ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII - Page 2



 



ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 17:50

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 18:12


Ils arrivèrent devant une boutique... Une boutique de quoi ? « Chasse et Pêche » ornait l'entrée de l'entreprise... Les seules « chasses et pêches » que Miranda connaissait c'était celle des vampires, et celle du loup-garou... L'idée que l'on puisse trouver des instruments de torture pour loup-garou lui donna des frissons dans le dos. Elle se doutait bien que les humains ne chassaient pas les créatures magiques, mais on sait jamais. On ne connaît rien de ces fous de moldus. Entrer dans une telle boutique rendait Miranda malade, et elle préféra rester
à l'extérieur, « afin de monter la garde », avait-elle dit aux autres qui s'était presque précipité en courant à l'intérieur de la boutique. Miranda se dit que s'il y avait une arme intéressante qui valait la peine, quelqu'un lui apporterait bien...

Il faisait vraiment très noir à l'extérieur, c'était louche. Miranda se demandait comment Jugson pouvait avoir le contrôle sur la lumière ainsi... Ce n'est pas qu'un simple Lumos, il y a plus de magie là-dessous... Sa pensée fut interrompue par un flash de lumière qui venait de l'intérieur. Miranda prit la peine de regarder par les vitrines, et tout ce que l'on pouvait voir, c'était des ombres bouger, ce n'était pas clair. La jeune louve avait bien hâte qu'ils finissent de faire joue-joue dans cet entrepôt de la torture, et qu'ils sortent enfin. Elle voulait rentrer chez elle au plus vite, ce foutu portoloin n'allait pas venir vers eux, il fallait le chercher.

Le temps passait... La jeune femme passa une main mécaniquement dans ses cheveux et regarda le ciel sans lune, tout en se disant qu'il faisait atrocement froid. Elle souffla dans l'air pour s'apercevoir que son souffle créait une brume blanchâtre. Il faisait froid. Elle frissonna, et au même moment, elle entendit la porte de la boutique ouvrir. Elle sursauta puis elle vit Hansen Père sortir pour venir lui donner de la compagnie. Il lui prêta même son manteau, ce qui fit un grand bien a Miranda et aussi bien plaisir.

— Ma chère, avoir un rhume dans un tel moment n’est vraiment pas conseillé.

— Merci beaucoup. Dites moi, est-ce que vous...

— Ziva ! Qu’est-ce vous foutez ici ? Savez pas qu’c’est interdit ? Le quartier, l’a été racheté !

Lorsque Miranda tenta d'entamer un brin de discussion, un moldu qui ne semblait pas très présent sortit d'une ruelle et leur parlait dans une langue inconnue. Miranda qui était appuyée contre le mur de la boutique s'était relevée et avait, par réflexe, cherché sa baguette en se disant qu'elle ne servait à rien. Avant qu'elle ne put faire quoi que ce soit, la jeune blonde sentit deux mains s'emparer d'elle, pour être ensuite tirées vers un homme qu'elle ne connaissait pas. Elle eut juste le temps le lâcher un cri que son kidnappeur étouffa aussitôt. Elle tentait de se débattre, de faire quelque chose, puis une voix qu'elle reconnut la glaça complètement.

— Comme on se retrouve…

La jeune fille paniquée leva les yeux. Ce n'était pas un homme, malgré sa forme humaine. Ce n’était pas n'importe quel vampire, c'était le vampire qu'elle avait rencontré il y a un an environ, à Pré-au-lard... Elle ne connaissait pas son nom, mais elle se souvenait du combat qu'elle avait mené contre lui. Elle n'osait plus bouger, elle savait que dans la position où elle se trouvait, il n'y avait rien à faire. De toute façon, tout ce qu'elle ferait la mettrait encore plus dans la merde, alors pour le moment elle ne fit rien. Puis elle savait qu'elle n'était pas seule. Miranda n'aime pas dépendre des autres, mais là, elle n'avait aucun autre choix.

Miranda ne comprit pas trop ce qui se passa sur le coup, tellement elle était sur les nerfs et alerte seulement au vampire. Elle entendit les autres membres de la Rose dire, hurler des trucs, une vitrine se briser, des cries de douleurs... Elle put entrevoir Billy foncé sur le duo comme une flèche, et ce dernier dû blesser ou du moins surprendre comme il faut le vampire, puisque ce dernier lâcha Miranda. Cette dernière faillie tomber à la renverse, mais courue vers les autres. Tout en courant, la jeune femme vit Lexy tenter une attaque vers le vampire, qui réussit plus ou moins, mais bref...

Ce fut au tout de Nathaniel d'attaquer le vampire, et lui envoya un genre de flèche dans le mollet. Miranda, qui reprenait rapidement son souffle, regardait un peu partout pour se trouver quelque chose pour se défendre. Elle commençait à regretter de ne pas avoir été dans la boutique de « Chasse et pêche »... Puis, elle vit, illuminée par une de ces « lumières-sur-corde » des barres de fer qui semblaient bien assez solides pour assommer quelqu'un, ou au moins se protéger. Elle fonça vers les détritus et s'empara d'une barre, puis d'une autre pour la donner à quelqu'un qui n'aurait plus d'arme. Elle pouvait maintenant se défendre, au moins, mais voyant les attaques une peu « n'importe quoi » de ses compatriotes, elle décida d'attendre de voir de qui allait se passer... Elle alla tout de même se placer proche de Lexy, et lui fit signe qu'elle avait une barre pour elle, pour ensuite lui lancer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 21:22

Bordel de bordel de bordel de … Brad retint un juron, seulement parce que la douleur se faisait trop important pour qu’il puisse ouvrir les lèvres sans hurler à la mort. Et puis il était hors de question qu’il ressemble à une petite tapette qui chiale à cause d’un mini harpon ! Il jeta un coup d’œil à sa blessure. Oui, bon, plutôt le harpon, okay. Mais par chance, il ne s’était pas trop enfoncé et il la retira sans mal avec sa main droite. Il avait été déjà été blessé plusieurs fois en vingt ans de carrière, alors ce n’était pas un harpon qui allait le mettre à terre ! Même si ça faisait un mal de chien. Il retira sa chemise plus grise que blanche et en déchira un bout du mieux qu’il put pour s’en faire un bandage. Non, mais c’était qui ces malades qui jetaient des harpons sur les gens sans raison ? Il arma l’un de ses revolvers, gardant l’autre bien caché dans son pantalon. Ils allaient voir ce qu’ils allaient voir, parole de Walker ! Il se releva tant bien que mal à l’aide d’une seule main et se dirigea vers le petit groupe dont l’attention semblait portée ailleurs.

« DAYUUUUMN ! » Non, mais c’était quoi ces conneries ? Un… Un… Un vamp… UN VAMPIRE ? IL AVAIT UN VAMPIRE EN FACE DE LUI ? Et pourquoi la bande de dégénérés habillés bizarrement –oui il ne le remarquait que maintenant, mais avant il s’était fait harponné– bref, pourquoi cette bande de malades ne semblait pas étonnée ? Il les vit se jeter les uns après l’autre sur le vamp… Sur l’autre truc aux dents trop longues, sans réussir quoique ce soit de très très concluant. Ce fut lorsqu’il l’attention du vampire se tourner vers lui, sûrement attiré par le sang, qu’il réagit. Il n’hésita pas une seconde et tira sur le machin qui n’aurait pas dû exister.

Dé #1 : Caïn est-il grièvement blessé ?
OUI-OUI :
Les deux balles tirées par Brad font mouche, au niveau du flanc de Caïn.
OUI-NON : Une seule balle le touche à son bras droit.
NON-OUI : Les balles passent à côté de lui en le frôlant juste.
NON-NON : Caïn évitent les balles qui finissent dans le mur juste à côté de Darrin.

« Eh bien, eh bien, c’est violent par ici ! Mais je vous rappelle que votre ennemi est le vampire, pas le moldu… On protège le moldu, on aide le moldu. Le jeu deviendra pire si vous ne vous entraidez pas mes chers amis ! Alors on sourit parce qu’on s’amuse et on intègre le moldu au groupe. »

Informations rp

ϟ Vous ne pouvez toujours pas le tuer ! Le vampire est certes plus faible, mais toujours résistant ! C'est encore seulement avec deux dés positifs que vous pouvez le blesser réellement.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 1 Juin 2012 - 21:22

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 5:45



Miranda finit par lancer la barre de fer à Lexy, sans réellement voir si elle l'attrapait ou si elle passait à côté de la jeune fille... De toute façon, si Lexy en avait réellement besoin, la barre serait assez proche pour qu'elle aille la chercher sans problème.

La jeune blonde tourna la tête pour voir le moldu retardé avec un harpon dans le corps, et le vampire être attiré par son sang. Ce dernier brandit... quelque chose qui ressemblait à un L couché vers l'avant... et puis il produisit deux bruits extrêmement puissants. Miranda n'était même pas sûre que les sons puissent provenir de ce machin, mais en même temps, ça ne semblait pas venir d'ailleurs. Le déplacement rapide du vampire fut interrompu, et ce denier déposa sa main sur son bras : il avait l'air d'avoir mal... Se pourrait-il que le moldu ait réussi à blesser le vampire avec ce bidule bruyant ? Ça en avait tout l'air en tout cas, et tant mieux ! Peut-être pourrait-il leur être utile... s'il leur pardonnait le harpon...

— Eh bien, eh bien, c’est violent par ici ! Mais je vous rappelle que votre ennemi est le vampire, pas le moldu… On protège le moldu, on aide le moldu. Le jeu deviendra pire si vous ne vous entraidez pas mes chers amis ! Alors on sourit parce qu’on s’amuse et on intègre le moldu au groupe.

Tien ! La voix de ce fou de Jugson résonna et appuya la pensée de la jeune louve. L'idée de coopérer avec un moldu ne dérangeait pas plus que cela Miranda. Elle se dit que c'était normal que ce moldu serve gratuitement les sorciers pour qu'ils puissent s'en sortir, au prix de sa propre vie. Une fois rendu au portoloin, il n'aurait qu'à se débrouiller, elle s'en foutait, mais en attentant, il demeurait une source d'information intéressante. Toutefois, ce n'était pas vraiment le moment d'aller faire mu-muse avec le moldu pour qu'il devienne leur boussole, il restait tout de même ce fameux vampire... Comment l'abattre ? Oui, un pieux, c'est bien jolie comme idée, mais il fallait tout de même li rentrer dans le coeur, et ils n'avaient pas le temps de créer un plan en équipe...

Tout de même, il fallait agir, le vampire reprenait sa marche vers le moldu, et s'il fallait le garder en vie pour s'en sortir, fallait empêcher le vampire d'en faire son souper. À travers la panique de tout le monde et le bordel bel et bien installé, Miranda décida de tenter un truc. Elle se déplaça discrètement vers l'arrière du vampire. Elle allait lui faire regretter cette fameuse soirée à Pré-au-lard mes amis, laisser moi vous dire qu'elle se défouerla comme jamais ! Oui, ce vampire la rendait nerveuse (comment faire autrement...?) mais elle réussissait quand même à garder son sang-froid, puisqu'ils étaient beaucoup plus nombreux que lui. La dernière fois, il était cinq vampires contre les élèves, mais là, il est tout seul contre des sorciers plutôt habitués de vivre des situations extrêmes.

Toujours avec sa barre de fer, elle s'élança dans le but d'assommer la bête sauvage qui en avait après le moldu.

Spoiler:
 

Le but ne fut pas atteint, mais tout de même. Miranda frappa en plein dans les côtes du vampire, et ce dernier dut arrêter sa marche vers le moldu, question de reprendre son souffle. C'était le moment de faire quelque chose, et vite. Miranda en profita pour se lancer vers le moldu, mais elle se retourna pour voir que le vampire était déjà remis du coup de Miranda. C'est qu'elle n’avait vraiment pas cogné assez fort ! Un sentiment de panique prit les tripes de Miranda, et cette dernière se mit à courir réellement comme une déchaînée. Elle cria tout de même :

— J'M’OCCUPE DU MOLDU, BLOQUEZ LE VAMPIRE !

Elle prit au même moment le moldu par la main (la main du bras blessé ? Espérons pas...) et l'entraîna dans sa course. Ses souliers étant vraiment trop dérangeants (ah... les talons...), elle les laissa derrière elle dans sa course, étant maintenant pied nu dans la rue...


Dernière édition par Miranda Carrow le Sam 2 Juin 2012 - 5:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 5:45

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 18:05



Billy s’écarta du vampire aussi tôt son coup donné. Il n’en revenait pas d’avoir réussit à le toucher et de permettre à Miranda de s’évader de la poigne du vampire. Parce que oui, il n’avait pas réfléchit et s’était lancé contre lui dès qu’il avait eu une opportunité reléguant l’option « réflexion et stratégie » au second plan. De toute manière, tous savaient qu’il fonctionnait ainsi alors à quoi bon les décevoir. Mais le plus important étant qu’il avait réussit son coup. Un peu plus et il aurait fait le tour du pâté de maison en levant les bras tel un champion. Sauf que ce n’était absolument pas le moment. C’était légèrement la panique si on voulait son avis. Chacun attaquant le vampire comme ils pouvaient avec ce qu’ils avaient. Il s’était dégagé au moment où Lexy lançait son harpon. Elle ne fit qu’énerver un peu plus le monstre qui se tourna vers elle. Ok, génial, très bien et il n’était pas sûr de pouvoir riposter ainsi avec son petit cutter. Il n’avait après tout plus réellement l’effet de surprise. Voilà quand il cherchait à réfléchir, il prenait trop de temps et Nathaniel le devança avec la même arme que venaient d’utiliser Lexy ou encore Rookwood. Evidemment, ce n’était pas une question de taille, mais il était un peu jaloux de leurs grosses armes quand il avait un petit cutter. C’était dans ces cas là que sa magie lui manquait. Tellement moins drôle sans. Sa baguette était restée dans la poche intérieur de sa cape et il n’y avait pas touché mais c’est comme si elle brulait à travers ses vêtements de l’utiliser.

Ce n’était malheureusement vraiment…mais vraiment pas le temps d’être sentimentaliste. Avec tout ça, il en avait oublié le moldu qui, Billy ne savait par quel miracle, était encore en vie. Bien plus costaud qu’il ne le pensait ces moldus. En tous cas, il ne comprenait absolument pas ce qu’l venait dire. Dayum ? Ça voulait dire quoi ? Il ne savait pas qu’il y avait des dialectes moldus aussi bizarre. Par contre il savait très bien qu’ils étaient tous idiots et cela fut démontré alors qu’il tirait sur le vampire ne l’enrageant qu’un peu plus. Hey, t’es même pas capable de viser correctement, pensa Billy alors qu’une voix dès plus désagréables se faisaient entendre. Est-ce que Jugson pouvait s’étouffer dans sa poudre de lune ? Ça rendrait service à tout le monde et ça l’empêcherait de dire des énormités pareilles. Comme ça, ils devaient intégrés cet abrutit de moldu ? Mais bien sûr ! Billy ne put s’empêcher de pousser un soupire dépité. Il aurait été tellement plus simple de le laisser sur le bas côté et de se débrouiller entre eux mais au vue de la folie à présent plus qu’apparente de Jugson, il valait mieux pour l’instant la jouer finement et faire comme il demandait. Tant bien même ça pouvait lui coûter énormément ne serait-ce que de penser ainsi. En attendant il avait pour arme seulement une paire de multiplettes, peu efficaces au vue de comment en était ressortit la main de papa Hansen, un lance-pierre à lumière qui n’avait l’air d’être utile qu’à éclairer les environs et un petit cutter qui ne serait pas utile bien longtemps s’il continuait de taillader un gros vampire costaud avec.

Il jeta un coup d’œil à Miranda qui semblait avoir attiré le vampire sur elle en l’attaquant alors qu’elle avait au passage rattrapé le moldu. C’était sans doute une bonne chose qu’elle s’en soit occupée. D’eux tous, elle était peut-être la moins pire pour ce job et apparemment, il valait mieux pour leur miches que cet abrutit soit encore en vie à la fin de leur altercation avec le monstre à longues dents. Le problème à présent étant que ce dernier était apparemment à la poursuite de ce couple improvisé. Ce qu’il fallait faire ? Sans aucun doute le détourner d’eux deux. Bon, Billy est-ce que tu continues à faire l’idiot et à réagir à l’instinct ou t’essaye d’élaborer une stratégie? Lui-même se trouvait de l’autre côté, plus proche de Nathaniel, Lexy, et Darrin, et sans doute Rookwood tant bien même que la dernière fois qu’il l’avait vu c’était encore dans le magasin avec ce drôle d’engin qui lançait des harpons. Eux tous pouvaient se défendre contre un vampire. Un crétin de moldu qui parlait une langue inconnue et qui était à présent blessé ? Il n’en était pas certain. C’est pour ça qu’il sortit ses multiplettes de la poche de sa cape et pas une ni deux, il fit un moulinet des bras (des plus élégants) avant de lancer l’objet de toute ses forces sur le vampire.

Lancé de dés :

OUI-OUI : Et c’est 10 points pour Billy Archer alors que son lancé atterrit en plein dans la nuque du vampire. Oh ça ne va pas le tuer, ça va sûrement l’énerver au plus haut point mais au moins il a complètement oublié Miranda et l’abrutit de moldu…oh et puis ça fait un peu bobo quand même...surtout à cette vitesse. Il doit au moins être un peu sonné.
OUI-NON : Billy n’est sans doute pas un pro du lancé de poids mais il aurait pu faire pire, les multiplettes heurtent l’épaule du gros méchant vampire qui va sans doute se retourner à présent vers eux et oublier momentanément ses deux cibles de tantôt. Cela dit, on ne peut pas dire que ça ait fait de réel dégât.
NON-NON : Que ça touche ou non, même effet, le vampire semble même pas s’être rendu compte de la présence de Billy ni de son lancé. c'est quoi cette force de femmelette? Bon Miranda, le moldu, c’est l'heure de l’épreuve du sprint.


"Ouah! Prend ça crétin!" s'exclama-t-il insultant copieusement le monstre en face de lui. "Oui! Oui, c'est à à toi que je cause, gros moche! Faut que tu bronzes un peu, t'as une tête de déterré, ahah" Si avec ça, il n'avait pas envie de lui casser la figure et n'oubliait pas momentanément Miranda et le moldu, il ne lui restait plus qu'à improviser un spectacle de danse écossaise. (ou bien alors de se taire ce qui pouvait aussi être pas mal.)


Dernière édition par Billy C. Archer le Sam 2 Juin 2012 - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 18:05

Le membre 'Billy C. Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 18:38

Quand la vitrine vola en éclats, mon premier réflexe fut de rentrer la tête dans les épaules et de fermer les yeux un court instant. Par Morgane, mais qu’est-ce qui venait de se passer ? J’eu plus ou moins la réponse à ma question en découvrant que le harpon avait disparu de son étrange support. Bizarre. J’appuyais à nouveau sur le morceau de plastique qui semblait avoir provoqué l’éjection mais rien ne se produisit ce coup-ci. Complètement débile ce truc, si ça ne fonctionnait qu’une seule fois ça n’avait aucun intérêt. Ne cherchant pas plus longtemps à comprendre le fonctionnement de la chose, j’abandonnais l’arme sur place et me précipitais à l’extérieur pour comprendre ce qui s’y tramait. Blondie n’avait pas hurlé sans raison, et j’étais également inquiet de savoir où avait atterri la flèche de métal. Ce n’était pas vraiment le moment d’empaler ses propres alliés…

Un type inconnu au bataillon se tortillait sur le sol en respirant lourdement, le harpon planté dans l’épaule. J’aurais certainement dû me sentir coupable mais un autre détail, bien plus préoccupant celui-ci, eut raison de mes bonnes manières. J’étais sorti du magasin juste à temps pour voir le jeune Archer bondir sur un homme au visage pâle, émacié, au sourire anormalement carnassier. Un vampire. Aussi abjectes soient-elles, ces créatures maudites par le soleil ne devaient pas être prises à la légère. La magie qui décuplait leur agilité et leur force était dangereuse. J’en étais parfaitement conscient puisque cela faisait bientôt dix mois que ma femme traquait ces bêtes, jour après jour. Et qu’il était déjà arrivé qu’elle revienne à la maison avec de vilaines blessures. Il fallait que nous restions sur nos gardes. « Surtout ne vous dispersez pas, il faut faire bloc ! » Commençais-je tandis que le fils Hansen se décalait devant Lexy pour la protéger. Mais à cet instant, plusieurs choses se déroulèrent très rapidement. En plus de son bras, le vampire fut à nouveau blessé, à la jambe, et l’inconnu qui était au sol se redressa alors que l’objet qu’il tenait dans sa main lâchait un « bang » assourdissant. Non mais c’était qui ce mec ?!

La voix de Jugson répondit à ma question sans que j’aie eu besoin de la poser. Il s’agissait d’un moldu. L’information avait à peine atteint mon cerveau qu’elle déversait déjà dans mes veines un feu brûlant consumant tout le reste. Mes yeux noirs quittèrent la silhouette du vampire et se posèrent lentement sur lui. Ce moldu. Ce sale petit bout de merde séchée resté collé au cul du cheval bâtard du pire des hussards. Cet animal. La haine que j’éprouvais pour son engeance me revenait dans toute sa furieuse splendeur, asphyxiant chaque cellule de mon corps. Elle me ramenait devant le visage de ma sœur, qui n’avait plus jamais été la même ces huit dernières années. Ma mâchoire se contracta en même temps que mes poings. J’étais prêt à me ruer sur cet homme et à lui ouvrir le crâne à mains-nues, à même le bitume, lorsque Blondie tenta une nouvelle attaque sur le vampire avant de fuir avec le moldu. Cette pauvre cruche n’avait-elle donc rien dans le crâne ? En s’isolant du groupe elle faisait d’elle une proie facile pour une créature bien plus rapide qu’elle ! Heureusement, l’un de deux jeunes parvint à re-capter l’attention du vampire en lui lançant ses multiplettes dessus.

« Restez les uns à côté des autres, ne vous éparpillez pas. Les vampires ont l’avantage en un contre un mais si l’on reste soudé il aura moins d’angle d’attaque. » Je ramassais un long débris de verre dont j’enroulais une extrémité dans un mouchoir, tout en faisant part de mes connaissances à mes compagnons de fortune. « On doit l’attaquer ensemble. Lexy tu nous suis mais tu restes en arrière. Les autres vous frappez avec ce que vous pouvez : leur point faible est le cœur, à défaut d’avoir de quoi le décapiter. » Et se disant, je me jetais en avant. Avec un peu de chance les autres suivraient…


Oui & oui : Un bout de verre en plein dans l’œil, vampire ou pas ça fait un mal de chien !
Oui & non : Le vampire arrive à parer le coup en t’attrapant par les poignets, et s’engage une sorte de bras de fer. À ce petit jeu il risque de finir par gagner mais les autres ont une ouverture en or s’ils réagissent rapidement.
Non & non : le vampire te voit venir et te renvoie un beau revers du bras gauche qui t’envoie valser à quelques mètres. Aïe.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 18:38

Le membre 'Lawrence Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 22:50

Elle devait l'avouer, son attaque n'avait été ni brillante, ni utile... Mais elle avait suivit le mouvement. Le vampire lui glaçait le sang, elle n'avait fait qu'essayer de combattre sa peur. Une peur qui s'amplifia quand le vampire la regarda. Ses cheveux roux dansaient autour de son visage, alors que son corps se retrouvait figé.
Son professeur attaqua à son tour et se poste devant elle, pour la protéger. Automatiquement, un sentiment désagréable se manifesta. Elle était protégée, donc inutile. Un boulet en somme. Un sentiment vexant. Elle recula d'un pas, les mains vides.

Miranda le rejoint, elle était sauve pour le moment, voilà qui était un poils rassurant. Elle lui jeta une barre de fer, que Lexy attrapa maladroitement. L'objet était lourd et plus épais que le harpon, il servait à taper. Une arme qui n'aidait pas franchement la jeune fille, dont la peur faisait trembler les mains.

Le moldu en faisant feu la fit sursauter avec violence. Puis la voix de Jugson. La panique s'emparait de son esprit, elle ne pouvait plus bouger, les doigts crispés autour de la barre de fer. Son cerveau se déconnecta, elle regardait les autres agir autour d'elle, sans être capable de réagir. Miranda s'occupait de moldu, Billy lança des multiplettes... Et enfin. Lawrence. Son propre cousin qui demandait à tout le monde de frapper et qu'elle seule se mette à l'écart. Elle prit cet ordre comme une insulte, un poignard en plein cœur. Les hommes se croyaient vraiment supérieurs, c'était détestable. Elle se sentait laissée de côté.

Elle ne bougea donc pas, le laissant attaquer le monstre. Pas de bol encore une fois. La rage commença à remplacer la panique. Elle avait tout à fait sa place dans cette équipe ! Cousin ou pas !
Lexy tremblait de colère, et couru vers le vampire, comme pour se prouver qu'elle n'était pas un boulet, une pauvre gamine sang-pure qui avait peur de se battre.

LANCER DE DE:
OUI-OUI: Lexy vise juste et fort, en plein flan pour que le vampire relâche le poignet de Lawrence.
OUI-NON: Lexy n'a pas l'effet de surprise, le vampire bloque sa barre de son autre main.
NON-NON: Lexy ne frappe pas assez fort, le vampire ne sent pas son coup.

Il était trop rapide, trop fort. Il bloqua son coup, jetant son regard froid sur elle. La peur revenait, mais elle ne lâcha pas prise. Il faudrait forcément qu'il en lâche un des deux, et les autres pouvaient intervenir. Soudain, elle se souvint de ce que le moldu avait fait... Elle se tourna aussitôt vers le moldu et hurla.

 « VISE LA TETE ! »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?



Dernière édition par Lexy C. Kark le Sam 2 Juin 2012 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 2 Juin 2012 - 22:50

Le membre 'Lexy C. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darrin A. Hansen
Messages : 1851 Crédits : MOUA
Age du personnage : 46 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Bibliothécaire à Poudlard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : L'équivalent Serpentard de l'école de Magie suédoise


Rapeltout
Patronus : Un Hibou des marais
Epouvantard : La noyade
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 11:15

Darrin avait regardé les autres porter les coups les uns après les autres. Il avait fait ce qu’il pouvait mais avec le temps qui passait, sa main le ralentissait. Sans rien pour la soigner, elle devenait pire qu’un boulet. Une sorte de poids qui faisait trois fois son pesant.
Malgré tout, il fut surpris quand une lance traversa la vitrine à côté de lui et se ficha dans le moldu. Gosh, Rookwood ne s’était pas loupé. Le moldu rugit, il essaya, sembla-t-il d’articuler quelque chose mais il ne sortit qu’on borborygme. Il enlève le lance de son épaule, et vise le vampire avec son petit objet de métal. Il réussit au moins à toucher le sang-froid. Et lui cause une douleur.
Jugson se servit de cette occasion pour s’exprimer.
Sale sniffeur de poudre, il devait avoir la moustache pleine de blanc actuellement. Et être même en train d’être au summum de sa jouissance. Ses elfes gravitant autour de lui comme des petites araignées. Nous suivant de ses yeux globuleux et vitreux.
Scène obscène que de voir son visage, qui s’imposait dans l’esprit de Darrin. Il lui vint à l’esprit qu’il pourrait vomir sur le champ, si la situation n’était pas aussi grave. Jugson, ce fou adorateur voulait qu’on s’entraide ? Il n’avait pas à s’inquiéter, ceux qui ressortiraient vivants de cette épreuve resteront éternellement ligués contre lui. Ainsi que les familles de ceux qui pourraient périr.
Pour le moment, l’idée de s’associer avec le moldu rebutait Darrin, de toute façon que pouvaient-ils en tirer à l’instant T ? Ils avaient un vampire sur les bras. De toute manière la Carrow avait de son côté, réussit à s’enfuir avec le moldu, enfin essayait de courir au devant.

Mon cher Billy avait ensuite réussi à ce que le vampire ne se lance pas à leur poursuite. En lui lançant une paire de multiplettes. Darrin se lança un sarcasme : « C’était une technique très prisée ces derniers temps, l’utilisation de multiplettes. » C’est alors que Rookwood donna les indications pour continuer le combat ; rester groupés et accessoirement protéger la petite. C’était bien d’essayer, parce que, juste après que Rookwood se soit élancé sur le vampire, la petite rousse avait bondit sur le vampire qui s’aperçut de son mouvement. Il l’interrompit au milieu de son coup.
Bravo la famille, cria l’esprit de Darrin, bien joué pour se travail d’équipe. La jolie rousse cria en direction du moldu « VISE LA TETE ! »
Darrin vit au ralenti, l’attention du vampire qui luttait contre Rookwood se diriger vers elle. Il vit dans son regard tout l’appétit du jeune sang. Il vit ses canines blanches dans la nuit. Il vit que cela finirait mal.
Le vampire avait encore la mobilité de sa tête, alors qu’il était en position de se régénérer directement en se battant, et à la plus jeune des sources. Du sang, pur de naissance, et pur de jeunesse.
En parlant de sang, celui de Darrin ne fit qu’un tour, il ne laisserait pas un enfant souffrir inutilement, s’il avait par le passé lui-même infligé la souffrance c’est qu’il avait eu de bonnes raisons à l’époque. Il jeta un coup d’œil à son fils et s’élança.

    Lancer de dé !
    #Oui, Oui Darrin s’élance ramasse une barre de fer au passage et touche la tête du vampire.
    #Oui, Non Darrin s’élance, ramasse la barre mais n’arrive pas à la tenir convenablement, elle s’écrase dans ses côtes, sans vitesse assez, pour que le vampire lâche les cousins.
    #Non, Oui Darrin n’arrive pas à attraper la barre de fer donc dans son élan essaye de frapper dans la tête du vampire qui a les deux mains occupées. Il lâche la petite rousse.
    #Non, Non Darrin n’arrive à rien, il devient inutile juste bon à frapper le vampire dans les côtes tellement fort qu’il pourrait rire de ses chatouillements.



En bras de chemise il était toujours plus agile qu’avec sa veste. avec une vitesse surprenante pour son âge, il se lança sur le côté, se baissant pour attraper un barre de fer. Mais il se manqua lamentablement. Un vieux qu’il était. Mais il continua sur sa lancée. Autant aller jusqu’au bout de son action, et à défaut d’avoir une arme potable, il servirait de ses poings. Enfin d’un seul de ses poings. Il essaya de courir un peu jusqu’au cousins et ficha une droite dans les canines du vampire. « On ne touche pas aux enfants sale sangsue. » Siffla-t-il entre ses dents pendant qu’il prenait ramenait sa main contre son ventre.
Franchement, c’était quoi son habileté avec ses mains aujourd’hui ? Il avait l’impression qu’il aviat les deux en compotes maintenant.
Bien sûr, cela ne blessa pas le vampire mais le sonna comme il se doit. Il la rousse. Après tout Darrin n’était pas une jeune fille. Une droite de sa part n’était pas l’assurance de caresse.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My name is Hansen, bitch.


Dernière édition par Darrin Aloysius Hansen le Dim 3 Juin 2012 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 11:15

Le membre 'Darrin Aloysius Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 15:18


Il regarda le harpon sans comprendre, avant de lever les yeux sur le vampire, ou plus particulièrement sur la flèche logée dans sa jambe. Qu'est-ce qu'il avait fait ? Le bout de son arme n'était plus pointu, elle paraissait étrangement plus légère. Nathaniel écarquilla les yeux et retourna le harpon. « Qu'est-ce qu... » Il sursauta en entendant deux déflagrations, se tourna vers la source du bruit : le moldu. Celui-ci s'était relevé et pointait son pislotet en direction du vampire. Le regard du médicomage revint une fois de plus sur le vampire. Celui-ci grimaçait. Il n'avait pas l'air content en regardant le Moldu. La voix de Jugson l'interrompit dans ses pensées. Aider le moldu ? Il était devenu complètement taré ou quoi ? N'importe quel sorcier censé n'aiderait pas les moldus : les détracteurs de la Terre, cons comme leurs pieds, tout juste bons à se sauter dessus. Il ne vint pas à l'idée du jeune médicomage que les sorciers étaient exactement dans le même cas, non. De toute manière, c'était bien connu : les sorciers valaient tellement mieux que les moldus. Sauf les Phénix. Ces traitres méritaient de brûler avec ces inférieurs.

Mais déjà les autres repassaient à l'attaque. Le plus important était de s'occuper du vampire, le moldu passait après. Il n'était pas dangereux, ou moins. Seule sa stupidité pouvait être dangereuse. Miranda cria une phrase avant d'entraîner le moldu plus loin. Pourquoi pas. Billy lança une paire de multiplettes, détournant ainsi l'attention du vampire attiré par le sang qui coulait le long du bras du Moldu – décidément, ce n'était qu'une plaie. Il aurait fallut le donner en pâture à Crocs-Blanc et profiter de cette distraction pour lui planter un pieu dans le cœur. Un pieu... Nathaniel regarda autour de lui : non, bien sur, aucun morceau de bois ne traînait dans les parages... Ca aurait été trop facile. La phrase de Billy à l'attention du vampire le fit sourire tandis qu'il resserait sa prise sur le harpon. Au pire, il pouvait toujours attaquer le vampre avec... Tenter de le distraire. On ne pouvait pas blesser une créature aussi forte et rapide avec un simple harpon, ou une barre de fer. Non, il fallait autre chose. Rookwood se lança à nouveau sur le vampire, mais se fit attraper. A côté de lui, Lexy Kark s'élança pour aider son cousin, sans l'aider pour autant. Nathaniel émit un grognement en voyant le monstre capturer les deux sang-purs sans pour autant être gêné. Il fallait faire quelque chose. Fort heureusement un vampire n'avait que deux mains, et donc deux 'proies' possibles.

Il réfléchissait, tentant d'analyser la situation le plus rapidement possible pour ne pas finir par faire quelque chose de totalement stupide, mais lorsque son propre père tenta de frapper le vampire, il ne put rester inactif. Suite à la magistrale droite qu'avait administré le père Hansen, le vampire lâcha Lexy. Nathaniel s'approcha rapidement et la prit par la main pour la tirer en arrière, même si la jeune fille n'allait pas aimer ça. Le but n'était pas de la mettre à l'écart, mais plutôt d'avoir une possibilité de blesser le vampire. Le médicomage baissa les yeux sur la flèche qui dépassait de la jambe. Ce monstre n'avait pas encore eu le réflexe de l'enlever. Alors certes, ce n'était pas bien gros, mais un coup dessus devrait faire mal, non ? Nathaniel leva le reste de l'arme moldue et l'abbatit sur la jambe déjà blessée du vampire. Sans doute cela serait-il suffisant pour le blesser – réellement, cette fois-ci?
    Dé –
    OUI ; OUI tout bon, Nath frappe plutôt fort, et la jambe du vampire déjà amochée par la flèche commence à lui faire un petit peu mal. Oh, trois fois rien, c'est un vampire, mais avoir une flèche qui bouge dans une blessure, ça n'a rien de bien agréable. Il relâche Lawrence, et a maintenant trois adultes en face de lui. C'est la gueguerre les coupains.
    OUI ; NON weeell. Nath frappe bien sur la flèche, mais pas très fort, ou du moins pas assez. Le vamp est juste un peu plus énervé contre Nath et ses coupains, et désserre un peu sa prise sur Lawrence – quand même, c'est un monstre, il peut pas être super-performant partout.
    NON ; NON Nath est un boulet qui frappe à côté de la flèche. Ca fait guili-guili et ça chatouille. C'est légèrement agaçant. Et, oh, tiens, le vamp a une main libre pour écarter Nath ?! Aie. Le pauvre petit se fait écarter d'un revers de main et atterrit quelques mêtres plus loin, un peu sonné. Gosh, ça a de la force un vamp, quand même.



♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 15:18

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 3 Juin 2012 - 20:07

« Non… Non non non non non… » Dans sa régie, Harvey Jugson tentait de comprendre pourquoi les runes s’affolaient. Il ne s’était absenté que quelques minutes pour une magi-conférence avec un négociateur du ministère, jusqu’à ce qu’il lui raccroche au nez après lui avoir fait savoir qu’il n’avait aucune réclamations et qu’il souhaitait simplement continuer son jeu. Les yeux du sang-pur parcouraient son écran alors qu’il pianotait sur son clavier à la recherche d’une erreur. Ses dents grincèrent. Ses runes étaient instables, elles ne tiendraient pas. C’était trop de pression, trop de pression, il avait besoin d’une dose, trop de pression. Il secoua la tête et se donna une claque. Il devait trouver un moyen de tourner la situation à son avantage. « Sonorus. » murmura-t-il.
***

Dans sa vie, Brad en avait vu beaucoup. Il avait eu à faire à toutes sortes de situations et de personnes louches. En même temps dans son milieu, cela n’avait rien d’étonnant. Mais ceux qui lui faisaient face en ce moment-même… C’était des fous. Oui, voilà, cela devait sûrement être des échappés d’un asile. Mais alors pourquoi l’homme sur lequel il venait de tirer avait d’immenses canines ? Pourquoi bougeait-il plus vite que la normale ? Pourquoi mordait-il dans le cou de ses victimes ? Un vampire… Mais non, ça n’existait pas les vampires ! C’était juste un malade ! Un mec qui n’avait pas pris sa dose et qui se trouvait assez en manque pour ne plus agir correctement, voilà tout !

Il sortit de ses pensées lorsqu’une furie blonde se jeta sur lui pour l’emmener loin du mec en pleine crise de manque. Sauf qu’elle aussi avait gueulé que c’était un vampire. Et plus il les voyait faire, plus il se disait que OUI BORDEL IL AVAIT UN VAMPIRE JUSTE EN FACE DE LUI ! Il aurait été dans une meilleure position, il aurait sorti un de ses sachets blancs pour se redonner un coup de boost. Mais pour le moment, il pouvait simplement regarder chacun d’entre eux essayer de se démerder avec c’te connerie de mec qui ressemblait à un vampire. Sauf que là, il en avait marre. Ras-le-bol ! Pour le dire de manière polie. C’est pourquoi il sortit son neuf millimètres qu’il avait déjà utilisé précédemment. Sauf que cette fois-ci, il était pile dans la bonne ligne de mire. Et l’adrénaline de sa blessure et du combat lui donnait suffisamment de force. Il tira deux fois. Et deux balles se logèrent dans le cœur du vampire.

Un instant de flottement s’installa lorsque la créature tomba au sol. Sans attendre, Brad sortit son premier sachet de cocaïne. D’une main habile, il l’ouvrit, en glissa dans la paume de sa main gauche, puis il sniffa profondément. Rejetant la tête en arrière, il laissa la drogue agir pendant quelques secondes. Elle n’était pas encore tout à fait présente, mais elle lui permit de retrouver des forces. Il se releva d’un coup et jaugea tous les fous de son regard aux pupilles dilatées. « Par les boules de la vierge, s’passe quoi ici ? ! Je reste pas là moi, j’me casse ! »

Joignant le geste à la parole, il prit la direction d’une des ruelles qui menait vers quelques immeubles où il avait encore certains sachets de cachets, ainsi que des armes. Puis, beaucoup plus loin, le métro, sa dernière planque. Il disparut au coin d’une ruelle, devenant invisible aux yeux des sorciers. Avant de réapparaître, courant comme un dératé. « BORDEL DU STRING DE JESUS ! » Derrière lui, semblant le poursuivre, surgirent deux immenses chevaux à la crinière enflammée. De nouveaux ennuis en perspective.

La voix d'Harvey Jugson retentit alors dans les airs, comme pour compléter ce tableau. « C’est l’heure de lancer les dés de la chance ! Oh, double six ! Certains d’entre vous retrouvent la magie pour une durée indéterminée, profitez-en parce que ça ne durera pas longtemps ! »

Informations rp

ϟ Vous ne faites pas partie des groupes qui retrouvent la magie !

ϟ De nouvelles créatures apparaissent !
♦ Roin : Dont le nom scientifique est Ignis Equus. De 1.70m au garrot, un Roin a un aspect de très grand cheval. Dans la fraîcheur de la nuit, ses naseaux exhalent une fumée blanche. Sa robe varie de noir à brun selon les individus, mais la croupe est zébrée, et commune à tous. Ses yeux sont dorés et ses oreilles ont la capacité de se mouvoir dans toutes les directions. Sa crinière est noire aux reflets roux, sa queue se termine en une membrane palmée calleuse. Ses sabots sont faits d'obsidienne. C'est aussi un as de la dissimulation. Il vit dans la savane et les montagnes de l'Afrique. De nature très discrète, il ne cherche pas à côtoyer les autres animaux. Lorsqu'il se sent menacé, sa crinière rougeoie jusqu'à s'enflammer complètement et ses yeux deviennent noirs comme la nuit profonde. il charge en brûlant tout sur son passage. Pour prévenir d'une attaque imminente, il utilise sa queue qui émet une sorte de claquement semblable au fouet. Il n'a été découvert que très récemment bien que connu des légendes africaines. Il semblerait que si on lui montre de l'affection ainsi que du respect, il pourrait s'attacher aux hommes et les servir.

ϟ Si les Roins s'en prennent à Brad, c'est parce que celui-ci est tombé sur leurs deux petits. Pour réussir à calmer les Roins en leur montrant du respect et de l'affection, il vous faut deux dés positifs. Vous ne pouvez pas les tuer et seulement les blesser légèrement !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Darrin A. Hansen
Messages : 1851 Crédits : MOUA
Age du personnage : 46 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Bibliothécaire à Poudlard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : L'équivalent Serpentard de l'école de Magie suédoise


Rapeltout
Patronus : Un Hibou des marais
Epouvantard : La noyade
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 20:21

Le moldu s’était détaché de Miranda et avait tué le vampire avec son arme. Efficace un moldu quand c’est en forme.
« C’est ce qui s’appelle se faire poutrer, glissa Darrin, enfin poutrer, tout est relatif pour un vampire. »
Ok, les jeux de mots n’étaient pas faits pour lui. On y reconnaissait pas l’habituel Darrin, tout en froideur, du coup personne n’appréciait son immense talent caché. Pas facile d’amadouer son public.
On avait sauvé la vie du moldu, maintenant, il sauvait la notre. Le compte y était.
Au moins le vampire n’était plus en état de nuire, ils s’étaient tous un peu relâchés. Une épreuve de passée ! Mais Jugson avait sûrement d’autres conneries du genre en réserve. Et en plus il voulait qu’on fasse ami-ami avec le moldu. Sauf qu’être gentil envers un moldu n'était pas donné à tout le monde. Ce dernier avait aussitôt aspiré de la poudre blanche semblable à ce que se faisait la fripouille de Jugson. Et ensuite avait pris ses jambes à son cou en proférant une flopée d’insultes destinées à Darrin ne savait quelle divinité moldue. Apparemment ils étaient plusieurs. Les moldus étaient polythéistes ?
L’instant d’après, il était ressortit de la ruelle en courant comme un dératé, « BORDEL DU STRING DE JESUS ! ». Jesus ? Qui est Jesus ? C’est quoi ce nom barbare qui tient pas la route ?
Mais Darrin n’eut pas loisir de se poser la question plus longuement, il entendit deux claquements semblables à des fouets, derrière le moldu couraient deux Roins adultes.
« Mes chers amis, je ne voudrais pas vous inquiétez mais ces grands chevaux là qui semblent très en colère, vont nous passer à la broche. »

« C’est l’heure de lancer les dés de la chance ! Oh, double six ! Certains d’entre vous retrouvent la magie pour une durée indéterminée, profitez-en parce que ça ne durera pas longtemps ! »

Darrin tenta de sortir prestement sa baguette avec sa main dont le sort commençait à l’inquiéter un peu. C’est classe de se briser les deux mains, comme ça il ne peut plus se défendre et il sera le premier à mourir sans avoir pu se défendre. C'est trop cool ! Il tenta un charme pour attirer une barre de fer à lui, mais rien ne se passa.
CROTTE D’ACROMENTULE !
Il chercha dans ses pensées, un moyen de contrer les roins, certes, il n’avait pas besoin de chercher loin. Il avait aussi joué de feu la dernière qu’il avait croisé la route de l’un d’entre eux. Même si c’était à cause de Vélanes particulièrement acerbes. Et moches. Et pas belles. Et surtout pas contentes. Enfin, ça ne s’était pas très bien passé quoi.
Le Roin qu’il avait dû ramener à Mervyn, il l’avait amadoué en lui parlant calmement et en lui expliquant les choses. Et en plus c'était un bébé.
Sauf que dans le cas présent, ils auraient dû mal à leurs faire entendre raison à ces canassons. Lesquels se rapprochaient d’ailleurs dangereusement. Ils étaient maintenant sur lui. Le moldu, il était passé à côté de lui en courant, et criant. Classieux le du-mol quand il s’y mettait.
Darrin avait bien envie d’avoir la même classe que lui mais un homme de son rang se devait de tenir tête. Il entendait les bruits des sabots se rapprocher vers lui. Il leva les yeux vers les deux créatures qui semblaient tout droit sorties de l’enfer. Leurs yeux noirs semblaient faits pour brûler l’âme de quelqu’un. Darrin ne put résister très longtemps à la pression qu’ils mettaient sur lui.
Il tomba à genoux.

    Lancer de dé !
    #Oui, Oui Les Roins voient le manège de Darrin et s’arrêtent auprès de lui.
    #Oui, Non Les Roins ralentissent au niveau de Darrin évitent de le brûler mais passent quand même, un peu calmés.
    #Non, Non Les Roins passent sur les côtés de Darrin qui se fait roussir les cheveux au passage.


Darrin n'osa pas relever la tête quand les deux créatures passèrent autour de lui. Il avait senti la chaleur de leur corps approcher mais bizarrement, il n'avait pas senti la morsure des flammes sur sa peau quand elles étaient autour de lui. Ainsi donc, ils avaient choisi de le laisser en vie. C'était peut-être parce qu'il s'était agenouillé devant eux.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

My name is Hansen, bitch.


Dernière édition par Darrin Aloysius Hansen le Lun 4 Juin 2012 - 20:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 4 Juin 2012 - 20:21

Le membre 'Darrin Aloysius Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 8:36



    Pour être honnête, aux yeux de Billy, le moldu ne risquait pas de se rendre utile et l’écarter était ce qu’il pensait être la meilleure chose à faire. Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit celui-ci prendre les choses en main et viser avec son arme le cœur du vampire. Elle fut encore plus grande quand il vit le vampire tomber en arrière, le moldu ayant visé un juste. Quelques secondes de flottement durant lequel tous semblaient tenter d’analyser la situation pour comprendre ce qu’il venait de se passer. Alors qu’ils avaient décidé de prendre les choses en main, c’était cet étrange moldu qui venait de mettre fin un vampire, pas n’importe quoi après tout. Billy était partagé entre le soulagement et l’agacement. Il se sentait piqué dans sa dignité d’avoir eu besoin qu’un non sorcier finisse le boulot avec un monstre pareil. Mais sans doute n’était-ce pas le moment et il regarda l’énergumène ficher le camp à grand pas après avoir déclaré quelque chose que le jeune sorcier n’était pas sûre d’avoir compris. « Les balles de la vierge… » Mais de quoi ? Il était peut-être grand temps qu’il s’en aille en effet, parce que plus il le côtoyait, et encore c’était un grand mot, moins il avait envie d’avoir affaire de nouveaux avec un quelconque moldu.

    Alors qu’il pensait en avoir fini avec cet étrange gars et qu’il s’apprêtait à se retourner vers son groupe pour demande ce qu’ils pouvaient faire à présent, il vit de nouveau celui-ci revenir vers eux en courant …poursuivit par deux grands Roins qui de toute évidence n’étaient pas enchantés de les avoir rencontré. Billy pensait à vérifier ses tickets savoir s’il n’avait pas pris « un participant » au lieu de simple « spectateur » à ce fichu Triathlon. Plus le temps passait, plus il avait envie d’étrangler ce fichu Jugson de ne pas les laisser tranquille. N’avait-il vraiment rien d’autre à faire. Il l’entendit parler d’un dé et de rétablir la magie pour certain. Un coup d’œil vers son Boss pour voir qu’ils s’étaient fait une fausse joie et qu’ils ne faisaient apparemment pas partie des heureux élus, si heureux il y avait. Il tenta vainement de transplaner, on ne savait jamais mais effectivement, rien ne se produisit pas même la certitude et l’instinct de la magie qui coule en soit ne se fit ressentir. Une goutte de plus dans le vase d’agacement en lequel le jeune homme était en train de se transformer. Il en avait déjà plein à rebord des ces idioties et ça n’allait pas en s’arrangeant.

    Et puis sérieusement des Roins ? Autant le dire, ce n’était pas forcément un de ses animaux préférés. Devoir amadouer quelqu’un, lui montrer autant de respect, c’était quelque chose qui à la longue était usant et il s’arrivait à s’en accommoder plus ou moins bien dans sa vie professionnelle, parfois personnelle, devoir le faire également avec des canassons…on lui demandait beaucoup en bref. Il vit Darrin s’agenouiller. Etait-ce du à la fatigue ou une tactique pour amadouer les deux grands chevaux dont les crinières semblaient loin d’être douce au touché à l’instant même. Quoiqu’il en soit, ils ne le brulèrent pas et c’était sans doute un bon pas. Allait-il vraiment devoir se mettre à genoux ? Ça lui en coutait aussi pas mal de devoir le faire. Il ferma les yeux quelques instants… Montrer qu’ils n’étaient pas hostiles serait déjà une bonne chose et il avait toujours son cutter à la main. Qui de toute manière risquait pas de lui servir contre des bêtes pareils hormis à les énerver un peu plus de manière à finir en grosse merguez sur pattes. Il fallait se raisonner. Pour attaquer des choses pareilles, il valait mieux quelque chose de vraiment utile…comme ces fameux harpons, pas un petit cutter de quelques centimètres.

    Il le leva légèrement pour qu’ils le voient, en essayant malgré tout de ne pas avoir l’air trop hostile ce qui pouvait se révéler assez ardu, il s’en rendait compte à présent et doucement glissa au sol pour y poser l’objet qu’il fit ensuite glisser un peu plus loin. Il leva les yeux vers eux comme s’il disait « Voyez, je ne vous veux pas de mal. ». Il savait qu’il faisait peu pour désamorcer les bombes brûlantes que pouvaient être ces animaux mais il n’était pas un expert des bêtes et espérait simplement qu’il y avait dans leur groupe quelqu’un de plus habile avec la diplomatie. Si Allen avait pu être là, ça aurait été sacrément plus facile, il se disait à cet instant là. Celui-ci savait se rendre sympathique auprès des gens alors pourquoi pas de Roin. En tous cas, il espérait que son geste temporiserait les bêtes, ou au pire n’aggraverait pas leurs cas.

    Lancé de dés :
    Oui-Oui : Oh, il semblerait que ça marche et les Roins ne semblent pas s’approcher de lui. Leurs crinières sont toujours de feu et ce n’est pas pour autant que Billy irait se jeter à leurs cous mais c’est déjà quelque chose : Il ne les a pas énervé davantage.
    Oui-Non : Billy a peut-être été un peu brusque dans son geste pour se baisser et jeter son arme et ils s’agitent un peu plus alors que Papa Hansen venait de les calmer un semblant. Bon mon garçon, sois sage et laisse faire les autres.
    Non-Non : Mauvaise manœuvre, un geste trop brusque où ils n’ont pas compris ce que voulait faire le jeune homme, l’un s’énerve et se défend en donnant un coup de queue tel un fouet : pour dire que cela fait mal.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 8:36

Le membre 'Billy C. Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lexy Kark
Future Mrs Dolohov
Messages : 812 Crédits : me, myself & Kingofwall
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Infirmière étudiante
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Panthère des neiges
Epouvantard : Le cadavre de son frère
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 10:49

La petite rousse, comme tout le monde semblait la voir. Cette petite rousse donnait des ordres à un moldu alors qu’elle était dans de beaux draps. Le vampire venait de diriger ses yeux de glace vers elle. Les jointures de ses mains étaient blanches tant elle serrait la barre de fer. Hors de question que Lawrence se fasse bouffer sans qu’elle ne réagisse. « Touche pas à mon cousin ! » Aurait-elle pu cracher, mais elle aurait paru bien plus immature encore. Mais avant que le moldu ne puisse réagir, monsieur-elle-te-connais-pas frappa le vampire, qui la relâcha. Et elle se faisait rabaisser au rang d’enfant. Elle avait à peine le temps de réfléchir que son professeur lui attrapa la main et la tira en arrière pour pouvoir frapper à son tour. Elle gênait.

Leur salut vint de la part du moldu qui, complètement flippé avait fait feu sur le vampire. Le monstre subit un double impact au niveau du cœur et s’effondra. Le silence était total, et les yeux de Lexy écarquillés. Elle tourba lentement sa tête vers le moldu, incrédule. Il profita de la surprise générale pour déguerpir, après avoir mis un tas de farine de sa narine. Lexy eut à peine le temps de faire quelques pas pour se détendre que le débile revint en hurlant.

Toutes les têtes se tournèrent vers lui qui courait comme un dératé. La raison de cette nouvelle panique ne se fit pas attendre bien longtemps. Deux magnifiques bêtes… des Roins, des créatures de feu dont la crinière enflammée hypnotisa Lexy. Fatales certes, mais sublimes. Le moldu était toujours coursé, passant devant l’inconnu-à-cette-adresse et Billy. Une envie de crier qu’elle retint encore quand elle vit le Roin passer près de ce dernier. Il était temps qu’elle se calme vis-à-vis de lui ! Bienséance oblige ! Soudain un éclair l’illumina, ils auraient tout deux pu se faire tabasser par leurs sabots, mais les voir soumis les faisait courir un poil moins vite. Ça les calmait ? Honnêtement elle n’eut pas le temps d’y réfléchir plus car elle était la suivante.

Le moldu arriva en premier, faisant plus de bruit qu’une goule dans un grenier. Les Roins distraits par les nouveaux jouets devant eux ne l’avaient pas rattrapé. Il énervait les monstres à crier comme ça. Ce fut donc avec le plus grand dégoût, que la Sang pur s’approcha de l’homme pour le stopper dans sa course.

LANCER DE DE :
OUI: Elle réussit par miracle à arrêter le moldu et le force à se mettre au sol.
NON: Tout ce qu’elle réussit à faire c’est un bon vieux croche-patte pour qu’il s’étale au sol.

« Ne bouge pas » Dit-elle entre ses dents.

Elle fit tout pour le maintenir au sol en s’agenouillant. Ça lui rappelait ses cours de 3ème année sur les Hippogriffes. Peut-être qu’ils marchaient comme eux… Elle baissa la tête et s’inclina jusqu’à ce que ses boucles rousses tombent au sol. C’était crasseux, ça puait et elle avait de la vermine contagieuse au creux de ses mains. Elle tremblait de toute son âme, détestant son geste, détestant les moldus lépreux, détestant tout ce qui se passait. La sentence allait arriver.

LANCER DE DE :
OUI-OUI: La révérence calme les fières créatures, qui n’attaquent plus.
OUI-NON: Ils sont plus calmes, leur passent à côté mais passent à l’assaut du suivant.
NON-NON: Furieux par l’action de Billy et les hurlement de l’autre débile, l’un d’eux de cabre et assomme Lexy d’un coup de sabot derrière la tête.

La chaleur dégagée par les monstres passa près d'eux, elle souffla de soulagement, essayant de garder le moldu tranquille.

« Tu bouge tu crève. Alors soit gentil ....»

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Everybody's got a dark side, do you love me ? Can you love mine ?
Nobody's a picture perfect but we're worth it, you know that we're worth it
Will you love me ? Even with my dark side?



Dernière édition par Lexy C. Kark le Mar 5 Juin 2012 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 10:49

Le membre 'Lexy C. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :


--------------------------------

#2 'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 14:02


Deux déflagrations semblables à celles déjà entendues se firent entendre. Nathaniel sursauta et releva les yeux sur le vampire, fixant les deux trous rouges qui semblaient s'être faits au niveau de sa tête. Il resta immobile quelques instants. Le vampire tombait au sol dans un silence de plomb. Les sorciers se retournèrent un par un, fixant l'auteur de cet acte. Nathaniel fut le dernier à réagir. Il lâcha le harpon avec lequel il avait frappé le vampire, et se retourna. Le moldu avait rangé son arme, et se mettait de la poudre dans le nez. De la poudre blanche, de la farine ? Les moldus étaient-ils encore plus stupides qu'il ne le pensaient pour ne pas comprendre que la farine n'était pas à manger telle qu'elle, ou pire, qu'on ne la sniffait pas avec le nez ? Déjà, celui-ci s'était détourné d'eux en hurlant des insanités que le médicomage du ministère ne comprit pas. Tant pis. Ce n'était pas leurs affaires, et s'il n'était pas là, c'était mieux pour eux. Un moldu de moins à s'occuper, c'était plus de liberté pour les sorciers. Nathaniel souffla et inspira une véritable goulée d'air frais pour se détendre, mais déjà le moldu revenait en hurlant. Et merde... Que se passait-il, encore ? Le regard du jeune Hansen se fixa sur les créatures au galop qui coursaient le stupide moldu joufflu. A ce moment-là, son père prit la parole. « Mes chers amis, je ne voudrais pas vous inquiétez mais ces grands chevaux là qui semblent très en colère, vont nous passer à la broche. » Il avait le don de rassurer les foules, c'en était grisant. Et maintenant. Qu'est-ce qu'il fallait faire? Darrin ne leur disait rien, concrètement. Nathaniel allait ouvrir la bouche, sortir une remarque dont il tenterait de faire en sorte que le ton ne soit pas trop acide. Pas comme d'habitude, où il devait se plier à ce qu'il disait, même si cela ne lui plaisait pas. Et prendre un ton qui plairait à Monsieur Hansen. Il s'agissait, là aussi, d'un moment où il avait envie, vraiment envie de laisser sortir toute cette acidité qu'il avait à l'intérieur, et lui lançer une remarque blessante, quelque chose qui pourrait le forcer à réagir. Cela faisait une éternité qu'il n'avait pas eu une réaction de la part de Darrin Hansen. Une simple réaction.

Harvey Jugson l'interrompit dans ses pensées, et envoya tout le ressentiment qu'il ressentait aux Oubliettes. Le retour de la magie? Sans doute le transplanage était-il poss.. Non. Non, ce n'était pas possible. Pourquoi eux? Ils étaient face à des chevaux de feu, en furie, et venaient d'échapper à un vampire. Et un moldu hurlait en les rejoignant. Etait-il possible d'être dans une pire situation? Son père tomba à genoux. Et tout se déroula très vite. Respect fut le mot qui lui vint à l'esprit lorsqu'il vit les chevaux de feu se calmer légèrement. Billy lâcha son cutter, Lexy choppa le moldu et lui intimait de se taire et s'inclina jusqu'à terre. Elle tremblait. Nathaniel n'en attendit pas plus, et s'accroupit à son tour. Il s'agissait surement de ne pas les provoquer, comme les Hippogriffes. En tant qu'ancien Infirmier de Poudlard, le jeune Hansen avait vu des dizaines de jeunes élèves arrogants revenir ensanglantés après avoir croisé la route d'un Hippogriffe. Ici, c'était la même histoire. La seule différence était les armes. Le feu, les sabots. Nathaniel ferma les yeux et posa ses mains à plat sur le sol, en évidence devant lui. Les pans de sa veste balayèrent le sol poussiéreux; il se pencha un peu plus en avant, le cou courbé vers le sol. Ses genoux rencontrèrent le bitume, et il ressentit les vibrations dûes au galop des Roins, qui se rapprochaient dangereusement. Il ne sut pas si Lexy, ou les autres étaient blessés. Son regard fixa un gravier du sol, son attention s'était fixée sur ce qui se passait autour de lui.

    Dé –
    OUI ; OUI La posture soumise de Nathaniel, ajoutée à la soumission des 4 précédents, calma légèrement les chevaux qui arrêtèrent d'attaquer et repassèrent au petit trot.
    OUI ; NON La soumission ne fait aucun doute, et les bestioles l'ont sentie, mais ce n'était pas assez pour les calmer. Juste assez pour éviter Nathy. Les chevaux passent à ses côtés sans le brûler.
    NON ; NON Si ces chevaux sont capable de ressentir l'hypocrisie, alors ils ont sans doute vu/cru que Nathaniel ne s'inclinait que pour sauver sa pomme (...). L'un d'eux lance une ruade dans sa direction, il se prend un coup de sabot dans l'épaule gauche. Ca saigne et ça fait mal.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 5 Juin 2012 - 14:02

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Ailleurs