ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 23:01

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Eventx
ϟLIBERATE ME EX INFERISϟ

Tous ceux restés à Poudlard.



Deirdre n’avait jamais été d’aussi mauvaise humeur de sa vie. Et le petit interrogatoire privé qu’elle avait réservé au bébé Higgs n’avait rien arrangé à son humeur. Certes, elle s’était un petit peu passé les nerfs mais honnêtement, ça n’avait pas suffi. Elle contemplait la surface du Lac, le fixait tel un aigle qui attendrait de voir le lapin sortir de son terrier. Selena ne serait pas contente. Pas contente du tout même. Non seulement elle avait laissé les Ombres fomenter un coup d’Etat alors qu’ils étaient sous sa responsabilité (parfaitement, un coup d’Etat !), mais en plus elle avait dû plus ou moins défoncer un mur de la Grande Salle pour pouvoir sortir. La pièce qui avait survécu même à la Grande Bataille de Poudlard 21 ans plus tôt ressemblait désormais à un morceau d’emmental suisse. Non, Selena ne serait décidément pas contente…

Soudain, des têtes émergèrent de la surface du Lac, au loin. Une puis deux, puis trois… jusqu’à ce que ce tous ceux qui avaient poursuivis les fuyards soient hors de l’eau. La concierge faisait tourner nerveusement sa baguette entre ses doigts expérimentés en attendant qu’ils atteignent le rivage. Elle allait enfin connaitre le fin mot de l’histoire…


Informations rp


ϟ C'est le dernier groupe ! Reposez-vous, pansez vos blessures et évitez de vous faire manger par Grognard pour votre inaptitude, bande de sagouins !

ϟ Les posts PNJ continueront d'être postés jusqu'à dimanche.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Mer 29 Fév 2012 - 23:36


    Le temps que Johanna reprenne un peu ses esprits suite à l’attaque des requins et les Ombres avaient disparu dans un des passages du lac. Des centaines d’insultes se bousculaient dans sa tête et, profitant du fait qu’elle était sous l’eau, elle déversa un flot ininterrompu d’insultes toutes plus fournies les unes que les autres. Elle nagea vers Zéphyr sans cesser de marmonner dans sa barbe inexistante et ligota Summer d’un Incarcerem. Elle n’avait pas exactement compris pourquoi la blonde se retrouvait à présent avec eux mais elle ne voulait pas prendre le moindre risque. Et le moindre risque se résumait à ligoter Summer.

    Elle lança un regard désolé à la Serdaigle et fit signe aux deux autres qu’elle entamait la remontée. Ce n’est pas qu’elle n’appréciait pas particulièrement les tentacules gluants d’un gros bidule qui vit au fond du lac mais elle préférait remonter par ses propres moyens. Surtout que le temps qu’elle remonte, Joe aurait eu le temps de se remettre un peu les idées en place. Après tout, il s’était passé un bon paquet de truc. Mais ce qui lui restait le plus en travers de la gorge était la trahison présumée de sa petite amie. Elle n’était même pas sûre de vouloir en parler… Ni y penser. Joe relia la Serdaigle à son poignet afin qu’elle ne s’échappe pas, même si elle doutait fortement que ça soit dans les plans de la blonde.

    La remontée fut un peu plus longue que prévue et l’idée de se laisser remonter par Mr. Calamar lui effleura l’esprit mais plus elle passait de temps sous l’eau, moins elle se retrouverait face à Ashley. Le stress et l’excitation de la course poursuite étaient grandement redescendus et elle allait maintenant devoir se confronter à la réalité. Pas que ce qui c’était passé sous le lac n’était pas réel, non, loin de là. Mais c’était totalement différent… Elle savait bien qu’une discussion houleuse allait avoir lieu et c’était sûrement Joe qui allait la lancer. Mais pas tout de suite… Il lui fallait d’abord ramener Summer ou plutôt la balancer dans les bras de Zéphyr une fois qu’elle aurait atteint la surface puis aller se sécher et certainement faire un compte rendu à la Mère Grognard. Super programme en perspective.

    Bientôt, les rayons de la lune traversèrent l’eau et deux têtes blondes émergèrent. Joe sourit à Summer et nagea en direction de la rive, la Serdaigle à sa suite. Une fois sur la terre ferme, elle se détacha de Summer et la refila à Zéphyr. Elle l’avait utilisé comme excuse pour remonter tranquillement mais ce n’était pas à elle que devait revenir la gloire de l’arrestation. Franchement, elle n’en avait même rien à faire de qui allait amener Summer à Grognard. Par contre, si cette dernière pouvait éviter de torturer la sixième année, ça serait cool.

    Lentement, Joe se mit debout, ignorant la main qu’Ashley lui tendait, et se mit en route pour rejoindre le Château. Elle ne s’était pas trop fait mal lors de la bataille, et ne voyait aucune grosse blessure. Elle regarderait à la lumière de la Grande Salle. En attendant, elle avançait, seule, ignorant les pas qui la suivaient. Elle ne voulait pas lui parler pour le moment…
Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 3:36

Non mais genre, elle était sérieuse là ? Les yeux comme des soucoupes, Zéphyr regardait Johanna embarquer Summer comme un sac à patates sans autre forme de procès. " Tu crois que tu fais quoi là ? Hey, je te parle ! Johanna ! " Rien à faire, elle ne l'entendait pas. Zéphyr entama ses brasses vers le haut pour remonter à la surface mais ne put en faire qu'une avant d'étouffer un cri de douleur entre ses mâchoires serrées. Son épaule le faisait souffrir atrocement. Même si elles ne s'étaient pas enfoncées trop profondément dans sa chair, les dents du requin avaient quand même serieusement endommagé son épaule gauche. Chaque mouvement du bras était un supplice. Le Serdaigle pesta alors que la Gryffondor s'éloignait avec Summer.

Dire qu'il n'était pas content de la voir lui échapper comme ça serait un euphémisme. Il était totalement hors de lui. Summer était à lui, elle était sa prisonnière. Il n'aimait pas avoir à la quitter des yeux. Non, vraiment, ça ne lui plaisait pas. Tant de possessivité était étrange ; après tout, les deux Serdaigles n'avaient jamais été amis, ni vraiment ennemis qu'importent les horreurs qu'ils se balançaient à la figure, ni... quoi que ce soit d'autre. Pourtant ils avaient un lien indéniable, une connexion qui avait commencé le jour de l'attaque du Poudlard Express. Connexion qui s'était renforcée quelques minutes plus tôt alors que Summer l'avait supplié de le ramener. La confidence de la sang-pure, si elle n'avait pas vraiment amélioré leur relation, avait eu le mérite de la rendre plus profonde. Ça aurait dû être lui qui ramenait Summer au château. Ils avaient commencé ensemble, ils auraient dû continuer ensemble (pour ne pas dire finir). Mais Johanna s'était immiscée dans quelque chose qui ne la regardait pas. C'était à eux, c'était leur truc. Le Serdaigle vivait ça comme une intrusion et pour cela, il en voulait terriblement à la rouge et or.

Il remontait péniblement, lentement, en gémissant de douleur, parfois poussé légèrement par l'énorme tentacule du calamar géant qui devait avoir de la peine à le voir lutter de la sorte. Comment allait Summer ? Elle devait être terrifiée... S'il avait été avec elle, les choses auraient été sensiblement différentes. Il ne lui aurait certainement pas susurré des mots apaisants mais il était persuadé que sa simple présence aurait suffit à rassurer la sang-pure, comme un pilier. Zéphyr et Summer étaient toujours ensemble. Pas vraiment ennemis, certainement pas amis, mais ensemble. Mais s'il avait été présent auprès d'elle, aurait-il eu envie de la rassurer ? Surement pas, mais il aurait aimé avoir au moins le choix de le faire ou pas...

Après avoir peiné sur plusieurs dizaines de mètres, une vérité frappa le Serdaigle. Zéphyr, espèce de troll lobotomisé, tu es un sorcier ! Sortant sa baguette de sa poche de pantalon, le préfet déclama " Ascenscio ! " Zéphyr s'éleva alors en un formidable bond qui le propulsa avec force jusqu'à la surface. Une fois en contact avec l'air libre, la bulle qui enserrait son crâne éclata, laissant l'air glacial de la nuit pénétrer ses poumons en feu. D'un sortilège informulé, il se propulsa vers la berge sans plus attendre.

" Si tu pouvais éviter de la traiter comme un morceau de jambon, ce serait apprécié... " Marmonna-t-il à l'attention de Johanna après que la Gryffondor lui ai plus ou moins refourgué dans les bras la fuyarde saucissonnée. D'un Diffindo, il la libéra de ses chaînes en pestant à propos du plomb qui manquait sérieusement dans la cervelle de Johanna. Grognard... Elle était là, à quelques mètres de la berge, elle les observait l'air impatient et particulièrement irrité. Le préfet agrippa l'avant-bras de la blonde telles les serres du rapace qu'il était. " Tu te tais et tu me laisses parler, sauf si elle te pose une question. " L'ordre était sec, glacial, et n'attendait aucune réponse. D'un pas tremblant, il se dirigea vers la concierge qu'il n'avait pas quitté des yeux une seule seconde. " Mrs Grognard, je ne sais pas pour les autres mais Marion Vaisey et Donald Rowle se sont échappés par un tunnel sous le Lac. Quant à Summer, elle s'est rendue alors qu'elle avait l'occasion de s'enfuir. Elle dit que les autres l'ont forcée et qu'elle est prête à vous expliquer tout leur plan en détails... " Sa voix était mal assurée mais il espérait que la vieille concierge prenne ce manque d'assurance pour un symptôme d'un état de choc et non pour ce dont il s'agissait réellement, à savoir un mensonge. Il espérait également que Summer ait assez de jugeote pour faire comme il avait dit et n'opposerait pas de résistance. De toute façon, aux dires de la femme Mangemort, elle était probablement déjà considérée comme une traitre par sa faction, autant que ça lui serve à quelque chose...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.



Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 5:14



Le squale explosa, Hayley en avait eu raison. Elle eut peur aussi de ce que cette femme ferait lorsqu'elle lui cria que c'était sa dernière chance... Peur qu'elle pète un plomb et lui lance un Avada Kevadra. Mais elle ne serait jamais retourné avec elle, pas pour tout l'or du monde. Toutefois, elle vit aussi que tous les Ombres s'en allaient direction tunnel... sans elle. Ça y était. Elle restait à Poudlard. Elle se retourna, jeta un regard à Zéphyr. Elle était tiraillée entre lui sauté dans les bras du genre « OUAIS, JE RESTE ! OUAIS ! » et se retirer... sachant qu'elle était une prisonnière, et que ce qu'il l'attendait ne serait pas beau. Mais c'était tout de même mieux que l'Ombre, tout était mieux que l'Ombre. Elle ne bougeait pas, un peu dépassée par les événements... Zéphyr la prit alors par le bras, lui disant qu'elle ne pourra pas se sauver. « Si tu savais à quel point il n'y a pas de problème... »

Au même moment où elle s'aperçut de l'épaule blessée de Zéphyr, elle sentit des chaînes se former autour d'elle. "What the..." pensa Summer. Mais en même temps, c'était une évidence. Summer, tu n'es plus la bienvenue ici, Summer la traîtresse, d'un bord, comme de l'autre. Summer, jeune conne qui avait tenté l'impossible, et avait, bien sûr, tout raté. Elle se sentit tirer vers le haut, par Johanna. Summer ne se débattit même pas, elle accepterait tout, il n'y avait pas autre chose à faire. Elle entendit au loin Zéphyr chialer, elle ne perçut pas de qu'il disait, mais elle le vit dans le fond du lac, avant de fermer les yeux pour se laisser monter.

Summer avait peur. Elle savait que ce s'en venait pour elle allait être dur, mais elle ne savait pas quoi exactement. Des doloris à répétitions ? Bien qu'elle en ait eu l'habitude, c'était le genre de chose que le corps ne pouvait supporter. Elle avait peur aussi de ce que sa famille allait vivre, surtout son frère. Sain, allait-il subir des traitements violents à cause d'elle ? Allait-il seulement vouloir lui reparler un jour ? La relation a toujours été tendue sur ce point, mais ils demeuraient jumeaux. Ce genre de lien de peu pas mourir aussi facilement. Allait-il lui-même encore la faire souffrir pour lui faire regretter ? Ses parents la renieraient certainement... Elle savait aussi qu'elle n'était pas un élément important pour l'Ombre, et que s'ils réussissaient à mettre la main sur elle, ils la tueraient sans remords. Et puis, tout ce qui venait de se passer sous l'eau, tout cela avait été si intense. Être poursuivi par ses propres amis, par des gens qu'elle connaît, par Zéphyr... Summer ne voulait plus vivre ce genre d'immondice.

Les deux filles arrivèrent à la surface du lac. La bulle qui était sur la tête de Summer éclata au contact de l'air, et cette dernière crut pouvoir respirer à nouveau, jusqu'à ce que l'air glacé arrive dans ses voies respiratoires et lui donne l'impression de brûler de l'intérieur. Johanna balança alors Summer dans les bras de Zéphyr. Elle se sentit... comme un vulgaire morceau de viande. Toutefois, Zéphyr eu la gentillesse de la libérer et de lui dire de lui faire attention. Elle apprécia l'attention, mais ce dernier changea rapidement d'énergie lorsqu'il l'a pris par le bras.

— Tu te tais et tu me laisses parler, sauf si elle te pose une question.

Voilà, c'était déjà parti. Summer se raidit à l'écoute de la voix de ce dernier. Il ne s'attendait pas à une réponse, il la tira vers Grognard. Son coeur débattait comme jamais. Elle avait froid, elle ne sentait plus ses mains, ni ses pieds. Arrivé devant celle qui lui allait la punir, Zéphyr reprit la parole. Summer regardait le sol, en soumissions totales. Elle avait l'habitude de ce genre de rapport de force, elle savait quelle attitude adopter pour se sauver le plus possible.

— Mrs Grognard, je ne sais pas pour les autres, mais Marion Vaisey et Donald Rowle se sont échappés par un tunnel sous le Lac. Quant à Summer, elle s'est rendue alors qu'elle avait l'occasion de s'enfuir. Elle dit que les autres l'ont forcée et qu'elle est prête à vous expliquer tout leur plan en détail...

Bon, d'accord, bon plan. Elle le ferait, elle s'en foutait. Tout ce qu'elle voulait c'était s'en sortir le mieux possible. Elle était quand même surprise de voir Zéphyr faire tout cela, elle le remercierait un jour, c'était sur, elle lui devait beaucoup. Mais pour le moment, il fallait faire profil bas et obéir. Elle acquiesça d'un petit signe de tête à ce qui venait d'être dit, et elle attendait le verdict de la Gronard.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 9:20

Tout était noir, tout était inconscience.
Et puis petit à petit, Norine respira, petit à petit, elle sentit la vie renaître en elle, petit à petit ses yeux s’ouvrirent pour voir celle qui venait de la sauver, à savoir Cléia.
Elle lui sourit, gentiment. La jeune était fatiguée et à vrai dire, elle ne comprenait pas trop tout ce qu’il venait de se passer. Pourquoi leur courir après ? Ok, ils faisaient tous partis de l’Ombre, et ok, une fois dehors, ils rejoindraient leur troupe. Mais d’un autre côté, ils étaient enfermés ici et ne voyaient plus personne à l’extérieur.
Et puis, fallait être dingue, en tant que cracmole, de s’être lancée à leur poursuite. Un, elle n’avait pas de pouvoirs et donc n’avait pas pu les empêcher de s’enfuir, deux, elle avait ralenti Cléia et Robin en se faisant sauver à chaque fois… Faut dire qu’elle n’avait pas eu de chance du tout dans toute cette course !

Sa jambe lui faisait souffrir et un filet de sang en coulait. Pourquoi c’était sur ELLE que le requin s’était jeté ? Il n’aurait pas pu attaquer l’autre camp non ? Déjà que Robin avait fini vraiment dans un mauvais état mais voilà que l’avantage avait été aux Ombres… Qui avaient disparus. La blonde avait repris ses esprits et, ayant repris sa recherche contre le camp adverse, elle trouva… rien… Ils n’étaient nulle part ! Où étaient-ils partis ? Par quel côté avaient-ils disparus ? Norine n’y comprenait plus rien…
Un regard vers Cléia lui suffit pour comprendre qu’ils avaient trouvé un passage et s’étaient enfuis… Ils avaient réussi. « Et maintenant ? Viens, on remonte, Robin doit être dans un sale état, faut l’aider. »

Les jeunes filles reprirent le chemin inverse, cherchant à retrouver la lumière de la lune, cherchant à retrouver la surface. Bientôt, l’air pur vint envahir leur bulle pour la faire exploser. Norine sentait le vent sur ses cheveux mouillés et la force retrouvée par le Revigor disparaissait petit à petit pour laisser place à un froid qui remontait lentement et doucement dans son corps.
La jeune aperçut alors des têtes sortant un peu partout dans la surface. Enfin un peu partout… Surtout à un endroit précis. Elle reconnut Johanna, Ashley, Zéphyr et Summer. Norine était une de ses amies et la blonde n’avait pas révélé à la cracmole son appartenance à l’Ombre aussi cette dernière ne fut pas tellement surprise de la voir apparaître au milieu des autres.

La cuisinière nagea jusqu’à la berge et arriva sur la plage après les autres. Zéphyr était face à Grognard et tenait fermement la jeune fille. Sa blessure à la jambe continuait à saigner et lui faisait mal. Elle déchira la manche de son haut pour s’en servir de bande puis, intriguée, elle se rapprocha des Serdaigles. Ce qu’elle entendit fut alors une grande surprise pour elle. « Summer ? Tu es avec eux ? » Certainement qu’elle devait passer pour une idiote en ce moment-même, surtout face à Grognard, mais elle en avait rien à faire. Elle venait d’apprendre que son amie faisait partie du camp qui la considérait comme une moins que rien et bien qu’elle commençait à connaître de plus en plus de personne bien dans cette faction, elle avait du mal à intégrer cette information.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 13:13

Elle tournait le dos à tout, sa préoccupation actuellement c’était que Norine ouvre les yeux, qu’elle aille mieux. Et surtout qu’elle ne lui flanche pas entre les mains. Elle ouvrit les yeux enfin. Sauvé ! Oui, Robin devait être dans un très sale état, elle n’osait pas du tout imaginer les dégâts subits. Elle tourna la tête, ils étaient bel et bien parti, fini la chasse aux ombres, maintenant ils allaient pouvoir soigner leurs plaie. Il fallait encore remonter à la surface. Elle ne sentait plus ses membres ils étaient tout ankylosés. Elle ne voyait pas comment remonter, oui un petit sortilège, mais elle était épuisée. Le calamar était en route, il s’approchait vers les filles, rapidement. Il les saisit toutes les deux à la taille, les envoyant vers la surface. Elle se demanda bien pourquoi il ne les avait pas expédier vers la surface. Elle respira l’air froid et sentit en même temps l’eau gelée sur sa peau. Si elle n’avait pas été particulièrement blessée, plus quelques égratignures, elle avait tout de même été gelée de A à Z, merci Clio pour la baignade sans protection ! Si après ça elle ne couvait pas quelque chose …

Elle vit Norine nager vers la berge. Elle devait faire pareil. Elle prit son courage à deux mains et commença la traversée. Elle mit du temps, mais elle réussit, au prix d’une affreuse crampe dans la jambe et de tremblements incontrôlés. Elle arriva sur le bord, s’écroula au sol et resta un moment allongée, avant que la crampe ne la rappelle à la réalité. Elle se leva et se mit à marcher, faisant des allers et retour. Elle vit ensuite Robin un peu plus tard. Elle se dirigea vers lui et s’agenouilla à ses côtés. Il était toujours inconscient. Et il saignait toujours de la jambe. Elle ne savait pas quoi faire, elle posa ses mains sur la blessure et finalement déchira un bout de son haut, elle tenta d’entourer au dessus de la blessure, mais elle tremblait de froid et de trouille de le perdre. Elle vit quelque chose tomber sur sa main et elle comprit, elle pleurait, elle était tout simplement entrain de pleurer au dessus de son copain. « Aidez moi, aidez le, s’il vous plait. » Elle levait les yeux et cherchait des gens du regard. Presque tous étaient vers Grognard et discutaient d’elle ne savait quoi. Elle aurait voulu que l’infirmière soit là, elle ne savait pas quoi faire. Elle paniquait. Elle croisa le regard d’Ashley. Elle cherchait n’importe qui, qui aurait pu l’aider.
Revenir en haut Aller en bas

Ashley M. Lakefield
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 15:52

    Elle n'eût pas le temps de jubiler. Voir Elie violemment projeté contre un rocher l'emplissait de joie et de colère à la fois, mais alors qu'elle allait s'attaquer aux autres Ombres, le Calmar Géant commençait à se réveiller. Remonter à la surface du lac avec ses tentacules autour de la taille ne l'enchantait pas vraiment, mais la fatigue commençait à la gagner. Elle n'avait pas de blessure physique, quelque chose qui la soulageait, mais elle était épuisée et savait qu'une fois de retour au château, le chaos reviendrait. Remonter d'elle-même l'éreinterait encore plus, mais elle voulait retarder l'échéance. Ils n'avaient réussi qu'à capturer Summer. Summer à présent enchaînée et en train d'être remontée par Johanna.

    Du coin de l'oeil, Ashley vit les tentacules du Calmar s'agiter et d'un geste peu assuré, entama sa montée. Elle sentait sa bulle d'air rétrécir et elle ne savait pas si elle tiendrait jusqu'au bout, mais elle ne s'inquiétait pas plus que cela. Personne n'était encore mort noyé dans ce lac et si cela devait un jour arrivé, elle ne serait certainement pas la première à claquer. Fatiguée comme elle l'était, il lui était difficile d'aller vite, mais elle réussit à sortir la première de l'eau. Sa bulle éclata à l'instant même où elle allait sortir la tête de l'eau. Elle rejoignit la rive le plus rapidement possible, essoufflée et le visage pâle. L'adrénaline n'agissait plus et le contre-coup de la course poursuite additionné au doloris l'avait épuisée, mais elle était consciente de bien s'en sortir. Elle remerciait le ciel de ne pas avoir fini dans un lit d'hôpital, comme la dernière fois.

    La tête blonde de Johanna émergea enfin, suivie immédiatement de l'autre blonde, leur seule prise de la soirée. La déception avait un goût amer dans sa bouche, mais elle ne dit rien, se contentant de tendre une main pour aider sa petite-amie à se relever. La réaction de l'autre Gryffondor n'était pas surprenante. Blessante, mais pas surprenante. La préfète baissa les yeux un instant, lorsqu'elle releva la tête, Johanna avait disparue et Zéphyr présentait Carrow à Grognard. « [color=royalblue]Il y avait des adultes avec eux.[color] » rajouta-t-elle une fois le rapport mensonger de Wendle donné. Elle n'allait pas le dénoncer tout de suite, il valait mieux qu'elle garde cette carte sous la manche, jusqu'à ce que l'occasion lui vienne de frapper. À l'instant même où elle prononçait ses paroles, Norine et Cléia-Nora émergaient à leur tour, avec un Robin inconscient et un simple regard échangé avec sa meilleure amie lui fit comprendre sa détresse. La poursuiveuse jeta un regard en direction du château, désireuse de poursuivre Johanna, mais quelque chose lui disait de la laisser tranquille. La mort dans l'âme et prête à s'effondrer d'épuisement elle rejoignit sa capitaine et amie. Elle ne pouvait rien faire pour Robin, ses connaissances en matière de sortilèges médicaux était très limitée et vu son état, elle ne voulait rien risquer. Elle se contenta donc de passer un bras autour du cou de Cléia-Nora pour finalement l'enlacer. « Tu n'as rien ? » demanda-t-elle, la voix pas plus haute qu'un murmure.
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Ven 2 Mar 2012 - 20:21

Tunnels ? Quels tunnels ? Les mots de Wendle l'avaient arrêtée nette dans son observation de la scène. Deirdre connaissait les moindres recoins de Poudlard et même si son dernier bain dans le lac remontait à sa jeunesse poudlardienne, elle était sûre et certaine qu'il n'y avait aucun tunnel permettant de sortir de Poudlard par la voix marine. L'information était troublante, urgente. Si ces tunnels existaient bel et bien, il leur faudrait les bouchers immédiatement afin d'éviter une autre fuite. Surtout si, comme venait de le dire la jeune Lakefield, des adultes avaient réussi à pénétrer dans l'enceinte du château en passant par ces passages.

Son regard dédaigneux inspecta Summer puis d'un Incarcerem, elle remplaça les chaînes que Wendle avait si affectueusement brisés. Elle s'occuperait personnellement de Carrow et elle avait intérêt à tenir sa promesse. Mais elle devrait attendre ce tendre tête-à-tête. Un autre l'attendait immédiatement avec une certaine Springstone qui partait en direction du château sans avoir reçue son autorisation préalable.
Sa voix puissante n'eût pas besoin d'un sonorus pour se faire entendre. « Mademoiselle Springstone, si vous faites un pas de plus dans cette direction, je veillerai personnellement à ce qu'un cachot soit mis à votre disposition pour le prochain mois. Revenez ici, immédiatement. » Les yeux de Deirdre se posèrent une fraction de seconde, en signe d'avertissement, sur Lakefield qui lui lançait un regard noir. « Et je ferai en sorte que notre nouvelle recrue occupe celui d'à côté bien évidemment. » ajouta-t-elle d'une voix faussement mielleuse.

Elle laissa le silence peser quelques instants avant de se retourner vers Summer. « Combien étiez-vous ? Et combien se sont échappés ? Où sont ces tunnels ? Où mènent-ils ? » Des chiffres, elle avait besoin de chiffres. Allait-elle devoir aller à la pêche aux informations toute seule ? Elle avait besoin d'en savoir plus. Un regard vers Lakefield qui ne lâchait pas O'Ryan, penchée sur le jeune Salamander inconscient. Selena avait intérêt à rentrer rapidement avec l'infirmière si elle ne voulait pas voir le fils de Whilelmina mourir. « Combien d'adultes ? » demanda-t-elle à la préfète.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Sam 3 Mar 2012 - 19:50



La voix de Grognard raisonnait dans la tête de Summer comme des ongles sur un tableau noir. À chaque fois que cette vieille concierge ouvrait la bouche, le coeur de Summer crispait et faisait son possible pour ne pas arrêter. Elle avait froid, rien ne bougeait, tout ce qu'il y avait c'était un grand malaise, elle en avait marre. « Si seulement tout cela pouvait se terminer rapidement, savoir mon verdict, qu'on en finisse ! » être dans le néant, c'était un truc que Summer n'aimait pas trop, même dans les situations comme celle-ci. Avant de commencer des questions à Summer, Grognard lança à nouveau un Incarcerem à la Serdaigle, ce qui fit en sorte que Zéphyr la lâcha et qu'elle tomba à genoux, ne pouvant plus supporter le poids supplémentaire. Summer ne se plaignit pas, mais ses jambes n'avaient que lâché, simplement.

Grognard demanda, ou plutôt, cria à Johanna de rester avec eux, sous peine de rester dans un cachot en compagnie d'Ashley. Summer, les yeux à moitié ouverts, ne portait pas grande attention à ce qui se passait autour d'elle. « Qu'on en finisse au plus vite. »

— Combien étiez-vous ? Et combien se sont échappés ? Où sont ces tunnels ? Où mènent-ils ?

— Nous nous retrouvions dans la bibliothèque secrète de Rowena, nous étions environ 10. Toutefois, pour la fuite, je n'ai vu que six personnes réussir à sortir de l'enceinte de l'école, et je crois qu'ils ont tous réussi... sauf moi.

Dire toutes ces choses était plus difficiles que prévu pour Summer. Jamais elle n'avait cru qu'un sentiment de trahison naîtrait en elle à ce moment-là. Probablement que l'habitude, le fait que sa famille au complet soit dans l'Ombre et son endoctrinement avaient un certain effet tout de même sur la jeune fille. Elle avala sa salive, et reprit difficilement la parole.

— Les tunnels sont dans le fond du lac, c'est l'un des membres qui a trouvé l'information dans un livre de la bibliothèque. Ils mènent carrément à l'extérieur de l'enceinte de Poudlard. Il y en a trois, deux débouchent et l'autre est un cul-de-sac... et de ce que j'ai vu, ils devaient être environ cinq adultes, peut-être un peu plus.

Elle avait répondu avant qu'Ashley ne réponde, afin de démontrer toute sa soumission. Elle était prête à coopérer, elle ferait à peu près n'importe quoi, malgré qu'elle s’en voulait. Elle s'en voulait à mort, elle mettait son frère en danger en révélant autant d'information, et malgré leurs nombreux différends, jamais au grand jamais elle ne voulait lui faire du mal. Elle l'aimait d'un amour pur, son frère, son jumeau, sa moitié... son opposé. S'imaginer qu'elle pourrait être avec lui en ce moment lui brisa le coeur, mais elle devait rester forte, elle ne devait pas craquer... du moins pas tout de suite. Elle aurait tout le temps qu'il faut plus tard, lorsque sa sentence serait tombée.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 12:53


    L’air était quand même frais à cette heure de la soirée… Johanna voulait juste retourner au Château, se poser dans une baignoire remplie à ras bord et plonger sous l’eau brûlante pour réfléchir tranquillement. La salle de bain des préfets semblait toute indiquée mais elle savait parfaitement qu’elle n’avait officiellement pas le droit d’y aller. Qu’importe, tant qu’elle trouvait un coin tranquille où personne n’aurait l’idée de venir la déranger. Et puis, la quasi-totalité des élèves avait passé un bon moment sous l’eau glacée du lac. Ils n’auraient pas envie de retourner maintenant dans un bain certes plus petit et plus chaud… Si ? Une voix s’éleva, faisant capoter ses plans, pour le moment en tout cas.

    Mademoiselle Springstone, si vous faites un pas de plus dans cette direction, je veillerai personnellement à ce qu'un cachot soit mis à votre disposition pour le prochain mois. Revenez ici, immédiatement.

    Levant les yeux au ciel, la blonde se figea et hésita à retourner en arrière. Elle lui voulait quoi la mère Grognard, d’abord ? Elle n’avait arrêté personne, n’était pas blessée, seulement un peu secouée et surprise par certains de ses comportements. Elle n’avait rien à lui dire… Mais la perspective de passer un mois dans un cachot gelé ne la tentait pas franchement… Jetant un regard vers le Château, elle revint sur ses pas, ignorant si elle le faisait pour éviter le cachot ou pour revoir Ashley. Car même si elle avait besoin de temps pour réfléchir, elle avait aussi besoin de la présence de l’hispanique. Les cailloux gémirent sous ses semelles pendant qu’elle rebroussait chemin et elle arriva juste à temps pour entendre Summer raconter une partie de la soirée. Fronçant les sourcils, Joe ne releva cependant pas certains détails qui lui semblaient faux. A quoi jouaient-ils ?

    Joe se dirigea vers Ashley Cléia et Robin, ce dernier semblant être en mauvais état, et s’accroupie face à Cléia. Elle jeta un rapide coup d’œil sur le morceau de tissu qui recouvrait la plaie de Robin et attrapa les deux extrémités du tissu, tirant dessus de toutes ses forces. Il fallait que le sang arrête de couler et pour cela, il fallait couper sa circulation. Où avait-elle lu ça déjà ? Sûrement avec son frère, féru de médecine. Un sort pour arrêter ou diminuer le saignement, vite… Elle n’en connaissait qu’un, qu’elle n’avait jamais utilisé et dont elle avait seulement entendu parler… Était-elle prête à prendre ce risque. Elle jeta un regard à Grognard puis à Cléia-Nora, qui était anéantie face à son petit ami inconscient. Prenant une grande inspiration, Joe pointa sa baguette sur la jambe de Robin et murmura un Episkey. Le sort fusa mais Joe ne savait pas s’il allait fonctionner. Elle l’espérait fortement.

    Spoiler:
     

    Un grand sourire tira les lèvres de la blonde et elle se pencha vers Cléia pour essuyer ses larmes. Un regard rassurant, un petit sourire et Joe rangea sa baguette dans sa poche. Assez de sorts pour ce soir. Voir même pour la semaine. Elle n'avait aucun regret mais un ou deux sortilèges lancés durant la course-poursuite lui restaient en travers de la gorge.

    Ca va aller, il va s'en sortir. Il lui faudra juste beaucoup de tendresse !

    Joe lança un clin d'oeil à la lionne et se releva. Elle avait besoin de faire quelques pas, pas trop loin sinon elle allait se faire tuer par Grognard. Quelle douce, magnifique, gentille et attentionnée femme elle était ! Avec un dernier sourire pour Cléia, la blonde marcha un peu plus loin, notant que Summer était de nouveau entravée par des chaines. Zéphyr était bien sympa mais pas très futé sur ce coup. Il croyait franchement que Grognard allait laisser la blonde se balader dans le Château, tranquillou pépère ? Beau de rêver, mon gars...


Dernière édition par Johanna C. Springstone le Dim 4 Mar 2012 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 12:53

Le membre 'Johanna C. Springstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Ashley M. Lakefield
Ashley M. Lakefield
Messages : 3071 Crédits : avatar Shiya. ; sig : Chieuze & Tumblr & Shy'm
Age du personnage : 18 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : 7ème année à l'institut POTTER
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor


Rapeltout
Patronus : Elle n'a encore jamais réussi à produire un patronus corporel, mais si elle y arrivait un jour, il prendrait la forme d'un aigle
Epouvantard : Johanna morte
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 18:13

    La voix de Grognard était un vrai plaisir pour les oreilles. Le genre de voix qui donnait envie de s'arracher les tympans ou de devenir sourd. Le genre de voix qu'on ne voulait pas entendre autant dans une seule journée. Surtout quand c'est pour menacer la personne qu'on aime d'un mois de cachot. Ashley tourna la tête à ces mots, un regard rempli de haine dirigé vers cette femme qu'elle détestait depuis le début de sa carrière d'élève. D'accord, Johanna était partie sans attendre son autorisation, mais la menace du cachot était-elle réellement nécessaire ? Elle allait ouvrir la bouche pour tenter de parlementer, mais elle la referma aussitôt pour se concentrer sur la silhouette de Johanna qui venait de faire demi-tour. Être soulagée ou pas ? Le doute planait. Elle revenait, cela voulait donc dire que la menace du cachot s'envolait pour elles deux, mais l'appréhension tordait son estomac. Elle jeta un regard à Zéphyr, puis à Norine. Avaient-ils compris l'allusion de Grognard ? Avaient-ils compris que la nouvelle recrue, c'était-elle ? La culpabilité revint la frapper de plein fouet et elle ne put que resserrer son étreinte autour du corps de Cléia-Nora avant de la relâcher au moment où Johanna arrivait à leur hauteur.

    Rien. Pas un regard. Pas un mot. Juste de quoi rassurer Cléia-Nora sur l'état de Robin. Le coeur d'Ashley manqua un battement, mais la jeune Gryffondor ne dit rien. Elle se contenta de regarder la blonde se relever et s'éloigner. Elle leva un bras comme pour la retenir, mais le fit retomber sur sa jambe. Il n'y avait rien à dire, elle ne pouvait qu'attendre que sa petite-amie vienne lui demander des explications. L'attente serait un véritable supplice, mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle n'avait aucunement le droit d'aller affronter Johanna ici et maintenant. Elle était en faute, elle devait en subir les conséquences. « Combien d'adultes ? » Grognard s'adressa à elle, mais elle ne put répondre. Summer venait de le faire à sa place. Ça l'arrangeait. Sa gorge serrée l'empêchait d'émettre le moindre son.

    Fatiguée, elle n'avait que pour seule envie d'aller s'effondrer sur son lit et pleurer jusqu'à ce que le sommeil ne l'emporte. Stupide. Elle était stupide. Stupide de croire aux paroles de Callista Malefoy et stupide de n'avoir rien mentionné à Johanna ou à sa famille. Son regard se posa une nouvelle fois sur sa meilleure amie, puis elle prit son visage entre ses deux mains, suppliant intérieurement pour que cette soirée se finisse rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 21:42

« Quel abruti… » Un crack sonore retentit dans la place centrale de Pré-au-Lard mais passa inaperçue à travers l’agitation qui résidait dans la Place de la Révolution. Un Samedi soir normal dans la ville sorcière en somme. D’un coup de baguette magique, Selena Lewis écarta quelques sorciers passablement éméchés de son chemin avant de prendre son envol sur son balai. Cette soirée avait été un véritable fiasco. Pas de Wilhelmina, des tarés que son amie avait passé des années à juger et enfermer étaient désormais dans la nature et ce crétin de Caïus avait eu le culot de rejeter la faute sur elle. Certes, c’était son plan mais elle au moins essayait de retrouver Wilhelmina et ne se contentait pas de cogner des caisses en tournant en rond inutilement et en proposant des plans foireux de raid sur le ministère. Quel abruti…

Tout ce qu’elle voulait à présent c’était se restaurer et dormir, les problèmes attendraient le lendemain. La Directrice atterrit devant le portail orné de sangliers ailés, prononça quelques incantations puis pénétra l’enceinte du château et repris son balai. Elle traversa le grand parc à la vitesse du vent puis se posa finalement devant les portes massives. Le château était désert mais Lewis ne s’en étonna pas, il était tard après tout. Elle traversa les longs couloirs déserts, le claquement sec de ses talons rompant le silence oppressant qui régnait sur l’école de Magie. Direction : la cuisine. Elle passa à côté de la Grande Salle, les tableaux, la porte, l’énorme trou dans le mur… L’énorme trou dans le mur ?

Les informations de Carrow étaient alarmantes. C’était les yeux écarquillés que Deirdre écoutait ses réponses. Et dire qu'ils planifiaient ça sous leur nez depuis des semaines... Ils devaient également mettre la main sur ce livre dont elle avait fait allusion. Grognard ouvrit la bouche pour répliquer mais, déjà, Selena Lewis débarquait comme une furie. La rousse avait perdu tout son sang-froid et tout ce flegme qui la caractérisait d’habitude. Son visage qui n’était qu’un masque d’impassibilité le reste du temps était désormais déformé par la rage. Elle était tout simplement hors d’elle. « Mrs Grognard ! Je vous ai cherchée partout pendant 20 minutes ! Tous les tableaux sont hors de leurs cadres, les fantômes ont disparu et tous les préfets sont introuvables. Est-ce que vous pourriez m’expliquer POURQUOI il y a un énorme trou dans le mur de MA Grande Salle ?! » Son regard acide se posa sur tous les élèves à moitiés frigorifiés puis sur celle qui était à genoux et enchainée. Carrow. Une Ombre. « Que s’est-il passé ici… ? »

La concierge la briefa rapidement sur les évènements de la soirée d’une voix bredouillante, le regard baissé. « J’ai renvoyé tous les élèves dans leurs dortoirs avec leurs préfets et j’ai fait enfermer les Ombres dans les cachots, gardés par des trolls que les gobelins m’ont prêtés d’urgence. » Le visage de Selena était à nouveau de marbre. Elle pointa sa baguette sur Carrow et déclama d’une voix blanche « Endoloris. » La Serdaigle se tordit de douleur au sol alors que la Directrice reposait son regard accusateur sur la concierge.« Enfermez-la avec les autres. Confisquez-leur leur baguette. J’ai été trop gentille, trop conciliante. Ils y resteront jusqu’à nouvel ordre. Quant à vous, dans vos dortoirs respectifs ! » Elle chassa les élèves d’un regard brulant puis, après un second doloris bien senti, releva l’Ombre saucissonnée en l’attrapant par les cheveux. Ils allaient apprendre ce qu’il en coutait de se croire plus malin que Selena Lewis…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Zéphyr J. Wendle
Zéphyr J. Wendle
Don't hate me just because I'm beautiful !
Messages : 2877 Crédits : cheschire cat
Age du personnage : 19 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Stagiaire à l'Hôtel de Ville, service de contrôle des déplacements
Faction : Ancien phénix nouvellement partisan de l'Ombre de la Rose Noire.
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Zéphyr a toujours eu du mal avec ce sortilège. Son patronus était une manticore, mais il est incapable de le lancer correctement depuis Janvier 2021
Epouvantard : Son père revenu sous forme d'inferius
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Mar 6 Mar 2012 - 3:26

Zéphyr fixait Summer d'un air abasourdi. La Bibliothèque mythique de Rowena Serdaigle ? Elle existait vraiment ?! Sur le coup, il oublia tout. Plus de factions, plus de Grognard, plus de Lac. Juste lui et sa curiosité de Serdaigle. Il devait la trouver ! Qui sait quels trésors elle pouvait contenir ? Des millénaires et des millénaires de savoir gardés précieusement dans une pièce de ce château, à portée de main ! Il fallait la trouver, il le fallait ! Le cerveau en ébullition, il commença à tenter de se remémorer tout ce qu'il avait pu avoir lu dans sa vie à propos de cette salle, à savoir presque rien...

Ses pensées furent interrompues par l'arrivée soudaine d'une Selena Lewis plus en rogne qu'une femelle éruptif en pleines menstruations. Après un léger pétage de plomb et des explications de la part de la concierge, la Directrice se calma... Seulement pour lancer un Doloris sur Summer. La bouche de Zéphyr se pinça en une moue contrariée. Le but de toute cette mascarade était justement d'éviter les séances de torture à cette idiote de Carrow. Si elle racontait tout de son plein gré, ils n'auraient aucune raison de la torturer mais apparemment, Lewis ne partageait pas son avis. Le préfet desserra la mâchoire alors que la rousse les envoyait tous paître d'un regard assassin. Suivant le mouvement de groupe, Zéphyr se dirigea vers le château mais se stoppa net quand les hurlements de douleur de la Serdaigle rompirent le silence de la nuit pour la seconde fois. Les poings serrés et prenant à deux mains le peu de courage qui résidait quelque part caché dans son petit corps, il se retourna vers la Directrice et s'adressa à elle d'une voix tremblante en essayant tant bien que mal de soutenir son regard perçant. " Mrs Lewis, Summer est prête à coopérer entièrement, il n'est pas nécessaire de la torturer de la so... " " Mr Wendle... " l'interrompit Selena. " Je pense être plus à même que vous à déterminer ce qui est nécessaire et ce qui ne l'est pas. Je pense aussi que l'ordre que vous avez reçu était on ne peut plus clair, je vous conseille donc de le suivre et de vous diriger immédiatement vers votre dortoir si vous ne souhaitez pas dormir au cachot avec les Ombres pour le reste de votre scolarité. " Le préfet se sentit dégonfler comme un ballon de baudruche et reprit sa route vers la salle commune des Serdaigles après avoir bafouillé quelques piètres excuses.

" Qui c'est ? C'est Grognard ? " "Non, c'est Wendle ! " Zéphyr pénétra dans la spacieuse salle commune après avoir répondu à l'énigme du heurtoir pour trouver qu'absolument toute la maison Serdaigle était debout dans l'espoir de pouvoir glaner quelques informations. A peine un pied dans la pièce et il fut harcelé de questions de toutes parts. " Il s'est passé quoi ?! " " Où sont les Ombres ? " " C'est vrai qu'ils ont volé un dragon ?! " "Zéphyr, tu saignes ! " Le préfet posa son regard sur son épaule gauche et remarqua à l'instant qu'elle lui faisait un mal de chien ! Il n'avait rien remarqué jusqu'à présent mais maintenant qu'on lui faisait savoir, il ressentit toute la douleur de plein fouet. La blessure infligée par le requin était un peu plus sérieuse que ce qu'il avait pensé. Mais il ne pouvait pas se permettre de sortir et d'aller vers l'infirmerie. Non, il avait le très mauvais pressentiment que s'il mettait un seul pied en dehors de la Salle Commune, la mère Grognard lui tomberait sur le coin de la figure et l'enverrait faire un petit coucou aux rats du cachot. Il attrapa son sac qu'il avait balancé sur le canapé quelques heures plus tôt puis monta rapidement les marches menant au dortoir sans même prendre la peine d'accorder un regard à ses camarades Serdaigle. Il lui restait surement quelques fioles de potion de sa mission dans la forêt Interdite... Il devait nettoyer la plaie et la bander et... Bon sang ! Son devoir d'Arithmancie !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦





ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Tumblr_mii1usUw5e1s2kbp1o1_500
from the darkness you must fall

failed and weak, to darkness all.



Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté Mar 6 Mar 2012 - 5:10


— Que s’est-il passé ici… ?

C'était la fin. Summer avala sa salive. Bien que Grognard fut quelque chose d'intense, Summer redoutait encore plus la directrice, Selena Lewis. Les deux femmes s'échangèrent les informations. Summer avait cessé de les regarder. Elle était épuisée. Elle fixait le sol, à moitié consciente. Elle n'en pouvait plus. Elle se dit que la situation dans lequel elle se trouvait ne pouvait pas être pire. Vraiment, qu'est-ce qui pourrait ajouter encore plus de drame à la situation présente ? Elle voulait dormir. Dormir pour ne plus être présente, dormir pour être ailleurs... Le genre de sommeil qui engourdit nos émotions plus qu'il ne répare.

Summer fut toutefois bien réveillée par un Doloris bien puissant. Elle ferma les yeux pour se mettre à grouiller de douleur sur le sol, en criant. Cette douleur, il n'y avait rien de pire en ce monde. Des larmes coulaient à nouveau des yeux de Summer. Elle ne raisonnait plus, elle était complètement dans le moment présent. La souffrance, si elle avait pu perdre connaissance, elle l'aurait fait. Ce court moment lui paru éternité. Mais il prit fin. Couchée sur le sol, Summer fixait les pieds des autres élèves partirent vers leur Salle commune. Elle haletait, le sol lui gelait la moitié de la figure, mais elle s'en foutait, à la limite ça lui faisait du bien. Ses larmes coulaient dans la neige et la faisaient fondre un peu...

La douleur reprit, et Summer crut qu'elle n'en reviendrait pas. C'était trop. Elle n'en pouvait plus, il fallait que ça cesse...

— Mrs Lewis, Summer est prête à coopérer entièrement, il n'est pas nécessaire de la torturer de la so...

Sa tête retomba sur le sol. Sa vue était embrouillée, mais elle entendait bien. Elle avait entendu la voix de Zéphyr demandant de cesser de lui faire du mal. C'était suffisant. Elle ne savait pas comment vivre le moment, elle était tellement bouleversée. Mais les quelques mots de Zéphyr avaient été pour elle une petite lueur d'espoir. Ce n'est pas la fin.

« Je peux encore m'en sortir. »

Elle se risqua à lever un peu les yeux pour voir Zéphyr se retourner et partir. Elle aurait aimé croiser une dernière fois son regard, comme un dernier salue avant son enfermement. Les autres élèves étaient plus loin, mais Summer avait plus ou moins d'intérêt pour eux à ce moment précis. Elle grimaça à nouveau en se sentant tirée vers le haut. Ses cheveux, son fond de tête, Lewis la traînerait par ces derniers jusqu'au cachot. Ça faisait un mal de chien, mais rien à comparé de ses doloris.

Le chemin fut houleux jusqu'à son cachot, mais elle y arriva. Lewis la lança littéralement dans sa cellule et claqua la porte. Elle n'était plus enchaînée. Elle n'avait plus de baguette. Il faisait noir. Summer était couchée sur le sol et n'osait pas encore bouger, comme-ci il lui fallait quelques secondes pour absorber tout ce qui venait de se passer. Elle avait terriblement froid, ses vêtements étaient encore mouillés. Elle passa délicatement sa main dans ses cheveux pour dégager son visage, et se recrevilla sur elle-même. Elle était incroyablement calme, un peu déconnectée de la situation. Elle ferma les yeux. « Demain... demain, ça ira mieux ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL  Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ GROUPE FINAL
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs