ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe VII - Page 3



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe VII
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Ministère de la Magie
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 11 Jan 2013 - 15:17


Le sort réussit. Le cri de rage de Lucy Metelli mit Nathaniel en transe, et il se permit un sourire. Quant à la phrase que le spécialiste des runes prononça quelques secondes après, elle accéléra le rythme des battements de cœur du Médicomage. Il fallait qu'ils se séparent. Son regard embrassa leurs adversaires : s'ils avaient, eux, la bonne idée de ne pas se séparer et de ne pas suivre les Ombres, ils pourraient facilement les vaincre et prendre le contrôle du tableau de runes. Une fois la salle assaillie, il serait impossible pour les agents du Ministère de faire quoi ce que ce soit. La prise du Serpentard se resserra autour de sa baguette alors que son père lançait un Bombarda Maxima afin de s'enfuir, suivi de deux Ombres et, fort heureusement, d'une Metelli en rage et de celui qu'elle appelait sèchement Loiseau. Nathaniel se détendit de manière imperceptible. C'était déjà plus dans leurs cordes. Il observa les deux Phénix qui leur faisaient face. Il ne connaissait pas la brune, mais reconnaissait trop bien son petit serpent de sang-mêlé.

Il allait lever sa baguette sur Leo, sans même savoir quoi faire. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il s'agissait d'un ennemi. Qu'il était un danger pour la sécurité nationale, et qu'à chaque fois qu'il le laissait partir en croyant que le Serdaigle aurait suffisament de jugeotte pour faire la part des choses, il le retrouvait tout autant impliqué par la suite. C'était une tête de mule qui s'enfonçait à chaque fois un peu plus dans l'erreur.

Il n'en eu pas le temps, un sort le frappa, et tout de suite des fourmillements intenses parcoururent ses bras et l'empêche totalement de les mouvoir. La prise autour de sa baguette se relâchait, et, comme au ralenti, il sentit le bout de bois ensorcelé s'enfuir de sa main. Il ne pouvait pas l'en empêcher. Ses nerfs transmettaient malgré lui cette sensation désagréable et douloureuse, et bloquaient toute information pratique. Un rire se fit entendre en face de lui, et il avisa la brunette qui riait en face de lui. Une bouffée de colère et de rage prit possession du Médicomage, et il fit ce qui lui paraissait le plus censé sur le moment. Ses bras ne répondaient plus ? Il avait encore ses jambes.

    Dé – Réussit-il à attaquer Loïs ?
    OUI OUI ; Elle était encore déconcentrée par son rire, il la prend par surprise et la bouscule d'un coup d'épaule avant de faucher ses jambes. Elle se retrouve brutalement par terre, un peu sonnée, mais rien de grave.
    OUI NON ; Il la prend par surprise et la bouscule plutôt violemment en fonçant sur elle. Elle est déconcentrée.
    NON OUI ; Elle le voit arriver et tente de s'esquiver au dernier moment. Néanmoins, il la bouscule légèrement. Elle est déconcentrée. Quant à lui, il n'avait pas prévu l'arrivée et se prend un mur de manière stupide.
    NON NON ; elle le voit arriver, s'esquive et lui a l'air d'un con.


Il réussit son coup, et se tourna vers Leo. Celui-ci venait de lancer un sort à sa coéquipière. Un rapide coup d'oeil lui apprit que Cassandra n'avait pas grand chose. Autant lui faciliter la tâche. Il n'avait pas sa baguette, mais il pouvait toujours utiliser sa voix. « Leo. Comme on se retrouve. Tu n'as pas préféré aller chasser mon père, cette fois-ci? Tu préfères me faire honneur en restant ici pour m'attaquer personnellement? Ou bien tu as également oublié tous ces petits services que je t'ai rendu... Ça ne m'étonnerait pas, remarque, ta mémoire a été défaillante, ces derniers temps... » Une voix froide et logique, à l'image du lien qui les unissait.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.


Dernière édition par Nathaniel Hansen le Ven 11 Jan 2013 - 15:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 11 Jan 2013 - 15:17

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 11 Jan 2013 - 17:55

Elle l'aimait. Voilà la seule chose qui avait traversé son esprit lorsque Nathaniel était venu la secourir. Pendant que tous les autres agitaient leurs baguettes, lui s'était empressé de la soigner. Elle n'était pas rétablie au point de croire qu'elle pouvait participer au triathlon de Londres mais les douleurs s'étant estompées, la Montague était à nouveau apte à croiser le fer enfin le bois...

C'est en se levant petit à petit qu'elle remarqua le spectacle le plus plaisant de sa vie : Lucy Metelli rageuse. Cette moins-que-rien qui se prenait pour une chef méritait bien son sort. Au moins pour Tibérius. Son collègue lui agita sa baguette pour libérer Darrin avant de brailler qu'il avait besoin d'un Tywin. Cassandra elle sert à rien ?! Quoi qu'il en soit, le combat était à nouveau équilibré. Les groupes se scindèrent en deux avant que le premier dont à sa tête Darrin partit pour chercher le Joker alias Tywin, le second dont elle faisait parti restait au même endroit pour affronter deux phénix.


******


Cassandra, qui était maintenant sur les nerfs et qui était prête à tout pour voir le sang de ses adversaires couler, ne supporta pas deux choses dans les événements qui se succédèrent : voir la Phénix, qui en toute honnêteté avait un charme aussi plat qu'un encéphalogramme, jeter un sort à son amour déchu et en plus d'entendre son rire de troll. « S'il vous plaît, laissez-moi juste remettre les idées en place à ces deux personnes ici présentes et je retrace les runes avec vous » Sourire colgate pour le runeur. C'est une actrice n'oubliez pas...

S
auf qu'elle n'était pas la seule à vouloir remettre les idées en place. Eux aussi avaient une dent contre les Ombres et elle en était une. Cassandra pouvait facilement incarner tout ce que l'on peut détester chez une personne : belle, jeune, riche, de sang-pur, célèbre, intelligente. Bon on s'arrête là, la liste est trop longue et c'est surtout que le Phoenix aux oreilles décollées lui avait balancé un sort bien vicieux. Ce sont donc quelques coups qu'elle se prit sans que ce soit extrêmement douloureux en comparaison de ce qu'elle avait dû supporter juste avant. Haletante, elle esquissa un sourire carnassier en apercevant Nathaniel mettre à terre son adversaire. Rien n'arrêtait les Ombres.

Cassandra n'était absolument pas sûre de son sort. Il était puissant, violent mais si elle avait de la chance et de la précision, elle pouvait permettre un avantage considérable à son duo avec Nathaniel.
Elle se calma le plus vite possible, respirant profondément avant d'agiter son poignet fin et docile. Sa baguette vers celui qui l'avait attaqué juste avant. «  Enamuros ! »

Spoiler:
 


Elle était peut-être trop étourdie, peut-être de penser à Nathaniel ou sa simple incompétence. Quoi qu'il en soit, rien ne s'était passé. Cassandra était gênée, une teinte rosée apparaissait sur ses joues. « Merci Nathaniel, hmm pour m'avoir soignée...»


Dernière édition par Cassandra B. Montague le Ven 11 Jan 2013 - 18:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 11 Jan 2013 - 17:55

Le membre 'Cassandra B. Montague' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 11 Jan 2013 - 22:34

Que des promesses en l’air, la Montague se rependaient en sourires rassurants mais quand il était question d’action. Niet. Nada. Seul avec ses runes. Ne pouvaient-ils pas tuer ces phénix ? Ça ne devait pas être les scrupules qui devaient les étouffer. Sans faire de généralisation, Brashen n’oubliait pas qu’ils appartenaient aux ombres, qu’ils étaient mangemorts et que la signature de leur l’ancien maitre était un éclair vert mortel. « Mettez-les KO bon sang si vous n’avez pas les tripes pour les tuer ! » Ce n’était pas si compliqué de lancer un stupéfix, même lui savait le faire et était même plutôt habile dans cette matière. Mais comment lâcher les runes des yeux plus d’une minute alors que tout était hors de contrôle. Il avait perdu une autre cheminée. Et celle-ci, il le savait n’arriverait pas à la boucler de sitôt. Le Hall, l’emplacement du ministre. Il déglutie, avant de lâcher à nouveau tel un hystérique : « Depêchez-vous d’éliminer la vermine ! DOIS-JE VOUS RAPPELER LES ENJEUX ? NOM D’UNE… » BOUM ! Dans son empressement, il avait mal dessiné une rune, oubliant un malheureux petit signe, rien de bien méchant, mais qui faussait tout. Le runeur venait de faire exploser la bibliothèque qui se trouvait dans la salle. Une planche de bois vint heurter le phénix, tandis que des livres en feu s’étaient mis à pleuvoir sur les ombres et sur la phénix restante. Mais surtout propageant un début d’incendie « Oups. »

****

« LOISEAU » avait-elle éructé comme si ce simple nom avait été la pire des injures. Il embrassait l’ennemi. William avait été fou d’accepter tous ces anciens mangemorts parmi eux. Tout cela ressemblait à un leurre, non pire à une farce. Et pourtant l’ombre venait de lui lancer un sort, contraignant la Metelli à lui accorder le bénéfice du doute. Trop occupée à tenter de le faire se relever le poids mort qu’elle se coltinait, Lucy voyait les trois ombres prendre de l’avance. « DEBOUT ! ALLEZ ! » Enfin sur pied, l’ancienne journaliste le poussa à courir comme un forcené pour rattraper leur retard. Ils étaient déjà arrivés au niveau du département des mystères où on devinait à l’entrer la silhouette de plusieurs ombres inconnus au bataillon. Haletante ça ne l’empêcha pas de lui glisser avec aigreur : « Si vous n’aviez pas été aussi occupé à fourrer votre langue dans la bouche de nos ennemis, peut-être qu’on aurait pu les stopper avant qu’ils ne les retrouvent. »

****
« Tib est mort ? Vraiment mort ? » la peau diaphane de l’expert se fit plus pâle encore. Il n’avait même pas le temps de se perdre dans ses pensées. « Restez ici et protégez le département du mieux que vous le pouvez. » Il avait donné l’ordre avec aisance, il était dans sa nature de diriger, c’était lui le responsable du services runiques de sécurité, lui qui commandait. Il avait acquis au fil des années le respect de ses de ses pairs, mais également du reste du ministère. « AVADA KEDAVRA » L’éclair vert fendit l’air pour heurter l’un des hommes du départements des mystères, figeant à jamais l’expression de surprise qui avait traversé son visage. Jamais la salle des runes n’avait paru à Tywin aussi lointaine.

Informations Rp

ϟ Les règles concernant Brashen sont les mêmes qu’aux tours précédents et concernent également Tywin.

ϟ François, Lucy, Darrin, Daniel et Diana sont arrivés au niveau de l’entrée du département des mystères et ont retrouvé Tywin. Il faut maintenant pour les ombres tenter de retourner dans la salle des runes. Les odp quant à eux doivent tenter de les stopper. Soyez inventifs !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 0:59

Cassandra sentait soudainement une vague chaleur se propager dans la pièce. Elle entendait brailler le dernier runeur encore debout mais ne comprenait rien comme-ci son cerveau était complètement off. ELLE N'AVAIT PAS REUSSI CE FOUTU SORT. La frustration l'a fit parti au quart de tour. Comme tout être humain, la princesse TVM avait des limites et elle les avait atteinte. Son sang bouillonnait. L'impulsivité n'est jamais une bonne chose dans ce type de situation. Vraiment pas...


******


« Bordel de goule en slip de bain, fermes ton clapet. Ces vermines sont plus résistantes que tu ne le crois et tout ce qu'on te demande c'est de tracer des runes. Visiblement c'est aussi trop difficile pour toi. Regarde le tas de scroutt que tu as foutu. Il y a le FEU !!!! ». Cassandra ne pouvait plus du tout se contenir. Elle n'avait pas besoin qu'on vienne lui rappeler pourquoi elle était là et qu'elle était incapable de corriger les deux qui restaient. Elle voyait les livres s'embraser à une vitesse folle ce qui la rendait encore plus dingue. Elle aurait pu penser à son image d'actrice qui en aurait certainement pris un coup en présence d'autres personnes mais là il n'y avait que Nathaniel, ce runeur et les deux phénix donc autant dire qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. Il fallait un peu réfléchir. Juste un peu.

Tout d'abord, il fallait aider à retracer les runes. C'était , en premier lieu, son rôle dans cette bataille et elle ne l'avait pas tellement rempli. Bref, elle fonça vers la table de runes aux côtés de Brashen. Elle ne pouvait et ne devait pas se rater. Sa rage s'estompa petit à petit, elle regretta quelque peu ce qu'elle avait dit juste avant mais elle ne supportait pas l’échec et la lui rappeler était pire que tout. La situation actuelle était plus que désespérante. Des livres virevoltaient au-dessus d'eux, présentant une danse enflammée dans les airs. La chaleur était lourde. Elle sentait d'ailleurs sa gorge s'assécher et sa langue pâteuse.
Il était donc compliqué dans ces conditions-là de pouvoir réaliser des runes avec une dextérité plus que correcte. D'autant plus que ce n'était pas son métier et qu'elle avait quitté les rangs de Poudlard depuis un moment déjà. Si il était possible alors à Brashen de se tromper, imaginez pour elle. Elle devait être rapide pour ne pas laisser Nathaniel tout seul face à ces deux phénix. C'était plus que nécessaire qu'elle mène à bien tout ce qu'elle avait décidé d'entreprendre. Soudain son esprit divagua...

Que se passait-il pour Darrin, la plantureuse blonde et non moins effrayante ainsi qu'au loup-garou ? Réussissaient-ils à mener à bien la mission que Brashen leur avait confié ? Avaient-ils succombé à la furie de Metelli ? Cassandra devait leurs faire confiance et ils avaient sûrement plus de chances au vu de leurs capacités à réussir sans trop d'ambages à ramener Tywin qu'eux trois à garder le système de sécurité et de ne pas finir complètement carbonisé.
Il était temps de commencer. Serrant sa baguette, elle analysa les gestes qu'effectuaient le spécialiste pour retracer les runes, elle se contentait de regarder avec une extrême minutie ses gestes rapides et fluides. Elle pouvait sans hésitation dire qu'il était fort et d'un tout autre niveau. Pour ceux qui n'ont pas étudié les runes ne peuvent pas saisir l'entière complexité que présente cette matière que ce soit en terme de compréhension et réalisation. C' était d'ailleurs une des matières qui lui avait demandé un travail titanesque mais qui fut récompensé d'un O aux ASPICS. Cassandra commença les premières inscriptions...

Spoiler:
 

Après avoir lamentablement échoué dans le traçage des runes puisque elle n'avait fait qu'aggraver les choses, Cassandra n'avait plus le choix que de s'atteler aux deux personnes qui leurs faisaient face. La Montague n'avait aucune certitude de pouvoir éteindre l'incendie grandissant doté de flammes voraces qui brûlaient absolument tout ce qu'elles touchaient avec un Aguamenti. Elle n'avait pas une forme physique idéale pour enchaîner avec autant d'intensité des sorts de haut niveau et pourtant c'est à l'exécution d'un sortilège étudié en septième année qu'elle se prépara. Elle murmura « Firma exitum » avant que des filaments dorés ne sortent de sa baguette. Agitant cette dernière d'un mur jusqu'à un autre, c'est tout un espace de grande envergure que Cassandra songeait à bloquer avec les deux phénix dedans. Les deux ombres auraient alors un temps suffisant pour mettre au point quelque chose de viable avant que le mur ne s'estompe et que leurs adversaires reviennent à la charge énervés plus que jamais.


Spoiler:
 

Le sortilège fonctionna à merveille. Cassandra n'était pas si mauvaise que ça. En les bloquant dans un espace confiné avec la chaleur oppressante et l'incendie qui se propageait de partout, les Phénix allaient avoir beaucoup de difficulté. Elle était sûre maintenant de pouvoir s'occuper concrètement des runes.


Dernière édition par Cassandra B. Montague le Sam 12 Jan 2013 - 1:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 0:59

Le membre 'Cassandra B. Montague' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darrin A. Hansen
Messages : 1851 Crédits : MOUA
Age du personnage : 46 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Bibliothécaire à Poudlard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : L'équivalent Serpentard de l'école de Magie suédoise


Rapeltout
Patronus : Un Hibou des marais
Epouvantard : La noyade
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 1:51

Darrin courait. Dieu que ce n’était pas pratique de courir en pyjama. Le vêtement se froissait, la matière s’échauffait en même temps que ses muscles. Il avait chaud, trop chaud. Son sort était passé à côté de la tête du Phénix. Les tressauts de sa course l’y avait forcé. Pourtant, il était bien ce sort, il aimait ce sort.
Qu’importe, il avait autre chose à faire maintenant. Trouver celui qui allait sauver la situation. Daniel eut un coup de sang et lança un sort. Bien que celui-ci fut raté et Darrin suivit la trajectoire de la perle blonde qui alla heurter celui qu’il avait voulu viser auparavant. Il faillit élever la voix, engueuler Daniel, mais il se rendit compte de deux choses. Premièrement, il ne voulait pas que Daniel se retourne contre lui, il l’avait déjà vu à l’action, il ne fallait mieux pas qu’il s’acharne sur vous l’animal. Deuxièmement, il avait simplement autre chose à faire, ils étaient toujours trois contre deux, seulement un membre de chaque équipe était mis hors service. Il fallait qu’ils avancent coûte que coûte. Il se retourna après avoir dévié un sort de la Metelli. Quand toute cette cavalcade serait finie, il lui en mettrait une belle dans les dents. On avait pas idée d’être une femme et tuer des gens, on avait pas idée d’être un phénix déjà à la base. De toute façon, Darrin n’avait pas envie de tergiverser sur les choix de factions. Le seul exemple qu’il a eu s’est mal terminé et les résultats étaient sous les yeux un instant avant. Entre deux cris de la Metelli furieuse, il repartit vers son but.

Au détour d’un couloir apparu la délivrance, les quelques personnes devant devaient faire connaître Tywin. Heureusement, l’avance prise par les Ombres lui permettait de leur expliquer la situation. « Où est Tywin ? Tiberius est mort. Les runes s’effondrent. » Phrases courtes, phrases simples. L’essoufflement l’empêchait de dire plus. L’essentiel était là. Un sort siffla au dessus de son épaule. « Metelli et son acolyte nous poursuivent aussi. » Les personnes s’écartèrent, le dénommé Tywin fit quelques pas en avant, exprimant son incrédulité. Quelques ordre plus tard, un rayon vert traversa la foule. Darrin comprit la signature. Un deuxième mort pour Metelli, elle avait l’air plus féroce qu’il ne l’imaginait.

Toutefois, il fallait faire de mi-tour, impossible de faire le tour du Ministère. Darrin demanda aux langues-de-plomb de se ranger derrière lui, Metelli ne ferait plus de morts ce soir. Il s’avança face à la tueuse, il fallait la mettre hors de nuire. Il fallait qu’elle se détende un peu. C’était sûrement la perte de son mari qui l’avait mise d’aussi mauvaise humeur. Darrin ne comprenait pas, il n’avait pas eu de problème quand Niàllan l’avait quitté.
« On va se détendre tout de suite Metelli. C’est pas parce que tu t’es cru la reine du monde la dernière fois que tu es venue au Ministère que t’es obligée de tuer les employés ! » Darrin la regarda dans les yeux, il fallait qu’elle vire sa fesse de là. « Nubilae, Viiviento Ferreas! »

De l’amûr en dés:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My name is Hansen, bitch.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 1:51

Le membre 'Darrin A. Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
François Loiseau
Jeanne d'Arc
Messages : 905 Crédits : deadpool
Age du personnage : Quarante et un ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Détective
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Raton-laveur
Epouvantard : Un loup-garou, un loup-Grendel, recouvert de boue noire et sirupeuse, aux yeux bleus, de glace
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 15:32

Ton attaque a été efficace, au contraire d'une envoyée par un de ceux que vous poursuivez. Cela dit, lorsque l'homme à la voix effrayante, se décide d'attaquer, le résultat est plutôt... surprenant. Oui, parce que l'espace d'une seconde, tu vois seulement la chevelure blonde de Diana voler vers toi. Puis, Diana elle-même s'écraser sur toi, vous faisant tous les deux tomber au sol. Ta tête frappe le sol trop dur du Ministère, tu ne retiens pas un grognement de douleur. Vos regards se croisent. C'est comme si, pendant cette longue seconde, tout ce qui se passe autour de vous s'arrête. Se fige.

Et Diana t'embrasse.

Quoi ?

La surprise te prend et c'est par réflexe plus qu'autre chose que tu réponds au baiser. Un baiser donné par cette bouche, ces lèvres, et tu ne penses même pas à te protéger contre une attaque potentielle. Pourtant, tu sais qu'abaisser ta garde ne peut que laisser une ouverture à la femme pour te blesser, t'empêcher de mettre des bâtons dans leurs roues. Et pourtant, ces quelques secondes, tu les vis, tu savoures ce contact sur ta nuque, et le murmure contre tes lèvres te faire presque rire. La blonde part et toi, tu es cloué au sol, juste assez longtemps pour que Metelli doive t'aider à te relever. Avec mauvaise foi.
C'est sûr que lui expliquer qu'il ne se passe rien avec Diana, en cet instant, mais qu'elle est en réalité ton ex, chose que personne ne sait, ce n'est pas très évident. Pour sûr, ça n'arrange pas ses sentiments à ton égard.
Les jambes toujours lourdes, littéralement plombées, tu cours jusqu'au Département des Mystères, où vous arrivez à temps pour cerner vos adversaires. Vous devez les empêcher de regagner la salle des runes. Un regard avec Lucy, un regard avec Tywin, celui qui désire aider son compère, un regard bref avec Diana. L'homme en pyjama tente quelque chose, qui échoue bien heureusement, mais tu n'as pas le temps de le constater que ta propre baguette trace un geste et que ton esprit pense en silence au sort désiré. Hypnolux.

Spoiler:
 
Le sort est à peine exécuté que Tywin te lance un sort - tu n'as pas le choix pour cela de l'éviter et donc de rompre celui que tu allais jeter, faisant donc seulement naître de vagues éclairs de lumière pour toucher le cœur tendre de ceux qui y jettent un œil. Sans doute le souvenir des lèvres de Diana sur les tiennes t'a-t-il empêché de vraiment te concentrer... mais on mettra ça sur tes bras encore plombés.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



mécaniques générales Ma bouche est orpheline, ta peau de mescaline. Reste-là encore quelques minutes, pour me dire : ho mon bel ami, ho mon ange gris, pourquoi les jours sont si courts ? Je disais, ho ma belle amie, ho mon ange gris, pourquoi les jours sont si courts avec toi ?

Spoiler:
 


Dernière édition par François Loiseau le Sam 12 Jan 2013 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 15:32

Le membre 'François Loiseau' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 16:35

Elle court. Elle n'a pas le choix. Son sort n'était pas dangereux. Elle le sait. Elle arrive juste derrière Darrin, fusille Daniel des yeux mais ne lui dit rien. Pourquoi se diviser sur des choses aussi futiles ? Mais il ne perd cependant rien pour attendre.

"Je les ai retardés un peu..."

Mais pas de beaucoup helàs. Et lorsque le dénommé Tywin s'avance vers eux. Il le tienne ! Mais c'était sans compter la Metelli. Sale petite phénix aux instincts meurtiers ! Même la blonde sorcière est dégoutée de ce goût du meurtre. Que fait elle chez les oiseaux ? mmmh ? Et derrière elle, François. Elle crispe les lèvres, encore rougies. Pourquoi n'es tu pas resté en arrière ?! Mais qu'importe, elle doit faire taire ses pensées pour se concentrer. D'ailleurs, il réplique mais par quoi ?! Tywin les protège et elle plisse les paupières. Ils doivent passer par n'importe quel moyen ! Mais toucher la Metelli était dangereux et Darrin s'y était cassé les dents. Elle entrouvrit les lèvres. Elle visera François, un vieux compte a régler ? Non pas vraiment, trop de souvenirs surement ou juste l'immobiliser assez longtemps. Elle laissera la Metelli a Darrin, enfin, sauf si il continu de la rater aussi souvent évidemment. Elle ne connait pas cette femme et s'en fiche comme de l'an quarante mais si quelqu'un doit s'occuper de l'enquêteur, ce sera elle.

"Aurate Carcere"

Spoiler:
 

Elle se retourne vers Daniel :

"Il ne bougera pas, mais elle...A toi de t'en occuper."

D'un mouvement de la tête, elle a désigné la Meteli et elle s'amuse de voir sa tête. François ne peut plus ou moins rien faire et elle, elle n'a qu'un choix, lui ou eux. D'une certaine façon, c'est un choix cornélien non ?


Dernière édition par Diana Blackburn le Sam 12 Jan 2013 - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 16:35

Le membre 'Diana Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Leo Elensar
Petit Serpent
Messages : 4454 Crédits : Avatar: lemontart, Signa: Tumblr, Lumos Maxima, Daft Punk: instant crush
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Serveur dans le Londres sorcier
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Le Renard Roux
Epouvantard : La mort de Noah
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 17:48

Une moue moyennement satisfaite se colla sur le visage du jeune homme. Ce n’était pas encore cela mais, au moins, la tentative ne s’était pas soldée par un échec cuisant. Le sort n’avait pourtant pas été suffisant pour défigurer l’actrice mais pas inutile non plus. Tout dépendait du point de vue. Leo n’eut pas le temps de philosopher sur cet état de fait qu’Hansen pointa le bout de son nez. Certes, il n’était jamais parti mais avec deux bras inutilisables, Leo l’aurait cru moins inventif. Et tout s’accéléra. Pas un moment de répit ne lui fut octroyé. Déconcentré par les paroles du suédois, il n’évite que de justesse le sort de la blonde qui se viande totalement. Il l’a échappé belle. En réalité, il a une chance certaine depuis le début. Reste à deviner combien de temps elle durera avant que quelqu’un ne lui colle un sort bien vicieux.

Les paroles d’Hansen lui reviennent en tête si bien qu’il n’arrive pas à se concentrer. Hansen l’énerve, ses paroles l’énervent et il n’a pas envie de lui répondre même si son vis-à-vis semble n’attendre que cela. Ce n’est pas … Merde. L’homme attitré aux Runes s’excite et fait tout péter. Cette planche en bois, là, il ne l’avait pas vue venir. Quand il se relève, une main portée à son estomac, il lui faut un moment pour voir clairement ce qu’il s’est passé. Il aura un bleu, juste un bleu. Cela aurait pu être pire. Il aurait pu se la recevoir en pleine tête. Les flemmes, le mur invisible … Il a envie de crier de frustration tellement tout se passe mal d’un coup. Baguette en main, l’irlandais réfléchi en tentant de trouver un sort. Maintenant il a le temps, il peut sortir son papier de sa poche pour ne pas se tromper mais il est bien trop fier que pour donner raison au Serpentard qui se trouve de l’autre côté.

Alors il continue de réfléchir. Parler pour leur faire gagner du temps reste une option. Alors il lui répond. Cette pseudo discussion ne mènera à rien mais au moins, cela lui laisse le temps de récupérer, de trouver une solution. « Ma mémoire se porte très bien. », commence t-il en se rapprochant du mur. «Qu’elle soit défaillante ou non ne te concerne en rien. » Ce n’est pas le moment, cela ne sera jamais le moment d’en parler et ça tombe bien. Là, il souhaite juste leur faire gagner du temps pour qu’ils ne pensent pas à aider l’homme qui est entrain de tout foutre en l’air avec ses Runes. Il parle pour avoir un petit avantage sur les Ombres mais il n’en a aucune envie. Il ne veut pas parler de son passé. Ce qu’il ignore ne peut pas lui faire de mal. De plus, il n’a pas envie d’être d’avantage impliqué dans cette famille de malade.
Ca y’est, il a toutes les informations en place. Le temps des bavardages est terminé. Il veut aller de l’avant, il veut aider, aider à gagner cette guerre. « Confringo. »

Spoiler:
 





Dernière édition par Leo Elensar le Sam 12 Jan 2013 - 17:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 17:48

Le membre 'Leo Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 21:55

Quel idiot ! Il n’était définitivement pas un lanceur de sorts ! Voilà qu’il se servait de ses coéquipiers comme de projectiles… Il suivit la trajectoire de la blonde, en plein dans les bras de l’autre grand brun. Par contre ce qu’il suivit il ne s’en serait pas douté. Apparemment rentrer dans les gens créait des liens, quoi que quelques secondes plus tôt il n’avait pas embrassé Darrin. Alors il y avait une histoire bizarre ici, enfin peu importe, ils verraient ça plus tard. Du coup il en oublia de s’excuser. Ils arrivaient au bout du couloir et ils voyaient enfin le département des mystères. Il laissa Hansen Senior faire le blabla, il était un gentleman après tout, il savait s’exprimer en société. Mais ils n’avaient pas vraiment le temps de discuter, Metelli la folle les mitraillait de sorts de mort ! Elle commençait sérieusement à leur prendre la tête celle là !

Il fallait maintenant faire demi tour et passer sur les Phénix. Ils étaient quatre contre deux, ils pouvaient le faire. Darrin tire et loupe, le Phénix tente mais Tywin renvoie, un vrai match de tennis. Et enfin Diana lance un joli sort. Il ne restait plus que l’autre folle à leur barrer la route, et visiblement c’était à son tour de jouer. Mais il en avait assez de tous ses sorts, comme il l’avait pensé plus tôt il n’était pas très doué pour ça. Si maintenant ça devait se jouer à un contre un, il voulait jouer sur son terrain. Bien sur c’était risqué. La Phénix pouvait lui lancer un Avada n’importe quand, et il n’était pas du tout prêt à mourir. Et puis il y avait leur blondinette, est ce qu’elle ne risquait pas de se retourner contre eux ? Et enfin il y avait les autres dans la salle des runes, peut être qu’ils étaient morts. Il espérait vraiment qu’ils ne faisaient pas tout ça pour rien.

Il inspira un grand coup, et avant que Diana ait pu finir sa phrase il avait fourré sa baguette dans les mains de Darrin et s’était jeté en direction de Lucy Metelli.

Dé : Suspens, est-ce que Daniel va faire son loup garou ?
Spoiler:
 

Daniel se releva en s'époussetant et en feulant de rage. Il donna un coup de pied rageur au tapis en grognant. Il pensait surtout : pitié, ne reparlons plus jamais de ce qu'il vient de se passer.


Dernière édition par Daniel O'Connor le Dim 13 Jan 2013 - 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 12 Jan 2013 - 21:55

Le membre 'Daniel O'Connor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loïs Lang
Messages : 1695 Crédits : Aoden
Age du personnage : 38 ans
Ascendance : Sang-de-bourbe
Emploi/Etude : Chef de la Tour des Médias
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Hippopotame
Epouvantard : Cadavre d'Harry Potter
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 17:47

La chute est aussi brutale que la disparition de cette sensation de légèreté qui lui a fait perdre un instant toute notion de la réalité. Peut être pas toute notion, tout de même, mais assez pour lui faire baisser sa garde à un moment où elle n'aurait sans doute pas du le faire. Le réflexe de la journaliste de se rattraper de ses deux mains se solde par un échec douloureux alors que son bras gauche refuse toujours de fonctionner, lui arrachant un glapissement de surprise et un gémissement de douleur au moment où sa tête vient saluer le plancher du ministère avec un enthousiasme qu'elle est très loin de partager. Le bruit de l'explosion qu'elle ne sait analyser tout de suite ne fait que rajouter à la confusion qui s'empare de son esprit alors qu'elle tente de se redresser, évitant tant bien que mal les objets enflammés qui tombent tout autour d'eux. Dire que la situation empire de seconde en seconde semble bien loin de la réalité et lorsqu'elle est enfin debout, elle est obligée de se reculer soudain pour échapper à un objet brûlant non identifié qui s'écrase à moins de cinq centimètres de sa position précédente. Et qui lui fait perdre assez de temps pour que, lorsqu'elle relève les yeux, elle puisse voir les derniers mouvements d'un sortilège visant à les enfermer, elle et le jeune Leo, derrière un mur invisible ! "Espèce de lâche, qui n'avez même pas le courage de nous afronter et préférez vous cacher derrière des barrières !" Elle éructe, ne sait si elle a parlé assez fort pour qu'ils l'entendent, mais peu importe. Elle a envie de cracher toute sa rage face à la perfidie de ces Ombres qui pas une seule fois n'ont osé tentés une attaque frontale. Comme toujours. Comme lorsqu'ils ont prit le pouvoir, il y a plus d'un an maintenant, assassinant de nuit celui que le peuple avait légitimement choisit !

Le jeune phénix qui l'accompagne tente un sort pour les libérer de ce qui devient peu à peu un enfer. Heureusement, la porte toujours ouverte juste derrière eux leur laisse un rien d'air respirable mais l'incendie provoqué rend toute respiration de plus en plus difficile. Mais la tentative est un échec et déjà, Leo vole et atterrit à ses pieds. Mais elle n'a pas un regard pour lui et sa fureur semble juste vouloir se déchaîner contre ce mur qui, en cet instant, cristallise toute sa rage !

"Bombarda Maxima !"


Dé :
Spoiler:
 

Le fracas de son sort vient se rajouter au bruit ambiant et un instant, la rage monte encore alors qu'une simple onde visuelle apparaît là où le mur magique a été dressé. Et elle s'apprête déjà à en lancer un autre, y mettant s'il le faut toute son énergie, quand le mouvement des flammes qui jusqu'alors semblaient lécher le vide, d'un côté et de l'autre, se rejoigne brutalement. Le mur est tombé. Parfait.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Loïs Lang le Dim 13 Jan 2013 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 17:47

Le membre 'Loïs Lang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 19:38


Une explosion surprit Nathaniel. Une Rune avait échappé au contrôle de Brashen et avait provoqué un incendie dans un coin de la pièce. Le Médicomage grinça des dents, et quitta Leo des yeux pour le fusiller du retard. Etait-il aussi nul qu'il n'arrivait pas à s'en sortir de lui-même ? Et en plus il se permettait de les houspiller. « Au lieu de vous acharner sur nous, occupez-vous de vos runes ! » Dans un coin de sa tête, les mots 'éliminer la vermine' se firent une place dans son cerveau et il se focalisa à nouveau sur les Phénix. Pas la peine de perdre du temps en se chamaillant de manière puérile.

Le Firma Exitum de Cassandra le fit sourire légèrement. Dans un sens, il était soulagé que la jeune Gryffondor ait gardé de bons réflexes. Pourquoi lui n'avait-il pas pensé à un tel sort ? Rien de tel pour garder les Phénix près des flammes. Le sortilège infructueux de Leo lui arracha un sourire plus intense, mais le Bombarda Maxima de la brunette le fit grimacer. Eliminer la vermine.. Oui, il le savait, mais... Eliminer, c'était un peu fort lorsqu'on connaissait réellement son adversaire. La brunette, il n'aurait aucun mal à lui faire du mal, mais Leo... La poigne du Médicomage se referma sur sa baguette alors qu'il observait attentivement le mur. Il allait s'effondrer un instant plus tard... Ils y étaient. Une brèche : il leva sa baguette en direction de Loïs et ouvrit sa bouche. Une autre brèche : il choisit sa formule. Quelque chose de bien distrayant, qui les déconcentreraient. C'était une Phénix, elle était contre le Ministère. Elle voulait tout chambouler. Elle méritait de mourir. Finalement, lorsque le mur se détruisit, il n'avait qu'à prononcer ces quelques syllabes : « Endoloris. »

    Dé - Endoloris.
    OUI OUI, Loïs tombe à terre en hurlant de douleur : le sort l'a touchée de plein fouet.
    OUI NON, Le sort touche son bras et n'est pas très puissant. Il dure quelques secondes tout au plus, juste le temps que sa baguette tombe, et ne fait que l'enrager contre lui. Oups.
    NON OUI, Le sort lui touche le bras qui n'utilise pas sa baguette et dure le temps de prononcer "jus de citrouille".
    NON NON, Le sort par dans le vide, mais il est marqué comme ennemi.



Elle ne devrait pas être ici. Qu'ils partent, qu'ils meurent tous. Qu'ils laissent l'Ombre en paix.

Le sortilège toucha le bras de la jeune femme qui grimaça de douleur et lâcha sa baguette. Lorsqu'il se termina, le Médicomage appela d'un ton froid son petit serpent personnel. « Que ta mémoire soit embrouillée ou pas, Leo, tu continues à faire les mauvais choix. Dégage d'ici maintenant. Que cet avertissement ne soit pas inutile... » termina-t-il en pointant Loïs du menton, la baguette toujours sur elle.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.


Dernière édition par Nathaniel Hansen le Dim 13 Jan 2013 - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 19:38

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 22:32

Brashen les aurait tous maudits encore une fois s’il avait eu la certitude que ceci pouvait servir à quelque chose. Il se contenta de grogner pour lui-même quelques paroles imperceptibles. Stupides ils étaient stupides, s’ils ne mouraient pas tués par des phénix, c’est carbonisés ou tout simplement intoxiqué qu’ils finiraient. Et ce n’était pas qu’une vague hypothèse, une gerbe de flamme venait d’embraser son pantalon. « AAAAAAAH » contraint de lancer un aguamanti le temps d’éviter la catastrophe. « IDIOT ! ARRETEZ LE FEU ! SINON ON VA TOUS MOURIR » Il se relança aussitôt dans ses runes avec ardeur. Mais une fois de plus il se trompa, mais pas d’effet direct ou pas. Le sol venait simplement de geler. Mais le temps de la glace et de la patinoire ne dura pas longtemps car déjà les flammes faisaient disparaitre le verglas.

*****

En cage. Loiseau était en cage. L’ironie de la scène l’aurait fait sourire. Dans une autre situation. Dans une autre vie. Là elle ne voyait qu’un poids mort, qui la ralentissait. « Finite Incantatem » Les barreaux disparurent mais pas la colère de la Metelli. « C’est la dernière fois que je vous viens en aide… » La prochaine fois vous pourrez mourir avait-elle failli ajouter. . « On fait pas du tourisme iciiiiiii… » Alors qu’elle s’élançait à nouveau, ses pieds glissèrent sur le sol comme sur une patinoire. Tout le carrelage venait de se recouvrir d’une espèce couche de glace, formant un verglas terrible. Génial il ne manquait plus que ça. Au moins les ombres aussi subiraient ce sort. Qu’ils profitent de leurs instants de faiblesses, les ruines détruites, elle ne leur laisserait pas leurs pauvres yeux pour pleurer.

Informations Rp

ϟ Les règles concernant Brashen sont les mêmes qu’aux tours précédents, celles concernants Tywin change, vous pouvez le blesser ( pas le laisser pour mort) avec deux dés positifs.

ϟ Le groupe de Lucy est toujours dans le couloir et face à un gros imprévu, une nouvelle bourde de Brashen a transformé les couloirs en patinoire. Vos personnages ont donc du mal à tenir debout ou à avancer. Naturellement c’est beaucoup plus difficile de lancer un sort dans ces conditions. Et parce que c’est rigolo ceux du groupe de Lucy, sont obligés de jouer leur chute au dé. Vous ne devez utiliser qu’un dé, si vous tombez sur un oui votre personnage reste debout, si non, il se vautre.

ϟ Pour ceux du groupe de Brashen, en dépit du brin de glace, l’incendie perdurent et s’aggravent. L’air devient difficilement respirable, il serait temps d’éteindre le feu. Jouer au dé la réussite de vos aguamenti ou autre. Et sachez que stopper l’incendie c’est renoncer à une attaque pour ce tour.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 1:39

Daniel retourna rapidement vers les membres de sa faction, sans cesser de râler et de maudire le tapis de malheur qui l’avait fait passer pour un bouffon. Il se dépêcha pour ne pas tourner le dos trop longtemps à Metelli la furie. Pendant ce temps celle ci libérait le grand brun de sa jolie cage dorée. Quel dommage, il n’avait même pas eu le temps de chanter! Il récupéra sa baguette des mains de Darrin, l’air toujours bourru et plus qu’agacé. Quand il se retourna il eu juste le temps de voir une gamelle magnifique. La Phénix venait de se vautrer d’un air ridicule ce qui le fit éclater de rire. Au moins il se sentait moins seul. Il vit seulement après que le sol était en train de changer de structure. Une espèce de vague bleue venait vers eux, et en touchant il sentit que c’était de la glace. Ils étaient littéralement perchés sur une patinoire géante super glissante. Il n’avait aucune d’idée d’où ça venait mais ça n’allait pas arranger leurs affaires. Par contre le tapis infernal était gelé et il en profita pour l’occire d’un coup de talon.

Dé 1 : La glissade

Spoiler:
 

Il manqua de perdre l’équilibre mais il réussit à se rattraper et le tapis se brisa en mille morceaux. Bien fait! Cette glace ça lui rappelait les glissades qu’ils faisaient sur la rivière gelée en hiver dans son village, quand ils fabriquaient des luges de fortune... Oh... Il avait une idée... Mais ça ne marcherait jamais... Oh et pourquoi pas! Il visa les Phénix, pas le temps d’expliquer aux autres.

Dé 2 : Petrificus Totalus!

Spoiler:
 

Dé 3 : Efficacité du sort

Spoiler:
 

Il aboya un «Yes!» poing levé quand il vit la vieille peau s’écrouler, pétrifiée. Il avait encore du mal à croire que ça avait fonctionné comme il le pensait. Maintenant ils étaient tranquille, et ils faisaient d’une pierre deux coups. D’une, elle était neutralisé et de deux ils allaient pouvoir glisser sur la patinoire! Il se précipita sur sa nouvelle luge de fortune avant que l’autre Phénix ne décide d’intervenir. Il s’adressa à ses coéquipiers, en essayant de rester sérieux :

«Darrin! Blondie! Pas le temps de parler! Grimpez sur cette Metelli!»


Dernière édition par Daniel O'Connor le Lun 14 Jan 2013 - 13:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 1:39

Le membre 'Daniel O'Connor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :


--------------------------------

#3 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Leo Elensar
Petit Serpent
Messages : 4454 Crédits : Avatar: lemontart, Signa: Tumblr, Lumos Maxima, Daft Punk: instant crush
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Serveur dans le Londres sorcier
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Le Renard Roux
Epouvantard : La mort de Noah
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 9:54

Ce n’est pas tant la chute qui était douloureuse mais l’orgueil d’avoir, encore une fois, été rien d’autre qu’un élément gênant dans cette attaque. Il ne servait à rien et tout était là pour le lui rappeler et il ne pouvait rien faire pour se rattraper parce qu’il s’était mis dans la tête qu’il ne réussirait jamais rien dans ce qu’il allait entreprendre. Son air était sombre, le moral miné. Et sa colère contre Hansen ne lui donnait même pas la force nécessaire pour se relever et tenter une attaque quelconque à l’encontre de celui qui venait de Doloriser Loïs.

Il pouvait toujours s’excuser auprès de sa collègue de n’être rien d’autre qu’un boulet mais cela ne changerait rien. Voyant une baguette rouler à ses pieds, le Serdaigle la ramassa et se releva. Ses yeux commençaient à piquer et il ne savait pas si les larmes qui menaçaient de couler étaient dues à la frustration grandissante où à la fumée qui menaçait de tous les tuer. La voix de Brashen brailla dans la pièce et Leo se releva prestement en rendant sa baguette à la Phénix. Il était désolé mais n’allait pas donner le plaisir au suédois de le dire à haute voix. Il espérait juste que la jeune femme comprenne mais qu’y avait-il à comprendre lorsqu’il ne servait à rien ?

Dans sa tête, ce combat n’était déjà plus le sien, c’était celui des autres, des Phénix qui étaient capables de se débrouiller sans pour autant se renvoyer leur propre sort dans la gueule. Il ignora les paroles du suédois et évalua un moment les dégâts causés par le feu. La fumée commençait à se faire dense et il allait devenir plus difficile de respirer. Ils avaient laissé le feu se propager sans rien faire. Ils étaient stupides. A force, ils allaient tous finir asphyxié. Le feu aurait gagné. Il n’y aurait plus de Phénix ni d’Ombres. Juste le feu et sa force surnaturelle.

« Aguamenti. », murmura t-il d’une voix fatiguée. S’il allait le réussir ? Il n’y croyait tout simplement pas.

Un soulagement indescriptible s’empara de lui. Si toutes les flammes ne s’étaient pas instantanément éteintes, son sort avait eu l’effet escompté et un petit sourire s’égara sur son visage. Cela faisait du bien. L’eau rafraîchissante lui donnait de la baume au cœur. Tout n’était pas encore perdu.

Spoiler:
 


Dernière édition par Leo Elensar le Lun 14 Jan 2013 - 10:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Répondre au sujetAller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe VII
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Ministère de la Magie