Cours de Potions - Ecole des Ombres.



 



avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 5 Juil 2012 - 13:51

Mai 2020.

Une ombre tranplana devant le manoir des Kark. Elle relâcha la rose noire qu'elle tenait dans sa main et s'avança jusqu'au porche. La porte s'ouvrit devant elle et un elfe de maison s'écrasa contre le mur pour la laisser passer. Nathaniel n'y prêta pas attention et déboutonna un à un les boutons de son manteau en s'avançant dans le vestibule. Il monta un à un les étages pour arriver à celui qui avait été aménagé pour faire office d'Ecole des Ombres. Le couloir était lumineux, les dernières lueurs du jour éclairaient le parquet nettoyé il y a peu par Kissifrot. Le médicomage se dirigea vers la première porte sur la droite et posa sa main sur la poignée ronde en s'arrêtant un instant. Il n'avait jamais été doué pour enseigner, et à chaque fois qu'il passait cette porte, il avait ce nœud dans l'estomac. Et cela ne voulait pas partir. Il n'était pas Scarlett, ou même Drew. Sa vocation n'avait jamais été de faire apprendre les potions à d'autres personnes. Et cela se sentait forcément dans ses cours. Et même si cela faisait bientôt une année entière – dans quelques mois – qu'il donnait régulièrement des cours de potions aux élèves Ombres qui avaient réussi à sortir de Poudlard, cela le stressait toujours autant. Il se souvenait des paroles de Mervyn Kark, lorsqu'il lui avait demandé expressément d'assurer les cours de potions. Ce n'est qu'une solution temporaire en attendant de reprendre le contrôle sur Poudlard. Une solution temporaire qui s'éternisait.

Il tourna la poignée et ouvrit la porte, avant de pénétrer d'un pas assuré dans la salle de potion. Il passa sans les voir devant les immenses armoires ou se trouvaient les ingrédients les plus sommaires, remonta l'allée principale en marchant le long des immenses paillasses ou trônaient des chaudrons de cuivre, avant de s'arrêter devant son bureau et de jeter, finalement, un regard à la salle de classe vide devant lui. Le cours commençait dans un peu moins de vingt minutes. Comme d'habitude, il était en avance. Nathaniel laissa son regard dériver à travers les fenêtres qui donnaient sur la nature verdoyante éclairée de lueurs orangées, et finit par sortir différents parchemins. Il avait tout préparé pour aujourd'hui. De toute manière, les examens approchaient, il fallait maintenant mettre en pratique tout ce que les élèves avaient appris.

« Bonsoir. Je m'excuse d'avoir dû retarder l'heure du cours, mais une réunion me retenait au Ministère. C'est exceptionnel, je vous rassure. » Un quart d'heure plus tard, des élèves du second et troisième niveau devant lui. Nathaniel les salua et contourna le bureau pour venir s'appuyer dessus, bras croisés et baguette à la main. « Bon. Je vous avais déjà parlé la semaine dernière du cours d'aujourd'hui, n'est-ce pas ? Une sorte de bilan de tout ce qu'on a pu voir ou revoir ensemble cette année. Pour expliciter un peu les choses, le cours sera en deux parties. La première sera théorique, et la seconde pratique. Disons que je n'ai pas particulièrement envie que vous fassiez tous exploser votre chaudron, voire le manoir entier, parce que l'un d'entre vous aura mélangé un peu de liquide explosif d'Eruptif à du gingembre. Personne n'est à l'abri d'une erreur d'étourderie, même un maître en potions. Donc, je vais vous demander de créer une potion à partir d'ingrédients simples que vous trouverez dans les armoires. » Il décroisa les bras et donna un coup de baguette en direction des portes qui s'ouvrirent silencieusement. « Ce n'est pas noté, il s'agit juste d'un entraînement. Si vous faites des erreurs, ce n'est pas très grave – c'est bien pour cela que je vous demande de faire ça par écrit avant tout travail pratique. L'important, c'est que vous compreniez pourquoi c'est une erreur, pour ne plus la faire après. Sinon, hum... Réfléchissez attentivement aux effets de chaque ingrédient, pensez aux effets secondaires et n'oubliez pas que certains d'entre eux ne s'entendent absolument pas. Pour vous aider, il y a plusieurs exemplaires de l'Encyclopédie des Ingrédients magiques, un sur chaque paillasse. Vous avez bien compris ? » Il contourna le bureau pour atteindre le tableau et y inscrivit la marche à suivre. « Avant tout, cherchez les effets que vous souhaitez provoquer grâce à votre potion. De là vous pouvez de suite éliminer certains ingrédients. Ça ne sert à rien d'utiliser un poison pour une potion servant à soigner un rhume, par exemple. Par contre, si c'est pour une potion servant pour désincruster des tâches sur le sol ou je ne sais quoi, vous pouvez toujours utiliser de l'hellébore, ça ne fera pas de mal. Donc. A partir de là, vous pouvez sélectionner les ingrédients qui vous serviront. Attention à tout ceux qui ne peuvent pas être mis ensemble. Si vous avez un doute, appelez-moi ou consultez l'encyclopédie. Et enfin, finalement, ce qui vous prendra sans doute le plus de temps, le mode de création. N'oubliez jamais que les ingrédients les plus réactifs doivent être ajoutés en dernier. Et qu'une potion nécessite un feu très doux en général pour bien diluer le tout, sauf à certaines étapes très précises, c'est-à-dire après avoir rajouté un ingrédient aux propriétés magiques difficiles à extraire de son enveloppe corporelle, ou bien pour provoquer une réaction magique. Et à l'inverse, si votre potion fume un peu trop, la priorité est de baisser le feu avant tout... Enfin, vous le savez déjà, tout ça, non ? » Il se tut et observa les têtes des élèves devant lui. Avaient-ils l'air complètement perdus ? Certains semblaient perplexes, ou bien c'était juste lui qui se faisait des idées... « Ça va pour tout le monde, où.. ? » Face à l'absence de réponse, il se tourna vers le tableau et relut ce qu'il avait marqué en diagonale.

    1, définir les effets désirés de la potion.
    2, éliminer les ingrédients qui ne serviront à rien.
    3, sélectionner ceux qui serviront à la potion.
    4, définir le mode de création.

« Bon. Si vous n'avez pas de question, vous pouvez commencer tout de suite. Ceux du second niveau peuvent bien sur se mettre avec quelqu'un du troisième niveau. Je ne vais pas vous demander de faire ça tout seul : essayez juste de comprendre le fonctionnement d'une potion, ce n'est pas très compliqué, et normalement, avec les bases que vous avez, vous pouvez tous y arriver. »



Informations RP.

Pour ce qui est de ce cours, je me suis basé sur la façon de faire utilisée dans Pottermore. Bien sur, je ne vous demande pas d'étudier en détail chaque ingrédient magique pour créer une potion qui corresponde vraiment à des critères particuliers.

Pour vous aider un peu avec les ingrédients, voici le lien de l'Encyclopédie HP ici et plus particulièrement à la page des ingrédients déjà mentionnés dans les livres et les films. Pour la plupart, il n'y a aucune description, vous pouvez les utiliser un peu comme vous voulez, mais je vous demanderai de respecter les propriétés décrites s'il y en a. Autrement, il existe également dans le Liber Sapientis un registre des Plantes ici, ou certaines peuvent vous aider un peu à trouver des idées.

Pour ce qui est de la recette des potions en elle-même, vous pouvez calquer ça sur les potions déjà créées sur le forum, et voir dans le Liber Sapientis également (ici), les spoilers représentent les modes de fabrications utilisés. Faites-ça un peu au pif, les potions c'est comme la cuisine, de toute manière. En plus pointu, mais bon, on ne va franchement pas chipoter.
Nath', en bon prof qu'il est, viendra surement rectifier quelques trucs, mais bon rien de bien méchant.
N'essayez pas de faire une potion trop compliquée, ce n'est vraiment pas la peine de se casser la tête.

Autrement, au niveau du fonctionnement du cours en lui-même (les détails pratiques, quoi), je suis partie du principe qu'il s'agissait d'un léger flash-back, puisque l'année scolaire est finie et que - frappez-moi - je m'y suis prise en retard. Mais si cela pose problème, on peut toujours en discuter pour essayer de trouver une solution.
Les tours seront larges, mais j'aimerais boucler le cours en lui-même en quelques tours, pas trop, histoire qu'il ne s'éternise pas. Je pars sur une base de 3 semaines par tour, ce qui vous amène à répondre avant le 26 Juillet.
Pour ce qui est de la création de la potion par écrit, vous pouvez mettre directement ce que votre perso écrit sur son parchemin dans le RP, je pense qu'il s'agit de la solution la plus simple.

Et enfin, si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à m'envoyer un mp ou à poster dans le sujet des Animations RP. C'est le premier cours que je fais, si ça se trouve, il y a des grosses incohérences également, donc n'hésitez pas à me le dire.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 13 Aoû 2012 - 23:13

POUF ! Voilà le bruit que fit Lexy en apparaissant dans la cheminée, couverte de suie noire. La demoiselle soupira, en ayant assez d'être patiente. Elle avait pourtant 17 ans, mais la loi disait que seuls ceux nés avant Mars pouvaient passer leur examen de Transplannage. Connerie ! Elle était d'Avril. Elle devait donc se contenter du réseau protégé et de poudre pour pouvoir décamper. Elle sortit sa baguette, histoire de faire disparaître toute trace de poussière de sa silhouette. Une Kark ne pouvait se permettre piètre apparence dans le Manoir. D'un geste hautain, elle rejeta sa chevelure rousse derrière son épaule, dégageant ainsi ses fines clavicules.

Autumn ne tarda pas, rarement en retard elle aussi. Il était tard, mais les règles avaient été fixées ainsi, pas d'horaire fixe, ce qui avait le don d'horripiler la jolie rousse. La blonde elle, en était plutôt amusée. Mais qu'à cela ne tienne, Lexy avait posé sur ses lèvres roses un sourire conquérant, car le cours qui allait lui être dispensé se révélait l'un de ses favoris. Oui, certes, une Serpentard accro aux Potions cela faisait un peu cliché, mais que voulez-vous, Lexy était femme à aimer les décoctions si proche de la cuisine qu'elle aimait pratiquer à ses heures perdues. Créer quelque chose de ses propres idées, de ses propres mains. Comment détester telle matière ? Du coup le professeur qui avait décalé son cours à une heure si tardive avait son pardon d'office, ce qu'Autumn ne semblait pas partager.

La porte de la salle de classe était ouverte, toutes deux s'y engouffrèrent, premières arrivées. Un sourire poli et le port de tête fier, Lexy salua celui qui allait diriger le cours.

 « Bonsoir Professeur Hansen. »

Ce que sa meilleure amie n’imita pas. Elle détestait le professeur pour une raison inconnue. Toutes deux ne tardèrent pas à prendre place au premier rang. Les autres élèves ne tardèrent pas, et le cours commença enfin, rendant la demoiselle des plus attentives tandis que son amie levait les yeux au ciel.
Un essai non noté ? Voilà qui ne pouvait que convenir à la jeune Kark. Lexy avait beau être fana de Potions, elle n'était pas la meilleure en ce domaine et ne demandait qu'à progresser. Essai signifiait peaufiner ses compétences, et donc avoir une meilleure note. Le top départ était lancé !

Lexy se jeta sur l'encyclopédie située à sa droite. Elle l'ouvrit avec soin se posant la question que tous se posaient actuellement. Quelle potion et quels effets ? Ses yeux clairs se stoppèrent pour fixer le vide. Un visage qu'elle connaissait bien à présent se figea dans son esprit. Celui d'un homme pour qui son cœur s'emballait en moins d'une seconde.Second cliché, une fille qui choisissait de mitonner un philtre d'amour. Elle haussa les épaules et attrapa sa plume. D'une écriture longiligne et italique, elle inscrivit son intitulé: Philtre d'Amour.

Définir les effets à présent...
- Aphrodisiaque
- Le donneur hante la mémoire du receveur
- Euphorie
- Le receveur tombe amoureux du donneur.


Quels ingrédients seraient nécessaires ? L'encyclopédie entrait à présent en compte. Précieusement, elle inscrivit ce qu'elle trouvait judicieux de mélanger pour obtenir ce qu'elle désirait.

- Oeufs gelés d'Ashwinder (Serpencendre)
- Gingembre
- Plume de Jorbabille
- Jonquilles faisant un bruit de klaxon
- Cheveux du donneur
- Cannelle


Il ne restait plus qu'à établir le mode de création.

1. Faire infuser 4 fleurs de jonquilles entières avec une plume de Jorbabille dans de l'eau à feu doux pendant 7 minutes.
2. Broyer la cannelle et hacher menu le gingembre avant d'ajouter le tout dans la potion.
3. A l'aide d'une cuillère en bois, remuer en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Laissez mitonner 9 minutes.
4. Ajouter délicatement un œuf gelé d'Ashwinder après l'avoir embrassé. Le déposer au fond sans qu'il ne casse. Remuer 2 fois dans le sens des aiguilles d'une montre avant d'ajouter le second selon le même rituel. Inverser le sens du mouvement. Répéter l'opération pour le dernier œuf.
5. Augmenter le feu jusqu'à faire frémir le mélange. Ajouter le cheveux à cet instant précis, la potion doit prendre une couleur violine.
6. Porter hors du feu et verser le contenu encore chaud dans une fiole, en le tamisant. Refermer le flacon sans attendre.


Elle en était plutôt satisfaite.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carter A. Lannister
Messages : 719 Crédits : Shattered
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Septième Année
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un Sombral
Epouvantard : Un basilic mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 10 Sep 2012 - 11:28

Spoiler:
 


Cela faisait des jours que Carter se languissait de sortir de la propriété familiale, depuis son évasion de Poudlard il avait quitté une prison pour une autre, dorée certes mais il restait assigné à demeure. Il ne savait pas faire grand chose d'autres que de mordre sur sa chique pour attendre enfin ce cours de potion, cours qui lui permettrait de sortir de chez lui. Il avait reçu la convocation du professeur même, il était convoqué en soirée pour un cours de potion. Cours qui ne le passionnait pas particulièrement au demeurant, et qui avait pourtant cette fois ci une douce sensation d'excitation. Le GRAND soir était finalement arrivé, il allait enfin rencontrer le professeur Hansen. Il se dirigea vers la bibliothèque du château privé des Lannister, pris une poignée de poudre de cheminette et articula distinctement :

- Manoir des Kark.

Et Carter disparut dans une explosion de flammes verte avant d'arriver dans la cheminée des Kark, couvert de suie. Il utilisa un sortilège informulé pour être propre sur lui. On aurait pu penser qu'il était bien étrange pour lui de voyager par le réseau de cheminée, mais que nenni Carter manquait encore d'entrainement pour le transplanage. Cela ferait partie de ses nouvelles activités apprendre à utiliser se moyen de transport Ô combien utile. Il remit son col de chemise et se dirigea vers les étages supérieurs.

Quelques élèves étaient déjà présent dans ce qui ferait office de salle de classe, il ne mit pas bien longtemps à reconnaître à qui appartenait cette chevelure de feu, les délicates clavicules qui étaient visible à tous. Ce n'était autre que la nièce du ministre, Lexy. Assise à côté d'elle se tenait une autre jeune femme, Carter ne se souvenait plus de l'avoir vu à un moment de sa vie, mais peut lui importait. Il salua d'un signe de tête le professeur et pris place au premier rang mais à l'opposée de Lexy, il avait peur d'être déconcentré par cette dernière. D'autres élèves prirent place dans la salle de classe improvisée et le cours commença.

La bonne nouvelle de la soirée était que le cours ne serait pas côté, ce serait une pression en moins pour cette reprise des cours. Un autre mot retint son attention, c'était un essai, il n'était peut-être donc pas question de devoir suivre une "recette" à proprement parlé. Les élèves pourraient dès lors expérimenté certaines décoction de leurs choix, Carter eut un léger sourire à l'idée de peut-être inventer un nouveau poison. Car il était clair pour le jeune Lannister qu'il ferait un poison, il ne consulta même pas son livre, un peu trop sur de lui l'ancien Serpentard. Il prit un morceau de parchemin vierge et commença à écrire.

Citation :
Premièrement : Les Effets.

- Folie
- Confusion

Effets secondaires possible : hallucinations sur la mort, peut entrainer un comportement illogique des empoisonnés.


Venait la partie la plus délicate de ce poison, quels ingrédients Carter allait-il incorporer dans sa préparation ? Il prit un des livres qu'il avait emporté avec lui pour le cours : Plantes communes et magiques, leurs effets, leurs utilisations. Et aux fils des pages qui tournaient, la liste commença à s'allonger.


Citation :
Deuxièmement : Les Ingrédients.

- aspholède (en poudre), la plante est associée aux enfers et à la mort. C'est à cause d'elle que le sujet peut avoir des hallucinations.
- belladone (essence), tout poison à une base. La belladone parmis ses autres effets donne une soif intense, ce qui est intéressant pour l'absorption complète du poison, peut-être hallucinogène, entraîne la folie et à trop grande dose peut entrainer la mort.
- achillée sternutatoire (fleurs écrasée au pilon), cette plante ferait éternué. L'inspiration des effluves du poison augmenterait son efficacité.
- alihosty (infusion des feuilles), provoque l'hystérie. Recherché pour ses propriété rendant fou.
- cranson officinal (tiges émincées) entre dans la préparation des philtres de confusion et d'embrouille.
- livèche (graines concassées) entre dans la préparation des philtres de confusion et d'embrouille.


Désormais il ne restait plus qu'à établir le mode opératoire pour cette préparation, pourtant Carter avait un doute quand à la qualité gustative de son poison. Parce qu'un poison devait être inodore et ne pas avoir de gout, au risque d'éveiller les soupçons sur ce qu'on essayait de faire boire à la victime. C'est alors qu'il ajouta à la fin de ses ingrédients.

Citation :
NB : ingrédient à définir pour rendre le poison neutre au gout et à l'odorat.


L'ancien Serpentard examina son parchemin, cela lui semblait correct en l'état. Il attendrait d'avoir fini son mode de préparation avant d'appeler le professeur Hansen pour qu'il lui donne son avis, sans se lancer des compliments, Carter pensait vraiment qu'il s'était investi pleinement dans l'élaboration de son poison et il continua à écrire sur son parchemin.

Citation :
Troisièmement : Mode de Préparation.

1. Commencer par l'infusion d'Alioshy dans 3 mesures d'eau (5 minutes 22 secondes). Retirer les feuilles et laisser l'infusion reposer.
2. Emincé les tiges de Cranson Officinal.
3. Concasser les graines de Livèche.
4. Pilonner les fleurs d'Achillée Sternutatoire.
5. Moudre l'Aspholède.

6. Dans un chaudron en cuivre, verser 5 mesures d'Essence de Belladone (250 millilitres).
7. Incorporer les tiges émincées et faire frémir tout en remuant en faisant le chiffre huit. Une fois frémissante, ôter les tiges de Cranson Officinal.
8. Ajouter une mesure de l'infusion (50 millilitres). Remuer 2 fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, faire un quart de tour dans le sens horloger.
9. Mettre les fleurs d'Achillée Sternutatoire dans la préparation.
10. Mettre les graines concassées dans le reste de l'infusion d'Alioshy (100 millilitres), laisser tremper 30 secondes.
11. Tamiser ce qui est devenu l'infusion d'Alioshy et Livèche pour retirer les graines concassées.
12. Incorporer une mesure de cette nouvelle infusion (50 millilitres). Remuer 2 tours dans le sens horloger et un quart dans le sens anti-horloger.
13. Porter la préparation à ébullition, il faudra baisser le feu quand la préparation prendra une couleur rouge sang.

14. Ajouter l'Aspholède en poudre à le décoction, faire 3 fois un trident dans le breuvage.
15. Mettre la fin de l'infusion d'Alioshy et de Livèche (50 millilitres). Le poison doit devenir transparent si le poison est bien exécuté.

16. Laisser réduire le poison pour augmenter son efficacité, non obligatoire.
17. Mettre en flacon et laisser reposer 1 jour avant utilisation.


Lorsque le jeune homme reposa sa plume, il put se rendre compte que l'élaboration théorique d'une potion était bien plus passionnante qu'on ne pouvait l'imaginer. Il n'était pas mécontent de son travail, même s'il n'était pas coté Carter était fier. Il n'oublia pas de lever la main pour demander au professeur Hansen s'il avait une idée pour neutraliser l'odeur et le gout et surtout s'il fallait faire quelque chose en ce sens. Il attendit que le professeur vienne à sa table pour consulter son travail.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 19 Jan 2013 - 22:12


Une fois sa longue tirade terminée, c'est avec plaisir que le jeune Médicomage observa aussitôt les jeunes Ombres se mettre au travail. Son regard se promena dans la salle de classe, sautant d'un élève à un autre alors qu'ils se penchaient sur leur parchemin. La plupart d'entre eux avaient des idées, et si certains s'étaient aussitôt jetés sur leur plume, d'autres réfléchissaient le nez en l'air. Nathaniel eut un petit sourire, comme à chaque fois qu'il donnait un exercice en classe. Il se reconnaissait dans cette dernière catégorie d'élèves. Lui aussi, lorsqu'il était à Poudlard, passait son temps à observer le plafond en réfléchissant. Si désormais il n'avait plus le statut d'étudiant, il devait quand même admettre que cela lui manquait... Poudlard, les études. Il n'avait rien d'un Serdaigle, mais il avait aimé cette partie de sa vie où les problèmes les plus importants se limitaient aux notes et aux relations entre les élèves. Pas de factions, pas de politique comme aujourd'hui.

Au bout de quelques instants, l'ancien Serpentard retourna s'asseoir à son tour, posa ses coudes sur le bureau et apposa son menton contre ses mains liées. Son regard se dirigea vers la jeune Kark. Il se souvenait de l'un des derniers cours qu'il avait donné : à la fin, Billy était passé le voir, et il s'était étonné de voir l'un reconnaître l'autre. Comment connaissait-il son ami ? Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas très bien comment ils avaient pu se rencontrer. Billy n'était absolument pas le genre de personne à assister aux mondanités dont la jeune rouquine raffolait visiblement, comme toute Kark qui se respecte. Lui, il était plutôt porté sur les missions, la dangerosité de celles-ci et les visites récurrentes qu'il lui faisait juste après. Il fallait croire que Nathaniel était devenu son infirmier personnel.

Une quinte de toux le fit revenir sur terre, et le Médicomage se releva après avoir discrètement regardé l'heure. Dernièrement, le suédois avait cette tendance à s'évader lorsqu'il avait un moment de libre. Ce n'était pas une très bonne idée de le faire devant tous ces enfants sang-purs. Il se releva et s'éclaircit la gorge pour se donner une contenance, avant de croiser ses mains dans son dos et de se diriger vers les tables des uns et des autres. Ce faisant, il se dirigea vers la table de Lexy, qui semblait avoir terminé son travail. « Je peux regarder.. ? » La jeune femme avait concocté une potion d'amour, que le Serpentard lut attentivement. « Hum, ce n'est pas mal du tout. Par contre, fais attention aux propriétés du gingembre, il a tendance à avoir des effets 'énervants' à cause de son goût très prononcé. Prends plutôt de la coriandre, c'est une plante qui est très douce, je pense que ça se mariera mieux. » Il tapota le haut de sa feuille, là où se trouvaient écrits les effets désirés. « Attention également au début, tu supposes que le receveur n'a pas de sentiments pour une tierce personne au départ. Tu y penses pourtant avec l'oeuf de Serpentcendre pendant la recette, mais n'oublies pas de rajouter 'annihilation de sentiments amoureux pour une autre personne' dans les effets, cela pourrait te coûter des points lors d'un examen autrement. » Il relut une seconde fois le mode de création en murmurant pour lui même. « D'accord. C'est bien, tu n'as pas inversé d'ingrédients clés. Quatre jonquilles, c'est un peu faible, par contre... Pourquoi tu n'as pas choisi des roses ? »

* * *

Quelques minutes après, il se penchait sur ce que Carter Lannister avait écrit. Il était un nouvel élève, tout fraîchement inscrit à l'école, et Nathaniel lui avait envoyé une convocation quelques jours auparavant. Le professeur ne le connaissait que de vue, car si Carter était déjà passé à l'infirmerie de Poudlard comme la plupart des étudiants, il restait un Lannister, fier et sûr de lui. Un véritable Serpentard, en somme. Le Médicomage sourit en voyant le titre de la potion. « Un poison. Hum... » Une rapide lecture lui apprit quelques erreurs, mais rien de gravissime encore une fois. Le professeur de Poudlard leur avait particulièrement appris les bases. Si jamais il croisait Drew, il devrait penser à le remercier de lui rendre la tâche plus facile. « Fais attention, les effets que tu décris ne sont pas très précis. Je pense que ce n'était pas facile de vous demander d'écrire les effets de votre potion avant de faire la liste des ingrédients mais, maintenant que tu as fini, essaye de partir des ingrédients pour trouver quels seront les effets concrets de ta potion. » Il jeta un regard au jeune Lannister pour s'assurer qu'il avait compris, et continua sa lecture en hochant la tête. « Ta potion est très forte. Je pense que tu peux enlever l'achilée, en fait. Déjà parce que je ne suis pas certain d'en avoir ici, mais également parce que tu risquerais d'envoyer toute la classe à Sainte Mangouste pour maux de tête à cause des effluves, qui sont toujours plus fortes lors de la préparation-même de la potion. Et puis, le poison que tu as créé est visiblement fait pour être ingéré, et pas pour être senti. Soit tu fais quelque chose qui doit être ingurgité, soit tu fais quelque chose de volatile, mais évite de mélanger les deux pour le moment, d'accord ? Mais sinon, le reste est très bien. N'hésite pas à trouver un ingrédient pour rendre le goût plus neutre... Je suis d'accord pour ce qui est d'empoisonner les gens, mais autant le faire d'une manière agréable, de façon à ce que le receveur ne se dise pas tout de suite qu'il est empoisonné. Autant ne pas tout de suite faire peser des soupçons sur soi-même. L'empoisonneur doit être discret... » Il réfléchit quelques instants, recherchant dans sa tête quel était l'ingrédient le plus susceptible de masquer un goût aussi prononcé, lorsqu'il repensa à Lexy. « Soit tu décides de faire un goût, auquel cas le gingembre sera très bien, puisqu'il favorise l'énervement, et donc l'hystérie. Soit tu préfères neutraliser le goût, auquel cas tu devras ajouter de la poudre d'azurite à la toute fin, et faire mijoter cinq minutes supplémentaires le temps que tout s'accorde... Autrement... » Il parcourut les étapes de préparation en acquiesçant. « C'est très bien que tu aies pensé à ne pas verser toute l'infusion d'un coup... Pense à attendre au moins deux minutes complètes avant de verser l'Asphodèle, il faut que la température n'excède pas 85degrés Celsius. A la limite, tu pourras prendre un thermomètre magique dans l'armoire. Mais sinon, c'est très bien. Très efficace. »

Nathaniel finit par revenir entre les rangées et par frapper dans ses mains. « Bien, je vois que tout le monde a fini et que les légères modifications ont été faites. » Il attrapa sa baguette et fit un geste en direction des multiples armoires qui bordaient le fond de la salle, qui s'ouvrirent une par une. Chacune d'entre elles abritaient un certain type d'ingrédients, et ceux-ci étaient classés par ordre alphabétique et par genre (les poudres, puis les ingrédients séchés, et enfin les frais dans des bocaux hermétiques). « Vous pouvez désormais commencer la deuxième partie du cours, à savoir la préparation pratique. Ne prenez que ce dont vous avez besoin, faites attention à ce que vous faites. Si vous avez le moindre problème, appelez-moi. Ne faites pas n'importe quoi. Même si c'est une question qui vous paraît puérile, venez m'en parler au lieu de faire quelque chose sans en être surs. Je veux que, pour cette fois, vous n'ayez strictement aucun doute sur la manière de procéder, donc prenez votre temps avant de commencer, préparez soigneusement vos ingrédients, vos accessoires – Mr Lannister, n'oubliez pas de prendre un thermomètre – et votre baguette. Je passerai d'un chaudron à un autre pour voir ce que vous faites. » Un sourire pour leur signifier qu'ils pouvaient commencer, et Nathaniel regarda les Ombres se lever un à un.

INFORMATIONS RP.

Il s'agit du second tour du cours, et de la seconde partie de celui-ci. Elle se divisera en deux tours où vos persos créeront leur potion "pour de vrai", sous la surveillance de Nathaniel. J'aimerais, pour donner un peu de piment, que vous lanciez un dé à la fin de votre premier post. Celui-ci déterminera si vous faites une erreur (catastrophique ou non, à vous de juger!) dans votre potion. A l'issue de ce second tour, je reprendrai les choses en main et on concluera lors d'un troisième tour commun.
Encore une fois, je m'excuse d'avoir autant tardé. J'ai créé ce cours juste avant mon passage à vide, donc ça a été difficile de se remettre dans le bain. ^^'

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Fév 2013 - 15:34

    Le professeur ne tarda pas à vérifier leurs parchemins. Sans difficulté, elle le laissa jeter un coup d’œil au sien, mémorisant les améliorations qu’elle aurait à apporter. Remplacer le gingembre par la coriandre, ok, mettre plus de jonquilles, ok… Elle n’avait pas pensé au fait que Billy puisse être amoureux d’une autre. C’était donc naturellement qu’elle n’avait pas pensé à ajouter cet effet pour sa potion. La remarque de son professeur insuffla un doute immense dans son esprit. Oui elle se doutait que le sorcier ne l’aimait pas, mais … et s’il en aimait une autre ? La détresse perça dans son petit cœur. La potion n’était pas faite pour être utilisée, elle refusait d’être aimée par manipulation. C’était un amour faux par définition, et ce philtre n’était qu’un exercice. Elle continuait d’écouter son professeur, acquiesçant comme toute élève consciencieuse.

    « La jonquille exprime le désir, la langueur d’amour pour l’autre. La rose n’exprime que la nature de l’amour, dans le cas de la rouge, il est ardent, mais je ne cherche pas un amour de passion, je cherche un amour qui fait souffrir, qui tourments car insatisfait. »

    La jeune fille rougit à son explication. Elle en avait peut-être un peu trop dit. Certes il ne savait pas qui s’était attiré ses faveurs, mais avec ces indices il serait en mesure de voir qu’elle nourrissait un amour insatisfait.
    Heureusement pour elle, il passa à Autumn et sa potion hilarante. Honteuse, elle se mit à rectifier son parchemin, approchant son visage au plus près du papier et du bout de sa plume.

    * * *

    Les joues redevenues pâles, Lexy chuchotait avec sa voisine quand le professeur leur donna le feu vert pour s’occuper de leur potion. Tout sourire, elle se leva de sa table pour choisir avec soin ses ingrédients. C’était drôle, regarder ce qu’on voulait, en prendre les meilleurs éléments, doucement, scrupuleusement. Elle ne fit pas comme son camarade, elle préférait faire plusieurs allés et venues dans la pièce plutôt que de tout prendre dans ses bras. Elle faisait bien, le garçon ne réussit qu’à faire tomber quelques uns de ses ingrédients dans un bruit de verre brisé. Elle croisa Carter avec son gingembre, pendant qu’elle sélectionnait sa coriandre. Elle lui adressa un sourire avant de repartir à sa table.
    Elle remplit d’eau puis suspendit son chaudron, alluma du bout de sa baguette le feu en dessous pendant quelle rangeait tranquillement ses ingrédients dans l’ordre de la recette. Elle retroussa ses manches et se saisit des jonquilles. Malheureusement, elle n’avait pas apporté ses cache-oreilles. Il faudrait qu’elle fasse relativement vite pour éviter que la classe entière ne devienne amoureusement dépressive. Elle se saisit d’un couteau, pour séparer les fleurs de leurs tiges. Puis, délicatement, elle les déposa dans le chaudron, ainsi que la plume.
    Elle lança son sablier en y indiquant le temps souhaité. Et c’était partit pour 7 minutes.
    Concentrée, elle réduit la cannelle en poudre avant de la mettre dans une coupelle, et s’attaqua à la coriandre. Armée de son couteau, elle la cisailla légèrement pour que le parfum se révelle. Dans la décoction. Un boum à la table voisine la fit sursauter, Lexy se coupa.

    « ouch… »

    C’était superficiel, car elle était soigneuse. Mais la blessure commençait à saigner. Elle attrapa un bout de torchon et l’enroula grossièrement autour de son doigt et pesta intérieurement. Le sablier sonna, la sang pur ajouta donc ces deux ingrédients dans sa potions. Et remua dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
    Il ne lui restait plus qu’à attendre 9 minutes avant d’ajouter les œufs. Elle sortit les œufs du bocal. Ils sont froids, c’est avec une grande précaution qu’elle les dépose devant elle. Leur couleur rouge incendiaire est captivante, si bien qu’elle se perd dans leur contemplation. Heureusement pour elle, son sablier la sort de sa rêverie. L’œuf n’est pas gluant, elle y pose donc ses lèvres en pensant à Billy. Avec la cuillère, lentement elle le dépose au fond. Elle remue deux fois, puis dépose le deuxième et le troisième sous le même rituel.
    Avec sa baguette, elle hausse l’intensité du feu. Elle arrive à l’instant critique, sa potion va-t-elle être une réussite ? Elle pince un de ses cheveux entre les doigts et le tir pour l’arracher. Elle le pose soigneusement avant de préparer sa fiole. Attentive, elle jette un regard à la surface du liquide dans le chaudron. L’eau frémit. Elle suspens sa main en l’air avant de lâcher son cheveux roux dans la potion.
    Inquiète, elle guette alors la réaction du liquide.

    LANCER DE DES :
    OUI-OUI La potion devient violine, parfait.
    OUI-NON La potion est d’un violine délavé, les effets ne seront pas tous respectés, l’eau n’était pas assez frémissante.

    NON-OUI La potion a prit une couleur rouge, Lexy avait mit du sang sur sa coriandre, effet imprévisibles.
    NON-NONI La potion ne change pas de couleur, elle est à peine bonne à boire en tisane ! Le sablier était défectueux, les informations de temps n’ont donc pas été respectées.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?



Dernière édition par Lexy C. Kark le Lun 18 Fév 2013 - 15:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Fév 2013 - 15:34

Le membre 'Lexy C. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carter A. Lannister
Messages : 719 Crédits : Shattered
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Septième Année
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un Sombral
Epouvantard : Un basilic mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Fév 2013 - 16:41

Carter eut à peine le temps de finir ses notes et d'attendre le professeur Hansen, que ce dernier passait déjà entre les tables de potion. Toujours aussi efficace dans son analyse, ce n'était pas facile à croire étant donné la nature de son sang, peut-être existait-il réellement des exceptions. Visiblement la nature de la potion de Carter ne semblait pas du tout surprendre le professeur de Potion, le jeune Lannister était-il aussi prévisible que ça ? Un sentiment de dépit l'envahissait malgré lui, pouvait-on vraiment changer la nature d'un jeune homme en un cours de potion ? Pendant que Carter tentait de refouler ce sentiment quelque peu honteux, Nathaniel continuait à donner ses instructions.

Visiblement ce dernier trouvait que Carter n'avait pas été assez précis concernant les effets de chaque éléments, mais était-ce de sa faute si les cours étaient vraiment médiocres à Poudlard ? Pas question de tergiverser sur les cours donnés, il annota juste à coté de chaque ingrédients : EFFETS ?!

Nathaniel semblait impressionné par le côté puissant de la décoction de Carter, ensuite vint la partie concernant l'achilée, il était vrai que c'était un ingrédient très très couteux et le Lannister n'avait cure de ce genre de problème. Il se jura que si le professeur faisait bien son boulot, ce dernier toucherait quelques mots à son père concernant les moyens pitoyable dont disposait l'école des Ombres. Cette institution formait la futur élite, et il était nécessaire à l'élite d'avoir tous les moyens possible à leur réussite futur. Mais comme tous les enfants gâtés, Carter demandait et pouvait ensuite disposer de ce qu'il avait demandé pour le délaisser quelques minutes plus tard, il avait lu de nombreuses chose sur l'achilée, il connaissait ses effets, mais pas les risques qu'on pouvait encourir en l'utilisant dans un local fermé.

Alors que le professeur continuait ses explications plus techniques, Carter pris notes des effets de l'achilée, certes ce n'était pas parce qu'il ne l'utilisait pas qu'il ne devait pas garder en mémoire les précieux enseignement du professeur. Car comme toujours, même si le Lannister participait aux actions lors de bataille, il savait très bien que sa destinée n'était pas d'être sur le terrain. Malgré les quelques reproche, Carter préférait retenir l'essentiel, sa démarche était bonne, et la globalité de son mode opératoire était bon. Et comme le professeur le lui avait proposé, il partait sur la solution buvable plutôt que sur un gaz, le risque que Lexy respire ces effluve lui retournait déjà les sens.

Il supprima l'achilée pour la remplacer par du gingembre car ses effets collaient avec l'idée générale du poison de Carter. Et tant qu'il y était il rajouta les 2 minutes supplémentaires à la phase Aspholède, ainsi que la mention des 85 degrés Celsius. Lorsqu'il en eut finit avec Carter, il passa voir quelques élèves supplémentaires avant de retourner sur le devant de la classe et de donner les instruction pour l'étape suivante. Carter eut même le droit à un rappel concernant le thermomètre, il aimait être mis en avant de la sorte, même si c'était pour un rappel. On parlait de lui et c'était le principal. Autrement dit, top départ.

...

Alors qu'il se dirigeait vers l'armoire, un bruit de verre brisé retentit derrière lui, il se souvenait de la scène avec exactitude car tout en sélectionnant le gingembre il se retournait pour voir d'ou venait ce verre brisé. Et en tournant la tête il vit la sublime Lexy qui venait de lui faire un sourire.

Spoiler:
 

Carter est bouleverser par le sourire de cette jeune femme qu'est Lexy, il n'aurait pas pu rêver mieux comme journée, un sourire, un moment de proximité, que pouvait-il demander de plus ?! Il se souciait comme de son premier galion en poche du résultat de son poison, soulevé par cette sensation de bien être que la jeune Kark venait de lui procurer, Carter ne jetait même plus un regard sur la façon de procéder du poison. Il ne cessait de jeter des regards discret à cette descendante de Vélane, il ne pouvait en être autrement. Qu'en serait-il du résultat final ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Carter A. Lannister le Lun 18 Fév 2013 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Fév 2013 - 16:41

Le membre 'Carter A. Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Mar 2013 - 15:23

Le Médicomage passait dans les rangs, observant les élèves qui travaillaient à leur potions. Il prenait plaisir de voir qu'ils étaient tous concentrés sur la tâche qui était la leur. Après tout, il s'agissait de créer une potion qui leur était propre, que personne n'avait créé avant eux. Certes, les effets n'étaient pas garantis, mais pour des élèves de dernier cycle, ils avaient un bon niveau. Nathaniel ne doutait pas de leur capacité à passer les ASPICs : s'ils travaillaient suffisamment, ils les auraient tous, sans aucun souci. Le regard du jeune Hansen tomba sur la jeune Kark. Il observa d'un œil discret une mèche de cheveux flamboyants glisser le long de son visage alors que la jeune femme se penchait pour embrasser l'oeuf de Serpentcendre. A qui pensait-elle, à cet instant précis ? Il ne la connaissait pas, et ne savait rien de ses fréquentations. Non, il se souvenait juste de ce cours, un ou deux mois auparavant, où Billy était allé le chercher pour lui demander un service. Il se souvenait des joues rosissantes de la jeune fille alors qu'elle saluait son ami. Lui ne s'était pas posé plus de questions, attribuant cette réaction à la surprise, l'étonnement. A vrai dire, il s'était beaucoup plus penché sur le fait que Billy et Lexy se connaissaient. CA, ça l'étonnait, mais en y réfléchissant, la jeune Kark avait été tranquille ce jour-là, rien ne semblait la perturber outre-mesure... Jusqu'à ce que Billy arrive. Le Russe avait décliné la question en secouant les épaules lorsque Nathaniel lui en avait parlé, et avait changé de sujet sans aucun tact. Le Médicomage n'était jamais revenu sur la question. Il aurait sans doute dû.

Il s'approchait du chaudron d'une élève où la potion avait obtenu une couleur orangée. Nathaniel fronça les sourcils et nota les mains tremblantes de la jeune Ombre alors qu'elle maniait sa cuillère en étain dans le chaudron. Elle leva des yeux vers le professeur, s'attendant visiblement à des remontrances. Nathaniel hocha légèrement la tête. La blondinette n'avait pas fait n'importe quoi, loin de là. La potion n'était pas irrécupérable et on pouvait facilement limiter les dégâts. Il expliqua ceci à la jeune élève alors qu'elle reprenait une contenance de sang-pure – un peu méprisante envers lui. « Ta main n'est pas sûre, tu remues trop vite. Ralentis la cadence, et d'ici quelques minutes ta potion s'éclaircira. » Elle pinça ses lèvres, et il retint une remarque à propos de son attitude. Mieux valait s'effacer, tout ce qu'il faisait, tout ce qu'il disait dans cette classe pouvait lui retomber dessus. Nathaniel avait parfaitement conscience de sa place dans la hiérarchie sorcière, et à quel point il devait se plier face aux Sang-Purs. Malheureusement pour eux, dans sa classe, il était de loin le plus doué, et si certains d'entre eux supportaient mal le fait d'être jugés par un sang Basique, il ne pouvait que souhaiter qu'ils enfournent d'eux-même leur cuillère au fond de leur gosier pour leur faire avaler l'attitude méprisante qu'ils adoptaient à son regard... Sans rien faire toutefois.

A côté d'elle, Lexy était déjà arrivée à la dernier étape de sa potion. De nature curieuse, le Médicomage s'approcha de son chaudron au moment où elle jetait l'un de ses cheveux dans le feu. A cet instant, au lieu de prendre la couleur violine attendue, la potion prit une couleur rouge sang. Nathaniel jeta un regard à Lexy. « Miss Kark, qu'avez-vous fait..? » Il observa la table de travail de la jeune femme, et tomba sur le torchon enroulé autour de son doigt. Du sang... Dans une potion d'amour, c'était mauvais. Nathaniel tira sa baguette et la pointa sur la potion. Un Evanesco la fit disparaître, et devant l'air ahuri de la jeune femme, il lui expliqua en quelques mots les effets que pouvaient avoir une simple goutte de sang sur une potion. « Cela transforme une potion toute banale en quelque chose de beaucoup plus puissant. S'il est possible de rajouter un cheveu ou des ongles d'un être humain dans une potion sans autre conséquence que celle de créer un lien entre le créateur et le receveur, à partir du moment où il s'agit du sang, la potion passe d’inoffensive à... Disons que l'on donne à la potion une part de soi. Vous connaissez le principe du serment inviolable : la puissance d'un tel serment est basé sur le sang de deux personnes. Beaucoup de magies noires sont basées sur le don de soi. Une potion d'amour auquel on y ajoute du sang devient de ce fait imprévisible... Vous comprenez que je n'ai pas voulu prendre le risque de vous laisser l'utiliser. Vous auriez pu tuer le receveur... Ou faire exploser le manoir, je ne sais pas trop. »

Le discours qu'il fit à Lexy sembla la convaincre. Néanmoins, il fut la raison pour laquelle Nathaniel ne remarqua pas tout de suite la couleur anormale du chaudron de Carter dans son dos. Néanmoins, le bruit de bulles provenant de sa potion le fit se retourner. La première chose qu'il remarqua fut l'air absent du sang-pur. « Lannister, regardez votre potion au lieu de divaguer. » fit-il sèchement. Le Médicomage se rapprocha du chaudron lorsqu'une éruption en jaillit. Son premier réflexe fut de lever un bras pour s'en protéger tout en tirant sa baguette. D'un geste, il écarta Carter du chaudron, avant de murmurer un « Evanesco totallum » qui fit disparaître la potion explosive dans le néant. Nathaniel resta un instant face au chaudron avant de se retourner vers Carter. « Monsieur Lannister. Toujours rester concentré lorsque l'on prépare une potion. Surtout lorsqu'il s'agit d'une potion de nature aussi destructrice que la votre. » Sur ces mots, il leva son bras touché par la potion : la peau avait été comme brûlée à certains endroits. Sans rajouter une seule parole, Nathaniel se lança un sortilège informulé afin de faire disparaître la brûlure, avant de se détourner de Carter et de son chaudron vide. Le cours était terminé pour lui aussi. « Les autres, retournez à vos potions, et si vous les sentez ratées, appelez moi. » Sur ces paroles, il retourna à son bureau et observa de manière plus attentive son bras. Comment se faisait-il que la potion de Carter provoque ce genre de projections ? « Monsieur Hansen ? » Sans plus se soucier de ses réflexions, ni de sa chemise trouée qu'il releva au niveau des coudes de manière à ce que les marques de brûlures ne se voient pas, il releva la tête et chercha du regard la voix qui l'avait appelé. Encore une potion loupée... Ces élèves n'étaient-ils pas capables de se contrôler, ou de juste faire attention à ce qu'ils faisaient ? Au troisième Evanesco, il posa sa baguette et se retint d'arrêter le cours tout de suite. Les lèvres pincées, le Serpentard passait devant les quelques potions restantes, qui paraissaient plus ou moins réussies. « Bon. Le cours est terminé pour aujourd'hui. Ne prenez pas d'échantillons pour vous, pas tant que les effets de vos potions ne sont pas jugés comme inoffensifs. Au revoir, merci à tous d'être venus. »

L'ancien infirmier rejoignit son bureau et regarda les élèves ramasser leurs affaires. Les elfes de maison s'occuperaient du reste. Quant à lui, il savait dorénavant qu'il se limiterait aux potions du manuel... Un regard vers son bras le rassura : la blessure guérissait peu à peu. D'ici peu, il n'y aurait plus de traces.

INFORMATIONS RP.

Le dernier tour est arrivé les enfants. Il s'agit d'une conclusion du cours. Vu l'état de vos potions, j'ai trouvé logique de ne pas vous laisser continuer. Si vous voulez poster à la suite, n'hésitez pas, mais ce n'est pas une obligation. Dites-moi juste si vous pensez poster, histoire que je sache si je dois clôturer le RP maintenant ou le laisser ouvert. Merci d'avoir participé! Vous faites tous les deux remporter 20 points chacun à votre maison!

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Carter A. Lannister
Messages : 719 Crédits : Shattered
Age du personnage : 17 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Septième Année
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un Sombral
Epouvantard : Un basilic mort
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Mar 2013 - 13:07

Une odeur âcre commençait à s'élever, titillant l'odorat de Carter, il grimaça un instant. Mais comme il s'agissait d'un poison et que le professeur lui avait parlé de l'aspect gustatif, il pensa seulement qu'il fallait le temps que le gingembre fasse effet et contre balance cette vilaine odeur. Pendant ce temps Nathaniel toujours aussi professionnel continuait à circuler entre les divers établis. Cela ne pouvait échapper à Carter qui s'était depuis quelques secondes déjà accommodé à cette vilaine fragrance, il observa Lexy et Hansen qui étaient en pleine discussion. La femme que Carter désirait de tout son être semblait accepter toutes les remarques du professeur, la Kark se montrait des plus digne, comme à chaque circonstances. Carter se doutait que cette dernière acceptait ces douces réprimandes du basique car il avait des choses à lui apporter, l'ex Serpentard devrait probablement faire de même. Mais à chaque fois qu'un ... un basique lui adressait la parole c'était plus fort que lui, une immense envie de vomir le prenait.

Carter se faisait rappeler à l'ordre par le professeur, qui lui même fut alerté par le bruit des bulles éclatant à la surface du chaudron de Carter. Chaque fois qu'une petite explosion retentissait une odeur plus forte venait à se faire sentir, oui il avait été absent et alors ? Il n'aimait pas beaucoup se faire apostropher de la sorte par un être de son espèce, mais pour qui se prenait-il ce basique ? Et la potion disparut de la vue du Lannister et voilà que Nathaniel continuait avec ses balivernes. Il fit semblant d'écouter le maître des potions, toujours absorbé par sa contemplation de Lexy, ce n'était pas de ça faute si les Lannister aimaient les oeuvres d'arts si ? Quand les lèvres du basique cessèrent de bouger, il fit un signe affirmatif de la tête pour qu'il le lâche. Sans doute Carter savait-il tout ce que Nathaniel avait à dire, mais lorsque la Kark était dans la pièce, tout semblait perdre de son importance.

Le cours ne dura plus fort longtemps après les mini catastrophes que les jeunes gens de l'élite sorcière venaient d'enchainer plus vite qu'un boulimique engouffrait des dragées surprises. Carter aurait eu du mal de prendre un échantillon de sa potion, vu que l'homme l'avait fait disparaître. Et puis depuis quand les élèves reprenaient leurs potions après un cours ? Le Lannister tairait cette mascarade d'enseignant, vu que ce dernier lui avait peut-être éviter le pire aujourd'hui. Hansen se permit de les remercier, c'était la moindre des choses qu'un sorcier de bas étage puisse être supérieur un instant de sa vie au Sangs Purs qu'étaient Lexy et Carter... Fier dites vous ?

" - Merci à vous professeur " lâcha Carter d'un ton plus que glacial.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 13 Mar 2013 - 9:41

    La potion de Lexy était devenue rouge sang, une jolie couleur certes, mais une couleur dangereuse. Le professeur la rejoignit à point nommé, qu’avait-elle fait ? Elle n’en avait pas la moindre idée, elle avait suivi scrupuleusement ses instructions. Il fit disparaître subitement son œuvre, ce qu’elle ne comprit pas de suite. Mr. Hansen lui expliqua les raisons de son geste… Oui, elle savait que le sang avait une importance dangereuse dans le monde de la magie, mais elle ne pensait pas avoir commis cette stupide erreur… telle une débutante. Vexée ? Elle l’était, mais contre elle-même. Cela n’était qu’un exemple de plus qui soulignait son incapacité actuelle à devenir médicomage. Elle continuait de fixer le chaudron vide, hochant la tête lentement. Sang basique ou non, ce professeur ne lui manquait jamais de respect, il était normal de sauver le manoir, même si cela voulait dire évaporer une œuvre Kark.

    Elle n’eut pas le temps de répondre, qu’il y avait une autre urgence chaudronesque. Le professeur fut touché, et semblait bien plus tendu que d’ordinaire. Carter aussi avait manqué sa potion, ils étaient tous les deux en échec sur cet exercice. Le sentiment de ne pas être la seule ne la réconforta pas pour autant. Elle regarda le professeur rejoindre son bureau. Il n’y avait rien d’autre à faire, elle se mit à ranger les ingrédients méticuleusement, prenant soin de ne pas mettre de sang ailleurs. Quand elle finit par enlever le torchon, son doigt avait quasiment cicatrisé. Fichue maladresse !
    Elle se leva à la fin du cours, comme tout le monde, la déception se lisait sur son visage poupon.

    « Au revoir Professeur… »

    Dit-elle en passant devant lui. Elle lui offrit un demi-sourire poli, avant d’être rejoint par Autumn qui adressa à peine un regard au Hansen. Une fois en dehors de la classe, la blondinette se mit à descendre en flèche le comportement du basique, Lexy, elle, restait silencieuse. Autumn aimait se défouler sur ce professeur de potion qu’elle ne pouvait pas voir en peinture. La jeune rousse avait gardé pour elle les précieux conseils d’orientation que lui avait prodigué Nathaniel. Il avait su la rassurer, il y avait un chemin de traverse pour obtenir ce qu’elle voulait.
    Elle finit par quitter Autumn, salua Carter avant de disparaître par le réseau de cheminées.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Cours de Potions - Ecole des Ombres.
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Ruines du QG de l'Ombre de la Rose Noire