ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe II - Page 4



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe II
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 19:27

Dans la lueur plus vive de l’incendie, le chaos régnait toujours. Il était parfois difficile de repérer les alliés, les ennemis. Heather n’aurait pas protégé de sa vie chaque membre de son groupe. Elle n’avait pas l’âme d’une martyre, et avait la plus ferme intention se sortir de ce guêpier en vie, mais elle avait l’intelligence de savoir où était l’intérêt de garder ses alliés intacts, et son cri d’alerte se perdit dans la nuit au moment où Peverus était heurté avec une violence rare par la pate démesurée de l’animal qui le chargeait.

Il devait être sonné, sans doute blessé, mais se relevait et semblait en état de tenir sa baguette. Pour le moment, c’était sa propre vie qui était prioritaire, et si elle pouvait y faire quelque chose, celle de Ian et de sa future belle mère. Celle-ci avait d’ailleurs un sacré cran, et c’est d’un œil nouveau que Heather la regardait ce soir. Quand la dame rousse vint se ranger à ses côtés, la chanteuse répondit à son regard par un petit signe de tête rapide. Du respect oui, de la confiance et un lien qui, à défaut d’être amical, était définitivement celui de deux alliées. Elles pouvaient au moins garder leurs arrières pour l’instant, et ceux de Ian aussi, pour arriver à gagner cette bataille.

Ils avaient fait de beaux ravages dans le camp des araignées, mais ça ne suffisait pas encore, et il en restait bien assez pour que les sorciers s’en inquiètent. Dans l’agitation ambiante, Heather se laissa un instant déséquilibrer par la chute du professeur de potion, qui décidément ne savait garder ni son équilibre, ni sa dignité.

__Quel idiot !

D’un pas de côté, elle se plaça entre les deux sorciers au sol et le reste de la scène de bataille. Eilenn s’en débarasserait assez vite, mais à terre ils étaient vulnérables et elle devait les protéger. Entre le feu de forêt qui s’annonçait, les farfadets, les acromentules et les Phénix, il y avait un peu trop de dangers qui les entouraient à son gout. Autant en éviter certains d’arriver jusqu’à eux, et Heather lança plusieurs sorts vers les branches enflammées.

[premier lancé de dés]

OUI : Les branches les plus atteintes tombent au sol, s’éteignant d’elles même dans la neige en sifflant. L’arbre va sans doute finir de se consumer, peut-être un ou deux avec lui, mais avec le froid et l’humidité de l’hivers et en étant assez isolé des autres, il y a bien peu de chance que cela devienne un incendie.

NON : le feu est ralentit, mais pas assez, et le risque demeure, même s’il est moins urgent.


Bon, elle avait fait ce qu’elle pouvait pour leur éviter à tous de mourir dans les souffrances très déplaisantes d’un incendie, brulures et intoxication à la fumée comprises. Maintenant, elle avait besoin de se concentrer sur un sujet plus immédiat, et qui commençait à lui porter sur les nerfs encore plus que les créatures de cauchemar qui les harcelaient sans cesse. Les petites pestes volantes qui les bombardaient d’or magiques ne leur laissaient pas de répit, et elle en avait assez de devoir surveiller le ciel sans cesse pour ne pas se faire défoncer le crâne.

__Rete Fulgurator !!

[second lancé de dés]

OUI OUI : Le chef des farfadets se retrouve prit dans le filet

OUI NON : c’est le second farfadet qui est prit dessous.

NON OUI : le troisième se fait toucher, est sonné par l’électricité mais parvient à ne pas rester bloqué dessous.

NON NON : le filet tombe au sol sans toucher les farfadets, trop rapides.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 19:27

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 22:32

« Et un nouveau petit feu d'artifice pour vous servir ! » lança Pierce en balançant un nouvel objet au milieu d'un groupe d'araignées prêtes à attaquer. Cette fois, les trois araignées présentes furent aspirées dans une sorte de petite boîte où étrangement il ne semblait y avoir suffisamment de place. « Et une conserve d'araignées ! Pour vous régaler toute l'année ! » Personne ne prêtait attention à ce qu'il disait mais ça ne semblait pas l'embêter le moins du monde. Il était occupé à chercher une autre idée quand il vit le chef des farfadets se faire emprisonner dans un filet. Pierce comprit que les choses se corsaient, surtout qu'il connaissait ce sort et que le sol enneigé ne ferait pas bon ménage avec le filet électrifié si le farfadet se mettait à se débattre. « Ne bougez pas petit chef ! » cria-t-il en irlandais à l'accent scolaire. Il récupéra un nouvel artefact dans sa poche, conscient que ses réserves étaient désormais... Très minces. Il réarrangea quelques runes avant d'ajouter la touche finale et de diriger le rayon magique vers le filet au sol. Il fit léviter le chef et sa prison magique jusqu'à lui, le posant sur une branche à côté. « On va trouver une solution petit chef. » Le chef des farfadets suivit les conseils du jeune sorcier, ne bougeant pas, tandis que ses soldats continuaient à jeter des blocs d'or sur les ennemis, sorciers ou non. « Si vous pouviez faire vite, cela m'arrangerez, j'ai un combat à terminer ! Pour l'honneur de mon clan ! » Le jeune sorcier leva un sourcil, arrêtant de trifouiller son artefact. « Les farfadets ? Un code d'honneur ? Vous êtes sûrs parce que je ne me souviens pas avoir lu quelque chose à ce su... » Le regard du chef lui fit comprendre que ce n'était pas l'heure de prendre le thé et il se remit au travail.

*****


« Il faut qu'on fasse quelque chose Drufus. On ne peut pas rester là sans rien faire. Mokky est d'accord avec moi. » Les deux petits elfes de maison regardaient leur compagnon d'un air grave. « Je sais bien, je sais bien. Mais il y a encore la vaisselle à faire et puis on ne peut pas. » Flubby secoua vivement la tête en signe de désapprobation. « On doit les aider Drufus. On le peut. Il le faut. Quelque chose ne tourne pas rond au château. Ces petits sorciers avaient raison, je le sais. » Tout en continuant leur besogne, ils débattirent longuement sur la question. Notamment sur le moyen de transgresser les ordres de la direction. « Personne ne nous a dit de ne pas toucher aux bêtes... » Les deux autres acquiescèrent, conscients de ce que cela signifiait.

Il ne fallut aux trois elfes que quelques minutes pour se rendre devant la barrière magique, en toute discrétion, et libérer deux dragons. « Flubby, Mokky, ce fut un plaisir de travailler à vos côtés. » Les trois elfes se laissèrent avaler par les flammes des trois autres dragons, punition largement méritée pour leur traitrise.

*****


D'un seul coup, toutes les araignées se mirent à s'agiter étrangement, elles hésitèrent à poursuivre l'attaque avant de finalement rebrousser chemin pour aller se terrer au fin fond de la Forêt Interdite. Pierce les vit faire sans comprendre, arrêtant de se creuser la tête au sujet du filet. Un raclement de gorge assez étrange le rappela à l'ordre. « Oui, oui, ça vient. Vous ne trouvez pas étrange que ces petites bêtes soient parties comme ça ? Je veux dire, elles ne sont pas du genre couardes, elles restent au front en général, surtout lorsqu'il y a quelque chose à se mettre sous la dent. Et à part un basilic, rien ne peut les faire reculer. Et les basilics ont disparu, alors je ne ... » Il s'arrêta à nouveau mais cette fois, ce fut par peur. Il attrapa un artefact dans sa poche, celui qu'il avait gardé pour les cas d'urgence et le mis en marche avant de hurler « Ddd... DDdd. DRAGOOOOON ! » pendant qu'une toute petite bulle de protection se formait autour de lui et du chef des farfadets. Un premier jet de flammes vint lécher de trop près le groupe...

Dés Les premières flammes du Dragon relancent le début d'incendie de la Forêt forçant le groupe à en sortir pour de bon et
Oui & Oui - Brûlent à mort les deux jeunes farfadets et légèrement Noah & Eireann
Oui & Non - Brûlent à mort deux des adultes farfadets et légèrement Johanna

Non & Oui - Brûlent légèrement Drew, Peverus et Ian
Non & Non - Brûlent légèrement Eileen, Heather et Ashley

Informations Rp
ϟ Deux dragons sont lâchés sur la zone. Un est du côté de Poudlard, l'autre du côté de Pré-au-Lard. Vous ne pouvez tuer le dragon que survole votre groupe, vous ne pouvez que vous protéger au maximum. Durant ce tour, les sorts d'attaque ne lui feront rien.

ϟ Le Dragon lance des flammes tout au long du tour. Si vous avez été touchés par le premier lancer de dé, vous êtes épargnés pour le reste du tour. Dans l'autre cas, un lancer double est obligatoire pour savoir si vous êtes épargnés ou non durant le tour. Un Oui/Oui vous épargne complètement, un Non/Non vous brûle légèrement (handicapant mais n'empêchant pas de poursuivre le combat). Les deux autres options vous touchent mais très peu (vêtements, cheveux en moins, petit morceau de peau en moins sur le doigt...)

ϟ Le dragon étant partagé avec un autre groupe d'event, vous devez le considérer comme faisant de grands tours entre les deux groupes.

ϟ Les araignées ont fui ou ont été carbonisées.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦




Dernière édition par Filet du Diable le Dim 13 Jan 2013 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 13 Jan 2013 - 22:32

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ian Blackburn
Léchouilleur en puissance
Messages : 1146 Crédits : Bazzart
Age du personnage : 27
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Grade-chasse à Poudlard
Faction : Héritier
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère Longibande
Epouvantard : Allister, mort.
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 9:32

Ian jura à nouveau quand l'acromentule qu'il visait s'arrêtait net, une fraction de seconde avant que son éclair frappe. Ces bestioles étaient définitivement trop intelligentes, et Ian aurait sans doute été fasciné de pouvoir en approcher de si près, d'étudier leur façon d'interagir en groupe, si leur superbe cohésion n'avait pas été destinée à le tuer. Il allait à nouveau tenter de chasser une araignée, se rapprochant de sa mère, quand leur gogo-dancer attribué fit un vol plané pour atterrir sur sa maman, qui s'effondra au sol.

Une nouvelle insulte passa ses lèvres, une vraie, assez pour ne pas la retranscrire ici, pour ne pas choquer les âmes sensibles susceptibles de nous lire. Heureusement pour la bienséance, il était probable que peu de membres de leur petit groupe parlait le scot, et connaissait les insultes fleuries dans le charmant langage des Highlands. Quoiqu'ils étaient en Ecosse à cet instant précis, peut-être que les araignées avaient compris le nom d'oiseau qu'il avait éructé, et l'avaient peut-être même pris pour elles. Pas grave, après tout, quiconque essayait de le mordre, paralyser, emmener au fond de la forêt interdite pour ensuite le manger méritait quelques invectives.

Sur ces considérations linguistiques, l'écossais se précipita sur sa génitrice pour virer l'importun et aider la matriarche à se redresser, mais fut stoppé par un bloc d'or tombé à quelques centimètres de lui. Il chassa le farfadet qui esquiva ses sorts avec maestria pour se concentrer sur un autre endroit et retourna vers sa mère, qui s'était déjà remise sur pieds avec toute la grâce qui sied à une dame du monde et était en train de faire la leçon au malotru en sous-vêtements. Ce qui arracha un sourire à Ian. Même dans les situations les plus improbables, sa chère mère restait totalement fidèle à elle-même.

La chaleur semblait avoir un peu réduit, et ils ne risquaient plus vraiment de finir en steak à point. Ian réévalua la situation et chercha les araignées les plus proches, quand quelque chose lui mit la puce à l'oreille. Elles semblaient agités, plus que quand le feu rugissait près d'elles, et plusieurs d'entre elles venaient de filer vers les tréfonds de la forêt. Le reste sembla se mélanger. Le cri du gamin, dans l'arbre, le bruit, l'ombre qui les recouvre, les crissements de chitine et claquements de mandibules, et surtout le grand jet de flammes qui arriva droit vers eux.

Alors non, Ian n'est pas quelqu'un de très généreux, il était même plutôt égoïste, surtout quand il en venait à se sauver la vie. A l'exception d'UNE certaine situation dont il ne parlerait pas à ce moment précis, il se débrouillait toujours pour sauver sa vie avant celle des autres. Bon, ce coup-ci il ne risquait pas exactement sa vie, plutôt de se roussir légèrement le poil, et à côté de lui se trouvait un type, si désagréable et incapable soit-il, qui était en caleçon (à nounours) devant un dragon. L'écossais lança le bras pour protéger Drew d'une partie de son épaisse cape de cuir, ce qui revint à exposer son avant-bras gauche aux flammes.

Très heureusement pour lui, le dragon était encore loin, et son bras ne fut pas immédiatement transformé en brochette de Ianou, mais la brûlure était quand même douloureuse. Une nouvelle litanie d'injures passa ses lèvres, alors qu'il remettait sa cape en place et poussait Drew à l'abri d'un bloc d'or, alors que le reptile géant faisait un large tour, revenant vers le château.

Quelques minutes de répit qui lui permirent d'à nouveau rejoindre sa maman. Évidemment, il ne demandait rien, c'était un grand garçon après tout, et puis elle avait d'autres chats à fouetter, et lui n'était pas à sa première brûlure. Malgré tout, si elle pouvait se délester d'un petit Finis Ignis, là de suite, ça serait pas de refus…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 22:09

Cinq secondes… cinq secondes de pur bonheur et de soulagement… cinq secondes durant lesquelles il se félicita de la réussite de son Asenscio et d’avoir, par conséquent, échappé à une fin de vie prématurée, et qui s’annonçait des plus douloureuses… d’abord cramer au barbecue par les flammes, puis bouffé par une araignée visiblement affamée… ça vous ferait envier un bon vieil Avada Kedavra ! Mais qu’importe puisqu’il avait tout simplement berné la mort ! Il volait littéralement ! Prends-toi ça dans la face, Miss Callaghan ! Pas besoin de souffrir et de se transformer en un piaf repoussant pour aller taquiner les étoiles ! Animagus ? C’était survendu ! Has-been ! Bon pour les bons-à-riens de Phénix ! Lui avait simplement eu recours à un sort basique pour le même résultat ! Et il montait, montait, montait… montait… montait… mont… mon… m… Ah… éclair d’intelligence… tout ce qui montait… finissait par…

« EUWAAAAAAAAAAAARRRRGGGHHHH !!!!! »


… redescendre… Et là, vous avez beau savoir que ce que vous allez faire est complètement stupide et inutile… vous SAVEZ que ça ne fonctionnera pas… mais votre instinct est trop fort… vous battez des bras et des jambes ! Et vous insistez… vous tombez mais vous ne renoncez pas… on sait jamais après tout, des fois que des ailes vous pousse dans le dos en deux secondes chrono… Non mais. Surtout que Drew ne moulinait que d’un seul bras, ce qui rendait la scène encore plus pitoyable… Bah il était pu à ça près en même temps…
A la vitesse om il chutait, l’air était encore plus glacial. Des larmes en coulaient aux coins de ses yeux, presque immédiatement gelées alors qu’elles perlaient sur ses joues… Il commença donc à fermer ses paupières, mais se ravisa soudain en se disant qu’un atterrissage les yeux grands ouverts serait sûrement plus sécurisé… Hélas, c’était trop tard pour réagir…

Il allait trop vite… et l’Héritière aux allures de couguar se rapprochait dangereusement… il n’aurait plus le temps de lancer un quelconque sortilège pour ralentir… le choc était inéluctable… et il ferait des dégâts…
Le professeur faucha ainsi sèchement la rouquine avec laquelle il roula sur plusieurs mètres. Par chance, sa tête se retrouva protéger entre deux coussins à peine perceptible, mais juste assez confortable pour ne pas ressentir le tout premier choc. Ils étaient doux… Hum hum… mais attendez… des coussins ??? Sérieusement ??? En plein milieu du parc de Poudlard ??? Non, impossible… il n’avait quand même pas enfoui son visage entre les seins de cette Antiquité ?! Oh NAN mais c’était dégueulasse là ! Pas lui ! C’était interdit ça ! À cinquante ans passés, on ne pouvait même plus appeler ça des seins d’ailleurs, c’était… c’était… c’était des savonnettes dans des gants de toilette ! Malheur…

Heureusement, le jeune homme réalisa sa grossière erreur juste avant l’arrêt de leurs roulé-boulés, et fit de son mieux pour s’extirper légèrement de la « poitrine » de la grand-mère et pour faire passer cet instant d’égarement pour un accident… Ce qui était, à la base, plus ou moins vrai. Par contre… Elle, elle ne se gênait pas pour le tripoter carrément ! Et vas-y que je te tâte les hanches, et le dos… bah voyons, fallait pas se gêner ! Cela ne fut toutefois que de courte durée, le calme avant la tempête… Le palpage se transforma sans prévenir en un concert de coups de coude, d’injures, de talons enfoncés dans le bas du dos, etc… un sal quart d’heure comme on dit. Drew se sentit repoussé violemment en avant, et tandis qu’il s’appuyait sur son bras encore valide pour redresser son torse, ses oreilles furent agressées par les cris intempestifs et inappropriés – ou pas – de l’autre Hystérique octogénaire. Il ne comprit néanmoins pas tout ce qui fut déblatéré, l’esprit encore un peu dans le brouillard. Il tenta bien de faire un effort, mais les mots qu’il avait perçus ne voulaient strictement rien dire quand ils étaient mis bout à bout… « …les pattes…de goule…vous reprenne…d'atterrissage…Cessez…vos…rendez-vous... ». Par le slip de Merlin ! ça ne voulait strictement – mais alors strictement ! – rien dire… elle perdait la tête… elle devenait sénile…

« Purée comment tu vas t’calmer tout d’suite Mamie Nova… Déjà qu’j’me tape un mal de tête de salope, c’est pas la peine de m’faire saigner les esgourdes… Mal baisée va ! »


Le visage crispé par la douleur de son bras, il avait prononcé les derniers mots en sifflant plus qu’en parlant. Les dents serrées, il se massait à présent l’arrière du crâne en se frottant le cuire chevelu. Devant lui, une silhouette vint se poster et lança des sorts en direction des arbres. Dans quel but ? Il le comprit lorsqu’il entendit la neige craquer sous le poids des branches tombant sur le sol, accompagner de « Pssshhh » sonores.

« Bonne id… »


Mais son compliment fut interrompu par la chute d’un bloc doré, balancé par des farfadets plus remontés que jamais. Instinctivement, Drew s’était retourné, croyant à une énième explosion de l’autre fou de Phénix boutonneux. Il loupa ainsi les multiples échecs de Ian, qui, bien qu’étant parvenu à faire fuir les minuscules créatures, avaient lamentablement raté toutes ses cibles… ahah… looser !
A la place, son regard se posa sur une scène des plus étranges. Etait-ce une coïncidence qu’une Héritière décide de s’en prendre à une araignée en proie avec une pourriture de membre de l’Ordre ? Le maitre des potions fronça les sourcils, septique. Entre temps, il s’était redressé, à moitié chancelant, son bras droit pendant mollement le long de sa hanche. Son caleçon était entièrement détrempé à cause du temps passé les fesses dans la neige… autant dire que les motifs d’oursons commençaient à tirer la tronche, et que le short s’était transformé en un moule-bite des plus originaux… et en parlant de bite, la légende était bien fondée : le froid et les parties génitales, c’était comme l’Ordre et les Mangemorts, ça pouvait pas cohabiter… Pour vous la faire courte – c’était le cas d’le dire – le Saule Cogneur qui occupait son entre-jambe une demie-heure plus tôt s’était transformé en un minable botruc… La poisse ! Eire ne voudrait jamais se faire pécho par un truc aussi ridicule… Même son Animagus refuserait… VDB (vide de bouse…)
Ignorant les plaintes de son outil de travail, Drew s’était mis à marcher droit devant, en direction de la jeune Gryffondor et de la traitre de professeur de botanique.

« Miss Lakefield ! Où vous croyez-vous ? Eloignez-vous d’elles ! Ce sont nos ennemis je vous l’rappelle ! Et Miss Callaghan, ne vous avisez même pas de toucher à un de ses cheveux ! Je n’hésiterai pas à vous le faire payer, même si j’dois abimer votre corps de bombe sexuelle ! »


N’importe quoi… jamais il n’abimerait si belle plastique ! Un corps si parfait… Une vraie... AAAAAAHHHH mais à quoi il pensait ?! Il devait l’attaquer là ! Si ça se trouve c’était ça la raison pour laquelle Ashley s’était rapprochée de l’Ordre ! Elle était amoureuse de la Callaghan ! Scroutt ! Il avait pas besoin d’une concurrente, il galérait déjà assez… Bref.

Ensuite, les évènements s’accélèrent. Des araignées effrayées faisant volte face et fuyant par où elles étaient venues. Des cris. Des battements d’ailes. Une lumière apparaissant dans son dos. Et puis une chaleur vive, une personne se collant à lui sur sa gauche, l’enveloppant dans il ne savait quoi, et une douleur cinglante dans son bras déjà meurtri. Mais cette fois, il n’hurla pas. Sa bouche était bien ouverte, mais aucun son n’en sortait. Sa main droite se crispa sur sa baguette et sur le flacon de potion qu’il avait récupéré dans la poche de son peignoir au dernier moment. Son autre main, quant à elle, ne se ferma pas. D’ailleurs il ne la sentait même plus. Tout son bras était engourdi et ne représentait plus qu’un poids accroché à son épaule.
Il mit du temps à comprendre qui l’avait sauvé, et il suivit l’homme en question pour se mettre à l’abri à son tour. Ils avaient apparemment subi tous les deux une belle brûlure… A l’exception près que, pour l’un des deux, c’était une blessure de « héros »… Rien n’agaçait plus Drew que de se faire sauver la vie… d’être redevable. Il n’était pas du genre à dire merci… ferait-il une exception cette fois ?

« Hmm… me… mer… m… mmmm… tiens étale ça sur ta brûlure. »


Et non ! À la place, il lui colla la fiole de pommade orange dans l’estomac. Par chance, il avait choisi de s’équiper d’une potion contre les brûlures. Il pouvait pas toujours avoir la poisse non plus…
C’est là qu’il l’aperçut. Un dragon énorme. Comment ?! Quand ?! Pourquoi ?! Ah, pour leur en mettre plein la tronche ouai… du coup il restait plus que deux questions… Au moins ces foutues araignées s’étaient cassées… Mais à quel prix ! Se débarrasser d’une telle créature n’allait pas être de tout repos ! Sans compter que les Phénix allaient sans doute profiter de la diversion pour s’échapper, voire pire !
La bonne nouvelle était que Pevrus était à présent un peu moins en mauvaise posture.

« OH Pevrus ?! Ca va aller ? », lui lança-t-il. Puis il se retourna et s’adressa aussi aux autres : « Bon… Le dragon à l’air de tourner au dessus de nous donc ça nous laisse des périodes de temps mort. Ces bouseux de Phénix vont profiter du grabuge pour se faire la malle… On peut pas les laisser s’échapper comme ça. Je vais rester là pour occuper notre ami cracheur de feu, vous, vous attendez le prochain temps mort et vous foncez couper la route à ces enfoirés… »

Et là, il réfléchit… Il scruta l’état de son bras droit en bouillie… Il avait pitié pour lui-même. Une expression mi-résignée mi-blasée se dessina sur son visage et il ajouta :

« Bon en fait ça serait pas mal qu’on soit deux pour occuper le monstre… ça risque d’être tendu du slip… D’ailleurs, en parlant de slip… Accio vêtements ! », hurla-t-il, sa baguette pointée en direction du château.

Dé :
OUI OUI : Une chemise, un pantalon et une ceinture arrivent jusque Drew
OUI NON : Drew se retrouve innonder sous des habits
NON OUI : Les habits s'explosent contre le dôme de protection... seul un soutien-gorge passe la barrière... dommaaaaaaage
NON NON : tout nu et tout bronzééééééééééééé, la la la la la la la laaaaaaa....
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 14 Jan 2013 - 22:09

Le membre 'Drew J. O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Heather Lannister
La Castafiore
Messages : 678 Crédits : moi même ^^ pour l'avatar, Roarik pour la signature
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chanteuse de pop/folk sorcière
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : un Paon mâle
Epouvantard : un Kelpy
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 11:11

Un moment, elle crut que ça pouvait marcher. Qu’ils avaient déjà presque gagné. Même si les araignées les mettaient en difficulté, que les Phénix étaient loin d’être à terre, les Héritiers étaient plus nombreux, mieux entrainés. Ils arrivaient même à paraitre un peu organisés. Bon, à part le professeur de potion, qui après avoir été repoussé par la mère de Ian, grommelait des propos incompréhensibles. Et la jeune fille, qui visiblement avait eu du mal à laisser mourir la petite de l’Ordre. Peut-être une ancienne amie… ça ne plaisait pas à Heather, la jeune Ashley allait devoir comprendre très rapidement ce qu’était une guerre, si elle voulait survivre. Elle pouvait comprendre ses scrupules, mais pas qu’elle reste plantée juste à côté de leurs ennemis. Le risque était trop grand…. A moins qu’elle ne change complètement de camps. Et ça, ce n’était pas la meilleure des idées à faire devant le nez des Héritiers.

Mais un autre lui faisait déjà la remarque, et Heather n’avait vraiment pas le temps de s’occuper de l’étudiante. Si elle se mettait à vouloir les attaquer, là ce serait autre chose, et la chanteuse ne ferait pas preuve d’une grande compassion à son égard. Après tout, elle n’en avait pas eu une seconde à blesser sa propre famille. Alors une traitresse… Mais déjà, elle cherchait des yeux sa prochaine cible, s’avançant un peu sur le champ de bataille maintenant que le feu commençait à être maitrisé. Les farfadets, ça lui allait très bien, puisque tous les autres semblaient s’occuper plus ou moins efficacement des Acromentules dont le nombre continuait de diminuer. Il fallait affaiblir les Phénix, ne pas perdre de vue leur objectif : protéger Poudlard, capturer ou mettre hors d’état de nuire ces… Terroristes, puisque c’est ce qu’ils avaient décidé d’être. Et gagner la guerre. Décidée, son regard d’habitude rieur rendu dur et perçant alors qu’elle pointait déjà de sa baguette sa prochaine cible, Heather était plus que jamais décidée à gagner…

Quand le temps sembla se figer. Quelque chose n’allait pas. Quelque chose de… Terrible. Les araignées géantes l’avaient sentit en premier, et repartaient d’un coup se tapir au plus profond des bois. Effrayées. Paniquées. Ce n’était pas NORMAL. Heather cligna des yeux une fois, deux fois, alors que son cerveau concentré l’instant d’avant sur des résolutions si agressives tentait d’analyser le nouveau bruit qui ‘ajoutait au décor, semblait prendre bien trop d’ampleur. Le son si inhabituel, vi vaste, de deux immenses ailes de cuir fendant la nuit. D’un rugissement rauque, intense, venant d’une gueule bien trop grande pour que l’imagination de la sorcière tétanisée veuille le reconnaitre tout de suite. Des dragons. Les dragons de Poudlard. LIBRES.

Comme un rêve qui prend fin trop brusquement, le temps sembla reprendre son cours normal dans un sursaut brutal, alors que l’immense créature piquait sur eux, et lançait son souffle de mort enflammé au milieu du groupe des héritiers. Heather n’eut pas le temps de réagir, juste de hurler, en voyant les flammes lécher de bien trop près la cape en peau de dragon de son fiancé. Non, c’était impossible…

Mais à travers le rideau de fumée et de vapeur qui s’élevait, elle le vit se relever, s’écarter des feux sur les arbres qui reprenaient de plus belle. Il était vivant, presque entier. Et elle n’avait pas le temps de se préoccuper plus de lui, parce que le dragon revenait déjà sur eux, sa gueule béante prête à vomir des flammes sur quiconque serait assez fou pour ne pas s’écarter. Seule la terreur guida les actions de la sorcière sur l’instant. Un bond en arrière, un protego informulé qui ne servirait peut-être à rien du tout. Elle allait mourir !!

[lancé de dés]

OUI OUI : par miracle, le protego a fonctionné, assez pour éviter aux flammes qu’elle n’aurait pas esquivé de l’atteindre. Il n’y a que le souffle brulant qui lui parvient, faisant voler tout autour d’elle sa cape et ses cheveux.

OUI NON : la protection n’a pas suffi, mais l’a empêchée d’être vraiment blessée. Heather a la manche gauche en feu, elle l’éteint rapidement. Brûlures très légères sur l’avant-bras.

NON OUI : la protection n’a pas suffi, mais l’a empêchée d’être vraiment blessée. Heather a un bout de cape qui prend feu, elle l’éteint rapidement. Brûlures très légères sur l’épaule.

NON NON : un protego face à un feu draconique ? Quelle farce. La protection est balayée, et si Heather n’avait pas reculé au départ, elle aurait été carbonisée. Son bras droit est prit une seconde dans les flammes, lui arrachant un cri de douleur qu’elle ne peut pas retenir.


La situation est plus que critique, et dès que la bête gigantesque a fait volte-face de nouveau, la chanteuse se précipite au plus loin des arbres en feu, essayant de se regrouper un peu avec ses alliés, les cherchant des yeux dans la fumée qui envahit le terrain. Ils doivent agir… Dans la panique ambiante, elle ne sait pas vraiment si l’idée de Drew est géniale ou tout bonnement stupide, et elle secoue la tête, en lui jetant un regard noir.

_il vaut mieux oui, que vous soyez accompagné. Si jamais un fou décide de vous suivre, ce sera votre seule chance de survie.

Oui, il n’avait pas fait preuve d’une grande efficacité jusque-là, et la colère d’Heather se reportait un instant sur ce clown en caleçon, qui pensait enfin à se procurer les vêtements qui lui manquaient. Si jamais cette partie de la guerre devait être contée un jour, elle espérait vraiment que personne ne citerait ce piètre sorcier, qui commençait à être une honte pour les Héritiers…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 11:11

Le membre 'Heather Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 15:34

Quand Eileen décida de se mettre à l'écart, elle n'entendit pas la réplique de Drew avec précision et mieux en était-il ainsi pour la vie du jeune homme. En revanche, sa dernière insulte, fut comme une pique glacée que la sorcière reçut avec difficulté. Elle fit volte face et estima qu'une riposte magique serait une perte de temps et d'énergie que cet énergumène ne méritait pas. Elle décrocha sa petite broche d'argent d'un rapide coup de main et la lança sur Drew avec la force d'une maman hargneuse qui ne supporte pas le manque de respect. Bien que sa bouche s'était rétractée pour afficher une moue colérique et que ses sourcils s'étaient froncés, Eileen s'en était déjà retournée à son sortilège, ne regardant pas la broche atterrir dans le dos du jeune homme qui n'eut pour seul effet que de le piquer tel un doigt mal avisé malmené en plein exercice de couture.

A quelques pas de là, Eileen entendait encore les sortilèges assassins échangés avec vigueur. Pourtant, alors qu'elle terminait l'incantation du soin sur son bras, elle distingua parfaitement une baisse de volume dans le vacarme de la bataille. Sa première pensée, emprunte d'inquiétude fut que son ouïe commença à diminuer et que si elle devait cumuler plusieurs blessures, elle n'était pas assurée de poursuivre la guerre aussi aisément. Tandis que la sorcière faisait jouer l'articulation de son coude pour vérifier son état, constatant alors que sa rémission n'était que temporaire, Eileen releva les yeux et scruta les alentours, cherchant ce qui clochait. Les Phénix ? Non... Les farfadets ? Non... Elle dut tout de même se relever et courir sur la gauche pour éviter l'un de leur projectile. Les araignées ? Oui ! Elle s'étaient stoppées et dans la panique générale, leur fuite ne pouvait être remarquée tout de-suite. Ce n'est que lorsqu'elles parvinrent enfin à rejoindre la forêt qu'Eileen comprit que quelque chose n'allait pas.

Dans la nuit noir, un certain calme, angoissant, terrifiant même, s'installait pendant quelques secondes qui parurent une éternité aux yeux de la mère apeurée. Aussi soudainement qu'il était venu, le moment de répit disparut, emportant avec lui le pseudo silence et les ténèbres. On voyait dorénavant comme en plein jour. Un vacarme assourdissant accompagna cette clarté aveuglante et Eileen, dont les sens étaient trop brouillés pour réfléchir se plaqua au sol, se protégeant la tête. Le mal qui sévissait échappa ainsi à son regard et ce n'est que lorsque ses yeux décelèrent un nouveau changement de luminosité qu'ils se rouvrirent. Elle assista au retrait de la vague de flamme qu'une créature maléfique venait de cracher de sa gueule aux crocs dissuasifs. Une créature qui échappait à tout pouvoir, monstre ailé aux écailles dur comme de l'acier. Une bête qu'Eileen espérait ne plus jamais croiser dans sa vie. Un dragon, ni plus ni moins !

Souffle du dragon:
 

Eileen rampa à terre, fuyant ce qu'elle devinait sans peine dans son dos qui la piquait affreusement, grâce au crépitement du bois et au craquement des branches calcinée. L'arrivée du dragon avait mis à mal tout le monde, et redémarré l'incendie dans à la lisière de la forêt interdite. La maman savait que la bataille prenait un nouveau tournant et que la seule solution permettant aux Héritiers de s'en sortir était de se souder. C'est pourquoi elle finit par se relever courant, à moitié accroupi, le soin apporté à son bras tenant toujours le coup. Elle rejoignit son fils, lui posa une main réconfortante sur son épaule droite.

"Ça... Ça va aller mon chéri. Tout va... bien. Je vais... Je vais m'occuper de ça. Finite Ignis."

Eileen était perturbé, sans aucun doute, elle voyait devant elle son fils, qui venait d"échapper à la mort de si peu et elle aurait voulu le serrer dans ses bras, lui dire qu'ils allaient rentrer pour se reposer et prendre un bon thé et ainsi oublier la fureur de la bataille. Mais cela lui était impossible, elle ne pouvait que lui venir en aide par un soin. Le liquide bleuté sorti de la baguette et s'insinua sous les vêtements brûlés de Ian soulageant pour un temps ses blessures. Pour l'instant elle ne pouvait faire plus, il leur fallait à tout prix s'éloigner et penser aux membres de l'Ordre. Le soigner totalement n'aurait fait que les ralentir et Eileen s'en voulait de laisser son fils dans un état pareil. Du coin de l'oeil elle vit Heather les rejoindre et elle ressentit une sorte de soulagement en son fort intérieur, si tant est qu'une maman peut être soulagée dans une telle situation.


Dernière édition par Eileen Blackburn le Mar 15 Jan 2013 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 15:34

Le membre 'Eileen Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 15:53

C’était un rêve n’est-ce pas ? Il fallait que le soit. Un très mauvais rêve, un cauchemar, une terreur nocturne … une illusion. Elle n’avait pas pu faire ça. C’était contraire à tout ce qu’elle s’était dit jusqu’ici. Retrouver le chemin de l’Ordre du Phénix, oui, pourquoi pas. S’ils se montraient capables de quelque chose, ce qui jusque-là était loin d’être le cas. Mais trahir les Héritiers en pleine bataille ? C’était stupide. Elle pouvait invoquer toutes les raisons du monde pour justifier ses actions, aucune ne tiendrait face à un jury de mangemorts. Les yeux écarquillés, elle ne pouvait pas quitter Johanna du regard. Qu’avait-elle fait ? Ses mains tremblaient sous la tension et sa baguette menaçait de tomber à terre, mais elle s’en fichait. Elle commençait déjà à reculer pour rejoindre son camp lorsqu’Eireann les rejoignit. L’étudiante ne put qu’acquiescer aux mots que lui adressa son ancienne professeure. Les attaquer. Elle devait les attaquer ou leur demander de l’attaquer elle. Ouvrir la bouche était quelque chose dont elle n’était pas capable pour le moment, mais elle s’apprêtait à se faire violence lorsqu’elle entendit la voix de Drew l’appeler. Scrout. Scrout. Scrout. Il était bien trop con pour comprendre les raisons de son acte, mais les autres … les autres n’étaient pas dupes et si elle ne faisait rien pour arranger les choses, elle se ferait tuer sur le champ. Elle laissa ses yeux se détacher de Johanna pour se poser sur Eireann puis sur Drew. Elle ne pouvait plus parler. Pas avec le frère de Cléia à ses côtés. Elle ne pouvait plus qu’agir de manière impulsive. Mais alors qu’elle se décidait enfin à attaquer, les mouvements précipités des araignées attirèrent son attention. Que se passait-il ?

Rien de bien méchant. Simplement un dragon. Le rugissement qui retentit fut suffisant à sa tête pour lui rappeler qu’elle avait encore mal. Elle sentait son cœur battre dans ses tempes, sentait la panique monter et lui nouer les entrailles. Elle ne pouvait plus les attaquer, pas avec un dragon au-dessus d’eux qui vomissait des flammes sans se soucier de ce qu’il touchait. Dans un réflexe qu’elle ne pensait pas avoir, elle se coucha au sol, en prenant bien soin de faire tomber Johanna avec elle. Drew et les deux autres hommes avaient été brûlés, le dragon avait disparu entre les nuages et le cœur d’Ashley semblait être sur le point d’imploser. Avec ça, l’incendie serait officiellement déclaré. Elle resserra sa prise autour du manche de sa baguette avant de se regarder tour à tour, Johanna et Eireann. « Attaquez-moi. » murmura-t-elle avant de se relever et de courir jusqu’aux autres héritiers. Elle avait parcouru la moitié de la distance lorsque le dragon envoya une nouvelle salve de flammes.

dé:
 

Courir en ligne droite n’était pas une bonne idée. Lorsqu’elle vit les flammes tomber juste devant elle, elle tourna brusquement à droite, mais ce n’était pas suffisant. La chaleur était intense, elle en était trop proche et une flamme la brûla à la joue. Un peu plus et ses cheveux auraient pris feu. Essoufflée, elle se laissa tomber près de son groupe et laissa venir la question essentielle du moment. Qui avait libéré le cracheur de feu ?


Dernière édition par Ashley M. Lakefield le Mar 15 Jan 2013 - 16:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 15:53

Le membre 'Ashley M. Lakefield' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 17:15


    Johanna bouge !

    La jeune femme tourna la tête, surprise d’entendre la voix d’Ashley lui crier de se mettre à l’abri alors qu’elle était encore au milieu des Héritiers. A quoi jouait-elle, par Merlin ? L’araignée se rapprochait peu à peu, tandis que la blonde cherchait un endroit où se protéger. Soudain, des cailloux heurtèrent la bestiole qui se trouvait devant elle et Joe ne put que la regarder s’effondrer sur le sol, blessée. Une main l’attrapa alors, la tirant en arrière, éloignant la chaleur étouffante et les acromentules par spécialement accueillantes. Quand l’ancienne Gryffondor regarda son sauveur, elle se figea une seconde avant de tousser, les poumons commençant à être infectés par la fumée des feux.

    Ashley mais bordel tu fous quoi ?!

    Voyant que la métisse était figée, Joe abandonna l’espoir de recevoir une réponse. Eireann, par contre, cria à Ashley de choisir un plan d’attaque et ce, rapidement. Manger ou être mangé… Se concentrant à nouveau sur la bataille qui faisait rage, elle remarqua qu’un farfadet tenait compagnie à Thomas, toujours perché sur son arbre. Les araignées, quant à elles, semblaient un peu déboussolées. Une micro-seconde avant que le petit prodige ne crie en leur direction, toutes les bestioles poilues décidèrent que, finalement, les humains ne valaient pas la peine d’être mangé et se réfugièrent entre les arbres sombres de la Forêt Interdite. Avant que toute joie n’ait pu pointer le bout de son nez, l’avertissement de Thomas arriva jusqu’à leur oreille et la blonde se retrouva plaquée au sol, sous le corps d’Ashley. Pas qu’elle n’aime pas ça, bien au contraire ! Mais dans un moment pareil, c’était peut-être…

    Le souffle chaud du dragon leur passa à côté. Non d’une goule en slip kangourou un jour de Hanoukka ! Johanna pouvait sentir Ashley trembler contre elle et elle passa une main légère sur le poignet de la métisse, la remerciant sans mot. Par contre, l’étudiante semblait terrorisée. Certes, elle venait de trahir son camp et soit les Héritiers allaient la découper en petits morceaux si elle y retournait soit ils étaient bien trop idiots pour que l’information soit déjà parvenue à leurs cerveaux. Dans les deux cas, si Ashley restait avec eux cela signait son arrêt de mort… Johanna put remarquer les doigts de la métisse se resserrer sur sa baguette, une seconde à peine avant qu’elle leur dise de l’attaquer et de fuir en courant en direction des Héritiers.

    Incarcerem !

    Le sort passa bien loin d’Ashley mais au moins, les apparences étaient sauvegardées. Du mieux qu’elles pouvaient l’être… Seulement, le dragon avait décidé qu’un aller simple ne lui convenait pas et avait visiblement opté pour un tarif aller-retour. Voir même plusieurs. En tout cas, des flammes s’écrasèrent à quelques mètres à peine d’Ashley et Johanna put la voir faire une esquive avant de recevoir le souffle chaud à son tour.

    Spoiler:
     

    La chaleur dégagée par les flammes lui monta dans la gorge, faisant piquer ses yeux et asséchant ses poumons. On se serait cru dans une fournaise... Quand elle releva la tête, Johanna put constater que ce n'était pas qu'une impression et que la fournaise était bien réelle. Sans pouvoir articuler, elle se décida à jeter un sort informulé en se concentrant le plus possible. Un jet d'eau puissant sorti de sa baguette, noyant les flammes créées par le passage du dragon et inondant le sol. A défaut de pouvoir prendre un bain de boue, le sol était maintenant inapte à accueillir la moindre flammèche. C'était déjà ça... Cependant, on ne pouvait pas dire la même chose des arbres qui, eux, semblaient adorer se refiler les restes brûlants de son sort raté. Joe jeta un regard en direction des Héritiers et vit la silhouette d'Ashley disparaître derrière des arbres. Au moins, la blonde savait que l'étudiante n'avait pas été blessée assez gravement pour ne plus pouvoir se relever...

    Spoiler:
     


Dernière édition par Johanna C. Springstone le Mar 15 Jan 2013 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 15 Jan 2013 - 17:15

Le membre 'Johanna C. Springstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 14:39

Eireann avait peur pour Thomas, elle avait peur pour Zahid, elle avait peur pour Johanna et maintenant, elle s'inquiétait encore un peu plus pour Ashley. Surtout lorsque Drew comprit rapidement ce que la jeune Lakefield était en train de faire. Bombe sexuelle ? Vraiment ? Non mais il était temps qu'il redescende sur terre cet abruti. Si Eireann avait trouvé son humour sympathique lorsqu'ils étaient collègues, elle le trouvait légèrement foireux ce soir, alors qu'ils étaient censés se battre à mort ! A MORT ! Oui, la mort devait être envisageable et il était peut-être temps de s'y résoudre. Mais qui ? Qui pouvait-elle tuer ? Drew ? Ian ? Le vendeur de baguette ? Non. Elle ne pouvait lever sa baguette pour un coup mortel contre une personne qu'elle connaissait. Même les autres ennemis ne lui donnaient pas envie de tuer. Seulement, tuer pour sauver les siens, ça, elle le pouvait. Et elle en était pleinement consciente.

Elle allait répondre d'une façon tout à fait courtoise à ce cher O'Ryan lorsque le cri de Pierce la ramena à la réalité. Des dragons. DES DRAGONS. Son regard balaya les alentours pour constater la fuite des araignées carnivores. Et un jet de flammes la frôla d'un peu trop près, faisant monter considérablement la température de son corps. Moment de stress ? Ce serait le bon moment effectivement. Elle se tourna vers les deux jeunes filles qui n'avaient heureusement rien. Pierce semblait lui aussi avoir été épargné. Et Zahid ? Eireann le chercha du regard, affolée. Il n'avait pas l'air d'avoir été brûlé. Pas encore en tout cas. Ashley fila, Johanna lança un sort dans sa direction... Est-ce que ça suffirait ? Il le fallait. Eireann allait en faire de même quand elle vit l'imposante masse couverte d'écailles revenir vers eux. Un farfadet venait de se poser près d'elle, elle se coucha sur lui en espérant être épargnée.

    Dés
    Oui & Oui - Eireann et le farfadet son épargnés, les flammes ont léché le sol trop loin d'eux.
    Oui & Non - Eireann réussit à protéger le farfadet mais sa jambe en prend un coup. Son pantalon est en flammes.
    Non & Oui - Eireann réussit à sauver le farfadet qui voit simplement son petit chapeau flamber. Eireann est touchée au bras gauche.
    Non & Non - Echec, Eireann et le farfadet son bien touchés. Eireann sent son dos crépiter tandis que le farfadet a le bras dans un sale état.


La chance ? Peut-être qu'elle était avec eux finalement. Peut-être que l'échec de la barrière magique n'avait été là que pour leur permettre de s'en sortir sans trop de dégâts par la suite. Eireann aida le petit farfadet qu'elle avait écrasé de tout son poids à se relever. « Désolée pour la chute. » Elle se rappela alors qu'elle était en pleine phase de "tuons-nous gaiement" et chercha à retrouver le fil du combat. Visiblement, les deux camps étaient dans la même situation : oublier l'ennemi pour se concentrer sur le dragon qui représentait le véritable danger de l'instant.

Un instant, elle se souvint de l'époque où elle travaillait avec Ian. Ils auraient apprécié une situation pareille quelques années plus tôt. Ils auraient cherché à savoir lequel des deux allait être le premier à risquer sa vie avec brio, à savoir lequel allait réussir à maîtriser la bête. Mais aujourd'hui, ils allaient juste chercher à savoir lequel des deux réussirait à ne pas finir rôti. Les choses changeaient et pas tellement en bien. Elle ne voyait plus faire équipe avec lui pour mettre à profit leurs connaissances dans le domaine. Elle se voyait simplement tout faire pour préserver les siens, quitte à ce que les autres y laissent leur peau.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh


Dernière édition par Eireann N. Callaghan le Mer 16 Jan 2013 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 14:39

Le membre 'Eireann N. Callaghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 15:28

    Ce n'était pas encore ça. Peverus cumulait les échecs, ce devait être un signe du destin. Les sortilèges de mort ce ne serait pas pour ce soir, enfin, pas pour lui. Autant abandonner cette idée. Il devait se contenter de sortilèges plus abordables. Des valeurs sure en somme. Encore fallait-il en user avec parcimonie. Contrairement à Drew qui venait de réaliser un sortilège, sans avoir pris en compte ses réelles conséquences, au final il s'en sortait pas trop mal encore. Cela semblait agacer Ian. C'est d'ailleurs vers eux que Peverus se dirigeait en courant. Il les vit éviter un énorme bloc d'or. Ce n'était pas loin cette fois-ci. Mais ce n'était rien au regard de ce qui arrivait dans le dos de l’aîné des Hunter. Il vit d'abord les araignées reculer, pour certaines, puis comme une énorme bourrasque dans son dos, et enfin une lumière. Il ne chercha pas à comprendre, il se jeta à terre, son bras blessé recouvrant sa tête. Et il fut en partie touché par un déchaînement de feu. Le côté négatif, une brûlure venait s'ajouter à la blessure déjà douloureuse de son bras gauche. Le côté positif, la chaleur des flemmes qui étaient venue lécher son bras semblaient avoir cautérisé la plaie qu'il avait au bras. Il se redressa vivement, la montée d'adrénaline l'aidant à surmonter sa blessure. Drew en profita pour lui demander si ça allait aller, Peverus lui montra son bras bien amoché, mais qui ne saignait plus.

    « Ça fait plutôt mal, mais ça devrait aller, j'en ai vu d'autres »

    Et ouais, inutile de rappeler qu'il fut un temps ou l'artisan allait chercher les composant de ses baguettes lui-même. Un regard en l'air lui confirma ce qu'il savait déjà, un dragon venait de les survoler. Et même de les attaquer. Il disparut dans une traînée verte, Peverus profita de ce bref moment pour reprendre ses esprits. Les araignées étaient parties, peut-être aurait-il plus de chance avec le dragon. A vrai dire il préférait un dragon, au moins cela réduisait le nombre d'adversaires. Il préférait avoir à faire avec l'un d'entre eux, plutôt qu'à une quinzaine d'arachnides géantes. Il laissa Drew finir son laius, et il s'empressa de compléter, avec une voix un peu cassée.

    « Il faut viser les yeux, c'est un des points faibles des dragons. Celui-ci semble être un Vert Galois, mais... »

    Il marque une pause et se fendit d'un sourire.

    « … je n'en mettrais pas ma main au feu. »

    Il regarda Drew, il semblait ne pas attirer la sympathie des gens autour de lui, mais Peverus avait vu qu'il n'avait pas hésité un instant à donner sa potion de soin à Ian. Il en faisait beaucoup, mais Peverus devinait en cet homme un courage bien dissimilé, mais surtout une certaine camaraderie. Ce devait être le genre de mec qui ne te lâchait pas quand tu étais dans la bouse ! Il s'approcha alors de Drew, et d'une tape sur l'épaule (et après avoir vérifié qu'il n'était pas blessé à cet endroit)

    « Je vais rester avec toi. »

    Mais avant, il devait essayer d'endiguer autour d'eux l'incendie qui s'étendait tout autour d'eux. Cette fois-ci, il espérait qu'il pouvait faire confiance en sa baguette. Et surtout, si il devait tenir le position, ce serait dommage de se retrouver cerné par les flammes. Voilà, une stratégie semblait de dessiner. Peverus et Drew tenteraient de distraire le Dragon, pendant que les autres pourraient s'occuper de ces fichus Phénix.

    - Aguamenti -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 15:28

Le membre 'Peverus Hunter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noah Zahid Maxwell
Mervyn y en a marre, on veut William au pouvoir! ♫
Messages : 1196 Crédits : (c) ptikiwi
Age du personnage : 23 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Photographe / Photojournaliste
Faction : Ordre du Phoenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Goéland
Epouvantard : Le cadavre de Léo.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 17:23

    La lutte contre les Acromentules se poursuivait. Zahid, légèrement brûlé à l’épaule à cause d’un sort d’un héritier qui se destinait à la base à une araignée (quoique, peut-être il/elle l’avait fait volontairement), tentait de faire abstraction de la douleur. C’était loin d’être le moment de se concentrer sur ses blessures, il aurait tout le temps plus tard de s’en désoler. Pour l’instant, si la présence des créatures leur évitait un réel combat avec les héritiers, cela leur faisait aussi perdre du temps. Plus les secondes passaient, plus Zahid était conscience que les chances de voir Poudlard passer Phénix s’amenuisaient. Et s’il ne le supportait pas, il essayait de ne pas y penser mais cela revenait toujours de temps à autre dans son esprit. Dans la bataille, une gamine héritière sembla se ranger de leur côté à cause de Johanna, et le palestinien ne s’en formalisa pas plus que cela même s’il lui semblait la connaître. N’était-elle pas Phénix à la base ?

    Mais subitement, toutes les araignées restantes firent volte face et s’enfoncèrent dans les profondeurs de la Forêt Interdite. Essoufflé, surpris, Zahid resta immobile, alerte, les yeux froncés. Au fil du temps, il avait appris que lorsqu’un obstacle cède aussi rapidement et soudainement, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche… c’est que quelque chose de pire survient après coup. Et le cri de Thomas, perché il ne sait où, le conforte dans son idée. Un dragon. Avant même qu’il ait pu comprendre quoique ce soit, la bête semblait avoir atteint légèrement quelques héritiers et repartait. Zahid poussa un soupire pour se calmer. Mais qu’est ce que c’était que ce bordel ?! Un dragon ? D’où sortait-il ? S’il venait de Poudlard, est ce qu’ils étaient vraiment sérieux ? Ils mettaient en danger les leurs en les lâchant comme cela !!

    Mais évidemment, il ne fallait pas trop croire aux miracles, le dragon revint brusquement vers eux. Zahid ne réfléchit pas, et se jeta à terre, la tête couverte de ses bras. Le souffle meurtrier de la créature est tout près. Ses yeux le piquent, il se met à suffoquer, la chaleur est insoutenable. Subitement, il se rend compte que sa veste est en train de prendre feu. Paniqué, il enfouit son bras sous la neige pour éteindre complètement le feu. Il sent qu’il n’a pas été loin d’une sérieuse brûlure, il n’a été que légèrement touché. Il se redresse péniblement, et, alarmé, observe tout autour de lui. Les autres ont l’air d’être plus ou moins sain et sauf, du moins, en assez bon état pour ne pas leur claquer dans les bras. L’incendie s’est propagé dans la Forêt Interdite à cause du souffle du dragon, et bientôt, ils seront encerclés par les flammes. Le bois crépite, et Zahid ne serait pas étonné que des branches et même des arbres finissent par s’écrouler. Et il fait trop chaud, bien trop chaud. « Il faut qu’on sorte d’ici avant d’être pris au piège ! »



Dé :

OUI-OUI : Les flammes sont "juste" passées à côté, Zahid a soudainement bien trop chaud
OUI - NON : Les flammes l'ont épargnés mais la chaleur le fait suffoquer un moment
NON - OUI : Il suffoque et un bout de sa veste commence à s'embraser, provoquant de légères brûlures : vite, la neige.
NON - NON : Sa jambe est touchée.


Dernière édition par Noah Zahid Maxwell le Ven 18 Jan 2013 - 14:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 17:23

Le membre 'Noah Zahid Maxwell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 21:13

Sa protection avait miraculeusement tenu à plusieurs attaques toutes chaudes. Pierce était tout fier de son travail, il savait qu'il était le meilleur et que personne ne... Outch. Finie la protection. Le dragon venait d'un dernier petit souffle de feu mettre fin à cette barrière magique. Heureusement, Pierce avait eu le temps de totalement libérer le chef des farfadets qui s'en sortait plutôt bien malgré quelques brûlures dues aux effets électriques du filet. « Filons vite de là ! Les arbres sont en feu ! » Un second farfadet vint aider le chef à ramener le jeune sorcier à terre. Au moment où l'un des Phénix avait une brillante idée : se tirer ! Oui, Pierce était d'accord, il avait eu sa dose d'aventure et il commençait à avoir chaud. C'était peut-être agréable de pouvoir se réchauffer au bord du feu en hiver mais là, il commençait à avoir chaud aux fesses et il tenait au bon état de son popotin. « Je suis d'accord pour qu'on change de voie : la forêt, c'est bien joli, mais je ne pense pas que nous y serons en sécurité bien longtemps... » Boum, nouveau jet de flammes qui le poussa à s'écraser au sol pour ne pas finir en steak bien cuit. « Nous vous ouvrons la voie. » lança le chef des farfadets avant de donner des ordres à ses hommes.


Dés Les diversions dorées des farfadets
Oui - permettent aux Phénix de passer devant les Héritiers sans être inquiétés pour retourner vers le chemin qui mène à Pré-au-Lard.
Non - permettent juste au Phénix de venir à hauteur des Héritiers mais il faut passer maintenant.


Informations Rp
ϟ La Forêt Interdite prend bel et bien feu. Vous n'êtes pas assez nombreux pour l'éteindre, il faut rebrousser chemin.

ϟ Il est désormais possible de tuer des farfadets mais n'oubliez pas que le dragon reste le plus grand danger de ce tour. Pour tuer un farfadet, il vous faut deux oui et surtout une action cohérente. Le chef ne peut être tué cependant. Les moins expérimentés sont les deux jeunes farfadets.

ϟ Vous pouvez attaquer le dragon mais ce sont des créatures rapides et puissantes. Vous ne pouvez le tuer. Le blesser est aussi impossible puisqu'il est partagé avec un autre groupe. Vous ne pouvez que créer des obstacles à sa progression comme un mur de pierre, un mur d'eau, un typhon.

ϟ Le dragon vous menace toujours de ses flammes mais cette fois, comme vous l'occupez, les dégâts sont moindres et vous n'êtes plus obligés de lancer les dés.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 16 Jan 2013 - 21:13

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ian Blackburn
Léchouilleur en puissance
Messages : 1146 Crédits : Bazzart
Age du personnage : 27
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Grade-chasse à Poudlard
Faction : Héritier
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère Longibande
Epouvantard : Allister, mort.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 16:25

Ils étaient dans une merde noire. S'il avait eu un peu plus de temps pour apprécier l'ironie de la situation, il aurait sans doute beaucoup ri. Sur le papier, il vivait un rêve éveillé. Il pouvait voir un dragon de près, pour la deuxième fois de sa vie, et il était avec Eire. Evidemment, les conditions n'étaient pas exactement les meilleures. Déjà parce qu'Eireann faisait partie de la bande d'idéalistes complètement siphonnés qui voulaient prendre un château écossais (déjà), gardé par plusieurs dragons et entourés des meilleurs sortilèges défensifs du pays. Et deuxièmement parce que le dragon en question n'était pas gentiment endormi sur un tas d'or mais bien déterminé à les transformer en brochettes à point. Et ils étaient dans une forêt. Ce qui, quand on faisait face à un gigantesque reptile cracheur de feu, n'était pas forcément le meilleur plan.

Du moins eux étaient-il à l'orée de la forêt, ce qui n'était pas plus mal étant donnée la chaleur qui les atteignait déjà. Et de toute façon, les flammes du dragon ne se souciaient pas du bois à proximité ou non, elles brûlaient tout sur leur passage. Il était en train de se mettre de la neige sur l'avant-bras brûlé, alors que sa mère lui lançait un sort de soin. Il savait que le Finite Ignis ne coupait que la douleur, et il avait besoin de stopper la brûlure tout de suite. Une légère grimace se dessina sur ses traits alors qu'il appliquait la neige sur son bras, qui se fit envelopper une seconde plus tard par la lueur bleue du sort. La douleur s'effaça doucement et Ian hocha la tête en direction de sa mère. Elle était chamboulée, il le voyait bien, et il aurait voulu la prendre dans ses bras pour la rassurer, l'éloigner de tout ce bordel. Il aurait voulu être avec Murph', il aurait voulu qu'Eire soit de leur côté, qu'ils manquent de mourir ensemble, et qu'ils crèvent de rire quelques secondes après avoir esquivé une langue de flamme.

Bref, pas le temps de pleurer sur la potion versée. L'écossais remis sa potion de soin dans les pattes de Drew, grognant que ça irait, et se redressa, profitant que le dragon soit parti faire un tour ailleurs. Il faisait de larges tours sur la zone, illuminant la nuit de temps en temps, et leur laissait le temps de se mettre en formation.

"Okay, occupez-vous du Dragon, tentez pas de le blesser en vol, ça servira à rien et s'il tombe on est morts. Essayez de le bloquer ou de l'empêcher de cracher un maximum."

Il attrapa le poignet valide de sa mère et l'entraina derrière lui, laissant Drew et Peverus sur leur côté, là où le dragon allait revenir. Quant à eux, ils bloqueraient les Phénix qui revenaient vers eux. Il jeta un œil sur la miss qui les accompagnait, qui avait sauvé une Phénix, tout à l'heure. Evidemment qu'il lui en voulait, mais que pouvait-il dire, si on lui demander de tuer Eireann? Il se raffermit sur ses appuis alors que les farfadets revenaient à la charge, les forçant à esquiver leurs blocs d'or.

"Saloperies! Attention!!"

Il se recula pour éviter à sa mère de se prendre un tas d'or sur la tête, et lâcha un juron en scot parfaitement indécent avant d'envoyer un Rete Fulgurator sur un des farfadets.

Dé #1

  • OUI et OUI : Le filet emprisonne Helerio et l'envoie au sol, perclu de soubresauts. Il ne bouge pas et aura besoin de quelqu'un pour le libérer
  • OUI et NON : Il est emprisonné et au sol mais va pouvoir se libérer lui-même en un moment
  • NON et OUI : Le filet électrocute le farfadet qui tombe mais arrive à éviter d'être enfermé, il se relève rapidement
  • NON et NON : trop rapides ces saloperies!


Et leur ami le dragon qui revenait! Merde Drew, Peverus, bougez-vous!!

Dé #2

  • OUI : Un protego lui évite les dernières flammes
  • NON : Aieuh… et l'épaule ce coup ci

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 16:25

Le membre 'Ian Blackburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe II
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs