Mission Impossible (Jon Warrington et Miranda Carrow)



 



Mission Impossible (Jon Warrington et Miranda Carrow)
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban
avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Juil 2011 - 0:03




Mission Impossible

« C'est du suicide, c'est du suicide, c'est du suicide... », se répétait notre jeune angoissée de Miranda. Elle paniquait, littéralement. Comment le chef avait-il pu lui demander de faire une telle chose ? EN PLUS AVEC CETTE ORDURE DE JON ?! « On va y laisser notre peau... Nous ne sommes pas assez bons pour réussir un tel exploit ! » C'est un fait, ils sont trop jeunes et trop inexpérimentés. C'était du gros « n'importe quoi » à l'état pur. Cela dépassait complètement Miranda. Elle savait bien qu’elle n'avait pas encore fait beaucoup de trucs pour l'Ombre de la Rose noire, mais elle ne s'attendait pas à une chose pareille. C'était évident qu'ils ne réussiraient pas, pourquoi les envoyer ainsi, sans aide, rien du tout ?! Elle ne dit pas si avait été accompagnée de... je sais pas... 15 sorciers trop bons pour la ligue, peut-être elle se serait sentie un peu plus en sécurité... Même toute seule, elle se serait probablement sentie plus apte à pas perdre la vie, mais avec cet idiot de Jon, on y restait, c'était sur. « C'est la fin... Je vais y rester, c'est sur... et ce Jon va en rire... »

Les deux compagnons avaient pris le train ensemble pour se rendre sur l'île de Drear. Après un grand silence de malaise, les deux décidèrent de tenter de faire un plan plus clair, pour voir ce qu'ils feraient rendu sur l'île de la prison d'Azkaban. Après 15 « c'est impossible » de la part de Miranda, ils réussirent à faire un semblant de plan. Le seul truc qui était prévu depuis un bon moment, c'était l'embarquement dans le bateau qui mène jusqu'à Azkaban. Il faudrait qu'ils s'infiltrent dans la navette de 7h AM, et qu'ils prennent le bateau de retour, qui arrive à 7h PM à l'île de Drear. Cela leur laisserait 12h pour faire ce qu'ils ont à faire. « On va mourir, on va mourir, on va mourir..." se disait notre Miranda. Ils n'avaient aucune idée de comment pouvait être le bateau... Ils s'attendaient à bien des protections, des gardiens, des prisonniers, et peut-être même des détraqueurs à bord. Ils avaient pensé à du polynectar, bien sûr, mais ils préfèrent se cacher. S'infiltrer dans le prisonnier, c'est dur, d'autant plus qu'ils doivent vérifier les identités plus d'une fois, et s'ils se font questionner avec du véritaserum...

Ils arrivèrent à destination. Ils étaient à environ 1h à pied du quai de la navette. Miranda tremblait de peur. C'était se jeter dans la gueule du loup ! N'importe quoi... Elle ne comprenait toujours pas pourquoi eux ?! Bref... Ils avaient réussi à ne pas se prendre la tête dans le train c'était déjà ça...


- Dit... T'as pas peur toi?

Elle tenta de ne pas faire trembler sa voix, ce qui fut un échec. Elle n'avait pas envie d'entrer en guerre avec lui à ce moment-là, elle paniquait bien trop. N'importe quoi pour sauver sa peau, vraiment n'importe quoi. En faite, elle aurait dû simplement refuser, mais elle n'avait pas envie de perdre la face devant Mervyn, et encore moins devant Jon... quoique c'était déjà fait...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Lun 18 Juil 2011 - 6:22

Ayant passé des heures dans ses pensés à propos de cette mission des plus périlleuses, celui-ci se dit que ça pourrait être instructif. Le jeune savait très bien qu'il était un pion déployé pour une mission impossible, mais il ne pouvait dire non à celui qui dirige L'Ombre de la Rose Noire. Puisqu'il serait vu comme un lâche, son père le renierait et il aurait l'air d'une chochotte devant Miranda, toutes circonstances qui l'obligeaient à faire cela. Cependant, avant de partir il avait donné une lettre à sa soeur pour Lily, s'il adviendrait qu'il y reste. Évidemment, il savait que c'était suicidaire, mais qui ne risque rien n'a rien quitte à tout perdre. C'était clair et nette.

Après quelques recherchent, les deux jeunes partenaires ont décidé de prendre un moyen de transport tout de même assez efficace et sans danger. Jon avait amené sa chouette. Selon lui, elle pourrait être utile au cas où il… Non, il fallait penser positif. Déjà que Miranda semblait extrêmement stressé. Cela l’atteignait, mais il comprenait parfaitement. Un plan, voilà ce qu’il valait mieux d’avoir pour le moment, du moins sachant quelques informatiques du ‘’comment aller là-bas »’. Pour l’instant, il ne trouvait pas les mots pour la calmer, lui-même connaissait les risques. Si les anges existaient, Jon les louangerait en ce moment, afin qu’ils parviennent seulement à pouvoir survivre pendant ces douze heures. Heureusement pour Miranda, celui-ci était absolument en contrôle de ses émotions, du moins pour l’instant. Ce fameux plan était d’infiltrer le bateau, ce bateau qui va et vient toujours par le même trajet, de cette terre à cette prison. Malgré tous les dangers qui allaient se présenter, le jeune garçon décida d’ordonner à sa merveilleuse Athéna de les suivre.

Enfin, se dégourdir les jambes, maintenant il fallait continuer le chemin à la marche. Cependant, il ne voulait pas voyager à la silencieuse surtout qu’une heure de malaise intense allait être souffrante. Commençant la promenade avant la tempête, il cherchait une idée, quelques choses à dire. Athéna sur son épaule.

- Dit... T'as pas peur toi?

Malheureusement pour Miranda, elle avait beau essayer de cacher sa peur, mais le tout était un échec. Celui-ci le remarquait bien. Évidemment, voulant se rapprocher pour avoir une alliance confortable avec les Carrow, il fallait qu'il soit aimable, gentil, un gentleman quoi. Une obligation venant de son père valait presque autant qu'une venant de Monsieur Kark. La regardant droit dans les yeux, lui faisant un sourire, gardant une certaine honnêteté. << Je suis au courant que nous servons de pions... Cependant, j'ai confiance en nos capacités pour revenir vivant et puis Athéna nous surveillera de haut. >> Continuant d'avancer, il lui prit le bras. << Attend, je te promets sur le nom des Warrington que je ne te laisserai jamais derrière même au risque de ma vie. Je le fais seulement pour le nom de ma famille rien de plus. Mais puisque tout ira très bien... Nous reviendrons glorieux d'être survivant. >> Laissant un petit rire sortir, puis il se remit à marcher. Il la regardait du coin de l'oeil, espérant la voir un peu moins stressée par cette mission suicidaire.

À environ la moitié du trajet, Jon Elisedd envoya Athéna dans les airs. Le jeune garçon faisait des efforts, puisqu’il n’avait pas le choix. Échouer une alliance avec la famille de Miranda lui valait un minimum de quelques années de souffrance verbale et physique par son père.

Enfin une vision intéressante, celle de cette eau bleue transparente, c'était magnifique. Mais le fameux bateau n'était pas présent. Ce soi-disant cargo de prisonnier. Était-il arrivé en retard ou tout simplement trop tôt ? << Je me demande bien où il est ce bateau ? >> S'avançant tranquillement, se cachant derrière un buisson, ne voulant point risquer une première alerte. Mais où était ce fichu embarquement. Le Jon commençait drôlement à devenir impatient.

Un bruit strident se fit entendre, comme une sonnerie. Soudain, quelque chose apparaissait devant lui. Comme par magie (comme par hasard) ce fameux voyageur de prisonnier était en fait un gigantesque bateau. C'était inimaginable. Environ trois étages visibles, environ trois étages par en dessous, mais est-ce qu'il y avait des étages qu'on ne voyait pas ? Bouche cousue. Le tout était de couleur noire rouillée, métallique à certaines places. Fallait bien s'attendre à des gardes. Déjà à l'oeil nu, on pouvait voir trois détraqueurs sans compter les sorciers qui semblaient tout regardés. Comment être capable de pénétrer à l'intérieur de ça. Puis une grosse cage sortait de l'eau. Ce Méga embarcation semblait être accostée. Trois sorciers venaient de sortir de cette cage. Est-ce que cette cage est la porte d'entrée ? Est-ce qu'il y a une autre possibilité ? Il essayait d'analyser. << Bartamus, tu as entendu parler de l'attaque qui sait produite dernièrement ? J'ai bien hâte de te les envoyer pour qu'ils finissent fous. Dites-moi que les détraqueurs ont finalement réussi à rendre fou ce médicomage ?>> C'était un homme assez vieux qui venait d'apparaître surement grâce à un transplanage. Puis soudain, l'homme qui était interpellé lui fit signe de se taire. Quoi, est-ce qu'il venait de sentir la présence de Miranda et de Jon en moins de quelques minutes ? Le stress commença, Jon voulait regarder Miranda, mais il serait bien trop dangereux de regarder dans une autre direction. Le regard de l'homme atteignait le coin où les deux jeunes étaient présents. Il était innocent de croire que les gardes et même ceux qui travail à cet endroit soit de petits sorciers de pacotille. << Non, il n'est pas encore fou, ce Moriarty est résistant, mais tôt ou tard nos amis les détraqueurs l'auront. Dis-moi, tu as amené ce fameux tueur en série. J'ai entendu parler de plusieurs choses du moins rumeurs à son sujet. Ne t'inquiète pas je lui réserve la meilleure chambre. >> Il semblerait que les voyages n'étaient pas toujours organisés, comme s'il y avait une routine. Le tout était compréhensible, puisque le silence de la mer permettait une plus grande propagation. Mais certains mots restaient tout de mêmes indéchiffrables.

Pour le moment, trois détraqueurs en vue, deux gardes ou chef à proximité, une entrée à la façon d’une cage, des gardes sur le bateau qui surveillent le tout. Comment faire pour entrée à l’intérieur de ça ? Une volonté de fer afin de trouver une autre entrée, il analysa détail par détail le tout, du moins de ce qu’il voyait.

Dé 1: Est-ce qu’il parvient à apercevoir une possibilité de pénétrer le bateau ailleurs que par ce semblant de cage ?

Oui : Il remarque quelques fenêtres qui venaient d’ouvrir.
Non : il reste figé sur la cage qui le surprend.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Juil 2011 - 6:22

Le membre 'Jon Elisedd Warrington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Juil 2011 - 18:23



Le bateau était énorme ! Noir et lugubre, à l'image d'Azkaban quoi... elle était impressionnée notre petite louve. Miranda fut toutefois surprise de voir qu'ils n'avaient pas opté pour la subtilité. Ils auraient pu avoir un petit bateau miteux, un remorqueur même, mais à l'intérieur c'est gigantesque, un peu comme les tentes ensorcelées que l'on utilise pour camper... Bref, reste que s'ils réussissaient à monter à bord, ils auraient des places pour se cacher, et pour courir... Miranda ne fut que plus stressée à l'idée d'avoir à survivre à une chasse à l’homme... bref...

Il y avait un mec qui s'approcha un peu d'eux. Il parlait d'un magicomage ou un truc du genre... Pas intéressant pour le moment. Fallait trouver un moyen d'entrer dans le bateau... Mais il devait avoir des millions de barrières magiques qu'elle-même ne connaissait pas. Jon semblait occupé à regarder et à écouter le mec qui parlait. Ce n’est pas le moment ! En plus il avait été tellement arrogant tout à l'heure..." Sur le nom des Warrington, je te protégerai, blablabla... C'est ça, c'est surtout pas pour frimer, saleté de connard..." Bon, ce n'était pas le moment de s'embrouiller dans sa tête. Il fallait tenter de trouver une entrée. Miranda regarda partout... Hey merde, ce n'était pas évident le bateau était si gros... Elle vit la chouette de Jon passer bien haut au-dessus de leur tête... Il ne fallait pas qu'elle s'approche trop, les Détraqueurs pourraient la détecter de loin... Blanche comme neige, ce n'est pas subtil dans le ciel gris que l'on avait à ce moment-là.

Lorsque Miranda commençait à analyser, elle réussissait mieux à contrôler son stress, son esprit étant occupé à autre chose qu'à inventer des scénarios catastrophes... Elle vit une grosse pile de caisse en bois qui semblait lourde, à voir le temps qu'elles prennent pour décoller du sol lorsque les gardiens leur jetaient un Wingardium Leviosa. Probablement que c'était de la nourriture pour les prisonniers... ou des boulets pour les empêcher de s'enfuir... Miranda prit le temps de voir où ils menaient ces caisses justement... Il y avait une petite entrée discrète sur le côté, qui devait mener directement à un genre se soute à bagage, ou un genre d'entrepôt pour les caisses... Puisque ce n'est pas l'entrée principale, ils pourraient peut-être s'y glisser plus facilement, en faisait diversion... « Cette entrée doit être moins surveillée », se dit notre blondinette trop stressée.

Puis l'entrée principale s'ouvrit. De grandes planches de bois noires descendirent du bateau, un peu à la manière d'un pont-levis. Deux détraqueurs sortirent et s'installèrent de chaque côté. D'autres sorciers habillés en noir sortirent à leur tour, avec une baguette dans la main. Probablement pour garder éloigné, mais pas trop, les détraqueurs. Derrière eux, on entendit un craquement sonore assez important, ce qui signifie que plusieurs personnes venaient de transplaner. Miranda se retourna et vit environ 10 personnes, qu'elle déduit être les prisonniers, puisqu'ils étaient enchaînés, et 10 autres, qui devaient être des personnes pour les surveiller. Mais là, Miranda avait vraiment peur d'être vue. Jon et elle étaient entourés. Il fallait faire quelque chose pour ne pas être vu, et vite.

Les 20 personnes venant de transplaner se rapprochaient de plus en plus d'eux, et tout cela avait des airs lugubres... Les prisonniers, pour certains, avaient l'air complètement fou, et d'autres, complètement déconnectés de la réalité... Les gardiens avaient l'air plus préoccupés par les détenus qu'autre chose... Nos deux jeunes compagnons auraient peut-être la chance de ne pas être vus...



DÉ : Est-ce que Miranda, en bougeant légèrement, fait craquer une brindille ?
OUI : Cela fait un bruit assez important pour que les gardiens des prisonniers s'arrêtent et se posent des questions...
NON : Jon et Miranda sont sauves.


Dernière édition par Miranda Carrow le Lun 18 Juil 2011 - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 18 Juil 2011 - 18:23

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 7 Aoû 2011 - 1:34

Mais pourquoi fallait-il qu'une petite branche et une Miranda décident de s'allier afin de créer un bruit pour que les gardes soient attirés ? Ayant remarqué du personnel qui embarquait des caisses. Fraction de seconde. << Blocjambe ! >> D'un coup tout tomba sur le sol, il y avait trois caisses qui venaient de prendre le sol. L'une d'elles se brisa. Le tout créa une grosse explosion, surement du par des produits chimiques. Tout le monde était affolé, c'était là où jamais. Il prit la main de Miranda et il courra en direction du bateau. Une fumée épaisse créait un mur puisqu'elle empêchait la vue des deux jeunes. Avant la catastrophe, une passerelle avait fait son apparition, Jon allait directement, du moins il essayait d'aller vers cette direction. Du feu prit forme, plusieurs sorciers criaient des sortilèges et d'autres disaient plusieurs sacrilèges. Cependant, les prisonniers aussi avaient essayé de s'enfuir. C'était comme un parc d'attractions avec un million d'enfants sans parent. L'occasion était bien tombée.

Passant au côté des ombres, évitant le plus possible de choses à peine visible, c'était une mission impossible. Jon espérait, Jon priait, Jon voulait frapper Miranda. Mais c'était le moment de se sauver et de pénétrer dans ce bateau. Des bruits de pas (bing, bing, bing) Bref, des bruits de métal, ceci indiquaient la passerelle, cette chose qui permettrait leur entrée dans ce bateau. Mais c'était leur propre pas qui faisait c'est bruit infernal. Malheureusement, la fin de cette boucane venait de dire un joli au revoir. C'était vaste, grand, tellement que vous rêveriez de jouer à cache-cache dans ça quand vous étiez tout petit.

Deux magiciens montaient la passerelle, tandis que deux voix se faisait entendre en se rapprochant rapidement vers eux. Regardant Miranda et lui faisant un signe décourager, il lui montra clairement qu'il ne savait plus où il allait. Son coeur battait cent fois plus vite que la normale parce que les détraqueurs étaient là sans être là. Leurs présences sans les apercevoir rendaient Jon extrêmement nerveux. La tête allait lui exploser, la peur le traquait, que devait-il faire maintenant ? Pétrifiée de peur, gelée sur place, PAFF une grosse claque en plein visage. La putréfaction qu'il venait d'avoir était terminer maintenant. Un petit cri de douleur fit apparition, cela dit en même temps qu'un moment de silence. Lâchant la main de celle-ci, il courra immédiatement vers la porte de droite. Il y entra.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 15 Aoû 2011 - 15:45


Miranda ne comprit pas tout ce qui se passa, car tout allait si vite. Des caisses qui tombent, une explosion, de la fumée... Elle sentit Jon la prendre par la main, et partir à la course vers le bateau. Tout le monde était occupé à régler le problème de la caisse explosive, c'était le moment ou jamais. Le coeur de Miranda débattait comme s'il avait voulu sortir de sa poitrine. Elle était derrière Jon, mais courrait le plus vite possible. Elle paniquait à moitié, tout cela était si gros. Puis, une fois dans le nuage de fumée opaque, Miranda se senti un peu plus en sécurité, mas encore... La fumée était si dense qu'elle ne voyait presque plus Jon en avant d'elle. C'était le chaos.

Jusqu'à maintenant, leurs pas avaient été silencieux, mais tout d'un coup, on commença à entendre le métal sur lequel les deux aventuriers marchaient. Et ils étaient plus hauts que la fumée, car ils montaient sur la passerelle. Miranda regarda autour d'elle rapidement pour repérer des possibilités de se cacher... Deux détraqueurs, de chaque côté, les regardaient. Il y avait des sorciers armés en avant, et en arrière d'eux. Miranda blanchit, et tout son être lui criait de se cacher, mais Jon ne répondait pas. Il figea au lieu de se bouger. « Pas de temps à perdre, AAAAA ! ON VA MOURIR ! » Elle le gifla, et ce dernier sembla se réveiller de son cauchemar. Ils montèrent le reste de la passerelle. Ce dernier lâcha la main de Miranda, et se sauva vers la droite. Il y avait une porte, c'était un genre de cabine, vu de l'extérieur. Jon y entra, et Miranda ne se fit pas prié pour le suivre.

À l'intérieur, c'était un grand couloir qui menait quelque part, mais loin. Les deux compagnons couraient leur vie dans ce long couloir. Il fallait vraiment trouver un endroit où se planquer pour se faire oublier. Le couloir ne finissait pas, et il avait un aspect métallique de mauvais film de science-fiction. Ils croisèrent une lourde porte à manivelle sur le côté, et Miranda, dont le coeur était sur le point d'exploser, ne voyait pas toujours pas de place pour se cacher. Il fallait prendre une chance. Jon courrait toujours en avant, et ce dernier manqua la porte...


— Jon ! Par ici !

Elle tenta d'ouvrir la porte, mais la manivelle était si serrée... Il fallut que Jon se mette de la partie. Les deux forcèrent, puis la porte ouvrit. Ils tombèrent sur le pont du bateau, à la vu de tous. Miranda s'empressa de refermer la porte... « Hey merde ! » Elle espérait que personne n’ait eu le temps de les apercevoir. Ils reprirent leurs courses dans le couloir...


DÉ : Il y a-t-il un sorcier qui était sur le pont qui les a aperçus ?
OUI : Il débarque dans le couloir, et un échange de sort commence.
NON : Rien à signaler.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Lun 15 Aoû 2011 - 15:45

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Ven 26 Aoû 2011 - 2:35

Par ici, par là, mais le tout ne finissait pas, ce couloir sans fin. Une porte à gauche, une porte à droite, mais toujours ce fameux corridor qui ne se terminait pas. Réveil toi bordel de merde, se disait Jon. Toujours en train de courir pour cette mission qui n'avait ni queue ni tête.

— Jon ! Par ici !

Par ici, par là, c'était tout des portes identiques. De plus ce bruit infernal qu'il faisait avec ce plancher métallique. TING'TING'TINK. Arrivant au côté de Miranda, il voyait bien qu'elle gossait après je ne sais quoi. Quoi une manivelle, elle avait bien choisi, se disait-il sarcastiquement dans sa petite tête d'énervé. Bien sûr qu'il l'aida, il ne voulait pas rester moisir dans cet endroit peu réconfortant. Forçant comme des demeurés, il était parvenu à ouvrir cette porte, quoi de plus normal, puisque Jon Elisedd était tout de même fort physiquement, mais pas trop. Encore un évènement de trop, tombé sur le pont du bateau, devinez quoi, un PING se faisait attendre en rajoutant un écho de ce petit bruit stressant. Jon n'avait pu se retenir de regarder. Il venait de faire un face à face, puisque les yeux de l'homme avaient rencontré ceux du jeune Elisedd. Heureusement, Miranda eut le réflexe de fermer cette porte... Malheureusement, celui-ci savait que maintenant l'équipage était au courant qu'il y avait un intrus sur ce bateau de transport. Miranda commença à courir, Jon la suivait, mais il sortit sa baguette. Quand soudain, une explosion se fit entendre. Jetant un coup d'oeil de temps en temps, il remarquait qu'un sorcier venait de faire apparition.

« Cours, Forest, cours, y a un malade avec des chiens »

Avoir peur, non jamais, mais avoir la pire des trouilles, sa oui. Courir pour survivre voilà ce qui se produisait vraiment. Les jappements des chiens était énervants, puis le sorcier en arrière se préparait drôlement à faire quelques choses, mais quoi. OUF, OUF, GRR, GRR ! Le couloir est interminable, les chiens courent apparemment plus rapidement. Miranda était en avant, elle courrait moins la chance d'être blessé puisqu'elle avait de l'avance. Le passage était propre, rien ne traînait, aucune caisse, aucun objet. Mais sans raison, Jon trébucha sur le sol. Face contre terre, il se retourna. Se retournant sur lui-même, couché sur le sol, il leva la tête. Un des trois chiens, le chef de la meute lui sauta dessus. C'était la première fois qu'il voyait les crocs d'un animal aussi proche. Le chien semblait dire : « Memioum memioum, je vais te dévorer et garder tes os pour mon déjeuner. » Juste à cette idée, le jeune garçon priait pour que Miranda l'aide. Puisque sa chute avait tout de même fait du bruit et lui-même avait un peu gémi. Regardant le chien, le jeune garçon remarqua que celui-ci avait les yeux rouges et son pelage blanc lavé. Propre certes, mais mal nourrit, puisque celui-ci était squelettique. Une coulisse de bave coula sur le rebord de la joue du pauvre homme plaqué sur le sol. Grognant et faisant tous les temps, celui-ci porta le premier coup, gueule grande ouverte, il donna un coup de dent au niveau du visage de sa proie. Cependant, ¸être humain comme sorciers, ceux-ci dotent de nombreux réflexes. Vite comme l'éclair, son bras devint un tas de chiffon, un tas de douleur effroyable.

« ARGHHHHH, cabot de mes deux. »

Qu'elle est le niveau de la blessure de Jon ?

Oui : élevé, le chien semble vouloir casser le bras du jeune intrus. Le sang, la douleur, tout disparaît tellement le tout est rendu dans l'extrême.

Non : moyen, le chien mordille le bras et de temps en temps il le croque, la douleur est présente ainsi que le sang. Cependant, il sembla plus vouloir jouer que de se nourrir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 26 Aoû 2011 - 2:35

Le membre 'Jon Elisedd Warrington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 26 Aoû 2011 - 3:24


Miranda n'avait jamais autant couru de sa vie. Jamais. Et sachez que ce n'est vraiment pas le genre « en forme et musclée »... Elle donnait tout ce qu'elle avait dans son corps pour aller le plus vite possible. Sa respiration était bruyante, ses pensées troublées... Elle était littéralement sur le mode survie, rien d'autre ne comptait... Sauf peut-être Jon, car ils étaient une équipe. Malgré qu'ils aient beaucoup de difficulté à s'apprécier, Miranda est le genre de personne capable de passer par-dessus ses problèmes personnels lors de moments comme celui-ci. Enfin, surtout comme celui-ci.

— Cours, Forest, cours, y a un malade avec des chiens !

Surtout lorsqu'elle entendit des jappements derrière elle. « QUOI ?! DES CHIENS ALBINOS ? » En courant, elle sortit sa baguette, au cas où les chiens les rattraperaient... Ce qui arriva malheureusement. Elle entendit Jon s'étendre sur le sol, pour regarder les chiens foncer sur lui. Ce dernier cria de douleur et jura. Miranda se retourna pour voir la scène. C'était horrible, il y avait beaucoup de sang sur le plancher métallique, au niveau du bras de Jon. Le chien avait ses dents bien plantées dans la chair, et ne semblait pas vouloir en démordre. Miranda lâcha un cri sans trop de raison et commença à lancer des sorts au chien sur le bras de Jon. Miranda voyait rouge : elle ne contrôlait vraiment plus ce qu'elle faisait. L'adrénaline dans le tapis, elle ne fonctionnait que par réflexe. Elle vit un des chiens s'approcher d'elle, et lança le premier sort qui lui passa part l'esprit : Evanesco ! Elle lança ensuite deux-rois sort, n'importe quoi. Puis elle lança endoloris.

Spoiler:
 

On entendit un gémissement de chien assez fort. Tout le monde arrêta de bouger. La scène avait l'air d'une grande photo d'un film d'action. On ne pouvait qu'entendre le chien se trémousser sur le sol, pris de spasme. Miranda avait un regard terrible. Elle avait envie de le tuer, de lui enlever la vie. Cela ne lui aurait rien fait. Elle était dans un bien étrange état. Inquiétant et angoissant. Elle était capable de tout en ce moment, vraiment de tout. Une force noire s'était éprise d'elle, probablement toutes ces années de frustrations et de castrations qui ressortaient. Toutes ses pulsions malsaines refaisaient surface... donc probablement toutes les fois qu'elles avaient envie de tuer quelqu'un... et peut-être que son sang de loup-garous s'énervait aussi... Mais ça reste à prouver. Bref, elle s'approcha de Jon, lui prit le bras en bon état, et le releva. Elle baissa sa baguette, et le chien parti dans l'autre sens. Il restait toutefois un chien qui grognait comme jamais, sauf que Miranda préféra repartir à la course que de s'y frotter, parce qu'elle avait Jon. Elle lui prit la main, et recommença à courir... le chien aussi.

Toujours dans le couloir qui refusait de se terminer. Elle tourna le coin, toujours avec la main de Jon et le chien aux fesses. Une porte. On y entre. Vite. Elle laissa entrer Jon avait elle, puisqu'il était blessé et sacra un coup de pied dans le ventre du chien avant d'y entrer. Noir. On ne voit rien. On ne peut qu'entendre Jon et Miranda respirer. Puis un bruit de chaîne. Miranda avait mie le pied sur une chaîne.

— Lumos.

À peine avait-elle prononcé la formule, elle entendit un autre son. La porte se barra. Les gardiens les avaient enfermés tous les deux dans cette salle... Elle regarda Jon, avec un regard interrogateur... « Pourquoi ont-ils fait ça ? » Mais elle n'osa pas parler... Surtout en voyant la raison de leur enfermement. Un quintaped était là, devant eux, endormi. Miranda, qui était rouge à cause de l'effort physique, vira au blanc. « On fait quoi ? » Panique. Miranda regardait partout, et regarda Jon. « Merde, merde, merde, MERDE ! » Miranda ne savait pas quoi faire, mais vraiment pas. Elle chuchota :

— F... Fais quelque chose !



Dernière édition par Miranda Carrow le Ven 26 Aoû 2011 - 4:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Ven 26 Aoû 2011 - 3:24

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

Ce message a été posté Dim 4 Sep 2011 - 22:24

Souffrance, salive, croc, pleurnichement d'un animal qui était en train de se manger une dégelée. Sa gueule de bâtard lâcha finalement le bras de Jon puisque la douleur était trop insupportable pour ce chien blanc aux gros yeux rouges. Jon voulait le mettre au sol, cependant Miranda s'en était occupée elle-même. Se faisant prendre par le bras correct, il voulait lutter, battre ce sorcier à la con qui avait ordonné aux chiens de les attaquer. Mais Miranda lui avait pris sa main. Cela lui fit un petit choc. Pourquoi elle lui prenait la main, il était capable de marcher et de la suivre. Cependant, la main était... Tout de même douce pour un caractère tel que Miranda. Jon s'était permis de réfléchir de ce qu'il savait sur Miranda... Eh puis la réponse avait été très simple... Rien... Il l'avait peut-être jugé un peu vite....

Courir, courir, non, mais attendez, les poumons du jeune Warrington n'étaient pas très entraînés. Celui-ci se refusait d'arrêter, mais disons qu'il cherchait son air. De plus, le chien les suivait. Par la suite pas le temps de réfléchir qu'il se fait pousser dans une pièce sombre. Puis une lamentation d'un chien. Puis une porte qui ferme. Leurs respirations faisaient tout de même beaucoup de vacarmes. Ensuite un petit son se fit entendre, un bruit de chaîne qui avait créé un petit stress aux jeunes. Cela dit, Miranda fit un lumos afin de voir. Soudain, la porte venait d'être barrée. Pour confirmer le tout, Jon tentait d'ouvrir la porte, mais en vain. Il se retourna vers Miranda l'air un peu inquiet. Pourquoi les enfermaient-ils dans cette salle ? Jon avait remarqué la bête avant la dame... Cette magnifique chose était bel et bien réelle. En chaire et en os. Il remarquait qu'elle dormait, premièrement elle était attachée, mais elle avait accès à tous les endroits de cette salle. Sortant sa baguette, il se demandait quoi faire.

— F... Fais quelque chose !

Il pensait déjà à un plan d'action. Surtout la fuite, c'était la première option, car cette créature était classée dans les créatures magiques les plus dangereuses. Le Quintaped ne se dompte pas, il mange... Fuir, fuir, mais où ? Courir, non, marcher, respirer, tout était risqué. Ce jeune adorait les créatures magiques dangereuses, mais être pris avec l'une d'elle, c'était autre chose. Habituellement cette créature est sur l'île de Drear-la-lugubre et puis pourquoi elle était ici ? Est-ce un Épouvantard ? Est-ce qu'il serait bien de prendre le risque de prouver que c'était un vrai Quintaped. Jon préférait croire. Regardant Miranda, il voyait qu'elle paniquait énormément, du moins plus que lui. « Va falloir que tu cours, je retiendrai la créature, le temps que tu cours vers la sortie et tu ne discutes pas, fait moi confiance, on est dans le même bateau. » Chuchotait-il préparant sa baguette, la pointant vers le mur. « Compacta Maxima »

Est-ce que le sortilège fonctionne parfaitement ?

Oui : on peut facilement passer.

Non : il faut ramper pour passer à travers le mur.

Le monstre se réveil quand le sortilège atteint le mur. De plus, le bateau commença sa direction vers Azkaban.


Dernière édition par Jon Elisedd Warrington le Dim 4 Sep 2011 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Dim 4 Sep 2011 - 22:24

Le membre 'Jon Elisedd Warrington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 17 Sep 2011 - 19:30



— Va falloir que tu coures, je retiendrai la créature, le temps que tu cours vers la sortie et tu ne discutes pas, fais-moi confiance, on est dans le même bateau.

— Non, mais attend il y a bien moyen de...

— Compacta Maxima !

Un éclaire colorés fonça droit vers le mur et fit un gros trou. Miranda recula un peu pour ne pas recevoir de débris en pleine figure. Elle détourna sa tête et la cacha avec son bras. Elle sentit qu'elle perdit l'équilibre, d'autant plus que le bateau venait de démarrer. L'impact de l'explosion avait fait vaciller le bateau.

Spoiler:
 

En reculant sur sa jambe arrière, un morceau de métal passa près d'elle. Elle sentit une douleur vive s'éprendre de sa peau : le morceau était coupant et lui avait coupé la peau assez profondément. Elle plissa le visage, mais se retourna pour voir la situation : elle devait faire vite. Le quitaped était en train de se réveiller, elle était de l'autre côté de lui, donc loin du trou causé par le sort de Jon. « Bordel, faut sortir d'ici ! » Elle fit le tour du quitaped de plus en plus réveillé, mais elle s'accrocha le pied dans une de ses chaînes. La bête féroce se retourna au son du corps de Miranda s'écroulant de tout son long sur le sol. Miranda eut à peine le temps de se retourner vers la bête pour tenter de se relever qu'elle sentit une autre douleur au niveau de son pied droit. Elle cria le martyr ! La bête lui écrasait le pied ! Elle prit sa baguette et lui lança un sort pour qu'il recule :

— Avis Fulgator !

Plein de petits oiseaux sortirent de sa baguette. Le quintaped les suivit du regard, et les oiseaux commencèrent à l'attaquer. Le poids de l'animal sur son pied se répartit alors autrement, et Miranda put le retirer sans problème. Des larmes avaient coulé sur ses joues, des larmes de douleurs. Durant que le quitaped était occupé avec les oiseaux, Miranda se traîna tant bien que mal dans l'autre salle, par le trou que Jon avait causé. Une fois de l'autre côté, elle appuya sa tête contre la paroi de métal servant de mur, et regarda de l'autre côté pour voir comment s'en sortait Jon. Elle ne regarda pas trop longtemps, elle avait peur que le quintaped l'ait vu. Miranda avait peur qu'il ait assez de chaînes pour se rendre là où elles s'étaient cachées. Elle irait bien plus loin, mais avec son pied c'était bien dur : elle attendrait Jon pour pouvoir se mouvoir avec lui. « Bordel, faut qu'on foute le camp de ce bordel ! » se disait Miranda à répétition. Elle regarda son pied saignant : mal en point. Elle déchira le bas de son chandail et garda sa chaussure pour le protéger. Elle solidifia le tour avec son morceau de tissu, pour être sûre que sa chaussure reste bien en place.

Elle se pencha à nouveau pour tenter de voir son compagnon de mission :


— Jon ? Jon tu vas t'en sortir ? JON ?!



Dernière édition par Miranda Carrow le Sam 17 Sep 2011 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Filet du Diable
The Big Boss
Messages : 7384 Crédits : © FDD


Rapeltout
Patronus :
Epouvantard :
Baguette magique:
Ce message a été posté Sam 17 Sep 2011 - 19:30

Le membre 'Miranda Carrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miranda Carrow
Louve cumularde
Messages : 1383 Crédits : moi :3
Age du personnage : 20 ans
Ascendance : Sang-mêlé
Emploi/Etude : Chômage, pour le moment.
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serpentard


Rapeltout
Patronus : Un paon
Epouvantard : La pleine lune...
Baguette magique:
Ce message a été posté Mar 11 Oct 2011 - 21:03



Au moment où Miranda retourna la tête pour voir ce qui se passait avec Jon, ce dernier arriva avec le bras en lambeau. C'était l'enfer, les deux jeunes étudiants se faisaient simplement ramasser et mutiler. Il fallait sortir de ce bateau, et au plus vite, c'était une question de survie. Pendant que Jon semblait reprendre sont souffle, Miranda regarda partout autour d'elle. Elle vit, un hublot. Elle se leva tant bien que mal, avec son pied écrasé, pour aller voir dehors de qui se passait. Le bateau... Il avait démarré. C'était quoi cette idée de démarrer le bateau avec deux intrus dessus ?! Miranda se dit qu'ils tenaient pour acquis qu'ils allaient y rester, à cause du quitaped... Parlant de la bête, il fallait se tasser, et vite. Jon lui prit le bras et la tassa par terre, pour qu'ils puissent se cacher...

Mais Miranda commençait en avoir plus que marre de cette mission suicide. Il n'y avait pas 45 solutions, il fallait se pousser de ce bateau. Miranda, qui était tombé sur Jon lorsqu'il la tassa de la vu du quitaped, se releva aussitôt et lança à son tour un compacta maxima contre la paroi de la coque. Un énorme un trou se forma alors, et donnait une vue imprenable de l'infini océan bleu. Miranda avait établi un semblant de plan dans sa tête durant qu'elle s'était échappée du quitaped. Elle releva Jon, et elle le prit par la taille. Les deux coururent vers le trou et sautèrent dans l'eau. Il n'eut qu'un petit problème : en sautant, les deux n'avaient pas pris assez de distance du bateau, et Jon s'assomma comme il faut sur le bord. Miranda le sentit devenir mou, et elle le sera davantage.

Une fois dans l'eau, Miranda s'empressa de leur jeter le sort de tête en bulle. Ainsi, ils pourraient rester un moment dans l'eau, sans qu'ils ne soient vus. À travers sa bulle, Miranda vit clairement que Jon tait sonné, et cela l'inquiétait vraiment. Avoir une tête en bulle n'était pas le meilleur moyen de prendre conscience... elle espérait, qu'il ne revienne pas à lui sous l'eau. Il pourrait faire un saut magistral, et éclater la bulle. Mais ils n'avaient pas trop le choix, il fallait attendre le bateau s'en aille. Ils restèrent un moment ainsi, sous l'eau, à souffrir le martyr puisque le sel de l'eau de mer brûlait leurs plaies. Miranda tentait un moment à un autre de transplaner, mais cela ne fonctionnait pas, le bateau était encore trop proche, donc la protection aussi. Au bout d'un moment, elle tenta une autre fois, et les deux jeunes aventuriers se ramassèrent sur la plage. Miranda lâcha Jon qui tomba sur le sable, et Miranda se coucha à côté, pour reprendre un peu son souffle. Mais il ne fallait pas traîner, leur évasion se ferait rapidement remarquer, et des sorciers pourraient facilement venir voir ce s'ils sont revenus sur la plage du départ. Miranda fit un dernier effort, elle prit Jon par la main, et transplana au QG de l'Ombre. Aller à Ste-Mangouste serait éveiller les soupçons, et Nathaniel doit surement traîner au QG, du moins, on l'espère.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Mission Impossible (Jon Warrington et Miranda Carrow)
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Royaume-Uni :: Plus loin :: Azkaban