[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande...



 



[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande...
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Tour des Médias
Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Lun 30 Juil 2012 - 14:31

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... 348h7o8 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... 21dr8lv
© anichu90v2 (livejournal) & Cain

Juillet 2020

Première mission. Wade avait plus que hâte, il fallait qu’il déchire tout. Echec non autorisé ? Cela allait de soit, ce mot ne faisait pas partie de son vocabulaire de toute façon. Flint ? Ce nom lui disait quelque chose, un ancien Poufsouffle de deux ans son aîné s’il se souvenait bien. Ça ne devrait pas être trop compliqué pour mener la mission à bien. Il fallait juste qu’il évite de trop jouer à la tête brulée. Enfin, lors des dernières soirées mondaines, il s’était plutôt bien tenu… Et par bien tenu, il voulait bien sûr dire que cette fois, il n’y avait eu que la perruque de la vieille miss Dunphy qui avait pris feu, les boissons gazeuses qui étaient entrées en ébullition et éclaboussé tout le monde et… Très bien, il s’était, encore une fois, mal tenu, et avait, encore une fois, promis à sa mère que ça ne se reproduirait plus. Que pouvait-il y faire ? C’était sa nature, il avait essayé de changer mais ce changement était d’un ennui total. Cependant, Wade, avant de s’endormir, s’était engagé à être sage le lendemain, lors de la mission. Il fallait qu’il fasse bonne impression puis il fallait que les rangs des Héritiers grossissent et pour cela, s’il devait refouler ses pulsions farceuses et téméraires, il le ferait. Ou du moins, il essaierait.

Le lendemain, Wade se réveilla en sursaut. Il n’était pas en retard, c’était déjà cela. Le soleil était apparu, ce qui le fit sourire. Il faisait beau pour un jour de mission. Bon présage ? Wade l’espérait. Ça changeait des jours brumeux et pluvieux.
Il pouvait apparaître comme quelqu’un de totalement désordonné mais c’était tout le contraire : Wade avait prévu minutieusement sa matinée. Tout était minuté et tout était respecté. Pourtant, il avait toujours peur d’être en retard, même s’il savait pertinemment que ce n’était pas le cas. Il avait cette boule au ventre qui lui barrait la gorge lorsqu’il voulait avaler quelque chose et ça serait ainsi jusqu’à qu’il arrive au lieu de rendez-vous à l’heure convenue.
Comme Caïus leur avait recommandé, il avait contacté Allen Melmoth par hiboux. Celui-ci avait proposé de leur fournir, à Emmett et à lui-même, des badges de personnels d’entretien qu’il leur ferait passer au QG des Héritiers avec des cheveux. Pour le polynectar, Emmett devait s’en occuper, sa mère étant une maîtresse de potion, comme toute O’Ryan qui se respecte. C’était parfait, les badges devaient être arrivés, la potion devait être prête, il n’y avait qu’à les récupérer. Emmett et Wade avaient convenu le jour de l’infiltration par hiboux. Il fallait auparavant qu’ils se retrouvent au QG pour récupérer les badges.

Wade se transplana au port, dans un coin sombre entre deux entrepôts. Il essayait toujours de changer les endroits où il se transplanait pour ensuite aller au QG. La prochaine fois, il tenterait de se transplaner dans la Tamise, pour voir. Quoiqu’il serait trempé jusqu’aux os et gèlerait en quelques secondes. Peu importe, pour le moment, il devait se concentrer pour la mission. Peut-être devait-il même changer la manière dont il marchait ? Il avait le dos droit, peut-être était-ce trop caractéristique des sang-purs ? Soudainement, il se rendit compte qu’il devrait se glisser dans la peau d’un agent d’entretien. Un agent d’entretien. Il n’avait pas vraiment réalisé jusque là. Comment est-ce qu’ils se comportaient en général ? Wade ne leur avait jamais réellement accordé d’attention jusque là, ce n’étaient que de misérables sang-de-bourbe pour la plupart du temps qui ne méritaient pas vraiment qu’on s’attarde sur eux. Le dos voûté semblait être un bon commencement. Il avait tout de même pensé à mettre des vêtements usés, laissant de côté ses pulls en lin lunaire. De toute façon, en théorie, ils pourraient récupérer les uniformes dans la Tour et ainsi, être discrets.
Toutes ces pensées traversaient son esprit lorsqu’il parcourait le tunnel qui menait au QG. Il commençait à paniquer. Avait-il tout préparé correctement ? Il y avait de la nourriture, des vêtements de rechange et une fiole de potion pour nettoyer les blessures dans son havre-sac. Sa baguette se trouvait dans la manche de son gilet sombre. Tout était là. Il entra dans le QG. Emmett était déjà là. Lui, d’après le cadran de l’horloge qui se trouvait dans la pièce, était pile à l’heure.

« Hey ! Tu es prêt ? » Pas le temps pour les présentations, ils se connaissaient déjà de vue, puis avaient de la famille en commun, cela devait suffire n’est-ce pas ? Il fallait qu’ils arrivent assez tôt à la Tour pour passer pour de réels employés arrivant à l’heure où ils commençaient habituellement. « Est-ce que tu as trouvé les badges ? Ils devraient être dans une enveloppe scellée. » Wade sourit pour paraître détendu mais il ne cessait d’essayer de se représenter les agents d’entretien. Il devrait se mettre dans la peau de ceux qu’il méprisait tant. Génial, il avait hâte… « Est-ce que tu as un plan ou on improvise ? »





Dernière édition par Wade Storm le Sam 8 Déc 2012 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Dim 5 Aoû 2012 - 19:56

    Spoiler:
     

    La lumière jaune des bougies donnait une ambiance sombre à sa maison. Les rideaux ouverts laissaient entrer la lumière naturelle de la lune, mais Emmett ne s'y intéressait pas. La nuit, le clair de lune, les étoiles, c'était pas son truc. Il laissait ça aux romantiques infinis, aux filles et aux erreurs de la nature qu'on appelait les homosexuels. Son attention focalisée sur le parchemin entre ses mains le rendait hors d'atteinte aux distractions, comme par exemple le nouvel exemplaire de « Quel Balai Choisir ? » qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de lire, ou la radio qui diffusait des chansons de jazz, un style de musique qu'il abhorrait particulièrement. Ses yeux repassaient sans arrêt sur les mots de Caïus Salamander, dont le statut de chef ne seyait guère. Pour une première mission, le jeune Flint devait s'avouer insatisfait. Il ne s'agissait pas des dangers de l'infiltration, ni même de devoir s'infiltrer, il s'agissait simplement de l'illogique de la situation. N'aurait-il pas été plus convenable de donner cette mission à Allen, qui avait directement accès à la Tour des Médias, plutôt que de demander à deux outsiders de le faire ? C'était dans ces instants que le constructeur de balais comprenait enfin pourquoi tout le monde semblait critiquer le chasseur de dragon renommé. Ses choix étaient souvent curieux, incompris. Que se passait-il dans sa tête pour qu'il leur donne une mission pareille ? Encore que, si Emmett avait dû assister un journaliste dans la mission, il ne serait pas posé de questions, mais il savait que le nom de famille Storm était associé au Zoo magique et de fait la curiosité du jeune homme s'éveillait. Ça n'avait absolument aucun sens, mais il savait qu'il n'avait pas d'autre choix que celui d'obéir. Obéir et réussir. Avec ces deux verbes en tête, il s'endormit.

    C'est le bruit d'un bec cognant sur une fenêtre qui réveilla Emmett. La correspondance avec Wade se passait tranquillement, petit à petit, les deux jeunes hommes mettaient un plan en place. C'était dangereux, rien ne leur disait que leurs hiboux n'étaient pas interceptés en vol, mais leurs emplois du temps respectifs les empêchaient de se voir avant le moment propice, ils n'avaient donc d'autre choix que de communiquer par lettres. Les cheveux en batailles et les paupières mi-closes, le Flint ouvrit la fenêtre de la cuisine pour laisser entrer l'animal. Pendant qu'il lisait la lettre, le hibou se déshydratait dans le bol mis tout naturellement à disposition pour eux. Apparemment, Allen avait réussi à se procurer tout ce qui leur serait nécessaire. Les badges, les cheveux et les uniformes seraient à récupérer au QG au moment venu. Emmett quant à lui, devrait s'occuper du polynectar. Il ne savait pas si la réserve du QG en était toujours pourvue ou non, mais au lieux de demander, il irait trouver directement sa mère qui avait elle-même une réserve. Elle avait beau avoir reniée sa famille, elle restait une O'Ryan et se devait donc de garder son lien avec les potions. Il était sûr de pouvoir s'en procurer. Selvina ferait tout pour aider son seul fils.

    Il était tôt, remarqua-t-il en regardant sa montre. Aussi n'eût-il pas besoin de se presser. Manger, prendre une douche s'habiller ... le rituel du matin pouvait se passer comme d'habitude. Les changements de routine ne le dérangeaient pas plus que cela, mais il était toujours appréciable de voir que certaines choses ne changeaient pas. Lorsqu'il fut fin prêt, il transplanna jusqu'à la maison familiale qu'il évitait comme un sang-pur coincé du cul éviterait la morbinite. Sa mère l'accueillit avec toute sa joie habituelle. Les étreintes, les bisous, tout y passait et Emmett haïssait chaque minute passée en présence de ses parents. Sans passer par quatre chemins, le jeune homme entreprit de demander à sa mère de lui donner quatre fioles de polynectar. Deux pour lui, deux pour Wade. Avec la potion, le temps leur serait compté, il fallait donc faire attention et prendre le plus de réserves possibles. Il n'y en avait malheureusement plus que deux. Les nouvelles fioles n'arriveraient que d'ici quelques jours, puisque la potion était encore en préparation. Deux. Une chacun. Une seule heure pour accomplir la mission donnée par Caïus. C'était mieux que rien. Remerciant ses parents, il disparut dans un CRAC sonore pour réapparaître quelques instants plus tard devant le hangar des Salamander. Là, il descendit jusqu'au QG en passant par le passage secret situé à l'intérieur. Il était un peu avance, mais cela lui permit de récupérer le colis d'Allen qui les attendait dans un coin. Le colis et l'enveloppe. Il porta le tout jusqu'à une table au centre de la pièce et ouvrit le tout, sans attendre Wade. Il arriverait bien assez tôt et sis tout était prêt à son arrivée, ils n'auraient plus qu'à avaler la potion et prendre la direction de la Tour.

    « Hey ! Tu es prêt ? » La voix de Wade l'interrompit avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit. Emmett releva la tête et à la question de son compagnon, il se contenta de faire glisser l'enveloppe dans sa direction. « Les badges et les cheveux doivent être à l'intérieur. Quant au plan ... espérer qu'Allen s'est bien débarrassé des propriétaires des cheveux, trouver la salle de diffusion et espérer que personne ne nous bloquera l'accès et surtout que personne ne remarque le spot sur l'ordre de diffusion. Éviter de se faire prendre ou tuer aussi, ce serait pas mal. Sinon non, on improvise. » dit-il tout en ouvrant le colis devant contenir les uniformes. Une fois les vêtements posés sur la table, il sortit de sa poche les deux fioles de polynectar. « Il n'y en avait plus que deux. Il faudra faire vite. » Il ne savait pas où se trouvait la réserve des Héritiers, il ne pouvait donc pas voir s'ils en avaient à disposition, mais ce n'était pas grave. Avec ou sans, ils réussiraient.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Aoû 2012 - 20:09





