ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe III - Page 5



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe III
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 22:14

La victoire était proche, Harlem ne pouvait s’empêcher de le penser. L’expérience qu’il avait acquise au cours de sa vie le mettait pourtant en garde contre ces excès de confiance qui avaient précipité la chute de plus d’un sorcier, mais comment ne pouvait-on pas se prendre à espérer quand la situation prenait un tel virage ? Les mangemorts tombaient les uns après les autres. Trop pleins de leur autorité arrogante qu’ils croyaient toute-puissante, ils n’avaient rien vu venir au châtiment implacable que leur avait préparé l’Amérique. La tour des médias était tombée, le QG des Héritiers maintenant, et l’auror faisait confiance à ses compatriotes pour s’être également chargé de celui des Ombres. Bientôt se serait au tour de l’instrument le plus vil de leur propagande, Poudlard, cette soi-disant école où des enfants étaient forcés d’avaler leurs inepties jusqu’à ce qu’ils y croient, puis enfin, le bouquet final, le Ministère. Ce soir les mangemorts mourraient jusqu’au dernier. Ce soir la liberté étendrait à nouveau ses lauriers bénis au-dessus de l’Angleterre. « Pour la liberté ! » Hurla alors Harlem, reprenant le slogan du plus jeune des Callaghan.


Informations Rp

ϟ Les modalités sont toujours les mêmes pour tuer ou blesser un américain. Continue to have fun guys !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 22 Jan 2013 - 15:58

Alors c'était ca ? Elle était une lâche ? Peut-être bien que sa cousine avait raison, elle était une lâche qui ne voulait pas crever sur un champ de bataille a la con. Parce que c'était cela ! Ils allaient se faire avoir par les Phénix qui était en train de retourner leur monde ! Est-ce que Nana était aveugle à ce point ? Vraiment ? Ou était-ce l'adrénaline liée à la douleur qui la transformait en petit soldat ?

“Je ne dis pas que tu es incapable de te défendre ! Je dis que tu rampes parce que tu es brûlée, je dis simplement que nous pouvons aussi sauver notre peau sans pour autant être qualifiée de lâche ou je ne sais quoi ! Tu es véritablement prête à donner ta vie pour ca ? Tu te sens capable de mourir maintenant pour cette cause ? Et tu sais très bien que je suis aussi une partisane du Lord mais là... c'est du suicide dans ton état ! Respire juste un instant...”

Violet avanca en se baissant jusqu'à sa cousine qui s'amusait à jouer au mauvais tireur d'elite et chercha ses yeux des siens. Le son des sorts semblaient amplifier comme s'ils étaient de plus en plus nombreux et un léger coup d'oeil vers l'extérieur lui donna envie de se cacher la tête dans les bras. Il y avait toujours deux camps visibles et si la rouquine n'était pas folle alors de nouveaux opposants venaient d'arriver. Si elles ne mourraient pas et s'ils tombaient et les capturaient...

Cette fois la Zabini attrapa le poignet de sa proche et respira un grand coup pour ne pas trop paniquer. Par Flora...

"Je ne peux pas...."

Sa lâcheté et sa peur prenaient toute la place. Pourquoi Nana avait ce besoin de jouer à l'héroine et de tenter de se demarquer du reste de la famille ? Où étaient les autres Zabini ? Est-ce que Olie et Erin étaient en train de se battre ou bien avaient-ils été bien plus intelligent et avaient pu se planquer loin de tout ca ? Violet pensait connaitre la réponse et espérait avoir vu juste car ils ne pouvaient pas tomber. Les Zabini ne pouvaient pas perdre, les Zabini ne tombaient pas au combat !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ciaràn O. Callaghan
Messages : 334 Crédits : Moua
Age du personnage : 21 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 2ème année à Sainte-Mangouste - Pathologie des Sortilèges
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Une moufette
Epouvantard : Ses deux soeurs mortes et transformées en Inferi
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 22 Jan 2013 - 17:42

Ciaràn entendit le nom de sa petite-amie. Il eut juste le temps de se retourner pour la découvrir étendue dans la neige. Il ne savait pas s’il devait être chanceux ou non, mais quand il se retourna, il dévia le sort d’un Héritier qui arrivait droit sur lui.
Molly, sa Molly. Étendue par terre, rongée par sa brûlure. Comment cela avait-il été possible ? Non, il ne fallait pas. Il ne fallait pas que d’autres personnes comme elle finisse ainsi. Et dire que c’était lui qui s’était battu pour qu’elle vienne. C’était Ciaràn le fautif dans toute cette histoire. Personne ne pouvait lui pardonner sa faute. Il espérait que les Héritiers la laisseraient tranquille à l’avenir. Bien que ces Mangemorts étaient capables de tout. Ils pouvaient continuer à s’amuser avec le corps presque sans vie de cette princesse rousse. Ils pouvaient le faire. Cia avait entendu des histoires sur les possibilités des Mangemorts. Il frissonna, il ne pouvait la laisser dans cet état. Il lança un ascencio et bondit pour se mettre en position devant elle. Il recula un peu pour vérifier que sa poitrine se soulevait toujours. Il la prit dans ses bras et la transporta avec difficultés dans une maison attenante dont il avait fracassé l’entrée. Dans ses pas de neige, il la posa là. Il n’avait pas le temps de faire plus. Il ne savait pas non plus si la maison était habitée. Un hominum revelio et l’état de la cheminée lui apprirent que les habitants avaient dû s’enfuir devant les combats. Cia ne pouvait les blâmer. Au moins pouvait-il entreposer sa douce sans qu’il ait peur pour elle. Il viendrait la chercher par la suite. Quand ils auront enfin fini par écraser les Héritiers et qu’ils auront conquis Poudlard. Il la transporterait au château et la soignerait dans l’infirmerie.
Mais il fallait qu’il reparte à l’attaque, ils avaient encore du travail devant eux. Même si des amerloches étaient venus en renforts, il fallait que ce soit les Phénix qui prennent l’ascendant.
Ciaràn fit jouer ses muscles. Sa vision ne s’était pas améliorée, mais tant pis. C’était le moment de montrer au monde ce que doit faire un Callaghan.

Il sortit de la maison à grands pas. Il avisa un mangemort devant lui et lui tira au dessus de la tête. Ce soir, mes amis, les Héritiers allaient rôtir dans les braises rougeoyantes des Phénix. Ce soir, la flamme de la victoire brûlerait à travers la Grande-Bretagne.
« Jane ! Avec moi ! On va leur montrer ce que font les Callaghan quand on les attaque ! »
Quelques pas de côté, hochant la tête en direction de sa sœur avec un grand sourire. Soit, ses deux yeux lui donnaient des informations différentes, il en ferma un et visa un Mangemort qui se plaça dans son angle.
« Lanceas Terra ! »


And I will always Dééééééééééé youuuuuuuuuuu:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Black & White, Shadows & Lights
My heart is bleeding, will you use your hands to heal me ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 22 Jan 2013 - 17:42

Le membre 'Ciaràn O. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 15:18

Il fallait vraiment arrêter avec ce truc de " Pour le liberté ". Dit par Ciaràn, c'était mignon, attendrissant. Mais dit par Harlem & ses 60 ans, ça ne l'était pas, mais alors pas du tout. Mais Jane devait rester concentrée. Protéger son petit frère qui voyait Molly, étendue sur le sol. Du coin de l'oeil, elle le fit courir vers elle, vérifier qu'elle était toujours vivante, & puis mettre son corps à l’abri. Au moins, Molly était vivante. & en sécurité. Jane sentit la douleur dans sa nuque partir instantanément. Ils étaient tous vivants, ils allaient s'en sortir. Ils allaient rentrer au QG, se saouler à Whisky pur feu, comme à chaque attaque & oublier tout ça. Sauf que là, ils allaient gagner. & que l'alcool n'aurait plus jamais le goût amer de la défaite.

Ciaràn paraissait remonté par cette nouvelle, & lorsqu'il ressortit de la maison dans laquelle il avait enfermé Molly. Jane retourna à ses sortilèges. Elle se rendit compte qu'aucun des sorts qu'elle avait lancé précédemment n'avait atteint sa cible. Il fallait qu'elle se reprenne, ce n'était pas le moment de flancher.

« Jane ! Avec moi ! On va leur montrer ce que font les Callaghan quand on les attaque ! »

Jane ne prit pas la peine de répondre, mais elle envoya à son petit frère un large sourire. Ce n'était plus possible de le considérer comme un enfant, il avait bien trop grandi. C'était un petit homme maintenant, marchant fièrement sur les traces de ces ainés. Certes, il lui arrivait encore de se dispercer, mais aucuns d'entre eux ne pouvait lui jeter la bouse de dragon au visage. Il lui fallait un sort & rapidement. & une personne à viser. Quoi que ça, c'était le moins difficile. Erwin avait essayé de la toucher avec un Lashlabask quelques minutes auparavant, c'était le moment de prendre sa revanche. De lui faire mal. Jane se surprit à vouloir le faire souffrir autant. Mais il était trop tard. « Doloris» lança-t-elle en direction d'Erwin


Dédé, t'es ma pocket full of sunshine:
 

«Verdammt» jura la jeune femme lorsque le sort se perdit au loin. Erwin n'était pas une proie facile, il bougeait trop. Mais où étaient donc Naima & sa rousse copine ? Elles ne s'étaient tout de même pas enfuies si ? Ha, les Héritiers, si faibles...


Dernière édition par Jane E. Callaghan le Mer 23 Jan 2013 - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 15:18

Le membre 'Jane E. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 17:31

La place fut réduite à une conversation de sortilèges, les combats s'échelonnaient du piédestal du Lord aux habitations, des échoppes au piédestal du Lord, analogues mais incertains. Les Callaghan se mêlaient à ces impurs américains qui piétinaient le sol du Royaume-Uni . Ils étaient de ce nombre, ils s'oubliaient. La forteresse était impénétrable à ce fraie là, trop altière pour la dépravation qui déferlait contre elle. La défense serait aveugle et opiniâtre. Aucun des Héritiers ne fléchirait. Appuyé contre un mur, Keenan prit le temps de repérer ses coéquipiers.

La Zabini rousse semblait se défausser, trop couarde. Aux antipodes de sa cousine, qui l'admonestait ardemment. Les bras de la première ballaient, l'inertie la préserverait des phénix devait-elle penser, or il n' y avait rien de plus alléchant pour les impies qui leurs faisaient face. De quelle sorte de fardeau était-on affublé ? Keenan tourna et retourna la question en mobilisant ses jambes vers un opposant.

Son bras était douloureux et l'effet du sortilège semblait s'éterniser. L'américain coupable d'avoir riposté avait morflé dans l'explosion et se dérobait vers une habitation, le combat était rééquilibré. Keenan, même affaibli par la nécrose, suivit l'américain. Il l'achèverait même s'il devait le coincer dans l'arrière boutique de quelque commerçant. Le phénix tentait d'enfoncer une porte lorsque Keenan surgit par devers lui.

-Je vais t'aider. Le propriétaire m'en saura gré, fit-il, paradoxalement galvanisé par la douleur. Keenan leva sa baguette. Bombarda Maxima ! Le sort se déchaîna contre la porte qui vola en éclats, les murs contigus s'ébranlèrent. L'américain pénétra dans la maison mais seulement par le biais de la déflagration.

Défonçage du ricain :
 

L'impie agonisait à terre, il ne se relèverait pas "pour la liberté" tant voulue. Keenan décocha un coup de pied dans la baguette à terre, celle-ci roula pour se cacher sous le mobilier voisin. Il laissa le phénix à son sort et émergea de l'habitation. Celui-là était tombé mais d'autres pullulaient toujours sur la place. Il remonta la manche de son bras gauche pour connaître l'effet que prenait le sort de nécrose.





Dernière édition par Keenan Ó'Broin le Mer 23 Jan 2013 - 17:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 17:31

Le membre 'Keenan Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cleona A. Ó'Broin
Lutin sautillant
Messages : 413 Crédits : Honeybones ; tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Etudiante en deuxiéme année de Médicomagie, Service de virulogie et bactériologie magique
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Demiguise : singe gracieux avec de grands yeux noirs mélancoliques cachés derrière de longs poils.
Epouvantard : Le spectre de la mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 18:53

La magie, comme une boule d’obscurité, explosa en elle et se rependit telle la liqueur de l’ivrogne dans ses veines. Le regard avide, elle entrouvrit ses lèvres, avala l’air froid imbibé par la douleur, la détresse et le danger ; elle s’en nourrit comme un vampire se gorge du sang de ses victimes, réveillant un peu plus à chaque bouffée les ténèbres qui sommeillaient en elle et étouffant dans la haine la faiblesse de son cœur. Sans un regard pour le cadavre qui avait amorti sa chute, elle se releva pour mieux reprendre part à la bataille. Une seule voix devait guider ses pas, celle du défunt Lord, lui qui dans son tombeau n’attendait qu’une chose de ses fidèles : qu’ils exterminent ces gueux de Phénix. Soutenue par la rage, la sorcière en oublia ses blessures, leva sa baguette et formula : « Ectoparasita ! »
Spoiler:
 

Son sort lancé, elle se détourna aussitôt de sa victime dont le bras se vidait de son sang, alarmée par les cris qui lui parvenaient ; tout mugissement d’homme lui semblait provenir d’Erwin, ou pire, de son frère. C’est alors qu’elle le vit, atterré par la douleur ; que lui était-il arrivé ? Sans réfléchir, elle se précipita sur le Schmidt. Son état semblait critique, mais que pouvait-elle faire ? « Erwin… Erwin. Qu’est-ce qui t’arrive ? Qu’est-ce que… » L’angoisse du jeune homme était presque palpable, à chaque bouffée d’air, elle avait l’impression d’avaler son anxiété. Que faisaient les médicomages face à de tels patients ? Une potion pour le calmer ? Elle n’avait rien… un sort, mais lequel ? Ses neurones cherchaient la solution, et à force de fouiller dans sa mémoire, ils finirent par s’entortiller à tel point que la nausée lui monta aux lèvres. Stop. Du calme Cleo… du calme… par Merlin ! « Du calme…du calme, » répéta-t-elle à haute voix autant pour elle que pour Erwin. Comme il tremblait de froid, elle le prit dans ses bras et le frictionna vivement pour lui apporter un peu de chaleur. « C’est moi, Cleo, » fit-elle tout doucement, peu certaine qu’il l’ait reconnue : le pauvre semblait à moitié délirer. « Je vais essayer quelque chose, mais je ne te promets rien… j’ai vu les médicomages le faire quelque fois… j’espère que ça va marcher… » Elle tenta de vider son esprit, de faire abstraction du chaos alentour et de ne se concentrer que sur Erwin. En théorie, le sort qu’elle envisageait d'exécuter devrait le soulager. Oui, en théorie… dans la pratique cependant, sans entraînement, quelle chance avait-elle d’apaiser ne serait-ce qu’un peu son futur beau-frère ? Peu importait. Elle devait essayer. « Curatum volubis. »

Spoiler:
 


Dernière édition par Cleona A. Ó'Broin le Mer 23 Jan 2013 - 19:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 18:53

Le membre 'Cleona A. Ó'Broin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Erwin M. Schmidt
Messages : 138 Crédits : Moua
Age du personnage : 26 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Assistant d'édition
Faction : Héritiers
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Lynx Boréal
Epouvantard : L'immobilité due à sa maladie dans une situation extrêmement critique
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 19:09

    Les sors fusaient. Les gens me semblaient hurler si fort et si près de mes oreilles, que j’avais l’impression que mes tympans allaient éclater. Je me savais dans une position très humiliante. A genoux, à terre, les mains dans la neige, dans la boue. J’étais dans la position dans laquelle je voulais mettre tous ces terroristes. Ma colère monta d’un cran, la douleur aussi. J’étais pourtant incapable de me relever, et si par miracle j’y parvenais, ce ne serait que pour tomber à nouveau, et peut-être perdre connaissance. J’avais l’impression de recevoir des dizaines de coups de marteau sur le crâne, toujours plus fort. Ma vue se brouillait de plus en plus. Les secondes passaient, je n’arrivais pas à me détendre, ni à respirer, l’oxygène semblait avoir quitté tout le périmètre, ou presque. J’avais des vertiges. Je paniquais. Je n’avais qu’une envie, abandonner, me laisser aller, m’allonger de tout mon long, me recroqueviller contre moi-même, fermer les yeux et respirer le plus profondément possible. Loin du froid, des cris, de l’agitation. Je fermai les yeux.

    Pourquoi me calmer ? Je faisais honte à la classe des sang purs. Je faisais un piètre fils héritier, là, à terre, comme le petit peuple. Je faisais un piètre fiancé, à m’agenouiller comme de la vermine devait le faire. Mon sang se glaça encore davantage. Si Astra avait été là, j’aurais été incapable de la protéger. Mes convulsions furent plus violentes encore, quand, soudain, je réalisai que quelqu’un s’adressait à moi. Délirant, assailli par les vertiges, et alors que je tournais de l’œil. Brusquement, je m’agrippai au bras le plus près. Je n’arrivais pas à reconnaître la voix, j’avais même du mal à comprendre ce qu’elle disait. Mais je savais que je connaissais cette femme. Mes ongles s’enfoncèrent dans le bras de l’inconnue. Je suffoquais. J’entendis qu’elle me lançait un sort et, l’espace de quelques secondes, retrouvait un tant soit peu de lucidité, comme si les marteaux sur mon crâne me donnait une accalmie. Mais je savais que ce n’était qu’un leurre. Une crise ne pouvait pas passer comme ça. Je rouvris les yeux brusquement, hagard, et plantai mon regard dans celui de Cleona, tentant de me faire comprendre. «merci mais.. Inutile… dois.. calmer… me détendre..» Chaque mot me donnait la sensation d'étouffer, et, après chaque mot, j'inspirai péniblement une grande goulée d'air.
    Cleona. La fiancé de mon frère. Plus tard, j’allais avoir honte. Atrocement. Pour le moment, j’étais tout bonnement incapable de penser à cela.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Naïma Zabini
Bitchslap Barbie
Messages : 367 Crédits : © puzzles.
Age du personnage : 21 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Glandeuse professionnelle
Faction : Héritiers
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a, pour l'instant, jamais réussi à matérialiser un patronus corporel. Juste une brume argentée.
Epouvantard : Elmo de 1, rue Sésame. On leur a montré un épisode de la série pour enfant en cours d'étude des moldus pour leur montrer quelles horreurs regardaient les enfants moldus. Depuis, la petite chose rouge hante ses cauchemars...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 19:17

Réprimant une énième crise de larmes face à mon échec, je pestais dans ma barbe inexistante avant de voir Violet s’accroupir à mes côtés. Et à l’entendre je compris : elle n’avait pas peur pour moi, elle avait peur pour elle. J’avais peut-être été trop dure avec elle, je veux dire, moi aussi j’étais terrifiée la première fois que la faction m’envoyait sur le terrain, et j’avais la chance d’avoir mon père avec moi. Mais Violet était seule avec son abrutie de cousine empotée et des gens qu’elle connaissait à peine, face à des gens qui détruisaient tout sur leur passage, elle avait le droit de péter un durite. J’attrapais fermement sa mâchoire et la forçait à me regarder dans les yeux, plongeant mon regard dans le sien. « Violet, écoute-moi. Personne ne mourra si on les tue en premier, mais si on abandonne tout est perdu, tu comprends ? Il reste de l’espoir, on peut encore les repousser, il suffit juste de les tuer avant qu’ils ne nous tuent d’accord ? Je sais que tu peux le faire, que t’en es capable, et tu sais comment je le sais ? Parce qu’au fond t’es comme moi : tout le monde te prend pour une greluche naïve qui vit dans son monde mais t’es beaucoup plus forte qu’ils ne le pensent, beaucoup plus. Donc on va les repousser, ensemble, parce qui si on se contente de ne penser qu’à son petit cul on ne sauve que soi-même – et même pas pour longtemps – mais là on peut s’assurer que tout le monde sera protégé. Il faut pas avoir peur, on peut pas se le permettre, il faut juste qu’on attaque et qu’on leur marave leur race. »

Mais Violet avait raison sur un point : j’étais dans un état lamentable, mes jambes suintantes et parcourues par la douleur lancinante pourraient vraiment me faire tuer mais pourtant je refusais d’abandonner, je ne pouvais simplement pas, aussi je pointais ma baguette sur ma blessure et murmurait « Episkey… » Puis, sans me soucier des résultats, je me retournais vers la fenêtre et pointais ma baguette vers un second phénix. Je n’avais pas le droit à l’erreur, il fallait que je me concentre. Puisant au fond de moi pour trouver une couche de haine et de rage de vaincre – juste après la couche des chaussures à moitié prix mais avant celle des gobelins qui dansent la polka en tutus bleus – et déclamait en lançant le regard de la mort qui tue « Avada Kedavra ! »

Gimme gimme gimme a Déééé after midniiiiiiiiiiight ! :
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

« Behind her starry-eyed love of herself there is a mind struggling to work. She does think about things. When her mind is really working, she could, if led, think on you - even, I suspect, somewhat fondly. I suspect. I don't know. But when she slides back into herself, I mean into the girl who spends two hours a day curling that beautiful hair, it's as if the thinking Galinda walks into some internal closet and shuts the door. Or as if she's in hysterical retreat from things that are too big for her. »


Gregory Maguire - Wicked
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 19:17

Le membre 'Naïma Zabini' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 23 Jan 2013 - 22:02

La situation devenait hors de contrôle mais c’était souvent le cas dans ce genre de configurations. S’il en avait la possibilité, Harlem choisirait toujours de prendre une position surélevée afin d’avoir une vue d’ensemble sur la zone de combat et donner des ordres en toute connaissance de cause, tel un joueur d’échecs, mais la vie n’était jamais aussi clémente et l’américain devait bien souvent se retrouver dans la fosse, au même titre que ses hommes. La visibilité était plus que médiocre et il était persuadé d’avoir perdu plusieurs hommes rien que depuis l’arrivée des renforts mais pourtant, une chose était sûre dans son esprit : ils allaient l’emporter. Cela lui semblait tellement évident, les mangemorts étaient brisés, leurs idées obsolètes ne faisaient pas le poids face à la force de leur détermination et de leurs idéaux de justice, de paix et d’égalité. Comment la haine pourrait-elle l’emporter sur l’amour et la compassion ? Ironique réflexion venant d’un homme qui n’hésitait pas à mettre à mort ses ennemis pourtant ce genre de pseudo-cas de conscience d’atteignait pas Harlem, il ne faisait que purifier le monde des êtres trop viciés qui ne pourraient pas trouver leur place dans le nouveau monde. D’un moulinet du poignet, il lança un Avada Kedavra sur un Héritier qui était sur le point de descendre un milicien.

Une nouvelle salve de craquements sonores retentit, suivie par l’arrivée de nouveaux venus, des gens qu’Harlem reconnaissait comme membres de l’Ordre pour les avoir vus plusieurs fois au QG, c’était parfait. L’étau se resserrait sur les mangemorts et la victoire était imminente. Mais à peine eut-il le temps de se faire cette réflexion qu’un bon nombre de sorciers arriva en provenance du musée de la Sorcellerie. Des inconnus, des Mangemorts, de nombreux mangemorts. « Ils ont amené des renforts, repoussez-les ! Ne vous laissez pas abattre, la victoire est proche ! »


Informations Rp
ϟ La fusion des groupes donne une nouvelle composition : Cleona O'Broin, Erwin Schmidt, Keenan O'Broin, Naïma Zabini, Violet Zabini, Eléonore Deschamps, Marion Vaisey, Edwin Kark, Lexy Kark, Sevastian Dolohov, Wyatt Shakespear, Ciaran Callaghan, Jane Callaghan, Alec Donaghue, Andréas Pretchett & Jayze Newburry.

ϟ Les Ombres du Manoir ont donc transplanné vers le Musée puis sont venus à pieds sur la place, les phénix sont arrivés sur la place directement en transplannant.

ϟ Les PNJs ne sont plus que 9 du côté des américains et 3 du côté des Héritiers.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 0:21

Ok. Là, son propre allié faillit faire perdre le sang-froid si cher à Wyatt Shakespeare. Il ne fit rien, absolument rien. Il fut resté planté au beau milieu du couloir à observer cette réaction de Sevastian Dolohov. Au moins, il fut libre. Certes, à quel prix ? Le jeune homme prit alors un regard noir, un regard intimidant à souhait. Voilà, ce crétin de Dolohov le mit en colère. Qu’il les retardait ? Alors, pourquoi tu es encore ici pensa alors Wyatt tout en levant les yeux au ciel. Heureusement, la jeune fille – Lexy – intervint de suite. Aussitôt dit, aussitôt fait et le regard noir de Wyatt Shakespeare s’adoucit automatiquement. Mieux, il baissa de quelques centimètres pour se retrouver en direction du sol. Un hochement de tête positif et il suivit ses deux compagnons.

- Atten …

Et PAF ! Lexy sembla avoir glissé dans l’escalier suivit de suite par monsieur Kark. Laissant Sevastian passer, Wyatt ne fut guère pressé toutefois. Des sortilèges fusaient de toute part au rez-de-chaussée. Notre jeune homme tint à nouveau sa baguette magique en sa main droite. Il descendit quatre à quatre et comme un chat l’escalier et … Malheur à cette foutue jeune femme qui cria de se replier à Pré-au-Lard ! Wyatt en oublia la glace et ses jambes trébuchèrent. Heureusement, il se fut accroché aux deux rampes de l’escalier, mais termina sa course lentement et sur les fesses malheureusement. Sa tête tournait un peu sachant pertinemment que ce devait encore être l’effet de l’éclair reçu en plein cœur. Sevastian ne dut pas le guérir véritablement. Enfin, qu’est-ce qu’il pouvait bien attendre de ce crétin ? Rien du tout ! Alors que son regard se dardait vers les murs abîmés, les fenêtres cassées, il tourna la tête apercevant d’autres Ombres dont Esmée. Mais ces terroristes avaient disparus !

- Ok … Venez alors.

Renchérit-il calmement comme sous l’effet d’une transe aux paroles de l’Elfe de maison, mais plutôt la voix d’une femme qu’il savait connaître, il l’avait vu … Mais rien de plus. Quoique Wyatt savait parfaitement qu’elle était une tête dirigeante proche de Mervyn Kark. Justement, c’était étrange. La voix ne se trouvait pas la sienne comme précédemment. Sans réellement sans faire bien malgré que Wyatt pensa à une blessure grave de son chef, il regroupa Lexy, Sevastian, Edwin et deux autres jeunes filles proches soit Éléonore et Marion et ils transplanèrent près du joli musée tant aimé durant ses années à Poudlard. Oh ! Combien de fois en fit-il le tour s’adossant en ses murs ? Il n’eut aucun problème à choisir le parfait endroit pour transplaner : à l’angle de la façade et le mur de droite. Une buée sortie automatiquement d’entre ses lèvres. Son nez, ses joues, son visage en entier captèrent la fraîcheur de cette journée d’hiver précédent le nouvel an. Des bruits se faisaient entendre … Des sortilèges lancés de partout.

- Attends Lexy. Je vais t’aider avec ta cheville.

Il arrêta la jeune fille en s’interposant devant elle. Malgré que son cœur battait à 100 kilomètres heures par cette beauté ensorcelante, par cette intouchable puissance il devait lui venir en aide. Elle ne servirait à rien incapable de bouger correctement en une route. On n’était plus au manoir sur du tapis. Les dénivellations du terrain se feraient sentir. Il prit une inspiration profonde malgré que l’expiration se fit un peu difficilement – toussotant un peu – Wyatt s’accroupit et pointa sa baguette sur la cheville de Lexy.

- Ferula.

Spoiler:
 



Dernière édition par Wyatt Shakespeare le Jeu 24 Jan 2013 - 14:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 0:21

Le membre 'Wyatt Shakespeare' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 14:32

Sevastian jetait un coup d’œil à la ronde en marmonnant. Ces lâches avaient pris la fuite. Bizarrement, le médicomage aurait bien voulu que le combat se poursuive. Il avait des comptes à régler avec Ted Lupin et sa petite-amie. Tant pis, une fois les américains sous terre, il aurait tout le temps de ce débarrasser de ce fils de loup. « Le ministère est tombé, que tous les ombres s’y trouvant encore ou tenant d’autres places stratégique se replient à Pré-au-Lard. » Charmante Elena… si tu penses réellement pouvoir me mener à la baguette… « On.. » Sevastian n’eut pas le temps de finir sa phrase que déjà la petite bande des ombres se préparaient au voyage. Tu parles de toutous bien dressés ! Dans un dernier long soupir Sevastian suit ses compagnons… direction Pré-au-lard. Avec un peu de chance, le petit village offrait plus de divertissement que cette vieille bâtisse en ruine ! Sans vraiment savoir pourquoi, Sevastian attrapa le bras de Lexy et… *CLAC*

Pré-au-lard, ses températures douces, son voisinage agréable… tu parles ! Un tas de ruine ouais ! A croire que l’Angleterre tout entière était sous les flammes. Bien entendu c’était au sens figuré… aucune flamme à l’horizon, pour l’instant. Plus loin le combat continu opposant un groupe de Phénix qu’il reconnaissait grâce à leurs uniformes et un groupe de… de quoi au juste ? Pas le temps de s’en soucier… s’ils se battaient contre les phénix, autant s’allier ! Toujours une main sur Lexy, Sevastian reprend la marche avant que celle-ci ne le stoppe net. Apparemment ce crétin de fils de vélane qu’était Wyatt voulait la soigner. Tu parles d’un prince charmant !

« Elle en a pas besoin… » Grogne Sevastian entre ses dents. C’est vrai quoi, depuis le début de ce cauchemar, Lexy s’était montrée bien plus forte que certains d’entre eux… ce n’est pas un mal de cheville qui allait l’arrêter. Le gamin essaya malgré tout et se manqua majestueusement ! Un large sourire s’afficha alors sur le visage du Dolohov. Ne demandez jamais à une bouse de dragon de faire le boulot d’un médicomage !

« T’es décidemment un gros naze toi… dégage ! » continue-t-il de grogner en poussant violemment son coéquipier. « Ferula ! » l’attèle apparait en un instant et garde la cheville de Lexy bien droite. Même si elle n’en avait pas réellement besoin, cela pouvait toujours servir. Sevastian, par exemple, aimait faire croire qu’il n’avait pas besoin d’aide… pourtant Lexy l’avait aidé et pour cela, il lui en était reconnaissant. Tout ça pour ça ?! pensa alors Sevastian avant de se donner une gifle psychique. Voilà qu’il devenait fou à présent ! Enfin pas le temps de se la jouer mélodramatique, ils avaient une guerre à gagner. Sans attendre, Sevastian passe le bras de Lexy par-dessus ses épaules et avance vers la place. L’idéal était de trouver un coin duquel Lexy pouvait se rendre utile sans trop s’exposer. Elle avait suffisamment souffert comme cela. Oui je sais, dur de croire qu’il s’agissait du même Sevastian Dolohov, celui qui aimait découper les gens pour les faire manger à leurs semblables.

Alors qu’il se dirige vers des décombres qui pourraient servir de couverture, Lexy et Sevastian croisent le regard d’un phénix en uniforme. Foutus américains ! Cette île est bien trop petite pour accueillir des obèses dans votre genre ! Ouh ! C’est qu’il se faisait raciste le Sevastian. Autant attaquer le premier et ne pas prendre de risque !

« Diffindo ! »

Le capitalisme c’est le mal Gros !:
 


Dernière édition par Sevastian A. Dolohov le Jeu 24 Jan 2013 - 18:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 14:32

Le membre 'Sevastian A. Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayze Newburry
Fondateur du club des saigneurs de Calliope
Messages : 834 Crédits : .sparkle
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Vendeur au magasin de Quidditch
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Serdaigle.


Rapeltout
Patronus : Aigle
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 18:00

Par la barbe de Merlin ! J'aurais plutôt du fermer mon clapet et n'avoir aucune chance, parce que là j'avais réellement mangé salé. Et hop que je t'envoie des araignées. Grosses et rapides, je n'avais pas pu lancer de sortilèges pour me défendre et ce fut instinctivement que je tentais de me débattre en les frappant de coup de poings et coup de pieds. Leur grosses pattes et leur morsures me firent mal, et déchirèrent quelques peu vêtements. Grosse saleté, heureusement elle disparu mais c'en était pas fini pour moi. Je me retournais vers les escaliers, je vis les Ombres descendre. La première se cassa la figure et en profita pour tout de même me lancer un sortilège. Le même que j'avais lancé à Miranda. Et me voilà emmurer... C'est sur que ce n'était pas du tout une sensation agréable et je remerciais mon camarade de m'avoir sorti de là. « Ouais... c'est pas trop top d'être encré dans le mur. Je te le conseille pas trop. », lui disais-je en essayant de plaisanter malgré la situation qui nous entourait. Un petit message, on s'barrait enfin d'ici. Je suivis les autres et transplanais, direction la place à Pré-au-Lard. En arrivant, les sorts fusaient ici. Je me mis rapidement à l'abri et regardais si les autres Phenix arrivaient aller faire de même. Les américains, des Phenix déjà présents, des Ombres et peut-être des Héritiers, le combat était lancé depuis longtemps. « Let's go. », me disais-je à haute voix.

Au loin, je vis les Ombres du Manoir arrivés. L'un d'entre eux, le Dolohov, coupa la main d'un américain. Trop sanguinaire le mec mais j'allais tenter de le calmer. Derrière lui, je vis la fille qui m'avait emmurer. Elle ou Sevastian ? Je me levais, mais rapidement je me rabaissais. Mon genou. Mon genou me tirait, ça devait être à force de forcer dessus et surtout l'emmuration. La douleur allait passer, du moins j'allais tenter de passer outre. Pas grave si ça s'aggravait. De toute façon, je n'avais plus du tout de chance de rejouer au Quidditch. « Endoloris ! », disais-je en me levant et dirigeant ma baguette vers le groupe d'Ombre qui venait d'arriver quelques secondes après nous. C'était l'une des premières fois de ma vie que j'utilisais un des trois sorts impardonnables, tout du moins celui-là. Réussite ou pas ?





Oui - Oui : Et allez hop. Sevastian se plie de douleur quelques temps, ça fait quoi d'se faire endoloriser sinon ?
Oui - Non : Bon... là c'est Lexy qui mange le sort, mais Jayze est content de la toucher quand même.
Non - Oui : Et là c'est ... Wyatt qui est touché. Il n'est pas endoloriser très longtemps mais assz pour qu'il est mal.
Non - Non : Faudrait apprendre à lancer de tels sorts un jour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 18:00

Le membre 'Jayze Newburry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 19:47

Le membre 'Jayze Newburry' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 19:51

Son firma exitum ne suffit guère, car sa main tremblante n’avait pas su tracer une ligne parfaitement horizontale. Cela ne sembla pas échapper à un Phénix de l’autre groupe (Newburry, probablement) qui eut la gentillesse de le soulager d’un Revigor. Alec était encore pâle et couvert de tout le sang qu’il avait perdu, mais au moins sa main serait sûre. En guise de remerciement, quand Newburry fut pris pour cible d’un Enamuros parfaitement exécuté, Alec voulut le libérer d’un Finite Incantatem, mais un autre Phénix fut plus rapide. Il n’eut guère le temps de faire davantage, car déjà les ordres tombaient, accompagnés d’une excellente nouvelle. Le Ministère était tombée… Alec ne put s’empêcher de sourire, car toute cette lutte n’avait pas été vaine ce soir.

Si l’ordre de se rendre à Pré-au-Lard n’avait pas été aussi urgent, probablement qu’il se serait agenouillé au sol pour remercier Merlin, Vivianne et tous les autres. Ce qu’il ferait sans doute dès qu’il poserait les pieds au QG de toute façon. Un Pop! plus tard et ils rejoignaient leurs alliés. Il trouva aussitôt Jane qui semblait aussi mal en point que lui. Elle était couverte de coupures en tout genre tandis que lui avait reçu quantité de morsures d’araignées. Une de ces saloperies lui avait même mordu la lèvre inférieure et elle était désormais enflée. Pourvu qu’elles n’étaient pas venimeuses…

Jane et lui s’entendirent pour se couvrir mutuellement. Puis la lutte reprit, inlassablement. Alec se prit en duel contre un Mangemort. Pas moyen de savoir si c’était une Ombre ou une Héritière, mais était-ce vraiment important dans la seconde actuelle? L’adversaire faillit le scalper d’un Volenta Laminis. Puis elle le désarma d’un Expelliarmus. La baguette tomba dans la neige folle. Alec réagit au quart de tour, car avant même de quitter sa maison, il avait prévu le coup : il dégaine son poignard et le lança droit vers l’Héritière. Dès que l’arme blanche quitta sa main, Alec plongea au sol pour récupérer sa précieuse baguette.

Où atterris-tu, petit poignard?
Oui/Oui : En plein dans le mille! Le poignard vint se ficher entre les côtes pour atteindre le cœur. L’Héritière s’effondra, morte sur le coup. Rain serait fière de son lancer, sauf que Rain n’était pas là…
Oui/Non : One man down! One man down! Blessure grave pour l’Héritière, mais elle n’était pas en danger de mort imminente.
Non/Oui : L’angle et la trajectoire furent justes, mais l’Héritière se protégea de son bras. Le poignard lui fit une belle entaille et termina sa course sur le sol.
Non/Non : Le poignard alla se ficher dans un tronc d’arbre. L’Héritière riposta d’un Doloris (la totale, cette fois). [HJ : Dés, je vous hais.]


Dernière édition par Alec Donaghue le Jeu 24 Jan 2013 - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 19:51

Le membre 'Alec Donaghue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 20:04

Ah la sale petite... Voilà qu'on lui renvoyait les araignées à la tronche, sauf que cette fois, le sort fut plus efficace que celui lançé par Andreas malheureusement. Résultat ? Il ne pouvait même pas savourer le fait de retrouver des alliés et en particulier Claire qui lui faisait la fête, qu'il se retrouvait à devoir retirer des araignées grosses comme le poing de sur lui, non sans des frémissements de dégoût. Ben quoi ? On pouvait être un homme et détester ces sales petites bêtes velues ! Alors il n'y eut pas de cris suraigus, quand même, un peu de dignité, mais Andreas fit son possible pour se débarrasser de ces saletés, pas encore assez rapidement alors que l'une le mordait à travers ses vêtements brûlés par les charbons de toute à l'heure.

« Saloperies de merde ! »

Il s'acharna à les écraser. Faith fut durement touchée par un sort, tandis que le psychopathe lançait un Blixten totalement raté. Bon au moins, même lui pouvait se foirer, c'était rassurant. Claire tenta alors un truc... Un sourire éblouissant qui subjugua un instant Andy, avant qu'une saloperie d'araignée en profite traîtreusement pour le mordre. Il ne l'avait pas vue celle là ! Mais crève sale bête, crève ! La rouquine lança alors un enamuros parfait sur Jayze. Ah merde... Heureusement Abel eut le réflexe de le délivrer, non sans mal. Avant de se prendre un necrosis par le plus vieux des Ombres. Bon là, merci la bataille rangée... C'était pas possible de filer ? Et là, Andy eut juste le temps de se protéger alors que la nana au fouet lui lançait un sort, l'entendant jurer et ne pouvant éviter un grand sourire moqueur.

Et là, enfin, ils reçurent des directives... mais pas pour cesser le combat et panser leurs blessures, non, pour foncer à Pré Au Lard. Sans discuter, les Phénix s'exécutèrent. Ils transplanèrent et Andreas mit quelque secondes à analyser la situation... A côté de lui, il y avait Alec et Jayze. Où étaient les autres ? Aucune idée. Mais il ne fallait pas perdre de temps. Ils étaient sur la place et débarquaient en pleine bataille. Vite, il avisa Jane et Ciaran qui se battaient. Il échangea un regard avec Alec et Jayze. Il y avait des américains, plus que les autres. Aucune idée de la situation ici, mais pas le temps de demander finalement. Les trois Phénix essayaient d'éviter de faire des cibles trop faciles. Et ils remarquèrent qu'ils avaient été suivis.

« Mais c'est pas possible, plus collants que des sangsues ces Ombres ! »

Jayze les attaqua, tandis qu'Andreas filait vers Ciaran. Il visa l'un de ses adversaires, Jane n'étant pas loin et étant rejointe par Alec.

« Initi Graviter ! »

Réussite ?:
 

Andreas rejoignit Ciaran avec un grand sourire, malgré ses blessures. C'était un pote de conneries, u pote tout court et il était vivant, c'était rassurant !

« Besoin d'un coup de main vieux ? »

Bon OK, Andy avait une sale mine, boitant et saignant, en plus des brûlures, des coupures sur le visages et des ecchymoses, mais difficile d'entamer son enthousiasme.


Dernière édition par Andreas D.Pretchett le Jeu 24 Jan 2013 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Jan 2013 - 20:04

Le membre 'Andreas D.Pretchett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe III
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs