pétards affamés. Et elle espérait bien que leur victoire sur le terrain, tout comme les idées qu'elle et son camp défendraient ardemment dans les prochains jours seraient autant de graines qui ne sauraient tarder à germer dans l'esprit de ceux qui, encore opprimés aujourd'hui, se lèveraient demain à leur tour pour renverser la tyrannie.
Sénat d’Assapor, 24 juin 2021, 16h.

Elle avait toujours pensé que pour s’improviser chef d’un Etat, grand ou petit, il fallait savoir faire preuve d’une subtilité et d’une diplomatie hors normes. Apparemment, la veuve Metelli s’était trompée sur toute la ligne. Non, vraiment, on pouvait difficilement dire que les chefs d’Etat mangemorts présents dans le Sénat Assapori faisaient preuve de l’une ou l’autre vue l’ardeur avec laquelle ils avaient tenté de la décrédibiliser depuis le début de cette mascarade. Lucy n’avait personne à blâmer, elle savait très bien dans quoi elle mettait les pieds avant de s’aventurer sur cette foutue île, mais cela ne l’empêchait pas de râler copieusement face à la combattivité de bulldogs des mangemorts. Toutes les occasions étaient bonnes pour la trainer dans la boue ; et si ces tentatives échouaient à la rendre honteuse pour l’instant, elles avaient au moins le mérite de la faire enrager de plus en plus. Tout le self-control de la Metelli fut mis à l’épreuve quand, pendant son discours, l’hémicycle se vida peu à peu, boudé par les dirigeants mangemorts qui se levaient un à un et quittaient la salle en un brouhaha sans nom et Lucy dû se faire violence pour ne pas les apostropher comme un professeur d’université qui tenterait de coller la honte à des élèves qui s’éclipseraient par la porte de derrière. Mais elle n’en fit rien. Elle pinça les lèvres et les fusilla du regard, bénissant sa peau mate qui masquait le rouge qui lui montait aux joues. Ce n’était pas le souvenir de ces vieux gâteux du conseil constitutionnel qui l’en avait empêchée, ni celui de Botley (dont la diplomatie n’était pas le point fort, soit dit en passant), mais plutôt celui de William dont la voix résonnait encore dans son esprit. « Ils vont te provoquer, t’insulter même, mais ne leur réponds pas. Ne t’abaisse pas à leur niveau, ne leur donne pas cette satisfaction. » « Je sais…  » Avait-elle soupiré avec exaspération mêlée à de l’amusement. Oui, elle savait… Mais bon sang, qu’est-ce que c’était dur.

« Mme Metelli… » La voix rauque de son garde du corps la fit sursauter, et surtout se rendre compte qu’elle avait perdu le fil de ce qui se passait dans l’hémicycle, emmenée loin par le train de ses pensées. Elle se mordit l’intérieur des joues pour se ramener de force dans le moment présent et posa son regard sur le sorcier qui lui avait adressé la parole. « Les choses commencent à s’échauffer, il faudra peut-être qu’on évacue la salle. » Lucy allait s’insurger, secouer vivement la tête et l’envoyer au diable mais les cris qui commençaient à retentir dans le Sénat l'y firent réfléchir à deux fois. Apparemment, le Brésil n’aurait pas apprécié une remarque de la Serbie et les noms d’oiseaux n’avaient pas tardé à fuser - rien de bien nouveau donc, quand on considérait le fait que les « TRAITRES ! » et « COLLABOS ! » avaient épicé à peu près tous les discours depuis le début de cette réunion extraordinaire ; sauf que là, les baguettes venaient d’être sorties et des étincelles d’impatience commençaient à jaillir çà et là. Et pourtant, Lucy refusait de s’en aller. La simple idée de la fuite l’agaçait, celle de se voir confinée dans le palais dans lequel elle résidait l’agaçait, la pensée qu’elle devrait passer ce stupide cordon de sécurité de la garde civique pour pouvoir entrer dans les quartiers Phénix, après un entretien irritant avec un policier trop zélé où elle devrait montrer son carton d’identification une bonne dizaine de fois l’agaçait, mais rien ne l'agaçait autant que son garde du corps qui venait de lui attraper fermement le bras alors que les sortilèges commençaient à fuser. « Il faut évacuer immédiatement, c’est trop dangereux. » On aurait pu croire qu’elle aurait son mot à dire dans l’histoire, c’était elle le ministre après tout, mais non. Et pire que tout, sa fuite non-désirée ne passa pas inaperçue dans le camp mangemort. « Sang-de-bourbe, usurpatrice et lâche en plus ! » S’exclama l’un des jumeaux Salamander, bien qu’elle aurait été incapable de dire lequel. Lucy Metelli lui jeta un regard assassin alors qu’elle se faisait escorter de force par son équipe de sécurité hors du Sénat, sous les huées des mangemorts du monde entier.
Sénat d’Assapor, 25 juin 2021, 18h.

Le pass autour de son cou, entrer dans le fameux Sénat Assapori fut facile. Qui avait dit qu’entrer dans cette curie n’avait rien d’une sinécure ? Le nom lui échappait, quelle importance ? Le plus dur n’avait pas été vraiment de rentrer, mais de dissimuler sa cargaison : disposer du sésame était une chose, ne pas se faire dépouiller du contenu de ses poches en était une autre, sans celui-ci Nirad n’aurait pu accomplir cette mission. Un coup d’éclat phénix dans cette mascarade Assapori et mangemort. Plus de doute pour le jeune indien, tous de mèche.  Cette réunion n’avait pas d’autres buts que voir ces mangemorts immondes s’assembler, après deux jours de débats, d’humiliation, les phénix indiens n’avaient qu’une certitude : tout ceci n’était qu'un guet-apens. Le Sénat Assapori se rachetait une conduite après s’être montré laxiste quant à la hiérarchie du sang, en offrant sur un plateau la tête de phénix de tous bords. Mais ils ne se laisseraient pas massacrer. Non. Ils prendraient les devants, et lui il agirait. Le porteur de ce combat c’était lui, il montrerait à ces monstres imbéciles ce que la fin voulait dire.

Le ministre Polonais, mangemort pourri jusqu’à la moelle, faisait un discours lorsque Nirad pénétra dans l’hémicycle Assapori. Personne ne l’arrêta lorsqu’il s’avança dans l’allée, personne ne comprit lorsqu’il lança une large poignée de poudre d’obscurité instantanée. Le noir tomba comme un couperet. Punir les tyrans, il le fallait, et dans les ténèbres tous les tuer. Une clameur se fit entendre, parfait. Ses larges mains se refermèrent sur ses potions explosives, le temps d’une inspiration il compta jusqu’à trois, les potions s’élancèrent dans les airs, et alors qu’il expirait pour la dernière fois, l’explosion de la victoire vrilla ses tympans.
Rue Assapori, 25 juin 2021, 19h.

En une heure, Assapor avait perdu de son calme, les barrages érigés entre les différentes zone des factions avaient cédé, plus rien ne retenait les sorciers ennemis. Les trois petites explosions qui avaient ravagé le Sénat avaient fait plus de dommages matériels qu’humains. Deux chefs d’État étaient morts, un mangemort, et un autre phénix. Le poseur de bombe était également mort, se faisant exploser sur le ministre polonais, mais personne ne l’avait pleuré, ce semeur de discorde. Le tout avait ravivé un feu qui n’avait pas besoin de l’être. Les Sénateurs dans leurs tenues de cérémonie s’étaient offusqués, avaient hurlé au scandale et exigé que tout le monde retourne dans ses quartiers.  Les Sénateurs avaient bien réussi à faire quitter le Sénat aux cortèges de factions, mais personne n’était retourné dans son hôtel.  Et les sorts avaient fusé en même temps que les accusations.

Si Elena avait un instant caressé l’espoir de tenter d’apaiser les tensions, pour éviter un carnage risquant de réduire à néant ses troupes, la vision du visage de la Metelli la fit bien vite changer d’avis. La garce, la veuve dominatrice était là, dans les rues d’Assapor, sans les protections solides de son ministère, sans sa milice américaine. Qu’Assapor s’embrase, car ce soir la Sang-de-bourbe apprendrait ce qu’on inflige à la vermine qui aspire à trop.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 14:41

Assapor

ϟ Historique : Assapor a été fondée suite à la mise en place du secret magique internationale à la toute fin du XVIIe siècle. Ses fondateurs sont les sorciers déçus par ces nouvelles mesures qui restreignent le champ d’action des sorciers. Loin d’être anti-moldue cette communauté bigarrée, est composée des diplomates qui pendant les longues années de débats ont su développer une idéologie, une vision de la ville sorcière, et de la place que devait avoir la magie dans leur vie. Ici, il est davantage question de liberté d’action que de volonté de se couper totalement des moldus. Moquée par la communauté internationale, cette troupe de mages venus de tous horizons, s’implantent sur l’île du lac magique Ameya situé dans l’actuel Parc national Sanjay Gandhi.

Cette petite île au centre de ce vaste lac caché aux yeux indiscrets des moldus est une donation du sorcier Aman Singh, ce mage et diplomate indien est l’un des penseurs d’Assapor, mais il meurt en 1694 avant que les travaux soient lancés. Sans enfant, il lègue la totalité de ses biens et de son domaine à cette communauté, unie alors sous le nom de Sénat d’Assapor.

Au fil des siècles ce qui n’était qu’un amoncellement de maisons originales peuplées d’illuminés se réunissant toutes les semaines en Sénat se développe en respectant la charte rédigée lors de sa fondation. Assapor devient village, puis ville, mais ne s’éloigne jamais de son projet d’origine, la magie est partout dans chaque recoin. De ville elle passe à cité commerçante en exploitant les ressources de la faune et la flore du lac. A l’aube du XIXe siècle elle devient riche, et attire soudainement de nombreux sorciers, ces nouveaux migrants sont incorporé à la ville, mais il s’agira d’une migration contrôlée, et ces arrivants sont dépourvus des droits civiques détenu par les descendants des fondateurs.

La ville se développe encore et encore, si bien qu’elle finit par vouloir son indépendance. Au milieu du XIXe siècle Assapor entre en conflit avec le ministère de la magie Indien, affirmant son identité cosmopolite, elle veut être reconnue comme une cité-état et surtout ne plus être rattachée à un ministère trop gourmand quant aux taxes imposées à sa population. C’est finalement en 1907, après plus de cinquante ans de combats, et de débat que finalement Assapor acquière son indépendance, et est reconnu par le reste de la communauté internationale magique.

La ville connait alors un formidable essor, si bien qu’en 1925 l’île finit par être saturée. Ne pouvant continuer à s’étaler à la surface, le Sénat se lance dans un projet pharaonique, et imprégné de magie en décidant de prolonger la ville dans l’eau. La ville triple sa superficie en s’étendant désormais sous l'ile et sous l’eau. Pour sa construction, le Sénat fait appel aux plus grands magearchitectes qui innovent en développant des bâtiments, et des rues complètement imperméables sous l’eau résistant également aux attaques des créatures magiques résidant dans l’eau.[ petite aide visuelle + Schéma de la ville ]

Petit à petit la surface se dépeuple, on lui préfère les nouveaux logements sous l’eau. L’activité commerciale de la ville continue de se développer, et ce même si les ressources du lac s’épuisent, on développe de nouveaux savoir-faire en lien direct avec l’abondance de magie qui rend l’innovation technique plus facile. Les cerveaux affluent à Assapor et inventent et font la fortune de la cité qui développe chaque année des nouveaux produits, garde un petit monopole quelques années pour mieux innover après. Les années 2000 marquent un cran d’arrêt à la formidable ascension économique d’Assapor, personne n’a vu venir l’arrivée de la magitechnologie, et bien vite la cité-état est relayée à un pôle d’innovation de seconde zone. Le Sénat décide alors de se diversifier et lance en 2010 un grand plan de réhabilitation de la surface de l’île pour la transformer en lieu touristique pour sorciers. On joue la carte de la magie qu’on peut exercer librement, et qu’on retrouve à chaque point de vue, de nombreux loisirs y sont développé rendant attractive la cité.

Mais en 2015, la ville connait un nouveau coup dur avec de nombreux mouvements sociaux et civiques. Le système politique d’Assapor n’a quasiment pas changé depuis sa fondation, c’est une République mais pas une démocratie. Fondée sur le modèle de l’oligarchie, jusqu’en 2015 seuls les héritiers des fondateurs ont voix au chapitre, et sont en mesure d’exercer des fonctions politiques, et surtout de rejoindre le prestigieux Sénat composé d’un représentant de chaque famille. Excédée, et oppressée par une taxation de plus en plus lourde, la plèbe d’Assapor se révolte. Obligée de muter pour survivre, ces révoltes donnent lieu à des changements. Les fonctions politiques sont désormais accessibles à tous, et une seconde chambre législative et exécutive voit le jour : la Chambre Civique, composée de 44 Assapori élus par le peuple.

Les motions sont votées par les deux chambres, seulement le vieux Sénat conserve plus de pouvoir, puisque qu’une voix de sénateur compte six fois plus que celle d’un élu civique. Toutefois, ces nouveaux représentants politiques tendent à s’immiscer dans ces vieilles familles patriciennes, en s’unissant à elle par des mariages. Mais ces mutations demeurent très mal vues par une noblesse attachée à ses privilèges.

Si la cité est très préoccupée par sa politique interne, elle ne s’intéresse à celle internationale que si elle touche de près ou de loin à ses intérêts. Elle applique les idéaux du lord et la hiérarchie du sang pour ne pas s’attirer le courroux du Seigneur des Ténèbres, mais ne prend pas parti dans la guerre des factions. C’est une enclave neutre dans l’Inde agitée. A noter toutefois qu’on a stoppé les migrations depuis 2018, pour éviter à la discorde de s’infiltrer. Le Sénat fait même interdire l’adhésion à une faction à l’intérieur de la ville et fait respecter le tout avec la formation d’une petite garde municipale. On craint que la discorde ne s’abatte sur la ville et ne ruine le commerce. Les débats se font, mais jamais dans la violence, et le stade de la discussion n’a jamais été dépassé. Les classes dirigeantes craignent toutefois la montée de la popularité phénix dans les couches populaires, on craint qu’une révolution du sang se transforme aussi en révolution sociale.

C’est sa neutralité, mais également l’affluence de complexes hôteliers qui font d’Assapor la ville parfaite pour un grand sommet sorcier. On ne craint pas non plus la proximité indienne, puisque l’état en pleine guerre civile est dépourvu de ministre la magie.

ϟ Organisation spatiale de la cité : On trouve à la surface les palais des familles fondatrices, répartis dans onze quartiers un pour chaque famille. Chacun de ces quartiers a un style architectural bien à lui en rapport avec la culture d'origine de la famille fondatrice. Découpe de la ville par quartiers. Le douzième regroupe les institutions administratives et politiques de l’île. Depuis les années 2000 ont été développé de nombreux hôtels, et services dédiés au tourisme. Ainsi on retrouve des thermes, un aquarium, un petit zoo, plusieurs musées, un planétarium, un aquarium, une parc botanique etc etc. Vous pouvez découvrir tous ces lieux sur cette carte .

Dans la partie immergée de la ville se concentrent les habitations du peuple au sens large du terme, mais également les petites entreprises locales, et autres services peu glamour nécessaires à la survie de la ville, mais moins agréable pour les touristes.

ϟ On retrouve dans chaque rue et allée au moins deux bouches d’entrée et de sortie qui conduisent vers des tunnels magiques reliant la surface à la partie émergée de la ville.

Explications Contextuelles

ϟ Sont réunis à Assapor presque tous les chefs d’Etat sorciers, ou bien leur représentants, chacun est venu avec une petite escorte. Pourquoi ? Le climat de guerre sorcière internationale qui se profile ne plait pas à tout le monde, et certains pays neutres, ou tout simplement non belliqueux, espèrent encore éviter le conflit. Cette réunion à Assapor c’est un ultime recours avant la guerre. Pour beaucoup de chefs d’Etat c’est également un bon moyen de tisser de nouvelles alliances, ou encore dégoter quelques contrats économiques pour sa patrie. Lucy Metelli est présente comme chef d’Etat Britannique, mais également Elena Kark et Wilhelmina Salamander qui pour beaucoup d’Etat sont les dirigeantes légitimes du Royaume-Uni.

ϟ Vos personnages sont à Assapor parce qu’ils se sont portés volontaires pour faire partie de l’escorte. Personne ne les a forcés, ils sont là de leur plein gré.

ϟ Les étrangers sont logés dans la partie touristique de la ville, donc à la surface, et non dans la partie sous-marine. Les chefs d’Etat sont pour la plus part hébergés dans les palais, et les autres membres de leur délégation dans l’un des hôtels de la ville.
Pour éviter que tout le monde ne s’entretue dès le début, l’ile a été découpée en trois secteurs, un pour chaque faction. En dehors du Sénat, les membres des délégations de factions différentes ne peuvent pas se croiser. En vert dans la section du Palace Ameya c’est la zone des ombres, en rouge du côté de l’hôtel Aman Singh, c’est celle des Héritiers. Et la dernière en bleu, au niveau de l’hôtel Merlin c’est celle des phénix. Carte Des barrages formés par la garde civique de la ville empêchent les croisements ou les fuites. Par ailleurs, pour éviter toute confusion, tout le monde a reçu une étiquette qu’il doit garder autour de son cou à tout moment, dessus sont indiqués le nom du sorcier, son pays d’origine sa faction, le nom de son hôtel et le numéro de sa chambre. Ce petit passeport a été ensorcelé, et votre personnage a dû fournir une goutte de sang pour cela. Vous ne pouvez pas le trafiquer, et si vous l’oubliez, votre étiquette risque fort de vous suivre, et de s’enfoncer dans votre fondement.

ϟ Des balises de runes sont placées aux quatre coins de la ville, et permettent de maintenir un sortilège de compréhension, qui permet aux sorciers parlant différentes langues de se comprendre. A savoir que la langue d’Assapor est un savant mélange des langues d’origines des fondateurs.

ϟ Chronologiquement parlant, votre personnage est arrivé via portoloin sécurisé le 22 juin, le 23 ont commencé les débats. Après deux jours de débat houleux, un phénix d’origine indienne crée plusieurs petites explosions dans le Sénat. La ville s’embrase au damne des Assapori. Les citoyens se réfugient dans la partie sous-marine de la ville et en bloquent l’accès aux étrangers. Les membres des familles des Sénateurs se sont eux retranchés dans leurs palais. Les seuls Assapori restant dans les rues sont les membres de la garde civique, là initialement pour empêcher les combats, et apaiser les esprits, ils sont en sous nombre et pas nécessairement formés à ce genre d’action de terrain. A ce cordon de sécurité s’ajoute la fierté d’Assapor qui a repris le système de Poudlard avec les armures, lorsque la cité est en danger les statues de grandes allées de la cité s’animent.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 14:43

Informations Hors Rp

ϟ L’event dure trois semaines IRL.
ϟ Un tour ne dure que 48h . A partir du moment où le PNJ a posté vous avez 48h pour répondre, sans quoi votre tour sera passé.

ϟ Au bout de 3 tours manqués vous êtes exclus de l’event. Votre personnage sera alors blessé au point d’en être inconscient pendant toute la durée des combats. Etre exclu entraine également une perte de points pour votre faction. Chaque abandon fait perdre 3 points à votre faction si vous avez commencé l’event, 5 points si vous n’avez même pas fait acte de présence.

ϟ Il vous est formellement interdit de prêter un de vos comptes à un de vos camarades. C’est de la triche ! Si vous devez rater des tours, vous les ratez, vous ne cherchez pas à fausser le système. Ce genre de pratique entrainera un retrait de points, une exclusion de l’event en cours, l’interdiction de participer à l’event à venir, et selon le cas le bannissement des joueurs en faute. Nous n’avons pas de temps à perdre avec les gens ne se donnant pas la peine de respecter le système qui est la base de Filet du Diable.

ϟ Vous serez prévenus par mp à chaque fois que ça sera à votre tour de RP. Une date et une heure précise vous seront communiquées, il s’agit de la fin du tour. Vous devez nécessairement poster avant !

ϟ Des sujets de flood ont été créés pour vos groupes, afin que vous puissiez discuter des scenarii, tactiques ou autre que vous souhaitez développer durant cet event.

ϟ Désormais, un inventaire des objets détenus par vos personnages est mis en place. Une clause concernant les vêtements a été ajoutée. Vous avez l'obligation de poster dans ce sujet avant de commencer à RP.

ϟ Si vous avez des questions, il faut les poser dans ce sujet ! Pas dans le Flood, ni sur la CB, ni par MP ! Uniquement dans le SAV ! Pourquoi ? Parce que la CB doit rester une zone de détente pour le staff, pas l’endroit où se faire harceler. D’un point de vue purement pratique, ça évite également que nous répétions quinze fois la même chose. Les réponses dans le sav sont visibles par tous et à toute heure, pas celles données sur la cb.

ϟ Dernière information mais pas des moindres : lisez attentivement les réponses de vos partenaires RP ! Ordonnez vos réponses, faites clairement apparaître la chronologie de vos actions en fonction de celles des autres et ne perdez pas de temps à tout répéter pour rien ! Le mot d'ordre d'un event est action. Répéter les réponses précédentes ne permet pas de rendre les choses plus claires mais peut surtout vous amener à faire des erreurs chronologiques ! Evitez d'intercaler inutilement des actes ou paroles entre ceux d'une réponse précédentes : favorisez vraiment l'avancée. Si nous voyons que les erreurs du genre se multiplient, nous finirons par trouver un moyen direct d'y couper court. Soyez également les plus clairs possible que vos camarades de jeu puissent bien comprendre la localisation de votre personnage et ses actions.

Réglementation des combats
A lire obligatoirement. Tout manquement au règlement sera sévèrement puni.
ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 attaque par rp. Par attaque on veut dire, sort offensif, coup de pied ou autre, potions ou usage d’artefact pouvant nuire à vos ennemis. Et par nuire, on n’entend pas seulement le blesser mais également le bloquer dans son avancée. Créer un éboulement pour bloquer un passage, c’est une attaque.

ϟ L’usage des sorts défensifs est désormais interdit. Pourquoi ? Trop d’abus. Trop de gens les utilisant à chaque tour rendant inintéressant le jeu pour les malheureux faisant preuve de bon sens. Ça n’apporte rien, sa pratique est donc supprimée. Toutefois lorsque votre ennemi n’a pas de chance avec le dé et que le sort n’atteint pas sa cible, vous pouvez tout à faire dire que votre personnage a lancé un protego au bon moment pour contrer le sort.

ϟ Pour chaque action offensive lancée, vous devez vous servir du dé. Mais pas forcément pour dire si elle fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble. Cela dit, si dans chaque proposition de dé vous vous retrouvez gagnant et à chaque tour, nous sommes en droit de vous demander de changer. Ce système ne peut fonctionner que si tout le monde fait preuve de bon sens. Nous vous rappelons que l'usage d'une potion autre qu'une potion de soin est une action offensive.

ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, et sans avoir à lancer le dé. Mais attention, un sort accessoire en aucun cas ne doit être détourné en sort offensif. Créer un éboulement pour le bloquer le passage à vos ennemis, c’est une attaque. Un sort accessoire peut servir à lancer une action offensive, il y contribue, mais ça ne doit pas être un moyen pour les grosbills de lancer plusieurs attaques par tour.

ϟ En ce qui concerne les sorts de soin le lancer de dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Là encore le bon sens est de rigueur, ce n’est pas parce que les dés sont gentils avec vous, que votre personnage inculte en matière de médicomagie pourra se guérir entièrement. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires . Les potions de soin peuvent être utilisées sans lancer de dé.

ϟ Petit rappel, vous n’avez pas le droit d’acculer complètement votre adversaire dès le début de l’event. Qu’entendons-nous par acculer ? Et bien c’est aussi bien lui prendre sa baguette et lui briser en mille morceaux, alors certes ça rend prospère les affaires d’Ollivander, mais ça paralyse complètement le joueur, qui n’a alors plus sa place dans l’event. Acculer, c’est aussi laisser pour mort dans une mare de sang son adversaire. Comment voulez-vous qu’un personnage complètement agonisant puisse continuer l’event dans cette situation ?
Vous êtes libres de vos actes, tant que ces derniers n’entravent pas trop la liberté de vos camarades de rp.
Attention, on ne vous dit pas de vous faire des bisous, et qu’il faut qu’à la fin le plus gros bobo soit une entorse, et un gros bleu à la fesse droite. Non on vous dit seulement d’attendre les derniers tours de l’event pour mettre vraiment K.O vos adversaires. Commencez doucement, pour terminer en beauté ! Wink

ϟ N’oubliez pas que la magie noire ça ne s’use pas comme un petrificus totalus, c’est difficilement contrôlable, ça peut se retourner contre son lanceur, et surtout ça laisse des séquelles à vie. Alors réfléchissez avant de lancer un feudeymon pour tuer tout le monde. Le sectumsempra est encore une fois interdit.

ϟ Attention, toute tentative de grosbillisme même cachée via un lancer de dé heureux, sera sanctionnée in rp et hors rp et ce de façon immédiate. Selon l’infraction aux règles, et selon le passé du joueur les sanctions peuvent varier du simple avertissement, au retrait de point, en passant à l’exclusion de l’event, l’interdiction de participer aux events, voir au bannissement du forum. Quand c’est la Xe fois qu’on fait remarquer à la personne qu’elle triche, abuse ou autre nous estimons que la personne n’a plus sa place sur FDD. Que les petits nouveaux se rassurent, l’application de ces sanctions sont rares, et l’erreur est admise à partir du moment où elle est réparée et n’est pas la preuve d’un pur et dur foutage de gueule.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 14:59

La bombe n'avait fait qu'empirer les choses, et l'atmosphère était électrique devant le Sénat. Celui-ci venait d'être évacué, et les miliciens assapori tentaient de disperser les foules et de renvoyer chacun chez soi. Peine perdue. Si certains étaient encore sous le choc, la plupart des sorciers présents s'en prenait à son voisin, et les insultes fusaient de toutes parts. La colère avait désormais remplacé la stupeur et la peur dans les délégations, et les mains armées étaient désormais nombreuses sur les pavés de la ville. Une voix plaintive tenta une fois de plus de s'élever sur la place du Sénat pour désamorcer les tensions. « Messieurs, s'il-vous-plait, rentrez dans le calme à vos hôt... » « TRAÎTRES ! SALES SANG-DE-BOURBE ! » Le garde civique se tut et son visage se décomposa de désespoir alors qu'il contemplait les groupuscules qui s'étaient formés devant lui. Sans doute ceux-ci se disperseraient d'eux-mêmes ? Tout ce qu'il voulait, lui, c'était que ce sommet soit fini. Sa petite ville tranquille et proprette lui manquait.

Il avait raison. Quelques minutes plus tard, deux groupes se faisaient face entre le Sénat et le Musée des Potions. Derrière eux, le Sénat et les batailles qui avaient provoqué leur départ précipité de la place. Devant, cinq sorciers baguette en main et sourire goguenard aux lèvres. L'un d'eux les apostropha d'une voix à fort accent américain en désignant le badge de Darrin. « Regardez qui voilà, des putains de mangemorts et leur descendance. » Avait-il seulement vu la faction du Hansen notée sur le badge magique ? Vu les quelques mètres qui séparaient les deux groupes, on pouvait en douter, mais ces phénix semblaient avoir pour unique volonté de casser du Mangemort, sans se soucier de l'âge ou de la faction véritable. Les anglais n'eurent pas le temps d'ouvrir la bouche pour répliquer : deux Everte Statum fusaient déjà en direction du groupe.

Qui est touché ?:
 
Informations Rp  

ϟ Vous allez adorer l'ambiance d'Assapor! Après vous être un peu éloignés du Sénat qui chauffe, vous avez face à vous 5 phénix américains. Faire demi-tour est une mauvaise idée vu l'ambiance au bout de la rue. Vous devrez donc affronter vos petits américains pour vous en sortir!

ϟ Pour les attaquer, un dé positif suffira. Néanmoins il vous en faudra deux si vous voulez tenter votre chance et en tuer un. Une attaque ne se lance qu'envers un seul phénix.

ϟ Pour vous aider à vous repérer dans Assapor, voici une aide visuelle. Considérez que vous êtes entre les deux flèches et que vous souhaitez aller en direction du musée des potions lorsqu'on vous bloque le passage!

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 14:59

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Sam 15 Juin 2013 - 23:36


Lorsqu’il a été annoncé qu’on cherchait des volontaires pour escorter Elena Kark à un sommet diplomatique, je me suis immédiatement proposée. En tant qu’ancienne Phénix, j’étais très mal vue par les membres du château et je pensais qu’une action comme celle-ci me permettrait de faire mes preuves et de montrer ma bonne foi envers l’Ombre de la Rose Noire. De plus je pensais que quitter Poudlard pendant quelques jours me ferait du bien. Trop de regards pesants, de chuchotements sur mon passage… j’avais beau ne pas considérer avoir un caractère faible, cela était assez pesant. Je songeais aussi que cela ne serait pas mal de m’éloigner de Solaan. Depuis nos retrouvailles pour le moins chaotiques, je l’avais soigneusement évité et même fuit et c’était plutôt fatiguant comme exercice ! Je ne pouvais pas deviner que lui aussi se porterait volontaire et que le voyage se ferait avec lui… Cependant, la destination avait de quoi me redonner le sourire : Assapor. Je connaissais son histoire, ses pratiques et ses coutumes pour avoir lu quelques ouvrages à son sujet. Je rêvais de voir cet endroit qui me semblait merveilleux, la cité sous l’eau devait être un spectacle magnifique. Malheureusement, cette partie de la cité ne faisait pas partie de notre programme. Arrivés par Portoloin, nous avions rejoints notre hôtel après que l’on nous ait donné un badge à ne quitter sous aucun prétexte, sur lequel nous étions – il faut le dire – fichés. Pas le temps pour nous de visiter quoi que se soit, et d’ailleurs on nous fit bien comprendre que nous n’étions pas là pour faire du tourisme mais pour accompagner Elena au Sénat, ce que nous fîmes dès le lendemain.

Comme il fallait s’y attendre, la Ministre de la Magie Anglaise ne fut pas vraiment bien accueillit et lorsque les choses s’envenimaient quelques peu, tout lui retombait dessus. C’était du moins la manière dont je voyais les choses, un œil plus critique aurait probablement dit qu’elle le méritait… Dans mon cas j’étais quelque peu déçue qu’elle ne puisse pas s’exprimer sans interruption même si ce regroupement politique me confortait dans ma prise de position envers les Mangemorts. Non seulement les Américains et les Phénix avaient mis mon monde sans dessus dessous, mais le reste de monde magique en pâtissait également, économiquement parlant. Il n’y avait jamais eu ce genre de problème du temps du Lord. Du moins, pas à ma connaissance.

J’étais très attentive à ce qui ce qui se disait, peu importait le nombre d’heures passaient assis dans le Sénat, je ne voulais rien manqué. Zéphyr non plus apparemment, assis à côté de moi, je le voyais avec sa plume noter plusieurs choses auxquelles je ne prêtais pas vraiment attention pour ne pas perdre le fil du débat. Un fin sourire se dessina sur mes lèvres. J’étais contente que Zéphyr soit venu, il était comme une épaule sur laquelle me reposer même si je ne le faisais pas, mais savoir que nous étions dans la même situation me faisait du bien quelque part. J’avais toujours eu de l’affection pour le Serdaigle, non seulement parce qu’il avait été mon premier béguin et premier baiser, mais aussi parce que je le trouvais sympathique, si bien que durant ce voyage j’avais l’impression qu’il était mon seul allier. J’étais même allée le chercher dans sa chambre le matin du troisième jour. Quand je pensais à lui, c’était avec tendresse, je souhaitais réellement m’en faire un ami mais cela dépendait aussi de lui… Mais alors que j’avais cette simple pensée, un noir si intense se fit qu’il ne pouvait être naturel et aussitôt, une explosion puissante retentit dans la salle. La panique s’installa alors. Certains couraient déjà vers la sortie, d’autres avaient sortis leur baguette en s’accusant mutuellement d’être le responsable. Le chaos… comment cela était-il possible alors que la sécurité était soit disant parfaite ? Pas le temps de me poser davantage de question qu’une main se referma sur la mienne, m’entraînant dehors. Impossible de dire qui m’avait fait sortir de là et je m’en fichais pas mal, regardant autour de moi je cherchais Solaan des yeux avec la peur au ventre et lorsque je le vis, j’eu l’impression que je n’avais plus rien à craindre… ou presque.

Je me retrouvais avec Solaan, Zéphyr, Hansen et Isobel Warburton, que je connaissais simplement en tant que professeur, rien de plus. La logique voulait que l’on se mette le plus rapidement à l’abri et le musée des potions n’étant pas loin, le choix semblait déjà fait, mais alors que nous nous y rendions, notre chemin fut barré par cinq Américains Phénix qui avaient visiblement envie de se faire du Mangemort, mais Hansen et Warburton allaient régler ça, non ? – au moins Warburton, connaissant Hansen, les choses ne pourraient qu’empirer – Naïve petite fille que je suis… Ils n’avaient aucunement envie de parler et deux sortilèges fusèrent. Je ne le compris qu’en me faisant violemment projeter en arrière. Ma tête heurta les dalles au sol et si j’arrivais à me redresser sur mes coudes, mon crâne me lançait terriblement et je du cligner plusieurs fois des yeux pour voir à nouveau correctement. Sonnée, je n’eu même pas l’idée de sortir ma baguette… j’étais tellement mauvaise en sortilèges que j’aurai été capable de faire mal à mes alliés plutôt qu’à l’un des Phénix. Mais il ne s’agissait pas que de moi, il y avait des gens qui comptaient pour moi et qui étaient aussi en danger. Tentant de me relever, je vacillais en cirant : « Lâches ! » Attaquer quelqu’un de désarmé, il n’y avait rien de pire… Je fis un pas et je tombais à genoux. Le contre cou sans doute… Ma tête me faisait un mal de chien ! J’y portais d’ailleurs ma main instinctivement je sentis quelque chose de chaud sur mes doigts. Je les ramenais à hauteur de mes yeux pour découvrir du sang. Foutu Phénix ! – si j’avais cru penser ça un jour – Je n’étais déjà pas d’un réel secours mais là autant dire que j’étais inutile ! Sauf que je refusais de l’être et que je me forçais, prenant grandement sur moi, à me remettre sur mes jambes. Je n’étais peut-être pas une guerrière mais il était hors de question que je reste à terre sans affronter l’ennemi.
Revenir en haut Aller en bas

Darrin A. Hansen
Darrin A. Hansen
Messages : 1851 Crédits : MOUA
Age du personnage : 46 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Bibliothécaire à Poudlard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : L'équivalent Serpentard de l'école de Magie suédoise


Rapeltout
Patronus : Un Hibou des marais
Epouvantard : La noyade
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 9:36

Assapor n’était rien de plus qu’un attrape touristes. Enclavée dans l’Inde, elle avait répondu aux exigences de la magie et s’était étendue sur son emplacement, gravant dans le roc sa puissance. Elle flottait sur son lit de vie et se retrouvait en réceptacle d’un rassemblement de sorciers.
Non seulement, Darrin se devait de s’y rendre pour protéger Elena, mais aussi pour Lennart. Il savait qu’il serait présent, réunion au sommet obligeante.
Les réunions au Sénat s’enchaînèrent, réclamant toute l’attention de Darrin. Il n’avait pas de place pour le divertissement, et voir toutes ces personnes se promener le mettait en rogne. Toujours rien de pire comparé au discours de Metelli. L’enfant de catin s’agitait au milieu comme en terrain conquis. Plusieurs personnes prirent offense de sa vie et sortirent. Mais ce ne fut pas pire que le fou qui interrompit complètement la séance, faisant voler quelques morceaux de cadavre avec lui. Le polonais n’était plus, ainsi que le fou. La ville avait pris un nouveau tournant. Dans l’ambiance déjà mortifiée, où les esprits s’échauffaient lentement dans les coins, s’ajoutaient les échauffements de baguette.

Darrin sortit de son siège en bondissant, époussetant de la main gauche les résidus de sang qu’il avait sur sa robe et pointant sa baguette en avant. Il attrapa Solaan par le col, et le traina derrière lui. Il n’allait pas le laisser. Non, loin de lui cette idée.
Il fendit la foule, pour s’éloigner de l’ambiance délétère, quand des cris retentirent. Pandore, un gosse et Isobel étaient aussi ici. Darrin voulu faire demi-tour, mais cinq sorciers lui barrèrent la route. Une seconde, le temps que le bras se lève et que la phrase sorte. Suivie de près par deux sorts d’assez bonne facture. L’un d’eux toucha Pandore, mais Darrin n’en avait cure, le platane à côté d’elle avait aussi subi des dégâts. Il fallait que les Phénix s’en prennent à eux en terre inconnue maintenant. Il jeta un regard à Solaan, il savait qu’il allait se précipiter vers Pandore. Il tint les autres en joue pendant qu’on entendait les sorts résonner dans les parcs et jardins, les cris des passants, les bousculades pour rejoindre la ville sous l’eau. Un carnage, ils allaient tous faire en sorte de laisser le moins de Mangemorts vivants.
Pandore essayait de dire quelque chose pendant qu’elle se relevait, mais Darrin n’écoutait pas vraiment. Il la voyait juste se mouvoir comme une pauvre poupée de chiffons. En même temps, ils visaient sans distinction. Des américains sûrement, incapables de reconnaître le faux du vrai. Et Darrin était persuadé que l’Everte n’était qu’une diversion, Pandore allait se retourner contre eux dans les minutes qui suivaient. Et Solaan verrait bien, il verrait à quel point il se voile la face.

« Avada Kedavra » Non, ce n’était pas dans ses habitudes, mais ils n’allaient pas passer toute leur vie à se regarder dans le blanc des yeux.

 Dés, aimez mouuuuuaa :
 

Darrin eut un sourire et fit craquer ses vertèbres. « On dit M. Putain de Mangemort. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My name is Hansen, bitch.


Dernière édition par Darrin A. Hansen le Dim 16 Juin 2013 - 9:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 9:36

Le membre 'Darrin A. Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 11:36

Ouh, qu’ils avaient l’air mauvais, ces cinq sorciers qui leur barraient la route ! Ils n’étaient pas là pour faire la causette à l’évidence, tous baguette en main et sourire malsain aux lèvres qu’ils étaient. Il ne fallut que quelques secondes pour que le premier sort soit lancé, Everte Statum, venant frapper sans ménagement la jeune Mc Gann. Ah, bravo ! quel courage, quelle audace, s’en prendre aux jeunes…

Isobel se retrouvait mêlée aux partisans de l’Ombre, était-elle maudite à ce point que malgré ces convictions c’était toujours en leur compagnie qu’elle évoluait ? Passons. Ce qui l’ennuyait surtout, c’était qu’on avait autorisé des élèves à les suivre sur le terrain. Des étudiant pas encore diplômés, trop jeunes et inexpérimenté à son gout. Qui avait bien pu les laisser intégrer les escortes à Assapor ? des inconscients à l’évidence. Car si Isobel n’avait que peu d’affection pour ses jeunes, elle aurait préféré pour eux la sécurité de Poudlard, pas la mise en danger sur le terrain. Il était évident pour elle que ce congrès finirait mal et voilà, elle avait eu raison… Elle se promit de les défendre coûte que coûte, dans le sang et les volées de poussières que les explosions avaient soulevées.

Mais trêve de digression mentale, il fallait agir maintenant ! Sortant la baguette de sa poche, elle vint d’un pas vif se placer devant l’élève à terre, barrant la route à tout sortilège qui pourrait la prendre lâchement pour cible.

Le sort de Darrin fusa ensuite, radical, fallait-il s’attendre à du raffinement de sa part ? non. L’Avada Kedavra frappa le lanceur de Everte Statum en pleine face et le corps du Phénix hostile tomba tout raide sur le sol. Et Hansen de faire le malin, tout fier, pourtant le temps n’était pas aux plaisanteries loin de là.

Dans la foulée Isobel enchaîna, un peu plus raisonnable que son collègue et ancien amant, car elle n’était pas assez douée pour se risquer à employer un sortilège de mort. Dans la colère elle ne réfléchit qu’une demi-seconde et abattit sa foudre en s’exlcamant : « Blixten ! »  en visant le plus avancé des ennemis. Au moins si son adresse faisait défaut, elle avait toutes ses chances de faire quelque dégât…

Magie, magie... :
 

Succès ! Pas le temps d'être fière, mais la cible visée s'effondra, le corps secoué de spasmes et la peau noircie par le sortilège.


Dernière édition par Isobel Warburton le Dim 16 Juin 2013 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 11:36

Le membre 'Isobel Warburton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1
Revenir en haut Aller en bas

Solaan E. Sethlyn
Solaan E. Sethlyn
Papuche Peluche Bleue
Messages : 320 Crédits : © LONDON JUKEBOX. + tumblr
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire au Service des Renseignements
Faction : L’Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Un ocelot
Epouvantard : Le vide
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 18:14


Assapor… La destination aurait fait rêver plus d’un sorcier. Lieu parfait pour oublier le temps miséreux de Grande Bretagne, cette île était l’endroit idéal pour des vacances réussies. Mais dans la conjoncture actuelle, l’idée de pouvoir jouer aux touristes ne m’avait aucunement parcouru l’esprit. Je m'étais proposé volontaire pour cette mission, sans hésiter… Faire partie de ceux qui escortaient la très respectable et charismatique Elena Kark pour ce sommet sorcier était un honneur. Sans compter que Mr Hansen était, lui aussi, volontaire. Pas étonnant pour un homme aussi dévoué à sa faction, un homme de confiance… Même si les dernières semaines avaient terni le tableau. En effet, ce voyage était également une bonne échappatoire aux événements récents… Au bouleversement qu’avait été le retour de Pandore… Depuis nos retrouvailles gâchées par ses révélations et notre dispute, j’avais eu le sentiment qu’elle avait tout fait pour m’éviter par la suite. Cela m’avait agacé, profondément vexé… Alors j’avais pris sur moi, bien décidé à lui parler une fois que les tensions se seraient apaisées… J’avais donc été surpris de la voir là, avec moi, membre de l’escorte.

Cela faisait à présent trois jours que nous étions arrivés sur l’île. Les débats des deux jours précédents avaient été tendus. Attentif, j’avais suivi les débats. Mais en cette troisième journée de négociation, mon esprit s’était arrêté sur l’horreur vécue dans la matinée… Pandore et ce troll de Wendle, sortant ensemble d’une des chambres de l’hôtel. Supplice qui m’avait tourmenté durant toutes ces heures de discussions, alors que j’étais installé aux côtés de Mr Hansen… Scrutant les deux du regard, assis côte à côte à quelques sièges du mien… Puis des explosions me firent sursauter. Autour de nous la panique gagna l’hémicycle. Je me levai, la baguette à la main… Mais je n’eus pas le temps de comprendre ce qu’il m’arrivait, que je me retrouvai dehors, Hansen me tirant par le col de la chemise. Je laissai quelques jurons s’échapper de mes lèvres, préoccupé… Pandore avait disparu de mon champ de vision durant le mouvement de foule. Je la retrouvai néanmoins à l’extérieur, en compagnie de Mr Hansen et du professeur Warburton. Ne prêtant pas attention à mon camarade Serdaigle qui n’en était pas digne…

Très vite l’atmosphère déjà très chaude se mit à bouillir alors que de la vermine Phénix vint nous barrer la route. Pas le temps de souffler que les sorts volèrent, ni de réaliser que Pandore fut projetée dans les airs, retombant lourdement sur le sol. Ma main se crispa sur ma baguette, ils allaient payer… Je répliquai sous la colère « Stupéfix » tandis que Hansen et le professeur Warburton touchaient avec brio deux des assaillants.

Spoiler:
 

Une boule rouge frappa un des Phénix... Je ne pris pas le temps de le voir tomber, inconscient. Je m'étais mis à courir vers Pandore, alors que le professeur s'était postée entre elle et ses agresseurs. J'avais eu peur en la voyant voltiger ainsi. Elle semblait encore sous le choc à en juger ses difficultés à tenir debout. Je l'aidais à reprendre ses esprits... « Pandore ça va aller ? Dis moi quelque chose... » Premiers mots depuis des semaines... J'aurais préféré dans d'autres circonstances...


Dernière édition par Solaan E. Sethlyn le Dim 16 Juin 2013 - 18:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Dim 16 Juin 2013 - 18:14

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1
Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Lun 17 Juin 2013 - 17:01

Ce n’était pas vraiment la douleur qui hantait encore son esprit, ni la chaleur de sa joue après coup, mais plutôt le bruit de la claque. Un bruit sec, cassant, qui avait stoppé son monologue et installé un long silence alors que Zéphyr regardait Sophia Dolohov, plus choqué qu’énervé par ce soudain accès de violence. « Grandis un peu. » Lui avait-elle dit, brisant le silence. Oui. Il devait grandir, cesser de réfléchir comme un adolescent attardé remonté contre la terre entière. S’il ne grandissait pas, s’il n’évoluait pas, il se ferait bouffer par ces mangemorts qui étaient ses alliés désormais. Il n’était plus un gamin à Poudlard, il n’avait plus le droit à l’erreur, s’il voulait survivre il devait leur prouver qu’il était de leur côté. Zéphyr ne voulait pas mourir pour une cause dont il se foutait royalement, mais il ne voulait pas mourir tout court non plus. Donc il accepta et, comme Sophia, il rejoint la délégation d’Elena Kark. Et puis… Il n’avait rien d’autre à faire maintenant qu’il avait reçu ses résultats aux ASPIC de toute façon.

La cité d’Assapor ne lui plaisait pas particulièrement. Il trouvait cet espèce de mélange architectural légèrement vulgos sur les bords ; c’était à voir, mais sans plus. La ville sous-marine lui semblait déjà beaucoup plus intéressante à visiter de par son originalité et le fait que cela ne ressemblait surement pas à l’espèce de parc d’attraction géant auquel lui faisait penser la ville au-dessus des flots, mais elle n’était malheureusement pas ouverte aux touristes. Et puis, il y avait le climat à prendre en compte aussi. Il fallait être honnête, un peu de chaleur n’était pas du luxe vu comment l’été se faisait désirer au Royaume-Uni mais franchement, il y avait des limites. Cette chaleur humide était absolument insupportable. L’air était constamment moite, irrespirable, et faisait sans arrêt coller ses vêtements à son corps et friser ses cheveux comme un mouton. Et ça c’était en journée, la nuit c’était encore pire. Les chambres de l’hôtel dans lequel les Ombres séjournaient étaient soi-disant ensorcelées pour rester fraiches mais même avec l’aide de la magie, il était absolument impossible pour Zéphyr de dormir avec cette chaleur, aussi il prit l’habitude de dormir avec toutes les fenêtres grandes ouvertes, ce qui améliora considérablement la température de la pièce… mais résulta en un open bar pour moustiques assoiffés de sang tous les soirs dans sa chambre. Heureusement, il y avait les réunions au Sénat.

Zéphyr s’était accordé une petite journée de tourisme pour visiter la ville en compagnie de Sophia (qui avait absolument A-DO-RÉ cette ville et ne s’était pas gênée pour s’extasier devant ses merveilles de la façon la plus extravagante dont elle était capable – autant dire que c’était très très très extravagant – ) mais à part ça, il avait passé le reste du temps au Sénat et il fallait avouer que c’était extrêmement intéressant. Pendant de longues années, il avait souhaité faire carrière dans la politique, et même devenir ministre de la magie – pourquoi pas ? (Parce que t’as un sang dégueulasse, connard, voilà pourquoi pas) – et voir tous ces chefs d’Etat réunis au même endroit, assister à leurs discours, leur façon de s’exprimer, leur charisme… Même leurs insultes avaient la classe ! – Du coup, il voulait absolument traiter des gens d’eunuques et de crétins sans cervelle maintenant – C’était un véritable honneur d’être présent à ces réunions au sommet et Zéphyr n’avait pas eu à le regretter une seule fois… Du moins, jusqu’à ce jour.

Ce matin-là, Pandore était venue le chercher dans sa chambre. Ils y avaient discuté quelques minutes puis avaient fait le trajet ensemble jusqu’au Sénat. Pandore… Pauvre fille. Ils  n’avaient jamais véritablement été proches, malgré la proximité physique qu’ils avaient partagée en cinquième année, et pourtant le Serdaigle nourrissait une certaine affection envers la jolie blonde, et encore plus depuis qu’elle était revenue à Poudlard. Elle et lui étaient dans la même situation désormais, et même si Zéphyr s’interdisait de lui faire trop confiance – il n’était pas sûr des raisons de son retour et si elle plongeait, il refusait de plonger avec elle – il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle et de lui vouloir du bien… Ce qui était déjà un grand pas venant de lui.

La réunion du jour se passa aussi calmement que pouvait l’être une réunion extraordinaire réunissant mangemorts et phénix – en tout cas, plus calmement que la veille, c’était un fait - … Jusqu’à ce qu’un taré ne se fasse exploser avec le ministre polonais. Et là, la panique. Et dire que la délégation était là pour protéger Elena Kark… Pourtant, une fois le ministre polonais un peu partout dans l’hémicycle, Zéphyr en oublia rapidement le but de sa présence, attrapa ses cliques et ses claques et se cassa le plus rapidement possible de ce trou à rats en évitant du mieux qu’il pouvait de se faire piétiner dans un mouvement de foule. Il fit de son mieux pour rester près de Pandore, qui était la seule personne qu’il connaissait dans une marée de visages inconnus et réussit avec les autres à s’extirper du Sénat. Zéphyr voulait rentrer à l’hotel comme le demandaient les gardes civiques et se barricader dans sa chambre jusqu’à cette histoire se tasse mais il n’était pas sorti par la porte habituelle et ne savait ni où il était ni comment rentrer dans le quartier des Ombres, et puis il avait encore plus peur de tenter sa chance tout seul que d’aller il ne savait où avec d’autres gens, aussi il se greffa à un groupe de visages à peu près familiers. Pandore, l’autre face de troll, Professeur Warburton (rappel de son échec cuisant à son BUSE d’Etudes des Moldus – les moldus c’est inutile et pas intéressant de toute façon – ) et le nouveau Bibliothécaire, du moins il lui semblait.  Et des américains aussi. Qui cherchaient la merde… Ooooooh joie ! Non, sérieux, on peut pas rentrer sagement à l’hotêl là ? Comme des gens bien élevés ? Non ? Apparemment non. Tip top…

Zéphyr resta en chien de faïence, observant leurs assaillants les invectiver puis sortir leurs baguettes. Il n’eut pas le temps de réagir, deux éclairs de lumière passèrent juste à côté de lui… Pour frapper Pandore de plein fouet. Mais ce n’est que quand il vit ses compagnons brandir leurs propres baguettes et riposter qu’il se souvint que les gens inutiles et immobiles se faisaient tuer alors il pointa la sienne vers l’un des phénix et, après avoir lancé un regard étrange à Hansen et son sourire de tordu, lança un « Stupéfix ! »

Allez petit dé, sois gentil avec moi !:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.





Dernière édition par Zéphyr J. Wendle le Lun 17 Juin 2013 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Lun 17 Juin 2013 - 17:01

Le membre 'Zéphyr J. Wendle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Lun 17 Juin 2013 - 18:43

Il n'en restait qu'un, un grand blond à la peau pâle. Enchaînant protego sur protego, il esquivait les attaques des mangemorts. Sans doute son comparse Luke avait-il été trop gourmand... Bon sang, qu'ils crèvent tous, ces saloperies. Ce n'était pas lui qui avait voulu se lancer à la poursuite de Mangemorts pour la seule et unique raison qu'être violent envers ces fils de goule était amusant... Enfoiré de Luke. Désormais cuit comme un Blixten. Le grand blond avisa ses camarades stupéfixés, les deux autres en mauvais état, et les trois anglais menaçants qui lui faisaient face. Il ne ferait pas long feu... Alors il prit ses jambes à son cou. C'était la seule chose décente à faire, après tout. On pouvait le traiter de lâche, de toute manière c'était ce qu'il était.

Baguette à la main, elle riait. Oh, c'était jouissif, tous ces sorciers qui couraient dans tous les sens. Elle aimait le chaos. Elle se sentait comme à la maison, maintenant que tout le monde se tapait dessus... Et elle savait qu'elle pouvait ajouter encore un peu de piment. Elle marchait d'un pas aérien au milieu de la rue, sans se soucier des sorts et des insultes qui fusaient depuis près d'une heure autour d'elle – après tout, elle faisait confiance à ses dons de duelliste. Elle était de sang pur, elle avait eu des cours de magie noire. Elle avait reçu une formation qui lui assurait une puissance magique que peu de sorciers réussissaient à atteindre au cours de leur vie. Et elle n'avait que 38 ans. Elle gloussa de plaisir. Oui, elle pouvait facilement exécuter des sortilèges bien plus puissants que ce qu'aucun de ceux qui l'entouraient ne pourrait jamais lancer. Elle était invincible, et elle comptait bien faire de cette bataille insulaire son moment de gloire, peu importe le camp qu'elle défendait. Elle voulait le chaos. Elle le voulait. Un grand blond à la peau pâle passa devant elle en courant, les yeux écarquillés et la baguette à la main. Elle fronça les sourcils. « LÂCHE ! » cria-t-elle de sa voix suraiguë avant de partir d'un rire hystérique. Allons... Quels étaient ses ennemis, qu'elle se lâche un peu ? Elle allait en faire de la pâté pour dragon. Son regard tomba sur un grand et majestueux sorcier en robe noire, et sa bouche s'arrondit pour former un O parfait tandis que des cœurs emplissaient ses yeux. Et puis elle se souvint qu'elle était mariée. Un serment de fidélité l'unissait à son mari de pacotille. Soit. Si elle ne pouvait pas avoir le sang-pur à la robe noire – il était forcément sang-pur, pour avoir une telle prestance –, alors elle le détruirait. Du coin de l'oeil, elle avisa les deux sorciers à terre. Stupéfixés. Oh, Liebling, c'était tellement mignon, comme sort. Digne des enfants qui accompagnait son sorcier en LBD (little black dress, pour les incultes). D'un informulé, elle les ranima, et tandis qu'ils se relevaient, elle apostropha le Hansen en ignorant délibérément les autres sorciers qui l'accompagnaient. « Eh, mon mignon... Endoloris ! »

Elle aimait le chaos, surtout lorsqu'il était parmi les êtres et les choses qu'elle ne pouvait pas avoir...

Informations Rp

ϟ Vous êtes toujours au même endroit mes mignons!

ϟ Je vous présente Matilda, une sorcière allemande un peu tarée dans sa tête, un peu mégalo, un peu sadique, qui se croit toute puissante jusque parce qu'elle vient de tuer un chef d'état africain. Bref. Elle vit dans un monde qui lui est propre, elle a une vision de la paix intérieure un peu particulière, et vu qu'elle ne peut pas avoir son Dada à elle à cause du sort qui l'oblige à rester fidèle à son mari, sa logique veut qu'elle le crame, et vous avec. Les deux américains que vous avez stupéfixés ont quant à eux envie de revanche.

ϟ Vous avez donc trois PNJs face à vous, deux américains qui crient revanche et une Matilda en furie. Ils sont moins nombreux, mais cette fois-ci, vous avez besoin d'un double-oui pour la blesser. Pour ce qui est des américains, un dé suffit à les blesser, et deux oui vous permettront de les tuer.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Lun 17 Juin 2013 - 20:11

Le choc avait été rude et de ce fait, j’avais du mal à me remettre les idées en place bien que la situation d’urgence m’y aida. Voir le Professeur Warburton se poster devant moi me surpris car elle m’avait toujours mise mal à l’aise. Je n’étais pas du genre à juger les gens sur leur apparence mais l’absence de traits et d’expressions sur son visage me faisait froid dans le dos, du coup j’avais tendance à croire qu’elle était aussi froide et impassible que son visage pouvait l’être. Etonnée par sa présence entre l’ennemi et moi, je ne remarquais une présence à mes côtés que lorsqu’une voix familière m’interpella : « Pandore ça va aller ? Dis moi quelque chose... » Je levais un regard un peu perdu face au Serdaigle dont l’inquiétude barrait les traits. Solaan. J’aurai voulu lui dire quelque chose de correcte, quelque chose d’important, mais tout ce qui quitta ma bouche fut : « Je suis désolée. » Pour ce qu’il s’était passé avec Maël, pour l’avoir blessé, pour l’avoir laissé et évité tout ce temps, mais le comprendrait-il seulement de cette manière.
 
J’avançais, les dépassant lui et le Professeur qui semblait vouloir me protéger et rejoignis Hansen et Zéphyr. Tout ça était stupide ! Il n’y avait pas lieu de se battre, pas maintenant, pas en ce lieu, je pensais qu’il était possible de calmer les choses tant qu’elles n’étaient pas allées plus loin, sauf qu’en arrivant au niveau des autres, je pu voir quatre Américains à terre. Un mort, un blessé et deux autres probablement stupéfixaient. Trop tard… la mort d’un des leurs avait sonné le début d’une bataille ouverte mais grâce aux sortilèges qu’avaient pris les trois autres, plus qu’une seul ennemi nous faisait face et il eu la bonne idée de s’enfuir sans demander son reste. A quoi cela avait-il bien pu servir ?
 
J’eu la folie de croire que nous pourrions finalement rejoindre le Musée des Potions sans trop de peine, mais c’était sans compter sur une… folle débarquant, réanimant les deux Américains stupifixaient mais surtout lançant un Doloris sur Hansen. Prise d’horreur, je levais immédiatement ma baguette vers la sorcière jouissant de son sortilège et je lançais un Manus sans trop réfléchir.
 
Soyez gentils avec la petite Pandy:
 

Et voilà qu'elle se prend une raclée comme Pandore n'aurait pu l'espérer ! Un sortilège tout bête mais qu'elle avait toujours eu du mal à réussir. A se demander si le stresse et l'énervement ne la mettait pas dans de meilleures conditions ! Voir Hansen se tordre de douleur l'avait tellement marqué qu'elle s'était montrée plus réactive et efficace que lorsqu'elle était calme et concentrée. A croire qu'elle l'appréciait dans le fond...


Dernière édition par Pandore I. McGann le Lun 17 Juin 2013 - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Lun 17 Juin 2013 - 20:11

Le membre 'Pandore I. McGann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Darrin A. Hansen
Darrin A. Hansen
Messages : 1851 Crédits : MOUA
Age du personnage : 46 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Bibliothécaire à Poudlard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : L'équivalent Serpentard de l'école de Magie suédoise


Rapeltout
Patronus : Un Hibou des marais
Epouvantard : La noyade
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mar 18 Juin 2013 - 16:41

Bon, comme il l’avait prévu, Solaan s’était précipité sur Pandore. Et vraiment, il se décernait un prix de la Cassandre. Certes, il n’avait pas prévu que Isobel soit aussi performante que lui, et qu’elle déchaîne les éléments, mais ce n’était pas un problème. Il pourrait toujours faire passer sa mort pour un accident, ou la laisser dans le caniveau. C’était assez problématique sa présence d’ailleurs. Il avait réussi à l’éviter dans Poudlard, maintenant qu’il se retrouvait à ses côtés, ce n’était pas vraiment les retrouvailles folles. Il y avait du passé qu’il avait du mal à avaler.
Mais tant pis, il n’était pas à ça près.
La baguette toujours levé, un sort passa sous son coude pour étaler un terroriste sur le sol. Il se retourna vers le petit Wendle, le dévisagea de la tête aux pieds. Et bah, en voilà un qui était utile. Ça  changera de sa copine Phénix.
Une femme en gambadant arriva en face d’eux. D’accord, bien, s’il en était ainsi. Il la regarda réanimer les deux cadavres au sol, enfin, les deux choses stupéfixiées. Elle le regarda. Non. Il savait ce que regard voulait dire. Il savait ce qu’elle voulait. Et il savait aussi qu’il n’avait pas le temps de s’y préparer. Au moment même ou elle ouvrait la bouche, il avait commencé à ramener ses bras en signe de protection.
La souffrance s’étala sur lui, comme si on l’avait tartiné de haut en bas. Une douleur qui lui chauffait les os, bouillait ses intestins. Il se tordait comme le roseau sous le vent. Il se brisait comme le chêne dans la tempête. Sa peau se déchirait comme un parchemin. Elle s’ouvrait dans tous les sens, faisant courir les fissures de son âme au travers de sa peau. Il voyait s’écailler ses mains. Les yeux fermés, il voyait l’univers exploser devant lui. Mais il ne pouvait les ouvrir, sinon ses yeux bruleraient instantanément.

« Le strangulot est un démon des eaux qui peuple les lacs de Grande-Bretagne, et d’Irlande. Il est notamment présent dans le lac de Poudlard. » Et c’était vrai, on peut vous assurer de ce fait. « Vous pouvez voir des images de ce majestueux animal qui se promène dans son milieu naturel. Il est muni de très longs doigts, capables d’une puissante étreinte. »

Il se releva en pantelant. Le sortilège avait cessé, mais ce n’était pas pour autant qu’il était au meilleur de sa forme. Il esquissa un regard autour de lui, remarquant que la grognasse était sur le sol. Pandore était en face d’elle. D’accord, la petit lui avait sauvé la mise. C’est pas possible, le voilà qui allait devoir avoir une dette envers elle. Qu’on se le dise, il en avait marre d’avoir des dettes envers les petites blondes. Qu’elles soient dans sa  faction ou non. MARRE. Il roula sur le dos, pour se libérer la poitrine, impossible pour lui de se relever de toute manière. Il pouvait juste espérer respirer correctement.

Dééééééés:
 

Oui. Non. Enfin, il avait essayé, mais impossible d’avancer. Donc, il n’avait qu’à faire le mort. Il n’avait été jamais confronté à un Grizzly dans les forêts du Nord, mais il avait appris qu’il fallait mieux faire le mort. Et c’était bien ce qu’il comptait faire. Tous les héros avaient besoin de leur repos. Et il en avait marre, oui.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My name is Hansen, bitch.


Dernière édition par Darrin A. Hansen le Mar 18 Juin 2013 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mar 18 Juin 2013 - 16:41

Le membre 'Darrin A. Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Solaan E. Sethlyn
Solaan E. Sethlyn
Papuche Peluche Bleue
Messages : 320 Crédits : © LONDON JUKEBOX. + tumblr
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire au Service des Renseignements
Faction : L’Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Un ocelot
Epouvantard : Le vide
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mar 18 Juin 2013 - 20:57


L’air, bien trop chaud de ces derniers jours, était devenu irrespirable. La panique, la précipitation dont nous avions fait preuve pour sortir du Sénat n’avaient fait qu’accentuer cette sensation désagréable. Et ces premières confrontations n’avaient pas arrangé mon état. Suffocant, je tentais de reprendre ma respiration après avoir accouru auprès de Pandore. Mes vêtements collaient désagréablement à ma peau, des gouttes de sueur ruisselaient déjà le long de mon visage. Le moindre effort semblait être un vrai supplice. Il ne fallait pas s’attarder ici…

Une fois auprès de Pandore, je fus rassuré en l’entendant prononcer quelques mots. Même s’il fallait avouer… Je n’avais pas compris où elle voulait en venir. Elle était désolée ? Mais de quoi voulait-elle parler ? A vrai dire dans un autre contexte j’aurais pris le temps de me pencher sur la question… Mais avec ce chaos autour de nous, je n’eus pas l’occasion de m’y éterniser. Soutenant Pandore, le temps qu’elle reprenne ses esprits, je pus apercevoir Zéphyr mettre KO un des deux phénix qui restait... Bon… Je ne pouvais le nier mais l’autre crétin se rendait utile… Pour une fois… Non loin l’idée cependant de changer d’avis sur sa personne. Il ne fallait pas trop en demander. Il restait toujours un sale type à mes yeux…

Elle se détacha alors de mes bras. Je n’eus pas le temps de réagir qu’elle se trouva déjà aux côtés du bibliothécaire et de ce satané Wendle. Le dernier phénix, se retrouvant seul, cinq contre un… Ne mis pas plus d’une fraction de seconde pour tourner les talons et s’enfuir. Ce temps de répit me permis de me rapprocher des autres également – je repris aussi mon souffle un instant – alors qu’une femme aux airs dérangés fit son apparition. Mes sourcils se froncèrent, son expression de folle alliée était peu rassurante. Elle n’avait pas l’air très sympathique, elle réanima les deux sorciers stupéfixés… Avant de sembler s’intéresser à Mr Hansen, lui seul. Puis soudainement, sa baguette se leva. A quelques pas de moi, Mr Hansen commença à se tordre de douleur sur le sol. Garce… Pandore fut la première à l’atteindre. Joli coup ! Mais la tarée n’était pas la seule menace. Le type que j’avais mis au tapis quelques minutes auparavant semblait apparemment remonté contre moi.

« Carbo Diphteria !! »

Youp-lala !:
 

Mon sortilège fut une réussite. Je détournai mon regard vers Mr Hansen. Le pauvre homme était toujours à terre... Il ne bougeait plus. Était-il mort ? J'avalai difficilement ma salive, j'avais du mal à respirer... Foutue atmosphère humide et caniculaire... Elle aussi voulait notre peau, visiblement...



Dernière édition par Solaan E. Sethlyn le Mer 19 Juin 2013 - 6:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mar 18 Juin 2013 - 20:57

Le membre 'Solaan E. Sethlyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mer 19 Juin 2013 - 13:39

Ils étaient efficaces ces compagnons d’infortune. Elle les craignait et n’avait guère d’affection pour eux, tous jeunots/ombres qu’ils étaient, pourtant face aux Phénix, ils se révélaient de précieux alliés. Car on pouvait faire tous les reproches du monde à ces extrémistes obsédés par la pureté du sang, il ne fallait pas perdre de vue le véritable ennemi : ces mous du genou de progressistes de bouses de sombrals de Phénix.

Quand il n’en resta qu’un face à eux, il fit preuve d’une lacheté tout à fait compréhensible. Isobel senti le mépris émaner de ses comparses devant la fuite du malheureux, pourtant elle comprenait ce geste. Elle-même aurait sans doute agit de même. Faire la guerre, c’est bien mignon, rester en vie, c’est mieux.

Le calme n’eut pas le temps de revenir, la rue dans laquelle ils se trouvaient ne resta vide qu’un instant : une femme à l’accent allemand vint se poster devant eux, réanimant d’un geste les sorciers stupéfixés à terre. Elle avait l’air encore plus mauvais que les précédents et son regard malsain se posa sur Darrin, comme l’on pose un regard vengeur sur un vieil ennemi, avant de lui jeter un Endoloris.

Non, malgré tous les mauvais souvenirs et les conflits houleux, Isobel ne se réjouissait pas de voir son ancien amant souffrir. Et réciter dans sa folie quelques connaissances sur les strangulots… La petite Mc Dann exécuta un Manus brillant, qui ne manqua pas l’allemande. C’était un peu faiblard comme sortilège, mais elle était jeune, et jouer la carte de la prudence en lançant un sort qu’elle réussirait à coup sûr était intelligent. Sethlyn opta pour un sortilège d’étouffement, visant un américain réveillé, et réussit tout aussi bien. Une once de fierté vint à Isobel, en voyant ces jeunes se battre avec autant de détermination que de talent. Finalement, leur présence était plutôt bienvenue…

Comme le Blixten restait dans son esprit, qu’elle l‘avait réussi l’instant d’avant et qu’il ne serait que perte de temps de chercher une meilleur idée, Isobel réitéra le sortilège, sans avoir besoin de la prononcer cette fois. Elle invoqua donc une nouvelle fois la foudre, visant le second sorcier réanimé avant que celui-ci n’ait le temps de contre-attaquer…

croisons les doigts et sacrifions un poulet, dès, soyez avec moi:
 

Le sorcier fut rapide, sa baguette tenue fermement, il se protégea en déviant le sort qui alla frapper le mur d'une maison sur la gauche. Les vitres volèrent en éclat, la pierre explosa et quelques blocs roulèrent jusqu'à la rue, soulevant un bon nuage de poussière.

Scheiße! Isobel ragea, plissant les paupières pour protéger ses yeux des particules soulevées.


Dernière édition par Isobel Warburton le Mer 19 Juin 2013 - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mer 19 Juin 2013 - 13:39

Le membre 'Isobel Warburton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1
Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mer 19 Juin 2013 - 16:09

Si Zéphyr avait été un animal, il aurait été un poulpe, capable de cracher un jet d'encre à la figure de ses prédateurs avant de s'enfuir avec toute la grâce dont un céphalopode était capable. L'arrivée de la tarée allemande ne lui donna envie que d'une chose : leur jeter du sable à la figure et s'enfuir en faisant le crabe mais ce n'était malheureusement pas une réponse appropriée lorsqu'on était un être humain, qui plus est un sorcier armé... Mais bon sang, qu'est-ce qu'il en avait envie.

Hansen se tordant sur le sol en hurlant une litanie d'informations sur les strangulots, sa LBD volant allègrement au vent, la situation aurait pu paraitre comique si elle n'était pas provoquée par la douleur. Honnêtement, entre les avadas et les doloris, cette histoire commençait à devenir un petit peu trop hardcore au gout de Zéphyr et l'envie de balancer un tonitruant « You know what ? Fuck this shit, I'M OUT ! », de prendre ses cliques et ses claques et de rentrer à l'hôtel en solo lui titilla l'esprit - quelle cochonne cette envie ! -... Mais non. Non non, ses camarades semblaient assez doués, entre Warburton la nouvelle déesse de la foudre - PAR THOR ! - Pandore la boxeuse à ses heures perdues, con-con Sethlyn l'infirmier attitré et sauveur de ces damoiselles en détresse et Hansen l'expert en strangulots, il lui semblait que ses chances de survie étaient nettement plus élevées lorsqu'il restait avec ce groupe chic et choc (sans le chic). Baguette au poing, il se dirigea vers Darrin l'étoile de mer et lui attrapa fermement les épaules pour le relever que ça lui plaise ou non, luttant avec le poids du Suédois qui avait apparemment un peu abusé des pavés de saumon et steaks d'élan dans sa vie, lui intimant d'une voix étranglée par l'effort physique « Allez Mr Hansen, on pousse sur les jambes. On pouuuuuuusse sur les jambes ! » Waouh, mais quelle expertise dites donc ! Lui il sait comment relever des gens à moitié morts ! Eh bien mes petits choux à la crème enrobés de sucre de canne, j'ai envie de dire que quand on a été élevé par Elena Wendle, on apprend rapidement à virer des gens complètement ivre morts de la salle de bain quand on a envie de faire un petit pipi à 2 heures du matin... Et à ignorer les insultes et menaces de mort aussi.

Une fois le bibliothécaire remis sur ses pattes arrières, Zéphyr replaça son attention sur leurs ennemis. Un américain crachait ses poumons, l'un venait d'éviter un second éclair du professeur d'étude des moldus - PAR ODIN ! - en faisait voler en éclat toutes les vitres d'une maison voisine et la tarée allemande se relevait difficilement après le retour brutal à la réalité que lui avait imposé Pandore avec son Manus. Et là, pendant à son cou, il le vit, le pass, et là... « Mais... MAIS ON EST DANS LE MÊME CAMP PAUVRE ABRUTIE ! » Hors de lui face à tant de stupidité qu'il n'aurait crue possible que venant d'un troll bercé trop près du mur ou de Liam Higgs dans la vie de tous les jours, Zéphyr arracha son propre pass et l'agita dans tous les sens en direction de Matilda. « LA ! "OMBRE DE LA ROSE NOIRE" ! NON MAIS ON VOUS A PAS APPRIS A LIRE ESPÈCE DE TRIPLE GOULE ATTARDÉE DU SLIP ?! »... Bon, en fait, hurler comme un taré n'avait sans doute pas été chose la plus intelligente à faire puisqu'il attira tout à coup l'attention non désirée de l'éviteur d'éclairs - POUR ASGARD ! - le type même qu'il avait stupéfixé quelques minutes auparavant.

Moi j'aime les dés. Je leur fais des bisous tous les jours pour qu'ils me donnent des oui ♥ :
 

Zéphyr n'a pas le temps d'esquisser un geste pour se protéger, l'expulso le frappe de plein fouet et l'envoie voler plusieurs mètres plus loin pour s'écraser contre un platane. Ses avant-bras - qu'il avait instinctivement placés devant son visage pour le protéger - et son torse sont légèrement brûlés, son dos lui fait souffrir le martyr et la tête lui tourne. En gémissant de douleur, le brun ouvre les yeux avant de cracher le peu de sang qui s'était insinué dans sa bouche. Fuck... Il tapota son torse en pleurnichant pour éteindre la petite flamme qui consumait son t-shirt tout neuf... Et une boule de platane se décrocha de l'arbre pour lui tomber sur la tête avec un bruit sourd.

...

VDM.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.





Dernière édition par Zéphyr J. Wendle le Mer 19 Juin 2013 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté Mer 19 Juin 2013 - 16:09

Le membre 'Zéphyr J. Wendle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsnon1 ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Répondre au sujetAller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

ϟ FINIS CORONAT OPUS ϟ Groupe VIII
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Portoloin :: A l'étranger