Viens, j'ai des Dragibus! (PV - Ethan)



 



Viens, j'ai des Dragibus! (PV - Ethan)
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs
avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mer 27 Juil 2011 - 14:36


Ethan McGann
Norine Peters






Elle avait besoin de le voir.
Les vacances arrivaient, une année s’était écoulée.
Et en un an, il s’en était passé des choses. A Poudlard, elle avait rencontré des gens sympas comme des élèves minables. A l’Ordre, elle avait commencé à s’investir un peu, rencontrant les membres, tous aussi gentils les uns des autres.
Mais celui dont elle était le plus fan, celui qu’elle souhaitait voir aujourd’hui et genre tout de suite maintenant, c’était bien Ethan.
Son Bisounours à elle, elle s’y était vraiment attachée. Elle aimait discuter avec lui, aimait se confier à lui. Non pas qu’elle en avait besoin aujourd’hui, mais elle voulait passer du temps avec lui. Après tout, au fond de son petit cœur rose et tendre qui battait doucement au fin fond de sa poitrine, la jeune fille le considérait bien comme son grand frère.
Elle avait toujours voulu avoir des frères et sœurs. Ses parents n’avaient jamais pu lui en offrir. Elle avait toujours eu besoin d’un grand frère, une grande sœur. Et Ethan était là. Oui, il remplaçait ce grand frère qu’elle n’avait jamais eu. Et de ce fait, c’était souvent qu’elle cherchait à passer du temps avec lui.
La veille, elle avait envoyé une lettre au jeune homme.


Spoiler:
 

[i]Il commençait à faire chaud dans le pays. Le repas était fini, la vaisselle aussi et la jeune se retrouvait donc avec du temps libre. Elle se hâta donc et finit par se retrouver dans la boutique de sa mère, grâce à l’immense cheminée qui y trônait.


Coucou Maman ! Han t’as reçu les dernières Dragées !

Telle une enfant devant un trésor, elle se précipita dessus et les observa une à une. Les Dragées étaient étalées sur le comptoir de sa mère. Cette dernière regardait sa fille avec un tendre sourire aux lèvres et se déplaça finalement vers elle.

Oui, moi aussi je suis contente de te voir No’. Comment tu vas ? Qu’est-ce que tu fais là ?

La jeune décrocha son regard des Dragées, après en avoir pris une dans sa main pour prendre sa mère dans ses bras. Elle l’aimait énormément. Il y avait un lien fort entre les deux femmes et elles pouvaient passer énormément de temps seules, ensemble, sans qu’il y ait un mot de travers.

Je vais voir Ethan. On s’est donné rendez-vous devant la boutique. Tiens, prends cette Dragée.

Elle tendit la Dragée à sa mère. Elle avait une couleur grise turquoise, peu ragoutante. C’était souvent que, lorsque la demoiselle débarquait dans la boutique de sa mère, les deux femmes mangeaient des sucreries ensemble. Ange récupéra la Dragée, la regarda d’un œil méfiant avant de lancer un regard désespéré à sa fille. Ses paupières se fermèrent et la Dragée finit dans sa bouche. Une jolie grimace vint s’afficher sur son visage tendre.

On dirait… un rat…

No’ laissa un sourire s’afficher sur ses lèvres avant de se tourner de nouveau vers les friandises afin de s’en prendre une pour elle. Elle allait attraper une Dragée d’une jolie couleur verte qu’elle espérait être à la pomme lorsque sa mère lui posa sur la main une Dragée noire avec des reflets oranges. La jeune cracmole lança un regard peu convaincu vers sa mère avant de porter la Dragée à sa bouche.

Charbon…

La jeune contourna le comptoir pour s’attraper un verre et se le remplir d’eau.

C’pas cool, maman ! L’autre avait l’air meilleur…

Je vois pas pourquoi moi j’aurai droit à un dégueulasse et toi pas. Chacun son tour jeune fille !

La jeune tira la langue à sa mère avant de prendre congé.
Après tout, elle n’était pas venue pour manger des bonbons avec Ange mais bien pour passer du temps avec Ethan. Bien évidemment, avant de sortir de la boutique, la jeune récupéra des friandises moldues, appelées Dragibus. Ces petits bonbons ronds et pleins de couleurs pouvaient bien faire penser aux Dragées sauf qu’ils avaient tous le même goût, à savoir purement chimique.

Elle sortit de la boutique et se dirigea vers un petit banc du coin. Assises, jambes croisées, avec son petit sac plein de Dragibus, elle observait les sorciers qui circulaient dans Pré-au-Lard. Ils portaient tous la cape et on pouvait apercevoir leur baguette en ressortir. Certains avaient la tête haute, elle en déduit qu’ils étaient sangs-purs. D’autres semblaient profiter du beau temps et des boutiques ouvertes. Il n’y avait pas encore beaucoup d’enfants dans les rues, les cours n’étant pas encore tout à fait finis.
Dans le ciel, on pouvait apercevoir des hiboux, des chouettes voler, par-ci par-là. On aurait dit une autoroute encombrée. Les oiseaux volaient, certains hululaient, d’autres, pas très habiles, se prenaient les autres circulants.

La jeune allait attaquer les Dragibus jaunes (elle avait déjà fini les rouges) lorsqu’elle reconnut la silhouette d’Ethan. Restant assise, elle reposa le sac sur ses genoux et laissa un sourire s’afficher sur ses lèvres.


Et coucou toi ! Ca te dit un petit Dragibus ?

Elle tendit le sac au jeune homme. Elle se sentirait moins seule à avaler des sucreries.



Dernière édition par Norine Peters le Lun 8 Aoû 2011 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 1 Aoû 2011 - 21:25

Flap, flap. Flop.

Sur ces trois sons, Ethan se releva de sous le bureau où il se trouvait à peine une minute plus tôt, dans l’espoir de rattraper une feuille perdue, et vit le hibou lui apporter une lettre. C’était singulier…Ce n’était pas un hibou du ministère, il supposait donc que c’était une de ses connaissances personnelles qui lui envoyait ce courrier. Quant au qui précis, il ne pourra le savoir qu’en ouvrant la lettre ; mais son esprits hyperactif ne pouvait s’empêcher de passer en revue toutes les possibilités. Ca ne pouvait pas être quelqu’un du ministère. Ca pouvait être Leo. Pourvu que ça ne soit pas lui ; fondamentalement il n’avait rien contre le serveur. Au contraire pourrait-on dire. Seulement ça le perturbait suffisamment comme ça, pas la peine de rajouter de la correspondance dans le mix. Enfin, cette hypothèse semblait assez peu probable mais on ne savait jamais de quoi demain serait fait après tout…Ensuite venait l’idée que ses parents voudrait des nouvelles. C’est vrai qu’il les avait légèrement délaissés ces derniers temps. Ou bien peut-être le chef de l’Ordre ? Qui sait ? Prenant l’enveloppe, il l’ouvrit rapidement et parcouru en moins d’une minute la lettre. Il sourit. Norine. C’est vrai que sur le moment il n’y avait pas pensé, honte à lui. Elle aurait dû être la deuxième (après ses parents) à qui Ethan aurait dû penser en cherchant à deviner l’expéditeur de la lettre.

La jeune cracmol lui proposait de la retrouver à Pré-au-Lard pour passer un peu de temps avec elle. Oh, pourquoi pas ? Ca faisait un petit bout de temps qu’ils ne s’étaient pas vus et Ethan était de repose le lendemain en question. Qui a dit que la vie arrangeait toujours mal les choses ? Rangeant la lettre dans sa poche de veste, l’écossais continua sa journée tranquillement.

Le lendemain Ethan se leva de bonne humeur. Au moins il ne passerait pas sa journée à ne rien faire, comme le flemmard qu’il pouvait parfois être lorsqu’il avait un jour de repos. Il prit tout de même son temps pour se préparer et aller à Pré-au-Lard. Il aurait pu transplaner, comme la plupart des sorciers habitant Londres le faisait, mais non, il avait préféré y aller en poudre de cheminette. C’était plus folklorique certes, mais ça lui plaisait. Arrivé à destination, il prit soin de ranger dans sa poche intérieure sa baguette magique. C’était peut-être idiot, mais il voyait cet acte comme une marque de respect envers la jeune fille. Elle n’avait pas été dotée de pouvoirs, comme ses parents ; Ethan pouvait très bien imaginer ce que ça faisait de ses sentir étranger au sein même de se propre communauté. Alors il s’était promis de ne jamais utiliser sa baguette magique sauf en cas d’extrême nécessité.

Approchant du point de rendez-vous, à savoir la boutique de la mère de la jeune femme, Ethan afficha lui aussi son sourire de marque, le sourire du bisounours. Haussant un sourcil curieux à la proposition de la jeune femme, il se pencha pour mieux observer le contenu du sachet puis en piocha un, tombant sur un noir. Il espérait que ce n’était pas comme les dragées surprises…Le goûtant finalement, Ethan fut agréablement surpris et s’assit (enfin) à coté de Norine.

"C’est super comme bonbons. Faut que j’en trouve un peu pour le bureau, ça les changera un peu. Et sinon, quoi de neuf dans ton monde Norine ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 8 Aoû 2011 - 12:41

[HJ : Désolée pour le temps de réponse...]



Et un jaune.
Et un noir.
Et un autre jaune.
Tiens un vert !

No’ mangeait les Dragibus un par un, cherchant à détecter un minimum de goût. Lorsqu’elle était au collège avec les autres moldus (ben oui, elle s’était retrouvée avec eux pendant un temps), beaucoup d’entre eux disaient préférer les noirs. Et elle avait beau leur soutenir qu’ils avaient tous le même goût, qu’ils étaient tous semblables, la grosse majorité la prenait pour une folle et la contredisait. C’était souvent que, du coup, elle rêvait de leur amener des Dragée. Histoire de leur montrer que leurs bonbons à eux n’avaient vraiment strictement aucun goût et donc, n’étaient strictement pas intéressants à manger.
Ça n’empêchait pas pour autant la jeune fille à se les enfiler un par un, ces Dragibus.

Lorsqu’Ethan apparut au bout de la rue, lorsqu’elle le vit s’approcher doucement d’elle, en mode gros bisounours, tout comme elle l’adorait, elle venait de placer un Dragibus rouge au fond de sa gorge. Le problème fut qu’elle était tellement contente de le voir qu’elle avala la petite boule de travers.
Conséquence ?
Et ben oui, elle se mit à tousser comme une grosse imbécile…
Norine dans toute sa splendeur !

Heureusement pour elle, comme toute bonne fille qui se respecte, elle avait un sac à main avec elle. Et bien sûr, on y trouvait de tout dans ce petit sac à main : porte-monnaie, livres, crème pour mains sèches, stylo, bout de papier, mouchoirs, mascara, petit miroir de poche, médicaments en tout genre, pommade… Et même qu’une bouteille d’eau y trônait !
La demoiselle l’attrapa et en but quelques gorgées alors que son ami s’installa près d’elle.
L’eau lui coulait le long de la gorge, descendant lentement, avec douceur dans son œsophage pour atterrir dans son petit estomac.
No’ aimait l’eau. Bien sûr, elle appréciait énormément bien d’autres boissons, sorcières que moldues d’ailleurs, mais l’eau avait un petit goût qui restait longtemps en bouche. Généralement, les gens ne parvenaient pas à apprécier l’eau à sa juste valeur. Comme quoi, ils ne savaient pas apprécier les petites choses de la vie.

Une fois l’eau écoulée, la demoiselle proposa gentiment des Dragibus à Ethan. Elle ne savait pas s’il connaissait mais ça restait des bonbons…. Et tout le monde aime les bonbons ! Enfin toute personne normale…
Ah, si, en fait, il connait !
Un sourire s’installa sur le visage de la jeune fille. Elle était contente qu’Ethan ait répondu à son invitation. Ça faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus, tellement longtemps qu’ils n’avaient pas discuté ! Fallait rattraper un peu tout ce temps perdu !


Oui ils sont pas mal. Même s’ils ont tous le même goût…

Oui ben on peut pas tout avoir : et des bonbons moldus, et des bonbons qui ont un goût différent chacun.

La question du jeune l’homme la fit légèrement sourire. « Son monde ».
Quel était ce monde dont Ethan parlait ? Celui de Poudlard avec tout ce que cachait le manoir et toutes les surprises qu’on y trouvait ou celui d’une jeune fille sans pouvoirs entourée de sorciers qui, pour la plupart, aimaient l’humilier ?
Non parce que finalement, ces deux mondes, bien que liés, étaient tout de même différents finalement. Elle adorait le monde de Poudlard alors qu’elle haïssait son statut de cracmol. Berk, rien que le nom lui faisait hérisser les poils… Heureusement qu’il y avait l’Ordre pour la soutenir.


Et bien écoute, tout se passe bien à Poudlard. Du moins pour le côté cuisine. C’est vrai qu’avec les elfes, ça va pas mal vite et il m’arrive d’être débordée… En même temps, préparer 500 couverts par repas, c’est pas très facile non plus.

On s’en fou Norine !

Elle baissa la tête vers sa poche de bonbons pendant un court silence. Elle savait bien qu’Ethan n’en avait rien à faire de ce qu’elle foutait dans la cuisine. Elle-même n’en avait rien à faire. Mais elle préférait parler de cette activité plutôt que de sa vie dans les couloirs de Poudlard.
Dire qu’elle avait passé l’année à raser les murs pour que les élèves ne la voient pas et donc ne s’en prennent pas à elle n’était pas un sujet de conversation qu’elle appréciait… Même si elle savait bien qu’Ethan serait là pour l’écouter, l’aider.

Finalement, elle releva les yeux vers le jeune homme et au moment où elle allait lui retourner la question, elle reçut, en pleine figure, du jus de citrouille.
Poussant un cri de surprise, elle resta un instant immobile avant de voir l’homme qui avait eu l’audace de lui en jeter.
Enfin l’homme… Il s’agissait plutôt d’un jeune de Poudlard… Enfin non… De quatre jeunes.
Oh ben oui, tant qu’à faire, autant que ces jeunes la suivent partout !
Les mômes riaient, celui qui semblait être le chef tenait son gobelet vide à la main.


Ca te plait le jus de citrouille la cracmole ?

Et tout content de lui, se pavanant devant ses copains, il tourna les talons.
Le problème avec le jus de citrouille, c’est que ça collait… Vraiment beaucoup..


Je les déteste… Regarde ce qu’ils ont fait à mes cheveux ! Je vais passer une heure sous la douche…

Trop grave les cheveux quoi…
La jeune attrapa un mouchoir dans son sac et commença à s’essuyer tant bien que mal son visage.
Les jeunes ? Boarf, que voulez-vous que la pauvre petite cracmole leur fasse ? Non, elle avait compris qu’elle ne pouvait rien faire contre les sorciers qui s’en prenaient à elle. Elle avait compris que le seul moyen de s’en sortir à peu près en un seul morceau, c’était de la fermer, de baisser les yeux, de se soumettre. Et généralement, elle se détestait lorsqu’elle ne répliquait pas. Mais au moins, cette fois-ci, ce n’était que les cheveux et le visage qui avaient pris…


Ca te dirait qu’on se trouve un coin un peu plus tranquille ? Pas tellement envie de recroiser d’autres jeunes Poudlardiens avec des gobelets pleins de jus de citrouille…

Pauvre No’…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 14 Aoû 2011 - 19:36

Ethan haussa les épaules. Bah, qu’ils aient tous le même goût ou pas, ça changerais quand même ses collègues. Il en connaissait certains qui refuseront catégoriquement d’en manger pour la simple et bonne raison qu’ils étaient des bonbons moldus ; mais la plupart s’en fichait bien. Tout ce qu’ils voulaient était un peu de sucre ; et qui mieux que lui pouvait leur en fournir quand ils ne pouvaient pas quitter le bureau ? Il avait toujours un paquet de bonbons sur lui et/ou dans son tiroir de bureau, prêt à l’emploi. Lui-même étant un accro aux sucreries, il était plus sage d’en avoir à portée de main.

Ethan écouta attentivement Norine. Quand ils se voyaient, le sorcier était là pour ça : l’écouter, la conseiller, en bref, agir comme le grand frère qu’elle voyait en lui comme lui voyait en elle une petite sœur qu’il n’a jamais eu. Il était là pour elle, pour lui apporter du soutien dans un monde qui ne l’acceptait pas telle qu’elle était alors que fondamentalement elle était comme eux…D’accord, elle n’avait pas pouvoirs magiques, mais et alors ? Elle était familière du monde magique, ça lui suffisait personnellement. Il prenait tout de même soin de ne pas se servir de sa baguette magique devant elle par pur respect. Elle travaillait déjà entourée de magie, il pouvait imaginer comment elle devait se sentir, même simplement en cuisine avec les elfes capables eux aussi de faire de la magie alors qu’elle ne devait compter que sur ses possibilités d’humaine. Il sentait d’ailleurs qu’elle parlait uniquement du travail pour éviter de l’inquiéter. Elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il s’inquiéterait dès qu’elle commencerait à aborder le sujet des autres élèves de Poudlard et de leur comportement envers elle. Ethan connaissait bien ce genre de chose ; il avait été victime lui aussi, mais au moins ils étaient à armes égales à l’époque ; mais entre Norine et les autres…Ca le tuait d’admettre cela mais elle ne faisait pas le poids. Il aimerait, pourtant, qu’elle puisse être fière de ce qu’elle était, mais avec le pouvoir qui était en place durant les vingt dernières années, ça ne semblait que peu, voir pas, possible. A son grand désespoir. Il allait parler quand il vit le visage de Norine disparaître momentanément derrière du jus de citrouille. Ca l’avait totalement pris par surprise, il resta immobile de surprise pendant quelques secondes. Quels abrutis vraiment. Ethan ne les quitta pas des yeux, réfléchissant à ce qu’il pourrait leur faire pour les ridiculiser un peu, jusqu’à ce que la voix de Norine ne ramène ses yeux vers elle. Il la vit avec un mouchoir et sorti le sien pour l’aider. Il essuya consciencieusement son front et ses joues, avant d’hocher la tête et de se lever, lui tendant la main avec un sourire.

"Oui, mieux vaut rester avec des gens qui ont un âge mental normal." Il eut soudain une idée et retint un sourire machiavélique "Norine, il y a une petite fontaine si tu tournes à la prochaine à gauche, vas m’attendre là-bas, je vais aller chercher d’autres mouchoirs" bonne excuse, très bonnes excuse…

Sans vraiment attendre sa réponse, il partit en direction opposée, faisant mine de se diriger vers une boutique qui vendait, entre autre, des mouchoirs, et repéra de nouveau les jeunes gens qui avaient humilié Norine en public. Il sorti sa baguette et, aussi discrètement que possible, leur fit pousser des queues en tire-bouchons et des nez de cochons. C’était ce qu’ils étaient après tout. Une fois satisfait du résultat, il alla effectivement acheter des mouchoirs et revint à la fontaine avec un sourire jusqu’aux oreilles en entendant les cris d’effroi des jeunes gens. Trempant un mouchoir dans l’eau, il reprit sa tâche de débarbouiller Norine.

"Bon, je crois que tu vas devoir prendre une douche rapidement j’en ai peur…"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 15 Aoû 2011 - 14:21

Elle aimait bien le jus de citrouille pourtant !
C’est vrai qu’aux Trois Balais, quand elle se mettait à discuter avec Léo, c’était généralement au jus de Citrouille qu’elle carburait. C’était une boisson plutôt fraiche et on gardait le goût en bouche un long moment avant qu’il disparaisse.

Mais bizarrement, là, tout de suite, maintenant, le jus de Citrouille, elle le haïssait… L’odeur commençait à remonter dans ses narines, et elle savait que même une fois propre, elle garderait l’odeur… Rien de plus génial quoi !
Une fois les jeunes partis, elle entreprit de se débarbouiller un peu le visage à l’aide de son mouchoir. Bientôt, un nouveau mouchoir vint prendre le relais.
Qu’il est gentil cet Ethan ! No’ lui lança un sourire et il était facile de lire de la reconnaissance dans ses yeux.

No’ se rendit compte qu’elle avait de la chance d’avoir un ami comme lui. Il était calme et compréhensif. Il ne se la jouait pas et restait zen. Exactement ce qu’il lui fallait à ce moment précis. Elle se sentait bien quand elle était avec lui. Au moins, elle était sûre de pouvoir être elle-même en sa compagnie. Et puis, ce qu’elle appréciait vraiment chez le jeune homme c’était son tact. Jamais il n’avait usé de sa baguette à ses côtés. Comme par respect.
Au début, elle se demandait s’il était gêné de l’utiliser devant elle. Peut-être bien qu’au fond, oui, c’était le cas. Mais elle avait aussi compris qu’il la respectait. Elle se sentait normale à ses côtés. Et sérieusement, c’est ce qu’elle appréciait.

Les deux jeunes se levèrent finalement du banc. Et alors qu’ils se déplaçaient tous les deux vers un endroit plus calme, le Bisounours s’arrêta et envoya Norine à la fontaine. La jeune se stoppa aussi, lança un regard vers le garçon. Chercher des mouchoirs ? Mais elle en avait pleins le sac !
Elle n’eut même pas le temps de le lui dire qu’il se dirigeait vers la Maison du Tissus.
Boarf, tant pis, ça lui fera des mouchoirs à lui aussi, pour quand il en aura besoin.

Se retrouvant un instant seule, la jeune se rapprocha donc de la fameuse fontaine. Elle n’était pas bien grande, n’était pas située en plein milieu d’une place mais était toute mignonne. La blondinette récupéra un nouveau mouchoir et alors qu’elle allait le tremper dans l’eau, elle croisa son reflet. Mmmh…. Pauvre Norine, tu auras bien du mal à t’enlever tout le jus de tes cheveux blonds… Ses joues étaient devenues orange crème et on aurait pu croire qu’elle s’était mis du far à paupière… Immonde…

Jurant toute seule contre ces jeunes bons à rien, elle mouilla son mouchoir et s’occupa de ses yeux. Toute façon, il n’y avait qu’une solution pour enlever tout le jus : une douche… Oui mais elle venait juste de trouver Ethan ! Elle qui voulait passer du temps avec lui…
Mais pourquoi des bons à rien de jeunes existaient encore dans ce bas monde ?

Des bruits de pas se firent entendre. Se retournant vivement, elle aperçut Ethan, mouchoirs à la main… Et sourire immense sur ses lèvres… Eumh, oui, d’accord, Ethan est un bisounours et il est tout content d’avoir des mouchoirs à la main, m’enfin faut pas abuser, ce ne sont que des mouchoirs… Norine lui sourit aussi.
Des cris. Des jurons.
No’ tourna sa tête en direction de ces cris. Ouais sauf que de là où elle était, elle ne pouvait rien voir.

Reposant ses yeux sur le jeune homme, la cracmole eut finalement un sourire ironique.


Qu’est-ce que tu leur as fait…

Il avait sûrement fait quelque chose… Ce sourire qu’il affichait l’accusait !
Le jeune reprit finalement sa tache de débarbouiller Norine.


Bon, je crois que tu vas devoir prendre une douche rapidement j’en ai peur…

Oui ben elle s’était dit la même chose vois-tu ! Sauf qu’elle ne voulait pas partir maintenant, ça ne faisait que cinq minutes qu’ils s’étaient rejoints ! Aucun intérêt.
Bon ben elle se devait de trouver une rapide solution, histoire de gagner du temps et donc de passer encore un petit moment avec lui. Quand même !

Un regard aux alentours lui indiqua qu’il n’y avait pas grand monde autour d’eux. Voire même personne. Waaah, ils étaient tous seuls ! Mais comment que cela se faisait-il ? Boarf, tant mieux, après tout. Au moins, personne ne serait là pour les engueuler.
Les engueuler ? Mais les engueuler de quoi ?


Si je passe à la douche, t’y passes aussi !

PLOUF.

Norine, en tant que jeune fille sournoise et… fille quoi, s’était permise de pousser gentiment le jeune homme …. Dans la fontaine. Ben oui, bien plus drôle.
Heureusement pour Ethan, il faisait vraiment chaud et vraiment beau. Et alors que le jeune pataugeait, la demoiselle fit une magnifique révérence.


Ne me remercie pas, je suis sûre que ça t’as rafraichie !

Petit clin d’œil, et hop, on s’écarte gentiment de la fontaine…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Sam 10 Sep 2011 - 20:51

[HJ: Désolé pour le retard mais avec l'event j'ai été un peu prise...Et désolé c'est pas bien long]

Ah, son sourire l’avait trahi, encore une fois. Ce n’était pas rare ; il jouait plutôt bien la comédie, mais pas quand il était fier de lui comme maintenant. Bon, certes, ce n’était pas très sympa pour les pauvres élèves, mais ils l’avaient bien cherché aussi. De toute façon, ce n’était que temporaire ce qu’il leur avait fait ; il n’était pas méchant et malveillant au point d’altérer à long terme leur apparence physique. Mais il se souviendrait longtemps de l’humiliation qu’ils ont vécue. Avec un peu de chance ça les fera réfléchir à deux fois avant de retenter un truc comme ça. Surtout en sa présence. On ne s’en prend pas à sa petite Norine sans conséquences non mais oh ! Et puis quoi encore ? Parce qu’elle ne peut pas se défendre veut dire qu’elle doit tout subir sans rien dire ? La bonne blague. Enfin. Haussant simplement les épaules, il répondit, son sourire toujours en place et un ton enjoué.

"Moi ? Rien, voyons. Mais je pense qu’ils ont reçu un petite leçon de vie…"

Ethan mouilla un des mouchoirs qu’il venait d’acquérir et commença à le passer sur le visage de la jeune cracmole avant d’affirmer le besoin certain d’une douche. Ce à que il reçut pour toute réponse…Une douche pour lui-même. Enfin plutôt un bain. Il ne s’y était pas attendu du tout alors il n’eut pas vraiment le temps de comprendre ce qui lui arrivait avant de se retrouver à la flotte. Il s’assit dans l’eau, se passant une main dans les cheveux pour enlever les mèches qui lui barraient la vue, avant de se relever et d’enlever sa veste. Elle était bien sa veste, mais mouillée elle pesait juste un hyppogriffe endormi. Il eut un petit rire à la remarque de la jeune femme et sorti de la fontaine, trempé mais, effectivement plus frais. Un sourire malicieux sur le visage, il s’approcha de Norine, remontant les manches de sa chemise.

"Merci, j’ai moins chaud en effet. Mais je crois me rappeler que tu avais besoin d’une douche non ?"

Il se saisit des jambes de la jeune femme et la fit passée sur son épaule, pour finalement la faire tomber dans l’eau. Il n’était pas de nature rancunière, par contre il était du genre taquin et pas qu’un peu. Ceci en était un parfait exemple. Une fois Norine mise à l’eau, il l’éclaboussa un peu d’eau avant de s’asseoir sur le bord de la fontaine. Voilà, comme ça ils étaient quittes et Norine pourrait se débarbouiller de manière plus efficace. Déjà l’eau prenait une couleur crème, alors que le jus de citrouille quittait les cheveux blonds de la demoiselle.

"Et voilà, c’est déjà un peu mieux non ? Bon allez, sors, avant d’attraper froid. Il est temps que tu prennes une vraie douche."

Il était même prêt à l’accompagner jusque chez elle pour éviter tout nouvel incident. Se prendre un jus de citrouille en pleine face n’était déjà pas agréable mais alors deux…Ou pire que du jus de citrouille…Il préférait ne pas y penser et se releva, proposant une main à Norine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Mar 20 Sep 2011 - 16:08

[HJ : désolée pour le tps de réponse... Et pour le manque d'inspi >.< Si tu n'en trouves pas pour répondre, je t'en voudrais pas !]


Mais quel vilain bonhomme ! Bon, ok, Norine était plutôt amusée de la situation, même si elle aurait préféré que le garçon s’abstienne. Oui bon, elle ne servait à rien et n’était même pas capable de se défendre contre des bonhommes grands et forts qui lui lancent du jus de citrouille en pleine figure mais elle n’avait rien demandé non plus à Ethan. Il n’avait pas à l’aider alors pourquoi être allé leur donner une petite leçon de vie ?
C’est ce qu’on appelle une amitié ma petite No !

Il est vrai que le sourire du jeune homme cachait une fierté que la demoiselle ne put que déceler. Oui, c’en était sûr, il avait agi. Qu’est-ce qu’il avait fait ? Elle n’en avait aucune idée mais il avait fait quelque chose. D’ailleurs, le petit "Moi ? Rien, voyons !" n’était absolument pas crédible du tout ! Elle lui lança un regard accusateur avant d’exploser de rire. Ok, certes, les jeunes le méritaient… Dommage qu’elle n’ait pas pu assister à cette leçon de vie… Ethan ne chercha même pas à expliquer les détails à la demoiselle qui n’insista pas et qui se contenta d’un sourire reconnaissant.

Bientôt, le visage de la jeune se retrouva nettoyé par un mouchoir un peu mouillé provenant de son ami. Ah ouais mais trop bien quoi ! Comme si un mouchoir aller suffire à la nettoyer… Bon, c’était déjà ça, c’est sûr mais elle savait bien qu’une douche était nécessaire. Elle sentait que ses cheveux blonds avaient eux aussi prit et qu’ils commençaient à se durcir. Elle allait s’amuser dans la douche la petite !
Mais en attendant, ce fut Ethan qui prit une douche. Après tout, il était son ami non ? Entre amis, on se soutient ! Et puis il n’allait pas râler, elle l’avait aidé à supporter la chaleur d’été, il pouvait même la remercier dis donc !

Sauf qu’elle, elle ne voulait pas tellement prendre une douche dans la fontaine. Ok, prendre une douche, oui, elle devait en prendre une et d’ailleurs, elle avait un peu hâte de la prendre mais dans une fontaine… Non non non, ça ce n’était pas son truc ! Ouais mais dommage pour toi ma petite Norine de mon cœur qu’on aime tous très fort, tu vas y passer quand même dans la fontaine ! Ethan l’a décidé !
Et hop, bientôt, Norine retomba dans la fontaine après avoir hurlé un non de protestation. La blondinette se retrouva toute mouillée, tête la première. Merci Ethan ! Le jus de citrouille se mélangea à l’eau de la fontaine mais elle n’était pas bien sûr que le mélange était très sympathique. Mais bon, tant pis, elle n’allait pas tarder à rentrer prendre une vraie douche. Au moins, elle retrouverait ses vrais cheveux !


Ethan t’abuses ! Je ressemble plus à rien…

Bon ok, elle se la jouait petite fille grincheuse mais à vrai dire, c’était plus histoire de le faire chier à lui parce qu’elle savait bien qu’il n’aurait jamais fait ça si elle n’avait pas commencé. Elle lui tira la langue avant de sortir de la fontaine. Ses fringues étaient lourds puisque trempés et son pantalon était devenu bien trop grand. La faute à Ethan ça ! Et oui, en plus, elle allait attraper froid ! Non mais qui avait eu la malheureuse idée de jouer dans la fontaine… Ah oui, c’est elle !

Elle lança un regard tristounet à Ethan, du genre pourquoi-tu-m’as-fait-ça-je-ne-le-méritais-pas ! Elle lui tendit un air qui se voulait compatissant et tout mignon. Il ne pouvait que craquer, non ?
Sachant, cependant, qu’il avait raison et qu’elle devait impérativement prendre une douche, elle prit finalement de l’avance et se dirigea vers la boutique.


Ouais t’as raison. Allez, viens, on y va.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Viens, j'ai des Dragibus! (PV - Ethan)
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Pré-au-Lard :: Ailleurs