ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 18:09

    Tu es ridicule Tyzonn, médiocre. Tu n'es pas un héros, occupe toi de sauver tes fesses au lieu d'aider les autres. Ce n'est pas comme si mettre ton grain de sel apportait quelque chose de toute façon. Tu n'es qu'un idiot, un parfait idiot se prenant pour un homme et un sorcier accompli. Garde les pieds sur Terre, sur un balai tu es peut-être bon, avec une baguette tu ne sers à rien. Les gens ne te respectent pas, Tyzonn, ils te détestent, se moquent de toi. Tu n'es rien. L'échec du diffindo était flagrant, Lilith se débattait toujours comme une possédée et le Serpentard était à présent devant le fait accompli. La réussite de ses BUSES et ASPICS n'avaient été qu'un coup de chance. « Aussi minable que ton père. » lui avait rabâché Carmella lors de leurs séances particulières. Son statut d'héritier, il ne le méritait pas. Ce n'était pas parce qu'il était premier porteur du nom qu'il pouvait clamer haut et fort qu'il serait un jour chef de famille. La belle blague. Personne ne le prendrait au sérieux. Personne ne le prenait au sérieux. Ce n'était plus de la colère aveuglante qui coulait dans ses veines, mais une réalité qui lui faisait l'effet d'une douche froide. Il se tournait en ridicule depuis le début. Il avait envie de briser sa baguette, de tout quitter, tout arrêter. Trop d'années avaient passées, sa réputation était faite et il ne pouvait qu'observer Calliope aux côtés de Baël. Réaliser qu'il avait raison depuis le début, elle méritait mieux que lui, mais pas parce qu'il n'était pas foutu de traiter quelqu'un correctement. Simplement parce qu'il n'était pas et ne serait probablement jamais un véritable sorcier digne de porter le statut de son sang. Lui qui croyait être en haut de l'échelle, venait enfin de comprendre qu'il était resté coincé en bas, à regarder les autres monter, à tenir l'échelle, pour qu'elle ne tombe pas.

    La fosse s'illumina alors, comme en plein jour et la terreur glaça le sang du jeune idiot. Les lianes s'étaient immobilisés suffisamment longtemps pour que Lilith puisse se libérer de l'emprise de cette flore, avant de reprendre avec plus de vigueur. A fouetter, tirer, lacérer, tout ce qui se trouvait sur son chemin. Tyzonn était rapide, mais pas à ce point. Au moment où il sentit quelque chose lui entourer le bras, il était déjà trop tard. Son dos et sa tête cognèrent violemment la cloison et il hurla de douleur. Non seulement la mousse venait de le brûler, mais la liane venait de lui briser le bras avant de le lâcher pour retourner à la charge et tenter de fouetter et lacérer ceux qui venaient de se libérer. Les doigts de sa main droite serraient le manche de sa baguette tellement fort que ses jointures avaient viré au blanc. Les yeux fermés, il tentait par tous les moyens de maintenir un rythme de respiration régulier, d'oublier que son bras lui faisait un mal de chien, qu'il allait devoir demander à sa soeur de le lui réparer s'il ne voulait pas devenir un poids encore plus lourd pour le groupe. Inutilement, il se débattait contre l'emprise des lianes qui resserraient leur étreinte autour de son cou et de sa taille au moindre de ses mouvements. Il perdait de l'énergie pour rien, il le savait, mais il préférait cela, plutôt qu'un nouvel échec plus que probable s'il utilisait sa baguette. À côté de lui, Calliope et Nathaniel se débattaient eux aussi, mais il savait qu'il ne leur faudrait pas longtemps pour qu'ils se libèrent, seuls ou avec l'aide d'un de leurs compagnons. Son regard se posa un instant sur la jeune Kark, puis vint trouver les yeux d'Hudson. Persuadé que personne ne viendrait l'aider, désireux de tout de même prouver à sa mère qu'il valait quelque chose - et peu importe si sa position actuelle était de sa faute - il pointa sa baguette sur les lianes, douloureusement tenaces qui le tenaient en place. « Diffindo » Le fait que sa tentative précédente avait échoué ne lui était pas sorti de l'esprit, mais il n'osait pas utiliser un autre sortilège, de peur qu'un confrigo ou un expulso ne blesse les autres en plus de lui. Vu son talent en sortilèges, il était plus prudent de rester seule victime de sa médiocrité.

    Lancer de dé : Le sortilège marche-t-il ce coup-ci ?

    Oui – Oui : Peut-être n'es-tu pas si nul que ça Tyzonn. Souris, tu t'en es sorti tout seul.
    Oui – Non : Son cou est libéré, mais pas sa taille.
    Non – Oui : Sa taille est libérée, mais pas son cou.
    Non – Non : Pauvre Tyzonn, tu n'as vraiment pas de chance.


Dernière édition par Tyzonn V. Higgs le Mer 15 Fév 2012 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 18:09

Le membre 'Tyzonn V. Higgs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Calliope Kark
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 8:44

    Le juron qui fleurit à ses lèvres mourut étouffé dans sa bulle. Son sortilège était insuffisant et elle se sentait sotte. Pire encore l’éclair lumineux semblait avoir attiré les lianes, et son bouclier recevait les assauts répétés des lianes. Les entrechocs répétés mettaient à mal l’aegio, et la Kark sentait la couche s’amenuiser. Il vola littéralement en éclat, quand un violent halo lumineux lui écorcha les yeux. Ses paupières s’abattirent comme un rideau de protection sans même que Calliope ne le décide. Trente secondes d’obscurité, trente secondes de vulnérabilité. La lumière revient quand la sorcière sentit deux bras, non deux lianes, enlacer avec force sa taille. Son souffle coupé, ses deux grands yeux s’ouvrirent comme deux soucoupes. La Poufsouffle se sentit tirée en arrière, puis projetée contre quelque chose de dur, et brûlant. Son cri mourut avant même de naitre. Ses lèvres se distordaient dans des moues de douleurs, mais aucun son ne parvenait à filtrer à travers sa gorge. La brûlure fut de courte durée car déjà la liane continuait sa course. Calliope se vit et surtout se sentit heurter Tyzonn lui aussi ligoté. Le choc lui arracha un nouveau râle de douleur, un instant la jeune femme crut que son sortilège de têtenbulle aller exploser sous l’impact. Mais la bulle d’oxygène tient bon, alors que la fourchelang sentait avait de plus en plus de mal à faire passer l’air dans ses poumons. Toujours traitée comme une vulgaire poupée de chiffon, la jeune femme n’osait pas dégainer sa baguette, de peur que lors d’un nouvel impact le catalyseur ne se brise, car là c’était certain ses chances de survies serait annihilée.

    La situation ne pouvait pas être pire. L’idée lui traversa brièvement son esprit, chassée promptement par une nouvelle liane qui s’enroula autour de sa cage thoracique. Les deux tentacules, serraient encore et encore, comme pour se disputer le morceau de viande. Calliope sentit quelque se briser en elle, et pas seulement parce que la sorcière sentait ses yeux se voiler alors que de sombres spectres des danses mortelles dans le noir profond de son regard charbonneux. La puissante douleur qui enveloppa son thorax lui arracha un nouveau râle silencieux. Dans des mouvements confus, la poufsouffle utilisa les forces qui lui restaient pour se contorsionner, faisant fi de la douleur, ses fines jambes esquissaient des brasses pour donner à son corps une quelconque impulsion. Inutile son agitation était inutile pas plus que les coups de couteau qu’elle avait tenté juste avant. La tentative n’avait réussi qu’à lui faire perdre l’arme, qui s’enfonça dans les profondeurs obscures de la fosse. Le manque d’oxygène brouillait son esprit, et notre sombre muse devait invoquer des idées fortes pour se rappeler de résister. Il fallait sauver Clio. Faire honneur à son nom. Rendre fier son père. Et puis il y avait le ridicule de la situation. Elle n’avait pas laissé Newburry la détruire lors de l’attaque du ministère, pas plus qu’elle n’avait laissé les terroristes de l’ordre du phénix la briser lors de l’explosion de son manoir. Elle ne périrait pas broyer par des plantes, c’était bien trop humiliant. Encore qu’une fois passé de l’autre côté du voile de la vie, la notion de honte de ne devait pas peser plus lourd que trois mornilles.


    Sa respiration déjà mal aisée se faisait de plus en plus courte, la sorcière étouffait littéralement, et l’air de sa bulle n’y changerait pas grand-chose. Ses yeux sombres roulèrent vers un tentacule plus petite, plus menue aussi. Elle aussi elle allait l’attaquer ? Jamais deux sans trois. La Kark dessina un nouveau rond de jambe pour tenter de l’éviter, mais la réaction de la plante fut tout autre. A la place de foncer vers Calliope, la fine algue vorace avec esquisser un mouvement de recul. Une idée germa alors dans l’esprit embrouillé de la poufsouffle, sans avoir été alimenté par plus d’information. Le temps lui faisait défaut, elle ne pouvait se permettre de peser le pour et le contre, elle avait à peine la force de tenter un ultime sortilège. Et pourtant d’un mouvement léger du poignée elle esquissa un mouvement, tandis que dans son esprit une formule apparaissait en lettres d’ors. Dies Irae. Le sortilège de son père, le sortilège des Kark.
    L’immobilisme fut la seule réponse à son agitation inutile. Pas l’ombre d’une onde pour repousser les plantes. Quelle idée folle ! Non désespérée, il fallait au moins ça pour tenter un sort qu’on ne métrisait même pas dans des conditions optimales. Pire encore la jeune langue-de-plomb sentait qu’elle avait usé ses réserves autant en matière de magie que d’oxygènes.


    Est-ce que le sortilège de Calliope fonctionnent correctement ?
    Oui & Oui Le dies Irae fonctionnent parfaitement ! Ok c’est surtout de la chance, la Kark n’a pas vraiment dosé, c’est juste qu’elle ne maîtrise pas suffisamment le maléfice de sa famille pour générer un tremblement plus fort. Les ondes plaquent les lianes de la fosse pendant une à deux minutes laissant aux sorciers le temps de s’enfoncer plus profondément. Le sortilège la libère par la même occasion, puisque le point de départ des ondes c’est elle. C’est beau la rage de vivre !
    Oui & Non Ah petite Karkinette ! Ton papa ne t’as pas dit qu’il ne fallait pas jouer avec de la magie qu’on ne maîtrise pas ? Il aurait dû. Le sortilège fonctionne, mais il est trop violent noyeuses et sorciers sont secoués par les ondes. Alors certes les lianes se collent à la paroi, mais des morceaux de roches se décollent pour tomber sur les sorciers. Oups ?
    Non & Non Bon bah tenter un sort qu’on ne maîtrise pas alors qu’on est en train de se faire saucissonner, ce n’est pas une bonne idée. Echec total ! Les enfants, il faut sauver le soldat Callie.



♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Kjzs
Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope A. Kark le Jeu 16 Fév 2012 - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 8:44

Le membre 'Calliope A. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 12:25




    Aucune sensation de soulagement n’atteignit Baël lorsqu’il fut libéré. Les brûlures qu’il ressentait l’empêchaient de trop s’appesantir sur cet échec, pour trouver une solution plus rapide et plus efficace. Dans l’eau les sorts manquaient de précision, pouvaient facilement être déviés par le courant et leur utilisation n’en était que plus difficile. Les efforts de ses camarades et leur acharnement commençaient à payer, jusqu’à l’intervention de Carmella qui fit tout capoté. Le Rosier avait suivit son raisonnement, et il aurait certainement agit de même à sa place au vu des informations qu’il possédait. Comme quoi, les informations étaient bien trop souvent trompeuses. Dans tout ce merdier, où les plantes étaient devenues plus vigoureuses, il avait la satisfaction de voir que Lilith avait réussit à se dégager de leur emprise. En revanche les autres eurent bien moins de chance. Tyzonn d’abord qui se retrouva ballotté dans tous les sens, puis Callie qu’une liane attrapa vigoureusement pour la compresser. Et Nathaniel qui après avoir libéré sa fiancé s’était retrouvé lui aussi piégé. Un enfer, un véritable enfer. Pourquoi n’avaient-ils pas été mieux informés sur la flore des tunnels avant d’y être envoyé ? Et ils étaient là dedans depuis quelques minutes à peine ! Mervyn était tout simplement un inconscient.

    Et toi tu perds du temps. Le brusque rappel mental l’arracha aux ruminations qu’avait causées un si brusque renversement de situation. S’élançant en avant, il brandit sa baguette en direction de ce qu’il croyait être la base de la plante et qui retenait Calliope. Il voulait croire que son choix était stratégique, que c’était parce que la jeune Kark était la plus proche de lui, puisqu’elle s’était fait attraper en venant à son secours. Mais tu trembles comme un adolescent. Je savais qu’elle te perdrait concentre toi. Le sang bourdonnait à ses tempes. La voix du démon était trop claire dans son esprit à son goût et ce depuis l’annonce des fiançailles. Les barrières qu’il avait érigées avec patience et temps avaient volé en éclat et il avait beaucoup de mal à les remettre en place.

    Laisse toi aller. Je vais aider. La voix était un murmure à son oreille, une douce tentation. Il aurait pu laisser les rênes au démon, ce dernier avait assez d’expérience, mais jusqu’où pourrait-il aller ? « Non on fait ça ensemble. » riposta Baël en pensée, le visage contracté par l’angoisse. Un grognement lui répondit mais il sentit que ses gestes étaient soutenus, il en gardait la direction mais ils avaient plus de force. On emploie la manière forte. Plus question de faire dans la dentelle.

    Un souffle gonfla sa poitrine, il brandit sa baguette et d’une voix au timbre bas lança « Sectumsempra ». Le premier sort qu’il avait lancé n’était pas mauvais, mais les épines manquaient sans doute de précision alors que là il pouvait concentrer son coup en un point bien précis.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 12:25

Le membre 'Baël Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Hansen
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 15:59


C'est avec un soulagement non feint que Nathaniel vit son sort faire effet, et plutôt bien. Comme quoi, l'eau n'était pas tant un obstacle qu'il ne le pensait à l'origine. Les lianes avaient disparues, réduites à la taille des tentatules d'un bébé poulpe. La jeune femme se retrouva libre et Nath s'approcha d'elle en quelques brasses, les yeux inquiets. « Ca va.. ? » pouvait-on lire dans son regard. Il ne le prononcait pas à voix haute, mais savait que la jeune femme saisirait sa question. Un sourire plus tard, rassuré, il l'invita à passer devant lui pour s'écarter des lianes en folies, esquiva une attaque de plante et observa la mousse bleue qui tapissait les parois. Il ne savait pas de quoi il s'agissait, mais la couleur ne lui disait rien qui vaille.

Un sort lancé rageusement par Carmella Higgs le poussa à tourner la tête vers la direction de la mère d'Hudson. Bien mal lui en prit : l'ancien Serpentard eut beau avoir le réflexe de fermer les yeux, la lumière qui jaillissait de la baguette de sa future belle-mère l'aveugla complètement. Il pesta entre ses dents en détournant le regard, mais trop tard. Impossible de voir quoi que ce soit dans les profondeurs. Tout n'était qu'un blanc immaculé. Nathaniel serra les lèvres pour retenir une remarque acerbe à destination de Carmella. Insulter une sang-pure, surtout la mère de sa fiancée, c'était assez malvenu. Ses yeux picotaient. Peu à peu sa vue revenait, mais il ne distinguait toujours pas grand chose lorsqu'il sentit un mouvement près de son oreille. Sans qu'il puisse réagir, toujours à moitié aveugle, ce qu'il identifia comme l'un des tentacules de la plante s'enroula autour de son cou et serra. L'infirmier écarquilla les yeux et porta sa main libre à son cou. Merde. Merde, nom d'une goule, pas à son tour ! Il aurait dû s'écarter un peu plus, plus rapidement. Ses yeux ne distinguaient que des vagues formes floues, quelques tâches de lumière. L'ancien infirmier se débattait pour tenter de se libérer, remuant bras et jambes sans avoir le réflexe de lancer un diffindo, lorsqu'une autre liane l’agrippa par la jambe droite, l'empêchant de se mouvoir à sa guise. Puis tout à coup, la plante l'attira brutalement vers la paroi. Nathaniel entendit son nom, mais une autre liane fouetta violemment son épaule au même moment, lui arrachant un cri de douleur. Il sentit sa prise sur sa baguette se relâcher peu à peu, et utilisa les quelques muscles qui répondaient encore à son appel pour resserrer sa prise. Surtout, ne pas la lâcher. Ne pas la lâcher ou il était mort, pensa-t-il au moment ou la prise autour de sa jambe se resserra encore un peu plus, lui arrachant un gémissement de douleur. Il lui fallait réagir. Ses yeux s'ouvrirent sur les lianes qui le ballottaient, à chaque instant un peu plus proche de la paroi. Il voyait à peu près clairement à nouveau, et le bleu qui tapissaient la roche se faisait de plus en plus inquiétant. Le médicomage chercha à se libérer encore une fois, malgré la douleur qui le saisissait à l'épaule. Il fallait qu'il se libère, ou Hudson allait encore venir, et se faire prendre aussi à son tour... Il ne voulait pas qu'elle se mette en danger à cause de lui. Pas encore. Son bras vacant se dirigea vers celui qui était endolori, et il changea sa baguette de main pour la porter sur la liane qui enserrait son cou. Heureusement pour lui, elle ne l'empêchait pas encore de respirer, mais il sentait quand même un peu trop à son goût la matière végétale tout contre sa peau. Se concentrant, il murmura un Diffindo informulé.

    DE. – Diffindo.

    OUI ; OUI – Oh joie, même avec ta mauvaise main, tu vises bien et réussis à te libérer le cou.
    OUI ; NON – Le sort marche, mais tu n'es pas encore ambidextre mon petit... Par contre, c'est cool, tu libères Tyty !
    NON ; OUI – Le sort marche, mais n'atteint personne. u_u
    NON ; NON – Enfin, un diffindo, quoi. Un pauvre diffindo, comment as-tu fais pour le louper ?


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 15:59

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Hudson K. Higgs
Hudson K. Higgs
Docteur mamours
Messages : 1240 Crédits : furiedheart., tumblr
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Médicomage au service des pathologies des sortilèges - fin de spécialisation
Faction : Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Occamy
Epouvantard : le vide - pas celui des grandes hauteurs, mais celui de la solitude, de l'abandon
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 17:36

Elle décontracta sa ceinture abdominale au moment où son sort explosa, basculant brusquement tout son poids dans la partie supérieure de son corps pour mieux se dégager de l’étreinte de la plante. En vain. Les lianes, à peine plus lâches qu’auparavant, la retenaient fermement prisonnière. Le bon sens reste le meilleure guide. Prenant une profonde inspiration, un peu d’oxygène dénoua son estomac entortillé de doutes et d’angoisses acides qui finiraient de la dévorer bien avant les lianes et la mousse bleu qui l’avait brûlée. Son esprit, d’une rationalité implacable– et aussi stupide que cela pouvait être dans une telle situation -, s’imprégna de la forme et des mouvements de la plante. Aucun des nombreux livres de botaniques qu’elle avait pu lire en référaient, et la constatation n’avait rien de rassurant, au contraire, le mystère de la verdure aux instincts meurtriers ne faisait que s’épaissir. En relevant son buste, son regard souligna la morsure que l’explosion avait infligée à la racine du tentacule qui la ligotait avant de s’arrêter mi hébété, mi déconcerté sur les mouvements spasmodiques des lianes voisines. Quelque chose semblait les étouffer de l’intérieur, obligeant la cime des lianes à se rétracter dans un automatisme d’auto-sauvegarde, un peu comme le corps humain rentre en vasoconstriction, sacrifiant ses extrémités au profit de ses parties vitales. Relâchant à nouveau son effort, elle se laissa pendouiller telle une anguille dans l’eau, accusant avec douleur chaque claque, concentrée sur sa réflexion. Baël et Lilith ne semblaient ni en posture, ni à distance suffisante pour avoir provoqué une telle réaction sur ses charmantes voisines, les lianes à la main leste. L’explosion qu’elle avait elle-même causée n’avait assurément pas de tels effets, les seuls qu’elle pouvait dénombrer à un expulso étaient : exploser, brûler sa victime selon sa puissance, faire du bruit – explosion oblige- et dans l’eau probablement provoquer quelques remous. En d’autres termes, rien n’ayant l’incroyable propriété d’ébrécher ses fonctions vitales autrement qu’en en faisant des confettis. Ou bien faisait-elle fausse route ? Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir, une voisine avait repris du poil de la bête et s’élançait sur elle, des intentions peu sympathiques en tête. Ou plutôt pour sa tête. Elle devait bouger. La voix de Nathaniel lui parvint, portée par l’eau bien plus vite qu’elle ne l’aurait été par l’air, et tout à coup, elle se sentit tomber.

Le tentacule s’était volatilisé. Non. Rapetissé. Battant rapidement des jambes, sans prendre la peine d’écouter leur douleur, elle s’éloigna le plus possible de la flore carnivore. Elle lui avait fait suffisamment de câlins pour ne plus en redemander avant… la fin de sa vie, sans nul doute. L’aiglonne eut à peine le temps d’esquisser un sourire en réponse à la question des prunelles claires de son fiancé qu’un éclat de lumière nimba son monde d’un blanc aveuglant. Ses paupières se fermèrent, et quand elles s’ouvrirent à nouveau, désorientée, elle rechercha Nathaniel du regard sans le trouver. A travers la pluie d’étoiles qui scintillaient devant ses yeux, elle distinguait à peine les silhouettes de ses compagnons, aussi, elle se concentra dans un premier temps à éviter la caresse des serpents végétaux qui semblaient avoir soudainement gagné en vigueur. Okay, vous aimez la lumière, c’est bon à savoir… Je comprends mieux pourquoi vous vivez loin d’elle maintenant… L’information notée dans un coin de son cerveau, la vue lui revenant, son regard croisa celui de son frère qui venait de se faire capturer. Se retournant une dernière fois pour voir Nathaniel, avant de se précipiter sur Tyzonn, elle le vit ligoter de parts et d’autres. Son cœur se déchira, incapable de faire un choix. Une liane menaçait de fouetter le médicomage et elle ne put que crier. « NATHANIEL, DERRIERE TOI ! » Trop tard. Son cri la poignarda, quand ses yeux s’agitèrent. Les lianes alentours se rétractaient. Encore une fois. Personne n’avait lancé de sort… Et les informations circulèrent, s’entremêlaient, s’entrechoquant, pour se rassembler et trouver une explication cohérente. Le rapport entre une explosion et des cris…pas de coupure, pas de confettis. Du bruit. Juste du bruit… Fronçant des sourcils, une graine germa dans son esprit et la fleur jaillit dans un tonitruant : « Sonorus. » Prenant une profonde inspiration, elle se mit à crier aussi aigu qu'elle le put. Son sort était tombé à l'eau ! Tant pis. « Les ondes ! Faîtes vibrer vos cordes vocales ! » Et elle se remit à hurler dans les suraigus.

    Sonorus :
    Oui.Oui : La voix de Hudson est largement amplifiée et les lianes se rétractent sous ses cris suraigus. Nathaniel et Tyzonn peuvent filer !
    Oui.Non : Chose certaine, la plante n’aime pas quand la fréquence monte aussi haut. Malheureusement son sonorus n’est pas assez puissant et seul Nathaniel est sauf.
    Non. Oui : Seul Tyty est libéré. Il faut croire que les ondes sonores se sont mieux propagées du côté de son frère.
    Non.Non : C’est qu’elle a du timbre la petite ! N’empêche que bon, le sonorus est tombé à l’eau- si j’puis dire ! Et si les lianes se desserrent, il en faudra un plus pour libérer les prisonniers. N'empêche, la théorie est bonne chouchou !





Dernière édition par Hudson K. Higgs le Jeu 16 Fév 2012 - 17:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 17:36

Le membre 'Hudson K. Higgs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 21:20

Son échec, non le désastre qu’avait été son sort fut plus cuisant encore que le coup de fouet qui la cingla. Son cœur manqua un battement à nouveau lorsqu’à peine se fille libre, son fils se faisait capturer par une de ces abjects lianes. Son regard ne s’attarda pas longtemps sur Hansen, ou Calliope qui subissaient le même sort. Encore que l’infortune de la Kark puisse l’atteindre plus qu’elle ne le pensait à cet instant. Une mini Kark abimée, c’était le courroux de Mervyn assurée. Mais une chance que l’aîné Rosier est tant à cœur les intérêts de la petite princesse sang-pure. Un rictus se forma sur les lèvres de la Higgs. Baël le preux, qui était plus efficace pour sauver sa fiancée, que sa propre sœur, son sang. Humpf pour Carmella ça voulait dire beaucoup choses, et le dédain fut sa seule réaction.

Se débattant comme elle pouvait, le tyran de la mode, bénéficia d’un timing parfait. Enfin un peu de chance. Hudson venait de leur donner la solution, et elle pouvait enfin lancer un nouveau sort qui cette fois-ci marcherait. « Sonorus ! ON SE DIRIGE VERS LE FOND LE PLUS VITE POSSIBLE ! » Les ondes se diffusèrent avec forces, les lianes lâchèrent prises libérant tous les captifs. Plaquées contre le mur elles étaient inoffensives. Un seul regard à la Kark lui fit comprendre qu’elle ne pouvait pas nager vite, pareil pour Tyzonn. Ces saloperies avaient dû les blesser. Toujours avec sa voix amplifiée, la sorcière dicta ses ordres. « ROSIER ! TU T’OCCUPES D’AIDER CALLIOPE ! » Baël était le plus près, c’était plus simple comme ça. « HUDSON AIDE TON FRERE. » La sortie se fit sans difficulté, cela dit Carmella avait veillée à ne pas dissiper son sort pour être prêtre à faire retentir sa voix dans la fosse. Ils débouchèrent tous dans un couloir plus étroit et cette fois-ci à l’horizontale. Tant mieux. Une fois certain qu’ils ne se feraient pas attaquer par les lianes, la Higgs leur intima une halte. Pause nécessaire pour soigner les blesser. Avoir deux médicomages, c’était bien pratique. Une fois tout le monde à peu près opérationnel, ils se remirent en route. Un genre de virage se dessinait. Carmella se sentit frissonner, lorsqu’elle découvrit ce qui tapissait la paroi. Des strangulots. Chaque bon élève de Poudlard, connait ces fichus bêtes, il suffit pour ça d’une baignade malheureuse. Par chance les bêtes étaient inactives. Elles dormaient ? Sans doute. D’un geste elle ordonna silencieusement à ses troupes de faire attention, pour ne pas réveiller les créatures….

Est-ce que les sorciers sont discrets ?
Oui : Tout le monde sort de la zone sans réveiller les bêtes, c’est seulement en sortant de la zone bleu-vert qu’ils se réveillent et attaquent. Les combats se déroulent dans la seconde partie du couloir c’est plus simple. Tout le monde est attaqué !
Non : Ils se réveillent ! Youpie ça se fait dans le virage ! Tout le monde est attaqué !
Informations rp

ϟ Bravo les lapins choupinous vous avez quitté la fosse pour atterrir dans un couloir tout aussi mignon ! Vous pouvez découvrir ici la carte de votre nouveau terrain de jeu.
ϟ Vous allez affronter des strangulots, vous pouvez aisément trouver des informations sur ces créatures dans les différentes encyclopédies HP !
ϟ Ce sont des bêtes moins vilaines que les noyeuses, cela dit elles sont tout aussi nombreuses. Il vous faudra seulement un dé positif pour en détruire quelques-uns ! Cela dit ne les atomisé pas avec un simple éternuement !


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 21:20

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Hansen
Nathaniel Hansen
Poney rose officiel
Messages : 2861 Crédits : Myself - TUMBLR.
Age du personnage : 27 ans - né le 4 Janvier 1995.
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Aide-soignant au black à l'hôpital de Melbourn (au sud de Cambridge)
Faction : Ombre de la Rose Noire infiltré chez les Phénix.
Maison : Serpentard.


Rapeltout
Patronus : Un labrador brun.
Epouvantard : Etre responsable de la mort des gens qu'il aime. Concrètement : voir un couteau planté dans l'abdomen de sa fiancée et se retrouver avec son sang sur les mains.
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:03


Ça n'avait pas marché. Un pauvre Diffindo, sortilège que tous les sorciers apprenaient en première année. Ça n'avait même pas marché. Nathaniel retirait tout ce qu'il avait dit auparavant : lancer des sortilèges dans l'eau n'avait rien de facile. C'était même assez frustrant. Le médicomage se pinça les lèvres pour retenir un juron, et resserra sa prise sur sa baguette. Un autre sort. Il fallait qu'il trouve un autre sort. La liane qui enserrait son cou se faisait de plus en plus insistante, et malgré ses quelques tentatives pour se libérer il se sentait de plus en plus noyé dans les lianes qui prenaient possession de son corps sans qu'il ne puisse rien y faire. Il commençait à voir trouble à force de ne pouvoir respirer comme il le souhaitait, et la douleur de son épaule se propageait dans tout son corps à chaque mouvement. La voix d'Hudson retentit au loin sans qu'il comprenne de quoi elle parlait. Il faisait de plus en plus sombre dans son esprit. Le monde commençait à tourner, ou bien était-ce lui qui n'arrivait pas à déterminer le haut du bas ? Un sifflement suraigu dans les oreilles, Nathaniel fronça les sourcils. Ce son... Étrange. Il aurait voulu réagir, tourner la tête vers les autres, mais il en était incapable. Chaque mouvement faisait décidément trop mal. Il savait qu'il fallait qu'il réagisse, qu'il fasse quelque chose... Il n'allait quand même pas crever ici, au fin fond d'un tunnel de merde relié au lac de Poudlard !

Et puis, soudainement, ça s'arrêta. La pression sur son coup et sa jambe avait disparu. Le médicomage pouvait respirer à sa guise. Il prit une longue inspiration et ferma les yeux un instant, le temps de reprendre ses esprits. Ce son. Autour de lui, il y avait tellement de bruit. Des voix, humaines. Des cris. Que se passait-il ? On le tira en arrière. Ce fut le déclencheur : il fallait qu'il se bouge. Il s'agissait sans doute d'un instinct de conservation, de survie, ou quoi que ce soit. Mais peu importe, l'ancien Serpentard n'avait pas réellement envie de croupir dans cette fosse sombre au milieu de ces plantes tout juste bonnes à passer à la machine à purée. Il rouvrit les yeux et eu la bonne surprise, en observant les parois à l'aide de la lumière de ses bracelets, que les lianes s'étaient aplaties contre la paroi. Derrière lui, Hudson. C'était elle qui l'avait entraîné vers le fond. Le fond... Il fallait qu'il nage, lui aussi, qu'il suive le groupe, ils ne l'attendraient pas forcément. Après tout, de tout ses coéquipiers, il était le seul basique, donc celui qui avait le moins de valeur. Ses yeux furent attirés par la lumière qu'émettaient les bracelets de sa fiancée devant lui. Bon sang, mais pourquoi pensait-il à ça à ce moment-là ? Qu'il mette sa conscience en veilleuse : pour le moment, il s'agissait de sortir d'ici, d'avancer. De nager...

Nathaniel fit un mouvement et grogna de douleur. Son bras droit était inutilisable, la liane qui l'avait fouetté devait avoir démantelé quelque chose. Il devrait se contenter des pieds et d'un seul bras pour le moment. Le médicomage suivit les autres en espérant qu'ils s'arrêtent bientôt. Les plantes demeuraient scotchées à la paroi sans réagir, laissant la petite troupe passer sans autre incident notable. Finalement, la mère Higgs demanda une halte, insistant pour que les deux médicomages présents soignent les blessés. Nathaniel acquiesça, soulagé. Ses yeux agrippèrent Calliope non loin de lui. Il l'avait vaguement vue au milieu des lianes en même temps que lui. Qu'elle ait été capturée ou pas, son attitude était cependant claire : la fille Kark était blessée. Quelques mouvements de jambes plus tard, Nathaniel, son bras droit posé sur son ventre pour bouger le moins possible, passait sa baguette contre le torse de la jeune femme pour voir l'étendue des dégâts. « Rien de bien grave, Miss Kark... » Deux côtes cassées, probablement à cause de l'étreinte des noyeuses, et une troisième fêlée. Après quelques mouvements de baguette, elle irait bien mieux, du moins pour l'immédiat. L'idéal aurait été une cure de Pouss'Os, mais ce n'était vraiment pas le moment. Le médicomage croisa le regard de la jeune Kark après lui avoir administré les premiers soins. « Ca devrait être mieux, là... C'est bon ? »

Après s'être assuré que la jeune Kark n'avait plus rien de grave, Nathaniel regarda autour de lui. Le bras droit toujours contre lui, il se dirigea vers Hudson. Celle-ci venait de s'occuper de son frère, et s'était retourné vers lui. Certes, il savait quoi faire pour soigner son déboîtement d'épaule, mais c'était toujours mieux lorsque c'était une tierce personne qui s'occupait de ses blessures. « Hudson, tu pourrais.. ? »

Quelques minutes et des remerciements plus tard, la petite troupe était à nouveau prête pour affronter la faune et la flore du lac de Poudlard. Nathaniel suivit la mère Higgs en quelques brasses, savourant pleinement son bras à nouveau opérationnel. Au bout d'un moment, il se figea et retint sa respiration en observant les parois autour de lui. Carmella leur intima silencieusement de faire attention. Ses mains devant lui, le médicomage pouvait sentir son cœur s'affoler. Il n'était pas du genre à s'enfuir en courant, mais connaître l'existence de ces petites créatures endormies qui peuplaient cet endroit ne lui plaisait guère. Des strangulots, ces petits démons des eaux dont la réputation n'était plus à faire. La main de Nathaniel se referma sur la baguette qu'il avait remise dans le fourreau – Pourquoi ? Il ne le savait plus. Mais c'était une erreur : il valait mieux l'avoir à la main, quitte à nager plus lentement. La formule pour se débarrasser de ces lutins des eaux aux cornes et dents pointues tournait en boucle dans son esprit. Lashlabask. Et Carmella qui s'enfonçait de plus en plus parmi eux... Il y en avait partout. Heureusement, ils dormaient. Mais pour combien de temps encore ? C'était avec une extrême appréhension que le médicomage aborda le virage. Il s’efforçait de nager rapidement sans trop faire de remous dans l'eau, attentif à chaque mouvement autour de lui. Ce n'était pas forcément facile, mais mieux valait que ces créatures ne se réveillent pas à leur passage, alors si pour cela ils devaient être discrets...

Ils arrivaient au bout du virage, et le sorcier en voyait le bout lorsqu'un mouvement attira son regard. Merde. Avec ces trucs-là, qui dit une de réveillée, dit toutes les autres de réveillées. Tant pis pour la discrétion. « ATTENTION ! » s'écria-t-il alors que ces petits lutins aux doigts longs se dirigeaient vers eux. Nathaniel recula, mais déjà un strangulot s'en prenait à sa jambe. D'un coup de pied rageur, le médicomage le força à lâcher prise, mais déjà d'autres s'avançaient vers lui. Il pointa leur baguette en direction d'eux, jeta un regard en arrière. Ils étaient presque au bout de la zone ou se trouvaient ces créatures. Pour un peu, ils auraient pu leur échapper. Les autres semblaient également aux prises avec ceux que l'on surnommait les démons des eaux. « Lashlabask !! »

    DÉ – Lashlabask.
    OUI : Youhou, un joli remous d'eau bouillante qui fait bien mal ! Nathaniel est tranquille pour un petit moment, le temps d'aller aider quelqu'un ou de s'écarter un peu de ces petits monstres.
    NON : C'est un petit jet d'eau bouillante qui sort. Alors certes, ça en fait fuir un ou deux, mais quand ils sont cinq ou six à t'attaquer.. Trouve autre chose, Nathychou!


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


'coz a heart that hurts
is a heart that works.
So I haven't given up , but all my choices, my good luck appeared to go and get me stuck in an open prison. Now I am trying to break free, be in a state of empathy, find the true and inner me ; eradicate the schism. No one can take it away from me, and no one can tear it apart.


      .                     [color=#8c6fb3]





.


Dernière édition par Nathaniel Hansen le Sam 18 Fév 2012 - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:03

Le membre 'Nathaniel Hansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Calliope Kark
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:12

    La libération aurait dû la soulager. Mais la disparition des lianes laissa éclater la douleur. L’absence de profonde respiration l’avait empêché jusque-là de découvrir toute la palette de souffrance que ses côtes pouvaient lui offrir. Chaque respiration amenait sa dose de douleur, et Calliope ne pouvait même pas s’offrir le luxe d’économiser son souffle, haletante, notre douce sorcière avait bien besoin de laisser ses poumons se gorger d’air. La poufsouffle tenta misérablement d’esquisser quelques brasses, mais chaque mouvement, chaque même infime torsion de son tronc lui arrachait un spasme cuisant. Une chance que Mr Hansen, et l’infâme gousse rousse aient réussit à stopper ce cauchemar, car la fourchelang n’aurait pas endurée une nouvelle attaque sans périr. Ce fut non sans grimacer qu’elle enroula doucement ses bras autour du cou de son fiancé. Baël lui offrait généreusement son dos après l’injonctive de Carmella, encore que la Kark gardait l’intime conviction que le Rosier en dépit de ses allures d’ours ne l’aurait certainement pas laissé se noyer dans la fosse. Après tout il venait de la sauver, sans que personne n’exige ça de lui. Rapprochant son visage de l’oreille du Rosier autant que leurs sortilèges de têtenbulle leur permettaient, elle murmura un faible « Merci », tandis que sa main esquissait une faible caresse sur la joue du démoniste.

    Alors que le groupe reprenait sa descente dans les profondeurs des tunnels, Calliope laissa ses yeux sombres rouler sur le côté, alors que son regard s’appesantissait sur Tyzonn. Le pauvre Higgs lui non plus n’avait pas été épargné, et notre douce Kark ne pouvait s’empêcher de le couver d’un regard inquiet. Son corps c’était son gagne-pain, mais aussi son moyen de réaliser son rêve. Ce n’était sans doute qu’une simple fracture, mais la jeune langue-de-plomb ne pouvait s’empêcher de penser au pire. Et même lorsqu’ils s’arrêtèrent pour se soigner, Calliope ne put s’empêcher de continuer de regarder dans la direction du joueur du quidditch. Elle ne remarqua la présence de Nathaniel à ses côtés, que lorsque la douleur émanant de ses côtes se dissipa…comme par magie. En quelques sorts ses côtes fêlées, ou peut-être brisées avaient été réparées.

    Bien heureuse de retrouver sa mobilité Calliope, s’empressa de rejoindre Carmella à la tête de l’expédition. Son cœur manqua un battement lorsqu’à son tour ses yeux charbonneux se posèrent sur les parois du tunnel. Des strangulots, elle se sentit frissonner, et surtout dû se retenir pour ne pas tenter d’échanger un regard complice avec Lilith. La dernière fois qu’elle avait vu ces créatures c’était avec Lilith. Leur chance cette fois-ci c’était que les bêtes dorment. Son corps petit et menu lui permis de se faufiler sans mal dans le couloir étroit, sans que jamais son corps ne frôle un strangulot. S’engouffrant plus loin attendant que ses camarades la rejoignent, elle et le Tyran roux. Après un début chaotique tout semblait se passer bien, un peu trop bien. Lorsqu’un premier strangulot fit son apparition, Calliope comprit que la période de calme était finie. Elle dégaina aussitôt sa baguette, alors que trois stangulots s’accrochaient à elle. Forte de son expérience précédente, la Kark s’écria aussitôt : « Lashlabask ».

    A quel point son sortilège marche-t-il ?
    Oui :
    L’eau brûlante ébouillante tue les strangulots ! Wahouuu tu poutres Calli-chou !
    Oui & Non Ils ont bobo et ils sont propulsés à l’autre bout du tunnel.
    Non & Non Les strangulots se décrochent, sont légèrement repoussés vers leurs copains, mais c’est pas super efficace, en plus Callie se crame à moitié la jambe. A moitié parce que la combinaison la protège en partie.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Kjzs
Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope A. Kark le Sam 18 Fév 2012 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:12

Le membre 'Calliope A. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:50

    Le sonorus de sa mère avait été un succès. La dernière liane qui le retenait se rétracta et il put se décoller de la cloison, faisant cesser alors cette sensation de brûlure intense. Il avait mal, mais ce n'était rien face à la douleur qui lui paralysait le bras. Il était habitué aux fractures, mais le bras restait tout de même un endroit sensible, surtout pour le poursuiveur qu'il était. Sans vraiment savoir comment, il parvint à ranger sa baguette dans le fourreau prévu à cet effet sur sa combinaison ridicule, libérant ainsi sa main valide, lui permettant de nager un peu, bien que lentement. Il ne voulait pas demander l'aide de sa soeur, mais il ne voulait pas non plus ralentir le groupe. Ravalant le peu de fierté qui lui restait et le sentiment de trahison qu'il ne parvenait pas à surpasser, il se dirigea vers sa soeur qui l'aida à nager sur plusieurs mètres, le temps qu'ils quittent la fosse. Ils suivirent Carmella dans un autre couloir, plus étroit et plus long. Il s'apprêtait à continuer, mais fut forcé à l'arrêt par Hudson qui prit son bras délicatement et s'empressa de lui réparer les os, sur ordre de leur mère. L'effet du sort était inconfortable, mais le soulagement presque immédiat.

    La tension quitta ses épaules et d'un sourire presque forcé, il remercia sa soeur. Dans son dos, il sentait le regard de Calliope peser sur lui et il tentait de l'ignorer. Il n'avait ni l'envie, ni le temps de se soucier d'elle et pourtant ... il ne put s'empêcher de lui jeter un coup d'oeil. Nathaniel était en train de la soigner et il poussa un soupir. Était-ce de soulagement ? Peut-être. Il n'avait pas envie de s'attarder sur la signification d'un soupir. Le temps courait et avec leurs chances, les lianes n'étaient pas les seules surprises qui les attendaient. Prenant une grande inspiration afin de renouveler l'oxygène dans son corps, il suivi Callie et sa mère dans le nouveau couloir.

    Sa gorge se noua lorsque son regard se posa sur les strangulots qui dormaient paisiblement, accrochés aux parois. Le plus doucement possible, il continuait de nager. Il suffirait d'un simple remous pour les réveiller. Il avala sa salive et concentra son regard sur le virage. Nager silencieusement et doucement. C'était tout ce qu'il avait à faire. Il voyait le bout du virage, s'apprêtait à continuer sur la ligne droite qui suivait l'habitat des strangulots, mais les choses sont rarement aussi simples. A cette pensée, il regarda Calliope à nouveau. Elle se débattait déjà avec plusieurs d'entre eux. Son premier réflexe fut évidemment d'aller l'aider, mais alors qu'il allait lutter contre lui-même, il sentit des doigts enserrés ses chevilles. Sa main droite sortit sa baguette du fourreau au moment même où d'autres l'encerclaient.

    D'un coup de pied, il frappa l'un des strangulots qui le tenait en pleine poitrine. Ce n'était pas suffisant pour le faire partir, mais permettait à Tyzonn de bouger sa jambe pour frapper le deuxième. Son talon frappa la dernière main qui accrochait sa cheville provoquant la colère du démon des eaux qui se précipita sur lui. Il l'évita d'un réflexe étonnamment rapide, puis tourna sur lui-même, une fois, deux fois, trois fois … à la recherche d'une fissure dans leur cercle. Il n'y en avait pas. Rageur, il pointa sa baguette, visant trois d'entre eux, dont celui qui cherchait à venger sa main brisée. « Lashlabask ! »

    Lancer de dé : Quel est l'effet du sortilège ?
    Oui – Oui : Les trois strangulots meurent. Plus que trois Tyty, vas-y.
    Oui – Non ou Non-Oui : Ils sont brûlés et hors d'état de nuire, mais pas mort. On passe aux autres, maintenant.
    Non – Non : Eh bah c'est foiré. Ils reculent, mais ne brisent pas leurs cercles. Trouve autre chose. Cogne à la moldue, il y a bien quelque chose qui va fonctionner !
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:50

Le membre 'Tyzonn V. Higgs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:56

    Après ça tout s’enchaînait très vite et Baël n’eut pas le temps d’être soulagé de voir les noyeuses réduites au « silence ». Son regard cherchait frénétiquement Lilith, que sa maladresse n’avait pas réussit à préserver. Il savait qu’elle était forte, qu’étant une Rosier elle avait une résistance hors normes et cela par l’éducation qu’ils avaient reçue, mais l’angoisse le saisissait chaque fois que ses sœurs étaient en péril. Il n’aurait pu supporter qu’il lui arrive le moindre mal et participer à ce genre de missions était autant pour lui un moyen de se défouler que de veiller au grain. Précieuse, voilà comment il les aurait définies, et cela même s’ils se comprenaient de moins en moins. Lui revenait en mémoire les récents reproches de sa cadette, cette animosité qu’elle éprouvait à son égard. Il regrettait de ne pas lui avoir livré le fond de sa pensée. Il savait qu’il aurait pu lui faire confiance mais il parvenait à peine à démêler le nœud de ses pensées, alors dire à voix haute ce qu’il ressentait ? C’était impensable.

    Reprit à l’ordre par Carmella qui beuglait comme un bœuf, il saisit par la taille Calliope et à la grimace douloureuse qu’elle fit, la relâcha aussitôt, les mains tremblantes. S’avouer que sa souffrance était pour lui intolérable était une souffrance plus grande encore et ce fut avec l’impression de céder une partie de lui qu’il l’invita à grimper sur son dos et qu’il nagea pour deux. Elle ne pesait pas lourd, mais sa présence à ses côtés l’écrasait. Et comme pour aggraver la chose, elle effleura sa joue et fit naître une myriade de frissons dans tout son corps lui faisant même oublié qu’elle venait de lui parler. Il fut soulagé de pouvoir la laisser entre les bras d’Hansen qui maîtrisait parfaitement son art de guérison et choisit de s’éloigner quand il comprit que sa présence était bien moins intéressante et désirée que celle de Tyzonn qu’elle ne lâchait pas du regard une seule seconde et qui était pris en charge par sa soeur. Il s’apercevait même que cela le mettait dans une rage folle. Perdu un peu au milieu de tous ces sentiments, il osa un regard en direction de Lilith qu’il n’osait pas approcher pour autant. Comment prendrait-elle le fait qu’il s’inquiète pour elle ?

    Ce fut sans grand enthousiasme qu’il reprit la route, s’enfonçant dans les boyaux des tunnels avec une vive appréhension. Cette mission commençait très mal. Même la souffrance de Tyzonn, qui l’agaçait pourtant prodigieusement, il ne pouvait l’ignorer. Il était donc important qu’il garde un œil sur lui, Liltih, mais aussi Calliope, puisque Carmella couvait le reste avec une attention presque maladive et qu’il veille à ce que rien ne désagrège d’avantage les liens du petit trio, mis à mal déjà par la mort de Philippin. Essayant de recouvrer un sérieux propre à ce genre d’action, il se concentra sur ses mouvements, veillant à ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller les bêtes qui sommeillaient à quelques mètres à peine. Ils avaient presque réussit, quand la horde de strangulots se réveilla soudain.

    Les essais de ses compagnons n’étaient pas parfaits, mais ils faisaient tout de même reculer les bêtes qui les assaillaient et pour faire front, il décida de poursuivre leurs actions. En quelques minutes il avait pu voir que les stratégies de ses compagnons n’étaient pas mauvaises, mis à part Carmella qui était une erreur, et si les courants d’eau ne les avaient pas mis autant à mal, ils auraient sans doute surmonté ces épreuves sans incident.

    « Lashlabask !!! »



Le sort fonctionne-il ?
Oui & oui : Bravo Rosier, les actions communes payent toujours. Les strangulots déjà touchés par tes camarades sont définitivement morts et tu en as blessé d’autres.
Oui et non : Comme tes compagnons, ton sort manque de précision et tu ne fais que blesser et reculer certains spécimens de la horde.
Non & non : Encore un loupé. Ton orgueil va-t-il y survivre ?
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 17:56

Le membre 'Baël Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 20:45

A deux doigts. Ils étaient à deux doigts de sortir du couloir sans encombre. Le silence régnait parmi les membres du groupe, pas une parole n'était murmurée et leur nage silencieuse n'aurait pas déranger un mort. La chance n'était pas de leur côté. En un clin d'oeil, elle se retrouvait entourée des démons aussi agressifs que fragiles.

Elle voyait Calliope se débrouiller, Nathaniel peiné à repousser ses assaillants et Tyzonn encerclé, mais elle ne pouvait pas les aider. Concentrant son regard sur ses propres attaquants, elle jeta un Lashlabask particulièrement efficace qui tua cinq des strangulots qui l'avaient prise pour cible. Au même instant, le fils Rosier avait décidé de se rendre utile en achevant les bestioles déjà touchées par les autres. Peut-être aurait-il pu se montrer plus efficace en attaquant les retardataires qui fondaient à présent sur eux ?
D'un coup de pied particulièrement bien placé, elle frappa l'un des démons qui alla se briser les deux mains contre les parois rocheuses. Elle l'acheva d'un deuxième Lashlabask, avant de reprendre sa position face aux nouveaux venus.

Les strangulots restant sont rendus bien hargneux par la mort des leurs. Ils vont stranguloter quelqu’un, soit tout un contingent va s’attaquer à un seul sorcier ! Mais qui ?
Oui & Oui :Hudson
Oui & Non : Lilith
Non & Oui : Baël
Non & Non : Nathaniel

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Sam 18 Fév 2012 - 20:45

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Calliope Kark
Calliope Kark
"Unbowed, Unbent, Unbroken"
Messages : 7781 Crédits : Moi
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Elfe de maison de Poudlard.
Faction : Ombre de la Rose Noire.
Maison : Poufsouffle.


Rapeltout
Patronus : Incapable de réaliser un patronus à nouveau.
Epouvantard : Son père baignant dans une marre de sang au ministère. Pas de chance c'est bien arrivé.
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Dim 19 Fév 2012 - 1:11

    Une moue contrariée crispa son visage de poupée alors que son sortilège n’avait pas la puissance escompté. L’eau ralentissait les mouvements de sa baguette, et surtout empêchait une réelle précision dans le geste. Calliope avait beau déployer des trésors de concentration, ses maléfices n’avaient jamais l’intensité qu’elle comptait leur donner. Au moins elle avait repoussé ses propres assaillant. Mais on ne pouvait pas en dire autant de Tyzonn qui restait encerclé. Son cœur s’emballa. La situation en somme n’était pas critique, les strangulots n’étaient pas dans l’immédiat mortellement dangereux. Toutefois, ils avaient pour eux l’avantage du nombre, et la fourchelang n’excluait pas un instant que ces démons des eaux puissent infliger de lourds dégâts au Higgs. Ce n’était pas parce qu’elle avait mis un terme à leur relation, que ses sentiments s’étaient mis en pause pour autant, quant à son inquiétude toutes les ruptures du monde ne parviendraient pas à lui faire oublier. Calliope ne souvenait pas avoir vécu sans aimer Tyzonn, et savait pertinemment que ces sentiments se maintiendraient avec force jusqu’à la fin de ses jours. Peut-être pas toujours de la même façon, mais la base resterait.

    La Kark s’était élancée comme elle le pouvait, pour tenter de l’aider. Mais Baël largement plus expérimenté avait infligée une correction nettement plus sévère aux strangulots dont les cadavres flottaient curieusement dans l’eau. Parfois certains se vidaient de leur sang rendant un peu plus trouble l’eau dans laquelle ils se trouvaient. Notre Poufsouffle ne put s’empêcher d’avoir un regard admiratif. Calliope n’avait même pas besoin de féliciter à voix haute, ses grands yeux sombres trahissaient encore et toujours les émotions qui l’habitait. La sorcière offrait le même genre d’œillade qu’elle réservait à Hayley, lorsque la talentueuse tireuse d’élite lui montrait un sort particulièrement redoutable, ou la maîtrisait d’un léger mouvement de baguette, sans que la Kark puisse résister. Baël en tant que chasseur de vampires, était doué au cœur du danger et pourtant ça la sidérait toujours autant de le voir en action. La Fourchelang avait beau se dire que l’âge et l’expérience jouaient beaucoup, elle avait également la sensation que l’écart était à jamais impossible à combler. Et pourtant ce n’était pas faute d’essayer. Ces leçons avec Miss Travers aidaient, et la faisaient largement progressé. Néanmoins devant le semi-échec de son sort, ne lui montrait que trop les longs kilomètres qu’elle avait à parcourir avant d’enfin ne plus ressembler à une sombre gourde.

    Curieusement la prestation de Carmella la laissa froide. Sans doute parce qu’elle n’avait pas le charme de Baël, et surtout parce que Calliope même dans cette situation n’oubliait pas les incursions nocturnes de la goule rousse dans le lit de son père, et encore moins le sort qu’elle avait réservé à ses enfants. Si elle pouvait se faire manger par des strangulots, la vie n’en serait que plus belle ! Son cœur fit un nouveau bond dans sa poitrine lorsqu’une armada de démons se jeta sur l’héritier Rosier. Figée un instant par les sentiments qui l’assaillaient, et surtout par leur étrange similitude avec ceux éprouvés plutôt pour le Higgs, la Poufsouffle finit par conclure que finalement Baël comptait plus qu’elle ne le pensait. La Kark ne chercha pas à comprendre plus ou chercher plus loin. Elle n’en avait ni le temps, ni l’envie. La sorcière dégaina à nouveau sa baguette, et lancer à nouveau : « Lashlabask. »

    Est-ce que ça marche ?
    Oui & Oui : Youpiiiiie ! Strike ! Le courant d’eau chaude expulse tous les stangulots très loin et quelques un meurent !
    Oui & Non: Bon une bonne partie se décolle, mais il en reste encore !
    Non & Non : Bon seulement trois se décollent, c’est un peu la lose. Néanmoins le courrant d’eau chaude leur a fait bobo.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Kjzs
Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Marcel Pagnol



Dernière édition par Calliope A. Kark le Dim 19 Fév 2012 - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Dim 19 Fév 2012 - 1:11

Le membre 'Calliope A. Kark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Hudson K. Higgs
Hudson K. Higgs
Docteur mamours
Messages : 1240 Crédits : furiedheart., tumblr
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Médicomage au service des pathologies des sortilèges - fin de spécialisation
Faction : Phénix
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Occamy
Epouvantard : le vide - pas celui des grandes hauteurs, mais celui de la solitude, de l'abandon
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté Lun 20 Fév 2012 - 13:16

Ses yeux le voyaient perdre conscience et sa gorge s’enserra sur la note aigue qu’elle tenait, l’étranglant dans son cœur suffocant à l’unisson avec Nathaniel. Elle ne laissa s’éteindre son cri que lorsqu’il fut libérer pour l’accueillir dans ses bras et le tirer de la fosse aux vipères. Volant quelques secondes à l’urgence de la situation, elle écouta les battements de sa poitrine retrouver un rythme régulier et sa respiration s’accorder sur la sienne avant de le lâcher. L’ordre de sa mère retentit et la métamorphomage se tourna vers son frère sans s’en rapprocher pour autant. Il avait le choix : accepter son aide ou être contraint de l’accepter. Et il vint de lui-même. L’étau qui meurtrissait constamment les entrailles de la sorcière se desserra un instant illusoire que déjà la conscience de ce que ce simple geste demandait à Tyzonn les étranglaient à nouveau. Un souffle d’air frais pour mieux ressentir la brûlure de la culpabilité. Sans un mot, elle accompagna la descente de son frère dans les profondeurs du lac avec mille précautions ; veillant à ne brusquer ni ses muscles endoloris, ni son bras fracturé ; tout en supportant chacun de ses mouvements, elle évaluait l’ampleur de ses blessures. Dès que halte fut donnée, la médicomage obligea le poursuiveur à s’arrêter et élevant sa baguette lui octroya les soins qu’elle avait jugé nécessaires. « Serres les dents, »l’avait-elle simplement prévenu.

Un sourire forcé en appela un autre, le sien, doux et affectueux, simple et aimant. La reconnaissance, infime, partielle, même orgueilleuse du jeune homme était une brise de printemps au parfum léger, d’une douceur amère, et précieux. En elle respirait un espoir aussi fragile qu’un soupire plein de promesses. Hudson le couva un instant de ses prunelles bleues avant de détourner son regard, soucieuse de ne pas transgresser son intimité alors qu’elle sentait son esprit s’échapper ailleurs. Vers Calliope. La Higgs attendit que son fiancé ait fini de s’occuper de sa petite princesse pour s’approcher de lui et accéder à sa requête, un trait tendre dessiné sur les lèvres. Les mots n’ayant pas leur place ici-bas, elle laissa sa magie les porter de chaque fibre de l’épaule du médicomage jusque dans son cœur pour qu’ils résonnent là où nul autre ne pourrait les entendre. Elle acheva ses soins d’un plissement caressant des lèvres et se tourna vers Lilith pour l’ausculter et s’occuper de ses blessures.

L’aiglonne s’engouffra dans le tunnel étroit à la suite de tous ses compagnons tout en veillant à ne pas s’approcher des parois. Elle n’espérait pas ne plus rencontrer d’autres monstruosités, seulement les éviter au mieux ou les pulvériser avant qu’elles ne s’en prennent encore à l’un d’entre eux. Éclairant de ses bracelets les parois, elle étouffa un cri de stupeur en apercevant les strangulots. Rester calme. Se relaxer. Pas de mouvement brusque. Pas de bruit. Juste avancer. Ce fut un bon plan jusqu’au moment où Nathaniel les avertit de leur réveil alors qu’ils arrivaient au bout de la galerie. De longs doigts agrippèrent l’une de ses chevilles lacérées plus tôt par les noyeuses. Une fois. Mais pas deux. Elle asséna un violent de coup de pied à la créature et profita de son étourdissement pour se dégager de son étreinte alors que les autres avaient déjà sorti leur baguette et faisait monter la température de l’eau. Une horde de démons verts pâles, cornés encerclant Baël, elle dégaina enfin sa baguette pour lui venir en aide avec Calliope. « Lashlabask ! »

    Effets du Lashlabask :
    Oui.Oui : Hip hip hip hourra ! C'est une vague d'eau bouillante qui finit de les achever suite au sort de Callie et les propulse hors de portée.
    Oui.Non : Voilà qui décolle le reste ! C'est du bon travail d'équipe.
    Non.Non : Ça chauffe ! ça brûle ! mais il en reste encore...


Dernière édition par Hudson K. Higgs le Lun 20 Fév 2012 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV - Page 2 Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe IV
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs