[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort



 



[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort
PORTOLOIN Filet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Tour des Médias
Hayley Travers
Hayley Travers
Bouledogue des Kark
Messages : 716 Crédits : K
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadière à Pré-au-Lard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Loup
Epouvantard : Son reflet moldu
Baguette magique:
[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort Empty
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 22:25

Spoiler:
 
Deux semaines. C'était le temps depuis lequel Hayley Travers traquait Lucy Metelli, épouse du candidat à l'élection du nouveau Ministre de la Magie. Le chef en personne de l'Ombre, Mervyn Kark, avait donné pour mission à la tireuse d'élite de se débarasser de la cible en question. Hayley savait à quoi s'en tenir, il ne fallait pas décevoir le futur maître, le futur Ministre qui règnerait sur le monde magique et moldu. Elle savait aussi que la mission était risquée. La moindre fausse note et les Metelli pourrait se servir de l'assassinat raté pour arracher des voix aux deux autres camps. Hayley avait la pression, mais l'envie de servir son maître était plus forte. La jeune fonctionnaire avait minutieusement préparé son plan.

En premier lieu, il fallait déjà connaître le passé de la cible, mais il était quasi inexistant. Etant américaine, l'Ombre et les anciens Mangemorts n'avaient que peu de contact avec la patrie de la liberté. D'après les informations recueillis auprès du Ministère, Lucy Metelli était une sorcière basique qui avait étudié à l'institut magique de Salem. Journaliste de profession, elle épousa Ernest Metelli, ainsi que sa cause, celle de rendre la Grande-Bretagne magique à nouveau ouverte d'esprit. Foutaises, depuis quand donner de l'importance aux sang-mêlés et aux né-moldus était une signe d'intelligence. Les sorciers n'étaient que de sang-pur et devaient le rester. Revenu en Angleterre avec son mari, peu d'informations filtrèrent sur la jeune épouse. Travers avait pourtant mené son enquête à l'imposante Tour des Médias, situé en plein coeur de Londres. Lucy était journaliste à la rédaction de la Gazette du sorcier, faisant en sorte que ses articles soit à la fois de la propagande et à la fois non censurés. La femme du candidat aimait être à côté de son mari lors de ses sorties publiques. Elle aurait même pu assister à sa mort, au Chemin de Traverse, si l'Ombre de la Rose Noire n'avait pas été si négligente. Hayley y était présente, elle n'avait pu tué, mais elle avait bien combattu. Dans l'Ombre, Hayley parlait peu et agissait vite. Des qualités que sans doute Mervyn Kark recherchait chez ses partisans.

Mais la persévérance et l'intelligence n'étaient pas non plus exclus des qualités de la tireuse d'élite. Lucy travaillait pour son mari, elle voulait qu'il gagne et même dans la magie le monde des médias à son importance. L'épouse Metelli gagnait en importance dans l'imposante structure proche de Big Ben. Travers n'avait pu que peu infiltré les lieux. La Tour servait les intérêts actuels du Ministère, et les dirigeants qui régissaient le pouvoir tenaient la même position que le défunt Lord, la ségrégation. L'Ombre de la Rose Noire avait des contacts, mais pas assez d'influence pour pénétrer dans le sanctuaire de l'information. Kark avait lâché Travers dans l'inconnu, mais cela ne lui faisait pas peur. Sa longue enquête lui permit et ses quelques réseaux lui permirent de rentrer en contact avec des journalistes, officiellement au service du pouvoir mais officieusement réticent à la politique actuelle. Ces même plumes avaient pu rencontrer Lucy Metelli. Elle leur avait longuement parlé. La gangrène prenait peu à peu et n'allait pas tarder à envenimer le monde des médias. Travers avait compris qu'elle avait à faire à une femme très intelligente, qui planifiait tout par avance. Difficile de la surprendre, difficile de mettre en pratique les directives du chef de l'Ombre.

Pourtant la stratégie d'Hayley avait été plutôt simple. Pour piéger Lucy Metelli, il fallait servir ses intérêts, autant dire lui donner des informations qui l'intéresserait, qui permettrait à son mari de gagner les élections. L'épouse n'allait pour autant pas se déplacer seule si elle n'avait pas confiance en la personne qui pourrait lui fournir de tels informations. C'est là qu'entrait en action Madvada Hutchinson.

Cette femme n'était qu'une sous-fifre, destiné à rester sous-fifre. Femme de la quarantaine vivant seule, elle n'était pas journaliste mais travaillait à l'imprimerie de la Gazette. Quelques heures de torture permirent à Hayley de comprendre pourquoi elle s'entendait si bien avec Miss Metelli. Madvada mettait quelques caractères en plus dans les articles de la journaliste, cela passant inaperçu aux yeux obstrués des rédacteurs. La belle Lucy avait bien oeuvré. Mais le Polynectar et les cheveux d'Hutchinson allaient aussi faire des merveilles.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦



Dernière édition par Hayley Travers le Lun 4 Juil 2011 - 23:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Hayley Travers
Hayley Travers
Bouledogue des Kark
Messages : 716 Crédits : K
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadière à Pré-au-Lard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Loup
Epouvantard : Son reflet moldu
Baguette magique:
[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort Empty
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 22:36

Le plan d'Hayley était millimétré au poil d'hippogriffe. Infiltrer la Tour des Médias, attirer l'attention de Lucy qui travaillait tout les jeudis, l'inviter à prendre un verre et enfin la piéger. Personne ne pouvait remonter à Hayley Travers en cas d'échec, la tireuse d'élite était censée être en mission. De toute façon il n'y avait pas de place pour l'échec. Kark attendait d'elle qu'elle réussisse. Lorsqu'elle avait lu sa lettre, elle n'avait pu retenir sa joie. Sa régularité au sein de l'Ombre lui avait enfin permis d'obtenir une mince confiance du maître. Soutirer des informations puis se débarrasser d'un corps. Quoi de mieux pour faire définitivement parti des soldats personnels de Mervyn Kark, même si Hayley ne le resterait pas.

Madvada Hutchinson était enfermée dans un appartement abandonné de Londres, proche de la Tour des Médias, depuis une journée. Travers en avait profité pour s'habituer quelque peu aux habitudes des lieux avant le jour J. Marcher dans le corps de l'imprimeuse n'était pas très confortable. Elle était assez empotée et courte sur pattes, de plus son style vestimentaire restait terriblement classique. Cela ne plaisait guère à Hayley, mais elle se rassurait en se disant que dans quelques heures elle aurait les informations qu'elle voulait du corps sans vie de Lucy Metelli.

Huit heures. Travers avait pris son Polynectar et se tenait en face du Tower Bridge. Après un rapide voyage en ascenceur, le gardien se laissa berner par les prodigieux effets de la potion. L'immense cercle en verre ponctué en son centre d'une énorme statue de Lord Voldemort n'impressionnait plus Hayley. Elle avait vu les prouesses architecturales la veille. Il ne lui restait plus qu'à prendre tourner vers la droite pour prendre le tapis volant qui l'emmènerait jusqu'à l'étage des journaux. Mais à peine l'infiltrée tourna qu'une personne se tint à côté d'elle. Il s'agissait d'une belle et grande jeune femme à la peau noire. Lucy Metelli. Madvada lui avait dit qu'elle croisait au moins une fois par jour la journaliste, parfois plus, mais que cette dernière restait toujours rapide et discrète. Question d'efficacité. Lucy lui chuchota à l'oreille.

- J'ai à vous parler après le déjeuner.

Acquiesçant mollement de la tête, Hayley continua son chemin pendant que Lucy évitait de rester trop longtemps avec la copie parfaite d'Hutchinson.

La journée fut d'une monotonie totale. Le travail à effectuer restait basique. Plusieurs imprimeurs, affairés derrière leurs bureaux, lisaient des articles corrigeant les fautes restantes avec leurs baguettes. Une fois ce travail effectué il ne restait plus qu'à envoyer tout cela à l'imposant machine magique à imprimer, la Printania comme aime l'appeler les occupants de ce lieu. Elle était situé dans une salle où seulement les imprimeurs avaient l'accès. Ils leurs étaient tenus de s'assurer que les grandes plaques magiques recueillaient les articles, puis que ces dernières plaquent les lignes imbibés d'encres sur le journal. Un travail extrêmement répétitif qui demandait néanmoins une assez grande concentration, les imprimeurs ne restaient jamais longtemps en place si une défaillance survenait. Mais il ne fallait pas oublier que tout le travail de sape était réalisé par des esclaves gobelins.

Lucy Metelli finit par rencontrer Madvada à la fin de la journée. Hayley avait réussit à faire croire à la journaliste qu'elle ne pouvait lui parler qu'à ce moment précis, du fait de quelques soucis avec la Printania. Elle n'avait pas eu besoin de trouver un prétexte pour parler à Lucy, c'était la journaliste qui lui avait offert sur un plateau. Après la sortie de la Tour, les deux femmes discutèrent, rapidement.

- Madvada, je ne peux vous parler longtemps. Voici les instructions pour les prochaines impressions,
Lucy glissa un bout de parchemin dans la robe d'Hayley. Je tenais à vous parler seul à seul, car les informations à rajouter sont plus importantes que la dernière fois. Je sais que vous faites beaucoup pour moi, je tenais juste à vous dire que le danger augmente. Vous êtes toujours avec moi?

- Bien entendu, répondit une voix étrangement infamilière à Hayley. Néanmoins j'ai à vous parler d'une chose quelque peu embarrassante pour nos affaires.Hayley baissa la voix, il faudrait discuter dans un lieu...plus isolé.

Lucy ne semblait guère enchantée de se voir retenir encore quelques instants, mais Travers lui proposa de seulement marcher encore quelques pas pour ensuite discuter à l'abri au fond d'une ruelle sinueuse. Le plus dur était fait, il ne restait plus qu'à ne pas perdre son sang froid, Hayley était proche du but, toute proche.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

Hayley Travers
Hayley Travers
Bouledogue des Kark
Messages : 716 Crédits : K
Age du personnage : 25
Ascendance : Sang-pur
Emploi/Etude : Brigadière à Pré-au-Lard
Faction : Ombre de la Rose Noire
Maison : Serdaigle


Rapeltout
Patronus : Loup
Epouvantard : Son reflet moldu
Baguette magique:
[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort Empty
Ce message a été posté Lun 4 Juil 2011 - 22:51

L'épouse Metelli se retrouvait dans une ruelle sombre avec l'imprimeuse Madvada Hutchinson, qui n'était autre que la machiavélique et sbire de Mervyn Kark, Hayley Travers. La femme empotée fit mine d'être gênée, comme si elle avait une révélation à faire. Lucy semblait perturbé par l'attitude de l'imprimeuse. Qu'avait-elle de si important à lui dire?

- Madvada...vous ne semblez pas aller bien. Quelque chose de plus grave c'est passé aujourd'hui? Vous savez que l'Ordre est prêt à vous aider si vous êtes menacée.

- Oui...je sais...en fait...ce que je voulais vous dire c'est...IMPERO

Enfin, la partie la plus intéressante commençait. Attendre deux semaines pour attendre ce moment de béatitude. La grande journaliste Metelli était sous son contrôle. Il fallait faire vite. Hayley prit la main de Lucy, et transplana directement dans sa planque, là où se trouvait séquestré la vraie Madvada.

L'appartement était sombre, le parquet craquait, les planches semblaient rongés par la pourriture. Seule une petite fenêtre aux carreaux cassés inspirait un peu de réconfort dans ce lieu nauséabond. Travers attrapa une chaise, donna l'ordre à Lucy de s'asseoir dessus puis elle la ligota avec des cordes. Votre mission, la capturer, vous amuser un peu avec elle pour obtenir quelques secrets sur son mari et sa famille, puis vous en débarrasser. Mais bien sûr qu'elle allait s'amuser. Mais bien sûr qu'elle allait lui tirer des secrets avant de saigner cette journaliste propageant des pensées incohérentes dans les cerveaux des sorciers. Le Véritasérum aurait été une potion idéale pour délier la langue de cette belle métisse. Mais la jeune femme avait eu le plus grand mal déjà à se procurer du Polynectar. Et puis...il y avait d'autres moyens de délier les langues. Hayley prit soin de prendre la baguette de Metelli, puis, sous son aspect de Madvada, elle se positionna devant sa proie et leva le sortilège de l'Imperium. La journaliste ne semblait plus du tout à son aise.

- Que...quoi...où...où sommes-nous Madvada? Détachez moi tout de suite!!! Si c'est l'Ombre qui vous envoie pour me tuer, sachez que vous faites un grave erreur. Ce n'est pas ce camp là qui vous protègera. Vous n'êtes qu'un pion pour eux.

- Ferme là, garce. Je n'ai rien à te dire. Tu vas simplement cesser d'exister car tu corromps les médias à toi toute seule. Mais avant que je creuse ta tombe, tu vas m'aider à creuser celle de ton mari. ENDOLORIS.

Les liens des cordes étaient bien serrés, pourtant la douleur était telle que Lucy se mit à terre. Elle était toujours assis sur la chaise. Ses jambes semblaient se déboités de son bassin, ses épaules ne voulaient plus apartenir à son corps mais le plus existant était de voir les expressions du visage de Metelli. Il lui semblait être scié de partout, ses cris de douleurs ne faisaient qu'augmenter le plaisir d'Hayley. Elle faisait ce qu'elle savait le mieux faire, torturer.

- AAAAAH!!! MADVADA!!! REPRENE....OAAHHH

- ENDOLORIS.

Continuant à regarder Lucy se débattre, Travers, d'un geste de baguette, délia les cordes de l'otage et la plaqua violement contre le mur pourri de l'appartement. La gorge de Lucy semblait être pris par un étau invisible.

- Dis moi un peu. Ton lâche de mari qui n'a pas affronté le Lord doit avoir bien des remords pour vouloir tant protéger les Moldus. C'est un sang-pur. Pourquoi protéger des parasites? Qu'a t-il à se faire pardonner?

- Humpf...je ne sais pas...Madvda...il n'est pas trop tard pour...

- PARLE.

- Mais pourquoi veux-tu savoir ça? Tu travailles pour l'Ombre? Mon mari est de toute façon très intègr...

-ENDOLORIS.

La torture continua, de longues minutes, ponctués par des questions. Travers s'en donnait à coeur joie, alternant les sortilèges de tortures et des coupures vénimeuses magiques sur le corps de la métisse. La langue de Lucy ne se déliait toujours pas, elle était tenace. Mais Hayley savait qu'il lui restait un moyen pour la faire parler.

- A quoi bon résister. Tu protèges ton époux qui défend des Moldus, des gobelins...des microbes. Tu pourrais arrêter de souffrir si tu me disais tout. Je ne serai alors peut-être pas obligé de te tuer...ou bien de tuer ta fille.

- NOOON, cria Lucy, son corps ensanglanté plaqué contre le mur. VOUS!!! Vous ne tuerez pas ma fille, ni mon mari. Vous avez été trompé Madvada, votre salut n'est pas dans la folie.

- Qui traites-tu de folle? Moi qui n'arrives pas à te faire parler, ou toi qui ne va pas tarder à commettre l'irréparable.

- L'irréparab...

- IMPERO.

Hayley contrôlait de nouveau Metelli. Cette fois, la jeune recrue de l'Ombre lui mit la baguette entre les mains. Travers traina une troisième personne dans la salle de torture. Une femme empotée, courte sur pattes. La vraie Madvada Hutchinson, entièrement nue, appeurée.

-Je crois que vous vous connaissez bien. Voyons si la grande Lucy Metelli ne parlera pas après avoir tué.

Travers s'apprêtait à tuer, mais pas réelement de sa main. Lucy allait le faire pour elle. La tireuse d'élite n'avait encore jamais tué, elle n'avait jamais prononcé Avada Kedavra, mais elle le ferait, une fois que Lucy aurait tué la vraie Madvada, une fois que la journaliste déboussolée lui aurait fournit les informations qu'elle voulait. Mais Hayley Travers n'avait que vingt-deux ans. Un âge où l'on fait souvent des erreurs. A trop vouloir s'amuser, à trop croire qu'elle avait tout sous son contrôle, elle oubliait une chose, une chose qui était sans doute plus fort que la magie. L'amour. Personne ne savait que Lucy était une né-moldue, se battre contre l'Ombre représentait se battre pour la survie de sa famille du Bronx, pour son époux, pour sa fille. Cet amour venait de mettre un terme au maléfice de l'Imperium. Hayley ne le savait pas encore. Lucy préféra attendre encore un peu, elle avait analysé quelque peu le tempérament de son bourreau. Il aimait prendre du plaisir. La première chose qu'il allait lui demander serait de torturer Madvada, et c'est exactement ce qui se passa. Lucy détesta faire ça, mais il fallait attendre encore un peu, pour surprendre cette fausse imprimeuse. Le bourreau semblait surexcité, beaucoup trop, il était sûr de contrôler sa victime, il était sûr que la mort allait frapper. Mais lorsque Hayley imposa à l'épouse Metelli de tuer Madvada, il se passa autre chose.

- STUPEFIX.

Travers fut projeté au delà de l'apparement, cassant plusieurs murs. Le sort de Lucy avait une telle force, une force remplit d'amour. La journaliste s'empressa de prendre la main d'Hutchinson, pour transplaner au plus vite dans une autre lieu.
Mais Hayley Travers était une tireuse d'élite, qui avait subit un entraînement des plus particuliers, et même si le sortilège de Metelli était imposant, Travers restait bel et bien consciente. Elle transplana dans l'appartement dévasté transformé en salle de torture. La rage se vidait dans ses veines. Comment avai-elle pu se faire avoir? Elle contrôlait le sortilège de l'Imperium? Pourquoi avait-elle redonner cette bagutte à cette garce? Il fallait la tuer. Tout de suite. Hayley ne comprit pas réelement ce qu'elle faisait, la colère aveuglait ses yeux.

- AVADA KEDAVRA.

Cette colère qui toucha Madvada Hutchinson et non Lucy Metelli. La tireuse d'élite n'avait pas atteint sa cible, elle l'avait vu pendant que les deux séquestrés avaient transplanés. Les deux genoux à terre, Hayley retrouva peu à peu son apparence. Elle pleurait. Kark lui avait donné sa confiance, elle n'avait rien fait pour la lui rendre. Il ne servait à rien de fuir, ni même de pleurer. Transplanant une dernière fois, elle se rendit au QG de l'Ombre de la Rose Noire, face à son échec.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort Empty
Ce message a été posté

Revenir en haut Aller en bas

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

[Mission] Lucy Metelli aux portes de la Mort
PORTOLOINFilet du Diable : Il vous tend un piège :: Londres :: Batiments officiels magiques :: Tour des Médias