ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III



 



ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:42

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Lacvert
ϟ Liberate me ex inferis ϟ

« Sauvez-moi de l'enfer. »

GROUPE III

Caleb D. Pritchard, Elena Mulciber, Elie Brights, Hayley Travers, Lawrence Rookwood & Miranda Carrow

Informations Hors Rp

ϟ Pour cet event nous changeons un peu notre façon de procéder pour certains groupes. Afin de varier un peu nous laissons un peu de côté la dynamique de duels exploitée lors des deux derniers event. On ne l’abandonne pas complètement, on change juste un peu. Cette fois-ci vos ennemis sont des PNJ, des PNJ qui prendront différentes formes selon votre avancée dans le lieu qui vous a été attribuée.
ϟ L’event dure trois semaines IRL.
ϟ Un tour ne dure que 48h . A partir du moment où le PNJ a posté vous avez 48h pour répondre, sans quoi votre tour sera passé.
ϟ Au bout de 3 tours manqués vous êtes exclus de l’event. Votre personnage sera alors blessé au point d’en être inconscient pendant toute la durée des combats. Etre exclu entraine également une perte de points pour votre faction. Chaque abandon fait perdre 3 points à votre faction.
ϟ Vous serez prévenus par mp à chaque fois que ça sera à votre tour de RP.
ϟ Des sujets de flood ont été créés pour vos groupes, afin que vous puissiez discuter des scenarii, tactiques ou autre que vous souhaitez développer durant cet event.
ϟ Si vous avez des questions, il faut les poser dans ce sujet Pas dans le Flood, ni sur la CB, ni par MP ! Uniquement dans le SAV !
Réglementation des combats
ϟ Vous n’avez droit qu’à 1 sort offensif et un 1 sort défensif par rp.
ϟ Pour chaque sort offensif ou défensif lancé, vous devez vous servir du dé. Mais pas forcément pour dire si le sort fonctionne ou non. Vous êtes libre d’adapter ces lancers comme bon vous semble dans la mesure où ça ne vire pas au grosbillisme. Le dé ne doit pas être une excuse pour l’anti-rp.
ϟ Pour ce qui est des PNJ qui vont être placé sur votre chemin, le nombre de lancers de dé va varier selon leurs forces et leurs talents. Le nombre de lancers nécessaires vous sera indiqué à chaque arrivée de nouveaux PNJ.
ϟ En ce qui concerne les sorts de soin le lancer de dé est également obligatoire, et déterminera la réussite du sort ou non. Cette règle ne s’applique pas aux médicomages titulaires tels que Hudson Higgs, Nathaniel Hansen, ou Elie Bright.
ϟ Quant aux sorts accessoires, tels que « Accio », « Lumos », ou encore « Nox », ils ne sont pas réglementés. Vous pouvez en utiliser autant que vous voulez, et sans avoir à lancer le dé.
ϟ Attention, toute tentative de grosbillisme même cachée via un lancer de dé heureux, sera sanctionnée in rp et hors rp.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:43

        Poudlard, 15 février 2020 , 9h30


«Elle est partie. » Donald lâchait une bombe avec le calme olympien qui caractérise les idiots face au danger. « Partie-partie ? » n’avait pu s’empêcher de questionner Marion dont les sourcils dansaient la polka. « Oui, c’est ce que Lexy m’a dit en tout cas. Plusieurs professeurs étaient avec elle, il parait… » Cette nuit c’était au tour de la jeune Kark de suivre à la trace la directrice. Depuis leur réunion de décembre les ombres se relayaient pour toujours savoir ce que faisait la directrice. « Qui ? » Comme toujours avec Marion, il fallait venir vite au but. « Lestrange la Harpie, l’autre tâche de Cooper, et puis l’autre amoureuse des bêtes O’Broin. Ah et puis il y avait l’autre genre d’infirmière aussi… »
« Pourquoi la directrice s’absenterait si tôt dans la matinée et avec autant de professeurs ? » avait lâchée Marion plus bas alors que le professeur O’Ryan passait près d’eux dans le couloir. « Ils partent peut-être tous en weekend. Ils sont peut-être tous invités au même mariage. » La riposte ne se fit pas attendre, Marion asséna à son stupide petit-ami un coup de livre dans la tête qui firent voir aux gryffondors des étoiles. « Tu veux bien éviter de réfléchir comme un Scroutt à pétard attardé. C’est pas normal. »
« Tu as déjà dit ça les trois derniers jours… »
« Oui et je continue de penser que c’est pas normal que tout d’un coup Lewis s’absentent aussi souvent. On n’abaisse pas les barrières magiques de Poudlard pour rien, cervelle d’éruptif ! Et là maintenant, elle emmène une partie des professeurs. Moi je te dis qu’il y a quelque chose… »
« Ce que je vois surtout c’est qu’on a la voie libre… »
« Comment ça ? »
« Lewis est partie, au mieux elle reviendra ce soir… il n’y a donc personne dans son bureau. Et moins de profs pour surveiller nos allés et venus… » Marion le regardait interloquée peu sur de comprendre ce qu’avançait son benêt de copain, sans doute parce qu’elle n’était pas habituée à ses éclairs de génie, aussi fulgurant que rares. Mais surtout parce que ça lui faisait un peu peur de comprendre où Donald voulait en venir. La Serdaigle sentit son estomac se contracter, tandis qu’un pique d’adrénaline se formait et secouait tout son être. « Ça va faire un mois que tu bassines tout le monde avec tes plans, et que tu nous fait des discours de trois kilomètres sur la chance, et sur les occasions qu’il faudra saisir rapidement. Et ça ma chérie, c’est une occasion. Une occasion qu’on aurait tort de ne pas saisir. » Ses deux doigts délicats se posèrent sur ses tempes, et Marion ferma les yeux, alors qu’un plan se dessinait dans son esprit. Et après un léger silence, elle trancha « Ne m’appelles pas ma chérie. Fais passer le mot aux autres, réunion dans quinze minute tu-sais-où. »
        Poudlard, devant le bureau de la directrice, 15 février 2020 , 12h30

« Mais qu’est-ce qu’ils font ? Ils devraient être là depuis vingt minutes, Carrow arrivera jamais à retenir l’attention de Grognard aussi longtemps. » avait pesté la jeune Vaisey en s’enfonçant un peu plus dans l’alcôve qui lui servait de cachette à Donald et elle. «Zen. Marion. Ils vont arriver tôt ou tard. » La jeune Serdaigle se contenta de soupirer, et d’étouffer par la même occasion quelques plaintes, et menace à l’encontre de la Kark et du Lannister, si ils ne débarquaient dans la minute qui suit. Trois silhouettes se dessinèrent alors progressivement dans le couloir, ce qui fit espérer un instant à Marion, que tout ceci ne serait pas qu’un vaste échec cuisant, qui les conduirait au mieux dans une geôle humide, ou dans le plus probable des cas à la potence. « Vous avez le mot de passe ? »
«Ouais, c’est …… » avait commencé le jeune Lannister avant d’être interrompu aussitôt par Marion. « Et Logan ? »
« Il est pied et poings liés, et gentiment rangés dans le placard de la salle d’histoire de la magie. On a pris une salle de cours où on était certain que personne ne mettrait les pieds. En tout cas Clio, s’est montrée très chaleureuse avec son cousin. Sa tête de connard était en sang. »
« Personne ne vous a vu ? Vous auriez pu utiliser un sortilège de désillusion ? »
«On l’a fait. »
« Et pour vous rendre jusqu’ici c’était trop dur de recommencer ? »

« Tout doux, on n’a pas le temps de se disputer. » avait coupé immédiatement Donald alors qu’il sentait le ton monté, et surtout qu’ils étaient tous visibles dans le couloir désert. Il restait des professeurs pouvant passer à tout moment, sans parler de Rusard…« De toute façon personne ne s’intéresse à ce qu’on fait. Ils sont tous dans le parc, Petterson a remis ça. Il dit qu’il pourra tenir plus de dix minutes accrochés à une branche du Saule Cogneur. » Marion fit rouler ses beaux yeux, signe d’exaspération, avant d’emboiter le pas à ses camarades d’infortune après avoir exigée que tout le monde lance un sortilège de désillusion. «Bon maintenant qu’on est dans le bureau on fait quoi ? »
« On utilise la cheminée ! »
« Tu veux dire qu’il suffit de passer par là ? »
« Bien sûr que non, en plus tu vois de la poudre de cheminette ici toi ? »
« On pourrait peut-être en fabriquer ? »
« Bah voyons, il ne suffit pas juste de prendre une poignée de terre dans le parc et de dire Abracadabra. Et puis de toute façon Lewis a dû faire sceller la cheminée, sinon elles ne seraient pas sorties par le parc ce matin. Ça me semble logique. » Après quelques Ah de ses incapables de camarades qui comprenaient enfin son raisonnement, Marion poursuivit : « On va s’en servir pour contacter le Q.G ou monsieur le ministre, et là ils pourront nous envoyer l’aide dont on a besoin pour sortir. » Tous affichaient une moue sceptique, sauf Donald, non le Gryffondor comme à chaque fois croyait tout ce que voulait bien lui dire sa dulcinée.
« Mais par s’enfuir tu veux dire qu’on va vraiment passer par les….. ? » avait hasardée la jeune Kark. « Oui, on va passer par les galeries du Lac. » C’était ça leur plan miraculeux exploiter les failles du système de sécurités. Les passages secrets avait été scellé, les dragons et les frontières magiques les empêchaient de d’envisager une sortie par les airs, tenter de traverser la frontière interdite relevait du suicide. Mais le lac, personne ne n’y avait pensé. Et Marion ne l’aurait sans doute jamais fait, si deux mois auparavant elle n’avait pas commencé à décrypter un livre à son sujet et sur la colonie des êtres des eaux dans la bibliothèque de Rowena. Un ouvrage a la valeur inestimable car rédigé par Rowena même, pour l’essentiel il traitait des relations diplomatiques entre ces êtres aqueux et les fondateurs ayant récemment installé leur académie ici. En plus de leurs donner des informations capitales sur la faune et la flore, Rowena avait fourni plusieurs schéma et cartes, représentant des villages types et des galeries. Tunnels qui souvent partaient du lac pour ressortir à des kilomètres. Le seul hic aurait pu être le sortilège de protection de l’académie bloquant les passages, mais le lac est le territoire des êtres des eaux, les barrières sorcières n’y sont plus tolérés depuis que le sombre Lord a tenté d’asservir les fiers êtres des eaux. « Mais on n’a pas terminé de décrypter les cartes. » avait protesté la jeune Clio. « On s’en passera. Maintenant approche. Il faut contacter ton père maintenant. »
        Ministère de la magie, 15 février 2020 , 14h40

Il gardait les lèvres pincées comme une gravure. Elena moins statique croisait, et décroisait ses jambes. L’attente n’avait jamais été son fort. Un instant elle songea même à sonder l’esprit du ministre avec son don. Mais se ravisa, Mervyn risquait de bouder. De vraiment bouder. Un énième croisement plus tard, la journaliste finit par lâcher avec un nouveau soupir : « Est-ce que monsieur le ministre s’est enfin décidé ? » Tiré de sa réflexion le Kark accorda un regard agacé à la jolie blonde. « Ce n’est pas une décision qu’on prend à la légère » avait-il finit par trancher en se replongeant dans la lecture des parchemins qui trônait sur son bureau en même temps que le délicat fessier de la Mulciber. « Tic tac tic tac. Le temps continue d’avancer Kark. Il faut se décider. » Son doigt fin reproduisait le battement régulier de l’horloge devant le regard acier du tyran. Mervyn chassa doucement cette main inopportune. « Allez, c’est une question facile. Il faut juste répondre par oui par non. Attaquer ou ne pas attaquer Poudlard. » Le silence pour seule réponse, Elena continua son numéro qui consistait à faire sortir de ses gonds le ministre. « Je ne te savais pas si pleutre, Kark. La destruction de ton manoir t’aurait-elle ramollie ? Ça expliquerait pourquoi Carmella semble si frustrée ces derniers temps… »

« Tu sais parfaitement que ça n’a rien à voir. Et tu sais très bien quel est le problème. »

« Oh ! Je me sens insultée ! » Avait-elle ajoutée d’un air faussement courroucée, alors qu’elle s’était rapprochée pour laisser son index se balader sur le visage du ministre de la magie, tandis que son souffle balayait les lèvres de Mervyn. « Voyons, tout ceci est purement innocent. » Après lui avoir fait miroiter la perspective d’un baiser, Elena avait fini par reculer et apposé son index sur la bouche du Kark, comme pour sceller l’interdit. Mervyn lui se battait contre la fervente et silencieuse envie de plaquer la Mulciber contre un mur et de la faire taire avec de furieux baisers. « N’y pense même pas. Je suis une femme tout à fait respectable. » Avait-elle fini par dire en s’éloignant amusée par le visage frustré du ministre. « Mais tout ça ne nous dit pas ce que tu vas faire, Kark. »

« Le départ de Lewis et de ses sbires ça sent mauvais. Bien trop mauvais, ils vont tenter quelque chose. » Elena opina du chef, avant de l’inviter à poursuivre sa réflexion d’un signe de la main. « Si je déploie mes troupes pour reprendre Poudlard, je rends vulnérable tous mes autres points stratégiques. Q.G et ministère. Si Selena et l’autre crétin décident d’attaquer un des deux on sera mal si le gros des troupes est à Poudlard. » Le sorcier marqua une pause afin de construire silencieusement sa réflexion. « Et donc ? »

«Et donc on ne lance pas un assaut sur Poudlard. On déploie des troupes au Q.G et au ministère pour se prémunir en cas d’attaque, et deux escouades pour sécuriser les deux tunnels dont la petite Vaisey nous a parlé. Comme ça plus d’otage, et on pourra lancer un vrai assaut quand ils n’auront plus rien pour nous faire chanter. » Si le Kark se souciait assez peu du sort des gosses se trouvant captif à Poudlard, il savait que la chose était tout autre pour la flopée de parents inquiets qu’il comptait dans ses rangs. « Ding ding ding ! C’est une bonne réponse. »
Mervyn malgré lui esquissa un sourire, avant d’ajouter prestement : « Va me chercher Evan, plutôt au lieu de faire l’idiote. »

        Q.G des Ombres, 15 février 2020 , 18h45


Il n’avait pas le temps pour ça, ni les nerfs, mais il était le chef, c’était à lui de le faire aussi déplaisant soit l’expérience. Habituellement Mervyn aimait les discours, être le centre d’attention faire étalage de son charisme et de son éloquence l’avait toujours comblé. Mais là, l’attente le rendait irritable et irritant pour son entourage. Quelque chose se tramait, et qu’importe la forme, il aurait aimé que ça explose maintenant plutôt que d’attendre encore un peu. Au moins là, il saurait quoi faire. Il avait déjà adressé des ordres de missions, et fait des discours de motivations aux troupes envoyés protéger le ministère, et celles rester au quartier général. Non ne restait à voir que les escouades de secours. Tous connaissaient la tâche qui leur avait été imparti, il restait juste à les encourager un peu, ce qui ne serait pas du luxe compte-tenu du casse-pipe aqueux dans laquelle il les envoyait. Finissant par se trainer dans la pièce où avaient été regroupés les 11 protagonistes choisis pour cette opération de sauvetage, il fit un discours sur le devoir morale qu’ils avaient tous vis-à-vis de leurs camarades ombres prisonniers. Il n’y avait qu’à lire leur regard pour savoir qu’ils étaient peu convaincu, il n’y avait guère que Calliope pour sembler plus motivée que jamais. Ah Calliope, Calliope, Calliope sa trop gentille petite fille. Mieux valait l’envoyer fabriquer des sushi que de l’exposer à nouveau à des duels. Elle, son précieux utérus de fourchelang, et les gallions qu’elle lui rapporterait une fois ses grands-parents maternels morts, méritaient bien qu’il la ménage un peu. Et pour s’assurer que cette gourde ne finisse pas morte au fond de l’eau quand même, le Kark avait cru bon de placer à ses côté le jeune Baël à peu près compétent, et toute la tribu Higgs. Carmella qui cherchait désespérément à se racheter ne laisserait pas sa fille se faire abimer. Hudson se comportait comme une sœur et aurait sans doute le bon goût de jouer les boucliers humains. Quant à Tyzonn… récemment encore il pensait qu’il était de bon goût de plonger sa langue au fin fond de la bouche de sa très chère fille, par respect pour ces souvenirs suaves, il ferait sans doute en sorte que Calliope ne fasse pas désosser par un poisson géant. Quant au second groupe, il ne l’intéressait que parce qu’Elena se trouvait dedans, les autres il s’en souciait peu. « …. Ils comptent sur vous et nous aussi. Normalement vous ne pourrez pas transplaner. D’après Marion Vaisey, les êtres des eaux utiliseraient un genre de brouilleur. Sécuriser au maximum vos tunnels, pour que le retour se passe le plus rapidement possible. Ceux qui tomberont sur le cul-de-sac, faites demi-tour tout de suite et retournez au Q.G. Le lien entre les deux groupes pourra être fait à distance grâce à Elena qui pourra prendre contact avec Carmella. Soyez prudent, et surtout pas de quartier. Vous éliminez toutes les créatures sur lesquels vous tombez pour que votre retour soit rapide. » Discours passable, mais il s’en contenterait, les autres aussi, de toute façon ils n’avaient pas le choix. Le Kark avant de s’éclipser déposa un baiser sec sur la joue de sa fille avant de lui asséné un glaçant : « Ne me déçois pas cette fois-ci ». Il s’approcha ensuite de Baël, pour mieux lui presser l’épaule et lâcher les dents serrés. « Veille à ce qu’elle me revienne en vie, et de préférence en un seul morceaux… » Une infirme balafrée rendrait son mariage futur nettement moins glamour.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Ven 10 Fév 2012 - 16:43

Informations rp

Informations sur les lieux
ϟ Pour vous l’action va se dérouler essentiellement dans le lac, ou plutôt dans les galeries qui se trouvent dedans. Ces tunnels sont des ajouts de notre part, donc inutile de chercher des informations dessus sur internet ou dans les encyclopédies consacrées à l’univers HP. Ces galeries auraient été creusées par les êtres des eaux qui ont colonisé le lac bien avant que l’académie soit installée à côté de ses rives.
ϟ Des pans de cartes vous seront fournis progressivement pour que vous visualisez bien les lieux, et les galeries.
ϟ Deux d’entre elles donnent sur l’extérieur et c’est par ces couloirs que les ombres vont s’infiltrer pour faciliter l’extraction des otages.
ϟ Votre missions sécuriser la voie, pour qu’une fois les élèves arrivés dans le lac tout se passe sans encombre.
ϟ Toutes les informations trouvées sur ces galeries ont été découvertes par Marion Vaisey dans la bibliothèque mythique de Serdaigle, et complétée par Scarlett Fuller. Cela dit on sait peu de chose dessus, tout juste l’emplacement des entrées. Votre personnage peut donc difficilement être un expert de la faune et la flore se trouvant dans ces tunnels.
ϟ Des deux tunnels, seul un débouche sur le centre du lac, l’autre débouche sur un cul-de-sac. Le hic c’est qu’on ne sait pas lequel des deux débouche sur la place centrale du lac dans laquelle vont se retrouver les élèves. Vous serez fixés plus tard.

Votre équipement
ϟ Dans le lac il fait froid, même en été, alors en plein mois de février autant dire que l’eau est glacée. Mais soyez rassuré grâce à Carmella, et son atelier de couturier des combinaisons de plongée en murlatex ont été conçue pour vous pour l’occasion. Elles sont extrêmement résistantes, confortable, et surtout retiennent la chaleur. Vous pouvez par ailleurs caller votre baguette dans la poche spéciale qui a été ajoutée sur votre cuisse.
ϟ Car le lac est un milieu hostile un couteau que devrez attaché à votre cuisse vous a également été remis. En cas de perte de baguette cette arme pourrait bien vous sauver la vie.
ϟ Enfin, des petits gadgets sortis tout droit du département des mystères vous permettront de voir dans les eaux sombres de du lac. Il s’agit de bracelet lumineux qui vous permettrons d’éclairer votre route lors de vos brasses. Ils éclairent sans aveugler. Il y a une couleur différente pour chaque personne. Ça vous permet de voir où se trouve vos camarades de mission.
ϟ Attention si ces lampes sont bien pratiques, ce sont des inventions tout à fait récentes qui ne sont pas mise en vente pour de bonnes raisons. Elles n’ont pas fini d’être testées, et peuvent donc par conséquent être défaillante.


Déroulement de l’event
ϟ L’event débute alors que vous vous trouvez dans le petit bois à proximité de la cabane hurlante [ voir sur la carte l’emplacement ]. Il y a une bouche d’entrée à moitié dissimulée par les plantes. Elle ressemble à ça . Vous devez passer dedans, une fois que vous serez enfoncé dedans vous sentirez presque immédiatement la morsure froide de l’eau. Vous serez alors dans la fosse, mais ça c’est une autre histoire.
ϟ Vous devez lancer un sortilège de têtenbulle qui durera pendant tout l’event avant de vous jeter dans la bouche d’entrée. Grâce à ce maléfice vous pourrez continuer de parler entre vous.
ϟ Nous sommes un samedi de février, et bien qu’il ne soit que 19h30, la nuit est déjà tombée depuis longtemps.
ϟ Comme bien souvent dans nos events le premier tour est purement introductif. Les festivités commencent plus tard.
ϟ Vous ne pouvez pas transplaner pour le moment.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Elie Brights
Elie Brights
Schtroumpf Grognon
Messages : 1100 Crédits : Me
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Medicomage à la clinique de Pré-au-Lard
Faction : L'Ombre de La Rose Noire
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Alligator
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Sam 11 Fév 2012 - 17:56



    Elie restait à l’écart du groupe tout en écoutant d’une oreille attentive leur leader. Alors ainsi, ils avaient découverts une brèche dans les défenses de Poudlard, brèche qui leur permettait aujourd’hui, de libérer les élèves Ombres de Poudlard. Pas trop tôt, songea t-il tout en ignorant la petite voix insidieuse qui lui disait que leur libération aurait pu être menée bien plutôt s’il n’avait pas échoué sa dernière mission avec une certaine petite blonde.

    Tout le monde était regroupé dans le Quartier Général, prêt à suivre les instructions et à s’engager, à y aller à fond. Le jeune Brights s’en foutait pas mal du reste. Il s’agissait d’enfants qu’il fallait libérer du joug des Héritiers, faction qui avait récemment troqué le nom de Modérés pour celui-ci. « Les Héritiers. » Les Héritiers de quoi, de la façon de faire du Lord ? De ses principes, de sa dictature ? Ils étaient loin du compte sans chef et doté d’un intérimaire digne d’un ours plus que mal léché.

    Un rapide coup d’œil circulaire lui permis de repérer quelques têtes connues à commencer par Miranda Carrow et Caleb. Il avait beaucoup parlé avec le jeune homme et cela faisait un moment qu’ils n’avaient fait que s’entrecroiser dans les couloirs de Sainte-Mangouste. Il le savait fragile et indécis. Indécis par rapport aux dégâts collatéraux que causaient les membres de l’Ombre de la Rose Noire et leur Leader. Leur dernière discussion portait sur les enfants et l’attaque du Poudlard Express. Comment réagirait le jeune homme en apprenant qu’ils allaient s’en prendre à Poudlard ? Ils n’attaqueraient pas l’enceinte du château mais il y aurait probablement des blessés. La mine soucieuse de Caleb le fit soupirer discrètement en détournant la tête. Contrairement à lui Caleb avait des doutes sur le choix des agissements de sa faction avec des arguments solides. Lui … Il n’était pas là réellement par conviction et ne se posait pour le moment pas de question quant aux méthodes Karkiennes. Il ne se posait pas de question ou n’avait pas envie de s’en poser. Il était juste présent, prêt à se battre … du moins pour le moment.

    Il fut un peu plus surpris d’apercevoir Hudson entourée des siens, fière et droite à côté d’un jeune homme qu’il ne connaissait pas. Chose qui ne l’étonnait pas. Après tout, il n’était pas réputé comme étant quelqu’un de très sociable et n’avait pas réellement envie que cela change. Ce qui l’intriguait d’avantage, par contre, était de voir la jeune femme parmi ces requins. Soit il perdait la mémoire, soit elle avait changé de camp et cela l’étonnait d’autant plus. Depuis le début il avait vu en elle quelqu’un de déterminé qui ne se laissait que rarement influencer. Le Medicomage haussa les épaules, ce n’était pas son problème.

    Pour le moment, ils devaient se réunir en groupe pour partir au point de rendez-vous afin de faire plouf plouf dans l’eau glacée du lac. Preuve même que Carmella Higgs servait à quelque chose. Sans la reine de la mode, ils seraient tous morts congelés. Mais cela ne changeait pas le fait qu’il allait être ridicule dans cette combinaison même si celle-ci était bien pensée et avait tout l'attirail nécessaire pour combattre les divers créatures marines qu’ils allaient rencontrer. Elie espéra juste qu’elles n’allaient pas être aussi chiantes et incompréhensibles que les centaures … ni plus dangereuses que les Acromentule mais cela, il le saurait seulement sur place. La faune et la flore marine, il n’y connaissait rien. Absolument rien. Groupes formés, il repéra une autre tête plus que connue. Travers. La … garde du corps du clan Kark en personne. Il ne la connaissait que de nom, peut-être avaient-ils échangés quelques mots lors d’une soirée, réunion quelconque. Il ne s’en souvenait pas mais il la savait douée et sanguinaire dans sa façon d’agir. Même si, selon lui, Hayley Travers était quelqu’un de dangereux, il était content de l’avoir dans son groupe et surtout, de l’avoir comme allié. Tête nouvelle, Rookwood. Elie haussa les épaules et se prépara a partir. Ils auraient tout l’occasion d’apprendre à se connaitre entre deux bestioles … ou pas. D’un côté comme de l’autre, il était satisfait des personnes qui l’accompagnaient dans cette mission. S’il ne les connaissait pas toutes, elles lui semblaient fiables et c’était le plus important.

    Arrivé sur place, Elie s’approcha de la bouche du passage souterrain envahie par les herbes. De l’eau pouvait déjà se voir de l’endroit ou il était et nul doute qu’elle serait froide. Il entendit plusieurs crack caractéristiques du transplanage. Ils étaient tous là … sauf si quelqu’un avait décidé de se la couler douce en rentrant chez lui sans se soucier des conséquences terribles de cette décision idiote. « Têtenbulle. », murmura t-il avant de s’engager avec précaution dans le tunnel.





Dernière édition par Elie Brights le Dim 12 Fév 2012 - 19:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 16:34

Blablabla et blablabla. L’épaule appuyée contre l’un des piliers soutenant le plafond du salon, j’écoutais d’une oreille distraite le discours faussement moralisateur de sa sainteté le ministre, me retenant à peine de bailler aux corneilles ou d’afficher un sourire moqueur face à l’aplomb d’une telle mascarade. Tout ceci était d’un ennui mortel. Je me fichais comme d’une guigne des morveux qui s’étaient laissé prendre au piège dans le filet des Héritiers et à en juger par le manque d’enthousiasme du joyeux lot de dépressifs qui m’entourait, je devinais mon sentiment partagé par la majorité d’entre eux. En vérité pourtant, tout cela était beaucoup plus compliqué qu’un gentil petit sauvetage tout mignon tout doux débordant de générosité complètement mièvre. S’il réussissait, l’impact politique serait énorme. Jusqu’ici, la seule chose qui avait permis à l’équilibre des forces de se maintenir entre les deux factions dominantes, résidait justement dans la captivité de ces jeunes. Par crainte de perdre le soutient d’une partie de ses partisans si un quelconque mal leur été fait, Mervyn Kark se retrouvait avec les mains liées en ce qui concernait Poudlard. S’ils perdaient cela, les Héritiers perdaient leur dernier moyen de pression sur le pouvoir en place et rien ne les protègerait plus d’une attaque. D’une vendetta sanglante serait en fait un terme plus approprié. Je soupirais rêveusement à cette idée. Au moins l’avenir réservait-il encore quelques surprises croustillantes ! contrairement à l’instant présent qui s’étirait lentement.

Le discours s’acheva heureusement sur une note bien plus encourageante que le reste. Faire le ménage dans les eaux du lac sans s’encombrer de pincettes était un ordre auquel je pouvais me plier sans sourciller. Cela faisait un moment que je n’avais pas eu l’occasion de me défouler et je ne comptais pas cracher sur l’occasion. Débarrasser la surface de la Terre de quelques immondices marines n’était pas une idée déplaisante non plus. Mon regain d’enthousiasme fut cependant refroidi lorsqu’on me distribua mon pack de survie. Si encore il ne s’agissait que d’un bracelet fluo digne d’une adolescente écervelée fan d’un chanteur à la voix de crécelle à peine plus âgé, ça aurait pu passer, mais je ne parvins pas à retenir le sourcil qui sauta au milieu de mon front en dépliant la combinaison moulante imaginée par Carmella Higgs. C’était… particulier ! On allait avoir l’air malin, onze gugusses se trimballant là-dedans avant de transplaner. Un grand sourire s’étira cependant le long de mes lèvres, comme si je venais soudain de penser à quelque chose de particulièrement amusant, et je tournais alors la tête vers Hayley. « Tu sais ce qui me console ? De m’imaginer à quoi tu ressembleras à l’intérieur. » On aurait difficilement fait plus belle occasion de se rincer l’œil et c’était difficile de m’en vouloir lorsqu’on voyait dans quel moule la jeune Travers avait été façonné. Je m’éloignais promptement cependant, au cas où la belle tigresse aurait eu dans l’idée de sortir ses griffes.

Pour enfiler ma tenue je me rapprochais d’un garçon aux cheveux châtains dont j’ignorais totalement l’identité. Savoir que ce n’était certainement pas une grande perte me rassurait. Bref, il n’y avait plus qu’à transplaner, ce que je fis lorsque le signal fut donné. Je ne connaissais pas grand-chose aux êtres marins, mais lorsque nous arrivions devant l’alcôve menant vers les galeries souterraines j’étais parfaitement calme. Exercer la profession de tireur d’élite depuis maintenant quinze ans avait ses avantages dans ce genre de situation. Ça ne signifiait pas pour autant que j’étais détendu. Quand l’eau atteint le niveau de mes reins, je saisi ma baguette et exécutais silencieusement le sortilège de Têtenbulle avant de plonger dans les eaux sombres, les sens aux aguets malgré la présence de mes coéquipiers nageant près de moi. Pendant un moment nous évoluions tous ensemble, puis nous nous séparions en deux groupes lorsque le tunnel se divisa en deux. Le groupe de Carmella tourna à droite tandis que nous virions à gauche. Les dés étaient dorénavant jetés.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 18:04

    Quartier général des ombres. Caleb était là, écoutant le discours de leur leader, au milieu de tous les autres. Il était perplexe comme toujours. Bien sûr, avoir trouvé un passage qui leur permettrait d’aller délivrer les élèves ombres de Poudlard était génial, seulement à Poudlard, il y avait des Héritiers et parmi eux, Jules et Lila. Et il n’était pas question de faire du mal à l’une ou à l’autre, quoi qu’il arrive. Il se rassurait en se disant que cette fois, c’était une mission de sauvetage, il n’était pas question d’attaquer l’enceinte du château donc avec un peu de chance, il n’aurait pas à croiser les deux filles. Et de toute façon, cette fois il comptait bien aider sa faction jusqu’au bout, changement de comportement précipité par une réunion familiale corsée quelques jours auparavant, ses parents, son oncle et sa tante tenaient tous à revoir le prodige de la famille sous peu, à savoir, Gedeon Pritchard.

    Ce ne fut qu’à la fin du discours que la jeune Pritchard se permit regarder les autres personnes présentes. Il repéra Miranda et Elie, les autres, pour la plupart, il ne les connaissait pas. Ils s’aperçut qu’il était le seul Pritchard présent, ses parents avaient toujours su comment faire faire le sale boulot aux plus faibles, le problème c’est que le « plus faible » à présent, c’était lui apparemment. Alors qu’ils se dirigeaient en petit groupe au point de rendez-vous, il reconnut tout de même Hayley Travers, la garde du corps des Kark, il ne la connaissait pas personnellement mais il savait qui elle était et sa présence était assez rassurante.

    Il n’aimait pas beaucoup la combinaison spéciale préparée par Carmella d’abord parce qu’elles étaient en murlatex, matière qu’il avait toujours détesté et surtout parce qu’il avait la désagréable impression d’être totalement ridicule dedans. Cependant, si cette tenue, aussi détestable soit-elle, l’empêchait de geler sur place dans les eaux glaciales du lac alors il la garderait aussi longtemps qu’il le faudrait. Surtout que cette combinaison était bien pratique et comportait une arme pour qu’il puisse se défendre même en ayant perdu sa baguette !

    Une fois arrivé au point de rendez-vous, Caleb lentement du passage, il apercevait déjà l’eau de là où il était. Il prononça la formule de têtenbulle et s’engagea doucement dans le tunnel à la suite des autres. Bientôt il sentit la morsure de l’eau froide et cette fois, ridicule ou pas, il remercia Carmella en silence pour la combinaison…
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 19:02

Enfin un peu d’actions ! Enfin de quoi noircir les colonnes de la Gazette ! Enfin de quoi s’amuser un peu ! Enfin une occasion pour briller. Alors certes briller dans de l’eau croupie avec des gros poissons hargneux ce n’est pas tip top, mais il n’y a pas de petites victoires. Et puis une plume peut sublimer les plus médiocres des exploits. Elena avait enfilé sa combinaison, et constaté avec délice qu’elle épousait parfaitement les courbes d’un corps parfaits. Elle ne manqua pas d’ailleurs d’aller se dandiner innocemment devant le Kark, alors que Carmela camouflait ses grosses hanches sous une vilaine cape. La Mulciber était d’autant plus satisfaite d’elle qu’elle était grâce à son don le pivot de la mission, le moyen de communication rêvé. Il lui suffisait de s’infiltrer dans les esprits de ses camarades.
Pétillante de malice et d’ambitions, Elena avait accordé des sourires chaleureux à ses coéquipiers. Elle n’était pas Carmella, elle ne soumettait pas les gens avec des doloris. Un beau sourire vaut parfois mieux que tous les impérium, tout n’est qu’une question de communication, et de manipulation. Elle s’engouffra sans mal dans la bouche, lança son sortilège de têtenbulle et s’aventura plus en profondeur dans ce qui s’avérait être une fosse. Ses bracelets éclairait plutôt bien, de sorte que la chef des médias voyait parfaitement ce qui se profilait devant elle, mais pas sur les côtés. Quelle ne fut pas sa surprise lors qu’elle sentit un genre de liane fouetter sa joue. Oh oh ! Finalement il n’y avait pas que des gros poissons.

Informations rp

ϟ Mes petits poulpes, vous voici confrontez aux noyeuses .
ϟ Lorsque qu’on les voit aux premiers abords il ne s’agit que d’une succession de lianes plus ou moins longues, et comme si chacune était indépendante par rapport à l’autre. Elles sont en réalités toute rattachées à un corps commun, une sorte de mousse qui tapisse la roche de la fosse. Elles agissent comme des fouets, tantôt elles lacèrent les chairs, tantôt elles agrippent et serrent.
ϟ Leur but ultime attirer les inopportuns contre les parois qu’elles tapissent avec une mousse bleuâtre. Là étranglé, ou simplement ligoté, les captifs terminent souvent noyés, finit par voir son corps se décomposer progressivement suite à une réaction chimique. La plante se nourrie de sa chair, le processus dure 1 ou 2 jours. Si on touche la mousse on ne se fait pas aspiré en trente seconde, il se produit seulement un genre d’irritation ou de brûlure.
ϟ C’est une plante qui peut vivre pendant des siècles, et survivre une décennie sans être nourrie. Cela dit celles du lac ont été planté par les êtres des eaux comme un système de protection. Ces derniers veillent donc, à ce que les plantes est tous les cinq ans quelques strangulots à se mettre sous la dent.
ϟ Leurs lianes sont très résistantes, on peut difficilement les sectionner. Il faut deux lancés de dé pour les couper.
ϟ Nous avons déterminé à ces plantes des points forts et des points faibles, qui ne vous seront pas donnés pour le moment ! A vous de les trouver ! =D
ϟ Cette carte grossière est là pour vous aider à visualiser.

Qui se fait attraper par les noyeuses ?
Oui : Caleb D. Pritchard, Elie Brights, Elena Mulciber
Non : Hayley Traver, Lawrence Rookwood, Miranda Carrow

Est-ce que vos plantes se sont fait nourrir récemment ?
Oui : Chanceux, elles seront un peu moins hargneuses !
Non : Elles seront redoutables et plus acharnées que jamais !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 19:02

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Elie Brights
Elie Brights
Schtroumpf Grognon
Messages : 1100 Crédits : Me
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Medicomage à la clinique de Pré-au-Lard
Faction : L'Ombre de La Rose Noire
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Alligator
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 23:35


    Des lianes arrivaient de tout côté. Mais c’était quoi ces trucs ?, songea Elie alors que leur nombres allaient en croissant. Trois de leurs coéquipiers furent touchés. Regardons devant mais pas sur les côtés, quels idiots avaient-ils été, se réprimanda t-il. C’était une leçon à retenir pour la suite. Observer tout les recoins de cet endroit qui leur était inconnu. Le mouvement des lianes rendait la vue opaque, il repéra cependant grâce aux bracelets ou les trois malheureux avaient été emportés. Miranda, Hayley Travers et l’autre qu’il ne connaissait pas du tout, pas même de vue. Bref, le temps n’était pas aux découvertes des têtes inconnues. Il fallait bien faire quelque chose mais la question restait de savoir que faire ? Il n’était pas botaniste et ne savait pas par conséquent quel sort utiliser pour se débarrasser de ses … plantes … plantes magique ayant un esprit propre ? Les plantes pouvaient-elle penser, y avait-il un crane, un cerveau quelque part en dessous de toute ces lianes qui voltigeaient de façon fulgurante. Si la situation n’était pas aussi pressante, Elie aurait rit (ou pas) de sa propre stupidité. Cooper déteignait décidément beaucoup trop sur lui. Ce n’était pas une bonne chose pour lui, pas du tout.

    Cinq secondes s’étaient déroulées entre l’attaque de ces saloperies et sa prise de décision. Il allait attaquer la base, peut-être avait-elle un lien avec toutes les autres branches et seraient-elles ainsi affaiblie ? Rien n’était moins sur et Elie doutait fortement qu’une boite crânienne se trouvait quelque part parmi toutes ces lianes qu’il aurait bien aimé bruler à cet instant précis si le feu avait eu cette qualité si nécessaire de tenir malgré la quantité pharaonique d’eau qui se trouvait en ses lieux. Non, un sort de feu n’était même pas à envisager.

    « Brakium Emendo ! », lança t-il à ce qui lui semblait être le cœur de la … plante. Si le cœur était visé, les lianes se ramoliraient peut-être, laissant la fuite libre aux prisonniers. Du moins, c’est ce qu’il espérait.

    Spoiler:
     



Dernière édition par Elie Brights le Lun 13 Fév 2012 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 23:35

Le membre 'Elie Brights' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Hayley Travers
Hayley Travers
Bouledogue des Kark
Messages : 716 Crédits : K
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadière à Pré-au-Lard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Loup
Epouvantard : Son reflet moldu
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 1:07

Le mois de février était terriblement froid pour la saison, mais quelque chose dans l'air, un je ne sais quoi, nous laissait dire que le monde magique allait vivre une nuit brûlante. Cela ne déplaisait pas l'énergique Travers. Il fallait dire que depuis quelques semaines, elle avait passé ses journées à rechercher un hurluberlu voyeur qui harcelait la famille Kark. Même si elle faisait tout cela pour son leader, la tâche avait été des plus ennuyantes. Mais les choses évoluaient vite en cette période trouble. La réunion surprise aux Q.G des Ombres ne faisait que confirmer cela.

La brèche vers Poudlard était ouverte. L'un des plus imprenables bastion des "héritiers" allait devenir propriété de la famille Kark. Et pourtant, en écoutant les paroles de son maître, Travers se rendit bien vite compte que ses compagnons mangemorts et elle n'allaient pas faire un remake à la sauce Voldemort. Non. Leur mission était purement et simplement de ramener les otages pour être libre de leurs moyens et poutrer les scélérats le cas échéant. Même Isis? L'ombre d'un doute traversa l'esprit d'Hayley mais elle préféra se concentrer sur les paroles de Kark. Utiliser les raccourcis du lac de Poudlard pour infiltrer l'école? L'idée était saugrenue mais Hayley ne pouvait pas s'empêcher de sourire. Elle revenait à ses premiers amours, l'action tout en délicatesse. Elle n'était pas comme sa grosse brute de papa, elle réfléchissait avant d'agir. Peut-être n'étais-ce pas le cas de Miss Higgs quand elle leur montra les tenues dans lesquelles ils allaient devoir faire trempette. Les combinaisons allaient certes les protéger, mais elles étaient particulièrement moulantes. Lawrence ne se gêna pas pour lui faire remarquer. Hayley lui fit un sourire des plus malsains. Le genre de sourire qui signifie que son mentor n'avait encore rien vu, du point magiquement parlant.

Transplanant près de la Cabane hurlante, les treize Ombres se séparèrent pour plonger chacun dans les galeries encore jamais explorés. Hayley préféra laisser la muse de Kark prendre les devants, si la voie de Poudlard était libre on était jamais à l'abri d'un coup de poignard de ces fourbes d'"héritiers". Héritiers de quoi d'ailleurs? Si le sauvetage était réussi, ils ne seraient plus que les héritiers de leur médiocrité. La médiocrité....Travers espérait qu'elle n'était pas dans son groupe. Miss Higgs était partie avec la plupart des jeunes recrues, dont la protégée d'Hayley, Calliope, en direction de la première galerie.. Il restait donc les sieurs Rookwood, Brights et Pritchard pour assurer le bon déroulement de l'avancée dans ses terrains humides. Hayley ne connaissait que les compétences de son mentor, ainsi que celle de la jeune Carrow. Quand à la muse, elle semblait des plus confiantes. Trop confiante? Le destin nous le dira. En attendant, Hayley fut la dernière à pénétrer dans la galerie, armé d'un couteau et d'un bracelet baignant les eaux d'une couleur rouge. Le sortilège de Têtenbulle effectué, les Ombres étaient près à récupérer leur progéniture.

Des frissons auraient du parcourir le corps de la protectrice des Kark au contact de l'eau glacée du lac. Mais ce n'était pas le cas. La combinaison de maman gros seins avait l'air de faire son effet. Les autres trouvailles du département de recherche des Ombres n'allaient pas tarder à entrer en scène. S'assurant de la sécurité du groupe, Travers put constater que ses compagnons de trempette étaient entourés de sortes d'algues, ressemblant quelque peu à des algues. Un préssentiment effleura l'esprit d'Hayley, malheureusement il arriva trop tard. Elena se prit purement et simplement une gifle de l'une des lianes. Le destin, par les chaussettes de Merlin, on vous l'avait dit... La tireuse d'élite nagea alors vers sa direction pour protéger la Mulciber mais les noyeuses en avaient décidé autrement. Les plantes prirent en étreinte le corps de la sorcière. Elle était complètement raide, comme un Moremplis.

" Lache moi saleté! "

Hayley tenait toujours fermement sa baguette le long de son corps. Il lui fallait sortir de ce guêpier, mais cela était des plus compliqués, les lianes l'empechant de se débattre. L'étreinte continuait de serrer encore un peu plus le corps de la sorcière, et les plantes aquatiques ramenaient leur proie vers une étrange mousse. Travers n'eut pas vraiment le temps de repenser à ses cours de Soins aux créatures magiques ou de Botanique...elle ne le savait pas mais cela aurait été inutile. Les noyeuses n'étaient pas connus par les profanes. Elles n'étaient donc pas connus d'Hayley. Pourtant la magicienne n'avait qu'une envie c'était de faire souffrir ses maudites lianes, pour lui avoir fait l'affront de l'enserrer. Malheureusement le bras qui tenait sa baguette était tellement compressé qu'Hayley ne pouvait se permettre d'utiliser son catalogue de la souffrance. Tranchage de lianes sous l'eau alors? Mister Brights en avait décidé autrement. Le pensionnaire de Sainte Mangouste lança un Brakium Emendo pour ramollir ses fichus plantes. L'idée était bonne, la liane qui saisissait le corps de l'Ombre se ramollit, permettant à la sorcière de libérer son bras droit. Le jeune stagiaire se précipitait vers Hayley pour l'aider à se sortir de ses maudites plantes, mais la mangemort avait un compte à régler avec cette foutue plante.

Tranchant l'eau de sa baguette, une trait de flamme violette se dessina. Travers semblait très énervée, elle venait ni plus ni moins de lancer le maléfice de la souffrance sur son bourreau.

Papa Travers, si tu m'entends, remercie Dolohov pour moi.


Spoiler:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 1:07

Le membre 'Hayley Travers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 12:08

La pénombre était dense malgré les bracelets orange fluo attachés à mes poignets. La lumière avait du mal à percer à cause du limon maronnasse qui flottait dans l’eau, près de la surface. Ça devait s’améliorer plus bas mais pour le moment tout ça ressemblait plus à une grosse purée de pois qu’à autre chose. Les yeux plissés, j’essayais de distinguer quelque chose, une forme ou une ombre étrangère, mais je parvenais déjà difficilement à avoir un contact visuel avec l’ensemble des mes petits camarades alors de là à aller chercher plus loin. Bientôt je finis par me dire que les soucis viendraient plus tard, lorsque nous nous serions suffisamment enfoncer dans la galerie pour titiller le sens de l’hospitalité de ces chers êtres de l’eau. Je ne leur prêtais pas assez d’intelligence pour avoir prévu des garde-fous d’avant-garde. Quelle ne fut pas mon erreur… L’arrêt brusque des troupes me mit la puce à l’oreille – manquer de peu de heurter les fesses d’un gamin inconnu aux bataillons ça fait prendre conscience de deux ou trois petites choses – mais la liane qui s’enroulait autour de ma cheville droite avait ce brin de réalisme beaucoup plus préoccupant que le reste qui me fit oublier l’idée de m’intéresser aux autres pour me concentrer sur moi. Ça n’avait rien à voir avec de l’égoïsme, plutôt à de l’instinct de survie. Et celui-là il semblait que j’allais en avoir besoin, car la plante qui remontait le long de ma jambe en m’attirant vers elle avait eu la bonne idée de ne pas venir seule. Lorsque je fus suffisamment proche des parois pour les voir, j’échappais un juron bien senti en découvrant le véritable mur végétal qui se dressait devant moi. Y avait toute une colonie là, par la barbe de Merlin !

J’avais dégainé mon couteau et fendais l’eau méthodiquement pour empêcher d’autres lianes d’imiter leur petite sœur. Si la méthode était efficace pour le moment, elle montrait ses limites en ce qui concernait le lien déjà établi. Je n’étais pas un expert en botanique mais quelque-chose me disait qu’il valait mieux éviter que la plante parvienne à m’entraîner jusqu’à la mousse verdâtre lui servant de corps commun. Elle avait une couleur qui ne m’inspirait pas confiance. Je n’avais pas le choix. Malgré la supériorité numérique de mes étranges assaillants, je stoppais un instant ma danse à l’arme blanche, le temps d’armer ma baguette au-dessus de ma tête et de viser la liane visqueuse qui était parvenue à remonter jusqu’à mes reins. Le végétal aqueux ne semblait malheureusement pas d’avis de me faciliter la tâche. Il ne renoncerait pas à son butin avant d’avoir livré bataille jusqu’au bout. Tandis que je m’apprêtais à lancer le sort, une liane s’enroula autour de mon poignet et le tira vers l’arrière, me faisant perdre mon angle de tir. Maintenant j’étais bel et bien dans la merde. Serrant les dents, je parvins pourtant à tordre mon bras de manière à ce que ma baguette longe le dernier bras végétal qui avait réussi à me saisir. Avec un peu de chance je pouvais encore m’en débarrasser et si ce n’était pas le cas j’avais encore l’occasion de jouer en équipe. La blondie du groupe était en effet juste à côté de moi et si mon sortilège ne m’était d’aucun secours il aurait peut-être le bon sens de l’aider elle.

« Diffindo » m’exclamais-je alors avec hargne ! Plus basique tu meurs mais il fallait parfois savoir faire simple. Il était hors de question d'user d'un sortilège de flammes ou d'électricité sous l'eau.


Oui & oui : t’es libre petit Rookwood, vole de tes propres ailes !
Oui & non : manque de pot, le sortilège manque ta liane mais il parvient à effleurer celle qui retient Miranda.
Non & non : scrogneugneu !
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 12:08

Le membre 'Lawrence Rookwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1 ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Miranda Carrow
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 17:55


Miranda avait enfilé la combinaison qu'on lui avait donnée pour la mission. La sensation était assez désagréable, assez semblable à celle lorsque l'on porte la peau de métamorph, héritage louche de sa famille. Elle jeta un regard aux personnes qui était de la partie : Hayley, avec qui elle avait combattu lors de l'attaque du manoir, Elie, fidèle compagnon de mission, Caleb, ami de son enfance, et... de nouveaux visages. Mais s'ils étaient présents, c'est qu'ils étaient compétents, et surtout, qu'ils oeuvraient pour la même cause. C'était l'essentiel.

Miranda grimaça lorsqu'elle entra dans l'eau glacée du lac. Le sortilège de tête-en-bulle bien en place, elle ne pouvait s'empêcher d'être bien nerveuse. Et si le sortilège lâchait et qu'elle se noyait ? Si jamais il y avait une faille dans la combine et qu'elle mourrait d'hypothermie ? Dans l'eau, tout le monde se fit signe que tout allait bien. Il fallait y aller, il ne fallait pas perdre de temps. Les bracelets des autres membres étaient visibles, mais pas trop, juste assez pour ne pas se perdre. Miranda se mie à nager parmi les autres membres de l'Ombre, bien nerveuse du sort qu'ils allaient subir.

Le groupe s'arrêta, Miranda étant plus vers l'arrière et préoccupée par sa survie ne compris pas tout de suite pourquoi. Elle se redressa horizontalement dans l'eau afin d'avoir un meilleur point de vue de la situation, mais l'eau n'était pas claire du tout. Alors qu'elle jetait un regard sur sa droite, elle sentit quelque chose s'emparer de sa cheville gauche, et la tirer hors du groupe. Elle entendit d'autres membres crier, mais elle ne leur porta pas attention, étant elle-même dans de beaux draps. Serrant sa baguette comme jamais, elle tenait de se défaire de ses lianes. Elle en sentit une autre s'enrouler de son poignet gauche. Cela était douloureux, elle savait que si elle ne se libérait pas rapidement de cette plante, soit ses extrémités allaient simplement lâcher tellement elles serraient fort, soit elle mourrait noyée. Elle vit rapidement qu'Hayley et l'autre gars, Lawrence, étaient dans la même situation qu'elle. Lawrence lança un sort qui accrocha les lianes qui tenaient Miranda, ce qui ne la libéra toutefois pas. Miranda se retourna et de sa baguette magique, lança un cracbadabum vers la base des lianes la retenant.

Spoiler:
 

Ce n’est pas ton jour Miranda ! Le sors ne toucha que la liane étant entouré autour de son poignet. La liane de sa cheville la tira un peu plus vers les parois mousseuses. Miranda commençait sérieusement à paniquer. Elle ne connaissait pas cette plante, elle ne connaissait pas les effets de cette dernière, et n'avaient pas trop envie des expérimentés. Sur le coup de la peur, elle cria dans sa bulle :

— Elie, fais quelque chose !!! Aide-moi !


Dernière édition par Miranda Carrow le Mar 14 Fév 2012 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 17:55

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 19:10


    Dans les eaux sombres du lac, il était plus difficile de bien distinguer les choses et ce même les bracelets lumineux du ministère aidait beaucoup. Caleb eu donc un peu de mal à comprendre ce qu’il se passer, il avait bien saisi qu’ils étaient attaqués, mais ce ne fut que lorsque l’une d’entre elles passa à quelques centimètres de lui qu’il comprit que les agresseurs étaient des… Lianes ? Enfin, il n’avait pas vraiment le temps d’y réfléchir, trois de leurs associés venaient de se faire attraper par les lianes en question, il reconnut Miranda et Haley grâce aux couleurs de leurs bracelets mais le troisième, il ne le connaissait pas, ce qui n’empêchait malheureusement pas qu’il faudrait tout de même l’aider. Les lianes étaient rapides et Caleb n’avait jamais vu ce genre de… plantes ? Jusque-là, il n’avait aucune idée de comment s’en débarrasser.

    Essayant d’éviter les… plantes, le jeune Pritchard n’avait même pas encore réfléchit à ce qu’il pouvait faire qu’Elie et Haley avaient déjà lancé leurs sortilèges. Il fallait qu’il se calme, paniquer n’avait jamais servi à rien, surtout dans ce genre de situation. Il observa les trois prisonniers, Haley, bien que toujours prisonnière ne semblait pas trop mal en point et elle parviendrait surement à se libérer seule, Miranda quant à elle semblait paniquer et être dans une situation un peu plus mauvaise, mais elle appelait Elie et le médicomage l’aiderait surement sans problème. Caleb se concentra donc sur le captif qu’il ne connaissait pas, il sortit sa baguette sans réellement avoir réfléchi au sort qu’il allait lancer.

    Il observa encore quelques secondes les plantes, histoire de ne pas aggraver la situation. Il ne percevait que peu ce qu’il se passait avec les lumières un peu trop faible à son goût des bracelets. Cependant, il finit par comprendre que toutes « algues » provenaient du même endroit à savoir une espèce de corps mousseux bleuté longeant les parois rocheuses et Caleb doutait que le touché de cette mousse soit fort agréable. Les sortilèges ayant comme effet le feu ou l’électricité étant totalement déconseillés, l’ex-serpentard eu une idée un peu étrange. « Evanesco Totalus » Fit-il en visant la base des lianes retenant l’inconnu.

    Dé :
    Oui – Oui : la plupart des lianes retenant Lawrence disparaissent.
    Oui-Non : certaines lianes disparaissent, d’autres deviennent invisible ce qui peut rendre la suite du sauvetage un peu délicat, résultat mitigé donc.
    Non-Non : Rien ne se passe, bien joué Caleb !

Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 19:10

Le membre 'Caleb D. Pritchard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 20:47

Oh la la la ! Mais la fête commençait dès maintenant. Et tout le ministère se faisaient transformer en rôti bien ficeler. Elena esquivait comme une anguille. Et peut-être que c’était à ça qu’elle ressemblait dans sa combinaison lisse et noire, ça et aussi le fait qu’elle garde ses bras le long de son corps, et ses jambes serrées. Si la situation n’avait pas été sérieuses, sans doute aurait fait part à ses camarades de ses observation dans un très beau : « Youhouhou je suis Ellena l’anguille ». Mais elle n’avait pas envie de passer pour une dinde, ni de finir croquer par ces fichues tentacules.

Elle finit par vouloir dégainer sa baguette pour faire un peu de débroussaillage. Elle avait beau être une jolie inculte en botanique, la Mulciber connaissait l’essentiel prend un sécateur et tout couper ! Elle enchaina les Diffindo plus ou moins foireux, avant d’enfin se mettre à briller, de deux sorts parfaits elle libéra la jeune Carrow et l’aguerrie Travers. Allons allons une tireuse d’élite ne peut pas finir tuer par une vulgaire plante ? Et pourquoi ne pas assassiner par un lutin de Cornouailles ? Quoique ça pourrait faire un fait divers terrible si tant est qu’on rajoutait un sang-mêlé dans le complot. Ellena comptait bien encore tout débrouissallier d’une façon que n’aurait certainement pas approuvé le professeur Chourave, quand plus rien. Ou plutôt plus rien à avoir. Tous les bracelets venaient de s’éteindre. Oh oh ! Curieusement les assauts des plantes se faisaient plus discrets.

Informations rp

ϟ Le point fort des noyeuses c’est la lumière, ça les excite et les rendent plus fortes.
ϟ Vos bracelets sont défectueux pour ce tour-ci ils ne marchent plus. Ça calme un peu les plantes, mais elles continuent d’attaquer sauf que vous ne les voyez plus.
ϟ A l’inverse les ondes les neutralisent et les font se coller contre la parois.


les dés:
 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 20:47

Le membre 'Filet du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Elie Brights
Elie Brights
Schtroumpf Grognon
Messages : 1100 Crédits : Me
Age du personnage : 29 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Medicomage à la clinique de Pré-au-Lard
Faction : L'Ombre de La Rose Noire
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Alligator
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 21:51


    Les lumières de leurs bracelets s’éteignirent et puis plus rien. Il n’aimait pas cela. Être entouré de plantes vivaces et étrangement silenci…

    Une liane l’enserra à la taille. Réfléchi, utilise ce cerveau qu’est le tiens. Une plante, bordel, une plante. Par la barbe de Merlin, il n’arrivait presque pas à bouger son bras droit. Et il n’était pas gaucher. Il essaya tout d’abord de ne pas trop s’agiter, peut-être que cela calmerait les ardeurs de la grosse algue qui l’enserrait la taille. Qu’est-ce qu’il détestait être pris au piège comme cela. Dans le noir aussi. Il sentait les lianes s’agiter mais la noirceur habituelle des eaux du lac semblaient les avoir ralenties. Le défaut des bracelets les arrangeaient dans un sens. Fichues plantes, fichus lac, fichues lianes ! Le Medicomage n’avait jusque là eu de patience que pour les enfants et être ligoté comme un saucisson dans un marché mettait à rude épreuve son calme naturel.

    « Quelle merde ! », jura t-il. Avec un peu de chance, ils entendraient. Yeah, bonne idée mon vieux, parler mais pas tous en même temps. Il n’avait pas eu le temps de voir qui d’autre était pris au piège mais espérait qu’ils n’aient pas cette même idée, en même temps. Si c'était le cas, cela allait être le capharnaüm et rien d’efficace n’en sortirait. « Sonorus.», lança t-il en ne sachant pas si sa voix allait porter avec ces lianes qui montaient jusqu’à la gorge. Son poignet était maniable mais son bras c'était autre chose. En le tendant bien fort, peut-être qu'il pourrait tenter l'impossible. Viser, quelque part. mais tout d'abord, il lui fallait indiquer sa situation aux autres et tant qu'on y était, leur montrer combien il était énervé et agacé d'être dans cette situation. Ligoté par une plante, qui n'en rêverait pas. Que leur meneuse sache, que tout le monde sache qu'il pouvait exploser sans crier gare, il n'en n'avait strictement rien à faire. L'important, la tout de suite était d'indiquer l'endroit ou il se trouvait et de trouver un sort, de préférence le plus destructeur possible.

    Spoiler:
     

    « J’SUIS PAS BOTANISTE , PAR LA BARBE DE MERLIN. C’EST QUOI CETTE PLANTE A LA CON. BOMBARDA MAXIMA ! », lança t-il vers ce qu’il croyait être la base de sa plante.

    Spoiler:
     




Dernière édition par Elie Brights le Mar 14 Fév 2012 - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mar 14 Fév 2012 - 21:51

Le membre 'Elie Brights' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

--------------------------------

#3 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Miranda Carrow
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 3:56


Elena lança un habile diffindo qui libéra Miranda et Hayley. La panique qui avait commencé à naître en Miranda avait descendu d'un cran, elle commençait à reprendre le dessus. Elle se retourna et leva son bracelet pour essayer de voir ce qui se passait à travers l'eau trouble, et ce dernier lâcha, on ne sait pas trop pourquoi. Tous les bracelets lâchèrent en choeur en fait. Miranda lança un Lumos pour voir ce qui se passait, l'eau étant presque opaque, cela ne donna presque rien. Elle put toutefois apercevoir Caleb qui était ç son tour pris dans les lianes démoniaques. Elle se dirigea vers lui, sans toutefois trop s'approcher. Elle n'avait pas envie de retomber dans le piège des lianes. Miranda fut toutefois perturbée par un son provenant de sa droite :

— J’SUIS PAS BOTANISTE , PAR LA BARBE DE MERLIN. C’EST QUOI CETTE PLANTE À LA CON. BOMBARDA MAXIMA !

Miranda leva sa baguette avec son Lumos d'allumé, et elle pu apercevoir que les lianes se rétractèrent un peu à l'écoute du son fort qu'avait produit Elie. Elle se dit alors qu'il fallait réessayer pour voir si c'était effectivement efficace contre les lianes...

Spoiler:
 

Miranda plaça sa baguette sur sa gorge, et se jeta le sort sonorus. C'est peut-être le mixte du sort de tête-en-bulle avec sonorus qui provoqua l'étouffement de Miranda, ou bien le stress, bref, elle ne put exécuter son plan comme prévu. Elle aurait bien aimé crier sa vie comme une déchaînée pour libérer les prisonniers, mais il ne sortit de sa bouche qu'un étouffement, qui fut tout même amplifié par le sort sonorus. On put toutefois observer que les lianes tremblèrent sous le son de la toux de Miranda, ce qui indiqua que l'étrange plante était sensible au son. Il fallait continuer dans ce sens, et Miranda espérait que les autres l'avaient compris. Elle continua de s'étouffer un moment.

Elle reprit son souffle, se calma un moment. Il ne fallait pas qu'elle s'étouffe trop longtemps, elle avait peur de manquer d'air et d'y rester. Miranda et l'eau ne faisaient pas bon ménage, elle paniquait facilement, bien qu'elle fut quand même agile lorsqu'elle nageait. Elle s'approcha un peu plus de Caleb, et lui dit :

— Le son. Elles sont sensibles au son !



Dernière édition par Miranda Carrow le Mer 15 Fév 2012 - 4:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Mer 15 Fév 2012 - 3:56

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsnon1

--------------------------------

#2 'Dé' :
ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté Jeu 16 Fév 2012 - 3:25

    A peine Elena avait-elle réussi à libérer Hayley et Miranda que les lumières s’éteignaient, fichus bracelets expérimental ! Comment éviter les plantes qui tentaient de les tuer s’ils n’avaient même plus l’avantage de la lumière ? De toute évidence, Caleb n’avait pas découvert la solution, il était resté immobile quelques secondes de trop et les lianes infernales en avaient profité pour l’attraper, enserrant sa taille et son cou. Elles paraissaient moins vives depuis l’extinction des feux, mais elles l’étaient toujours un peu trop au goût du Pritchard. Les bras plaqués contre le corps au niveau de la taille, il essayait tant bien que mal de se libérer, mais en vain. Alors qu’il commençait à paniquer en se disant que si personne ne l’avait vu se faire capturer, il allait mourir là tel un idiot étranglé par des plantes, il aperçut la frêle lueur provenant d’un lumos. C’était son amie Miranda et apparemment, elle l’avait vu, puisqu’elle s’approchait prudemment de lui et des lianes, par la même occasion. Il entendit également Elie crier, mais n’y prêta pas réellement attention, il n’était pas en état de l’aider pour le moment de toute façon.

    Caleb observait Miranda, essayant toujours désespérément de libérer ne serait-ce que l’un de ses bras, histoire d’avoir accès à sa baguette. Il la vit lancer un sonorus dont les effets ne furent pas vraiment ceux escomptés puisque la jeune femme s’étouffa légèrement dans son cri. Elle n’emplifia donc que le son de sa toux, ce qui parut tout de même avoir pour effet de perturber les lianes qui le retenaient toujours prisonnier. Il ne parvint pas à se libérer entièrement, cependant, il arriva à défaire son bras droit muni de sa baguette de l’emprise de la plante. Et comme Miranda qui avait repris son souffle, lui annonça que c’était le son qui perturbait ces satanées plantes dont il ignorait jusqu’à l’existence quelques minutes auparavant. Qu’il en soit ainsi, il tenta à son tour d’utiliser le sonorus.

    DÉ :
     

    Bon, il avait fallu que la liane qui retenait son cou choisisse se moment pour comprimer d’avantage le cou de Caleb qui à moitié étranglé lança un sort plutôt approximatif. Cependant le sort amplifia légèrement l’étouffement du garçon ce qui eut paradoxalement effet de faire lâcher à la plante le cou du Pritchard, si ils parvenaient enfin à un moment à se mettre hors de danger, il penserait à remercier Miranda, elle venait de l’empêcher de mourir étrangler par une plante. Voilà une nouvelle qui aurait pourtant fort réjouit Jules, savoir son frère mort, étranglé lors d’une mission menée en faveur de cette faction qu’elle haïssait tant. Mais ce n’était pas le moment de penser à son ingrate de sœur, non pour le moment il fallait qu’il tente de se libérer avant que les lianes ne l’aient ramené à cette espèce de mousse bleuâtre qu’il avait aperçu un peu plus tôt et dont il n’avait aucune envie de s’approcher. Le problème étant que l’obscurité l’empêchait de lancer un « Diffindo » par exemple, puisqu’il avait totalement perdu ses repères -mis à part la petite lueur émise par la baguette de Miranda et qui par ailleurs semblait attirer les plantes- et qu’il n’avait donc aucune idée d’où lancer le sort. Il recommença donc à se débattre, tentant tant bien que mal de se défaire de l’emprise de cette plante inconnue avant d’arriver près du mur.


Dernière édition par Caleb D. Pritchard le Jeu 16 Fév 2012 - 3:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe III
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs