ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe I - Page 5



 



ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe I
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 16:54

Les gémissements de douleur s’étouffaient dans sa gorge, tandis qu’il tentait par tous les moyens de calmer ses spasmes, d’empêcher ses muscles de se contracter, de respirer et ignorer la douleur qui lui immobilisait le bras. Il sentait la transpiration couler le long de son dos et de son cou, sentait la sueur, la suie et quelques morceaux de boue lui coller au visage et s’il ne savait pas que les autres du groupe ressemblaient à peu près à la même chose, il aurait eu quelques problèmes de confiance en lui. Un rire nerveux traversa ses lèvres, secouant son corps et lui arrachant un grognement de douleur. Le moindre mouvement et il avait l’impression que des milliers d’épées s’enfonçaient dans sa chair, coupant et tranchant tout ce qui se trouvait en dessous. Il avait déjà eu des os brisés, mais jamais la douleur n’avait été aussi aiguë et paralysante. Prenant appui sur son bras gauche, Emmett se redressa. La position assise, sans rien pour s’adosser ne l’aidait pas à ignorer la douleur, mais il se contentait de serrer les dents et de grimacer. Il entendait les rugissements du dragon, il n’était pas à l’abri et les autres non plus. Sa baguette tenue de sa bonne main il laissa un filet d’eau s’en échapper pour calmer la brûlure. Le soulagement était presque immédiat, mais son corps tremblait toujours et ça ne risquait pas de s’arranger avant qu’un médicomage ne l’apaise. Un regard en direction de Malefoy le fit ricaner. Trop occupée à s’occuper de Lestrange. Ça c’était de la dévotion à la médecine et aux soins. Tant pis, il supporterait jusqu’au retour. Il serait moins efficace, mais ce n’était pas comme s’il l’avait été auparavant. Une nouvelle blessure apparut, une blessure narcissique qu’il ravala immédiatement. Ce n’était vraiment pas le moment pour sa fierté de faire sa mal-aimée.

Sur les ordres de Wilhelmina, la blonde en pyjama, qui apparemment s’appelait Quinn, lança un sortilège de protection sur le musée. La confiance aveugle qu’il avait en leur leader lui assurait qu’elle ne les abandonnait pas, mais il savait d’un seul coup d’œil que Quinn ne réussirait pas à tenir le sortilège toute seule. Les autres tentaient par tous les moyens de distraire le dragon et aucun ne pensait à aller l’aider. Ça c’était de l’esprit d’équipe. Emmett reprit position sur ses pieds, toujours tremblant, toujours secoué par une douleur qui lui donnait la nausée à l’instant même où O’Ryan leur criait d’aller aider Quinn. Le Flint, la respiration haletante sous l’effort, se mit à marcher jusqu’à elle. « Malefoy, si t’allais faire ton job, soigner les plus grands blessés, au lieu de te cacher ? » grogna-t-il, sans pouvoir s’en empêcher. Les blessures s’empilaient et si elle ne réagissait pas très vite, ils tomberaient comme les Phénix avant eux.

A présent aux côtés de Quinn il lança le même sort qu’elle auparavant. Il n’avait que peu d’énergie et ne pourrait l’aider que le temps de quelques secondes, mais c’était déjà bien mieux que rien du tout. « Munitus Cervical ! »



Dé :
Oui : Le sortilège tient encore quelques secondes, mais quelqu’un d’autre devra vite prendre le relais.
Non : Emmett est à plat et ne peut rien faire pour aider.


Dernière édition par Emmett H. Flint le Jeu 17 Jan 2013 - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 16:54

Le membre 'Emmett H. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 17:46




Autour de lui, rien que des blessés et encore des blessés. Callista s’occupait de Mrs Lestrange mais il faudrait qu’elle s’occupe de personnes plus en mal, comme le destructeur de golem. Wilhemina s’était engouffrée dans le Musée, demandant à lady pyj de prendre la relève pour protéger le musée. Mais pour combien de temps ? La tentative de Jules avait raté mais la femme, qui avait jeté son tailleur en feu dans la neige quelques instants auparavant, avait pris la relève et avait détourné l’attention du dragon pour quelques secondes au moins grâce à son patronus. Elle essaya par la suite de soulever le destructeur de golem, qui réussit à se tenir debout à ses côtés pour tenter d’éloigner la créature grâce à un typhon. Echec. Mais pas mat. Il fallait éloigner le dragon en essayant de ne pas lui faire de mal. Tuer ou être tué. Wade ne serait pas celui qui tuerait ce soir, il ne le ferait pas de ses mains et chercherait une solution pour qu’on n’arrive pas à ce stade extrême.
L’apprenti s’avança avec beaucoup de mal jusqu’au musée. Sous l’impulsion de l’homme qui les avait tous sauvé du géant de fer, Emmett tenta sa chance, mais quelque chose n’allait pas avec son bras gauche. Il fallait évacuer le destructeur de golem pour qu’il puisse guérir et se ressourcer. Mais il n’y avait nulle part où se cacher des flammes du dragon. A l’intérieur du musée ? Et si le dragon attaquait le bâtiment justement ? On l’accuserait d’avoir voulu tuer l’un des leurs alors que c’était parti d’un bon sentiment. Il fallait le protéger au moins, protéger lady en pyj dont la maigreur transparaissait à présent qu’elle avait le dos nus et rouge vif. Il ôta son gilet. Le vent froid eut le même effet qu’une gifle contre tout son corps. Ce n’était rien, il valait mieux un bon rhume qu’un membre en moins ou en hypothermie. Wade tendit son gilet à Miss Quinn, même s’il avait conscience que le mettre causerait une douleur incroyable à chaque contact de sa peau sur le tissu et qu’il ne la réchaufferait pas grandement. C’était mieux que les lambeaux de chemise qui cachait son torse. « Vous en avez plus besoin que moi ! » Sans plus de cérémonie, il lui tourna le dos et se concentra sur le dragon qui volait au-dessus d’eux, posant sur les membres du groupe un regard menaçant. S’inspirant de la jeune femme brune, il choisit de lancer un patronus. Il ferma les yeux, choisit le souvenir qui lui tenait le plus à cœur, celui de l’hippogriffe que lui avait présenté son père, Silis. Leur première révérence, leur premier contact visuel. Il rouvrit les yeux et pointa sa baguette vers le ciel : « Spero Patronum ! »

Dé, ô dé, me ressortiras-tu un nouveau oui ?
OUI – Un patronus en forme de kangourou apparaît et distrait le dragon mais à cause de la fatigue, il ne dure pas très longtemps.
NON – Un filet bleu, il est trop fatigué. Le dragon s’en moque et fonce à nouveau sur eux.

Si non :
OUI – Le dragon souffle ses flammes fatales sur le musée. Wade est touché, il a la brûlure à laquelle il a échappé un instant plus tôt en reculant de quelques pas.
NON – Le dragon souffle ses flammes mais ne les atteignent pas, par miracle.


Le kangourou, qu'il avait déjà vu quelques fois s'échapper de sa baguette lorsqu'il avait lancé ce sort pour s'entraîner, apparut. Il n'avait jamais été aussi net auparavant. L'animal s'avança rapidement vers le dragon en bondissant, s'éloigna en direction du lac, passant au dessus des ruines du Gobelin Estropié et attirant le serpent ailé derrière lui, puis s'estompa lentement alors qu'il était à peine passé par-delà les premières habitations. Le dragon revenait déjà, mais entre temps, sept secondes de répit s'étaient déroulées. Wade était totalement épuisé, il n'en pouvait plus et tenait difficilement sur ses deux jambes. Le dragon revenait déjà mais quelqu'un prendrait le relai pour protéger le musée. Par Merlin, quelqu'un prendrait le relai, il le fallait s'ils souhaitaient que leur leader en ressorte indemne et ne les tue pas après.





Dernière édition par Wade Storm le Jeu 17 Jan 2013 - 17:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 17 Jan 2013 - 17:46

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Isis Lestrange
Dark Pipou
Messages : 2305 Crédits : Home made
Age du personnage : 24 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Archéomage et ethnologue attitrée des Héritiers
Faction : Les Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Une loutre, mais elle ne peut plus l'invoquer depuis quelques temps
Epouvantard : Un bain de sang, trauma de son enfance au manoir Malefoy pendant la guerre
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 12:25

Le visage enfoui dans la chevelure de sa cousine qu’elle maintenait au sol, Isis sentit la chaleur du feu de dragon passer au-dessus d’elles mais fort heureusement il ne leur infligea pas de nouvelles brûlures. Ses proies étaient toutes autres. Il s’agissait de O’Ryan et de sa compagne, puis de Ielena, et Emmett, et la jeune Pritchard. Les uns après les autres ils ne pouvaient que subir les passages de la bête zébrant le ciel de son vol rapide, et malgré leurs tentatives pour la distraire, la menace revenait toujours planer sur eux. Inlassablement. Isis avait la sensation désagréable d’être parfaitement inutile. La douleur qui lui tiraillait le dos l’empêchait de réfléchir convenablement malgré les efforts qu’elle faisait pour se concentrer sur une solution. Tout ce à quoi elle pensait lui semblait idiot. Attaquer la bête n’aurait fait que la rendre plus agressive encore et elle ne savait pas quel maléfice aurait pu avoir la puissance nécessaire pour la mette hors d’état de nuire d’un seul coup. Elle n’y connaissait foutrement rien en dragon et cela la faisait enrager. Pourtant, elle fut distraite de ses pensées quand elle entendit crier son nom. Le temps de se retourner pour apercevoir son amie, une petite fiole atterrit dans la neige à ses côtés, dont le contenu ressemblait à s’y méprendre à celui qu’elle avait utilisé pour soigner Callista. De la pâte pour les brûlures. Si la situation n’avait pas été aussi désespérée, Isis se serait volontiers pendu au cou de l’ukrainienne, mais pour l’heure elle se contenta de faire sauter le bouchon du flacon et de faire couler le liquide par-dessus son épaule. Une nette sensation de soulagement se répandit alors dans son dos, comme si l’on recouvrait sa chaire mise à nue d’un cataplasme salvateur. Ce n’était pas suffisant pour la guérir entièrement mais cela ferait l’affaire. De toute façon elle n’avait pas d’autre choix que de s’en contenter, la bataille qui faisait rage n’attendrait pas qu’ils se soient tous remis de leurs petits malheurs pour les frapper de plein fouet à nouveau.

_ Callista, écoute-moi, commença alors l’héritière tout en se cramponnant à sa cousine pour les remettre debout, tu dois te reprendre et aller aider ceux qui sont au plus mal. Même si tu n’es qu’en première année tu es déjà plus habituée qu’aucun d’entre nous à gérer cela. Alors vas-y, ne t’occupe plus de moi. Ça va aller, je te le promet, et quand tout sera fini et que l’on ressortira victorieux on parviendra peut-être même à en rire.

Inutile de préciser qu’elle ne croyait pas véritablement en ces dernières paroles – rire était une chose dont elle avait trop peu l’habitude – mais la Malefoy n’avait pas besoin de se soucier de cela pour le moment. Elle devait simplement avoir confiance en elle, comme Isis avait confiance en elle.
Wilhelmina avait disparu à travers les portes du musée et si les Héritiers ne voulaient pas la perdre une seconde fois il fallait protéger la bâtisse, comme s’y employait déjà la blonde en pyjama tandis que d’autres essayaient de distraire l’attention du dragon. Rejoignant le petit groupe qui s’était formé aux pieds du musée de la sorcellerie, Isis brandit alors sa baguette à son tour.

_ Munitus Cervical !


    La protection tient-elle ?
    Oui : Le sortilège est convenablement exécuté et vient prendre le relais de Vesperion.
    Non : Fail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


They're going to bitch about me anyway,
so I might as well give them something to bitch about.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 12:25

Le membre 'Isis Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wilhelmina M. Salamander
Messages : 339 Crédits : © FDD
Age du personnage : 40 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Chômeuse
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 21:09

Wilhelmina était agacée, le gardien semblait ne pas pouvoir être efficace, il trainait volontairement des pieds. « La réserve contient tellement d'objets que je ne sais jamais où ils sont du premier coup Madame Salamander. » Un sourire se forma sur les lèvres du scélérat lorsqu'il retourna dans sa petite recherche. La leader des Héritiers ne rata pas cet instant de faux triomphe. Elle leva sa baguette. « Doloris ! » Les cris du gardien déchirèrent le silence de la réserve, contrastant avec les bruits étouffés du combat qui se menait à l'extérieur. Elle mit fin à son sortilège et se pencha vers le corps tremblant du vieillard. « Vous disiez ? »

Quelques minutes plus tard, elle remontait quatre à quatre les escaliers, laissant le gardien récupérer : elle s'occuperait de lui plus tard. Elle savait comment fonctionnait ce truc, elle n'avait pas besoin de la loque qu'il était. Elle sortit en trombe du musée et ce qu'elle vit la conforta dans son entreprise : les dragons devaient être arrêtés coûte que coûte. Elle posa l'artefact en forme de perle à plat dans sa main et le tapota de cinq coups de baguette précis. Un bruit strident s'éleva dans les airs... Et les deux dragons libérés se mirent à hurler de douleur avant de prendre la fuite. La leader des Héritiers avait eu le temps de voir que son cher musée n'avait rien. Elle tapota la perle de trois coups de baguette et le son s'arrêta, enfin. « Bravo pour vos efforts. Au moins le musée est sur pied. » Pas comme ses hommes. Mais le dragon n'était plus une menace.

*****
« Par les couilles de Merlin ! Bordel de goule ! » Éructait Caïus sans discontinuer, balançant des coups de pieds rageurs dans la moindre caisse de bois ayant eu le malheur de se trouver sur son chemin. Le chasseur de dragons était en fureur, mais plus terrifiant encore que son regard plissé qui jetait des éclairs assassins à la ronde, le sang qui maculait ses vêtements et son visage lui donnait l’apparence d’un rescapé échappé de justesse à un massacre sans nom. Et c’était bien d’un massacre dont il s’agissait. Les américains avaient débarqué de nul part, comme une vague déferlante détruisant tout sur son passage. Lui et une misérable poignée de sorciers, dont la loyale Grognard, voilà tout ce qu’il restait du fier QG des Héritiers à cette heure. Ils avaient réussi à se replier dans la dernière pièce qui n’était pas encore tombé aux mains de l’envahisseur, mais les coups sourds retentissant contre les portes de métal ne trompaient pas. L’entrepôt était perdu. Il aurait fallu un miracle pour se persuader du contraire et Caïus n’était pas homme à croire aux contes de fée. Écrasé sous le poids de l’évidence, il se tourna alors vers ceux qui essayaient encore de jeter des sortilèges de protection. « C’est fini, arrêtez ! Nous nous replions vers Poudlard ! Le château ne peut pas tomber, nous allons prêter main forte à nos camarades ! » Le temps de se répartir en quatre groupes distincts et ils partaient sans un regard en arrière.

*****

Des plop sonores alertèrent Wilhemina. Baguette levée, visage crispé, elle était prête. « Madame Salamander... » L'homme semblait épuisé, la leader des troupes le reconnut de suite. « Parsons, pourquoi... » L'homme la coupa immédiatement. « Les américains ont attaqué le QG après votre départ. Nous avons dû l'abandonner et... » Une dizaine de bruits sourds se firent entendre. Et les sorts commencèrent à fuser, laissant à peine le temps à la Salamander de comprendre que leur QG était tombé et que ces raclures d'américains venaient d'arriver afin de finir le travail. NON. Ils n'auraient pas Poudlard. Ils n'auraient rien de l'héritage du Lord. « ECRASEZ-LES JUSQU'AU DERNIER ! » Ils ne ploieraient pas sous la pression américaine. Ces hommes n'avaient pas connu la moitié de ce que les Héritiers avaient vécu. Ils n'étaient rien, que de vulgaires pantins qui ne se battaient pas avec leurs tripes.

Un sortilège ennemi fusa, explosant le sol qu'il foula. Les débris furent projetés dans tous les sens, touchant les personnes à proximités tandis qu'un everte statum fendait l'air.

Dé - Everte Statum ennemi
Oui - Callista
Non - Ielena

Informations Rp
ϟ Les dragons ont fui, le son se dégageant de cette perle peut être mortel pour ces bêtes. Les sorciers, eux, en ressortent simplement avec un mal de crâne. Tous les groupes de Pré-au-Lard ont entendu ce bruit.

ϟ Le QG des Héritiers est tombé. La milice américaine s’en est emparée. Quelques hommes arrivent donc en renfort, mais ils sont aussitôt rattrapés par ceux qu’ils venaient de fuir.

ϟ Une dizaine d'américains vous font face. Seuls deux Héritiers sont revenus du QG dans votre groupe.

ϟ Pour réussir une attaque contre un américain, il ne vous faut qu'un seul dé. Pour tuer un américain cependant, un double oui est nécessaire. N'oubliez pas que les américains aussi lancent des sorts.

ϟ Les débris déstabilisent vos personnages sans réellement les faire tomber ou les blesser.

ϟ Attention, Callista a déjà manqué deux tours.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 21:09

Le membre 'Wilhelmina M. Salamander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 21:31

Ils avaient tenus bons, et cela parce qu’ils avaient tous réagit à temps. Le sortilège du petit n’avait pas été efficace certes, mais dans l’urgence, il avait tout de même pensé à sa santé. Évidemment, le gilet appliqué à même ses brûlures l’avait fait grimacer de douleur mais cela protégeait au moins sa poitrine pour un temps du froid glacial. Cela ne l’empêcherait pas d’attraper un rhume, mais au moins, certains d’entre eux gardaient en tête qu’une équipe se devait d’être solide et surveillée. C’est donc d’un signe de tête surprit mais reconnaissant que Vesper le remercia. Puis la Lestrange vint la soutenir, et leurs sortilèges se faisant suite, ils purent protéger le musée. Quand Wilhelmina en jaillit en tenant à la main leur solution finale contre les dragons qui attaquaient encore, Vesper se permit de chanceler un brin. L’HOMME l’avait encouragé, Alexianne n’avait pas abandonné, ils s’étaient tous dressés contre l’attaquant et cette première manche contre ces créatures de carnage avait été une véritable victoire. Certes, ils étaient couverts de bleus et de cloques, mais ils panseraient ensemble leurs blessures. Il y avait peut-être de l’espoir dans cette nuit, et quand Vesper croisa de nouveau le regard d’Alexianne, elle se permit l’affront de lui sourire avec douceur.

Mais elle n’avait pas le temps de se reposer, ni de calmer sa migraine suite à l'artefact qui avait fait fuir les dragons. Déjà un plop signalant un transplanage retentit mais Vesper, une chance pour eux, n’eut pas le temps de lever sa baguette pour envoyer chier l’ennemi. Elle était bien trop exténuée pour ça. Cependant, sa fatigue disparue bien vite quand le nouveau venu annonça la défaite du QG des Héritiers. Ainsi, dans leur Londres, au QG du port, ces sauvages terroristes avaient réussi leur attentat.

Abandonner le QG, et sans doute leurs morts l’idée était des plus –

PLOP

Les sortilèges explosèrent bientôt le sol, envahissant sa vision de débris et de poussière. A l’aveugle, Vesper accourue auprès de Murphy et d’Alexianne, attrapa le bras de cette dernière et la plaqua de force contre son dos. La brûlure la fit crier de douleur mais dans le tumulte, seule la jeune femme pu l’entendre. Elle ne voulait pas que Murphy se mette en danger pour sa promise, et par ce geste lui assurait une chose: les américains devraient la tuer pour avoir la De Keroual.

« EVERTE STATUM »
hurla une voix à l’accent fort prononcé et Vesper tourna la tête pour voir la Malefoy décoller.

Un homme accourue, baguette levée, droit dans sa direction et Vesper cligna des yeux, sans hésiter une seule seconde.

« AVADA KEDAVRA »

Spoiler:
 

L'homme à terre, Vesper n'eut que le temps de savourer sa maitrise du sortilège (peut-être un peu trop maitrisée d'ailleurs mais le doute et la peur viendraient plus tard. Plus tard, dans un autre monde peut-être). Elle se tourna aussitôt vers Alexianne, le regard fol.


« Repoussez les. Repoussez les de toute votre âme. Je resterais avec vous quoiqu'il advienne. »


Dernière édition par Vesperion Quinn le Sam 19 Jan 2013 - 21:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 21:31

Le membre 'Vesperion Quinn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Callista E. Malefoy
Nelly Olson avec une batte de Quidditch
Messages : 4962 Crédits : avatar : shiya ; signature : love.disaster & tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Troisième année de médicomagie
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Mamba Noir
Epouvantard : Jules l'abandonnant à son tour.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 13:46

Ce fut la voix d’Emmett Flint qui ramena Callista à la réalité. Bien évidemment, il ne lui avait pas adressé la parole jusqu’à maintenant, donc il estimait sûrement qu’il l’avait assez laissé tranquille. Il lui faisait alors l’honneur de profiter de sa voix énervante au possible et de son ton condescendant qui à lui seul était capable de redonner des forces à Callista, rien que la volonté de se lever pour aller lui en coller une autre dans le visage la faisait se redresser vivement. Mais il y avait encore ce carnage sous ses yeux, ses sorciers qui se battaient contre une créature bien trop imposante pour eux. Que pouvaient-ils faire face à un dragon ? Déjà face à un golem, ils s’en étaient sortis non sans mal, leurs multiples blessures pouvant le prouver avec exactitude. Alors face à un dragon qu’ils ne pouvaient atteindre par leurs sorts, mais qui lui pouvaient très bien les blesser avec leur feu ? Impossible. Encore une fois, Callista était pessimiste. Elle voyait bien trop les choses d’un mauvais œil quand elle était blessée, ce n’était pas bon du tout. Surtout pour une future Médicomage. Elle était capable de supporter la vue des blessures des autres, d’entendre leurs cris, de calmer leur agitation. Mais être blessée elle-même, c’était toujours moins supportable. Elle avait bien trop vécu dans un cocon durant son adolescence pour s’y être habituée, il fallait qu’elle s’y habitue.

La voix d’Isis la fit redescendre sur terre. Elle était encore à Pré-Au-Lard, au milieu d’un carnage, d’un combat avec un dragon, d’autres sorciers comptaient sur elle, elle ne devait pas laisser tomber. Les paroles de sa cousine l’atteignirent directement alors qu’elle se ressaisissait enfin. Elle se leva à la suite d’Isis, tentant déjà de vérifier les dégâts sur son propre corps. A part de nombreuses éraflures le long du corps et son bras gauche qui était encore légèrement brûlé –la pâte ne pouvant la soigner entièrement pour le moment- elle allait plutôt bien. Mais Isis avait raison, d’autres étaient plus blessés qu’elle et même si elle n’avait pas forcément une énorme connaissance énorme en Médicomagie pour le moment, elle pouvait toujours être plus utile qu’eux tous. Et puis ils avaient tous leurs potions. Dès qu’elle pourrait, elle les récupérerait et s’occuperait de soigner ceux qui en avaient besoin.

Pour le moment, seul un homme était vraiment mal en point. Elle se souvenait brièvement de lui comme s’appelant Murphy O’Ryan. Elle l’avait déjà croisé au QG. Elle se dirigea immédiatement vers lui, laissant à Isis le soin de protéger le musée. Arrivée à ses côtés, elle ne lui laissa pas le temps de parler et pointa sa baguette sur lui. « Revigor. » Elle n’avait pas le temps de vérifier si le sort avait pu fonctionner un tant soit peu ou non, le dragon était toujours là, ils n’avaient pas le temps de s’attarder. « Si vous avez une potion de régénération sanguine, prenez-la si ce n’est pas encore fait, même si vos blessures ne sont pas fermées. Il faut à tout prix que vous regagnez de l’énergie et à part un Revigor, je ne peux rien faire de plus, je ne suis qu’étudiante. » Elle le laissa sur ces paroles pour retourner vers Isis. C’était plus fort qu’elle, elle ressentait le besoin d’être à ses côtés, cela la rassurait énormément, autant pour elle-même que pour sa cousine.

Dé ; Quels sont les effets du Revigor ?
Oui : Murphy retrouve de l’énergie, mais vu comme il est faible, ce n’est pas suffisant pour qu’il soit en forme et cela risque de s’épuiser rapidement.

Non : Sur le coup, une vague d’énergie parcourt Murphy, mais elle s’évapore rapidement.

En marchant, elle croisa les yeux de Flint et ne put s’empêcher de lui jeter un regard glacial. C’était plus fort qu’elle, il lui sortait par les yeux, elle ne supportait tout simplement pas. Mais un bruit de transplannage la fit se tourner vers leur leader qui avait enfin réussi à éloigner les dragons. Deux hommes venaient d’arriver, et visiblement Wilhelmina les connaissait. Leurs paroles lui glacèrent le sang. Ces traîtres, ces bâtards, avaient réussi à prendre leur QG ? Elle n’eut pas le temps de réellement s’énerver, d’autres hommes arrivèrent soudainement et un sort la percuta de plein fouet, l’envoyant voler sur quelques mètres. Elle atterrit lourdement au sol, un craquement sonore se faisant entendre, tandis qu’une douleur fulgurante parcourait son bras gauche. Visiblement, son poignet gauche venait de craquer. La rage et l’adrénaline parcourant son corps, Callista se retourna, toujours au sol, et visa l’homme qui venait de s’en prendre à elle. « AVADA KEDAVRA ! »

Dé ; Callista arrive-t-elle à tuer l’homme ?
Oui-Oui : Il est touché et s’écroule, mort.
Oui-Non : Le sort l’affaiblit, mais il est toujours bien vivant.
Non-Oui : Le sort le frôle tout juste, sous la colère Callista n’a pas réussi à viser correctement.
Non-Non : La douleur de son poignet la déconcentre et le sort rejoint le sol sans toucher personne.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

BELIEVE IN YOURSELF &DON'T TRUST OTHERS.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.


Dernière édition par Callista E. Malefoy le Dim 20 Jan 2013 - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 13:46

Le membre 'Callista E. Malefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jules A. Pritchard
Blondie girly
Messages : 1413 Crédits : à voir sur l'avatar & la signa.
Age du personnage : 20 ans.
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : vendeuse chez Eeylops, l'animalerie magique de Pré-Au-Lard.
Faction : Les héritiers.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : une Gazelle.
Epouvantard : Le corps inerte de Lila.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 14:44

    Je me sentais mal, honteuse, inutile. Je n’arrivai à rien, rien du tout. Je pouvais très bien me convaincre en mettant ça sur le dos de ma maladresse légendaire mais je crois que la peur qui me tiraillait les entrailles avait également sa part à jouer là-dedans. Mes petites fées échouèrent sans surprise, peut-être fallait-il que j’arrête d’être dans mon petit monde des bisounours et y aller franco pour une fois … quitte à aller à l’encontre de mes principes. Par chance, je fus soulagée lorsque la Salamander sortie du musée. Lorsque j’aperçu la perle dans le creux de sa main, je compris que je n’aurai pas à faire de mal aux deux créatures légendaires, j’en avais lu des choses sur cet artefact. Les cinq coups baguette sur la petite sphère m’enlevèrent un sacré poids au défaut d’un bon mal de crâne. Le bruit qui en émanait fut insupportable, crispée je me bouchai les oreilles. C’était les cris des dragons qui étaient les plus douloureux à encaisser. Je ne supportais pas qu’on fasse du mal à mes bébêtes chéries. Tout pris fin. Nous étions sauv…

    Crap. Un plop, puis un deuxième. Je reconnu des héritiers. Les paroles de l’un me firent frissonner. Le QG n’était plus. Les américains l’avaient eu … tout comme ils avaient eu la tour des médias des ombres … Je n’étais pas l’une de ces blondes stupides pour ne pas comprendre que leur prochaine étape était Poudlard. Ma peur se transforma soudainement en une rage folle. Le château était INTOUCHABLE non d’une goule en slip de bain. Encore des plop, plein de plop ! Une bonne dizaine d’américains, ces enfoirés. Si tout n’était pas allé aussi vite, je leur aurai volontiers sauté à la gorge à mains nues. Tant pis pour mes états d’âme, j’étais prête à me sacrifier pour la plus prestigieuse des institutions. Les premiers sorts fusèrent et l’un d’eux toucha Callista de plein fouet. Impuissante je l’observai horrifiée s’écraser au sol. « CALLIE ! » m’écriai-je en me précipitant vers elle. Ma course fut courte, un éclair vert jaillit du côté de la Malefoy mais il rata son but premier. Au moins j’étais rassurée, elle était toujours plus ou moins encore dans de bonnes conditions. Faisant volte-face, j’identifiais celui qui s’en était pris à la Serpentard quelque instants auparavant. Furieuse, mon sang ne fit qu’un tour. Il devait payer. « Doloris ! »

    Dé ; soit gentil et venge Callie s’il te plait,
    OUI ; Le sortilège atteint l’homme en pleine poitrine, Jules en profite et prend un malin plaisir à le torturer pendant une quinzaine de secondes.
    NON ; Au moment de jeter son sort, un débris entre en collision avec la baguette de Jules et la dévie de sa cible.

    Damn. Ma colère redoubla d’intensité. Cette enflure ne pouvait pas m’échapper. Tant pis je n’avais pas le loisir de le voir à l’agonie, le temps manquait cruellement vu l’agitation présente. Autant lui faire payer son acte de suite. Un rictus s’étala sur mes lèvres alors que je pointais à nouveau ma baguette sur lui. « Avada Kedavra ! »


    Dé, Es-tu en faveur d’une Jules sanguinaire ?

    OUI-OUI ; Dead, mort et ne mérite pas d’être enterré.
    OUI-NON ; L’américain dans un sursaut d’énergie évite l’éclair vert.
    NON-OUI ; La rage c’est une chose, la fatigue en est une autre. Trop puissant pour son état actuel, le sortilège rate.
    NON-NON ; too bad. Un expelliarmus touche Jules au moment fatidique. Elle est démunie et à la merci des ennemis.

    Et m*rde.


Dernière édition par Jules A. Pritchard le Dim 20 Jan 2013 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 14:44

Le membre 'Jules A. Pritchard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 14:56

Vidé d’énergie ou incapable de se concentrer suffisamment, Emmett n’avait pas réussi à prendre le relai sur Quinn. A la place, il avait été à deux doigts de s’effondrer pour succomber à la nouvelle nausée qui lui donnait cet horrible arrière-goût dans la gorge et un surplus de salive qui le rendait malade. Par un quelconque miracle il avait réussi à tenir debout, titubant légèrement, certes, mais c’était une petite victoire et s’il y avait bien une chose qu’il avait appris ce soir, c’était que les petites victoires entraînaient les plus grandes. Lorsque Lestrange vint les rejoindre pour prendre le relais de la fille en pyjama, il laissa libre cours à ses pulsions, pour regarder Malefoy enfin, faire son travail. Son utilité dans ce groupe se démontrait pour la première fois et Emmett avait envie de rire. Cette gamine était la preuve même que ce qu’il avait pensé devant les gamins de l’Ordre était juste. Les adolescents n’avaient pas lieu d’être dans cette guerre. Incapables de prise d’initiative, apeurés par le moindre sortilège, la moindre blessure. Exception faite pour Storm, mais la différence était que Wade avait fait ses preuves lors de leur mission et lors du combat contre le Golem.

Peu intéressé par Malefoy, qui l’intimidait presque avec son regard, il reporta son attention sur le musée, d’où Whilelmina sortait tout juste, un objet à la main. Un cri strident jaillit bien vite de cet objet et Emmett grinça des dents. Les dragons étaient en fuite, victoire. Il aurait juste à ajouter un mal de crâne sans précédent à la liste de ses bobos, au retour au QG. Au même instant, deux plops sonores survinrent et l’annonce ne tarda pas : le QG était tombé. « Sérieusement ? » Marmonna-t-il dans sa barbe juste avant que d’autres plops résonnent. Très sérieusement. Les Phénix avaient poursuivi les rescapés. Prochaine étape : Poudlard. Et une peur panique l’envahit. Ophelia. Où était-elle ? Au QG ou sur le champ de bataille ? Dans tous les cas, il n’était pas rassuré. Un Everte Statum vint frapper Malefoy. D’autres suivirent immédiatement et il dû plonger au sol pour en éviter un. Enfoirés de ricains et de Phénix. Le manche de sa baguette s’enfonçait dans la paume de sa main gauche, ses mâchoires se serraient sous la colère, son bras cassé lui faisait un mal de chien, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir des envies de meurtre. Soirée de bouse. Le bras collé contre sa poitrine, il se releva, pendant que la blonde tentait de venger Malefoy. Sauf qu’un expelliarmus la désarma.

Plus de gamins en vue, plus de scrupules. Emmett passa à l’action. « Avada Kedavra »

Dé :
Oui-Oui : Strike. Un Ricain en moins.
Oui-Non : Le Ricain l’évite.
Non-Oui : Le bras d’Emmett tremble légèrement. Le sort se perd dans la nuit.
Non-Non : Emmett est frappé par un stupéfix, il n’a même pas le temps de finir son sort.


Dernière édition par Emmett H. Flint le Dim 20 Jan 2013 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 14:56

Le membre 'Emmett H. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 15:30




Mrs Lestrange avait pris le relai. C’était juste assez pour que leur leader ressorte du Musée pour éloigner les dragons avec un artéfact bruyant. Assez bruyant pour que les dragons ne reviennent jamais par peur d’y laisser leur vie. Wade était satisfait de cette situation : les créatures n’étaient pas mortes, c’était tout ce qui lui importait. Par contre, le froid et le mal de crâne qu’il ressentit après avoir entendu les vibrations de la perle n’avaient pas un effet positif sur lui. Le patronus l’avait déjà bien affaibli – en plus des nombreuses fois où il avait été mis au tapis. Chaque mouvement lui arrachait une petite grimace mais il tentait de se rassurer en se disant que tout le monde était vivant. Certes, ils avaient tous connu des jours meilleurs mais il fallait voir le bon côté des choses : le golem était réduit à l’état d’une petite boîte, les dragons s’étaient enfuis, ils avaient enfin le temps de récupérer. Des bruits caractéristiques du transplanage se firent entendre. D’autres héritiers venaient leur prêter main forte… Et encore une fois, Wade avait pensé trop vite. ‘Nous avons dû l’abandonner’. Un instant… Quoi ? Un héritier qui abandonne ? Un héritier n’abandonne jamais, il donne même sa vie. Lady pyj avait ordonné le contraire plus tôt mais Wade ne suivait pas sa vision des choses. Lors d’une guerre, il fallait qu’il y en ait qui tombent et si c’était lui, ça serait lui. Si c’était la jeune femme brune qui semblait proche de son ancienne professeure d’Histoire de la magie ou le destructeur de dragon, ça serait eux. Mais il y en avait toujours qui tombaient. Trêve de bavardage mental, une dizaine d’autres plop se firent entendre. Une demi-seconde pour réaliser que ça ne présageait rien de bon, une autre pour que Callista soit attaquée par ces foutus yankees. Ils venaient de toucher la seule personne réellement capable de les remettre sur pieds dans le groupe puisqu’elle était la seule à faire des études de Médicomagie. Un Américain de moins grâce à lady pyj. La vision de la mort à laquelle l’apprenti était confronté depuis l’attaque des Phénix était toujours aussi dérangeante mais Wade devait y faire face. Il ne pouvait pas les tuer, malgré sa colère, mais il pouvait les blesser ces américains, ces vulgaires larves. Emmett manqua de peu une de ces pourritures. Wade pointa alors sa baguette vers l’un de ses compagnons : « Tempestas ! »

Dé, le vent a-t-il tourné ou ça sera au prochain tour ?
OUI & OUI – Trois éclairs sortent de la baguette de Wade et le yankee est mort à cause de la neige présente.
OUI & NON – Deux éclairs sortent de la baguette de Wade et le yankee se trouve fortement blessé à cause de la neige présente. Plus qu’un sort et il sera achevé.
NON & OUI – Un éclair sort de la baguette de Wade et le yankee se retrouve sonné à cause de la neige présente. Plus qu’un sort et il sera achevé.
NON & NON – Sa main congelée lui fait rater son sort et le yankee en profite pour l’attaquer avec un Catenae Ferrum. Quelqu’un pour un finite incantatem ?

Un éclair jaillit puis frappa un américain, qui fut affaiblit à cause de cette attaque. Il semblait d’ailleurs désorienté, ce qui était une excellente occasion pour l’achever. Mais ça ne serait pas Wade qui le ferait. Le moment n’était pas encore venu pour qu’il tue de ses propres mains, volontairement ou pas.




Dernière édition par Wade Storm le Dim 20 Jan 2013 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 20 Jan 2013 - 15:30

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Murphy O'Ryan
Messages : 599 Crédits : deadpool
Age du personnage : 28 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Professeur de potion
Faction : Héritier infiltré Ombre
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 0:33

Un sentiment soudain de soulagement, tant physique que psychologique, alors qu'une de ses alliées s'est soudainement approché de lui pour lui lancer un sort de soin. "Je n'ai plus rien de tel. Mais je remercie, mademoiselle, c'est déjà plus que je n'aurai su espérer dans une telle situation." Il est loin d'être dans ne forme parfaite, bien sûr, et quand Wilhelmina Salamander revient enfin avec l'artefact qui peut tous les sauver, Murphy est sincèrement tenter par l'idée soudaine de juste s'écrouler dans la neige, encore une fois. Le sortilège de la jeune Malefoy l'avait déjà bien aidé mais l'épuisement ne disparaîtrait pas si facilement. Laisser ses jambes qui ne le portent plus céder à la fatigue et à le douleur de son corps meurtri pour simplement soulager la plaie à vif qu'est actuellement son dos. Pourtant il n'en fait rien. Il reste là, presque droit aux côtés d'Alexianne. Encore prêt à se mettre entre elle et le danger si la situation l'exige. Parce qu'ils sont en guerre. Parce que ce n'est certainement pas la fuite du dragon qui va les mettre en sécurité, ni pour ce soir, ni, et encore moins pour le reste de leurs vies.

Les secondes semblent s'écouler à une lenteur extrême pour le jeune maître de potion. Les autres bougent autour de lui mais c'est à peine si son esprit encore engourdi, tant par la douleur ressentie plus tot que par le froid, capte ce qui est en train de se passer. Il ne savait qu'une chose : il devait absolument être soigné pour de vrai au plus vite, si possible par un médicomage confirmé. Il ne doutait pas que sa vie allait très vite finir par en dépendre même si aucune de ses blessures -brûlures- n'avaient été mortelles sur le coup. Mais une fois de plus les événements se précipitaient, trop rapides pour qu'il ne puisse en restait déconnecté, petit soldat de plomb que l'on bougeait sur un gigantesque échiquier dont les règles, il en était sur, les dépassaient totalement. Sauf que les petits soldats devaient coûte que coûte continuer. Un homme qui apparaît, et l'annonce, terrible, qui tombe. Les mots qui vibrent aux oreilles de l'Irlandais alors que sa main vient serrer le bras d'Alexianne sans même qu'il ne s'en rende compte. Le QG est tombé. La faire fuir, la mettre à l'abri aurait été une terrible erreur. Et maintenant ils n'ont plus que Poudlard, qu'ils tentent déjà de défendre au péril de leurs vies depuis le début de ce cauchemar. Et qu'ils doivent encore défendre maintenant alors que, à la suite de leurs alliés mal en point débarquent une horde de terroristes dont le seul but est de les descendre.

Pas de réflexion. La douleur et l'épuisement ne le permettent plus. Juste son bras qui se lèvent et le sort qui part. Diffindo.

Dé :
Spoiler:
 

Pas de duel de magie aujourd'hui, le FairPlay de ce genre de combat n'a aucunement lieu d'être. Et Murphy s'en rend bien contre quand, à peine on sort lancé, il voit du coin de l'œil un éclair fondre sur eux alors qu'il n'a même pas le temps de voir si sa cible est où non toucher. "Attention !" Il n'est plus qu'instinct. Et Alexianne n'est déjà plus dans la trajectoire du sort si jamais elle ne l'avait jamais été.

Dé 2 :
Spoiler:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 0:33

Le membre 'Murphy O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 1:42

L’ombre de Wilhelmina avait disparu dans le musée, ce lieu si symbolique à leurs yeux à tous. Il semblait s’y trouver une solution et Ielena ainsi que ses congénères seraient ravis de la voir revenir. Le tout n’était de pas détruire le musée et leur leader par la même occasion. Les sortilèges s’enchainèrent sous les yeux de l’Ukrainienne qui en profitait pour se reposer quelques secondes. Si elle dut agir pour tenir le musée sous sa protection, elle n’en eut pas l’occasion, peut-être pas la force. Cependant la Salamander était ressortie assez rapidement et creux sa main ferme, se trouve une petite perle. Un bruit strident s’en échappa alors de ce petit objet. Il résonna aux creux de ses tympans tant et si bien qu’elle vacilla légèrement. L’effet sur les dragons étaient au moins efficace et si un mal de crâne était à payer... Mais le temps n’était pas à la réflexion. Ils étaient tous dans un état pathétique.

Si de loin elle reconnu des visages alliés, leurs paroles furent pire que toutes les douleurs. Une douleur mentale. Le QG ? Envahit ? Par Merlin et Morgane, non ! Ces idiots d’américains avaient fait tomber leur siège ! Ces nouvelles ne laissaient rien entrevoir de bon. Ielena déglutit, elle avait profité de cette alcalmie pour se rapproché de son amie. Elle lui lança un regard inquiet. L’heure n’était pas aux paroles, d’ailleurs entre elles, il n’y avait pas toujours besoin de mots. Il avait bien fallu faire sans quand Ielena ne comprenait pas un brin d’Anglais...

Les mains ensanglantées de Ielena se crispèrent sur sa baguette. Ils arrivaient. L’ordre de Wilhelmina était clair une nouvelle fois. La haine traversa toutes les parcelles de son corps. Elle affluait dans ses veines et emplissait son sang. Après avoir tué une gamine, ces adultes n’étaient qu’une bouché de pain. Plus de conscience, plus de culpabilité. Juste et simplement de la vengeance, de haine. Les sentiments grisant qu’elle avait ressenti précédemment remontaient. Elle allait se battre. Les attaques commencèrent. Des jets verts fusèrent. Quinn avait de nouveau réussi à la perfection ses sortilèges. Un américain de moins ! Tous était occupé avec l’assaillant. Leur mission était claire.

La jeune femme se prépara au combat. Un sortilège fusa de nul part et brula son épaule. Une brulure de plus, une brulure de moins... Que croyait-il cet idiot d’arméloque. Les yeux de Ielena le fixèrent. C’était lui. Elle allait le tuer. Ils échangèrent quelques sorts, puis le sérieux arriva : «Ectoparasita»

Touche, touche pas ?:
 

Le mal de crâne de Ielena et sa fatigue n'arrangeant rien. Sa main épuisée tremble légèrement. Elle vise parfaitement. Celui qui l'a attaqué, est à terre mais le contact est rompu. Tout son sang n'a pas été absorbé au maximum. Il est au sol mal en point. Ielena s'approche alors de lui. Il agonisse. Le sang sort de tout ses pores de peau. L'image aurait presque été jolie. Le blanc de la neige immaculée venait d'être tachée par le liquide impropre et vermeille de cet homme. Elle s'accroupit près de lui et murmura : « Tu pourrais mourir comme ça, lentement ou devrais-je abréger tes souffrances ?» Elle fixait son visage ensanglanté qui trahissait sa souffrance. La haine qu'elle ressentait pour cet envahisseur était à son paroxysme. C'était réellement une étrange sensation que d'avoir le pouvoir de vie ou de mort. Plein de sentiments contradictoires se mêlaient. L'envie, le pouvoir et quelque part, bien au fond d'elle, elle se trouvait faible de céder ainsi. Après tout, si elle le laissait ainsi, si quelqu'un le retrouvait, il pourrait peut-être survivre... Avec des si, on mettrait pré-au-lard sur un balais.


Dernière édition par Ielena M. Dolohov le Lun 21 Jan 2013 - 16:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 1:42

Le membre 'Ielena M. Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 14:20

C'est un regard plein de gratitude qu'elle lançait à cette jeune médicomage qui déjà repartait. Un soupir de soulagement échappa à Alexianne, heureuse de croire que tout était arrangé pour Murphy. Et le soulagement fut encore plus intense lorsque, assourdie par le bruit de cet artefact tenu par Wilhelmina, les mains sur les oreilles, elle entendit un peu plus le cris déchirant des dragons qui fuyaient. Les yeux levés au ciel, Alexianne retira lentement les mains de son visages et souriait presque, persuadée que tout était fini, et dans ce réconfort elle se laissa tombée un instant dans la neige.
Je rentrerai à la maison se disait elle, je vais me marier, je vais quitter cet enfer et me marier et ne plus jamais vivre rien de tel à nouveau ! Mais déjà un transplanage se fit entendre un peu plus loin et l'homme apparu se précipita vers la Salamander avec une angoisse sombre sur le visage. Le QG était pris... Alexianne se fichait bien du QG, du port et de la faction au final, et pourtant, cette annonce lui fit l'effet d'un poignard dans les entrailles. Si le Qg avait été pris, cela signifiait que l'ennemi prenait l'avantage, et qu'eux, pauvre dizaine de sorcier perdus dans la neige de ce foutu village, avaient peu de chance de se sortir vivant d'ici face à un ennemi galvanisé par la victoire. Ils allaient mourir. Si Alexianne n'avait pas encore réalisé que la mort était possible, des frissons témoignaient à présent de sa prise de conscience. Elle pouvait mourir ce soir et cette idée avait l'horreur d'être implacable et absolue.

Elle n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps puisque déjà le sol éclata, projetant dizaine de débris en toute direction, suivi de plusieurs sort qui fondaient sur eux déjà et Alexianne de réaliser qu'elle pouvait même mourir dans la seconde.
Vesperion, d'un geste ferme et vif la tire derrière elle et abat de sang froid l'un de leurs ennemis. Les duels font rage tout autour d'eux mais Vesperion peut tout de même lui glisser un nouvel appel à l'attaque. Par Merlin oui qu'elle voulait vivre, oui, elle avait peur, elle avait terriblement peur de mourir. A ce moment elle découvre que Murphy n'est pas rétabli comme il lui plaisait de le croire pour se causer moins de soucis, et elle tient encore à le soutenir même si dans un horrible égoïsme qu'elle arrive encore à se reprocher, elle tend à le considérer comme un handicape, alors même que cette blessure, lui a été causé à cause d'elle. Mais elle ne le lâche pas.
Elle n'a pas le temps de voir arriver le sort qui vient vers eux que déjà, Murphy la pousse sur le côté et Alexianne, avec Vesperion qu'elle a entraîné avec elle, s’effondre dans la neige et aperçoit d'un regard en arrière Murphy qui va lui aussi s’effondrer sur le sol, frappé par le sort.

Alexianne a tout juste le temps de se relever pour courir vers Murphy qu'un nouveau sort les assaille.

Dé 1:
 

Dans un élan d'orgueil, Alexianne est persuadée de n'être pas visée mais alors qu'elle entreprend de continuer sa course vers son fiancé, elle sent la choc du sort sur son flanc et va se fondre dans la neige à son tour. Un seul regard lui suffit à comprendre que Vesperion l'a suivi également.
Sa tête lui pèse d'une douleur lancinante mais elle se rend bien compte qu'elle n'a pas de temps à perdre, car elle entend s'approcher les pas de deux américains. Elle récupère sa baguette en vitesse, la tend vers l'ennemi et prononce l'imprononçable. Elle ne veut pas mourir.

Dé 2:
 

"Avada..."
En un mouvement frissonnant, sa baguette s'envole, et le peux de conviction qu'elle avait mise dans ce début de formule partit aussitôt avec elle. Elle était presque rassurée, mais quand elle refit volte face, elle découvrit l'ennemi beaucoup trop proche. Ne pas mourir, ne pas mourir. Elle ne réalisait pas encore tout à fait qu'elle était à sa merci, son coeur s'accélérait tout juste.
Ils restèrent peut être l'espace d'une seconde, une seconde qui avait parue durer des heures, à se regarder dans les yeux mais tout alla plus vite à l'instant où Alexianne fit un mouvement pour se lever et fuir, et dans ce mouvement elle entendit tout en comprenant ce que cela impliquait, le cri de cet homme.
" SECTUSEMPRA !"
Elle entend cette déchirure à venir, mais sans baguette elle ne peut rien faire, rien d'autre que de courir. Alors elle coure et prie intérieurement pour courir plus vite que le sort mais la seconde suivant elle s'écroule dans la neige, une douleur vive à l'épaule qu'elle n'a pas encore le temps de pleinement ressentir alors qu'elle est étouffée dans le froid.
Elle ne se rend compte des conséquences seulement quand elle aperçoit la traînée de son sang dans la neige puis la blessure, qui n'est pas si importante que ça. Elle ne mourra pas maintenant, seulement dans quelques secondes alors que l'américain se rapproche déjà, peut être. Il visait le cou, certainement, mais heureusement, son épaule lui servirait moins que son cou pour sa survie. Et la voilà qui se met à pleurer sans bouger, persuadée d'être finie.



Dernière édition par Alexianne de Keroual le Lun 21 Jan 2013 - 14:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 14:20

Le membre 'Alexianne de Keroual' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Isis Lestrange
Dark Pipou
Messages : 2305 Crédits : Home made
Age du personnage : 24 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Archéomage et ethnologue attitrée des Héritiers
Faction : Les Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Une loutre, mais elle ne peut plus l'invoquer depuis quelques temps
Epouvantard : Un bain de sang, trauma de son enfance au manoir Malefoy pendant la guerre
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 21 Jan 2013 - 18:49

Un doigt enfoncé dans l’oreille, les yeux fermés et les sourcils plissés, Isis tentait de rassembler ses esprits à défaut de réussir à étouffer le sifflement strident qui lui vrillait encore les tympans. Grâce à Wilhelmina, les dragons étaient désormais en fuite. Leurs silhouettes menaçantes n’étaient plus que deux points noirs se perdant à l’horizon, à peine éclairées encore par la lueur des flammes qu’ils laissaient derrière eux et qui continuaient d’embraser la forêt interdite. Le combat pour libérer Pré-au-Lard du joug Phénix était loin d’être terminé pourtant, Isis le savait. Les crépitements de la bataille persistaient d’ailleurs à leur provenir depuis des points plus éloignés. Au cœur de la nuit, les Héritiers se battaient toujours, luttant sans relâche pour préserver les idéaux qui avaient fait la grandeur de leur nation ces vingt dernières années. L’accalmie actuelle qui leur permettait à tous de souffler quelques secondes n’était que passagère, et comme pour donner raison au sentiment de la Lestrange, deux cracs sonores précédèrent la terrible nouvelle qui s’abattit sur eux comme une chape de plomb. L’entrepôt des Salamander était tombé aux mains ennemies. Le QG de leur faction avait cédé devant la déferlante américaine. Il n’y avait pas de mot assez fort ou assez effroyable dans la langue anglaise pour décrire la haine qui se déversa alors dans les veines de la jeune professeure. Ses doigts se serrèrent en deux poings tremblants. Elle n’eut même pas un regard pour sa petite cousine ou son amie, ces deux silhouettes rassurantes qui se tenaient pourtant à ses côtés. Toutes ses pensées étaient tournées vers la destruction et les mille tourments qu’elle rêvait d’infliger à ces traîtres, ces perfides, ces immondes lâches qui avaient osé vendre leur âme à une cause qui lui donnait envie de vomir. Ils ne méritaient que la mort, tous autant qu’ils étaient, et une tombe à ciel ouvert, sans nom, sans distinction aucune, sans hommages et sans espoir de jamais les retrouver.

_ Avada Kedavra !

Ces deux mots fut tout ce qu’elle parvint à rugir dans sa fureur quand l’ennemi se présenta à nouveau devant eux. Pas de pitié pour la vermine. Jamais.


    La protection tient-elle ?
    Oui & oui :
    Adieu Phénix.
    Oui & non : L’homme visé s’écroule au sol quelques instants, complètement sonné, mais il se remet debout en titubant. Concentre-toi joli serpent, tu te laisses surmonter par tes sentiments.
    Non & oui : L’homme parvient à parer.
    Non & non : Même chose.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


They're going to bitch about me anyway,
so I might as well give them something to bitch about.


Dernière édition par Isis Lestrange le Lun 21 Jan 2013 - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

ϟ PRO PATRIA MORI ϟ EVENT FINAL ϟ Groupe I
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs