[mission] Un gnome, deux gnomes, trois gnomes... ft Arnaud



 



[mission] Un gnome, deux gnomes, trois gnomes... ft Arnaud
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers
avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 23 Juil 2012 - 11:00

23 juillet 2020

Dylan regardait la lettre que lui tendait son oncle à peine rentré du Q.G. de la faction. « De la part de l’Ordre. » Dylan le regarda sans comprendre, encore en pyjama, les yeux à moitié fermés. « Prends-la, lis-la mais fais attention, hors de question que tu prennes des risques inutiles. Beaucoup de choses sont inutilement dangereuses à l’Ordre. Wallas ne sait que faire de la merde. » Dylan attrapa le parchemin scellé à la cire, Zacharias Smith fila vers la salle de bain. Le jeune garçon alla dans la cuisine, posa la lettre sur la table et se frotta les yeux. Il avala son petit-déjeuner et, une fois fini, regarda à nouveau la lettre. Voilà, ça y était, il venait de comprendre ce qu’il s’était passé plus tôt : il lui avait fallu un énorme temps de réaction, il était bon à rien tant qu’il n’avait pas le ventre bien plein. Il se dirigea à la hâte dans la salle de bain que son oncle venait de quitter – il partageait sa chambre avec Leah tant que son oncle n’avait pas le temps de lui en aménager une – et ferma la porte à clé avant de s’asseoir par terre, le cœur battant la chamade. Il ouvrit la lettre et la lut en silence.

« Arnaud,Dylan,
Vous ne la connaissez peut-être pas mais Odette Peterson, a été un membre imminent du premier ordre du phénix, elle se battait contre le Lord dès la création de ses mangemorts. Maintenant Odette est très âgée et n'a plus la force de se battre, elle n'en est pas moins un membre honoraire de l'ordre du phénix, et ne manque pas de nous illuminer de sa sagesse, et de dispenser de précieux conseils. Le souci c'est que depuis plusieurs semaines des petits vandales se sont amusés à implanter dans son jardin une colonie de gnomes. Elle n'a plus la force de les repousser, et ils en viennent en envahir sa maison. Par égards pour ses bons et loyaux services pendant des décennies, je vous demande de l'aider et de faire fuir les gnomes. Odette est très gentille et elle ne manquera pas de vous remercier, mais aussi de partager avec vous son immense savoir. »


Bizarrement, son estomac ne fit pas des siennes. Dylan avait eu peur de tomber sur une mission farfelue impliquant des dragons, des erklings, des trolls ou même des géants. Il avait cru qu’il allait devoir déverser tout le contenu de son estomac dans la cuvette mais finalement, il n’avait qu’à aller chez une vieille dame pour dégnomer son jardin. Apparemment, la lettre s’adressait aussi à un certain Arnaud… Il allait partager sa première mission avec un peut-être inconnu : Dylan espérait que ce type aurait le droit d’utiliser un peu de magie parce que lui, il n’en était pas capable. Le jeune garçon se posait des dizaines et des dizaines de questions tout en se préparant rapidement. Il pénétra doucement dans la chambre qu’il partageait avec Leah en regrettant amèrement de ne pas avoir le droit de lancer un silencio pour ne pas réveiller sa sœur. Beaucoup d’élèves pratiquaient quand même la magie durant l’été, profitant de vivre avec d’autres sorciers pour ne rien avoir à craindre. Seulement, Dylan, lui, n’avait pas le cran de le faire : il savait que discret comme il l’était, il se ferait prendre… Leah, elle, n’avait pas peur cependant, il le savait. Wallas aurait du confier sa mission à sa sœur…

Dylan avait dissimulé son manque de confiance en lui derrière un sourire penaud quand son oncle redescendit enfin vers la cuisine. « Oncle Zach… Tu crois que tu peux m’emmener jusqu’au Q.G. ? Je… Ma mission enfin je… Tu sais qui est Arnaud ? » Zacharias Smith avala son café à la hâte et regarda son neveu. Il était décidément trop jeune. Un hibou cogna à la fenêtre, Zacharias l’ouvrit et tendit quelques mornilles à la bête avant d’attraper la Gazette du Sorcier. « Arnaud est sûrement un autre gosse comme toi, je crois bien que je vois qui ça peut être. On part dans deux minutes. » Dylan ne voulait pas transplaner, Dylan ne voulait pas transplaner, Dylan ne voulait pas… Zach l’attrapa deux minutes plus tard et il le fit non pas transplaner de force jusqu’au Q.G. mais il lui fit traverser la moitié de Londres pour s'engager dans la gare d'où partait le Poudlard Express. Zach entraina Dylan vers une sortie de secours et pif paf pouf sans s'en rendre compte, Dylan se retrouva dans la tanière de l'Ordre.

Le petit sorcier fut subjugué par les lieux. Il y avait des sorciers qui allaient et venaient, des tas de potions entreposées dans armoires, des livres, des vêtements moldus, des vêtements sorciers… Des tas de fauteuils et sofas, des tables… Il crut même apercevoir un gobelin à l’air renfrogné. Il vit alors un type s’approcher de lui, un grand type brun et bien plus baraqué. Il le connaissait, il était à Poudlard. C’était donc cet Arnaud ? « Salut je… euh… Je suis ton partenaire pour… Dylan Smith. » Il était déjà tout rouge.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 25 Juil 2012 - 12:45

    Le jeune homme repoussa le paravent en plexiglas d’un geste brusque et sortit de la douche rongée par le calcaire. Il attrapa la première serviette qu’il avait sous la main, enroula cette dernière autour de son cou et quitta la salle de bain crasseuse en baillant. Mal réveillé, il trouva le monticule de vêtements renversés de sa valise à trois francs six sous en grommelant. À l’aveugle, sans même savoir si les habits étaient propres ou sales, il piocha un vieux caleçon rayé, un jean troué au niveau du genou et un t-shirt uniforme. Il était sur le point d’enfiler une basket lorsque le Miroir Parlant accroché au mur choisit ce moment pour s’animer et le gratifia d’un sourire sans vie : Vous êtes habillés comme un Moldu, Monsieur. Arnaud lui lança un regard noir et quitta la chambre comme une flèche, n’écoutant que les plaintes de son estomac, les cheveux encore trempés par les jets d’eau glacée de la douche. Dans la précipitation, il manqua de renverser un nain dans les escaliers où il fut criblé d’injures dans un mauvais anglais. Il traversa la pièce principale des Trois Balais, sa maison jusqu’au 13 Août, et s’assit au comptoir. Aveuglé par la faim qui lui tenaillait le ventre, il ne remarqua pas le sorcier de couleur s’approcher dans son dos pour lui tapoter doucement l’épaule.

    « Arnaud Friedrich ? »

    « … Oui ? » répondit le jeune aiglon en sourcillant. Depuis cette histoire avec Sevastian, il était devenu encore plus prudent et demeurait sur ses gardes quand un inconnu l’abordait. Il jeta un coup d’œil à son interlocuteur et le jaugea avec suspicion : ce dernier lui offrait un sourire bienveillant, chaleureux. Aucunes traces d’animosité ne se lisaient dans ses yeux sombres.
    « Ceci est arrivé pour vous. Une lettre de votre mère. » dit-il en baissant la voix pour ne pas se faire entendre par des oreilles mal venues et en lui tendant une enveloppe cachetée.
    « De ma mère ? C’est impossible, elle n’utilise pas de…» commenca-t-il en avisant la cire.
    « Ne discute pas et lis, petit. » précisa le sorcier, oubliant les règles de courtoisie, rompu par ce genre de réactions.

    Piqué par la curiosité, sa suspicion envolée, il ouvrit le billet et le saisit délicatement entre ses doigts. Un dragon se nicha dans le creux de son estomac : Arnaud venait de comprendre de quoi il s’agissait. Il tenait entre les mains sa toute première mission de l’Ordre du Phénix. Voilà ! On venait enfin de lui confier ses premières responsabilités, lui offrir le moyen de faire bouger les choses. Être un pion. Tout tremblant, tout palpitant, il releva ses yeux mordorés vers le messager et lui offrit un sourire resplendissant.

    ‘Arnaud, Dylan,
    Vous ne la connaissez peut-être pas mais Odette Peterson, a été un membre imminent du premier Ordre du Phénix, elle se battait contre le Lord dès la création de ses Mangemorts. Maintenant, Odette est très âgée et n'a plus la force de se battre, elle n'en est pas moins un membre honoraire de l'Ordre et ne manque pas de nous illuminer de sa sagesse, sans se dispenser de précieux conseils. Le souci c'est que depuis plusieurs semaines, des petits vandales se sont amusés à implanter dans son jardin une colonie de gnomes. Elle n'a plus la force de les repousser, et ils viennent envahir sa maison. Par égards pour ses bons et loyaux services pendant des décennies, je vous demande de l'aider et de faire fuir les gnomes. Odette est très gentille et elle ne manquera pas de vous remercier, mais aussi de partager avec vous son immense savoir.’


    Le jeune aiglon ouvrit deux grands yeux aussi ronds que des assiettes. Un flot de pensées l’assaillit : Qui était ce Dylan ? Le connaissait-il ? Comment allait-il procéder ? Il ne peut pas utiliser sa baguette. Wallas pense-t-il gagner la guerre en faisant fuir les gnomes du jardin d’une vieille chouette ? Comment allait-il procéder, pour l’amour de Zeus ? Ce Dylan avait-il la majorité ? Il n’avait jamais fait ça avant. Sa première mission ! Quel immense savoir pouvait-elle partager avec eux ? Comment allait-il se rendre au Q.G de l’Ordre pour y rejoindre son partenaire ? Non, mais vraiment, Wallas est vraiment trop pacifique… Arnaud secoua la tête pour mieux réfléchir. Il avait besoin de se concentrer.

    Il était évidemment que l’Ordre du Phénix n’allait pas lui confier une mission périlleuse pour débuter. D’autant plus qu’il ne pouvait pas utiliser sa baguette car il n’avait pas encore 17 ans. Quant à ce Dylan, Arnaud était content d’avoir quelqu’un avec qui effectuer le travail, même si ils ne se connaissaient pas. Ils seraient beaucoup plus efficaces à deux. Il n’avait jamais fait ça auparavant mais il savait à peu près comment s’en débarrasser grâce à des méthodes lues dans un livre de Soins aux Créatures Magiques. Il relut la fin de la lettre ‘… mais aussi de partager son immense savoir avec vous.’ Cette partie excitait particulièrement le jeune Serdaigle qui adorait apprendre, découvrir. Cette pensée le motiva. D’autant plus que si le travail était bien fait, on allait surement lui confier des missions plus importantes et il pourrait prendre une part plus importante dans le conflit sorcier : il n’attendait que ça. Mais il restait toujours un problème.

    « Je ne sais pas comment m’y rendre. » déclara-t-il enfin au sorcier de couleur qui n’avait pas bronché. Celui-ci, plongé dans l’apathie, sembla se réveiller. Il fit craquer les os de ses doigts et se leva de son tabouret.
    « Je t’y conduis. Observe et apprends. »

    Ils quittèrent Pré-au-lard et prirent le Magicobus pour se rendre au centre-ville de Londres, juste devant la gare de King’s Cross. Arnaud sourcilla, voulut poser une question mais se contint. Il fut entrainé au milieu des touristes de toutes les nationalités et guidé de l’autre côté d’une porte de secours où il découvrit le plus impressionnant des spectacles. Une civilisation entière était aménagée sous les locaux du lieu public. Une agitation constante y régnait ou plutôt le tumulte caractéristique des grands évènements. Tout le monde avait une tâche précise, tout le monde était important. Des sorciers couraient dans tous les sens, les uns hurlant des ordres, les autres plongés dans des livres dans une intense concentration, ceux-ci inventant de nouvelles potions, ceux-là testant des sortilèges inconnus.

    « On y est. Le gamin que tu vois là-bas est ton partenaire. Bon courage. » lui souffla le messager avant de s’engouffrer dans cette tumulte.

    Il n’hésita pas une seule seconde et plongea la tête la première dans cette pagaille, se sentant parfaitement à sa place dans cet endroit où le maître-mot était la tolérance. Pour la première fois depuis qu’il était entré à Poudlard, il avait l’impression qu’être un sang-de-bourbe n’avait pas d’importance. Jouant un peu des pieds et des coudes, il se retrouva enfin face au fameux Dylan. Arnaud n’oubliait jamais un visage : il avait déjà vu celui-ci dans les couloirs du château. Il fut cependant un peu surpris de voir qu’on lui avait assigné quelqu’un de plus jeune que lui mais ne s’offusqua pas le moins du monde.

    - Salut, je, euh… Je suis ton partenaire pour… Dylan Smith. –

    La gêne de son acolyte lui fit à sa tour monter le rouge aux joues. Il essaya de paraitre détendu et tendit la main vers le jeune garçon tout en souriant, dévoilant deux dents du bonheur qui se voulaient engageantes.

    « Arnaud Friedrich. Je… Je suis content de faire ça avec toi. Il faut juste que tu saches que j’ai jamais fait ça auparavant… Par ‘ça’, je veux dire une mission pour l’Ordre… et les gnomes. Enfin, bref. Tu me dis quand on peut y aller. Je ne sais pas trop comment procéder. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 8 Aoû 2012 - 9:34

Arnaud Friedrich... Oui, Dylan le connaissait mais ça ne le rassura pas forcément. Il savait que le sorcier était plus grand, plus fort aussi en matière de magie, qu'il devait connaître des tas de choses et qu'il... Allait se retrouver à le trimballer lui, un gamin de quinze ans, pour une mission importante aux yeux de l'Ordre. Heureusement, Dylan pouvait espérer ne pas trop se ridiculiser durant cette mission : il avait dégnomer son jardin tout un tas de fois... Enfin, d'habitude, c'était avec sa soeur qu'il faisait équipe alors là, il aurait peut-être beaucoup de mal à assurer. Il avait les paumes des mains moites, il avait chaud et il voulait en finir au plus vite... Non, il ne fallait pas aller trop vite, c'était tout de même sa première mission pour sa faction, sa première mission pour honorer la mémoire de ses parents alors il fallait faire les choses bien et garder en mémoire ce qui allait être son tout premier exploit... Ou son tout premier échec cuisant... « Ahum je crois qu'il faut qu'on trouve notre portoloin sécurisé... Il me semble que mon oncle a mentionné ça une fois... J'espère qu'ils sont vraiment intraçable. » Même s'ils ne risquaient rien en se faisant prendre en train de dégnomer le jardin d'une vieille femme, Dylan ne savait pas comment il réagirait face à une telle pression... Le jeune sorcier regarda alors autour de lui à la recherche d'un indice. « Les portoloins sont là-bas mon p'tit gars. Première mission, hein ? Vous allez vous régaler, il n'y a rien de mieux qu'un peu d'aventure pour faire vivre ses idées ! Que la force du Phénix soit avec vous les gosses ! » Dylan n'aima pas les paroles engagées du sorcier mais il n'eut pas le temps de les ruminer car déjà il entrainait les deux gosses vers un trousseau de clés étrange... Il poussa les deux jeunes sur les clés et... Dylan crut vomir.

Ils atterrirent dans un jardin ombragé, entre cinq ou six arbres immenses... Dylan se demanda comment il avait bien pu réussir à retomber sur ses deux pieds. « Eh bien eh bien, j'ai failli attendre mes petits. Wallas m'avait dit que vous feriez vite mais j'attends déjà depuis des heures... » La voix chevrotante venait d'un coin encore plus sombre. Une silhouette courbée s'avança alors pour pénétrer dans un peu de lumière. Effectivement, Odette Peterson semblait être bien vieille... Dylan ne bougea pas de peur de perdre l'équilibre et se tomber le nez le premier dans la terre. « Dé...désolés madame Peterson... On a fait aussi vite que... Mais vous savez, on ne pas pas enfin transplaner... » La vieille femme se mit à sourire à - presque - pleines dents. « Le second degré n'est pas votre point fort jeune, je me trompe ? Bon, suivez-moi... » Dylan attendit qu'Arnaud bouge le premier pour essayer de mettre un pied devant l'autre. La vieille femme les conduisit dans une partie du jardin bien éclairée et surtout équipée d'une bonne vingtaine de trous... « C'est ici. Essayez d'en envoyer un ou deux vers mon voisin de gauche : je suis sûre que c'est lui qui se débarrasse des siens dans mon jardin. Les autres, envoyez-les du côté de la rivière, derrière vous : ils se noieront et se sera pour le mieux. » Elle leur donna à chacun une paire de gants rapiécés. « Smith et Friedrich donc... Nous ferons plus ample connaissance une fois le boulot terminé. » Et elle tourna les talons, se dirigeant doucement vers sa maison qui était sûrement deux ou trois fois trop grande pour elle...

Dylan regarda plus attentivement le jardin et vit un gnome en train de l'observer. Lorsque la petite bête sentit qu'elle était détectée, elle plongea illico dans un trou. « Je crois qu'ils ont compris qu'on est là pour eux... Tu as déjà fait ça ? Moi oui. Il faut bien les faire tourner avant de les jeter pour qu'ils ne retrouvent pas leur chemin... »


Oui - Ils sont une vingtaine
Non - Ils sont une trentaine

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 8 Aoû 2012 - 9:34

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:22

Ils se mirent très vite au boulot, surtout qu'en comptant le nombre de trous présents dans le jardin - enfin, ceux qu'ils pouvait voir au moins - Dylan avait compris qu'ils allaient se frotter à une véritable petite armée. Il regrettait déjà d'avoir dit oui à cette mission. Non, il regrettait tout court de s'être engagé auprès de l'Ordre alors que toute cette histoire le dépassait. Le jeune poufsouffle eut la chance de voir un gnome passer près de lui en gémissant. Il se jeta sur lui, avaler un peu d'herbe au passage mais il tenait le saligot ! « J'en ai un ! » Il était tellement content qu'il en relâcha son attention et... « Outch ! » Une belle marque sur sa main, on voyait distinctement la forme des petites dents bien traitres de la bestiole. Heureusement, il ne la lâcha pas. A la place, il tourna sur lui-même et lança le gnome du côté de la rivière, comme la vieille sorcière le lui avait demandé. Il avait tant tourné qu'il s'écrasa au sol en même temps que le gnome volait au loin. Sa tête tournait mais c'était un bon début. Arnaud en avait déjà balancé deux. Il était plus doué que lui.

Dylan vit du mouvement sur sa gauche et il plongea... Tout ce qu'il réussit à attraper fut un caillou. Un très beau caillou, certes, mais un caillou n'était pas un gnome malheureusement. « Fichtre ! » Arnaud jetait un autre gnome pendant ce temps. « Relève-toi, plus vite on aura fini, plus vite on sera rentrés. » Et voilà, il se sentait stupide. Stupide et incompétent. Il se releva avant de se faire écraser le pied par un gnome bien vicieux qui lui servit une grimace avant de se jeter dans un trou. Dylan commençait à haïr ces bestioles. Et Arnaud en jeta un autre. « Comment tu fais pour réussir à faire ça aussi vite ? Ils sont trop rapides... » La mine décomposé, il cherchait du regard le moindre mouvement suspect dans les hautes-herbes. « Il suffit d'être attentif et efficace. Bouge-toi un peu, y'en a trois à ta droite. » Arnaud voyait des gnomes partout, Dylan n'en voyait quasiment pas. Il n'aurait pas du accepter cette mission, vraiment pas.

Le jeune garçon prit son courage à deux mains et il s'enfonça un peu plus dans cette jungle que la vieille femme considérait comme son jardin. Dylan comprenait parfaitement que les gnomes aient élu domicile ici : c'était un véritable paradis pour ces bestioles ! Il y avait des herbes hautes partout, une anarchie totalement régnait sur les lieux. Si elle l'avait un peu entretenu, elle n'aurait pas été envahi, il était prêt à mettre sa main au feu pour cette affirmation. Et Arnaud balança un autre gobelin. Chez le voisin de gauche cette foi-ci. « La vieille sera contente comme ça. » Dylan n'aimait pas sa façon de parler. Il le trouvait un peu irrespectueux. Il avait un gobelin à son actif, Arnaud en avait déjà cinq. Il était doté de toute la bonne volonté du monde mais ça ne suffisait pas. Un mouvement sur sa droite et hop, il se jeta une nouvelle fois par terre. Il se cogna violemment le genou mais il tenait fermement le gnome entre ses mains. Il se releva, la bête se débattant comme pas possible sous son emprise. Il tourna sur lui-même et le jeta de toutes ses forces...


Oui - Le gnome atterrit gentiment de l'autre côté de la rivière.
Non - Arnaud se prend le gnome en pleine tronche, tombe, peste et se fait cogner par la bête.

7 gnomes balancés. Plus qu'une vingtaine !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Dylan Smith le Mar 2 Oct 2012 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:22

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:42

« Bravo Smith ! T'es pas si inutile que ça en fait ! » Arnaud balança un nouveau gnome chez le voisin tandis que Dylan rougissait de honte. Oui il était un peu nul et alors ? Il était né avec deux mains gauches et des pieds trop grands, ça n'était pas de sa faute tout de même ! Il avait envie de se démener pour cette mission finalement, juste pour que son coéquipier arrête de se moquer de lui et qu'il l'estime un peu plus à sa juste valeur. Ce n'était pas voir trop grand, si ? si, et ce fut un gnome mordant violemment son pied qui lui rappela qu'il avait un peu la folie des grandeurs. D'un coup de pied rageur, Dylan se débarrassa de la bête qui alla se cogner contre un arbre, assommée. Victoire ! Il se dépêcha d'aller l'attraper pour la jeter loin avant qu'il ne retrouve ses esprits.

Dylan avait du mal à reprendre vite la lutte après avoir tournoyé comme une toupie. Sa cervelle semblait se décomposer sous l'impulsion du mouvement. Pourquoi Arnaud réussissait à reprendre vite son équilibre pour vite recommencer ? il n'y avait pas de justice. Il était bien bâti, doué et en plus de ça, il semblait avoir de la répartie. Dylan devait en prendre un peu de la graine. Un autre gnome vola. Le jeune garçon prenait du retard sur son partenaire et ça ne lui plaisait pas. La compétition ça n'était pas pour lui mais tout de même, se couvrir de ridicule ne lui plaisait pas non plus. Il reprit bien vite ses esprits et attrapa un gnome qui passait par là, arrachant de l'herbe au passage. Il tourna sur lui-même et l'envoya valser plus loin... Et s'écrasa au sol. Soudain, une désagréable sensation de picotement le prit... « Des orties... » Et oui, des orties. Il aurait du s'en douter, non ? Il était dans le jardin d'une sorcière déjà et en plus de ça, le jardin était laissé à l'abandon. Sa main était la partie de son corps la plus touchée : c'était ça qu'il avait ramassé en attrapant le gnome. Merde merde merde. Ça le piquait tellement qu'il ne savait même plus où il en était. Arnaud le regarda en soupirant. « T'avais pas vu qu'il y en avait partout ? Va frotter tes mains sur de l'herbe. Fais gaffe à pas te frotter une nouvelle fois à des orties au moins. » Et un autre gnome vola. Dylan grommela en cherchant de l'herbe moins hostile. Il attrapa les feuilles d'une fleur qu'il savait inoffensive et se frotta jusqu'au sang la main et les autres parties de son corps touchées.

Un gnome passa à côté de lui en le narguant et Dylan essaya de shooter dedans. Seulement, il buta sur un arbre au lieu d'atteindre la bestiole. Un cri de douleur plus tard, il se dit que ça ne pouvait décidément pas être pire. Arnaud envoya un gobelin qui passa très près de sa tête. « Eh fais gaffe ! » Le serdaigle eut un rire hautain. « J'ai eu peur que tu t'endormes un peu là. » Dylan pesta avant de se jeter sur de l'herbe en mouvement. Il attrapa le gnome par le bras et dut se démener pour ne pas être mordu une nouvelle fois. Il tourna, encore et encore, et envoya la bestiole au loin...


Oui - Le gnome est envoyé de l'autre côté de la rivière.
Non - Le gnome est assommé, mais Arnaud aussi.

14 gnomes. Plus qu'une quinzaine.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:42

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:56

« Arnaud ! » Il avait lâché son gnome au mauvais moment et s'il était bel et bien assommé, il en était de même pour son partenaire. Finalement, ça pouvait être prie. Les démangeaisons, son incompétence et maintenant Arnaud hors course... Dylan se serait bien donné des claques. il se précipita sur son partenaire et attrapa le gnome avant qu'il ne se réveille pour le jeter chez le voisin. « Arnaud ? Tu m'entends ? » Pas de réponse. Juste une grosse marque rouge sur le visage - de la forme d'un popotin de gnome même - et une respiration normale. Les épaules de Dylan s'affaissèrent. Il était au plus bas. S'il allait plus bas, il devrait creuser. Ah oui : il oubliait aussi qu'il boitait à cause de son genou douloureux et qu'il avait été mordu plusieurs fois. Sa colère s’amplifia : il allait devoir se débrouiller seul mais surtout réussir à virer toute cette vermine du jardin. Dylan déplaça Arnaud pour éviter que ces sales gnomes n'aient pour idée de venir lui cogner dessus avant de prendre la guerre à la vermine.

Il attrapa un bout de bâton, ou plutôt une branche morte gisant dans cette jungle. Il s'en servirait pour casser du gnome, voilà ! Il s'enfonça dans cet enfer vert plus déterminé que jamais et le premier mouvement qu'il vit le fit agir vite : son bout de bois s'abattit sur un gnome. Assommée la bestiole. Mais son bout de bois venait de se briser au passage. Tant pis, c'était toujours un de moins. Il l'attrapa et le jeta sans même prendre le temps de tourner sur lui-même. Boitant, se grattant, il continua à sonder les lieux... Et trébucha sur une motte de terre. « Sales bêtes... » Il avait buté sur un monticule créé par des gnomes. Il shoota dedans de rage une fois relevé et touché un gnome au passage. Le seul instant de chance de sa journée. Le gnome fut surpris et quelque peu étourdi. Dylan se jeta sur la bestiole, l'attrapa sans ménagement et, après avoir joué une nouvelle fois à la toupie humaine, la jeta aussi loin que possible. Il commençait à prendre le coup, c'était déjà ça.

Au bout d'une demi-heure, il avait réussi à jeter six gnomes de plus. Mais il s'était fait mordre trois ou quatre fois, s'était étalé au sol une bonne douzaine de fois et avait mal partout. Il rêvait déjà du bain relaxant qu'il allait s'offrir en rentrant chez son oncle. Le jardin était calme désormais, les gnomes n'osaient plus venir le narguer. Ou alors ils étaient si rapide que Dylan n'avait même pas le temps de réagir. Il jeta un coup d'oeil à Arnaud qui était toujours dans les vappes. Est-ce que c'était normal ? Sûrement pas mais tant pis, il était encore énervé contre son coéquipier : il n'avait qu'à pas le tourner en ridicule. Un gnome lui donna un coup dans le mollet avant de disparaître dans son trou. Dylan se retourna et piétina violemment le trou pour le boucher. C'était puéril mais en même temps, il n'était qu'un gosse.


Oui - Il reste 3 gnomes
Non - Il reste 5 gnomes

24 gnomes expulsés.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 15:56

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 16:12

Dylan passa la demi-heure suivante debout, à observer consciencieusement le jardin. Il voulait savoir combien il restait de gnomes avant de repartir à l'assaut. Il en comptait trois. Trois petites têtes qui sortaient de tous les trous à intervalles réguliers pour le regarder en pouffant. Il allait leur faire leur fête. Mais il était épuisé. Il avait mal et il avait l'impression que c'était comme atteindre le bout du monde à la manière d'un moldu. Il massa une dernière fois son corps avec des feuilles pour apaiser les démangeaisons et repartit à l'attaque.

Il mit dix minutes à débusquer le premier gnome. Celui-ci venait de le frapper mais n'avait pas prévu que le poufsouffle réagirait aussi rapidement. Dylan lui donna un violent coup de pied avant de courir pour se jeter littéralement sur lui. Il l'entendit même couiner et eut un sourire satisfait. « Bien fait ! » Il l'avait assommé de tout son poids. Il l'attrapa et le jeta chez le voisin. Finalement, Odette Perteson allait être contente : son voisin avait hérité d'une bonne petite tribu. Il n'en restait plus que deux. Et ils firent tourner Dylan en bourrique un bon quart d'heure avant de faire une chose sans coordination : Dylan à leur poursuite, ils essayèrent d'entrer dans le même trou en même temps. Le choc fut sourd, violent et les deux gnomes s'en retrouvèrent tout étourdis. Dylan les attrapa tous les deux, un dans chaque main et les cogna entre eux avant de tourner et de les jeter d'un seul mouvement vers la rivière. S'il avait bien compté, c'était fini.

Il se précipita alors vers Arnaud. Il avait mis plus d'une heure pour finir le boulot seul et son acolyte dormait encore. Peut-être qu'il avait retrouvé ses esprits entre temps et qu'il avait préféré faire une sieste en laissant le poufsouffle se débrouiller seul... Ou alors, le popotin du gnome sur son visage avait donné une réaction peu commune... Un gaz s'échappant malencontreusement et endormant le serdaigle... Dylan sourit à cette idée malgré son inquiétude. Il essaye de réveiller Arnaud mais sans succès. Il avait bien envie de le gifler pour essayer encore et encore mais s'il se réveillait, Arnaud était fort capable de le démolir ensuite. Dylan se contenta alors de toquer à la porte du jardin pour prévenir Mme Perteson.

« Vous avez fini mes mignons ? Qu'est-ce qu'il fait le second ? Il dort ? » Dylan regarda Arnaud d'un air désolé avant de se tourner vers la vieille dame. « Je lui ai envoyé un gnome sur la tête et depuis... il est comme ça. » Elle eut un sourire complice. « Le pet du gnome, ça ne pardonne pas, c'est comme leur haleine fétide. » Dylan fut soulagé et amusé à la fois de voir que son hypothèse était sûrement la bonne. « Laisse-le faire de beaux rêves, entre boire quelque chose mon petit. » Dylan aimait bien la vieille dame. Il la suivit jusque dans son petit salon encombré de tas de petites babioles et de livres.


Oui - Odette aime bien Dylan et décide de lui raconter sa vie.
Non - Odette lui donne juste à boire et quelques biscuits. Il va devoir engager la conversation.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 2 Oct 2012 - 16:12

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 10:22

« Assieds-toi sur le sofa mon mignon et ne bouge pas : j'ai fait des biscuits, ils sont encore chauds ! » La vieille femme sortit de la pièce et Dylan alla se poser doucement sur le sofa. A peine assis, un chat énorme et à moitié aveugle lui sauta sur les genoux, passant longuement sa queue sous son nez. Dylan éternua bruyamment mais le chat ne bougea pas. Odette Peterson revint avec un plat rempli de biscuits en souriant. « Je vois que tu as fait connaissance avec Monsieur Minette. » Monsieur Minette ? Vraiment ? Dylan avait envie de rire mais il vit à la mine de la vieille dame que ça n'était pas une bonne idée. Elle lui cala un verre de lait dans la main et le força à prendre un gâteau. « Mange, tu as perdu beaucoup d'énergie. » Dylan croqua dans le biscuit avec précaution mais fut agréablement surpris : c'était délicieux. Le chat se frotta à son bras et raviva les démangeaisons. Le jeune sorcier dut engloutir le gâteau pour pouvoir libérer l'une des ses mains et se gratter. « Ne te gratte pas ! Ça ne va faire qu'empirer ! Attends ! » Dylan n'avait pas encore eu le temps d'en placer une. Il avala d'une traite le lait et là, il aurait du se méfier : le liquide avait tourné. Il fit une grimace et posa le verre sur la table basse. Il avala un nouveau biscuit pour faire passer le goût rance du lait et se remit à se gratter.

Lorsque la vieille dame réapparut, il s'arrêta immédiatement. Elle vira le chat de ses genoux sans ménagement et le força à se lever. « enlève tes vêtements mon garçon. » Dylan la regarda avec des yeux ronds. « Je ne... Non merci... Je... » Elle se mit à sourire. « Pas de discussion ! J'en ai vu d'autre et j'ai passé l'âge. » Il retira son t-shirt et son pantalon à contre-coeur, se retrouvant en basket, chaussettes hautes et caleçon. Il était rouge écrevisse. De honte mais aussi à cause des orties. « Il va falloir se mettre au sport mon garçon : on n'attire pas les mouches avec du vinaigre. Etale ça sur son ton corps. » Elle lui tendit une boîte dans laquelle se trouvait une substance à la texture et l'odeur peu engageantes. « Je... vous assure que ça va... » D'un claquement de langue, elle le fit taire et il s'exécuta, grimaçant de dégoût. au bout de quelques minutes, les démangeaisons cessèrent. « Tu vas devoir rester debout. Cette pommade fait des miracles. Mais je ne te dirai pas ce qu'il y a dedans. » Dylan ne voulait pas savoir ce qu'il y avait dans cette mixture. Vraiment pas.

« D'ici dix minutes, tu pourras t'essuyer, prendre ton copain et partir, ne t'en fais pas. » Dix minutes, c'était très long. Beaucoup trop long. Et puis le jeune garçon savait qu'il devait trouver le moyen de la faire parler un peu, ne serait-ce que pour apprendre quelques petites choses. « Merci beaucoup Madame Peterson. » Réussit-il à articuler alors que l'odeur de la pommade lui piquait le nez. Au moins, il n'avait plus envie de se gratter encore et encore. « Je... » La vieille dame, assise sur un fauteuil, son gros chat sur les genoux le regardait. « Oui ? » Dylan esquissa un sourire forcé. « J'ai entendu... énormément de bien sur vous. On m'a dit que vous étiez... êtes une grande sorcière. » La vieille dame rougit, ce qui contrastait énormément avec la pâleur cadavérique de son visage. « N'essaie pas de me flatter mon petit, je t'ai déjà dit que les petits vermisseaux ne m'intéressaient pas. » Elle se mit à rire et Dylan se détendit un peu. « On va dire que j'ai eu mes instants de gloire. Il y a encore quelques années, j'ai pu me battre contre cette infâme personnage qui nous a asservis durant vingt ans. Je faisais partie de l'Ordre du Phénix, le tout premier. J'ai bien connu Dumbledore ainsi que les parents de Potter. » Elle se tut, perdue dans ses pensées. Dylan se demandait si elle n'était pas folle.


Oui - La vieille va commencer à parler de ses exploits à Dylan.
Non - Dylan va devoir la sortir de ses pensées.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 10:22

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 10:53

Un long silence s'installa tandis que la vieille Peterson semblait absorbée par la contemplation du vide. Dylan était debout, couvert de pommade verdâtre, puant tellement que le chat le regardait d'un air mauvais et il n'avait qu'une envie, rentrer pour prendre une longue douche. Seulement, il devait être courtois. Et surtout il devait attendre que la mixture finisse d'agir. Il se serait bien contenté du silence si on ne lui avait pas suggéré d'apprendre quelques petites choses de la sorcière. « Vous voulez bien me parler un peu de cette époque ? » La vieille sortit de ses pensées et le regarda d'un air étrange. « Je veux dire... Vous savez, je suis tout jeune et... Je n'ai connu que le régime du Lord... » Elle grimaça à cette évocation. « Ce bouseux n'avait rien d'un Lord, ça non. Un moins que rien, un escroc de première. Tu savais qu'il avait essayé de me voler mes secrets ? » Dylan la regarda passer de la béatitude à la bestialité. Même le chat semblait s'être hérissé. « vos secrets ? Vous voulez dire vos souvenirs ? » Le petit poufsouffle avait tenté quelque chose. « Non non. Mes secrets. Mes carnets de bord, mes notes, ma vie ! » Elle s'emportait. Elle s'était levée et commençait à faire le tour de la pièce. Dylan avait presque l'impression d'entendre ses os craquer à chacun de ses mouvements ce qui lui souleva le coeur. « J'ai beaucoup vécu mon petit, je n'ai pas toujours été cette vieille bique que tu vois aujourd'hui, assise dans son fauteuil avec son gros chat sur le ventre. Autrefois, j'étais une aventurière. J'ai beaucoup voyagé mais surtout beaucoup appris. » Elle se tut, le dévisageant. Le chat slalomait entre ses jambes. Dylan espérait qu'elle n'allait pas tomber. « Vous voulez bien me raconter ? »

La vieille femme retourna s'asseoir, Dylan était soulagé. Il n'avait aucune envie de la relever et de se frotter à elle alors qu'il était à moitié nu. « Je vais te raconter parce que j'aime bien ta tête mon petit. Même si ton grand-père était un homme des plus désagréables. » Dylan réitéra ce qu'il savait faire de mieux : la regarder avec de grands yeux ronds. Ce qu'il pouvait avoir l'air d'un andouille. « Vous connaissez mon grand-père ? » La vieille dame sourit. « Cette raclure est toujours en vie ? c'est bien vrai ce qu'on dit, les meilleurs partent les premiers, les ordures restent. Oui je le connais. Je suis plus vieille qu'Howard - et c'est tout ce que tu auras le droit de savoir sur mon âge. J'ai bien connu ton arrière-grand-mère en fait, nous étions amies à Poudlard. Et ton grand-père a été un petit merdeux du début à la fin. Je me souviens qu'il n'a pas bougé le petit doigt pendant la grande bataille. Petit con. J'ai failli être sa marraine, tu te rends compte ? Heureusement que ton arrière-grand-père a eu le dernier mot. » Dylan se retrouvait à apprendre des choses sur sa famille au lieu d'apprendre des choses pour sa mission. « Mais trêve de bavardage, il faut te nettoyer. » La vieille dame leva sa baguette - Dylan n'avait pas vu d'où elle l'avait sortie - et un chiffon humide se mit à parcourir frénétiquement le corps de Dylan. « Rhabille-toi, si quelqu'un entre, on risque de me traiter de petite vieille perverse. » Le jeune garçon réussit à sourire franchement cette fois. Il se rhabilla à toute vitesse et s'assit dans le sofa. Monsieur Minette se jeta sur lui pour reprendre sa place.

« Donc mes aventures. J'étais Auror dans ma jeunesse. Tu sais ce qu'est un auror ou on vous empêche d'apprendre ça aussi ? » Dylan avait déjà entendu ce mot mais il ne se souvenait plus. Il secouait la tête. « Par Merlin ce que les jeunes peuvent être ignares. Alors les aurors étaient chargés de combattre les Mages Noires comme cet escroc de Voldemort. Forcément, une fois au pouvoir, il a fait supprimer ce poste. Du coup, je connais pas mal de choses sur la manière de se défendre contre les saloperies dans son genre. »


Oui - Odette va aller chercher un de ses carnets et le montrer à Dylan.
Non - Odette semble vouloir parler de ses combats et Dylan va devoir la mener sur la piste de ses connaissances.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 10:53

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 11:21

« J'étais débrouillarde à l'époque, je pouvais lancer des sorts à tour de bras, tenir tête à plusieurs sorciers à al fois. Je valsais entre les sorts avec grâce. J'étais même une belle femme. Ne fais pas cette tête sinon je vais te sortir des photos ! » Dylan prit un air innocent mais c'était réellement dur d'imaginer que cette carcasse ratatinée avait pu abriter une belle femme. « J'ai bien sûr gardé de nombreuses cicatrices mais c'est grâce à elles que je me souviens que je ne suis pas immortelle et surtout qu'on reste marqué par nos actes. Souviens toi de ça jeune Smith. » Dylan hocha la tête. Sa cicatrice à lui, elle se trouvait dans son coeur. Petit coeur qui s'était brisé en mille morceaux à la mort de ses parents. « Je sais que tout a un prix. » La mine désolée de la petite vieille lui indiqua qu'elle savait. « Il ne faut pas te décourager mon garçon. On se bat pour nos idées tu sais ? Nous avons gagné une fois, lorsque le jeune Harry Potter a survécu. Et la mort de Voldemort est une autre victoire en soit. On peut encore le faire. » Dylan avait désormais le regard fermé et la petite vieille s'en rendit compte. Elle lui tendit le plateau de biscuits et il en prit un qu'il ne porta même pas à sa bouche.

« Pendant que ton copain finit sa sieste, il y a quelque chose que tu aimerais que je te raconte ? Peut-être la fois où j'ai affronté un cousin éloigné de ce sale rat de Kark ! C'était dans ma jeunesse, à l'époque où cette famille faisait moins la fière. Le type s'était mis en tête d'esclavager des moldus par magie. Grand mal lui en prit ! Nous sommes arrivés trop tard : le sort s'était retourné contre lui et il s'était fait manger par les moldus. Il a fallu qu'on demande aux oubliators de venir faire le ménage. Un carnage, traumatisées à vie ces pauvres bêtes. » Dylan offrit à Odette une moue dégoûtée. Mangé par des moldus ? C'était possible ça ? Dégoûtant, presque aussi dégueux que la mixture qu'il avait encore l'impression d'avoir sur le corps. Monssieur Minette ronronna avant de se tourner et de remettre sa queue sous son nez. Dylan la poussa doucement avec la main. « Monsieur Minette ! Ça suffit maintenant ! » Le chat regarda sa maîtresse et changea de position, lui offrant une vue imprenable sur son postérieur. « Aussi agaçant que sa maîtresse celui là. » Dylan sourit. Il aimait bien ce chat. Enfin, un peu juste. « Vous avez l'air de savoir énormément de choses Madame Peterson. Pourquoi est-ce que vous n'en faites pas profiter la faction ? » Une moue agaça s'imprima entre les rides de la vieille femme. « Disons que l'Ordre n'est plus ce qu'il était de mon temps. J'ai l'impression qu'on y trouve un peu trop d'hypocrites. J'ai entendu dire qu'on récupérait même des gens ayant choisi de trahir leur faction. Pourquoi prendre des traitres qui nous feront un jour la même chose ? » Dylan ne put s'empêcher de penser à l'histoire de son oncle, Zacharias Smith que son grand-père avait empêché de participer à la grande bataille. « Vous ne croyez pas en la seconde chance ? » Un sourire triste s'afficha sur son visage. « Malheureusement, rares sont ceux qui la méritent cette seconde chance. » Dylan n'aimait pas cette façon de penser. Il avait décidé de donner des tas de secondes chances à ses amis. « Mais pour les autres ? Ceux qui la méritent ? Je veux dire... C'est rare de ne pas prendre peur et de faire demi-tour. J'ai peur et... Je ne sais pas grand chose de la magie à mon âge alors... Je me dis qu'un jour, je pourrais avoir aussi besoin d'une seconde chance. Vous, vous en savez des tas des choses ! »


Oui - Elle en sait des tas et va les partager pour l'aider.
Non - Elle en sait des tas et il faut essayer une dernière fois de la convaincre.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 11:21

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan Smith
Messages : 334 Crédits : © me
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elève de quatrième niveau à l'Institut POTTER (équivalent à la Sixième Année de Poudlard)
Faction : Ordre du Phenix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Blaireau
Epouvantard : Anaconda
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 11:36

La vieille femme sembla peser le pour et le contre pendant de longues secondes puis elle se leva. Dylan la suivit du regard mais elle disparut dans une autre pièce. Monsieur Minette ne bougea pas, se contentant de ronronner pour lui signifier qu'il n'avait pas eu son lot de caresses alors le jeune Smith s'exécuta. Au bout de quelques minutes, la vieille revint avec un petit livre à la couverture de cuir. Elle le tendit à Dylan qui dut arrêter de flatter le poil de l'animal. « Lis ça. » Dylan déroula la ficelle et ouvrir le livre. Une écriture agréable s'offrit à lui. « Compilation des sortilèges et autres petites choses à ne pas oublier en perdant la boule. » « Ne fais pas attention au titre. J'ai écris ça quand un de mes amis à été enfermé à Sainte-Mangouste. C'est ma période parano si tu préfères. » Dylan tourna les pages et commença à survoler les écrits. Il y avait des tas de sortilèges, de potions, de petites astuces, de descriptions de lieux aussi. « Tu peux garder ce livre. » Dylan leva vers Odette des yeux remplis d'étoiles. « Mais à une condition : je me fais vieille et malheureusement, je n'ai pas de petits-enfants. J'aimerais que tu passes de temps en temps pour me faire un petit coucou. Et peut-être pour me poser des questions aussi. » Dylan aimait bien cette femme. Le deal lui semblait tout à fait honnête. « Je pourrai venir pour dégnomer votre jardin mais il ne faudra pas attendre qu'une colonie aussi nombreuse vous ait envahie avant de me prévenir. Et puis je pourrai vous donner quelque chose aussi en échange. » Odette Peterson leva un sourcil. « En fait je... J'adore cuisine et je mène mes propres recherches culinaires... J'essaie plein de choses et si ça vous tente... » Elle lui offrit un grand sourire - auquel il manquait quelques dents - et se leva. Elle chassa Monsieur Minette en le poussant d'un seul coup et leva Dylan pour le serrer dans ses bras. « Tu n'es vraiment pas comme Howard mon petit gars. J'aurais aimé être ta marraine à toi. »

Dylan et Odette retournèrent dans le jardin pour trouver Arnaud encore dans les vapes. La vieille dame roula des yeux. « Ne donne pas ce bouquin à cet idiot. Garde-le pour toi et pour les gens de la faction qui sont de ta trempe. » Elle jeta de l'eau sur le visage du serdaigle qui se réveilla doucement, ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait. Odette Peterson fabriqua un portoloin en leur assurant qu'elle savait exactement comment s'y prendre pour ne pas éveiller les soupçons du Ministère et après avoir serré une nouvelle fois Dylan dans ses bras, elle les laissa filer. Une fois au Q.G., Dylan laissa Arnaud choir sur un fauteuil. Il fit son compte rendu seul, comme un grand. Il était content d'avoir réussi cette première mission même s'il avait des bleus un peu partout sur le corps. Au moins, il avait réussi et quasiment seul...


Oui - Odette propose à Dylan de garder le livre en échange de quelques recettes.
Non - Odette propose à Dylan de venir la voir de temps en temps pour cuisiner et apprendre quelques sorts au passage.


TERMINÉE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Dylan Smith le Jeu 18 Oct 2012 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 18 Oct 2012 - 11:36

Le membre 'Dylan Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

[mission] Un gnome, deux gnomes, trois gnomes... ft Arnaud
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Bourgs sorciers