Bon. Peut-être n’était-ce qu’une façade mais Emmett ne semblait pas franchement motivé par la mission. Peu importe, ils savaient tous les deux qu’il fallait absolument la mener à bien. Wade ne faisait que de se répéter mentalement la dernière phrase, comme pour essayer de ne pas montrer son excitation, de se concentrer et surtout, d’oublier le fait qu’il devrait se glisser dans la peau d’un agent d’entretient. Mais le sourire lui vint aux lèvres sans qu’il le veuille dès qu’il eut vu l’enveloppe scellée sur la table. « Les badges et les cheveux doivent être à l'intérieur. Quant au plan ... espérer qu'Allen s'est bien débarrassé des propriétaires des cheveux, trouver la salle de diffusion et espérer que personne ne nous bloquera l'accès et surtout que personne ne remarque le spot sur l'ordre de diffusion. Éviter de se faire prendre ou tuer aussi, ce serait pas mal. Sinon non, on improvise. » Wade hocha la tête, de manière à montrer son approbation. L’improvisation, c’était dangereux, mais généralement, Wade faisait très bien avec. Emmett ouvrit le colis avec les uniformes de couleur gris terne, où les noms des propriétaires étaient gravés sur des plaques en fer. Le jeune homme ne put s’empêcher de hausser son sourcil droit. Son sourire avait disparu en une seconde. Ses inquiétudes semblaient d’autant plus fondées qu’il se trouvait en face des uniformes que les sang-de-bourbes avaient auparavant porté. Avaient-ils été nettoyés ? Il eut un haut le cœur qu’il essaya de cacher, difficilement. Emmett sortit deux fioles de sa poche. « Il n'y en avait plus que deux. Il faudra faire vite. » En effet, le temps pressait. Wade n’avait jamais goûté à du polynectar auparavant mais il n’avait pas hâte de se lancer. Peu importe, pour le bien des Héritiers, il faudrait prendre sur soi.
Wade s’avança pour prendre le premier uniforme qui lui tomba sous la main, celui d’un dénommé Zayne Uppervill, le cheveu qui correspondait ainsi qu’une fiole de potion. « Je pense qu’il est plus prudent qu’on change nos vêtements avant de boire la potion, au cas où on se glisserait dans la peau d’un agent à la carrure d’elfe à taille humaine… » … Ou à la carrure de troll. Après s’être retiré dans une autre pièce pour se changer, Wade constata que Zayne semblait être bien plus en chair que lui. Il était réellement ridicule, avec cet accoutrement trop large. Il avait plus que hâte de boire le polynectar pour se sentir enfin confortable, ou du moins, pour ne plus se sentir aussi petit dans des vêtements de géant. Le confort était impossible à atteindre à son avis, surtout s’il devait entrer dans la peau de quelqu’un se trouvant au plus bas de l’échelle sociale qu’il méprisait au point de les ignorer totalement. Il grimaça puis soupira de résignation.
Le jeune homme ouvrit la fiole et sentit le contenu. Il n’aurait pas du. Cette odeur lui donnait des haut-le-cœur, c’était comme s’il respirait une marmite d’œufs pourris. Sachant qu’il ne se lancerait pas s’il attendait plus, il avala la potion d’une traite puis grimaça. C’était pire que ce qu’il avait pu imaginer. Il avait le sentiment que les organes de son abdomen et de son torse changeaient de place, que sa peau se retirait de sa chair et que ses ongles et ses yeux allaient tomber. Il essaya de se retenir quelque part, mais il ne put et tomba à terre. Il avait une migraine insupportable et ses membres étaient douloureux, comme s’il avait des courbatures après avoir marché pendant plus d’un mois. Il se sentait nauséeux, surtout avec les relents qui s’échappaient de la fiole, vidée mais tout de même imbibée de l’odeur du polynectar. Les secondes lui parurent interminables alors que sa transformation se poursuivait. Ses cheveux de jais disparaissaient petit à petit pour laisser place à une calvitie naissante et ses membres s’épaississaient lentement. Wade avait l’impression d’être torturé puis soudainement, tout prit fin. Il regarda ses mains, ses jambes. Il n’était plus dans le même corps. Ce n’était plus lui. Il n’avait plus ses lèvres charnues, ni ses yeux qui pouvaient lancer ce regard noir fatal, ni son corps musclé grâce aux nombreuses parties de Quidditch jouées quelques mois plus tôt lorsqu’il était encore à Poudlard. Il était encore plus grand, d’apparence à la fois insensible et blasée mais avec une lueur paternelle dans ses yeux tombants. Par Merlin en chaussons à tête de licornes, Zayne était réellement mal doté. Pour quelqu’un qui devait être agent d’entretien, il semblait être lent dans ses mouvements et peu sportif. Peu importe. « Bonjour ? Bonjour. Bonjour ! Hum. Bonjour… » Ah, il l’avait enfin, la voix de Zayne. Enfin, semblait-il. Il l'avait imaginé d’un timbre grave différent du sien, beaucoup plus mâture, et il devait se forcer pour ne pas parler avec sa voix habituelle. Cependant, le jonglage entre les deux se faisait plutôt facilement. Il fallait juste ne pas oublier de modifier sa voix. Mais il n’y avait pas de temps à perdre. Il rangea les vêtements dans son sac puis rejoignit Emmett dans la salle principale d’un pas lourd, où il trouva un inconnu qu’il devinait être son compagnon. D’une démarche qui lui était étrangère, Wade s’approcha de la table où était posé le badge de Zayne puis accrocha celui-ci sur son uniforme. « Allons-y. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils se transplanèrent près de la Tour des Médias, à l’abri des regards indiscrets. Il lança un sort d’invisibilité pour les moldus à Emmett puis attendit que celui-ci en fasse de même. Ils se transplanèrent alors aussitôt sur la plateforme de la tour. Un agent de sécurité s’approcha et reluqua d’une mine perplexe les badges des deux héritiers.

Dé:
 
Spoiler:
 




Dernière édition par Wade Storm le Sam 8 Déc 2012 - 11:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Aoû 2012 - 20:09

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Mar 11 Sep 2012 - 16:30

    Debout dans une pièce adjacente, Emmett observait sa fiole. S'il était un bon fabriquant de potions, c'était surtout à cause de son héritage de O'Ryan. Mais s'il savait faire cuir des ingrédients, ça ne voulait pas pour autant dire qu'il aimait boire le produit final. Tellement de potions et la majorité d'entre elles étaient absolument imbuvables, particulièrement infâmes et évidemment, le genre de truc qu'on ne pouvait pas vomir. C'était bien dommage, parce qu'en voyant la couleur du polynectar une fois les cheveux ajoutés lui donnait déjà envie de cracher tripes et boyaux. Putains de sangs-de-bourbes. Son horrible uniforme était beaucoup trop grand en longueur et beaucoup trop petit en largeur, laissant supposé que son véritable propriétaire était d'une carrure peu imposante, mais le dépassait bien d'une tête. La grimace de dégoût s'accentua lorsque son regard se posa sur la plaque où son nom apparaissait. Vinny Drent, c'était quoi cette appellation ? Y avait pas à dire, Emmett Flint c'était déjà beaucoup plus classe. Pinçant son nez, il avala le contenu de sa fiole cul sec. La couleur rouge virant sur le marron et la texture un peu grumeleuse ne disait rien qui vaille, mais le goût était absolument immonde. Son estomac se retournait rien qu'à l'idée de savoir quel goût ça avait, c'était horrible et c'était tout ce qu'il y avait à savoir. Et le pire, dans tout cela, était que ce n'était que le début.

    L'immondice se propageait et il dut se tenir au mur pour ne pas tomber. L'effet de la transformation n'était pas des plus agréables. Il avait l'impression que ses entrailles se déchiraient, que les os de ses jambes allaient se déboiter tellement ils s'étiraient et il sentait ses muscles des bras fondre comme la neige au soleil. Les minutes lui paraissaient interminables, mais lorsque tout fut enfin fini, il se tint droit, dégoûté à l'idée de se regarder dans le miroir pour voir à quoi il ressemblait. Lorsqu'il s'approcha de son reflet, il gémit. « Oh génial, j'ai la gueule d'un ancêtre. » Ses cheveux bruns avaient disparus, laissant place à une chevelure de paille et grisonnante. Quoi ? Les sang-de-bourbes ne gagnaient pas assez d'argent pour pouvoir se payer un rendez-vous chez le coiffeur ? Eurk. Les moldus et les nés-moldus ne cesseraient jamais de le dégoûter. Dire qu'il était censé agir comme lui. Comment était-il censé savoir comment ce mec parlait ? Il ne l'avait jamais vu, ne l'avait jamais entendu et ce n'était certainement pas dans ses plans futurs.

    À présent de retour dans la pièce principale, Emmett attendait son coéquipier qui arriva bien vite sous une apparence déjà un peu plus respectable que la sienne. Sans plus de discussion, ils transplannèrent jusqu'à la Tour des Médias. Imposante et d'une architecture impressionnante, le jeune Flint, ou plutôt le vieux Drent se sentait bien petit par rapport à cette tour. Et l'oeil en son centre le rendait nerveux. Sans prendre le temps de faire une introspection sur ses sentiments, il suivit Wade. « Même pas à l'intérieur qu'ils sont déjà en train de nous faire chier. » Marmonna-t-il à l'intention de son équipier avant de faire un pas en direction de l'agent de sécurité. Un coup d'oeil à son badge d'identification et Emmett passait déjà à l'action. « Eh bah Elric, tu nous reconnais pas ? » dit-il alors en essayant d'imiter la voix de son alter ego.
    Dé:
     


    Oh cher Flint ... l'action rapide n'est jamais une bonne idée, à moins d'avoir beaucoup de chance. Et apparemment, Emmett n'en avait pas. La voix déraillé qu'il avait pris ne correspondait apparemment pas du tout à celle de l'homme dont il usurpait l'identité et l'agent de sécurité l'avait remarqué. Tirant sa baguette de sa ceinture, il la pointa sur les deux héritiers. « Donnez-moi vos baguettes ! » Sérieusement ? Il était en train de les menacer et s'attendait à ce qu'ils obéissent ? Fils de banquier, Emmett savait qu'à Gringotts la baguette servait de justificatif d'identité, mais ici, ça servait à quoi ? Juste à les rendre sans défense. Et le problème c'est qu'il ne pouvait ni donner sa baguette, ni jeter un sort pour neutraliser ce crétin, parce que dans les deux cas, ce serait les foutre dans la merde. Il avait bien une idée, mais comment la communiquer à Wade sans que l'autre ne l'entende ? La bulle de silence était géniale, mais Elric les attaquerait. Blergh, tant pis. « Plaque-le au sol ! » lança-t-il alors en espérant que le fils Storm agisse au quart de tour. Emmett l'aurait fait lui-même, mais vu sa carrure avec ce corps, il aurait vite fait de se casser un os et de se faire vite maîtriser. Par chance, Wade obéit bien vite et lorsque l'agent fut au sol, il agrippa le poignet de son équipier pour s'éloigner de leur victime. Une fois derrière et avant que le garde ne puisse s'attaquer à eux, Emmett sortit sa baguette. « Oubliette ! » Il était loin d'être doué avec ce sortilège, il n'était ni oubliator, ni un habitué du sort d'amnésie, aussi ne savait-il pas si cela avait fonctionné, mais il ne voulait pas attendre pour voir. À l'intérieur, tout semblait calmer. Personne n'avait rien vu, rien entendu. Du moins c'est ce qu'il espérait.

    C'est la statue du Lord qui les accueillit et Emmett fut réduit au silence. Ce n'était pas comme s'il était en train de parler, mais ... s'en était presque religieux de le voir ainsi. Inspirant fortement, il darda son regard sur les côtés. C'était foutrement organisé leur truc. N'étant jamais venu, il ne savait pas quoi faire, mais quelque chose lui disait qu'ils n'avaient pas le droit de faire quoique ce soit avant d'être passé par les guichets et vu ce qui s'était passé la dernière fois qu'il avait ouvert la bouche ... « Hum, tu t'occupes du guichet et de peu importe ce qu'il faut faire ? Dis-leur que je suis malade et que je suis pas encore passé chez un médicomage ou je sais pas quoi. J'essaye de voir dans quelle direction il faut aller. » Ca avait l'air d'être fléché, mais il ne pouvait pas s'approcher d'un endroit sans qu'un elfe de maison ne pose sur lui ses yeux méfiants et globuleux. Autant y aller au pif.

    Dé:
     

    tête du monsieur:
     


Dernière édition par Emmett H. Flint le Mar 11 Sep 2012 - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Mar 11 Sep 2012 - 16:30

Le membre 'Emmett H. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Dim 7 Oct 2012 - 10:33





« Eh bah Elric, tu ne nous reconnais pas ? » Tiens ? Lui-même, il n'y avait pas pensée à celle-là.  Enfin, ça ne pouvait qu'être bénéfique non ? Non. Au vu du visage du garde, cela n'était pas bénéfique. Pas bénéfique du tout. Peut-être  que le problème se posait au niveau de la voix ? On aurait dit celle d'un malade qui avait passé toute sa vie à avoir un rhume... Enfin, peut-être que le garde ne s'appelait pas Elric non plus. Peu importe, Wade n'eut pas vraiment le temps de réfléchir plus sur la seconde hypothèse, le garde leur ordonnant brusquement de lui donner leurs baguettes. Une bouffée de colère s'était formée dans l'être du jeune homme. Comment parlait-il à des sang-purs ? De quel droit s'adressait-il à eux de ce ton ? Seul le fait qu'il soit dans la peau d'un sang-de-bourbe l'empêchait d'agir et de rappeler à ce vulgaire garde où était sa réelle place. Que faire ? L'immobiliser avec un sort imprononcé semblait être une bonne solution. Mais si le garde était alerte et saisissait la baguette avant qu'il aie fini de prononcer mentalement sa formule ? Emmett semblait avoir eu une autre idée plus rapidement. « Plaque le au sol ! » Sans se faire prier, Wade s'exécuta sans y aller d'une main morte. Un coup de poing en plus pour le mettre k.o. ? Non, le garde était déjà assez sonné comme ça, laisser des indices de leur altercation serait peu judicieux. « Oubliette. » Est-ce que ça avait fonctionné ? Wade n'en avait aucune idée mais l'horloge tournait et la potion ne tiendrait qu'une heure. Et encore, il avait entendu dire qu'elle ne tenait que cinquante huit minutes en réalité, les deux minutes suivantes, la réelle apparence faisait son apparition par petits morceaux. Quelle une ça ferait si on apprenait que deux Héritiers issus de familles tout à fait respectables avaient forcé la Tour des Médias ? On crierait au scandale, on hurlerait que c'était un acte de terrorisme. Il valait donc mieux faire les choses discrètement. 

Le Lord. Son imposante carrure, cette aura qui s'échappait de son être, son charisme saisissant. Wade inspira profondément, de manière solennelle et extrêmement respectueuse, comme à chaque fois qu'il se trouvait en face d'une représentation du Lord.  « Hum, tu t'occupes du guichet et de peu importe ce qu'il faut faire ? Dis-leur que je suis malade et que je suis pas encore passé chez un médicomage ou je sais pas quoi. J'essaye de voir dans quelle direction il faut aller. » Cela semblait être une idée foireuse. Enfin Wade n'avait rien de mieux à proposer donc il hocha de la tête et se dirigea vers les guichets. Le jeune homme se retrouva alors en face d'une femme qui ne leva pas le bout de son nez lorsqu'il arriva face à elle. Il s'éclaircit la gorge. Toujours rien. C'est vrai, il n'était qu'un vulgaire agent d'entretien, on ne le voyait pas en tant que probable futur héritier du zoo magique de Londres. On ne l'accueillait pas avec un grand sourire respectueux comme il se le devait. Pas un regard. Il s'éclaircit à nouveau la gorge. Enfin, la guichetière daigna poser ses yeux bleus mornes sur lui. Elle arqua un sourcil, comme se disant « C'est un agent d'entretien qui me dérange, ou je rêve ? ». « Bonjour, euh... Matissa. », salua-t-il maladroitement en déchiffrant la plaque de la guichetière. Il se trouvait que Zayne était myope. « Marissa.Oui, pardon, je n'ai pas mes lunettes aujourd'hui.Tu n'en as jamais eu, Zayne. » Continue comme ça Wade et tu auras l'air encore plus crédible. Au moins, ils se connaissaient et paraissaient même se tutoyer. « Peu importe. Mon collègue, là...Drent.Oui, c'est cela, Drent. Drent n'a pas les clés du local à balais.Comme d'habitude. » Oh par Merlin, quel pot ! L'excuse du médicomage lui avait paru trop invraisemblable, Emmett – Drent – ne semblant pas être particulièrement souffrant dans ses agissements. « C'est vrai, il faudrait que ce soit moi qui les garde... Vu ta mémoire aujourd'hui, j'en doute. » Comment osait-elle ? Elle se moquait de lui d'un ton monotone et posé, et s'autorisait même à soupirer ! « Tu peux me donner le double ? Je viendrais te les rendre à la fin du service. »

Dé:
 

« Tu sais très bien que je ne les ai pas, Zayne. Peu importe, je n'ai pas le temps pour me pencher encore plus sur cette étrange amnésie dont tu fais preuve. Le concierge te les donnera, première porte à droite dans le couloir de gauche.C'est vrai, première porte à droite...Tu oublies encore quelque chose Zayne. Quoi ?Tu ne me demandes pas de vous enregistrer pour aujourd'hui ? A moins que tu veuilles être poursuivi par des elfes de maison surveillants.Oui, bien sûr, enregistre nous Marissa. Où se trouve le local à balais déjà ?Par Merlin Zayne, c'est une blague ? J'ai du travail moi. Tu devrais t'en souvenir, qu'est-ce qu'il t'arrive aujourd'hui ? » Scroutt. Etait-ce une blague lorsqu'elle s'adressait à lui de cette façon ? Certes, son timbre était toujours aussi plat, sans monter dans les aigus ni dans les graves, mais la manière dont elle lui parlait était inacceptable. Wade soupira involontairement. Il fallait rester calme pour ne pas attirer l'attention et ne pas éveiller les soupçons, son comportement était déjà assez étrange ainsi. « Bon, bon, je voulais juste... Être sûr que tu connaissais les locaux par cœur. Tu es employée ici, après tout.Porte voisine à celle du bureau du concierge. Heureux ?Parfait, merci Marissa. » Il fallait se hâter. Quelle vieille excuse avait-il sortie là ? Vraiment ? Être sûre que ladite Marissa connaissait les locaux par cœur ? Et elle avait mordu en plus ? Peu importe, il ne fallait pas trop réfléchir sur la question, ils n'avaient pas de temps à perdre. En faisant signe à Emmett de le suivre, Wade se dirigea vers le bureau du concierge, qui somnolait paisiblement. Il toqua puis entra et en quelques secondes seulement, le concierge leur confia les clés du local à balais où ils récupérèrent le matériel. Aucun elfe de maison surveillant ne semblait être à l’affût du moindre de leur mouvement. « Tu as réussi à savoir à quel étage se trouvent les studios de la TVM ? » Parce que oui, Wade venait seulement de se rendre compte qu'il n'avait pas demandé à Marissa où ces fameux locaux se trouvaient. Ça aurait été suspect tout de même, de la questionner à ce sujet, même si 'c'était pour être sûr qu'elle connaissait les lieux par cœur'.




Dernière édition par Wade Storm le Sam 8 Déc 2012 - 11:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Dim 7 Oct 2012 - 10:33

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Mer 21 Nov 2012 - 20:18

Concentré sur la direction qu'il avait décidé de suivre, Emmett faillit ne pas voir le signe de Wade, mais dans un moment d'intelligence inné, il tourna la tête au moment exact ou son coéquipier lui signalait de le suivre. Sans se faire prier, il se mit en mouvement. Bizarrement, dès qu'ils récupérèrent leurs affaires, plus aucun elfe ne semblait les regarder. C'était vrai qu'un agent d'entretien sans le chariot rempli de ... euh ... à vrai dire il ne reconnaissait que les balais, le reste lui était inconnu, n'était pas vraiment un agent d'entretien. « Tu as réussi à savoir à quel étage se trouvent les studios de la TVM ? » « Non. Dès que je m'approchais d'un panneau les elfes me scannaient. J'ai toujours détesté ces bestioles. Allons à droite. » Y aller au piffomètre n'était pas une très bonne idée, mais ils n'avaient pas d'autre choix. Et avec la chance qu'il avait toujours eu, il était sûr qu'ils trouveraient les studios immédiatement.

Mais la chance était connue pour tourner et lorsqu'ils mirent tous deux les pieds sur le tapis volant montant, ce n'était pas pour accéder aux studios de la TVM, mais les bureaux de Sorcière Hebdo. Il était trop tard pour faire demi-tour. En prenant la place des deux impurs, ils étaient obligés de faire comme eux : nettoyer les locaux. À la différence qu'ils n'avaient pas la journée pour le faire, mais à peine une heure. Les minutes passaient lentement et Emmett se maudissait. « Scrout, c'est pas là. » grogna-t-il sous sa barbe d'ordinaire inexistante. Que faire ? Il ne voyait absolument aucune solution, aussi il se mit en marche et passa entre les bureaux son balais derrière lui en train de nettoyer et en prenant ce que les journalistes lui donnaient à jeter. Si Storm avait suivi son mouvement, d'ici quelques minutes ils auraient terminé et ils pourraient redescendre. Suivant la logique, l'étage du dessous concernerait lui aussi la presse magique. Ils devaient donc retourner dans le hall et prendre la direction opposée. Il lui fallait simplement espérer avoir raison, sinon ils étaient cuits.

Les quelques minutes s'éternisaient malheureusement et lorsqu'ils rejoignirent à nouveau le tapis volant, ils n'avaient même pas fait les bureaux privés. Un coup d'oeil à sa montre lui indiquait qu'ils n'avaient pas le temps. Jetant un coup d'oeil autour, il intima Wade de s'installer sur le tapis volant avant de faire de même. Le temps qu'ils avaient mis en haut semblait être assez bon pour que personne ne remarque leur présence dans ce hall, sauf peut-être la réceptionniste. Qu'est-ce qu'elle avait à les regarder cette gourde ? Ses yeux de fouine louchaient et Emmett mourrait d'envie de lui donner l'adresse d'un super ophtalmomagiste. Heureusement pour tout le monde, il garda la bouche fermée et se contenta de jouer son rôle de vieux sang-de-bourbe en baissant les yeux lorsqu'ils passèrent devant la réception jusqu'aux tapis du côté gauche. En passant, il eut le temps de lire les panneaux et put s'apercevoir que les bureaux de la TVM étaient bien en haut. Passant une main sur son front où perlaient quelques gouttes de sueur, il se tint debout, aux côtés de Wade, le temps d'arriver à l'étage.

L'ambiance était relativement différente de celle qui habitait les locaux de la presse magique et il n'avait aucune idée d'où commencer à chercher. « Il faut croire qu'ils ne connaissent pas la superbe invention qu'est le plan. » marmonna-t-il à l'adresse de son coéquipier. Son balais et son chariot à présent devant lui, il commença à nettoyer les couloirs tout en essayant de regarder à travers les vitres. Ils étaient au bon étage, ne restait plus qu'à trouver la boule de cristal. Plus facile à dire qu'à faire.

Dé 1:
 

Flint attrape le vif d'or et fait gagné son équipe. Les héritiers gagnent la partie. Yes ! Yes ! Yes ! Félicitations. Grand sourire aux lèvres, Emmett jeta rapidement un coup d'oeil aux alentours avant d'entrer et de se précipiter vers la boule de cristal. Il ne leur restait pas plus de quinze minutes, peut-être même moins. Mais à présent, la question était : comment est-ce que ça fonctionne ? « Ok. Tu crois qu'il y a un mode d'emploi intégré à ce truc ? Parce que je sais pas toi, mais la divination ça à jamais été mon truc. » Et pour cause, il ne l'avait pas pris en option. Malgré tout, il sortit sa baguette. Quelque chose lui disait que sans baguette, il était impossible de faire quoique ce soit avec la boule. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la porte s'ouvrit. Scrout ! Pourquoi n'avait-il pas pensé à utiliser un collaporta ? Idiot. Idiot. Idiot. C'était bien pour ça qu'il avait occupé le poste de Gardien dans l'équipe des Poufsouffle.

L'agent de sécurité qu'il avait pensé maîtrisé à leur arrivée se tenait là, baguette pointée sur eux. « Je suppose que vous non-plus vous n'avez pas de mode d'emploi ? » Et sans attendre de réponse, il lança un protego sur Wade et sur lui-même.

Dé 2:
 

« Et maintenant on fait quoi ? »

Dé inutile:
 


Dernière édition par Emmett H. Flint le Mer 21 Nov 2012 - 20:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Mer 21 Nov 2012 - 20:18

Le membre 'Emmett H. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1

--------------------------------

#3 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Sam 8 Déc 2012 - 10:59




Sorcière Hebdo. Il s’était toujours demandé à quoi ressemblaient les locaux du magazine que toutes les femmes dévoraient avec avidité dès sa sortie, suivant parfois à la lettre les tendances modes indiquées. Ce n’était pas ridicule, mais il s’était toujours demandé qui était derrière les pseudonymes, s’ils avaient vraiment un visage ou si les rédacteurs piochaient au hasard des morceaux de réponse dans un chapeau. Cela pourrait être amusant, les horoscopes donnaient parfois l’impression qu’ils avaient été faits de cette manière.
Comme de vulgaires impurs, ils durent nettoyer, balayer, ramasser les déchets des journalistes – si on pouvait réellement les qualifier de journalistes – qui faisaient chauffer les plumes à papotte. Ne pas se plaindre, surtout, ne pas se plaindre, cela ne ferait que d’attirer l’attention sur eux. Wade et Emmett essayaient d’effectuer cela le plus rapidement possible : le temps était compté et il semblait défiler plus rapidement qu’en temps normal. Ils retournèrent hâtivement au tapis volant.

En passant devant Marissa, Wade évita de la regarder, gardant ses yeux rivés sur le sol. L’attention de la jeune femme était réellement dérangeante, elle semblait les sonder de haut en bas d’un air suspicieux, comme si elle sentait qu’il y avait un sharak dans le filet mais qu’elle n’osait pas informer ses supérieurs de l’étrange mémoire défaillante de Zayne de peur de passer pour une gourde profonde.

Tout semblait trop lent. Il n’avait plus de temps à perdre, il devait leur rester au grand maximum une demi-heure pour remplir leur mission et Wade aurait volontiers demandé une heure, voire seulement une demi-heure, de plus pour remplir sa mission correctement. Première mission devait rimer à première victoire. Si elle résultait à un échec, Wade aurait beaucoup de mal à s’en remettre. Peut-être ne s’en remettrait-il jamais. Enfin, il fallait qu’il pense à autre chose. Qu’il installe cette foutue publicité, et rentre chez lui sain et sauf, et surtout, sans avoir été démasqué par quiconque dans la Tour des Médias.
A nouveau, ils durent nettoyer. Wade n’avait jamais deviné que secouer légèrement un balais pour faire semblant de nettoyer était si ennuyant et soporifique. La seule chose qui l’empêchait de s’endormir était l’idée de trouver la boule de cristal. Il fallait rester à l’affut. Et si, dans chaque salle, se trouvait une boule de cristal ? Il se trouvait que non, elle était juste droit devant eux, comme un joyau qui aurait sagement attendu leur arrivée. Sa bouche s’élargit en un grand sourire : elle était là, dans cette vaste salle avec vue sur la Tamise. C’était bien elle, pas de doute là-dessus. « Ok. Tu crois qu’il y a un mode d’emploi intégré à ce truc ? Parce que je ne sais pas toi, mais la divination ça a jamais été mon truc. » Ok. Le sourire de Wade disparut bien plus rapidement qu’il n’était apparu. Divination ? Il n’avait même pas essayé, ayant choisi les Soins des Créatures Magiques dès qu’il eut le droit d’avoir une option. Pourquoi prendre une autre ? C’était un choix naturel d’après lui, puisque son ambition était d’être, un jour, le propriétaire du zoo magique.
« Et si… » Il n’eut même pas le temps de finir sa phrase lorsque la porte s’ouvrit. L’agent de sécurité. Oh, il lui avait presque manqué. Ça aurait été étrange que la mission se déroule sans encombre, trop beau même. De plus, l’agent de sécurité devait être plutôt bon en sortilèges, non ? Si c’était le cas, ils étaient dans la mouise. Wade avait l’impression que cela faisait une éternité qu’il n’avait pas pratiqué les sorts d’attaque ni les sorts d’SMDC qu’il utilisait lors des duels à Poudlard alors que cela ne devait faire qu’un mois en réalité. « Je suppose que vous non plus vous n’avez pas de mode d’emploi ? » Une barrière se forma en face d’eux, Emmett avait eu un bon réflexe. Wade avait aussi dégainé sa baguette. « Et maintenant, on fait quoi ? » Il regarda rapidement autour de lui tandis que l’agent de sécurité commençait à les attaquer avec des sorts divers. Comment sortir de là ? L’agent de sécurité bloquait la porte. Il n’y avait pas d’autre sortie que par la fenêtre. Et tout naturellement, ils se trouvaient dans les étages supérieurs, s’ils sautaient, ils tomberaient de haut. Des balais ? Oui, s’ils faisaient un accio, cela pouvait marcher. Mais où avait-il laissé son balai déjà ? Il ne savait pas, mais il ne perdait rien à essayer. « Accio Balai ! » Rien à l’horizon. Il n’avait pas le temps de réfléchir plus longtemps. « Fais de même avec ton balai et brise les fenêtres, je fais diversion ! »

Wade reporta son attention sur le gardien. Le charme de protection était rompu, il faudrait maintenant se battre en face à face. Bien sûr, Wade ne serait pas du même niveau de l’agent de sécurité, mais il fallait qu’il tienne le coup, peu importe. Expelliarmus. Finit. Protego. Crache-Limaces. Protego. Stupéfix. Protego. Protego. Wade ignorait totalement si les sorts avaient fonctionné mais le but était de maintenir l’agent de sécurité loin d’Emmett le temps que celui-ci s’exécute et que les balais arrivent. Et s’il avait aussi appelé d’autres agents de sécurité en renfort, avant de les trouver ? Il fallait se débarrasser de lui et s’échapper au plus vite. Waddiwasi !

Dé 1:
 

Scroutt, l’agent de sécurité était vraiment bon. « Incarcerem ! » Enfin ! L’adversaire était fermement ligoté, il n’y avait plus qu’à le figer pour qu’il arrête de gigoter et pour être sûr qu’il ne se libérerait pas d’un moyen ou d’un autre. « Stupéfix. » Il prit la baguette de l’agent de sécurité et la jeta à l’autre bout de la pièce, sous le regard furieux de l’agent de sécurité.

Dé 2 inutile:
 

Maintenant, il n’y avait plus qu’à s’échapper… Si les balais voulaient bien arriver avant qu’il y ait d’autres gardes qui débarquent, bien sûr.




Dernière édition par Wade Storm le Sam 8 Déc 2012 - 12:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Sam 8 Déc 2012 - 10:59

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Sam 5 Jan 2013 - 20:14

« Accio Balai ! » Alors là ! Emmett était scotché. Que s’était-il passé dans la tête de bébé Storm pour qu’il fasse appel à un sortilège aussi … inutile ? Ils étaient coincés entre un gardien de sécurité et une fenêtre et lui faisait appel à des balais inexistants ? Les Gryffondor étaient-ils livrés sans cerveau ? Etait-ce vendu séparément ? « Fais de même avec ton balai et brise les fenêtres, je fais diversion ! » Mais pourquoi ? Ils n’étaient pas venus par balais, pourquoi devait-il appeler le sien ? Le jeune Flint avait beau réfléchir, il ne comprenait rien à ce qui se passait. Wade était-il devenu fou ? Ou alors cherchait-il à voler les balais des employés ? C’était déjà une meilleure explication, mais complètement inutile. En attendant, le pauvre gamin se déchaînait avec ses sortilèges. Du plus inutile au plus incompréhensible, mais au moins il essayait.

La bouche entrouverte, Emmett tentait tant bien que mal de trouver une solution à leur problème. Appeler un balais ne servirait à rien et s’il était prêt à tout pour la cause héritière, être poursuivit pour vol de balais en plus d’entrée par effraction n’était vraiment pas dans ses plans futurs. Surtout qu’il n’avait pas besoin de voler des balais pour en avoir chez lui. Il travaillait chez Nimbus, par les couilles de Merlin ! Et sous ses yeux surpris, Wade Storm, gryffondor sans cerveau réussit à maîtriser le gardien d’un incarcerem bien lancé, après avoir loupé un waddiwasi. Logique. Le stupéfix qui suivit fut tout aussi efficace et Emmett put enfin respirer. Pour le coup, les sortilèges que le petiot avait lancé avaient été aussi utiles qu’inutiles, comparé à lui qui n’avait même pas levé sa baguette, à part pour protéger leurs petites fesses. Pour sa défense, un Poufsouffle n’aime pas la violence. Personne n’était censé savoir que ce cliché était … un cliché et un mensonge. Un Poufsouffle se bat pour ses amis et pour sauver sa peau. Lorsque son coéquipier jeta la baguette du gardien, il alla la récupérer pour la briser nette. Plouf, un ennui en moins.

« On a pas de balais, Wade. Maintenant, rappelle-moi de t’engager pour devenir mon garde du corps, le jour où j’en aurai besoin. Et maintenant, une idée ? » C’était pas tout, mais les minutes passaient et ils reprendraient bien vite leurs apparences initiales. Quel sortilège permettait d’intégrer un nouveau programme à la boule de cristal ? Astiquer un balai volant – et non un autre type de balai, il savait, intégrer un sortilège de frein, il savait, intégrer un sortilège de vol, il savait, mais utiliser une boule de cristal le dépassait complètement. Les idées le fuyaient. Et s’il en avait eu une, il n’aurait pas pu la formuler. Un elfe de maison apparut pile en face de lui, juste à côté du gardien. D’un claquement de doigt, cette odieuse créature libéra l’homme des sortilèges qui l’immobilisaient. « Bordel de goule en slip de bain. Vous avez pas bientôt fini de nous interrompre ? » L’elfe s’apprêtait à claquer des doigts une nouvelle fois lorsqu’un deuxième elfe apparut. Ils étaient foutus. Foutous de chez foutus. L’explosion de colère de la part de Papa Caïus allait être spectaculaire. Emmett n’avait pas envie d’être à sa propre place.

Les deux elfes s’apprêtaient à claquer des doigts, mais le Flint n’était pas encore prêt à devenir de la bouffe pour Elfe. « Brachimpotensia » Si le sortilège était efficace sur un elfe de maison, il n’en avait aucune idée et il n’avait pas tellement envie d’attendre pour voir. Sans ménagement, il poussa Wade par la fenêtre et le suivit une fraction de seconde plus tard. Hurlant à gorge déployée, il prit la cheville de Storm par une main et transplanna.

Dé 1:
 

L’arrivée fut plus difficile que prévue. Il s’effondra au sol, le côté droit ensanglanté, son bras et une demi-jambe gisant un peu plus loin. « Scrout à pétard pendu par les couilles. » murmura-t-il avant de perdre conscience. La prochaine fois, il prendrait un balai.


Dernière édition par Emmett H. Flint le Sam 5 Jan 2013 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Sam 5 Jan 2013 - 20:14

Le membre 'Emmett H. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Dim 6 Jan 2013 - 1:01




Les paroles d’Emmett lui rappelèrent la dure réalité. Non, il n’avait pas de balais mais il n’avait pas eu non plus de meilleure idée. Avait-il une solution pour s’échapper ? Si ça se trouvait, c’était comme à Poudlard, le transplanage pouvait être impossible, pour éviter que des petits fouineurs comme eux puissent s’enfuir facilement. De toute façon, il leur restait au moins quelques minutes de plus pour ne pas être démasqués, il fallait croiser les doigts pour réussir à maîtriser cette foutue boule de cristal car si Caïus s’énervait, ça allait faire mal. Très mal.
De nouveau face à la boule de cristal, Wade restait immobile. Comment manipuler ce truc ? Ça marchait peut-être comme une boule de cristal classique, sauf que Wade n’avait jamais été très intéressé par le contenu qui passait à la télévision magique ni par la télévision elle-même et n’y avait que rarement touché. Eh bien il aurait dû, ça leur aurait peut-être été utile dans cette situation de crise. Trop tard, un autre elfe de maison venait de débarquer pour libérer le garde qu’il avait eu tant de mal à immobiliser, puis un deuxième elfe. Pourquoi ne pas inviter tous les autres qui travaillaient dans la Tour des Médias, tant qu’on y était ? Prendre des petits fours au passage, pour qu’ils puissent les manger tranquillement, assis sur les corps maîtrisés de Wade et d’Emmett, avec une coupe de champagne. Et par corps maîtrisés, le jeune homme préférait ne pas imaginer comment. Mais s’ils rentraient au QG en aillant raté la mission, ils auraient aussi leurs corps « maîtrisés ». Cependant, Wade ignorait s’il aurait préféré que ce soit Caïus ou Wilhemina qui le réprimande. Dans tous les cas, il était dans une bouse de dragon comme il ne l’avait jamais été auparavant. Et dire qu’il avait voulu éblouir tout le monde grâce à une première mission réussie. C’était raté, une prochaine fois peut-être ?

Soudainement, le vide. Wade n’eut même pas le temps de crier qu’il disparaissait dans les airs. Ou plutôt, se transplannait, Emmett tenant fermement sa cheville.

Dé 1:
 

Il ouvrit les yeux, qu’il cligna plusieurs fois. Par Merlin en slip de bain en fourrure de boursouf, où était-il ? Le plafond en bois, il était au hangar. Au QG. Ils allaient se faire démembrer par Caïus, c’était certain. Et par démembrer, il ne semblait pas si bien dire : un liquide chaud glissait sur sa nuque et lorsqu’il voulut tendre sa main gauche dessus pour toucher, il remarqua qu’il ne se passait rien. Il ne se passait rien. Il mit quelques secondes à imprimer l’information. Il tenta son autre bras. Ah, c’était déjà plus rassurant. « Scrout à pétard pendu par les couilles. » Il semblerait que pour Emmett aussi, ça ne se soit pas très bien passé. Fallait-il paniquer ? Plutôt appeler à l’aide, Wade n’allait pas rester allongé éternellement sur le sol du hangar, mais n’allait pas non plus se lever à l’aide d’un bras alors qu’il était sonné. Puis soudainement, la douleur. Ça picotait, au niveau des oreilles et de son bras gauche. Au début, ce n’était que léger, puis soudainement, c’était beaucoup plus fort, plus violent. Il fallait un médicomage, vite ! N’y avait-il personne dans ce foutu QG ? Wade essaya de se relever mais la douleur sourde de ses blessures était assommante. Il retomba donc, après s’être brièvement appuyé sur son coude pour tenter de se lever. « Il y a quelqu’un ?! J’aurais un peu besoin d’aide… Un peu hein. » Wade tourna la tête. Plus loin, trois formes indistinctes. Des morceaux de chair. Oh… Ne serait-ce pas… Si ! Wade grimaça puis détourna le regard. « A l’aideeeee ! »


Fin.


Dernière édition par Wade Storm le Dim 6 Jan 2013 - 1:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté Dim 6 Jan 2013 - 1:01

Le membre 'Wade Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1 [Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande... Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

[Mission] La publicité ou le meilleur outil pour la propagande...
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Tour des Médias