Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers.



 



Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers.
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs :: Forêt interdite
Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 16 Nov 2011 - 15:51


Mission solo
« Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. »

Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 16 Nov 2011 - 15:57


    Elle avait reçut sa lettre. Enfin sa lettre. Une nouvelle lettre. Une mission. Cette fois-ci c’était différent. Ce n’était pas sa belle-mère qui lui écrivait. Non, son beau-père. En même temps, cela ne l’étonnait que moyennement vu que Mrs Kark-Salamander était officiellement portée disparue. Cela la rongeait. Elle sentait que Robin n’allait pas bien. Elle avait aussi remarqué que Logan n’était pas dans ses petits souliers. Elle n’arrivait pas imaginer toute la souffrance qu’ils devaient avoir, toute la colère vis-à-vis de leur oncle. Mais Cléia-Nora savait pour avoir sentit la souffrance de sa mère, que perdre une personne chère, même temporairement était une chose très difficile, voir insurmontable. Pour eux deux, elle était prête à faire tout ce que Mr. Salamander lui demanderait. S’il pensait qu’une alliance avec les centaures leurs permettraient de retrouver sa femme, elle le ferait, quelque soit les risques qu’elle encourait.

    Nous étions samedi, début Novembre. Cléia-Nora se tenait dans la salle commune, effectuant un travail de métamorphose, demande par Mrs Dewly. Tout en écrivant sur son parchemin, elle réfléchissait à la façon de présenter le problème aux centaures. Ils étaient susceptibles et fières. Elle le savait et Caius l’avait prévenu dans sa lettre. Malheureusement, elle-même était impulsive et tête brûlée, elle parlait avant de réfléchir. La dernière fois, Mr. Autumns avait tempéré sa fougue en prenant pour la majeure partie du temps la parole. Cette fois-ci…elle était seule et ne pourrait compter que sur la petite étincelle d’intelligence qui vrillait parfois dans son cerveau d’insoumise.

    La journée touchait à sa fin. Elle avait terminé son travail et n’avait nullement été dérangée pendant ce laps de temps. Elle commençait à sentir une fatigue intellectuelle qui la poussait généralement à se balader dans la propriété du château. Rangeant ses affaires, elle remonta dans son dortoir et rangea le tout. Elle en profita pour se changer. Troquant sa robe de sorcière par des vêtements plus souples, légèrement plus chaud et qu’elle ne regrettait pas trop s’ils venaient à être abîmés. Elle enfila sa cape, avec l’écusson de sa maison et son écharpe. Elle ne devait pas laisser penser aux autres qu’elle tramait quelque chose. Sortant des chambres, elle descendit rapidement l’escalier et se retrouva face à Robin. « Tiens ? Tu t’en vas ? » Elle rougit légèrement et détourna le regard. « Oui, je vais faire un petit tour, j’ai bien bossé, j’ai besoin de distraction. » Elle ne pouvait lui en parler. Elle ne voulait pas qu’il l’accompagne, cependant, elle n’était pas certaine que si elle lui en parlait il ne la laisserait pas tranquille. Hors Mr. Salamander lui avait demandé de prendre soin de ses fils s’ils l’accompagnaient. Mais elle savait qu’elle ne pourrait protéger une autre personne ne pouvant se protégé elle-même. « Hé bien je vais t’accompagner te balader alors. » Oups, elle avait oublié qu’elle sortait désormais avec le nouveau préfet en chef…et que son frère était l’autre préfet en chef. Décidément Cléia-Nora n’avait vraiment pas de chance, elle était cernée de partout, Logan, Robin, Ashley, Icare, le quidditch, Drew…Elle n’avait vraiment pas de bol cette année. Ne pouvant refuser la présence de son petit ami, elle hocha la tête et haussa les épaules. « Au moins si on dépasse l’heure je ne risque pas grand-chose. »

    Sortant de la salle commune, ils traversèrent les couloirs et se retrouvèrent dehors, au bord du lac. Ils étaient assis et la lumière commençait à décliner. Robin remarqua ses habits. « Tu fais quelque chose de particulier ce soir ? » Elle le regarda droit dans les yeux. « Heu… » Elle ne pouvait décemment pas mentir. Elle avait trop menti. « Ton père…veux que j’aille discuter avec des alliés potentiels. » Elle détournait le regard et le plongea dans l’immensité noire du lac. « Ah… » Il fit une pause avant de reprendre la parole. « Qui ? » Cléia se dandina un instant, sa position était très inconfortable. Elle n’eut cependant pas le choix, elle devait lui répondre, elle lui avait juré de ne plus lui mentir. « Les centaures. » Elle se leva ensuite et le vit faire de même. « J’ai besoin que tu assure mes arrières. C’est pour le bien de la faction. On arrivera peut être a quelque chose de bon au final, avec eux je veux dire. » Il la regarda, son regard c’était fait plus dur, plus froid.


Dé : Robin accepte-t-il ?
Spoiler:
 


Dernière édition par Cléia-Nora O'Ryan le Mer 16 Nov 2011 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 16 Nov 2011 - 15:57

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 16 Nov 2011 - 16:42

    « Non. » Sa réponse était claire et nette. Il refusait catégoriquement de protéger Cléia-Nora. Elle fronça les sourcils. Elle était fâchée, son visage en témoignait. Il y avait des rides au niveau du front, sa bouche était pincée. Mais le visage de Robin n’exprimait pas autre chose. « Je t’accompagne, un point, c’est tout. » La jeune fille n’avait vraiment pas le choix. Malheureusement pour elle. Elle allait devoir se le coltiner pour la mission. Elle soupira et le prit par la main. « Viens, allons y. » Ils prirent le chemin de la forêt interdite. Mais alors qu’ils y étaient presque, ils entendirent des pas et quelqu’un héla Robin. Cléia se cacha donc derrière un buisson. Robin se dirigea vers la source et tous les deux commencèrent à discuter.


Dé : Cléia peut-elle en profiter pour s’en aller ?
Spoiler:
 

    Elle fini par sortir de sa cachette. D’un côté elle était un peu triste de faire la route seule, mais d’un autre elle était contente, elle ne risquait pas de le perdre ainsi. Elle s’enfonça dans la forêt, lançant un petit lumos, qui attirerait inévitablement les créatures vers elle, mais qui lui permettra de ne pas se casser la figure à chaque pas. Prudemment mais rapidement elle avançait. Elle croisa des oiseaux dérangés par la lumière de sa baguette et ils faisaient un boucan de tous les diables. Puis elle entendit un grand bruit. Elle se figea et murmura le sortilège pour éteindre sa baguette. Le bruit s’approchait. Prise de panique, la jeune fille prit se jambes à son cou et commença à s’enfoncer dans la forêt. Elle ne voyait rien du tout, en revanche elle sentait parfaitement les branches bases la fouetter, s’accrocher à ses vêtements. Son visage était griffé de toute part. Elle finit par sentir le sang couler le long de sa joue, ou alors, c’était ses larmes. Non pas des larmes de tristesses ou de douleur, non le froid ambiant était cinglant et ses yeux pleuraient à cause de cela. Brouillant par la même occasion le peu de vision qu’elle avait et elle s’étala de tout son long sur le sol feuillu, après qu’elle se soit prit les pieds dans un tronc, une racine ou n’importe quoi d’assez gros au niveau du sol qui n’avait – en temps normal – rien à faire ici. Le bruit c’était arrêter.


Dé : Ce qui la suivait lui veut-il du mal ou non ?
Spoiler:
 

    Elle entendait un souffle derrière elle. Tout doucement elle se retourna et leva les yeux. Elle vit un visage penché non loin du sien. « Petite humaine, tu tiens enfin ta promesse. » Elle ouvrit de grands yeux. « Hein quoi ? Se passe quoi là… » Ses pensées se bousculaient méchamment dans sa tête. Et puis quelque chose fit tilt. Il aura fallut le temps. C’était le centaure intrépide qui avait faillit lui faire sa fête la dernière fois qu’elle était venue dans la forêt, ça n’annonçait absolument rien de bon. Elle déglutit difficilement et tenta de prendre la parole. « Heu…ravie que vous vous souveniez de moi. » Elle ne voyait pas vraiment quoi dire, si ce n’est qu’elle n’était vraiment pas dans une position des plus confortables. « Puis-je me relever ? » Le centaure recula et elle put se relever. Elle tenta d’ôter les feuilles qui étaient collées sur elle, mais elle les sentait toutes poisseuses. Elle fit une grimace.

    « Vous ne m’avez pas facilité les choses sorcière O’Ryan. » Elle ouvrit de grand yeux, c’était donc lui qui la pourchassait, bah ce n’était pas gentil gentil tout ça. « Mais je dois dire que vous êtes une rapide et que vous m’avez bien amusé. Heureusement que vous êtes tombée. Vous auriez fini parmi la tribu à ce rythme là. » Là, elle ouvrit grand la bouche. Et elle ne put retenir ses propos. « Comment ? Ça vous a amusé ? J’étais morte de trouille ! » Oui, elle s’énervait, oui elle commençait à limite insulter le centaure, non elle ne s’en rendait pas compte, pas tout de suite du moins. Elle le comprit en voyant le visage du centaure devenir plus fermé. « Oh mince je suis désolée…je ne voulais pas…je…je…je dis des choses sans réfléchir…je m’excuse. » Elle baissa la tête, qu’elle cruche !


Dernière édition par Cléia-Nora O'Ryan le Mer 16 Nov 2011 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 16 Nov 2011 - 16:42

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsoui1 Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Ven 18 Nov 2011 - 17:12

    Le centaure était un peu moins amical, mais sans doute due à son jeune âge – bah oui, il n’avait physiquement pas l’air aussi vieux que le reste du troupeau – il sembla passer l’éponge, du moins, c’est ce qu’elle s’imagina. Il changea de sujet. « Voilà plusieurs lunes que je vous ai attendue. Vous n’avez pas manqué à votre parole en tout cas, je vous en remercie. » Il la remerciait ? Elle était sur le cul…oui encore. Enfin pas au sens propre, elle avait assez tâté du sol pour la soirée, c’était en tout cas ce qu’elle pensait. « Pourquoi ne vouliez vous pas que j’atteigne votre tribu ? » Elle n’allait peut être pas avoué qu’elle avait oublié qu’elle devait le revoir lui et qu’elle était venue voir les sages de son peuple. Le centaure fit quelques pas et posa son arrière train – ou son postérieur, ou son cul, bref ce qui lui sert de derrière – sur une petite couche de mousse par terre. Cléia-Nora s’approcha et fit de même, dans les feuilles cependant, la mousse étant complètement prise par son grand corps de cheval. Et puis cela ne la dérangeait pas des masses vu qu’elle avait déjà fait la rencontre de quelques feuilles il n’y avait pas cinq minutes. « Mon peuple ne voit pas d’un très bon œil les sorciers, vous le savez. » Il y avait autre chose, elle le sentait, mais il ne voulait vraisemblablement pas le lui dire.

    Elle réfléchissait, elle ne pouvait pas parler avec lui pour cette demande hors norme, non il fallait qu’elle parle aux autres, mais peut être qu’elle devrait le convaincre avant toute chose. Elle se souvint alors d’une créature qui lui ferait peut être confiance. « Quand nous nous étions vu la dernière fois dans votre forêt, il y avait un centaure qui avait prit la parole, votre chef, peut être qu’il acceptera de me parler, il n’avait pas l’air réjouit que mon ami et moi soyons dans votre foret, mais il m’avait demandé de revenir, qu’en pensez-vous ? » Oui, elle le vouvoyait, après tout ils étaient fort susceptibles...mais elle avait besoin de leur accord et de toute manière, d’un simple coup de sabot il pouvait la tuer, donc autant marquer le respect non ? Le visage de son interlocuteur se fit plus fermé. Il leva la tête vers les étoiles et parla d’une voix monocorde. « Je crains que là ou il se trouve il ne puisse désormais vous parler. » Mort ! Ce fut une évidence pour la jeune fille. Il regardait les étoiles, sa voix était étrangement…triste ? Peut être bien. La jeune fille secoua la tête, c’était peine perdue, si lui avait approuvé le fait qu’elle revienne, pas sur que les autres le veuille également.

    « Il y a donc un nouveau chef au sein de votre troupeau… » C’était plus une constatation qu’une question, mais il approuva de la tête. La jeune fille se sentait coincée, elle ne pouvait plus faire grand-chose maintenant, si ce n’est tenter le tout pour le tout. Parler au nouveau chef. « Si je me présente auprès de votre tribu, acceptera-t-il de me parler ? De m’écouter ? » Les yeux d’un bleu profond de Styphélus – elle s’était souvenue de son nom compliquer ! Un miracle. – la fixait, sans méchanceté, mais peut être avec un brin d’interrogation. Il devait se dire que la jeune fille était folle à lier, mais si sa volonté était de mourir… « Je peux vous y conduire, il vous écoutera…peut être et il vous parlera très certainement. » Bon c’était déjà ça, s’il lui parlerait, il accepterait de se tenir face à elle et si…il monopolisait la parole, elle n’avait qu’a le couper, voila tout ! Bon il n’était pas certain qu’elle en ressorte vivante mais bon, on ne peut pas tout avoir non plus n’est-ce pas ? « Très bien ! Allons donc le voir ! Votre défunt chef voulait qu’on puisse créer une alliance si possible entre nos peuple, il y croyait, alors pourquoi le nouveau le ferait-il pas pareil n’est-ce pas ? » Elle s’était peut être un peu emportée, le centaure en face d’elle ne semblait vraiment pas du même avis qu’elle. Il s’était tout de même levé et attendait que la jeune fille face de même. Sa queue fouettait furieusement l’air, il semblait mal à l’aise.

    Elle se leva et accompagna Styphélus sur le chemin, elle toucha ses cheveux d’une main et commença à entortiller une mèche autour d’un doigt. Elle était nerveuse. Qui ne le serait pas après une annonce pareille. Il finit par s’arrêter. Arrivait en face d’eux une silhouette de centaure et des ombres derrière. Styphélus et Cléia-Nora étaient arrêtés dans une clairière. La lune éclairait doucement ces quelques créatures qui ne dormaient pas. Baguette rangée dans son jeans, elle ne se présentait pas comme menaçante pour le troupeau. Sous la lumière bleutée de la lune, la Gryffondor pouvait apercevoir un centaure en tête, surement le chef et une dizaine d’autres le suivait. Aucun n’avait l’air aussi sympathique que celui qui se tenait à ses côtés. Elle espérait qu’il ne se ferait pas bannir de son clan, il n’avait vraiment rien fait pour ça. Elle regarda donc le centaure de tête, observer son ennemi pour trouver ses points faible et pouvoir les exploiter afin de le battre. Si c’était vrai lors d’un match de quidditch, elle n’était pas certaine que ça tienne pour ces créatures majestueuses qui étaient bien plus grandes qu’elle. Il était grand, il était musclé, ça se voyait grandement, ses pectoraux et les muscles sous sa robe luisaient sous les rayons lunaires. Sa chevelure avait la même couleur que son pelage. Un brun claire, parsemé de mèches blanches. Il avait l’air un chouillat plus vieux que le voisin de la jeune fille, qui tirait sur une robe blanche des cheveux blond claire presque blanc et des yeux d’un bleu limpide. Elle déglutit difficilement, il n’avait vraiment pas l’air commode. Sa peau témoignait de nombreux combats et ses yeux…ils étaient tellement foncés, tellement sévères, elle comprenait ce qu’avait voulu dire Styphélus, il n’avait vraiment pas l’air d’apprécier les sorciers.

    Il fallait qu’elle prenne la parole, elle déglutit difficilement et ouvrit la bouche. Qu’elle referma bien rapidement quand elle se fit coiffer au poteau par le centaure. « Pourquoi amène tu une humaine ? Tu sais très bien qu’ils n’ont rien à faire ici ! » Gloup ! Décidément… « Elle voulait te parler Hélops. » Il se décala légèrement, peut être pour montrer qu’il n’avait rien à faire avec elle, ou alors…pour une raison quelconque. Cléia rouvrit encore la bouche, bien décidée à raconter ce qu’elle avait à dire.


Dé : Hélops la laisse-t-il parler ?
Spoiler:
 


Dernière édition par Cléia-Nora O'Ryan le Ven 18 Nov 2011 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Ven 18 Nov 2011 - 17:12

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsoui1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Ven 18 Nov 2011 - 17:46

    « Je me nome Cléia-Nora O’Ryan. » Elle se pencha légèrement en avant, afin de montrer sa soumission, même si elle n’y croyait pas un instant. « Je sais que vous ne nous appréciez pas. Cependant votre prédécesseur pensait qu’une alliance entre nos deux peuple pouvait être possible… » Elle fut coupée. Zut elle n’avait pet être pas commencer par ce qu’il fallait. Il semblait rugir. Un cheval ça rugissait ? Elle en était toute étonnée, elle ne savait pas qu’ils avaient du sang de félin dans les veines ! « JAMAIS !! » Un cri ? Peut être bien, un rugissement ? Surement. Elle entendit beaucoup de bruit dans la forêt. Elle fit un pas en arrière, puis un second. Elle avait l’habitude d’entendre des cris, après tout avec quatre enfants il y en avait pas mal dans la maison O’Ryan, mais…mais des cris de cette ampleur…non, décidément les centaures étaient vraiment dangereux.

    Il avait fait un pas en avant. Cléia était figée, elle avait un petit peu peur…beaucoup pour être sincère. Elle était courageuse, ça oui, mais elle commençait à douter de pouvoir les convaincre. Elle ferma les yeux un instant et se redressa. « Vous ne nous aimez pas, c’est une chose. Mais si nous, nous nous entretuons, vous ne pourrez pas survivre longtemps non plus. Vous êtes peut être très fort pour vous cacher et vivre en secret, mais si les ombrent prennent le pouvoir sur toute l’Angleterre, ils vous traqueront, vous et toutes les autres créatures dont ils jugeront qu’ils n’ont pas à exister. » Elle fit un pause pour respirer, elle était surprise d’avoir put raconter tout ça.


Dé : Les centaures la laissent-ils continuer ?
Spoiler:
 

    Elle avait pensé trop vite. Deux centaures, de grand baraqués étaient entrain de galoper et d’arriver vers elle. Tous les deux lui saisirent un bras chacun, si bien qu’elle ne touchait que de la pointe des pieds le sol. Peut être qu’elle grandirait un petit peu à la fin de cette mission, qui sait. Hélops s’avança, il était majestueux, il n’y avait rien à redire à ce sujet. Une question traversa l’esprit de la jeune fille. L’ancien chef était-il mort de vieillesse ou avait-il été tué par ce jeune centaure ? Question qui resterait surement sans réponse. « Vous êtes insolente ! » Toute à ses pensées, elle n’avait pas remarqué qu’il était si près d’elle. C’était un petit peu…flippant. « Vous osez nous asséner des propos de destruction. Hors, nous voyons l’avenir, nous avons vu notre avenir, nous ne périrons pas ! » Il semblait vouloir ajouter quelque chose, mais Cléia-Nora tenta quelque chose. « Non. » Ce simple mot eut le mérite de faire fermer la bouche du centaure, hors il n’était pas très chaleureux, son regarde n’annonçait rien de bon. « Je suis réaliste. » Il ouvrit la bouche pour parler et elle tenta cette fois le tout pour le tout. « S’il vous plait laissez moi parler, vous ferez ce que vous voudrez de moi après. » Elle attendait un signe de sa part pour savoir s’il accepterait ou non.


Dé : Accepte-t-il de la laisser parler ?
Spoiler:
 

    Il fit un vague geste de la tête qu’elle interpréta comme un oui. « Je ne dis pas que vous mentez ou que vous avez mal lu l’avenir, je n’oserais jamais vous insulter. » Indirectement elle le faisait, mais elle n’en avait pas conscience. « Peut être que votre peuple ne périra pas, mais il y aura peut être beaucoup de morts, et ça je ne vous le souhaite pas. » Elle cherchait les bons propos à tenir. « Actuellement un groupe de sorciers ont prit le pouvoir sur une partie de notre monde. Ils gèrent notre politique. Malheureusement ce n’est bon pour personne. Ni pour vous, ni pour nous. Mon chef…il souhaiterait savoir si une alliance entre votre peuple et mon chef qui essaie de faire en sorte que le monde des sorciers convienne à tout le monde. Et donc autant aux sorciers qu’a vous. » Elle baissa la tête et fit une grimace, elle commença à avoir vraiment mal aux épaules.

    Hélops faisait les deux cents pas…il avait deux paires de pattes donc…bref il semblait passablement nerveux. La jeune fille aurait bien demandé si elle pouvait retrouver l’usage de ses bras, mais elle n’osait pas, elle n’osait plus rien. Elle savait qu’elle avait tenté le diable et que maintenant…elle ne pourrait plus être maîtresse de rien.


Spoiler:
 


Dernière édition par Cléia-Nora O'Ryan le Ven 18 Nov 2011 - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Ven 18 Nov 2011 - 17:46

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Ven 18 Nov 2011 - 18:00

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsoui1
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 23 Nov 2011 - 14:15

    Elle le regardait faire des aller et retours. Et puis elle se repassa ce qu’elle venait de dire. Elle avait vraiment raconté n’importe quoi ! Elle doutait fortement qu’il ait comprit ce qu’elle voulait dire. Elle doutait qu’il accepte, bref elle doutait d’elle et elle commençait à avoir vraiment peur pour sa vie. Le centaure c’était arrêter face à elle. Ces yeux…ils n’exprimaient aucune sympathie. Il fit un signe à un de ses hommes, qui lui apporta une arme. Elle ouvrit de grands yeux et commença à se débattre. « Non ! Non ! » Elle s’agitait autant qu’elle le pouvait, elle sentait un de ses bras glisser dans l’étreinte de son gardien. Cependant le centaure resserra sa prise, elle ne pouvait plus bouger. Le centaure ne semblait avoir aucune pitié, rien ne laissait transparaitre dans ses yeux un quelconque signe qui laisserait supposer qu’il changerait d’avis.

    « Vous défendez votre clan sorcière, mais vos propos ne sont pas cohérents. » Il se rapprocha d’elle, plongeant ses yeux dans ceux de la sorcière, sa tête toute proche de la jeune fille, elle sentait son souffle, elle était morte de peur, mais en partie excitée, elle ne revivra jamais un instant comme celui-ci. Il recula, leva son arme, elle ferma les yeux. « Hélops ! » C’était un cri, elle ouvrit les yeux, toute étonnée. « On ne tue pas les poulains Hélops. » C’était Styphélus, il c’était avancé. Il fallait dire qu’il n’avait pas tort, mais elle n’allait pas le dire. « Styphélus, tu n’as pas à t’interposer… » « Il a raison Hélops, on ne touche pas aux poulains. » Un autre centaure venait de prendre la parole, suivit par d’autres. Le grand centaure, chef du troupeau reculait, il semblait déranger. Peut être par le fait que ces sous fifres n’acceptaient pas ses actes.


Dé : Accepte-t-il les propos des autres centaures ?
Spoiler:
 

    Par chance il avait commencé à reculer, elle ne savait pas quoi penser. Mais très rapidement il arriva devant elle et la frappa d’un de ses sabots. Le coup la toucha à l’épaule, elle plia les jambes sous le coup, les deux centaures qui la tenaient la lâchèrent et elle s’écroula sur le sol. Ses yeux pleuraient, elle avait terriblement mal, la douleur était un peu comparable à une chute de un mètre d’un balais lancé à pleine vitesse. « Sorcière, je ne veux plus vous revoir dans cette forêt. Votre présence est dégradante. Si vous revenez et que vous n’êtes plus un poulain, soyez assurée que je vous tuerais. » Cléia-Nora recula, elle était sur les fesses, à terre et prenait de la distance, elle ne voulait plus être à portée de ses sabots. Elle buta contre un tronc. Elle se releva doucement, ne quittant pas le fameux Hélops des yeux. « Je... je…je ne reviendrais plus. » Elle touchait le bois, comme pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas, comme s’il pouvait lui apporter un réconfort quelconque. « J’aimerais juste savoir quoi dire à mon chef…s’il vous plait. » Elle tremblait, elle était terrorisée.


Dé : Quel est la réponse du centaure.
Spoiler:
 

    Ces yeux, ils auraient pu lancer des éclaires. « JAMAIS !!! » Bien…voila qui était clair et net. Tous les centaures se retirèrent, même le jeune centaure blanc qu’elle avait croisé au début de sa balade dans la forêt, Styphélus, elle savait qu’elle ne le reverrait jamais plus. Hélops était le dernier à s’en aller. Sa queue fouettait méchamment l’air, il dressa sa tête et finalement s’en alla au galop. La jeune fille retrouva rapidement le sol, ses jambes tremblaient elle n’arrivait plus tenir debout. Cependant…elle avait encore du chemin à faire.

    Un bon moment plus tard, elle se mit en route, elle avançait doucement, dans le noir. Elle avait sa baguette à la main, mais n’avait pas lancé un lumos, elle avait bien trop peur de croiser des animaux, elle ne pourrait jamais se défendre contre eux. Après de nombreuses chutes, de nombreuses rencontres de branches plus ou moins basses, elle finit par voir la lune, elle voyait aussi le château, elle était enfin chez elle. Elle se dépêcha de prendre la direction du château, elle devait faire vite, elle devait être prudente et ne pas croiser de préfets ou de professeurs, elle aurait de gros problèmes autrement. La lune était haute, mais elle n’était pas pleine, elle n’éclairait pas énormément le chemin, ni la jeune fille.

    Dans le hall, à la lumière des torches, elle vit ses habits. Son uniforme était souillé, sa cape était ensanglantée, on aurait pu croire qu’elle avait égorgé une grosse bête cette nuit. Cléia rasa les murs, s’arrêtant quand elle entendait du bruit, tentait de fuir les fantômes, mais elle ne put échapper au tableau protégeant sa salle commune. « Jeune fille, votre tenue est dégoutante ! Vous feriez bien de vous laver rapidement ou de passer à l’infirmerie. » Après un bon sermon, elle put entrer et se dirigea immédiatement dans son dortoir. Elle n’avait pas vu Robin, sans doute qu’il devait faire sa ronde dans le château. Elle jeta ses habits en tas au sol, se mit en pyjama après avoir tenter de panser grossièrement ses quelques blessures. La nuit porte conseil, elle réfléchirait à quoi faire demain matin, elle écrirait aussi la lettre pour Mr Salamander et il faudrait qu’elle trouve quoi dire à Mrs Newton et Robin. Enfin elle s’endormit.


Dernière édition par Cléia-Nora O'Ryan le Mer 23 Nov 2011 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Filet du Diable
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté Mer 23 Nov 2011 - 14:15

Le membre 'Cléia-Nora O'Ryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :
Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsoui1 Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Dsnon1

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers. Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers.
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Poudlard :: Hors des murs :: Forêt interdite