Cours de Botanique #1 ♦ 7ème année



 



Cours de Botanique #1 ♦ 7ème année
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs :: Serres
avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 24 Nov 2011 - 15:35


Eireann s'était levée en retard... Il avait bien fallu que ça lui arrive ! Elle avait réussi à être à l'heure à tous ses premiers cours : des première année aux sixième année... Mais là, pour THE cours important, elle était en retard. Elle se brossa rapidement les dents, enfila ce qui lui tomba sous ma main, noua ses cheveux en queue de cheval n'aillant pas le temps de discipliner l'horreur qu'elle avait sur le crâne à cause du temps pourri de l'automne anglais et se précipita hors de son appartement spécial prof à la vitesse de l'éclair en attrapant au passage un gâteau envoyé par Maman Callaghan la veille : merci à elle qui faisait que sa progéniture ne meure pas de faim dans des situations d'urgence. Elle courut plus vite que d'habitude, l'adrénaline mais surtout le stress lui donnant des ailes... Quelle ironie pour une femme capable de se changer en rapace... elle arriva heureusement deux minutes pile avant le début du cours.

Elle rentra dans la serre en laissant la porte ouverte : des élèves attendaient déjà devant, autant les laisser entrer, non ? Elle attendit l'heure pile pour commencer. Elle n'acceptait pas les retards le premier jour quand même ! Elle reconnut alors Cléia-Nora O'Ryan, la loose... Cette fille avait été au coeur de l'une de ses enquêtes au Ministère et elles avaient été réunies avec Scarlett Fuller au coeur d'une forêt celtique mystique et surtout effrayante. Eireann sentait déjà que les septième année avaient le pouvoir de la déstabiliser et elle n'aimait pas ça du tout... « Mademoiselle O'Ryan, vous pouvez fermer la porte s'il vous plait ? Tanpis pour les retardataires. » Elle s'assit sur le bureau et attendit que la jeune sorcière ferme la porte et regagne sa place pour reprendre la parole. « Bonjour à tous et bienvenu dans le cours de botanique de septième année. Si vous êtes là, c'est que la matière vous intéresse et que vous comptez tout faire pour obtenir la meilleure note à vos examens de fin d'année. Je suis là pour vous y aider seulement, je ne peux pas le faire à votre place : je vais vous donner les clé de la réussite mais ce sera à vous de trouver les bonnes portes et de savoir les ouvrir. Est-ce que c'est clair ? »

Elle allait devoir servir la même soupe pour la troisième fois... Elle en avait marre mais elle devait faire bonne figure : c'était parce qu'elle s'était réveillée trop tard cette fois, voilà ! Réveillée du mauvais pied, faut pas la contrarier ! « Je me présente, Eireann Callaghan, anciennement chargée des bestioles au sien du Ministère de la magie, fraîchement arrivée à Poudlard. Je suis ici pour remplacer votre ancien professeur qui ne peut plus assurer ses fonctions... » Parce que la vilaine fricote avec les ennemis de la directrice... « J'ai du préparé les cours très vite mais ne vous en faites pas, vous allez recevoir l'enseignement dont vous avez besoin. Nous allons tout faire pour votre réussite et vous allez devoir y mettre du votre. avant toute chose, j'ai besoin de savoir à qui je m'adresse : le blabla des dossiers ne m'intéresse pas, je veux que vous vous présentiez vous-même. Nom, notes dans la matière ainsi que vos motivations. » Elle braqua alors son regard sur le premier rang pour lancer la marche.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh


Dernière édition par Eireann N. Callaghan le Lun 9 Juil 2012 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Callista E. Malefoy
Nelly Olson avec une batte de Quidditch
Messages : 4962 Crédits : avatar : shiya ; signature : love.disaster & tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Troisième année de médicomagie
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Mamba Noir
Epouvantard : Jules l'abandonnant à son tour.
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 26 Nov 2011 - 22:29

Callista trempait passivement son toast dans son café, observant la Grande Salle. Celle-ci bourdonnait des discussions de tout un chacun, mais pour une fois la blonde n’y participait pas. Parce qu’elle avait que si elle ouvrait la bouche, ce qu’elle tentait de cacher à ses amis transparaîtraient. Elle était anxieuse. Voire complètement stressée. Car ce matin, elle allait avoir droit à son premier cours de Botanique de l’année. Avec un nouveau professeur de surcroît. Mais surtout parce qu’elle savait qu’elle ne pouvait pas se rater. Son A de l’année passée lui était resté en travers de la gorge. Si elle n’obtenait pas un O pour son ASPIC, elle pouvait dire au revoir à son rêve : devenir professeur de Potions. Bien sûr, elle savait que le poste était déjà occupé à Poudlard. Seulement, elle devait tout d’abord travailler à Sainte Mangouste, dans le Service d’Empoisonnement par plantes et potions. C’était ce que lui avait conseillé Mr. O’Ryan. Et elle trouvait également que c’était la meilleure solution. Ainsi, deux voix s’offraient à elle, et elle avait encore un an pour se décider complètement. Peut-être qu’une fois à Sainte Mangouste, elle préférerait devenir Médicomage. Enfin, elle n’en était pas encore à prendre cette décision. Rassemblant ses affaires, elle n’attendit pas les autres et sortit de la salle, direction les Serres.

On sentait que Septembre avait pris place et qu’Octobre commençait à arriver. Le temps s’était considérablement rafraîchit, mais les rayons du soleil continuaient à réchauffer les corps de ce qui prenaient encore plaisir à se poser sur l’herbe verte du parc. Resserrant tout de même sa cape autour de son corps, Callista frissonna un instant. Elle préférait la chaleur, sans aucun doute. Elle ne le paraissait pas comme ça, mais elle était plutôt du genre frileux. Enfin arrivée devant les lieux où se tenaient les cours de Botanique, elle remarqua qu’elle était la première. Rien d’étonnant en sachant qu’elle avait presque un quart d’heure d’avance. Mais elle s’en moquait. S’adossant contre l’un des bâtiments, elle patienta jusqu’au début des cours, perdue dans ses pensées. Les élèves affluaient peu à peu sans qu’elle ne fasse un geste, et ce n’est que quand leur professeur arriva que son corps se mit enfin en mouvement. S’asseyant au premier rang, elle sortit tranquillement ses affaires, avant de reporter son attention sur leur nouveau professeur de Botanique. C’était une femme, plutôt jeune, en tout cas dans la vingtaine. Elle semblait vive, et intelligente. Callista acquiesça. Cela avait été sa plus grande hantise : se retrouver avec un professeur incompétent, ou inintéressant. Elle devait obtenir ce O en ASPIC.

Elle écouta la jeune femme se présenter. Melle Callaghan… Elle avait eu un instant peur quand elle l’avait entendu dire qu’elle était plutôt bestioles, mais si Madame Lewis l’avait engagé, c’était bien parce qu’elle était douée pour ce poste. Non ? Callista tentait de s’en rassurer, et plus le « discours » avançait, plus elle se calmait. Quand il fallut se présenter, elle remarqua bien que le regard de Melle Callaghan s’était placé sur le premier rang. La jeune Malefoy n’hésita pas et se leva, afin de commencer. Il fallait bien le faire à un moment ou un autre, et parler devant toute la classe ne la dérangeait aucunement, elle n’était pas là pour chipoter pendant trente ans. Je m’appelle Callista Malefoy et je fais partie de la maison Serpentard. Lors de mes BUSES, j’ai obtenu un E en Botanique, ce qui m’a permis de continuer, mais je l’ai délaissé l’année dernière au profit d’autres matières ce qui fait que je me suis retrouvée avec un A. Seulement, pour mon orientation future, j’ai besoin d’obtenir un O dans cette matière pour mes ASPIC. Je dois avouer que je n’ai jamais réellement porté la Botanique dans mon cœur, ne m’y étant jamais intéressée. Mais je m’y suis mise plus sérieusement pendant les vacances et j’ai découvert qu’en fait, c’était une matière qui pouvait être intéressante, sous certains angles. Je ne garantis pas que je m’en sortirais, n’ayant suivi qu’au strict minimum l’année passée mais je compte bien rattraper mes lacunes et obtenir mon O. Elle se rassit, toujours égale à elle-même. Sa voix avait été simple, elle avait abandonné les artifices de supériorité qu’y étaient placé quand elle se trouvait en territoire Vert & Argent. Nom, maison, notes, intérêt, motivation… Elle ne pensait avoir oublié quelque chose. Et elle se moquait du fait que la prof pouvait l’aimer ou pas. Non, cette année elle se concentrerait juste sur les cours, même si elle avait bien conscience qu’avec tous les bouleversements des factions, ce ne serait pas aussi simple que cela en avait l’air.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

BELIEVE IN YOURSELF &DON'T TRUST OTHERS.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 21 Déc 2011 - 18:26

    Botanique aujourd’hui ! C’est partit ! Après un bon petit déjeuner, une tenue appropriée, ses manuels, elle se dirigea vers les serres. Elle fut happée, par des connaissances qui lui parlaient et la saluait, elle passa bien dix minutes en leur compagnie, avant de se souvenir qu’elle avait cours. Elle se dirigea donc vers les serres au pas de course. Sauvé ! Le professeur n’était pas encore là. En revanche Malefoy l’était. Elles n’étaient que les deux, elle était étonnée. Puis le professeur arriva et elle entra dans la serre. Elle se fit ordonner de fermer la porte. Chose qu’elle fit. En se retournant, elle vit Miss Callaghan. Elle resta bouche bée un petit moment. La femme qu’elle voulait le moins voir était son professeur de botanique. Elle avait vraiment la poisse niveau prof cette année ! Cette femme la pourchassait à un moment a propos d’une mission ratée en plein Londres. Par la suite elle lui est tombée dessus dans la forêt en France. Elle savait quelques petits secret sur cette femme, des choses qu’elle avait révélé…mais du coup celle-ci en savait aussi sur elle, c’était déstabilisant.

    Elle l’écouta poursuivre. Elle fit une petite grimace en entendant qu’elle était censée aimé la botanique et donner le meilleur d’elle pour réussir. Décidément la septième allait être difficile si elle devait aimer tous les cours. Miss Callaghan était très claire, on devrait se débrouiller par nous même et elle, elle nous filerait…peu être…un coup de main parfois. Elle leur demanda ensuite de se présenter…Bien, pourquoi pas. Malefoy se présenta. La gryffondor ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Elle avait vraiment de la peine avec Malefoy et son attitude parfois énervante avec les profs. Ou était le problème dans son attitude actuellement ? Oh Cléia ne savait pas exactement, mais c’était Malefoy donc forcément son attitude n’irait pas. Point final.

    C’était à son tour, elle se leva et regarda cet ancien agent du ministère, elle ne comprenait pas que cette femme plus calée pour les animaux, qui les connaissaient vraisemblablement tous par cœur, expérience vécue via sa dernière mission, se soit retrouvée à s’occuper des plantes. Bref. « Cléia-Nora O’Ryan, j’appartiens aux Gryffondors et sinon j’ai obtenu un E aux buses et j’ai été constante l’année dernière. Je compte bien continuer ainsi et réussit mes ASPICS avec au minimum un E. » Elle ne savait pas vraiment si elle avait répondu a ses attentes, mais bon, c’était tout ce qu’elle avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 16 Jan 2012 - 16:26

Eireann écouta attentivement les élèves, prenant des notes - ou plutôt faisant semblant d'en prendre - pour chaque élève. Ils n'étaient pas nombreux et c'était tant mieux. Elle préférait travailler en petit comité : plus d'application, plus de proximité et plus de travail surtout. Elle avait enfin droit à des élèves prêts à se donner pour leurs examens et ça, c'était tout ce qu'il lui fallait pour commencer du bon pied. Les sixième année l'avaient déçue mais les plus grands semblaient saisir l'importance des A.S.P.I.C. pour leurs projets futurs.

Elle avait aussi au passage reconnu une tête parmi les rangs : la jeune O'Ryan. Devait-elle s'en inquiéter ou pas ? Cette petite savait qu'elle appartenait à l'Ordre de part une mission commune... Eireann se demandait si elle était une menace ou non, si elle serait à surveiller de plus près que les autres ou pas. Elle se souvenait bien de cette mission en France, dans cette forêt enchantée ou plutôt horrifiante. Elle se souvenait du traumatisme causé, des dégâts connus. La jeune O'Ryan n'avait pas vraiment d'intérêts à parler car Eireann et Scarlett avaient partagé cette mission avec elle et elles avaient par conséquent entendu sa confession... L'irlandaise décidé qu'elle s'inquièterait du cas de cette élève plus tard, elle devait pour l'heure faire bonne figure pour ce tout premier cours de l'année avec cette classe.

Elle allait donc procéder à son premier test, le test basique auquel elle avait soumis toutes les autres classes, celui qui lui permettait de savoir qui avait vraiment travaillé sa botanique au cours de l'été et qui n'était qu'un fumiste. Elle avait de l'espoir en ce qui concernait ces élèves là et elle comptait sur ses questions pour le lui confirmer. « Très bien. Votre ancien professeur m'a de toute façon laissé quelques notes que j'ai déjà parcouru et que j'agrémenterai de mes remarques au cours de l'année afin de pouvoir vous suivre au mieux et vous aider à obtenir la note que vous espérez à vos A.S.P.I.C., sachant que vous devez viser un optimal. tous sans exception. » affirma-t-elle sans sourciller en fixant tour à tour ceux qui avaient dit vouloir un E ou toute note plus basse.

« Passons à ce que j'attends de vous, prenez des notes s'il vous plait ! » Elle se leva et se plaça devant son bureau. « J'attends de vous une ponctualité à toute épreuve. Je souhaite que vous arriviez en classe avec vos devoirs faits et surtout avec le cours de la séance précédente connue. Je poserai des questions sur le chapitre précédent en début de cours et si je vois que votre assiduité n'est qu'illusoire, nous passerons à des contrôles ponctuels de vos connaissances. Je veux surtout que vous posiez toutes les questions qui vous passent par la tête : il ne faut pas laisser la place au doute. Enfin, j'attends de vous que vous soyez attentifs et volontaires. »

Elle laissa quelques secondes de silence se poser sur la classe... enfin de presque silence puis elle reprit. « Bien. Qui peut me dire en quelques mots quel sera le contenu du programme de l'année ? Et qui peut me citer une ou deux plantes qui pourraient entrer dans ce programme ? » N'importe quel élève ayant au moins lu le premier chapitre du livre de l'année devait être capable de répondre sans hésitation. Elle espérait avoir droit à un bon cru, elle ne voulait pas passer sa première année d'enseignement à se tirer les cheveux : elle avait assez de problèmes comme ça à résoudre sans avoir en plus à aller faire la classe à des élèves qu'elle ne supporterait pas...





♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 21 Jan 2012 - 12:30

    Elle écouta les autres élèves se présenter, parler de leurs notes, parfois super bonnes ou limites limites. Elle levait souvent les yeux au ciel quand elle entendait les motivations de chacun. Certains étaient réalistes, d’autres voulaient surement faire bien devant la prof et Cléia-Nora avait ce type de comportement en horreur. Elle leur aurait bien jeté un petit sortilège pour les faire taire. Mais se faire mal voir dès le premier cours…très peu pour elle.

    Elle écoutait la professeure parler des A.S.P.I.C. et leur ordonner en quelque sorte d’avoir des optimal dans cette matière. « Mais bien sur ! Tout le monde veut qu’on réussisse dans leur matière toute façon. Elle peut toujours rêver ! Je resterais à un excellent c’est suffisant. » Heureusement que la professeure n’avait pas accès à ses pensées, elle se serait très certainement fait renvoyer.

    Elle sortit de quoi écrire et commença à prendre des notes. Elle inscrivit « Botanique » sur le haut de la page et nota toutes les attentes et les souhaits du prof. Elle grimaçait souvent, des révisions sur les cours précédents, ne manquait plus que ça ! Et puis participer aux cours…elle qui détestait tout simplement ça, elle était mal partie.

    Le temps passait, le professeur parlait et puis se tu. Curieuse elle leva la tête et la regarda. Elle ne fut pas étonnée de voir sortir de la bouche de son enseignante des questions. Il fallait bien commencer un jour où l’autre de toute manière. Même si la Gryffondor préférait faire de la pratique plutôt que de la théorie.

    Elle réfléchit à la première question. Le programme. Elle avait ouvert son livre pendant l’été. En fait très précisément après avoir fuit de chez Robin, elle c’était plongée dans ses manuels. Il lui fallait un plan de secours, il lui fallait quelque chose pour se changer les idées, et elle l’avait trouvé parmi tous les livres de cette dernière année. Elle savait la réponse mais…elle ne voulait pas parler. Finalement elle repensa au point énoncé il y avait peu : les volontaires. Elle allait devoir s’investir. Tant pis si c’était le seul cours qui briserait sa règle de, je me fais petite et je me tais. Elle se résolut donc à lever la main et attendit que Miss Callaghan l’interroge, croisant les doigts pour qu’elle choisisse une autre personne.

    Pas de chance ! Elle ramena sa main devant elle et commença à débiter ce qu’elle avait retenu du manuel. « Alors…on va étudier des plantes issues de croisement ou qui ont été découvertes il y a peu. » Réponse courte, mais qu’elle considérait comme précise.

    Ayant participé, elle retourna à son silence et à l’écoute, prenant des notes sur ce qu’elle venait de dire et sur ce qu’une autre personne répondrait pour la seconde question, soit…les plantes qui seront vue.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Callista E. Malefoy
Nelly Olson avec une batte de Quidditch
Messages : 4962 Crédits : avatar : shiya ; signature : love.disaster & tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Troisième année de médicomagie
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Mamba Noir
Epouvantard : Jules l'abandonnant à son tour.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 12 Fév 2012 - 21:19

Ils étaient vraiment pas beaucoup. Mais vraiment, vraiment pas beaucoup. Genre, quatre ou cinq. Et Callista s’en choqua. Sur les cinquante et quelques élèves de 7e année, il n’y en avait que cinq qui continuait Botanique ? Mais… Pourquoi ? Question rhétorique, elle connaissait la raison. Celle-ci était vraiment simple : la Botanique n’était pas considérée comme une matière ouvrant sur l’avenir, à contrario des Sortilèges ou Métamorphoses. Raisonnement idiot. Qu’elle avait adopté pendant six ans. Elle leva les yeux au ciel face à sa stupidité, mais revint rapidement à la réalité. Mademoiselle Callaghan s’exprimait. Celle-ci ne se laisserait pas marcher sur les pieds, et Callista l’apprécia. Non, mais parce que les profs docile, ça allait cinq minutes, quoi, mais pour bosser, c’était complètement autre chose.

La jeune fille sortit un parchemin et elle commença à noter tout ce que le professeur souhaitait. L’Optimal, c’était déjà au programme, mais ça ne faisait jamais de mal de le rappeler. Cette année allait être réellement difficile. Entre le nombre incommensurable de devoirs, les ASPICS, les missions, les histoires de factions… Callista sentait déjà la fatigue lui tomber dessus rien qu’à l’idée. Mais elle releva les épaules, et agit comme si de rien n’était. Il était hors de question qu’elle se laisse encore une fois, elle s’était promis de ne plus céder.

Les questions arrivèrent et la demoiselle blonde se détache de son parchemin. Le programme, le programme… Avec tous les bouquins de Botanique qu’elle avait potassée cet été, elle se mélangeait tout. Elle se mordit la lèvre inférieure, ce n’était vraiment pas le moment… Mais par chance, Cléia-Nora sortit une réponse qui illumina son esprit. Enfin, si on peut appeler ça de la chance quand on sait que c’était sa Némésis et qu’elle ne supportait pas lui devoir quelque chose. Heureusement, elle n’en saurait rien. Elle la laissa parler, puis regarda si d’autres personnes voulaient prendre la parole, avant de lever la main et se faire interroger. Pour compléter ce qu’O’Ryan a dit, nous allons plus précisément voir le pourquoi du comment ces plantes issues de croisement ont été créées, ainsi que celles qui sont les plus connues et les plus utilisées. Entre autres, la Frigortalis, plante utilisée dans les potions contre les engelures. La Frigus dont elle est issue ne vivait pas assez longtemps, on l’a croisé avec une plante à longue durée de vie. Quant aux plantes découvertes il y peu… L’Iste, découverte au Nord de la Finlande, produit des étincelles électriques dont l’origine est encore inconnue.

Ca coulait à nouveau en elle, mais elle espérait que les réponses soient bonnes. Elle avait cité deux plantes, dans chaque catégorie, et aussi apportée un peu plus de précisions sur les plantes croisées. Callista posa son regard dans celui de sa professeur, attendant son approbation.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

BELIEVE IN YOURSELF &DON'T TRUST OTHERS.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 13 Fév 2012 - 16:47

Un sourire à demi-masqué s'afficha sur le visage d'Eireann : elle avait bien face à elle des élèves motivés. Pas tous, mais des volontaires se trouvaient parmi les rangs et ça annonçait une année beaucoup moins pénible que prévue. Elle écouta attentivement les réponses et fut même agréablement surprise de leur pertinence. La jeune O'Ryan cachait peut-être du potentiel finalement. Et la jeune - Eireann regarda ses notes - Malefoy semblait elle aussi avoir de quoi obtenir une excellente note à ses ASPIC si elle poursuivait sur cette voie...

De son temps, avoir ses ASPIC était facile : un peu d'écoute et beaucoup de travail ou l'inverse, mais les conditions extérieures y étaient favorables. Aujourd'hui, elle se demandait comment faisait ces gosses pour réussir à avancer dans leurs études tout en sachant que l'instabilité politique pouvait d'un jour à l'autre bouleverser leurs plans... Après tout, parmi cette classe, ils devaient y avoir quelques actifs : déjà la jeune O'Ryan en était... Comment apprendre à gérer tout ça ? Eireann n'en savait rien.

Elle décida qu'elle ferait tout pour les aider à avancer au maximum, quelle que soit leur faction. Après tout, ils n'étaient que des gosses qui ne savaient pas forcément dans quoi il s'était embarqués en acceptant de rejoindre un camp ou bien l'autre. Eireann pensait notamment à la jeune Kark qui avait sûrement été gentiment embrigadée par son dézingué de père. Elle se pencha aussi sur son propre cas : après tout, elle avait grandi avec la liberté et l'égalité comme idéaux...
Elle griffonna quelques petites choses sur son carnet avant de relever la tête vers ses élèves. « Ce qui nous donne 2 points pour les Gryffondors grâce à la participation de mademoiselle O'Ryan et 5 points pour les Serpentards grâce à la réponse complète et illustrée de mademoiselle Malefoy. » Elle sourit. Elle se détendait, se fondait mieux dans son rôle de professeur finalement.

Elle leur indiqua alors un numéro de page et commença par introduire la matière et le programme, ajoutant des précisions aux réponses des filles. « Nous allons effectivement aborder les sujets les plus expérimentaux de la Botanique, les sujets qui font tout l'intérêt de la recherche, des essais, des innovations. Sachez qu'au cours de l'année, vous serez amenés vous aussi à expérimenter : vous aurez, à compter d'aujourd'hui, deux mois pour choisir deux plantes dont les propriétés pourraient se compléter parmi la liste que je vous distribuerai à la fin du cours. Ne vous en faites pas, nous allons pendant ces deux mois apprendre comment choisir au mieux les croisements donc ça ne devrait être qu'une formalité. » Eireann leur fit changer de page, attaquant la fin de l'introduction. « Les sorciers botanistes ont toujours voulu aller plus loin pour pallier à nos manques : comme l'a dit votre camarade, les propriétés des sont minutieusement étudiées pour être mariées au mieux. Le premier chapitre maintenant : les plantes à ne surtout pas mélanger entre elles ! Je vous laisse deux minutes pour relire rapidement ces pages et me citer chacun sans exception un exemple de croisement à ne pas faire, que ce soit par toxicité, par mort des plants ou autre. »

Ce qui nous donne pour l'instant (en comptant les 10 pts de participation)
15 pts pour les verts
12 pts pour les rouges

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 17 Fév 2012 - 12:41

« Miss parfaite ! Miss je réponds toujours à tout et je suis meilleure que tout le monde avait parlé ! Décidément elle ne pouvait pas trouver des trucs par elle-même ? Non ? Elle était obligée de « complété » ce que j’avais dis ? » Cléia était assez énervée. Parce que non seulement elle se permettait de reprendre ce qu’elle avait dit mais en plus le professeur lui donnait plus de points. Y avait du favoritisme, elle voulait hurler au favoritisme même ! Il était bien connu que les Malefoy étaient des gens bien respectés, bien comme il faut, elle n’aurait pas été étonnée que tous les profs de l’école aient été soudoyés pour que Miss parfaite soit avantagée. Mais plus elle imaginait des trucs complètement irréels, plus elle se rendait compte que ce n’était pas possible. Elle se rendait aussi compte qu’elle détestait toujours autant Malefoy, même après la petite mission qui ne s’était pas trop mal passée. Elle ne pouvait pas l’encadrer. « Merci Malefoy de me l’avoir fait comprendre » Ce cours deviendra-t-il une petite compétition entre elles ? Elle ne le pensait pas, après tout elles étaient quand même en dernière année, il fallait un minimum de tenue.

Elle qui avait trouvé le professeur assez sympathique hors des cours commençait à la trouver pénible, tout comme les autres profs de cet établissement. A quoi ça allait leur servir de savoir quelle plantes il ne fallait pas croiser ? A rien sauf si tu deviens botaniste. Et ça, Cléia ne le deviendrait jamais. Elle écrivait ce que Callaghan racontait. Elle ne relirait sans doute jamais ses notes, mais elle s’en moquait éperdument. Ça sérierait peut être un jour…ou pas. Elle tourna la page et recommença à écrire, tout en écoutant les premiers élèves citer des plantes qu’il ne fallait pas croiser. Elle eut soudaine une illumination. Elle prit la parole après son voisin et expliqua son idée. « Le filet du diable et le géranium dentu ne sont absolument pas à croiser, car la plante qui en sera le fruit aura prit les propriétés des deux et le résultat est une horreur de plante carnivore. Je ne sais pas le nom de cette plante, en revanche, je sais qu’elle attrape ses proies de toutes tailles grâce aux propriétés prises du filet du diable et que des très grandes fleures qui ressemble un peu aux géraniums dévore la proie ainsi capturée. Les deux plantes survivent très bien au croisement, sans doute parce qu’elles sont compatibles, mais c’est réellement à éviter parce que le seule croisement qui a été effectué n’a pas encore réussit à être détruit, parce que personne ne trouve de solution pour s’en débarrasser. Cette plante grandit aussi très rapidement. »

Bonne réponse ? Mauvaise ? Elle ne savait pas, le visage du professeur était de marbre, elle écouta la suite et enfin était très très attentive à la réponse de Malefoy. Qu’est-ce qu’elle allait sortir encore ? Elle allait étaler sa science et sortir un machin dont personne n’avait jamais eut vent suivant comment. Elle bouillonnait de rage. Comme dirait son père « Tu est une potion à point ». Elle n’avait même pas envie de sourire, non elle était plutôt prête à lui sauter à la gorge. « Pourquoi tant de haine en ce bas monde ?? » Elle fit taire sa petite voix.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Callista E. Malefoy
Nelly Olson avec une batte de Quidditch
Messages : 4962 Crédits : avatar : shiya ; signature : love.disaster & tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Troisième année de médicomagie
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Mamba Noir
Epouvantard : Jules l'abandonnant à son tour.
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 14:59

Un sourire éclata sur les lèvres de Callista alors que le professeur lui accordait cinq points. Se calant plus confortablement contre sa chaise, elle se permit de se détendre enfin, alors qu’elle retrouvait une certaine confiance en elle. Ce cours commençait vraiment bien. Avec le A qu’elle s’était ramassée l’année passée, elle avait vraiment eu peur de se louper à nouveau pour sa septième année, ce qu’elle ne pouvait pas se permettre. Surtout que désormais Caïus Salamander semblait décider à faire appel à ses services pour la faction, alors qu’elle n’avait reçu aucune mission jusqu’à maintenant. Enfin, elle n’allait pas s’en plaindre, elle voulait devenir active et servir les Modérés. Alors qu’elle reprenait sa plume pour prendre en notes ce que Miss Callaghan disait, elle sentit un regard peser sur elle. Elle la tête et croisa les prunelles sombres de Cléia-Nora qui la fusillait du regard. Elle leva les yeux au ciel et retint un léger sourire amusé. O’Ryan et son caractère de feu.

Bien évidemment qu’elle savait pourquoi la demoiselle Rouge & Or semblait vouloir l’éventrer sur place. Parce qu’elle avait osé donner une réponse complétant la sienne et qu’elle avait eu plus de points qu’elle. Son ennemie de toujours était si prévisible, après tant d’années à se disputer avec elle. Mais aujourd’hui, elle avait autre chose à faire. Surtout qu’elle pensait qu’après leur mission commune, elle aurait appris à mettre sa rancœur de côté. Callista l’avait bien fait, elle. Et elles s’étaient sauvées mutuellement la vie. Ca comptait, ça, normalement, non ? Par pour O’Ryan à ce qu’il paraissait. Enfin, qu’elle reste à mariner dans son orgueil, la Serpentard préférait se concentrer sur le cours.

Elle écoutait attentivement les paroles du professeur de Botanique, faisant tout son possible pour retranscrire ce qu’elle entendait correctement. Ses cours ne ressemblaient absolument aux notes prises rapidement l’année passée. Elle grimaça en repensant aux parchemins fourrés dans son sac à chaque fin de cours, à l’encre qui dégoulinait et aux lettres illisibles. Les indications et ordres du professeur la ramenèrent à la réalité. Elle écouta attentivement ce qu’elle leur dit, avant de se pencher sur ces deux fameuses pages. Alors qu’elle levait la main pour répondre, O’Ryan la devança. Callista fit très attention à sa réponse, histoire ne pas servir la même, pour que miss Cléia-Nora ne boude pas encore une fois. Mais elle fut rassurée, ce n’était pas l’idée qu’elle avait eu.

« Pour ma part, je citerais le Mimbulus Mimbletonia et la Branchiflore comme plantes à ne pas croiser. En effet, réunir ces plantes provoquera forcément la mort de l’hybride qui en sera issu. La Branchiflore est une plante aquatique, qui nécessite des températures plutôt basses comme on peut en trouver profondément dans la mer, tandis que le Mimbulus Mimbletonia est une plante provenant d’un pays chaud, l’Assyrie, et qui a besoin de températures très hautes, ainsi que d’un environnement désertique pour se développer. Si on croisait ces deux plantes, il manquerait forcément des éléments essentielles pour que l’hybride se développe, puisqu’il serait impossible de réunir températures basses et températures élevées ; désert et mer. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

BELIEVE IN YOURSELF &DON'T TRUST OTHERS.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 4 Mar 2012 - 17:09

Beaucoup bégayèrent quand ce fut à leur tour de répondre : Eireann les foudroya du regard, pensant à ses années à Poudlard quand elle croisait ces escrocs de Serpentards qu'elle détestait quasiment tous sans exceptions afin de paraître convaincante. C'était plus simple de s'imaginer tuer du regard des personnes qu'elle avait vraiment détestées plutôt que de pauvres élèves qu'elle ne voyait que pour la première fois... Mais vu le nombre de cancres dont elle avait hérité, elle n'aurait pas à créer d'images dans sa tête fort longtemps...

Parmi le lot, O'Ryan et Malefoy semblaient être les plus motivées à défaut d'être les meilleures. Même si leurs réponses étaient fort satisfaisantes, rien ne disait qu'elles seraient capables de briller en dehors de leurs réponses toutes faites grâce à leurs bouquins... Après tout, la Botanique c'était comme les Créatures magiques : la pratique était toujours bien plus importante que la théorie et avoir la main verte restait un atout indispensable et qui ne s'inventait pas.
Eireann regrettait seulement de ne pas voir de poufsouffles tenter de se faire entendre, essayer de briller par leurs esprits... Il était loin le temps où la guerre des maisons faisait rage... Elle avait été surpassée par la guerre des factions. A son époque, la sorcière jouait à la guerre dans Poudlard, pour de faux. Aujourd'hui, les élèves étaient plongés eux aussi dans une guerre qui les dépassait et c'était sûrement pour ça que se battre pour leur maison ne les intéressait plus : se battre pour sa vie était suffisamment prenant.

Mais Eireann restait avant tout une jaune dans le coeur, dans l'âme, dans le corps. Et elle savait à quel point la simplicité et la légèreté aidaient à survivre au quotidien c'est pourquoi elle avait décidé de quand même valoriser les maisons des participants à son cours. « Mademoiselle O'Ryan, je dois dire que votre exemple est bien trouvé. Vous ne vous êtes pas contentée de périphraser votre livre de cours, vous avez donné vie à votre exemple : ça mérite sept points pour votre maison. » Même si cette petite rouge et or lui avait donné du fil à retordre du temps de son boulot au Ministère, elle se souvenait aussi de leur mission commune, de son courage et elle devait reconnaître qu'elle se battait bien.
Elle sourit à Cléia-Nora comme pour lui signifier que leurs camps différents n'avaient pas d'importance dans cette classe. « Ceux qui n'ont pas su répondre ne sont pas pénalisés pour cette fois-ci mais au prochain cours, toute réponse non donnée entrainera une perte de points de votre maison. » Elle se tourna vers la jeune Malefoy et lui sourit aussi. « Mademoiselle Malefoy, votre exemple est tout à fait pertinent et juste. Je ne vous donne que cinq points parce que votre justification comporte tout de même une petite faille : ce n'est pas seulement l'opposition température et mer/désert qui entre en compte. En effet, le but d'un croisement est bien de contourner ces oppositions. Mais ce n'est pas de votre faute, vous avez simplement choisi l'exemple compliqué et vous méritez la totalité de ces cinq points. »

Eireann chercha de quoi donner encore quelques points mais elle comprit bien vite qu'il était peut-être temps de commencer bel et bien à leur apprendre quelques petites choses. « Très bien, passons à la suite. Nous allons commencer ce cours en étudiant les plus récentes découvertes. Vous m'avez prouvé - pour certains d'entre vous - que vous avez commencez à bien voir votre cours et c'est une bonne chose, ça nous permettra de combler le retard accumulé à cause de ma nomination tardive. » Elle attrapa son calepin de notes et se dirigea vers le tableau placé derrière son bureau. Elle écrivit en gros "CHAPITRE I • Pourquoi découvrons-nous toujours plus de plantes ?" et souligna le tout en prenant garde de ne pas faire crisser sa craie sur le tableau. Elle se tourna vers ses élèves. « Vous ne vous êtes jamais posé cette question ? Si, sûrement, si vous avez un peu d'intérêt pour n'importe quelle matière, vous vous êtes sûrement demandé comment il était encore possible de faire des découvertes après des siècles de magie... Et bien c'est simple : il y a les créations comme les plantes issues de croisement provoqués ou non par les sorciers et il y a les plantes qui sont tellement rares ou situées dans des lieux si difficiles d'accès que leur découverte ne se fait que sur un coup de chance. Par exemple, un sorcier un peu siphonné du bulbe sauteur a eu l'idée saugrenue d'aller faire un tour dans le cratère d'un volcan en activité : il y a trouvé alors, accrochée à une paroi intérieur du cratère, une fleur tout à fait extraordinaire : elle met des années à se développer et se nourrit des minéraux du volcan. Elle est chargée en silice - grâce aux vapeurs relâchées par le volcan pour les fins connaisseurs - et ne peut survivre qu'à haute température. Seulement, à chaque éruption, elle est détruite... Elle recommence alors tout son processus jusqu'à la prochaine. Pourquoi cette plante était-elle intéressante ? Parce qu'en plus de se charger en silice, elle récupère l'énergie du volcan et est particulièrement efficace dans une potion de brûlures graves. Notez bien son nom : il s'agit de la vulcania, facile à retenir. Je veux d'ailleurs pour le prochain cours que vous me rendiez un parchemin - et un seul c'est largement suffisant - sur cette plante. Vous pouvez choisir d'étudier une de ses caractéristiques, toutes ses caractéristiques, le moyen de la conserver une fois cueillie... Tout ce qu'il vous plaira tant que ça remplit un parchemin et que c'est documenté et pertinent. Quiconque n'aura pas rempli ce parchemin ne sera pas accepté en cours. » Eireann ajouta sur son calepin une grosse note pour ne pas oublier ce devoir.

« Donnez-moi un exemple de plante ayant été découverte à cause de son emplacement difficile d'accès s'il vous plait. »

Ce qui nous donne pour l'instant (en comptant les 10 pts de participation)
20 pts pour les verts
19 pts pour les rouges

A savoir que le devoir est bel et bien à faire, les détails sont donnés dans le sujet d'inscription au cours.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Callista E. Malefoy
Nelly Olson avec une batte de Quidditch
Messages : 4962 Crédits : avatar : shiya ; signature : love.disaster & tumblr
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Troisième année de médicomagie
Faction : Héritiers
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Mamba Noir
Epouvantard : Jules l'abandonnant à son tour.
Baguette magique:
Ce message a été posté Jeu 8 Mar 2012 - 19:18

Alors que Miss Callaghan lui expliquait pourquoi elle ne lui avait attribué que cinq points, Callista acquiesçait. Elle était tout de même contente d’elle et souriait légèrement, montrant que ses barrières et son masque tombaient peu à peu. Elle comprenait son « erreur » ou en tout cas le problème que mettait en avant le professeur et qu’ils étaient censés contourner avec ce cours. Elle prit des notes de tout ce qu’on lui expliquait et jeta en même temps un coup d’œil à O’Ryan se demandant si elle s’était calmée avec ses sept points. Elle l’espérait fortement, le cours serait plus agréable ainsi.

Callista s’étonnait elle-même. Elle pensait réellement peiner pendant ce cours et pourtant chaque réponse qu’elle avait données jusqu’à maintenant avaient semblé satisfaire Miss Callaghan et faisaient rapporter des points à sa maison. Elle pensa aux nombreux livres qu’elle avait étudiés cet été, surtout lors du mois passé avec Isis. Cela devait être grâce à eux. Après tout, elle avait presque totalement délaissé cette matière lors de sa sixième année, mais avait eu de très bonnes bases les années auparavant. Peu à peu, comme à chaque fois qu’elle était à l’aise dans une matière, les pensées de Callista dérivèrent. Elle avait besoin d'avoir l’esprit occupé par autre chose pour saisir tout ce qu’on lui disait. Elle ne se l’expliquait, c’était simplement ainsi qu’elle fonctionnait. Parfois, on pouvait la trouver en train de dessiner ou de faire un autre devoir. Elle ne s’y risquerait pas en Botanique cependant, pour deux raisons : la sévérité apparente du professeur et l’agencement des tables de la serre de Botanique qui faisait qu’elle se ferait remarquer tout de suite.

Cette fois-ci, elle pensa à son père. A son traître de père. Par Morgane, qu’avaient fait les Malefoy pour mériter de tels membres dans leur famille ? La trahison serait-elle présente dans leur sang comme Callista l’entendait se murmurer sur son chemin ? Non, non ! Elle s’y refusait. Mais elle doutait de plus en plus. Depuis la fin de l’année, elle laissait les ragots, les rumeurs, les « on dit » prendre le pouvoir sur elle et elle perdait lentement pied. Heureusement qu’elle avait Isis et Ailionora pour la soutenir et l’aider. Que ferait-elle sans ces deux femmes qui la soutenaient et la maintenaient debout ? Rien, probablement. Les paroles du professeur la ramenèrent à la réalité et elle se reconcentra sur le cours aussi bien qu’elle put. Elle grimaça à la mention d’un devoir, Miss Callaghan ne semblait pas décidé à les épargner. Enfin, c’était normal avec les ASPICS à la fin de l’année. Et puis, un tour dans la bibliothèque et elle se sortirait de ce devoir. Elle marqua rapidement le devoir sur son carnet destiné à cet usage, puis retourna à la question posée. Quelle plante pouvait-elle bien donner en exemple… Elle en chercha un qui pouvait lui revenir en tête, laissant d’autres élèves répondre avant elle. Creusant un peu plus dans sa tête, une plante lui revint enfin mémoire. Elle leva la main, avant de s’exprimer.

« Il y a deux ans, une équipe de sorciers archéologues est partie au Pôle Nord. Leur but était de découvrir la raison des dérèglements magiques qui s’y déroulaient. Après quelques jours de marche, ils tombèrent dans une crevasse due à une glace trop fragile à cet endroit-là. Il y eut plus de peur que de mal et ce qu’ils y trouvèrent fut bien plus important. C’était un champ, un champ de fleurs entièrement blanches et brillantes comme un diamant. La plante étant inconnue aux yeux du spécialiste de Botanique qui faisait partie de l’équipe, ils décidèrent d’en ramener des échantillons. Elle fut nommée Axis et on ne connaît que deux de ses propriétés à ce jour. Tout d’abord, elle résiste à n’importe quelle froid, aucune température négative ne peut la détériorer. Ensuite, elle ne fane jamais. La raison n’a pas encore été trouvée, mais le spécimen ramené il y a deux ans est toujours aussi vigoureux. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

BELIEVE IN YOURSELF &DON'T TRUST OTHERS.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 8 Mai 2012 - 14:48

La jeune lionne était remontée, ça c’était certain, mais il fallait qu’elle se calme, sans quoi ça finirait comme un des cours de potions…elle avait été pitoyable et elle ne pouvait se permettre de recommencer. Elle avait plus de self contrôle que ça quand même ! Elle avait remarqué que depuis quelques temps elle partait plus facilement au quart de tour…il faudrait y remédier. Le fait qu’elle obtienne sept points pour sa maison lui mot un sourire sur le visage. Enfin elle allait servir à quelque chose et rapporterait des points plutôt que le contraire, tant mieux.

Le cours continuait. Elle prit bonne note de ce que son professeur racontait. Et il fallait dire que c’était très intéressant, même si les plantes…elle s’en moquait un peu. Mais qui sait, ça lui permettrait peut être de survivre le jour ou elle déciderait de se perdre dans la nature pour une raison ou une autre. Il fallait maintenant trouver une plante qui n’a été découverte que tardivement et le pourquoi de la chose.

Elle regarda Malefoy pendant qu’elle parlait. Que cette sang-pur pouvait l’agacer prodigieusement. Il n’y avait pas de raison particulière…c’était comme ça, prise en grippe dès la première année, de pire en pire au fil du temps toutes les deux – ou en tout cas Cléia – avait trouvé en elle la parfaite tête de turc. Elle était bien décidée à la faire chier pour tout et rien. Il ne fallait pas chercher plus loin. La Gryffondor avait besoin de faire sortir ce qu’elle avait sur le cœur et si Malefoy était une parfaite équipière pour les Héritiers, elle était la parfaite cible à Poudlard. Restait à savoir ce qu’il adviendrait d’elles à la sortie de l’école. Ça serait surement très intéressant. Bref.

Son exemple, elle ne l’avait toujours pas trouvé. Elle laissa plusieurs élèves parler ou tenter d’expliquer des choses, quand elle se souvint d’une plante qu’elle avait trouvé dans le bureau de son père. Elle l’avait longuement questionné sur celle-ci parce qu’elle la trouvait très intrigante. Elle avait enfin de quoi exposé sa science. Merci papa O’Ryan, spécialiste en potions en tous genres. Elle leva la main et attendit patiemment que ça soit son tour.

« Je connais une plante. Mon père m’en avait parlé un jour. Elle est parfois utilisée pour certaines potions mais elle est très rare du fait de son accès difficile. Je l’avais vue dans un grand bocal remplit d’eau. Elle était bleu foncée et ressemblait un peu à des coraux, sauf qu’elle ondulait comme une liane au vent…si on ne tiens pas compte du fait qu’il n’y avait pas de vent…enfin bon. » Elle ne savait pas si ce qu’elle racontait était très représentatif, mais elle, elle voyait parfaitement la plante dans sa tête. « J’ai appris qu’elle était rare parce qu’on ne la trouve que dans la fosse des Mariannes, non loin du Japon, des Philippines et de la nouvelle Guinée, si je ne me trompe pas. La fosse fait plus de 11’000mètres…sous l’eau. Les conditions sont donc très difficiles. De plus la plaque pacifique et celle des Philippines est pas mal en action là bas, ce qui détruit les plantes. Mais en les détruisant, des sortes de spores, je pense, se déplacent et assure en quelque sorte la survie de cette espèce. Parfois, les courants les entrainent un peu plus loin, ce qui fait qu’on peut de temps en temps en trouver à une altitude moins élevée…enfin…plus proche de la surface… » Elle se mélangeait un peu les baguettes, elle le sentait. « C’est un moldu qui l’as trouvée pour la première fois. Il faisait de la plongée et il l’a vue, elle était assez haute c’est pour cela qu’il n’a eut besoin d’aucun matériel particulier. Revenu sur la terre, il c’est brûlé les mains au contacte de la plante, du moins c’est ce qui c’est dit. Il aurait aussi été dit qu’un sorcier se trouvait sur le bateau du moldu et qu’il aurait vu la plante et aurait reconnu des vertus magiques. Plante qu’il aurait ensuite amenée à des botanistes. Elle est actuellement utilisée avec précaution. Tout contacte avec elle brûle. Le soleil fait qu’elle se réduit en cendre, mais elle a des vertus de guérison et régénération des cellules si correctement préparée en potion. En revanche, j’ignore complètement son nom. Je sais qu’il n’y a que des sorciers très expérimentés qui peuvent aller la cueillir, ce qui fait qu’elle est très rare sur les marchés, pour les potions notamment. » Elle s’arrêta de parler. Elle était presque certaine d’avoir fait du hors sujet. En parlant, elle c’était aussi rendue compte d’une chose. Si elle détestait cordialement faire des potions hé bien…elle connaissait quand même pas mal de choses à leurs sujets. Elle s’attendait à devoir des explications à son professeur, elle ne pensait pas avoir assez bien expliqué, mais avec un peu de chance, Miss Callaghan connaitrait la plante et apporterait des précisions.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Mer 30 Mai 2012 - 13:57

« Je dois avouer que je suis impressionnée. Je ne m'attendais pas à avoir autant d'élèves motivés dès le début de l'année : je sais bien que les personnes qui choisissent de poursuivre la botanique ont en général un attrait pour cette matière mais tout de même, vous m'épatez par votre activité. » Eireann souriait. Elle était réellement impressionnée par ce premier jour de classe et appréciait ça : elle se souvenait qu'à son époque, participer en classe n'était pas le sport favori des élèves, mais alors pas du tout même. Elle les avait écoutés un par un, n'avait pas encore fait de remarques, préférant attendre que tous ceux qui avaient une idée de plante parlent et ils étaient nombreux à s'essayer à cet exercice avec plus ou moins de facilité. Eireann était particulièrement impressionnée par la jeune O'Ryan et sa camarade Malefoy : les deux jeunes filles semblaient prêtes à briller en botanique cette année. L'irlandaise savait cependant que l'année allait se complexifier avec le temps mais elle allait tout faire pour porter ses élèves avec brio jusqu'à leurs A.S.P.I.C. parce qu'elle voulait qu'ils aient au moins ça, au moins de quoi obtenir une formation en sortant de Poudlard pour affronter la triste réalité de leur monde.

« Mademoiselle Malefoy, je dois avouer que votre exemple est tout à fait le genre de chose que j'attendais. Vous avez su mettre le doigt sur une plante des plus intéressantes qui pourra sûrement faire l'objet d'un cours durant cette année. J'accorde cinq points à votre maison pour cette bonne réponse : vous pouvez être fiers de votre camarade de maison. » Eireann gratifia son élève d'un sourire avant de se tourner vers un garçon qui avait bredouiller quelques mots sur une plante qui n'avait pas tellement de rapport avec sa question. Pas de points pour lui mais une possibilité de mieux faire une prochaine fois. Elle se tourna ensuite vers la jeune O'Ryan avec qui elle avait partagé une mission quelques mois plus tôt. C'était toujours aussi étrange pour elle de la regarder comme une élève après ce qu'elles avaient vécu ensemble. « Mademoiselle O'Ryan, votre plante aussi est tout à fait intéressante. Je la connais, j'ai eu à travailler avec une potion faite à base de cette plante pour soigner les brûlures causées par une créatures à laquelle vous n'aurez, je l'espère, jamais à vous frotter. J'accorde quatre points aux Gryffondor pour cette réponse intéressante, dommage que vous n'ayez pas son nom : essayez de me le retrouver pour le prochain cours. » Eireann se tourna alors pour retourner s'asseoir à son bureau. Elle ouvrit le livre de l'année à la page trente-deux et demanda à ses élèves de faire de même. « Je veux que vous copiez sur un parchemin la définition d'un croisement ainsi que les différentes méthodes qui sont citées dans votre bouquin. Un travail de copie est certes peu intéressant mais vous verrez que ça vous aidera : tout ce que je vous ferai copier sur ce parchemin sera à connaître sur le bout des doigts pour les cours suivants. » Elle laissa ses élèves gratter de la plume leurs parchemins quelques minutes durant lesquelles elle nota sur un papier le nombre de points qu'elle avait attribués à ses élèves durant ce cours. Elle était plutôt satisfaite d'elle mais surtout, elle était satisfaite d'eux.

La fin du cours approchait et Eireann allait devoir libérer ses élèves, presque à regret : elle ne s'était pas ennuyée malgré le stress qui l'avait submergée au tout début du cours. Elle se releva tandis que les retardataires finissaient de copier leur bouquin. « Avant de vous laisser filer, j'aimerais que chacun d'entre vous choisisse un pot au fond de la serre : il y a une graine plantée dans la terre et vous ne saurez de quelle plante il s'agit qu'une fois que celle-ci aura germé. Chaque pot est évidemment accompagné d'une notice vous expliquant comment arroser votre graine, comment l'exposer au soleil... D'ailleurs, ces conseils seront vos premiers indices. D'ici trois semaines, vous devrez commencer à me dire de quelle plante vous avez hérité : vous aurez droit à trois erreurs seulement. » Elle les regarda alors prendre un pot et sortir de sa classe petit à petit, le sourire aux lèvres...

25 pts pour les verts
23 pt pour les rouges




♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eireann Callaghan
Poulpe d'Or du plus beau fessier
Messages : 7268 Crédits : © mind dreamer
Age du personnage : 27 ans
Ascendance : Sorcier basique
Emploi/Etude : Professeur de SCM à l'Institut - Congé forcé
Faction : Ordre du Phénix
Maison : Poufsouffle


Rapeltout
Patronus : Harpie Féroce
Epouvantard : Un Filet du Diable
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 9 Juil 2012 - 10:58

COURS TERMINÉ

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


On the falling shoals, i wonder why me ?
On my way to the falls, i hope you see
We are heading to the wall even if you are sorry,
While i sing oh
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Cours de Botanique #1 ♦ 7ème année
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs :: Serres